Métrologie des paramètres S : vers une meilleure traçabilité des analyseurs de réseaux vectoriels en France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Métrologie des paramètres S : vers une meilleure traçabilité des analyseurs de réseaux vectoriels en France"

Transcription

1 6 th Interntionl Congress of Metrology, 3 (3) DOI:.5/ metrology/ 33 C Owned by the thors, pblished by EDP Sienes, 3 Métrologie des prmètres S : vers ne meillere trçbilité des nlysers de résex vetoriels en Frne P. Vinent, D. Alll, JM ert, A. itwin et F. e Sidner NE 9 vene Roger Henneqin 7897 Trppes Frne IUT de CACHAN 9 vene de l division eler 943 Chn Frne Abstrt. In metrology, the vetor network nlyzer repled the ompensted refletometer s brodbnd system, mesring the dpttion into ont the omplex ntre nd sores of error re not minimized, bt simply determined nd orreted by pproprite librtion proedres. The librtion proedre is bsed on the sbseqent mesrement of known omponents. In order to hek the vlidity of librtion, the ser shold mesre the so-lled verifition omponents (lines for refletion, nd ttentors for trnsmission) librted in ntionl metrology lbortory (NM) nd ths grntees the trebility of its mesres. This rtile desribes method of primry librtion prmeters bsed on S dimensionl ontt-less mesrements of different types of oxil ir line (5 ohms nd 5 ohms). In this method, we determine the hrteristi impedne of the ir line nd the S prmeters regrdless of the freqeny rnge. The nertinty of the vrios mesrnds is derived from the nertinty of mesrements by method of nmeril lltion. There is ths provided, in Frne, soltion for the trebility of vetor network nlyzers.. Trçbilité SI des prmètres S Générlement, l trçbilité des mesres de prmètres S effetées à l'ide d'n nlyser de rése vetoriel (ARV) est ssrée vi n ensemble de omposnts de référene (ffiblissers, lignes de trnsmission dptées et non dptées) dits étlons de vérifition. Afin d'obtenir l trçbilité, le lbortoire tilister d'nlyser de rése vetoriel envoie ses étlons de vérifition à son lbortoire de référene povnt être le bortoire ntionl de métrologie o tot lbortoire détennt ne rédittion dns e domine. e lbortoire de référene mesre les rtéristiqes életriqes en termes de réflexion et de trnsmission des étlons de vérifition et délivre le ertifit d'étlonnge orrespondnt. Afin d'obtenir l trçbilité de ses mesres, le lbortoire tilister, près voir étlonné son nlyser de rése vetoriel en mesrnt n ensemble de omposnts d'étlonnge (librtion kit), doit mesrer ses étlons de vérifition et omprer les résltts ffihés ve ex d ertifit d'étlonnge, les érts obtens permettnt de vlider le ll d'inertitde prélblement évlé. Sr ligne oxile, dex grndes fmilles de méthodes d'étlonnge sont générlement employées. première (SOT) ppliqe le modèle d'errer à termes, povnt être étend à termes por tenir ompte des fites dns le système de mesre, et néessite l'tilistion de six hrges : trois hrges à onneter mâle et trois hrges à onneter femelle, shnt qe trois hrges totl sont sffisntes dns le s de onneters hermphrodites omme le onneter PC7. seonde (TR) ppliqe le modèle d'errer à 8 termes et néessite l'tilistion d'ne o plsiers lignes de trnsmission étlons et n ople de hrges à fters de réflexion élevés et égx (R por Reflet), q'il n'est ependnt ps néessire de onnître ; e qi n'en fit ps des étlons. Dns e qi sit, les hrges étlons tilisées por l'pplition de l méthode SOT seront dénommées hrges étlons et les lignes de trnsmission tilisées por l'pplition de l méthode TR seront dénommées lignes étlons. es lignes étlons sont diretement trçbles Système interntionl d'nités SI pr des mesres dimensionnelles (mesre des dimètres et b des dex ondters) et pevent être onsidérées omme étlons primires. [][] De mnière lssiqe, les hrges étlons sont llées à prtir de modèles physiqes et l'inertitde qi est ssoiée x mesres, pet être évlée pr l mesre d'étlons de «vérifition» o pr des tehniqes permettnt d'estimer les errers résidelles de l'étlonnge et tilisnt ne ligne de trnsmission trçble SI pr des mesres dimensionnelles. Cependnt, les hrges étlons pevent églement être étlonnées à l'ide d'n nlyser de rése étlonné pr ne méthode TR, elles sont insi trçbles SI vi les This is n Open Aess rtile distribted nder the terms of the Cretive Commons Attribtion iense., whih permits nrestrited se, distribtion, nd reprodtion in ny medim, provided the originl work is properly ited. Artile vilble t or

2 Web of Conferenes lignes étlons et sont lors onsidérés omme étlons seondires. Plsiers hemins de trçbilité sont lors possibles omme le montre l figre i-dessos. Figre Chemins de trçbilité déterminnt le nive d'inertitde espéré. mesres des dimètres internes d ondter externe insi q à n miromètre lser MITUTOYO por les mesres des dimètres externes d ondter entrl. Figre 3 Photo d bn de mesre dimensionnelle des lignes à ir oxiles SI Mesres dimensionnelles ignes étlons Etlonnge nlyser pr TR (Nive Primire) Chrges étlons Etlonnge nlyser pr SOT (Nive Seondire) Etlons Utilister. Crtéristion d ne ligne à ir étlon.. Mesre dimensionnelle d ne ligne oxile es rtéristiqes des lignes oxiles dites étlons pevent être déterminées pr des mesres dimensionnelles de l ligne oxile : mesre d dimètre extérier d ondter entrl, mesre d dimètre intérier de l ligne et de s longer, omme le montre le shém sivnt sr l Figre. Figre Cope d ne ligne oxile de longer où représente le dimètre extérier d ondter entrl et b le dimètre intérier d gide Por ssrer l trçbilité SI des lignes oxiles, nos tilisons : - Des bges étlons dont l vler de référene orrespond dimètre type de l ligne oxile (dimètre intérier d gide). - Des piges étlons dont l vler de référene orrespond dimètre type d ondter entrl de l ligne (dimètre extérier d ondter), permettnt de définir l impédne rtéristiqe (5 Ω et 5 Ω, por les lignes des kits de vérifition). Afin de rtériser les lignes oxiles, le lbortoire rélisé n bn tomtiqe de mesre trois dimensions NEWPORT, ssoié à ne jge PRETEC por les b e bn de mesre permet l mesre des rtéristiqes dimensionnelles de l ligne oxile tot long de l ligne, ve n ps d éhntillonnge de (,±,) mm (k = ). inertitde donnée sr le ps d éhntillonnge est liée à l tilistion d ne pltine de trnsltion. Grâe à l détermintion des différents prmètres (longer, dimètres et b et lers inertitdes ssoiées), nos povons déterminer l impédne rtéristiqe de ette ligne, ve son inertitde ssoiée... Estimtion des inertitdes des dimètres de l ligne oxile es mesres des dimètres dépendent des prmètres sivnts : - Résoltion d moyen de mesre - Inertitdes des piges étlons et des bges lisses étlons - Répétbilité de l mesre - Effet de l tempértre sr les éqipements Estimtion de l inertitde d dimètre extérier () d ondter entrl de l ligne oxile A : Composnte liée à l répétbilité de l mesre des dimètres extériers Por le dimètre extérier d ondter entrl de l ligne oxile, l opérter effete l mesre des dimètres (tos les µm) de l ligne omplète sivnt xes espés de 8 hn. Ainsi, por l ligne de 5 mm qi servi de vlidtion, nos vons moins ( 5) vlers de dimètres. es données reeillies sont lors tilisées por estimer l vler d dimètre moyen et l dispersion ssoiée (les dimètres de l embot d ondter entrl sont retirés). Dns le s présent, nos vons pris en ompte l ért mximl des mesres, soit,7. nos onsidérerons : mm. Pr onséqent 3-p.

