Règlement général pour la protection du travail

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement général pour la protection du travail"

Transcription

1 Règlement général pur la prtectin du travail Titre II - Dispsitins générales cncernant l'hygiène du travail ainsi que la sécurité et la santé des travailleurs Chapitre I: Dispsitins relatives à la sécurité des travailleurs Sectin V: Précautins cntre les incendies, les explsins et les dégagements accidentels de gaz ncifs u inflammables Article Généralités 1.1. abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art Le degré de résistance au feu visé au présent règlement est défini dans la nrme NBN /1968 cncernant la résistance au feu des éléments de cnstructin A la demande du burgmestre u du fnctinnaire cmpétent, l'emplyeur est tenu de prduire la preuve que les dispsitins des articles et snt bservées en ce qui cncerne le cmprtement au feu d'éléments de cnstructin (clnnes et putres de l'ssature, murs, clisns, planchers, plafnds, faux-plafnds, escaliers, prtes). S'il ne peut furnir cette preuve, il est tenu de dnner par écrit et sus sa signature une descriptin de la cnstitutin de chacun des éléments de cnstructin pur lesquels la preuve précitée ne (peut être furnie.) Article Classificatin Pur l'applicatin des dispsitins du présent article, les lcaux snt classés en tris grupes: 2.1. Le premier grupe cmprend les lcaux ù snt sit utilisés jurnellement sit entrepsés: des liquides inflammables dnt le pint d'éclair est inférieur u égal à 21 ºC, en quantité supérieure u égale à 50 l, excepté les liquides inflammables se truvant dans les réservirs d'alimentatin de véhicules; des liquides inflammables dnt le pint d'éclair est supérieur à 21 ºC, mais ne dépasse pas 50 ºC, en quantité supérieure u égale à 500 l; des matières slides très inflammables u des matières dégageant des gaz cmbustibles au cntact de l'eau, en quantité supérieure u égale à 50 kg, telle que le cellulïd, le carbure de calcium, le magnésium et le sdium; des gaz cmbustibles cmprimés, liquéfiés u dissus, en quantité supérieure u égale à 300 l, ce vlume étant la capacité en litres d'eau des récipients les cntenant. Le premier grupe cmprend également: les lcaux ù une atmsphère explsive est susceptible d'apparaître pendant le fnctinnement nrmal des installatins; dans les magasins pur la vente au détail, des lcaux de vente ainsi que les lcaux y attenant et servant de dépôt de marchandises, dnt la surface ttale est égale u supérieure à m2, y cmpris la surface ccupée par les cmptirs et autres meubles Le deuxième grupe cmprend les lcaux ù snt sit utilisés jurnellement sit entrepsés: des liquides inflammables dnt le pint d'éclair est supérieur à 50 ºC, mais ne dépasse pas 100 ºC, en quantité supérieure u égale à l;

2 des matières susceptibles de s'enflammer au cntact d'une flamme et de prpager rapidement l'incendie, en quantité supérieure u égale à kg, telles que tissus de ctn, déchets de papier, paille sèche, chiffns gras; des matières slides susceptibles de brûler rapidement et de dégager sus l'influence de la chaleur des gaz txiques u des quantités imprtantes de fumées, telles que certains tissus et bjets en matières synthétiques, en quantité supérieure à kg; des matières slides cmbustibles telles que le papier en rames u en ruleaux, le cartn, le cautchuc naturel u artificiel, manufacturé u nn, les tissus autres que ceux en laine et nn repris ailleurs, les fibres textiles autres que la laine, en quantité supérieure à kg le trisième grupe cmprend les autres lcaux. Article Cnstructin 3.1. Premier grupe - Bâtiments existants u en cnstructin à la date du 1 er juin Les lcaux du premier grupe établis dans ces bâtiments satisfnt aux prescriptins suivantes: a. les escaliers, murs, clisns, planchers, plafnds et faux-plafnds de ces lcaux nt un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure u snt cnstruits en maçnnerie, en bétn u en d'autres matériaux incmbustibles. Les dispsitins précédentes ne s'appliquent pas à la titure, ni d'une façn générale, lrsque la sécurité vis-à-vis d'autres risques très graves l'exige; b. des prtes qui nt un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure snt installées dans les uvertures de prtes des murs et des clisns qui séparent les lcaux du premier grupe du reste du bâtiment. Des prtes en bis et recuvertes sur les deux faces de tôles métalliques snt admises. Ces prtes se ferment autmatiquement. Elles ne snt purvues d'aucun dispsitif permettant de les fixer en psitin uverte. Il est interdit, en tutes circnstances, de les maintenir en psitin uverte. Dans les magasins pur la vente au détail visés à l'article , les dispsitins ci-dessus snt en utre applicables aux uvertures de prtes des murs et des clisns qui séparent les lcaux de vente des lcaux attenant aux lcaux de vente et servant de dépôt de marchandises Dans les magasins pur la vente au détail, visés à l'article et cmprtant au mins tris étages au-dessus du rez-de-chaussée: a. tut escalier nn mécanique, nécessaire pur satisfaire aux dispsitins reprises au 52.5., est établi dans une cage séparée du bâtiment par des murs en maçnnerie u en bétn sans aucune autre uverture que les uvertures d'accès; b. tut ascenseur, mnte-charge, mnte-dssiers et mnte-plats est établi dans une cage entièrement fermée, les uvertures d'accès exceptées. Les murs de la cage snt cnstruits en maçnnerie u en bétn. Lrsque plusieurs ascenseurs, mnte-charge, mnte-dssiers u mnteplats snt grupés en batterie, chacun de ces appareils ne dit pas être enfermé dans une cage définie à l'alinéa précédent, à cnditin que la batterie et ses paliers d'accès le sient; c. les accès à ces cages snt munis de prtes qui nt un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure. Des prtes en bis et recuvertes sur les deux faces de tôles métalliques snt admises; d. les prtes des cages d'escaliers se ferment autmatiquement et ne snt purvues d'aucun dispsitif permettant de les fixer en psitin uverte. Il est interdit en tutes circnstances de les maintenir en psitin uverte; e. les dispsitins reprises au ne snt pas applicables aux escaliers reliant des niveaux différents d'un même étage.

