Sommaire. N 12 - Mai 2016

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. N 12 - Mai 2016"

Transcription

1 Coueurs Caf La poitique famiiae au N 12 - Mai 2016 de a Haute-Loire Édito Ce nouveau numéro de Coueurs Caf est occasion de mettre en perspective a mise en pace de a Prime d Activité, marquée par un niveau de recours très rapide et très éevé. La Caf, grâce à a forte mobiisation de son personne, a su mettre en oeuvre dans es déais impartis cette nouvee mesure et faire face à un nombre important de demandes. Autre nouvee mesure régementaire, généraisée depuis e 1 er avri : a «GIPA», Garantie contre es impayés de pension aimentaire. Comme vous pourrez e constater à a ecture de cet artice, es Caf sont mobiisées pour répondre au probème des faibesses de certaines pensions aimentaires et combattre es impayés. Pusieurs artices de ce numéro sont consacrés à action sociae de a Caf, à travers es résutats d une enquête menée sur es huit centres sociaux du département, e Contrat Enfance Jeunesse de a Communauté de Communes Loire Semène, une présentation synthétique du régement intérieur d action sociae et un rappe du dispositif Bourses vacances en famie Caf / Ancv. Depuis e 1 er avri, a «GIPA», Garantie contre es impayés de pension aimentaire est généraisée à ensembe du territoire après avoir été expérimentée pendant dixhuit mois dans vingt Caf. Ce dispositif incarne parfaitement ambition de a branche Famie, inscrite dans a Cog : offre gobae de service. I conjugue en effet prestation égae et accompagnement parenta : prestation, avec e versement d une aocation de soutien famiia compémentaire afin de garantir une pension aimentaire minimae. accompagnement dans a fonction parentae, Le consei d administration de a Caf, que j ai honneur de présider a vaidé ensembe des actions en faveur du soutien à a parentaité inscrites dans e contrat puri-annue de gestion , passé entre a Caf de Haute-Loire et a Caisse nationae des aocations famiiaes (Cnaf). Le voet accompagnement parenta de a Gipa s inscrit peinement dans notre poitique de soutien aux parents. Bonne ecture. Christophe Bonnefois, Directeur André Chapaveire, Président du Consei d administration de a Caf Sommaire Prime d activité : premier bian en Haute-Loire p. 2 Enquête réaisée auprès des Centres sociaux p. 3 La «Gipa», Garantie contre es impayés de pension aimentaire p. 4 Règement intérieur d action sociae - Aides financières individuees p. 5 Contrat Enfance Jeunesse de a Communauté de communes Loire Semène p. 6 Lutte contre a fraude p. 6 Démarches simpifiées sur caf.fr p. 7 Bourses vacances en famie Caf / Ancv p. 8 Le magazine Vies de famie désormais disponibe chez es partenaires de a Caf p. 8

2 Prime d activité : premier bian en Haute-Loire La Prime d'activité est entrée en vigueur au 1 er janvier Gérée par es Caf, cette nouvee prestation - qui rempace e Rsa activité et a Prime pour 'empoi - a pour vocation de soutenir activité ou e retour à activité. Simpifier es aides en fusionnant e Rsa Activité et a Prime pour empoi Encourager activité en soutenant e pouvoir d achat des travaieurs modestes Améiorer e niveau de recours qui était faibe, 33% pour e Rsa activité étendre e bénéfice du dispositif aux jeunes actifs de 18 à 25 ans Déveopper accès aux services en igne : a prime d activité, une démarche 100% dématériaisée bénéficiaires de a Prime d activité dont primodemandeurs (parmi esques nouveaux aocataires) 94,2% des demandes faites en igne Traitement et paiement de près de 100 % des demandes de Prime d activité dans es déais prévus Montant moyen de a Prime d activité : 153,67 Montant minimum : 15,01 Montant maximum : 723,79 12 % 11 % 75 % Actifs isoés Coupes mono-actifs Coupes bi-actifs 40 % 60 % Hommes Femmes 18,6 % 24,5 % 55,2 % Moins de 25 ans 25 à 44 ans 45 à 59 ans 60 ans et + 45 % 40 % 35 % 30 % 25 % 20 % 15 % 10 % 5 % 0 % 0 à à à 1500 % foyers 1500 à et pus La mise en œuvre de cette nouvee prestation est e fruit d une forte impication de ensembe des agents de a Caf de a Haute-Loire. Des moyens adaptés ont été mis en œuvre dès fin 2015 : Des sessions de formation pour ensembe des agents de a Caf Le renforcement de accompagnement numérique à accuei Le renforcement des moyens pour a réponse tééphonique Le déveoppement de partenariats avec es structures d accompagnement socia et de insertion. La dématériaisation répond à une demande forte de nos aocataires pour qui e site internet et appication «Caf - Mon compte» sont devenus des outis priviégiés. Chaque aocataire peut se rendre dans nos accueis, au Puy-en-Veay, à Brioude ou à Monistro-sur-Loire, où nous disposons d espaces numériques. Les aocataires peuvent être accompagnés sur ces postes par un conseier. 2

3 Enquête réaisée auprès des Centres sociaux Favoriser intégration sociae des famies dans eur environnement et contribuer à a cohésion sociae sur es territoires est une des principaes orientations de a convention d objectifs et de gestion signée entre état et a Caisse nationae des Aocations famiiaes (Cnaf). Pour faire face à ces enjeux, a Caisse d Aocations Famiiaes de Haute- Loire soutient es structures d animation de a vie sociae que sont es «centres sociaux» ou «espaces de vie sociae». Soumises à agrément de a Caf, ces structures ont pour mission d être : Un équipement de proximité, qui veie à accuei des personnes et des famies et à a mixité sociae, avec une attention particuière aux famies et aux pubics fragiisés. Un ieu de rencontres et d échanges entre es générations, un ieu d animation de a vie sociae ocae, qui favorise a démocratie de proximité. Un équipement qui favorise initiative des habitants et eur impication dans des dynamiques de déveoppement socia et dans des actions coectives. Une équipe d animation composée de professionnes et de bénévoes engagés dans es actions et a gouvernance du projet, mais égaement dans des partenariats de territoire. Un ieu de promotion de vaeurs et de principes tes : - e respect et a dignité humaine - a aïcité, a neutraité et a mixité - a soidarité - a participation et e partenariat La Caf apporte son soutien au déveoppement de ces projets, par un accompagnement financier et technique, un renforcement des partenariats ocaux et animation d un réseau départementa doubés d une mission d observation. C est ainsi qu en 2014, a Caf et es centres sociaux de a Haute-Loire ont intégré, aux côtés de a fédération des centres sociaux et des 3 autres Caf d Auvergne, et à instar de expérience menée en Rhône-Apes depuis 10 ans, e Système d échange Nationa des centres sociaux (SENACS), Observatoire des centres sociaux qui concerne 60 départements. Cet observatoire recueie, par voie de questionnaire nationa de nombreuses données annuees dans e but de : Rendre pus visibe et isibe ce que sont et ce que font es centres sociaux, évauer eur impact coectif sur es territoires et au niveau nationa Susciter échange entre tous es acteurs de animation de a vie sociae. Les dernières données portent sur des ééments 2013, recueiis auprès des 41 centres sociaux des 4 départements auvergnats, dont 49 % sont instaés en miieu urbain et 51 % en miieu rura. La synthèse 2015 des résutats, éaborée dans une démarche régionae, a donné ieu à pubication d une paquette, que vous pouvez consuter sur e site internet rubrique Ma Caf > > Partenaires > Centres sociaux Vous y trouverez, entre autres une partie spécifique aux 8 centres sociaux de a Haute-Loire. Extraits de enquête sur es 8 centres sociaux agréés par a Caf Centre d animation de a vie sociae Brioude Centre socia de Chadrac «Vivre mieux à Chadrac» Le Puy-en-Veay Centre socio-cuture de Guitard Centre socia du Va Vert - Maison de quartier Germaine Tiion Maison de quartier du centre vie - Centre Roger Fourneyron Cyprès, centre socia du Pays de Craponne Maison pour Tous Brives-Charensac Centre socia intercommuna du Haut-Lignon «Les Barbeottes» 165 saariés 290 bénévoes formés 104 habitants associés à instance de piotage 146 associations accueiies 3,3 M de budget cumué Mode de gestion 4 associatifs 4 municipaux 3