3 6 th Interntionl Congress of Metrology A =,7. mm BR : Composnte liée rordement des piges étlons omposnte d inertitde ssoiée rordement des piges étlons por ne ligne oxile de type 5 Ω est tirée d dernier ertifit d étlonnge et est égle à,. mm (k = ). Pr onséqent nos onsidérerons :,. BR = =,6. mm BR : Composnte liée oeffiient de dilttion des piges étlons étlonnge des piges étlons été effeté dns ne slle limtisée à = (,±,3) C. es mesres dimensionnelles sont rélisées dns n lbortoire réglé à T = ( 3,±,5) C. e oeffiient de dilttion dépend d mtéri des piges étlons et se lle de l fçon sivnte : = α.. ( T ) ve : : l vrition de longer en mètre (m) ; α : le oeffiient de dilttion linéire en K -. Dns notre 6 s, α =,5. K - ; : l longer initile, soit 3,39. m ; T T ref l vrition de tempértre en K Por déterminer l loi de propgtion de l inertitde [4] de à l dilttion d mtéri, nos llons différenier l éqtion : T ( ) = ( ) + ( T) + ( ) ( ) = ( α( T T ) ( ) + ( α ) ( T) + ( α ) ( ) ref ( ) = ( α( T T ) ( ) +.( α ) ( ( T) + ( )) ref ( ) = ( ( T T ) ( ) +.( α ) ( ( T) + ( )) ref α () ve : ( ) =BR =,6. mm T =, C ( ) 5 ( ) =, 3 C T ref don : ( ) =,8. BR = mm ' : Composnte liée à l résoltion d miromètre lser résoltion d miromètre lser tilisé por l mesre des dimètres extériers est de,. mm. Pr onséqent nos onsidérerons :,. 6 B = = 5,8. mm 3 Inertitde omposée inertitde omposée por le dimètre extérier () d ondter entrl de l ligne oxile vt don (à k = ) : = A + BR + BR' + B =,744. mm Estimtion de l inertitde d dimètre intérier (b) de l ligne oxile A : Composnte liée à l répétbilité de l mesre des dimètres intériers Por le dimètre intérier d ondter externe de l ligne oxile, l opérter effete l mesre des dimètres (tos les µm) de l ligne omplète sivnt xes espés de 8 hn. Soit por l ligne de 5 mm qi servi de vlidtion, nos vons moins ( 5) vlers de dimètres. es données reeillies sont lors tilisées por estimer l vler d dimètre moyen et l dispersion ssoiée. Dns le s présent, nos vons pris en ompte l ért mximl des mesres, soit onsidérerons :,5. mm. Pr onséqent nos A =,5. mm BR : Composnte liée rordement des bges lisses étlons. omposnte d inertitde ssoiée rordement des bges étlons de référene por ne ligne oxile de type N est tirée d dernier ertifit d étlonnge et est égle à,. mm (k = ). Pr onséqent nos onsidérerons :,. BR = =,55. mm BR : Composnte liée oeffiient de dilttion des bges lisses étlons étlonnge des bges lisses été effeté dns ne slle limtisée à = (,±,3) C. es mesres dimensionnelles sont rélisées dns n lbortoire réglé à T = ( 3,±,5) C. e oeffiient de dilttion dépend d mtéri des bges lisses étlons et se lle de l fçon sivnte : = α.. T ( ) ve : : l vrition de longer en mètre (m) ; α : le oeffiient de dilttion linéire en K -. Dns notre 6 s, α =,5. K - ; : l longer initile, soit 6,9949. T T ref l vrition de tempértre en K m ; 3-p.3

4 Web of Conferenes éqtion () s ppliqe por déterminer l propgtion de l inertitde de à l dilttion d mtéri, nos vons don por : ( ) =BR =,55. mm T =, C ( ) 5 ( ) =, 3 C T ref ( ) =,7. BR mm ' = B : Composnte liée à l résoltion d mesrer à jge résoltion de l jge tilisée por l mesre des dimètres intériers est de,. mm. Pr onséqent nos onsidérerons :,. 5 B = = 5,8. mm 3 Inertitde omposée inertitde omposée por le dimètre intérier (b) d ondter externe de l ligne oxile vt don (por k=) : b = A + BR + BR' + B =,6. mm.3. Impédne rtéristiqe de l ligne oxile 'étlonnge primire onsiste à tiliser les lignes étlons por déterminer les termes de orretion de l'nlyser de rése pis évler l'inertitde ssoiée à l mesre des hrges étlons. A prtir des mesres dimensionnelles d ondter entrl et d ondter externe des lignes à ir, nos povons dédire l impédne rtéristiqe de ette ligne à ir oxile. Une ligne oxile pet être modélisée omme n irit életriqe omposé de résistnes linéiqes en séries R, d indtnes linéiqes en série, de ondtnes linéiqes en dérivtion G et de pités linéiqes en dérivtion C. Dns e s, l impédne rtéristiqe (Z) et l onstnte de propgtion (γ) de l ligne oxile sont données pr les éqtions sivntes [3] : R + jω Z = ( ) G + jωc et ( R + jω)( G jωc) γ = + (3) ve l plstion ω = πf (f: l fréqene). Dns le s d ne ligne oxile idéle, R et G sont nlles. 4 ε =,649 ε kg. m. A. s : l permittivité de l ir dns l ligne 4 ve ε = kg. m. A. s : permittivité d µ. diéletriqe dns le vide On en dédit don qe l impédne rtéristiqe (Z ) de l ligne oxile idéle (sns pertes) vt : µ b Z = = loge C π ε Dns le s pr exemple d ne ligne Type N où nos obtenons =3, 38 mm et b =6, 99 mm, nos moyen moyen dédisons omme vler d impédne rtéristiqe Z : Z =49,957 Ω por ne vler théoriqe de 5 Ω. e ll de l inertitde de l impédne Z est fit de mnière tomtiqe. En effet nos vons développé n progrmme sos le lngge Python ve les otils de propgtion tomtiqe des inertitdes développés pr Blir Hll. [4] Nos obtenons insi Z = ( 49,957 ±,3) Ω.(k = ) Por ette même ligne et en tilisnt notre progrmme [5], nos obtenons l impédne rtéristiqe ve son inertitde sr l prtie réelle et imginire, omme le montre l figre 4 : Figre 4: Impédne rtéristiqe de l ligne oxile modélisée à prtir des mesres dimensionnelles et lers inertitdes Grâe développement de notre nove bn de mesres dimensionnelles entièrement tomtisé, l inertitde sr l impédne rtéristiqe sns perte de l ligne été méliorée de 8. Ω. Et por le s de l indtne linéiqe et de l pité linéiqe sns perte, nos vons : µ loge( b) πε = et C = π log e ( b) ve : 7 µ = 4π. kg.m.a -.s - :permébilité d ondter = m. s : élérité 3-p.4

