LE VILLAGE SAINT-MICHEL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE VILLAGE SAINT-MICHEL"

Transcription

1 L OPERATION LE VILLAGE SAINT-MICHEL 33, rue Olivier-de-Serres PARIS LE MAITRE DE L OUVRAGE BNP PARIBAS IMMOBILIER Résidentiel Prmtin IDF 167 Quai de la bataille de Stalingrad ISSY LES MOULINEAUX FRANCE HABITATION 1 square Chaptal Levallis - 92 NOTICE DESCRIPTIVE DES PRESTATIONS IMMOBILIERES 1

2 SOMMAIRE LES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES GENERALES Démlitins Structures Traitement de façades Titures terrasses Balcns u Lggias Menuiseries extérieures et ccultatins Serrurerie - Métallerie Clisns et uvrages de plâtrerie Menuiseries intérieures Plafnds suspendus Revêtements de sls suples Peinture Carrelage Faïence Cnduits de fumée et de ventilatin Chutes et canalisatins Gaines et cnduits Prductins en énergie Plmberie et Equipements sanitaires Chauffage VMC Traitement d air Rafraîchissement - Désenfumage Electricité curants frts Electricité curants faibles Ascenseurs Aménagements extérieurs Signalétique Extincteurs plans de sécurité Tableau des limites de prestatins LES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES D un cmmun accrd entre les parties, les prescriptins techniques détaillées par lcal sernt établies et furnies pendant la phase de cnceptin du prjet (Phase PROJET) 2

3 Les caractéristiques techniques de l immeuble snt définies par la présente ntice, ainsi les Cahiers des Prescriptins Techniques cnstitués par les Dcuments Techniques Unifiés établis par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, les Règles de Cnstructin et de Sécurité. Il est expressément prévu que, dans le cas ù, pendant la cnstructin, la furniture u la mise en œuvre de certains matériaux, équipements u matériels se révéleraient impssibles, difficiles u susceptibles d entraîner des désrdres, et ce, pur un mtif quelcnque (par exemple : retard d apprvisinnement, défaut de fabricatin, difficultés d imprtatin) le Maître d Ouvrage purra remplacer ces matériaux par d autres de qualité et de ntriété équivalentes ; sus réserve de l accrd de l acquéreur. Le Maître d Ouvrage purra également amélirer la qualité u la présentatin de tut u partie de la cnstructin. De même, les caractéristiques techniques de l'immeuble snt cnfrmes aux prescriptins : de la réglementatin thermique (RT 2005) des arrêtés du permis de cnstruire, et ntamment ceux émanant des services de sécurité, de la réglementatin handicapé en vigueur à la date du dépôt de permis de cnstruire Niveau de perfrmance énergétique THPE Certificatin Habitat et Envirnnement prfil A 3

4 LES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES GENERALES 4

5 1. DEMOLITIONS 1.1. DEPOLLUTION Cmpte tenu de l activité sanitaire précédemment exercée sur le site de Saint Michel et du classement de certaines «Installatins Classées Pur l Envirnnement», une dépllutin si nécessaire sera engagée en fnctin du diagnstic furni par le prpriétaire DECONSTRUCTION DES BATIMENTS EXISTANTS ET DES ESPACES EXTERIEURS Décnstructin ttale des cnstructins en élévatin, des uvrages enterrés partiels u ttaux (hrmis le parking existant cnservé) et des aménagements extérieurs (viries, espaces verts). Tutes mesures cnservatires snt prises pur assurer la pérennité des uvrages cnservés et des cnstructins visines. Evacuatin des matériaux du site dans le respect de la réglementatin en vigueur en matière de traitement et de recyclage des déchets. 2. STRUCTURES La stabilité générale et la résistance des structures déculernt : Des dnnées gélgiques et des précnisatins gétechniques tant en phase prvisire qu en phase définitive ; Des dnnées climatiques ; De l applicatin des règles de calcul des uvrages ; Des surcharges d explitatins ; Des règles de sécurité et d accessibilité. La structure permettra, dans la mesure des cntraintes structurelles, une flexibilité dans la psitin et l utilisatin des lcaux. Dans les znes nbles u les uvrages de structures sernt apparents (sus faces de planchers, murs et pteaux peints u revêtus de revêtement textile mince), il sera réalisé une finitin très signée. Les planchers sernt calculés pur supprter les charges d explitatin indiquées dans la nrme française P Tute aggravatin des valeurs nrmatives sera identifiée dans les fiches de prescriptin détaillées par lcal (exemple : matériel de cuisine). Les structures verticales et hrizntales assurernt la stabilité et le degré Cupe-feu exigés par la réglementatin. Les dimensinnements des structures permettrnt de participer aux exigences réglementaires d acustique. Les structures intégrernt le cas échéant les éléments suivants : les trémies imprtantes pur le passage des réseaux techniques, les décaissés pur les frmes de pentes, les scles prêts à recevir les équipements techniques u matériels. 5

6 La reprise des jints de dilatatin au sl et sur les murs sera exécutée de telle srte qu il ne subsiste aucune surépaisseur par rapprt aux surfaces finies. Ces traitements tiendrnt cmpte de la nature des prfils de finitins et du nettyage in fine à réaliser au qutidien par l explitant. Les hauteurs libres brutes entre planchers sernt déterminées seln les pssibilités urbanistiques et la nature des revêtements de finitin 2.1. INFRASTRUCTURE Terrassements pleine masse Réalisatin des terrassements en pleine masse pur réalisatin des cnstructins enterrées. Evacuatin des terres excédentaires en décharges publiques Fuilles Réalisatin des fuilles nécessaires à l exécutin des systèmes de fndatins. Sutènements éventuels au drit des cnstructins cnservées sur le site et des uvrages mityens Fndatins Le(s) système(s) de fndatins snt réalisés suivants les recmmandatins du gétechnicien et des avis favrables du Cntrôleur technique. Les fndatins existantes supprtant le parking actuel et les structures futures nécessaires au prjet, snt vérifiées et validées par le gétechnicien et le Cntrôleur Technique MURS ET OSSATURES Murs des sus sls Murs périmétriques Réalisés en bétn armé en tenant cmpte des mesures de maintien des terres u des uvrages envirnnants Murs et pteaux intérieurs Réalisés en bétn armé banché pur les éléments structurels et prteurs. Seln les impératifs de structure, certains lcaux u accès purrnt être réalisés en blcs d agglmérés Murs des façades Les murs des façades sernt en bétn banché et snt revêtus seln le prjet de l architecte et des demandes frmulées dans les attendus du permis de cnstruire. Les revêtements et les islants (intérieurs u extérieurs) rapprtés sur les murs de façades tiendrnt cmpte sur l aspect thermique des bjectifs envirnnementaux et déterminés sur la base de la Réglementatin Thermique