4 La «Garantie contre es impayés de pension aimentaire» Le 1 er avri, es Aocations famiiaes ont généraisé e dispositif Gipa «Garantie contre es impayés de pension aimentaire» pour soutenir et accompagner es famies monoparentaes. La Gipa est issue de a oi pour égaité réee entre es femmes et es hommes adoptée e 4 août 2014 et a oi de financement de a Sécurité sociae pour 2016 a décidé sa généraisation. Ee est intégrée à a poitique famiiae qui vise à soutenir a parentaité pour assurer e protection de enfant. I s agit de soutenir financièrement et concrétement e parent seu et d accompagner es parents qui se séparent afin qu is protègent es enfants des confits iés à a séparation. La pension aimentaire - définition Qu est-ce que a Gipa? La Gipa s adresse aux famies monoparentaes qui éèvent un enfant quand autre parent ne paie pus de pension aimentaire ou en cas de faibe pension versée. Ce nouveau service vise à améiorer e processus de recouvrement des pensions aimentaires et déveopper e soutien à a parentaité. Ce dispositif s insère dans offre de service dépoyée par es Caf depuis pusieurs années pour accompagner es foyers monoparentaux ou en situation de séparation. I vise égaement à améiorer accès aux droits. Le versement de Asf dès e premier mois d impayé de pension aimentaire Les personnes qui éèvent seues un ou pusieurs enfants quand a pension aimentaire fixée pour enfant à charge est d un montant inférieur à 104,75 et est payée intégraement. L aocation de soutien famiia compémentaire eur est versée jusqu à hauteur de 104,75 en compément de a pension aimentaire payée. 4 Une aide financière permettant d'atteindre e montant de 104,75 par mois et par enfant, en compément de a pension aimentaire (Asf : aocation de soutien famiia) Des moyens pus efficaces pour que a pension soit régée et a possibiité de récupérer es pensions impayées avec 24 mois d arriérés Un accompagnement de a Caf, si nécessaire, pour que e juge aux affaires famiiaes puisse étabir e montant de a pension aimentaire Les personnes qui ne perçoivent pas du tout ou seuement partieement a pension aimentaire qu ees devraient recevoir. Le mécanisme de récupération par a Caf des pensions aimentaires impayées auprès du parent débiteur est aors renforcé. L Asf est attribuée à a personne qui éève seue son ou ses enfants, dans attente du recouvrement auprès du débiteur. Ee peut aussi être versée si e débiteur est hors d état de faire face à ses obigations (en particuier s i est tituaire d un minima socia).

5 Avant a Gipa Avec a Gipa u u u u 1 Le paiement direct est une procédure de recouvrement forcé qui permet d obtenir e paiement de a pension aimentaire auprès des tiers (empoyeur, organisme bancaire, Pôe empoi...) disposant de sommes dues au débiteur. Le paiement direct se révèe e meieur outi de recouvrement des pensions aimentaires compte tenu de sa rapidité, sa simpicité et sa gratuité. Règement intérieur d action sociae Aides financières individuees Le règement intérieur d action sociae, actuaisé en janvier 2016, contribue à a mise en œuvre des quatre missions de a Caf : 1. Aider es famies à conciier vie professionnee, vie famiiae et vie sociae 2. Soutenir a fonction parentae et faciiter es reations parentsenfants 3. Accompagner es famies dans eurs reations avec environnement et e cadre de vie 4. Créer es conditions favorabes à 'autonomie, à insertion sociae et professionnee des personnes et des famies. Les aides aux famies détaiées dans ce règement sont compémentaires des prestations égaes. Ees sont attribuées seon «critères» et/ou «sur projet» et n'ont pas pour objet de sovabiiser es famies de manière durabe... Vous pouvez consuter ou téécharger ce document sur e site internet Rubrique Ma Caf > 43000> Partenaires > Règement intérieur d action sociae 5

