Comment réaliser une bonne communication évènementielle?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment réaliser une bonne communication évènementielle?"

Transcription

1 BARYLSKI Pauline HENNERON Hélène KABANOVA Yuliya STEENKISTE Marin THIROUX Gwendline ZEBALI Sarah Plitique et dévelppement des nuveaux marchés L3 Marketing Vente IAE de Lille Cmment réaliser une bnne cmmunicatin évènementielle? Mai 2011

2 SOMMAIRE Intrductin... 6 I. La cmmunicatin évènementielle... 7 A. Présentatin ) Définitin 2) Objectifs/Enjeux 3) Utilité 4) Avantages et incnvénients B. La mise en place d une cmmunicatin évènementielle ) Les salns a) Saln prfessinnel b) Saln grand public c) Saln virtuel 2) Les fires 3) Les expsitins 4) Séminaires et cnférences a) Séminaires b) Cnférences 5) Le street marketing a) Le street marketing «classique» b) Le buzz c) Le marketing viral 6) Spnsring et relatins publiques a) Le spnsring b) Les relatins publiques 7) Les événements sprtifs et culturels a) L entreprise est rganisatrice b) L entreprise n est pas rganisatrice C. Exemples de cmmunicatin évènementielle II. Réussir sa cmmunicatin évènementielle A. Définitin : une bnne cmmunicatin évènementielle B. La mesure de l impact d une cmmunicatin évènementielle C. A qui vit n qu elle est réussie?

3 III. Les bstacles A. Les principaux bstacles B. Cmment faire face aux bstacles? Cnclusin I. Le calendrier évènementiel (Pauline & Hélène) A. Evènements majeurs de l année B. La technique et mise en œuvre ) Méthdlgie 2) Types de cmmunicatin évènementielle pssibles 3) Les utils de cmmunicatin pssibles C. Fcus sur un événement calendaire précis ) Cmmunicatin évènementielle en magasin a) Cmmunicatin évènementielle visuelle b) Cmmunicatin évènementielle verbale 2) Cmmunicatin évènementielle hrs magasin II. Une frme particulière d évènementiel : la butique éphémère (Marin & Sarah) A. Présentatin de l événement et sn imprtance ) La Swatch attitude 2) L rganisatin 3) Prestataires 4) Effet de buzz 5) Les utils de cmmunicatin utilisés B. Exemples précis ) Magasin éphémère Nike sprtwear à Paris 2) Aigle installe snt pp up stre à Hng Kng 3) Cca- Cla inaugure un pp up stre à Paris pur fêter ses 125 ans III. L bjet de l évènementiel (Yuliya & Gwendline)

4 A. La place de la cmmunicatin évènementielle dans la stratégie d une entreprise B. Les principaux dmaines de la cmmunicatin évènementielle ) Cmmercial 2) Relatins publiques 3) Cmmunicatin interne C. L utilisatin de la cmmunicatin par évènement. Le lancement d un prduit nuveau ) Purqui lancer des prduits nuveaux? 2) Etapes principales de lancement de nuveaux prduits 3) Pique- nique rganisé par Renault à l ccasin du lancement de Dacia Sander Stepway. 4) Lancement de Cca Cla Zér Zér 7 5) Nike lance de nuvelles chaussures Nike Free. 6) L arrivé de RED BULL en France. D. Analyse de la cmmunicatin par événement ) Objectif de la cmmunicatin évènementielle et vlume d activité 2) Principales cibles 3) Types d pératins utilisées 4) Les intervenants 5) La mesure de l efficacité de l événement E. Le futur de la cmmunicatin évènementielle F. Cmment bien rganiser un événement?

5 5

6 Intrductin : La cmmunicatin événementielle, un util stratégique : Avec le temps, l univers de la cmmunicatin a grandement évlué. La venue de nuvelles technlgies a littéralement buleversé des standards établis depuis des années. Ce curant de changement a également eu des répercussins sur la demande ; les persnnes snt de plus en plus imperméables aux médias traditinnels qu ils jugent trp hmgènes. À l ère de l hyper- segmentatin, cmment tirer ntre épingle du jeu? C est là qu apparaît une nuvelle frme de cmmunicatin : la cmmunicatin événementielle. Sn cncept est simple : créer l événement autur d un prduit, d une marque etc pur créer le buzz, faire parler, rassembler des individus et tucher au maximum leur cible. Ce qui différencie la cmmunicatin événementielle de la publicité traditinnelle est sn dynamisme et sa brièveté. Elle peut prendre un grand nmbre de frmes : saln, saln virtuel, fires, street marketing La cmmunicatin événementielle est là pur répndre à des bjectifs bien définis mais peut cependant rencntrer certains bstacles. A qui sert la cmmunicatin événementielle? Quels snt ses avantages et ses incnvénients? Cmment la mettre en place? Peut- n quantifier l impact des résultats d une cmmunicatin événementielle? Quels snt les bstacles auxquels il faut faire face? Nus allns expser ns recherches au travers de l étude ci- dessus et répndrns ainsi à la prblématique suivante : «Cmment faire une bnne cmmunicatin événementielle?» 6

7 I. La cmmunicatin évènementielle : A. Présentatin : 1) Définitin D une visin générale, n définit la cmmunicatin cmme l actin cnsistant à cmmuniquer et transmettre des infrmatins u des cnnaissances à quelqu'un. Il s agit dnc plus simplement d un échange. Au niveau de l entreprise la définitin est plus spécifique, il s agit de l ensemble des techniques et myens qui lui permettent de se faire cnnaître ntamment à l aide de publicités, spnsring, En tute lgique, l entreprise use de ces techniques en vue d amélirer sn image et de dévelpper sa ntriété. Basée sur les mêmes techniques (série d utils marketing) et bjectifs (prmtin d une marque/enseigne/prduit à travers une mise en scène attractive), la cmmunicatin évènementielle est un type de marketing basé sur la créatin d événements vulus cmme spectaculaires et srtant de l rdinaire pur ainsi btenir la captatin d un public chisi. Plus simplement, il s agit d un util de cmmunicatin hrs- média utilisé par une entreprise u une institutin afin d'rganiser un événement (saln, cngrès, festival, cnventin, sirée festive, ccktail, remise de prix u rallye). Au travers de sn événement, cet util peut servir à sensibiliser et transmettre des infrmatins. Dépendant du type de prmtin, la cmmunicatin évènementielle purra aussi bien être destinée aux prfessinnels et particuliers, aux clients/cnsmmateurs, la presse u les salariés de l entreprise. En ce qui cncerne les spécificités de ce type de cmmunicatin, celle ci est généralement dynamique et brève dans le temps puisqu elle fait appel à la mémrisatin des publics cibles. Il existe deux types de cmmunicatin évènementielle, la cnceptin est la réalisatin de cet événement étant généralement cnfiée à une agence de cmmunicatin : v Cmmunicatin par le biais d évènements spécialement cnçus par les entreprises à cet effet 7

