Métrologie des paramètres S : vers une meilleure traçabilité des analyseurs de réseaux vectoriels en France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Métrologie des paramètres S : vers une meilleure traçabilité des analyseurs de réseaux vectoriels en France"

Transcription

1 6 th Interntionl Congress of Metrology, 3 (3) DOI:.5/ metrology/ 33 C Owned by the thors, pblished by EDP Sienes, 3 Métrologie des prmètres S : vers ne meillere trçbilité des nlysers de résex vetoriels en Frne P. Vinent, D. Alll, JM ert, A. itwin et F. e Sidner NE 9 vene Roger Henneqin 7897 Trppes Frne IUT de CACHAN 9 vene de l division eler 943 Chn Frne Abstrt. In metrology, the vetor network nlyzer repled the ompensted refletometer s brodbnd system, mesring the dpttion into ont the omplex ntre nd sores of error re not minimized, bt simply determined nd orreted by pproprite librtion proedres. The librtion proedre is bsed on the sbseqent mesrement of known omponents. In order to hek the vlidity of librtion, the ser shold mesre the so-lled verifition omponents (lines for refletion, nd ttentors for trnsmission) librted in ntionl metrology lbortory (NM) nd ths grntees the trebility of its mesres. This rtile desribes method of primry librtion prmeters bsed on S dimensionl ontt-less mesrements of different types of oxil ir line (5 ohms nd 5 ohms). In this method, we determine the hrteristi impedne of the ir line nd the S prmeters regrdless of the freqeny rnge. The nertinty of the vrios mesrnds is derived from the nertinty of mesrements by method of nmeril lltion. There is ths provided, in Frne, soltion for the trebility of vetor network nlyzers.. Trçbilité SI des prmètres S Générlement, l trçbilité des mesres de prmètres S effetées à l'ide d'n nlyser de rése vetoriel (ARV) est ssrée vi n ensemble de omposnts de référene (ffiblissers, lignes de trnsmission dptées et non dptées) dits étlons de vérifition. Afin d'obtenir l trçbilité, le lbortoire tilister d'nlyser de rése vetoriel envoie ses étlons de vérifition à son lbortoire de référene povnt être le bortoire ntionl de métrologie o tot lbortoire détennt ne rédittion dns e domine. e lbortoire de référene mesre les rtéristiqes életriqes en termes de réflexion et de trnsmission des étlons de vérifition et délivre le ertifit d'étlonnge orrespondnt. Afin d'obtenir l trçbilité de ses mesres, le lbortoire tilister, près voir étlonné son nlyser de rése vetoriel en mesrnt n ensemble de omposnts d'étlonnge (librtion kit), doit mesrer ses étlons de vérifition et omprer les résltts ffihés ve ex d ertifit d'étlonnge, les érts obtens permettnt de vlider le ll d'inertitde prélblement évlé. Sr ligne oxile, dex grndes fmilles de méthodes d'étlonnge sont générlement employées. première (SOT) ppliqe le modèle d'errer à termes, povnt être étend à termes por tenir ompte des fites dns le système de mesre, et néessite l'tilistion de six hrges : trois hrges à onneter mâle et trois hrges à onneter femelle, shnt qe trois hrges totl sont sffisntes dns le s de onneters hermphrodites omme le onneter PC7. seonde (TR) ppliqe le modèle d'errer à 8 termes et néessite l'tilistion d'ne o plsiers lignes de trnsmission étlons et n ople de hrges à fters de réflexion élevés et égx (R por Reflet), q'il n'est ependnt ps néessire de onnître ; e qi n'en fit ps des étlons. Dns e qi sit, les hrges étlons tilisées por l'pplition de l méthode SOT seront dénommées hrges étlons et les lignes de trnsmission tilisées por l'pplition de l méthode TR seront dénommées lignes étlons. es lignes étlons sont diretement trçbles Système interntionl d'nités SI pr des mesres dimensionnelles (mesre des dimètres et b des dex ondters) et pevent être onsidérées omme étlons primires. [][] De mnière lssiqe, les hrges étlons sont llées à prtir de modèles physiqes et l'inertitde qi est ssoiée x mesres, pet être évlée pr l mesre d'étlons de «vérifition» o pr des tehniqes permettnt d'estimer les errers résidelles de l'étlonnge et tilisnt ne ligne de trnsmission trçble SI pr des mesres dimensionnelles. Cependnt, les hrges étlons pevent églement être étlonnées à l'ide d'n nlyser de rése étlonné pr ne méthode TR, elles sont insi trçbles SI vi les This is n Open Aess rtile distribted nder the terms of the Cretive Commons Attribtion iense., whih permits nrestrited se, distribtion, nd reprodtion in ny medim, provided the originl work is properly ited. Artile vilble t or

2 Web of Conferenes lignes étlons et sont lors onsidérés omme étlons seondires. Plsiers hemins de trçbilité sont lors possibles omme le montre l figre i-dessos. Figre Chemins de trçbilité déterminnt le nive d'inertitde espéré. mesres des dimètres internes d ondter externe insi q à n miromètre lser MITUTOYO por les mesres des dimètres externes d ondter entrl. Figre 3 Photo d bn de mesre dimensionnelle des lignes à ir oxiles SI Mesres dimensionnelles ignes étlons Etlonnge nlyser pr TR (Nive Primire) Chrges étlons Etlonnge nlyser pr SOT (Nive Seondire) Etlons Utilister. Crtéristion d ne ligne à ir étlon.. Mesre dimensionnelle d ne ligne oxile es rtéristiqes des lignes oxiles dites étlons pevent être déterminées pr des mesres dimensionnelles de l ligne oxile : mesre d dimètre extérier d ondter entrl, mesre d dimètre intérier de l ligne et de s longer, omme le montre le shém sivnt sr l Figre. Figre Cope d ne ligne oxile de longer où représente le dimètre extérier d ondter entrl et b le dimètre intérier d gide Por ssrer l trçbilité SI des lignes oxiles, nos tilisons : - Des bges étlons dont l vler de référene orrespond dimètre type de l ligne oxile (dimètre intérier d gide). - Des piges étlons dont l vler de référene orrespond dimètre type d ondter entrl de l ligne (dimètre extérier d ondter), permettnt de définir l impédne rtéristiqe (5 Ω et 5 Ω, por les lignes des kits de vérifition). Afin de rtériser les lignes oxiles, le lbortoire rélisé n bn tomtiqe de mesre trois dimensions NEWPORT, ssoié à ne jge PRETEC por les b e bn de mesre permet l mesre des rtéristiqes dimensionnelles de l ligne oxile tot long de l ligne, ve n ps d éhntillonnge de (,±,) mm (k = ). inertitde donnée sr le ps d éhntillonnge est liée à l tilistion d ne pltine de trnsltion. Grâe à l détermintion des différents prmètres (longer, dimètres et b et lers inertitdes ssoiées), nos povons déterminer l impédne rtéristiqe de ette ligne, ve son inertitde ssoiée... Estimtion des inertitdes des dimètres de l ligne oxile es mesres des dimètres dépendent des prmètres sivnts : - Résoltion d moyen de mesre - Inertitdes des piges étlons et des bges lisses étlons - Répétbilité de l mesre - Effet de l tempértre sr les éqipements Estimtion de l inertitde d dimètre extérier () d ondter entrl de l ligne oxile A : Composnte liée à l répétbilité de l mesre des dimètres extériers Por le dimètre extérier d ondter entrl de l ligne oxile, l opérter effete l mesre des dimètres (tos les µm) de l ligne omplète sivnt xes espés de 8 hn. Ainsi, por l ligne de 5 mm qi servi de vlidtion, nos vons moins ( 5) vlers de dimètres. es données reeillies sont lors tilisées por estimer l vler d dimètre moyen et l dispersion ssoiée (les dimètres de l embot d ondter entrl sont retirés). Dns le s présent, nos vons pris en ompte l ért mximl des mesres, soit,7. nos onsidérerons : mm. Pr onséqent 3-p.