6 Contrat Enfance Jeunesse de a Communauté de Communes Loire-Semène La Caf de a Haute-Loire conduit une poitique famiiae tournée vers es besoins des parents, eur permettant de conciier vie famiiae et vie professionnee. La communauté de communes Loire-Semène, dans e cadre de ses compétences «enfance et jeunesse» déveoppe depuis de nombreuses années une poitique voontariste dans ces domaines en proposant des services diversifiés et adaptés aux besoins des famies du territoire : étabissements d accuei du jeune enfant (Eaje), accueis de Loisirs (Ash), Reais Petite Enfance, Signature d un avenant au CEJ Le 22 mars 2016 a eu ieu a signature d un avenant au Contrat Enfance Jeunesse (CEJ), signé ui en Cet avenant permet a mise en œuvre d actions en faveur des adoescents La signature de avenant officiaise extension du soutien de a Caf aux éus de a Communauté de communes Loire-Semène (soutien ogistique et financier), engagés dans une poitique voontariste en faveur de enfance et de a jeunesse du territoire. La poitique enfance et jeunesse de a Communauté de communes s'exerce désormais dans es secteurs suivants : La petite enfance, au travers des crèches-hate-garderies (ou mutiaccueis) et reais petite enfance L'enfance, au travers des accueis de oisirs et du service périscoaire La jeunesse, au travers des espaces jeunes communautaires Le soutien de a Caf La Caf apporte son soutien ogistique au montage du projet par e biais du Conseier territoria - mission de consei, de suivi et d accompagnement des diagnostics et des projets - du secteur, assorti d une aide financière conséquente. Le CEJ couvre e financement des 4 Eaje, des 2 reais petite enfance, a quinzaine d Ash du territoire et désormais es accueis spécifiques «ados». La fonction «piotage enfance jeunesse» est égaement prise en compte dans ce soutien. L avenant au contrat enfance prend en compte a mise en pace d espaces jeunes communautaires, dont a gestion a été confiée par a commune d Aurec-sur-Loire à a MJC. Le soutien financier de notre organisme au titre du Contrat enfance jeunesse s est éevé pour 2015 à pus de , auxques s ajoutent es aides au fonctionnement versées directement aux gestionnaires de structures pour un montant tota de Jo Champavert (Président du syndicat des eaux de a Semène), Bénédicte Petit (Responsabe Pôe Partenaires à a Caf), Christophe Bonnefois (Directeur de a Caf) et Frédéric Girodet (Président de a Communauté de Communes Loire Semène), ors de a signature de avenant. Lutte contre a fraude 6 Les contrôes réaisés par a Caf de a Haute-Loire en 2015 et anayse des dossiers permettent de différencier erreur, entraînant un indu ou un rappe, des cas de fraudes suspectées. Distinguer une erreur d une fraude La différence réside dans e caractère intentionne. La sanction appicabe est à a hauteur de intention de fraude. Une erreur invoontaire ou un oubi de a part de aocataire, détecté suite à un contrôe va générer un indu. La Caf de a Haute-Loire demande aors à aocataire de rembourser es sommes versées à tort, seon un échéancier déterminé en fonction de ses ressources. Chaque mois, une partie de son indu sera retenue sur es droits versés ou remboursés directement par ceui-ci. Si erreur est déibérée (fausse décaration, fabrication de faux documents) e dossier va faire objet d une suspicion de fraudes... Le dossier est aors présenté à une commission administrative fraudes, qui décidera de a quaification de a fraude et de a sanction à appiquer : avertissement, appication d une pénaité financière, dépôt de painte. Les chiffres en 2015

7 Démarches simpifiées sur caf.fr Accessibe 24/24h, 7/7j, e site internet simpifie es démarches en igne des aocataires. Gérer son dossier personne depuis espace «Mon compte» Muni de son n aocataire et de son code confidentie, aocataire peut : Consuter ses droits, ses paiements et ses courriers, Signaer un changement de : - situation professionnee (reprise d activité, chômage, statut professionne...), - situation famiiae (séparation, vie maritae, départ d un enfant, naissance...), - de coordonnées (adresse, coordonnées bancaires, adresse mai, numéro de tééphone fixe ou portabe), Décarer ses ressources, Transmettre ses pièces justificatives Téécharger une attestation de paiement Faire une demande de prestation Effectuer une simuation de droits Quatre simuations de droits sont possibes sur caf.fr. Ees permettent d estimer un éventue droit : Au revenu de soidarité active (Rsa) à a prestation d accuei du jeune enfant (Paje), à une aide au ogement, à a Prime d activité Après avoir rempi e questionnaire, aocataire obtiendra une estimation de son aide. I pourra aors effectuer une demande d aide en igne. Se renseigner sur es aides La rubrique «S informer sur es aides» permet d avoir accès aux quatre grandes «famies» de prestations versées par a Caf : Petite enfance, Enfance et jeunesse, Soidarité et insertion, Logement et cadre de vie. Une fois aide choisie, aocataire peut en connaître e montant, es conditions d attribution, a durée, es particuarités... Découvrir es pages ocaes de a Caf de a Haute-oire La Caf de a Haute-Loire, comme chacune des 102 Caf, dispose d un espace oca sur e site Accessibe depuis a page d accuei en inscrivant son code posta dans a rubrique Ma Caf, es pages ocaes sont mises à jour réguièrement. Ees diffusent des informations spécifiques à a Caf de a Haute-Loire : actuaité, es modes de contact, es aides en matière d action sociae, es données chiffrées sur son activité... Sur es pages ocaes, i est égaement possibe de prendre rendez-vous avec un conseier. Pour cea, i suffit de se rendre dans onget Contacter ma Caf > Prendre un rendez-vous, de choisir e ieu (Le Puy-en-Veay, Brioude ou Monistrosur-Loire et e motif du rendez-vous. Camie vous guide sur caf.fr Une conseière virtuee prénommée Camie invite es aocataires à découvrir étape par étape e site caf.fr. Ee accompagne usager dans utiisation des services en igne tout en démontrant eur rapidité et eur fiabiité. Camie vise à souager es accueis et es services tééphoniques de a Caf en répondant aux demandes es pus simpes des usagers en igne. Pour cea, une nouvee rubrique nommée «visite guidée» et accessibe directement depuis a page d accuei, a été créée. Cette rubrique a pour objectif de centraiser toutes es informations importantes du site pour simpifier e parcours de aocataire ors de sa visite. L appication mobie «Caf - Mon compte» 1. Téécharger appication gratuitement sur Appe Store ou sur Googe Pay 2. Se connecter à son dossier avec son numéro aocataire et son mot de passe 3. Consuter son dossier : Gérer ses informations personnees, Suivre e versement de ses prestations, Téécharger es reevés ou attestations au format PDF directement sur son mobie Suivre avancement de ses demandes en igne Consuter es ettres et courries échangés avec a Caf. Décarer ses ressources trimestriees, pour a Prime d'activité comme pour e Rsa. 7

8 Bourses vacances en famie Caf / Ancv Le dispositif des bourses vacances, en partenariat avec Agence Nationae des Chèques-Vacances (ANCV), a pour objectif d apporter une aide au premier départ en vacances famiiaes pour des famies en situation de fragiités sociaes et/ou financières. En 2015, 49 projets ont vu e jour en permettant à 167 personnes, dont 18 en situation de handicap, de bénéficier de vacances à a mer, à a campagne ou à a vie. Le projet vacances est un evier important et un outi dynamique pour es «opérateurs», abeisés par a Caf et Ancv (centres sociaux, associations, CCAS...), qui accompagnent es famies. Le projet de départ en vacances est un axe positif, fédérateur, impiquant tous es membres de a famie et permettant de travaier sur e projet, organisation et e budget. Le resserrement et/ou a reconstruction des iens famiiaux et a vaorisation de a fonction parentae sont primordiaux, is sont faciités par un cadre qui fait oubier es soucis du quotidien. L accompagnement dans a construction du projet et a recherche de autonomie donnent a possibiité à a famie de mener jusqu au bout un projet et de retrouver confiance en ses capacités de réaisation et de réussite. Contacts : Bernadette Rocchiccioi au ou et Marion Barjaud au ou Le magazine Vies de Famie désormais disponibe chez es partenaires de a Caf à compter de édition de mai 2016, a Caf de a Haute-Loire participe à une expérimentation de diffusion du magazine Vies de Famie dans ses accueis et auprès de certains partenaires. Vies de Famie est e support d information priviégié des Caf vers es aocataires et es famies. I traite de actuaité de a branche Famie : es nouvees prestations, es démarches à effectuer, offre de service des Caf, etc. I est adressé tous es mois, sous a forme d une newsetter, aux aocataires qui ont fourni eur adresse mai à a Caf. La version papier du magazine s adresse aux autres aocataires. Jusqu à présent, is e recevaient à domicie une fois par trimestre. Désormais, et dès e numéro de mai, des exempaires du magazine seront déposés dans es ieux d accuei et chez des partenaires de a Caf qui auront accepté de diffuser Vies de Famie : centres sociaux, CCAS, mairies, etc. Un présentoir aux coueurs de Vies de Famie a été spéciaement conçu pour recevoir es magazines et eur offrir une visibiité optimae. La mise à disposition du magazine Vies de Famie dans es ieux d accuei de ces partenaires va eur permettre d accéder à une source riche d informations et de conseis pour compéter eurs connaissances et fournir pus faciement des informations sur es aides et services de a Caf aux usagers. La iste des ieux de diffusion du magazine Vies de Famie est disponibe sur rubrique Ma Caf > Qui sommes-nous? Caisse d aocations famiiaes de Haute-Loire 10 avenue André Souier - CS LE PUY-EN-VELAY Cedex Directeur de a pubication : Christophe Bonnefois Conception et coordination : Service communication - Marie-Line Greca ( ) / Perrine Tourette ( ) Impression : Phi'Print - YSSINGEAUX / Crédits photos : Caf de a Haute-Loire / CNAF Reproduction même partiee interdite sans accord de a Caf.

