Règlement général pour la protection du travail

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement général pour la protection du travail"

Transcription

1 Règlement général pur la prtectin du travail Titre II - Dispsitins générales cncernant l'hygiène du travail ainsi que la sécurité et la santé des travailleurs Chapitre I: Dispsitins relatives à la sécurité des travailleurs Sectin V: Précautins cntre les incendies, les explsins et les dégagements accidentels de gaz ncifs u inflammables Article Généralités 1.1. abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art Le degré de résistance au feu visé au présent règlement est défini dans la nrme NBN /1968 cncernant la résistance au feu des éléments de cnstructin A la demande du burgmestre u du fnctinnaire cmpétent, l'emplyeur est tenu de prduire la preuve que les dispsitins des articles et snt bservées en ce qui cncerne le cmprtement au feu d'éléments de cnstructin (clnnes et putres de l'ssature, murs, clisns, planchers, plafnds, faux-plafnds, escaliers, prtes). S'il ne peut furnir cette preuve, il est tenu de dnner par écrit et sus sa signature une descriptin de la cnstitutin de chacun des éléments de cnstructin pur lesquels la preuve précitée ne (peut être furnie.) Article Classificatin Pur l'applicatin des dispsitins du présent article, les lcaux snt classés en tris grupes: 2.1. Le premier grupe cmprend les lcaux ù snt sit utilisés jurnellement sit entrepsés: des liquides inflammables dnt le pint d'éclair est inférieur u égal à 21 ºC, en quantité supérieure u égale à 50 l, excepté les liquides inflammables se truvant dans les réservirs d'alimentatin de véhicules; des liquides inflammables dnt le pint d'éclair est supérieur à 21 ºC, mais ne dépasse pas 50 ºC, en quantité supérieure u égale à 500 l; des matières slides très inflammables u des matières dégageant des gaz cmbustibles au cntact de l'eau, en quantité supérieure u égale à 50 kg, telle que le cellulïd, le carbure de calcium, le magnésium et le sdium; des gaz cmbustibles cmprimés, liquéfiés u dissus, en quantité supérieure u égale à 300 l, ce vlume étant la capacité en litres d'eau des récipients les cntenant. Le premier grupe cmprend également: les lcaux ù une atmsphère explsive est susceptible d'apparaître pendant le fnctinnement nrmal des installatins; dans les magasins pur la vente au détail, des lcaux de vente ainsi que les lcaux y attenant et servant de dépôt de marchandises, dnt la surface ttale est égale u supérieure à m2, y cmpris la surface ccupée par les cmptirs et autres meubles Le deuxième grupe cmprend les lcaux ù snt sit utilisés jurnellement sit entrepsés: des liquides inflammables dnt le pint d'éclair est supérieur à 50 ºC, mais ne dépasse pas 100 ºC, en quantité supérieure u égale à l;

2 des matières susceptibles de s'enflammer au cntact d'une flamme et de prpager rapidement l'incendie, en quantité supérieure u égale à kg, telles que tissus de ctn, déchets de papier, paille sèche, chiffns gras; des matières slides susceptibles de brûler rapidement et de dégager sus l'influence de la chaleur des gaz txiques u des quantités imprtantes de fumées, telles que certains tissus et bjets en matières synthétiques, en quantité supérieure à kg; des matières slides cmbustibles telles que le papier en rames u en ruleaux, le cartn, le cautchuc naturel u artificiel, manufacturé u nn, les tissus autres que ceux en laine et nn repris ailleurs, les fibres textiles autres que la laine, en quantité supérieure à kg le trisième grupe cmprend les autres lcaux. Article Cnstructin 3.1. Premier grupe - Bâtiments existants u en cnstructin à la date du 1 er juin Les lcaux du premier grupe établis dans ces bâtiments satisfnt aux prescriptins suivantes: a. les escaliers, murs, clisns, planchers, plafnds et faux-plafnds de ces lcaux nt un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure u snt cnstruits en maçnnerie, en bétn u en d'autres matériaux incmbustibles. Les dispsitins précédentes ne s'appliquent pas à la titure, ni d'une façn générale, lrsque la sécurité vis-à-vis d'autres risques très graves l'exige; b. des prtes qui nt un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure snt installées dans les uvertures de prtes des murs et des clisns qui séparent les lcaux du premier grupe du reste du bâtiment. Des prtes en bis et recuvertes sur les deux faces de tôles métalliques snt admises. Ces prtes se ferment autmatiquement. Elles ne snt purvues d'aucun dispsitif permettant de les fixer en psitin uverte. Il est interdit, en tutes circnstances, de les maintenir en psitin uverte. Dans les magasins pur la vente au détail visés à l'article , les dispsitins ci-dessus snt en utre applicables aux uvertures de prtes des murs et des clisns qui séparent les lcaux de vente des lcaux attenant aux lcaux de vente et servant de dépôt de marchandises Dans les magasins pur la vente au détail, visés à l'article et cmprtant au mins tris étages au-dessus du rez-de-chaussée: a. tut escalier nn mécanique, nécessaire pur satisfaire aux dispsitins reprises au 52.5., est établi dans une cage séparée du bâtiment par des murs en maçnnerie u en bétn sans aucune autre uverture que les uvertures d'accès; b. tut ascenseur, mnte-charge, mnte-dssiers et mnte-plats est établi dans une cage entièrement fermée, les uvertures d'accès exceptées. Les murs de la cage snt cnstruits en maçnnerie u en bétn. Lrsque plusieurs ascenseurs, mnte-charge, mnte-dssiers u mnteplats snt grupés en batterie, chacun de ces appareils ne dit pas être enfermé dans une cage définie à l'alinéa précédent, à cnditin que la batterie et ses paliers d'accès le sient; c. les accès à ces cages snt munis de prtes qui nt un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure. Des prtes en bis et recuvertes sur les deux faces de tôles métalliques snt admises; d. les prtes des cages d'escaliers se ferment autmatiquement et ne snt purvues d'aucun dispsitif permettant de les fixer en psitin uverte. Il est interdit en tutes circnstances de les maintenir en psitin uverte; e. les dispsitins reprises au ne snt pas applicables aux escaliers reliant des niveaux différents d'un même étage.

3 3.2. Deuxième grupe - Bâtiments existants u en cnstructin à la date du 1 er juin Les lcaux du deuxième grupe établis dans ces bâtiments satisfnt aux prescriptins suivantes: les escaliers, murs et clisns de ces lcaux nt un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure u snt cnstruits en maçnnerie, en bétn u en d'autres matériaux incmbustibles. Il en va de même des planchers et plafnds de ces lcaux lrsqu'ils snt situés respectivement au-dessus u en dessus d'autres lcaux. Les dispsitins précédentes ne s'appliquent pas lrsque la sécurité vis-à-vis d'autres risques très graves l'exige Premier grupe - Bâtiments dnt la cnstructin est entamée après le 1 er juin Les lcaux du premier grupe divent se truver dans des bâtiments dnt les éléments prtants, murs, clisns, planchers, plafnds, faux-plafnds et escaliers satisfnt aux dispsitins suivantes: a. les éléments prtants (murs prtants et planchers prtants, clnnes et putres de l'ssature) nt un degré de résistance au feu d'au mins deux heures. Cette dispsitin ne s'applique pas aux éléments prtants des bâtiments sans étage. Les éléments prtants des bâtiments ne cmprtant qu'un étage au-dessus du rez-dechaussée nt un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure; b. les murs, clisns, planchers et plafnds ne cnstituant pas des éléments prtants, et les putres de l'ssature de la titure nt un degré de résistance au feu d'au mins une demiheure; c. les faux-plafnds snt incmbustibles u recuverts sur les deux faces d'un revêtement incmbustible et leurs éléments de suspensin snt incmbustibles; d. les escaliers snt en maçnnerie, en bétn u en d'autres matériaux incmbustibles. Les dispsitins précédentes ne s'appliquent pas lrsque la sécurité vis-à-vis d'autres risques très graves l'exige. Lrsque la partie du bâtiment cntenant les lcaux du premier grupe est séparée du reste du bâtiment par des murs, clisns, planchers et plafnds, ne cmprtant aucune uverture u ne cmprtant que des uvertures fermées par un sas de sécurité, muni de deux prtes ayant chacune un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure et distantes d'au mins deux mètres, cette partie seule dit satisfaire aux dispsitins du premier alinéa. Les murs, clisns, planchers et plafnds cnstituant la séparatin et les sas nt un degré de résistance au feu d'au mins deux heures. Les prtes des sas se ferment autmatiquement. Elles ne snt purvues d'aucun dispsitif permettant de les fixer en psitin uverte. Il est interdit en tutes circnstances, de les maintenir en psitin uverte Les lcaux du premier grupe snt séparés du bâtiment par des murs, clisns, planchers et plafnds ayant un degré de résistance au feu d'au mins une heure, et ne cmprtant que les uvertures indispensables à l'explitatin et à la sécurité Des prtes ayant un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure, snt installées dans les uvertures de prtes des murs et des clisns visés aux dispsitins reprises au Ces prtes se ferment autmatiquement. Elles ne snt purvues d'aucun dispsitif permettant de les fixer en psitin uverte. Il est interdit, en tutes circnstances de les maintenir en psitin uverte.