5 6 th Interntionl Congress of Metrology.4. Cll des Prmètres S de l ligne oxile Por déterminer les prmètres S de l ligne non idéle (ve pertes), nos devons ller les éléments sivnts et lers inertitdes ssoiées. [3] k F Résistne linéiqe : = R ω d Indtne linéiqe : k F = + d Condtne linéiqe : G = ωcdk F Cpité linéiqe : C = C ( + d k ) ve : F k = ω C le nombre nglire k (rd.m - ) : ( ) le oeffiient F : b ( b ) ln( b ) b F = + ln( b ) b + ( ( b S + ) le oeffiient d = δ 4bln( b ) ρ où δs = est l épisser de pe. ωµ résistivité moyenne de l ligne ρ et l onstnte d tténtion de l ligne α sont données pr les éqtions sivntes [] : αb π l résistivité moyenne de l ligne : ρ ( b ) + µ f lns l onstnte d tténtion : α = qi pet être déterminée à prtir d ne mesre d ffiblissement pr ne méthode indépendnte telle qe l vrition de pissne. Afin de ller les prmètres S de l ligne, nos tilisons l mtrie ABCD por n tronçon de ligne. ligne oxile de longer, est divisée en n tronçons de longer, insi = n. omme le montre l figre 5 i-dessos : Figre 5 : Déopge de l ligne oxile en n tronçons impédne rtéristiqe de l ligne et l onstnte de propgtion de l ligne sont données pr les éqtions () et (3), et = (, ±,) mm. Nos obtenons por l ensemble de l ligne étlon : i = = l A B ABCDFinl ABCDi = i= C D et pr onséqent, nos obtenons l mtrie S f de l ligne étlon d impédne Z en fontion de l mtrie ABCD finle: S f = B + CZ. + A Z + D Z ( ) ( ) ( B C Z + A Z D Z) Z( AD BC) ( ) Z B C Z A Z + D Z Nos voyons qe l mtrie S de l ligne ne dépend qe de mesres dimensionnelles [6] (dimètre, dimètre b, ps de mesre et inertitdes ssoiées) insi qe de l mesre de l ffiblissement et son inertitde ssoiée. es résltts insi obtens nos permettent d voir les prmètres S formt omplexe insi q ne inertitde sr les prties réelle et imginire..5. Comprison des résltts obtens pr l méthode de ll ve les mesres à l ARV Des mesres à l nlyser de rése vetoriel ont été rélisées por ette même ligne oxile de type N. Afin de vlider l qlité des résltts obtens à prtir des mesres dimensionnelles et d logiiel interne, nos llons omprer es résltts x vlers présentes dns n ertifit d étlonnge (mesres dimensionnelles) délivré pr le METAS et à ex obtens à l ARV. Ces derniers tiennent ompte de l onnetiqe, qi est n prmètre inexistnt dns l mesre dimensionnelle. Ces différents résltts sont présentés en figres 6 et 7 por les prmètres de réflexion (S) et en figres 8 à por les prmètres de trnsmission. Figre 6 : Ert sr l prtie réelle d S entre les mesres à l ARV et les mesres dimensionnelles =Σ + In + In + In De là, nos obtenons l mtrie ABCD sivnte : osh( γi ) Z sinh( γi ) ABCD i = sinh( γi ) osh( γi ) Z i 3-p.5

6 Web of Conferenes Figre 7 : Ert sr l prtie imginire d S entre les mesres à l ARV et les mesres dimensionnelles Figre : Phse (zoom) d prmètre S de l ARV et llé pr le NE es érts (fig 6 et 7) entre modélistion et mesre visibles por le terme S sr les grphes sont ds à ne réflexion de l ligne oxile pls importnte à l mesre qe sr le modèle, ve des osilltions rtéristiqes d ne désdpttion prtielle. Ce phénomène est prtilièrement mrqé -desss de GHz où l onnetiqe N perd en fibilité. Figre 8 : Modle d prmètre S de l ARV et llé pr le NE es omprisons (fig 8 à ) por le terme S montrent des résltts similires. Pr ontre nos notons q x fréqenes pls élevées (> GHz), l dispersion des vlers mesrées est pls importnte et plsiers pis trdisent l instbilité de l vler mesrée. Il ft noter qe les onstrters des onnetiqes N préonisent n emploi x fréqenes inférieres à GHz. Pr l site, nos envisgeons de déterminer les prmètres S d ne ligne oxile de type PC7 à prtir des mesres dimensionnelles fin d évler l effet onneter et/o longer de ligne sr les prmètres S. 3. Conlsion Figre 9 : Phse d prmètre S de l ARV et llé pr le NE e NE dispose mintennt, omme d tres NM, d n système de mesre dimensionnelle tot tomtisé por l impédne rtéristiqe des lignes à ir de type oxile, et pet pr ne méthode de ll tomtiqe donner les vlers des prmètres S de es lignes. Ces lignes à ir insi étlonnées deviennent des étlons primires por l vérifition de l étlonnge de l ARV. A l site de es trvx (tomtistion d bn de mesres dimensionnelles et tomtistion de l méthode de ll), le NE est pble de proposer de novelles inertitdes por l impédne rtéristiqe des lignes oxiles de type 5 Ω et 5 Ω. e NE pet envisger d tteindre por ne ligne de type 7mm et d impédne 5 Ω, ne inertitde de 3. Ω por ne ligne d exellente qlité dimensionnelle. e NE prtiiper à l omprison interntionle APMP.EM.RF-S5.C. [7] Referenes. EURAMET, "Gidelines on the evltion of vetor Network Anlysers (VNA) ", EURAMET/g- /v..(mrs ). J. HOFFMANN, "Treble S-prmeter mesrements in oxil trnsmission lines p to 7 GHz", DISS. ETH No C.P. Eiø, S.J. Protheroe, N.M. Ridler, "Chrterising bedless ir lines s referene rtefts for S-prmeter mesrements t RF nd mirowve freqenies", IEE Pro. Si Mes; Tehnol., Vol 53 N 6, pp 9-34, Nov. 6 3-p.6

7 6 th Interntionl Congress of Metrology 4. B.D. Hll, Evlting methods of llting mesrement nertinty, Metrologi, 45, 5-8, 8 5. D.Alll, P. Vinent et A. itwin, "Diret propgtion of the nertinties for vetor network nlysers", Congrès Interntionl de Métrologie, Pris, Jin 9 6. D.R. Holt, "Sttering prmeters representing imperfetions in preision oxil ir lines", Jornl of Reserh of NIST, vol 94, n, Mrh-April P.EM.RF-S5.C/APMP.EM.RF- S5.C_Tehnil_Protool.pdf 3-p.7

Techniques d analyse de circuits

Techniques d analyse de circuits Chpitre 3 Tehniques d nlyse de iruits Ce hpitre présente différentes méthodes d nlyse de iruits. Ces méthodes permettent de simplifier l nlyse de iruits ontennt plusieurs éléments. Bien qu on peut résoudre

Plus en détail

NCCI : Conception et calcul initial de poutres mixtes

NCCI : Conception et calcul initial de poutres mixtes NCCI : Coneption et lul initil e poutres mixtes SN022-FR-EU NCCI : Coneption et lul initil e poutres mixtes Ce oument fournit es reommntions reltives à l séletion e poutres mixtes priniples et seonires

Plus en détail

distance parcourue temps mis pour la parcourir

distance parcourue temps mis pour la parcourir CH IV VITESSE - DEBIT - MASSE VOLUMIQUE - DENSITE RAPPELS DE COURS QUESTION 26 Conversion de m/s en km/h : il fut à l fois onvertir les mètres en kilomètres et les seondes en heures. On : 1 m = 0, 001

Plus en détail

Exercices Mathématiques Discrètes : Relations

Exercices Mathématiques Discrètes : Relations Exeries Mthémtiques Disrètes : Reltions Reltions inires R1 Soient A = {0, 1, 2, 3, 4} et B = {0, 1, 2, 3} deux ensemles. Erire expliitement les ouples (, ) R où (, ) R si et seulement si : =, + = 4,

Plus en détail

Mesure de la performance des agences bancaires par une approche DEA

Mesure de la performance des agences bancaires par une approche DEA Mesre de l performnce des gences bncires pr ne pproche DEA Ade HUBRECHT * Université de Borgogne Michel DIETSCH Université de Strsborg 3 Fbienne GUERRA Fcm (Belgiqe) Clssifiction JEL : G21, L11, D21, D24,

Plus en détail

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique.