l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif

l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif 'Oiseau Beu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif Le projet associatif de Oiseau Beu a été éaboré en 2010 et adopté par e Consei d administration du 20 septembre 2010 Introduction Ce projet

Plus en détail

L E C L U B P O U R Q U O I?

L E C L U B P O U R Q U O I? L E C L U B P O U R Q U O I? Constat et positionnement Magré des atouts et des forces indéniabes, image de a Côte d Azur s essouffe, i faut reancer e "produit" par une poitique de marque basée sur a quaité.

Plus en détail

Le Conseil général, acteur de l insertion

Le Conseil général, acteur de l insertion Le Consei généra, acteur de insertion éditoria Le Consei généra est e chef de fie des poitiques de soidarités dans e Va d Oise. A ce titre, i est notamment responsabe du revenu de soidarité active (RSA)

Plus en détail

Dans le cadre de l Accord de libre-échange

Dans le cadre de l Accord de libre-échange Absences du travai en 1998 es écarts seon e secteur Ernest B. Akyeampong Dans e cadre de Accord de ibre-échange nord-américain (ALÉNA), e Canada, es États-Unis et e Mexique ont adopté un nouveau système

Plus en détail

Le candidat à la création doit pouvoir dégager du temps et des

Le candidat à la création doit pouvoir dégager du temps et des Guide pratique d accompagnement à a création d entreprises comment faire?... pour accompagner et e préparer à s engager dans une VAE L accompagnement vise essentieement à guider e candidat dans a formaisation

Plus en détail

synthèse [ le projet [ les ateliers Novorga2 : nouvelles formes d'organisation du travail et prévention des risques professionnels

synthèse [ le projet [ les ateliers Novorga2 : nouvelles formes d'organisation du travail et prévention des risques professionnels : nouvees formes d'organisation du travai et prévention des risques professionnes synthèse Synthèse des ateiers dirigeants [ e projet constat Les entreprises font face à de nouvees exigences de environnement

Plus en détail

Financement participatif. Euro-méditerranéen

Financement participatif. Euro-méditerranéen Qui n'a pas été à a recherche de financements pour créer ou déveopper son activité et s'est heurté aux critères des financeurs que 'on pourrait au mieux quaifier de rigides au pire de frieux, voire d'inadaptés?

Plus en détail

Contexte. Aspects réglementaires. Mise en œuvre. Aspects matériels. Recommandation

Contexte. Aspects réglementaires. Mise en œuvre. Aspects matériels. Recommandation * LD : ervice Loca é e c t r i cité DF RÉAU DITRIBUTION - DF GAZ D FRANC DITRIBUTION - FFI - RC - FDLC - UNA3-CAPB - FNCCR - CONUL 1/7 Contexte Les dispositions du décret n 72-1120 du 14 décembre 1972

Plus en détail

LE BILAN DE COMPÉTENCES

LE BILAN DE COMPÉTENCES FONGECIF LE BILAN DE COMPÉTENCES SALARIÉ EN CONTRAT À DURÉE DÉTERMINÉE OU INDÉTERMINÉE Union Européenne Fonds Socia Européen LE BILAN DE COMPÉTENCES INFORMATION A S INFORMER SUR LE BILAN DE COMPÉTENCES

Plus en détail

Assemblée. énérale. 5 juin 2015 Université Bretagne Sud Vannes

Assemblée. énérale. 5 juin 2015 Université Bretagne Sud Vannes ssembée énérae 5 juin Université Bretagne Sud Vannes A 33 cours de Chazees BP 20347 56103 LORIENT Cedex Té. : 02 97 36 19 70 Fax. : 02 97 85 08 90 www.sauvegarde56.org S OMMAIRE A projet associatif Organigramme

Plus en détail

PLAN. renforcement des capacités de gestion de l environnement. national au Burkina Faso. Contexte CONSTATS

PLAN. renforcement des capacités de gestion de l environnement. national au Burkina Faso. Contexte CONSTATS Ateier sur a pérennisation du capita nature Etat des ieux sur e renforcement des capacités de gestion de environnement nationa au Burkina Faso MECV SP-CONEDD PLAN CONTEXTE OBJECTIFS DEFINITIONS (RAPPELS)

Plus en détail

Les prestations familiales

Les prestations familiales Les prestations familiales Les Caisses d allocations familiales, les Caf, versent une quinzaine de prestations, dont les allocations familiales. Plus de 80 milliards d euros sont ainsi distribués aux familles.

Plus en détail

Sièges de travail et sièges visiteurs quarterback

Sièges de travail et sièges visiteurs quarterback Sièges de travai et sièges visiteurs quarterback Dimensions généreuses, Éégance et générosité, tes sont es maîtres-mots pour quaifier e siège de travai quarterback. Son dossier particuièrement haut garantit

Plus en détail

United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization Organisation des Nations Unies pour I Education, la Science et la Culture

United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization Organisation des Nations Unies pour I Education, la Science et la Culture United Nations Educationa, Scientific and Cutura Organization Organisation des Nations Unies pour I Education, a Science et a Cuture Réunion d Experts sur : L expoitation sexuee des enfants, pornographie

Plus en détail

APPEL À PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE (formulaire de candidature et règlement)

APPEL À PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE (formulaire de candidature et règlement) «Coup de Pouce Citoyen» PICTO «COUP DE POUCE» APPEL À PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE (formulaire de candidature et règlement) A déposer ou à envoyer à ViennAgglo Conseil de Développement - Coup de Pouce

Plus en détail

les modalités pratiques d'information du public en cas d'épisode de d pollution atmosphérique

les modalités pratiques d'information du public en cas d'épisode de d pollution atmosphérique page 1/9 es modaités pratiques d'information du pubic en cas d'épisode de poution atmosphérique janvier 2012 Les épisodes de pics de poution de air nécessitent une diffusion rapide et arge d informations