7 Murs et pteaux prteurs intérieurs Réalisés en bétn banché u en blcs d agglmérés Murs intérieurs nn prteurs Réalisés en bétn banchés, en blcs d agglmérés u en blcs Carrbric en limite de secteurs d activités cnstituant un tiers éventuel, pur la réalisatin de lcaux u d accès cmmuns, de gaines techniques. Epaisseur suivant réglementatin acustique. Dublage thermique et phnique suivant respect de l étude thermique et calculs réglementaires PLANCHERS & DALLAGES Planchers séparatifs des parkings et lcaux d activités/halls Dalle pleine en bétn armé recevant sit une chape therm-acustique sur le dessus u un islant acustique et/u thermique et/u cupe feu en sus face. Finitin seln la nature du revêtement de sl à recevir Planchers séparatifs des lcaux nn chauffées et à risques des lcaux d activités Caractéristiques identiques à l article Planchers séparatifs entre 2 activités tierces. Dalle pleine en bétn armé respectant les exigences d islement acustiques et de résistance au feu Planchers Etages curants. Dalle pleine en bétn armé d épaisseur 20 cm minimum Planchers sus terrasses Dalle pleine en bétn armé prenant en cmpte la destinatin fnctinnelle (technique, paysagère, public, trafic), les impératifs techniques des cmplexes islants et d étanchéité rapprtée et les exigences d accessibilités pur les persnnes à mbilité réduites (seln destinatins) Planchers des balcns Dalles pleine en bétn armée tenant cmpte des lcaux u espaces en sus faces (cmplexe d étanchéité u d imperméabilisatin) de la finitin à rapprter, de l accessibilité et des principes d évacuatin d eau Dallages Réalisés si de besins en bétn armé sur lit drainant et islant périphérique. 7

8 2.4. ESCALIERS Les vlées et les paliers (escaliers enclisnnés) sernt réalisés en bétn armé et répndrnt aux nuvelles exigences réglementaires en matière d accessibilité et de sécurité incendie. Ils recevrnt une peinture (lcaux lgistiques, techniques et issues de securs) 2.5. ISOLATION THERMIQUE ET COUPE FEU Les matériaux emplyés dispsernt des avis techniques et des prcès verbaux de classement exigés pur les cnstructins de type ERP et pssédernt le certificat de qualificatin ACERMI. Dans le cas d empli de la fibre minérale appliquée par prjectin (flcage) dans les znes recevant du public, des résidents et du persnnel, leur stabilité dans le temps sera assurée par tut myen apprprié (applicatin d un vernis de blcage, fixatin de nergalt et armature) 3. TRAITEMENT DES FACADES 3.1. REVETEMENTS DE FINITION DES FACADES Le traitement des façades (rue piétnne nrd et les patis) est cnfrme permis de cnstruire dépsé. Le bâtiment B est cnstitué d un scle de 4 niveaux ù snt hébergées les activités médicsciales et est habillé par un bardage métallique thermlaqué ISOLATION DES FACADES La nature de l islant appliqué en extérieur sur les façades sera du type plystyrène u laine minérale d épaisseur seln études thermiques et cmpatible avec l avis technique de pse du revêtement de finitin MODENATURES DES FACADES Identique à l article

9 4. TOITURES, TERRASSES, BALCONS u LOGGIAS Les matériaux utilisés sernt prtégés en usine cntre la crrsin et les éléments rganiques. Ils satisfernt aux cntraintes liées à la sécurité cntre l incendie et à la sécurité des persnnes. La cnceptin des uvrages : se cnfrmera aux règles d urbanismes et des prescriptins des services administratifs (Architecte BDF, cmmissin des sites, services de préventin incendie, ) satisfera aux cnditins d islement des paris requises cnfrmément aux règles de calcul édictées par la Réglementatin thermique en vigueur et aux exigences acustiques, permettra l intégratin de tus les équipements techniques (sur titure u en cmbles) cmprtera tutes les prtectins nécessaires qui seraient exigées par le Crdnnateur Santé Préventin Sécurité, permettra l accès et l entretien des chêneaux et leur nettyage, n engendrera pas de bruits parasites sus l effet d agents extérieurs. Les prcédés d étanchéité répndrnt aux prescriptins des avis techniques et aux znes climatiques. Les étanchéités emplyées sernt de type multicuche avec pare vapeur, islant thermique au drit des lcaux chauffés, étanchéité et prtectins. Les surfaces de terrasses sur terre-plein sernt bligatirement cnstituées d une cuche drainante. Les uvrages particuliers suivant sernt également traités : les cheminements et les balisages pur les circulatins d entretien techniques des terrasses, des matériels u d évacuatin du public, les lanterneaux d éclairage et les skydômes de désenfumage pssédant le classement au feu adéquat, le traitement des suches et des édicules, les crsses pur les srties de câbles u tuyauteries, les scles supprts de matériels, les garde-crps pur la prtectin des travailleurs u du public TOITURES Leur cnceptin et leur nature sur prpsitins de l architecte se cnfrmera aux règles d urbanisme et aux prescriptins des services instructeurs. 9

10 Cmpte tenu de la cnfiguratin envisagée de l îlt urbain, une attentin particulière sera prtée sur les vues et les cmpatibilités d usage TERRASSES INACCESSIBLES AU PUBLIC Réalisées en ruleaux manufacturés de bitume élastmère avec interpsitin de panneaux d islant thermique d épaisseur déterminée suivant l étude thermique. La finitin sera sit du type autprtégée, du type prtectin lurde en gravillns u du type végétalisée à dévelppement du type TOUNDRA TERRASSES TECHNIQUES Prestatins identiques à l article 4.2, avec mise en œuvre de cheminements techniques cnfrmes au cde du travail 4.4. TERRASSES ET PATIOS ACCESSIBLES AU PUBLIC A FAIBLE TRAFIC Accessibilités ttales rendues aux persnnes à mbilité réduite. Seln les supprts prpsés (bétn, terre plein avec drainage, cmplexe d étanchéité) les matériaux de finitins sernt réalisés sit traditinnellement (bain de mrtier, cllées) u seln les avis techniques (plts, lamburdes). Les matériaux emplyés sernt en règle générale des dalles en bétn déstructurées u gravillnnées, bétn désactivé. 5. MENUISERIES EXTERIEURES & OCCULTATIONS Les critères pris en cnsidératin pur le chix des menuiseries extérieures snt les suivants : les classes d expsitin définis par les D.T.U et le classement par régin (perméabilité à l air, étanchéité à l eau, résistance au vent) les prpriétés mécaniques, le raynnement slaire, les caractéristiques phtmétriques, le cmprtement thermique, l éclairage, l énergie slaire. Les différents systèmes d uvrants sernt déterminés en fnctin de : l utilisatin des lcaux, la limitatin de l encmbrement des lcaux à l uverture, la sécurité des persnnes à l intérieur des lcaux (cmpas de limiteur d uverture, carré de cndamnatin pur les znes à risques, ) 10