3 3.2. Deuxième grupe - Bâtiments existants u en cnstructin à la date du 1 er juin Les lcaux du deuxième grupe établis dans ces bâtiments satisfnt aux prescriptins suivantes: les escaliers, murs et clisns de ces lcaux nt un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure u snt cnstruits en maçnnerie, en bétn u en d'autres matériaux incmbustibles. Il en va de même des planchers et plafnds de ces lcaux lrsqu'ils snt situés respectivement au-dessus u en dessus d'autres lcaux. Les dispsitins précédentes ne s'appliquent pas lrsque la sécurité vis-à-vis d'autres risques très graves l'exige Premier grupe - Bâtiments dnt la cnstructin est entamée après le 1 er juin Les lcaux du premier grupe divent se truver dans des bâtiments dnt les éléments prtants, murs, clisns, planchers, plafnds, faux-plafnds et escaliers satisfnt aux dispsitins suivantes: a. les éléments prtants (murs prtants et planchers prtants, clnnes et putres de l'ssature) nt un degré de résistance au feu d'au mins deux heures. Cette dispsitin ne s'applique pas aux éléments prtants des bâtiments sans étage. Les éléments prtants des bâtiments ne cmprtant qu'un étage au-dessus du rez-dechaussée nt un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure; b. les murs, clisns, planchers et plafnds ne cnstituant pas des éléments prtants, et les putres de l'ssature de la titure nt un degré de résistance au feu d'au mins une demiheure; c. les faux-plafnds snt incmbustibles u recuverts sur les deux faces d'un revêtement incmbustible et leurs éléments de suspensin snt incmbustibles; d. les escaliers snt en maçnnerie, en bétn u en d'autres matériaux incmbustibles. Les dispsitins précédentes ne s'appliquent pas lrsque la sécurité vis-à-vis d'autres risques très graves l'exige. Lrsque la partie du bâtiment cntenant les lcaux du premier grupe est séparée du reste du bâtiment par des murs, clisns, planchers et plafnds, ne cmprtant aucune uverture u ne cmprtant que des uvertures fermées par un sas de sécurité, muni de deux prtes ayant chacune un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure et distantes d'au mins deux mètres, cette partie seule dit satisfaire aux dispsitins du premier alinéa. Les murs, clisns, planchers et plafnds cnstituant la séparatin et les sas nt un degré de résistance au feu d'au mins deux heures. Les prtes des sas se ferment autmatiquement. Elles ne snt purvues d'aucun dispsitif permettant de les fixer en psitin uverte. Il est interdit en tutes circnstances, de les maintenir en psitin uverte Les lcaux du premier grupe snt séparés du bâtiment par des murs, clisns, planchers et plafnds ayant un degré de résistance au feu d'au mins une heure, et ne cmprtant que les uvertures indispensables à l'explitatin et à la sécurité Des prtes ayant un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure, snt installées dans les uvertures de prtes des murs et des clisns visés aux dispsitins reprises au Ces prtes se ferment autmatiquement. Elles ne snt purvues d'aucun dispsitif permettant de les fixer en psitin uverte. Il est interdit, en tutes circnstances de les maintenir en psitin uverte.

4 Dans les magasins pur la vente au détail, visés à l'article , les dispsitins des alinéas 1 et 2 snt en utre applicables aux uvertures de prtes, des murs et des clisns qui séparent les lcaux de vente des lcaux attenant à ceux-ci et servant de dépôt de marchandises Dans les magasins pur la vente au détail, visés à l'article et cmprtant au mins tris étages au-dessus du rez-de-chaussée: a. tut escalier nn mécanique, nécessaire pur satisfaire aux dispsitins reprises au 52.5., est établi dans une cage, séparée du bâtiment par des murs sans aucune autre uverture que les uvertures d'accès. Ces murs nt un degré de résistance au feu d'au mins deux heures; b. tut ascenseur, mnte-charge, mnte-dssiers et mnte-plats est établi dans une cage entièrement fermée, les uvertures d'accès exceptées. Les murs de la cage nt un degré de résistance au feu d'au mins deux heures. Lrsque plusieurs ascenseurs, mnte-charge, mnte-dssiers u mnte-plats snt grupés en batterie, chacun de ces appareils ne dit pas être enfermé dans une cage définie à l'alinéa précédent, à cnditin que la batterie et ses paliers d'accès le sient; c. les accès à ces cages snt munis de prtes d'un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure; d. les prtes des cages d'escaliers se ferment autmatiquement et ne snt purvues d'aucun dispsitif permettant de les fixer en psitin uverte. Il est interdit en tutes circnstances de les maintenir en psitin uverte; e. les dispsitins reprises au , ne snt pas applicables aux escaliers reliant des niveaux différents d'un même étage Deuxième grupe - Bâtiments dnt la cnstructin est entamée après le 1 er juin Les lcaux du deuxième grupe divent se truver dans des bâtiments dnt les éléments prtants et les escaliers satisfnt aux dispsitins suivantes: a. les éléments prtants (murs prtants et planchers prtants, clnnes et putres de l'ssature) nt un degré de résistance au feu d'au mins deux heures. Cette dispsitin ne s'applique pas aux éléments prtants des bâtiments sans étage. Les éléments prtants des bâtiments ne cmprtant qu'un étage au-dessus du rez-dechaussée nt un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure; b. les escaliers snt en maçnnerie, en bétn u en d'autres matériaux incmbustibles. Les dispsitins précédentes ne s'appliquent pas à la titure ni d'une façn générale, lrsque la sécurité vis-à-vis d'autres risques très graves l'exige. Lrsque la partie du bâtiment cntenant les lcaux du deuxième grupe est séparée du reste du bâtiment par des murs,clisns, planchers et plafnds, ne cmprtant aucune uverture u ne cmprtant que des uvertures fermées par des prtes d'un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure, cette partie seule dit satisfaire aux dispsitins du premier alinéa. Les murs, clisns, planchers et plafnds cnstituant la séparatin nt un degré de résistance au feu d'au mins une heure. Les prtes se ferment autmatiquement. Elles ne snt purvues d'aucun dispsitif permettant de les fixer en psitin uverte. Il est interdit en tutes circnstances de les maintenir en psitin uverte Les lcaux du deuxième grupe snt séparés du reste du bâtiment par des murs, clisns, planchers et plafnds d'un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure. Article abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art. 31 Article Dégagements et évacuatin

5 5.1. abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art Les lcaux situés aux étages u en sus-sl divent être desservis par un escalier au mins, nnbstant l'existence de tut autre myen d'accès La largeur des escaliers, dégagements, srties et vies qui y cnduisent dit être égale u supérieure à 0,80 m. La dispsitin précédente ne s'applique pas aux passages existant entre les caisses des magasins pur la vente au détail, du type libre service. Elle ne s'applique pas nn plus aux bâtiments existants u en cnstructin à la date du 1 er juin 1972, en ce qui cncerne la largeur des escaliers. Dans ces bâtiments, celle-ci dit être égale u supérieure à 0,70 m. La largeur des prtes dit être égale u supérieure à 0,70 m Les dégagements, srties, prtes et vies qui y cnduisent divent avir une largeur ttale au mins égale, en centimètres, au nmbre de persnnes appelées à les emprunter pur gagner les srties du bâtiment. Les escaliers divent avir une largeur ttale au mins égale, en centimètres, à ce nmbre multiplié par 1,25 s'ils descendent vers les srties et multiplié par 2 s'ils mntent vers celles-ci. Le calcul de ces largeurs dit être basé sur l'hypthèse que, lrs de l'évacuatin du bâtiment, tutes les persnnes d'un étage gagnent ensemble l'étage visin et que celui-ci est déjà évacué lrsqu'elles y arrivent. Parmi ces persnnes figurent nn seulement le persnnel de l'entreprise, mais aussi les visiteurs, les clients et autres persnnes appelées à emprunter ces escaliers, dégagements, srties et vies qui y cnduisent. Lrsque le nmbre de ces persnnes ne peut être déterminé avec une apprximatin suffisante, le chef d'entreprise fixe ce nmbre sus sa prpre respnsabilité. Dans les magasins pur la vente au détail, visés à l'article , le nmbre de persnnes visées au présent article est déterminé cmme suit: sus-sl: 1 persnne par 6 m 2 de surface ttale; rez-de-chaussée: 1 persnne par 3 m 2 de surface ttale; autres étages: 1 persnne par 4 m 2 de surface ttale Les lcaux du premier grupe, les lcaux dans lesquels séjurnent habituellement cent persnnes au mins et les étages ù séjurnent habituellement cent persnnes au mins divent psséder au mins deux srties distinctes. Il en va de même du rez-de-chaussée et de tut étage des magasins pur la vente au détail, visés à l'article Tutefis, la présente dispsitin n'est pas applicable aux lcaux du premier grupe servant exclusivement de dépôt Les étages ù séjurnent habituellement cent persnnes au mins divent être reliés au rez-dechaussée par au mins deux escaliers distincts. Il en va de même de tut étage des magasins pur la vente au détail, visés à l'article Les lcaux dans lesquels séjurnent habituellement cinq cents persnnes au mins et les étages ù séjurnent habituellement cinq cents persnnes au mins divent psséder au mins tris srties distinctes.