8 v Participatin de la marque à des évènements rganisés par d autres : spnsring u parrainage Grâce au caractère spectaculaire de l évènement l entreprise purra espérer la réussite de ses bjectifs : btenir des effets d image et éventuellement des retmbées presse. 2) Objectifs/enjeux Vici les principaux bjectifs de la cmmunicatin évènementielle : v Prmuvir une marque / un prduit / une enseigne v Capter le public cible Susciter l intérêt : sensibiliser, infrmer, créer un besin v Faire parler de l entreprise/ l institutin Amélirer l image Dévelpper la ntriété v Obtenir des retmbées presse Il est imprtant de bien préparer sa cmmunicatin évènementielle, car, en cas d échec, les pertes mnétaires seraient cnsidérables. Vici les principaux enjeux de la cmmunicatin évènementielle : v Retur sur bjectifs v Retur sur investissements 8

9 3) Utilité Cmme nus l avns expliqué précédemment, la cmmunicatin évènementielle peut être utilisée pur des raisns diverses et variées. Cependant, elle est tujurs utilisée à des fins stratégiques afin d ptimiser la prtée d un message auprès de clientèles très ciblées. Sa principale utilité relève du fait qu elle détient des avantages qu aucun média traditinnel ne pssède. Vici les principales autres utilités : v Segmenter de manière efficace le public cible en fnctin de ses particularités et champs d intérêt v Créer un cntact humain v Adapter le message lrs de chaque évènement v Faire vivre une expérience avec la marque, ce qui rend le lien avec le prduit plus émtinnel qu une publicité cnventinnelle v Créer une plus grande uverture au message v Mesurer et quantifier les bjectifs pur une évaluatin précise des résultats v Faire décuvrir «textuellement» un prduit (exemple : échantillns) Dans tus les cas, la cmmunicatin événementielle a pur finalité de répndre à une prblématique d entreprise qu elle sit marketing, cmmerciale u sciale. 4) Avantages et incnvénients Avantages v Créatin rapide de ntriété, augmentatin des retmbées presse v Impact sur l image si l pératin est bien chisie, transfert des valeurs de l'évènement spnsrisé sur la marque qui rganise u spnsrise Incnvénients v Spéculatif avec des effets puvant être négatifs v Effet difficilement mesurable v Actins trp suvent pnctuelles, pas assez de visin à lng terme v Prétexte aux cntacts persnnels avec la distributin et les partenaires divers v Impact sur les ventes 9

10 B. La mise en place d une cmmunicatin évènementielle : 1) SALONS Un saln est une frme de cmmunicatin évènementielle qui sert à rassembler les spécialistes u encre les prfessinnels d un même secteur afin de dévelpper leur activité, de se faire cnnaître u de truver de nuveaux clients. Il existe plusieurs types de salns : v Salns prfessinnels v Salns grand public v Salns virtuels u salns n line a) Saln prfessinnel Un saln prfessinnel est un évènement qui regrupe sur un même lieu des expsants (des prestataires), des prfessinnels du secteur et des visiteurs. Un saln prfessinnel est fermé au grand public. Des salns prfessinnels peuvent avir une dimensin natinale (saln du marketing direct, Heavent Paris) u internatinale (MIPIM, Saln de l Agriculture, Maisn&Objet). Un saln prfessinnel cmprend une partie expsitin et une partie cnférence prtant sur différents sujets d actualité. Expser à un saln prfessinnel présente pur une entreprise les avantages suivants : v Identifier et rencntrer des prspects v Se faire cnnaître v Augmenter la ntriété de sn entreprise et renfrcer sn psitinnement v Intrduire un prduit sur le marché v Truver de nuveaux clients et prendre des cmmandes 10

11 v Rechercher de nuvelles idées v Prmuvir les prduits existants de l entreprise v Suivre les nuvelles tendances v Assurer la veille cncurrentielle v Prspecter et prendre un maximum de rendez- vus v Evaluer les besins des cnsmmateurs v Décuvrir de nuveaux clients v Participer à des cnférences v Créer, cncrétiser et dynamiser des partenariats v Mbiliser et dynamiser les vendeurs et les équipes En revanche, les salns snt suvent néreux et nécessitent une lgistique lurde. Nus allns vus présenter un exemple d un saln prfessinnel natinal : MIPIM. MIPIM est un saln internatinal rassemblant les prfessinnels de l immbilier. En 4 jurs, le MIPIM dessine l avenir du marché immbilier permettant aux participants de décuvrir les derniers enjeux et tendances du marché immbilier au niveau internatinal. Quelques chiffres en 2010 : v participants v entreprises expsantes v 81 pays v 401 jurnalistes (surce : site mipim.cm) b) Saln grand public Un Saln Grand Public est un évènement qui permet de rassembler des expsants et des particuliers (saln du chclat, Jb Saln, Saln du Mariage, Saln de l Etudiant). Ce type de 11

12 salns est uvert à tut public sur une simple invitatin. Cmme un saln prfessinnel, un saln grand public cmprend des cnférences, des expsitins et de nmbreux sus- évènements. Pur un expsant ce type de saln permet de : v Se faire cnnaître v Augmenter la ntriété de la marque v Truver de nuveaux cntacts v Fidéliser les clients de l entreprise v Truver de nuveaux furnisseurs u distributeurs v Rencntrer les clients existants v Décuvrir de nuveaux clients et leur prpser une ffre persnnalisée Nus allns étudier plus en détails le dérulement d un saln grand public : Saln du Mariage. Le Saln du Mariage est un saln dédié au mariage. Sn bjectif est de faire décuvrir au public les différentes étapes de l rganisatin d un mariage (traiteur, vêtements, décratin, salles, etc). Ce saln accueille des prfessinnels industriels, des artisans, des maisns de mde. Ce saln présente une excellente pprtunité pur des particuliers qui suhaitent rganiser leur mariage en tute tranquillité. c) Saln virtuel Un saln virtuel est un évènement qui, seln sa nature, s adresse à des prfessinnels u à des particuliers. Les salns nline permettent de réaliser des écnmies lgistiques et d éviter des déplacements des participants. Malgré ses atuts, les salns virtuels restent budés et cèdent encre leur place à des salns traditinnels. Nus allns maintenant étudier plus en détails le cas d un saln virtuel : Saln de l Etudiant. Ce saln nline permet à des étudiants de décuvrir différents établissements d enseignements pst- bac. Un simple clic sur le lg de l établissement chisi permet de visinner les frmatins prpsées, les diplômes préparés, les cnditins d admissin ainsi que 12