4 Dans les magasins pur la vente au détail, visés à l'article , les dispsitins des alinéas 1 et 2 snt en utre applicables aux uvertures de prtes, des murs et des clisns qui séparent les lcaux de vente des lcaux attenant à ceux-ci et servant de dépôt de marchandises Dans les magasins pur la vente au détail, visés à l'article et cmprtant au mins tris étages au-dessus du rez-de-chaussée: a. tut escalier nn mécanique, nécessaire pur satisfaire aux dispsitins reprises au 52.5., est établi dans une cage, séparée du bâtiment par des murs sans aucune autre uverture que les uvertures d'accès. Ces murs nt un degré de résistance au feu d'au mins deux heures; b. tut ascenseur, mnte-charge, mnte-dssiers et mnte-plats est établi dans une cage entièrement fermée, les uvertures d'accès exceptées. Les murs de la cage nt un degré de résistance au feu d'au mins deux heures. Lrsque plusieurs ascenseurs, mnte-charge, mnte-dssiers u mnte-plats snt grupés en batterie, chacun de ces appareils ne dit pas être enfermé dans une cage définie à l'alinéa précédent, à cnditin que la batterie et ses paliers d'accès le sient; c. les accès à ces cages snt munis de prtes d'un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure; d. les prtes des cages d'escaliers se ferment autmatiquement et ne snt purvues d'aucun dispsitif permettant de les fixer en psitin uverte. Il est interdit en tutes circnstances de les maintenir en psitin uverte; e. les dispsitins reprises au , ne snt pas applicables aux escaliers reliant des niveaux différents d'un même étage Deuxième grupe - Bâtiments dnt la cnstructin est entamée après le 1 er juin Les lcaux du deuxième grupe divent se truver dans des bâtiments dnt les éléments prtants et les escaliers satisfnt aux dispsitins suivantes: a. les éléments prtants (murs prtants et planchers prtants, clnnes et putres de l'ssature) nt un degré de résistance au feu d'au mins deux heures. Cette dispsitin ne s'applique pas aux éléments prtants des bâtiments sans étage. Les éléments prtants des bâtiments ne cmprtant qu'un étage au-dessus du rez-dechaussée nt un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure; b. les escaliers snt en maçnnerie, en bétn u en d'autres matériaux incmbustibles. Les dispsitins précédentes ne s'appliquent pas à la titure ni d'une façn générale, lrsque la sécurité vis-à-vis d'autres risques très graves l'exige. Lrsque la partie du bâtiment cntenant les lcaux du deuxième grupe est séparée du reste du bâtiment par des murs,clisns, planchers et plafnds, ne cmprtant aucune uverture u ne cmprtant que des uvertures fermées par des prtes d'un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure, cette partie seule dit satisfaire aux dispsitins du premier alinéa. Les murs, clisns, planchers et plafnds cnstituant la séparatin nt un degré de résistance au feu d'au mins une heure. Les prtes se ferment autmatiquement. Elles ne snt purvues d'aucun dispsitif permettant de les fixer en psitin uverte. Il est interdit en tutes circnstances de les maintenir en psitin uverte Les lcaux du deuxième grupe snt séparés du reste du bâtiment par des murs, clisns, planchers et plafnds d'un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure. Article abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art. 31 Article Dégagements et évacuatin

5 5.1. abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art Les lcaux situés aux étages u en sus-sl divent être desservis par un escalier au mins, nnbstant l'existence de tut autre myen d'accès La largeur des escaliers, dégagements, srties et vies qui y cnduisent dit être égale u supérieure à 0,80 m. La dispsitin précédente ne s'applique pas aux passages existant entre les caisses des magasins pur la vente au détail, du type libre service. Elle ne s'applique pas nn plus aux bâtiments existants u en cnstructin à la date du 1 er juin 1972, en ce qui cncerne la largeur des escaliers. Dans ces bâtiments, celle-ci dit être égale u supérieure à 0,70 m. La largeur des prtes dit être égale u supérieure à 0,70 m Les dégagements, srties, prtes et vies qui y cnduisent divent avir une largeur ttale au mins égale, en centimètres, au nmbre de persnnes appelées à les emprunter pur gagner les srties du bâtiment. Les escaliers divent avir une largeur ttale au mins égale, en centimètres, à ce nmbre multiplié par 1,25 s'ils descendent vers les srties et multiplié par 2 s'ils mntent vers celles-ci. Le calcul de ces largeurs dit être basé sur l'hypthèse que, lrs de l'évacuatin du bâtiment, tutes les persnnes d'un étage gagnent ensemble l'étage visin et que celui-ci est déjà évacué lrsqu'elles y arrivent. Parmi ces persnnes figurent nn seulement le persnnel de l'entreprise, mais aussi les visiteurs, les clients et autres persnnes appelées à emprunter ces escaliers, dégagements, srties et vies qui y cnduisent. Lrsque le nmbre de ces persnnes ne peut être déterminé avec une apprximatin suffisante, le chef d'entreprise fixe ce nmbre sus sa prpre respnsabilité. Dans les magasins pur la vente au détail, visés à l'article , le nmbre de persnnes visées au présent article est déterminé cmme suit: sus-sl: 1 persnne par 6 m 2 de surface ttale; rez-de-chaussée: 1 persnne par 3 m 2 de surface ttale; autres étages: 1 persnne par 4 m 2 de surface ttale Les lcaux du premier grupe, les lcaux dans lesquels séjurnent habituellement cent persnnes au mins et les étages ù séjurnent habituellement cent persnnes au mins divent psséder au mins deux srties distinctes. Il en va de même du rez-de-chaussée et de tut étage des magasins pur la vente au détail, visés à l'article Tutefis, la présente dispsitin n'est pas applicable aux lcaux du premier grupe servant exclusivement de dépôt Les étages ù séjurnent habituellement cent persnnes au mins divent être reliés au rez-dechaussée par au mins deux escaliers distincts. Il en va de même de tut étage des magasins pur la vente au détail, visés à l'article Les lcaux dans lesquels séjurnent habituellement cinq cents persnnes au mins et les étages ù séjurnent habituellement cinq cents persnnes au mins divent psséder au mins tris srties distinctes.

