essais dossier Oser s équi Prothèses auditives

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "essais dossier Oser s équi Prothèses auditives"

Transcription

1 essis dossier u LES AUDIOPROTHÉSISTES AU BANC D ESSAI p. 46 u UN APPAREIL ADAPTÉ À VOS BESOINS p. 50 u FAIRE BAISSER LA FACTURE? PAS SI SIMPLE p. 52 Prothèses uditives Oser s équi

2 AUDIOPROTHÉSISTES Fe à un problème d udition, beuoup hésitent à s ppreiller. Comprtif des professionnels, guide d ht et onseils pour limiter les fris : «60» vous ide à frnhir le p. V. N SONDÉ. M.-C. JACQUOT, INGÉNIEUR. S. LESPINASSE, JURISTE. per SORTIR DE L ISOLEMENT Quelques mois d dpttion sont néessires, insi qu une dépense de plusieurs milliers d euros pour ppreiller les deux oreilles. Mis le jeu en vut l hndelle... REPORTAGE PHOTO : GARO/PHANIE/«60» Ave lõ ge, les probl mes de vue sõintensifient. Et eux qui ne portent ps enore de verres orreteurs svent quõils devront, ertinement un jour, sõžquiper. De m me, ve le temps, l mjoritž dõentre nous souffriront dõune bisse de lõudition. Chez les sujets de plus de 50 ns, lõltžrtion de lõou e est surtout due ˆ e que les spžilistes nomment l presbyousie. «Cel orrespond à une perte d udition dns les fréquenes iguës liée u vieillissement», džrypte le Dr Ynn Nguyen, hirurgien otorhinolryngologiste et herheur ˆ lõinstitut ntionl de l sntž et de l reherhe mždile (Inserm). 80 % des mlentendnts ne sont ps ppreillés Ç Progressivement, les personnes n entendent plus l sonnerie de leur réveil ou de leur portble. Elles renontrent ensuite des diffiultés pour suivre une onverstion dns un milieu bruynt, puis une onverstion normle» Alors que 96 % des gens qui voient ml portent des lunettes, moins de 20 % des mlentendnts qui ont besoin dõ tre ppreillžs le sont, selon un rpport de l Diretion de l reherhe, des Žtudes, de lõžvlution et des sttistiques (Drees). Pourquoi ette diffžrene? DÕbord, ontrirement ux lunettes, les proth ses uditives sont enore peu eptžes pour des risons esthžtiques et soiles. Ensuite une pžriode dõdpttion plus ou moins longue est nžessire pr s lõppreillge, et le risque de renonement est ržel si l personne nõest ps suffismment ompgnže. Le dernier frein tient u prix exorbitnt, gžnžrlement entre et pour une oreille! Une ltértion qui peut être préjudiible Cette sitution est pržoupnte r, sns prise en hrge, l presbyousie peut voir des onsžquenes grves. «Elle boutit à un isolement de l personne âgée préjudiible ux tivités soiles ou fmililes. Cette pthologie ontribue u vieillissement générl de l individu et peut fvoriser les étts dépressifs du sujet âgé. L ltértion de l udition est églement à l origine d idents», lerte l Drees dns son rpport. Pour inverser ette tendne, nous nous sommes tthžs dns e dossier ˆ dresser un Žtt des lieux. Nous vons dõbord ŽvluŽ l qulitž de servie proposže pr les udioprothžsistes, dns le dre dõun essi omprtif menž en prtenrit ve l Cisse ntionle de solidritž pour lõutonomie (Cns). Pour fire Žvoluer les idžes re ues sur es proth ses, nous vous proposons ussi un guide dõht. Enfin, nous ne pouvions lore sns border l question qui trude tous les futurs utilisteurs de proth ses uditives : omment fire bisser l fture? juin 2011 l n 461 l 60 millions de onsommteurs l 45

3 dossier AUDIOPROTHÉSISTES Les udioprothésist entre d essis Nous vons mené l enquête hez les grnds noms du seteur. L ompétene n est ps toujours u rendez-vous. Et les enseignes les plus onnues n offrent ps forément les meilleures presttions. En mrs dernier, le monde de l udioprothèse onnu un petit événement : Alin Afflelou nnoné son rrivée sur le mrhé de l vente d ppreils uditifs. Avnt lui, d utres noms de l optique ont déjà investi e seteur, à l imge d Optil Center ou du groupe Optique 2000, vi l enseigne Audio Des professionnels de snté diplômés Pour l heure, es nouveux teurs ne pèsent ps enore très lourd dns le seteur de l udition. En effet, 65 % du mrhé est entre les mins des udioprothésistes indépendnts. Ils exerent en leur nom propre, ou se regroupent sous une même enseigne, ve une hrte ommune. D utres udioprothésistes sont slriés dns des réseux de suursles, emmenés pr Audik, leder frnçis du seteur, ve près de 430 points de vente. Dns l ensemble, les suursles génèrent 25 % des reettes. Le reste du mrhé (10 %) est tenu pr des entres mutulistes. Quelle que soit l enseigne, qu il s gisse de points de vente exlusivement onsrés à l vente de prothèses uditives, ou de orners es espes dédiés à l udition u sein de entres d optique, l prise en hrge d une personne qui besoin d un ppreil uditif ne peut être ssurée que pr un udioprothésiste diplômé. Ce professionnel de snté pour fontion d ssister le futur utilisteur tout u long du proessus qui onduir à son ppreillge. Mis ussi pendnt toute l durée de vie de ses prothèses uditives. Problème : sur le terrin, le trvil des udioprothésistes omporte églement un volet ommeril, puisque e sont eux qui désignent les COMMENT NOUS AVONSPROCÉDÉ u 160 points de vente visités Qurnte volontires de 50 à 75 ns, devenus mlentendnts des deux oreilles et ynt un besoin de premier équipement en udioprothèses ont prtiipé à l essi. Au totl, 160 points de vente ont été visités. Les devis remis ont ensuite fit l objet de deux types d nlyse : l une tehnique, rélisée pr un expert spéilisé en udiologie ; l utre juridique, menée pr notre servie juridique. Pour réliser les différents tests d udition, une pièe insonorisée est obligtoire. modèles sur lesquels v se porter le hoix du lient. À l lé, l fture ser toujours onséquente. Mis elle pourr vrier du simple u double en fontion des inditions fournies pr l udioprothésiste. Au vu des sommes en jeu (jusqu à prfois pour un seul ppreil), l intérêt du ptient psse-t-il toujours vnt l spet finnier? Nous vons vérifié si l udioprothésiste posit suffismment de questions lors de l entretien. u L nlyse de l qulité de suivi Après hque visite, les pnélistes ont répondu à un questionnire fin d évluer l qulité de l entretien ve l udioprothésiste. Quinze d entre eux ont ensuite été séletionnés pour être ppreillés fin de juger, pr questionnire, l qulité du suivi omplet rélisé. Pr illeurs, un expert reueilli leur niveu de stisftion. 46 l 60 millions de onsommteurs l n 461 l juin 2011

4 AUDIOPROTHÉSISTES UNE OFFRE DIVERSIFIÉE Si vous vez besoin de prothèses uditives, vous serez peut-être un peu perdu devnt l hétérogénéité du mrhé. Cr les udioprothésites exerent dns des entres mutulistes, en indépendnts, dns des réseux d enseignes bien onnues, ou enore dns des entres d optique. es ubnd essi Pour onnître les bonnes ou muvises prtiques, nous vons mené une grnde enquête lient mystère*, entre les mois de septembre et déembre Notre enquête dns plusieurs régions Nos pnélistes ont solliité huit enseignes représenttives du seteur. Leurs points de vente étient réprtis dns qutre grndes zones : l Île-de-Frne (Pris inlus), Rhône-Alpes Pro - vene-alpes-côte d Azur, Ouest Sud-Ouest, et l région Nord. Ont été onsultés des udioprothésistes indépendnts exerçnt sous leur nom, mis églement le groupement d indépendnts Entendre, des suursles de inq réseux ntionux : Audik, Amplifon, Audio 2000, Optil Center et Dyp son. Et enfin, des entres Audition mutuliste de l Mutulité frnçise. Nos résultts pportent des surprises. Ils montrent que l route est enore longue vnt que toutes les personnes qui doivent se fire ppreiller bénéfiient d un ompgnement irréprohble. *Cette enquête été rélisée en prtenrit ve l Cisse ntionle de solidrité pour l utonomie (CNSA) : CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT LA VISITE 1 UNE SALLE INSONORISÉE Seul un udioprothésiste diplômé est hbilité à onseiller, dpter et régler un ppreil uditif. Assurez-vous toujours que est bien lui, et non un utre employé de l enseigne, qui vous reçoit. Le mgsin l obligtion de disposer d une slle spéifique, séprée et insonorisée, pour y réliser les différents tests d udition et les réglges des ppreils. Si e n est ps le s, mieux vut ne ps donner suite. 2 LES DOCUMENTS À APPORTER Prenez l ordonnne et l udiogrmme étblis pr le médein otorhinolryngologiste (ORL). Ces douments prouvent que vous souffrez d une perte de l udition qui néessite un ppreillge. Un udioprothésiste qui ne onsulte ps l udiogrmme fit preuve d un mnque de professionnlisme et il ommet une infrtion s il ne demnde ps l ordonnne. Il peut être sntionné pour el. 3 UN ENTRETIEN APPROFONDI Le hoix de l ppreil uditif dépend, en grnde prtie, de votre mode de vie. Au ours du premier rendez-vous, l udioprothésiste doit don prendre le temps de vous poser toute une série de questions pour déterminer votre profil. C est en fontion de es ritères qu il vous proposer un hoix réellement dpté à vos besoins. 4 LA PÉRIODE D ESSAI Fuyez si on vous presse d heter. Un udioprothésiste est vnt tout un professionnel de snté, et non un ommeril. Il doit vous lisser le temps de l réflexion. Exigez ussi qu il vous propose u moins deux ppreils de gmmes différentes dptés à votre profil. Avnt de vous engger, shez que vous devez bénéfiier d une période d essi suffisnte pour les tester (idélement six semines pr ppreil). Elle est grtuite dns ertines enseignes. 5 L ADAPTATION, LONGUE MAIS INDISPENSABLE À l usge, l udioprothésiste devr effetuer des réglges plus préis. Lors de l ht de l ppreil, vous vez déjà pyé pour e suivi, qui omprend u moins une séne de ontrôle ux troisième, sixième et douzième mois, puis une fois pr semestre durnt l durée de vie de l ppreil. Surtout u début, onsultez ussi dès que vous renontrez des diffiultés. Pour toutes es risons, mieux vut hoisir une enseigne prohe de votre domiile. juin 2011 l n 461 l 60 millions de onsommteurs l 47

