COMPTE RENDU DU COMITE DEPARTEMENTAL DU 28 JANVIER 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPTE RENDU DU COMITE DEPARTEMENTAL DU 28 JANVIER 2014"

Transcription

1 SYNDICAT DEPARTEMENTAL comité départemental du 28/01/ / 61 COMPTE RENDU DU COMITE DEPARTEMENTAL DU 28 JANVIER 2014 Le Comité départemental du Syndicat d Energies de l Yonne légalement convoqué le 23 janvier 2014, s est réuni dans ses locaux à Migennes en séance ordinaire, le 28 janvier 2014, sous la présidence de M. LOURY Jean-Noël, Président du SDEY, assisté de : Étaient Présents : MM. PARIZOT/ CLERIN/ GALIARD/ GARRIGA/ DUMAY/ ENGELMANN/ SACKEPEY/ CORMEROIS/ MARREC/ BOURDON/ PETILLAT/ DARENNE/ GILET/ MANSANTI/ PERIN/ MAILLET/ PERREAU/ BLONDEAU/ MME GIBIER/ CHATON/ PINGAL/ HENNEQUIN/ PATHIER/ FRACHET/ ROYCOURT/ MONTIN/ DIOT/ BOURRAS/ NICOLAS. M. GUERIN suppléant de Mme AITA (excusée) Plus pouvoirs Monsieur BRAMOULLE donne pouvoir à Monsieur ENGELMANN Monsieur HERMIER donne pouvoir à Monsieur GILET Monsieur BELLAT donne pouvoir à Monsieur LOURY Étaient excusés : MM. PICARD/ COSTE/ FLECHE-LOISY/ BOUILHAC/ MME MAZET/ ROUSSEAU/ DESNOYER/ GENTY/ BONNET/ MMES PECON/ MEGNEN/ MM. POIRET/ KIEFFER/ PERTIN/ DYDUCK/ FLICI/ DUGNY/ ROBERT/ FRAT/ MME BRASSEUR Le quorum étant atteint à cette séance, le comité départemental peut valablement délibérer. Le secrétaire de séance élu est Monsieur Gilles SACKEPEY (L du C.G.C.T.). SOMMAIRE 1. FONCTIONNEMENT INSTITUTIONNEL 1.1. Vote du budget 2. ACTIVITE DU SDEY 2.1. Visite du Sénat 2.2. Liste des marchés conclus en Régime indemnitaire emploi fonctionnel 3. QUESTIONS DIVERSES

2 2014/62 Comité départemental du 28/01/2014 SYNDICAT DEPARTEMENTAL 1. FONCTIONNEMENT INSTITUTIONNEL 1.1. Vote du budget L équilibre général du budget primitif 2014 se présente comme suit : - section de fonctionnement : section d investissement : ) La section de fonctionnement A.Les ressources de fonctionnement La section de fonctionnement affiche un total de recettes réelles de la taxe communale sur la consommation finale d électricité constitue la recette principale du syndicat et représente 59% des ressources réelles de fonctionnement. Son montant est calculé sur la base des consommations d électricité et devrait atteindre 5.7 millions en La deuxième ressource de fonctionnement repose sur les redevances de concessions perçues auprès du concessionnaire d électricité, qui représente 1.9 millions d euros soit 19% des recettes réelles de fonctionnement. La P.C.T. (part couverte par le tarif) représente le reversement d une partie du Tarif d Utilisation des Réseaux Publics d Electricité (TURPE) pour les travaux d extension réalisés par le syndicat. L enveloppe estimée pour 2014 est de calculée sur l enveloppe de HT de travaux d extension et renforcement lié prévus. Une participation de l Ademe pour le financement d un programme d aide à la réhabilitation de l éclairage public ( ) et au financement de 80% du salaire d un technicien spécialisé dans la maitrise de l énergie ( ). Les participations des communes aux travaux France Telecom pour un montant de B. Les dépenses de fonctionnement La section de fonctionnement affiche un total de dépenses réelles de , en baisse de 20 % par rapport au BP 2013 (on ne reverse plus de taxe sur électricité aux SIER). S ajoutent les opérations d ordre que sont les dotations aux amortissements ( ) et le virement à la section de d investissement ( ) soit un total de pour les dépenses de fonctionnement. Les charges générales se chiffrent à dont de travaux France Télécom. Les charges réelles de fonctionnement s élèvent à Cette hausse est due à l augmentation des charges induites par les 8

3 SYNDICAT DEPARTEMENTAL comité départemental du 28/01/ / 63 Commissions Locales d Energie. Tout en précisant que cette somme est inférieure à l addition des charges réelles de fonctionnement des 22 syndicats. Le budget pour les travaux France Telecom représente soit 70% des charges générales. Les charges de personnel, chiffrées à représentent 18% des dépenses réelles de fonctionnement. Cette augmentation s explique par l intégration des agents des SIER au sein du SDEY. Si l on compare à périmètre égal, l économie réelle liée à la départementalisation est de Les autres charges de gestion concernent : - Les reversements aux collectivités qui s élèvent à dont une estimation de de taxe sur l électricité à reverser au SIVOM du Gâtinais au titre du 4eme trimestre 2013 et le reversement dû aux communes urbaines pour Les reversements aux communes bénéficiant du programme de réhabilitation de l éclairage public de l Ademe pour Les indemnités et les défraiements des délégués pour leurs déplacements pour Une enveloppe de est inscrite pour les charges financières qui couvrent à la fois le paiement des intérêts à échéance pour ; le rattachement des intérêts courus non échus pour et le paiement éventuel des intérêts sur les lignes de trésorerie, pour Les charges financières (intérêts des emprunts) sont en baisse par rapport à 2013 de 14%. C. La capacité d épargne L excèdent de la section de fonctionnement, destiné au financement des travaux des collectivités adhérentes, s élève à En intégrant les charges relatives aux dotations aux amortissements de , l autofinancement s élève à Le virement de fonctionnement permet d autofinancer 30% des dépenses réelles d investissement et représente 27% des recettes totales d investissement. 4) La section d investissement C. Les ressources d investissement Les recettes d investissement s élèvent à , en hausse de 23% par rapport au BP 2013 (soit ), dont de recettes réelles. Les subventions et participations représentent la principale source de financement des travaux : leurs montants s élèvent à , soit 45% des recettes réelles d investissement. Elles se décomposent de la façon suivante : - Les dotations du Facé : nous avons reçu la notification pour 2014 et nous percevrons

