Conditions Générales d Assurances Edition

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conditions Générales d Assurances Edition 2012.10"

Transcription

1 Assurne ménge Etudints Conditions Générles d Assurnes Edition Index Pge Art. A Couverture de se Choses ssurées, risques ssurles... 2 Presttions et sommes d ssurne Art. B Couverture omplémentire... 6 Vol simple hors du domiile Art. C Générlités Personnes ssurées, vlidité territorile... 6 Couverture prévisionnelle Chngement de domiile et trnsfert de domiile 7 Indextion.. 7 Evlution du dommge Sous-ssurne 8 Exlusions générles

2 A A1 Couverture de se Choses ssurées Nous ssurons, dns l ouverture de se inventire du ménge, les hoses indiquées i-près qui servent à l usge privé. 1 Biens meules 1.1 Les iens meules, vleurs péuniires et nimux domestiques qui sont l propriété des personnes ssurées. Sont églement ssurés les effets des hôtes, les iens meules onfiés, loués ou pris en lesing et les nimux domestiques onfiés. Ne sont ps ssurés d e les hoses et les fris qui sont ou doivent être ssurés uprès d un étlissement ntonl d ssurne les véhiules à moteur, remorques, ylomoteurs (sns les ylomoteurs à ssistne életrique u pédlge dénommés ussi vélos életriques ou e-ikes), rvnes, motor-homes et moilhomes, y ompris leurs essoires les teux pour lesquels une ssurne responsilité ivile est oligtoire ou qui ne sont ps rmenés u domiile près usge insi que les jet-skis, y ompris leurs essoires les éronefs (sns les prhutes, plneurs de pente, prpentes et iles delt) qui doivent être insrits u registre mtriule des éronefs les ojets pour lesquels une ssurne spéile été onlue suf si elle-i ontient l même luse 1.2 Les outils et ojets personnels qui servent à l exerie d une profession et qui pprtiennent ux personnes ssurées. Les hoses sont églement ssurées pendnt les tivités professionnelles. Les outils et ojets pprtennt à l employeur insi que le vol simple de mrhndises et les mrhndises se trouvnt hors du lieu de risque ssuré selon l polie, pr exemple pendnt leur trnsport, ne sont ps ssurés. 2 Construtions moilières Les onstrutions moilières telles que nes de jrdin et ruhers. Les onstrutions moilières ne sont ps ssurées lorsque leur vleur dépsse CHF Outillge et mtériel L outillge et le mtériel servnt à l entretien du âtiment, hité pr les personnes ssurées ou qui leur pprtient, et du terrin qui en fit prtie. 4 Instlltions immoilières Les ouvrges que vous vez rélisés en tnt que lotire ou propriétire du âtiment, qui font prtie intégrnte de elui-i et ne sont ps ou ne peuvent ps être ssurés ve le âtiment insi que les mtériux de onstrution qui ne sont ps enore fixés à demeure u âtiment. A2 Risques ssurles Nous ssurons les risques dérits i-près, dns l mesure où vous les vez hoisis et qu ils figurent dns l polie. 1 Inendie Dommges usés pr le feu, l fumée, l foudre, les explosions, les implosions, les météorites insi que pr l hute ou l tterrissge foré d éronefs et de véhiules sptiux ou de prties qui s en déthent. Dommges de roussissement insi que dommges provennt du fit que les ojets ont été exposés à un feu utilitire ou à l hleur. Disprition de hoses ssurées onséutive à un inendie ssuré. 2

3 Ne sont ps ssurés les dommges usés pr l tion normle ou grduelle de l fumée; usés à des ppreils, ordons, âles ou fils életriques sous tension pr l effet du ournt életrique lui-même, pr une surtension ou pr l éhuffement onséutif à une surhrge. 2 Dommges nturels Dommges usés pr les hutes eux, les inondtions, l tempête (vent d u moins 75 km/h qui renverse des rres ou déouvre des âtiments dns le voisinge des hoses ssurées), l grêle, les vlnhes, l pression de l neige, les éoulements de rohers, les hutes de pierres et les glissements de terrin. Disprition de hoses ssurées onséutive à un évènement nturel ssuré. Ne sont ps ssurés les dommges usés pr d les ffissements de terrin, le muvis étt d un terrin à âtir, une onstrution défetueuse, l entretien insuffisnt du âtiment, l omission de mesures de défense, les mouvements de terrin dus à des trvux de terrssement, le glissement de l neige des toits, l rue et le déordement de ours ou de nppes d eu qui, selon les expérienes fites, se répètent à plus ou moins longs intervlles l eu de ls rtifiiels ou provennt d utres instlltions hydruliques les eux souterrines et le refoulement des eux de nlistions, quelle qu en soit l use l tempête à des teux se trouvnt sur l eu 3 Vol Dommges qui peuvent être prouvés pr des tres, des témoins ou d une utre mnière pronte selon les ironstnes. 3.1 Vol ve effrtion Vol ommis pr des personnes qui s introduisent pr effrtion dns un âtiment ou dns un de ses loux, ou y frturent un meule. Vol ommis en utilisnt des lés régulières, odes, rtes mgnétiques et utres moyens similires, dns l mesure où l uteur se les est ppropriés à l suite d un vol ve effrtion ou d un détroussement. Le vol ve évsion, est-à-dire vol ommis pr des personnes enfermées qui sortent pr effrtion d un âtiment ou d un de ses loux, est ssimilé u vol ve effrtion. Ne sont ps ssurés les dommges usés pr l effrtion de véhiules, eux-i ne sont ps onsidérés omme des ontennts. 3.2 Détroussement Vol ommis pr te ou mene de violene ontre les personnes ssurées ou à l fveur d une inpité de résister onséutive à un déès, un évnouissement ou un ident. Le vol à l tire ou le vol pr ruse ne sont ps ssurés. 3.3 Vol simple u domiile Vol ne onstitunt ni une effrtion ni un détroussement et qui survient u lieu de risque mentionné dns l polie. Les vleurs péuniires insi que les dommges usés pr l perte ou l égrement ne sont ps ssurés. 4 Dégâts d eu Dommges usés pr les événements dérits i-près : 3

4 4.1 Conduites d eu, instlltions et ppreils Dommges à l inventire du ménge usés pr l éoulement 1 d eu hors des onduites d eu et hors d instlltions ou d ppreils rordés à es onduites lorsque elles-i ne desservent que le âtiment du lieu de risque ssuré ou une exploittion qui s y trouve 2 de liquides hors d instlltions de huffge, de iternes insi que d éhngeurs thermiques et de pompes à hleur en iruit fermé qui desservent uniquement le âtiment du lieu de risque ssuré Ne sont ps ssurés les dommges usés lors du remplissge, de l vidnge ou de l révision des ontennts et des onduites usés ux éhngeurs thermiques ou ux pompes à hleur en iruit fermé eux-mêmes pr le mélnge d eu ve d utres liquides ou des gz dns es systèmes ux liquides éoulés insi que leur perte 4.2 Eux pluviles, fonte de neige et de gle Dommges à l inventire du ménge pr les eux pluviles et elles provennt de l fonte de neige ou de gle lorsqu elles ont pénétré à l intérieur du âti-ment pr les tuyux d éoulement extérieurs, les héneux ou le toit lui-même ou pr des fenêtres, portes ou impostes fermées. Les dommges provennt d infiltrtions d eu pr des lurnes ouvertes, pr des toits provisoires ou pr des ouvertures prtiquées dns le toit lors de l onstrution, de trnsformtions ou d utres trvux ne sont ps ssurés. 4.3 Refoulement des eux de nlistions Dommges à l inventire du ménge pr le refoulement des eux de nlistions à l intérieur du âtiment. Les dommges usés pr le refoulement dont répond le propriétire de l nlistion ne sont ps ssurés. 4.4 Nppes d eux souterrines et eux de ruissellement souterrin Dommges à l inventire du ménge pr les eux provennt de nppes d eux souterrines et pr les eux de ruissellement souterrin qui pénètrent à l intérieur du âtiment. 4.5 Lits d eu, quriums, fontines d ornement, humidifiteurs Dommges à l inventire du ménge pr l éoulement d eu hors de lits d eu, d quriums, de fontines d ornement et d humidifiteurs. Les dommges usés grduellement pr une fuite d eu ne sont ps ssurés. Disprition de hoses ssurées onséutive à un dégât d eu ssuré. Les dégâts d eu onséutifs à un inendie, à un événement nturel ou dus à un ffissement de terrin, u muvis étt du terrin à âtir, à une onstrution défetueuse, à l entretien insuffisnt du âtiment ou à l omission de mesures de défense ne sont ps ssurés. A3 Presttions et sommes ssurées Dns l ouverture de se inventire du ménge, nous ssurons les presttions mentionnées i-près : 1 Biens meules L vleur à neuf dns les limites de l somme d ssurne. Les outils et ojets personnels qui servent à l exerie d une profession, les onstrutions moilières, les instlltions immoilières insi que l outillge et le mtériel sont églement ssurés à l vleur à neuf. 4