11 des risques d effractin, de l adaptatin des dispsitifs d ccultatin, des cnditins d entretien, des accessibilités exigées par les services de securs cntre l incendie, la facilité de manœuvre pur les persnnes affaiblies, prtcles de nettyage (ex: nettyage des vitrages à l extérieur) Les dispsitifs de serrurerie et de quincaillerie sernt judicieusement sélectinnés en fnctin de l utilisatin (issue de securs, accès limité, l entretien, l actin par arrêt marche sur des installatins techniques ) Des limiteurs d uverture sernt mis en œuvre sur les uvrants des lcaux rendus accessibles aux résidents à risques. Le système sera encastré dans le prfil du châssis et devra dispser d un système de cndamnatin uniquement manœuvrable du persnnel autrisé (système à clé) 5.1. PERFORMANCES DES OUVRAGES Zne climatique PARIS Altitude < 200 mètres NEIGE Zne A1 - Charge nrmale : 35 kg Charge extrême : 60 kg VENT Régin 2 Site prtégé - Pressin nrmale : 600 Pa (100,8 km/h) Pressin extrême : 1050 Pa (133,3 km/h) Perfrmances mécaniques Le dimensinnement et le chix des menuiseries répndrnt à tutes les bligatins des règles de l art, à savir : NRT 2005 et NRA, Classements AEV (harmnisé nrme eurpéenne), cefficient Uw (valeur d islatin thermique de la menuiserie) et Ug (pur les vitrages) Perfrmances acustiques Les perfrmances sernt déterminées suivant le rapprt de l acusticien établi sur la base du classement régin et de la nature de la ppulatin accueillie Perfrmances de sécurité Les vitrages expsés aux résidents ayant des trubles du cmprtement et situés sur les niveaux de plain pied sernt bligatirement traités en vitrage SECURIT type feuilleté sur les faces expsées Perfrmance incendie Prise en cmpte des règles relatives à la sécurité incendie (respect du C+D, châssis accessibles aux securs équipés des rganes de manœuvre certifiés, équipements de désenfumage agréés) 11

12 5.2. MENUISERIES EXTERIEURES ISOLEES (fenêtres) Réalisées en prfilés PVC (gris u blanc cnfrmément au PC dépsé) à rupture de pnt thermique et feuillures aut drainantes, équipés de duble vitrage à faible émissivité pur répndre aux exigences de la NRT Les vitrages sernt certifiés CEKAL et dispsernt d un très bn facteur slaire. Les Façades (piétnne nrd et les patis) reçivent dans leur principe général des ensembles menuisés islés frmant un «T» hrizntal qui cmprte une baie tute hauteur avec allège vitrée fixe et partie haute uvrante à la française, et une fenêtre mityenne hrizntale sur allège pleine, uvrante à sufflet. Les équipements d uvertures et de fermetures sernt adaptés à l usage (pignées anti pincement, limiteurs d uverture, hauteur d accessibilité) Des vitrages translucides sernt prévus dans les espaces nécessitant une intimité ENSEMBLES MENUISES Réalisés en prfilés métalliques seln les dispsitins du permis de cnstruire, et aux spécificités identiques à l article 5.2. Mise en œuvre principalement au RDC, dans les espaces d activités nécessitant un bn apprt d éclairage naturel, une rbustesse accrue puvant supprter des manipulatins fréquentes. Seln les znes et les persnnes accueillies, les ensembles menuisés sernt équipés des rganes de sécurité prpres à assurer la sécurité des biens et des persnnes. Les uvertures purrnt être à la françaises u culissantes PORTES VITREES Réalisés en prfilés métalliques u PVC (seln la lcalisatin ci avant précisée) aux spécificités identiques à l article 5.2 et VERRIERES Sans bjet 5.6. SAS D ENTREE Equipés de prtes autmatiques u manuelles à ventuses électrmagnétiques (seln nécessité) à duble vitrages sécurit et à uvertures culissantes u battantes et de paris 12

13 fixes à duble vitrages sécurit. Les ensembles sernt en acier thermlaqué avec ferme prte à glissière Caractéristiques répndant le cas échéant aux impératifs de sécurité incendie et d anti intrusin. Dispsitifs d uverture et de fermeture adaptés à l usage (autmatisme, digicdeinterphne). Prfilés métalliques cnfrmes aux prescriptins du permis de cnstruire. Lcalisatin : hall d entrée principal (secteur administratif) et hall secndaire (srtie impasse sainte eugénie) 5.7. OCCULTATIONS Vlets rulants Pur les châssis islés Vlets rulants électriques cnstitués d un tablier simple peau à lames en prfils PVC, axe d enrulement métallique à cmmande électrique (chambres et lcaux administratifs. Les lcaux au RDC sernt dtés de vlet rulant avec lames alu. Les vlets rulants sernt intégrés dans des cffres intérieurs en PVC. La dernière lame est traitée en aluminium laqué Stres Sans bjet 5.8. ORGANIGRAMMES, SERRURES & VERROUS ELECTROMAGNETIQUES Verrus électrmagnétiques mis en œuvre suivant cmpatibilité d usage et de fnctin. Le prmteur a à sa charge l établissement de l rganigramme, la furniture et la pse des cylindres et des serrures. 6. SERRURERIE & METALLERIE 6.1. GARDE CORPS ACCESSIBLES AU PUBLICS Sans bjet 6.2. GARDE CORPS TECHNIQUES OU LIGNES DE VIE Mise en œuvre seln cnfiguratin de garde crps u lignes de vie permettant au persnnel autrisé d intervenir sur les terrasses techniques u nn accessibles au public. Les garde crps sernt traités en métal thermlaqué. 13

14 6.3. GRILLES DE VENTILATION Mise en œuvre seln les besins techniques de grilles de ventilatin métallique à finitin laquée à lames hrizntales et grillage anti vlatile PORTES METALLIQUES Mise en œuvre, pur l accès aux lcaux techniques extérieurs u intérieurs (ceux sumis à des risques de chcs), de prtes métalliques pleines islantes u nn à finitin à peindre u galvanisée (suivant lcalisatins) u bien grillagées et répndant le cas échéant aux exigences réglementaires en matière de sécurité incendie (islement cupe feu et équipements d uverture) (srtie de securs du bâtiment B, sas pmpiers, lcaux sus sl) 6.5. MAINS COURANTES Mise en œuvre de mains curantes tubulaires à peindre u en fer plat avec crsses d arrivée et de départ dans les cages d escalier BOITES AUX LETTRES Mise en place d une bîte aux lettres pur le gestinnaire au drit du hall d accueil 7. CLOISONS & OUVRAGES DE PLATRERIE 7.1. CLOISONS A PAREMENTS PLAQUES DE PLATRE Clisns de distributin Clisns en plaques de plâtres à une u plusieurs épaisseurs (98 mm, 140 mm, 180 mm) sur ssature métalliques d épaisseur variables et intégrant seln nécessité les matériaux d islatin phnique. Mise en œuvre seln la destinatin des lcaux, les bligatins sécuritaires (sécurité incendie) et cmprtant les caractéristiques phniques et mécaniques adaptées à la destinatin d usage (caractéristiques hydrfuges, hautes duretés, inflammabilité). Elles intégrernt les renfrts nécessaires à la bnne tenue des uvrages rapprtés (mains curantes, équipements sanitaires, mbilier) Cncernent principalement, les circulatins, les lcaux de vie et d activités, les séparatins de chambres, les lcaux lgistiques. 14