4 2014/64 Comité départemental du 28/01/2014 SYNDICAT DEPARTEMENTAL - Conformément à l article 8 du cahier des charges de concession signé en 1999, le concessionnaire ERDF apporte une participation financière au programme de travaux d enfouissement réalisés par le Syndicat, à hauteur de restants à percevoir pour le programme de travaux Les participations des communes sur les travaux de Basse Tension qui s élèvent à hauteur de soit 30% des recettes réelles d investissement - Les participations des communes sur les travaux en cours d Eclairage Public s élèvent à Les participations des professionnels aux travaux d extension pour Les fonds propres du syndicat s élèvent à , soit 12% des recettes réelles et comprennent : - La récupération de la TVA des travaux réalisés pour Le fonds de compensation pour la TVA pour S ajoutent au financement de la section d investissement l épargne brute de , les opérations d ordre relatives aux dotations aux amortissements ( ) et les écritures d ordre ( : TVA +intégration frais d étude). D. Les dépenses d investissement Les prévisions d investissement du Syndicat pour l année 2014 se chiffrent à , dont de dépenses réelles. Le remboursement de la dette représente 5.5% du budget soit L encours de dette s élève à Les dépenses de travaux sont ventilées de la façon suivante : -Travaux d électrification : Travaux d éclairage public Les subventions versées : - Subvention d équipement à hauteur de pour remboursement de trop perçus sur des participations. - Subvention versées aux communes sur les travaux d éclairage public (au 31/12/2013 repris par le SDEY) pour Les immobilisations : - Corporelles : pour prévoir différents investissements du SDEY tels que travaux divers sur les bâtiments, achat de véhicules et achat de matériel informatique pour un total de Incorporelles : pour les frais d étude ( ) et logiciels ( ) Enfin les opérations d ordre d investissement comprennent les écritures de TVA et les écritures d intégration de frais d étude dans un compte de travaux ( ).

5 SYNDICAT DEPARTEMENTAL comité départemental du 28/01/ / 65 DEPENSES FONCTIONNEMENT Imputation BP 2013 Budget total 2013 Prévisions 2014 TOTAL DEPENSES FONCTIONNEMENT , , , Charges à caractère général , , , Achat de prestation de service (dialège) 3500, travaux Orange , travaux Orange RAR des SIER , Eau et assainissement 1000, , , Énergie - électricité 3000, , , Combustibles 3000, , , Carburants 4000, , , Alimentation 600, Fournitures d'entretien 5000, Fournitures administratives 8000, , , Autres matières et fournitures 3500, , , Contrats de prestations de services , , , Locations immobilieres , Locations mobilieres 2000, Charges locatives et de copropriété 700,00 700, , Terrains 2000, , , Bâtiments , Matériel roulant 2000, , , Autres biens mobiliers 2000, , , Maintenance 6000, , , Primes d'assurance 5000, , , Documentation générale et technique 3000, , , Versements à des organismes de formation 3000, , , Frais de colloques et séminaires , , , Autres frais divers 1000, , , Indemnités au comptable et aux régisseurs 600,00 600, , Honoraires , , , Frais d'actes et de contentieux , , , Divers 4000, , , Annonces et insertions 5000, , , Fëtes et cérémonies 3000, Foires et expositions 1000, , , Catalogues et imprimés 3000, , , Transports de biens 6000, Voyages et déplacements 2500, , , Missions 2000, , , Réceptions 6000, , , Frais d'affranchissement 4000, , , Frais de télécommunications 8000, , , Services bancaires 500, Concours divers (cotisations...) , , , Frais de nettoyage des locaux 6000, , , Taxes foncières 3000, , , Charges de personnel et frais assimilés , , , Cotisations versées au f.n.a.l. 300,00 300,00 365, Cotisations au centre national et aux centres de gestion de 3000, , , Rémunération principale , , , Nbi, supplément familial de traitement et indemnité de résid 4000, , , Autres indemnités , , , Rémunérations , , , Cotisations à l'u.r.s.s.a.f , , , Cotisations aux caisses de retraites , , , Cotisations pour assurance du personnel 400,00 400,00 584, Médecine du travail, pharmacie 900,00 900, , Autres charges sociales diverses 1700, , , Atténuations de produits , , , Reversements, restitutions et prélèvements divers , ,00

6 2014/66 Comité départemental du 28/01/2014 SYNDICAT DEPARTEMENTAL 022 Dépenses imprévues , , , Dépenses imprévues , , , Virement à la section d investissement , , ,00 023(ordre) Virement à la section d investissement , , , Opérations d'ordre de transfert entre sections 4273, , , (ordre) Dotations aux amortissements des immobilisations incorporell4 273, , ,00 65 Autres charges de gestion courante , , , Indemnités 40000, , , Frais de mission 4300, , , Cotisations de retraite 5000, , , Formation 2000, , , Charges diverses de la gestion courante , , ,00 66 Charges financières , , , Intérêts réglés à l échéance , , , Intérêts - rattachement des icne , Autres charges financières 3000, , ,00 67 Charges exceptionnelles , , Titres annulés (sur exercices antérieurs) , ,00 RECETTES FONCTIONNEMENT Imputation BP 2013 Budget total 2013 Prévisions 2014 TOTAL RECETTES FONCTIONNEMENT , , , Résultat d'exploitation reporté ,06 70 Produits des services, du domaine et ventes divers , , , Travaux FT ,00 73 Impôts et taxes , , , Taxe sur l'électricité , , ,00 74 Dotations et participations , , , Autre PCT , Régions , , , Départements 3 000, , , Autres organismes , , ,00 75 Autres produits de gestion courante , , , Redevances pour concessions, brevets, licences, marques, 2 pro , , , Revenus des immeubles ,00 77 Produits exceptionnels 1 000, , , Produits exceptionnels divers 1 000, , ,00

