LE VILLAGE SAINT-MICHEL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE VILLAGE SAINT-MICHEL"

Transcription

1 L OPERATION LE VILLAGE SAINT-MICHEL 33, rue Olivier-de-Serres PARIS LE MAITRE DE L OUVRAGE BNP PARIBAS IMMOBILIER Résidentiel Prmtin IDF 167 Quai de la bataille de Stalingrad ISSY LES MOULINEAUX FRANCE HABITATION 1 square Chaptal Levallis - 92 NOTICE DESCRIPTIVE DES PRESTATIONS IMMOBILIERES 1

2 SOMMAIRE LES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES GENERALES Démlitins Structures Traitement de façades Titures terrasses Balcns u Lggias Menuiseries extérieures et ccultatins Serrurerie - Métallerie Clisns et uvrages de plâtrerie Menuiseries intérieures Plafnds suspendus Revêtements de sls suples Peinture Carrelage Faïence Cnduits de fumée et de ventilatin Chutes et canalisatins Gaines et cnduits Prductins en énergie Plmberie et Equipements sanitaires Chauffage VMC Traitement d air Rafraîchissement - Désenfumage Electricité curants frts Electricité curants faibles Ascenseurs Aménagements extérieurs Signalétique Extincteurs plans de sécurité Tableau des limites de prestatins LES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES D un cmmun accrd entre les parties, les prescriptins techniques détaillées par lcal sernt établies et furnies pendant la phase de cnceptin du prjet (Phase PROJET) 2

3 Les caractéristiques techniques de l immeuble snt définies par la présente ntice, ainsi les Cahiers des Prescriptins Techniques cnstitués par les Dcuments Techniques Unifiés établis par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, les Règles de Cnstructin et de Sécurité. Il est expressément prévu que, dans le cas ù, pendant la cnstructin, la furniture u la mise en œuvre de certains matériaux, équipements u matériels se révéleraient impssibles, difficiles u susceptibles d entraîner des désrdres, et ce, pur un mtif quelcnque (par exemple : retard d apprvisinnement, défaut de fabricatin, difficultés d imprtatin) le Maître d Ouvrage purra remplacer ces matériaux par d autres de qualité et de ntriété équivalentes ; sus réserve de l accrd de l acquéreur. Le Maître d Ouvrage purra également amélirer la qualité u la présentatin de tut u partie de la cnstructin. De même, les caractéristiques techniques de l'immeuble snt cnfrmes aux prescriptins : de la réglementatin thermique (RT 2005) des arrêtés du permis de cnstruire, et ntamment ceux émanant des services de sécurité, de la réglementatin handicapé en vigueur à la date du dépôt de permis de cnstruire Niveau de perfrmance énergétique THPE Certificatin Habitat et Envirnnement prfil A 3

4 LES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES GENERALES 4

5 1. DEMOLITIONS 1.1. DEPOLLUTION Cmpte tenu de l activité sanitaire précédemment exercée sur le site de Saint Michel et du classement de certaines «Installatins Classées Pur l Envirnnement», une dépllutin si nécessaire sera engagée en fnctin du diagnstic furni par le prpriétaire DECONSTRUCTION DES BATIMENTS EXISTANTS ET DES ESPACES EXTERIEURS Décnstructin ttale des cnstructins en élévatin, des uvrages enterrés partiels u ttaux (hrmis le parking existant cnservé) et des aménagements extérieurs (viries, espaces verts). Tutes mesures cnservatires snt prises pur assurer la pérennité des uvrages cnservés et des cnstructins visines. Evacuatin des matériaux du site dans le respect de la réglementatin en vigueur en matière de traitement et de recyclage des déchets. 2. STRUCTURES La stabilité générale et la résistance des structures déculernt : Des dnnées gélgiques et des précnisatins gétechniques tant en phase prvisire qu en phase définitive ; Des dnnées climatiques ; De l applicatin des règles de calcul des uvrages ; Des surcharges d explitatins ; Des règles de sécurité et d accessibilité. La structure permettra, dans la mesure des cntraintes structurelles, une flexibilité dans la psitin et l utilisatin des lcaux. Dans les znes nbles u les uvrages de structures sernt apparents (sus faces de planchers, murs et pteaux peints u revêtus de revêtement textile mince), il sera réalisé une finitin très signée. Les planchers sernt calculés pur supprter les charges d explitatin indiquées dans la nrme française P Tute aggravatin des valeurs nrmatives sera identifiée dans les fiches de prescriptin détaillées par lcal (exemple : matériel de cuisine). Les structures verticales et hrizntales assurernt la stabilité et le degré Cupe-feu exigés par la réglementatin. Les dimensinnements des structures permettrnt de participer aux exigences réglementaires d acustique. Les structures intégrernt le cas échéant les éléments suivants : les trémies imprtantes pur le passage des réseaux techniques, les décaissés pur les frmes de pentes, les scles prêts à recevir les équipements techniques u matériels. 5

6 La reprise des jints de dilatatin au sl et sur les murs sera exécutée de telle srte qu il ne subsiste aucune surépaisseur par rapprt aux surfaces finies. Ces traitements tiendrnt cmpte de la nature des prfils de finitins et du nettyage in fine à réaliser au qutidien par l explitant. Les hauteurs libres brutes entre planchers sernt déterminées seln les pssibilités urbanistiques et la nature des revêtements de finitin 2.1. INFRASTRUCTURE Terrassements pleine masse Réalisatin des terrassements en pleine masse pur réalisatin des cnstructins enterrées. Evacuatin des terres excédentaires en décharges publiques Fuilles Réalisatin des fuilles nécessaires à l exécutin des systèmes de fndatins. Sutènements éventuels au drit des cnstructins cnservées sur le site et des uvrages mityens Fndatins Le(s) système(s) de fndatins snt réalisés suivants les recmmandatins du gétechnicien et des avis favrables du Cntrôleur technique. Les fndatins existantes supprtant le parking actuel et les structures futures nécessaires au prjet, snt vérifiées et validées par le gétechnicien et le Cntrôleur Technique MURS ET OSSATURES Murs des sus sls Murs périmétriques Réalisés en bétn armé en tenant cmpte des mesures de maintien des terres u des uvrages envirnnants Murs et pteaux intérieurs Réalisés en bétn armé banché pur les éléments structurels et prteurs. Seln les impératifs de structure, certains lcaux u accès purrnt être réalisés en blcs d agglmérés Murs des façades Les murs des façades sernt en bétn banché et snt revêtus seln le prjet de l architecte et des demandes frmulées dans les attendus du permis de cnstruire. Les revêtements et les islants (intérieurs u extérieurs) rapprtés sur les murs de façades tiendrnt cmpte sur l aspect thermique des bjectifs envirnnementaux et déterminés sur la base de la Réglementatin Thermique

7 Murs et pteaux prteurs intérieurs Réalisés en bétn banché u en blcs d agglmérés Murs intérieurs nn prteurs Réalisés en bétn banchés, en blcs d agglmérés u en blcs Carrbric en limite de secteurs d activités cnstituant un tiers éventuel, pur la réalisatin de lcaux u d accès cmmuns, de gaines techniques. Epaisseur suivant réglementatin acustique. Dublage thermique et phnique suivant respect de l étude thermique et calculs réglementaires PLANCHERS & DALLAGES Planchers séparatifs des parkings et lcaux d activités/halls Dalle pleine en bétn armé recevant sit une chape therm-acustique sur le dessus u un islant acustique et/u thermique et/u cupe feu en sus face. Finitin seln la nature du revêtement de sl à recevir Planchers séparatifs des lcaux nn chauffées et à risques des lcaux d activités Caractéristiques identiques à l article Planchers séparatifs entre 2 activités tierces. Dalle pleine en bétn armé respectant les exigences d islement acustiques et de résistance au feu Planchers Etages curants. Dalle pleine en bétn armé d épaisseur 20 cm minimum Planchers sus terrasses Dalle pleine en bétn armé prenant en cmpte la destinatin fnctinnelle (technique, paysagère, public, trafic), les impératifs techniques des cmplexes islants et d étanchéité rapprtée et les exigences d accessibilités pur les persnnes à mbilité réduites (seln destinatins) Planchers des balcns Dalles pleine en bétn armée tenant cmpte des lcaux u espaces en sus faces (cmplexe d étanchéité u d imperméabilisatin) de la finitin à rapprter, de l accessibilité et des principes d évacuatin d eau Dallages Réalisés si de besins en bétn armé sur lit drainant et islant périphérique. 7