6 5.8. Les étages ù séjurnent habituellement cinq cents persnnes au mins divent être reliés au rez-de-chaussée par au mins tris escaliers distincts abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art En ce qui cncerne les bâtiments existants u en cnstructin à la date du 1 er juin 1968, lrsque le nmbre de srties u les dimensins des dégagements snt insuffisantes et qu'il s'avère matériellement impssible d'en aménager à l'intérieur du bâtiment, des escaliers extérieurs u des échelles de securs extérieures divent être installés L'emplacement de chaque srtie et de chaque srtie de securs, nécessaire pur satisfaire aux dispsitins de l'article 52.5., ainsi que la directin des vies, dégagements et escaliers cnduisant à ces srties, snt signalés à l'aide des panneaux de sauvetage qui satisfnt aux dispsitins cncernant la signalisatin de sécurité et de santé au travail. Dans les magasins pur la vente au détail visés à l'article , les panneaux susmentinnés snt en utre reprduits sur le sl u au ras du sl a. Prtes de srtie des lcaux du 1 er grupe. Ces prtes divent s'uvrir dans le sens de la srtie u dans les deux sens. b. abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art. 31 Ces dispsitins snt applicables aux bâtiments en cnstructin u cnstruits après la date du 1 er janvier 1993 ainsi qu'aux bâtiments cnstruits avant cette date ayant fait l'bjet d'une mdificatin, d'une extensin u d'une transfrmatin après le 1 er janvier Ces dispsitins snt également applicables aux bâtiments utilisés le 1 er janvier 1993 n'entrant pas dans la catégrie précitée lrsqu'ils cntiennent des lcaux du premier grupe ainsi que lrsque les caractéristiques du lieu de travail, les circnstances u un risque l'exigent à abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art Les plans inclinés dnt la pente est supérieure à dix pur cent et les escaliers mécaniques (escalatrs) ne snt pas pris en cnsidératin dans le calcul du nmbre et de la largeur des escaliers nécessaires en applicatin des dispsitins figurant au pint 5 du présent article abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art. 31 Article Installatin de gaz 6.1. Les précautins indispensables snt prises pur éviter les fuites de gaz La présence de récipients mbiles de gaz de pétrle liquéfiés est interdite dans les lcaux en sus-sl et dans ceux dnt le sl est, de tus les côtés, à un niveau inférieur à celui du sl envirnnant le bâtiment, sauf pur des travaux ccasinnels Les récipients mbiles de gaz de pétrle liquéfiés qui ne snt pas en service, et les récipients présumés vides, divent être entrepsés en plein air u dans un lcal efficacement ventilé et spécialement affecté à cet usage. Article Chauffage des lcaux 7.1. a) Chaufferies existantes u en cnstructin à la date du 1 er juin Les murs, clisns, planchers et plafnds des chaufferies nt un degré de résistance au feu d'au mins une heure u snt cnstruits en maçnnerie, en bétn u en d'autres matériaux incmbustibles.

7 S'il est fait usage de cmbustibles liquides u gazeux, tute cmmunicatin entre la chaufferie et le bâtiment, et entre la chaufferie et le dépôt de cmbustibles, dit être fermée par une prte d'un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure. Des prtes en bis et recuvertes sur les deux faces de tôles métalliques snt admises. Ces prtes se ferment autmatiquement. Elles ne snt purvues d'aucun dispsitif permettant de les fixer en psitin uverte. Il est interdit en tutes circnstances de les maintenir en psitin uverte. Les chaufferies divent être cnvenablement ventilées. b) Chaufferies dnt la cnstructin est entamée après le 1 er juin Les murs, clisns, planchers et plafnds des chaufferies nt un degré de résistance au feu d'au mins une heure. S'il est fait usage de cmbustibles liquides u gazeux, tute cmmunicatin entre la chaufferie et le bâtiment, et entre la chaufferie et le dépôt de cmbustibles, dit être fermée par une prte d'un degré de résistance au feu d'au mins une demi-heure. Ces prtes se ferment autmatiquement. Elles ne snt purvues d'aucun dispsitif permettant de les fixer en psitin uverte. Il est interdit en tutes circnstances de les maintenir en psitin uverte. Les chaufferies divent être cnvenablement ventilées Sans préjudice des dispsitins de l'article 65, les appareils de chauffage divent être cnçus et établis de façn à ffrir des garanties de sécurité suffisantes eu égard aux circnstances lcales Les cheminées et cnduits de fumée des appareils de chauffage divent être cnstruits en matériaux incmbustibles et être cnvenablement entretenus Les générateurs de chaleur, les cheminées et les cnduits de fumée divent être installés à une distance suffisante des matières et matériaux u en être islés de manière à prévenir le risque d'incendie Les générateurs de chaleur à allumage autmatique utilisant un cmbustible liquide u gazeux divent être équipés de façn que l'alimentatin en cmbustible sit autmatiquement arrêtée dans les cas suivants: pendant l'arrêt, autmatiquement u nn, du brûleur; dès l'extinctin accidentelle de la flamme; dès surchauffe u surpressin à l'échangeur; en cas de cupure du curant électrique, pur les générateurs de chaleur à cmbustible liquide Les installatins de chauffage à air chaud divent répndre aux cnditins suivantes: La température de l'air aux pints de distributin ne peut excéder 80 ºC; Les gaines d'amenée d'air chaud divent être cnstruites entièrement en matériaux incmbustibles; Lrsque le générateur d'air chaud se truve dans une chaufferie: a. l'aspiratin de l'air à chauffer ne peut se faire dans cette chaufferie u ses dépendances; b. les buches de prise et de reprise d'air divent être munies de filtres à pussières efficaces nn susceptibles d'émettre des vapeurs cmbustibles.