7 SYNDICAT DEPARTEMENTAL comité départemental du 28/01/ / 67 DEPENSES D'INVESTISSEMENT Imputation BP 2013 Budget total 2013 Prévisions 2014 TOTAL DEPENSES INVESTISSEMENT , , , Solde d'execution de la section d'investissment reporté , Opérations patrimoniales , , , (ordre) Installations, matériel et outillage techniques 30000, , (ordre) Créances sur transfert de droits à déduction de T , , ,00 13 Subventions d investissement , , Autres communes 10000, , Autres remboursement trop perçu sur professionnels 90000, ,00 16 Emprunts et dettes assimilées , , , Emprunts en euros , , ,00 20 Immobilisations incorporelles(sauf le 204) , , , Frais d études 87000, , , Concessions et droits similaires , , , Subventions d équipement versées , , , Subventions versées autres communes ,00 21 Immobilisations corporelles , , , Autres bâtiments publics 40000, , , Installations générales, agencements, aménagements des const 50000, , , Matériel de transport , Matériel de bureau et matériel informatique 15000, , ,00 23 Immobilisations en cours , , , Installations, matériel et outillage techniques travaux BT , , ,00 DONT Travaux Face AB , ,00 Travaux renforcement fonds propres , ,00 Renforcement lié aux extensions ,00 Travaux Face C , ,00 Travaux dissimulation fonds propres , ,00 Travaux dissimulation article , ,00 Travaux cabine haute , ,00 Travaux Face S , ,00 Travaux Face S' , ,00 Travaux extension particulier , ,00 Travaux extension professionnel , ,00 Travaux extension communale , ,00 Trvaux Lotissement communal , ,00 Travaux lotissement privé , ,00 Travaux gaz 50000, , Installations, matériel et outillage techniques travaux EP ,00 45 Opérations pour compte de tiers , opérations pour compte de tiers EP ,00

8 2014/68 Comité départemental du 28/01/2014 SYNDICAT DEPARTEMENTAL RECETTES D'INVESTISSEMENT Imputation BP 2013 Budget total 2013 Prévisions 2014 TOTAL RECETTES INVESTISSEMENT , , , Virement de la section d exploitation (recettes) , , ,00 021(ordre) Virement de la section d exploitation , , , Opérations d'ordre de transfert entre sections 4 273, , , (ordre) GFP de ratt. - Bâtiments et installations , , (ordre) Concessions et droits similaires 319, , , Autres batiments publics 4 509, , (ordre) Installations générales, agencements, aménagements des const , , (ordre) Installations générales, agencements et aménagements 1 divers 506, , , (ordre) Matériel de bureau et matériel informatique 2 448, , , Opérations patrimoniales , , , (ordre) Frais d'études , , (ordre) Installations, matériel et outillage techniques , , ,00 10 Dotations, fonds divers et réserves , , , F.c.t.v.a , , , Excedent de fonctionnement capitalisé ,91 13 Subventions d investissement , , , État et établissements nationaux , , , Autres communes , , , Autres , , ,00 23 Immobilisations en cours , , , Installations, matériel et outillage techniques , , ,00 27 Autres immobilisations financières , , , Créances sur transfert de droits à déduction de t.v.a , , , Départements , , ,00 45 Operations pour compte de tiers , Opérations pour compte de tiers EP ,00 PROJET DE BUDGET ANNEXE Depenses FONCTIONNEMENT Recettes Rémunerations Autres attributions et participations Location bureau TOTAL Fournitures bureau Frais affranchissement Frais telecommunication TOTAL Depenses INVESTISSEMENT Recettes 2051 Logiciels Subention d'equipement autre TOTAL TOTAL

9 SYNDICAT DEPARTEMENTAL comité départemental du 28/01/ / 69 Concernant le budget annexe, le Président précise que ce projet avait été demandé lors de la réunion des Vice Présidents. Toutefois, renseignements pris, l élaboration d un budget annexe n est pas requise pour la comptabilité de la compétence SIG, une comptabilité analytique suffit. Madame ROYER observe qu à une première lecture, avant confirmation, qu une activité commerciale est assujettie à la TVA et donc fait l objet d un budget annexe. Ce dispositif doit être autorisé par une délibération. Le SIG n est pas une compétence, il s agit d une activité accessoire, créée pour le compte du SDEY et financée par lui-même. Dans les statuts, une activité accessoire est différente d une activité commerciale. Il faut dont la faire apparaître dans le budget général. Monsieur NICOLAS ajoute que les communes n ont pas les moyens techniques pour géoréférencer leurs réseaux. Il serait intéressant d ouvrir gratuitement aux communes ce service. Le Président répond qu en effet, le système de partenariat avec les communes est à formaliser. Monsieur BOURRAS suggère de faire un état des réseaux existants et un état des besoins communes par communes. Le Président conclut et explique que le SIG est un outil indispensable pour les réseaux liés aux compétences du SDEY. Il faut mutualiser les dépenses et mettre en place un service d entraide entre les collectivités, il ne s agit pas d un service commercial. La commission regardera ce qui fonctionne et comment faire participer les communes. Il faut d abord recruter, répertorier et ensuite se poser la question de l ouverture. Monsieur DUMAY tiens à souligner la qualité des documents fournis pour le budget et salut la qualité du travail. A l issue de cet exposé, après avoir délibéré, les membres du comité, à l unanimité, APPROUVENT le budget primitif 2014 arrêté aux sommes de la balance. 2. ACTIVITE DU SDEY 2.1. Visite du Sénat Sur une proposition de Monsieur Louis-Marcel GARRIGA, les membres du SDEY sont cordialement invités à une visite du Sénat le 7 février 2014 à 10h30. Nous serons accueilli par Monsieur Pierre BORDIER, Sénateur de l Yonne, qui parraine notre visite et participera au déjeuner qui se déroulera au Restaurant du Sénat. Un car sera mis à votre disposition pour nous rendre à Paris. Le départ est prévu du siège du SDEY, avenue Foch à 7h00. Pour nos collègues du nord du département un départ de Courtenay à 7h45 est également envisagé.