Plus en détail

Le pôle travail social. Livret d information destiné aux partenaires

Le pôle travail social. Livret d information destiné aux partenaires Le pôle travail social Un service chargé de développer un travail social spécialisé préventif auprès de familles confrontées à un événement risquant de fragiliser l équilibre familial. Livret d information

Plus en détail

demande de concours financier * congé individuel de formation cdi formation hors temps de travail

demande de concours financier * congé individuel de formation cdi formation hors temps de travail A rempir par e demandeur Cadre réservé au FONGECIF Midi-Pyrénées Date de dépôt : CPFR : N de dossier Union Européenne Fonds Socia Européen demande de concours financier * congé individue de formation cdi

Plus en détail

Caf, mode d emploi. Pour faciliter vos démarches et vous informer sur vos droits et vos obligations

Caf, mode d emploi. Pour faciliter vos démarches et vous informer sur vos droits et vos obligations Caf, mode d emploi Pour faciliter vos démarches et vous informer sur vos droits et vos obligations Mise à jour - octobre 2012 CAF de la Haute-Vienne 25, rue Firmin Delage 87046 Limoges Cedex 1 www.caf.fr

Plus en détail

DEMANDE D AIDE AUX TRAVAUX

DEMANDE D AIDE AUX TRAVAUX DEMANDE D AIDE AUX TRAVAUX dans la limite de 5 000 euros (ou 4 000 euros si droit au prêt légal) Soumis à des conditions de ressources : quotient familial CNAF 850 euros pour un devis de travaux 1000 euros

Plus en détail

Règlement Intérieur des Aides Financières Individuelles 2014

Règlement Intérieur des Aides Financières Individuelles 2014 Règlement Intérieur des Aides Financières Individuelles 2014 A chaque situation familiale une réponse adaptée Parentalité Insertion sociale 2014 Logement Contacter votre Caf 2014 Document de communication

Plus en détail

Dossier de veille de l IFÉ

Dossier de veille de l IFÉ n 98 Jan. 2015 Sommaire Page 2 : Parents-écoe : des reations ambiguës Page 8 : Les modaités du partenariat parents-écoe Page 14 : Le soutien à a parentaité, accompagnement des parents Page 18 : L impication

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

Sergiy Timashov Fotolia.com

Sergiy Timashov Fotolia.com Sergiy Timashov Fotolia.com Règlement d Action Sociale 2010 2 SOMMAIRE Généralités... 2 Offre de service petite enfance et jeunesse... 3-12 Aide à l investissement... 3 Aide au fonctionnement : prestation

Plus en détail

PowerPoint. Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Téléchargez les exercices. Joyce Cox et Joan Lambert

PowerPoint. Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Téléchargez les exercices. Joyce Cox et Joan Lambert Joyce Cox et Joan Lambert PowerPoint Microsoft 2010 Maîtrisez rapidement PowerPoint 2010 avec e ivre officie de Microsoft Press Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Tééchargez

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Une. Centre --------------

Une. Centre -------------- 59 Une Médiathèque Centre Socia (a cuture du ien socia) -------------- Émiie Dauphin Émiie Dauphin est bibiothécaire à a Médiathèque Centre Socia Yves Coppens, une structure hybride, à vocation sociae

Plus en détail

AIDE AU BAFA ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE

AIDE AU BAFA ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE AIDE AU BAFA DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE vous avez entre 17 et 21 ans vous voulez vous qualifier. Au-delà d une aide financière, le Point Information Jeunesse (PIJ) vous propose la mise à disposition

Plus en détail

Outlook. Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Téléchargez les exercices. Joan Lambert et Joyce Cox

Outlook. Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Téléchargez les exercices. Joan Lambert et Joyce Cox Outook Microsoft 2010 Maîtrisez rapidement Outook 2010 avec e ivre officie de Microsoft Press Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Tééchargez es exercices Joan Lambert

Plus en détail

Code de bonne pratique en matière de coupure

Code de bonne pratique en matière de coupure Informations Cients Code de bonne pratique en matière de coupure gasnetworks.ie Code de bonne pratique en matière de coupure 1 Introduction Coupure Une coupure est une des actions suivantes : Verrouiage

Plus en détail

Canadat. Guide d impôt Gains en capital. Guide supplémentaire. ljil impôt. Dans ce guide PLUS

Canadat. Guide d impôt Gains en capital. Guide supplémentaire. ljil impôt. Dans ce guide PLUS Revenu Canada Ji impôt Revenue Canada Taxation Guide suppémentaire Guide d impôt Gains en capita Dans ce guide Principaes modifications pour 1991 Tabe des matières Formues Index PLUS Exempes Tabeaux Conseis

Plus en détail

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE :

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : Le 31 janvier 2006 Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : 1 - Les étapes de la construction du programme à Aubervilliers. 2 - Les orientations générales du dispositif de Réussite Éducative. 3 - Les

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST

ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI PLIE DE PARIS NORD-EST ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST «ATELIERS D EXPRESSION» Référence

Plus en détail

Raccorder votre foyer

Raccorder votre foyer gasnetworks.ie Choisir e gaz nature est une bonne idée Raccorder votre foyer 2 Le gaz nature a révoutionné industrie énergétique et joue un rôe de pus en pus important dans e monde d aujourd hui. En Irande,

Plus en détail

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général INSERTION à l usage du public GUIDE PRATIQUE social sanitaire Pôle Le rôle du Conseil général SOMMAIRE Le rôle du Conseil général de l Orne p.3 Le Revenu de Solidarité Active p.4-5 Le Programme départemental

Plus en détail

les métiers de dirigeants au sein de la protection

les métiers de dirigeants au sein de la protection L avenir de la Protection sociale se dessine avec vous FOCUS SUR les métiers de dirigeants au sein de la protection sociale La Protection sociale, cœur de la solidarité La Protection sociale, c est l ensemble

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

Les chiffres clés 2012

Les chiffres clés 2012 Les chiffres clés 2012 Les allocataires La Caf de la Sarthe compte 95 129 allocataires. Son action s exerce à travers : > le paiement des prestations légales, > la mise en œuvre d une politique d action

Plus en détail

Guide référentiel. Relais assistants maternels

Guide référentiel. Relais assistants maternels informer accompagner animer Guide référentiel Relais assistants maternels Préambule 4 Les missions du Ram 6 Les acteurs du projet du Ram 8 L inscription du Ram dans la politique petite enfance 10 Le projet

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité 4 Action sociale Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à la ville pour tous, intégrer les habitants et améliorer la qualité de vie Enjeux du développement durable Faire reculer la pauvreté

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE 2/03 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE Séance du 20 Novembre 2009 Commission n 2 Administration Générae et Personne Commission n 7 Finances DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail

CLÔTURE DES 40 ÉVÉNEMENTS POUR LES 40 ANS DU CENTRE SOCIAL CAF L ILE AUX FAMILLES

CLÔTURE DES 40 ÉVÉNEMENTS POUR LES 40 ANS DU CENTRE SOCIAL CAF L ILE AUX FAMILLES CLÔTURE DES 40 ÉVÉNEMENTS POUR LES 40 ANS DU CENTRE SOCIAL CAF L ILE AUX FAMILLES ans 1974-201440 dates événements JEUDI 18 DÉCEMBRE 2014 À 11 H Au Centre social Caf - 410, avenue de barcelone, quartier

Plus en détail

Votre protection sociale Votre MSA

Votre protection sociale Votre MSA Votre protection sociale Votre MSA Nouveau salarié du régime agricole www.msa-armorique.fr La MSA d Armorique attentive à chacun, essentielle pour tous LA MSA, VOTRE NOUVEAU RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE

Plus en détail

GARDEZ UNE TECHNOLOGIE D AVANCE GROUPE TELECOMS DE L OUEST. Tél. : 05 46 30 07 30 Fax : 05 46 30 07 37 Mail : info@ceso-gto.com www.ceso-gto.

GARDEZ UNE TECHNOLOGIE D AVANCE GROUPE TELECOMS DE L OUEST. Tél. : 05 46 30 07 30 Fax : 05 46 30 07 37 Mail : info@ceso-gto.com www.ceso-gto. GARDEZ UNE TECHNOLOGIE D AVANCE GROUPE TELECOMS DE L OUEST Té. : 05 46 30 07 30 Fax : 05 46 30 07 37 Mai : info@ceso-gto.com www.ceso-gto.com Votre tééphonie d entreprise : convergence fixe & mobie Depuis

Plus en détail

Dispositions générales. Mon assurance accidents. de la vie

Dispositions générales. Mon assurance accidents. de la vie Dispositions généraes Mon assurance accidents de a vie T A B L E A U Le présent contrat est concu entre e Sociétaire* - désigné par «vous*» dans es différents textes qui suivent et Assureur - désigné

Plus en détail

La nouvelle carrière du personnel judiciaire

La nouvelle carrière du personnel judiciaire La nouvee carrière du personne judiciaire 1 2 Avant-propos Cher ecteur, La manière dont es cours et tribunaux sont administrés est en peine évoution. Une poitique moderne du personne est donc d une extrême

Plus en détail

Élevons la voix! Mesures pour lutter contre les comportements d intimidation et de cyberintimidation

Élevons la voix! Mesures pour lutter contre les comportements d intimidation et de cyberintimidation Éevons a voix! Mesures pour utter contre es comportements d intimidation et de cyberintimidation Introduction L intimidation est un probème compexe et dououreux, pour eque i n existe pas de soution facie.

Plus en détail

La branche Famille de la Sécurité sociale

La branche Famille de la Sécurité sociale La branche Famille de la Sécurité sociale 2 3 Créée en 1945, la branche Famille est l une des quatre composantes du régime général de la Sécurité sociale, avec la Maladie, la Vieillesse et le Recouvrement.

Plus en détail

shp Nous donnons de la vie à votre prévoyance i n d i v i d u e l. s û r. s o u p l e C o n c e p t s d e p r é v o y a n c e r é f l é c h i s

shp Nous donnons de la vie à votre prévoyance i n d i v i d u e l. s û r. s o u p l e C o n c e p t s d e p r é v o y a n c e r é f l é c h i s shp C o n c e p t s d e p r é v o y a n c e r é f é c h i s Nous donnons de a vie à votre prévoyance i n d i v i d u e. s û r. s o u p e Bien pus qu un fournisseur de prestations de prévoyance «SHP est

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Diagnostic et Préconisations dans la mise en uvre d une charte d accueil Art 28 Code des Marchés Publics

CAHIER DES CHARGES Diagnostic et Préconisations dans la mise en uvre d une charte d accueil Art 28 Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES Diagnostic et Préconisations dans la mise en uvre d une charte d accueil Art 28 Code des Marchés Publics I - Orientations Générales Améliorer l accueil du public est une priorité des

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

Face au deuil, Vous n êtes pas seul(e) Ce guide vous est proposé par la Caf de Meurthe-et-Moselle et les Associations Deuil Espoir et Favec.

Face au deuil, Vous n êtes pas seul(e) Ce guide vous est proposé par la Caf de Meurthe-et-Moselle et les Associations Deuil Espoir et Favec. Face au deui, Vous n êtes pas seu(e) Ce guide vous est proposé par a Caf de Meurthe-et-Mosee et es Associations Deui Espoir et Favec. 1 Edition 2011 ÉDITO Soutenir et accompagner Soutenir a fonction parentae

Plus en détail

CRÉER MA BOÎTE en étant étudiant?

CRÉER MA BOÎTE en étant étudiant? CRÉER MA BOÎTE en étant étudiant? Promotion Petit Poucet 2008 er et 3 mois de conseil 10 lauréats récompensésp Diagnostic personnalisé offert aux 30 finalistes Conception : Agence Cavernamuth www.cavernamuth.com

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE web + mobile + social

DOSSIER DE PRESSE web + mobile + social DOSSIER DE PRESSE Octobre Octobre 2015 2014 Une La suite suite d outis marketing en igne web pour + déveopper mobie + socia et fidéiser des professionnes a cientèe des du TPE/PME Tourisme sur Internet

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse SOMMAIRE Préambule...2 Principes...6 Finalités et valeurs éducatives...7 Axes de développement...10 Synthèse du diagnostic PEL mené en 2009...10 4 axes de développement pour 2010-2014...11 Instances de

Plus en détail

De meilleures garanties pour les pensions alimentaires

De meilleures garanties pour les pensions alimentaires vous guider De meilleures garanties pour les pensions alimentaires n Familles monoparentales www.msa.fr Qu est-ce que l ASF? Tout comprendre sur l Allocation de soutien familial (ASF) et les Garanties

Plus en détail

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville CONVENTION D OBJECTIF ET DE PARTENARIAT CENTRE DE LOISIRS ASSOCIATIF ELEMENTAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville ET Madame Sous le n l organisateur)

Plus en détail

L Allocation de Rentrée Scolaire : la nouveauté 2014

L Allocation de Rentrée Scolaire : la nouveauté 2014 DOSSIER DE PRESSE L Allocation de Rentrée Scolaire : la nouveauté 2014 Vendredi 11 juillet 2014 Caf de la Vendée 109 Boulevard Louis Blanc 85000 La Roche sur Yon Dossier de presse réalisé par le service

Plus en détail

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOPIERRE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2011 IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques Avant d effectuer un investissement en

Plus en détail

NOTRE MISSION NOTRE APPROCHE NOTRE ÉQUIPE NOTRE MARCHÉ. Confiance. Professionnalisme. Confidentialité

NOTRE MISSION NOTRE APPROCHE NOTRE ÉQUIPE NOTRE MARCHÉ. Confiance. Professionnalisme. Confidentialité www.cobus.net NOTRE MISSION Fournir à nos cients des soutions appropriées, sécurisées et bénéfiques Mettre en pace des soutions restant rentabes sur e ong terme et faciitant ensembe du processus de gestion

Plus en détail

Blankenberge Le 2 octobre 2013. Intervention de VO @calypso

Blankenberge Le 2 octobre 2013. Intervention de VO @calypso Blankenberge Le 2 octobre 2013 Intervention de VO @calypso Europe, Calypso, la mythologie se rappellent à nous à la fois dans son ode aux voyages, mais également dans la symbolique qui sépare et unie.