3 6 th Interntionl Congress of Metrology A =,7. mm BR : Composnte liée rordement des piges étlons omposnte d inertitde ssoiée rordement des piges étlons por ne ligne oxile de type 5 Ω est tirée d dernier ertifit d étlonnge et est égle à,. mm (k = ). Pr onséqent nos onsidérerons :,. BR = =,6. mm BR : Composnte liée oeffiient de dilttion des piges étlons étlonnge des piges étlons été effeté dns ne slle limtisée à = (,±,3) C. es mesres dimensionnelles sont rélisées dns n lbortoire réglé à T = ( 3,±,5) C. e oeffiient de dilttion dépend d mtéri des piges étlons et se lle de l fçon sivnte : = α.. ( T ) ve : : l vrition de longer en mètre (m) ; α : le oeffiient de dilttion linéire en K -. Dns notre 6 s, α =,5. K - ; : l longer initile, soit 3,39. m ; T T ref l vrition de tempértre en K Por déterminer l loi de propgtion de l inertitde [4] de à l dilttion d mtéri, nos llons différenier l éqtion : T ( ) = ( ) + ( T) + ( ) ( ) = ( α( T T ) ( ) + ( α ) ( T) + ( α ) ( ) ref ( ) = ( α( T T ) ( ) +.( α ) ( ( T) + ( )) ref ( ) = ( ( T T ) ( ) +.( α ) ( ( T) + ( )) ref α () ve : ( ) =BR =,6. mm T =, C ( ) 5 ( ) =, 3 C T ref don : ( ) =,8. BR = mm ' : Composnte liée à l résoltion d miromètre lser résoltion d miromètre lser tilisé por l mesre des dimètres extériers est de,. mm. Pr onséqent nos onsidérerons :,. 6 B = = 5,8. mm 3 Inertitde omposée inertitde omposée por le dimètre extérier () d ondter entrl de l ligne oxile vt don (à k = ) : = A + BR + BR' + B =,744. mm Estimtion de l inertitde d dimètre intérier (b) de l ligne oxile A : Composnte liée à l répétbilité de l mesre des dimètres intériers Por le dimètre intérier d ondter externe de l ligne oxile, l opérter effete l mesre des dimètres (tos les µm) de l ligne omplète sivnt xes espés de 8 hn. Soit por l ligne de 5 mm qi servi de vlidtion, nos vons moins ( 5) vlers de dimètres. es données reeillies sont lors tilisées por estimer l vler d dimètre moyen et l dispersion ssoiée. Dns le s présent, nos vons pris en ompte l ért mximl des mesres, soit onsidérerons :,5. mm. Pr onséqent nos A =,5. mm BR : Composnte liée rordement des bges lisses étlons. omposnte d inertitde ssoiée rordement des bges étlons de référene por ne ligne oxile de type N est tirée d dernier ertifit d étlonnge et est égle à,. mm (k = ). Pr onséqent nos onsidérerons :,. BR = =,55. mm BR : Composnte liée oeffiient de dilttion des bges lisses étlons étlonnge des bges lisses été effeté dns ne slle limtisée à = (,±,3) C. es mesres dimensionnelles sont rélisées dns n lbortoire réglé à T = ( 3,±,5) C. e oeffiient de dilttion dépend d mtéri des bges lisses étlons et se lle de l fçon sivnte : = α.. T ( ) ve : : l vrition de longer en mètre (m) ; α : le oeffiient de dilttion linéire en K -. Dns notre 6 s, α =,5. K - ; : l longer initile, soit 6,9949. T T ref l vrition de tempértre en K m ; 3-p.3

4 Web of Conferenes éqtion () s ppliqe por déterminer l propgtion de l inertitde de à l dilttion d mtéri, nos vons don por : ( ) =BR =,55. mm T =, C ( ) 5 ( ) =, 3 C T ref ( ) =,7. BR mm ' = B : Composnte liée à l résoltion d mesrer à jge résoltion de l jge tilisée por l mesre des dimètres intériers est de,. mm. Pr onséqent nos onsidérerons :,. 5 B = = 5,8. mm 3 Inertitde omposée inertitde omposée por le dimètre intérier (b) d ondter externe de l ligne oxile vt don (por k=) : b = A + BR + BR' + B =,6. mm.3. Impédne rtéristiqe de l ligne oxile 'étlonnge primire onsiste à tiliser les lignes étlons por déterminer les termes de orretion de l'nlyser de rése pis évler l'inertitde ssoiée à l mesre des hrges étlons. A prtir des mesres dimensionnelles d ondter entrl et d ondter externe des lignes à ir, nos povons dédire l impédne rtéristiqe de ette ligne à ir oxile. Une ligne oxile pet être modélisée omme n irit életriqe omposé de résistnes linéiqes en séries R, d indtnes linéiqes en série, de ondtnes linéiqes en dérivtion G et de pités linéiqes en dérivtion C. Dns e s, l impédne rtéristiqe (Z) et l onstnte de propgtion (γ) de l ligne oxile sont données pr les éqtions sivntes [3] : R + jω Z = ( ) G + jωc et ( R + jω)( G jωc) γ = + (3) ve l plstion ω = πf (f: l fréqene). Dns le s d ne ligne oxile idéle, R et G sont nlles. 4 ε =,649 ε kg. m. A. s : l permittivité de l ir dns l ligne 4 ve ε = kg. m. A. s : permittivité d µ. diéletriqe dns le vide On en dédit don qe l impédne rtéristiqe (Z ) de l ligne oxile idéle (sns pertes) vt : µ b Z = = loge C π ε Dns le s pr exemple d ne ligne Type N où nos obtenons =3, 38 mm et b =6, 99 mm, nos moyen moyen dédisons omme vler d impédne rtéristiqe Z : Z =49,957 Ω por ne vler théoriqe de 5 Ω. e ll de l inertitde de l impédne Z est fit de mnière tomtiqe. En effet nos vons développé n progrmme sos le lngge Python ve les otils de propgtion tomtiqe des inertitdes développés pr Blir Hll. [4] Nos obtenons insi Z = ( 49,957 ±,3) Ω.(k = ) Por ette même ligne et en tilisnt notre progrmme [5], nos obtenons l impédne rtéristiqe ve son inertitde sr l prtie réelle et imginire, omme le montre l figre 4 : Figre 4: Impédne rtéristiqe de l ligne oxile modélisée à prtir des mesres dimensionnelles et lers inertitdes Grâe développement de notre nove bn de mesres dimensionnelles entièrement tomtisé, l inertitde sr l impédne rtéristiqe sns perte de l ligne été méliorée de 8. Ω. Et por le s de l indtne linéiqe et de l pité linéiqe sns perte, nos vons : µ loge( b) πε = et C = π log e ( b) ve : 7 µ = 4π. kg.m.a -.s - :permébilité d ondter = m. s : élérité 3-p.4