15 Clisns intérieures Clisns en plaques de plâtre à une u deux épaisseurs, sur ssature métallique d épaisseur 72 et/u 98 mm dispsées suivant les principes édictés à l article 7.1. Cncerne les salles d eau des chambres GAINES TECHNIQUES ET OUVRAGES DIVERS Gaines techniques Réalisées en carreaux de plâtre tute hauteur (gaines électriques curants frts et curants faibles, gaines de sécurité incendie) Cnduits et traînasses Réalisés en matériau (carreaux de plâtre, stucal, carrbric) pssédant les prcès verbaux de résistance au feu relatifs à la destinatin (désenfumage, ventilatin) et aux lcaux traversés (lcaux à risques particuliers) 8. MENUISERIES INTERIEURES PROTECTIONS - AGENCEMENTS & PAILLASSES Tus les matériaux bis utilisés sernt traités de façn efficace : stabilisatin à l humidité, traitement fngicide et insecticide PORTES La lcalisatin et les caractéristiques précises des prtes sernt stipulées dans le prgramme technique détaillé (prescriptins détaillées par lcal) De manière générale, les blcs prtes inscrits dans les clisns sèches u dans les murs en bétn, carrbric u maçnnerie, snt cnstitués par : Huisseries métalliques en tôle d acier 15/10 ème standard, traitées anticrrsin u bâtis bis, avec ferrage par 4 paumelles et avec grge à mi feuillure pur interpsitin d un jint acustique. Prte battante, à peindre, à 1 u 2 vantaux répndant aux exigences, réglementaires et aux spécificités fnctinnelles. Quincaillerie en nyln des établissements NORMBAU u équivalent et répndant aux critères d accessibilité et butées de prtes murales. Ferme prtes et équipements spécifiques (ventuses, verrus électrmagnétiques) Les prtes intégrernt suivant les spécificités des culus de dimensins et frmes cnvenus. La largeur de passage libre des prtes d entrée de chambres sera de 110 cm. Elles sernt équipées d un cylindre sur rganigramme et équipée d un butn mleté 15

16 côté chambre. L ensemble des prtes de l établissement sera géré par des cylindres sur rganigramme.(bureau, chambre, lcaux divers) 8.2. CHASSIS VITRES La cnstitutin des châssis de visin sera fnctin de sn affectatin. Réalisatin d un cadre métallique à recuvrement à vernir u à peindre. Les châssis dnnant sur les circulatins (dans le cas d un clisnnement traditinnel au sens de la réglementatin ERP) sernt pare flamme 1/2h à glace claire sur allège (vitrage sécurit en dessus d un mètre) FACADES DE GAINES TECHNIQUES Les dimensinnements des placards techniques répndrnt aux besins exprimés par les lts techniques cncernés. Ils sernt situés dans les parties cmmunes et facilement accessibles. Les façades se cmpsernt de bâtis en bis, d un u plusieurs vantaux à âme pleines à peindre et équipés de carrés techniques pur leur uverture. Elles cncernent les gaines d électricité curants frts et curants faibles, les gaines de plmberie, les gaines de ventilatin si nécessaire PLINTHES Mise en œuvre de plinthes bis en médium u en sapin de hauteur 7 cm dans les lcaux ne nécessitant pas un nettyage humide des revêtements de sls PROTECTIONS MURALES Les prtectins sernt de plusieurs natures seln la destinatin et l usage : Lisses de prtectin PVC cllées u mntées sur rails (hauteur à définir) sur certaines prtes à trafic rulant (charits) Plaques d acrvyn cllées hauteur 1,00 (en liaisn avec les plinthes) dans les lcaux sllicités cntre les chcs. Prtectins PVC avec armature intérieure dans les circulatins à trafic à risques (znes charits cuisine) Crnières d angles hauteur 2,00 m. en PVC rigide et à angle arrndi dans les angles de murs saillants. Plaques de prtectins acrvyniliques cllées sur les bas de prtes (sur 2 faces) des circulatins des chambres et des lcaux lgistiques (hauteur 80 cm) 16

17 8.6. MAINS COURANTES Les mains curantes des circulatins sernt circulaires en structure aluminium revêtu d un revêtement PVC uni u décbis cnfrmes aux exigences de tenue au feu, fixées mécaniquement aux clisns sur structure frmant écuyer et platine circulaire, frmant en sa partie supérieure une main curante respectant les exigences réglementaires (hauteur 0,85 ml). Il n existera aucune partie saillante, les changements de directin sernt traités avec une pièce d angle arrndie (le renfrcement de l angle de la clisn sera particulièrement étudier pur résister aux chcs mécaniques) Les mains curantes se pursuivrnt sur les façades de gaines techniques et sernt démntables avec une platine femelle slidaire de l écuyer et une platine male fixée sur le battant de la façade PLACARDS DE CHAMBRES Ils sernt cmpsés de 2 vantaux culissants guidés par un rail haut et bas (fixé au sl). Les vantaux sernt cnstitués de panneaux interchangeables d épaisseur 10 mm, revêtus aux deux faces par un décr mélaminé. Les panneaux sernt encadrés par des prfilés en acier galvanisé laqué, assemblés sans sudure ni vis ; furniture de jint carré de rattrapage de plinthe à cller sur le champ de la prte. Un vantail sera équipé d une serrure. Les aménagements intérieurs cmprendrnt une tablette chapelière et une tringle chrmée en dessus (ht 1,30 ml du dl) et un panneau séparatif vertical tute hauteur, 3 tablettes, 1 blc de 2 tirirs. Tus les panneaux sernt en finitin placage mélaminé (y cmpris les chants vus) PORTE VALISE Au dessus de la prte d entrée de chambre, il sera prévu une prte valise menuisée cnstitué de tasseaux bis 5cm x 5cm ajuré, pse à fixatin invisible et finitin vernie PLANS VASQUES SALLES D EAU (hrs mbilier) Mise en œuvre de plans vasques suspendus en matériau de synthèse teinté dans la masse avec cuve circulaire intégrée et répndant à la réglementatin en matière d accessibilité (dimensins suivant plans) Mirir de dimensins 1200 x 800 mm. Lcalisatin : chambre, salle balné NB : des mirirs sernt également prévus dans les vestiaires et lcaux sanitaires cllectifs. 17

18 8.10. PAILLASSES DES LOCAUX DE SERVICE (hrs mbilier haut et bas) Mise en œuvre de plans de travail en matériau de synthèse frmant paillasse humide et cmprenant un plateau et 1 cuve rectangulaire u circulaire suivant indicatins du gestinnaire explitant (lcaux traités : pste de sins BANQUES D ACCUEIL Prestatin à prévir par le preneur. 9. PLAFONDS SUSPENDUS Furniture et pse de dalles minérales décratives à frte qualité d absrptin acustique, psées sur ssature apparente (lcaux de vie et administratifs). Dalles minérales unies sur ssature apparentes dans les circulatins et les lcaux lgistiques et annexes. 10. REVETEMENTS DE SOLS ET MURS SOUPLES Revêtement de sls suples avec sus cuche musse (seln nécessité acustique), traitement surfacique anti bactérien et qualités d absrptin acustiques supérieures en lés sudés et plinthes PVC par remntée du sl et finies avec un prfil de finitin PVC dans les chambres, circulatin, lcaux d activité et certains lcaux lgistiques. Revêtement de sls suple type TARASAFE u équivalent avec frme de pente et remntée sur mur en plinthe de hauteur 20 cm dans les salles d eau-wc des chambres et la salle de bain thérapeutique. Revêtement de murs plastiques sudés type taraduche u équivalent en périphérie des salles d eau. 11. PEINTURE Peinture unie en culeur finitin satinée sur uvrages de menuiseries intérieures. Peinture acrylique en culeur satinée sur murs des pièces sèches nn accessible aux résidants. Peinture décrative dans les halls d accueil, bureaux et salle de réunin. Revêtement en tile de verre+peinture dans tus les lcaux (accessibles au résidants) et les circulatins. Peinture acrylique mate clris blanc sur plafnds bruts u en habillage de plâtre. 18

