Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert"

Transcription

1 Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert RAPPORT DU PRÉSIDENT SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE D ASSAINISSEMENT ANNÉE 2012 Douglas ZENI STRATORIAL FINANCES 28, rue de Naples PARIS Tél : Fax : wwwstratorial-financesfr Page 1

2 Service public d eau potable PRÉAMBULE Le Code Général des Collectivités Territoriales prévoit la présentation par le Président au conseil syndical du rapport annuel sur le prix et sur la qualité du service public d assainissement (art L ) Ce rapport a été établi conformément aux dispositions notamment du décret du 6 mai 1995 et de l arrêté du 2 mai 2007 relatif aux rapports annuels sur le prix et la qualité du service public d assainissement, sur la base des données disponibles Ce rapport vise à rendre compte de : La consistance et la performance du service rendu Les aspects financiers de la gestion du service La conformité du service à la réglementation Page 2

3 SOMMAIRE Caractéristiques techniques du service Page 4 Tarification et recettes du service Page 18 Indicateurs de performance Page 23 Indicateurs supplémentaires Page 30 Financement des investissements Page 38 Actions de solidarité et de coopération décentralisée dans Page 41 le domaine de l eau Projets à l étude Page 45 Page 3

4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DU SERVICE Page 4

5 Présentation du territoire desservi Le Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable regroupe 8 communes autour de Questembert (Larre, Le Cours, Le Guerno, Limerzel, Marzan, Molac, Peaule, Questembert) Le syndicat exerce les compétences eau potable (distribution) et assainissement (collectif et non-collectif) Page 5

6 PRÉSENTATION DU TERRITOIRE DESSERVI Niveau de gestion du service Le service est géré au niveau syndical Nom de la collectivité Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert Caractéristiques Type de Collectivité : Syndicat intercommunal Compétences liées au service Collecte et traitement des eaux usées Page 6

7 MODE DE GESTION DU SERVICE Il s agit d une délégation du service public : Affermage Nom du délégataire : SAUR Périmètre du service : Larre, Le Cours, Le Guerno, Limerzel, Marzan, Molac, Peaule, Questembert Date d effet du contrat : 01/01/2008 Durée du contrat : 12 ans Date d échéance : 31/12/2019 Avenant 1 du 7 octobre 2010 : Mise en place du traitement des surconsommations (garantie fuites) au contrat et au règlement de service Avenant 2 du 13 novembre 2012 : Intégration de nouveaux ouvrages (STEP Molac et 4 PR) Révision des tarifs de base Page 7

8 MISSIONS RÉALISÉES PAR LE DÉLÉGATAIRE Entretien et réparations des ouvrages Curage et ITV des canalisations Visite périodique des postes de relèvement et de la STEP Nettoyage préventif des avaloirs et grilles Réalisation des branchements (hormis renforcement et extension) La gestion des boues et sous produits Renouvellement : remplacement à l identique du matériel électromécanique Télésurveillance des ouvrages et intervention en cas de défaut 7j/7, 24h/24 Gestion clientèle Rédaction annuelle d un Compte Rendu Technique et du CARE Page 8

9 ESTIMATION DE LA POPULATION DESSERVIE ET CONVENTIONS DE DÉVERSEMENT Est ici considéré comme un habitant desservi toute personne y compris les résidents saisonniers domiciliée dans une zone où il existe à proximité une antenne du réseau public d'assainissement collectif sur laquelle elle est ou peut être raccordée Le nombre d habitants desservis par le service public d assainissement collectif du SIAEP de Questembert n a pas été renseigné par le délégataire Le service dessert abonnés Le service a établi ou est en train d établir 3 conventions de déversement d effluents industriels : Trace export Piscine CC Questembert Patissnack (en cours de signature) Page 9

10 LE NOMBRE D ABONNÉS ET VOLUMES Les abonnés domestiques et assimilés sont ceux redevables à l Agence de l eau au titre de la pollution de l eau d origine domestique en application de l article L du Code de l environnement Le tableau ci-dessous récapitule les données du syndicat de la Région de Questembert pour les 2 derniers exercices : % Nombre d'abonnés (clients desservis) ,0% Assiette de la redevance (m3 ) ,7% Volume par abonné On note une légère baisse de l assiette de la redevance alors que le nombre d abonné est en hausse de 2% La consommation moyenne par abonné est en baisse (73m3/abonné/an) Page 10