8 2.4. ESCALIERS Les vlées et les paliers (escaliers enclisnnés) sernt réalisés en bétn armé et répndrnt aux nuvelles exigences réglementaires en matière d accessibilité et de sécurité incendie. Ils recevrnt une peinture (lcaux lgistiques, techniques et issues de securs) 2.5. ISOLATION THERMIQUE ET COUPE FEU Les matériaux emplyés dispsernt des avis techniques et des prcès verbaux de classement exigés pur les cnstructins de type ERP et pssédernt le certificat de qualificatin ACERMI. Dans le cas d empli de la fibre minérale appliquée par prjectin (flcage) dans les znes recevant du public, des résidents et du persnnel, leur stabilité dans le temps sera assurée par tut myen apprprié (applicatin d un vernis de blcage, fixatin de nergalt et armature) 3. TRAITEMENT DES FACADES 3.1. REVETEMENTS DE FINITION DES FACADES Le traitement des façades (rue piétnne nrd et les patis) est cnfrme permis de cnstruire dépsé. Le bâtiment B est cnstitué d un scle de 4 niveaux ù snt hébergées les activités médicsciales et est habillé par un bardage métallique thermlaqué ISOLATION DES FACADES La nature de l islant appliqué en extérieur sur les façades sera du type plystyrène u laine minérale d épaisseur seln études thermiques et cmpatible avec l avis technique de pse du revêtement de finitin MODENATURES DES FACADES Identique à l article

9 4. TOITURES, TERRASSES, BALCONS u LOGGIAS Les matériaux utilisés sernt prtégés en usine cntre la crrsin et les éléments rganiques. Ils satisfernt aux cntraintes liées à la sécurité cntre l incendie et à la sécurité des persnnes. La cnceptin des uvrages : se cnfrmera aux règles d urbanismes et des prescriptins des services administratifs (Architecte BDF, cmmissin des sites, services de préventin incendie, ) satisfera aux cnditins d islement des paris requises cnfrmément aux règles de calcul édictées par la Réglementatin thermique en vigueur et aux exigences acustiques, permettra l intégratin de tus les équipements techniques (sur titure u en cmbles) cmprtera tutes les prtectins nécessaires qui seraient exigées par le Crdnnateur Santé Préventin Sécurité, permettra l accès et l entretien des chêneaux et leur nettyage, n engendrera pas de bruits parasites sus l effet d agents extérieurs. Les prcédés d étanchéité répndrnt aux prescriptins des avis techniques et aux znes climatiques. Les étanchéités emplyées sernt de type multicuche avec pare vapeur, islant thermique au drit des lcaux chauffés, étanchéité et prtectins. Les surfaces de terrasses sur terre-plein sernt bligatirement cnstituées d une cuche drainante. Les uvrages particuliers suivant sernt également traités : les cheminements et les balisages pur les circulatins d entretien techniques des terrasses, des matériels u d évacuatin du public, les lanterneaux d éclairage et les skydômes de désenfumage pssédant le classement au feu adéquat, le traitement des suches et des édicules, les crsses pur les srties de câbles u tuyauteries, les scles supprts de matériels, les garde-crps pur la prtectin des travailleurs u du public TOITURES Leur cnceptin et leur nature sur prpsitins de l architecte se cnfrmera aux règles d urbanisme et aux prescriptins des services instructeurs. 9

10 Cmpte tenu de la cnfiguratin envisagée de l îlt urbain, une attentin particulière sera prtée sur les vues et les cmpatibilités d usage TERRASSES INACCESSIBLES AU PUBLIC Réalisées en ruleaux manufacturés de bitume élastmère avec interpsitin de panneaux d islant thermique d épaisseur déterminée suivant l étude thermique. La finitin sera sit du type autprtégée, du type prtectin lurde en gravillns u du type végétalisée à dévelppement du type TOUNDRA TERRASSES TECHNIQUES Prestatins identiques à l article 4.2, avec mise en œuvre de cheminements techniques cnfrmes au cde du travail 4.4. TERRASSES ET PATIOS ACCESSIBLES AU PUBLIC A FAIBLE TRAFIC Accessibilités ttales rendues aux persnnes à mbilité réduite. Seln les supprts prpsés (bétn, terre plein avec drainage, cmplexe d étanchéité) les matériaux de finitins sernt réalisés sit traditinnellement (bain de mrtier, cllées) u seln les avis techniques (plts, lamburdes). Les matériaux emplyés sernt en règle générale des dalles en bétn déstructurées u gravillnnées, bétn désactivé. 5. MENUISERIES EXTERIEURES & OCCULTATIONS Les critères pris en cnsidératin pur le chix des menuiseries extérieures snt les suivants : les classes d expsitin définis par les D.T.U et le classement par régin (perméabilité à l air, étanchéité à l eau, résistance au vent) les prpriétés mécaniques, le raynnement slaire, les caractéristiques phtmétriques, le cmprtement thermique, l éclairage, l énergie slaire. Les différents systèmes d uvrants sernt déterminés en fnctin de : l utilisatin des lcaux, la limitatin de l encmbrement des lcaux à l uverture, la sécurité des persnnes à l intérieur des lcaux (cmpas de limiteur d uverture, carré de cndamnatin pur les znes à risques, ) 10

11 des risques d effractin, de l adaptatin des dispsitifs d ccultatin, des cnditins d entretien, des accessibilités exigées par les services de securs cntre l incendie, la facilité de manœuvre pur les persnnes affaiblies, prtcles de nettyage (ex: nettyage des vitrages à l extérieur) Les dispsitifs de serrurerie et de quincaillerie sernt judicieusement sélectinnés en fnctin de l utilisatin (issue de securs, accès limité, l entretien, l actin par arrêt marche sur des installatins techniques ) Des limiteurs d uverture sernt mis en œuvre sur les uvrants des lcaux rendus accessibles aux résidents à risques. Le système sera encastré dans le prfil du châssis et devra dispser d un système de cndamnatin uniquement manœuvrable du persnnel autrisé (système à clé) 5.1. PERFORMANCES DES OUVRAGES Zne climatique PARIS Altitude < 200 mètres NEIGE Zne A1 - Charge nrmale : 35 kg Charge extrême : 60 kg VENT Régin 2 Site prtégé - Pressin nrmale : 600 Pa (100,8 km/h) Pressin extrême : 1050 Pa (133,3 km/h) Perfrmances mécaniques Le dimensinnement et le chix des menuiseries répndrnt à tutes les bligatins des règles de l art, à savir : NRT 2005 et NRA, Classements AEV (harmnisé nrme eurpéenne), cefficient Uw (valeur d islatin thermique de la menuiserie) et Ug (pur les vitrages) Perfrmances acustiques Les perfrmances sernt déterminées suivant le rapprt de l acusticien établi sur la base du classement régin et de la nature de la ppulatin accueillie Perfrmances de sécurité Les vitrages expsés aux résidents ayant des trubles du cmprtement et situés sur les niveaux de plain pied sernt bligatirement traités en vitrage SECURIT type feuilleté sur les faces expsées Perfrmance incendie Prise en cmpte des règles relatives à la sécurité incendie (respect du C+D, châssis accessibles aux securs équipés des rganes de manœuvre certifiés, équipements de désenfumage agréés) 11

12 5.2. MENUISERIES EXTERIEURES ISOLEES (fenêtres) Réalisées en prfilés PVC (gris u blanc cnfrmément au PC dépsé) à rupture de pnt thermique et feuillures aut drainantes, équipés de duble vitrage à faible émissivité pur répndre aux exigences de la NRT Les vitrages sernt certifiés CEKAL et dispsernt d un très bn facteur slaire. Les Façades (piétnne nrd et les patis) reçivent dans leur principe général des ensembles menuisés islés frmant un «T» hrizntal qui cmprte une baie tute hauteur avec allège vitrée fixe et partie haute uvrante à la française, et une fenêtre mityenne hrizntale sur allège pleine, uvrante à sufflet. Les équipements d uvertures et de fermetures sernt adaptés à l usage (pignées anti pincement, limiteurs d uverture, hauteur d accessibilité) Des vitrages translucides sernt prévus dans les espaces nécessitant une intimité ENSEMBLES MENUISES Réalisés en prfilés métalliques seln les dispsitins du permis de cnstruire, et aux spécificités identiques à l article 5.2. Mise en œuvre principalement au RDC, dans les espaces d activités nécessitant un bn apprt d éclairage naturel, une rbustesse accrue puvant supprter des manipulatins fréquentes. Seln les znes et les persnnes accueillies, les ensembles menuisés sernt équipés des rganes de sécurité prpres à assurer la sécurité des biens et des persnnes. Les uvertures purrnt être à la françaises u culissantes PORTES VITREES Réalisés en prfilés métalliques u PVC (seln la lcalisatin ci avant précisée) aux spécificités identiques à l article 5.2 et VERRIERES Sans bjet 5.6. SAS D ENTREE Equipés de prtes autmatiques u manuelles à ventuses électrmagnétiques (seln nécessité) à duble vitrages sécurit et à uvertures culissantes u battantes et de paris 12