5 dossier AUDIOPROTHÉSISTES Très bon 20 ˆ 17 Bon 16,5 ˆ 13 Aeptble 12,5 ˆ 10 Insuffisnt 9,5 ˆ 7 Très insuffisnt 6,5 ˆ 0 Les pourentges entre prenthèses expriment le poids de hque ritère dns l nottion finle. Qulité du servie vnt l ht (75 %) AUDITION AMPLIFON OPTICAL ENTENDRE AUDIO 2000 INDÉPENDANTS MUTUALISTE CENTER Point de vente (5 %) Entretien ve l udioprothésiste (15 %) Pertinene des propositions (25 %) Devis* (15 %) Modlités de vente (15 %) Qulité du suivi (25 %) Réglges et suivi (15 %) Appréition des pnélistes (10 %) Note globle 12/20 11,5/20 11/20 10,5/20 9,5/20** 9,5/20** * Vérifition de l présene de ertines mentions imposées pr l rrêté du 31 otobre 2008 fixnt le modèle de devis normlisé. ** L ppréition globle ne peut être supérieure à l ppréition Pertinene des propositions. Point de vente Dns l ensemble, les pnélistes ont jugé grébles les enseignes visitées, ve un petit bonus pour les points de vente Entendre. À l opposé, Audio 2000 nettement moins plu. Trop souvent, dns les points de vente de ette enseigne, nos pnélistes n ont ps été onduits dns une slle de onsulttion séprée et insonorisée, lors que l présene de e type de lol est obligtoire. Enfin, toutes enseignes onfondues, il est regrettble que l qusi-totlité du personnel ne porte ps de bdge. Comment svoir, lors, si on est en présene d un udioprothésiste ou d un gent d ueil? Entretien ve l udioprothésiste Sur les 160 visites, qutorze udioprothésistes n ont ps demndé à onsulter l udiogrmme et l ordonnne délivrés pr l ORL. Ces douments obligtoires sont pourtnt indispensbles pour déterminer le profil uditif du ptient. Cel n ps empêhé onze d entre eux d étblir un devis, e qui pose question sur leur pro fessionnlisme. Autre reprohe : dns l ensemble, les en tretiens sont trop suints. Les udioprothésistes posent peu de questions (qutre, en moyenne), ils ne les dptent ps à hque ptient, pr exemple en fontion de son âge. Amplifon sort du lot, ve une moyenne de six questions. Les udioprothésistes de ette enseigne sont ussi eux qui fournissent spontnément le plus d explitions sur les rtéristiques des ppreils. A ontrrio, Optil Center, Entendre et Dyp - son sont en retrit, du fit d un nombre de questions insuffisnt. Des remises gonflées hez Optil Center s Dns notre étude, Optil Center se distingue pr s politique trifire. Alors que les utres enseignes ppliquent des remises qui, en moyenne, ne dépssent ps 400 Û pour deux ppreils, les points de vente Optil Center onsentent ˆ des ristournes deé Û en moyenne. Vous pensez fire une bonne ffire? Ps tnt que. s Les devis que nous vons nlysés montrent que les prix des ppreils hez Optil Center sont, vnt remise, bien plus élevés que eux prtiqués pr ses onurrents. Résultt : dns l fture finle (près re - Pertinene des propositions Là non plus, uune enseigne n exelle. De mnière létoire, une même enseigne pourr proposer des ppreils qui répondent prfois très bien ux besoins du ptient, et d utres fois ps du tout. Sur les points de vente testés, Audik est plus muvis que les utres. Dns ertins devis remis pr ette enseigne, l référene préise de l ppreil n est même ps mentionnée. À plusieurs reprises et e, quelle que soit l enseigne, nous vons ussi onstté que des udioprothésistes proposent toutes les gmmes possibles d un modèle, sns donner le moindre onseil. Finlement, le ptient se retrouve seul pour fire son hoix Devis Globlement, l nlyse juridique des devis mis en lumière des lunes importntes onernnt le respet de l réglementtion, et pr onséquent dns l informtion délivrée u onsommteur. Ave respetivement 29 et 27 mentions essentielles présentes sur les 36 ttendues, les devis d Amplifon et des udioprothésistes indépendnts sont les plus omplets. Audition mutuliste et Optil Center s en sortent églement orretement, ve une moyenne de 24 et 23 mentions sur les devis. Tentnt? Vérifiez d bord si le prix vnt remise n est ps mjoré. mise, mis ussi qund uune re mi - se n est proposée), l heteur pier ses ppreils ˆ un prix légèrement inférieur ˆ elui prtiqué hez les onurrents. Le prix initil vné pr ertins points de vente Optil Center seritil exgérément surévlué pour fire roire u lient qu il bénéfiie d une forte rédution? On est en droit de se poser l question. 48 l 60 millions de onsommteurs l n 461 l juin 2011

6 AUDIOPROTHÉSISTES DYAPASON AUDIKA 9/20 6,5/20** Modlités de vente L udioprothésiste ne doit ps pousser le ptient à heter. Il doit lui lisser le hoix entre plusieurs ppreils, prévoir l période d essi vnt l ht ferme, expliquer l proédure pour se désengger et, le s éhént, les fris ssoiés. Sur es ritères, e sont Audition mutuliste et les indépendnts qui obtiennent les meilleures notes. Ces enseignes n ont exeré uune pression pour obtenir l vente. Réglges et suivi Les deux ritères qui ont servi à juger l qulité du suivi postppreillge n ont ompté que pour 25 % de l note globle, r les évlutions ont porté sur un éhntillon plus réduit. Qund il s git d ompgner ps à ps le ptient dns l déouverte de ses ppreils, les érts se reusent entre enseignes. Deux d entre elles, Optil Center et Dypson, se sont montrées plus ompétentes. Trop souvent, les noties des prothèses, qund elles sont remises, sont inompréhensibles. Apprivoiser son ppreil Pour grntir le suès de l ppreillge, une réédution de l udition est indispensble pendnt environ six mois. Le rôle de l udioprothésiste est ruil. Il effetue les réglges lors des différentes sénes de suivi. Un mois près voir été ppreillées, les personnes qui ont prtiipé à notre étude ont déjà pu ppréier les hngements. Certines sont enfin sorties de leur isolement : «Les disussions reprennent, on peut voir un vri débt!» D utres ont redéouvert les petits bruits du quotidien : «J entends de nouveu le bruit des ps, le hnt des oiseux». Ou en ore : «Je ne svis ps que le voisin jouit du violon.» Pourtnt, nos pnélistes n en sont qu u début d un trvil de réédution de l udition, qui dure en moyenne six mois. Répprendre à entendre Cr entendre de mnière s - tisfisnte gr e à une ide uditive demnde du temps. L utilisteur doit ÒpprivoiserÓ son ppreil. Son erveu, privé d informtions sonores depuis longtemps, doit répprendre à identifier tous les Appréition des pnélistes Les quinze pnélistes se sont délrés plutôt stisfits du trvil et du suivi effetués pr les udioprothésistes. Contents de retrouver, enfin, une udition orrete, les utilisteurs sont ertinement moins regrdnts sur l qulité du servie rendu que des spéilistes. Cr notre expert, lui, été plus sévère dns son nlyse. Il jugé que les pnélistes n ont ps été suffismment ompgnés pr les udioprothésistes. C est pourquoi les ppréitions, prfois très positives, des pnélistes ont été modérées qund il pprissit qu ils n étient ps en mesure de mnipuler orre tement et ve isne leurs prothèses uditives. Plusieurs mois sont néessires pour retrouver un onfort uditif. signux qu il reçoit, puis à oublier les bruits de fond. Souvent, les premiers jours près l ppreillge sont diffiiles. «J vis l impression d voir l tête dns un rrosoir», rpporte un pnéliste. D utres dérivent une impression de huintement permnent, de sifflements ve le vent, de bouhon dns l oreille. Nos onlusions s Sur les 160 points de vente que nous vons testés, uune des huit enseignes ne se distingue en proposnt une qulité de servie irrépro hble, lors que les presttions sont très oûteuses. s Heureusement, quelques enseignes s en sortent orretement sur le œur du métier : proposer ux ptients des ppreils uditifs qui leur orrespondent vriment. Pour psser e p diffiile, l motivtion de l utilisteur ompte, bien sûr. Il doit, pr exemple, s streindre à porter son ppreil toute l journée. L ompgnement pr l udioprothésiste est, lui ussi, primordil. Le suivi, lé du suès C est pour ette rison qu un suivi est indissoible de l ht d une prothèse. Revoir l udioprothésiste près l ppreillge est une des lés du suès. Le professionnel doit proéder à des réglges pour dpter l ppreil, u fil du temps, selon le ressenti du ptient. Il doit fournir ussi des onseils pour une utilistion optimle de l prothèse. Si vous vez été ppreillé réemment, n hésitez ps à retourner le voir. Ce professionnel de snté vous doit e servie, qui vous d ores et déjà été fturé lors de l ht de l ppreil. Le leder frnçis du mrhé, Audik, obtient sur e ritère des résultts très en deçà de ses onurrents. s Trop souvent les informtions données pr les udioprothésistes ne permettent ps un hoix éliré. s Notre étude onduit à s interroger sur le système tuel dns lequel l usger ne peut ps bénéfiier d un onseil indépendnt. info + juin 2011 l n 461 l 60 millions de onsommteurs l 49

