Cahier des clauses techniques particulières (CCTP)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cahier des clauses techniques particulières (CCTP)"

Transcription

1 J-M LIOT/TFV2007 Marché de services relatif à la maintenance et à l explitatin des installatins de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère Site de Grenble Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) CCTP maintenance et explitatin Page 1 sur 17 T1N38-5

2 Smmaire Cahier des clauses techniques particulières... 1 (CCTP) PRESENTATION Le site et ses activités Perfrmance énergétique et qualité envirnnementale Objet de la cnsultatin Objet Type et durée du cntrat Dcuments de référence REPARTITION PREVISIONNELLE DES ACTIVITES DE SERVICE Répartitin prévisinnelle des prestatins de maintenance Répartitin prévisinnelle des prestatins d explitatin ORGANISATION DE LA MAINTENANCE et de l EPLOITATION Péride d explitatin de la CMAI et hraires d interventin du mainteneur Températures cntractuelles Myens mis en œuvre par le titulaire Myens mis en œuvre par la CMAI MISSIONS PARTICULIERES AU DEMARRAGE DU CONTRAT Prise de cnnaissance du site Prise en main de l explitatin Dssier d explitatin maintenance (DEM) Prise en main et paramétrage de la GTC et des capteurs MAINTENANCE ET EPLOITATION Liminaires Maintenance curative Généralités Réactivité du Titulaire Maintenance préventive Généralités, définitins Cnsistance de la maintenance préventive relative aux équipements techniques Explitatin Perfrmance énergétique Cntrôles techniques réglementaires péridiques Tenue à jur de la dcumentatin technique relative au marché SUIVI Objectif du suivi et COPIL Actins de suivi et d analyse Cnsmmatins prévisinnelles Maintenance Cnfrt Bâti Mise à jur trimestrielle de la dcumentatin technique CCTP maintenance et explitatin Page 2 sur 17 T1N38-5

3 1 - P R E S E N T A T I O N 1.1 Le site et ses activités L'pératin cncerne l explitatin et la maintenance du siège de la Chambre de Métiers et de l'artisanat de l Isère, bâtiment en R+2, d'une surface hrs œuvre nette estimée à m² et de 1800 m² de parking en sus-sl. Ce bâtiment est implanté sur l'îlt F1 de la ZAC BOUCHAYER VIALLET. Le bâtiment est cmpsé de deux ailes surmntées de panneaux phtvltaïques entre lesquelles se placent des jardins en cascade cuvrant des éléments de liaisn. L'aile Nrd, en R+2, abrite les bureaux de la majrité des services de la Chambre de Métiers, ainsi que la Directin. L'aile Sud, en R+1 avec un RDC haut (4,5m), abrite une salle réceptin frmant l'angle des 2 rues (des Arts et Métiers et Victr Lastella) ainsi que les lcaux techniques. L'étage accueille lui, des salles de frmatins (classes - salles infrmatiques...). L'espace central est en R+1 avec au RDC l'accueil et ses services et au R+1 l'espace repas et la salle de réunin. L'ensemble est rienté Nrd Sud et est relié par des circulatins verticales dans les ailes Nrd et Sud (escaliers et ascenseurs). Le bâtiment est classé en ERP de 3 ème catégrie de type L, R et W + PS 1.2 Perfrmance énergétique et qualité envirnnementale La Chambre de Métier et de l Artisanat de l Isère, Maître d'ouvrage de l'pératin, a réalisé sn nuveau siège avec une démarche HQE en mettant l accent sur la maîtrise de l énergie. Cette pératin immbilière se veut exemplaire, représentative et démnstrative des valeurs et du savir-faire des artisans. La cnceptin du bâtiment a visé à atteindre l «Energie Psitive». L bjectif s entend avec l intégratin de tus les pstes de cnsmmatin (chauffage, rafraîchissement, ventilatin, auxiliaires, éclairage des bureaux ), y cmpris ceux qui ne snt pas intégrés dans la réglementatin thermique RT 2005 du bâtiment : bureautique, ascenseurs, serveurs, mtrisatin des stres, eau chaude sanitaire, éclairage tutes znes, usages divers de l électricité, etc. Le bâtiment sera dit «à énergie psitive» si, exprimée en énergie primaire et en bilan annuel, la ttalité de l énergie primaire prduite du site est supérieure à la ttalité de l énergie cnsmmée sur le site : NRJ Pr duite NRJ > 0 Cnsmmée Pur atteindre l bjectif Energie Psitive, des systèmes techniques perfrmants nt été mis en œuvre auxquels le mainteneur et explitant du bâtiment devra accrder une attentin particulière : la dalle active : la partie «bureaux» du bâtiment est traitée thermiquement par un système de dalle active. Les réseaux d eau chaude et fride snt culés directement dans la dalle et raynnent de chaque côté pur traiter thermiquement les lcaux. Ce système a une inertie imprtante et demande : un réglage fin pur avir la température suhaitée, ni plus ni mins une ptimisatin de la relance pur ne pas surcnsmmer les systèmes de régulatin mis en place ntamment les sndes CO2 : ces systèmes nt été mis en place pur écnmiser l énergie, par exemple en inccupatin u sus-ccupatin. Afin d assurer leur efficacité, il est nécessaire de vérifier régulièrement leur fnctinnement effectif récupérateur air neuf/air extrait rtatif rafraîchissement direct sur eau de nappe en été gestin des stres autmatisée par façade pur ptimiser la prtectin slaire etc. Pur écnmiser aussi l eau ptable, une cuve de récupératin des eaux pluviales est également installée sur chaque titure et alimente le réseau des sanitaires. CCTP maintenance et explitatin Page 3 sur 17 T1N38-5

4 1.3 Objet de la cnsultatin Objet La prestatin a pur bjectif : le maintien en bn état de marche des installatins de génie climatique du bâtiment et des autres installatins techniques dans le champ du marché, l ptimisatin permanente des réglages dans le but de minimiser les cnsmmatins d énergie, le cmpte-rendu péridique à la persnne publique des perfrmances énergétiques et envirnnementales réelles btenues, Type et durée du cntrat La Prestatin sera au Frfait (PF), sans intéressement sur les résultats de cnsmmatin. Durée : 1an à cmpter du 1er janvier 2015 Il n y aura pas d bligatin sur l btentin de l énergie psitive Dcuments de référence DOE à dispsitin du prestataire CCTP maintenance et explitatin Page 4 sur 17 T1N38-5

5 2 - R E P A R T I T I O N P R E V I S I O N N E L L E D E S A C T I V I T E S D E S E R V I C E 2.1 Répartitin prévisinnelle des prestatins de maintenance Liste des activités EQUIPEMENTS TECHNIQUES Plmberie Prductin ECS Systèmes de gestin des eaux pluviales (dnt cuve) Réseaux de distributin EF, ECS, EP, eau aducie Réseaux d évacuatin (EP, EU, EV) Rbinetterie, équipements sanitaires Réseau d arrsage et aménagements d eau extérieurs Traitement thermique Echangeur réseau de chaleur Echangeur nappe pur refridissement Réseau de distributin de chaleur et de frid Equipements terminaux de chauffage et de refridissement (dalle active, VCV, batteries, etc.) Equipements de prductin de frid Centrales de traitement de l air et échangeurs AN/AE Réseaux aérauliques Equipements terminaux (filtres, buche de sufflage u de reprise, systèmes de régulatin dnt sndes CO2 ) 2.2 Répartitin prévisinnelle des prestatins d explitatin Liste des activités CONTROLES TECHNIQUES REGLEMENTAIRES Etanchéité fluide frigrigène ACTIVITES NON COMMERCIALES Tenue à jur de la dcumentatin technique relative au marché CCTP maintenance et explitatin Page 5 sur 17 T1N38-5