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique. C39211 Ecole Normle Supérieure de Cchn 61 venue du président Wilson 94230 CACHAN Concours d dmission en 3 ème nnée Informtique Session 2009 INFORMATIQUE 1 Durée : 5 heures «Aucun document n est utorisé»

Plus en détail

Exercice 1. 1) Représenter le vecteur U ci-dessous. 2) Déterminer graphiquement le module et l'argument du nombre complexe z.

Exercice 1. 1) Représenter le vecteur U ci-dessous. 2) Déterminer graphiquement le module et l'argument du nombre complexe z. http://maths-sciencesfr EXERCICES SUR LES NOMBRES COMPLEXES Exercice Une minterie est alimentée par ne tension alternative sinsoïdale U(t) = U m sin(t + ) À n instant cette tension est représentée par

Plus en détail

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2 GLMA -4 GLMA - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE - -4 CONTRÔLE CONTINU Durée : h Tout doument ou lultrie est interdit Il ser tenu ompte de l lrté et de l préision de l rédtion Il est importnt de justifier hune

Plus en détail

4. Logique séquentielle asynchrone

4. Logique séquentielle asynchrone Liene d Informtique MARSEILLELUMINY. Logique séquentielle synhrone. Introdution.. Représenttion de fontionnement : les étts.. Équivlene et pseudoéquivlene d étts.. Rédution du système.. Attriution de vriles

Plus en détail

Exemples de questions HERMES 5.1 Advanced

Exemples de questions HERMES 5.1 Advanced Exemples e questions HERMES 5.1 Avne Tle es mtières 2 Introution 3 Exmen HERMES est un stnr ouvert e l ministrtion féérle suisse. L Conféértion suisse, représentée pr l unité e pilotge informtique e l

Plus en détail

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine Cours de «onepts vnés de ompiltion» Trvux prtiques Auteur : F. Védrine Les utomtes et les expressions régulières Les utomtes sont onstitués d étts et de trnsitions. Un étt définit l vnée dns l reonnissne

Plus en détail

TRANSLATION ET VECTEURS

TRANSLATION ET VECTEURS TRNSLTION ET VETEURS 1 sr 17 ctivité conseillée ctivités de grope La Translation (Partie1) http//www.maths-et-tiqes.fr/telech/trans_gr1.pdf La Translation (Partie2) http//www.maths-et-tiqes.fr/telech/trans_gr2.pdf

Plus en détail

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) (

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) ( Correction de l épreuve CCP PSI Mths PREMIÈRE PARTIE I- Soit t u voisinge de, t Alors ϕt t s = ϕt ρt s ρs Pr hypothèse, l fonction ϕt ϕt est lorsque t, il en est donc de même de ρt s ρt s ρs cr ρ s est

Plus en détail

Calcul de la rugosité surfacique

Calcul de la rugosité surfacique VI èmes Journées d Etudes Techniques 200 The Interntionl congress for pplied mechnics L mécnique et les mtériux, moteurs du développement durble du 05 u 07 mi 200, Mrrkech Mroc Clcul de l rugosité surfcique

Plus en détail

FARGO Centre de recherche en Finance, Architecture et Gouvernance des Organisations. Cahier du FARGO n 1061101

FARGO Centre de recherche en Finance, Architecture et Gouvernance des Organisations. Cahier du FARGO n 1061101 FARGO Centre de recherche en Finnce, Architectre et Governnce des Orgnistions Chier d FARGO n 1061101 MESURE DE LA PRODUCTIVITE ET PRATIQUE DE BENCHMARKING : LE CAS D UN GROUPE BANCAIRE FRANÇAIS HUBRECHT

Plus en détail

Intégrale et primitives

Intégrale et primitives Chpitre 5 Intégrle et primitives 5. Ojetif On herhe dns e hpitre à onstruire l opérteur réiproue de l opérteur de dérivtion. Les deux uestions suivntes sont lors nturelles. Question : Soit f une pplition

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Eo7 Clcls de primitives et d intégrles Eercices de Jen-Lois Roget. Retrover ssi cette fiche sr www.mths-frnce.fr * très fcile ** fcile *** difficlté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontornle

Plus en détail

TD : Arbres Binaires de Recherche (A.B.R.)

TD : Arbres Binaires de Recherche (A.B.R.) TD : Arres Binires de eherhe (A.B..) Olivier ynud rynud@isim.fr http ://www.isim.fr/rynud ésumé Dns e Td nous proposons trois exeries. Le premier est onsré à l implémenttion du T.D.A. Ensemles dynmiques

Plus en détail

Chapitre 7. Primitives et Intégrales. 7.1 Primitive d une fonction. 7.2 Propriétés des primitives. 7.3 Intégrale définie ou Intégrale de Riemannn)

Chapitre 7. Primitives et Intégrales. 7.1 Primitive d une fonction. 7.2 Propriétés des primitives. 7.3 Intégrale définie ou Intégrale de Riemannn) Chpitre 7 Primitives et Intégrles 7. Primitive d une fonction Soit f une fonction définie sur un intervlle K de R. On ppelle primitive de f, une fonction F dont l dérivée est f : F (x) = f(x). On note

Plus en détail

online-shop be - fr Dentaurum Boutique en ligne www.dentaurum.be plus rapide plus ergonomique plus simple

online-shop be - fr Dentaurum Boutique en ligne www.dentaurum.be plus rapide plus ergonomique plus simple online-shop be - fr Dentarm Botiqe en ligne www.dentarm.be pls rapide pls ergonomiqe pls simple shop.dentarm.be Votre adresse por l orthodontie et la prothèse dentaire sr Internet Décovrez la botiqe en

Plus en détail

SOMMAIRE. Objectifs de la séance :

SOMMAIRE. Objectifs de la séance : Ojetifs de l séne : d'nlyser le fontionnement d'un système simple de définir le onept de logique progrmmée de iter les rtéristiques fontionnelles d'un système séquentiel de déoder le shém de rordement

Plus en détail

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS TM Enterprise Soltion Éliminez vos frais mensels de géolocalisation GPS Offrez-vos les avantages spplémentaires d'ne soltion personnalisée par rapport à ne soltion hébergée Renforcez la sécrité des informations

Plus en détail

Calculs d incertitudes

Calculs d incertitudes Cluls d inertitudes Déinitions - Erreur solue - Inertitude solue Soit l vleur doptée près mesure de l grndeur A. On ppelle erreur solue l diérene entre l vleur vrie n et l vleur mesurée : Erreur solue

Plus en détail

DÉCLARATION CE DE CONFORMITÉ PRÉCAUTIONS POUR L INSTALLATEUR

DÉCLARATION CE DE CONFORMITÉ PRÉCAUTIONS POUR L INSTALLATEUR DÉCLRTION CE DE CONFORMITÉ Frint: resse: Délre que: FC S.p.. Vi Benini, 1-40069 Zol Preos BOLOGN - ITLIE L opérteur mo. TM 58 M est onforme ux exigenes essentielles es iretives CEE suivntes: - 73/23/CEE

Plus en détail

Des extraits de cette norme seront présentés pour la compréhension de la démarche.