7 dossier AUDIOPROTHÉSISTES Un ppreil dpté à vos besoins Dns bien des s, il est inutile de hoisir un ppreil très sophistiqué. Avnt de vous équiper, il onvient de vous interroger sur e qui onstitue vos hbitudes de vie. Votre onfort quotidien en dépend lrgement. Muni de votre ordonnne, vous vous êtes finlement déidé à psser l porte d un binet d udio prothésiste? C est une sge déision. Pour fire le tri dns les prothèses qui vous seront proposées, grdez à l esprit vos réels besoins. Vous éliminerez insi les ppreils trop sophistiqués. Vous érterez ussi les ides uditives trop peu performntes pr rpport à votre profil, e qui peut être soure d éhe lors de l ppreillge. Quels bénéfies peut-on ttendre d une prothèse uditive? Les prothèses réentes utilisent l tehnologie numérique. Glob - lement, leurs performnes et le onfort qu elles prourent sont sns ommune mesure ve les ppreils d ntn, qui fontionnient sur le mode nlogique. Les ppreils tuels mplifient les sons de mnière séletive (notmment grâe à des réduteurs de bruit). Toutefois, même les plus perfetionnés ne ompenseront jmis totlement l perte uditive. Quelles rtéristiques distinguent les trois gmmes d ppreils? Toutes ontiennent des progrm - mes utomtisés pour pter et triter effiement les signux sonores. Plus l gmme ser élevée, plus le nombre de pro- Vous voulez prtiiper ux onverstions utour de grndes tblées fmililes. Dns e type d environnement ssez bruynt, un ppreil de moyenne gmme ser dvntge en mesure de distinguer les voix des différents onvives des bruits mbints. grmmes utomtiques ser im - portnt. En prtique, plus on ugmente en gmme, plus l éoute est filitée dns des environnements multiples et omplexes. Un ppreil d entrée de gmme onviendr plutôt ux personnes qui mènent une vie rngée pour prtiiper à des onverstions à deux ou à trois, ou regrder l télévision sns trop monter le volume. Une prothèse de gmme moyenne ser dptée à elles qui, u quotidien, ont besoin d entendre distintement dns des environnements plus bruynts (supermrhés, réunions de fmille ). Les ppreils hut de gmme, enfin, sont reommndés pour les personnes très tives, souvent onfrontées à des situtions où l éoute est diffiile (réunions, resturnts, et.). Un ppreil d entrée de gmme suffit-il si l perte uditive est importnte? Oui, si et ppreil d entrée de gmme est en déqution ve le profil de l utilisteur. A ontr- Vous souhitez vnt tout mieux entendre vos progrmmes télévisés préférés. Un ppreil uditif d entrée de gmme devrit vous ider à suivre orretement un progrmme de télévision. Et en fisnt instller une boule mgnétique dns votre slon, ou grâe à un essoire d éoute à distne, l qulité sonore ser enore méliorée. F. H./AGEFOTOSTOCK rio, une personne qui présente une surdité légère, mis qui un mode de vie tif, ne ser ps forément stisfite ve un ppreil d entrée de gmme. Cr e n est ps l importne de l perte uditive qui onditionne le niveu de gmme de l ppreil. Des modèles d entrée, de moyenne et de hut de gmme sont disponibles pour tous les types de surdité. En revnhe, il existe des ppreils plus bsiques qui, eux, sont nettement moins effies. On les surnomme les ppreils CMU r ils sont pris en hrge pr l Assurne mldie pour les bénéfiiires de l Couverture mldie universelle. «L utilisteur doit proéder à tous les réglges ve son doigt, r es ppreils ne sont ps utomtiques et ils ne disposent ps de IMAGE SOURCE/CORBIS J. CHISCANO/«60» 50 l 60 millions de onsommteurs l n 461 l juin 2011

8 AUDIOPROTHÉSISTES réduteurs de bruit», préise Jérôme Lefeuvre, udioprothésiste en Île-de-Frne. Quelles sont les priniples formes d ppreils? Pour hque niveu de gmme, trois formes d ppreils sont disponibles. Dns les ontours lssiques, le système életronique qui pte les sons est plé derrière le pvillon de l oreille. Il est relié Ché derrière l oreille, un miniontour (en bleu) ser plus disret que ertins intrs (en rose). à un embout qui se loge à l entrée de l oreille et qui bouhe le onduit uditif. Ces ppreils sont très visibles, mis s vèrent files à mnipuler. Les miniontours ont l même forme, mis l életronique et l embout sont de tille réduite, e qui les rend beuoup plus disrets. Enfin, il existe une troisième tégorie d ppreils : les intr (pour intr-uriulire). Toujours U QUESTIONSÀ Extension de grntie, ssurne : mode d emploi On ne peut plus rrêter s L ppreil que j hète est-il grnti? Quel que soit l ppreil heté, une grntie ons - truteur d une durée de deux ns ouvre les pnnes. Une extension de deux nnées supplémentires est prfois inluse sns suroût. Mis elle peut être pynte (145 hez Audik, pr exemple). Les pnnes liées à l usure de l ppreil, à un muvis usge, les érflures, et. sont générlement exlues. Enfin, il peut exister des onditions, omme le renvoi d un formulire de stisftion hez Dypson. s Que penser des grnties perte, sse et vol? Elles ourent souvent durnt les qutre nnées qui suivent l ht, pour un montnt d u moins 100. Vous jonglez entre les réunions de trvil, les dîners en ville et les sorties u théâtre. Seul un ppreil hut de gmme ser suseptible de vous pporter une udition de bonne qulité, dns des situtions où l éoute est rendue diffiile pr l diversité des soures sonores. onçus sur mesure, les intrprothèses s instllent diretement dns le onduit uditif. Les ppreils miniturisés sont-ils réservés ux défiienes légères? Ps forément. Dns de nombreux s de surdité importnte, un ppreillge pourr ussi être envisgé ve un miniontour ou un intr. À ondition de hoisir un ppreil miniturisé suffismment puissnt. «Mis est un peu omme rouler à 130 km/h ve une Renult 4 L. Un ppreil miniturisé ser beuoup solliité et don plus frgile», met en grde Jérôme Lefeuvre. Et dns le s d un intr, il fut svoir que les réglges pourront s vérer plus délits. «Un intr ser toujours plus diffiile et prfois impossible à dpter sur une personne dont l perte uditive est importnte.», onfirme le spéiliste. Les ontours d oreille lssiques, de leur ôté, onviennent utnt ux surdités légères que sévères. Srh Lespinsse Juriste à l Institut ntionl de l onsommtion (INC) Là enore, soyez ttentif ux situtions non ouvertes. Shez que l pluprt des ontrts prévoient un tux de vétusté, qui pour onséquene une rédution du montnt de l indemnistion. Il peut ller de 0 à 35 % l première nnée, et de 45 à 80 % l qutrième nnée, shnt que l durée de vie d un ppreil est de inq ns environ. s Les ssurnes hbittion peuvent-elle jouer? Elles offrent des grnties, mis elles sont souvent inomplètes et prfois optionnelles. Renseignezvous tout de même uprès de votre ssureur, u moment de l ht ou lorsque survient un sinistre (vol, inendie ). I. PANNEL/AGEFOTOSTOCK J. CHISCANO/«60» Les essoires vendus ve les ppreils uditifs sont-ils des gdgets? Ils sont loin d être indispensbles. Mis ertins d entre eux, dont le oût reste risonnble (utour d une entine d euros), peuvent pporter un plus. C est le s de l boule mgnétique. «Cet essoire fontionne ve un âble instllé utour d une pièe et relié à un mplifiteur. En ppuynt sur le bouton de s boule, l utilisteur entend, non plus pr voie oustique, mis grâe à un hmp mgnétique. Le résultt est un son d exellente qulité», dérit Jérôme Lefeuvre. L mise en ple d une boule mgnétique pour les bâtiments neufs qui ueillent du Dns un lieu signlnt qu il dispose d une boule mgnétique, vérifiez qund même que son dispositif est bien tivé. publi est obligtoire (rrêté du 1 er oût 2006). Les lieux qui en bénéfiient (slles de spetle, inéms ) sont reonnissbles à un logo (voir i-dessus). Un életriien peut ussi l instller à votre domiile. Si vous êtes intéressé, vous devrez retenir un ppreil doté de e système, r tous ne le possèdent ps. L boule est ependnt proposée dns ertins ppreils d entrée de gmme. Demndez à l udioprothésiste d enlenher le progrmme déqut. Autre tehnologie intéressnte, pour l télévision ou le téléphone, l éoute à distne type Blue - tooth. Mis, ontrirement à l boule mgnétique, e dispositif, omme de nombreux essoires, n est omptible qu ve des ppreils milieu ou hut de gmme. Pour svoir quel essoire vous est utile, testez-le lors de l période d essi. juin 2011 l n 461 l 60 millions de onsommteurs l 51

