ATELIER AGRICULTURE VITICULTURE FONCIER n 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ATELIER AGRICULTURE VITICULTURE FONCIER n 2"

Transcription

1 Cmpte-rendu ATELIER AGRICULTURE VITICULTURE FONCIER n 2 Jeudi 9 décembre 2010 Narbnne Nvtel, 130 rue de l hôtellerie CR atelier agriculture, viticulture, fncier n 2 09/12/10 Page 1 sur 9

2 Début de la réunin à 10h10 en présence de 18 participants : NOM PRENOM ORGANISME FONCTION VERGNES PHILIPPE Syndicat des vignerns du Midi Président Syndicat des vignerns de l'aude FOREST Marie-Hélène Syndicat des vignerns du Midi Directrice de CLOCK Jean-Baptiste Syndicat des vignerns de l'hérault Trésrier LA LAURIE Jean-Charles Fédératin Départementale des Vice-président vignerns indépendants de l'aude THIRIOT Carle Fédératin Départementale des Service Technique vignerns indépendants de l'aude TACCONI Franck Fédératin des caves particulières de Juriste l'hérault SERVAGE Michel Unin Syndicale des Vignerns de l'aude Président JORDA Claude Chambre d'agriculture du Languedc- Russilln Chambre d'agriculture des Pyrénées Orientales SAFER Pyrénées Orientales Représentant de la chambre d'agriculture du Russilln Président MALET Jean-Françis Chambre d'agriculture de l'hérault Sus directeur CHAMPRIGAUD Hélène Chambre d'agriculture de l'aude Juriste CHAILLOU Manëlle Chambre d'agriculture des Pyrénées Chargée de Missin Orientales GAYET Pauline CDJA de l'hérault Animatrice jeunes agriculteurs LLORENS Raymnd CDJA de l'hérault Secrétaire Général LACHENAL Renaud FDSEA de l'hérault Juriste LOUPIA Michel FDSEA de l'hérault Directeur GUINCHARD Jean-Christphe FDSEA des Pyrénées Orientales Juriste CONNES Jean FDSEA des Pyrénées Orientales Administrateur BOTREL Isabelle SAFER LR SAFER Hérault Chef du service cllectivité et aménagement fncier Les intervenants de Réseau Ferré de France, Directin réginale Languedc-Russilln pur cet atelier snt: Eduard PARANT - Chef de missin Ligne nuvelle Mntpellier Perpignan Patrick LINSALE - Respnsable fncier CR atelier agriculture, viticulture, fncier n 2 09/12/10 Page 2 sur 9

3 L atelier agriculture, viticulture, fncier de la Ligne nuvelle Mntpellier Perpignan Réseau Ferré de France (RFF) cnduit actuellement les études envirnnementales et techniques de définitin d une zne de passage préférentielle d une largeur d envirn 1000 mètres, étape n 1 sur 3 des études préalables à la Déclaratin d Utilité Publique. Ce secnd atelier «agriculture, viticulture, fncier» intervient en amnt de la préparatin des prtcles «sndage». RFF a pur ambitin de cncevir un prjet de manière partenariale et cncertée dans la cntinuité de la démarche adptée lrs des études préalables au débat public. Dans le cadre du vlet agriculture-viticulture et fncier, RFF suhaite asscier le plus en amnt pssible des études, les syndicats, assciatins, fédératins, services de l état afin de recueillir les avis de chacun sur leur cnnaissance du terrain. Les bjectifs de l atelier: Définir les principes de négciatin des prtcles de pénétratin dans les parcelles : cnditins techniques et indemnitaires RFF s engage depuis 2010 dans la négciatin d un accrd-cadre natinal avec l assciatin permanente des chambres d agriculture et la FNSEA pur définir un cadre cmmun cncernant les recnnaissances des sls. L équipe du prjet de ligne nuvelle Mntpellier-Perpignan pense dnc intéressant d utiliser ce canevas pur les recnnaissances de terrain qui vnt intervenir prchainement sur la Ligne nuvelle Mntpellier-Perpignan. Identifier les crrespndants lcaux pur que RFF puisse s adresser directement en lcal à un interlcuteur sur le terrain représentatif de l ensemble des branches Faire un pint sur l avancée du prjet La présentatin a été pnctuée de questins émises par les participants. Le diaprama de présentatin est en ligne sur le site Internet sus la rubrique : => Dcuments / Réunins de cncertatin / Ateliers CR atelier agriculture, viticulture, fncier n 2 09/12/10 Page 3 sur 9

4 Le calendrier du prjet : L atelier agriculture, viticulture fncier n 2 dans le prcessus de cncertatin CR atelier agriculture, viticulture, fncier n 2 09/12/10 Page 4 sur 9