10 2014/70 Comité départemental du 28/01/2014 SYNDICAT DEPARTEMENTAL Ainsi, dans le prolongement de ce déplacement, le Président sollicite le comité départemental pour la prise en charge intégrale des frais de déplacement liés à cette journée. Après en avoir délibéré, les membres du comité départemental, à l unanimité, ACCEPTENT le principe de ce déplacement et INSCRIVENT au budget les montants nécessaires à cette dépense Liste des marchés conclus en 2013 L'article 133 du Code des Marchés publics stipule que : " au cours du premier trimestre de chaque année, le pouvoir adjudicateur ou l entité adjudicatrice publie, sur le support de son choix, une liste des marchés conclus l'année précédente." (Arrêté du 21 juillet 2011 pris en application de l'article 133 du CMP) Objet Travaux d'électrification et travaux connexes Travaux d'électrification et travaux connexes sur le territoires de 2 syndicats d'électrification MARCHE DE TRAVAUX de HT et plus Attributaire Code postal attributaire date du marché lot 1 - DRTP /03/2013 lot 2 - DRTP /03/2013 lot 3 - EIFFAGE /03/2013 lot 5 - SPIE /03/2013 lot 1 - TPIL lot 2 - BENTIN /06/ /06/ Régime indemnitaire emploi fonctionnel Lors du comité syndical du 13 décembre 2013, le comité a voté la transformation du poste de direction en emploi «fonctionnel». Le régime indemnitaire du SDEY concerne seulement les postes statutaires. Il vous est demandé d y ajouter «la prime de responsabilité des emplois administratifs de direction». Après avoir délibéré, les membres du comité, à l unanimité, DÉCIDENT d'adopter la modalité ainsi proposée. Après avoir épuisé l ordre du jour et les questions diverses, la séance est levée à 11h25. Fait le 28 janvier 2014 à Auxerre Le Président du SDEY Jean Noël LOURY

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général C.V Extrait du Plan Comptable Général C V 1 Extrait du Plan Comptable Général Sont reproduits les seuls comptes détaillés dans ce cours ou ceux qui nous semblent compréhensibles. Les comptes spécifiques

Plus en détail

Plan comptable des associations et fondations

Plan comptable des associations et fondations Plan comptable des associations et fondations Classe 1 - Comptes de capitaux Classe 2 Comptes d immobilisations Classe 3 Comptes de stocks Classe 4 Comptes de tiers Classe 5 Comptes financiers Classe 6

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900 -10 Fonds associatifs et réserves Poste Fonds associatifs sans droit de reprise 102000 Poste Valeur du patrimoine intégré 102100 Poste Fonds statutaires (à déclarer en fonction des statuts) 102200 Poste

Plus en détail

ENV AUTRES BIENS MOBILIERS R 1 200.00

ENV AUTRES BIENS MOBILIERS R 1 200.00 Foncionnemen - dépenses Chapire 011 CHARGES A CARACTERE GENERAL 02 2012 c D n F e 011 e ENV n 812 605 n e ENV e ACHATS DE MATERIEL, EQUIPEMENTS ET TRAVAUX R u 1 r. 5 200.00 02 2012 D F 011 ENV 812 60611

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE

REPUBLIQUE FRANÇAISE REPUBLIQUE FRANÇAISE LORIOL Numéro SIRET : 21260166000013 POSTE COMPTABLE : TRESORERIE M14 COMPTE ADMINISTRATIF voté par nature BUDGET : Budget Principal ANNEE 1 Code INSEE 26166 LORIOL Budget Principal

Plus en détail

DIRECTION DES FINANCES BUDGET PRIMITIF. De l exercice 2014 2013 DF 23G DOCUMENT BUDGETAIRE SECTIONS DE FONCTIONNEMENT ET D INVESTISSEMENT

DIRECTION DES FINANCES BUDGET PRIMITIF. De l exercice 2014 2013 DF 23G DOCUMENT BUDGETAIRE SECTIONS DE FONCTIONNEMENT ET D INVESTISSEMENT DIRECTION DES FINANCES De l exercice 2014 2013 DF 23G DOCUMENT BUDGETAIRE SECTIONS DE FONCTIONNEMENT ET D INVESTISSEMENT BUDGET GENERAL REPUBLIQUE FRANÇAISE DEPARTEMENT DE PARIS Numéro SIRET : 22750005500016

Plus en détail

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78)

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) 1 ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) Le Président du gouvernement de la Polynésie française, Sur le rapport

Plus en détail

ANALYSE FINANCIERE RETROSPECTIVE (2005-2009) SICTOBA. Mai 2010

ANALYSE FINANCIERE RETROSPECTIVE (2005-2009) SICTOBA. Mai 2010 ANALYSE FINANCIERE RETROSPECTIVE () SICTOBA Mai 2010 Pascal HEYMES Stratorial Finances Agence de Montpellier 2, rue des Arbousiers 34070 MONTPELLIER Tél. : 04 99 61 47 05 - Fax : 04 99 61 47 09 www.stratorial-finances.fr

Plus en détail

2014 CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10 : FONDS ASSOCIATIFS ET RESERVES

2014 CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10 : FONDS ASSOCIATIFS ET RESERVES Liste des comptes du plan de référence spécifique à Eglise Evangélique Luthérienne de France (Inspection de Paris) pour l'année 2014 CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10 : FONDS ASSOCIATIFS ET RESERVES 1021