13 fixes à duble vitrages sécurit. Les ensembles sernt en acier thermlaqué avec ferme prte à glissière Caractéristiques répndant le cas échéant aux impératifs de sécurité incendie et d anti intrusin. Dispsitifs d uverture et de fermeture adaptés à l usage (autmatisme, digicdeinterphne). Prfilés métalliques cnfrmes aux prescriptins du permis de cnstruire. Lcalisatin : hall d entrée principal (secteur administratif) et hall secndaire (srtie impasse sainte eugénie) 5.7. OCCULTATIONS Vlets rulants Pur les châssis islés Vlets rulants électriques cnstitués d un tablier simple peau à lames en prfils PVC, axe d enrulement métallique à cmmande électrique (chambres et lcaux administratifs. Les lcaux au RDC sernt dtés de vlet rulant avec lames alu. Les vlets rulants sernt intégrés dans des cffres intérieurs en PVC. La dernière lame est traitée en aluminium laqué Stres Sans bjet 5.8. ORGANIGRAMMES, SERRURES & VERROUS ELECTROMAGNETIQUES Verrus électrmagnétiques mis en œuvre suivant cmpatibilité d usage et de fnctin. Le prmteur a à sa charge l établissement de l rganigramme, la furniture et la pse des cylindres et des serrures. 6. SERRURERIE & METALLERIE 6.1. GARDE CORPS ACCESSIBLES AU PUBLICS Sans bjet 6.2. GARDE CORPS TECHNIQUES OU LIGNES DE VIE Mise en œuvre seln cnfiguratin de garde crps u lignes de vie permettant au persnnel autrisé d intervenir sur les terrasses techniques u nn accessibles au public. Les garde crps sernt traités en métal thermlaqué. 13

14 6.3. GRILLES DE VENTILATION Mise en œuvre seln les besins techniques de grilles de ventilatin métallique à finitin laquée à lames hrizntales et grillage anti vlatile PORTES METALLIQUES Mise en œuvre, pur l accès aux lcaux techniques extérieurs u intérieurs (ceux sumis à des risques de chcs), de prtes métalliques pleines islantes u nn à finitin à peindre u galvanisée (suivant lcalisatins) u bien grillagées et répndant le cas échéant aux exigences réglementaires en matière de sécurité incendie (islement cupe feu et équipements d uverture) (srtie de securs du bâtiment B, sas pmpiers, lcaux sus sl) 6.5. MAINS COURANTES Mise en œuvre de mains curantes tubulaires à peindre u en fer plat avec crsses d arrivée et de départ dans les cages d escalier BOITES AUX LETTRES Mise en place d une bîte aux lettres pur le gestinnaire au drit du hall d accueil 7. CLOISONS & OUVRAGES DE PLATRERIE 7.1. CLOISONS A PAREMENTS PLAQUES DE PLATRE Clisns de distributin Clisns en plaques de plâtres à une u plusieurs épaisseurs (98 mm, 140 mm, 180 mm) sur ssature métalliques d épaisseur variables et intégrant seln nécessité les matériaux d islatin phnique. Mise en œuvre seln la destinatin des lcaux, les bligatins sécuritaires (sécurité incendie) et cmprtant les caractéristiques phniques et mécaniques adaptées à la destinatin d usage (caractéristiques hydrfuges, hautes duretés, inflammabilité). Elles intégrernt les renfrts nécessaires à la bnne tenue des uvrages rapprtés (mains curantes, équipements sanitaires, mbilier) Cncernent principalement, les circulatins, les lcaux de vie et d activités, les séparatins de chambres, les lcaux lgistiques. 14

15 Clisns intérieures Clisns en plaques de plâtre à une u deux épaisseurs, sur ssature métallique d épaisseur 72 et/u 98 mm dispsées suivant les principes édictés à l article 7.1. Cncerne les salles d eau des chambres GAINES TECHNIQUES ET OUVRAGES DIVERS Gaines techniques Réalisées en carreaux de plâtre tute hauteur (gaines électriques curants frts et curants faibles, gaines de sécurité incendie) Cnduits et traînasses Réalisés en matériau (carreaux de plâtre, stucal, carrbric) pssédant les prcès verbaux de résistance au feu relatifs à la destinatin (désenfumage, ventilatin) et aux lcaux traversés (lcaux à risques particuliers) 8. MENUISERIES INTERIEURES PROTECTIONS - AGENCEMENTS & PAILLASSES Tus les matériaux bis utilisés sernt traités de façn efficace : stabilisatin à l humidité, traitement fngicide et insecticide PORTES La lcalisatin et les caractéristiques précises des prtes sernt stipulées dans le prgramme technique détaillé (prescriptins détaillées par lcal) De manière générale, les blcs prtes inscrits dans les clisns sèches u dans les murs en bétn, carrbric u maçnnerie, snt cnstitués par : Huisseries métalliques en tôle d acier 15/10 ème standard, traitées anticrrsin u bâtis bis, avec ferrage par 4 paumelles et avec grge à mi feuillure pur interpsitin d un jint acustique. Prte battante, à peindre, à 1 u 2 vantaux répndant aux exigences, réglementaires et aux spécificités fnctinnelles. Quincaillerie en nyln des établissements NORMBAU u équivalent et répndant aux critères d accessibilité et butées de prtes murales. Ferme prtes et équipements spécifiques (ventuses, verrus électrmagnétiques) Les prtes intégrernt suivant les spécificités des culus de dimensins et frmes cnvenus. La largeur de passage libre des prtes d entrée de chambres sera de 110 cm. Elles sernt équipées d un cylindre sur rganigramme et équipée d un butn mleté 15

16 côté chambre. L ensemble des prtes de l établissement sera géré par des cylindres sur rganigramme.(bureau, chambre, lcaux divers) 8.2. CHASSIS VITRES La cnstitutin des châssis de visin sera fnctin de sn affectatin. Réalisatin d un cadre métallique à recuvrement à vernir u à peindre. Les châssis dnnant sur les circulatins (dans le cas d un clisnnement traditinnel au sens de la réglementatin ERP) sernt pare flamme 1/2h à glace claire sur allège (vitrage sécurit en dessus d un mètre) FACADES DE GAINES TECHNIQUES Les dimensinnements des placards techniques répndrnt aux besins exprimés par les lts techniques cncernés. Ils sernt situés dans les parties cmmunes et facilement accessibles. Les façades se cmpsernt de bâtis en bis, d un u plusieurs vantaux à âme pleines à peindre et équipés de carrés techniques pur leur uverture. Elles cncernent les gaines d électricité curants frts et curants faibles, les gaines de plmberie, les gaines de ventilatin si nécessaire PLINTHES Mise en œuvre de plinthes bis en médium u en sapin de hauteur 7 cm dans les lcaux ne nécessitant pas un nettyage humide des revêtements de sls PROTECTIONS MURALES Les prtectins sernt de plusieurs natures seln la destinatin et l usage : Lisses de prtectin PVC cllées u mntées sur rails (hauteur à définir) sur certaines prtes à trafic rulant (charits) Plaques d acrvyn cllées hauteur 1,00 (en liaisn avec les plinthes) dans les lcaux sllicités cntre les chcs. Prtectins PVC avec armature intérieure dans les circulatins à trafic à risques (znes charits cuisine) Crnières d angles hauteur 2,00 m. en PVC rigide et à angle arrndi dans les angles de murs saillants. Plaques de prtectins acrvyniliques cllées sur les bas de prtes (sur 2 faces) des circulatins des chambres et des lcaux lgistiques (hauteur 80 cm) 16