5 2 Vleurs péuniires Jusqu à CHF pr événement en plus de l somme d ssurne de l ouverture de se inventire du ménge pour : 2.1 le numérire, les ppiers-vleurs, livrets d éprgne, hèques de voyge, monnies et médilles, les métux préieux (omme provisions, lingots ou mrhndises), les pierres préieuses et perles non serties; églement lorsque es vleurs péuniires vous ont été onfiées 2.2 les rtes de lient et rtes de rédit lorsque les devoirs de diligene ontrtuels ont été oservés, les rtes de téléphone et les rtes de prépiement pour téléphones portles N est ps ssurée l prt du dommge dont le titulire de l rte ne répond ps envers l étlissement qui émis l rte 2.3 les illets, rtes et onnements des trnsports pulis, les illets d vion et les vouhers (fris effetifs près versement de l indemnité ontrtuelle pr l entreprise de trnsport ou pr l émetteur) Nous n ssurons ps les vleurs péuniires en s de vol simple dns les onstrutions moilières, les véhiules à moteur, les teux et utres emrtions, dns les moilhomes et rvnes sns lieu de sttionnement fixe et dns les motor-homes de l employeur et des hôtes 3 Bijoux Au mximum CHF 1 000, dns les limites de l somme d ssurne de l ouverture de se inventire du ménge, en s de vol simple u domiile et en s d effrtion u domiile ou hors du domiile. 4 Dommges de roussissement ou dus à un feu utilitire ou à l hleur Jusqu à CHF pr événement pour les dommges de roussissement qui ne sont ps dus à un inendie et pour les dommges ux hoses qui ont été exposées à un feu utilitire ou à l hleur. 5 Fris En s de dommge ssuré à l inventire du ménge, les fris effetifs indiqués i-près jusqu à 20% de l somme d ssurne de l ouverture de se inventire du ménge, u minimum CHF Fris domestiques supplémentires Fris résultnt de l impossiilité d utiliser les loux endommgés, perte de revenus provennt de l souslotion insi que fris de lotion d un téléviseur de remplement pendnt l durée de l réprtion. Les fris éonomisés sont déduits de l indemnité. Ces fris ne sont ps ssurés en s de vol simple u domiile et hors du domiile. 5.2 Déliement et élimintion Fris osionnés pr le déliement des restes de hoses ssurées et pr le trnsport de eux-i jusqu à l emplement déqut le plus prohe insi que pour leur entreposge, élimintion et destrution. 5.3 Vitrges de fortune et portes provisoires Fris déoulnt des mesures prises pour rempler provisoirement les vitrges et portes endommgés. 5.4 Chngement de serrures Fris osionnés pr le hngement ou le remplement de lés, de rtes mgnétiques ou de serrures des loux utilisés pr les personnes ssurées u lieu de risque ssuré selon l polie et des sfes nires loués à des personnes ssurées. 5.5 Remplement de douments Fris osionnés pr le remplement de douments tels que permis, psseports, rtes d identité ou leurs duplit, rtes de rédit et leurs fris de loge. 5

6 5.6 Détériortions du âtiment et de l inventire du ménge Fris de réprtion du âtiment en s de détériortions usées lors d un vol ve effrtion ou d une tenttive de vol ve effrtion. Au lieu de risque ssuré et dns les limites de l somme d ssurne de l ouverture de se inventire du ménge, les dommges usés pr mlveillne pr des tiers à l inventire du ménge, à l intérieur de l pprtement porte d entrée y omprise et à l intérieur de misons unifmililes, sont églement ssurés, même s il n y ps eu de vol, lorsque le ou les uteur(s) ont édé ux loux sns utoristion. 6 Dommges nturels En s d événement nturel grve, les entreprises d ssurne peuvent limiter leurs presttions omme indiqué i-près. Si les indemnités à verser à un seul preneur d ssurne, en rison d un événement ssuré, dépssent CHF 25 millions, es indemnités seront réduites à e montnt. Si les indemnités à verser à tous les preneurs d ssurne, en rison d un événement ssuré, dépssent CHF 1 millird, les indemnités revennt ux différents ynts droit seront réduites de sorte qu elles ne déps-sent ps ensemle e montnt. Les indemnités llouées pour les dommges ux iens meules et les dommges u âtiment ne sont ps dditionnées. Les dommges se produisnt dns des lieux et à des moments différents sont onsidérés omme un seul événement s ils sont dus à l même use d ordre tmosphérique ou tetonique. B Couverture omplémentire Dns l mesure où vous l vez hoisie et qu elle figure dns l polie ve l somme d ssurne onvenue à et effet, nous ssurons l ouverture mentionnée i-près. Vol simple hors du domiile Dommges usés pr un vol ne onstitunt ni une effrtion ni un détroussement et qui survient en dehors du lieu de risque mentionné dns l polie. Ne sont ps ssurés les yles, skis, snowords et skis de fond; les dommges usés pr l perte ou l égrement; les vleurs péuniires et le ontenu de onstrutions moilières. C Générlités 1 Personnes ssurées Nous vous ssurons insi que les personnes fisnt ménge ommun ve vous, de même que les personnes séjournnt hors du ménge pendnt l semine et qui y reviennent régulièrement. 2 Vlidité territorile Votre inventire du ménge est ssuré omme indiqué i-près. 2.1 Inventire du ménge u domiile Au lieu de risque mentionné dns votre polie, dns les limites de l somme d ssurne de l ouverture de se inventire du ménge. Les hoses qui se trouvent dns des loux de riolge séprés insi que dns des grges sont églement ssurées. 2.2 Inventire du ménge hors du domiile Dns le monde entier, pour utnt que l inventire du ménge se trouve temporirement, mis pour une durée n exédnt ps 24 mois, hors du lieu de risque ssuré selon l polie. 6