9 dossier AUDIOPROTHÉSISTES Fire bisser l fture? Ps si simple Opité des mrges rélisées, presttions de suivi surfturées fe à l éventil de trifs, l usger n ps d utres solutions que de fire jouer l onurrene pour limiter l dépense. Et s ssurer que el ne se fit ps u détriment de l qulité du servie. Les prix font le grnd ért. L preuve : un même ppreil d entrée de gmme peut être fturé ux lentours de ou près de Fire oïnider son hoix de prothèse uditive ve son budget n est ps une mine ffire. Cr le prix de es ppreils est libre et l note s vère souvent très slée. Même une prothèse d entrée de gmme se négoie, en moyenne, pour une seule oreille, selon des données de l soiété Sntélir (voir tbleux i-ontre). Elle grimpe utour de s il s git d une prothèse de gmme moyenne, et en hut de gmme. Une ide médile à prix de luxe Ces trifs, qui hissent es dispositifs médiux u niveu des produits de luxe, ne sont ps propres à l Frne. Les prix sont peu ou prou omprbles, et prfois bien supérieurs, notmment pour le hut de gmme, en Allemgne, u Royume-Uni, en Espgne, en Itlie ou en Suède, si l on en roit une étude européenne de l Ob servtoire du mrhé et des prix des ides tehniques, publiée en Cel s explique pr l spéifiité du mrhé de l udioprothèse, «très onentré, ve peu d teurs interntionux qui se prtgent le mrhé», juge l Observtoire. En revnhe, dns ertins pys omme l Suède ou le Royume-Uni, l somme restnt à hrge près remboursement peut s vérer fible, voire nulle. En Frne, à l inverse, vous devrez essentiellement ompter sur vos ressoures propres (voir endré i-dessous). Les enseignes tiennent leurs mrges serètes Conséquene : le futur utilisteur est tributire des prix prtiqués pr les udioprothésistes. Or les règles dns e domine sont totlement opques. Il est qusiment impossible de svoir ombien les professionnels hètent les ppreils uprès des fbrints. Une informtion pourtnt préieuse pour svoir quelles mrges ils rélisent qund ils les revendent. Frnis Glère, président d Audissimo, qui regroupe inq points de vente en Île-de- Frne, epté de lever le tbou. «Sur une prothèse uditive, je fis une mrge brute de 60 %. Qund je l vends (le oût de l presttion de suivi est inlus), elle m oûté 400. J i 250 de fris de personnel pour un udioprothésiste à temps plein insi que deux ssis- PRIX MOYEN PAR ENSEIGNE POUR UNE PROTHÈSE HAUT DE GAMME ENSEIGNES PRIX MOYEN OPTICAL CENTER AUDITION MUTUALISTE AUDITION SANTÉ AUDITION CONSEIL ENTENDRE AUDIO INDÉPENDANTS AUDIKA AMPLIFON Soure Sntélir, à prtir de 900 devis hut de gmme et moyenne gmme reueillis sur toute l Frne, sur l nnée 2009 et une prtie de Ne omptez ps trop sur les rem Bonne nouvelle! Des enseignes omme Audition mutuliste ou Optil Center qui, dns notre étude (voir pges 48-49), proposient des servies orrets ne fturent ps forément l vente d une prothèse (et le suivi ssoié) u prix fort. À l inverse, Audik réussit l double performne d être le dernier de l essi et l un des plus hers. s Depuis le 2 mi 2011, pour les plus de 20 ns, l Assurne mldie ne rembourse que 119,83 pr oreille, soit 60 % d une bse unique fixée à 199,71. Jusque-là, le tux de remboursement étit de 65 %. Dns ertines situtions (retrités, trvilleurs hndipés ), des ides sont possibles. Renseignez-vous uprès du Bureu de oordintion des ssoitions des devenus sourds et m lentendnts : remboursement.html. s Du ôté des omplémentires snté, suf exeption, les prises en hrge sont églement limitées. Certins on - trts de bse nnonent bien un remboursement à 100 %. Mis e tux s pplique ux 199,71 de l Assurne mldie ; vous ne reevrez finlement que 79,88. Méfiez-vous ussi des formules Spéil seniors ou 52 l 60 millions de onsommteurs l n 461 l juin 2011

10 AUDIOPROTHÉSISTES suseptible, lui ussi, de vous stisfire. Ensuite, solliitez u moins deux enseignes pour omprer les presttions. Le réseu Sntélir, omme d utres, revendique pr illeurs des trifs u moins 40 % plus bs hez ses udioprothésistes prtenires. Ce qui fit bondir Benoit Roy, président du Syndit des udioprothésistes frnçis (SAF) : «Une bisse des prix importnte est forément liée à une bisse importnte du servie.» Sntélir s en défend dns un ommuniqué : «Le réseu repose tntes, et 200 de fris générux. Il reste 150 sur lesquels je pie 33 % d impôts.» Appremment, ertins udioprothésistes font des mrges beuoup plus onfortbles que elles nnonées pr Audissimo. Sinon, omment expliquer les importnts érts de prix observés pour une même référene sur différents devis? Un exemple prmi d utres : un ppreil boursements des ontrts hut de gmme. Prenons le s d un slrié prisien non dre de 61 ns. S il est ouvert pr un ontrt de bse, il pourr perevoir un forfit de 100 l nnée de sousription, pour une otistion de 49,90 pr mois. Ave l formule hut de gm me, il reevr 300 s il est prêt à pyer 136 pr mois. Une o tistion mximle pour une prise en hrge modique, om pte tenu du prix des prothèses. d entrée de gmme de l mrque Siemens (référene Pure 101 E) étit vendu 945 à Livry- Grgn (93), mis jusqu à à Byonne (64). Et à Pris, une ville où le oût de l vie (soins ompris) est réputé plus her qu illeurs, on pouvit qund même se prourer ette même référene à moins de C est à n y rien omprendre N hésitez ps à multiplier les devis Dns notre essi, nous vons déploré l même pgille dns l fturtion des presttions de suivi. À 420 le suivi pour les deux oreilles, Audio 2000 Île-de- Frne ffihe le prix le plus bs que nous yons ons tté. Mis plusieurs points de vente Audik demndient environ 1 800, soit qutre fois plus! Les prix jouent ussi u yoyo u sein de l même enseigne : de 580 à pour un suivi hez Entendre. Seul Optil Center se distingue pr des prix homogènes, ve un trif à 510 l presttion de suivi. Mis est PRIX MOYEN PAR ENSEIGNE POUR UNE PROTHÈSE DE GAMME MOYENNE ENSEIGNES PRIX MOYEN OPTICAL CENTER AUDITION MUTUALISTE AUDIO INDÉPENDANTS AUDITION CONSEIL ENTENDRE AUDITION SANTÉ AUDIKA AMPLIFON Soure Sntélir, à prtir de 900 devis hut de gmme et moyenne gmme reueillis sur toute l Frne, sur l nnée 2009 et une prtie de peut-être pour ontreblner des prix de vente des ppreils très élevés vnt remise Devnt une telle pgille, un seul reours : multiplier les devis. Demndez u moins deux devis u terme du rendez-vous ve hque udioprothésiste. L obje - tif est de tester l ppreil, mis ussi un produit de gmme légèrement inférieure (et don moins her) pour svoir si e hoix est Ne signez ps sns réfléhir uprès d une des enseignes qui prtiquent les prix moyens les plus bs. Cr rien ne prouve qu elle est l plus ompétitive pour le modèle spéifique qui vous orrespond. Avnt de vous engger, demndez u moins deux devis pour des ppreils de gmmes différentes. Et fites de même u moins dns une utre enseigne. sur un modèle éonomique différent, où l bisse du prix unitire est ompensée pr les volumes.» Au-delà de ette polémique, fites-vous votre propre idée en omprnt les prix et le professionnlisme des udioprothésistes dns hque point de vente. Après voir relu ttentivement les données essentielles détillées dns e dossier. DES PRIX FOURNIS PAR LA SOCIƒTƒ SANTƒCLAIR Suf inditions ontrires, les prix présentés dns et rtile sont issus d une bse de données de l soiété Sntélir. Filile de plusieurs ssureurs Allinz, Mf, MMA, Mutuelle générle de l polie (MGP), Ipe, Sntélir propose, entre utres, d nlyser les devis remis pr les professionnels de snté ux dhérents des omplémentires snté lientes. Elle ussi développé un réseu de professionnels prtenires. juin 2011 l n 461 l 60 millions de onsommteurs l 53

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE Règlement d ttriution de ourses et de prêts d études et de formtion du déemre 006 Artile premier Ojet et hmp d pplition Le présent règlement est étli en pplition