6 5.8. Les étages ù séjurnent habituellement cinq cents persnnes au mins divent être reliés au rez-de-chaussée par au mins tris escaliers distincts abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art En ce qui cncerne les bâtiments existants u en cnstructin à la date du 1 er juin 1968, lrsque le nmbre de srties u les dimensins des dégagements snt insuffisantes et qu'il s'avère matériellement impssible d'en aménager à l'intérieur du bâtiment, des escaliers extérieurs u des échelles de securs extérieures divent être installés L'emplacement de chaque srtie et de chaque srtie de securs, nécessaire pur satisfaire aux dispsitins de l'article 52.5., ainsi que la directin des vies, dégagements et escaliers cnduisant à ces srties, snt signalés à l'aide des panneaux de sauvetage qui satisfnt aux dispsitins cncernant la signalisatin de sécurité et de santé au travail. Dans les magasins pur la vente au détail visés à l'article , les panneaux susmentinnés snt en utre reprduits sur le sl u au ras du sl a. Prtes de srtie des lcaux du 1 er grupe. Ces prtes divent s'uvrir dans le sens de la srtie u dans les deux sens. b. abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art. 31 Ces dispsitins snt applicables aux bâtiments en cnstructin u cnstruits après la date du 1 er janvier 1993 ainsi qu'aux bâtiments cnstruits avant cette date ayant fait l'bjet d'une mdificatin, d'une extensin u d'une transfrmatin après le 1 er janvier Ces dispsitins snt également applicables aux bâtiments utilisés le 1 er janvier 1993 n'entrant pas dans la catégrie précitée lrsqu'ils cntiennent des lcaux du premier grupe ainsi que lrsque les caractéristiques du lieu de travail, les circnstances u un risque l'exigent à abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art Les plans inclinés dnt la pente est supérieure à dix pur cent et les escaliers mécaniques (escalatrs) ne snt pas pris en cnsidératin dans le calcul du nmbre et de la largeur des escaliers nécessaires en applicatin des dispsitins figurant au pint 5 du présent article abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art. 31 Article Installatin de gaz 6.1. Les précautins indispensables snt prises pur éviter les fuites de gaz La présence de récipients mbiles de gaz de pétrle liquéfiés est interdite dans les lcaux en sus-sl et dans ceux dnt le sl est, de tus les côtés, à un niveau inférieur à celui du sl envirnnant le bâtiment, sauf pur des travaux ccasinnels Les récipients mbiles de gaz de pétrle liquéfiés qui ne snt pas en service, et les récipients présumés vides, divent être entrepsés en plein air u dans un lcal efficacement ventilé et spécialement affecté à cet usage. Article Chauffage des lcaux 7.1. a) Chaufferies existantes u en cnstructin à la date du 1 er juin Les murs, clisns, planchers et plafnds des chaufferies nt un degré de résistance au feu d'au mins une heure u snt cnstruits en maçnnerie, en bétn u en d'autres matériaux incmbustibles.

7 S'il est fait usage de cmbustibles liquides u gazeux, tute cmmunicatin entre la chaufferie et le bâtiment, et entre la chaufferie et le dépôt de cmbustibles, dit être fermée par une prte d'un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure. Des prtes en bis et recuvertes sur les deux faces de tôles métalliques snt admises. Ces prtes se ferment autmatiquement. Elles ne snt purvues d'aucun dispsitif permettant de les fixer en psitin uverte. Il est interdit en tutes circnstances de les maintenir en psitin uverte. Les chaufferies divent être cnvenablement ventilées. b) Chaufferies dnt la cnstructin est entamée après le 1 er juin Les murs, clisns, planchers et plafnds des chaufferies nt un degré de résistance au feu d'au mins une heure. S'il est fait usage de cmbustibles liquides u gazeux, tute cmmunicatin entre la chaufferie et le bâtiment, et entre la chaufferie et le dépôt de cmbustibles, dit être fermée par une prte d'un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure. Ces prtes se ferment autmatiquement. Elles ne snt purvues d'aucun dispsitif permettant de les fixer en psitin uverte. Il est interdit en tutes circnstances de les maintenir en psitin uverte. Les chaufferies divent être cnvenablement ventilées Sans préjudice des dispsitins de l'article 65, les appareils de chauffage divent être cnçus et établis de façn à ffrir des garanties de sécurité suffisantes eu égard aux circnstances lcales Les cheminées et cnduits de fumée des appareils de chauffage divent être cnstruits en matériaux incmbustibles et être cnvenablement entretenus Les générateurs de chaleur, les cheminées et les cnduits de fumée divent être installés à une distance suffisante des matières et matériaux u en être islés de manière à prévenir le risque d'incendie Les générateurs de chaleur à allumage autmatique utilisant un cmbustible liquide u gazeux divent être équipés de façn que l'alimentatin en cmbustible sit autmatiquement arrêtée dans les cas suivants: pendant l'arrêt, autmatiquement u nn, du brûleur; dès l'extinctin accidentelle de la flamme; dès surchauffe u surpressin à l'échangeur; en cas de cupure du curant électrique, pur les générateurs de chaleur à cmbustible liquide Les installatins de chauffage à air chaud divent répndre aux cnditins suivantes: La température de l'air aux pints de distributin ne peut excéder 80 ºC; Les gaines d'amenée d'air chaud divent être cnstruites entièrement en matériaux incmbustibles; Lrsque le générateur d'air chaud se truve dans une chaufferie: a. l'aspiratin de l'air à chauffer ne peut se faire dans cette chaufferie u ses dépendances; b. les buches de prise et de reprise d'air divent être munies de filtres à pussières efficaces nn susceptibles d'émettre des vapeurs cmbustibles.

8 Si l'air est chauffé directement dans le générateur, la pressin de l'air chaud dans celui-ci dit tujurs être supérieure à celle des gaz circulant dans le fyer Dans les lcaux chauffés à l'air chaud par générateur à échange direct, un dispsitif dit assurer autmatiquement l'arrêt du ventilateur et du générateur, en cas d'élévatin anrmale de la température de l'air chaud. Lrsque le générateur d'air chaud se truve dans une chaufferie, ce dispsitif dit être dublé par une cmmande manuelle placée en dehrs de cette chaufferie. Cette dernière dispsitin ne s'applique pas aux générateurs à échange direct chauffés électriquement. Article Préventin des incendies 8.1. Les pératins de sudage et de cupage au chalumeau et à l'arc électrique snt interdites sur les récipients cntenant u ayant cntenu des liquides u gaz inflammables, du carbure de calcium u des prduits semblables à mins que les précautins indispensables n'aient été prises pur ces récipients ne cntiennent plus aucune trace de ces prduits Dans les lcaux ù une atmsphère explsive est susceptible d'apparaître, les mesures apprpriées snt prises pur prévenir la prductin d'étincelles et la frmatin de charges électriques statiques dangereuses Dans les lcaux ù une atmsphère explsive est susceptible d'apparaître, il est interdit de fumer, de faire du feu,de suder à l'arc u au chalumeau, de se servir de lampes autres que les lampes de sûreté, de travailler avec des utils puvant prduire des étincelles u de pénétrer dans les lcaux avec des suliers ferrés u avec des suliers trp parfaitement islés au pint de vue électrique Si l'exécutin du travail exige l'utilisatin de liquides u de gaz inflammables u txiques, les quantités de ces liquides et gaz se truvant sur les lieux de travail divent être limitées au strict minimum. Ces liquides et gaz divent être cntenus dans des récipients incassables puvant être fermés hermétiquement. Dans les labratires, l'utilisatin de récipients en verre d'une capacité en eau de tris litres maximum est tutefis autrisée Il est interdit de dépser des matières inflammables u aisément cmbustibles, des récipients cntenant u ayant cntenu des matières inflammables u des récipients cntenant des gaz cmprimés, liquéfiés u dissus à prximité de fyers u de surces de chaleur quelcnques, à mins d'y être cntraint et à cnditin de prendre les précautins dictées par les circnstances Il est interdit de laisser s'accumuler dans les lcaux des chiffns de nettyage et des déchets sujets à aut-cmbustin u facilement inflammables. Ils divent être placés dans des récipients métalliques apprpriés munis de cuvercles, u mis à l'écart de manière à éviter tut risque d'incendie. Les déchets divent être évacués aussi suvent que nécessaire Dans les magasins pur la vente au détail, visés à l'article , les tentures et autres bjets flttants utilisés pur la décratin divent être cnstitués de matières incmbustibles u être ignifugés. Dans les lcaux de vente et les lcaux attenant à ceux-ci et servant de dépôt de marchandises, il est interdit de fumer, de faire du feu, de faire des démnstratins cmprtant l'usage du feu, de flammes u d'bjets en ignitin. L'interdictin de fumer ne s'étend pas aux restaurants, salns de ciffure et autres lcaux similaires de ces magasins, à cnditin qu'ils sient nettement séparés des autres lcaux de vente par des murs u des clisns Tut dépôt de cmbustibles liquides u de gaz de pétrle liquéfiés est installé en dehrs des lcaux de travail.