13 les crdnnées des respnsables de frmatin. Pur simplifier la recherche, les établissements snt regrupés seln les diplômes préparés et leur lcalisatin gégraphique. 2) Fires Une fire est un grand marché public ù l n vend tute srte de marchandises et qui se tient à des dates régulières, une u plusieurs fis par an (Fire de Beaucaire, Fire du livre de jeunesse de Blgne, Fire d Art cntemprain de Paris). Une fire c est aussi une manifestatin cmmerciale et attractive qui regrupe des expsants appartenant à des dmaines d activité diversifiés et présentant au grand public u à des prfessinnels des prduits et des services. Cet évènement peut aussi désigner «un saln évènementiel» u encre une fête fraine (la Fire du Trône). Une fire peut accueillir des expsants natinaux et internatinaux. La participatin à une fire permet de : v Dynamiser et présenter la régin v Vendre la marchandise et prendre des cmmandes v Bénéficier d un visibilité auprès des participants v Identifier des furnisseurs ptentiels v Rechercher l innvatin v Evaluer le degré de cncurrence entre les furnisseurs v Tester de nuveaux prduits v Rechercher des idées pur des prjets de dévelppement ptentiel Nus allns décuvrir grâce à un exemple cncret le dérulement de fire : Fire Internatinal de Mulhuse. La Fire Internatinal de Mulhuse uvre ses prtes au mis de mai et accueille 613 expsants. Cet évènement ffre le plus grand chix cmmercial du sud Alsace. La fire printanière déplie ses vitrines cmmerciales de 700 butiques autur des dmaines suivants : décratin, bien- être, artisanat, habitat, mde, gastrnmie (surce : Gazette.cm). Durant cette fire les visiteurs peuvent décuvrir tutes les dernières tendances. 13

14 3) Expsitin L expsitin est un util de cmmunicatin évènementielle qui sert à présenter une entreprise, un prestataire n encre un artiste. En marketing et cmmunicatin, le mt «expsitin» s asscie suvent avec celui de «fire» u de «saln». En cmmunicatin évènementielle, une expsitin accmpagne le plus suvent les salns et les fires. A titre d exemple nus allns présenter l expsitin «Art mderne Japn» présente sur le saln «Maisn&Objet» en L bjectif de cette expsitin est de faire cnnaitre différentes entreprises japnaises innvantes sur le marché de la décratin et du meuble. En présentant des mdèles atypiques (canapé fait de plystyrène u encre de pneus recyclés), cette expsitin cmmunique sur l évlutin des matériaux en prpsant de nuvelles slutins en terme de décratin. 4) Séminaires et cnférences a) Séminaires Un séminaire est un type de cmmunicatin évènementielle ayant pur but de cmmuniquer sur un sujet défini, d acquérir de nuvelles cnnaissances spécifiques, de mtiver et de renfrcer l esprit d équipe. Il existe deux types de séminaires : v Les séminaires externes v Les séminaires internes u encre les séminaires d entreprise Les séminaires externes accueillent des cllabrateurs de différentes entreprises et nt pur bjectif de transmettre des cnnaissances sur un sujet précis, de mettre en relatin des prfessinnels d un même dmaine d activité u encre de favriser des échanges sur des savir- faire particuliers. Les séminaires d entreprise désignent tutes srtes de réunins rganisées en dehrs du cntexte prfessinnel habituel. Ce type de séminaires sert à mtiver les cllabrateurs, à dévelpper et à renfrcer l esprit d équipe. 14

15 Exemple d un séminaire prtant sur le management d une équipe : «Manager sn équipe au qutidien». Prgramme : Jur 1 : Manager sn équipe Principe et situatin d une cmmunicatin interpersnnelle Utilité et fnctinnement de cmmunicatin prfessinnelle Jur 2 : Négciatin et gestin de cnflit Bien manager sn équipe en situatin de crise et de cnflit Jur 3 : Créativité et animatin d un grupe, utilisatin de la méthde Brainstrming Cmment mtiver sn équipe b) Cnférences Une cnférence est une réunin, une assemblée de plusieurs persnnes prtant sur un sujet défini. Une cnférence peut se déruler dans un cntexte extérieur à l entreprise u encre en interne. Il existe plusieurs types de cnférences : v Cnférence natinale / internatinale v Cnférence interne / externe à l entreprise v Cnférence de presse v Cnférence débat v Vidécnférence 15

16 v Audicnférence Généralement, une cnférence est rganisée afin de délivre à une large audience des infrmatins sur un sujet précis. Exemple des cnférences rganisées par les entreprises : Préserver ntre planète (GDF SUEZ) une cnférence de presse Depuis le lancement de l évènement en 2002, GDF SUEZ se mbilise pur la semaine du dévelppement durable au travers des initiatives de ses filiales et de ses cllabrateurs, afin de sensibiliser le plus grand nmbre aux grands enjeux envirnnementaux et sciaux à venir. Enjeux énergétiques et dévelppement durable (EDF) une cnférence externe Dans le cadre du dévelppement durable, il est nécessaire de privilégier les énergies prpres et maîtriser la crissance de la cnsmmatin d énergie tut en préservant l envirnnement. 5) Le street marketing Le street marketing est une frme de cmmunicatin événementielle ayant pur bjectif de faire cnnaitre au maximum de persnnes pssible un nuveau prduit, une ffre u une marque. A l rigine, cmme sn nm l indique, le street marketing était réalisé uniquement dans la rue. En effet, les entreprises distribuaient des imprimés directement aux srties des statins de métr, à la srtie des universités, mais également lrs d événements de grandes envergure cmme des fires, des cncerts Aujurd hui, il ne se réalise plus uniquement dans la rue, Internet avec les vidés u les Spams, la télévisin, faisant un large appel au public, snt également utilisées. C est ce qu n appel le «BUZZ» et le marketing viral. 16