5 6 th Interntionl Congress of Metrology.4. Cll des Prmètres S de l ligne oxile Por déterminer les prmètres S de l ligne non idéle (ve pertes), nos devons ller les éléments sivnts et lers inertitdes ssoiées. [3] k F Résistne linéiqe : = R ω d Indtne linéiqe : k F = + d Condtne linéiqe : G = ωcdk F Cpité linéiqe : C = C ( + d k ) ve : F k = ω C le nombre nglire k (rd.m - ) : ( ) le oeffiient F : b ( b ) ln( b ) b F = + ln( b ) b + ( ( b S + ) le oeffiient d = δ 4bln( b ) ρ où δs = est l épisser de pe. ωµ résistivité moyenne de l ligne ρ et l onstnte d tténtion de l ligne α sont données pr les éqtions sivntes [] : αb π l résistivité moyenne de l ligne : ρ ( b ) + µ f lns l onstnte d tténtion : α = qi pet être déterminée à prtir d ne mesre d ffiblissement pr ne méthode indépendnte telle qe l vrition de pissne. Afin de ller les prmètres S de l ligne, nos tilisons l mtrie ABCD por n tronçon de ligne. ligne oxile de longer, est divisée en n tronçons de longer, insi = n. omme le montre l figre 5 i-dessos : Figre 5 : Déopge de l ligne oxile en n tronçons impédne rtéristiqe de l ligne et l onstnte de propgtion de l ligne sont données pr les éqtions () et (3), et = (, ±,) mm. Nos obtenons por l ensemble de l ligne étlon : i = = l A B ABCDFinl ABCDi = i= C D et pr onséqent, nos obtenons l mtrie S f de l ligne étlon d impédne Z en fontion de l mtrie ABCD finle: S f = B + CZ. + A Z + D Z ( ) ( ) ( B C Z + A Z D Z) Z( AD BC) ( ) Z B C Z A Z + D Z Nos voyons qe l mtrie S de l ligne ne dépend qe de mesres dimensionnelles [6] (dimètre, dimètre b, ps de mesre et inertitdes ssoiées) insi qe de l mesre de l ffiblissement et son inertitde ssoiée. es résltts insi obtens nos permettent d voir les prmètres S formt omplexe insi q ne inertitde sr les prties réelle et imginire..5. Comprison des résltts obtens pr l méthode de ll ve les mesres à l ARV Des mesres à l nlyser de rése vetoriel ont été rélisées por ette même ligne oxile de type N. Afin de vlider l qlité des résltts obtens à prtir des mesres dimensionnelles et d logiiel interne, nos llons omprer es résltts x vlers présentes dns n ertifit d étlonnge (mesres dimensionnelles) délivré pr le METAS et à ex obtens à l ARV. Ces derniers tiennent ompte de l onnetiqe, qi est n prmètre inexistnt dns l mesre dimensionnelle. Ces différents résltts sont présentés en figres 6 et 7 por les prmètres de réflexion (S) et en figres 8 à por les prmètres de trnsmission. Figre 6 : Ert sr l prtie réelle d S entre les mesres à l ARV et les mesres dimensionnelles =Σ + In + In + In De là, nos obtenons l mtrie ABCD sivnte : osh( γi ) Z sinh( γi ) ABCD i = sinh( γi ) osh( γi ) Z i 3-p.5

6 Web of Conferenes Figre 7 : Ert sr l prtie imginire d S entre les mesres à l ARV et les mesres dimensionnelles Figre : Phse (zoom) d prmètre S de l ARV et llé pr le NE es érts (fig 6 et 7) entre modélistion et mesre visibles por le terme S sr les grphes sont ds à ne réflexion de l ligne oxile pls importnte à l mesre qe sr le modèle, ve des osilltions rtéristiqes d ne désdpttion prtielle. Ce phénomène est prtilièrement mrqé -desss de GHz où l onnetiqe N perd en fibilité. Figre 8 : Modle d prmètre S de l ARV et llé pr le NE es omprisons (fig 8 à ) por le terme S montrent des résltts similires. Pr ontre nos notons q x fréqenes pls élevées (> GHz), l dispersion des vlers mesrées est pls importnte et plsiers pis trdisent l instbilité de l vler mesrée. Il ft noter qe les onstrters des onnetiqes N préonisent n emploi x fréqenes inférieres à GHz. Pr l site, nos envisgeons de déterminer les prmètres S d ne ligne oxile de type PC7 à prtir des mesres dimensionnelles fin d évler l effet onneter et/o longer de ligne sr les prmètres S. 3. Conlsion Figre 9 : Phse d prmètre S de l ARV et llé pr le NE e NE dispose mintennt, omme d tres NM, d n système de mesre dimensionnelle tot tomtisé por l impédne rtéristiqe des lignes à ir de type oxile, et pet pr ne méthode de ll tomtiqe donner les vlers des prmètres S de es lignes. Ces lignes à ir insi étlonnées deviennent des étlons primires por l vérifition de l étlonnge de l ARV. A l site de es trvx (tomtistion d bn de mesres dimensionnelles et tomtistion de l méthode de ll), le NE est pble de proposer de novelles inertitdes por l impédne rtéristiqe des lignes oxiles de type 5 Ω et 5 Ω. e NE pet envisger d tteindre por ne ligne de type 7mm et d impédne 5 Ω, ne inertitde de 3. Ω por ne ligne d exellente qlité dimensionnelle. e NE prtiiper à l omprison interntionle APMP.EM.RF-S5.C. [7] Referenes. EURAMET, "Gidelines on the evltion of vetor Network Anlysers (VNA) ", EURAMET/g- /v..(mrs ). J. HOFFMANN, "Treble S-prmeter mesrements in oxil trnsmission lines p to 7 GHz", DISS. ETH No C.P. Eiø, S.J. Protheroe, N.M. Ridler, "Chrterising bedless ir lines s referene rtefts for S-prmeter mesrements t RF nd mirowve freqenies", IEE Pro. Si Mes; Tehnol., Vol 53 N 6, pp 9-34, Nov. 6 3-p.6

7 6 th Interntionl Congress of Metrology 4. B.D. Hll, Evlting methods of llting mesrement nertinty, Metrologi, 45, 5-8, 8 5. D.Alll, P. Vinent et A. itwin, "Diret propgtion of the nertinties for vetor network nlysers", Congrès Interntionl de Métrologie, Pris, Jin 9 6. D.R. Holt, "Sttering prmeters representing imperfetions in preision oxil ir lines", Jornl of Reserh of NIST, vol 94, n, Mrh-April P.EM.RF-S5.C/APMP.EM.RF- S5.C_Tehnil_Protool.pdf 3-p.7

Techniques d analyse de circuits

Techniques d analyse de circuits Chpitre 3 Tehniques d nlyse de iruits Ce hpitre présente différentes méthodes d nlyse de iruits. Ces méthodes permettent de simplifier l nlyse de iruits ontennt plusieurs éléments. Bien qu on peut résoudre

Plus en détail

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique.