Des extraits de cette norme seront présentés pour la compréhension de la démarche. Estimtion de l incertitude de l mesure : Appliction à l incertitude sur le clcul de l concentrtion d EDTA lors de l détermintion de l dureté d une eu nturelle Pour cette démrche, nous nous ppuierons sur

Plus en détail

Étudier si une famille est une base

Étudier si une famille est une base Base raisonnée d exercices de mathématiqes (Braise) Méthodes et techniqes des exercices Étdier si ne famille est ne base Soit E n K-espace vectoriel. Comment décider si ne famille donnée de vecters de

Plus en détail

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03 EMC Matériel VNXe3300 dans les environnements compatibles NEBS Gides d installation 300-012-581 Rév. 03 Les composants d système de stockage EMC VNXe3300 sivants ont passé avec sccès la site de tests de

Plus en détail

Vecteurs dans le plan

Vecteurs dans le plan Vecters dans le plan 1. Définition d n vecter : (classe de seconde) Soient A et B dex points d plan. La translation transformant A en B est la transformation qi transforme tot point M en n point M tel

Plus en détail

Mesure de résistances

Mesure de résistances GEL 1002 Trvux prtiques Lortoire 2 1 Trvux prtiques Lortoire 2 (1 sénce) Mesure de résistnces Ojectifs Les ojectifs de cette phse des trvux prtiques sont : ) d utiliser déqutement l plquette de montge

Plus en détail

La spirale de Théodore bis, et la suite «somme=produit».

La spirale de Théodore bis, et la suite «somme=produit». Etde d e vrite de l spirle de Théodore, dot issce à e site dot les sommes prtielles sot égles x prodits prtiels. Mots clés : spirle de Théodore, théorème de Pythgore, site, série, polyôme. L spirle de

Plus en détail

Automates temporisés

Automates temporisés Automtes temporisés introdution pr un néophyte Prtie I / II Mots et utomtes temporisés Merredi 30 otore 20002 ÉNS Lyon Jérôme DURAND-LOSE jerome.durnd-lose@ens-lyon.fr MC2 LIP - ÉNS Lyon Automtes temporisés

Plus en détail

LBC 341x/0 - Enceintes

LBC 341x/0 - Enceintes Systèmes de commnications LBC 41x/ - Enceintes LBC 41x/ - Enceintes www.boschsecrity.fr Reprodction vocale et msicale hate fidélité Plage de fréqences étende Entrées 8 ohms et 1 V réglables Enceinte compacte

Plus en détail

Chapitre 11 : L inductance

Chapitre 11 : L inductance Chpitre : inductnce Exercices E. On donne A πr 4π 4 metn N 8 spires/m. () Selon l exemple., µ n A 4π 7 (8) 4π 4 (,5) 5 µh (b) À prtir de l éqution.4, on trouve ξ ξ 4 3 5 6 6,3 A/s E. On donne A πr,5π 4

Plus en détail

Ouvrir aux langues et valoriser les apprentissages

Ouvrir aux langues et valoriser les apprentissages Ovrir ax langes et valoriser les apprentissages N Conç par Francis Gollier, Anita Marchal, Corinne Marchois et Fabienne Petiard. Le point sr Les programmes de langes étrangères por l école primaire et

Plus en détail

CH.1 Automates finis

CH.1 Automates finis CH.1 Automtes finis 1.1 Les utomtes finis déterministes 1.2 Les utomtes finis non déterministes 1. Les utomtes vec -trnsitions 1.4 Les expressions régulières 1.5 L'équivlence des modèles Automtes ch1 1

Plus en détail

Format UNIMARC Bibliographique abrégé

Format UNIMARC Bibliographique abrégé Formt UNIMARC Biliogrphiqe régé Ce doment donne l étt d formt près l dexième mise à jor de 1998. Il ontient en pls qelqes modifitions eptées pr le Comité permnent UNIMARC lors de s dernière rénion nnelle

Plus en détail

Repérage et vecteurs

Repérage et vecteurs Repérage et ecters Chapitre 10 page 241 Introdction : Rappels por démarrer : Page 241 I-Egalité de ecters 1- Détermination d'n ecter. Un ecter non nl est déterminé par : - sa direction ; - son sens ; -

Plus en détail

Compensation des amétropies sphériques

Compensation des amétropies sphériques Compensation des amétropies sphériqes Principe de la compensation e verre compensater théoriqe (o verre correcter) de l'amétropie, placé devant l'œil, permet a sjet de voir net à l'infini sans accommoder.

Plus en détail

Chapitre 3 Théorème de Gauss

Chapitre 3 Théorème de Gauss hpite 3 Théoème de Gss estions : #) be métlliqe vec ne chge ponctelle positive cente E Le chmp électiqe ppliqé s les pois d cbe condcte povoqe n movement de chges s celici. ependnt, le chmp n est ps le

Plus en détail

SQUARE VERTICAL NOUVELLE VERSION Radiateur entièrement réalisé en aluminium

SQUARE VERTICAL NOUVELLE VERSION Radiateur entièrement réalisé en aluminium SQUARE VERTICA NOUVEE VERSION Rditeur entièrement rélisé en luminium W EXEMPE DE COMMANDE Pour psser orretement l ommnde de e modèle suivre l exemple i-dessous : PRODUIT SQV2#IDR200056 9010 R12 SQV2#IDR200056

Plus en détail

Restauration active d une forêt sèche : Pointe Maa. Analyse statistique des données collectées de 2006 à 2008.

Restauration active d une forêt sèche : Pointe Maa. Analyse statistique des données collectées de 2006 à 2008. Resturtion tive d une forêt sèhe : Pointe M. Anlyse sttistique des données olletées de 2006 à 2008. Rpport n 1/2009 Resturtion tive d une forêt sèhe : Pointe M. Anlyse sttistique des données olletées de

Plus en détail

L intégrité du positionnement dans les transports terrestres

L intégrité du positionnement dans les transports terrestres L intégrité d positionnement dans les transports terrestres David Bétaille (Ifsttar/MACS) Form Photogrammétrie - Positionnement et Mesres de Déformation, ENSG, le 0 mars 01 1 Plan de la présentation 1.

Plus en détail

Centrale AMAX 4000. Systèmes d'alarme intrusion Centrale AMAX 4000. www.boschsecurity.fr. 64 zones à raccordement filaire / 16 groupes

Centrale AMAX 4000. Systèmes d'alarme intrusion Centrale AMAX 4000. www.boschsecurity.fr. 64 zones à raccordement filaire / 16 groupes Systèmes d'alarme intrsion Centrale AMAX 4000 Centrale AMAX 4000 www.boschsecrity.fr 64 zones à raccordement filaire / 16 gropes 64 codes tilisaters Jornal 3 x 254 événements horodatés Armement à distance

Plus en détail

BIS - Présentation et progiciel de base version 3.0

BIS - Présentation et progiciel de base version 3.0 Engineered Soltions BIS - Présentation et progiciel de base version 3.0 BIS - Présentation et progiciel de base version 3.0 www.boschsecrity.fr Gestion d'entreprise complète por ne gestion de la sécrité

Plus en détail

Guide de présentation

Guide de présentation Syndicat Centre Héralt Gide de présentation Activités et otils pédagogiqes Por sensibiliser vos élèves à la gestion des déchets, mettre en place des projets, réaliser ne visite o réserver nos otils...