6 3 - O R G A N I S A T I O N D E L A M A I N T E N A N C E E T D E L E P L O I T A T I O N 3.1 Péride d explitatin de la CMAI et hraires d interventin du mainteneur Les heures d explitatin prévues à la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère snt de : 8 heures à 17 heures du Lundi au Vendredi inclus, hrs jurs fériés et chômés. Le titulaire devra puvir intervenir sur tute la péride d explitatin de la CMAI en temps nrmal. L interventin en-dehrs de cette péride est réservée aux cas d urgence. 3.2 Températures cntractuelles Cnfrmément au prgramme de la CMAI, les températures cntractuelles sernt : Chauffage/mde hiver : température dans les bureaux, salles de réunin, pste de travail permanent : à définir avec le titulaire, Température dans les circulatins intérieures et les sanitaires : à définir avec le titulaire, température pur les lcaux en péride d inccupatin de mins de 12 heures : à définir avec le titulaire, température pur tus les lcaux en péride d inccupatin cntinue : à définir avec le titulaire. Rafraîchissement/mde été : 27 C par une température extérieure de 32 C sans cntrôle de l hygrmétrie. dans le cadre d une recherche de perfrmance énergétique, la CMAI accepte une certaine dérive des températures d été dans ces lcaux au-delà de 32 C extérieur : T = 5 C. 3.3 Myens mis en œuvre par le titulaire Dans sn ffre, le titulaire devra décrire les myens humains et matériels qu il cmpte mettre en œuvre pur réaliser sa missin. Il indiquera la cmpsitin et les références de l équipe qu il suhaite affecter au marché, ainsi que : le planning de présence de sn équipe : ce planning devra être présenté pur être validé par la CMAI les hraires d astreinte les myens matériels éventuellement mis en œuvre par lui pur mener à bien sa missin (par exemple : GMAO) Le Titulaire devra par ailleurs, en plus de ses missins de maintenance et d explitatin, assurer un suivi régulier des perfrmances énergétiques du bâtiment et de sa maintenance qu il présentera à la Chambre lrs d un COPIL trimestriel (détaillé au 6). La CMAI suhaitera avir un accès partiel à la GMAO sur site pur cnnaître les prchaines interventins, avir une vue glbale sur les actins du titulaire et d une façn générale maîtriser l interventin du titulaire. 3.4 Myens mis en œuvre par la CMAI Lcaux Le titulaire aura accès à l ensemble des lcaux techniques cntenus dans sn périmètre. Par ailleurs, un pste sera mis à sa dispsitin dans le lcal des intendants, avec des renvis de la GTC sur ce pste infrmatique pur qu il puisse assurer sa maintenance. Interlcuteurs directs Les interlcuteurs directs du Titulaire sernt les intendants de la CMAI : En pririté : Jean-Luis GAYDON : En cas d absence : Gilles ROGER : Qui aurnt accès à la GTC, accès partiel à la GMAO et pilternt l actin du Titulaire seln la missin furnie. CCTP maintenance et explitatin Page 6 sur 17 T1N38-5

7 4 - M I S S I O N S P A R T I C U L I E R E S A U D E M A R R A G E D U C O N T R A T 4.1 Prise de cnnaissance du site Le Titulaire, à sn arrivée, dit mettre en œuvre les myens nécessaires pur prendre cnnaissance de l immeuble et appréhender clairement les cntraintes et les spécificités du site pur déplyer les équipes futures qui viendrnt expliter le site. Il dit dnc : prendre cnnaissance précisément des lieux et de ses missins, prendre cnnaissance précisément des équipements, prendre cnnaissance du fnctinnement du siège de la CMAI, cnnaître parfaitement les caractéristiques des bâtiments, des espaces extérieurs, des équipements mis à dispsitin, prendre en cmpte et intégrer les méthdes de travail de la CMAI, 4.2 Prise en main de l explitatin Dans le cadre de la mise en explitatin le Titulaire dit effectuer à minima les missins suivantes : définir et mettre en place les myens matériels et les prduits nécessaires pur réaliser l ensemble des prestatins nécessaires aux exigences qualités, définir et mettre en œuvre les chix techniques et technlgiques pur gérer l explitatin, définir et mettre en œuvre les mesures et prcédures permettant de garantir le maintien dans le temps du respect de la perfrmance envirnnementale et énergétique intégrés dans la cnceptin du bâtiment, définir le paramétrage et le libellé des pints et des évènements sur la GTC si ceux mis en place s avéraient insuffisants, cnstituer l rganigramme fnctinnel des équipes, l affectatin des tâches, les prcédures d échanges et de cmmunicatin internes et externes, intégrer dans la base d infrmatin l ensemble des équipements techniques installés et pris en cmpte dans le cadre du cntrat au titre de la maintenance et de l explitatin, mettre en place les plans et gammes de maintenance pur l ensemble des équipements du site, mettre en place le Reprting demandé par la CMAI cncevir et mettre en place les installatins cmplémentaires, ntamment les systèmes de gestin de l infrmatin pur les prestatins du cntrat, élabrer et mettre en œuvre les plannings de gestin et d explitatin, mettre en place les prcédures détaillées crrespndant aux activités de l immeuble, mettre en œuvre les prcessus d explitatin/maintenance pur chaque dmaine d activité et mettre en œuvre des éventuels dispsitifs cmplémentaires, frmer l ensemble de ses équipes et l intendant de la CMAI à l utilisatin des utils métiers (GTC, GMAO le cas échéant, ), furnir les états d avancements de la mise en explitatin suivant les exigences frmulées par la CMAI. Le Titulaire attachera par ailleurs un sin particulier à la crdinatin avec le mainteneur actuel DALKIA afin de s assurer que l ensemble des infrmatins dnt il dispse est à jur. 4.3 Dssier d explitatin maintenance (DEM) Le Titulaire devra cnstituer le dssier technique d explitatin maintenance de l immeuble. Pur ce faire il devra analyser la dcumentatin relative aux installatins et participer au cntrôle des DOE, et cnstituer les DEM. Le Titulaire devra ntamment : Vérifier la chérence entre les infrmatins dnt il dispse et les installatins techniques réelles mises en place sur le prjet, établir un plan de classement des dcuments, plans et prcédures, intégrer les plans d exécutin des uvrages et les DOE dans le système de gestin de l infrmatin cnstitué par le Titulaire, mettre au pint les prcédures d actualisatin de la dcumentatin technique. Il analysera et réceptinnera les dcuments relatifs aux équipements techniques et utils mis à sa dispsitin et les cmpléments apprtés, vérifier et classer l ensemble de la dcumentatin technique relative aux équipements mis à dispsitin, intégrer à la base d infrmatin l ensemble des équipements techniques installés et pris en cmpte, cnstituer le dssier des prcédures techniques et de fnctinnement, établir le dssier de gestin et de suivi des mises à jur des lgiciels et des mts de passe, avec la traçabilité des évlutins successives. CCTP maintenance et explitatin Page 7 sur 17 T1N38-5

8 4.4 Prise en main et paramétrage de la GTC et des capteurs Le Titulaire devra rencntrer l installeur de la GTC pur être frmé à sn utilisatin et également pur que la GTC puisse être paramétrée seln les besins du mainteneur. La GTC devra être paramétrée pur servir à minima pur la maintenance «qutidienne» et le suivi des cnsmmatins avec ntamment la mise en place de systèmes d alerte sur certains cmpteurs clés (détectin de fuites, détectin des cnsmmatins d éclairage u de bureautique en inccupatin, etc.) pur le suivi et les analyses mensuelles des cnsmmatins du bâtiment pur la présentatin des indicateurs de perfrmance de l uvrage au COPIL Les cmpteurs et capteurs installés dans le bâtiment qui effectuent les mesures reprtées sur la GTC snt la base de tut le suivi qui sera effectué. Il est dnc essentiel de les réceptinner, de vérifier leur bn fnctinnement et de les ré étalnner régulièrement. Si les cmpteurs et capteurs en place snt jugés nn représentatifs u insuffisants, le mainteneur aura la charge de le signaler à la CMAI. Aucune déficience d un capteur u d un cmpteur ne purra être mise en avant pur justifier d une dérive des cnsmmatins u du cnfrt. CCTP maintenance et explitatin Page 8 sur 17 T1N38-5