9 8.9. Les furs, étuves, séchirs et autres installatins prduisant u dégageant de la chaleur, autrement que par l'intermédiaire d'eau chaude u de vapeur, divent être cnstruits en matériaux incmbustibles et être cnvenablement entretenus. Ils divent être installés à une distance suffisante des matières et matériaux cmbustibles u être islés de manière à prévenir le risque d'incendie. Article Myens de lutte cntre l'incendie 9.1. et 9.2. abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art Dans les magasins pur la vente au détail, [[visés à l'article , les lcaux de vente et les lcaux attenant à ceux-ci et servant de dépôt de marchandises, divent être équipés d'un réseau d'extinctin autmatique cnstamment sus pressin. Un espace libre de 60 cm au mins dit exister autur de chaque tête d'extinctin. Cette dispsitin n'est pas applicable aux magasins ù la quantité de marchandises cmbustibles se truvant dans les lcaux de vente n'excède pas kg par étage abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art. 31 Article Alerte et alarme. Organisatin de la lutte cntre l'incendie à abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art Les réseaux électriques d'alerte et d'alarme divent être distincts et abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art En cas d'incendie, les escaliers mécaniques et les installatins de chauffage et de cnditinnement d'air divent être arrêtés. Article à abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art. 31 Article Transfrmatins et extensins Les dispsitins des articles 52.3 et 52.7 relatives aux bâtiments et chaufferies dnt la cnstructin est entamée après le 1 er juin 1972, snt applicables aux transfrmatins et extensins de bâtiments et de chaufferies cnstruits u en cnstructin à la date du 1 er juin Un plan des étages en sus-sl est affiché à prximité immédiate des escaliers qui y cnduisent. Ce plan, à l'échelle, indique la distributin et l'affectatin des lcaux ainsi que l'emplacement des lcaux du premier et du secnd grupe. Ce plan est tenu à jur. Article Dérgatins Ns Ministres cmpétents purrnt, chacun en ce qui le cncerne, accrder dans des circnstances exceptinnelles des dérgatins aux prescriptins du présent article dans les cnditins prévues à l'article 3 de l'arrêté du Régent du 27 septembre Article Magasins de meubles Dans les magasins pur la vente au détail, visés à l'article et ù ne snt vendus que des meubles, des articles d'ameublement u des articles électrménagers, les dispsitins du dernier alinéa de l'article ne snt pas d'applicatin. Dans ces magasins, l'bservatin des dispsitins de l'article n'est pas requise si le magasin est équipé d'un réseau d'extinctin autmatique cnfrme à l'article Tutefis, si les dispsitins de l'article snt bservées, le magasin ne dit pas être équipé d'un réseau d'extinctin autmatique cnfrme à l'article Pur bénéficier des dispsitins des alinéas deux et tris, ces magasins snt séparés des lcaux habités et de leurs accès par des murs, clisns, planchers et plafnds sans aucune uverture, d'un degré de résistance au feu d'au mins deux heures.

10 Une prte de cmmunicatin d'un degré de résistance au feu d'au mins une heure peut tutefis exister dans le mur de séparatin entre le magasin et l'habitatin de l'explitant. Cette prte se ferme autmatiquement. Elle n'est purvue d'aucun dispsitif permettant de la fixer en psitin uverte. Il est interdit, en tutes circnstances, de la maintenir en psitin uverte. Article Mesures transitires Les dispsitins du présent article reprises sus 9.3. entrent en vigueur le 1 er juin Les dispsitins du présent article reprises sus: 3.; 5.4., 5.5., 5.6., 5.7., 5.8., 5.10.,entrent en vigueur le 1 er juin Tutefis pur les magasins pur la vente au détail classés cmme dangereux, insalubres u incmmdes, existant u en cnstructin à la date du 1 er juin 1968, l'applicatin des dispsitins du présent article reprises sus , a, c et d est reprtée au 1 er ctbre 1973, et celle des dispsitins reprises sus , b et 5.4. est reprtée au 31 décembre 1974, à cnditin: a. qu'un prgramme réaliste des travaux qui sernt exécutés en vue d'assurer aux dates précitées le respect de ces dispsitins, sit adressé avant le 31 ctbre 1972, en tris exemplaires, au Ministre de l'empli et du Travail; b. que ce prgramme sit respecté.

assurer la sécurité des personnes et si nécessaire pourvoir à leur évacuation rapide et sans danger;

assurer la sécurité des personnes et si nécessaire pourvoir à leur évacuation rapide et sans danger; Art. 52 [52.1 Généralités 52.1.1 Sans préjudice des autres dispositions légales ou réglementaires en la matière, et indépendamment de conditions spéciales qui peuvent être imposées par les arrêtés d'autorisation

Plus en détail

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 4. Mécanique 4.4 Ventilation

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 4. Mécanique 4.4 Ventilation Le CAHIER NORMATIF pur les travaux de cnstructin 4. Mécanique 4.4 Ventilatin Le 18 nvembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 4. Mécanique... 1 4.4 Ventilatin... 1 4.4.1 Prescriptins générales... 1 4.4.2 Salle de

Plus en détail

Évaluation des ATEX. Mise à jour avril 2006. Page 1 sur 6. La réglementation ATEX / Détermination des ATEX

Évaluation des ATEX. Mise à jour avril 2006. Page 1 sur 6. La réglementation ATEX / Détermination des ATEX Mise à jur avril 2006 Évaluatin des ATEX La réglementatin ATEX / Déterminatin des ATEX 1 Rappel Réglementaire Directive 1999/92/CE du Parlement Eurpéen et du Cnseil du 16 décembre 1999 cncernant les prescriptins

Plus en détail

Règlementation incendie : des évolutions pour le bois

Règlementation incendie : des évolutions pour le bois Deux nuveaux arrêtés prtant sur la sécurité incendie dans les établissements recevant du public, l un sur les aménagements intérieurs, l autre sur la prpagatin du feu par les façades, nt quelque peu mdifié

Plus en détail

RGPT: ARTICLES 52 et 63bis. Textes réactualisés des articles 52et 63bis du Règlement général pour la protection du travail (RGPT)

RGPT: ARTICLES 52 et 63bis. Textes réactualisés des articles 52et 63bis du Règlement général pour la protection du travail (RGPT) DOSSIER ANPI N 128 OCTOBRE 1999 RGPT: ARTICLES 52 et 63bis Textes réactualisés des articles 52et 63bis du Règlement général pour la protection du travail (RGPT) Ce dossier comporte les textes des articles

Plus en détail

PLAN DE MESURES D URGENCE DU COLLÈGE D ALMA GUIDE À L INTENTION DU PERSONNEL NUMÉROS DE TÉLÉPHONE D URGENCE (9) 418 720-8277

PLAN DE MESURES D URGENCE DU COLLÈGE D ALMA GUIDE À L INTENTION DU PERSONNEL NUMÉROS DE TÉLÉPHONE D URGENCE (9) 418 720-8277 PLAN DE MESURES D URGENCE DU COLLÈGE D ALMA GUIDE À L INTENTION DU PERSONNEL NUMÉROS DE TÉLÉPHONE D URGENCE (9) (418 668-2387 pste 275) sinn (9) 418 818-0346 u 911 La Directin générale FUITE DE GAZ (CODE

Plus en détail

COVED / Centre de traitement des DEEE de Riom / Dossier de demande d autorisation d exploiter / Résumé non technique Etude de dangers

COVED / Centre de traitement des DEEE de Riom / Dossier de demande d autorisation d exploiter / Résumé non technique Etude de dangers RESUME NON TECHNIQUE R005-6076855-V01 5 février 2014 Page 1 L étude de dangers a pur bjet d identifier les phénmènes dangereux majeurs qui purraient se prduire sur le site et de vérifier que les mesures

Plus en détail

CONVENTION. La mise à disposition des locaux ci-après désignés : De (date et heure)...à (date et heure)...