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique. C39211 Ecole Normle Supérieure de Cchn 61 venue du président Wilson 94230 CACHAN Concours d dmission en 3 ème nnée Informtique Session 2009 INFORMATIQUE 1 Durée : 5 heures «Aucun document n est utorisé»

Plus en détail

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2 GLMA -4 GLMA - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE - -4 CONTRÔLE CONTINU Durée : h Tout doument ou lultrie est interdit Il ser tenu ompte de l lrté et de l préision de l rédtion Il est importnt de justifier hune

Plus en détail

Intégrale et primitives

Intégrale et primitives Chpitre 5 Intégrle et primitives 5. Ojetif On herhe dns e hpitre à onstruire l opérteur réiproue de l opérteur de dérivtion. Les deux uestions suivntes sont lors nturelles. Question : Soit f une pplition

Plus en détail

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine Cours de «onepts vnés de ompiltion» Trvux prtiques Auteur : F. Védrine Les utomtes et les expressions régulières Les utomtes sont onstitués d étts et de trnsitions. Un étt définit l vnée dns l reonnissne

Plus en détail

TRANSLATION ET VECTEURS

TRANSLATION ET VECTEURS TRNSLTION ET VETEURS 1 sr 17 ctivité conseillée ctivités de grope La Translation (Partie1) http//www.maths-et-tiqes.fr/telech/trans_gr1.pdf La Translation (Partie2) http//www.maths-et-tiqes.fr/telech/trans_gr2.pdf

Plus en détail

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) (

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) ( Correction de l épreuve CCP PSI Mths PREMIÈRE PARTIE I- Soit t u voisinge de, t Alors ϕt t s = ϕt ρt s ρs Pr hypothèse, l fonction ϕt ϕt est lorsque t, il en est donc de même de ρt s ρt s ρs cr ρ s est

Plus en détail

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS TM Enterprise Soltion Éliminez vos frais mensels de géolocalisation GPS Offrez-vos les avantages spplémentaires d'ne soltion personnalisée par rapport à ne soltion hébergée Renforcez la sécrité des informations

Plus en détail

Étudier si une famille est une base

Étudier si une famille est une base Base raisonnée d exercices de mathématiqes (Braise) Méthodes et techniqes des exercices Étdier si ne famille est ne base Soit E n K-espace vectoriel. Comment décider si ne famille donnée de vecters de

Plus en détail

La spirale de Théodore bis, et la suite «somme=produit».

La spirale de Théodore bis, et la suite «somme=produit». Etde d e vrite de l spirle de Théodore, dot issce à e site dot les sommes prtielles sot égles x prodits prtiels. Mots clés : spirle de Théodore, théorème de Pythgore, site, série, polyôme. L spirle de

Plus en détail

LBC 341x/0 - Enceintes

LBC 341x/0 - Enceintes Systèmes de commnications LBC 41x/ - Enceintes LBC 41x/ - Enceintes www.boschsecrity.fr Reprodction vocale et msicale hate fidélité Plage de fréqences étende Entrées 8 ohms et 1 V réglables Enceinte compacte

Plus en détail

Chapitre 11 : L inductance

Chapitre 11 : L inductance Chpitre : inductnce Exercices E. On donne A πr 4π 4 metn N 8 spires/m. () Selon l exemple., µ n A 4π 7 (8) 4π 4 (,5) 5 µh (b) À prtir de l éqution.4, on trouve ξ ξ 4 3 5 6 6,3 A/s E. On donne A πr,5π 4

Plus en détail

Format UNIMARC Bibliographique abrégé

Format UNIMARC Bibliographique abrégé Formt UNIMARC Biliogrphiqe régé Ce doment donne l étt d formt près l dexième mise à jor de 1998. Il ontient en pls qelqes modifitions eptées pr le Comité permnent UNIMARC lors de s dernière rénion nnelle

Plus en détail

Exercices corrigés 9325 = 2 4662 + 1 4662 = 2 2331 + 0 2331 = 2 1165 + 1

Exercices corrigés 9325 = 2 4662 + 1 4662 = 2 2331 + 0 2331 = 2 1165 + 1 Grenoble INP Pgor 1ère nnée Exercices corrigés Anlyse numérique NB : Les exercices corrigés ici sont les exercices proposés durnt les sénces de cours. Les corrections données sont des corrections plus

Plus en détail

Centrale AMAX 4000. Systèmes d'alarme intrusion Centrale AMAX 4000. www.boschsecurity.fr. 64 zones à raccordement filaire / 16 groupes

Centrale AMAX 4000. Systèmes d'alarme intrusion Centrale AMAX 4000. www.boschsecurity.fr. 64 zones à raccordement filaire / 16 groupes Systèmes d'alarme intrsion Centrale AMAX 4000 Centrale AMAX 4000 www.boschsecrity.fr 64 zones à raccordement filaire / 16 gropes 64 codes tilisaters Jornal 3 x 254 événements horodatés Armement à distance

Plus en détail

Unités d'extension de disques durs iscsi DSA E-Series

Unités d'extension de disques durs iscsi DSA E-Series Vidéo Unités d'extension de disqes drs iscsi DSA E-Series Unités d'extension de disqes drs iscsi DSA E-Series www.boschsecrity.fr Soltion de stockage résea extensible : contrôler doté de 12 disqes drs

Plus en détail

DIVAR IP 7000 1U. Vidéo DIVAR IP 7000 1U. www.boschsecurity.fr. Solution de gestion vidéo complète tout-en-un jusqu'à 64 voies

DIVAR IP 7000 1U. Vidéo DIVAR IP 7000 1U. www.boschsecurity.fr. Solution de gestion vidéo complète tout-en-un jusqu'à 64 voies Vidéo DIVAR IP 7000 1U DIVAR IP 7000 1U www.boschsecrity.fr Soltion de gestion vidéo complète tot-en-n jsq'à 64 voies Soltion de gestion vidéo IP prête à l'emploi avec ne capacité de stockage maximale

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW Version 1.2 Gide de conception et de mise en œvre H12388.2 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié

Plus en détail

Objectifs Zoom Motorisés avec Iris Automatique

Objectifs Zoom Motorisés avec Iris Automatique Vidéo Objectifs Zoom Motorisés avec Iris Atomatiqe Objectifs Zoom Motorisés avec Iris Atomatiqe www.boschsecrity.fr Optiqe de hate qalité Constrction fiable et robste Format d'image 1/3" avec coande DC

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations Votre expert en flx docmentaires et logistiqes Cataloge des formations Qelles qe soient les entreprises, les salariés pevent sivre, a cors de ler vie professionnelle, des actions de formation professionnelle

Plus en détail

Gamme DIVAR 3000 960H RT APP. Vidéo Gamme DIVAR 3000. www.boschsecurity.fr. 960H RT haute résolution sur sortie HDMI