5 La pénétratin dans les parcelles Les recnnaissances terrains Plusieurs types de recnnaissances terrains vnt être engagés, dès 2011, pur l étape 2 des études préalables à la déclaratin d utilité publique: gétechniques, hydraulique et envirnnementales (diapsitive 5 du diaprama). Celles-ci prternt sur la gétechnique, l hydraulique et l envirnnement naturel. Les recnnaissances gétechniques Les recnnaissances gétechniques divent préciser la nature des sls et des sus-sls, à l aide d utils mécaniques de sndage. Pur dimensinner des fndatins u assurer la stabilité des uvrages, il est indispensable de cnnaître la structure et la nature du sl et du sus-sl. Il s agit ici de vérifier et de préciser la cmpsitin des sls en particulier pur délimiter et caractériser les principales znes cmpressibles. Il existe différents myens de prspectin suivant les besins d investigatin : le sndage à la tarière à main, pur les premiers mètres (terre végétale et substracteur) le sndage prfnd afin de déterminer les différentes cuches pur arriver à un sl stabilisé et prteur, le sndage à la pelle mécanique cnsistant à creuser une fsse dans le sl, il est dévelppé pur: bserver les différentes cuches de sl, faire des prélèvements pur les tester en labratire, rechercher les éventuelles venues d eau. A l issue du sndage, la fsse est rebuchée avec les terres extraites, dans l rdre dans lequel les cuches de terres nt été prélevées. Les recnnaissances hydrauliques Plusieurs types de recnnaissances hydrauliques peuvent être mis en place : la recnnaissance pédestre, essentiellement pur les eaux de surface (mesure de largeur de petits curs d eau, repérage d uvrage de hauteur de vue ) la recnnaissance via un piézmètre pur mesurer la prfndeur et le niveau des nappes. Ce snt des sndages carttés équipés d un tube perfré. D un diamètre d envirn 20 cm, leur prfndeur peut atteindre 25 m. Philippe VERGNES Syndicat des vignerns du Midi indique que l installatin d un piézmètre n est pas dérangeant pur les récltes. Il en pssède un dans sa parcelle, judicieusement placé dans l axe de la palissade. Les recnnaissances envirnnementales Il s agit d inventaires éclgiques qui cnsistent à cllecter par des prspectins de terrain l ensemble des dnnées naturalistes : faune, flre et habitats, pur les invertébrés, amphibiens et reptiles, mammifères, iseaux, faune aquatique Ces investigatins se fnt grâce à des recnnaissances pédestres. Les recnnaissances gétechniques snt relativement impactantes pur le terrain examiné, les deux autres types de recnnaissance le snt beaucup mins. CR atelier agriculture, viticulture, fncier n 2 09/12/10 Page 5 sur 9

6 Purqui pénétrer dans les parcelles? Dresser un état initial envirnnemental de la zne d étude afin de préciser le type d études spécifiques à mener. Vérifier les hypthèses de travail. Cmment pénétrer dans les parcelles? Grace à l établissement d un cntrat entre RFF et la prfessin agricle pur définir les cnditins techniques et financières des investigatins de RFF et de ses entreprises. C est le but de la présente réunin : réfléchir sur une rganisatin efficace. Cnsigné dans un prtcle dit «prtcle sndages», Infrmatin, cmmunicatin vers le terrain, Cntact persnnalisé avec les explitants. Philippe VERGNES Syndicat des vignerns du Midi annnce que la fédératin réginale des syndicats explitants agricles s est réunit et suhaite s engager dans le même prtcle pur les tris départements cncernés par le prjet. Il précise que le syndicalisme sera l interlcuteur de RFF sur le prjet de Ligne nuvelle Mntpellier-Perpignan. En effet, l ensemble des représentants ici présents, y cmpris les SAFER, les chambres d agriculture, le syndicat des vignerns, en cncertatin avec les différents acteurs se snt mis d accrd pur que la FRSEA les représente. Un frnt uni a dnc été mis en place pur faciliter la cmmunicatin entre le mnde agricle et viticle et RFF. Claude JORDA, Chambre d agriculture Languedc-Russilln et SAFER PO cnfirme sn accrd avec ce mde de représentatin. Michel LOUPIA - FDSEA Hérault annnce que l ensemble des acteurs se snt déjà rganisés en préparatin de la présente réunin et indique que la FRSEA sera la tête de pnt et l interlcuteur privilégié du prjet. Il indique qu un COPIL interne entre les différentes rganisatins agricles présentes sera prchainement rganisé avec également la mise en place de grupes de travail afin de puvir prpser à Réseau ferré de France des chix cncertés. La FRSEA, signataire du prtcle s rganisera de la manière suivante : 3 vices présidents pur les 3 départements cncernés, un référent plitique et un référent technique. Répnse Maître d Ouvrage : Patrick LINSALE suligne le caractère inhabituel de truver à ce stade de la discussin les SAFER. Il se demande quelle est la particularité du Languedc-Russilln. Il nte la vlnté d intégrer les SAFER cmme l pérateur habituel et prfessinnel intégré de l ensemble de la prfessin agricle de la régin. Philippe VERGNES Syndicat des vignerns du Midi fait remarquer qu il n y a rien de particulier, la SAFER étant un interlcuteur privilégié au même titre que les chambres d agriculture. Il parait imprtant que l ensemble des rganismes sient tus rassemblés et unis autur de ce prjet. Claude JORDA, Chambre d agriculture Languedc-Russilln et SAFER Pyrénées-Orientales rappelle que les SAFER, qui snt tutes indépendantes au niveau réginal, même s il existe une fédératin natinale, n nt pas tutes les mêmes relatins avec la prfessin agricle dans tute la France. En Languedc- CR atelier agriculture, viticulture, fncier n 2 09/12/10 Page 6 sur 9