7 1 Dns les limites de l somme d ssurne de l ouverture de se inventire du ménge. Cei ne s pplique ps u vol simple hors du domiile. 2 Pour le vol simple hors du domiile, dns les limi-tes de l somme d ssurne onvenue à et effet. L inventire du ménge qui se trouve en permnene hors du domiile (dns une mison de vnes, une résidene seondire ou u lieu de trvil) n est ps ssuré. 3 Couverture prévisionnelle Pr mesure de prévoyne, l ssurne est enore vlle durnt 3 mois 3.1 pour les personnes ssurées qui quittent le ménge ommun et prennent leur propre domiile en Suisse ou dns l Priniputé de Liehtenstein; 3.2 lorsque le preneur d ssurne déède, pour les utres personnes ssurées et les héritiers de elui-i; 3.3 en s de hngement de domiile en Suisse et dns l Priniputé de Liehtenstein, pendnt le déméngement insi qu u nouveu lieu de risque; 3.4 pour les personnes ssurées des enlves de Büsingen et de Cmpione. Cei à ondition que l modifition soit nnonée à l Moilière dns les 3 mois et qu une proposition de ontrt soit fite pour une propre ssurne MoiCs ou pour l ontinution de l ssurne. 4 Chngement de domiile et trnsfert du domiile 4.1 Les hngements de domiile en Suisse, dns l Priniputé de Liehtenstein insi que dns les enlves de Büsingen et de Cmpione doivent nous être nnonés dns les 3 mois. 4.2 Les trnsferts de domiile à l étrnger doivent nous être nnonés imméditement. L ssuré est réputé trnsférer son domiile à l étrnger dès le moment où il nnone son déprt ux utorités ompétentes et trnsfère des hoses et nimux ssurés du lieu de risque ssuré tuel à l étrnger dns l intention de déménger. L ssurne esse de déployer ses effets à l nien lieu de risque près 3 mois. L inventire du ménge qui est trnsféré à l étrnger n est ps ssuré pendnt le déméngement insi qu u nouveu lieu de risque. Ce sont les dispositions reltives u hngement de domiile qui s ppliquent pour les trnsferts de domiile dns l Priniputé de Liehtenstein insi que dns les enlves de Büsingen et de Cmpione ou depuis es territoires en Suisse. 5 Indextion Pendnt l durée de l ssurne, nous sommes en droit d dpter hque nnée l somme d ssurne et l prime pour l ouverture de se inventire du ménge à l évolution de l indie ntionl des prix à l onsommtion et vous en informons vnt le déut de hque nouvelle nnée d ssurne. L indie fixé le 1er septemre est déterminnt pour l nnée d ssurne suivnte. Les modifitions dues à l dpttion u nouvel indie ne donnent ps droit à l résilition. 6 Evlution du dommge Nous évluons le dommge, soit ve vous soit ve un expert ommun ou dns le dre d une proédure d expertise. 6.1 Preuve du montnt du dommge Vous êtes tenu de prouver le montnt du dommge. Les sommes d ssurne ne onstituent ps une preuve de l existene des hoses ssurées ni de leur vleur. 7

8 6.2 Clul de l indemnité Nous lulons l indemnité sur l se de l vleur de remplement qui orrespond à l vleur que les hoses ssurées vient imméditement vnt l survenne de l événement dommgele, dédution fite de l vleur des restes. À svoir : 1 l vleur à neuf pour les iens meules (inventire du ménge), est-à-dire le montnt qu exige le remplement des hoses endommgées pr des ojets neufs u moment du sinistre 2 pour les mrhndises u mximum le prix pour se prourer sur le même mrhé une mrhndise du même genre et de l même qulité (prix du mrhé) 3 pour les hoses louées ou en lesing, u mximum le prix d une nouvelle quisition pr le illeur ou pr l soiété de lesing 4 pour le numérire, l vleur nominle 5 pour les ppiers-vleurs et les livrets d éprgne, les fris de l proédure d nnultion insi que les pertes d intérêts et de dividendes 6 pour les hèques de voyge, l prt du dommge restnt à l hrge du titulire près le remoursement effetué pr l émetteur 7 pour les monnies, médilles, métux préieux, pierres préieuses et perles non serties, le prix du mrhé Pour les hoses prtiellement endommgées, nous pyons u mximum les fris de réprtion. Nous pouvons fire effetuer les réprtions néessires, indemniser en nture ou verser une indemnité en espèes. L indemnité est limitée dns tous les s à l somme d ssurne. Dns hque s, l frnhise onvenue est prise en ompte. Les presttions ssurées, pr exemple pour les vleurs péuniires, ijoux, dommges de roussissement et fris, ne sont remoursées qu une seule fois pr événement dommgele, même si es presttions sont ssurées dns plusieurs polies de l Moilière. 6.3 Sous-ssurne S il y sous-ssurne, nous pouvons réduire nos presttions et ne réprer le dommge que dns l proportion existnt entre l somme d ssurne et l vleur de remplement effetive. Il y sous-ssurne lorsque l somme d ssurne est inférieure à l vleur totle effetive des hoses ssurées imméditement vnt l survenne du sinistre. Auune sous-ssurne n est lulée pour les dommges dont le montnt est inférieur à 10% de l somme d ssurne, u mximum CHF Si le montnt du dommge représente plus de 10% de l somme d ssurne ou plus de CHF , l sous-ssurne est lulée sur l prt du dommge qui dépsse ette limite. Le montnt du dommge non soumis à rédution en vertu de e lul est déduit, lors du lul de l sous-ssurne, ussi ien de l somme d ssurne que de l vleur de remplement. 6.4 Choses ou nimux retrouvés Si des hoses ou des nimux pour lesquels une indemnité été versée sont réupérés ultérieurement, l ynt droit peut nous remourser l indemnité sous dédution d un dédommgement pour d éventuels fris de réprtion ou pour une moins-vlue. Les hoses peuvent églement être mises à notre disposition, nous ne sommes toutefois ps tenus de les reprendre. 7 Exlusions générles Ne sont ps ssurés les dommges usés pr : 8

9 d e les événements de guerre, violtions de l neutrlité, révolutions, réellions, révoltes insi que les mesures prises ontre de tels événements les troules ivils (tes de violene dirigés ontre des personnes ou des hoses et perpétrés lors d ttroupements, de désordres ou de mouvements de rue) insi que les mesures prises ontre de tels événe-ments, pour utnt qu ils ne soient ps ssurés dns votre polie en tnt que risques supplémentires les tremlements de terre, éruptions volniques insi que les dommges usés pr l eu de ls rtifiiels ou provennt d utres instlltions hydruliques modifition de l struture de l tome les presttions de l rmée, de l protetion ivile, de orps offiiels de speurs-pompiers, de l polie et d utres orgnes oligés de porter seours Presttion onjointe Advisor Swiss Insurne & L Moilière 9

Techniques d analyse de circuits

Techniques d analyse de circuits Chpitre 3 Tehniques d nlyse de iruits Ce hpitre présente différentes méthodes d nlyse de iruits. Ces méthodes permettent de simplifier l nlyse de iruits ontennt plusieurs éléments. Bien qu on peut résoudre

Plus en détail

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE Règlement d ttriution de ourses et de prêts d études et de formtion du déemre 006 Artile premier Ojet et hmp d pplition Le présent règlement est étli en pplition

Plus en détail

COMMUNE D YVONAND Règlement communal sur l'épuration et l'évacuation des eaux usées et claires

COMMUNE D YVONAND Règlement communal sur l'épuration et l'évacuation des eaux usées et claires COMMUNE D YVONAND Règlement ommunl sur l'épurtion et l'évution des eux usées et lires I. DISPOSITION GENERALE Artile 1 Artile 2 Artile 3 II. Artile 4 Bse juridique L ollete, l'épurtion des eux pluviles

Plus en détail

Zelio Logic 2 Interface de communication SR2COM01 Aide à l'utilisation du Dossier d'exploitation 11/2005

Zelio Logic 2 Interface de communication SR2COM01 Aide à l'utilisation du Dossier d'exploitation 11/2005 Zelio Logi 2 Interfe de ommunition SR2COM01 Aide à l'utilistion du Dossier d'exploittion 11/2005 1606327 Aide à l'utilistion du Dossier d'exploittion Aperçu Introdution Le Dossier d'exploittion est un

Plus en détail

S il ne peut être déterminé en raison d'excavations et de remblais antérieurs, la référence est le terrain naturel environnant.