9 5 - M A I N T E N A N C E E T E P L O I T A T I O N 5.1 Liminaires Les prestatins de maintenance cnfiées au Titulaire divent répndre aux bjectifs suivants : Garantir les cnditins techniques ptimales à la réalisatin des activités administratives et de frmatin au sein de l établissement. Assurer les meilleures cnditins de cnfrt, d hygiène et de sécurité, pur le persnnel et le public accueilli. Garantir la durabilité et les perfrmances de fnctinnement des installatins et des équipements furnis à un niveau ptimal. Garantir la pérennité du patrimine technique dans sn ensemble. Garantir une capacité de mbilisatin pur tute situatin d urgence u de crise liée à un événement technique relevant d une prestatin qui lui est déléguée. Pur atteindre ces bjectifs le Titulaire s engage sur : des prcédures de traitement des signalements des bligatins de myen humains et matériel tels que : mise en place d une équipe de cmpétence affirmée, astreinte technique, délai maximum garanti d interventin, appel à des spécialistes extérieurs, utillage, stck de pièces détachées, myen de cmmunicatin et de transprt. des bligatins de résultats tels que : délai maximum de rétablissement, dispnibilité garantie des installatins, dispnibilité garantie des surfaces d activité, reprting, taux de satisfactin des usagers une bligatin d archivage et de cnservatin des dnnées relatives aux pératins de maintenance sur tute la durée du cntrat. 5.2 Maintenance curative Généralités Les actins de maintenance crrective snt définies dans la nrme NF : 1 er niveau : «Réglages simples, échanges d éléments cnsmmables, sans cnnaissances spécifiques et sans utillage. Actins menées dans le cadre de l explitatin et cnduite u dans le cadre de l entretien par un pérateur suivant les directives du livret d installatin» 2 ème niveau : «Dépannage par échange standard d éléments simples (suite à cnstat visuel u demande très simple)» 3 ème niveau : «Diagnstic des pannes, réparatin par échange standard de pièces u d éléments fnctinnels, réparatins mécaniques mineures», 4 ème niveau : «Tutes les pératins myennes de maintenance crrective» Tut au lng du cntrat, des événements de tutes natures purrnt apparaître sur l uvrage. Ils sernt signalés par la persnne publique au Titulaire au travers des interfaces de dialgue. Ces événements sernt saisis et enregistrés dans l util de suivi de la maintenance qui génère l uverture de «bns de travail». Ces demandes fnt l bjet d interventins de maintenance curative de la part des techniciens de maintenance du Titulaire. Au mment de la saisie d un événement dnnant lieu à une interventin curative, le statut du bn de travail crrespndant à cette demande est «uvert». Le bn de travail sera «fermé» après qu il ait été remédié définitivement à la panne. La mise en œuvre CCTP maintenance et explitatin Page 9 sur 17 T1N38-5

10 d un myen de cnturnement, validé par la persnne publique permet de ne plus cnsidérer l équipement u le lcal cmme indispnible. Le temps éculé entre la saisie de l événement et la fermeture du bn de travail crrespndant, est appelé «temps de rétablissement». A chaque événement sera assciée une ntin de «pririté», la pririté dépendant de l impact ptentiel de l événement sur l activité. Cette ntin a pur bjet de qualifier le niveau de gravité de la panne afin que le Titulaire pririse ses interventins et adapte la réactivité de ses équipes d interventin au niveau de gravité. Niveau de pririté La ntin de pririté se fait sur une échelle à 3 niveaux seln l impact ptentiel de l évènement : Pririté de niveau 1 : Empêche l activité, u présente un risque vital pur une persnne (public, persnnel) Pririté de niveau 2 : Gêne l activité (retards, myens supplémentaires nécessaires, dégradatin de la qualité de service, ), u/et susceptible d induire un risque d accident pur les persnnes. Pririté de niveau 3 : Ne gêne pas u n a aucune incidence à curt terme sur l activité et ne présente pas de danger pur les persnnes Réactivité du Titulaire La persnne publique s attend à ce que le Titulaire réagisse le plus vite pssible. Pririté de niveau 1 : 4 heures Pririté de niveau 2 : 12 heures Pririté de niveau 3 : 24 heures 5.3 Maintenance préventive Généralités, définitins Les actins de maintenance préventive snt définies dans la nrme NF : 1 er niveau : «Réglages simples, échanges d éléments cnsmmables, sans cnnaissances spécifiques et sans utillage. Actins menées dans le cadre de l explitatin et cnduite u dans le cadre de l entretien par un pérateur suivant les directives du livret d installatin». 2 ème niveau : «Opératins mineures préventives» 3 ème niveau : «Diagnstic des pannes, réparatin par échange standard de pièces u d éléments fnctinnels, réparatins mécaniques mineures» 4 ème niveau : «Tutes les pératins imprtantes de maintenance préventive et de révisin. Les pératins de réglage de systèmes cmplexes». Ces visites et interventins de maintenance préventive (systématique, cnditinnelle u prédictive) nt pur but de diminuer les risques de panne u de désrdre, et de cnserver dans le temps les perfrmances des installatins à un niveau ptimal cnfrme à celui des perfrmances initiales. La maintenance préventive curante regrupe les interventins simples dnt les bjectifs snt : d assurer la sûreté de fnctinnement technique en anticipant les désrdres accidentels, d'éviter les cnséquences cûteuses de réparatins à caractères hâtifs et tardifs en prévyant des réfectins prgrammées, d'ptimiser le rendement des installatins, et de ce fait les cnsmmatins énergétiques, de maintenir les cnditins de cnfrt pur les ccupants du site. Il est prcédé plus particulièrement à : Des cntrôles, tests et vérificatins permettant de mettre à jur des degrés d usure imprtants u des anmalies éventuelles, Tute pératins d entretien (graissage, huilage, resserrage, réglages, etc.) précnisées par les cnstructeurs et installateurs et permettant de garantir la pérennité des installatins et leurs niveaux de perfrmance, Tute remise en état des éléments dnt la visite aura mis en exergue un défaut de fnctinnement. Les visites et interventins de maintenance préventive snt planifiées seln des gammes qui snt établies à partir des recmmandatins des cnstructeurs et à la lumière de l expérience et des évènements cnstatés par le Titulaire. CCTP maintenance et explitatin Page 10 sur 17 T1N38-5