7 Russilln la SAFER est intégrée dans le mnde agricle. La SAFER Languedc-Russilln fait partie des rganisatins prfessinnelles agricles (OPA) incnturnables en Languedc-Russilln. De plus, dans le Pyrénées-Orientales, la SAFER cnnait les prjets LGV avec l exemple de TP Ferr. Ainsi, la SAFER a remarqué que si elle n est pas intégrée dès le début du prcessus, ceci peu pser des prblèmes inslubles en fin de travaux ntamment cncernant la gestin des délaissés. Répnse Maître d Ouvrage : Patrick LINSALE truve que c est une bnne slutin, qui a déjà été mise en place sur des prjets cmme Pitiers-Limges u le cnturnement de Lyn. Patrick LINSALE explique ensuite le dérulé des pératins : Il faudrait que dès le début de l année 2011 l ensemble des partenaires puissent travailler sur l accrd cadre relatif aux pénétratins dans les parcelles privées pur y réaliser les recnnaissances de terrain. Patrick LINSALE prpse de transmettre fficiellement la dernière versin du prtcle sndage à la FRSEA dès début 2011 pur puvir travailler en tute sérénité dès le printemps L ensemble des cnditins techniques et financières sernt cnsignées dans ce prtcle sndage c-signé par les représentants de la prfessin agricle et RFF. Ce prtcle est imprtant à deux titres : c est le premier cntact avec la prfessin agricle les règles et les chix engagernt l avenir, ils sernt cnsignés dans ce prtcle. Jean CONNES - FDSEA Pyrénées-Orientales demande si RFF dispse de crrespndants lcaux spécifiques pur chaque département. Répnse Maître d Ouvrage : Le premier crrespndant, pur tus les sujets qui ne peuvent pas être traiter sur le terrain est Patrick LINSALE. Mais néanmins, RFF va mandater un certain nmbre de prestataires qui vnt prcéder à ces recnnaissances gétechniques et chaque entreprise aura un crrespndant lcal par département. Les accrds passés dans le prtcle sndage sernt bien évidemment impsés aux prestataires de RFF. Michel LOUPIA - FDSEA Hérault infrme qu il a été mis en place, en Languedc-Russilln, un réseau de crrespndants lcaux, issus et désignés par le syndicalisme. Les 3 départements cncernés par le prjet snt dnc en mesure de furnir à RFF le nm de crrespndants lcaux. La FRSEA s engage dnc à transmettre à RFF cette liste. Le premier travail de crdinatin et d rganisatin à l intérieur de la prfessin sera ensuite de réunir l ensemble des crrespndants lcaux pur les infrmer et leur dnner un cadre de travail et d interventin. Répnse Maître d Ouvrage : RFF prpse de réunir les crrespndants lcaux après l accrd sur le prtcle sndage, ce qui ferait partie du prcessus de cmmunicatin et afin qu ils aient la matière pur répndre directement à certaines questins émanant du terrain. Michel LOUPIA - FDSEA Hérault est d accrd sur cette rganisatin, d autant plus que chaque crrespndant lcal purrait identifier les agriculteurs ptentiellement cncernés. Hélène CHAMPRIGAUD - Chambre d agriculture de l Aude suhaite revenir sur une remarque technique cncernant les études. Elle vudrait ajuter un vlet d étude sur l impact écnmique du prjet de ligne nuvelle Mntpellier-perpignan sur les explitatins cncernées. CR atelier agriculture, viticulture, fncier n 2 09/12/10 Page 7 sur 9