17 8.6. MAINS COURANTES Les mains curantes des circulatins sernt circulaires en structure aluminium revêtu d un revêtement PVC uni u décbis cnfrmes aux exigences de tenue au feu, fixées mécaniquement aux clisns sur structure frmant écuyer et platine circulaire, frmant en sa partie supérieure une main curante respectant les exigences réglementaires (hauteur 0,85 ml). Il n existera aucune partie saillante, les changements de directin sernt traités avec une pièce d angle arrndie (le renfrcement de l angle de la clisn sera particulièrement étudier pur résister aux chcs mécaniques) Les mains curantes se pursuivrnt sur les façades de gaines techniques et sernt démntables avec une platine femelle slidaire de l écuyer et une platine male fixée sur le battant de la façade PLACARDS DE CHAMBRES Ils sernt cmpsés de 2 vantaux culissants guidés par un rail haut et bas (fixé au sl). Les vantaux sernt cnstitués de panneaux interchangeables d épaisseur 10 mm, revêtus aux deux faces par un décr mélaminé. Les panneaux sernt encadrés par des prfilés en acier galvanisé laqué, assemblés sans sudure ni vis ; furniture de jint carré de rattrapage de plinthe à cller sur le champ de la prte. Un vantail sera équipé d une serrure. Les aménagements intérieurs cmprendrnt une tablette chapelière et une tringle chrmée en dessus (ht 1,30 ml du dl) et un panneau séparatif vertical tute hauteur, 3 tablettes, 1 blc de 2 tirirs. Tus les panneaux sernt en finitin placage mélaminé (y cmpris les chants vus) PORTE VALISE Au dessus de la prte d entrée de chambre, il sera prévu une prte valise menuisée cnstitué de tasseaux bis 5cm x 5cm ajuré, pse à fixatin invisible et finitin vernie PLANS VASQUES SALLES D EAU (hrs mbilier) Mise en œuvre de plans vasques suspendus en matériau de synthèse teinté dans la masse avec cuve circulaire intégrée et répndant à la réglementatin en matière d accessibilité (dimensins suivant plans) Mirir de dimensins 1200 x 800 mm. Lcalisatin : chambre, salle balné NB : des mirirs sernt également prévus dans les vestiaires et lcaux sanitaires cllectifs. 17

18 8.10. PAILLASSES DES LOCAUX DE SERVICE (hrs mbilier haut et bas) Mise en œuvre de plans de travail en matériau de synthèse frmant paillasse humide et cmprenant un plateau et 1 cuve rectangulaire u circulaire suivant indicatins du gestinnaire explitant (lcaux traités : pste de sins BANQUES D ACCUEIL Prestatin à prévir par le preneur. 9. PLAFONDS SUSPENDUS Furniture et pse de dalles minérales décratives à frte qualité d absrptin acustique, psées sur ssature apparente (lcaux de vie et administratifs). Dalles minérales unies sur ssature apparentes dans les circulatins et les lcaux lgistiques et annexes. 10. REVETEMENTS DE SOLS ET MURS SOUPLES Revêtement de sls suples avec sus cuche musse (seln nécessité acustique), traitement surfacique anti bactérien et qualités d absrptin acustiques supérieures en lés sudés et plinthes PVC par remntée du sl et finies avec un prfil de finitin PVC dans les chambres, circulatin, lcaux d activité et certains lcaux lgistiques. Revêtement de sls suple type TARASAFE u équivalent avec frme de pente et remntée sur mur en plinthe de hauteur 20 cm dans les salles d eau-wc des chambres et la salle de bain thérapeutique. Revêtement de murs plastiques sudés type taraduche u équivalent en périphérie des salles d eau. 11. PEINTURE Peinture unie en culeur finitin satinée sur uvrages de menuiseries intérieures. Peinture acrylique en culeur satinée sur murs des pièces sèches nn accessible aux résidants. Peinture décrative dans les halls d accueil, bureaux et salle de réunin. Revêtement en tile de verre+peinture dans tus les lcaux (accessibles au résidants) et les circulatins. Peinture acrylique mate clris blanc sur plafnds bruts u en habillage de plâtre. 18

19 Peinture vinyle satinée sur canalisatins métal u PVC. Peinture de sl et marquage dans l espace de statinnement. Escalier : finitin par peinture anti pussière sur sl et plinthe. Les murs des cages d escalier sernt traités par peinture mate. Lcaux techniques : peinture anti pussière au sl et peinture mate au mur. 12. CARRELAGE - FAIENCE Carrelage frmat 30x30 mm en grés cérame anti glissant dans les lcaux lingerie-buanderie et dans les lcaux lgistiques cmprtant des siphns. Faïence frmat 20x20 mm (10% culeur) tute hauteur (sanitaires) et en dsseret des lavemains. RDC bâtiment B : le rez de chaussée sera traité en carrelage grés cérame frmat à définir an accrd avec le preneur. 13. CONDUITS DE FUMEE & DE VENTILATION CONDUITS DE DESENFUMAGE Sernt prévus les cnduits verticaux et traînasses hrizntales nécessaires au désenfumage des lcaux rentrant dans le cadre de la réglementatin incendie en ERP CONDUITS DE FUMEE Sans bjet CONDUITS DE VENTILATION DES LOCAUX TECHNIQUES ET LOGISTIQUES. Réalisatin des réseaux de ventilatin nécessaires au renuvellement d air des lcaux techniques et lgistiques (stckages, lingerie-buanderie, prductin ECS et chauffage CPCU, TGBT, aire de statinnement véhicules, DAOM-DASRI, autres, ) CONDUITS DE VENTILATION DES LOCAUX A POLLUTION SPECIFIQUE (dnt lcaux pubelles) Réalisatin des réseaux de ventilatin assurant le renuvellement d air des lcaux à pllutin spécifique définis suivant le Règlement sanitaire départemental. 19

20 13.5. CONDUITS DE VENTILATION MECANIQUE CONTROLEE Mise en œuvre des réseaux de ventilatin assurant l extractin hygiénique des salles d eau cmmunes et particulières CONDUITS DE VENTILATION DE CONFORT Réalisatin des réseaux de sufflage et d extractin assurant le renuvellement d air des lcaux cncernés (lcaux cllectifs) 14. CHUTES ET CANALISATIONS CHUTES D EAUX PLUVIALES Evacuatin des terrasses seln la cnfiguratin du prjet, réalisés par chutes en PVC dispsées dans les gaines techniques intérieures depuis la sus face des titures terrasses u par descentes en façades jusqu aux cllecteurs principaux CHUTES D EAUX USEES ET EAUX VANNES Chutes en PVC M1 (suivant exigences acustiques et sécurité incendie) dispsées dans les gaines techniques intérieures, jusqu aux cllecteurs en sus sls avec srties des ventilatins primaires en terrasse CANALISATION D EVACUATION D EAUX GRASSES Sans bjet COLLECTEURS EN SOUS SOLS OU EN VIDE SANITAIRE Réseaux séparatifs pur les eaux pluviales, les eaux usées-eaux vannes et les eaux grasses, réalisés en PVC M1 de diamètre seln calcul et équipés des manchns cupe feu en traversée de lcaux à risques u znes recupement de sécurité DISTRIBUTIONS EAUX FROIDE et EAU CHAUDE Règles générales : Une attentin particulière sera prtée lrs des études de cnceptin sur les vitesses d eau dans les tuyauteries, ntamment pur : 20

LES TERRASSES DU LAC

LES TERRASSES DU LAC LES TERRASSES DU LAC 70 lgements Z.A.C DE LA POINTE DU LAC LOT 12 94000 CRETEIL NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Maîtrise d Ouvrage Maîtrise d Ouvrage déléguée Maîtrise d Oeuvre PROMOSAF SEMIC SCPA SEMON RAPAPORT

Plus en détail

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 4. Mécanique 4.4 Ventilation

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 4. Mécanique 4.4 Ventilation Le CAHIER NORMATIF pur les travaux de cnstructin 4. Mécanique 4.4 Ventilatin Le 18 nvembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 4. Mécanique... 1 4.4 Ventilatin... 1 4.4.1 Prescriptins générales... 1 4.4.2 Salle de

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CLOISONS MODULAIRES

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CLOISONS MODULAIRES REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lt n 2 : CLOISONS

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES C.C.T.P. INSTALLATION DE CHAUDIÈRES PÉDAGOGIQUES & PRODUCTION SOLAIRE D EAU CHAUDE SANITAIRE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES C.C.T.P. INSTALLATION DE CHAUDIÈRES PÉDAGOGIQUES & PRODUCTION SOLAIRE D EAU CHAUDE SANITAIRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES C.C.T.P. MARCHE ADAPTÉ A PROCÉDURE ADAPTÉE ÉTABLI EN APPLICATION DU CODE DES MARCHES PUBLICS RELATIF A : INSTALLATION DE CHAUDIÈRES PÉDAGOGIQUES & PRODUCTION

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Service finances Service Marchés Publics 106, avenue Clémenceau BP 80 69565 SAINT-GENIS-LAVAL cedex Tél: 04.78.86.82.64 TRAVAUX DE MENUISERIE

Plus en détail

HALLE DES SPORTS ASCENSEUR. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

HALLE DES SPORTS ASCENSEUR. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS HALLE DES SPORTS EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS Maître d uvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS LOT N 16 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ASCENSEUR 1 VRD