11 LINÉAIRE DE RÉSEAU DE COLLECTE Linéaire de réseau de collecte en (ml) Gravitaire ,1% dont séparatif ,4% dont unitaires 512 0,6% Canalisations de refoulement ,9% dont séparatif ,0% dont unitaires - 0,0% Toral réseaux Le total du linéaire de réseau de collecte du service public d assainissement collectif est de ml, dont ml de réseau gravitaire (91% du total), ml de réseau de refoulement (9% du total) Les réseaux unitaires forment une très faible part du patrimoine de la collectivité (512 ml soit moins de 1%) Page 11

12 LES DISPOSITIFS D ÉPURATION Les filtres à sables : Ces installations sont au nombre de deux et leur capacité de traitement reste limitée Filtres à sable (Le Cours) Filtre à sables plantés (Molac) Date de mise en service Capacité nominale EH 150 EH EH Capacité nominale en débit 22,5 m3/j 150,0 m3/j Capacité nominale en DBO5 9 kg/j 60 kg/j Capacité nominale en DCO 18 kg/j 150 kg/j Nature de l effluent Domestique séparatif Domestique séparatif Description Filtres à sable Filtres à sable plantés Filière eau Autre filière Traitement secondaire Filière boues - - Equipement de télésurveillance Non Oui Groupe électrogène Non Non Milieu récepteur Ruisseau Ruisseau du Calvaire Page 12

13 LES DISPOSITIFS D ÉPURATION Les lagunes : Ces installations sont au nombre de trois et leur capacité de traitement reste limitée Lagunages du Bourg St Michel (Le Guerno) Lagunes route de Peaule (Limerzel) Lagunes route Le Cours (Larre) Date de mise en service Capacité nominale EH 500 EH 500 EH 300 EH Capacité nominale en débit 60,0 m3/j 75,0 m3/j 45,0 m3/j Capacité nominale en DBO5 24 kg/j 30 kg/j 18 kg/j Capacité nominale en DCO 48 kg/j 60 kg/j 36 kg/j Nature de l effluent Domestique séparatif Domestique séparatif Domestique séparatif Description Lagunages Lagunages Lagunages Filière eau Traitement secondaire Traitement secondaire Traitement secondaire Filière boues Equipement de télésurveillance Non Non Non Groupe électrogène Non Non Non Milieu récepteur Ruisseau Ruisseau Ruisseau Page 13

14 LES STATIONS D ÉPURATION Les stations d épuration : Les 3 stations d épuration permettent de réaliser un traitement plus poussé La station principale de Beau Soleil permet également de traiter certains rejets industriels STEP de Beau Soleil (Marzan) STEP de Pont Saillant (Peaule) STEP Du Maguero (Questembert) Date de mise en service Capacité nominale EH EH EH EH Capacité nominale en débit 510,0 m3/j 311,0 m3/j 1 345,0 m3/j Capacité nominale en DBO kg/j 149 kg/j 420 kg/j Capacité nominale en DCO kg/j 265 kg/j kg/j Nature de l effluent Domestique industriels séparatif Domestique séparatif Domestique séparatif Description STEP STEP STEP Boues activées Filière eau Traitement secondaire Traitement secondaire Traitement secondaire Filière boues Equipement de télésurveillance Oui Oui Oui Groupe électrogène Non Non Oui Milieu récepteur Ruisseau Ruisseau Ruisseau du Tohon Page 14