17 Nus verrns dnc dans un premier temps le street marketing dit «classique», le buzz puis le marketing viral. a) Le street marketing dit «classique» Le principe de ce street marketing est d identifier les znes de passage et de rassemblement pur une pératin ciblée en fnctin du type de public visé, par exemple dans les universités, les stades, les cncerts u à côté du pint de vente du prduit u de la marque. Dans un premier temps, l bjectif n est pas de vendre, il faut créer l événement. Il faut que le public entende, vit et se suvienne du prduit u de la marque mis en avant. Deux autres bjectifs snt imprtants afin de réaliser le premier : v Il faut surprendre le cnsmmateur. Si n le surprend, il sera attiré par l événement publicitaire et s en suviendra beaucup plus facilement. v Il faut rapprcher la marque des cnsmmateurs. Le cntact avec le cnsmmateur est très imprtant car il installe une cnfiance des cnsmmateurs envers la marque u le prduit. Le street marketing émet un message alternatif, c'est- à- dire diffèrent des messages classiques de publicité, grâce à des animatins interactives. Il existe plusieurs types d animatins : v La distributin d échantilln. v La dégustatin. v Mise en place d animatin par exemple des jeux autur du prduit. v La Guerilla marketing. Ce type d animatin s adresse principalement aux PME car sn principe est d utiliser l imaginatin plutôt que l argent. Quelque sit le type d animatin, le street marketing fait généralement appel à des hôtesses et hôtes afin de véhiculer sn message. Des campagnes d affichages, légales u sauvages, snt également utilisées avant u pendant l animatin. 17

18 Exemple de street marketing : La mise en place d une pératin riginale et ludique avec la mise en place d un véhicule événement avec un système de «rdé» sur une buteille Orangina en 3D aux culeurs de la marque, distributin de canettes Orangina et distributin de publicités au frmat papier. Cette animatin a permis la distributin de échantillns et l événement Lille plage a rassemblé plus de visiteurs. b) Le BUZZ Le Buzz est un dérivé du street marketing classique. Il a également pur but de surprendre le public. Sn bjectif principal est de faire le plus de bruit pssible autur d un nuveau prduit, d un événement u d une marque grâce au buche à reille. La grande différence avec le street marketing classique est qu il se réalise principalement via internet et les réseaux sciaux. Il n y a dnc presque plus de cntact sur le terrain, ni d échantilln u de dégustatin. Le Buzz reste cependant quand même multicanaux. Vici les différents utils qu il utilise : v Les réseaux sciaux «texte». Exemple : Twitter, Facebk. v Les utils de réseaux sciaux. Exemple : Fursquare. v Les réseaux de cmmunicatin intéractif. Exemple : MySpace, Yutube, Daylimtin. 18

19 v Du blgging. v Des utils participatifs. Exemple : Wikipédia. v Du marketing cnversatinnel. Exemple : entre un artiste et sn publique. v L humur u les clips pur la prpagatin de l idée. Le Buzz est dnc un bn myen de prpagatin pur les entreprises seulement ses limites snt plus grandes que le street marketing classique : v On ne peut pas cntrôler sa prpagatin. Cmme tute rumeur, ragt et buche à reille, le message, à frce d être diffusé, est transfrmé et ne véhicule pas tujurs l idée suhaitée au début. v Le Buzz n abutit pas frcément à un succès. Si le phénmène ne prend pas dans le public, l pératin est un échec. Il est beaucup plus facile de réussir une animatin avec des échantillns qu un Buzz. A l inverse, un Buzz réussit peut rapprter beaucup plus qu une simple animatin. v Le Buzz ne peut pas être le seul myen utilisé par une entreprise pur prmuvir un prduit, une marque u une idée. Il s accmpagne frcément d autres éléments publicitaires. Mais il est un très bn myen pur amplifier une annnce. Exemple de Buzz : Apple a lancé au mment de nël un Buzz pur lancer sn Iphne 4 en mettant en scène dans une vidé le père nël utilisant un Iphne. c) Le marketing viral Le marketing viral est un street marketing purement électrnique. Il a le même but, faire cnnaitre au maximum un prduit, une entreprise, une marque mais que par le biais d internet. 19

20 Pur cela, il y a deux myens : v La cmmunicatin de «prche en prche». v Le publipstage u le spam. La cmmunicatin de «prche en prche» se fait par le biais des réseaux sciaux, des mails, de tus les myens de cmmunicatin par internet. Seulement, il se fait entre cnnaissance, n reçit l infrmatin d une cnnaissance et nus la retransmettns à ns cnnaissances par intérêt, amusement u curisité. Cela dnne une cnntatin psitive, les cnsmmateurs snt le principal vecteur de la cmmunicatin et il dnne un aspect de cnfiance. En effet, si n reçit ça d un ami, c est que cela dit être bien. Le public dnne plus d attentin à l infrmatin qu une publicité qu il aurait reçue d un tiers. Le publipstage u le spam cnsistent à créer une base de dnnées seln les critères du prduit, puis à envyer un currier électrnique écrit u visuel, puvant être accmpagné d une pièce jinte u d un lien. La différence entre ces deux méthdes se situe au niveau de l'accrd des destinataires : dans le cas du publipstage, les destinataires nt parfis dnné leur accrd pur recevir ces publicités, ce qui n'est jamais le cas pur le spam qui est tujurs indésirable. Exemples de marketing viral : v Prjet Blair Witch : un film d hrreur à très petit budget qui a réalisé des millins d entrées dans le mnde. v Free avec sn site et la pub pur crétin.fr invitant les internautes à pster leurs prpres vidés. v Gmail : exemple de marketing viral linéaire, l'adhésin au service se faisait par le biais d'envi de curriels de persnnes déjà inscrites. 20

21 6) Spnsring et relatins publiques a) Le spnsring Le spnsring est le sutient apprté par une entreprise à une persnne, un rganisme u une actin d intérêt général dans un but cmmercial. Il existe 4 types de sutiens : v Financier : l entreprise aide financièrement grâce à des dns u des subventins. v Technlgique : l entreprise met à dispsitin sn savir- faire technlgique. v En nature : l entreprise met à dispsitin des prduits services u des ressurces humaines. v De cmpétences : l entreprise met à dispsitin ses cmpétences salariales. L entreprise peut truver plusieurs intérêts à devenir spnsr : v La législatin en France lui permet de déduire des dépenses engagées de sn résultat fiscal. v Cela lui permet de mettre en avant sn nm, ses prduits et d accritre sa ntriété. v Elle a la pssibilité par ce biais de faire du street marketing en prpsant par exemple des échantillns mais également de vendre ses prduits. v Elle peut rganiser des pératins de relatins publiques, pur dévelpper leurs relatins avec leurs clients (actuels et ptentiels) et furnisseurs. v Elle peut aussi prfiter de la cuverture médiatique du prjet. Exemple de spnsring : L exemple le plus cnnu de spnsring en France est le tur de France avec sa fameuse caravane publicitaire en plus des spnsrs de chaque équipe. Elle est l une des plus rentables pur les marques représentées car 33% des spectateurs ne viennent que pur elle. 21