Plus en détail

Prospection électrique. Guy Marquis, EOST Strasbourg

Prospection électrique. Guy Marquis, EOST Strasbourg Prospection électrique Guy Mrquis, EOST Strsbourg Le 9 Avril 005 Chpitre Bses physiques L prospection électrique est l une des plus nciennes méthodes de prospection géophysique. S mise en oeuvre est reltivement

Plus en détail

Chapitre 3 Intégrale double

Chapitre 3 Intégrale double Chpitre 3 Intégrle oule Nous llons supposer le pln usuel muni un repère orthonormé (O,i,j). 3. Aperçu e l éfinition formelle e l intégrle oule Soit =[, [, (

Plus en détail

Analyse fréquentielle des systèmes analogiques

Analyse fréquentielle des systèmes analogiques Analyse fréqentielle des systèmes analogiqes L'analyse fréqentielle d'n système consiste principalement dans la détermination de sa fonction de transfert harmoniqe, pis en l'étde de son modle G( et son

Plus en détail

Etude diagnostique du service d'assainissement. Prix Unitaires en Euros H.T. Désignation des prestations prix en chiffres en lettres.

Etude diagnostique du service d'assainissement. Prix Unitaires en Euros H.T. Désignation des prestations prix en chiffres en lettres. d servie d'assainissement Page 1 prix en hiffres en lettres CHAPITRE 1 : DIAGNOSTIC 1ère PHASE Setion 1 : Plan de reolement des réseax d'eax sées o plviales Investigations de terrain en ve de la réalisation

Plus en détail

DIVAR IP 7000 1U. Vidéo DIVAR IP 7000 1U. www.boschsecurity.fr. Solution de gestion vidéo complète tout-en-un jusqu'à 64 voies

DIVAR IP 7000 1U. Vidéo DIVAR IP 7000 1U. www.boschsecurity.fr. Solution de gestion vidéo complète tout-en-un jusqu'à 64 voies Vidéo DIVAR IP 7000 1U DIVAR IP 7000 1U www.boschsecrity.fr Soltion de gestion vidéo complète tot-en-n jsq'à 64 voies Soltion de gestion vidéo IP prête à l'emploi avec ne capacité de stockage maximale

Plus en détail

Quand vous devez être sûr de votre instrument de mesure, même en présence de liquides et poussières

Quand vous devez être sûr de votre instrument de mesure, même en présence de liquides et poussières Version 12 FR BRC Validité : 30.04.2009 Prix hors TESA-HITE Magna 400/700 N o 136990/C50: 415 mm N o 136990/C60: 715 mm Errer max. tolérée 8 µm/0.0003 in Répétabilité 3 µm/0.00015 in Qand os deez être

Plus en détail

DSA E-Series 4TB. Vidéo DSA E-Series 4TB. www.boschsecurity.fr

DSA E-Series 4TB. Vidéo DSA E-Series 4TB. www.boschsecurity.fr Vidéo DSA E-Series 4TB DSA E-Series 4TB www.boschsecrity.fr Soltion de stockage résea extensible : contrôler doté de 12 disqes drs internes et prenant en charge jsq'à 192 disqes drs via des nités d'extension

Plus en détail

FMC 210 DM Déclencheurs d'alarme incendie double effet

FMC 210 DM Déclencheurs d'alarme incendie double effet Systèmes d'alarme incendie FMC 10 DM Déclenchers d'alarme incendie doble effet FMC 10 DM Déclenchers d'alarme incendie doble effet www.boschsecrity.fr Réglage d déclencher manel d'alarme après déclenchement

Plus en détail

Urban Dance Crew. r b a n. c e. Centre de formation parascolaire. street art studio // gg academy 2015-2016

Urban Dance Crew. r b a n. c e. Centre de formation parascolaire. street art studio // gg academy 2015-2016 r b n D n e C on ep t Centre de formtion prsolire PRé-PROFESSIONNEL privé street rt studio // gg demy Street Art Studio Art * Culture * Event * Sport 69 Ple Alphonse Fvresse, 1310 L Hulpe rtlife@streetrtstudio.be

Plus en détail

Séminaire: Test des logiciels embarqués Formation de deux jours avec Jean-François PRADAT-PEYRE (docteur en informatique, professeur des universités)

Séminaire: Test des logiciels embarqués Formation de deux jours avec Jean-François PRADAT-PEYRE (docteur en informatique, professeur des universités) Séminaire: Test des logiciels embarqés Formation de dex jors avec Jean-François PRADAT-PEYRE (docter en informatiqe, professer des niversités) Évitez les logiciels défectex et rédisez les risqes et les

Plus en détail

Kit de survie - Bac ES

Kit de survie - Bac ES Kit de survie - Bc ES. Étude du signe d une expression ) Signe de x + Ü Ü ½ Ò µ¼ Ò ½ 0) On détermine l vleur de x qui nnule x +, puis on pplique l règle : «signe de près le 0». ) Signe de x + x + c ܾ

Plus en détail

Recherche des paramètres de préréglage en injection. 1 COURS SUR LA RECHERCHE DES PARAMETRES POUR LE CHOIX ET LE PREREGLAGE DES PRESSES A INJECTER

Recherche des paramètres de préréglage en injection. 1 COURS SUR LA RECHERCHE DES PARAMETRES POUR LE CHOIX ET LE PREREGLAGE DES PRESSES A INJECTER Recherche des prmètres de préréglge en injection. 1 COURS SUR LA RECHERCHE DES PARAMETRES POUR LE CHOIX ET LE PREREGLAGE DES PRESSES A INJECTER Appliction et utilistion des préréglges : Les données de

Plus en détail

Maximisation du débit des systèmes OFDM multicast dans un contexte de courant porteur en ligne

Maximisation du débit des systèmes OFDM multicast dans un contexte de courant porteur en ligne MajecSTIC 2009 Avignon, France, d 6 a 8 novembre 2009 Maximisation d débit des systèmes OFDM mlticast dans n contexte de corant porter en ligne Ali Maiga, Jean-Yves Badais et Jean-François Hélard Laboratoire

Plus en détail

Objectifs Zoom Motorisés avec Iris Automatique

Objectifs Zoom Motorisés avec Iris Automatique Vidéo Objectifs Zoom Motorisés avec Iris Atomatiqe Objectifs Zoom Motorisés avec Iris Atomatiqe www.boschsecrity.fr Optiqe de hate qalité Constrction fiable et robste Format d'image 1/3" avec coande DC

Plus en détail

GUIDE DE POSE_Fib-Air 9/11/04 11:10 Page 1

GUIDE DE POSE_Fib-Air 9/11/04 11:10 Page 1 GUIDE DE POSE_Fi-Air 9/11/04 11:10 Pge 1 GUIDE DE POSE_Fi-Air 9/11/04 11:10 Pge 2 SOMMAIRE A/ PRÉSENTATION Rélistion de conduits utoportnts pré-isolés à prtir de pnneux de l gmme Fi-Air. A/ PRÉSENTATION

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE UFR DE GESTION

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE UFR DE GESTION UNIVERSITE PRIS PNTHEON SORBONNE UFR DE GESTION MTHEMTIQUES PPLIQUEES L ECONOMIE ET L GESTION LICENCE nnée Cours de Thierry LFY TRVUX DIRIGES semestre 7-8 Thème n : Rppels Eercice Déterminez l ensemble

Plus en détail

Chapitre 3 Dérivées et Primitives

Chapitre 3 Dérivées et Primitives Cours de Mthémtiques Clsse de Terminle STI - Chpitre : Dérivées et Primitives Chpitre Dérivées et Primitives A) Rppels de première et compléments ) Dérivées usuelles Fonction définie sur Fonction f() =

Plus en détail

Débuter avec Excel. Introduction

Débuter avec Excel. Introduction Débter avec Excel Introdction Dans ce chapitre Microsoft Excel 00 est n logiciel tabler qe vos povez employer dans n cadre personnel o professionnel, por sivre et analyser des ventes, créer des bdgets

Plus en détail

Les langages de programmations.