15 LES POSTES DE RELÈVEMENT Année Capacité Volume relevé Nb de Groupe Télésurveillance nominale (estimé) surverses électrogène Commune PR rue Glescouet m3/h m3 oui non Le Guerno PR Bodien 2012 oui non Limerzel PR Keristin m3/h - 1 oui non Marzan PR Kermestre m3/h m3 2 oui non Marzan PR rue des Mimosas m3 oui non Marzan PR ZAC de Kertuy 2012 oui non Marzan PR du Calvaire m3/h m3 oui non Molac PR Chemin de Kermoisan m3/h m3 6 oui non Peaule PR Lot les 4 saisons m3/h m3 oui non Peaule PR Bel Air Parc Bego m3/h m3 4 oui non Questembert PR Bocaran m3/h m3 1 oui non Questembert PR Bocquenay m3/h non non Questembert PR de Celac m3/h m3 12 oui non Questembert PR de Kervault m3/h m3 oui non Questembert PR et BT Pont Plat m3 26 oui non Questembert PR Kerdin m3/h m3 0 oui non Questembert PR Le Collège m3/h m3 oui non Questembert PR Lenruit m3/h m3 27 oui non Questembert PR Lotissement Fardel m3 8 oui non Questembert PR ZA Kervault Sud Est m3/h 60 m3 oui non Questembert Le service dispose de 20 PR dont deux ont étés mis en service en 2012 (PR Bodien à Limerzel, et PR ZAC de Kertuy) Page 15

16 OPÉRATIONS RÉALISÉES PAR LE DÉLÉGATAIRE Maintenance des équipements : 33 opérations de maintenance ont été réalisées en curatif et 30 en préventif Curage : Réseaux : le délégataire a curé ml, soit plus de 12,5% du linéaire total PR : le délégataire indique également intervenir régulièrement (>1x / an) sur 13 des Postes de relevage Inspection télévisée : Le délégataire a réalisé des inspections télévisées du réseau sur une longueur de 1 044ml principalement à Questembert au niveau de l Avenue de Verdun et du Clos aux Moines Branchements : Contrôles de branchements neufs : Le délégataire a contrôlé 62 branchements Tous sont conformes Enquêtes de conformité : Depuis 2011, le délégataire ne réalise plus de telles enquêtes Les enquêtes de conformité ont été substituées par une campagne de fumigène réalisée en 2013 (15 km inspectés) Travaux neufs : En 2012, le délégataire a réalisé 15 branchements neufs Contrôles réglementaires : Les récipients sous pressions et appareils de levage ont fait l objet d un contrôle de conformité SOCOTEC Page 16

17 Bilan des boues et des sous produits évacués BILAN DES BOUES Volume en m3 Masse en T Matières Sèche en kg Destination STEP de Beau Soleil (Marzan) Épandage STEP de Pont Saillant (Péaule) Épandage STEP du Maguéro (Questembert) Épandage Total Épandage En 2012, l intégralité des boues de la STEP a été évacuée en agriculture de manière conforme à la réglementation Page 17

18 TARIFICATION ET RECETTES DU SERVICE Page 18

19 FACTURES POUR 120 M 3 EAU Part Syndicale Service public d eau potable Factures - SIAEP Questembert Prix unitaire Montant Prix unitaire Montant HT HT HT HT Abonnement (yc compteur) 70,00 70,00 0,0% Consommation (120 m3/an) 120 1, ,00 1, ,00 0,0% Sous-total 1 Qté 01/01/ /01/2013 Variation 120 2, ,00 2, ,00 0,0% % Eau potable : La part revenant au syndicat est restée stable Total eau HT Assainissement Part SAUR Part Syndicale Total assainissement HT Taxes d'environnement 250,00 250,00 0,0% soit prix moyen au m3 2,0833 2,0833 Abonnement (yc compteur) 32,04 32,86 2,6% Consommation (120 m3/an) 120 1, ,55 1, ,35 6,2% Sous-total 2 157,59 166,21 5,5% Abonnement (yc compteur) 31,32 31,64 1,0% Consommation (120 m3/an) 120 1, ,12 1, ,16 1,0% Sous-total , ,44 1, ,80 1,0% 392,03 403,01 2,8% soit prix moyen au m3 3,2669 3,3584 Redevance pollution 120 0, ,40 0, ,20-3,1% Redevance Modernisation Réseaux de Collecte 120 0, ,00 0, ,80 Assainissement : Part délégataire en hausse (+5,5%/m3) La hausse de la part syndicale est limitée (+1%) +2,8% Les redevances sont en baisse (-3,8%) Total taxes HT 62,40 60,00-3,8% soit prix moyen au m3 0,5200 0,5000-3,8% TOTAL Facture Prix total HT ,43 713,01 1,2% TVA à 5,5% ou 7% 44,98 45,73 1,7% Prix total TTC ,41 758,74 1,2% Prix m 3 6,2451 6,3228 1,2% +1,2% 6,32 TTC/m3 en 2013 Page