22 La caravane publicitaire en quelques chiffres c est : v Un défilé de 20 kilmètres de lng v 160 véhicules animés et décrés v 600 caravaniers v 33 marques représentées v 16 millins de cadeaux distribués v à d investissement pur un annnceur b) Les relatins publiques Les relatins publiques snt un ensemble de techniques de cmmunicatin ayant pur but de dnner une bnne image et une image de cnfiance de l entreprise aux persnnes ciblées. Ces dernières peuvent être très différentes, en effet les relatins publiques peuvent se faire au niveau interne de l entreprise cmme au niveau externe. Dans les deux cas, elles nt pur but de créer un lien avec le u les interlcuteurs afin d établir une relatin de cnfiance et de bien être. L bjectif n est plus la vente, mais plutôt le climat, l image qui est dégagé. Les relatins publiques ne remplacent pas le côté «presse» de l entreprise, au cntraire elles le sutiennent. Ø Les relatins publiques internes 22

23 Il y a plusieurs bjectifs aux relatins publiques en interne. En effet, elles vnt favriser la chésin au sein de l entreprise, instaurer un climat de cnfiance, révéler la culture de l entreprise mais surtut mtiver les salariés. Il existe plein d utils pur y arriver : v Jurnal d entreprises v Organisatin de cérémnies v Organisatin de turnis sprtifs v Organisatin d arbres de nël v Repas de fin d année v Jurnée de débats, de discussin et de cmmunicatin v Les entreprises nt tut intérêt à rganiser ce genre d événements, car en mtivant ses salariés, ses résultats n en sernt que meilleurs (meilleure ambiance, meilleure qualité de travail, meilleure qualité de prductin, meilleur rendement ). Ø Les relatins publiques externes Les relatins publiques externes nt quant à elles pur bjectif de dévelpper de bnnes relatins avec les différents cntacts extérieurs (furnisseurs, clients, acheteurs, presse, ). De bnnes relatins permettent d amélirer l image et la ntriété d une entreprise car cela crée un capital de sympathie. 23

24 Afin d y arriver plusieurs myens snt pssibles : v Lettres d'infrmatin, v Visites d'entreprises, v Jurnées prtes uvertes, v Cmmuniqués et cnférences de presse, v Plaquettes de présentatin de l'entreprise, v Relais d'pinin sur internet... Pur bien se dévelpper, l entreprise a tut intérêt à entretenir ses relatins publiques, internes cmme externes. 7) Les événements sprtifs et culturels Les événements sprtifs et culturels snt l ccasin et le lieu idéal pur mettre en place une cmmunicatin événementielle. Ces événements peuvent être vus de deux manières différentes pur les entreprises : v L entreprise est rganisatrice v L entreprise n est pas rganisatrice a) L entreprise est rganisatrice Une entreprise peut rganiser des événements sprtifs et/u culturels. Ses bjectifs peuvent être dans ce cas très variés. En effet, sit l entreprise srt un nuveau prduit u lance une nuvelle gamme de prduit et l événement sprtif et/u culturel. Dans ce cas, cela peut lui permettre de le lancer. Un exemple cncret est l entreprise Décathln qui en 2007, a srtit de nuveau sprt de raquette. Elle a rganisé, durant tut l été, des événements sprtifs dans les statins Alpes. Cela lui a permit d attirer de nuvelles cibles de clients qui étaient là pur s amuser et dnc, par la 24

25 même ccasin véhiculer une bnne image de la sciété qui se disait prche du public, mais également présenter et prmuvir ses nuveaux prduits. Sit l entreprise veut mntrer au public qu elle ne cherche pas que le prfit, mais qu elle est aussi à l écute et au service de ses clients. Dans ce cas, elle rganise des événements, en rapprt avec sn dmaine afin d établir un cntact, une relatin avec le grand public lui permettant d amélirer sn image et sa ntriété. Dans les deux cas, l entreprise sera mieux perçu et plus apprécié par le public et ses ventes en sernt dnc ensuite affecté psitivement. b) L entreprise n est pas rganisatrice Une entreprise n est pas bligée d rganiser des événements sprtifs et/u culturels pur y participer. Au cntraire, elle peut très bien s y greffer de différentes façns, que ce sit à sa demande u à celle des rganisateurs. De nmbreux événements snt rganisés tut au lng de l année par différents rganismes (assciatin, municipalité, l Etat, rganismes privés ). Ces événements snt des ccasins en r pur les entreprises. Elles peuvent s y intégrer par les différents myens que nus avns pu vir précédemment. En effet, elles peuvent faire du spnsring au niveau sprtif cmme culturel. Un exemple cncret et facilement visible est celui des stades. Dans tus les stades ne nmbreuses banderles publicitaires prtant des nms de marques, de prduits u d entreprise snt érigés. Cf. pht ci- dessus dans stade de ftball. 25

26 Elles peuvent également faire du street marketing avec la distributin d échantillns par exemple dans les cncerts, elles peuvent participer aux fires cmmerciales rganisées dans les cmmunes, elles peuvent expser leurs prduits dans des salns, Dans tus ce cas, l entreprise favrise le dévelppement de l événement grâce à l apprt financier, matériel u humain qu elle apprte. Mais elle dévelppe aussi ses intérêts que ce sit au niveau de la ntriété, de la présentatin u la vente de ses prduits. Ces événements snt l ccasin pur l entreprise, de mettre en place, sans devir rganiser de A à Z l événement, tus ses utils de cmmunicatin hrs «presse». C. Exemples de cmmunicatin évènementielle : Vici maintenant quelques exemples de cmmunicatin évènementielle 1) FRUCTIS STYLE L Oréal /Hrs média /O.P. Dans le cadre de sa cmmunicatin événementielle, Fructis Style de l Oréal s est lancé divers bjectifs afin de cmmuniquer sur la gamme de ses prduits avec l intérêt de véhiculer une image perfrmante, dynamique, créative et tendance de la marque «Fructis Style» et ce, en prpsant l essai de ses prduits. Le but premier étant de truver un cncept de sampling (distributin d échantilln) qui mènerait à l augmentatin de la part de marché. 26

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Tulis et chargée de missin en écnmie et gestin ptin vente Sus le piltage de Christine Françis IEN Définir PFMP :.. Vus