11 Elles snt effectuées par le Titulaire dans le respect du cadre préétabli, (Cf. tableaux des paragraphes ci-dessus) dans lequel les péridicités snt ntées cmme suit : J : péridicité jurnalière H : péridicité hebdmadaire M : péridicité mensuelle, T : péridicité trimestrielle, A : péridicité annuelle, Autres : péridicité à préciser La simple applicatin des gammes succinctes de maintenance décrites ci-après ne saurait dispenser le Titulaire de la garantie de bn fnctinnement de l uvrage due au titre de la garantie des perfrmances attendues. Nta : Les actins de maintenance (préventive et cur ative) sernt cnsidérées cmme imputables au mainteneur dans la mesure ù la part furniture de l actin de maintenance est inférieure u égale à 600 HT Cnsistance de la maintenance préventive relative aux équipements techniques TACHES DE MAINTENANCE PREVENTIVE PERIODICITE J H M T A autre SECURITE SANITAIRE Cntrôle des températures de distributin de l eau (température de départ et de retur bucle) Cntrôle des clapets anti-retur, purgeurs, manchettes témins ECS Entretien des cumulus électriques réalisant l ECS Entretien du réseau ECS Cntrôle des températures de distributin de l eau COMPTAGE Relevé des index, cntrôle de l état du cmpteur et de l absence de fuite. VANNES ET ROBINETTERIE Vérificatin du bn fnctinnement Campagne de manœuvre des vannes Graissage des parties mbiles Resserrage des presse-étupes, et réfectin si nécessaire APPAREILS SANITAIRES Cntrôle visuel de l état général des appareils Cntrôle du bn fnctinnement des rbinets, mélangeurs, butns pussirs, cl de cygne, mitigeurs, pmmes de duche, flexibles, etc. Cntrôle du bn fnctinnement et réglage des chasses d eau WC Cntrôle de l étanchéité sur alimentatin et évacuatin Cntrôle des fixatins des appareils et de l étanchéité entre appareil et mur supprt Détartrage des musseurs et pmmes de duche de duches (remplacement si nécessaire) GESTION DES EAU PLUVIALES Cuve de rétentin : Nettyage manuel de la filtratin aval Nettyage du bac de décantatin amnt Cntrôle des autmatismes de la cuve (discnnecteur, remplissage en eau ptable quand la cuve est vide, alarme si le niveau est trp haut) Curage, nettyage de la cuve Cascade extérieure sur la partie centrale : Nettyage de la filtratin amnt et aval Curage, nettyage de la circulatin d eau Entretien de la pmpe de circulatin CCTP maintenance et explitatin Page 11 sur 17 T1N38-5

12 RESEAU D EVACUATION Cntrôle d aspect et de bnne cnservatin, vérificatin des fixatins, remise en état si nécessaire Cntrôle d aspect et de bnne cnservatin des dispsitifs de rétentin d eaux pluviales. Cntrôle de la bnne évacuatin des eaux usées u des eaux vannes, nettyage et/u débuchage si nécessaire. Démntage des siphns et nettyage des filtres et des grilles des bndes d évacuatin Vérificatin du bn éculement : EP u EV u EU vers les cllecteurs, débuchage par tut myen apprprié si nécessaire Echangeur chaleur et de refridissement TACHES DE MAINTENANCE PREVENTIVE ECHANGEUR RESEAU DE CHALEUR Cntrôle visuel d absence de fuite Relevé températures et pressins et réglage le cas échéant Cntrôle des presses étupes des vannes Détartrage Epreuve hydraulique ECHANGEUR RESEAU DE NAPPE Cntrôle visuel d absence de fuite Relevé températures et pressins et réglage le cas échéant Cntrôle des presses étupes des vannes Détartrage Epreuve hydraulique PERIODICITE J H M T A autre EQUIPEMENT PRODUCTION DE FROID (SPLITS LT INFO) Cntrôle du bn état général des appareils, détectin de bruits u vibratins anrmaux Cntrôle et relevé des pressins HP, BP et températures eau entrée, srtie évaprateur et cndenseur Relevé cmpteur hraire Cntrôle de la régulatin Essais des pressstats HP, BP Cntrôle et essai thermstat anti-gel Recherche fuites (huile et fluide frigrigène), et appints si nécessaire. Nettyage cmpresseur Nettyage cndenseur à air Cntrôle démarrage ventilateurs et mesure des I absrbées. FORAGES GEOTHERMIQUES Cntrôle des sndes : température aller, retur Pmpe de frage à vitesse variable Cntrôle visuel de l état général Cntrôle des presses étupes Relevé des heures de fnctinnement et permutatin si nécessaire Relevé du P de la pmpe et nettyage des filtres si nécessaire Cntrôle mteur (I absrbée, islement ) Cntrôle de la fixatin et de la prtectin anti-vibratile des mtpmpes. Cntrôle des rulements, graissage des paliers Cntrôle des variateurs de la pmpe et réglage si nécessaire RESEAU DE DISTRIBUTION EAU CHAUDE OU RAFRAÎCHIE Pmpes et circulateurs Cntrôle visuel de l état général Cntrôle des presses étupes Relevé des heures de fnctinnement et permutatin si nécessaire Relevé du P de la pmpe et nettyage des filtres si nécessaire CCTP maintenance et explitatin Page 12 sur 17 T1N38-5

13 TACHES DE MAINTENANCE PREVENTIVE PERIODICITE J H M T A autre Cntrôle mteur (I absrbée, islement ) Cntrôle de la fixatin et de la prtectin anti-vibratile des mtpmpes. Cntrôle des rulements, graissage des paliers Canalisatins Cntrôle visuel de l état général (calrifuge, crrsin, fixatin, ), réfectin si nécessaire Cntrôle et graissage des rganes de barrage Cntrôle de l entartrage du réseau Vérificatin de l étanchéité des circuits, reprise des fuites si nécessaire, cntrôle des purgeurs. Cntrôle externe des jints Nettyage et rinçage du réseau Cntrôle vase d extensin Cntrôle du bn fnctinnement de la sécurité manque d eau Vannes et rbinetterie Campagne de vérificatin du bn fnctinnement Graissage des parties mbiles Resserrage des presse-étupes, et réfectin si nécessaire Cntrôle des paramètres physicchimiques de l eau de chauffage Visite cmplète des vannes et rbinetteries tus les 3 ans Supape de sécurité essais manuels de bn fnctinnement visite cmplète : tarage et essais Cntrôle et nettyage des purgeurs d air Nettyage des filtres et pts à bue REGULATION Cntrôle des pints de cnsigne des régulateurs Relevé des paramètres de fnctinnement des régulateurs (valeurs de gain en prprtinnel, intégral, dérivé) et cmparaisn avec les dnnées thériques Cntrôle du réglage des thermstats Cntrôle, étalnnage et test des sndes, cmpteurs, capteurs Vérificatin des actinneurs par la régulatin Cntrôle général et nettyage de l armire électrique. Cntrôle de la liaisn et de la transmissin des dnnées Cntrôle des liaisns électriques, capteurs, électrvannes, resserrage des cnnexins si nécessaire APPAREILS TERMINAU VCV Purge d air Cntrôle du rbinet thermstatique Cntrôle de la rbinetterie d islement Cntrôle des presse-étupes Changement des filtres DALLE ACTIVE Purge d air Cntrôle du rbinet thermstatique Cntrôle de la rbinetterie d islement Ventilatin TACHES DE MAINTENANCE PREVENTIVE BATTERIES CHAUDES/FROIDES Cntrôle températures amnt aval Cntrôle des batteries et de leur étanchéité Vérificatin de la prpreté et du clmatage par mesure de la perte de charge Vérificatin et nettyage du bac de récupératin des cndensats. PERIODICITE J H M T A autre CCTP maintenance et explitatin Page 13 sur 17 T1N38-5