8 Répnse Maître d Ouvrage : Patrick LINSALE rappelle que l envirnnement humain, dnc les activités agricles ne sernt pas ubliées. RFF suligne qu à ce stade du prjet, ù les études snt menées sur une zne de passage préférentielle de 1km de large, il est actuellement prématuré de faire une analyse explitatin par explitatin. Pur cette tache, il est nécessaire de dispser d un tracé et de cnnaitre l emplacement des franchissements. Eduard PARANT dnne l exemple de l Aude ù les prélèvements sernt différents suivant la zne de passage chisie : des prélèvements plus agricles si la zne de passage se truve dans la plaine littrale, u des prélèvements dans le milieu naturel si l n passe dans les Crbières. Pur autant, à ce stade un premier niveau de réflexin a été mené, mais qui reste à l échelle de l étude. Il n est pas pertinent à l heure actuelle de discuter sur de petits secteurs. Par cntre il existe une appellatin qui sera bligatirement impactée par le prjet : il s agit du Picpul de Pinet. Le président de l AOC Picpul de Pinet a déjà cntacté RFF et suhaite un travail en bilatéral avec le maitre d uvrage. Aujurd hui, les études qui nt déjà été menées snt un référencement sus l util infrmatique de l ensemble des surfaces cultivées en vignble y cmpris un fcus sur les AOP (Appellatin d Origine Prtégées). RFF est en mesure de définir ce qui fait l bjet d un périmètre AOP et qui est cultivé et ce qui reste cultivable par rapprt à ces surfaces là. Le cnstat est que les cartes de l INAO snt anciennes. Dans la régin, il n existe aucune aire d appellatin qui sit plantée à plus de 75% par rapprt à ce qui est plantable et cultivable. Ceci est plutôt psitif car : le chiffre de 75% est relativement imprtant ce qui veut dire que la viticulture n est pas mribnde Il sera pssible pur RFF de retruver du terrain pur recnstituer l util de travail. Le prtcle sndage Infrmatin sur le planning des pératins Les prestataires de RFF devrnt prendre cntact avec les explitants des sls au mins un mis avant la pénétratin dans les parcelles. Autrisatin individuelle de pénétratin L accrd cnventinnel est le plus largement utilisé, il s agit ici d un accrd à l amiable. Il existe néanmins une prcédure d autrisatin réglementaire. Il s agit d un arrêté préfectral de 1892 qui permet au maître d uvrage de pénétrer dans les prpriétés privées pur y réaliser des études. Il s agit ici de faire intervenir un expert pur faire un état des lieux avant et après la pénétratin. Cet expert fixera ainsi le mntant des indemnités, si elles nt lieu d être. RFF fait prendre cet arrêté préfectral dans tus les cas de figure car d un pint de vue fiscal il peut être imprtant pur les explitants de puvir faire valir cet arrêté. De plus il légitime l autrisatin de RFF. Une réunin en mairie avec tus les explitants cncernés purrait ainsi être rganisée pur élabrer l état des lieux, avec en cnclusin de cette réunin un accrd sur les mdalités de pénétratin. Il s agit aussi de définir les cnditins techniques pur les travaux (Cmment entrns-nus dans le terrain? Quand restituerns-nus les parcelles?...) Claude JORDA, Chambre d agriculture Languedc-Russilln et SAFER Pyrénées-Orientales précise que du pint de vue fiscal, la négciatin avec les impôts n est pas aisée. Répnse Maître d Ouvrage : Il est vrai que certaines négciatins peuvent être menées avec la directin générale des impôts, mais il n appartient pas à RFF d interférer dans cette discussin. CR atelier agriculture, viticulture, fncier n 2 09/12/10 Page 8 sur 9

9 Travaux Pur mener un dssier d enquête publique, les études nécessitent un sndage tus les 500 mètres. Des règles snt dnc à définir sur le sujet travaux ; elles sernt cnsignées dans le prtcle déclinées sur le terrain au cas par cas. Remise en état et indemnisatin Ceci est à définir avec la prfessin. Il s agit ntamment : accès privés u cllectifs, zne de travail : définir la surface impactée, sans ublier la zne de stckage des matériaux perte de réclte : culture annuelle, culture pérenne, remise en état et indemnisatin: à l heure actuelle il reste encre 4 à 5 ans minimum avant que les récltes puissent être endmmagées. Présentatin des différentes ptins de passages par RFF et fcus sur les ptentiels sites de gares nuvelles. Eduard PARANT présente ensuite les différentes ptins de passage, en partant de Mntpellier pur arriver jusqu à Perpignan. L ensemble des cartes relatives à ces ptins de passage snt dispnibles sur Internet à la rubrique dcumentcartgraphie. Cnclusin de la séance La nécessité aujurd hui est de faire un état des lieux précis pur puvir prpser un tracé d envirn 100 mètres en 2014 afin de respecter le planning. Ceci représente un délai curt. Il est aussi nécessaire de cnnaître rapidement les crrespndants lcaux. L bjectif est de puvir démarrer les inventaires faune / flre et la gétechnique dès la fin de l hiver u le début du printemps Réseau ferré de France remercie l ensemble des participants pur leur présence à cet atelier agriculture, viticulture, fncier de définitin d une zne de passage préférentielle de la ligne nuvelle Mntpellier Perpignan. La qualité des échanges a permis de mieux cmprendre les différentes attentes du mnde agricle et viticle. RFF invite l ensemble des participants à clre cette demi-jurnée autur d une cllatin. Fin de l atelier 12H15 **************************************** CR atelier agriculture, viticulture, fncier n 2 09/12/10 Page 9 sur 9

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA FRANCHISE Ce qu il faut savir? Fiche cnseil Ns fiches cnseils nt pur bjectif de vus aider à mieux appréhender les ntins : Certifié ISO 9001 Cmptables Fiscales Juridiques, Sciales, de Gestin Réf. : DEV/O/FC/065/11-11/VBU