Plus en détail

Techniques d analyse de circuits

Techniques d analyse de circuits Chpitre 3 Tehniques d nlyse de iruits Ce hpitre présente différentes méthodes d nlyse de iruits. Ces méthodes permettent de simplifier l nlyse de iruits ontennt plusieurs éléments. Bien qu on peut résoudre

Plus en détail

Urban Dance Crew. r b a n. c e. Centre de formation parascolaire. street art studio // gg academy 2015-2016

Urban Dance Crew. r b a n. c e. Centre de formation parascolaire. street art studio // gg academy 2015-2016 r b n D n e C on ep t Centre de formtion prsolire PRé-PROFESSIONNEL privé street rt studio // gg demy Street Art Studio Art * Culture * Event * Sport 69 Ple Alphonse Fvresse, 1310 L Hulpe rtlife@streetrtstudio.be

Plus en détail

Adiameris. Stratégie d investissement

Adiameris. Stratégie d investissement Aimeris Strtégie investissement B Aimeris Formulire e sousription n Strtégie investissement (à ompléter pr Privte Estte Life) Nom u gestionnire 1. Profil investisseur Les informtions i-essous permettront

Plus en détail

SQUARE VERTICAL NOUVELLE VERSION Radiateur entièrement réalisé en aluminium

SQUARE VERTICAL NOUVELLE VERSION Radiateur entièrement réalisé en aluminium SQUARE VERTICA NOUVEE VERSION Rditeur entièrement rélisé en luminium W EXEMPE DE COMMANDE Pour psser orretement l ommnde de e modèle suivre l exemple i-dessous : PRODUIT SQV2#IDR200056 9010 R12 SQV2#IDR200056

Plus en détail

WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE

WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE FORMULAIRE À RENVOYER PAR RECOMMANDÉ À : ACERTA CAS, BP 24000, 1000 Bruxelles (Centre de Monnie) Cse destinée à Acert Dte de

Plus en détail

Les troubles d apprentissage

Les troubles d apprentissage Histoire de Lynn Lynn est une enfnt de 10 ns qui ime fire du sport et psser du temps vec ses mies. C est une élève moyenne, qui obtient des B dns toutes les mtières, à prt les mthémtiques Les mthémtiques

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE POUR LES SERRURES D ENTRÉE À CLÉ EXTÉRIEURES VERROUILLABLES, À POIGNÉE DE BRINKS HOME SECURITY. POUR LES PORTES DE

Plus en détail

Questionnaire de législation Permis d animer

Questionnaire de législation Permis d animer Questionnire de législtion Permis d nimer Un jeu réé pr l équipe du entre de loisirs de Lnnilis Vous trouverez dns ette fihe : - L règle du jeu - Les questions et les réponses (ve explitions) - Le ontenu

Plus en détail

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine Cours de «onepts vnés de ompiltion» Trvux prtiques Auteur : F. Védrine Les utomtes et les expressions régulières Les utomtes sont onstitués d étts et de trnsitions. Un étt définit l vnée dns l reonnissne

Plus en détail

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution Toyot Assurnces Toujours l meilleure solution De quelle ssurnce vez-vous besoin? Vous roulez déjà en Toyot ou vous ttendez s livrison. Votre voiture est neuve ou d occsion. Vous vlez les kilomètres ou

Plus en détail

La plateforme Next Generation Mini guide

La plateforme Next Generation Mini guide L plteforme Next Genertion Mini guie Ce guie onis été réé pour vous permettre e vous fmiliriser rpiement ve les nomreuses fontionnlités et outils isponiles sur l plteforme Next Genertion. Apprenez où trouver

Plus en détail

TD CHAPITRE 5 : STEREOCHIMIE DES MOLECULES ORGANIQUES

TD CHAPITRE 5 : STEREOCHIMIE DES MOLECULES ORGANIQUES Lefèvre 0-05 CAPITRE 5 : STERECIMIE DES MLECULES RGANIQUES PARTIE / DESCRIPTEURS STERECIMIQUES Ce qu il fut svoir : Notion e hirlité Stéréoisomérie e onfigurtion : énntiomérie et istéréoisomérie Ce qu

Plus en détail

#Guide jeunes. @étudiant @demandeur d emploi @travailleur. L accès à la santé pour tous!

#Guide jeunes. @étudiant @demandeur d emploi @travailleur. L accès à la santé pour tous! #Guide jeunes @étudint @demndeur d emploi @trvilleur MUTUALITE SOIALISTE DU BRABANT L ccès à l snté pour tous! rembourse 40 /n L Mutulité sociliste pour t contrception Love4you.be by Mutulité Sociliste

Plus en détail

Exemples de questions HERMES 5.1 Advanced

Exemples de questions HERMES 5.1 Advanced Exemples e questions HERMES 5.1 Avne Tle es mtières 2 Introution 3 Exmen HERMES est un stnr ouvert e l ministrtion féérle suisse. L Conféértion suisse, représentée pr l unité e pilotge informtique e l

Plus en détail

NCCI : Conception et calcul initial de poutres mixtes

NCCI : Conception et calcul initial de poutres mixtes NCCI : Coneption et lul initil e poutres mixtes SN022-FR-EU NCCI : Coneption et lul initil e poutres mixtes Ce oument fournit es reommntions reltives à l séletion e poutres mixtes priniples et seonires

Plus en détail

Le manuel d utilisation du jeu Rody & Mastico II

Le manuel d utilisation du jeu Rody & Mastico II Le mnuel d utilistion du jeu Rody & Mstico II Mnuel rélisé pr : Fredo_L Site web : http://www.lnkhor.net E-mil : fred@lnkhor.net Remrque : les erreurs du mnuel d origine ont volontirement étient reproduites

Plus en détail

Série des traités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL

Série des traités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL Série des trités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL Strsourg, 28.I.1981 STE 108 Tritement utomtisé des données

Plus en détail

DÉCLARATION CE DE CONFORMITÉ PRÉCAUTIONS POUR L INSTALLATEUR

DÉCLARATION CE DE CONFORMITÉ PRÉCAUTIONS POUR L INSTALLATEUR DÉCLRTION CE DE CONFORMITÉ Frint: resse: Délre que: FC S.p.. Vi Benini, 1-40069 Zol Preos BOLOGN - ITLIE L opérteur mo. TM 58 M est onforme ux exigenes essentielles es iretives CEE suivntes: - 73/23/CEE

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / associations Loi du 1 er juillet 1901, relative au contrat d association

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / associations Loi du 1 er juillet 1901, relative au contrat d association DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / ssocitions Loi du 1 er juillet 1901, reltive u contrt d ssocition Nom de l ssocition : Dte limite de retour des dossiers / 31 jnvier 2016 Pr courrier : Mirie de

Plus en détail

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2 GLMA -4 GLMA - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE - -4 CONTRÔLE CONTINU Durée : h Tout doument ou lultrie est interdit Il ser tenu ompte de l lrté et de l préision de l rédtion Il est importnt de justifier hune

Plus en détail

IFT 615 : Devoir 4 Travail individuel

IFT 615 : Devoir 4 Travail individuel IFT 615 : Devoir 4 Trvil individuel Remise : 1 vril 01, 16h0 (u plus trd) 1. [ points] Dns le cours, nous vons vu différents types de problèmes d intelligence rtificielle insi que plusieurs solutions possibles

Plus en détail

Logiciel Anti-Spyware Enterprise Module

Logiciel Anti-Spyware Enterprise Module Logiciel Anti-Spywre Enterprise Module version 8.0 Guide Qu est-ce qu Anti-Spywre Enterprise Module? McAfee Anti-Spywre Enterprise Module est un module d extension qui permet d étendre les cpcités de détection

Plus en détail

McAfee Firewall Enterprise Control Center

McAfee Firewall Enterprise Control Center Guie e émrrge rpie Révision A MAfee Firewll Enterprise Control Center version 5.3.x Ce guie e émrrge rpie fournit es instrutions e hut niveu pour l onfigurtion e MAfeeMAfee Firewll Enterprise Control Center

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Assocition Demnde de subvention n 12156*01 Loi du 1 er juillet 1901 reltive u contrt d ssocition Dossier de demnde de subvention Vous trouverez dns ce dossier tout ce dont vous vez besoin pour étblir votre

Plus en détail

McAfee Firewall Enterprise Control Center

McAfee Firewall Enterprise Control Center Guie e émrrge rpie Révision A MAfee Firewll Enterprise Control Center version 5.3.1 Ce guie e émrrge rpie fournit es instrutions générles sur l onfigurtion e MAfee Firewll Enterprise Control Center. 1

Plus en détail

uanacia pour le trimestre terminé le 31 décembre 2013

uanacia pour le trimestre terminé le 31 décembre 2013 * I1 # Office ntionl Ntionl Energy Bord Rpport finncier trimestriel Compte rendu soulignnt les résultts, les risques et les chngements importnts qunt u fonctionnement, u personnel et ux progrmmes Introduction

Plus en détail

l appareil et vérifier les composants Module tambour-cartouche de toner (pré-installé)

l appareil et vérifier les composants Module tambour-cartouche de toner (pré-installé) Guide d instlltion rpide Commener MFC-8510DN MFC-8520DN Commenez pr lire le Guide de séurité du produit, puis suivez ttentivement l proédure d instlltion et de onfigurtion dérite dns e Guide d'instlltion

Plus en détail

Strasbourg, 12 novembre 2013 (projet) T-CY (2013) 26. Comité de la Convention Cybercriminalité (T-CY)

Strasbourg, 12 novembre 2013 (projet) T-CY (2013) 26. Comité de la Convention Cybercriminalité (T-CY) www.coe.int/tcy Strsourg, 12 novemre 2013 (projet) T-CY (2013) 26 Comité de l Convention Cyercriminlité (T-CY) Note d orienttion n 8 du T-CY Otention, dns le cdre d une enquête pénle, de données reltives

Plus en détail

remboursements factures prêts chômage dettes Le surendettement

remboursements factures prêts chômage dettes Le surendettement les hiers de l tion soile remoursements ftures prêts hômge dettes Le surendettement Repères Selon l Assoition frnçise des soiétés finnières (ASF), reprennt les sttistiques présentées pr l Bnque de Frne

Plus en détail

Mon. Coordinomètre. a Nom... a Régionale... ...