19 Peinture vinyle satinée sur canalisatins métal u PVC. Peinture de sl et marquage dans l espace de statinnement. Escalier : finitin par peinture anti pussière sur sl et plinthe. Les murs des cages d escalier sernt traités par peinture mate. Lcaux techniques : peinture anti pussière au sl et peinture mate au mur. 12. CARRELAGE - FAIENCE Carrelage frmat 30x30 mm en grés cérame anti glissant dans les lcaux lingerie-buanderie et dans les lcaux lgistiques cmprtant des siphns. Faïence frmat 20x20 mm (10% culeur) tute hauteur (sanitaires) et en dsseret des lavemains. RDC bâtiment B : le rez de chaussée sera traité en carrelage grés cérame frmat à définir an accrd avec le preneur. 13. CONDUITS DE FUMEE & DE VENTILATION CONDUITS DE DESENFUMAGE Sernt prévus les cnduits verticaux et traînasses hrizntales nécessaires au désenfumage des lcaux rentrant dans le cadre de la réglementatin incendie en ERP CONDUITS DE FUMEE Sans bjet CONDUITS DE VENTILATION DES LOCAUX TECHNIQUES ET LOGISTIQUES. Réalisatin des réseaux de ventilatin nécessaires au renuvellement d air des lcaux techniques et lgistiques (stckages, lingerie-buanderie, prductin ECS et chauffage CPCU, TGBT, aire de statinnement véhicules, DAOM-DASRI, autres, ) CONDUITS DE VENTILATION DES LOCAUX A POLLUTION SPECIFIQUE (dnt lcaux pubelles) Réalisatin des réseaux de ventilatin assurant le renuvellement d air des lcaux à pllutin spécifique définis suivant le Règlement sanitaire départemental. 19

20 13.5. CONDUITS DE VENTILATION MECANIQUE CONTROLEE Mise en œuvre des réseaux de ventilatin assurant l extractin hygiénique des salles d eau cmmunes et particulières CONDUITS DE VENTILATION DE CONFORT Réalisatin des réseaux de sufflage et d extractin assurant le renuvellement d air des lcaux cncernés (lcaux cllectifs) 14. CHUTES ET CANALISATIONS CHUTES D EAUX PLUVIALES Evacuatin des terrasses seln la cnfiguratin du prjet, réalisés par chutes en PVC dispsées dans les gaines techniques intérieures depuis la sus face des titures terrasses u par descentes en façades jusqu aux cllecteurs principaux CHUTES D EAUX USEES ET EAUX VANNES Chutes en PVC M1 (suivant exigences acustiques et sécurité incendie) dispsées dans les gaines techniques intérieures, jusqu aux cllecteurs en sus sls avec srties des ventilatins primaires en terrasse CANALISATION D EVACUATION D EAUX GRASSES Sans bjet COLLECTEURS EN SOUS SOLS OU EN VIDE SANITAIRE Réseaux séparatifs pur les eaux pluviales, les eaux usées-eaux vannes et les eaux grasses, réalisés en PVC M1 de diamètre seln calcul et équipés des manchns cupe feu en traversée de lcaux à risques u znes recupement de sécurité DISTRIBUTIONS EAUX FROIDE et EAU CHAUDE Règles générales : Une attentin particulière sera prtée lrs des études de cnceptin sur les vitesses d eau dans les tuyauteries, ntamment pur : 20

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CLOISONS MODULAIRES

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CLOISONS MODULAIRES REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lt n 2 : CLOISONS

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Service finances Service Marchés Publics 106, avenue Clémenceau BP 80 69565 SAINT-GENIS-LAVAL cedex Tél: 04.78.86.82.64 TRAVAUX DE MENUISERIE

Plus en détail

HALLE DES SPORTS ASCENSEUR. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

HALLE DES SPORTS ASCENSEUR. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS HALLE DES SPORTS EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS Maître d uvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS LOT N 16 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ASCENSEUR 1 VRD

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX République Française Institut Natinal de la Recherche Agrnmique Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des clauses Techniques Particulières Lt : n 3 PEINTURE

Plus en détail

Règlementation incendie : des évolutions pour le bois

Règlementation incendie : des évolutions pour le bois Deux nuveaux arrêtés prtant sur la sécurité incendie dans les établissements recevant du public, l un sur les aménagements intérieurs, l autre sur la prpagatin du feu par les façades, nt quelque peu mdifié

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31)

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31) Syndicat Mixte DECOSET 6 bis avenue des Pyrénées BP 39 31242 L Unin Cedex Tel : 05.62.89.03.41 Fax : 05.62.89.03.40 Curriel : cntact@decset.fr Marché public de prestatins intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE

Plus en détail

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche Cmmunauté de Cmmunes du Rhône aux Grges de l'ardèche Prtcle pur l établissement d un réseau de distributin d eau ptable en vue de sn intégratin au réseau public. Prtcle validé par délibératin en Cnseil

Plus en détail

Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM

Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM REGLEMENT COMMUNAUTAIRE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF Raccrdement au réseau d assainissement cllectif de la CAVAM Mdalités administratives de raccrdement et instructins techniques Définitin

Plus en détail

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis manuel de l' teur tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. PRESENTATION GENERALE DU SITE HAGER-ENERGY... 2 2. CONNEXION AU SITE... 3 3.... 4 3.1 COMPTE... 4 3.2 PAGE D ACCUEIL... 5 3.3 APPAREILS... 5 3.4 MON LOGEMENT...

Plus en détail

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment Dérulement de la certificatin énergétique PEB de vtre bâtiment La certificatin énergétique de vtre habitatin se dérulera en 2 étapes : visite de vtre habitatin et relevé de ses caractéristiques ensuite,

Plus en détail

Construction d une résidence étudiante de 150 logements STANFORD. rue Joseph Rousselot / rue Claude Bloch 14 000 CAEN

Construction d une résidence étudiante de 150 logements STANFORD. rue Joseph Rousselot / rue Claude Bloch 14 000 CAEN Mise à Jur : 03/07/13 8, bulevard Gerges Pmpidu 14 000 CAEN Cnstructin d une résidence étudiante de 150 lgements STANFORD rue Jseph Russelt / rue Claude Blch 14 000 CAEN NOTICE DESCRIPTIVE SERIE NOTAIRE

Plus en détail

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES 1/ Cntexte et bjectif Appel à prjets réginal «100 rénvatins de lgements basse énergie 2009 2010» MODALITES En matière de lgement, le gisement d écnmies d énergies étant principalement dans l habitat existant,

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Etat des installatins électriques n SER/13/IMO/0296/SCA Rapprt de l Etat de l Installatin Intérieure d Electricité Numér de dssier : Nrme méthdlgique emplyée : Date du repérage : Date du rapprt : SER/13/IMO/0296/SCA

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE CHARTE de REFERENCEMENT Bureaux d études techniques Sciétés et adresses : IMMOBILIERE 3F : 159, rue Natinale 75638 Paris Cedex 13 RSF : 3, allée de la Seine 94200 Ivry sur Seine RUF : 32 curs du Danube

Plus en détail

CACES ou autorisation de conduite?