S il ne peut être déterminé en raison d'excavations et de remblais antérieurs, la référence est le terrain naturel environnant. Annexe A MESSAGE TYPE 8. COMMENTAIRES DES DEFINITIONS DE L ANNEXE NOTIONS ET METHODES DE MESURE 1. TERRAIN DE RÉFÉRENCE 1.1 Terrin de référence Le terrin de référence équivut u terrin nturel. S il ne peut

Plus en détail

le spécialiste cheminée

le spécialiste cheminée le spéiliste DES CHAPEAUX de 2 BASTEN LE SPÉCIALISTE DES CHAPEAUX DE CHEMINÉE Cel fit mintennt 70 ns que les produits BASTEN protègent des s en Suisse et dns toute l Europe. Le hpeu de BASTEN reveté doit

Plus en détail

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution Toyot Assurnces Toujours l meilleure solution De quelle ssurnce vez-vous besoin? Vous roulez déjà en Toyot ou vous ttendez s livrison. Votre voiture est neuve ou d occsion. Vous vlez les kilomètres ou

Plus en détail

Link Quality Access Point Wireless Power WPS. Guide d installation. Wi-Fi Bridge

Link Quality Access Point Wireless Power WPS. Guide d installation. Wi-Fi Bridge Link Qulity Aess Point Wireless Power WPS Guide d instlltion Le vous permet de onneter sns fil votre modem u déodeur Proximus TV L instlltion dépend du modèle de votre modem. Si vous vez : un modem -ox

Plus en détail

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine Cours de «onepts vnés de ompiltion» Trvux prtiques Auteur : F. Védrine Les utomtes et les expressions régulières Les utomtes sont onstitués d étts et de trnsitions. Un étt définit l vnée dns l reonnissne

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE POUR LES SERRURES D ENTRÉE À CLÉ EXTÉRIEURES VERROUILLABLES, À POIGNÉE DE BRINKS HOME SECURITY. POUR LES PORTES DE

Plus en détail

Outils pour un. partenariat. renouvelé. entre propriétaires et gestionnaires. résidences sociales et logements-foyers

Outils pour un. partenariat. renouvelé. entre propriétaires et gestionnaires. résidences sociales et logements-foyers Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers éition septemre 2011 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes

Plus en détail

Intégrale et primitives

Intégrale et primitives Chpitre 5 Intégrle et primitives 5. Ojetif On herhe dns e hpitre à onstruire l opérteur réiproue de l opérteur de dérivtion. Les deux uestions suivntes sont lors nturelles. Question : Soit f une pplition

Plus en détail

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais Sttuts ASF Assocition Suisse Feldenkris Contenu Pge I. Nom, siège, ojectif et missions 1 Nom et siège 2 2 Ojectif 2 3 Missions 2 II. Memres 4 Modes d ffilition 3 5 Droits et oligtions des memres 3 6 Adhésion

Plus en détail

Aspect comptable de l affectation du résultat d une société en non collectif :

Aspect comptable de l affectation du résultat d une société en non collectif : Aspet omptle de l ffettion du résultt d une soiété en non olletif : Pour ppréhender l spet omptle de l ffettion du résultt d une soiété en non olletif, on v proéder à détérminer les éritures omptles de

Plus en détail

638604 CTC Generic 815446 LITHO FLEXO. PANTONE 000 05a mm/dd/yy xxxxxx. PANTONE 000 06a mm/dd/yy xxxxxx PANTONE 000. 07a mm/dd/yy xxxxxx.

638604 CTC Generic 815446 LITHO FLEXO. PANTONE 000 05a mm/dd/yy xxxxxx. PANTONE 000 06a mm/dd/yy xxxxxx PANTONE 000. 07a mm/dd/yy xxxxxx. Trez un erle de po (5, mm) de dimètre u entre du ord de l porte. " /" 9/6" /8" 5 5 0 5 POUR DISTANCE D ENTRÉE de /8 po (60 mm) Pliez e grit sur l ligne pointillée et plez elle-i sur l ngle de l porte POUR

Plus en détail

NCCI : Conception et calcul initial de poutres mixtes

NCCI : Conception et calcul initial de poutres mixtes NCCI : Coneption et lul initil e poutres mixtes SN022-FR-EU NCCI : Coneption et lul initil e poutres mixtes Ce oument fournit es reommntions reltives à l séletion e poutres mixtes priniples et seonires

Plus en détail

Mesure de résistances

Mesure de résistances GEL 1002 Trvux prtiques Lortoire 2 1 Trvux prtiques Lortoire 2 (1 sénce) Mesure de résistnces Ojectifs Les ojectifs de cette phse des trvux prtiques sont : ) d utiliser déqutement l plquette de montge

Plus en détail

1. Contribution au raccordement

1. Contribution au raccordement TARIFS 215 CHAUFFAGE A DISTANCE CONTRIBUTIONS AU RACCORDEMENT 1. Contribution u rccordement 1.1 L contribution u rccordement est clculée en fonction des kw th souscrits dns le cdre des puissnces normlisées.

Plus en détail

TD : Arbres Binaires de Recherche (A.B.R.)

TD : Arbres Binaires de Recherche (A.B.R.) TD : Arres Binires de eherhe (A.B..) Olivier ynud rynud@isim.fr http ://www.isim.fr/rynud ésumé Dns e Td nous proposons trois exeries. Le premier est onsré à l implémenttion du T.D.A. Ensemles dynmiques

Plus en détail

uanacia pour le trimestre terminé le 31 décembre 2013

uanacia pour le trimestre terminé le 31 décembre 2013 * I1 # Office ntionl Ntionl Energy Bord Rpport finncier trimestriel Compte rendu soulignnt les résultts, les risques et les chngements importnts qunt u fonctionnement, u personnel et ux progrmmes Introduction

Plus en détail

Exercices Mathématiques Discrètes : Relations

Exercices Mathématiques Discrètes : Relations Exeries Mthémtiques Disrètes : Reltions Reltions inires R1 Soient A = {0, 1, 2, 3, 4} et B = {0, 1, 2, 3} deux ensemles. Erire expliitement les ouples (, ) R où (, ) R si et seulement si : =, + = 4,

Plus en détail

Jeu de l oie. Remarques Plus les étiquettes sont grandes, plus la situation est compréhensible. Un jeu au format A3 est reproductible.