Gamme DIVAR 3000 960H RT APP. Vidéo Gamme DIVAR 3000. www.boschsecurity.fr. 960H RT haute résolution sur sortie HDMI Vidéo Gamme DIVAR 3000 Gamme DIVAR 3000 www.boschsecrity.fr 960H RT APP 960H RT hate résoltion sr sortie HDMI Prise en charge des périphériqes mobiles (ios, Android) Notification des alarmes à distance

Plus en détail

VRM Video Recording Manager

VRM Video Recording Manager Vidéo VRM Video Recording Manager VRM Video Recording Manager www.boschsecrity.fr Stockage réparti et éqilibrage de la configrable Basclement sr n enregistrer de secors iscsi en cas de défaillance, por

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2 EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2 Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12347.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié en Mai, 2014

Plus en détail

Devoir de physique-chimie n 4bis (2H)

Devoir de physique-chimie n 4bis (2H) TS jn 2014 Devoir de physique-chimie n 4bis (2H) Nom:...... LES EXERIES SNT INDEPENDANTS ALULATRIE AUTRISEE PHYSIQUE : ETILE BINAIRE /20 1. Le télescope 8 Les 3 prties sont indépendntes. Document 1 : L

Plus en détail

LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX

LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX Améliortion des performnces des pplictions, protection des données critiques et réduction des coûts de stockge vec les logiciels complets d EMC POINTS FORTS VNX Softwre Essentils

Plus en détail

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI!

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI! Pour développer votre entreprise Gestion Commercile Gérez le cycle complet des chts (demnde de prix, fcture fournisseur), des stocks (entrée, sortie mouvement, suivi) et des ventes (devis, fcture, règlement,

Plus en détail

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE Règlement d ttriution de ourses et de prêts d études et de formtion du déemre 006 Artile premier Ojet et hmp d pplition Le présent règlement est étli en pplition

Plus en détail

Turbine hydraulique Girard simplifiée pour faibles et très faibles puissances

Turbine hydraulique Girard simplifiée pour faibles et très faibles puissances Turbine hydrulique Girrd simplifiée pour fibles et très fibles puissnces Prof. Ing. Zoltàn Hosszuréty, DrSc. Professeur à l'université technique de Kosice Les sites hydruliques disposnt de fibles débits

Plus en détail

Accompagner les familles d aujourd hui

Accompagner les familles d aujourd hui Mtalité Française et petite enfance Accompagner les familles d ajord hi ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mtalité Française en matière de petite enfance La Mtalité Française est

Plus en détail

Enregistreur numérique Divar

Enregistreur numérique Divar Vidéo Enregistrer nmériqe Divar Enregistrer nmériqe Divar www.boschsecrity.fr Versions 6, 9 et 16 voies Technologie en option Enregistrement, lectre et archivage simltanés Contrôle des caméras AtoDome

Plus en détail

Montages à plusieurs transistors

Montages à plusieurs transistors etor a men! ontages à plsiers transistors mplificaters à plsiers étages Dans de nombrex amplificaters, on cerce à obtenir n grand gain, ne impédance d entrée élevée (afin de ne pas pertrber la sorce d

Plus en détail

Mesures générales de prévention pour l utilisation des fardeleuses

Mesures générales de prévention pour l utilisation des fardeleuses la fardelese Les fardeleses, machines semi-atomatiqes d emballage de palettes, assi nommées palettisers o «wrapeses» sont d sage corant dans le secter de l imprimerie. On s en sert por envelopper d ne

Plus en détail

Théorème de Poincaré - Formule de Green-Riemann

Théorème de Poincaré - Formule de Green-Riemann Chpitre 11 Théorème de Poincré - Formule de Green-Riemnn Ce chpitre s inscrit dns l continuité du précédent. On vu à l proposition 1.16 que les formes différentielles sont bien plus grébles à mnipuler

Plus en détail

McAfee Firewall Enterprise Control Center

McAfee Firewall Enterprise Control Center Guie e émrrge rpie Révision A MAfee Firewll Enterprise Control Center version 5.3.1 Ce guie e émrrge rpie fournit es instrutions générles sur l onfigurtion e MAfee Firewll Enterprise Control Center. 1

Plus en détail

Menu outils de navigation mennavi.htm

Menu outils de navigation mennavi.htm Pge de lncement index.htm Voici l représenttion schémtique de l structure du site Wllonie, toutes les crtes en mins... Pge d ccueil win.htm nevs générl menwin.htm À propos de l structure des données :

Plus en détail

Solutions électriques VELUX

Solutions électriques VELUX Solutions életriques VELUX Les produits életriques VELUX utilisent l tehnologie io-homeontrol, protoole de ommunition sns fil séurisé, prtgé ve de grnds frints dns l univers du Bâtiment. Les téléommndes

Plus en détail

United Nations Educational Scientific and Cultural Organization and International Atomic Energy Agency

United Nations Educational Scientific and Cultural Organization and International Atomic Energy Agency XA0101357 IC/IR/2001/8 INTERNAL REPORT (Limite Distriution) Unite Ntions Eutionl Sientifi n Culturl Orgniztion n Interntionl Atomi Energy Ageny THE ABDUS SALAM INTERNATIONAL CENTRE FOR THEORETICAL PHYSICS

Plus en détail

l appareil et vérifier les composants Module tambour-cartouche de toner (pré-installé)

l appareil et vérifier les composants Module tambour-cartouche de toner (pré-installé) Guide d instlltion rpide Commener MFC-8510DN MFC-8520DN Commenez pr lire le Guide de séurité du produit, puis suivez ttentivement l proédure d instlltion et de onfigurtion dérite dns e Guide d'instlltion

Plus en détail

Microphones d appels Cloud avec message pré-enregistrés intégré

Microphones d appels Cloud avec message pré-enregistrés intégré Microphones d appels Clod avec message pré-enregistrés intégré Clearly better sond Modèles PM4-SA et PM8-SA Description générale Les microphones d appels nmériqes Clod de la gamme PM-SA ont été développés

Plus en détail

Guide d utilisation Abonnement au calendrier des commissions SOMMAIRE 1 1. PREAMBULE 2 2. ABONNEMENT AU CALENDRIER DES COMMISSIONS 2

Guide d utilisation Abonnement au calendrier des commissions SOMMAIRE 1 1. PREAMBULE 2 2. ABONNEMENT AU CALENDRIER DES COMMISSIONS 2 Abnnement a alendrier des mmissins Gide d tilisatin Abnnement a alendrier des mmissins Smmaire SOMMAIRE 1 1. PREAMBULE 2 2. ABONNEMENT AU CALENRIER ES COMMISSIONS 2 3. MISE A JOUR U CALENRIER ES COMMISSIONS

Plus en détail

1ère partie «COMMISSARIAT A L'ENERGIE ATOMIQUE DEFINITIONS ET TRAITEMENTS DES FONCTIONS BINAIRES. René-Louis VALLEE

1ère partie «COMMISSARIAT A L'ENERGIE ATOMIQUE DEFINITIONS ET TRAITEMENTS DES FONCTIONS BINAIRES. René-Louis VALLEE O '.v.v.v.v..v.v.v.v. «' V.V.V.V _ _ - -' """ ^ " " REMIER MINISTRE «OMMISSRIT L'ENERGIE TOMIQUE IU (J E -R. 3534 (I) 9. NLYSE INIRE ère prtie EINITIONS ET TRITEMENTS ES ONTIONS INIRES pr René-Louis VLLEE

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir en math

Tout ce qu il faut savoir en math Tout ce qu il fut svoir en mth 1 Pourcentge Prendre un pourcentge t % d un quntité : t Clculer le pourcentge d une quntité pr rpport à une quntité b : Le coefficient multiplicteur CM pour une ugmenttion

Plus en détail

AMC2 - (Contrôleur d'accès modulaire - Access Modular Controller)

AMC2 - (Contrôleur d'accès modulaire - Access Modular Controller) Engineered Soltions AMC2 - (Contrôler d'accès modlaire - Access Modlar Controller) AMC2 - (Contrôler d'accès modlaire - Access Modlar Controller) www.boschsecrity.fr Gestion intelligente des accès por

Plus en détail

Pour développer votre entreprise. Compta LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI!