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Feuilles de soins papier ou électroniques? Les pratiques des médecins et des professionnels de santé

Feuilles de soins papier ou électroniques? Les pratiques des médecins et des professionnels de santé Pint d infrmatin 22 ctbre 2009 Feuilles de sins papier u électrniques? Les pratiques des médecins et des prfessinnels de santé L an dernier 1, les caisses d Assurance Maladie nt reçu plus de 1,1 milliard

Plus en détail

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER Le règlement financier de la Fédératin Française de Canë-Kayak (FFCK) s inscrit dans l ensemble des dispsitins législatives et réglementaires s appliquant aux assciatins en

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES Midi-Pyrénées Innvatin Agence réginale de l innvatin 31685 Tuluse Cedex Objet de la cnsultatin : Accmpagnement dans l élabratin

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE. Mise à jour du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégration du volet eaux pluviales

COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE. Mise à jour du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégration du volet eaux pluviales COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE DEPARTEMENT DU MAINE ET LOIRE (49) Mise à jur du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégratin du vlet eaux pluviales Dssier de cnsultatin des bureaux d études Cahier

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Une fis l espace créé par le CRDP, il y a un certain nmbre de travaux à prévir avant de puvir l utiliser avec les étudiants. D une manière générale,

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France 1 NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France Date limite de dépôts des dssiers : 24 juillet 2013 à 12h00

Plus en détail

COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT

COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT Intrductin Seln Philippe Laurent, Président- chef d entreprise d Auvergne Nuveau Mnde, l bjet premier de l assciatin est d amélirer la perceptin

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Mars 2011 COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Prtcle relatif aux cndminiums et aux cpératives de lgement en Ontari Les étapes suivantes ne snt que

Plus en détail

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI PRÊTS Des chiffres À PARTICIPER aujurd hui AU DE DEMAIN? DEVENEZ SUPERVISEUR CAMPAGNE DE CMMUNICATIN DU 206! MDE D EMPLI Renuvelez le succès de la cllecte par Internet. DES UTILS SIMPLES ET EFFICACES PUR

Plus en détail

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges Prjet de Cpératin : Renfrcer les démarches participatives au service du dévelppement durable» Diagnstic des stratégies et utils de cmmunicatin des territires du Val d Adur et d Armagnac Cahier des charges

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 Suivant les bjectifs du Réseau des femmes parlementaires des Amériques, les prirités d actin de la présidente du Réseau et les

Plus en détail

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire Utiliser les activités de curs de Mdle : le Questinnaire CETTE PROCEDURE DÉCRIT LA MISE EN PLACE ET L UTILISATION DE L ACTIVITÉ DE COURS «QUESTIONNAIRE». PRE-REQUIS : Prcédure «Démarrer sur Mdle» DÉFINITION

Plus en détail

Appel A Projets du C2TR Note de présentation

Appel A Projets du C2TR Note de présentation Appel A Prjets du C2TR Nte de présentatin PREAMBULE Le prjet C2TR est né de la vlnté de la Régin Picardie et de l Etat de créer, à partir des besins exprimés par un industriel, AEROLIA, une plate-frme

Plus en détail

Entretien de bilan en 10 e année. Dossier pour les parents. Evaluation faite par Nom, prénom de l élève Classe Ecole. Erziehungsdirektion

Entretien de bilan en 10 e année. Dossier pour les parents. Evaluation faite par Nom, prénom de l élève Classe Ecole. Erziehungsdirektion Erziehungsdirektin Directin de l instructin des publique Kantns du cantn Bern de Berne Amt für Kindergarten, Vlksschule Office de l enseignement und Beratung présclaire et bligatire, du cnseil et de l

Plus en détail

Cadre de référence des Contrats de quartier

Cadre de référence des Contrats de quartier Cadre de référence des Cntrats de quartier Validé par le Cnseil administratif lrs de sa séance du 12 février 2014 Dcument élabré par la directin du Département de la chésin sciale et de la slidarité, sus

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES Cnseil Natinal d Évaluatins de la Frmatin Prfessinnelle CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES ÉVALUATION DES PRATIQUES D INGENIERIE DE FORMATION EN ENTREPRISE ET

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

OPAH COURCOURONNES www.opahcourcouronnes.fr

OPAH COURCOURONNES www.opahcourcouronnes.fr Habitat & Dévelppement Ile-de-France www.pahcurcurnnes.fr Cmpte-rendu de la réunin du 1er ctbre 2014 Cprpriété Bis Sauvage Présents : M. Becker Président du cnseil syndical Mme Rassat Membre du cnseil

Plus en détail

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01 Premier Degré Circnscriptin d Olrn-Sainte-Marie http://www.ac-brdeaux.fr/primaire/64/lrn/ Olrn, le 3O aût 2005 Fiche Liaisn I.E.N./Ecles N 2005/2006-01 Au terme de ces vacances d été qui, je l espère nt

Plus en détail

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Dmaine ministériel : Drit, Ecnmie, Gestin Mentin : Science plitique Spécialité