Jeu de l oie. Remarques Plus les étiquettes sont grandes, plus la situation est compréhensible. Un jeu au format A3 est reproductible. Jeu de l oie Constrution : matériel néessaire - 1 support en ois ou en arton rigide, - des étiquettes lanhes autoollantes de préférene arrées, - feutres ou peinture ou enre, - 2 dés, - des pions, - un

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Assocition Demnde de subvention n 12156*01 Loi du 1 er juillet 1901 reltive u contrt d ssocition Dossier de demnde de subvention Vous trouverez dns ce dossier tout ce dont vous vez besoin pour étblir votre

Plus en détail

Une gamme de formes et de coloris

Une gamme de formes et de coloris Une gmme de formes et de oloris 8 oloris Brun Flmmé Rouge Flmmé Vert Flmmé Rouge Noir Ardoisé Gris Lihen Terre Cuite MASTER 4 oloris Gris Pierre Brun Noyer Ardoisé Brun Liège QUEUE DE CASTOR 4 oloris Ardoisé

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / associations Loi du 1 er juillet 1901, relative au contrat d association

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / associations Loi du 1 er juillet 1901, relative au contrat d association DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / ssocitions Loi du 1 er juillet 1901, reltive u contrt d ssocition Nom de l ssocition : Dte limite de retour des dossiers / 31 jnvier 2016 Pr courrier : Mirie de

Plus en détail

spécialistes de L enveloppe des bâtiments

spécialistes de L enveloppe des bâtiments spécilistes de L enveloppe des bâtiments Le concept d enveloppe de bâtiments Spécialiste reconnu de la façade et de l évaluation énergétique, IFF développe des projets avec une conception globale pour

Plus en détail

Convention-cadre du Conseil de l'europe sur la valeur du patrimoine culturel pour la société

Convention-cadre du Conseil de l'europe sur la valeur du patrimoine culturel pour la société 200 er Beilgen XXV. GP - Sttsvertrg - Rhmenüereinkommen in frnzösisher Sprhfssung (Normtiver Teil) 1 von 10 Prémule Convention-re u Conseil e l'europe sur l vleur u ptrimoine ulturel pour l soiété Les

Plus en détail

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2 GLMA -4 GLMA - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE - -4 CONTRÔLE CONTINU Durée : h Tout doument ou lultrie est interdit Il ser tenu ompte de l lrté et de l préision de l rédtion Il est importnt de justifier hune

Plus en détail

Wieland-Werke AG, 89070 Ulm, Allemagne Février 2012

Wieland-Werke AG, 89070 Ulm, Allemagne Février 2012 Wieln-Werke AG, 89070 Ulm, Allemgne Février 2012 Conitions générles e livrison 1. Conitions ontrtuelles, roit pplile Nous livrons et fournissons es presttions onformément à notre onfirmtion e ommne érite

Plus en détail

Série des traités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL

Série des traités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL Série des trités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL Strsourg, 28.I.1981 STE 108 Tritement utomtisé des données

Plus en détail

Demande de prêt à l'amélioration. de l'habitat 14073*01. Assistant(e) Maternel(le)

Demande de prêt à l'amélioration. de l'habitat 14073*01. Assistant(e) Maternel(le) snté Demnde de prêt à l'méliortion fmille de l'hbitt 14073*01 retrite services Assistnt(e) Mternel(le) Merci de compléter églement un formulire de déclrtion de sitution Article L.542-9 du code de de l

Plus en détail

GABARIT À PÊNE DORMANT ÉLECTRONIQUE

GABARIT À PÊNE DORMANT ÉLECTRONIQUE Trez un erle de 1 po (25,4 mm) de dimètre u entre du ord de l porte. 2" 1 3/4" 1 9/16" 1 3/8" 51 45 40 35 POUR DISTANCE D'ENTRÉE de 2 3/8 po (60 mm) Pliez e grit sur l ligne pointillée et plez elle-i sur

Plus en détail

Exemples de questions HERMES 5.1 Advanced

Exemples de questions HERMES 5.1 Advanced Exemples e questions HERMES 5.1 Avne Tle es mtières 2 Introution 3 Exmen HERMES est un stnr ouvert e l ministrtion féérle suisse. L Conféértion suisse, représentée pr l unité e pilotge informtique e l

Plus en détail

DÉCLARATION CE DE CONFORMITÉ PRÉCAUTIONS POUR L INSTALLATEUR

DÉCLARATION CE DE CONFORMITÉ PRÉCAUTIONS POUR L INSTALLATEUR DÉCLRTION CE DE CONFORMITÉ Frint: resse: Délre que: FC S.p.. Vi Benini, 1-40069 Zol Preos BOLOGN - ITLIE L opérteur mo. TM 58 M est onforme ux exigenes essentielles es iretives CEE suivntes: - 73/23/CEE

Plus en détail

Allianz Assurance (Suisse) SA

Allianz Assurance (Suisse) SA Allianz Assurance (Suisse) SA Siège principal à Zurich Directions régionales à Lausanne et Lugano Conditions générales (CGA) Assurance ménage Edition 1996 M Etendue de l'assurance 1. Quels sont les choses

Plus en détail

#Guide jeunes. @étudiant @demandeur d emploi @travailleur. L accès à la santé pour tous!

#Guide jeunes. @étudiant @demandeur d emploi @travailleur. L accès à la santé pour tous! #Guide jeunes @étudint @demndeur d emploi @trvilleur MUTUALITE SOIALISTE DU BRABANT L ccès à l snté pour tous! rembourse 40 /n L Mutulité sociliste pour t contrception Love4you.be by Mutulité Sociliste

Plus en détail

Adiameris. Stratégie d investissement

Adiameris. Stratégie d investissement Aimeris Strtégie investissement B Aimeris Formulire e sousription n Strtégie investissement (à ompléter pr Privte Estte Life) Nom u gestionnire 1. Profil investisseur Les informtions i-essous permettront

Plus en détail

Cellule exploitation et gestion du domaine public

Cellule exploitation et gestion du domaine public RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL DE VOIRIE Direction des routes Service Exploittion Mintennce Cellule exploittion et gestion du domine pulic SOMMAIRE TITRE I - DOMANIALITÉ PRINCIPES... Article - Pouvoirs du Président

Plus en détail

Questionnaire de législation Permis d animer

Questionnaire de législation Permis d animer Questionnire de législtion Permis d nimer Un jeu réé pr l équipe du entre de loisirs de Lnnilis Vous trouverez dns ette fihe : - L règle du jeu - Les questions et les réponses (ve explitions) - Le ontenu

Plus en détail

Strasbourg, 12 novembre 2013 (projet) T-CY (2013) 26. Comité de la Convention Cybercriminalité (T-CY)

Strasbourg, 12 novembre 2013 (projet) T-CY (2013) 26. Comité de la Convention Cybercriminalité (T-CY) www.coe.int/tcy Strsourg, 12 novemre 2013 (projet) T-CY (2013) 26 Comité de l Convention Cyercriminlité (T-CY) Note d orienttion n 8 du T-CY Otention, dns le cdre d une enquête pénle, de données reltives

Plus en détail

SQUARE VERTICAL NOUVELLE VERSION Radiateur entièrement réalisé en aluminium

SQUARE VERTICAL NOUVELLE VERSION Radiateur entièrement réalisé en aluminium SQUARE VERTICA NOUVEE VERSION Rditeur entièrement rélisé en luminium W EXEMPE DE COMMANDE Pour psser orretement l ommnde de e modèle suivre l exemple i-dessous : PRODUIT SQV2#IDR200056 9010 R12 SQV2#IDR200056

Plus en détail

Sociétés scientifiques de soins (AFG)

Sociétés scientifiques de soins (AFG) Schweizerischer Verein für Pflegewissenschft Assocition Suisse pour les sciences infirmières Swiss Assocition for Nursing Science Sociétés scientifiques de soins (AFG) REGLEMENT DES SOCIETES SCIENTIFIQUES

Plus en détail

Mathématiques discrètes Chapitre 4 : relations binaires

Mathématiques discrètes Chapitre 4 : relations binaires U.P.S. I.U.T. A, Déprtement Informtique Année 2009-2010 Mthémtiques isrètes Chpitre 4 : reltions inires 1. Générlités Définition Soient E 1, E 2,...E n es ensemles. Une reltion n-ire est l onnée un sous-ensemle

Plus en détail

Des solutions pour l eau potable. Solutions pour le traitement de l eau potable par Severn Trent Services

Des solutions pour l eau potable. Solutions pour le traitement de l eau potable par Severn Trent Services Des solutions pour l eu potble Solutions pour le tritement de l eu potble pr Severn Trent Services Des solutions complètes pour le tritement de l eu potble Severn Trent Services, principl fournisseur de

Plus en détail

LES CONIQUES. 1) Différentes approches des «coniques». page 2. 2) Equation focale d une conique.. page 4

LES CONIQUES. 1) Différentes approches des «coniques». page 2. 2) Equation focale d une conique.. page 4 LES CONIQUES Tle des mtières COURS ) Différentes pprohes des «oniques». pge ) Eqution fole d une onique.. pge 4 3) Axe fol de Γ. pge 6 4) Sommets de Γ. pge 6 5) Equtions rtésiennes réduites d une prole.