Mon. Coordinomètre. a Nom... a Régionale... ... Mon Coordinomètre Nom.................................................................................................................................................... Régionle..........................................................................

Plus en détail

SELECTIONNER ENTREPRISES

SELECTIONNER ENTREPRISES GUIDE POUR AGIR Comment SELECTIONNER les ENTREPRISES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Ave le soutien du Fonds soial européen Pourquoi séletionner ertaines entreprises? Toutes les entreprises de votre seteur

Plus en détail

Aspect comptable de l affectation du résultat d une société en non collectif :

Aspect comptable de l affectation du résultat d une société en non collectif : Aspet omptle de l ffettion du résultt d une soiété en non olletif : Pour ppréhender l spet omptle de l ffettion du résultt d une soiété en non olletif, on v proéder à détérminer les éritures omptles de

Plus en détail

638604 CTC Generic 815446 LITHO FLEXO. PANTONE 000 05a mm/dd/yy xxxxxx. PANTONE 000 06a mm/dd/yy xxxxxx PANTONE 000. 07a mm/dd/yy xxxxxx.

638604 CTC Generic 815446 LITHO FLEXO. PANTONE 000 05a mm/dd/yy xxxxxx. PANTONE 000 06a mm/dd/yy xxxxxx PANTONE 000. 07a mm/dd/yy xxxxxx. Trez un erle de po (5, mm) de dimètre u entre du ord de l porte. " /" 9/6" /8" 5 5 0 5 POUR DISTANCE D ENTRÉE de /8 po (60 mm) Pliez e grit sur l ligne pointillée et plez elle-i sur l ngle de l porte POUR

Plus en détail

TD : Arbres Binaires de Recherche (A.B.R.)

TD : Arbres Binaires de Recherche (A.B.R.) TD : Arres Binires de eherhe (A.B..) Olivier ynud rynud@isim.fr http ://www.isim.fr/rynud ésumé Dns e Td nous proposons trois exeries. Le premier est onsré à l implémenttion du T.D.A. Ensemles dynmiques

Plus en détail

OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION. (Note présenté par l Espagne)

OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION. (Note présenté par l Espagne) Février 2003 Anglis et frnçis seulement OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION (Note présenté pr l Espgne) 1. INTRODUCTION 1.1 Les principles crctéristiques géogrphiques

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON Durée : 4 heures Les clcultrices sont utorisées. Le sujet comprend qutre exercices indépendnts qui peuvent être trités dns l'ordre que

Plus en détail

Opinions des médecins du travail sur la prévention des cancers professionnels

Opinions des médecins du travail sur la prévention des cancers professionnels C A N C E R L lettre de vloristion de l ORS PACA - SE4S (UMR 912 Inserm-IRD- Université Aix-Mrseille) N 2 3 2 0 1 0 R e g r d S n t é e s t l l e t t r e d e v l o r i s t i o n d e s t r v u x d e r e

Plus en détail

Menu outils de navigation mennavi.htm

Menu outils de navigation mennavi.htm Pge de lncement index.htm Voici l représenttion schémtique de l structure du site Wllonie, toutes les crtes en mins... Pge d ccueil win.htm nevs générl menwin.htm À propos de l structure des données :

Plus en détail

Proposition de conditions quantitatives Normes provisoires 2.0 Septembre 2015

Proposition de conditions quantitatives Normes provisoires 2.0 Septembre 2015 Proposition de onditions quantitatives Normes provisoires 2.0 Septembre 2015 Sommaire Proposition de onditions quantitatives Normes provisoires 2.0... 1 Contexte... 2 Critères d éligibilité pour l épargne

Plus en détail

CRÉATEUR D ENTREPRISE

CRÉATEUR D ENTREPRISE GUIDE POUR AGIR Comment s imaginer CRÉATEUR D ENTREPRISE JE BÂTIS MON PROJET PROFESSIONNEL Ave le soutien du Fonds soial européen Créer une entreprise... pourquoi pas moi? Chaque année, plus de 270.000

Plus en détail

l'appareil et vérifiez les composants Cartouches d'encre incluses [x4] CD-ROM d'installation CD-ROM de documentation

l'appareil et vérifiez les composants Cartouches d'encre incluses [x4] CD-ROM d'installation CD-ROM de documentation Guide d instlltion rpide Commener DCP-J35W Veuillez lire ttentivement e Guide d'instlltion rpide pour onnître l proédure de onfigurtion et d'instlltion vnt d'utiliser l'ppreil. AVERTISSEMENT ATTENTION

Plus en détail

Link Quality Access Point Wireless Power WPS. Guide d installation. Wi-Fi Bridge

Link Quality Access Point Wireless Power WPS. Guide d installation. Wi-Fi Bridge Link Qulity Aess Point Wireless Power WPS Guide d instlltion Le vous permet de onneter sns fil votre modem u déodeur Proximus TV L instlltion dépend du modèle de votre modem. Si vous vez : un modem -ox

Plus en détail

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais Sttuts ASF Assocition Suisse Feldenkris Contenu Pge I. Nom, siège, ojectif et missions 1 Nom et siège 2 2 Ojectif 2 3 Missions 2 II. Memres 4 Modes d ffilition 3 5 Droits et oligtions des memres 3 6 Adhésion

Plus en détail

spécialistes de L enveloppe des bâtiments

spécialistes de L enveloppe des bâtiments spécilistes de L enveloppe des bâtiments Le concept d enveloppe de bâtiments Spécialiste reconnu de la façade et de l évaluation énergétique, IFF développe des projets avec une conception globale pour

Plus en détail

GABARIT À PÊNE DORMANT ÉLECTRONIQUE

GABARIT À PÊNE DORMANT ÉLECTRONIQUE Trez un erle de 1 po (25,4 mm) de dimètre u entre du ord de l porte. 2" 1 3/4" 1 9/16" 1 3/8" 51 45 40 35 POUR DISTANCE D'ENTRÉE de 2 3/8 po (60 mm) Pliez e grit sur l ligne pointillée et plez elle-i sur

Plus en détail

4. Logique séquentielle asynchrone

4. Logique séquentielle asynchrone Liene d Informtique MARSEILLELUMINY. Logique séquentielle synhrone. Introdution.. Représenttion de fontionnement : les étts.. Équivlene et pseudoéquivlene d étts.. Rédution du système.. Attriution de vriles

Plus en détail

le spécialiste cheminée

le spécialiste cheminée le spéiliste DES CHAPEAUX de 2 BASTEN LE SPÉCIALISTE DES CHAPEAUX DE CHEMINÉE Cel fit mintennt 70 ns que les produits BASTEN protègent des s en Suisse et dns toute l Europe. Le hpeu de BASTEN reveté doit

Plus en détail

Exercices Mathématiques Discrètes : Relations

Exercices Mathématiques Discrètes : Relations Exeries Mthémtiques Disrètes : Reltions Reltions inires R1 Soient A = {0, 1, 2, 3, 4} et B = {0, 1, 2, 3} deux ensemles. Erire expliitement les ouples (, ) R où (, ) R si et seulement si : =, + = 4,

Plus en détail

AMETRA TRAVAIL SUR ECRAN DE VISUALISATION. Santé au travail. Guide destiné aux personnels exposés

AMETRA TRAVAIL SUR ECRAN DE VISUALISATION. Santé au travail. Guide destiné aux personnels exposés AMETRA Snté u trvil TRAVAIL SUR ECRAN DE VISUALISATION Guide destiné ux personnels exposés IMPLANTATION GÉNÉRALE Norme NF X 35-109 Les limites cceptbles du port mnuel de chrges pr une personne : Le slrié,

Plus en détail

Convention-cadre du Conseil de l'europe sur la valeur du patrimoine culturel pour la société

Convention-cadre du Conseil de l'europe sur la valeur du patrimoine culturel pour la société 200 er Beilgen XXV. GP - Sttsvertrg - Rhmenüereinkommen in frnzösisher Sprhfssung (Normtiver Teil) 1 von 10 Prémule Convention-re u Conseil e l'europe sur l vleur u ptrimoine ulturel pour l soiété Les

Plus en détail

Sociétés scientifiques de soins (AFG)

Sociétés scientifiques de soins (AFG) Schweizerischer Verein für Pflegewissenschft Assocition Suisse pour les sciences infirmières Swiss Assocition for Nursing Science Sociétés scientifiques de soins (AFG) REGLEMENT DES SOCIETES SCIENTIFIQUES

Plus en détail

P hotographies aériennes. Photographies aériennes actuelles. La BD ORTHO de l IGN. Les photographies «satellitales»

P hotographies aériennes. Photographies aériennes actuelles. La BD ORTHO de l IGN. Les photographies «satellitales» P hotogrphies ériennes Pr rpport ux crtes, les photogrphies ériennes pportent deux vntges mjeurs : leur mise à jour est eucoup plus fréquente ; leur possiilité d nlyse est ien supérieure : on distingue

Plus en détail

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI!