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

GESTION FINANCIERE ET COMPTABLE DES OFFICES DE TOURISME EN EPIC 4 ET 5 FEVRIER 2010 1 . LE FONCTIONNEMENT D UN ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL 2 DEUX MODES DE GESTION COMPTABLE

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------- Le Conseil des Ministres PLAN COMPTABLE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES T - UEMOA - I - PRESENTATION DU PLAN COMPTABLE I.1 - Les classes

Plus en détail

CdC du Pays bellêmois Conseil 25-02-15 Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL. Compte Administratif 2014

CdC du Pays bellêmois Conseil 25-02-15 Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL. Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL Compte Administratif 2014 SECTION DE FONCTIONNEMENT DEPENSES CA 2013 CA 2014 Alloué Réalisé Alloué Réalisé 011 Charges à caractère général 445 615 424 289,55 448 291 411 184,65 012 Charges

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

Compte Administratif de l'exercice 2008. Etats annexes

Compte Administratif de l'exercice 2008. Etats annexes Compte Administratif de l'exercice 2008 Etats annexes - SOMMAIRE - ANNEXES Présentation croisée : section d investissement 90 Opérations ventilées Présentation croisée : section de fonctionnement 93 Opérations

Plus en détail

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS ELYSEES

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS ELYSEES DES CHAMPS ELYSEES Place Troisdorf 91000 EVRY Comptes Annuels au : 31 décembre 2014 SIRET : 32631653600019 Action Expertise - SECE - Société d'expertise Comptable et de Conseils aux Entreprises 110, boulevard

Plus en détail

ANNEXE N 7 : Plan comptable M49 développé applicable aux services publics d'assainissement et de distribution d'eau potable.

ANNEXE N 7 : Plan comptable M49 développé applicable aux services publics d'assainissement et de distribution d'eau potable. ANNEXE N 7 : Plan comptable M49 développé applicable aux services publics d'assainissement et de distribution d'eau potable. Nota : en bleu les nouveautés 2014, CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10 - DOTATIONS,

Plus en détail

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 185 T AVENUE DE FABRON CZ MR GAUTHIER BERNARD COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat Le

Plus en détail

LEVET COMMUNE DE LEVET

LEVET COMMUNE DE LEVET LEVET COMMUNE DE LEVET Conseil Municipal du 4 juin 2015 Le Compte Administratif présenté aujourd hui découle de la gestion de l exercice 2014 : il constitue notre socle de gestion pour l avenir. Compte

Plus en détail

N O M E N C L A T U R E 2014 COMPTES DE CAPITAUX 10 DOTATIONS, CAPITAL ET RESERVES

N O M E N C L A T U R E 2014 COMPTES DE CAPITAUX 10 DOTATIONS, CAPITAL ET RESERVES PLAN COMPTABLE M31 AU 1 e r JANVIER 2014 C H A P I T R E CLASSE 1 COMPTES DE CAPITAUX 10 DOTATIONS, CAPITAL ET RESERVES 102 Dotations 102 1021 Dotation initiale 102 1022 Complément de dotation 103 Autres

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014

RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014 RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014 L équilibre général du budget primitif 2014 s est établi à 3 822,6 M, dont 2 790,9 M au titre de la section de fonctionnement et 1 031,7

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

FINANCES COMMUNALES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT

FINANCES COMMUNALES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT FINANCES COMMUNALES Dans un souci de compréhension et d explication accessible par tous, voici les différents grands comptes utilisés par les collectivités territoriales et donc par notre commune. DEPENSES

Plus en détail

PRESENTATION BUDGETAIRE. Comptes Administratifs 2009 Budgets Primitifs 2010

PRESENTATION BUDGETAIRE. Comptes Administratifs 2009 Budgets Primitifs 2010 PRESENTATION BUDGETAIRE Comptes Administratifs 2009 Budgets Primitifs 2010 Budget Bâtiments Industriels Dépenses Recettes CA 2009 BP 2010 CA 2009 BP 2010 Fonctionnement Investissement 147 092.35 155 692.15

Plus en détail

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE 1 INFORMATIONS RELATIVES A L ENTREPRISE REQUERANTE IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE Raison sociale Adresse Activité

Plus en détail

SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015

SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015 SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015 PREAMBULE 1) POUR LA PREMIÈRE FOIS EN 2015, LE BUDGET M49 DES SERVICES EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT EST VOTÉ EN HORS TAXES. PAR CONSÉQUENT,

Plus en détail

PLAN COMPTABLE NORMALISE

PLAN COMPTABLE NORMALISE PLAN COMPTABLE NORMALISE Classe 1 : COMPTES DE CAPITAUX, DE PROVISIONS ET DE DETTES FINANCIERES 10 Capital ou dotation des succursales et comptes de l exploitant 101 Capital souscrit (Sociétés de capitaux

Plus en détail

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 1 ANNEXES

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 1 ANNEXES 1 INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 1 ANNEXES Version en vigueur au 1 er janvier 2014. 2 LISTE DES ANNEXES ANNEXE N 1 : Plan de comptes développé des communes de 500 habitants et plus... 4 ANNEXE

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS Nomenclature des comptes

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS Nomenclature des comptes PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS Nomenclature des comptes Ce Plan Comptable des Associations est extrait du Plan Comptable Général 1999 et il intègre les nouveaux comptes issus de l'arrêté du 8avril 1999

Plus en détail

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an Plan Comptable Minimum Normalisé (PCMN) des services résidentiels, d accueil de jour et de placement familial pour personnes handicapées Mise à jour au 01.01.2002 1. Fonds propres, provisions et impôts

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS FONDATION D ENTREPRISE CHANEL 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS Exercice du 18 juin 2011 au 31 décembre 2012 SOMMAIRE COMPTES ANNUELS ANNEXE 6 1. Faits caractéristiques

Plus en détail

Plan comptable marocain www.lacompta.org

Plan comptable marocain www.lacompta.org Plan comptable marocain www.lacompta.org Comptabilité pour étudiants et professionnels Raccourcies : cliquez sur un compte pour afficher ses sous comptes CLASSE 1 : COMPTES DE FINANCEMENT PERMANENT 11