CONVENTION. La mise à disposition des locaux ci-après désignés : De (date et heure)...à (date et heure)... CONVENTION ENTRE, La Cmmune de BIDACHE u sn représentant ET M..., u sn représentant*... Il a été cnvenu ce qui suit. La mise à dispsitin des lcaux ci-après désignés : salle des fêtes et plnge cuisine De

Plus en détail

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques :

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques : Manuel de rédactin de la fiche de pste de travail En exécutin de l AR du 15/12/2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires Objectif de la fiche de pste de travail : En tant

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

Une cheminée est un conduit vertical pouvant être installé dans différents types de bâtiments.

Une cheminée est un conduit vertical pouvant être installé dans différents types de bâtiments. Une cheminée est un cnduit vertical puvant être installé dans différents types de bâtiments. Sa fnctin est d évacuer les gaz et fumées txiques prvqués par le feu brulant à l intérieur de la cheminée, dans

Plus en détail

ACTE D'AUTORISATION Nouvelle autorisation. Vu la demande d'autorisation introduite le: 21/11/2012. Le Ministre de l'environnement décide:

ACTE D'AUTORISATION Nouvelle autorisation. Vu la demande d'autorisation introduite le: 21/11/2012. Le Ministre de l'environnement décide: SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Envirnnement Directin générale Envirnnement ACTE D'AUTORISATION Nuvelle autrisatin Vu la demande d'autrisatin intrduite le: 21/11/2012 Le Ministre

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS

Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS D après le Règlement Réginal d Urbanisme du 21.11.2006 TITRE IV - Chapitre IV - article 12 : - Les marches d escalier snt

Plus en détail

DEMANDE D ENREGISTREMENT AU TITRE DES INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT

DEMANDE D ENREGISTREMENT AU TITRE DES INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT DEMANDE D ENREGISTREMENT AU TITRE DES INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT B. Engagement de la cnfrmité Dssier réalisé avec le cncurs du Bureau VERITAS Agence Métrple Midi-Pyrénées

Plus en détail

AUTORISATION DE CONSTRUIRE MARCHE A SUIVRE

AUTORISATION DE CONSTRUIRE MARCHE A SUIVRE Service technique, de l édilité et plice des cnstructins AUTORISATION DE CONSTRUIRE MARCHE A SUIVRE Quand faut-il une autrisatin de cnstruire? Les cnstructins et installatins, leur transfrmatin, leur agrandissement,

Plus en détail

Les émissions potentielles de l entreposage de DD

Les émissions potentielles de l entreposage de DD Les Annexes Tme 2 Annexe 1 Les émissins ptentielles de l entrepsage Annexe 2 Les revendicatins techniques en Allemagne (TA Abfall 1992) Annexe 3 Exemple de l'équipement - stck de pesticides Annexe 4 Travaux

Plus en détail

RGPT REGLEMENT GENERAL POUR LA PROTECTION DU TRAVAIL

RGPT REGLEMENT GENERAL POUR LA PROTECTION DU TRAVAIL RGPT REGLEMENT GENERAL POUR LA PROTECTION DU TRAVAIL 523 TITRE Ibis: CHAMP D APPLICATION Article 28.- Sans préjudice des dispositions relatives aux mines, minières et carrières souterraines, les prescriptions

Plus en détail

GERER AU MIEUX LA «VENTILATION MANUELLE»

GERER AU MIEUX LA «VENTILATION MANUELLE» - - GERER AU MIEUX LA «VENTILATION MANUELLE» Savir quand et cmbien de temps aérer les lcaux en l abscence de ventilatin hygiénique rganisée. PRINCIPES CONTEXTE La qualité de l air dépend de la cncentratin

Plus en détail

INCENDIE SUR LES LIEUX DE TRAVAIL Note législative

INCENDIE SUR LES LIEUX DE TRAVAIL Note législative VL/NB Bruxelles, le 23 avril 2014 INCENDIE SUR LES LIEUX DE TRAVAIL Note législative 1 Depuis longtemps, l article 52 du RGPT portant sur la prévention des risques incendie était la référence législative

Plus en détail

Incendie Plateforme Compostage 2011 SIGP à Aime. Thomas VEILLARD Florian COTE

Incendie Plateforme Compostage 2011 SIGP à Aime. Thomas VEILLARD Florian COTE Incendie Platefrme Cmpstage 2011 SIGP à Aime Thmas VEILLARD Flrian COTE Présentatin du site du SIGP SIGP : Syndicat Intercmmunal de la Grande Plagne lieu : Aime (73) Statin d épuratin de 60 000 EH Bues

Plus en détail

Prévention des risques chimiques dans les entreprises de carrosserie

Prévention des risques chimiques dans les entreprises de carrosserie Préventin des risques chimiques dans les entreprises de carrsserie Fin 2010, une campagne d inspectin s est également dérulée au sein des entreprises de carrsserie. La campagne cadrait avec la campagne

Plus en détail

A. DETERMINATION DE L ACTION... 2 B. NATURE DES VERIFICATIONS... 2

A. DETERMINATION DE L ACTION... 2 B. NATURE DES VERIFICATIONS... 2 OLIDITE FACADE OSSATURE BOIS SOMMAIRE 1. PRINCIPES GENERAUX DE LA JUSTIFICATION DE LA RESISTANCE MECANIQUE ET DE LA STABILITE... 2 2. ACTIONS DES CHARGES PERMANENTES... 2... 2... 2 3. ACTIONS DU VENT...

Plus en détail

Travaux de maintenance

Travaux de maintenance Travaux de maintenance La cmmunicatin cncernant la campagne Des cntacts nt été pris avec BEMAS qui regrupe de nmbreuses entreprises de la maintenance, mais sans succès. L annnce de la campagne s est faite

Plus en détail

À l attention des. 2 Dossier d élaboration de projet... 2. 3 Dispositions de sécurité... 3

À l attention des. 2 Dossier d élaboration de projet... 2. 3 Dispositions de sécurité... 3 3 Date de publicatin Objet Id du dcument Juillet 2013 Prescriptins de travail à l attentin des FST u des sciétés utilisatrices et de mandataires accrédités Prescriptins prtant sur les travaux dans les

Plus en détail

OPTIMISER LE RESEAU DE DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE

OPTIMISER LE RESEAU DE DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE GUIDE PRATIQUE POUR LA CONSTRUCTION ET LA RENOVATION DURABLES DE PETITS BATIMENTS - - OPTIMISER LE RESEAU DE DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE Amélirer le rendement glbal de l installatin de chauffage en assurant

Plus en détail

Management intégré de la Qualité, de la Sécurité, de l Environnement :

Management intégré de la Qualité, de la Sécurité, de l Environnement : Revue annuelle (dcument de synthèse) de l année 2008 : (1 er ctbre 2007 30 Septembre 2008) Management intégré de la Qualité, de la Sécurité, de l Envirnnement : La surveillance, la mesure et le suivi du