Plus en détail

Cercle pour la Culture du Leadership dans le Sanguié

Cercle pour la Culture du Leadership dans le Sanguié Burkina Fas Unité-Prgrès-Justice REGION DU CENTRE OUEST PROVINCE DU SANGUIE Cercle pur la Culture du Leadership dans le Sanguié DEUXIEME FORUM DES LEADERS DU SANGUIE Les 04 et 05 aût 2012 à Ténad et Kyn

Plus en détail

Coopération interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Conseils Généraux examinent le projet du 3 e rapport commun

Coopération interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Conseils Généraux examinent le projet du 3 e rapport commun Dssier de Presse Cpératin interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Cnseils Généraux examinent le prjet du 3 e rapprt cmmun Lundi 17 septembre 2007 de 14 h 30 à 16 h salle de l Assemblée

Plus en détail

SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DU PPES...2 2. ENGAGEMENT DES PARTENAIRES...2

SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DU PPES...2 2. ENGAGEMENT DES PARTENAIRES...2 SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DU PPES...2 2. ENGAGEMENT DES PARTENAIRES...2 3. DESCRIPTION DU MARCHE...2 3.1 Désignatin des parties cncernées...2 3.2 Descriptin des travaux...3 4. ORGANISATION GENERALE DU CHANTIER...3

Plus en détail

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15 Audits énergétiques Entreprises Règlementatin et perspectives Méthdlgie Février15 Présentatin générale Qui smmes-nus? Bureau d études techniques Energies renuvelables et Maitrise de l Energie Actinnariat

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance Directin de la jeunesse, de l éducatin ppulaire et de la vie assciative Missin d animatin du Fnds d expérimentatins pur la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR «FACULTE

Plus en détail

Environnement Développement Durable Responsabilité Sociétale des Entreprises

Environnement Développement Durable Responsabilité Sociétale des Entreprises MODULES DE FORMATION Envirnnement Dévelppement Durable Respnsabilité Sciétale des Entreprises Cntact : Séverine OPSOMER 06 14 81 21 91 spsmer@ecgitactins.cm PROGRAMME 2012-2013 Beaujlais Bleu EURL au capital

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste Prgramme Eau, Climat et Dévelppement pur l'afrique Termes de référence pur le recrutement d un Expert Sci/agr-écnmiste Dans le cadre de l élabratin de l étude sur l intégratin des impacts du changement

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel TÉLÉMÉDECINE Dcteur Xavier DEAU Cnseiller Natinal de l Ordre des Médecins Exercice Prfessinnel TÉLÉMÉDECINE DÉONTOLOGIE DR DEAU CNOM INTRODUCTION La télémédecine est un myen exceptinnel d ptimiser la qualité

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP Bpifrance PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION

PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibératin n 08.01.106 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION Le Cnseil réginal en sa réunin

Plus en détail

Crèche Les Petits Pas

Crèche Les Petits Pas Crèche Les Petits Pas Règlement intérieur Smmaire 1- Généralités 2- Calendrier d uverture et hraires 2.1 Calendrier 2.2 Hraires 3- Fnctinnement 3.1 Place des parents 3.2 Alimentatin 3.3 Décharge des parents

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE Nm de la maisn de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE PREAMBULE Le présent règlement intérieur fixe les cnditins de travail cllabratif des assciés et les mdalités pratiques de fnctinnement interne

Plus en détail

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil Directin exécutire Fiche de descriptin prfessinnelle Directin des Affaires du dévelppement internatinal MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE Prfessin : ingénieur civil Renseignements cncertants

Plus en détail

PERIODE DE FORMATION EN ENTREPRISE

PERIODE DE FORMATION EN ENTREPRISE PASSEPORT POUR L ENTREPRISE LOGO DU LYCEE PERIODE DE FORMATION EN ENTREPRISE PARTENARIAT LE STAGIAIRE Nm. Prénm. DEVRA ACCUEIL Avir une attitude de cnfiance et de dialgue avec sn tuteur SECURITE SERIEUX

Plus en détail

DATE ET HEURE LIMITE DE REMISE DES OFFRES : 15 juillet 2015 VILLE DE CREIL. Pôle urbanisme et aménagement

DATE ET HEURE LIMITE DE REMISE DES OFFRES : 15 juillet 2015 VILLE DE CREIL. Pôle urbanisme et aménagement Pôle urbanisme et aménagement Directin de la vie écnmique de l aménagement et du dévelppement de la cité Place Françis Mitterrand, B.P. 76 60109 CREIL Cedex Tél. MISSION : 03 44 29 DE 50 MAITRISE 56 D

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

Lieu de la réunion : Skol Diwan 1. Etaient présents : Thèmes abordés : Kermesse : Communication :

Lieu de la réunion : Skol Diwan 1. Etaient présents : Thèmes abordés : Kermesse : Communication : SKOL DIWAN NAONED 1 & 2 KUZUL SKOL RENTAÑ -KONT 09/04/13 19h Lieu de la réunin : Skl Diwan 1 Etaient présents : Enseignants : Diwan 1 cycle 1 : Krin Radan Claire Duet Anjela Brustal Olier Biguet cycle