8 Si l'air est chauffé directement dans le générateur, la pressin de l'air chaud dans celui-ci dit tujurs être supérieure à celle des gaz circulant dans le fyer Dans les lcaux chauffés à l'air chaud par générateur à échange direct, un dispsitif dit assurer autmatiquement l'arrêt du ventilateur et du générateur, en cas d'élévatin anrmale de la température de l'air chaud. Lrsque le générateur d'air chaud se truve dans une chaufferie, ce dispsitif dit être dublé par une cmmande manuelle placée en dehrs de cette chaufferie. Cette dernière dispsitin ne s'applique pas aux générateurs à échange direct chauffés électriquement. Article Préventin des incendies 8.1. Les pératins de sudage et de cupage au chalumeau et à l'arc électrique snt interdites sur les récipients cntenant u ayant cntenu des liquides u gaz inflammables, du carbure de calcium u des prduits semblables à mins que les précautins indispensables n'aient été prises pur ces récipients ne cntiennent plus aucune trace de ces prduits Dans les lcaux ù une atmsphère explsive est susceptible d'apparaître, les mesures apprpriées snt prises pur prévenir la prductin d'étincelles et la frmatin de charges électriques statiques dangereuses Dans les lcaux ù une atmsphère explsive est susceptible d'apparaître, il est interdit de fumer, de faire du feu,de suder à l'arc u au chalumeau, de se servir de lampes autres que les lampes de sûreté, de travailler avec des utils puvant prduire des étincelles u de pénétrer dans les lcaux avec des suliers ferrés u avec des suliers trp parfaitement islés au pint de vue électrique Si l'exécutin du travail exige l'utilisatin de liquides u de gaz inflammables u txiques, les quantités de ces liquides et gaz se truvant sur les lieux de travail divent être limitées au strict minimum. Ces liquides et gaz divent être cntenus dans des récipients incassables puvant être fermés hermétiquement. Dans les labratires, l'utilisatin de récipients en verre d'une capacité en eau de tris litres maximum est tutefis autrisée Il est interdit de dépser des matières inflammables u aisément cmbustibles, des récipients cntenant u ayant cntenu des matières inflammables u des récipients cntenant des gaz cmprimés, liquéfiés u dissus à prximité de fyers u de surces de chaleur quelcnques, à mins d'y être cntraint et à cnditin de prendre les précautins dictées par les circnstances Il est interdit de laisser s'accumuler dans les lcaux des chiffns de nettyage et des déchets sujets à aut-cmbustin u facilement inflammables. Ils divent être placés dans des récipients métalliques apprpriés munis de cuvercles, u mis à l'écart de manière à éviter tut risque d'incendie. Les déchets divent être évacués aussi suvent que nécessaire Dans les magasins pur la vente au détail, visés à l'article , les tentures et autres bjets flttants utilisés pur la décratin divent être cnstitués de matières incmbustibles u être ignifugés. Dans les lcaux de vente et les lcaux attenant à ceux-ci et servant de dépôt de marchandises, il est interdit de fumer, de faire du feu, de faire des démnstratins cmprtant l'usage du feu, de flammes u d'bjets en ignitin. L'interdictin de fumer ne s'étend pas aux restaurants, salns de ciffure et autres lcaux similaires de ces magasins, à cnditin qu'ils sient nettement séparés des autres lcaux de vente par des murs u des clisns Tut dépôt de cmbustibles liquides u de gaz de pétrle liquéfiés est installé en dehrs des lcaux de travail.

9 8.9. Les furs, étuves, séchirs et autres installatins prduisant u dégageant de la chaleur, autrement que par l'intermédiaire d'eau chaude u de vapeur, divent être cnstruits en matériaux incmbustibles et être cnvenablement entretenus. Ils divent être installés à une distance suffisante des matières et matériaux cmbustibles u être islés de manière à prévenir le risque d'incendie. Article Myens de lutte cntre l'incendie 9.1. et 9.2. abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art Dans les magasins pur la vente au détail, [[visés à l'article , les lcaux de vente et les lcaux attenant à ceux-ci et servant de dépôt de marchandises, divent être équipés d'un réseau d'extinctin autmatique cnstamment sus pressin. Un espace libre de 60 cm au mins dit exister autur de chaque tête d'extinctin. Cette dispsitin n'est pas applicable aux magasins ù la quantité de marchandises cmbustibles se truvant dans les lcaux de vente n'excède pas kg par étage abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art. 31 Article Alerte et alarme. Organisatin de la lutte cntre l'incendie à abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art Les réseaux électriques d'alerte et d'alarme divent être distincts et abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art En cas d'incendie, les escaliers mécaniques et les installatins de chauffage et de cnditinnement d'air divent être arrêtés. Article à abrgé par A.R. du 28 mars 2014, art. 31 Article Transfrmatins et extensins Les dispsitins des articles 52.3 et 52.7 relatives aux bâtiments et chaufferies dnt la cnstructin est entamée après le 1 er juin 1972, snt applicables aux transfrmatins et extensins de bâtiments et de chaufferies cnstruits u en cnstructin à la date du 1 er juin Un plan des étages en sus-sl est affiché à prximité immédiate des escaliers qui y cnduisent. Ce plan, à l'échelle, indique la distributin et l'affectatin des lcaux ainsi que l'emplacement des lcaux du premier et du secnd grupe. Ce plan est tenu à jur. Article Dérgatins Ns Ministres cmpétents purrnt, chacun en ce qui le cncerne, accrder dans des circnstances exceptinnelles des dérgatins aux prescriptins du présent article dans les cnditins prévues à l'article 3 de l'arrêté du Régent du 27 septembre Article Magasins de meubles Dans les magasins pur la vente au détail, visés à l'article et ù ne snt vendus que des meubles, des articles d'ameublement u des articles électrménagers, les dispsitins du dernier alinéa de l'article ne snt pas d'applicatin. Dans ces magasins, l'bservatin des dispsitins de l'article n'est pas requise si le magasin est équipé d'un réseau d'extinctin autmatique cnfrme à l'article Tutefis, si les dispsitins de l'article snt bservées, le magasin ne dit pas être équipé d'un réseau d'extinctin autmatique cnfrme à l'article Pur bénéficier des dispsitins des alinéas deux et tris, ces magasins snt séparés des lcaux habités et de leurs accès par des murs, clisns, planchers et plafnds sans aucune uverture, d'un degré de résistance au feu d'au mins deux heures.