14 TACHES DE MAINTENANCE PREVENTIVE PERIODICITE J H M T A autre Cntrôle des vannes (presse-étupes, servmteurs) CENTRALES DE TRAITEMENT D AIR Vérificatin de bn fnctinnement (relevé des T, cntrôle psitin des vlets, cntrôle éculement des cndensats, cntrôle perte de charge des filtres, etc.) Caissns Cntrôle électrique des mteurs des ventilateurs (mesure intensité, cntrôle islement, liaisn de masse) Cntrôle de l état et de la tensin des curries et remplacement si nécessaire. Cntrôle de l alignement des pulies. Graissage des paliers, cntrôle des rulements Cntrôle du fnctinnement des registres et lubrificatin Cntrôle des mt-réducteurs Cntrôle de la bnne évacuatin des cndensats, nettyage du bac de récupératin Cntrôle pertes de charges des filtres et remplacement si nécessaire Cntrôle de l étalnnage des appareils de mesure Cntrôle de l état des sufflets et des plts anti-vibratiles Nettyage cmplet du caissn Régulatin Cntrôle des pints de cnsigne des régulateurs Relevé des paramètres de fnctinnement des régulateurs (valeurs de gain en prprtinnel, intégral, dérivé) et cmparaisn avec les dnnées thériques Cntrôle du réglage des thermstats Cntrôle, étalnnage et test des sndes Vérificatin des actinneurs par la régulatin Cntrôle général et nettyage de l armire électrique. Cntrôle de la liaisn et de la transmissin des dnnées Cntrôle des liaisns électriques, capteurs, électrvannes, resserrage des cnnexins si nécessaire Variateur de vitesse Cntrôle de l état général Vérificatin des paramètres électriques Vérificatin des prtectins et sécurités Cntrôle des paramètres de cmmande Nettyage, dépussiérage Armire électrique Vérificatin générale, remplacement des vyants Resserrage des brniers Cntrôle des intensités, vérificatin de sécurité Dépussiérage et nettyage des cntacts Cntrôle de l arrêt d urgence ECHANGEUR ROTATIF Cntrôle de la charge Cntrôle P batterie (aéraulique et hydraulique) Cntrôle de la tringlerie RESEAU AERAULIQUES Nettyage des grilles des prises d air neuf et de rejet Cntrôle de l encrassement des filtres Nettyage des filtres Nettyage des buches de sufflage et d extractin dans les lcaux Nettyage général des réseaux Cntrôle des ancrages de fixatin Cntrôle des registres, clapets (graissage des axes en partie mbiles, cntrôle des curses et mécanismes) Cntrôle des indicateurs de mesure et étalnnage Vérificatin des débits CCTP maintenance et explitatin Page 14 sur 17 T1N38-5

15 TACHES DE MAINTENANCE PREVENTIVE PERIODICITE J H M T A autre Cntrôle de la qualité de l air intérieur EQUIPEMENTS TERMINAU Vérificatin des débits cnfrmément au dimensinnement lcal par lcal Cntrôle des régulatins par détectin de présence u sndes CO2 dans les lcaux équipés Nettyage des filtres, buches de sufflage et buches de reprise Perfrmance des systèmes CVC et d électricité spécifique Vérificatin des pertes de charge sur les circuits hydrauliques et actins crrectives nécessaires Vérificatin de l état du calrifuge des réseaux hydrauliques Vérificatin des pertes de charge sur les circuits aérauliques et actins crrectives nécessaires Vérificatin de l état du calrifuge des réseaux aérauliques Vérificatin de l efficacité des échangeurs de la ventilatin duble-flux Vérificatin de la dérive des températures de cnsigne dans les différents lcaux et infrmatin à la CMAI Vérificatin des réglages (prgrammatins ) et du bn fnctinnement des appareils de régulatin (thermstats, sndes, détecteurs ) sur les installatins climatiques Analyse des cnsmmatins énergétiques Cmparaisn des cnsmmatins énergétiques pste par pste sur une péride dnnée avec celles de la même péride sur les années précédentes, détectin des dysfnctinnements éventuels et infrmatin à la persnne publique des écarts significatifs 5.4 Explitatin Perfrmance énergétique L explitatin et la maintenance du bâtiment snt les piliers de sa perfrmance énergétique. Il n y a pas d exigence de perfrmance énergétique mais le bâtiment dit tut de même être cnduit de façn à limiter ses cnsmmatins. L explitant sera encuragé à prpser et discuter des mesures de réductin des cnsmmatins énergétiques, ntamment dans le cadre des COmités de PILtage du bâtiment qui aurnt lieu trimestriellement Cntrôles techniques réglementaires péridiques Des cntrôles techniques péridiques sernt pris en charge par le Titulaire. La liste ci-après cnstitue une liste nn exhaustive des cntrôles réglementaires à réaliser sur l uvrage. Cette liste sera cntinuellement remise à jur en fnctin de l évlutin de la réglementatin, et la fréquence des cntrôles sera en stricte cnfrmité avec les impsitins de cette dernière. Cntrôle de l étanchéité des installatins frigrigènes (lcaux infrmatiques) Le titulaire du cntrat précisera la qualité pressentie de l intervenant (bureau de cntrôle agréé u technicien qualifié). Ces interventins dnnernt lieu à l établissement d un rapprt par l rganisme de cntrôle agréé, u du technicien qualifié, indiquant : les réserves relevant du Titulaire, les réserves éventuelles relevant de la CMAI. Le Titulaire lèvera dans les meilleurs délais les réserves relevant de ses bligatins et furnira les cnclusins dans le cadre de ses rapprts d activité. NOTA : Si des réserves relevant du Titulaire cnduisent à un avis défavrable (partiel u ttal) à la pursuite de l explitatin des activités, les surfaces cncernées par ces réserves sernt cnsidérées cmme indispnibles jusqu à la levée des réserves Tenue à jur de la dcumentatin technique relative au marché La tenue à jur de la dcumentatin technique est une missin d explitatin et une missin de suivi à la charge du Titulaire. Cette missin est décrite en détail au 6.3. CCTP maintenance et explitatin Page 15 sur 17 T1N38-5

16 6 - S U I V I 6.1 Objectif du suivi et COPIL Le suivi des cnsmmatins énergétiques du bâtiment représente une part imprtante du futur mainteneur/explitant. Cette vlnté a plusieurs causes. Tut d abrd, le bâtiment est neuf et la CMAI suhaite dnc puvir détecter rapidement d éventuels dysfnctinnements de ses installatins. Par ailleurs, le bâtiment se veut innvant avec des systèmes encre assez peu classiques en France et un suivi précis dit permettre de vérifier la perfrmance de ces systèmes et une meilleure prise en main par l explitant. Enfin, le bâtiment a été cnçu pur être à Energie Psitive et le suivi précis et régulier des cnsmmatins est dnc nécessaire pur éviter les dérives et parvenir à cet bjectif au but de quelques années. La CMAI a dnc suhaité mettre en place un COPIL avec le mainteneur pur faire un pint trimestriel sur la perfrmance énergétique du bâtiment, les cnsmmatins par usage et par péride, le suivi de la maintenance, les prblèmes rencntrés, etc. Le but de ces COPIL est de permettre : un suivi régulier des cnsmmatins et une cmparaisn avec des cnsmmatins prévisinnelles, la mise en place d actins crrectives régulières pur planifier des actins d améliratin u de crrectin des systèmes, un échange autur de la maintenance et du ressenti des utilisateurs, une infrmatin de la CMAI à destinatin de sn persnnel, au final une améliratin cntinue et prgressive des ratis énergétiques. 6.2 Actins de suivi et d analyse Le Titulaire effectuera un rapprt trimestriel cncernant les cnsmmatins réelles et prévisinnelles du bâtiment, ses activités de maintenance et les plaintes des utilisateurs enregistrées qu il présentera lrs du COPIL. A cet effet, le Titulaire élabrera une trame de rapprt qui sera prpsée puis enrichie par les prpsitins de la CMAI et validée Cnsmmatins prévisinnelles Afin d analyser les cnsmmatins du bâtiment, le Titulaire les cmparera avec des cnsmmatins prévisinnelles. Cette cmparaisn s effectuera autant que pssible usage par usage (chauffage, rafraîchissement, ventilatin, pmpes de distributin, autres auxiliaires, éclairage, ascenseurs, bureautique, etc.) et zne par zne. Analyse Le rapprt du titulaire cmprtera les analyses suivantes : Analyse à minima une fis par mis des relevés de cmpteurs par sus-cmptage A minima une fis par an, réaliser une revue de l efficacité du système dans sa ttalité avec remise d un diagnstic à la CMAI Analyse des écarts cnstatés Maintenance Le Titulaire effectuera un rapprt trimestriel de ses activités de maintenance qu il présentera lrs du COPIL. Ce rapprt devra cmprter un suivi des indicateurs de perfrmance de la maintenance ntamment : Synthèse des demandes d interventin des ccupants à minima une fis par mis Suivi des rdres de travail en curs Suivi des rdres de travail effectués, retur sur les évènements marquants pur infrmatin à la CMAI et à sn persnnel Cnfrt Le Titulaire apprtera une attentin particulière dans sn rapprt et lrs du COPIL au cnfrt ressenti par les usagers. Ce cnfrt sera évalué : CCTP maintenance et explitatin Page 16 sur 17 T1N38-5