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI! Pour développer votre entreprise Gestion Commercile Gérez le cycle complet des chts (demnde de prix, fcture fournisseur), des stocks (entrée, sortie mouvement, suivi) et des ventes (devis, fcture, règlement,

Plus en détail

Automates finis. porte

Automates finis. porte utomtes finis Il s git d un modèle très souple, qui s dpte à des domines très différents en informtique. D une fçon générle, il sert à représenter les divers étts d un système (mécnique, électronique ou

Plus en détail

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus Nations Unies Conseil éonomique et soial Distr. générale 31 mars 2015 Français Original: anglais ECE/CES/2015/26 Commission éonomique pour l Europe Conférene des statistiiens européens Soixante-troisième

Plus en détail

Sommaire. 6. Tableau récapitulatif... 10. Sophos NAC intégré Vs. NAC Advanced - 17 Février 2009 2

Sommaire. 6. Tableau récapitulatif... 10. Sophos NAC intégré Vs. NAC Advanced - 17 Février 2009 2 Sommire 1. A propos de Sophos... 3 2. Comprtif des solutions Sophos NAC... 4 3. Sophos NAC pour Endpoint Security nd Control 8.0... 4 3.1. Administrtion et déploiement... 4 3.2. Gestion des politiques

Plus en détail

Avec la loi relative à la politique de santé publique d août 2004, la problématique de la santé au travail a été inscrite dans le

Avec la loi relative à la politique de santé publique d août 2004, la problématique de la santé au travail a été inscrite dans le Snté & trvil en GROUPEMENT REGIONAL DE SANTE PUBLIQUE DE PICARDIE Le constt -3 à trvers l enquête décennle snté Avec l loi reltive à l politique de snté publique d oût 4, l problémtique de l snté u trvil

Plus en détail

Portes coupe feu EI 2 30 pour tout type de construction

Portes coupe feu EI 2 30 pour tout type de construction L nouvelle génértion de portes coupe feu élégntes Portes coupe feu EI 30 pour tout type de construction L nouvelle génértion de portes métlliques NovoPort Premio devient l référence dns l protection incendie

Plus en détail

X-infos. L AcTUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014. Tous a vos agendas! Sommaire. Édito. Édito. Tous à vos agendas!

X-infos. L AcTUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014. Tous a vos agendas! Sommaire. Édito. Édito. Tous à vos agendas! X-infos L ATUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014 Édito Tous a vos agendas! La soiété SPL-Xdemat s apprête à vivre pour la première fois de sa jeune existene, les életions muniipales. Et ompte tenu du

Plus en détail

LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX

LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX Améliortion des performnces des pplictions, protection des données critiques et réduction des coûts de stockge vec les logiciels complets d EMC POINTS FORTS VNX Softwre Essentils

Plus en détail

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique.

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique. C39211 Ecole Normle Supérieure de Cchn 61 venue du président Wilson 94230 CACHAN Concours d dmission en 3 ème nnée Informtique Session 2009 INFORMATIQUE 1 Durée : 5 heures «Aucun document n est utorisé»

Plus en détail

Une gamme de formes et de coloris

Une gamme de formes et de coloris Une gmme de formes et de oloris 8 oloris Brun Flmmé Rouge Flmmé Vert Flmmé Rouge Noir Ardoisé Gris Lihen Terre Cuite MASTER 4 oloris Gris Pierre Brun Noyer Ardoisé Brun Liège QUEUE DE CASTOR 4 oloris Ardoisé

Plus en détail

Zelio Logic 2 Interface de communication SR2COM01 Aide à l'utilisation du Dossier d'exploitation 11/2005

Zelio Logic 2 Interface de communication SR2COM01 Aide à l'utilisation du Dossier d'exploitation 11/2005 Zelio Logi 2 Interfe de ommunition SR2COM01 Aide à l'utilistion du Dossier d'exploittion 11/2005 1606327 Aide à l'utilistion du Dossier d'exploittion Aperçu Introdution Le Dossier d'exploittion est un

Plus en détail

Site web de réservations de voyages mettant en relation des clients voyageurs, des prestataires de services leur gestionnaire de

Site web de réservations de voyages mettant en relation des clients voyageurs, des prestataires de services leur gestionnaire de Usger Gérer session utilisteur Client Système comptble Client fidélisé Gérer Suivi Rés Administrteur site de réservtion Gestionnire fidélité Gérer Fidélité Gestionnire Hotels Gérer Hotels Site web de réservtions

Plus en détail

Fiabilité, sécurité et enfichage intégral éprouvés. Tous les connecteurs sont équipés de dispositifs de verrouillage antiarrachement.

Fiabilité, sécurité et enfichage intégral éprouvés. Tous les connecteurs sont équipés de dispositifs de verrouillage antiarrachement. Fibilité, sécurité et enfichge intégrl éprouvés Tous les connecteurs sont équipés de dispositifs de verrouillge ntirrchement. 100% stekerbr Qu est-ce qu une instlltion 100 % enfichble? Mtériel fourni en

Plus en détail

L insécurité alimentaire dans les ménages québécois : mise à jour et évolution de 2005 à 2012

L insécurité alimentaire dans les ménages québécois : mise à jour et évolution de 2005 à 2012 institut ntional de snté publique du québec SURVEILLANCE DES hbitudes de vie Numéro 4 L insécurité limentire dns les ménges québécois : mise à jour et évolution de 2005 à 2012 Fits sillnts Au Québec, en

Plus en détail

Prospection électrique. Guy Marquis, EOST Strasbourg

Prospection électrique. Guy Marquis, EOST Strasbourg Prospection électrique Guy Mrquis, EOST Strsbourg Le 9 Avril 005 Chpitre Bses physiques L prospection électrique est l une des plus nciennes méthodes de prospection géophysique. S mise en oeuvre est reltivement

Plus en détail

Cours de Mathématique - Statistique Calcul Matriciel

Cours de Mathématique - Statistique Calcul Matriciel L - Mth Stt Cours de Mthémtique - Sttistique Clcul Mtriciel F. SEYTE : Mître de conférences HDR en sciences économiques Université de Montpellier I M. TERRZ : Professeur de sciences économiques Université

Plus en détail

SOMMAIRE. Objectifs de la séance :

SOMMAIRE. Objectifs de la séance : Ojetifs de l séne : d'nlyser le fontionnement d'un système simple de définir le onept de logique progrmmée de iter les rtéristiques fontionnelles d'un système séquentiel de déoder le shém de rordement

Plus en détail

Une marque de commerce enregistrée utilisée sous licence par Groupe restaurants Imvescor Inc.

Une marque de commerce enregistrée utilisée sous licence par Groupe restaurants Imvescor Inc. Normes grphiques Pour récupérer les logos officiels et utres documents pertinents, prière de vous référer u site sécurisé destiné ux frnchisés, www.mikes.c/extrnetmikes. Renseignements Dnielle Myrnd Déprtement

Plus en détail

UNE NOUVELLE GÉNÉRATION QUI COMBINE EFFICACITÉ ET FLEXIBILITÉ

UNE NOUVELLE GÉNÉRATION QUI COMBINE EFFICACITÉ ET FLEXIBILITÉ UNE NOUVELLE GÉNÉRATION QUI COMINE EFFICACITÉ ET FLEXIILITÉ Une nouvelle génértion Une utre vision des hoses ÉMISSION CALORIFIQUE OPTIMALE Chez Rdson, nous investissons ontinuellement pour méliorer sns

Plus en détail

McAfee Firewall Enterprise, Multi Firewall Edition

McAfee Firewall Enterprise, Multi Firewall Edition Guie e émrrge rpie Révision A MAfee Firewll Enterprise, Multi Firewll Eition version 8.3.x Ce guie e émrrge rpie fournit es instrutions générles sur l onfigurtion e MAfee Firewll Enterprise, Multi Firewll

Plus en détail

Solutions électriques VELUX

Solutions électriques VELUX Solutions életriques VELUX Les produits életriques VELUX utilisent l tehnologie io-homeontrol, protoole de ommunition sns fil séurisé, prtgé ve de grnds frints dns l univers du Bâtiment. Les téléommndes

Plus en détail

Votre rapport décrypté. Comptage des fibres d amiante dans un prélèvement d air DÉCRETS ET ARRÊTÉS, UNE RENTRÉE 2013 CHARGÉE SUR LE FRONT DE L AMIANTE

Votre rapport décrypté. Comptage des fibres d amiante dans un prélèvement d air DÉCRETS ET ARRÊTÉS, UNE RENTRÉE 2013 CHARGÉE SUR LE FRONT DE L AMIANTE n 2 - octobre 2013 Comptge des fibres d minte dns un prélèvement d ir DÉCRETS ET ARRÊTÉS, UNE RENTRÉE 2013 CARGÉE SUR LE FRONT DE L AMIANTE Votre rpport décrypté ÉDITO Vous ccompgner Comment respecter une

Plus en détail

TP 10 : Lois de Kepler

TP 10 : Lois de Kepler TP 10 : Lois de Kepler Objectifs : - Estimer l msse de Jupiter à prtir de l troisième loi de Kepler. - Utiliser Stellrium, un simulteur de plnétrium «photo-réel». Compétences trvillées : - Démontrer que,