Plus en détail

4. Logique séquentielle asynchrone

4. Logique séquentielle asynchrone Liene d Informtique MARSEILLELUMINY. Logique séquentielle synhrone. Introdution.. Représenttion de fontionnement : les étts.. Équivlene et pseudoéquivlene d étts.. Rédution du système.. Attriution de vriles

Plus en détail

WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE

WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE FORMULAIRE À RENVOYER PAR RECOMMANDÉ À : ACERTA CAS, BP 24000, 1000 Bruxelles (Centre de Monnie) Cse destinée à Acert Dte de

Plus en détail

SOMMAIRE. Objectifs de la séance :

SOMMAIRE. Objectifs de la séance : Ojetifs de l séne : d'nlyser le fontionnement d'un système simple de définir le onept de logique progrmmée de iter les rtéristiques fontionnelles d'un système séquentiel de déoder le shém de rordement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA DECHETERIE DE BRENOLO (ST JEAN BREVELAY)

REGLEMENT INTERIEUR DE LA DECHETERIE DE BRENOLO (ST JEAN BREVELAY) REGLEMENT INTERIEUR DE LA DECHETERIE DE BRENOLO (ST JEAN BREVELAY) SOMMAIRE ARTICLE l : DEFINITION """"" 3 ARTICLE 2: CONDTTIONS D'ACCES """"""""""' 3 2.1 Origine des déchets...'... """""""' 3 2.2 Conditions

Plus en détail

TD CHAPITRE 5 : STEREOCHIMIE DES MOLECULES ORGANIQUES

TD CHAPITRE 5 : STEREOCHIMIE DES MOLECULES ORGANIQUES Lefèvre 0-05 CAPITRE 5 : STERECIMIE DES MLECULES RGANIQUES PARTIE / DESCRIPTEURS STERECIMIQUES Ce qu il fut svoir : Notion e hirlité Stéréoisomérie e onfigurtion : énntiomérie et istéréoisomérie Ce qu

Plus en détail

EnsEignEmEnt supérieur PRÉPAS / BTS 2015

EnsEignEmEnt supérieur PRÉPAS / BTS 2015 Enseignement supérieur PRÉPAS / BTS 2015 Stnisls pour mbition de former les étudints à l réussite d exmens et de concours des grndes écoles de mngement ou d ingénieurs. Notre objectif est d ccompgner chque

Plus en détail

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique.

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique. C39211 Ecole Normle Supérieure de Cchn 61 venue du président Wilson 94230 CACHAN Concours d dmission en 3 ème nnée Informtique Session 2009 INFORMATIQUE 1 Durée : 5 heures «Aucun document n est utorisé»

Plus en détail

6 apprentissages supplémentaires

6 apprentissages supplémentaires 6 pprentissges supplémentires pour être polybâtisseur étnchéité couverture construction de fçdes Construction d échfudges systèmes de protection solire Ferblntier T crrière! Polybâtisseur des métiers vec

Plus en détail

remboursements factures prêts chômage dettes Le surendettement

remboursements factures prêts chômage dettes Le surendettement les hiers de l tion soile remoursements ftures prêts hômge dettes Le surendettement Repères Selon l Assoition frnçise des soiétés finnières (ASF), reprennt les sttistiques présentées pr l Bnque de Frne

Plus en détail

UNE NOUVELLE GÉNÉRATION QUI COMBINE EFFICACITÉ ET FLEXIBILITÉ

UNE NOUVELLE GÉNÉRATION QUI COMBINE EFFICACITÉ ET FLEXIBILITÉ UNE NOUVELLE GÉNÉRATION QUI COMINE EFFICACITÉ ET FLEXIILITÉ Une nouvelle génértion Une utre vision des hoses ÉMISSION CALORIFIQUE OPTIMALE Chez Rdson, nous investissons ontinuellement pour méliorer sns

Plus en détail

ARRANGEMENT EUROPÉEN POUR LA PROTECTION DES ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION

ARRANGEMENT EUROPÉEN POUR LA PROTECTION DES ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION Série des Trités européens - n 34 ARRANGEMENT EUROPÉEN POUR LA PROTECTION DES ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION Strsourg, 22.VI.1960 Texte révisé conformément ux dispositions du Protocole (STE n 54), entré en vigueur

Plus en détail

Chapitre 7. Primitives et Intégrales. 7.1 Primitive d une fonction. 7.2 Propriétés des primitives. 7.3 Intégrale définie ou Intégrale de Riemannn)

Chapitre 7. Primitives et Intégrales. 7.1 Primitive d une fonction. 7.2 Propriétés des primitives. 7.3 Intégrale définie ou Intégrale de Riemannn) Chpitre 7 Primitives et Intégrles 7. Primitive d une fonction Soit f une fonction définie sur un intervlle K de R. On ppelle primitive de f, une fonction F dont l dérivée est f : F (x) = f(x). On note

Plus en détail

S B T T R B C H N. Réponses : Groin, soies, croc, sabot, queue en tirebouchon. 2007, Fédération des producteurs de porcs du Québec

S B T T R B C H N. Réponses : Groin, soies, croc, sabot, queue en tirebouchon. 2007, Fédération des producteurs de porcs du Québec Une photo de fmi le Au Quéec, les rces de porcs utilisées pour produire une femelle hyride sont les Lndrce et les Yorkshire. Le mâle est un Duroc. On utilise ces croisements pour produire des nimux vigoureux.

Plus en détail

3.2 Succession d intégrales simples - Théorème de Fubini

3.2 Succession d intégrales simples - Théorème de Fubini 8 Intégrle oule. Suession intégrles simples - Théorème e Fuini Soit R = [, [, (

Plus en détail

distance parcourue temps mis pour la parcourir

distance parcourue temps mis pour la parcourir CH IV VITESSE - DEBIT - MASSE VOLUMIQUE - DENSITE RAPPELS DE COURS QUESTION 26 Conversion de m/s en km/h : il fut à l fois onvertir les mètres en kilomètres et les seondes en heures. On : 1 m = 0, 001

Plus en détail

DEFINITIONS KBC-ASSISTANCE 24 HEURES SUR 24 DANS LA PRESENTE POLICE, IL FAUT ENTENDRE PAR : STRUCTURE DE LA POLICE TERRITORIALITE DES ASSURANCES

DEFINITIONS KBC-ASSISTANCE 24 HEURES SUR 24 DANS LA PRESENTE POLICE, IL FAUT ENTENDRE PAR : STRUCTURE DE LA POLICE TERRITORIALITE DES ASSURANCES KBC POLICE VACANCES P. 1 KBC-ASSISTANCE 24 HEURES SUR 24 Notre centrle d'ssistnce est disponible 24 heures sur 24. KBC-Assistnce est à votre disposition ux numéros de téléphone suivnts : - 0800 964 64