Les langages de programmations. Communiction technique: L utomte progrmmle industriel (les lngges) Leçon Les lngges de progrmmtions. Introduction : L écriture d un progrmme consiste à créer une liste d instructions permettnt l exécution

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON Durée : 4 heures Les clcultrices sont utorisées. Le sujet comprend qutre exercices indépendnts qui peuvent être trités dns l'ordre que

Plus en détail

AA17 Broche Ø 0,7 mm AA21 AA25 AA30 AA35. les kits. Think Simple. Kit Omnitech Evolution Mini-Hand

AA17 Broche Ø 0,7 mm AA21 AA25 AA30 AA35. les kits. Think Simple. Kit Omnitech Evolution Mini-Hand Kit Omnitech Evolution Mini-Hnd Omnitech Evolution Ø 1,7 mm, Ø 2,1 mm, Ø 2,5 mm, Ø 2,9 mm, Ø 3,0 mm, Ø 3,5 mm VIS AUTO-PERFORANTE ET AUTO-TARAUDANTE. Kit de vis AA17 AA17 Broche Ø 0,7 mm AA21 Kit de vis

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations Votre expert en flx docmentaires et logistiqes Cataloge des formations Qelles qe soient les entreprises, les salariés pevent sivre, a cors de ler vie professionnelle, des actions de formation professionnelle

Plus en détail

Analyse statique de la flexion des poutres ZrO 2 / Ti-6Al-4V en P-FGM

Analyse statique de la flexion des poutres ZrO 2 / Ti-6Al-4V en P-FGM 8 omi le : 16 r 1 Forme réviée cceptée le : 6 Février 1 Emil de l'ter correpondnt : beimic@yoofr tre & Tecnologie nlye ttiqe de l fleion de potre ZrO Ti-6l-4V en P-FG ic EI* ommed id med HOURI* bdelkder

Plus en détail

Questionnaire de législation Permis d animer

Questionnaire de législation Permis d animer Questionnire de législtion Permis d nimer Un jeu réé pr l équipe du entre de loisirs de Lnnilis Vous trouverez dns ette fihe : - L règle du jeu - Les questions et les réponses (ve explitions) - Le ontenu

Plus en détail

Exercices corrigés 9325 = 2 4662 + 1 4662 = 2 2331 + 0 2331 = 2 1165 + 1

Exercices corrigés 9325 = 2 4662 + 1 4662 = 2 2331 + 0 2331 = 2 1165 + 1 Grenoble INP Pgor 1ère nnée Exercices corrigés Anlyse numérique NB : Les exercices corrigés ici sont les exercices proposés durnt les sénces de cours. Les corrections données sont des corrections plus

Plus en détail

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE Règlement d ttriution de ourses et de prêts d études et de formtion du déemre 006 Artile premier Ojet et hmp d pplition Le présent règlement est étli en pplition

Plus en détail

Warmup Snowcable Solution déneigment. sol SOLUTION POUR APPLICATION EXTERIEURE. Plancher chauffant électrique simple et confortable

Warmup Snowcable Solution déneigment. sol SOLUTION POUR APPLICATION EXTERIEURE. Plancher chauffant électrique simple et confortable Plnher huffnt életrique simple et onfortle Wrmup Snowle Solution éneigment SOLUTION POUR sol APPLICATION EXTERIEURE www.wrmupfrne.fr Câle huffnt pour solution e éneigement Les pplitions sol En hiver, l

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW Version 1.2 Gide de conception et de mise en œvre H12388.2 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié

Plus en détail

BIS - Présentation et Logiciel de base version 2.5

BIS - Présentation et Logiciel de base version 2.5 Engineered Soltions BIS - Présentation et Logiciel de base version 2.5 BIS - Présentation et Logiciel de base version 2.5 www.boschsecrity.fr Gestion d'entreprise complète por ne gestion de la sécrité

Plus en détail

Chapitre 9: Primitives et intégrales

Chapitre 9: Primitives et intégrales PRIMITIVES ET INTEGRALES 7 Chpitre 9: Primitives et intégrles Prérequis: Limites, dérivées Requis pour: Emen de mturité 9. «À quoi ç sert?» Un peu d histoire Isc Newton (64-77) Les clculs d ire de figures

Plus en détail

BIS - Présentation et progiciel de base version 4.0

BIS - Présentation et progiciel de base version 4.0 Engineered Soltions BIS - Présentation et progiciel de base version 4.0 BIS - Présentation et progiciel de base version 4.0 www.boschsecrity.fr Gestion d'entreprise complète por ne gestion de la sécrité

Plus en détail

TD CHAPITRE 5 : STEREOCHIMIE DES MOLECULES ORGANIQUES

TD CHAPITRE 5 : STEREOCHIMIE DES MOLECULES ORGANIQUES Lefèvre 0-05 CAPITRE 5 : STERECIMIE DES MLECULES RGANIQUES PARTIE / DESCRIPTEURS STERECIMIQUES Ce qu il fut svoir : Notion e hirlité Stéréoisomérie e onfigurtion : énntiomérie et istéréoisomérie Ce qu

Plus en détail

Gamme DIVAR 3000 960H RT APP. Vidéo Gamme DIVAR 3000. www.boschsecurity.fr. 960H RT haute résolution sur sortie HDMI

Gamme DIVAR 3000 960H RT APP. Vidéo Gamme DIVAR 3000. www.boschsecurity.fr. 960H RT haute résolution sur sortie HDMI Vidéo Gamme DIVAR 3000 Gamme DIVAR 3000 www.boschsecrity.fr 960H RT APP 960H RT hate résoltion sr sortie HDMI Prise en charge des périphériqes mobiles (ios, Android) Notification des alarmes à distance

Plus en détail

animeo La commande automatique de Somfy pour une gestion dynamique des façades

animeo La commande automatique de Somfy pour une gestion dynamique des façades nimeo L commnde utomtique de Somfy pour une gestion dynmique des fçdes nimeo Le système de Somfy pour une gestion dynmique des fçdes ENERGY SAVING solutions nimeo est une gmme de produits qui offre une

Plus en détail

SESSION 2013 MPIN007! INFORMATIQUE. Durée : 3 heures!