Plus en détail

COMPTE ADMINISTRATIF

COMPTE ADMINISTRATIF COMPTE ADMINISTRATIF EXERCICE 2008 BUDGET PRINCIPAL ET BUDGETS ANNEXES CYCLE DE L EAU EAU ASSAINISSEMENT LOTISSEMENTS ACTITES INDUSTRIELLES ET COMMERCIALES ABATTOIR BATIMENTS D ACTITES BUDGET PRINCIPAL

Plus en détail

Compte administratif 2014 et budget 2015

Compte administratif 2014 et budget 2015 Compte administratif et budget 2015 Bilan au 31 décembre 2013 Excédent global de fonctionnement au 31 décembre 2013 539 500,13 Déficit d investissement 2013 à couvrir (1068) 159 650,37 Marge disponible,

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SOMMAIRE

RAPPORT FINANCIER SOMMAIRE RAPPORT FINANCIER COMITE REGIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF MAISON DES SPORTS 44 RUE ROMAIN ROLLAND BP 90 312 44103 NANTES CEDEX 4 Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014 Les montants figurant sur ces documents

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Etaient présents : Mme Alexandre, Mr Carlotti, Mr Champagnat, Mr Guinaudeau, Mme Janssen, Mr Joubert, Mme Pascal-Baujoin, Mme Picault, Mr Pidancier,

Plus en détail

NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER

NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER REMARQUES PRELIMINAIRES Les ménages n ont pas d obligation de tenir une comptabilité. En revanche, d une part, certaines situations liées à un état de dépendance

Plus en détail

BUDGETS PRIMITIFS 2015

BUDGETS PRIMITIFS 2015 BUDGETS PRIMITIFS 215 Communauté d Agglomération de la Vallée de la Marne 1/ Budget principal 2/ Assainissement 17/2/215 1 Contexte Un environnement territorial contraint dans un contexte économique tendu

Plus en détail

MEN DAF A3 L EXTOURNE Mode opératoire GFC- 2014/2015

MEN DAF A3 L EXTOURNE Mode opératoire GFC- 2014/2015 L extourne est une méthode de traitement des charges à payer et des produits à recevoir qui donne la compétence à l ordonnateur pour solder les opérations de l année N-1 exercice antérieur- en année N

Plus en détail

AMENAGEMENT DE CELLULES COMMERCIALES SUR L ILOT DE LA POSTE APPEL A PROJET DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER A DEPOSER AU PLUS TARD :

AMENAGEMENT DE CELLULES COMMERCIALES SUR L ILOT DE LA POSTE APPEL A PROJET DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER A DEPOSER AU PLUS TARD : Commune de la PLAINE SUR MER AMENAGEMENT DE CELLULES COMMERCIALES SUR L ILOT DE LA POSTE APPEL A PROJET DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER A DEPOSER AU PLUS TARD : Vendredi 14 septembre avant 12h00 par voie

Plus en détail

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ;

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ; CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE BOURGOGNE SEANCE du 8 juillet 2008 AVIS n 08.CB.08 COMMUNE d ARGILLY Budget principal, budget annexe de la section d ANTILLY (Département de la Côte-d'Or) BUDGET PRIMITIF

Plus en détail

Guide comptable. Les inscriptions comptables

Guide comptable. Les inscriptions comptables Guide comptable Les inscriptions comptables les ressources d emprunt Les emprunts sont exclusivement destinés à financer des investissements, qu'il s'agisse d'un équipement spécifique ou d'un ensemble

Plus en détail

Le compte administratif 2011

Le compte administratif 2011 Le compte administratif 2011 Le compte administratif 2011 de MIONS en quelques chiffres Budget principal. 16 590 970 de recettes réalisées, dont :. 13 003 158 en fonctionnement dont 165 000 de rattachements.

Plus en détail

Nomenclature M14-2013

Nomenclature M14-2013 2013 2013 10 1 Introduction Les lois de décentralisation ont consacré l élargissement des compétences des collectivités locales, leur montée en puissance économique et la libéralisation de leurs financements.

Plus en détail

Budget primitif 2011 eau :

Budget primitif 2011 eau : CONSEIL MUNICIPAL DU 26 Mars 2012. ÉTAIENT PRÉSENTS : G.BERNARD - P. LUMMAUX - J.P MARTIN - J.P MAURA - D. BERLAND - Mmes C. LAGARDE - L. DUPUCH - M. B. CRAPON - Mme L. BARIBAUD - F. FERRAND - M. F. FAUX.

Plus en détail

ASSOCIATION F.N.A.S.S.

ASSOCIATION F.N.A.S.S. Comptes annuels ASSOCIATION F.N.A.S.S. 12 RUE DE CAMBRAI - CS80011 59046 LILLE CÉDEX Exercice clos le 31 décembre 2013 SIRET : 783 713 688 00084 ASSOCIATION F.N.A.S.S. Exercice clos le 31 décembre 2013

Plus en détail

COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain

COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain 13 ROUTE DE SEILLON 01000 BOURG EN BRESSE Bilan Association Présenté en Euros Période du 01/09/2013 au 31/08/2014 édité le 27/10/2014 COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation

Plus en détail

Plan d'édition ADGV UNION EXERCICE 2010 - BILAN ACTIF

Plan d'édition ADGV UNION EXERCICE 2010 - BILAN ACTIF Plan d'édition ADGV UNION EXERCICE 2010 - BILAN ACTIF IMMOB. INCORPORELLES 0.00 Concessions, Brevets et Droits Similaires 5 352.10 20532000 LOGICIELS 5 352.10 Amortissements et Provisions Concessions,