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements réglementaires. Nombre total d'unités de passage Moins de 20 personnes 1 1. 1 + 1 dégagement accessoire (a)

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements réglementaires. Nombre total d'unités de passage Moins de 20 personnes 1 1. 1 + 1 dégagement accessoire (a) CODE DU TRAVAIL Art. R. 235-4.- Les dispositions de la présente section s'appliquent aux établissements mentionnés à l'article R. 232-12. Les bâtiments et les locaux régis par la présente section doivent

Plus en détail

Congélateur à alcools et à produits surgelés

Congélateur à alcools et à produits surgelés Cngélateur à alcls et à prduits surgelés 700.075H V1/1209 F/B/CH 1. Généralités 30 1.1 Infrmatins cncernant la ntice d utilisatin 30 1.2 Explicatin des symbles 30 1.3 Respnsabilité et garantie 31 1.4 Prtectin

Plus en détail

MISE EN SÛRETÉ P.P.M.S. FACE AUX RISQUES MAJEURS DANS L'ACADÉMIE DE GRENOBLE

MISE EN SÛRETÉ P.P.M.S. FACE AUX RISQUES MAJEURS DANS L'ACADÉMIE DE GRENOBLE PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ P.P.M.S. FACE AUX RISQUES MAJEURS DANS L'ACADÉMIE DE GRENOBLE RISQUE MAJEUR : Cmment être prêt? L ambitin de cette démarche académique s inscrit en chérence avec le BOEN

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

FICHE DE CHANTIER: OBLIGATION DU DONNEUR D ORDRE

FICHE DE CHANTIER: OBLIGATION DU DONNEUR D ORDRE Décret relatif aux règles d hygiène et de sécurité sur les chantiers frestiers et sylvicles. Applicable au 1er avril 2011 Dcument FIBA réservé aux adhérents Références - Décret du 17 décembre 2010 relatif

Plus en détail

Hygro Thermometer Alerte

Hygro Thermometer Alerte GUIDE DE L'UTILISATEUR Hygr Thermmeter Alerte Mdèle RH35 Intrductin Nus vus remercins d'avir sélectinné le mdèle RH35 de Extech Instruments. Cet appareil est livré après avir été entièrement testé et calibré.

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

Construction d un Gymnase à SAINT SEBASTIEN (44) NOTICE DE SÉCURITÉ. Indice Date Commentaire

Construction d un Gymnase à SAINT SEBASTIEN (44) NOTICE DE SÉCURITÉ. Indice Date Commentaire MAÎTRE D OUVRAGE ARCHITECTE MANDATAIRE COMMUNE DE SAINT- SEBASTIEN-SUR-LOIRE Mairie de Saint-Sébastien-sur Lire Place Marcellin Verbe BP 63329 44233 SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE ARCATURE P. TOCHEPORT, C.PUAUD

Plus en détail

TITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES

TITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES TITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES Les znes «A» englbent les secteurs de la cmmune, équipés u nn, à prtéger en raisn du ptentiel agrnmique des terres agricles. Seules y sernt autrisées

Plus en détail

Municipalité de Saint-François-de-l Île-d Orléans

Municipalité de Saint-François-de-l Île-d Orléans Municipalité de Saint-Françis-de-l Île-d Orléans 337, chemin Ryal Saint-Françis-de-l Île-d Orléans (Québec) G0A 3S0 Téléphne : (418) 829-3100 Télécpieur : (418) 829-1004 Règlement de cnstructin n 03-43

Plus en détail

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public (E.R.P.)

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public (E.R.P.) Ntice d accessibilité des persnnes handicapées aux établissements recevant du public (E.R.P.) et aux installatins uvertes au public (I.O.P.) en référence aux articles R.111-19-18 et R.111-19-19 du cde

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

Code de la route Permis de conduire : Délivrance et catégories. Les permis de conduire. Tableau récapitulatif.

Code de la route Permis de conduire : Délivrance et catégories. Les permis de conduire. Tableau récapitulatif. (08/2009) Cde de la rute Permis de cnduire : Délivrance et catégries. Les permis de cnduire. Tableau récapitulatif. Tableau de suivi des permis de cnduire des agents utilisant un véhicule. CENTRE DEPARTEMENTAL

Plus en détail

Son unité noté N est le newton.

Son unité noté N est le newton. Statique Frces pnctuelles 1) Ntin d actin mécanique On appelle actin mécanique tutes causes susceptibles de créer pur un bjet slide(*) : Un muvement Une défrmatin u un déplacement (bjet fixe) une situatin

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

le solde des stocks de matières premières et de produits finis de l entité et les contrôles qui s y rattachent;

le solde des stocks de matières premières et de produits finis de l entité et les contrôles qui s y rattachent; Mdule 9 : Résumé Explicatin des aspects de la cnnaissance des activités de l entité qui snt pertinents pur l audit des stcks et descriptin des méthdes d analyse à utiliser pur auditer les stcks L auditeur

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

Label guide Version: 11 2014

Label guide Version: 11 2014 Label guide Versin: 11 2014 Le ClimatePartner Label guide 2 Sur ClimatePartner ClimatePartner est l'un des furnisseurs leaders en matière de slutins d'entreprises pur la prtectin du climat et aide les

Plus en détail

Commission Polydog Règlement de compétition SportPlaisir Catalogue des disciplines Catégorie travail de flair niveau A

Commission Polydog Règlement de compétition SportPlaisir Catalogue des disciplines Catégorie travail de flair niveau A Cmmissin Plydg Règlement de cmpétitin SprtPlaisir Catalgue des disciplines Catégrie travail de flair niveau A 1 APPORTER UN OBJET PERSONNEL Descriptin des installatins Un carré de sciure, u semblable,

Plus en détail

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance Avis sur les règles Nte d rientatin Règle des curtiers membres Persnnes-ressurces : Destinataires à l interne : Affaires juridiques et cnfrmité Audit interne Crédit Détail Frmatin Haute directin Institut

Plus en détail

Catalogue du CD-Reef édition 139 (mars 2005)

Catalogue du CD-Reef édition 139 (mars 2005) Catalgue du CD-Reef éditin 139 (mars 2005) Classement arbrescent CODES, LOIS ET REGLEMENTS CODES (extraits) Cde de la Cnstructin et de l'habitatin Livre 1 Dispsitins générales Titre 1 Cnstructin des bâtiments

Plus en détail

Staffer une randonnée roller

Staffer une randonnée roller Staffer une randnnée rller Queue de rand Tête de rand Eclaireur / Vlant Directin de la rand Chef sécu 1) Les 4 rôles pssibles d un staffeur : Chef de randnnée : (chasuble jaune avec brassard) Le chef de

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

ANNEXE REGLEMENTAIRE. Statuts des agents contractuels de la fonction publique

ANNEXE REGLEMENTAIRE. Statuts des agents contractuels de la fonction publique ANNEXE REGLEMENTAIRE Statuts des agents cntractuels de la fnctin publique Li n 84-16 du 11 janvier 1984 mdifiée - Décret n 86-83 du 17 janvier 1986 Li n 84-16 du 11 janvier 1984 mdifiée prtant dispsitins

Plus en détail

SYSTÈME TOUT AIR, À DÉBIT CONSTANT, MONO-GAINE

SYSTÈME TOUT AIR, À DÉBIT CONSTANT, MONO-GAINE TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installatins Cmpétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technlgie des installatins frigrifiques Séquence

Plus en détail

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données.