CACES ou autorisation de conduite? ntre réussite : vus faire réussir CACES u autrisatin de cnduite? pur être autrisé à cnduire un charit élévateur Sit le salarié passe un certificat «cariste» CACES = Certificat d Aptitude à la Cnduite En

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

ASSURER UNE GRANDE INERTIE THERMIQUE

ASSURER UNE GRANDE INERTIE THERMIQUE - - ASSURER UNE GRANDE INERTIE THERMIQUE Chisir des matériaux lurds et les laisser en cntact direct avec l ambiance du lcal, pur dispser d un tampn thermique imprtant. PRINCIPES DEMARCHE Pur assurer le

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS

Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS D après le Règlement Réginal d Urbanisme du 21.11.2006 TITRE IV - Chapitre IV - article 12 : - Les marches d escalier snt

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE MARINADOUR 25 Allées Marines 64100 BAYONNE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Bâtiment B2 Edition du 27/06/2013 Page 1 sur 9 A/ APPARTEMENTS Gros œuvre : 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations des

Plus en détail

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal MARCHE de Service REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. n 074 B 037/05 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d une prcédure adaptée

Plus en détail

Caractéristiques du terrain et de son environnement

Caractéristiques du terrain et de son environnement N DOSSIER :... COMMUNE :... DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Frmulaire à returner dûment rempli au : Date d arrivée:... SPANC (Service Public d Assainissement Nn Cllectif)

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

DESCRIPTION DU LOGEMENT DE CITYDEV.BRUSSELS À DESTINATION DU PROMOTEUR ET DES CONCEPTEURS

DESCRIPTION DU LOGEMENT DE CITYDEV.BRUSSELS À DESTINATION DU PROMOTEUR ET DES CONCEPTEURS RÉNOVATION URBAINE GH/ml/2012-descripmai12 Gerges Hupin DESCRIPTION DU LOGEMENT DE CITYDEV.BRUSSELS À DESTINATION DU PROMOTEUR ET DES CONCEPTEURS TABLES DES MATIÈRES DESCRIPTION DU LOGEMENT CITYDEV.BRUSSELS

Plus en détail

Coalition énergie et construction durable

Coalition énergie et construction durable RÉALISATION D UN CONCEPT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS UN CADRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE BÂTIMENT DE MOISSON MONTRÉAL CONCEPT PRÉPARÉ PAR L ENSEMBLE DES PROFESSIONNELS MEMBRES DU COMITÉ EXPERTS

Plus en détail

OUI OUI OUI. Attention : Un maximum de 2 primes B de type différents (excepté B8) peuvent être demandées pour un même bâtiment par année civile.

OUI OUI OUI. Attention : Un maximum de 2 primes B de type différents (excepté B8) peuvent être demandées pour un même bâtiment par année civile. PRIME ÉNERGIE B5 TOITURE VERTE Décisin du 08 nvembre 2012 du Guvernement de la Régin de Bruxelles-Capitale d apprbatin du prgramme d exécutin relatif à l ctri d aides financières en matière d énergie A-

Plus en détail

SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS EXAMEN PROFESSIONNEL D INGENIEUR TERRITORIAL SESSION 2011

SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS EXAMEN PROFESSIONNEL D INGENIEUR TERRITORIAL SESSION 2011 SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS EXAMEN PROFESSIONNEL D INGENIEUR TERRITORIAL SESSION 2011 SPECIALITE : INGENIERIE, GESTION TECHNIQUE ET ARCHITECTURE OPTION : CONSTRUCTION

Plus en détail

POLICE MULTIPLE DE CHANTIER

POLICE MULTIPLE DE CHANTIER POLICE MULTIPLE DE CHANTIER MAISONS EN BOIS TOUTES LES ASSURANCES REQUISES PAR LE LOI FRANCAIS PAR FABRICATEURS IMPORTATEURS DEVELOPPEURS/PROMOTEURS AGENTS/DISTRIBUTEURS CONSTRUCTEURS & ACHETEURS CE GUIDE

Plus en détail

Rapport d expertise. Immeuble XXX, à 5555 YYY, Appartements xxx, yyy, ooo, rrr. Düdingen, 4 mars 2013

Rapport d expertise. Immeuble XXX, à 5555 YYY, Appartements xxx, yyy, ooo, rrr. Düdingen, 4 mars 2013 Rapprt d expertise Immeuble XXX, à 5555 YYY, Appartements xxx, yyy,, rrr. Mandants : XXX SA Auteur du rapprt : Gilbert Bielmann, Architecte SIA/UTS-SE Expert judiciaire certifié SEC, ISO17024/ SEC 01.1

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10)

SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10) SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10) Principes Fndamentaux : Le système de Téléradiamétrie Wytek est un système d acquisitin de dnnées multi pints autmatique et sans fil, qui est installé par la PCR et qui

Plus en détail

Annexe Conditions d hébergement

Annexe Conditions d hébergement Annexe Cnditins d hébergement 1 Avant-prps DENTALVIA-MEDILOR recurt, pur la furniture de sn service e.cdentist à ses Clients, à un hébergement agréé de dnnées de santé à caractère persnnel auprès de :

Plus en détail

PAR CES MOTIFS. Renvoie les parties à se pourvoir au principal ainsi qu'elles aviseront, mais dès à présent,

PAR CES MOTIFS. Renvoie les parties à se pourvoir au principal ainsi qu'elles aviseront, mais dès à présent, Cnstructin prjet 09.03.2015 PAR CES MOTIFS Le Président du Tribunal de grande instance, Juge des référés, statuant publiquement, par rdnnance, Renvie les parties à se purvir au principal ainsi qu'elles

Plus en détail

Information produit. Terminal Vi-NET

Information produit. Terminal Vi-NET Principe mécatrnique La mécatrnique allie l intelligence de l électrnique avec la fiabilité mécanique. La prgrammatin suple permet une adaptatin permanente aux besins des explitants des installatins. Cmpatibilité

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE Nm de la maisn de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE PREAMBULE Le présent règlement intérieur fixe les cnditins de travail cllabratif des assciés et les mdalités pratiques de fnctinnement interne

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX PREAMBULE La présente charte a pur bjectif d'expser les principes essentiels devant dicter la cnduite prfessinnelle des furnisseurs

Plus en détail

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN CENTRE D INTERET : COMMUNICATION RESEAUX! "# $! $ % % & '! (!)!* +, - %! &#! / $, %! 0 12 3 % 4 5 0 #! - $ % 6 7! " #$ % $ & 2& 8 + 9! "# $! 7! Mettre sus tensin les rdinateurs

Plus en détail

Energie et bâtiments (3)

Energie et bâtiments (3) Energie et bâtiments (3) L islatin des paris une rentabilité surprenante! Dans le précédent article des NUG (le dernier numér mis à part puisque exceptinnellement cnsacré à un sujet d actualité le certificat

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

MARCHE PUBLIC CAHIER DES CHARGES VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION ACTE D ENGAGEMENT

MARCHE PUBLIC CAHIER DES CHARGES VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION ACTE D ENGAGEMENT MARCHE PUBLIC CAHIER DES CHARGES VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION ACTE D ENGAGEMENT Puvir adjudicateur : Cmmune de Saint Martin de Crau, BP 50001 13558 Saint Martin de Crau cedex. 04 90 47 17 29 04