SESSION 2013 MPIN007! INFORMATIQUE. Durée : 3 heures! SESSION 2013 MPIN007 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE MP " INFORMATIQUE Durée : 3 heures " N.B. : Le cndidt ttcher l plus grnde importnce à l clrté, à l précision et à l concision de l rédction. Si un cndidt

Plus en détail

AUTODATA ONLINE. Les nouveautés d'online 3. NOUVEAU: Courroies d`accessoires. Débranchement et rebranchement de la batterie hybride

AUTODATA ONLINE. Les nouveautés d'online 3. NOUVEAU: Courroies d`accessoires. Débranchement et rebranchement de la batterie hybride BR_EU_SWISSFRENCH_13V3_Layot 1 11/1/01 13:41 Pae 1 AUTODATA ONLINE Les noveatés d'online 3 NOUVEAU: Corroies d`accessoires Post-traitement des az d`échappement diesel Déanchement et reanchement de la batterie

Plus en détail

2. Formules d addition.

2. Formules d addition. IX. Trigonométrie 1. Rppels 1.1 Définitions : Dns le cercle trigonométrique C ( O, 1 ), si nous fixons un point P correspondnt à un ngle d mplitude nous vons défini : = bscisse du point P sin = ordonnée

Plus en détail

Intégration. Rappels. Définition 3. Soit I un intervalle réel et f : I E. On dit que F : I E est. f(x) f(a) x a

Intégration. Rappels. Définition 3. Soit I un intervalle réel et f : I E. On dit que F : I E est. f(x) f(a) x a Intégrtion Les fonctions considérées ci-dessous sont des fonctions définies sur un intervlle réel I, à vleurs réelles ou complees ou, plus générlement, à vleurs dns un espce vectoriel normé de dimension

Plus en détail

Calcul intégral. II Intégrale d une fonction 4

Calcul intégral. II Intégrale d une fonction 4 BTS DOMOTIQUE Clcul intégrl 8- Clcul intégrl Tble des mtières I Primitives I. Définitions............................................... I. Clculs de primitives.........................................

Plus en détail

Automates finis. porte

Automates finis. porte utomtes finis Il s git d un modèle très souple, qui s dpte à des domines très différents en informtique. D une fçon générle, il sert à représenter les divers étts d un système (mécnique, électronique ou

Plus en détail

GDA CANALISATION MOYENNE PUISSANCE DE 63 À 2500 A

GDA CANALISATION MOYENNE PUISSANCE DE 63 À 2500 A GDA CANALISATION MOYENNE PUISSANCE DE 63 À 2500 A Une conception prticulièrement innovnte pour une cnlistion de moyenne puissnce. L enveloppe en luminium plus légère est pte à résister ux environnements

Plus en détail

Unités d'extension de disques durs iscsi DSA E-Series

Unités d'extension de disques durs iscsi DSA E-Series Vidéo Unités d'extension de disqes drs iscsi DSA E-Series Unités d'extension de disqes drs iscsi DSA E-Series www.boschsecrity.fr Soltion de stockage résea extensible : contrôler doté de 12 disqes drs

Plus en détail

Notice d instructions originales 11/2010. à conserver pour une utilisation ultérieure. Bac de rangement. Réf. 583010000. Les techniciens du coffrage

Notice d instructions originales 11/2010. à conserver pour une utilisation ultérieure. Bac de rangement. Réf. 583010000. Les techniciens du coffrage 11/2010 Notice d instructions originles 999281403 fr à conserver pour une utilistion ultérieure c de rngement Réf. 583010000 escription du produit escription e c de rngement ok est un ccessoire de levge

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Assocition Demnde de subvention n 12156*01 Loi du 1 er juillet 1901 reltive u contrt d ssocition Dossier de demnde de subvention Vous trouverez dns ce dossier tout ce dont vous vez besoin pour étblir votre

Plus en détail

CHOIX ET VALIDATION D UNE METHODE D ANALYSE. Christian Ducauze, Arlette Baillet-Guffroy et Thanh X. Bui

CHOIX ET VALIDATION D UNE METHODE D ANALYSE. Christian Ducauze, Arlette Baillet-Guffroy et Thanh X. Bui HOIX ET VALIDATION D UNE METHODE D ANALYSE hristin Ducuze, Arlette Billet-Guffroy et Thnh X. Bui HOIX ET VALIDATION D UNE METHODE D ANALYSE - Résumé - - Description d une méthode d nlyse - Schém générl

Plus en détail

IFT 615 : Devoir 4 Travail individuel

IFT 615 : Devoir 4 Travail individuel IFT 615 : Devoir 4 Trvil individuel Remise : 1 vril 01, 16h0 (u plus trd) 1. [ points] Dns le cours, nous vons vu différents types de problèmes d intelligence rtificielle insi que plusieurs solutions possibles

Plus en détail

BIS - Présentation et progiciel de base version - 4.1

BIS - Présentation et progiciel de base version - 4.1 Engineered Soltions BIS - Présentation et progiciel de base version - 4.1 BIS - Présentation et progiciel de base version - 4.1 www.boschsecrity.fr Gestion d'entreprise complète por ne gestion de la sécrité

Plus en détail

N 3 Janvier 2016. L exploitation et la diffusion des analyses des messages clients au sein des entreprises

N 3 Janvier 2016. L exploitation et la diffusion des analyses des messages clients au sein des entreprises Les blletins de la relation client N 3 Janvier 2016 L exploitation et la diffsion des analyses des messages clients a sein des entreprises En 2015, IPSOS et ERDIL ont mené conjointement ne étde nationale

Plus en détail

Enregistreur numérique Divar

Enregistreur numérique Divar Vidéo Enregistrer nmériqe Divar Enregistrer nmériqe Divar www.boschsecrity.fr Versions 6, 9 et 16 voies Technologie en option Enregistrement, lectre et archivage simltanés Contrôle des caméras AtoDome

Plus en détail

Devoir de physique-chimie n 4bis (2H)

Devoir de physique-chimie n 4bis (2H) TS jn 2014 Devoir de physique-chimie n 4bis (2H) Nom:...... LES EXERIES SNT INDEPENDANTS ALULATRIE AUTRISEE PHYSIQUE : ETILE BINAIRE /20 1. Le télescope 8 Les 3 prties sont indépendntes. Document 1 : L

Plus en détail

Maitrise Statistique des Procédés

Maitrise Statistique des Procédés Maitrise Statistiqe des Procédés Yannick Monnier ENSIBS-2-GI 2011/2012 Y Monnier () ENSIBS-2-GI v2012-01-18 1 / 66 Plan d cors 1 Introdction 2 Variabilité des procédés de fabrication 3 La Loi Normale 4

Plus en détail

LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX

LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX Améliortion des performnces des pplictions, protection des données critiques et réduction des coûts de stockge vec les logiciels complets d EMC POINTS FORTS VNX Softwre Essentils

Plus en détail

United Nations Educational Scientific and Cultural Organization and International Atomic Energy Agency

United Nations Educational Scientific and Cultural Organization and International Atomic Energy Agency XA0101357 IC/IR/2001/8 INTERNAL REPORT (Limite Distriution) Unite Ntions Eutionl Sientifi n Culturl Orgniztion n Interntionl Atomi Energy Ageny THE ABDUS SALAM INTERNATIONAL CENTRE FOR THEORETICAL PHYSICS

Plus en détail

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI!

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI! Pour développer votre entreprise Gestion Commercile Gérez le cycle complet des chts (demnde de prix, fcture fournisseur), des stocks (entrée, sortie mouvement, suivi) et des ventes (devis, fcture, règlement,

Plus en détail

Une dynamique de naissances et morts multiples pour l optimisation de processus ponctuels marqués

Une dynamique de naissances et morts multiples pour l optimisation de processus ponctuels marqués Une dynamiqe de naissances et morts mltiples por l optimisation de processs ponctels marqés X. Descombes EPI Ariana GdR ISIS Mars 2008 1 Plan Les processs ponctels marqés por l analyse d image Les otils

Plus en détail