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données. PANDEMIE GRIPPALE : COMMENT LES ENTREPRISES DOIVENT SE PREPARER Le nuveau virus grippal A H1N1, apparu au Mexique et aux Etats-Unis, cntinue à se répandre très rapidement à travers le mnde. L Organisatin

Plus en détail

NOTE D INTERPRETATION DU DOCUMENT C2/112

NOTE D INTERPRETATION DU DOCUMENT C2/112 NOTE D INTERPRETATION DU DOCUMENT C2/112 (C2/116- révisin mars 2011) C2/116 - Révisin Mars 2011 i/28 TABLES DES MATIERES AVERTISSEMENT :...1 1. A. Que faut-il adapter dans une cabine existante à la date

Plus en détail

Les 13 points clefs de l hygiène

Les 13 points clefs de l hygiène Les 13 pints clefs de l hygiène Attentin Une matière première cntaminée Une cntaminatin par le persnnel u le matériel Le nn-respect de la chaîne du frid Une erreur de prcédé peuvent être à l rigine d une

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

INSTRUCTIONS D UTILISATION BAS328 MKII. SCM/TNO Dispositif anti démarrage approuvé selon la norme AA-03 avec module confort intégré

INSTRUCTIONS D UTILISATION BAS328 MKII. SCM/TNO Dispositif anti démarrage approuvé selon la norme AA-03 avec module confort intégré INSTRUCTIONS D UTILISATION BAS38 MKII SCM/TNO Dispsitif anti démarrage appruvé seln la nrme AA-03 avec mdule cnfrt intégré Intrductin Merci d'avir acheté ce prduit ASN. Avant d'entamer la cnduite avec

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX République Française Institut Natinal de la Recherche Agrnmique Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des clauses Techniques Particulières Lt : n 3 PEINTURE

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 COMMUNICATION DES FAIBLESSES DU CONTRÔLE INTERNE AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE ET A LA DIRECTION Intrductin (Applicable aux audits d états financiers

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES & PARTICULIERES

INFORMATIONS GENERALES & PARTICULIERES INFORMATIONS GENERALES & PARTICULIERES 1 - Les prix de ns crisières s entendent par persnne et cmprennent : La crisière en pensin cmplète du dîner du 1 er jur au petit déjeuner du dernier jur. Les ccktails

Plus en détail

DOCUMENTATION DES SPIP MUTUALISES A USAGE PEDAGOGIQUE

DOCUMENTATION DES SPIP MUTUALISES A USAGE PEDAGOGIQUE DOCUMENTATION DES SPIP MUTUALISES A USAGE PEDAGOGIQUE Les sites disciplinaires utilisent désrmais SPIP en installatin mutualisée. Ce chix répnd à plusieurs impératifs aussi bien éditriaux que techniques.

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières commun à tous les lots

Cahier des Clauses Techniques Particulières commun à tous les lots MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Syndicat Intercmmunal de Chauffage de Sannis, Ermnt et Francnville -- En mairie de Francnville 11 rue de la Statin BP 90043 95132 FRANCONVILLE cedex

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail

Checklist: e-commerce et protection du consommateur

Checklist: e-commerce et protection du consommateur Checklist: e-cmmerce et prtectin du cnsmmateur crsslaw s checklists Date : 1 er juin 2014 Versin 1.1 Tags : e-cmmerce, ICT Law Françis Cppens Françis est cllabrateur senir chez crsslaw. Il se spécialise

Plus en détail

PENTA WMSI n a Box 'HVFULSWLRQGHVPRGXOHV

PENTA WMSI n a Box 'HVFULSWLRQGHVPRGXOHV PENTA WMSI n a Bx 'HVFULSWLRQGHVPRGXOHV /,67('(602'8/(6 Les mdules standard prpsés snt : ¾ Gestin des réceptins de marchandises sur palettes hmgènes u hétérgènes (cf. 2) ¾ Rangement et rérganisatin des

Plus en détail

STACKTON Mur de Soutènement BLOC-G

STACKTON Mur de Soutènement BLOC-G STACKTON Mur de Sutènement BLOC-G Directive Spécifique 1. Général : 1.1 But Les travaux tiennent cmpte de la livraisn et de l installatin des blcs mdulables pur le mur de sutènement, cnfrmément au plan

Plus en détail

CHARTE DE SECURITE AERO RC 33 BYAC

CHARTE DE SECURITE AERO RC 33 BYAC Editin 12/2014 Veuillez truver ci-jint la CHARTE de SECURITE AERO RC 33 BYAC, éditin du 12/2014 que je vus demande d appliquer et de faire respecter. Le président Jean-Pierre BENDINE Page 1/7 Editin 12/2014

Plus en détail

DOSSIER DE MISE À DISPOSITION À TITRE ONÉREUX OU DE PRÊT DE LA SALLE POLYVALENTE DE SAINT-MAIME

DOSSIER DE MISE À DISPOSITION À TITRE ONÉREUX OU DE PRÊT DE LA SALLE POLYVALENTE DE SAINT-MAIME DOSSIER DE MISE À DISPOSITION À TITRE ONÉREUX OU DE PRÊT DE LA SALLE POLYVALENTE DE SAINT-MAIME Vus truverez dans ce dssier : Le règlement de mise à dispsitin à titre néreux u de prêt de la salle plyvalente

Plus en détail

NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PARTIE V NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE Dssier établi par : Laurent IACHKINE SAUNIER et Assciés 5 Rue de Tilly 14400 BAYEUX Aux dates du : Juin 2011 et aût 2012 Dernière mdificatin : Octbre 2013 Partie

Plus en détail

Présentation de Mindjet on-premise

Présentation de Mindjet on-premise Présentatin de Mindjet n-premise Mindjet Crpratin Numér gratuit : 877- Mindjet 1160 Battery Street East San Francisc CA 94111 États- Unis Téléphne : 415-229-4200 Fax : 415-229-4201 www.mindjet.cm 2012

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID CONDITIONS GENERALES RES PREPAID 1. Intrductin & définitins RES est un réseau d entreprises lcales, de PME, u de cmmerçants et persnnes qui exercent des prfessins libérales. Les particuliers snt encuragés

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Club infrmatique Mnt-Brun Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Cntenu de la séance Drpbx Le téléchargement et l installatin La sauvegarde des fichiers La récupératin des fichiers

Plus en détail

6. Réglementation des Installations nucléaires de base (INB) et organisation de la sécurité [2] [16]

6. Réglementation des Installations nucléaires de base (INB) et organisation de la sécurité [2] [16] 6. Réglementatin des Installatins nucléaires de base (INB) et rganisatin de la sécurité [2] [16] 6-1 Les INB Suivant leur imprtance et les risques présentées, les installatins nucléaires, entrent sit dans

Plus en détail

TROPHEE BETON, «LIBERTE DE L'ESPACE»

TROPHEE BETON, «LIBERTE DE L'ESPACE» REGLEMENT TROPHEE BETON, «LIBERTE DE L'ESPACE» Le «Trphée bétn, liberté de l espace», rganisé par les assciatins Bétcib, Cimbétn et la Fndatin Ecle Française du Bétn a pur but de révéler les jeunes diplômés

Plus en détail

r, q, w, e, 9, 0, -, 7, 8, 5, 6, 4, 2, 3, t, 5Le chiffre indiqué dans le cuvier indique la température de lavage maximale.

r, q, w, e, 9, 0, -, 7, 8, 5, 6, 4, 2, 3, t, 5Le chiffre indiqué dans le cuvier indique la température de lavage maximale. MAISON/BUANDERIE/TEXTE D INTRO : ANNEXE 3 www.cfreet.cm - www.ginetex.net Cmprendre l étiquetage d entretien des textiles L'étiquette d entretien de vtre vêtement vus dnne cinq cnsignes d'entretien : le

Plus en détail

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES NOUVELLES RÈGLES SOMMAIRES POUR LE STOCKAGE DES PRODUITS PÉTROLIERS Depuis septembre 2006, suivant le décret de Juillet 2004 STOCKAGE AU REZ-DE-CHAUSSEE OU EN SOUS-SOL D'UN BATIMENT Les réservoirs et équipements