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

Guide pour la rédaction d une Spécification Technique de Besoin (STB)

Guide pour la rédaction d une Spécification Technique de Besoin (STB) Manuel Guide pur la rédactin d une Spécificatin Technique de Besin SP2_MA _ Date créatin : 23/09/08 Page 1 sur 8 Guide pur la rédactin d une Spécificatin Technique de Besin (STB) Ce dcument est un guide

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

Résidence Les chemins de Berroueta

Résidence Les chemins de Berroueta Résidence Les chemins de Berroueta Quartier Berroueta 64122 URRUGNE DESCRIPTIF SOMMAIRE DU COLLECTIF Edition du 20/03/2014 1 A)APPARTEMENTS Gros oeuvre 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations

Plus en détail

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu La FDA ffre cette traductin à titre de service pur l audience internatinale. Nus espérns que cette traductin vus sera utile. En dépit des effrts furnis par l Administratin pur que la traductin sit la plus

Plus en détail

Compteur mobile à tubes 2 tubes : CIGALE II

Compteur mobile à tubes 2 tubes : CIGALE II L Analyse de trafic SFERIEL Cmpteur mbile à tubes 2 tubes : CIGALE II Cnceptin utilisant les technlgies récentes Cartes CMS, micrprcesseurs récents, afficheur graphique. Ultra faible cnsmmatin Cffret rbuste

Plus en détail

Capteur de porte magnétique sans fil

Capteur de porte magnétique sans fil Capteur de prte magnétique sans fil 1 Capteur de prte magnétique sans fil Capteur de prte magnétique sans fil (détecteur d'uverture de prte DC-15) Intrductin... 2 Identificatin des pièces... 2 Accessires

Plus en détail

3. Droits et image des compétitions fédérales. Annexe : Droits des partenaires de la FFBaD et des partenaires de l organisateur

3. Droits et image des compétitions fédérales. Annexe : Droits des partenaires de la FFBaD et des partenaires de l organisateur Cahier de charges Cahier des charges cmpétitin fédérale : partie marketing Fiche entrée en vigueur : validité : secteur : COM remplace : - nmbre de pages : 8 annexe : 1 5 grammes de plumes, des tnnes d

Plus en détail

Utilisation de RAMSIS dans la conception automobile Lisa Denninger Apports et Limites des Mannequins Virtuels 18 Novembre 2014

Utilisation de RAMSIS dans la conception automobile Lisa Denninger Apports et Limites des Mannequins Virtuels 18 Novembre 2014 Utilisatin de RAMSIS dans la cnceptin autmbile Lisa Denninger Apprts et Limites des Mannequins Virtuels 18 Nvembre 2014 Préambule Prise en cmpte de l ergnmie dans la cnceptin autmbile Les marques Peuget,

Plus en détail

CONSULTATION «SOUSCRIPTION D UN CONTRAT POUR L EXECUTION DE PRESTATIONS

CONSULTATION «SOUSCRIPTION D UN CONTRAT POUR L EXECUTION DE PRESTATIONS N 14/ 01 CONSULTATION «SOUSCRIPTION D UN CONTRAT POUR L EECUTION DE PRESTATIONS D ENTRETIEN ET DE NETTOYAGE DE LOCAU TERTIAIRES» CAHIER DES CHARGES Nm et adresse de l'acheteur public : SYNERGIA Pôle Dévelppement

Plus en détail

Annexe 2 Annexe technique de la convention individuelle d habilitation «professionnel de l automobile»

Annexe 2 Annexe technique de la convention individuelle d habilitation «professionnel de l automobile» Annexe 2 Annexe technique de la cnventin individuelle d habilitatin «prfessinnel de l autmbile» 1 Ntice explicative... 2 1.1 Préambule...2 1.2 Principe général de l habilitatin... 3 1.3 L habilitatin «prfessinnel

Plus en détail

Le livret des aides à la rénovation des immeubles de Lille Lomme Hellemmes pour les propriétaires occupants ou bailleurs

Le livret des aides à la rénovation des immeubles de Lille Lomme Hellemmes pour les propriétaires occupants ou bailleurs Le livret des aides à la rénvatin des immeubles de Lille Lmme Hellemmes pur les prpriétaires ccupants u bailleurs SOMMAIRE De très nmbreuses aides peuvent financer une partie des frais liés à vs travaux

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES DE MAZÈRES

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES DE MAZÈRES PREFECTURE DE L'ARIEGE PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES DE MAZÈRES SOCIÉTÉ ÉTIENNE LACROIX TOUS ARTIFICES - Nte de présentatin - Plan de znage réglementaire - Règlement - Recmmandatins Appruvé

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires Grupe ERAMET Accrd Cmpte Epargne Temps Grupe MODIFICATION CGT - Rajuter avenant 1 et 2 Paris le 18 ctbre 2012 Préambule La Directin du Grupe ERAMET et les Organisatins Syndicales nt suhaité cmpléter les

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

Consultation restreinte

Consultation restreinte Cnsultatin restreinte Garantie des Risques Lcatifs - Furniture, installatin et mise en service d un serveur de messagerie sus Exchange Le 25/10/2011 Assciatin Pur l Accès Aux Garanties Lcatives Lucie CAHN,

Plus en détail

EMERGENCE DU PROJET. IMPORTANT : ne pas oublier les notions de sécurité électrique (jeu alimenté en 4,5 V et non en 220 V!!!!).

EMERGENCE DU PROJET. IMPORTANT : ne pas oublier les notions de sécurité électrique (jeu alimenté en 4,5 V et non en 220 V!!!!). Prpsitin du maître : EMERGENCE DU PROJET Réalisatin d un jeu questins-répnses afin d évaluer les cnnaissances dans un dmaine (bilgie, histire, gégraphie, etc.). Interdisciplinarité à travers un prjet pédaggique.

Plus en détail

www.defiscalisation.com

www.defiscalisation.com DEPARTEMENT DE LA MARTINIQUE Commune De Fort de France Quartier Beauséjour Jambette «Domaine de Bélize» 57 Appartements 60 Garages DESCRIPTIF DE VENTE www.defiscalisation.com 1/5 1 - CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

Directive relative au concept énergétique de bâtiment

Directive relative au concept énergétique de bâtiment REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'aménagement, du lgement et de l'énergie Office cantnal de l'énergie Versin n 1 Validée le 5 aût 2010; màj 2014 Directive relative au cncept énergétique de

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

Cabinet LUTZ. Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY. La Chaufferie

Cabinet LUTZ. Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY. La Chaufferie Cabinet LUTZ Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY La Chaufferie La résidence de Lattre de Tassigny 200 lgements «haut de gamme» cnstruits en 1972 Une cnversin fiul / gaz en 1987 Depuis une demande de cnfrt

Plus en détail

Projet de renouvellement de l infrastructure informatique de la Mairie de Châtel-Guyon. Cahier des charges

Projet de renouvellement de l infrastructure informatique de la Mairie de Châtel-Guyon. Cahier des charges Prjet de renuvellement de l infrastructure infrmatique de la Mairie de Châtel-Guyn Cahier des charges SOMMAIRE Chapitre I : Présentatin du prjet 02 Chapitre II : Infrastructure existante 03 Chapitre III