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE CQP Animateur Périsclaire Versin au 11/07/2013 Rappel : Extrait annexe IV: Cnventin cllective Mdalités de créatin d'un CQP, cntenu du cahier des charges : le titre

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

9 DECEMBRE 2008. La réunion d ouverture s est tenue devant une assistance estimée à 50 personnes.

9 DECEMBRE 2008. La réunion d ouverture s est tenue devant une assistance estimée à 50 personnes. 1 CONCERTATION SUR LE PROLONGEMENT DU T1 DE NOISY-LE-SEC A VAL DE FONTENAY COMPTE RENDU SYNTHETIQUE REUNION DE FONTENAY SOUS BOIS 9 DECEMBRE 2008 La réunin d uverture s est tenue devant une assistance

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

Choisir un coach-mentor

Choisir un coach-mentor Ce texte est une traductin d un dcument prduit par Assciatin f Cach Training Organizatins (ACTO)( www.actnline.cm), et endssé par Internatinal Cach Federatin (ICF). Dans ce texte le masculin inclut le

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

I. Mission du Département et Contexte

I. Mission du Département et Contexte TERMES DE REFERENCE Titre : Recrutement d un cnsultant natinal pur le dévelppement de la stratégie natinale de gestin de la pêcherie thnière. Département : Prgramme Marin Prjet : MG0940.01 Tuna Fisheries

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

École Paul-Hubert Rimouski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015

École Paul-Hubert Rimouski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 Écle Paul-Hubert Rimuski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 PROCÈS-VERBAL de la deuxième réunin régulière du cnseil d établissement de l écle Paul-Hubert, tenue le cinquième jur de nvembre deux

Plus en détail

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti.

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti. 1. Préambule Les Magasins Généraux nt été cnçus, à l rigine, avec la missin de cntribuer à désengrger le trafic du Prt de Djibuti. Une nuvelle étape, dans la ratinalisatin des prcédures de transprt, supprtée

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT FORMATION INNOVATION MANAGEMENT Atelier de 3 jurs «Réinventer sn activité» à destinatin de chefs d entreprises Dates : 24/11, 08/12 et 09/12 Lieu : Chambre de Cmmerce du Luxemburg Frais d'inscriptin :

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S Le dispsitif du Fnds Scial d Aide aux Apprenti-e-s, entre dans le cadre d une véritable stratégie pur la sécurisatin du parcurs des Apprenti-e-s.

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

Contrat d agrément du conducteur

Contrat d agrément du conducteur 2012 Unin Natinale pur l Utilisatin de Chiens de Ruge Cntrat d agrément du cnducteur UNUCR Unin Natinale pur l Utilisatin de Chiens de Ruge CA du 6 avril 2012 Adpté par AG du 27 mai 2012 Intrductin Les

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT

CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT Faire u accepter des cadeaux d'entreprise et des prpsitins de divertissement

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

Réunion des entreprises d énergies renouvelables

Réunion des entreprises d énergies renouvelables Discurs de Mme Séglène Ryal Ministre de l Éclgie, du Dévelppement durable et de l Énergie Paris, le vendredi 16 janvier 2015 Réunin des entreprises d énergies renuvelables Mesdames et Messieurs, les chefs

Plus en détail

RD Congo Nord Kivu, Goma www.tearfund.org PROFIL DE POSTE TEARFUND DRC

RD Congo Nord Kivu, Goma www.tearfund.org PROFIL DE POSTE TEARFUND DRC RD Cng Nrd Kivu, Gma www.tearfund.rg PROFIL DE POSTE TITRE DU POSTE PROGRAMME LIEU D AFFECTATION FAIT RAPPORT AU Gestinnaire du prgramme WASH NORD KIVU TEARFUND DRC Gma, Nrd Kivu AREA MANAGER, Nrd Kivu

Plus en détail

Guide d organisation Congrès Richelieu International 2017 et 2018

Guide d organisation Congrès Richelieu International 2017 et 2018 Guide d rganisatin Cngrès Richelieu Internatinal 2017 et 2018 Guide d rganisatin Cngrès 2017 et 2018 Dcument mis à jur le 26 juin 2015 Page 1 sur 10 Guide d rganisatin Cngrès Richelieu Internatinal 2017

Plus en détail

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL en lien avec la prcédure natinale «rganisatin des stages étudiants à l internatinal» (Cdificatin : PROC FO MO 01 V2) Objectifs du stage Ce stage est réalisé en 2 ème

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES «Développement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de formation correspondants»

CAHIER DES CHARGES «Développement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de formation correspondants» CAHIER DES CHARGES 1 «Dévelppement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de frmatin crrespndants» 1ère étape du prjet «GPEC filière numérique» sur le bassin de Caen A. LE CONTEXTE

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31)