10 Une prte de cmmunicatin d'un degré de résistance au feu d'au mins une heure peut tutefis exister dans le mur de séparatin entre le magasin et l'habitatin de l'explitant. Cette prte se ferme autmatiquement. Elle n'est purvue d'aucun dispsitif permettant de la fixer en psitin uverte. Il est interdit, en tutes circnstances, de la maintenir en psitin uverte. Article Mesures transitires Les dispsitins du présent article reprises sus 9.3. entrent en vigueur le 1 er juin Les dispsitins du présent article reprises sus: 3.; 5.4., 5.5., 5.6., 5.7., 5.8., 5.10.,entrent en vigueur le 1 er juin Tutefis pur les magasins pur la vente au détail classés cmme dangereux, insalubres u incmmdes, existant u en cnstructin à la date du 1 er juin 1968, l'applicatin des dispsitins du présent article reprises sus , a, c et d est reprtée au 1 er ctbre 1973, et celle des dispsitins reprises sus , b et 5.4. est reprtée au 31 décembre 1974, à cnditin: a. qu'un prgramme réaliste des travaux qui sernt exécutés en vue d'assurer aux dates précitées le respect de ces dispsitins, sit adressé avant le 31 ctbre 1972, en tris exemplaires, au Ministre de l'empli et du Travail; b. que ce prgramme sit respecté.

assurer la sécurité des personnes et si nécessaire pourvoir à leur évacuation rapide et sans danger;

assurer la sécurité des personnes et si nécessaire pourvoir à leur évacuation rapide et sans danger; Art. 52 [52.1 Généralités 52.1.1 Sans préjudice des autres dispositions légales ou réglementaires en la matière, et indépendamment de conditions spéciales qui peuvent être imposées par les arrêtés d'autorisation

Plus en détail

Règlementation incendie : des évolutions pour le bois

Règlementation incendie : des évolutions pour le bois Deux nuveaux arrêtés prtant sur la sécurité incendie dans les établissements recevant du public, l un sur les aménagements intérieurs, l autre sur la prpagatin du feu par les façades, nt quelque peu mdifié

Plus en détail

RGPT: ARTICLES 52 et 63bis. Textes réactualisés des articles 52et 63bis du Règlement général pour la protection du travail (RGPT)

RGPT: ARTICLES 52 et 63bis. Textes réactualisés des articles 52et 63bis du Règlement général pour la protection du travail (RGPT) DOSSIER ANPI N 128 OCTOBRE 1999 RGPT: ARTICLES 52 et 63bis Textes réactualisés des articles 52et 63bis du Règlement général pour la protection du travail (RGPT) Ce dossier comporte les textes des articles

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements réglementaires. Nombre total d'unités de passage Moins de 20 personnes 1 1. 1 + 1 dégagement accessoire (a)

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements réglementaires. Nombre total d'unités de passage Moins de 20 personnes 1 1. 1 + 1 dégagement accessoire (a) CODE DU TRAVAIL Art. R. 235-4.- Les dispositions de la présente section s'appliquent aux établissements mentionnés à l'article R. 232-12. Les bâtiments et les locaux régis par la présente section doivent

Plus en détail

Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS

Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS D après le Règlement Réginal d Urbanisme du 21.11.2006 TITRE IV - Chapitre IV - article 12 : - Les marches d escalier snt

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX République Française Institut Natinal de la Recherche Agrnmique Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des clauses Techniques Particulières Lt : n 3 PEINTURE

Plus en détail

Présentation de Mindjet on-premise

Présentation de Mindjet on-premise Présentatin de Mindjet n-premise Mindjet Crpratin Numér gratuit : 877- Mindjet 1160 Battery Street East San Francisc CA 94111 États- Unis Téléphne : 415-229-4200 Fax : 415-229-4201 www.mindjet.cm 2012

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Capteur de porte magnétique sans fil

Capteur de porte magnétique sans fil Capteur de prte magnétique sans fil 1 Capteur de prte magnétique sans fil Capteur de prte magnétique sans fil (détecteur d'uverture de prte DC-15) Intrductin... 2 Identificatin des pièces... 2 Accessires

Plus en détail

HALLE DES SPORTS ASCENSEUR. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

HALLE DES SPORTS ASCENSEUR. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS HALLE DES SPORTS EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS Maître d uvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS LOT N 16 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ASCENSEUR 1 VRD

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CLOISONS MODULAIRES

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CLOISONS MODULAIRES REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lt n 2 : CLOISONS

Plus en détail

CAHIER des CHARGES GENERAL de SECURITE INCENDIE

CAHIER des CHARGES GENERAL de SECURITE INCENDIE CAHIER des CHARGES GENERAL de SECURITE INCENDIE Grand Parquet Rute d'orléans 1 SOMMAIRE 1. Intrductin p. 04 2. Définitins des respnsabilités : 2.1 Obligatins de l'rganisateur p. 05 2.2 Obligatins du prpriétaire

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements. Largeur totale cumulée. Effectif

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements. Largeur totale cumulée. Effectif CODE DU TRAVAIL Art. R. 232-12.- Les dispositions de la présente section s'appliquent à tous les établissements mentionnés à l'article L. 231-1 à l'exception de ceux qui constituent des immeubles de grande

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Etat des installatins électriques n SER/13/IMO/0296/SCA Rapprt de l Etat de l Installatin Intérieure d Electricité Numér de dssier : Nrme méthdlgique emplyée : Date du repérage : Date du rapprt : SER/13/IMO/0296/SCA

Plus en détail

RÈGLEMENT D ORDRE INTERIEUR

RÈGLEMENT D ORDRE INTERIEUR I. Champ d applicatin 1. Le règlement d rdre intérieur (ci-après dénmmé le Règlement ) est d applicatin dans ce cmplexe cinématgraphique, à savir Kineplis Liège Palace, Rue Pnt d Avry 21, 4000 Liège, qui

Plus en détail

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu La FDA ffre cette traductin à titre de service pur l audience internatinale. Nus espérns que cette traductin vus sera utile. En dépit des effrts furnis par l Administratin pur que la traductin sit la plus

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES

GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES Nvembre 2009 Table des matières Intrductin...1 1. Règles de cnfrmité...3

Plus en détail

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA AVIS DE PRATIQUE DE L OMBUDSMAN DU MANITOBA Les avis de pratique snt préparés par l Ombudsman du Manitba afin d aider les persnnes qui utilisent la législatin. Leur bjet en est un de cnseil seulement et

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

Règlement de gestion d'alérion. Texte adopté par la résolution CE-98-235 du Comité exécutif du 26 mai 1998

Règlement de gestion d'alérion. Texte adopté par la résolution CE-98-235 du Comité exécutif du 26 mai 1998 Règlement de gestin d'alérin Texte adpté par la réslutin CE-98-235 du Cmité exécutif du 26 mai 1998 1. PRÉAMBULE En 1994, l'université Laval, par l'entremise du prjet AMI (Aménagement des myens infrmatiques),

Plus en détail

Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM

Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM REGLEMENT COMMUNAUTAIRE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF Raccrdement au réseau d assainissement cllectif de la CAVAM Mdalités administratives de raccrdement et instructins techniques Définitin

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

PORTES ET PORTAILS AUTOMATIQUES REFERENTIEL NORMATIF ET LEGISLATIF

PORTES ET PORTAILS AUTOMATIQUES REFERENTIEL NORMATIF ET LEGISLATIF 1 PORTES ET PORTAILS AUTOMATIQUES REFERENTIEL NORMATIF ET LEGISLATIF SOMMAIRE : L ancienne nrme française NFP 25-362. Cntexte La réglementatin eurpéenne NF EN 13241-1 directive nuvelle apprche Dmaine d