Plus en détail

Guide des applications Lexmark ESF

Guide des applications Lexmark ESF Guide des appications Lexmark ESF Aidez vos cients à tirer peinement profit du potentie de eurs équipements Lexmark. Les appications Lexmark ont été conçues pour aider es entreprises à capturer et gérer

Plus en détail

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOPIERRE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2013 IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques Avant d effectuer un investissement en

Plus en détail

Cahier des charges Mesure d Accompagnement Social personnalisé (MASP) de niveau 2

Cahier des charges Mesure d Accompagnement Social personnalisé (MASP) de niveau 2 Département de Seine-Maritime Direction de l Action Sociale et de l Insertion Service Accompagnement Cahier des charges Mesure d Accompagnement Social personnalisé (MASP) de niveau 2 1 Mars 2015 Sommaire

Plus en détail

La saisonnalité des zones touristiques de Rhône-Alpes

La saisonnalité des zones touristiques de Rhône-Alpes La saisonnaité des zones touristiques de Rhône-Apes Bresse Pays de Gex Haut Chabais Rives du Léman Vaée verte Les Brasses Roanne Pays beaujoais Dombes Bugey Genevois- Abanais-Arve Aravis Bornes Giffre

Plus en détail

Programme d investissements d avenir Innovation urbaine Accompagnement des candidatures franciliennes

Programme d investissements d avenir Innovation urbaine Accompagnement des candidatures franciliennes - Préfecture de a région d'ie-de-france Programme d investissements d avenir Innovation urbaine Accompagnement des candidatures franciiennes Programme d Investissements d avenir (PIA) e PIA 2 éargit es

Plus en détail

APPEL A PROJETS Mesures d accompagnement social personnalisé (MASP) 2016-2018

APPEL A PROJETS Mesures d accompagnement social personnalisé (MASP) 2016-2018 APPEL A PROJETS Mesures d accompagnement social personnalisé (MASP) 2016-2018 La loi n 2007-308 du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs dispose que «toute personne majeure

Plus en détail

APPEL PROJETS. aze. aides aux. - Pour les travailleurs d ESAT - Pour les anciens travailleurs d ESAT vivant en foyer d hébergement

APPEL PROJETS. aze. aides aux. - Pour les travailleurs d ESAT - Pour les anciens travailleurs d ESAT vivant en foyer d hébergement aze aides aux projets vacances P R O G R A M M E a p v A N CV -CCAH - Pour les travailleurs d ESAT - Pour les anciens travailleurs d ESAT vivant en foyer d hébergement www.ancv.com www.ccah.fr Les aides

Plus en détail

INSTITUT DES LANGUES ET D'INGENIERIE DE LA FORMATION DEPARTEMENT DE L'INGENI ERIE ET DE GESTlON DE LA FORMATION

INSTITUT DES LANGUES ET D'INGENIERIE DE LA FORMATION DEPARTEMENT DE L'INGENI ERIE ET DE GESTlON DE LA FORMATION CE SAG CENTRE AFRICAIN DIETUDES SUPERIEURES EN GESTION INSTITUT DES LANGUES ET D'INGENIERIE DE LA FORMATION DEPARTEMENT DE L'INGENI ERIE ET DE GESTON DE LA FORMATION DESS EN INGENIERIE ET GESTION DE LA

Plus en détail

Programme Bourse Solidarité Vacances Convention ANCV Porteur de projets

Programme Bourse Solidarité Vacances Convention ANCV Porteur de projets (organisme) Agréé(e) par Programme Bourse Solidarité Vacances Convention ANCV Porteur de projets ENTRE LES SOUSSIGNES: L Agence Nationale pour les Chèques-Vacances, Établissement public à caractère industriel

Plus en détail

Vallons. Mag. La Passerelle. Rénovation, création avec l aide du savoir-faire local. Grand format. Saint-Jean de Soudain l La Tour du Pin

Vallons. Mag. La Passerelle. Rénovation, création avec l aide du savoir-faire local. Grand format. Saint-Jean de Soudain l La Tour du Pin Vaons Mag Journa de a Communauté de communes des Vaons de a Tour Cessieu La Chapee de a Tour Doomieu Faverges de a Tour Le Passage Rochetoirin Saint-Cair de a Tour Saint-Didier de a Tour Saint-Jean de

Plus en détail

Acteurs du logement. Que faire si mon locataire ne règle pas son loyer? Où m adresser en cas de litiges avec mon locataire?

Acteurs du logement. Que faire si mon locataire ne règle pas son loyer? Où m adresser en cas de litiges avec mon locataire? Acteurs du logement Conseil Général de la Creuse Pôle Jeunesse et Solidarités 13 Rue Joseph Ducouret BP 59 23011 GUERET Cedex 05 44 30 25 40 ADIL : Agence Départementale d Information sur le Logement 28

Plus en détail

La formation des militants, élus et mandatés est

La formation des militants, élus et mandatés est 3 Se former pour agir La formation des miitants, éus et mandatés est pus que jamais au cœur du projet syndica de a CFDT. Dans un vironnemt socio-économique de pus pus compexe, face aux nouvees règes de

Plus en détail

Aquaval, un nouvel équipement au cœur de l Agglo - dossier de presse - 1

Aquaval, un nouvel équipement au cœur de l Agglo - dossier de presse - 1 Aquava, un nouve équipement au cœur de Aggo - dossier de presse - 1 Aquava, un nouve équipement au cœur de aggo La pratique sportive est une des composantes du déveoppement humain. Nous accueions et accompagnons

Plus en détail

Présentation générale de la prestation et de la stratégie institutionnelle

Présentation générale de la prestation et de la stratégie institutionnelle Présentation générale de la prestation et de la stratégie institutionnelle Contexte de mise en œuvre de la prime d activité Principes clés de la prime d activité Présentation de la logique de parcours

Plus en détail

CODE DE BONNE CONDUITE

CODE DE BONNE CONDUITE CODE DE BONNE CONDUITE CONCERNANT LES INTERACTIONS AVEC LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ Déclaration de l ensemble des membres du COCIR Le COCIR se consacre à l avancement de la science médicale et à l amélioration

Plus en détail

Politique du patrimoine

Politique du patrimoine Poitique du patrimoine 3025 1807 7407 3025 1807 7407 333, avenue Acadie Dieppe, N.-B. E1A 1G9 tééphone: 877.7900 info@dieppe.ca dieppe.ca PRÉAMBULE Le déveoppement d une Poitique du patrimoine pour a Vie