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX République Française Institut Natinal de la Recherche Agrnmique Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des clauses Techniques Particulières Lt : n 3 PEINTURE

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 1 : PLÂTRERIE / PEINTURE / FAUX PLAFOND

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 1 : PLÂTRERIE / PEINTURE / FAUX PLAFOND REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lt n 1 : PLÂTRERIE

Plus en détail

Propriétés acoustiques des matériaux & travaux de réhabilitation. Ricardo Atienza Suzel Balez L5C. 2007-2008

Propriétés acoustiques des matériaux & travaux de réhabilitation. Ricardo Atienza Suzel Balez L5C. 2007-2008 Prpriétés acustiques des matériaux & travaux de réhabilitatin Ricard Atienza Suzel Balez L5C. 2007-2008 Rappel des principes de base de l islatin acustique Réduire à la surce Ne pas cnfndre islatin et

Plus en détail

www.shelter-solution.fr

www.shelter-solution.fr www.shelter-slutin.fr Impasse Luis Blérit, P.A. de la Guerche, 44250 Saint-Brévin les Pins - France Tel: +33 604 190 553 // mail: Ntre expertise au service de vs spécificités Frce de prpsitin pur le chix

Plus en détail

Règlementation incendie : des évolutions pour le bois

Règlementation incendie : des évolutions pour le bois Deux nuveaux arrêtés prtant sur la sécurité incendie dans les établissements recevant du public, l un sur les aménagements intérieurs, l autre sur la prpagatin du feu par les façades, nt quelque peu mdifié

Plus en détail

Réservataire Locaux réservés Nom de la résidence. Description. Adresse. Municipalité. Numéro de PC. Réservant (maître d ouvrage) Une réalisation :

Réservataire Locaux réservés Nom de la résidence. Description. Adresse. Municipalité. Numéro de PC. Réservant (maître d ouvrage) Une réalisation : Ntice Descriptive Smmaire en date du 17 mars 2014 Prévue par l article R-261-13 du Cde de la Cnstructin et de l Habitat et publié en annexe de l arrêté du 10 mai 1968 Réservataire Lcaux réservés Nm de

Plus en détail

travaux de réhabilitation Suzel Balez L5C 2007-2008

travaux de réhabilitation Suzel Balez L5C 2007-2008 Prpriétés s acustiques des matériaux & travaux de réhabilitatin Suzel Balez L5C 2007-2008 Rappel des principes de base de l islatin acustique Réduire à la surce Ne pas cnfndre islatin et crrectin acustique

Plus en détail

Construction d un Gymnase à SAINT SEBASTIEN (44) NOTICE DE SÉCURITÉ. Indice Date Commentaire

Construction d un Gymnase à SAINT SEBASTIEN (44) NOTICE DE SÉCURITÉ. Indice Date Commentaire MAÎTRE D OUVRAGE ARCHITECTE MANDATAIRE COMMUNE DE SAINT- SEBASTIEN-SUR-LOIRE Mairie de Saint-Sébastien-sur Lire Place Marcellin Verbe BP 63329 44233 SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE ARCATURE P. TOCHEPORT, C.PUAUD

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE. ATEc N 21/13-38 obtenu le 20 juin 2013. Appuyer sur entrée pour le défilement des pages

NOTE TECHNIQUE. ATEc N 21/13-38 obtenu le 20 juin 2013. Appuyer sur entrée pour le défilement des pages 1 NOTE TECHNIQUE ATEc N 21/13-38 btenu le 20 juin 2013 Appuyer sur entrée pur le défilement des pages SOMMAIRE 2 1. Objet de la nte technique 2. Brevet INPI 3. Répartitin des charges sur la titure 3. Répartitin

Plus en détail

TITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES

TITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES TITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES Les znes «A» englbent les secteurs de la cmmune, équipés u nn, à prtéger en raisn du ptentiel agrnmique des terres agricles. Seules y sernt autrisées

Plus en détail

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice descriptive sommaire 1 1. CONCEPTION DU BATIMENT Locaux à usage de bureaux assujettis au code du Travail et ERP 5 ème catégorie

Plus en détail

Partie administrative

Partie administrative CAHIER DES CHARGES FOURNITURE ET POSE DE CLIMATISEURS LABORATOIRE D HYDROLOGIE DE NANCY Partie administrative Les cnditins particulières prévalent sur les cnditins générales. Drit applicable Le présent

Plus en détail

A. DETERMINATION DE L ACTION... 2 B. NATURE DES VERIFICATIONS... 2

A. DETERMINATION DE L ACTION... 2 B. NATURE DES VERIFICATIONS... 2 OLIDITE FACADE OSSATURE BOIS SOMMAIRE 1. PRINCIPES GENERAUX DE LA JUSTIFICATION DE LA RESISTANCE MECANIQUE ET DE LA STABILITE... 2 2. ACTIONS DES CHARGES PERMANENTES... 2... 2... 2 3. ACTIONS DU VENT...

Plus en détail

Lot N 4 C.C.T.P. : ELECTRICITE COURANT FORT ET FAIBLE Mise en Sécurité selon rapport APAVE

Lot N 4 C.C.T.P. : ELECTRICITE COURANT FORT ET FAIBLE Mise en Sécurité selon rapport APAVE MAITRE D OUVRAGE Université des Antilles et de la Guyane Ville de Kuru Réhabilitatin des bâtiments de l IUT de Kuru en Guyane BET BATIMENT : INGENIERIE PLUS et IASG Phase DCE. : BÂTIMENT Dssier Cncepteur

Plus en détail

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public (E.R.P.)

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public (E.R.P.) Ntice d accessibilité des persnnes handicapées aux établissements recevant du public (E.R.P.) et aux installatins uvertes au public (I.O.P.) en référence aux articles R.111-19-18 et R.111-19-19 du cde

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31)

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31) Syndicat Mixte DECOSET 6 bis avenue des Pyrénées BP 39 31242 L Unin Cedex Tel : 05.62.89.03.41 Fax : 05.62.89.03.40 Curriel : cntact@decset.fr Marché public de prestatins intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE

Plus en détail

CONTRAT D ENTRETIEN ET DE GESTION DES ENERGIES PETIT BATIMENT - VERSION SIMPLIFIEE. Concerne : Nom du Bâtiment Adresse : Entre : Nom Client Adresse :

CONTRAT D ENTRETIEN ET DE GESTION DES ENERGIES PETIT BATIMENT - VERSION SIMPLIFIEE. Concerne : Nom du Bâtiment Adresse : Entre : Nom Client Adresse : CONTRAT D ENTRETIEN ET DE GESTION DES ENERGIES PETIT BATIMENT - VERSION SIMPLIFIEE Cncerne : Nm du Bâtiment Entre : Nm Client Ci-après dénmmé «CLIENT» ET : Nm sciété Ci-après dénmmé «EXPLOITANT» Il a été

Plus en détail

Maîtriser les charges d'eau en copropriété

Maîtriser les charges d'eau en copropriété Maîtriser les charges d'eau en cprpriété Bastien Willet, chargé de prjets «eau, énergie et rénvatin» Assciatin des Respnsables de Cprpriété Intrductin Répartir les charges au prrata des cnsmmatins Principe

Plus en détail

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche Cmmunauté de Cmmunes du Rhône aux Grges de l'ardèche Prtcle pur l établissement d un réseau de distributin d eau ptable en vue de sn intégratin au réseau public. Prtcle validé par délibératin en Cnseil

Plus en détail

Table des matières. Liste des figures. Figure 1 : Localisation potentielle de grilles de ventilation du parking du bloc C... 8.6. Liste des tableaux

Table des matières. Liste des figures. Figure 1 : Localisation potentielle de grilles de ventilation du parking du bloc C... 8.6. Liste des tableaux Table des matières 8. Qualité de l air... 8.1 8.1. Aire gégraphique... 8.1 8.2. Situatin existante et future (sans prjet)... 8.1 8.3. Situatin prjetée : analyse des incidences du prjet... 8.2 8.3.1. Estimatin

Plus en détail

Certification de bâtiments passifs à usage d habitation FFCP

Certification de bâtiments passifs à usage d habitation FFCP Certificatin de bâtiments passifs à usage d habitatin FFCP La certificatin est destinée aux entreprises : adhérentes à la Fédératin Française de la Cnstructin Passive à jur de ctisatin frmées à la cnstructin

Plus en détail

6.3.1 NOTICE INFORMATIVE PIÈCE N COMMUNE DE BOIS D ARCY DÉPARTEMENT DES YVELINES (78) VU POUR ÊTRE ANNEXÉ À LA DÉLIBÉRATION DU :