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET «3D World Koksijde»

REGLEMENT COMPLET «3D World Koksijde» REGLEMENT COMPLET «3D Wrld Kksijde» ARTICLE 1 Sciété rganisatrice ASSA ABLOY, situé au Heide 9, 1780 Wemmel, rganise du 03/07/2015 au 31/07/2015 inclus un jeu natinal avec bligatin d achat appelé «Yale

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill Frmulaire d'inscriptin aux Services Marchand Skrill Le frmulaire d'inscriptin aux services Marchand Skrill (l'«inscriptin») dit être signé par le Marchand u pur sn cmpte. Très imprtant : le Marchand dit

Plus en détail

MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE

MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE N.B. : Le masculin est utilisé au sens générique; il désigne autant les femmes que les hmmes ARTICLE 1 OBJET 1. La Faculté de médecine de l

Plus en détail

Annexe Conditions d hébergement

Annexe Conditions d hébergement Annexe Cnditins d hébergement 1 Avant-prps DENTALVIA-MEDILOR recurt, pur la furniture de sn service e.cdentist à ses Clients, à un hébergement agréé de dnnées de santé à caractère persnnel auprès de :

Plus en détail

Tout savoir sur les engins de déplacement

Tout savoir sur les engins de déplacement N 36 Bulletin hebdmadaire du 19 nvembre 2009 Nvembre 2009 Tut savir sur les engins de déplacement Smmaire Définitin d'un engin de déplacement 2 Les engins de déplacement sur la vie publique 3 Quel permis

Plus en détail

LES PROVISIONS TABLE DES MATIERES

LES PROVISIONS TABLE DES MATIERES LES PROVISIONS Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Distinctin et classificatin des différentes prvisins, Objectif des prvisins pur risques et charges, Caractéristiques et traitements cmptables. Classificatin

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Coalition énergie et construction durable

Coalition énergie et construction durable RÉALISATION D UN CONCEPT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS UN CADRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE BÂTIMENT DE MOISSON MONTRÉAL CONCEPT PRÉPARÉ PAR L ENSEMBLE DES PROFESSIONNELS MEMBRES DU COMITÉ EXPERTS

Plus en détail

Convention spéciale DOMMAGES AUX BIENS Table des matières

Convention spéciale DOMMAGES AUX BIENS Table des matières Cnventin spéciale DOMMAGES AUX BIENS Table des matières Définitins Page 2 1. Garantie de base Page 3 1.1. Biens assurés Page 3 1.2. Dmmages matériels garantis Page 3 2. Exclusins Page 3 3. Dispsitin spéciales

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX PREAMBULE La présente charte a pur bjectif d'expser les principes essentiels devant dicter la cnduite prfessinnelle des furnisseurs

Plus en détail

MANUEL D INSTRUCTIONS

MANUEL D INSTRUCTIONS MANUEL D INSTRUCTIONS Mdèle IG72 Chauffage EFFET FEU CHEMINEE Primagaz Ces instructins snt pur vtre sécurité. Merci de les lire avant utilisatin de l appareil et cnservez les instructins en cas de besin.

Plus en détail

Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R 0 0 1 1. Équation R = X

Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R 0 0 1 1. Équation R = X Lgique binaire Définitin Une variable binaire est un élément qui ne peut prendre que deux valeurs ntées 1 et 0 (Oui et Nn). On dira que X est une variable binaire si X 0 X = 1 et si X 1 X = 0. Opératins

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

microclimat dans les abris pour biens culturels > 03.2011

microclimat dans les abris pour biens culturels > 03.2011 micrclimat dans les abris pur biens culturles > Thème: > 03.2011 micrclimat dans les abris pur biens culturels rapprt sur mandat de la sectin prtectin des biens culturels (PBC) de l ffice fédéral de la

Plus en détail

CACES ou autorisation de conduite?

CACES ou autorisation de conduite? ntre réussite : vus faire réussir CACES u autrisatin de cnduite? pur être autrisé à cnduire un charit élévateur Sit le salarié passe un certificat «cariste» CACES = Certificat d Aptitude à la Cnduite En

Plus en détail

LA PREVENTION DES RISQUES LIES A l AMIANTE LORS DES INTERVENTIONS DE REHABILITATION, RENOVATION, ENTRETIEN DES BATIMENTS Dites de «SOUS-SECTION 4»

LA PREVENTION DES RISQUES LIES A l AMIANTE LORS DES INTERVENTIONS DE REHABILITATION, RENOVATION, ENTRETIEN DES BATIMENTS Dites de «SOUS-SECTION 4» LA PREVENTION DES RISQUES LIES A l AMIANTE LORS DES INTERVENTIONS DE REHABILITATION, RENOVATION, ENTRETIEN DES BATIMENTS Dites de «SOUS-SECTION 4» Bilan de la prblématique en Martinique La présente nte

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION COORDINATION SPS PROTOCOLE DE SÉCURITÉ PERMIS DE FEU ATTESTATION CONSIGNATION ÉNERGÉTIQUE

PLAN DE PRÉVENTION COORDINATION SPS PROTOCOLE DE SÉCURITÉ PERMIS DE FEU ATTESTATION CONSIGNATION ÉNERGÉTIQUE vus guider PLAN DE PRÉVENTION COORDINATION SPS PROTOCOLE DE SÉCURITÉ PERMIS DE FEU ATTESTATION CONSIGNATION ÉNERGÉTIQUE n Lrs d interventin d entreprises extérieures, chefs d entreprises, explitants, gardez

Plus en détail

Guide pour la rédaction d une Spécification Technique de Besoin (STB)

Guide pour la rédaction d une Spécification Technique de Besoin (STB) Manuel Guide pur la rédactin d une Spécificatin Technique de Besin SP2_MA _ Date créatin : 23/09/08 Page 1 sur 8 Guide pur la rédactin d une Spécificatin Technique de Besin (STB) Ce dcument est un guide

Plus en détail

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche Cmmunauté de Cmmunes du Rhône aux Grges de l'ardèche Prtcle pur l établissement d un réseau de distributin d eau ptable en vue de sn intégratin au réseau public. Prtcle validé par délibératin en Cnseil

Plus en détail

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014 Cadre d interventin des aides versées aux emplyeurs d apprentis : Créatin d une aide au recrutement à cmpter du 1 er juillet 2014 Adpté par délibératin 15.03.21.19 du 20.03.2015 et abrgeant les délibératins

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion.

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion. Ntice d utilisatin du site Internet de l Académie d Agriculture pur les Membres Respnsables de Sectin u Respnsables de Grupe de Réflexin. Cette ntice tient lieu de mément. A. Présentatin... 2 B. Premiers

Plus en détail

Titre de la procédure : Suspension temporaire et discipline

Titre de la procédure : Suspension temporaire et discipline Titre de la prcédure : Suspensin tempraire et discipline Numér de la plitique : 13020.1 Date d apprbatin : 15 nvembre 2013 Apprbateur : cnseil des guverneurs Plitique cnnexe : Suspensin tempraire et discipline

Plus en détail

Promotion Le défi des étoiles Aéroplan 2013. Q1. Qu est-ce que la promotion Le défi des étoiles Aéroplan?