Plus en détail

4. PROTECTION À L OUVERTURE

4. PROTECTION À L OUVERTURE 42 4. PROTECTION À L OUVERTURE 4.1. Générlités Afin de lever l miguïté de l norme NF EN 16005 sur l exigence des prgrphes 4.6.2.1 et 4.6.3.1 (4) qunt à l définition de «lrge proportion», suf nlyse de risque

Plus en détail

OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION. (Note présenté par l Espagne)

OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION. (Note présenté par l Espagne) Février 2003 Anglis et frnçis seulement OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION (Note présenté pr l Espgne) 1. INTRODUCTION 1.1 Les principles crctéristiques géogrphiques

Plus en détail

Logiciel Anti-Spyware Enterprise Module

Logiciel Anti-Spyware Enterprise Module Logiciel Anti-Spywre Enterprise Module version 8.0 Guide Qu est-ce qu Anti-Spywre Enterprise Module? McAfee Anti-Spywre Enterprise Module est un module d extension qui permet d étendre les cpcités de détection

Plus en détail

L élia 40% 13% Chaudière gaz à condensation. Son secret : Chauffage et Eau Chaude Sanitaire Murale ou sol Cheminée ou ventouse

L élia 40% 13% Chaudière gaz à condensation. Son secret : Chauffage et Eau Chaude Sanitaire Murale ou sol Cheminée ou ventouse Chudière gz à ondenstion L éli Jusq 40% u à d éo no r hu ppor mie tàu dière pr trd ne ition nelle Chuffge et Eu Chude Snitire Murle ou sol Cheminée ou ventouse Instlltion simple dns le neuf omme dns l

Plus en détail

La plateforme Next Generation Mini guide

La plateforme Next Generation Mini guide L plteforme Next Genertion Mini guie Ce guie onis été réé pour vous permettre e vous fmiliriser rpiement ve les nomreuses fontionnlités et outils isponiles sur l plteforme Next Genertion. Apprenez où trouver

Plus en détail

clés de Les l'apprentissage

clés de Les l'apprentissage Réseu des centres publics de formtion professionnelle et pr pprentissge du Ministère de l Agriculture en Midi-Pyrénées clés de l'apprentissge Les c+5 B u du CAP L'Employeur L pprentissge constitue un excellent

Plus en détail

McAfee Firewall Enterprise Control Center

McAfee Firewall Enterprise Control Center Guie e émrrge rpie Révision A MAfee Firewll Enterprise Control Center version 5.3.1 Ce guie e émrrge rpie fournit es instrutions générles sur l onfigurtion e MAfee Firewll Enterprise Control Center. 1

Plus en détail

CONTROLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER

CONTROLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER CERFA 11534*01 DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES du CHER 6 plce de l pyrotechnie - CS 20001 18019 BOURGES CEDEX Tél. 02 34 34 61 65 ou 61 66 Fx : 02 34 34 63 00 N de dossier : Déposé le : Complet

Plus en détail

McAfee Firewall Enterprise Control Center

McAfee Firewall Enterprise Control Center Guie e émrrge rpie Révision A MAfee Firewll Enterprise Control Center version 5.3.x Ce guie e émrrge rpie fournit es instrutions e hut niveu pour l onfigurtion e MAfeeMAfee Firewll Enterprise Control Center

Plus en détail

Automates finis. porte

Automates finis. porte utomtes finis Il s git d un modèle très souple, qui s dpte à des domines très différents en informtique. D une fçon générle, il sert à représenter les divers étts d un système (mécnique, électronique ou

Plus en détail

CGA. Assurance des bâtiments Directa (LCA)

CGA. Assurance des bâtiments Directa (LCA) CGA (Conditions générales du contrat d assurance) Visana Assurances SA Valable dès 2015 Assurance des bâtiments Directa (LCA) Sommaire Page 3 4 5 6 6 6 8 9 9 9 10 10 10 1. Bâtiment, propriété par étage

Plus en détail

PATRICK BONNEL LET UNIVERSITÉ DE LYON, ENTPE, CNRS

PATRICK BONNEL LET UNIVERSITÉ DE LYON, ENTPE, CNRS les Chiers Sientifiques du Trnsport N 55/009 - Pges 97-5 Mr Joly Ctherine Moreny Ptrik Bonnel Motoristion et lolistion : quels effets sur le hoix modl? JEL : C0 O R4 MOTORISATION ET LOCALISATION : QUELS

Plus en détail

Carrelage sur plancher chauffant eau chaude

Carrelage sur plancher chauffant eau chaude Résrvtions pour l pos sols rrlés LOCAUX INTÉRIEURS À FAIBLES SOLLICITATIONS P2-P3 (sns siphon sol) ET SOLS EXTÉRIEURS (lon, loggi, trrss) Crrlg sur plnhr huffnt u hu typ A slon DTU 65.14-P1 f 1 g 2 Ini

Plus en détail

Notice d instructions originales 11/2010. à conserver pour une utilisation ultérieure. Bac de rangement. Réf. 583010000. Les techniciens du coffrage

Notice d instructions originales 11/2010. à conserver pour une utilisation ultérieure. Bac de rangement. Réf. 583010000. Les techniciens du coffrage 11/2010 Notice d instructions originles 999281403 fr à conserver pour une utilistion ultérieure c de rngement Réf. 583010000 escription du produit escription e c de rngement ok est un ccessoire de levge

Plus en détail

PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS. Pour souscrire un contrat d assurance vie SPIRICA Alpha Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous :

PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS. Pour souscrire un contrat d assurance vie SPIRICA Alpha Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous : PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS Pour souscrire un contrt d ssurnce vie SPIRICA Alph Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous : Le dossier de souscription Complétez et signez le bulletin

Plus en détail

NOUVEAU GÎTE DU LAC TAUREAU

NOUVEAU GÎTE DU LAC TAUREAU Emplois disponibles en Hute-Mtwinie Voir ussi le détil des emplois disponibles en Hute-Mtwinie sur www.hute-mtwinie.com et sur plcement.emploiquebec.net (sélectionner St-Jende-Mth) NOUVEAU GÎTE DU LAC

Plus en détail

1ère partie «COMMISSARIAT A L'ENERGIE ATOMIQUE DEFINITIONS ET TRAITEMENTS DES FONCTIONS BINAIRES. René-Louis VALLEE

1ère partie «COMMISSARIAT A L'ENERGIE ATOMIQUE DEFINITIONS ET TRAITEMENTS DES FONCTIONS BINAIRES. René-Louis VALLEE O '.v.v.v.v..v.v.v.v. «' V.V.V.V _ _ - -' """ ^ " " REMIER MINISTRE «OMMISSRIT L'ENERGIE TOMIQUE IU (J E -R. 3534 (I) 9. NLYSE INIRE ère prtie EINITIONS ET TRITEMENTS ES ONTIONS INIRES pr René-Louis VLLEE

Plus en détail

CONVENTION EUROPÉENNE POUR LA RÉPRESSION DES INFRACTIONS ROUTIÈRES

CONVENTION EUROPÉENNE POUR LA RÉPRESSION DES INFRACTIONS ROUTIÈRES Série des Trités européens - n 52 CONVENTION EUROPÉENNE POUR LA RÉPRESSION DES INFRACTIONS ROUTIÈRES Strsourg, 30.XI.1964 STE 52 Répression des infrctions routières, 30.XI.1964 2 Prémule Les Etts memres

Plus en détail

LITE-FLOOR. Dalles de sol et marches d escalier. Information technique

LITE-FLOOR. Dalles de sol et marches d escalier. Information technique LITE-FLOOR Dlles de sol et mrches d esclier Informtion technique Recommndtions pour le clcul et l pose de LITE-FLOOR Générlités Cette rochure reprend les règles de se à respecter pour grntir l rélistion

Plus en détail

au plus tard le 3 avril 2015

au plus tard le 3 avril 2015 Serétrit générl u gouvernement Diretion e l formtion professionnelle ontinue Servie ertifition, uit et ontrôle Setion ontrôle et uit 19, venue u Mréhl FOCH B.P. 110-98845 NOUMEA CEDEX Courriel : e.fp@gouv.n

Plus en détail

essais dossier Oser s équi Prothèses auditives

essais dossier Oser s équi Prothèses auditives essis dossier u LES AUDIOPROTHÉSISTES AU BANC D ESSAI p. 46 u UN APPAREIL ADAPTÉ À VOS BESOINS p. 50 u FAIRE BAISSER LA FACTURE? PAS SI SIMPLE p. 52 Prothèses uditives Oser s équi AUDIOPROTHÉSISTES Fe

Plus en détail

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet.