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31) Syndicat Mixte DECOSET 6 bis avenue des Pyrénées BP 39 31242 L Unin Cedex Tel : 05.62.89.03.41 Fax : 05.62.89.03.40 Curriel : cntact@decset.fr Marché public de prestatins intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE

Plus en détail

Direction de la ville et de la cohésion urbaine Mise en place et suivi d un PRE

Direction de la ville et de la cohésion urbaine Mise en place et suivi d un PRE Directin de la ville et de la chésin urbaine Mise en place et suivi d un PRE Le présent dcument a pur bjectif de dnner des repères aux acteurs mettant en œuvre un prjet lcal de réussite éducative (PRE)

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Organisation d une Soirée business N 1 : Avril 2014

CAHIER DES CHARGES Organisation d une Soirée business N 1 : Avril 2014 CAHIER DES CHARGES Organisatin d une Sirée business N 1 : Avril 2014 Date de publicatin : le 07 avril 2014 Date limite de la réceptin des candidatures : le 22 avril 2014 à 12h00 Le présent cahier des charges

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2 GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8 Smmaire Intrductin 2 Cntexte 2 Principes de l affichage envirnnemental 2 Objectif du guide de lecture 2 Présentatin du prduit cncerné par le

Plus en détail

Gestion de projet de production dans le spectacle vivant

Gestion de projet de production dans le spectacle vivant Gestin de prjet de prductin dans le spectacle vivant Planifier, administrer, budgétiser : dnnez vie à vtre prjet! (réf. 401P) Intervenants Francis Richert Respnsable des musiques actuelles amplifiées au

Plus en détail

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI dévelpper Mes capacités SécuriSer mn avenir prfessinnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI Savir évluer dans sn empli u rebndir pur en retruver un Les réalités bservées auprès de nmbreux

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

Bilan des Journées Terrain

Bilan des Journées Terrain Bilan des Jurnées Terrain N 8 Eygalières et Saint-Rémy de Prvence : 8 avril 2014 N 9 Eyragues, Gravesn et Maillane : 11 juin 2004 Synthèse des Jurnées Terrain 1) Réunin des présidents d assciatin... page

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE REUNION COPIL DU SITE NATURA 2000 «Site à Botrychium simplex et châtaigneraie du Bozio» FR9402007 du 9 octobre 2015

COMPTE-RENDU DE REUNION COPIL DU SITE NATURA 2000 «Site à Botrychium simplex et châtaigneraie du Bozio» FR9402007 du 9 octobre 2015 COMPTE-RENDU DE REUNION COPIL DU SITE NATURA 2000 «Site à Btrychium simplex et châtaigneraie du Bzi» FR9402007 du 9 ctbre 2015 Excusés : Sus-Préfet de Haute-Crse M. SCHUFFENECKER (représenté par Bernard

Plus en détail

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI AIGUISEZ VOTRE APPROCHE DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU Vus êtes: ROYAUME-UNI A LONDRES LE JEUDI 3 DECEMBRE 2009 - Distributeur - E-cmmerçant - Respnsable e-cmmerce - Respnsable d agence

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES... 1 II.

Plus en détail

Guide d aide à la rédaction d un essai

Guide d aide à la rédaction d un essai Guide d aide à la rédactin d un essai Un essai peut avir plusieurs bjectifs, mais la structure de base reste la même quel qu en sit le sujet. Vus puvez l écrire afin de discuter d un pint de vue particulier

Plus en détail

CONSULTATION. Mise en place d une solution Meta-moteur de réservation touristique

CONSULTATION. Mise en place d une solution Meta-moteur de réservation touristique CONSULTATION Mise en place d une slutin Meta-mteur de réservatin turistique SOMMAIRE 1/ Préambule : bjectifs et cntexte rganisatinnel p.2 2/ Objet de la cnsultatin p.2 3/ Prestatins attendues p.4 4/ Règlement

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL SOCIO-ECONOMIQUE ATELIER TECHNIQUE «ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT» R2 REUNION DU 10 MAI 2012

GROUPE DE TRAVAIL SOCIO-ECONOMIQUE ATELIER TECHNIQUE «ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT» R2 REUNION DU 10 MAI 2012 GROUPE DE TRAVAIL SOCIO-ECONOMIQUE ATELIER TECHNIQUE «ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT» R2 REUNION DU 10 MAI 2012 DATE DE REUNION 10/05/2012 Lieu de réunin GIP ATGeRi Affaire suivie par : Philippe LORIOT

Plus en détail

CYBERLEARN COURS MOODLE. SUPPORT DE TRAVAIL Pour professeur-es et assistant-es d'enseignement

CYBERLEARN COURS MOODLE. SUPPORT DE TRAVAIL Pour professeur-es et assistant-es d'enseignement CENTRE e-learning HES-SO CYBERLEARN COURS MOODLE SUPPORT DE TRAVAIL Pur prfesseur-es et assistant-es d'enseignement Sndages et tests : rendez vs curs Mdle interactifs! HES-SO 2010 Team Cyberlearn Table

Plus en détail