6.3.1 NOTICE INFORMATIVE PIÈCE N COMMUNE DE BOIS D ARCY DÉPARTEMENT DES YVELINES (78) VU POUR ÊTRE ANNEXÉ À LA DÉLIBÉRATION DU : COMMUNE DE BOIS D ARCY DÉPARTEMENT DES YVELINES (78) PIÈCE N 6.3.1 NOTICE INFORMATIVE Agence Karine Ruelland architecte-urbaniste 42, rue Srbier 75020 PARIS VU POUR ÊTRE ANNEXÉ À LA DÉLIBÉRATION DU : Annexes

Plus en détail

DATE ET HEURE LIMITE DE REMISE DES OFFRES : 15 juillet 2015 VILLE DE CREIL. Pôle urbanisme et aménagement

DATE ET HEURE LIMITE DE REMISE DES OFFRES : 15 juillet 2015 VILLE DE CREIL. Pôle urbanisme et aménagement Pôle urbanisme et aménagement Directin de la vie écnmique de l aménagement et du dévelppement de la cité Place Françis Mitterrand, B.P. 76 60109 CREIL Cedex Tél. MISSION : 03 44 29 DE 50 MAITRISE 56 D

Plus en détail

Collège Iqbal Masih. 6, rue Jeumont 93210 LA PLAINE ST DENIS COLLEGE IQBAL MASIH DE SAINT-DENIS LA PLAINE

Collège Iqbal Masih. 6, rue Jeumont 93210 LA PLAINE ST DENIS COLLEGE IQBAL MASIH DE SAINT-DENIS LA PLAINE Cllège Iqbal Masih 6, rue Jeumnt COLLEGE IQBAL MASIH DE SAINT-DENIS LA PLAINE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MAINTENANCE DU SYSTEME D ALARME INCENDIE CAHIER DES CHARGES -OBJET Le présent marché a pur bjet

Plus en détail

PATIO BAROJA. avenue de Biarritz Anglet DESCRIPTIF SOMMAIRE

PATIO BAROJA. avenue de Biarritz Anglet DESCRIPTIF SOMMAIRE PATIO BAROJA avenue de Biarritz Anglet DESCRIPTIF SOMMAIRE Le PATIO BAROJA est une résidence située avenue de Biarritz à Anglet. L immeuble compte quatre étages desservis par un ascenseur. Les parties

Plus en détail

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis manuel de l' teur tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. PRESENTATION GENERALE DU SITE HAGER-ENERGY... 2 2. CONNEXION AU SITE... 3 3.... 4 3.1 COMPTE... 4 3.2 PAGE D ACCUEIL... 5 3.3 APPAREILS... 5 3.4 MON LOGEMENT...

Plus en détail

l aspect purement technique de la pose de vitrages dans des feuillures :

l aspect purement technique de la pose de vitrages dans des feuillures : Envirnnement réglementaire Intrductin Dans le cadre des réglementatins relatives à l applicatin de prduits verriers dans le bâtiment, il faut principalement tenir cmpte de deux éléments: l aspect purement

Plus en détail

Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM

Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM REGLEMENT COMMUNAUTAIRE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF Raccrdement au réseau d assainissement cllectif de la CAVAM Mdalités administratives de raccrdement et instructins techniques Définitin

Plus en détail

Extrait du site Internet www.isere.fr / Partenaires / Guides des aides. Conseil général de l Isère Aides aux collectivités Dotation départementale

Extrait du site Internet www.isere.fr / Partenaires / Guides des aides. Conseil général de l Isère Aides aux collectivités Dotation départementale Extrait du site Internet www.isere.fr / Partenaires / Guides des aides Cnseil général de l Isère Aides aux cllectivités Dtatin départementale ASSAINISSEMENT Le Cnseil général de l'isère a décidé de faire

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR UNE MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE POUR LA REALISATION DE DEUX APPARTEMENTS DANS LES COMBLES DU BATIMENT DE LA MAIRIE-ECOLE

CAHIER DES CHARGES POUR UNE MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE POUR LA REALISATION DE DEUX APPARTEMENTS DANS LES COMBLES DU BATIMENT DE LA MAIRIE-ECOLE COMMUNE D AYN -- LA REALISATION D APPARTEMENTS DANS LES COMBLES DU BATIMENT DE LA MAIRIE-ECOLE -- MISSION DE MAÎTRISE D ŒUVRE CAHIER DES CHARGES POUR UNE MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE POUR LA REALISATION

Plus en détail

CHOISIR UN CORPS DE CHAUFFE ADEQUAT

CHOISIR UN CORPS DE CHAUFFE ADEQUAT - - CHOISIR UN CORPS DE CHAUFFE ADEQUAT PRINCIPES DEMARCHE Chisir un mde d émissin de chaleur efficace et écnme. Avec le mde de prductin de chaleur, la qualité de la distributin et l efficacité de la régulatin,

Plus en détail

P R O J E T : s.p.r.l AD Strazzeri construction

P R O J E T : s.p.r.l AD Strazzeri construction P R O J E T : s.p.r.l AD Strazzeri cnstructin R é s i d e n c e l a G r a n g e Inf vente Mr : Strazzeri 0495 32 44 73 Cnstructin de 11 appartements & 2 bureaux tut cnfrt Rue de Bascup 353 à 7170 Manage

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 3 juin 2014)

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 3 juin 2014) 1. Objet REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie (Validées par le CA du 3 juin 2014) Les présentes Règles Techniques établies par l assciatin

Plus en détail

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment Dérulement de la certificatin énergétique PEB de vtre bâtiment La certificatin énergétique de vtre habitatin se dérulera en 2 étapes : visite de vtre habitatin et relevé de ses caractéristiques ensuite,

Plus en détail

2013 : LES 30 ANS D ACERMI

2013 : LES 30 ANS D ACERMI ACERMI BATIMAT 2013 2013 : LES 30 ANS D ACERMI LA MARQUE DE CERTIFICATION DES ISOLANTS AU SERVICE DES PROFESSIONNELS ACERMI BATIMAT 2013 ACERMI, UNE CERTIFICATION QUI S ADAPTE AUX ÉVOLUTIONS ET TENDANCES

Plus en détail

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15 Audits énergétiques Entreprises Règlementatin et perspectives Méthdlgie Février15 Présentatin générale Qui smmes-nus? Bureau d études techniques Energies renuvelables et Maitrise de l Energie Actinnariat

Plus en détail

Construction d une résidence étudiante de 150 logements STANFORD. rue Joseph Rousselot / rue Claude Bloch 14 000 CAEN

Construction d une résidence étudiante de 150 logements STANFORD. rue Joseph Rousselot / rue Claude Bloch 14 000 CAEN Mise à Jur : 03/07/13 8, bulevard Gerges Pmpidu 14 000 CAEN Cnstructin d une résidence étudiante de 150 lgements STANFORD rue Jseph Russelt / rue Claude Blch 14 000 CAEN NOTICE DESCRIPTIVE SERIE NOTAIRE

Plus en détail

Une cheminée est un conduit vertical pouvant être installé dans différents types de bâtiments.

Une cheminée est un conduit vertical pouvant être installé dans différents types de bâtiments. Une cheminée est un cnduit vertical puvant être installé dans différents types de bâtiments. Sa fnctin est d évacuer les gaz et fumées txiques prvqués par le feu brulant à l intérieur de la cheminée, dans

Plus en détail

LIMITER LES PONTS THERMIQUES

LIMITER LES PONTS THERMIQUES - - LIMITER LES PONTS THERMIQUES Cncevir des détails assurant la cntinuité de l islatin thermique, assurer leur mise en œuvre crrecte sur chantier et remédier aux pnts thermiques existants PRINCIPES DEMARCHE

Plus en détail

GEOVENTILATION La solution Puits Canadien

GEOVENTILATION La solution Puits Canadien GEOVENTILATION La slutin Puits Canadien NOTICE DE POSE 1 6 2 3 4 5 1. Clnne d aspiratin d air externe 2. Tubes échangeur du puits 3. Accessires cudes, culttes, manchns 4. Regard cllecteur de cndensats

Plus en détail

FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE

FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE Frmatin «Référent Energie» PACK 1 : «Efficacité énergétique liée au prcess» PACK 2 : «Efficacité énergétique liée au bâti» 4 Jurs 3 Jurs 3 Jurs PACK 3 : «Efficacité

Plus en détail

À l attention des. 2 Dossier d élaboration de projet... 2. 3 Dispositions de sécurité... 3

À l attention des. 2 Dossier d élaboration de projet... 2. 3 Dispositions de sécurité... 3 3 Date de publicatin Objet Id du dcument Juillet 2013 Prescriptins de travail à l attentin des FST u des sciétés utilisatrices et de mandataires accrédités Prescriptins prtant sur les travaux dans les

Plus en détail

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES 1/ Cntexte et bjectif Appel à prjets réginal «100 rénvatins de lgements basse énergie 2009 2010» MODALITES En matière de lgement, le gisement d écnmies d énergies étant principalement dans l habitat existant,

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Loi de classement pour les maisons d hôtes «1 ère catégorie»

Loi de classement pour les maisons d hôtes «1 ère catégorie» Li de classement pur les maisns d hôtes «1 ère catégrie» A) Cnditins générales : La maisn d hôtes classée «Première catégrie» est un établissement caractérise par sn architecture marcaine traditinnelle,

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Etat des installatins électriques n SER/13/IMO/0296/SCA Rapprt de l Etat de l Installatin Intérieure d Electricité Numér de dssier : Nrme méthdlgique emplyée : Date du repérage : Date du rapprt : SER/13/IMO/0296/SCA

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

Ces renseignements techniques sont donnés à titre indicatif, ils peuvent être modifiés sans préavis.