Plus en détail

LUMINAIRES D EXTÉRIEUR À LED SÉRIE OL/AOL ET PROJECTEURS À LED SÉRIE OFR/AFR

LUMINAIRES D EXTÉRIEUR À LED SÉRIE OL/AOL ET PROJECTEURS À LED SÉRIE OFR/AFR ÉCLAIRAGES À LED CH OL/AOL ET OFR/AFR LUMINAIRES D EXTÉRIEUR À LED SÉRIE OL/AOL ET PROJECTEURS À LED SÉRIE OFR/AFR NOUVELLES SÉRIES D ÉCLAIRAGES À LED PUISSANCE LUMINEUSE ET DESIGN INGÉNIEUX PERFORMANTS,

Plus en détail

ARRANGEMENT EUROPÉEN POUR LA PROTECTION DES ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION

ARRANGEMENT EUROPÉEN POUR LA PROTECTION DES ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION Série des Trités européens - n 34 ARRANGEMENT EUROPÉEN POUR LA PROTECTION DES ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION Strsourg, 22.VI.1960 Texte révisé conformément ux dispositions du Protocole (STE n 54), entré en vigueur

Plus en détail

PATRICK BONNEL LET UNIVERSITÉ DE LYON, ENTPE, CNRS

PATRICK BONNEL LET UNIVERSITÉ DE LYON, ENTPE, CNRS les Chiers Sientifiques du Trnsport N 55/009 - Pges 97-5 Mr Joly Ctherine Moreny Ptrik Bonnel Motoristion et lolistion : quels effets sur le hoix modl? JEL : C0 O R4 MOTORISATION ET LOCALISATION : QUELS

Plus en détail

Le Guide 2012. des logiciels et services EBP. Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER

Le Guide 2012. des logiciels et services EBP. Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER 1. Vous en êtes cpble. 2. C est efficce et vous llez ggner du temps chque jour. 3. Cel fit vendre : vlorisez votre entreprise pr vos documents. 4. C est profitble :

Plus en détail

Conditions Générales d Assurances Edition 2012.10

Conditions Générales d Assurances Edition 2012.10 Assurne ménge Etudints Conditions Générles d Assurnes Edition 2012.10 Index Pge Art. A Couverture de se...... 2 Choses ssurées, risques ssurles... 2 Presttions et sommes d ssurne....... 4 Art. B Couverture

Plus en détail

LUMINAIRES D EXTÉRIEUR À LED SÉRIE OL/AOL ET PROJECTEURS À LED SÉRIE OFR/AFR

LUMINAIRES D EXTÉRIEUR À LED SÉRIE OL/AOL ET PROJECTEURS À LED SÉRIE OFR/AFR ÉCLAIRAGES À LED CH OL/AOL ET OFR/AFR LUMINAIRES D EXTÉRIEUR À LED SÉRIE OL/AOL ET PROJECTEURS À LED SÉRIE OFR/AFR NOUVELLES SÉRIES D ÉCLAIRAGES À LED PUISSANCE LUMINEUSE ET DESIGN INGÉNIEUX PERFORMANTS,

Plus en détail

Mesure de résistances

Mesure de résistances GEL 1002 Trvux prtiques Lortoire 2 1 Trvux prtiques Lortoire 2 (1 sénce) Mesure de résistnces Ojectifs Les ojectifs de cette phse des trvux prtiques sont : ) d utiliser déqutement l plquette de montge

Plus en détail

LES CONIQUES. 1) Différentes approches des «coniques». page 2. 2) Equation focale d une conique.. page 4

LES CONIQUES. 1) Différentes approches des «coniques». page 2. 2) Equation focale d une conique.. page 4 LES CONIQUES Tle des mtières COURS ) Différentes pprohes des «oniques». pge ) Eqution fole d une onique.. pge 4 3) Axe fol de Γ. pge 6 4) Sommets de Γ. pge 6 5) Equtions rtésiennes réduites d une prole.

Plus en détail

Plan de visibilité. Plan de visibilité

Plan de visibilité. Plan de visibilité Pln de visibilité Pln de visibilité 5 e édition Les 10-11 et 12 oût 2007 SAINTE-JULIENNE RÉGION DE LANAUDIÈRE QUÉBEC CANADA «Le plus grnd slon etérieur motorisé u Cnd et le plus gros rssemblement de véhicule

Plus en détail

S il ne peut être déterminé en raison d'excavations et de remblais antérieurs, la référence est le terrain naturel environnant.

S il ne peut être déterminé en raison d'excavations et de remblais antérieurs, la référence est le terrain naturel environnant. Annexe A MESSAGE TYPE 8. COMMENTAIRES DES DEFINITIONS DE L ANNEXE NOTIONS ET METHODES DE MESURE 1. TERRAIN DE RÉFÉRENCE 1.1 Terrin de référence Le terrin de référence équivut u terrin nturel. S il ne peut

Plus en détail

ManSafe. pour les Utilitiés. La Protection antichute pour les Industries de l'energie. Français. TowerLatch LadderLatch

ManSafe. pour les Utilitiés. La Protection antichute pour les Industries de l'energie. Français. TowerLatch LadderLatch MnSfe pour les Utilitiés L Protection ntichute pour les Industries de l'energie Frnçis TowerLtch LdderLtch Les questions de protection nti-chute Les chutes de huteur sont l cuse de mortlité l plus importnte

Plus en détail

Mathématiques discrètes Chapitre 4 : relations binaires

Mathématiques discrètes Chapitre 4 : relations binaires U.P.S. I.U.T. A, Déprtement Informtique Année 2009-2010 Mthémtiques isrètes Chpitre 4 : reltions inires 1. Générlités Définition Soient E 1, E 2,...E n es ensemles. Une reltion n-ire est l onnée un sous-ensemle

Plus en détail

Cage et abreuvoir à oiseaux

Cage et abreuvoir à oiseaux Suspensions U S P E N Sà Iplntes, O N S Ànins P Lde A Njrdin T E S et, sttuettes N A I N S diverses D E J A R D I N E T S T A T U E T T E S D I - C A G E E T A B R E U V O I R À O I S E A U X Cge et reuvoir

Plus en détail

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement.

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement. Rélistion de sites Internet PME & Grndes entreprises Offre Premium Etude du projet Réunions de trvil et étude personnlisée de votre projet Définition d une strtégie de pré-référencement Webdesign Définition

Plus en détail

Bureau d études techniques by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Bureau d études techniques by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Bureau d études tehniques by Hisox Questionnaire préalable d assurane Bureau d études tehniques by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété

Plus en détail

Wieland-Werke AG, 89070 Ulm, Allemagne Février 2012

Wieland-Werke AG, 89070 Ulm, Allemagne Février 2012 Wieln-Werke AG, 89070 Ulm, Allemgne Février 2012 Conitions générles e livrison 1. Conitions ontrtuelles, roit pplile Nous livrons et fournissons es presttions onformément à notre onfirmtion e ommne érite

Plus en détail

Calculs d incertitudes

Calculs d incertitudes Cluls d inertitudes Déinitions - Erreur solue - Inertitude solue Soit l vleur doptée près mesure de l grndeur A. On ppelle erreur solue l diérene entre l vleur vrie n et l vleur mesurée : Erreur solue

Plus en détail

Commencer. Guide d'installation rapide DCP-9055CDN. l appareil et vérifier les composants AVERTISSEMENT ATTENTION

Commencer. Guide d'installation rapide DCP-9055CDN. l appareil et vérifier les composants AVERTISSEMENT ATTENTION Guie instlltion rpie Commener DCP-9055CDN Avnt utiliser l ppreil pour l première fois, lisez le présent Guie 'instlltion rpie fin e le onfigurer et e l instller. Pour ffiher le Guie 'instlltion rpie ns

Plus en détail

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet.

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet. Sttistique mensuelle tourisme et hôtellerie Introduction edatenq est une ppliction qui permet ux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclrtions sttistiques pr internet. Il s'git d'une ppliction

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques

Guide des bonnes pratiques Livret 3 MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 3 Guide des bonnes prtiques OUTILS DE LA GRH Guide des bonnes prtiques Tble des mtières 1. Introduction p.

Plus en détail

Guide d utilisation EasyMP Multi PC Projection

Guide d utilisation EasyMP Multi PC Projection Guide d utilistion EsyMP Multi PC Projection Tble des mtières 2 À propos d EsyMP Multi PC Projection Types de réunions proposés pr EsyMP Multi PC Projection... 5 Réunions à plusieurs imges... 5 Réunions

Plus en détail

PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS. Pour souscrire un contrat d assurance vie SPIRICA Alpha Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous :

PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS. Pour souscrire un contrat d assurance vie SPIRICA Alpha Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous : PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS Pour souscrire un contrt d ssurnce vie SPIRICA Alph Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous : Le dossier de souscription Complétez et signez le bulletin

Plus en détail

Automates temporisés. Amal El Fallah Seghrouchni Amal.Elfallah@lip6.fr

Automates temporisés. Amal El Fallah Seghrouchni Amal.Elfallah@lip6.fr Automtes temporisés Aml El Fllh Seghrouchni Aml.Elfllh@lip6.fr Pln Introduction Définition d un utomte temporisé Composition d utomtes temporisés Automtes hybrides Conclusion Le problème à résoudre monde

Plus en détail