Promotion Le défi des étoiles Aéroplan 2013. Q1. Qu est-ce que la promotion Le défi des étoiles Aéroplan? Prmtin Le défi des étiles Aérplan 2013 Q1. Qu est-ce que la prmtin Le défi des étiles Aérplan? La prmtin Le défi des étiles est une ffre de milles-bnis destinée à récmpenser les membres qui accumulent

Plus en détail

Règlements sur la tenue d activités sociales avec vente ou consommation d alcool

Règlements sur la tenue d activités sociales avec vente ou consommation d alcool Règlements sur la tenue d activités sciales avec vente u cnsmmatin d alcl Texte adpté par la réslutin E-88-598 et mdifié par les réslutins E-90-51, CE-98-48, CE-2002-141 et CE-2004-471 1 - Objet Le présent

Plus en détail

Rapport d expertise. Immeuble XXX, à 5555 YYY, Appartements xxx, yyy, ooo, rrr. Düdingen, 4 mars 2013

Rapport d expertise. Immeuble XXX, à 5555 YYY, Appartements xxx, yyy, ooo, rrr. Düdingen, 4 mars 2013 Rapprt d expertise Immeuble XXX, à 5555 YYY, Appartements xxx, yyy,, rrr. Mandants : XXX SA Auteur du rapprt : Gilbert Bielmann, Architecte SIA/UTS-SE Expert judiciaire certifié SEC, ISO17024/ SEC 01.1

Plus en détail

Guide du locataire - Résidentiel. Foire aux questions (FAQ)

Guide du locataire - Résidentiel. Foire aux questions (FAQ) Guide du lcataire - Fire aux questins (FAQ) Résidentiel Le GROUPE ROBIN ADRESSE 770 bulevard Casavant Ouest, Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 7S3 TELEPHONE 450 250-2222 TELECOPIEUR 450 773-6303 INTERNET www.gruperbin.cm

Plus en détail

I N A M I Institut National d Assurance Maladie-Invalidité

I N A M I Institut National d Assurance Maladie-Invalidité I N A M I Institut Natinal d Assurance Maladie-Invalidité Circulaire aux Offices de tarificatin Circ. OT 2011/023 Service des Sins de Santé Crrespndant: Blandine Divry Attaché Tél: 02/739 78 01 Fax: 02/739

Plus en détail

R è g l e m e n t. d e l a c r è c h e - n u r s e r y. Ce règlement est valable dès le 1er janvier 2012 «A Petits Pas».

R è g l e m e n t. d e l a c r è c h e - n u r s e r y. Ce règlement est valable dès le 1er janvier 2012 «A Petits Pas». R è g l e m e n t d e l a c r è c h e - n u r s e r y Ce règlement est valable dès le 1er janvier 2012 «A Petits Pas». c r è c h e - n u r s e r y A P e t i t s P a s... P la c e du Par c 6 1 6 3 6 Br

Plus en détail

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires Grupe ERAMET Accrd Cmpte Epargne Temps Grupe MODIFICATION CGT - Rajuter avenant 1 et 2 Paris le 18 ctbre 2012 Préambule La Directin du Grupe ERAMET et les Organisatins Syndicales nt suhaité cmpléter les

Plus en détail

Introduction au risque électrique

Introduction au risque électrique Intrductin au risque électrique Tut salarié est amené à travailler avec du matériel électrique. Ce qui implique que tute entreprise peut être cnfrntée à un accident d'rigine électrique. Dans les faits,

Plus en détail

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment Dérulement de la certificatin énergétique PEB de vtre bâtiment La certificatin énergétique de vtre habitatin se dérulera en 2 étapes : visite de vtre habitatin et relevé de ses caractéristiques ensuite,

Plus en détail

Note explicative de l arrêté du 3 août portant définition des normes techniques en matière de vidéosurveillance

Note explicative de l arrêté du 3 août portant définition des normes techniques en matière de vidéosurveillance Paris, le 1 er juillet 2008 L arrêté du 3 aût 2007 relatif aux nrmes applicables et sn annexe technique aux prjets de vidésurveillance à partir du 21 aût 2009, nt paru à certains interlcuteurs de l Administratins

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES 1.1. Qualificatin juridique En applicatin de la directive eurpéenne 2002/92/CE du 9 décembre 2002 sur l intermédiatin en assurance (dite DIA), l article L. 511-1 I du Cde des

Plus en détail

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis Cnstat Désrmais, tutes les entreprises, même les plus petites, se divent d'être présentes sur Internet. La créatin de sites demeure cûteuse, particulièrement en termes de maintenance. Le marché manque

Plus en détail

Règlement de consultation

Règlement de consultation Mairie de Salaise sur Sanne BP 20318 19 rue Avit Niclas 38150 SALAISE SUR SANNE Tel : 04.74.29.00.80 Marché de prestatins de services divers Règlement de cnsultatin Objet du marché à bns de cmmande Vidé

Plus en détail

PROVINCE DE HAINAUT ADMINISTRATION DE LA VILLE DE BINCHE

PROVINCE DE HAINAUT ADMINISTRATION DE LA VILLE DE BINCHE PROVINCE DE HAINAUT ADMINISTRATION DE LA VILLE DE BINCHE Service d'incendie ORDONNANCE DE POLICE RELATIVE A LA SECURITE DES IMMEUBLES, LOCAUX ET LIEUX OU PEUVENT SE REUNIR DE NOMBREUSES PERSONNES Conseil

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION

CONSEIL D ADMINISTRATION R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E D é p a r t e m e n t d e S E I N E - ET- M A R N E SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS DE SEINE ET MARNE GROUPEMENT DES OPERATIONS DIRECTION DES MOYENS

Plus en détail

Guide du participant (Défi trio) 2015

Guide du participant (Défi trio) 2015 Guide du participant (Défi tri) 2015 INFORMATIONS GÉNÉRALES Se rendre sur le site de la cmpétitin L évènement se tiendra au Parc de la rivière Gentilly. Accueil de Sainte-Marie-de-Blandfrd : 1000, rute

Plus en détail

LE RVER EN UN COUP D ŒIL

LE RVER EN UN COUP D ŒIL LE RVER EN UN COUP D ŒIL Le terme RVER est l acrnyme pur Régime Vlntaire d Epargne-Retraite. C est un nuveau régime de retraite régi par la Li sur les régimes vlntaires d'épargneretraite (Li sur les RVER)

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

En collaboration avec la direction territoriale du MFA

En collaboration avec la direction territoriale du MFA Prpsitins pur faciliter l utilisatin de l Entente de services de garde à cntributin réduite. En cllabratin avec la directin territriale du MFA Nus recherchns des slutins visant à : Simplifier le prcessus;

Plus en détail

AXE 3 : Agir pour l environnement et le développement durable de la région. Action 1 : Développement des énergies renouvelables