Ces renseignements techniques sont donnés à titre indicatif, ils peuvent être modifiés sans préavis. BREVET DÉPOSÉ Destiné aux Chantiers HQE 1- Descriptin du prduit : Cet ensemble très cmpact de traitement des eaux de lavage de bennes intègre les fnctins du SECANET (BREVET EUROPÉEN) et permet la récupératin

Plus en détail

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR Internatinal Cabinet Cnsultant Jean-Claude VICTOR Outils d apprpriatin pur la mise en œuvre d un système de management intégré à l aide des référentiels ( Nrmes ISO9001 :2000 et ISO14001 :2004, du référentiel

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE AEROPORT CHATEAUROUX - CENTRE 36130 - DEOLS Tél. : 02.54.60.53.53 - Fax : 02.54.60.53.54 MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

Plus en détail

CHATEAU EINHARTZHAUSEN. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) PLOMBERIE - SANITAIRE (Lot n 10)

CHATEAU EINHARTZHAUSEN. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) PLOMBERIE - SANITAIRE (Lot n 10) CCTP lt 10 Plmberie - Sanitaire VMC - Réaménagement rez-de-chaussée château Einhartzhausen Phalsburg 1 CHATEAU EINHARTZHAUSEN PROPRIETE VILLE DE PHALSBOURG Réaménagement rez-de-chaussée Cahier des Clauses

Plus en détail

PROJET D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES MISE EN SERVICE DU RÉSEAU D ÉGOUT SANITAIRE ET RACCORDEMENT DES BRANCHEMENTS PAR LES CITOYENS

PROJET D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES MISE EN SERVICE DU RÉSEAU D ÉGOUT SANITAIRE ET RACCORDEMENT DES BRANCHEMENTS PAR LES CITOYENS PROJET D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES MISE EN SERVICE DU RÉSEAU D ÉGOUT SANITAIRE ET RACCORDEMENT DES BRANCHEMENTS PAR LES CITOYENS PROJET D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES INTRODUCTION Les raccrdements

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

Municipalité 19 mai 2008

Municipalité 19 mai 2008 Municipalité 19 mai 2008 PR08.22PR RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL D'YVERDON-LES-BAINS POUR une demande de crédit d'investissement de fr. 1'300'000.- pur la cnstructin d un canal de récupératin et d une installatin

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 Réglementatin Thermique 2012 Cadre standard de présentatin du «Récapitulatif Standardisé d'etude Thermique» Opératin :_Bâtiment Etude thermique du :15/04/2014 Lgiciel et versin :E4tech sftware SA, Lessai,

Plus en détail

Diviser par 3 la consommation énergétique d un bâtiment

Diviser par 3 la consommation énergétique d un bâtiment RT : Nuveauté Diviser par 3 la cnsmmatin énergétique d un bâtiment RT 2005 : 150 kwh/m².an RT : 50 kwh/m².an 3 exigences Cnceptin biclimatique Faible cnsmmatin d énergie Bn cnfrt d été Le maître d uvrage

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES (C.C.P.) CCP : Furniture et maintenance d une slutin infrmatique pur l écle maternelle et primaire Michelet de la ville

Plus en détail

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE CHARTE de REFERENCEMENT Bureaux d études techniques Sciétés et adresses : IMMOBILIERE 3F : 159, rue Natinale 75638 Paris Cedex 13 RSF : 3, allée de la Seine 94200 Ivry sur Seine RUF : 32 curs du Danube

Plus en détail

Crédit d'impôt 2012. Introduction. Pour quel logement? Quels sont les plafonds de dépenses? En faveur du développement durable

Crédit d'impôt 2012. Introduction. Pour quel logement? Quels sont les plafonds de dépenses? En faveur du développement durable Crédit d'impôt 2012 En faveur du dévelppement durable Intrductin Le crédit d impôt sur le revenu en faveur des écnmies d énergie et du dévelppement durable est une aide mise en place par le guvernement

Plus en détail

FICHE D APPLICATION : SOUDAGE ORBITAL

FICHE D APPLICATION : SOUDAGE ORBITAL FICHE D APPLICATION : SOUDAGE ORBITAL REFERENCE: OBJET: APPLICATION: CO093 / O_POW / 0610 / N DE CDE: 03577CN2C1 PROCEDE TIG FIL CHAUD AVEC GENERATEUR P6 SOUDAGE DE TUYAUTERIES DU CIRCUIT PRIMAIRE - Diamètre

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE

RESUME NON TECHNIQUE LA COMPAGNIE DES VETERINAIRES DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UNE INSTALLATION CLASSEE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT SUR LA COMMUNE DE CASTELSARRASIN RESUME NON TECHNIQUE Présentatin

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE. LES JARDINS D UGO Logements ST PIERRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE. LES JARDINS D UGO Logements ST PIERRE LES JARDINS D UGO Logements ST PIERRE Version du Le présent descriptif a pour but de définir le niveau de prestation correspondant à l opération citée en référence. Il peut être sujet à adaptation en fonction

Plus en détail

CÔTÉ BALMA BALMA DESCRIPTIF SOMMAIRE. Une réalisation LES VILLAS. Nouvelle règlementation thermique RT 2012

CÔTÉ BALMA BALMA DESCRIPTIF SOMMAIRE. Une réalisation LES VILLAS. Nouvelle règlementation thermique RT 2012 CÔTÉ DESCRIPTIF SOMMAIRE LES VILLAS Nouvelle règlementation thermique RT 2012 ENGAGEMENT QUALITE ECONOMIE D ENERGIE - ISOLATION ACOUSTIQUE - ISOLATION THERMIQUE - QUALITE DES EQUIPEMENTS Une réalisation

Plus en détail

SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DU PPES...2 2. ENGAGEMENT DES PARTENAIRES...2

SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DU PPES...2 2. ENGAGEMENT DES PARTENAIRES...2 SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DU PPES...2 2. ENGAGEMENT DES PARTENAIRES...2 3. DESCRIPTION DU MARCHE...2 3.1 Désignatin des parties cncernées...2 3.2 Descriptin des travaux...3 4. ORGANISATION GENERALE DU CHANTIER...3

Plus en détail

NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PARTIE V NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE Dssier établi par : Laurent IACHKINE SAUNIER et Assciés 5 Rue de Tilly 14400 BAYEUX Aux dates du : Juin 2011 et aût 2012 Dernière mdificatin : Octbre 2013 Partie

Plus en détail

OUI OUI OUI. 50% des coûts éligibles de la facture

OUI OUI OUI. 50% des coûts éligibles de la facture PRIME ÉNERGIE C4 POMPE À CHALEUR (PAC) Décisin du 24 ctbre 2013 du Guvernement de la Régin de Bruxelles-Capitale d apprbatin du prgramme d exécutin relatif à l ctri d aides financières en matière d énergie

Plus en détail

GRAND PORT MARITIME DE ROUEN

GRAND PORT MARITIME DE ROUEN GRAND PORT MARITIME DE ROUEN INSTALLATION DE TRANSIT DES SEDIMENTS DE DRAGAGE DE MOULINEAUX (MOULINEAUX, LA BOUILLE, SEINE-MARITIME) Résumé nn technique de l étude de dangers 1. 2. 3. 6. 7. 8. 4. 5. janvier

Plus en détail

CACES ou autorisation de conduite?