Pour développer votre entreprise. Compta LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI! Pour développer votre entreprise Compt Avec EBP Compt, vous ssurez le suivi de l ensemble de vos opértions et exploitez les données les plus complexes en toute sécurité. Toutes les fonctionnlités essentielles

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Connaître Rédire Aménager Informer

Plus en détail

Estimation des incertitudes sur les erreurs de mesure.

Estimation des incertitudes sur les erreurs de mesure. Estmto des certtdes sr les errers de mesre. I. Itrodcto : E sceces epérmetles, l este ps de mesres ectes. Celle-c e pevet être q etchées d errers pls o mos mporttes selo le protocole chos, l qlté des strmets

Plus en détail

Transfert. Logistique. Stockage. Archivage

Transfert. Logistique. Stockage. Archivage Trnsfert Logistique Stockge Archivge Trnsfert, logistique, stockge Pour fire fce ux nouveux enjeux, il est importnt de pouvoir compter sur l'expertise d'un spéciliste impliqué à vos côtés, en toute confince.

Plus en détail

Système isolateur de ligne de haut-parleurs

Système isolateur de ligne de haut-parleurs Systèmes de commnications Système isolater de ligne de hat-parlers Système isolater de ligne de hat-parlers www.boschsecrity.fr Fornit des bocles de hat-parler redondantes por les systèmes de sonorisation

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mthémtiques nnée 2009-2010 Chpitre 2 Le prolème de l unicité des solutions 1 Le prolème et quelques réponses : 1.1 Un exemple Montrer que l éqution différentielle :

Plus en détail

Comment évaluer la qualité d un résultat? Plan

Comment évaluer la qualité d un résultat? Plan Comment évaluer la qualité d un résultat? En sienes expérimentales, il n existe pas de mesures parfaites. Celles-i ne peuvent être qu entahées d erreurs plus ou moins importantes selon le protoole hoisi,

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX PRIVATE CLOUDS

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX PRIVATE CLOUDS EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX PRIVATE CLOUDS Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12387.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié en Mai, 2014 EMC estime

Plus en détail

DIVAR AN 3000 960H RT APP. Vidéo DIVAR AN 3000. www.boschsecurity.fr. 960H RT haute résolution sur sortie HDMI

DIVAR AN 3000 960H RT APP. Vidéo DIVAR AN 3000. www.boschsecurity.fr. 960H RT haute résolution sur sortie HDMI Vidéo www.boschsecrity.fr 960H RT APP 960H RT hate résoltion sr sortie HDMI Prise en charge des périphériqes mobiles (ios, Android) Notification des alarmes à distance Fonction résea por la visalisation,

Plus en détail

Le travail c est la santé... bien se positionner devant son écran, c est aussi la conserver!

Le travail c est la santé... bien se positionner devant son écran, c est aussi la conserver! Santé et travail sr poste informatisé bonnes postres et bonnes pratiqes Le travail c est la santé... bien se positionner devant son écran, c est assi la conserver! www.simt.fr Santé et prévention a bénéfice

Plus en détail

TD: Transformée de Fourier

TD: Transformée de Fourier TD: Transformée de Forier Définition + Soit ne fonction complee f de la variable réelle Si elle est de carré sommable, c est-à-dire si l intégrale f( d converge (on se reportera a cors de mathématiqes

Plus en détail

TUBES ET PROFILS CREUX

TUBES ET PROFILS CREUX TUBES GAZ SOUDÉS SÉRIE LÉGÈRE DITS «TARIF 1 et 2» Norme de référene : NF EN 10255 (ex NF A 49-145) Nune : S195T Étt de surfe : noir ou glvnisé ÉPAISSEUR DÉNOMINATION en poues Tubes noirs lisses MASSE LINÉIQUE

Plus en détail

CONNECTIVITÉ SÉRIE ETHERNET INDUSTRIEL. www.adm21.fr

CONNECTIVITÉ SÉRIE ETHERNET INDUSTRIEL. www.adm21.fr CONNECTIVITÉ SÉRIE ETHERNET INDUSTRIEL CONNECTIVITÉ SÉRIE ETHERNET & WIFI INDUSTRIEL Cartes mltiports séries asynchrones et synchrones Servers de voies séries sr IP et Wifi Modles embarqés série / IP Modles

Plus en détail

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS TIPI Titres Payables par Internet Un novea service por faciliter les paiements Un moyen de paiement adapté à la vie qotidienne TIPI :

Plus en détail

RadioCommunications CDMA

RadioCommunications CDMA Conservtoire tionl es Arts et Métiers Cours u Conservtoire tionl es Arts et Métiers RioCommunitions CDMA (Version 7) Mihel Terré terre@nmfr Eletronique C4 / Conservtoire tionl es Arts et Métiers Les performnes

Plus en détail

Quick Start Guide Touch Tone Capture. Guide de démarrage rapide Saisie à l aide du clavier

Quick Start Guide Touch Tone Capture. Guide de démarrage rapide Saisie à l aide du clavier Qick Start Gide Toch Tone Captre Gide de démarrage rapide Saisie à l aide d clavier 1 Getting Started To help yo get started, this gide otlines some of the most common transactions for the Toch Tone Captre

Plus en détail

gfaubert septembre 2010 1

gfaubert septembre 2010 1 Notes de cours Pour l e secondire Compiltion et/ou crétion Guyline Fuert Septemre 00 gfuert septemre 00 Géométrie------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE L' Algère de BOOLE L'lgère de Boole est l prtie des mthémtiques, de l logique et de l'électronique qui s'intéresse ux opértions et ux fonctions sur les vriles logiques. Le nom provient de George Boole.

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SQL SERVER 2012

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SQL SERVER 2012 EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SQL SERVER 2012 Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12307.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés.