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet. Sttistique mensuelle tourisme et hôtellerie Introduction edatenq est une ppliction qui permet ux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclrtions sttistiques pr internet. Il s'git d'une ppliction

Plus en détail

Intégration. Rappels. Définition 3. Soit I un intervalle réel et f : I E. On dit que F : I E est. f(x) f(a) x a

Intégration. Rappels. Définition 3. Soit I un intervalle réel et f : I E. On dit que F : I E est. f(x) f(a) x a Intégrtion Les fonctions considérées ci-dessous sont des fonctions définies sur un intervlle réel I, à vleurs réelles ou complees ou, plus générlement, à vleurs dns un espce vectoriel normé de dimension

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION MARINE CHRONOGRAPHE AUTOMATIQUE

MANUEL D UTILISATION MARINE CHRONOGRAPHE AUTOMATIQUE MANUEL D UTILISATION MARINE CHRONOGRAPHE AUTOMATIQUE MODE D EMPLOI DE VOTRE MARINE CHRONOGRAPHE AUTOMATIQUE L.LEROY Le modèle chronogrphe utomtique de l ligne Mrine est inspiré des fmeux chronomètres de

Plus en détail

PREPARER UNE INTERVENTION

PREPARER UNE INTERVENTION PREPARER UNE INTERVENTION MAINTENANCE INDUSTRIELLE Niveu IV 2006 CAFOC - GIP de l cdémie de Lyon - 39, rue Pierre Bizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 80 51 53-04 78 47 27 11 - gipl-cfoc@c-lyon.fr PREPARER

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)

Conditions générales d assurance (CGA) Conditions générales d assurance (CGA) BOX BASIC. L assurance de ménage d AXA. Inventaire du ménage Edition 08.2010 8006072 08.10 WGR 716 Fr Table des matières Votre assurance de l inventaire du ménage

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 110 22 mai 2009. A N 157 12 août 2014. S o m m a i r e CYBERCRIMINALITÉ LOI; CONVENTION ET PROTOCOLE

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 110 22 mai 2009. A N 157 12 août 2014. S o m m a i r e CYBERCRIMINALITÉ LOI; CONVENTION ET PROTOCOLE MEMORIAL Journl Officiel du Grnd-Duché de Luxemourg 2405 1623 MEMORIAL Amtsltt des Großherzogtums Luxemurg RECUEIL DE LEGISLATION A N 110 22 mi 2009 A N 157 12 oût 2014 S o m m i r e CYBERCRIMINALITÉ LOI;

Plus en détail

CGA. (Conditions générales du contrat d assurance) Visana Assurances SA. Valable dès 2007

CGA. (Conditions générales du contrat d assurance) Visana Assurances SA. Valable dès 2007 CGA (Conditions générales du contrat d assurance) Visana Assurances SA Valable dès 2007 Assurance Directa (LCA) Assurance-ménage L incendie/les dommages naturels, le vol, les dégâts d eau et les bris de

Plus en détail

Chapitre 3 Intégrale double

Chapitre 3 Intégrale double Chpitre 3 Intégrle oule Nous llons supposer le pln usuel muni un repère orthonormé (O,i,j). 3. Aperçu e l éfinition formelle e l intégrle oule Soit =[, [, (

Plus en détail

Cf. Document : Les différents modes de financement des entreprises

Cf. Document : Les différents modes de financement des entreprises / 7 3 e rtie : Les modes de finncement (à moyen et long terme) Cf. Document : Les différents modes de finncement des entrerises Cf. Fiche conseil.37 : Les modes de finncement des investissements - L utofinncement

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mthémtiques nnée 2009-2010 Chpitre 2 Le prolème de l unicité des solutions 1 Le prolème et quelques réponses : 1.1 Un exemple Montrer que l éqution différentielle :

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)/

Conditions générales d assurance (CGA)/ Conditions générales d assurance (CGA)/ BOX BASIC. L assurance de ménage d AXA. Inventaire du ménage Edition 08.2010 8006072 05.13 WGR 716 Fr Table des matières Votre assurance de l inventaire du ménage

Plus en détail

IFT 615 : Devoir 4 Travail individuel

IFT 615 : Devoir 4 Travail individuel IFT 615 : Devoir 4 Trvil individuel Remise : 1 vril 01, 16h0 (u plus trd) 1. [ points] Dns le cours, nous vons vu différents types de problèmes d intelligence rtificielle insi que plusieurs solutions possibles

Plus en détail

ASSURANCE DES BIENS MOBILIERS DE L ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES

ASSURANCE DES BIENS MOBILIERS DE L ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES ASSURANCE DES BIENS MOBILIERS DE L ENTREPRISE Conditions générales, édition juin 2007 TABLE DES MATIÈRES A Etendue de l assurance B Sinistre A1 Quels sont les choses et frais assurés? A2 Quels sont les

Plus en détail

PRÉCONISATIONS D'UTILISATION DES EAUX DE PLUIE, PUITS ET FORAGES PRIVÉS DANS LES HABITATIONS

PRÉCONISATIONS D'UTILISATION DES EAUX DE PLUIE, PUITS ET FORAGES PRIVÉS DANS LES HABITATIONS GUIDE PRATIQUE RÉGIONAL À L'ATTENTION DES PARTICULIERS ET ÉLUS POITOU-CHARENTES PRÉCONISATIONS D'UTILISATION DES EAUX DE PLUIE, PUITS ET FORAGES PRIVÉS DANS LES HABITATIONS J'économise m snté et celle

Plus en détail

Information client selon la LCA et Conditions générales d assurance (CGA) pour l assurance ménage

Information client selon la LCA et Conditions générales d assurance (CGA) pour l assurance ménage Information client selon la LCA et Conditions générales d assurance (CGA) pour l assurance ménage Table des matières Information client selon la LCA 2 Conditions générales d assurance (CGA) 5 Edition 11/2009

Plus en détail

Les langages de programmations.

Les langages de programmations. Communiction technique: L utomte progrmmle industriel (les lngges) Leçon Les lngges de progrmmtions. Introduction : L écriture d un progrmme consiste à créer une liste d instructions permettnt l exécution

Plus en détail

Inventaire du Domaine Public Fluvial - Valorisation des Délaissés du Canal INTRODUCTION

Inventaire du Domaine Public Fluvial - Valorisation des Délaissés du Canal INTRODUCTION INTRODUCTION Etblissement public à crctère industriel et commercil créé en 1991, Voies Nvigbles de Frnce succédé à l Office Ntionl de l Nvigtion. Cette trnsformtion s est ccompgnée d un élrgissement des

Plus en détail