CACES ou autorisation de conduite? ntre réussite : vus faire réussir CACES u autrisatin de cnduite? pur être autrisé à cnduire un charit élévateur Sit le salarié passe un certificat «cariste» CACES = Certificat d Aptitude à la Cnduite En

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

Document non- contractuel sous réserve de modifications pour des raisons techniques et / ou architecturales 98 Chaussée de Vleurgat - 1050 Ixelles

Document non- contractuel sous réserve de modifications pour des raisons techniques et / ou architecturales 98 Chaussée de Vleurgat - 1050 Ixelles Dcument nn- cntractuel sus réserve de mdificatins pur des raisns techniques et / u architecturales 98 Chaussée de Vleurgat - 1050 Ixelles CAHIER DES CHARGES DE VENTES VERSION JUILLET 2014 1 Intrductin

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L'ISERE COMMUNE DE LAFFREY SCHEMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE RAPPORT DEFINITIF JUIN 2010 412 0951

DEPARTEMENT DE L'ISERE COMMUNE DE LAFFREY SCHEMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE RAPPORT DEFINITIF JUIN 2010 412 0951 DEPARTEMENT DE L'ISERE COMMUNE DE LAFFREY SCHEMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE JUIN 2010 412 0951 SOMMAIRE 1. Synthèse des principaux résultats de l étude diagnstique 2 1.1. Ressurces en eau

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières N 13 19

Cahier des clauses techniques particulières N 13 19 Centre internatinal d études pédaggiques 1, avenue Lén-Jurnault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 16 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr Cahier des clauses techniques particulières

Plus en détail

Eau Chaude : Chauffe Eau Solaire Individuel (CESI) Chauffage et eau chaude : Système Solaire de Chauffage (SSC) circulé régulé de 150 à 1000 l

Eau Chaude : Chauffe Eau Solaire Individuel (CESI) Chauffage et eau chaude : Système Solaire de Chauffage (SSC) circulé régulé de 150 à 1000 l Kits SOLAIRE Eau Chaude : Chauffe Eau Slaire Individuel (CESI) Chauffage et eau chaude : Système Slaire de Chauffage (SSC) circulé régulé de 150 à 1000 l Matériels slaire CALPAK, (vir dct technique sur

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE MISE EN PLACE D UNE FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

FORMULAIRE DE DEMANDE DE MISE EN PLACE D UNE FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Agence du Liret 499 Rue de la Juine 45160 OLIVET FORMULAIRE DE DEMANDE DE MISE EN PLACE D UNE FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Numér du dssier : Numér d enquête: IMPERATIF DEMANDEUR A établir en

Plus en détail

C est en 2007 qu a été établie la première réglementation thermique sur l existant.

C est en 2007 qu a été établie la première réglementation thermique sur l existant. Aide à la cnceptin C est en 2007 qu a été établie la première réglementatin sur l existant. Objectif principal : Faire diminuer les dépenses énergétiques et les émissins de gaz à effet de serre. Respnsabilité

Plus en détail

Le cœur de l étude consiste à évaluer les risques présentés par les différentes installations de CATERPILLAR. Cette évaluation passe par :

Le cœur de l étude consiste à évaluer les risques présentés par les différentes installations de CATERPILLAR. Cette évaluation passe par : 1 RESUME NON TECHNIQUE La sciété CATERPILLAR France SAS fabrique sur ses deux sites de Grenble et Echirlles des engins de travaux publics. Dans le cadre d un prjet de rérganisatin de ses activités de prductin,

Plus en détail

CITÉ DE L ESPOIR, ANDRIMONT (DISON)

CITÉ DE L ESPOIR, ANDRIMONT (DISON) CITÉ DE L ESPOIR, ANDRIMONT (DISON) MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX AYANT POUR OBJET : FOURNITURE, PLACEMENT ET MISE EN SERVICE D'UN SYSTÈME DE MODULES DE COGÉNÉRATION FONCTIONNANT À L'HUILE VÉGÉTALE DANS UNE

Plus en détail

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA FRANCHISE Ce qu il faut savir? Fiche cnseil Ns fiches cnseils nt pur bjectif de vus aider à mieux appréhender les ntins : Certifié ISO 9001 Cmptables Fiscales Juridiques, Sciales, de Gestin Réf. : DEV/O/FC/065/11-11/VBU

Plus en détail

Résidence Pietra Rossa

Résidence Pietra Rossa Résidence Pietra Rossa Sur les hauteurs de Bastia, belle petite copropriété de deux immeubles de 8 appartements chacun, vue superbe. Du T2 à la villa de toit. 269.000 279.000 215.000 230.000

Plus en détail

Détail des qualifications OPQIBI bénéficiant de la reconnaissance «RGE»

Détail des qualifications OPQIBI bénéficiant de la reconnaissance «RGE» Détail des qualificatins OPQIBI bénéficiant de la recnnaissance «RGE» (01/01/15) 1. Qualificatins liées à la perfrmance énergétique des bâtiments 1.1. Qualificatins existantes mises à jur 1.1.1. Qualificatin

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES (C.C.P.) Persnne publique : VILLE D AUTERIVE PLACE DU 11 NOVEMBRE 1918 31190 AUTERIVE Cahier des Clauses Particulières

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE. Mise à jour du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégration du volet eaux pluviales

COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE. Mise à jour du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégration du volet eaux pluviales COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE DEPARTEMENT DU MAINE ET LOIRE (49) Mise à jur du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégratin du vlet eaux pluviales Dssier de cnsultatin des bureaux d études Cahier

Plus en détail

ASSURER UNE GRANDE INERTIE THERMIQUE

ASSURER UNE GRANDE INERTIE THERMIQUE - - ASSURER UNE GRANDE INERTIE THERMIQUE Chisir des matériaux lurds et les laisser en cntact direct avec l ambiance du lcal, pur dispser d un tampn thermique imprtant. PRINCIPES DEMARCHE Pur assurer le

Plus en détail

Crèche Les Petits Pas

Crèche Les Petits Pas Crèche Les Petits Pas Règlement intérieur Smmaire 1- Généralités 2- Calendrier d uverture et hraires 2.1 Calendrier 2.2 Hraires 3- Fnctinnement 3.1 Place des parents 3.2 Alimentatin 3.3 Décharge des parents

Plus en détail

Le Clos de la Renardière

Le Clos de la Renardière Maître d Ouvrage PRIM ARTE 231 rue Saint Honoré 75001 PARIS MOISSELLES 75 rue de Paris REALISATION DE 75 logements NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE PREAMBULE La présente notice descriptive a pour objet la description

Plus en détail

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit Attentin : Tus prêteurs L infrmatin pur tutes les persnnes enregistrées en vertu de la Li sur la cmmunicatin du cût du crédit Cmmissin des services financiers et des services aux cnsmmateurs Divisin des

Plus en détail

SCI LE NEWTON DESCRIPTIF SOMMAIRE

SCI LE NEWTON DESCRIPTIF SOMMAIRE 1 INFRASTRUCTURE 1-1 - IMPLANTATION Sur un terrain de 973m² environ situé Rue de Maine Commune de SANIT DENIS, construction d un Bâtiment : - Bâtiment: 65 appartements et 1 commerce en R + 6 desservi par

Plus en détail

Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS

Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS D après le Règlement Réginal d Urbanisme du 21.11.2006 TITRE IV - Chapitre IV - article 12 : - Les marches d escalier snt

Plus en détail

La sécurité électrique

La sécurité électrique Niveau 3 ème Physique - Chimie Dcument du prfesseur 1/7 Prgramme : (BO spécial n 6 du 28 aût 2008). B2 - Puissance et énergie électriques La sécurité électrique Cnnaissances Capacités Cmmentaires L'intensité

Plus en détail

Madame, Monsieur, Pour l Espace Liberté, remplissez précisément votre demande de tables et de chaises, sans excéder la capacité maximum des salles.

Madame, Monsieur, Pour l Espace Liberté, remplissez précisément votre demande de tables et de chaises, sans excéder la capacité maximum des salles. Nm : Assciatin : Adresse : N de téléphne : Mail : Nm de la salle : Date de lcatin : Madame, Mnsieur, Veuillez lire attentivement le règlement ci-jint, le dater, le signer au bas de chaque page, remplir

Plus en détail

Clauses techniques particulières «Simulateur de vol dynamique à vocation pédagogique»

Clauses techniques particulières «Simulateur de vol dynamique à vocation pédagogique» Clauses techniques particulières «Simulateur de vl dynamique à vcatin pédaggique» Ce simulateur, à vcatin pédaggique, permettra d abrder les prgrammes de Sciences de l Ingénieur au niveau du bac STI2D,

Plus en détail