17 en effectuant une analyse statistique des températures intérieures ressenties par les usagers : myenne des températures seln les znes, le mis, l hraire. Cette analyse permettra également de vir si l écart entre la cnsigne et la température réelle est trp imprtant (surcnsmmatin u incnfrt thermique). en détaillant les éventuelles plaintes des ccupants enregistrées et les répnses apprtées à chacune. Cela permettra par ailleurs d évaluer si une actin glbale de cmmunicatin aux ccupants dit être mise en œuvre Bâti Le Titulaire devra enfin à minima une fis par an, réaliser un diagnstic du système de gestin des eaux pluviales. Ce diagnstic fera également la synthèse des travaux effectués pendant l année. 6.3 Mise à jur trimestrielle de la dcumentatin technique Dans la cntinuatin de sn travail de cnstitutin des DEM (décrit au 4.5), le Titulaire devra la mise à jur au plus tus les tris mis, en vue du cmité de piltage, de la dcumentatin technique d entretien et de maintenance cnstituée. Les interventins de maintenance curative réalisée et les rapprts trimestriels de cnsmmatin devrnt faire partie de cette dcumentatin. Cette dcumentatin devra permettre à tut technicien de cmprendre rapidement le fnctinnement du bâtiment et de se repérer dans les installatins techniques sans cnsulter de vlumineux dssiers. Cachet et signature du candidat CCTP maintenance et explitatin Page 17 sur 17 T1N38-5

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE CHARTE de REFERENCEMENT Bureaux d études techniques Sciétés et adresses : IMMOBILIERE 3F : 159, rue Natinale 75638 Paris Cedex 13 RSF : 3, allée de la Seine 94200 Ivry sur Seine RUF : 32 curs du Danube

Plus en détail

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche Cmmunauté de Cmmunes du Rhône aux Grges de l'ardèche Prtcle pur l établissement d un réseau de distributin d eau ptable en vue de sn intégratin au réseau public. Prtcle validé par délibératin en Cnseil

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31)

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31) Syndicat Mixte DECOSET 6 bis avenue des Pyrénées BP 39 31242 L Unin Cedex Tel : 05.62.89.03.41 Fax : 05.62.89.03.40 Curriel : cntact@decset.fr Marché public de prestatins intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE

Plus en détail

Cabinet LUTZ. Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY. La Chaufferie

Cabinet LUTZ. Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY. La Chaufferie Cabinet LUTZ Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY La Chaufferie La résidence de Lattre de Tassigny 200 lgements «haut de gamme» cnstruits en 1972 Une cnversin fiul / gaz en 1987 Depuis une demande de cnfrt

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAIRIE DE BP 9 33611 CESTAS CEDEX www.mairie-cestas.fr Tel : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du Cde des Marchés Publics) MAINTENANCE ET ASSISTANCE INFORMATIQUE DES SYSTEMES

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

Annexe Conditions d hébergement

Annexe Conditions d hébergement Annexe Cnditins d hébergement 1 Avant-prps DENTALVIA-MEDILOR recurt, pur la furniture de sn service e.cdentist à ses Clients, à un hébergement agréé de dnnées de santé à caractère persnnel auprès de :

Plus en détail

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis manuel de l' teur tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. PRESENTATION GENERALE DU SITE HAGER-ENERGY... 2 2. CONNEXION AU SITE... 3 3.... 4 3.1 COMPTE... 4 3.2 PAGE D ACCUEIL... 5 3.3 APPAREILS... 5 3.4 MON LOGEMENT...

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

LA FONCTION ET SON CONTEXTE

LA FONCTION ET SON CONTEXTE Prfil de fnctin : Analyste-prgrammeur LA FONCTION ET SON CONTEXTE Intitulé de la fnctin Analyste-prgrammeur Grade : analyste-prgrammeur Rang : 100/4i Département auquel se rattache la fnctin : Dévelppement

Plus en détail

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu La FDA ffre cette traductin à titre de service pur l audience internatinale. Nus espérns que cette traductin vus sera utile. En dépit des effrts furnis par l Administratin pur que la traductin sit la plus

Plus en détail

Description d une offre de formation

Description d une offre de formation Descriptin d une ffre de frmatin Date de mise à jur : 03/03/15 CONDUCTEUR DE LIGNE DE PRODUCTION EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE (H/F) Identificatin interne (bligatire) cde HACORD :INALCL cde REM : 4512201 cncrdance

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES «Téléphonie fixe» Déploiement d une solution de téléphonie fixe.

CAHIER DES CHARGES «Téléphonie fixe» Déploiement d une solution de téléphonie fixe. Centre Francilien de l Innvatin, le 17 septembre 2013 / Cahier des charges «Téléphnie fixe» / Appel à d ffres : Dépliement d une slutin de téléphnie fixe. CAHIER DES CHARGES «Téléphnie fixe» Dépliement

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Statistiques des Imprtatins Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE STATISTIQUES DES IMPORTATIONS DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE : RESPONSABLE FONCTIONNEL

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX République Française Institut Natinal de la Recherche Agrnmique Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des clauses Techniques Particulières Lt : n 3 PEINTURE

Plus en détail

Consultation restreinte

Consultation restreinte Cnsultatin restreinte Garantie des Risques Lcatifs - Furniture, installatin et mise en service d un serveur de messagerie sus Exchange Le 25/10/2011 Assciatin Pur l Accès Aux Garanties Lcatives Lucie CAHN,

Plus en détail

Projet de renouvellement de l infrastructure informatique de la Mairie de Châtel-Guyon. Cahier des charges

Projet de renouvellement de l infrastructure informatique de la Mairie de Châtel-Guyon. Cahier des charges Prjet de renuvellement de l infrastructure infrmatique de la Mairie de Châtel-Guyn Cahier des charges SOMMAIRE Chapitre I : Présentatin du prjet 02 Chapitre II : Infrastructure existante 03 Chapitre III

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX PREAMBULE La présente charte a pur bjectif d'expser les principes essentiels devant dicter la cnduite prfessinnelle des furnisseurs

Plus en détail

CACES ou autorisation de conduite?