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE - 1 - CARRE GROUCHY St ETIENNE 59 logements sur 4 immeubles NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE - 2 - Renseignements généraux Maître d ouvrage LOTIR RHONE-ALPES Immeuble «Le Diamant» Rond Point Auguste Colonna

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS Ce dcument est une aide à la cnstitutin du dssier de demande d aide financière et cmplète les circulaires qui définissent le champ d applicatin des prjets financés par la Carsat Sud-Est : - CNAV N 2010-45

Plus en détail

Règlement du service public de l assainissement, de l'hydraulique et du pluvial

Règlement du service public de l assainissement, de l'hydraulique et du pluvial Règlement du service public de l assainissement, de l'hydraulique et du pluvial SOMMAIRE CHAPITRE 1 DISPOSITIONS GENERALES 6 Article 1 Objet du règlement 6 Article 2 Définitin générale 6 Article 2.01 Systèmes

Plus en détail

Crédit Habitation Souple

Crédit Habitation Souple Crédit Habitatin Suple Annexe Syllabus crédit habitatin BNP Paribas Frtis Last update : 12/08/2014 Erik Haezebruck 1 Cntenu Table des matières Page Descriptin 3 I. Suplesse au début du crédit 1. Le taux

Plus en détail

Centre de santé René-Laborie Audiens

Centre de santé René-Laborie Audiens Centre de santé René-Labrie Audiens CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un nuveau cncept Cahier des charges : Mise en œuvre d un nuveau cncept Smmaire 1 Cntexte 3 2 Descriptin de l existant 3 Descriptin

Plus en détail

Vu le code Général des Collectivités Territoriales, et notamment les articles L.5214-27 et L.5721-1 et suivant,

Vu le code Général des Collectivités Territoriales, et notamment les articles L.5214-27 et L.5721-1 et suivant, REPUBLIQUE FRANÇAISE -------------------------- DEPARTEMENT LANDES EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D YCHOUX NOMBRE DE MEMBRES Afférents au Cnseil Municipal En exercice

Plus en détail

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR Limiance Dimensions extérieures : 2206 X 1667 mm (habillage extérieur compris, hors prestation hva-concept) Largeur porte : 830 mm Surface utile : 2,95 m² Poids : 920 kg (+/- 5 %) Présentation avec finition

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions Dns des entreprises Vus êtes une entreprise, relevant de l IS (impôt sur les sciétés) u de l IR (impôt sur le revenu)? Vus puvez apprter un sutien matériel à une assciatin u une fndatin à travers des pératins

Plus en détail

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill Frmulaire d'inscriptin aux Services Marchand Skrill Le frmulaire d'inscriptin aux services Marchand Skrill (l'«inscriptin») dit être signé par le Marchand u pur sn cmpte. Très imprtant : le Marchand dit

Plus en détail

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté Prcédure de Gestin de la présence au travail et du Retur au travail adapté déculant de la plitique intégrée en santé, sécurité et bien-être au travail (2012) DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES

Plus en détail

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET OBJET : La fédératin départementale Sarthe Nature Envirnnement (SNE) suhaite dévelpper un site Internet. Celui-ci ayant pur but de diffuser du cntenu rganisé. Ce

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Règlement général pour la protection du travail

Règlement général pour la protection du travail Règlement général pur la prtectin du travail Titre II - Dispsitins générales cncernant l'hygiène du travail ainsi que la sécurité et la santé des travailleurs Chapitre I: Dispsitins relatives à la sécurité

Plus en détail

CONCEVOIR UN BATIMENT ACCESSIBLE À TOUS

CONCEVOIR UN BATIMENT ACCESSIBLE À TOUS - - CONCEVOIR UN BATIMENT ACCESSIBLE À TOUS Créer des accès et des circulatins intérieures sans entraves, en particulier pur les persnnes à mbilité réduite. PRINCIPES CONTEXTE Permettre à chacun d accéder

Plus en détail

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité Changez pur Gas Natural Fensa en tute liberté et en tute simplicité Savez-vus que depuis 2004 vus puvez chisir vtre furnisseur de gaz naturel? Le marché du gaz naturel pur les prfessinnels a été libéralisé

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières Furniture de cmmunicatins, acquisitin de matériels pur la téléphnie et la furniture d accès Internet mbile. Cahier des clauses techniques particulières Marché MP 2010-12 : Furniture de cmmunicatins, acquisitin

Plus en détail

(les caractères apparaissent en vidéo inversé : blanc sur fond

(les caractères apparaissent en vidéo inversé : blanc sur fond Editin d un dcument De l allumage du PC à sa sauvegarde et à sn impressin RF : PeMWrdSyst_0707/Tice/Web/DataSite Objet: Ntice d utilisatin d un traitement de texte pur la créatin d un dcument, de la mise

Plus en détail

Demande d Information : Solution de messagerie et outils collaboratifs pour l État

Demande d Information : Solution de messagerie et outils collaboratifs pour l État La Directin Interministérielle des Systèmes d Infrmatin et de Cmmunicatin en cllabratin avec le Service des Achats de l État Demande d Infrmatin : Slutin de messagerie et utils cllabratifs pur l État 1

Plus en détail

LOGICIELS ET BASES DE DONNÉES PROTECTION ET VALORISATION

LOGICIELS ET BASES DE DONNÉES PROTECTION ET VALORISATION LOGICIELS ET BASES DE DONNÉES PROTECTION ET VALORISATION LA PROTECTION DES LOGICIELS CADRE LÉGISLATIF Li du 3 juillet 1985 : recnnaissance du lgiciel cmme œuvre de l esprit Directive cmmunautaire du 14

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE : ARCHITECTE : 29, RUE DES MONTEES 13, RUE DESCARTES 45074 ORLEANS CEDEX 2. Mars 2009

MAITRE D OUVRAGE : ARCHITECTE : 29, RUE DES MONTEES 13, RUE DESCARTES 45074 ORLEANS CEDEX 2. Mars 2009 DESCRIPTIF COMMERCIAL «LA RENAISSANCE» RESIDENCE SERVICES VILLE D ORLEANS PROGRAMME DE 70 APPARTEMENTS Faubourg Bannier Passage de la Concorde - 45000 ORLEANS MAITRE D OUVRAGE : ARCHITECTE : IDIMMO ORLEANS

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP)

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) J-M LIOT/TFV2007 Marché de services relatif à la maintenance et à l explitatin des installatins de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère Site de Grenble Cahier des clauses techniques particulières

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS Buygues immbilier est un acteur majeur de l immbilier neuf. Nus smmes à vs côtés pur vus guider dans vtre chix d investissement tut en respectant vs prirités.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES «Téléphonie fixe» Déploiement d une solution de téléphonie fixe.

CAHIER DES CHARGES «Téléphonie fixe» Déploiement d une solution de téléphonie fixe. Centre Francilien de l Innvatin, le 17 septembre 2013 / Cahier des charges «Téléphnie fixe» / Appel à d ffres : Dépliement d une slutin de téléphnie fixe. CAHIER DES CHARGES «Téléphnie fixe» Dépliement

Plus en détail