Plus en détail

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOPIERRE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2012 IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques Avant d effectuer un investissement en

Plus en détail

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Si le projet de loi «hôpital, patients, santé, territoires» a pour ambition

Plus en détail

PROGRAMME OPÉRATIONNEL NATIONAL FSE pour l emploi et l inclusion en métropole. Programmation 2014-2020. Appel à projet 2015

PROGRAMME OPÉRATIONNEL NATIONAL FSE pour l emploi et l inclusion en métropole. Programmation 2014-2020. Appel à projet 2015 PROGRAMME OPÉRATIONNEL NATIONAL FSE pour l emploi et l inclusion en métropole Programmation Appel à projet 2015 Mobilisation du FSE inclusion de la subvention globale du Grand Lyon - La Métropole AXE PRIORITAIRE

Plus en détail

PETIT GUIDE DES. TROPHéES AGENDA 21. de la Gironde

PETIT GUIDE DES. TROPHéES AGENDA 21. de la Gironde PETIT GUIDE DES TROPHéES AGENDA 21 de la Gironde édition 2013 Sommaire Ce guide propose une information détaillée et un règlement de participation aux Trophées Agenda 21 de la Gironde organisé par le Conseil

Plus en détail

Le géomarketing. Une nouvelle dimension pour le S.I. de l entreprise

Le géomarketing. Une nouvelle dimension pour le S.I. de l entreprise Le géomarketing Une nouvee dimension pour e S.I. de entreprise Dérouement de a présentation Objectifs Le concept de Géomarketing La mise en pace d une brique Géomarketing Une iustration pragmatique : entreprise

Plus en détail

Action sanitaire et sociale

Action sanitaire et sociale Nous sommes là pour vous aider Action sanitaire et sociale Demande d accompagnement à la sortie d hospitalisation Action sociale... soutien à domicile... Pouvoir vivre chez soi Cette notice a été réalisée

Plus en détail

Contrat Municipal Etudiant Règlement

Contrat Municipal Etudiant Règlement Contrat Municipal Etudiant Règlement CONTRAT MUNICIPAL ÉTUDIANT La Ville de Valence s implique depuis plus de vingt ans dans le développement universitaire. Elle est aujourd hui, avec ses 6 200 étudiants,

Plus en détail

REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA DEPARTEMENT DE L ECONOMIE ET DE LA COOPERATION

REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA DEPARTEMENT DE L ECONOMIE ET DE LA COOPERATION REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA DEPARTEMENT DE L ECONOMIE ET DE LA COOPERATION 2, rue du 24-Septembre - 2800 Deémont Té. 032 420.52.00 - Fax: 032 420.52.01 DIRECTIVES RELATIVES A L ORGANISTION DU JEU DE LOTO

Plus en détail

L accueil des jeunes enfants et de leur famille dans le Département du Rhône

L accueil des jeunes enfants et de leur famille dans le Département du Rhône L accueil des jeunes enfants et de leur famille dans le Département du Rhône Rapport annuel situation 2011 partenariat Accueil jeunes Enfants complémentarité familles parentalité observatoire innovation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESEntatIOn

DOSSIER DE PRESEntatIOn DOSSIER DE PRESEntatIOn www.ufdi.fr 1 - Historique de association SOmmaIRE 2 - Présentation de association 3 - nos activités 4 - Les missions de UFDI 5 - Les membres du bureau 6 - Présentation des déégués

Plus en détail

PROJETS ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE

PROJETS ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE PROJETS DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE Vous avez entre 15 et 25 ans, tout seul ou à plusieurs, des envies, des idées plein la tête. Au-delà d une aide financière, le Point Information Jeunesse (PIJ) vous

Plus en détail

ANNEXES. Annexe 1 textes réglementaires. Annexe 2 formulaire pour l élaboration d un budget prévisionnel de fonctionnement

ANNEXES. Annexe 1 textes réglementaires. Annexe 2 formulaire pour l élaboration d un budget prévisionnel de fonctionnement ANNEXES Annexe 1 textes réglementaires Annexe 2 formulaire pour l élaboration d un budget prévisionnel de fonctionnement Annexe 3 où trouver des informations? Contacts Annexe 4 Convention départementale

Plus en détail

La banque publique au service de la croissance des entreprises françaises

La banque publique au service de la croissance des entreprises françaises C D F E 4 JUIN 2015 La banque pubique au service de a croissance des entreprises françaises 2 01. 02. Qui sommes-nous? Réseau Bpifrance 03. Nos missions 06. 07. 08. Garantie Bpifrance Financement Bpifrance

Plus en détail

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES. Demande d'aide(s) financière(s) pour l accès dans le logement

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES. Demande d'aide(s) financière(s) pour l accès dans le logement FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES Demande d'aide(s) financière(s) pour l accès dans le logement Vous cherchez un logement locatif dans les Alpes-Maritimes et vous êtes en difficulté

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation MAISON DE L EMPLOI DE LA METROPOLE NANTAISE Cahier des charges d achat de formation Formation Outiller les professionnels de l accompagnement PLIE sur la thématique «migrant» Achat d une prestation en

Plus en détail

FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016

FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016 FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016 AMÉLIORER RAPIDEMENT LES RETRAITES DES FEMMES La loi du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir et la justice du système de retraites, portée par Marisol Touraine, a permis

Plus en détail

PC de poche HP 620LX F1250A#ABF. Le premier PC de poche sous Windows CE à écran couleur. Un vrai PC dans la poche

PC de poche HP 620LX F1250A#ABF. Le premier PC de poche sous Windows CE à écran couleur. Un vrai PC dans la poche PC de poche HP 620LX F1250A#ABF Le premier PC de poche sous Windows CE à écran coueur Un vrai PC dans a poche Le HP 620LX offre tout e confort de interface graphique Windows 95 ou NT 4.0, dans un petit

Plus en détail

La radioprotection médicale Une priorité pour l ASN

La radioprotection médicale Une priorité pour l ASN La radioprotection médicae Une priorité pour ASN Lausanne - 17 mars 2006 Pr. Miche Bourguignon Directeur Généra Adjoint de a Sûreté Nucéaire et de a radioprotection Facuté de médecine Paris Îe de France

Plus en détail

IMPÔT DE LA PARTIE VI - IMPÔT DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES

IMPÔT DE LA PARTIE VI - IMPÔT DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Revenu Canada Revenue Canada IMPÔT DE LA PARTIE VI - IMPÔT DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Raison sociae de a société Numéro de compte/numéro d'entreprise Fin d'année d'imposition Jour Mois Année À 'usage

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude»

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude» CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude» CONTEXTE ET ENJEUX La labellisation Empl itude représente un levier de valorisation économique

Plus en détail

Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre la pauvreté des familles monoparentales

Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre la pauvreté des familles monoparentales Confédération des Organisations Familiales de l Union européenne Confederation of Family Organisations in the European Union Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre

Plus en détail