AXE 3 : Agir pour l environnement et le développement durable de la région. Action 1 : Développement des énergies renouvelables PREFET DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE AXE 3 : Agir pur l envirnnement et le dévelppement durable de la régin Actin 1 : Dévelppement des énergies renuvelables Thèmes priritaires (earmarking): 40 - Energies

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31)

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31) Syndicat Mixte DECOSET 6 bis avenue des Pyrénées BP 39 31242 L Unin Cedex Tel : 05.62.89.03.41 Fax : 05.62.89.03.40 Curriel : cntact@decset.fr Marché public de prestatins intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE

Plus en détail

FICHE PRATIQUE DE SÉCURITÉ

FICHE PRATIQUE DE SÉCURITÉ FICHE PRATIQUE DE SÉCURITÉ ED 141 nvembre 2012 Vs genux snt fragiles! Prtégez-les avec des prtecteurs des genux TRAVAILLER À GENOUX : LES RISQUES Dans de nmbreuses prfessins (pseurs de revêtements de sls,

Plus en détail

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties Avis sur les règles Appel à cmmentaires Règles des curtiers membres Persnne-ressurce : Richard J. Crner Vice-président à la plitique de réglementatin des membres 416 943-6908 rcrner@iirc.ca Destinataires

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Manuel d utilisation de Nomad Trading

Manuel d utilisation de Nomad Trading Manuel d utilisatin de Nmad Trading INTRODUCTION NmadTrading est un util qui vus permet d'accéder à vtre envirnnement de trading à distance. Cmment fnctinne-t-il? NmadTrading s'installe sur vtre platefrme

Plus en détail

POLICE MULTIPLE DE CHANTIER

POLICE MULTIPLE DE CHANTIER POLICE MULTIPLE DE CHANTIER MAISONS EN BOIS TOUTES LES ASSURANCES REQUISES PAR LE LOI FRANCAIS PAR FABRICATEURS IMPORTATEURS DEVELOPPEURS/PROMOTEURS AGENTS/DISTRIBUTEURS CONSTRUCTEURS & ACHETEURS CE GUIDE

Plus en détail

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal MARCHE de Service REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. n 074 B 037/05 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d une prcédure adaptée

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE MEDIATHEQUE NUMERIQUE

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE MEDIATHEQUE NUMERIQUE CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE MEDIATHEQUE NUMERIQUE Généralités ARTE France et Le Meilleur du Cinéma Français (LMC) céditent le site internet dénmmé «MEDIATHEQUE NUMERIQUE» accessible à

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions Dns des entreprises Vus êtes une entreprise, relevant de l IS (impôt sur les sciétés) u de l IR (impôt sur le revenu)? Vus puvez apprter un sutien matériel à une assciatin u une fndatin à travers des pératins

Plus en détail

TITRE PROFESSIONEL Agent de Prévention en Évènementiel (APE)

TITRE PROFESSIONEL Agent de Prévention en Évènementiel (APE) En partenariat avec l EMSP Centre canin ASPF TITRE PROFESSIONEL Agent de Préventin en Évènementiel (APE) PARTICIPANTS PRÉREQUIS PUBLICS CONCERNÉS 12 persnnes maximum Être âgé de 18 ans Tus publics Avir

Plus en détail

ASSURER UNE GRANDE INERTIE THERMIQUE

ASSURER UNE GRANDE INERTIE THERMIQUE - - ASSURER UNE GRANDE INERTIE THERMIQUE Chisir des matériaux lurds et les laisser en cntact direct avec l ambiance du lcal, pur dispser d un tampn thermique imprtant. PRINCIPES DEMARCHE Pur assurer le

Plus en détail

Règlement du jeu "Grand Jeu Semaine de la Banque Digitale 2015"

Règlement du jeu Grand Jeu Semaine de la Banque Digitale 2015 Règlement du jeu "Grand Jeu Semaine de la Banque Digitale 2015" Article 1 : Sciété Organisatrice La Caisse réginale de Crédit Agricle Mutuel Tuluse 31, sciété cpérative à capital variable, agréée en tant

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Rapprt Final préparé par le Cmité Technique de Revue des Titres et Cnventins Miniers de la République de Guinée cncernant la cnstructin et l'explitatin

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ASSURANCE ET PROTECTIONS

CONDITIONS GENERALES D ASSURANCE ET PROTECTIONS Qui smmes-nus? Nus smmes EUROPCAR France, Sciété par Actins Simplifiée au capital de 10 880 000,00 eurs immatriculée au registre du Cmmerce et des Sciétés de Versailles sus le numér 303 656 847 dnt le

Plus en détail

Résumé Les particularités des machines à sous et leur incidence sur le comportement des joueurs compulsifs

Résumé Les particularités des machines à sous et leur incidence sur le comportement des joueurs compulsifs Résumé Les particularités des machines à sus et leur incidence sur le cmprtement des jueurs cmpulsifs K. Finlay 1 H. H. C. Marmurek V. Kanetkar J. Lnderville Sujet de la recherche Quelques recherches laissent

Plus en détail

L Association sans but lucratif, asbl

L Association sans but lucratif, asbl L Assciatin sans but lucratif, asbl 1. Intrductin Lrsque deux u plusieurs persnnes s'asscient pur mettre des activités u des biens en cmmun, cette cllabratin est qualifiée, du pint de vue juridique, de

Plus en détail

PAR CES MOTIFS. Renvoie les parties à se pourvoir au principal ainsi qu'elles aviseront, mais dès à présent,

PAR CES MOTIFS. Renvoie les parties à se pourvoir au principal ainsi qu'elles aviseront, mais dès à présent, Cnstructin prjet 09.03.2015 PAR CES MOTIFS Le Président du Tribunal de grande instance, Juge des référés, statuant publiquement, par rdnnance, Renvie les parties à se purvir au principal ainsi qu'elles

Plus en détail

Haut Conseil de la santé publique

Haut Conseil de la santé publique Haut Cnseil de la santé publique AVIS relatif à la vaccinatin par le vaccin pneumcccique cnjugué 11 décembre 2009 Vaccin pneumcccique cnjugué Un nuveau vaccin pneumcccique cnjugué (Prevenar 13 ), cmpsé

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

Vous construisez? Avez-vous pensé à tous les risques?

Vous construisez? Avez-vous pensé à tous les risques? Vus cnstruisez? Avez-vus pensé à tus les risques? Les risques d'un chantier Cnstruire est un grand défi qui nécessite des myens imprtants. Dans cette périlleuse entreprise, vus n êtes pas à l abri d une

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LE DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES ÉLECTRONIQUES INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT POUR LE DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES ÉLECTRONIQUES INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT POUR LE DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES ÉLECTRONIQUES INVESTISSEMENT QUÉBEC Directin des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Sciété admissible... 3 Attestatin de

Plus en détail

Guide d aide à la rédaction d un essai

Guide d aide à la rédaction d un essai Guide d aide à la rédactin d un essai Un essai peut avir plusieurs bjectifs, mais la structure de base reste la même quel qu en sit le sujet. Vus puvez l écrire afin de discuter d un pint de vue particulier

Plus en détail