Plus en détail

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL Fiche ors Thème : Elecricié Fiche 5 : Dipôle e dipôle Plan de la fiche Définiions ègles 3 Méhodologie I - Définiions oran élecriqe : déplacemen de charges élecriqes q a mesre d débi de charges donne l

Plus en détail

Plan de formation pour l Ordonnance sur la formation professionnelle initiale réalisateur publicitaire

Plan de formation pour l Ordonnance sur la formation professionnelle initiale réalisateur publicitaire 79614 Plan de formation por l Ordonnance sr la formation professionnelle initiale réalisater pblicitaire Partie A Compétences opérationnelles Partie B Grille horaire Partie C Procédre de qalification Partie

Plus en détail

Extrait basse définition du Catalogue www.prudhomme-trans.com

Extrait basse définition du Catalogue www.prudhomme-trans.com REOMMNDTIONS GÉNÉRLES Les données indiquées le sont pour une utilisation selon les règles de l art et en particulier elles s entendent pour des charges : Equilibrées Egalement réparties Sans porte à faux

Plus en détail

essais dossier Oser s équi Prothèses auditives

essais dossier Oser s équi Prothèses auditives essis dossier u LES AUDIOPROTHÉSISTES AU BANC D ESSAI p. 46 u UN APPAREIL ADAPTÉ À VOS BESOINS p. 50 u FAIRE BAISSER LA FACTURE? PAS SI SIMPLE p. 52 Prothèses uditives Oser s équi AUDIOPROTHÉSISTES Fe

Plus en détail

638604 CTC Generic 815446 LITHO FLEXO. PANTONE 000 05a mm/dd/yy xxxxxx. PANTONE 000 06a mm/dd/yy xxxxxx PANTONE 000. 07a mm/dd/yy xxxxxx.

638604 CTC Generic 815446 LITHO FLEXO. PANTONE 000 05a mm/dd/yy xxxxxx. PANTONE 000 06a mm/dd/yy xxxxxx PANTONE 000. 07a mm/dd/yy xxxxxx. Trez un erle de po (5, mm) de dimètre u entre du ord de l porte. " /" 9/6" /8" 5 5 0 5 POUR DISTANCE D ENTRÉE de /8 po (60 mm) Pliez e grit sur l ligne pointillée et plez elle-i sur l ngle de l porte POUR

Plus en détail

semestre 3 des Licences MISM annnée universitaire 2004-2005

semestre 3 des Licences MISM annnée universitaire 2004-2005 MATHÉMATIQUES 3 semestre 3 des Licences MISM nnnée universitire 24-25 Driss BOULARAS 2 Tble des mtières Rppels 5. Ensembles et opértions sur les ensembles.................. 5.. Prties d un ensemble.........................

Plus en détail

EY-BU 292 : interface Ethernet novanet, modunet292

EY-BU 292 : interface Ethernet novanet, modunet292 Fiche technique 96.015 EY-BU 292 : interfce, Votre tout en mtière d'efficcité énergétique SAUTER EY-modulo 2 intégré dns l technologie IP connue Crctéristiques Produit de l fmille de systèmes SAUTER EY-modulo

Plus en détail

Les qualifications INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES. Forage géothermique. Solaire thermique. Aérothermie et géothermie

Les qualifications INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES. Forage géothermique. Solaire thermique. Aérothermie et géothermie INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES Les qalifications Edition jillet 2014 Solaire thermiqe Forage géothermiqe Solaire photovoltaïqe Bois énergie Aérothermie et géothermie Les énergies renovelables : des

Plus en détail

ROBOTUNITS - THE MODULAR AUTOMATION SYSTEM. 16x40 40x40 40x80 80x80 40x40 40x80 50x50 50x100 50x200 100x100 100x200 25x200 lean lean

ROBOTUNITS - THE MODULAR AUTOMATION SYSTEM. 16x40 40x40 40x80 80x80 40x40 40x80 50x50 50x100 50x200 100x100 100x200 25x200 lean lean ROBOTUNITS - THE MODULAR AUTOMATI SYSTEM Prox Technologies is the uthorized distriutor of Rootunits in Cnd, providing wide rnge of extrusions, technicl support nd design engineering. We hve the tem expertise

Plus en détail

Créer des jeux avec GLUP

Créer des jeux avec GLUP Créer des jeux vec GLUP GLUP (générteur ludopédgogique) est un service en ligne du CRDP de l cdémie de Versilles. Il permet de trnsformer des exercices à se de texte en mini-jeux téléchrgeles. Les jeux

Plus en détail

REGLEMENT DU CLASSEMENT NATIONAL

REGLEMENT DU CLASSEMENT NATIONAL REGLEMET DU CLASSEMET ATIOAL / Les règles indiquées ici sont celles utilisées pour clculer les ttributions de points de l sison -. I. PRICIPES DE BASE Le clssement ntionl de l F.F.B. est le seul uquel

Plus en détail

Dome Conference HD. Vidéo Dome Conference HD. www.boschsecurity.fr. Résolutions HD 1080p et 720p. Sortie standard HD-SDI

Dome Conference HD. Vidéo Dome Conference HD. www.boschsecurity.fr. Résolutions HD 1080p et 720p. Sortie standard HD-SDI Vidéo Dome Conference Dome Conference www.boschsecrity.fr Résoltions 1080p et 720p Zoom x160 (optiqe x10/nmériqe x16) Sortie standard -SDI Contrôle et configration via Ethernet Option ligne de trame por

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE POUR LES SERRURES D ENTRÉE À CLÉ EXTÉRIEURES VERROUILLABLES, À POIGNÉE DE BRINKS HOME SECURITY. POUR LES PORTES DE

Plus en détail

Email Academy 2012. Florence Consultant 231 Route des Camoins 13011 Marseille Siret : 43214620700035 - N formateur : 93130994113

Email Academy 2012. Florence Consultant 231 Route des Camoins 13011 Marseille Siret : 43214620700035 - N formateur : 93130994113 Email Academy 2012 L'emailing et les noveax canax internet La législation de l'emailing et des bases de données Vendre par l'emailing Améliorer la délivrabilité de ses emailing Développer son email en

Plus en détail

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES I. Précision d'une mesure directe Une mesure directe est une mesure lue sur un ppreil de mesure. Le résultt d'une mesure directe n'est jmis connu de fçon prfitement excte.

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CONTRAT

PRÉSENTATION DU CONTRAT PRÉSENTATION DU CONTRAT 2 L ASSURANCE VIE UN FANTASTIQUE OUTIL DE GESTION PATRIMONIALE Le fait qe l assrance vie soit, depis plsiers décennies, le placement préféré des Français n est certes pas le frit

Plus en détail

DINION capture 5 000. Vidéo DINION capture 5 000. www.boschsecurity.fr. La technologie DINION 2X génère des images nettes, cohérentes et précises

DINION capture 5 000. Vidéo DINION capture 5 000. www.boschsecurity.fr. La technologie DINION 2X génère des images nettes, cohérentes et précises Vidéo DINION captre 5 000 DINION captre 5 000 www.boschsecrity.fr La technologie DINION 2X génère des images nettes, cohérentes et précises Night Captre Imaging System garantit n fonctionnement 24 heres

Plus en détail

La complémentaire santé. des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ. adaptée à vos besoins pour faciliter votre accès aux soins :

La complémentaire santé. des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ. adaptée à vos besoins pour faciliter votre accès aux soins : La complémentaire santé des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ la réponse santé adaptée à vos besoins por faciliter votre accès ax soins : avec le tiers payant por ne pls avancer vos frais

Plus en détail

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3 Reltions binires Mrc SAGE 8 octobre 007 Tble des mtières Amuse gueule Combintoire dns les quotients 3 Problème d extrém 3 4 Un théorème de point xe 3 5 Sur l conjugisons dns R 3 6 Sur les corps totlement

Plus en détail

Le choix d un contrat d assurance maladie entre traitement et compensation.