CACES ou autorisation de conduite? ntre réussite : vus faire réussir CACES u autrisatin de cnduite? pur être autrisé à cnduire un charit élévateur Sit le salarié passe un certificat «cariste» CACES = Certificat d Aptitude à la Cnduite En

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

CONTROLEUR DE GESTION (H/F) Alternance 24 mois à Béziers

CONTROLEUR DE GESTION (H/F) Alternance 24 mois à Béziers L Entreprise Réginale Pyrénées-Méditerranée cmpsée de 623 persnnes, recherche pur sa Directin Administrative et Financière, un(e): CONTROLEUR DE GESTION (H/F) Alternance 24 mis à Béziers Sus la directin

Plus en détail

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal MARCHE de Service REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. n 074 B 037/05 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d une prcédure adaptée

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

Manuel qualité du département de biopathologie

Manuel qualité du département de biopathologie PR-0104.13 Page 1 / 20 SOMMAIRE : 1. Présentatin du département de Bipathlgie... 3 1.1 Structure juridique... 3 1.2 Présentatin du département de Bipathlgie... 3 1.3 Activités... 3 1.4 Organisatin... 3

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CLOISONS MODULAIRES

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CLOISONS MODULAIRES REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lt n 2 : CLOISONS

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie COMMUNIQUE DE LANCEMENT Sage 100 Trésrerie Sage 100 Trésrerie Ce qu il faut retenir Sage présente Sage 100 Trésrerie, sn nuveau mdule de gestin de trésrerie dispnible à la vente à partir du 15 janvier

Plus en détail

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES 1/ Cntexte et bjectif Appel à prjets réginal «100 rénvatins de lgements basse énergie 2009 2010» MODALITES En matière de lgement, le gisement d écnmies d énergies étant principalement dans l habitat existant,

Plus en détail

Pour l étude d un logiciel documentaire : o Mener une réflexion technique sur les ressources d un logiciel documentaire : Caractériser le logiciel

Pour l étude d un logiciel documentaire : o Mener une réflexion technique sur les ressources d un logiciel documentaire : Caractériser le logiciel IDENTIFICATION Intitulé de l Unité de frmatin : Biblithécaire - Frmatin Niveau d études : C & D technique et prfessinnelle Intitulé du curs : Infrmatique Réseaux Gestin Nmbre de crédits ECTS : dcumentaire

Plus en détail

HALLE DES SPORTS ASCENSEUR. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

HALLE DES SPORTS ASCENSEUR. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS HALLE DES SPORTS EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS Maître d uvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS LOT N 16 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ASCENSEUR 1 VRD

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans :

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans : BIEN CHOISIR SON CA PROCÉDURE PROPOSÉE AUX DEMANDEURS DE SERVICES POUR LES APPELS D OFFRES DE SERVICES AUPRÈS DE COMPTABLES AGRÉÉS Il est de plus en plus curant dans le mnde des affaires de prcéder à des

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement internet. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement 3 jurs Signature bligatire : ADIFCO, sarl au capital de 10 000, SIREN 451 292 544, RCS Dijn,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

PAR CES MOTIFS. Renvoie les parties à se pourvoir au principal ainsi qu'elles aviseront, mais dès à présent,

PAR CES MOTIFS. Renvoie les parties à se pourvoir au principal ainsi qu'elles aviseront, mais dès à présent, Cnstructin prjet 09.03.2015 PAR CES MOTIFS Le Président du Tribunal de grande instance, Juge des référés, statuant publiquement, par rdnnance, Renvie les parties à se purvir au principal ainsi qu'elles

Plus en détail

LIVRET SERVICE QUADRA EXPERT ON DEMAND

LIVRET SERVICE QUADRA EXPERT ON DEMAND LS - Quadra - Expert - OD 01/2012 LS - Quadra - Expert - OD 01/2012 Page 1/9 LIVRET SERVICE QUADRA EXPERT ON DEMAND ARTICLE 1 : OBJET Le présent Livret Service fait partie intégrante du Cntrat et ce cnfrmément

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 DE DESCRIPTION DE L EXISTANT Avant-prps : Le terme «infrastructure» cuvre les vlets suivants : 1. Vlet applicatif, bases de dnnées, plates-frmes infrmatiques 2. Vlets

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE Nm de la maisn de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE PREAMBULE Le présent règlement intérieur fixe les cnditins de travail cllabratif des assciés et les mdalités pratiques de fnctinnement interne

Plus en détail

FIELD MANAGER V3, la solution dédiée aux métiers du multiservice

FIELD MANAGER V3, la solution dédiée aux métiers du multiservice FIELD MANAGER V3, la slutin dédiée aux métiers du multiservice Les 4 bénéfices Un retur sur investissement garanti grâce à un mdèle écnmique adapté à vtre vlume d activité Une augmentatin de la satisfactin

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

SAP SAP ERP SAP ERP FINANCIALS

SAP SAP ERP SAP ERP FINANCIALS SAP SAP prpse une gamme cmplète d'applicatins d'entreprises et de slutins Business pur répndre à vs besins pératinnels en terme de gestin d'entreprise. Xerya intervient sur SAP ERP et SAP Business intelligence

Plus en détail

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50 Cmmuniqué de lancement : Sage 100 Scanfact Versin V15.50 Smmaire 1. Cntexte marché P2 2. Evlutin du mde de fnctinnement des entreprises P2 3. Principe & fnctins P3 4. Bénéfices P6 5. Date de dispnibilité

Plus en détail

Guide pour la rédaction d une Spécification Technique de Besoin (STB)

Guide pour la rédaction d une Spécification Technique de Besoin (STB) Manuel Guide pur la rédactin d une Spécificatin Technique de Besin SP2_MA _ Date créatin : 23/09/08 Page 1 sur 8 Guide pur la rédactin d une Spécificatin Technique de Besin (STB) Ce dcument est un guide

Plus en détail

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté Prcédure de Gestin de la présence au travail et du Retur au travail adapté déculant de la plitique intégrée en santé, sécurité et bien-être au travail (2012) DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

Règlementation Thermique des Bâtiments Neufs 1 2

Règlementation Thermique des Bâtiments Neufs 1 2 Fiche d applicatin : Systèmes saisnniers de prductin d eau chaude sanitaire Date Mdificatin Versin 1 er mars 2013 Versin initiale 1 1/7 Préambule Cette fiche d applicatin présente la méthde de prise en

Plus en détail

CONTEXTE DRSI Paris12 - Site de Créteil

CONTEXTE DRSI Paris12 - Site de Créteil Délégatin Réginale du Système d Infrmatin Paris12 CONTEXTE DRSI Paris12 - Site de Créteil SUJET CCTP Slutin libre d'inventaire et de gestin de parc micr-infrmatique référence CCTP-OCS&GLPI.dc versin statut

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

Coalition énergie et construction durable

Coalition énergie et construction durable RÉALISATION D UN CONCEPT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS UN CADRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE BÂTIMENT DE MOISSON MONTRÉAL CONCEPT PRÉPARÉ PAR L ENSEMBLE DES PROFESSIONNELS MEMBRES DU COMITÉ EXPERTS

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI TEMPORAIRES

OFFRE D EMPLOI TEMPORAIRES i. OFFRE D EMPLOI TEMPORAIRES L Agence Natinale Pur l Empli (ANPE) recrute pur le cmpte de la Cmmissin Electrale Natinale Indépendante (CENI), dans le cadre de la prchaine électin présidentielle, au titre

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

FOURNITURE, INSTALLATION ET MISE EN SERVICE DE DEFIBRILLATEURS JUILLET 2014

FOURNITURE, INSTALLATION ET MISE EN SERVICE DE DEFIBRILLATEURS JUILLET 2014 DOSSIER DE CONSULTATION FOURNITURE, INSTALLATION ET MISE EN SERVICE DE DEFIBRILLATEURS JUILLET 2014 Date de remise des ffres : 25/07/2014 HDF Dssier de Cnsultatin pur Défibrillateurs 1/13 I. OBJET DE LA

Plus en détail

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 39 SOUTIEN INFORMATIQUE

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 39 SOUTIEN INFORMATIQUE DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 39 SOUTIEN INFORMATIQUE 1. DESCRIPTION DU CONCOURS 1.1. But de l épreuve Le but de l épreuve est d évaluer les cmpétences des candidats 1 pendant qu ils exécutent

Plus en détail

SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS EXAMEN PROFESSIONNEL D INGENIEUR TERRITORIAL SESSION 2011

SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS EXAMEN PROFESSIONNEL D INGENIEUR TERRITORIAL SESSION 2011 SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS EXAMEN PROFESSIONNEL D INGENIEUR TERRITORIAL SESSION 2011 SPECIALITE : INGENIERIE, GESTION TECHNIQUE ET ARCHITECTURE OPTION : CONSTRUCTION