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

PROJET DE BUDGET PRIMITIF

PROJET DE BUDGET PRIMITIF DIRECTION DES FINANCES PROJET DE BUDGET PRIMITIF De l exercice 2012 2011 DF 58 DOCUMENT BUDGETAIRE SECTIONS DE FONCTIONNEMENT ET D INVESTISSEMENT BUDGET GENERAL REPUBLIQUE FRANÇAISE VILLE DE PARIS POSTE

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 Décembre 2003 Département Finances Développement Économique LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 APPLICABLES A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2004 Le Comité de Finances Locales, lors de sa séance du

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 - Introduction - Tableaux de synthèse - Synthèse des grands équilibres du Budget Primitif 2015 1 INTRODUCTION Le Budget Primitif 2014,

Plus en détail

Recettes ou excédents

Recettes ou excédents DÉPARTEMENT DE L AISNE - CANTON DE COUCY LE CHÂTEAU - COMMUNE DE TROSLY-LOIRE COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 L an deux mil quatorze, le vingt-neuf avril, le Conseil Municipal, régulièrement

Plus en détail

Du budget à la comptabilité

Du budget à la comptabilité Du budget à la comptabilité 1 Plan de la présentation I-L élaboration du budget II-L exécution du budget III-La reddition des comptes 2 LE BUDGET -I- L ELABORATION DU BUDGET 3 QU EST-CE QUE LE BUDGET?

Plus en détail

10 CAPITAL - FONDS ASSOCIATIFS - RESERVES

10 CAPITAL - FONDS ASSOCIATIFS - RESERVES RACINE COMPTE 10 CAPITAL - FONDS ASSOCIATIFS - RESERVES 101 CAPITAL 101100 CAPITAL SOUSCRIT - NON APPELE 101200 CAPITAL SOUSCRIT - APPELE, NON VERSE 101300 CAPITAL SOUSCRIT - APPELE, VERSE 102 FONDS ASSOCIATIFS

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional <%moiscx%>

Rapport pour la commission permanente du conseil régional <%moiscx%> Rapport pour la commission permanente du conseil régional Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france LA POLITIQUE REGIONALE POUR LES PERSONNES EN SITUION DE

Plus en détail

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature LE LIEN VOUVANTAIS FIXATION DES TAUX D IMPOSITION 2015 Afin d aider la Collectivité à fixer le produit attendu au titre de la fiscalité directe locale et à voter les taux d imposition pour le budget primitifs

Plus en détail

BILAN ACTIF 9 090.00 34 704.56 34 704.56 9 090.00 70 000.00 53.97 70 053.97 9 090.00 104 758.53

BILAN ACTIF 9 090.00 34 704.56 34 704.56 9 090.00 70 000.00 53.97 70 053.97 9 090.00 104 758.53 BILAN ACTIF ACTIF Eercice N Eercice N-1 20/06/2013 12 20/06/2012 11 Brut Amortissements et Provisions Net Net Ecart N / N-1 Euros % IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement Frais de recherche

Plus en détail

Audit financier rétro-prospectif 2009-2018

Audit financier rétro-prospectif 2009-2018 Audit financier rétro-prospectif 2009-2018 Commune de Pierre-Olivier Hofer Directeur associé Ludivine Louette Consultante Toulouse, le 20 mai 2014 E14-0514 EXFILO Tél : 01.83.62.86.35 Fax : 01.83.62.86.34

Plus en détail

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT - 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT Objectif(s) : o Approfondissement du tableau de financement : Pré-requis : variation du Fonds de Roulement Net Global (F.R.N.G.) ; variation du Besoin

Plus en détail

Exercices. financière. d analyse. 5 e édition 2010-2011. avec corrigés détaillés. Béatrice et Francis Grandguillot

Exercices. financière. d analyse. 5 e édition 2010-2011. avec corrigés détaillés. Béatrice et Francis Grandguillot Exercices d analyse financière avec corrigés détaillés Béatrice et Francis Grandguillot 5 e édition 2010-2011 Béatrice et Francis GRANDGUILLOT sont professeurs de comptabilité-gestion et de fiscalité dans

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles Mairie de Saint-Julien-en-Genevois Nom et coordonnées de l association Fiche d identité de l association Nom de l'association Objet Adresse de

Plus en détail

COMPTES ANNUELS au 31.12.07 En Euros

COMPTES ANNUELS au 31.12.07 En Euros COMPTES ANNUELS au 31.12.07 En Euros Alliance Villes Emploi CA du 13.05.08 1 ANNEXE Alliance Villes Emploi CA du 13.05.08 6 I - REGLES ET METHODES COMPTABLES Les présents comptes annuels ont été établis

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011 REPUBLIQUE FRANÇAISE Département de la Corrèze Arrondissement de Tulle Canton de Tulle Campagne Nord COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2010 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france SOUTIEN REGIONAL EN FAVEUR DE LA LUTTE CONTRE

Plus en détail

FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION

FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION Pour plus d informations, visitez www.marathonprobono.fr/campus-hec-2012 Préambule Ce contenu pédagogique est destiné aux responsables

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016 Septembre 2015 Ville d EMBRUN - ASSOCIATIONS - DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ANNEE 2016 A REMETTRE EN MAIRIE AVANT LE 15 NOVEMBRE 2015 Composition du dossier : 1. Préambule page 2 2. Présentation

Plus en détail

COMPTE ADMINISTRATIF 2012

COMPTE ADMINISTRATIF 2012 COMPTE ADMINISTRATIF 2012 REPUBLIQUE FRANÇAISE COMMUNE dont la population est de 3500 habitants et plus - CA DU GRAND ANGOULEME (1) AGREGE AU BUDGET PRINCIPAL DE (2) Numéro SIRET : 24160025300017 POSTE

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 749 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 17 octobre 2011 PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2011,

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DU 9 AVRIL 2015 -------------------------- RAPPORT FINANCIER CONCERNANT LES COMPTES DE 2014