Le choix d un contrat d assurance maladie entre traitement et compensation. Le choix d n contrat d assrance maladie entre traitement et compensation. F.YAFIL Avril 3 Résmé : L objectif de cet article est de prendre en considération les différentes formes qe pevent revêtir les

Plus en détail

LANGAGES - GRAMMAIRES - AUTOMATES

LANGAGES - GRAMMAIRES - AUTOMATES LANGAGES - GRAMMAIRES - AUTOMATES Mrie-Pule Muller Version du 14 juillet 2005 Ce cours présente et met en oeuvre quelques méthodes mthémtiques pour l informtique théorique. Ces notions de bse pourront

Plus en détail

Guide d'utilisation Easy Interactive Tools Ver. 2

Guide d'utilisation Easy Interactive Tools Ver. 2 Guide d'utilistion Esy Interctive Tools Ver. 2 Guide d'utilistion Esy Interctive Tools Ver.2 Présenttion de Esy Interctive Tools 3 Crctéristiques Fonction de dessin Vous pouvez utiliser Esy Interctive

Plus en détail

VOLETS ROULANTS CAISSONS PRÉFORMÉS VENDÔMOISE DE FERMETURES. Excellente. isolation. Durable LES CAISSONS PRÉFORMÉS SONT UTILISÉS POUR ÊTRE INTÉGRÉS :

VOLETS ROULANTS CAISSONS PRÉFORMÉS VENDÔMOISE DE FERMETURES. Excellente. isolation. Durable LES CAISSONS PRÉFORMÉS SONT UTILISÉS POUR ÊTRE INTÉGRÉS : Caisson COFFRÉLITE VOLETS ROULANTS Caisson BRIQUÉLITE Les coffres de volets rolants préfabriqés sont réalisés par molage de polystyrène expansé armé dont les ailes sont revêtes de plaqes de fibragglo o

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SHAREPOINT 2013

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SHAREPOINT 2013 EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SHAREPOINT 2013 Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12308.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié en

Plus en détail

GUIDE DU PROPRIETAIRE SOLIDAIRE

GUIDE DU PROPRIETAIRE SOLIDAIRE GUIDE DU PROPRIETAIRE SOLIDAIRE En Rhône-Alpes les clés por ne location sereine et solidaire Edito «J ai n logement, qe je sohaite loer, mais je vex l assrance d ne bonne gestion par n organisme et srtot

Plus en détail

Cours d Analyse IV Suites et Séries de fonctions

Cours d Analyse IV Suites et Séries de fonctions Université Clude Bernrd, Lyon I Licence Sciences, Technologies & Snté 43, boulevrd 11 novembre 1918 Spécilité Mthémtiques 69622 Villeurbnne cedex, Frnce L. Pujo-Menjouet pujo@mth.univ-lyon1.fr Cours d

Plus en détail

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus Nations Unies Conseil éonomique et soial Distr. générale 31 mars 2015 Français Original: anglais ECE/CES/2015/26 Commission éonomique pour l Europe Conférene des statistiiens européens Soixante-troisième

Plus en détail

3 LES OUTILS DE DESCRIPTION D UNE FONCTION LOGIQUE

3 LES OUTILS DE DESCRIPTION D UNE FONCTION LOGIQUE 1GEN ciences et Techniques Industrielles Pge 1 sur 7 Automtique et Informtiques Appliquées Génie Énergétique Première 1 - LA VARIABLE BINAIRE L électrotechnique, l électronique et l mécnique étudient et

Plus en détail

12Planet ConferenceServer

12Planet ConferenceServer Présenttion solution 12Plnet ConferenceServer Orgniser des conférences, débts ou interviews en temps réel sur le Web ou sur votre Intrnet ConferenceServer principles fonctionnlités Fonction de modértion

Plus en détail

pour toute la famille

pour toute la famille La gamme santé solidaire por tote la famille CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ Nos sommes ne vraie mtelle à bt non lcratif. À tot moment, nos vos en donnons les preves : pas de sélection à l entrée

Plus en détail

Facilité d'utilisation et usages des MMS sur les mobiles

Facilité d'utilisation et usages des MMS sur les mobiles Facilité d'tilisation et sages des MMS sr les mobiles Mobilité & Ubiqité 2004 Rachel Demmiex & Farid Habboche (France Télécom R&D - Lannion) Le présent docment contient des informations qi sont la propriété

Plus en détail

Réalisez des simulations virtuelles avec des outils de test complets pour améliorer vos produits

Réalisez des simulations virtuelles avec des outils de test complets pour améliorer vos produits SOLIDWORKS Simlation Réalisez des simlations virtelles avec des otils de test complets por améliorer vos prodits SOLUTIONS DE SIMULATION SOLIDWORKS Les soltions de simlation SOLIDWORKS permettent à tot

Plus en détail

La plateforme Next Generation Mini guide

La plateforme Next Generation Mini guide L plteforme Next Genertion Mini guie Ce guie onis été réé pour vous permettre e vous fmiliriser rpiement ve les nomreuses fontionnlités et outils isponiles sur l plteforme Next Genertion. Apprenez où trouver

Plus en détail

annexes circulaire interministérielle n DGUHC 2007-53 du 30 novembre 2007

annexes circulaire interministérielle n DGUHC 2007-53 du 30 novembre 2007 annexes circlaire interministérielle n DGUHC 2007-53 d 30 novembre 2007 relative à l accessibilité des établissements recevant d pblic, des installations overtes a pblic et des bâtiments d habitation Annexes

Plus en détail

AVEC LA DOUANE PRODUIRE EN FRANCE. # produireenfrance. Présentation des entreprises participant aux tables rondes. Octobre 2014 - Bercy

AVEC LA DOUANE PRODUIRE EN FRANCE. # produireenfrance. Présentation des entreprises participant aux tables rondes. Octobre 2014 - Bercy 16 Octobre 2014 - Bercy PRODUIRE EN FRANCE AVEC LA DOUANE Présentation des entreprises participant ax tables rondes # prodireenfrance Live tweet sr le compte officiel de la doane @doane_france la doane

Plus en détail

Choix binaires avec influences sociales : mode d emploi et conséquences économiques

Choix binaires avec influences sociales : mode d emploi et conséquences économiques Choix binires vec influences sociles : mode d emploi et conséquences économiques Denis Phn * * CREM UMR CNRS 6, Université de Rennes /3/5 Résumé : Cette note propose une synthèse de quelques trvux conscrés

Plus en détail

Influence du milieu d étude sur l activité (suite) Inhibition et activation

Influence du milieu d étude sur l activité (suite) Inhibition et activation Influence du milieu d étude sur l ctivité (suite) Inhibition et ctivtion Influence de l tempérture Influence du ph 1 Influence de l tempérture Si on chuffe une préprtion enzymtique, l ctivité ugmente jusqu

Plus en détail

Note synthétique sur le problème des libéralités

Note synthétique sur le problème des libéralités Note synthétiqe sr le problème des libéralités Note réalisée à partir d Rapport sr les conditions de travail illégales des jenes cherchers, remis le 6 février 2004 à madame Haigneré, ministre délégée à

Plus en détail