Plus en détail

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE HOPITAL NEURO PSYCHIATRIQUE SAINT MARTIN RUE SAINT HUBERT 84 5100 DAVE-NAMUR 72098615 1. Objectif de la déclaratin d'admissin :

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE

DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE (MAISON DE PRODUCTION) (ADRESSE) Identifiée ci-après cmme Ici dûment représentée par (Nm en lettres mulées du respnsable de la demande) Cnvient et s engage

Plus en détail

Conditions auxquelles un médecin doit répondre pour acquérir et maintenir la qualité d'accrédité

Conditions auxquelles un médecin doit répondre pour acquérir et maintenir la qualité d'accrédité Cnditins auxquelles un médecin dit répndre pur acquérir et maintenir la qualité d'accrédité (Texte appruvé par le Grupe de directin de l accréditatin du 15 février 2006) 1. Médecin bientôt agrée u récemment

Plus en détail

Ligne de conduite pour l implémentation de l arrêté royal du 13 juillet 2014 relatif à l hygiène des denrées alimentaires

Ligne de conduite pour l implémentation de l arrêté royal du 13 juillet 2014 relatif à l hygiène des denrées alimentaires Agence fédérale pur la sécurité de la chaîne alimentaire Ligne de cnduite pur l implémentatin de l arrêté ryal du 13 juillet 2014 relatif à l hygiène des denrées alimentaires Le présent dcument s adresse

Plus en détail

LE CONSEILLER EN PREVENTION DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE.

LE CONSEILLER EN PREVENTION DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE. LE CONSEILLER EN PREVENTION DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE. NOTE. Paulus jean-luis Cnseiller en Préventin Niveau 2. paulus.jean-luis@htmail.fr 1 La li du 4 aût 1996 sur le Bien-être a mdifié la terminlgie

Plus en détail

Loi de classement pour les maisons d hôtes «1 ère catégorie»

Loi de classement pour les maisons d hôtes «1 ère catégorie» Li de classement pur les maisns d hôtes «1 ère catégrie» A) Cnditins générales : La maisn d hôtes classée «Première catégrie» est un établissement caractérise par sn architecture marcaine traditinnelle,

Plus en détail

Éclatement de hublots dans une brasserie Les 17 et 18 janvier 2002 Champigneulles (54) France

Éclatement de hublots dans une brasserie Les 17 et 18 janvier 2002 Champigneulles (54) France Éclatement de hublts dans une brasserie Les 17 et 18 janvier 2002 Champigneulles (54) France Eclatement / Rupture Brasserie / agralimentaire Dixyde de carbne Fermentatin Surpressin Hublt Clapet LES INSTALLATIONS

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

Commission canadienne des grains

Commission canadienne des grains Cmmissin canadienne des grains Exigences générales relatives aux furnisseurs de services accrédités dans le cadre des prgrammes d échantillnnage NORME CCG 4.0 FSA Exemplaire nn cntrôlé Cmmissin canadienne

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières commun à tous les lots

Cahier des Clauses Techniques Particulières commun à tous les lots MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Syndicat Intercmmunal de Chauffage de Sannis, Ermnt et Francnville -- En mairie de Francnville 11 rue de la Statin BP 90043 95132 FRANCONVILLE cedex

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE

GUIDE PRATIQUE DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE GUIDE PRATIQUE DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE Qui smmes nus? Nus smmes une petite sciété artisanale implantée sur Cuers. Ntre démarche est de prmuvir les énergies renuvelables. Nus essayns à travers ce guide de

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

Règlement MODE D EMPLOI

Règlement MODE D EMPLOI SERVICES TECHNIQUES DE CLOHARS-CARNOËT Le Puldu-Dëlan Place du Général de Gaulle 29360 Mise à jur : nv.2015 INFORMATIONS Téléphne : 02 98 71 69 96 Télécpie : 02 98 71 69 94 Règlement & MODE D EMPLOI MATERIEL

Plus en détail

L'lnstance Nationale des Télécommunications (INT),

L'lnstance Nationale des Télécommunications (INT), Décisin n XX/2015 de l Instance Natinale des Télécmmunicatins en date du jj/mm/2015 prtant fixatin du frmat du rapprt d'utilisatin des ressurces de numértatin attribuées et du taux minimum d utilisatin

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE AEROPORT CHATEAUROUX - CENTRE 36130 - DEOLS Tél. : 02.54.60.53.53 - Fax : 02.54.60.53.54 MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

Plus en détail

TITRE 6 DISPOSITIONS APPLICABLES EN ZONE HACHUREE

TITRE 6 DISPOSITIONS APPLICABLES EN ZONE HACHUREE TITRE 6 DISPOSITIONS APPLICABLES EN ZONE HACHUREE C'est une zne qui crrespnd aux débrdements des eaux de crue, dans la partie urbaine de la Ville de Saint Etienne, du fait des capacités insuffisantes des

Plus en détail

Normes dans la construction métallique

Normes dans la construction métallique PRODUITS DE CONSTRUC- TION / CONFORMITÉ PARTIE 5 Nrmes dans la cnstructin métallique Afin de mieux assimiler les nrmes en cnstructin métallique, nus allns d abrd expliquer en détail la nrme eurpéenne EN

Plus en détail

Madame, Monsieur, Pour l Espace Liberté, remplissez précisément votre demande de tables et de chaises, sans excéder la capacité maximum des salles.

Madame, Monsieur, Pour l Espace Liberté, remplissez précisément votre demande de tables et de chaises, sans excéder la capacité maximum des salles. Nm : Assciatin : Adresse : N de téléphne : Mail : Nm de la salle : Date de lcatin : Madame, Mnsieur, Veuillez lire attentivement le règlement ci-jint, le dater, le signer au bas de chaque page, remplir

Plus en détail

Formation professionnelle supérieure d électricien de réseau

Formation professionnelle supérieure d électricien de réseau Frmatin prfessinnelle supérieure d électricien de réseau Examens prfessinnels pur spécialistes de réseau avec brevet fédéral Preuve de la pratique pur l admissin à l examen principal Attestatin de l emplyeur

Plus en détail

ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DU MORBIHAN. ECOLE SAINTE MARIE PIE X 26, rue du 62 ème RI 56100 LORIENT

ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DU MORBIHAN. ECOLE SAINTE MARIE PIE X 26, rue du 62 ème RI 56100 LORIENT ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DU MORBIHAN ECOLE SAINTE MARIE PIE X 26, rue du 62 ème RI 56100 LORIENT LE CONTRAT DE SCOLARISATION ECOLE SAINTE MARIE PIE X Dcument à destinatin des familles de l écle Sainte Marie

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFE-EAU SOLAIRE

INSTALLER UN CHAUFFE-EAU SOLAIRE - - INSTALLER UN CHAUFFE-EAU SOLAIRE Chauffer une partie de l eau chaude au myen d une installatin slaire thermique. PRINCIPES DEMARCHE La cnsmmatin d énergie pur le chauffage de l eau peut être réduite

Plus en détail

Directive relative au concept énergétique de bâtiment

Directive relative au concept énergétique de bâtiment RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE Département de la sécurité, de la plice et de l'envirnnement Service de l'énergie Versin n 1 Validée le 5 aût 2010 Directive relative au cncept énergétique de bâtiment Cntenu

Plus en détail

Concours de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta propre bande dessinée et cours la chance de gagner.

Concours de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta propre bande dessinée et cours la chance de gagner. Cncurs de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta prpre bande dessinée et curs la chance de gagner. Le prgramme TELUS CyberFuté sensibilise les jeunes Canadiens âgés de 8 à 18 ans à la prtectin de leur

Plus en détail

Capteur de porte magnétique sans fil

Capteur de porte magnétique sans fil Capteur de prte magnétique sans fil 1 Capteur de prte magnétique sans fil Capteur de prte magnétique sans fil (détecteur d'uverture de prte DC-15) Intrductin... 2 Identificatin des pièces... 2 Accessires

Plus en détail