ASSEMBLEE GENERALE DU 9 AVRIL 2015 -------------------------- RAPPORT FINANCIER CONCERNANT LES COMPTES DE 2014 ASSEMBLEE GENERALE DU 9 AVRIL 2015 -------------------------- RAPPORT FINANCIER CONCERNANT LES COMPTES DE 2014 Les comptes de l année 2014 sont présentés sous la même forme que ceux des années précédentes

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT Nom Prénom : Activité : Ecrivez dans les cases grises DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT LA DEMANDE Prêt NACRE : Quel Montant? Quelle durée? Affectation? Prêt d honneur : Quel Montant? Quelle durée? Quel

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE REGION CENTRE M 71 COMPTE ADMINISTRATIF

REPUBLIQUE FRANCAISE REGION CENTRE M 71 COMPTE ADMINISTRATIF REPUBLIQUE FRANCAISE REGION CENTRE M 71 COMPTE ADMINISTRATIF d'un budget voté par fonction ANNEE 2010 1 SOMMAIRE I - Informations générales IV - Annexes - Présentation croisée p. 3 1 - Informations statistiques

Plus en détail

Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier. Conseil Municipal du 22 juillet 2014

Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier. Conseil Municipal du 22 juillet 2014 Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier Conseil Municipal du 22 juillet 2014 Eléments de cadrage de la situation financière de la Commune de Bourcefranc-le- Chapus Les soldes intermédiaires

Plus en détail

Approbation à l unanimité du procès-verbal de la séance du 17 octobre 2014

Approbation à l unanimité du procès-verbal de la séance du 17 octobre 2014 CONSEIL MUNICIPAL DE MARNAY SUR SEINE PROCES-VERBAL REUNION DU 14 NOVEMBRE 2014 L an deux mil quatorze, le 14 novembre à 19 heures, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni au nombre prescrit

Plus en détail

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 1 Le règlement de copropriété Le règlement de copropriété est avant tout un contrat interne, dont les copropriétaires sont les parties contractantes.

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

DESTINATAIRE = OPE REGION

DESTINATAIRE = OPE REGION DESTINATAIRE = OPE REGION REGION = SUD EST RESTAUMARCHE N 30342 DATE D'OUVERTURE : 29/10/1991 DATE PASSAGE POIVRE ROUGE : SOCIETE : SAS COKEYA VILLE : ALES ADHERENT : M. DEMAZURE CABINET D'EXPERTISE COMPTABLE

Plus en détail

AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE

AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE Avis portant plan et règles de fonctionnement des comptes et présentation des états financiers des entités d assurances et /ou de réassurances.

Plus en détail

Note sur la simplification de l instruction budgétaire et comptable M14

Note sur la simplification de l instruction budgétaire et comptable M14 Note sur la simplification de l instruction budgétaire et comptable M14 L instruction budgétaire et comptable M14 est appliquée aux collectivités locales depuis 1997 soit bientôt près de dix ans. Elle

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE REGION CENTRE M 71 COMPTE ADMINISTRATIF

REPUBLIQUE FRANCAISE REGION CENTRE M 71 COMPTE ADMINISTRATIF REPUBLIQUE FRANCAISE REGION CENTRE M 71 COMPTE ADMINISTRATIF d'un budget voté par fonction ANNEE 2009 1 SOMMAIRE I - Informations générales IV - Annexes - Présentation croisée p. 3 1 - Informations statistiques

Plus en détail

où sur la 2035? principales recettes et dépenses par ordre alphabétique ligne sur la

où sur la 2035? principales recettes et dépenses par ordre alphabétique ligne sur la où sur la 2035? N de la principales recettes et dépenses par ordre alphabétique ligne sur la Intitulé de la ligne 2035 A Abondement pour l'épargne salariale (PEE, etc) 43 Divers à déduire (case CT) Abonnements,

Plus en détail

Suppression de la taxe professionnelle et création de la Contribution Economique Territoriale (CET)

Suppression de la taxe professionnelle et création de la Contribution Economique Territoriale (CET) Suppression de la taxe professionnelle et création de la Contribution Economique Territoriale (CET) (Articles 2, 47, 77, 78 et 99 de la loi de finance pour 2010) Actuellement, la taxe professionnelle (TP)

Plus en détail

SEANCE du 31 JANVIER 2014. Le compte rendu de la précédente séance est lu et adopté à l unanimité.

SEANCE du 31 JANVIER 2014. Le compte rendu de la précédente séance est lu et adopté à l unanimité. SEANCE du 31 JANVIER 2014 Nombre de membres : en exercice : 11 L an deux mille quatorze, présents : 10 le 31 janvier à 20 heures 30, votants : 10 le conseil municipal de la commune de LOUPIAC, dûment convoqué,

Plus en détail

1.1 La comptabilité pour un syndicat de copropriétaires : qu est-ce que c est?

1.1 La comptabilité pour un syndicat de copropriétaires : qu est-ce que c est? On a souvent tendance à voir la comptabilité comme quelque chose d inaccessible ou d inutile «parce que çà marche bien dans sa copropriété jusqu à présent». Il est cependant nécessaire de plus de rigueur

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier.

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier. Dossier Financier Ce dossier complète notre dossier économique en apportant un éclairage financier sur notre projet. Il s appuie sur l organisation que nous avons mise en place et sur l expérience de démarrage

Plus en détail

Nomenclature M14 2014

Nomenclature M14 2014 2014 10 2014 1 Introduction Les lois de décentralisation ont consacré l élargissement des compétences des collectivités locales, leur montée en puissance économique et la libéralisation de leurs financements.

Plus en détail

Documents comptables : bilan, compte de résultat et annexe

Documents comptables : bilan, compte de résultat et annexe Documents comptables : bilan, compte de résultat et annexe La fin de l'année, pour les trésoriers, rime avec synthèse comptable. Trois documents doivent être produits. Les deux premiers (bilan et compte

Plus en détail

Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013

Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013 Dossier prévisionnel Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013 Société TEST 24 cours de la brocante BP 45 44100 NANTES Tel : 0240256767 Fax : 0240789029 Email : infos@test-sa.fr Monsieur

Plus en détail