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI AIGUISEZ VOTRE APPROCHE DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU Vus êtes: ROYAUME-UNI A LONDRES LE JEUDI 3 DECEMBRE 2009 - Distributeur - E-cmmerçant - Respnsable e-cmmerce - Respnsable d agence

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts Dssier Spécial Les 5 étapes pur vendre ACT! Apprendre à détecter un besin en Gestin de Cntacts Ce dssier à pur bjectif de vus aider à cmmercialiser ACT! auprès de vs clients et prspects. Nus allns vus

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

26 ème Trophée Golf. Dossier Partenariat. Vendredi 7 Juin 2013. Golf du Gouverneur. Emile Stagnara & Maxime Walch

26 ème Trophée Golf. Dossier Partenariat. Vendredi 7 Juin 2013. Golf du Gouverneur. Emile Stagnara & Maxime Walch Dssier Partenariat 26 ème Trphée Glf Emile Stagnara & Maxime Walch Vendredi 7 Juin 2013 Glf du Guverneur L IDRAC, Ecle Supérieure de Cmmerce Internatinale, dévelppe les cmpétences recherchées et l uverture

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012 Prpsitin de Veille Internet Campagnes Electrales 2012 Pur tut savir sur ce que les respnsables plitiques, candidats à l électin Présidentielle, candidats aux électins législatives disent de vus et sur

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014 Questinnaire aux Scp de la cmmunicatin préalablement au Cngrès des 10 et 11 avril 2014 Le 5 nvembre 2013, la fédératin des Scp de la cmmunicatin a demandé par curriel aux cpératives adhérentes de remplir

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise Le franchisage et la Banque Sctia S investir dans une franchise : le guide de la Banque Sctia pur le chix d une franchise Cnsciente de l imprtante cntributin des entreprises franchisées à la vie écnmique,

Plus en détail

OBTENEZ LES SERVICES DONT VOUS AVEZ BESOIN OÙ QUE VOUS SOYEZ

OBTENEZ LES SERVICES DONT VOUS AVEZ BESOIN OÙ QUE VOUS SOYEZ OBTENEZ LES SERVICES DONT VOUS AVEZ BESOIN OÙ QUE VOUS SOYEZ Grâce à la directive «services», les cnsmmateurs purrnt accéder plus facilement à une gamme de services plus large et de meilleure qualité à

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie COMMUNIQUE DE LANCEMENT Sage 100 Trésrerie Sage 100 Trésrerie Ce qu il faut retenir Sage présente Sage 100 Trésrerie, sn nuveau mdule de gestin de trésrerie dispnible à la vente à partir du 15 janvier

Plus en détail

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 MEDIA KIT Infrmatin cncernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 Qui smmes-nus?... 2 Purqui avns-nus créé cette cmpagnie?... 2 Ntre campagne de financement lancée le 17 nvembre 2014... 3 Clôture réussie

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

DEFINIR UN PLAN D ACTION E-MARKETING

DEFINIR UN PLAN D ACTION E-MARKETING DEFINIR UN PLAN D ACTION E-MARKETING L OBJECTIF DE LA FORMATION : Définir un plan d actin marketing sur le digital Maîtriser la phase d audit et de définitin des bjectifs Mettre en place un plan de visibilité

Plus en détail

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs Dssier de Presse 1 ier guide Interactif pur créateurs et entrepreneurs «Une applicatin innvante accmpagnée par les leaders du marché» www.e-parcurs.fr (Micrsft, Gan Assurances, Cegid, Accr Services France,

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES Cnseil Natinal d Évaluatins de la Frmatin Prfessinnelle CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES ÉVALUATION DES PRATIQUES D INGENIERIE DE FORMATION EN ENTREPRISE ET

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 :

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 : Observatire Réginal de la sciété de l infrmatin Démarche d'bservatin de la sciété de l'infrmatin en régin Prvence Alpes Côte d'azur Atelier thématique n 1 : Les PME de la Régin Prvence-Alpes-Côte d'azur

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

3. Droits et image des compétitions fédérales. Annexe : Droits des partenaires de la FFBaD et des partenaires de l organisateur

3. Droits et image des compétitions fédérales. Annexe : Droits des partenaires de la FFBaD et des partenaires de l organisateur Cahier de charges Cahier des charges cmpétitin fédérale : partie marketing Fiche entrée en vigueur : validité : secteur : COM remplace : - nmbre de pages : 8 annexe : 1 5 grammes de plumes, des tnnes d

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008 Paris, Nvembre 2008 Lcallife Leader de l éditin d annuaires lcaux en ligne, Présent en France depuis ctbre 2008 Dssier de Presse Lcallife en bref La recherche d infrmatins lcales et le référencement naturel

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans :

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans : BIEN CHOISIR SON CA PROCÉDURE PROPOSÉE AUX DEMANDEURS DE SERVICES POUR LES APPELS D OFFRES DE SERVICES AUPRÈS DE COMPTABLES AGRÉÉS Il est de plus en plus curant dans le mnde des affaires de prcéder à des

Plus en détail

Projet "les 5 sens en balade"

Projet les 5 sens en balade Prjet "les 5 sens en balade" CAHIER DES CHARGES pur la cnceptin-réalisatin-impressin d'un flyer et d'une affiche 1. Présentatin du prjet 1.1 Cntexte La manifestatin «Les 5 sens en balade» se dérulera à

Plus en détail

Gestion de la rémunération et de la masse salariale

Gestion de la rémunération et de la masse salariale Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestin de la rémunératin et de la masse salariale Cpyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reprductin r distributin f this dcument, in any frm, is expressly prhibited

Plus en détail

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN GUIDE pur la CONDUITE D ENTRETIEN - 1 - 1. La situatin d entretien L entretien s éligne des échanges spntanés que l n rencntre qutidiennement en situatin de travail. Une situatin finalisée à durée limitée

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES"

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES COOPÉRATIVES CITOYENNES RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES" L'Agence pur l'entreprise et l'innvatin (AEI) met en œuvre un nuveau dispsitif de sutien aux prjets de cpératives cityennes. Dès septembre

Plus en détail

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo Cmpte rendu Cmmissin Cmmunicatin du 7 juillet 2010 Brasserie Fl Persnnes présentes - Gérard Simnin - Yves Bncur - Hubert Gign - Patrick Beaujard - Frédéric Berruet - Linel Valdan - Christine Herzg - Ingrid

Plus en détail

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET OBJET : La fédératin départementale Sarthe Nature Envirnnement (SNE) suhaite dévelpper un site Internet. Celui-ci ayant pur but de diffuser du cntenu rganisé. Ce

Plus en détail

PROMOPACK. Toutes nos solutions pour vous assurer un maximum de visibilité!