Plus en détail

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET OBJET : La fédératin départementale Sarthe Nature Envirnnement (SNE) suhaite dévelpper un site Internet. Celui-ci ayant pur but de diffuser du cntenu rganisé. Ce

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis Cnstat Désrmais, tutes les entreprises, même les plus petites, se divent d'être présentes sur Internet. La créatin de sites demeure cûteuse, particulièrement en termes de maintenance. Le marché manque

Plus en détail

Consultant Informatique, Monétique et Retail

Consultant Informatique, Monétique et Retail Cnsultant Infrmatique, Mnétique et Retail Marcel GOURLAY Le Pré Jan 35360 BOISGERVILLY 02 99 06 56 52 06 75 61 47 70 Marcel.gurlay@range.fr Mes capacités à travailler en équipe u en autnmie, une bnne faculté

Plus en détail

Système d Information de l HADOPI. Classification : DOCUMENT CONFIDENTIEL

Système d Information de l HADOPI. Classification : DOCUMENT CONFIDENTIEL Système d Infrmatin de l HADOPI Diffusin HADOPI EXTELIA FAI Classificatin : DOCUMENT CONFIDENTIEL 1 Objet du dcument L bjet de ce dcument est de spécifier aux FAIs les mdalités d échanges attendues avec

Plus en détail

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN CENTRE D INTERET : COMMUNICATION RESEAUX! "# $! $ % % & '! (!)!* +, - %! &#! / $, %! 0 12 3 % 4 5 0 #! - $ % 6 7! " #$ % $ & 2& 8 + 9! "# $! 7! Mettre sus tensin les rdinateurs

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment Dérulement de la certificatin énergétique PEB de vtre bâtiment La certificatin énergétique de vtre habitatin se dérulera en 2 étapes : visite de vtre habitatin et relevé de ses caractéristiques ensuite,

Plus en détail

MARCHE PUBLICS DE FOURNITURES ET DE SERVICES. «Révision de l infrastructure réseaux et téléphonique GRETA Midi-Pyrénées Centre»

MARCHE PUBLICS DE FOURNITURES ET DE SERVICES. «Révision de l infrastructure réseaux et téléphonique GRETA Midi-Pyrénées Centre» MARCHE PUBLICS DE FOURNITURES ET DE SERVICES «Révisin de l infrastructure réseaux et téléphnique GRETA Midi-Pyrénées Centre» CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (C.C.P) n 2015-02 Prcédure adaptée en applicatin

Plus en détail

trak monitor Système de gestion de salles de charge HOPPECKE Vos avantages : Domaines d exploitation typiques Motive Power Systems

trak monitor Système de gestion de salles de charge HOPPECKE Vos avantages : Domaines d exploitation typiques Motive Power Systems Système de gestin de salles de charge HOPPECKE Mtive Pwer Systems Reserve Pwer Systems Special Pwer Systems Service Vs avantages : n Système de gestin cmplet (batterie, salle de charge, énergie, etc.)

Plus en détail

Restitution. Enquête FNOGEC auprès des principaux éditeurs de logiciels. Mise en conformité aux normes SEPA

Restitution. Enquête FNOGEC auprès des principaux éditeurs de logiciels. Mise en conformité aux normes SEPA Fédératin Natinale des Organismes de Gestin des Établissements de l Enseignement Cathlique 277 rue Saint-Jacques 75240 PARIS Cedex 05 Tél. : 01.53.73.74.40 - Fax : 01.53.73.74.44 - mail : cntact@fngec.rg

Plus en détail

Note explicative de l arrêté du 3 août portant définition des normes techniques en matière de vidéosurveillance

Note explicative de l arrêté du 3 août portant définition des normes techniques en matière de vidéosurveillance Paris, le 1 er juillet 2008 L arrêté du 3 aût 2007 relatif aux nrmes applicables et sn annexe technique aux prjets de vidésurveillance à partir du 21 aût 2009, nt paru à certains interlcuteurs de l Administratins

Plus en détail

ENREGISTEUR NUMERIQUE USB Guide utilisateur

ENREGISTEUR NUMERIQUE USB Guide utilisateur Intrductin La netbx HD ffre désrmais la fnctinnalité d Enregistreur Numérique USB (PVR-USB) vus permettant : D enregistrer directement sur vtre disque USB les prgrammes TNT u TNT-HD reçu par vtre netbx

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE MEDIATHEQUE NUMERIQUE

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE MEDIATHEQUE NUMERIQUE CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE MEDIATHEQUE NUMERIQUE Généralités ARTE France et Le Meilleur du Cinéma Français (LMC) céditent le site internet dénmmé «MEDIATHEQUE NUMERIQUE» accessible à

Plus en détail

Direction Générale Infrastructures et Logistique Direction C - Ressources L-2929 LUXEMBOURG UNITE CONTRATS ET MARCHES PUBLICS BRUXELLES

Direction Générale Infrastructures et Logistique Direction C - Ressources L-2929 LUXEMBOURG UNITE CONTRATS ET MARCHES PUBLICS BRUXELLES Directin Générale Infrastructures et Lgistique Directin C - Ressurces L-2929 LUXEMBOURG UNITE CONTRATS ET MARCHES PUBLICS BRUXELLES PROCEDURE OUVERTE N INLO.AO-203-009-BRU-UGIMB-06 RECONDUCTION DE LA MAINTENANCE

Plus en détail

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts Dssier Spécial Les 5 étapes pur vendre ACT! Apprendre à détecter un besin en Gestin de Cntacts Ce dssier à pur bjectif de vus aider à cmmercialiser ACT! auprès de vs clients et prspects. Nus allns vus

Plus en détail

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d rdre actuariel Jurnées d études du SACEI et de l IA Deauville, jeudi 20 septembre 2012 Nrbert Gautrn ngautrn@galea-asscies.eu Smmaire 1.

Plus en détail

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES Le présent cahier des charges définit le périmètre de la prestatin attendue, en vue

Plus en détail

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION L ASF et les rganisatins de cnsmmateurs c-signataires snt cnvenues de ce qui suit!: Le présent accrd cncerne le recuvrement amiable, c est-à-dire

Plus en détail

CONVENTION DEPARTEMENTALE POUR LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU DEPARTEMENT DE L ARDÈCHE

CONVENTION DEPARTEMENTALE POUR LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU DEPARTEMENT DE L ARDÈCHE CONVENTION DEPARTEMENTALE POUR LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU DEPARTEMENT DE L ARDÈCHE Le Préfet de l Ardèche, Le Prcureur de la République près

Plus en détail

GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES

GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES Nvembre 2009 Table des matières Intrductin...1 1. Règles de cnfrmité...3

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières Furniture de cmmunicatins, acquisitin de matériels pur la téléphnie et la furniture d accès Internet mbile. Cahier des clauses techniques particulières Marché MP 2010-12 : Furniture de cmmunicatins, acquisitin

Plus en détail

Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM

Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM REGLEMENT COMMUNAUTAIRE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF Raccrdement au réseau d assainissement cllectif de la CAVAM Mdalités administratives de raccrdement et instructins techniques Définitin

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES Cnseil Natinal d Évaluatins de la Frmatin Prfessinnelle CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES ÉVALUATION DES PRATIQUES D INGENIERIE DE FORMATION EN ENTREPRISE ET

Plus en détail

Caractéristiques du terrain et de son environnement

Caractéristiques du terrain et de son environnement N DOSSIER :... COMMUNE :... DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Frmulaire à returner dûment rempli au : Date d arrivée:... SPANC (Service Public d Assainissement Nn Cllectif)

Plus en détail