PROMOPACK. Toutes nos solutions pour vous assurer un maximum de visibilité! PROMOPACK Tutes ns slutins pur vus assurer un maximum de visibilité! PROMOPACK HORECATEL 2015 Pssibilités de prmtin ffertes par HORECATEL HORECATEL vus ffre différentes pssibilités pur maximiser vtre visibilité

Plus en détail

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Charte éditriale & éthique de Savirs solidaires en Santé à l usage des persnnes cntribuant à la platefrme interactive et cllabrative de l assciatin Assciatin Savirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Persnnes

Plus en détail

Amandine CUER INDUSTRIELS! GAGNEZ DU TEMPS DANS VOS ECHANGES AVEC VOS INFORMATIQUE - INTERNET - TELECOMMUNICATIONS LA LETTRE D INFORMATION - MAI 2011

Amandine CUER INDUSTRIELS! GAGNEZ DU TEMPS DANS VOS ECHANGES AVEC VOS INFORMATIQUE - INTERNET - TELECOMMUNICATIONS LA LETTRE D INFORMATION - MAI 2011 Amandine CUER À: Amandine CUER Objet: Cyb@rdèche - Osez les nuvelles technlgies... Pièces jintes: image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg Imprtance: Haute Si

Plus en détail

Banque commerciale et Assurance Olivier Klein Directeur général Banque commerciale et Assurance, membre du directoire

Banque commerciale et Assurance Olivier Klein Directeur général Banque commerciale et Assurance, membre du directoire 17 juin 2011 Jurnée Investisseurs Crédit Banque cmmerciale et Assurance Olivier Klein Directeur général Banque cmmerciale et Assurance, membre du directire Avertissement Cette présentatin peut cmprter

Plus en détail

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC»

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC» Prjet «Pur une Eurpe sciale, apprenns la MOC» Synthèse des échanges du cllectif cityen Plusieurs réunins nt eu lieu, entre juillet 2009 et juin 2010 en régin Nrd Pas de Calais, autur du prjet «Pur une

Plus en détail

Règlement du concours de POCKET FILM organisé par le Département de la Haute-Vienne

Règlement du concours de POCKET FILM organisé par le Département de la Haute-Vienne Règlement du cncurs de POCKET FILM rganisé par le Département de la Haute-Vienne Article 1: OBJET DU CONCOURS Le Département de la Haute-Vienne rganise un cncurs de POCKET FILM sur le thème «Hérs/hérïnes»

Plus en détail

1 er Concours Créateurs/jeunes entreprises. Dossier de Presse. Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire

1 er Concours Créateurs/jeunes entreprises. Dossier de Presse. Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire 1 er Cncurs Créateurs/jeunes entreprises Dssier de Presse A l ccasin du premier anniversaire de la Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire, la Cmmunauté de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte Evaluatin d impact: Passer des prmesses à l acte Fnds Natinal pur la Prmtin de la Jeunesse (FNPJ) au Senegal Le cas des Tut Petits Credits (TPC) Cheikh Diaw, Aminata Diuf, Drew Gardiner, Antine Legrand,

Plus en détail

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire Utiliser les activités de curs de Mdle : le Questinnaire CETTE PROCEDURE DÉCRIT LA MISE EN PLACE ET L UTILISATION DE L ACTIVITÉ DE COURS «QUESTIONNAIRE». PRE-REQUIS : Prcédure «Démarrer sur Mdle» DÉFINITION

Plus en détail

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché INTRODUCTION I) Cmptabilité analytique et cntrôle de gestin A qui peut servir la cmptabilité analytique? a) Pur aider à fixer un prix de vente Exemple Quel prix fixer? : : cmptabilité analytique. Cmpliquns

Plus en détail

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience Créer un util pur les nn-prfessinnels de la statistique : Récit d une expérience Stéphane HERAULT cntact@adscience.fr I. INTRODUCTION Dcteur en Bilgie-Santé, les quelques années pendant lesquelles j ai

Plus en détail

PURE DIGITAL. Catalogue de formations 100% Digitales. Programme 2013. Nous contacter : fred@lamoulie.com

PURE DIGITAL. Catalogue de formations 100% Digitales. Programme 2013. Nous contacter : fred@lamoulie.com PURE DIGITAL Catalgue de frmatins 100% Digitales Prgramme 2013 Nus cntacter : fred@lamulie.cm Fred Lamulie \ ingénieur digital marketing \ DIGITAL T G Cabinet Cnseil en Digital Marketing 9, rue Biscarra,

Plus en détail

ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER

ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER Sessin Interentreprises «Cnstruire et négcier l accrd d entreprise Frmatin & GPEC» - suite Réfrme FPC 5 mars ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER «METTRE EN PLACE UN ACCORD D'ENTREPRISE FORMATION/COMPETENCES»

Plus en détail

FOCUS : LES SYSTÈMES D INFORMATION

FOCUS : LES SYSTÈMES D INFORMATION Une autre apprche pur un enjeu stratégique Les systèmes d infrmatin, qui innervent l entreprise et qui impactent de manière sensible sn fnctinnement, cnstituent encre suvent un dmaine «réservé aux experts»,

Plus en détail

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1-

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION DES TÂCHES DE L ENSEIGNANT-COLLABORATEUR DANS LES COURS EN LIGNE Directin de l apprentissage électrnique et des technlgies Ministère de l Éducatin Mdifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION

Plus en détail

Colloque 07-05-2015 Rapport de l'atelier 1

Colloque 07-05-2015 Rapport de l'atelier 1 Cllque 07-05-2015 Rapprt de l'atelier 1 P.1 MON PLAN D'URGENCE COMMUNAL: À QUEL NIVEAU EN EST-IL ET COMMENT CONCRÈTEMENT LE FAIRE AVANCER? QUESTION 1: COMMENT ÉTABLIR UN ÉTAT DES LIEUX DE MON PLAN D URGENCE

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

Guide d aide à la rédaction d un essai

Guide d aide à la rédaction d un essai Guide d aide à la rédactin d un essai Un essai peut avir plusieurs bjectifs, mais la structure de base reste la même quel qu en sit le sujet. Vus puvez l écrire afin de discuter d un pint de vue particulier

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX PREAMBULE La présente charte a pur bjectif d'expser les principes essentiels devant dicter la cnduite prfessinnelle des furnisseurs

Plus en détail

opinionway LES VERITABLES DECLENCHEURS D ACHATS DES FRANÇAIS A L HEURE DU TOUT CONNECTE Note de synthèse Vos contacts chez OpinionWay : Septembre 2015

opinionway LES VERITABLES DECLENCHEURS D ACHATS DES FRANÇAIS A L HEURE DU TOUT CONNECTE Note de synthèse Vos contacts chez OpinionWay : Septembre 2015 pininway LES VERITABLES DECLENCHEURS D ACHATS DES FRANÇAIS A L HEURE DU TOUT CONNECTE Nte de synthèse Septembre Vs cntacts chez OpininWay : Frédéric Micheau Directeur des études d pinin Directeur de département

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CYCLE «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE»

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CYCLE «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE» «Enrichir l Organisatin par les Hmmes» CYCLE CYCLE : Le management de prjet «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE» METHODOLOGIE ET OUTILS PRATIQUES EN GESTION DE PROJET Du 27 juin au

Plus en détail

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur)

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur) Répertire Natinal des Certificatins Prfessinnelles Résumé descriptif de la certificatin Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecle Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur

Plus en détail

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN CENTRE D INTERET : COMMUNICATION RESEAUX! "# $! $ % % & '! (!)!* +, - %! &#! / $, %! 0 12 3 % 4 5 0 #! - $ % 6 7! " #$ % $ & 2& 8 + 9! "# $! 7! Mettre sus tensin les rdinateurs

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

Le coworking - Présentation générale L exemple du Transfo. Séminaire Innovation collaborative IAE Jeudi 25 septembre 2014 14h00

Le coworking - Présentation générale L exemple du Transfo. Séminaire Innovation collaborative IAE Jeudi 25 septembre 2014 14h00 Le cwrking - Présentatin générale L exemple du Transf Séminaire Innvatin cllabrative IAE Jeudi 25 septembre 2014 14h00 Le cwrking vecteur d innvatin et de dévelppement durable Histrique les rigines l ampleur

Plus en détail

COMPTE RENDU ASSEMBLEE GENERALE DU CYF Le 9 septembre 2013

COMPTE RENDU ASSEMBLEE GENERALE DU CYF Le 9 septembre 2013 COMPTE RENDU ASSEMBLEE GENERALE DU CYF Le 9 septembre 2013 12 membres présents, 22 puvirs = 34, qurum atteint. Secrétaire de séance : Jactte Ordre du jur : 1. Rapprt mral 2. Rapprt Financier 3. Pièces

Plus en détail

Nouveautés apportées à l assessment-tool

Nouveautés apportées à l assessment-tool Nuveautés apprtées à l assessment-tl La dcumentatin et les utils d aide de Friendly Wrk Space snt régulièrement révisés, actualisés et dévelppés. Ainsi, la directive a une nuvelle fis été mise à jur en

Plus en détail

Nous proposons 3 syntaxes au choix :

Nous proposons 3 syntaxes au choix : Slutin d envi de SMS Dcumentatin technique 1. Créatin et gestin de cmpte 2. Envi par email 3. Envi via l interface Web 4. Envi par cmmande http 5. Envi via le lgiciel 123SMS 6. Publipstage SMS persnnalisés

Plus en détail

TP2 Programmation Web - Correction

TP2 Programmation Web - Correction TP2 Prgrammatin Web - Crrectin Un Chat en PHP On veut réaliser une applicatin de chat en ligne. Chaque visiteur s identifie à sn arrivée, ce qui lui permet d apparaître dans l annuaire des persnnes cnnectées.

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE Snt éligibles au de la Fndatin Médéric Alzheimer les thèses de dctrat en sciences humaines et sciales et en santé publique sutenues entre le 15 septembre 2013 et le 31 mai 2015 et

Plus en détail

OO : Développer le secteur de la transformation alimentaire durable

OO : Développer le secteur de la transformation alimentaire durable Enjeux OO : Dévelpper le secteur de la transfrmatin alimentaire Envirnnementaux - Prpser des aliments s transfrmés aux cnsmmateurs : augmenter l ffre pur diminuer l impact envirnnemental de la cnsmmatin

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

Formation Référencement / SEO e-commerce

Formation Référencement / SEO e-commerce Page 1 sur 5 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Frmatin Référencement / SEO e-cmmerce Optimisez et amélirer vtre visibilité

Plus en détail

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES INTERREG ----- OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES PROJETS DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL ----- Dépôt début Mars 2013 Validatin Sept 2013 DECEMBRE 2012 1 LE CONTEXTE GENERAL Les entreprises de l Ecnmie

Plus en détail

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES 1/ Cntexte et bjectif Appel à prjets réginal «100 rénvatins de lgements basse énergie 2009 2010» MODALITES En matière de lgement, le gisement d écnmies d énergies étant principalement dans l habitat existant,

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS NOTE: Les mniteurs qui suivent la frmatin de mise à niveau et de mise à niveau à distance ne snt pas tenus de remplir

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile

REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile ARTICLE 1 Sciété rganisatrice REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile UNILEVER FRANCE, Sciété par actins simplifiée au capital de 28 317 129, immatriculée au Registre du Cmmerce et des

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

Démarche Coaching Individuel

Démarche Coaching Individuel anma RECRUITMENT Tél. : 01 47 25 94 75 cntact@anma-recruitment.cm www.anma-recruitment.cm Démarche Caching Individuel 1 Ntre Visin du Caching LE COACHING est un accmpagnement sur mesure rienté résultats

Plus en détail

Laure FANJEAU 4 IMCO Classe 1. Dossier partiel Mobile-Marketing TRUFFAUT. Plus Belle sera la Terre. Monsieur DESCOUTURES

Laure FANJEAU 4 IMCO Classe 1. Dossier partiel Mobile-Marketing TRUFFAUT. Plus Belle sera la Terre. Monsieur DESCOUTURES Laure FANJEAU 4 IMCO Classe 1 Dssier partiel Mbile-Marketing TRUFFAUT Plus Belle sera la Terre Mnsieur DESCOUTURES Le premier établissement Truffaut vit le jur en 1824 à Versailles. Il se spécialisera

Plus en détail

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation Ville de Brdeaux Prix de l Innvatin Assciative Règlement de participatin Article 1 : Cnditins d admissin Peuvent faire acte de candidature les assciatins dmiciliées à Brdeaux u tut autre assciatin dnt

Plus en détail

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA AVIS DE PRATIQUE DE L OMBUDSMAN DU MANITOBA Les avis de pratique snt préparés par l Ombudsman du Manitba afin d aider les persnnes qui utilisent la législatin. Leur bjet en est un de cnseil seulement et

Plus en détail