20 FACTURES POUR 120 M 3 PARTIE ASSAINISSEMENT La part de la syndicale progresse de 1% La part du délégataire est en hausse de 5,5% La part Agence de l Eau est en baisse de 3,8% Globalement les factures assainissement augmentent de 1,9% Le tableau ci-après récapitule les parts respectives : Assainissement % Délégataire 157,59 166,22 5,5% Collectivité 234,44 236,80 1,0% Agence de l'eau 62,40 60,00-3,8% TVA 31,81 32,41 1,9% Total 486,24 495,43 1,9% Page 20

21 BUDGET DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE 2012 Total des produits Produits courants non financiers Ventes d'eau Travaux Remboursement de frais Produits courants financiers 0 Produits exceptionnels 0 Total des charges Charges courantes non financières Charges à caractère général Charges de personnel et assimilées Autres charges de gestion courante Charges courantes financières Intérêts et charges assimilées Charges exceptionnelles 480 Titres annulés 480 Epargne brute Le service dégage une épargne brute de 547 k Page 21

22 CARE NET DU DÉLÉGATAIRE Var PRODUITS nets 423,1 435,4 3% Exploitation du service 422,3 434,6 3% Travaux attribés à titre exclusif 0,0 0,0 nd Produits accessoires 0,7 0,8 14% CHARGES nettes 475,4 470,2-1% Personnel 122,2 121,1-1% Energie électrique 48,4 49,1 1% Produits de traitement 6,1 10,1 66% Analyses 5,2 4,9-6% Sous-traitance, matières et fournitures 137,4 99,4-28% Impôts locaux, taxes et redevances contractuelles 3,5 6,5 86% Autres dépenses d'exploitation 21,7 48,7 124% Dont Télécommunucations, poste et télégestion 6,0 5,7-5% Dont Engins et véhicules 14,9 14,4-3% Dont Informatique et clientèle 10,7 11,7 9% Assurances 1,5 1,9 27% Locaux 6,6 5,9-11% Dont autres dépenses d'exploitation et administrative -17,9 9,0-150% Contribution des services centraux et recherche 40,9 40,8 0% Charges relatives aux renouvellements 87,5 87,2 0% Pour garantie de continuité du service 36,6 34,7-5% Fonds contractuel 50,9 52,6 3% Charges relatives aux investissements du domaine 2,2 2,1-5% Pertes sur créances irrécouvrables&contentieux 0,3 0,3 0% RESULTAT AVANT IMPOT -52,4-34,8-34% Impôts sur les sociétés (calcul normatif) 0,0 0,0 nd RESULTAT -52,4-34,8-34% Les produits augmentent de 3% en 2012 Cette augmentation est liée principalement aux recettes de l exploitation du service Globalement, les charges ont légèrement diminué (-1%) A noter les évolutions significatives des postes de charges suivants : Produits de traitement (+88%) Sous-traitance, matières et fournitures(-28% - curage de lagune) Autres dépenses d exploitation (+124% - Provisions pour le curage de la lagune) Le résultat affiché par le délégataire est négatif (-34,8k en 2012 soit un taux de marge de -8,0%) Ce déficit est en recul par rapport à 2011 Page 22

23 INDICATEURS DE PERFORMANCE Page 23

24 SYNTHÈSE DES PRINCIPAUX INDICATEURS DE PERFORMANCE Principaux indicateurs Valeur Objectif Nombre d'autorisations de déversement 2 3 Quantités de boues issues des ouvrages d'épuration 103,1 TMS Taux de boues issues des ouvrages d'épuration évacuées selon des filières conformes 100% 100% Taux de conformité des ouvrages d'épuration ND 100% Linéaire de réseaux d'eaux usées hors branchements 92,1 km Montant des abandons de créance ou des versements à un fonds de solidarité du service de l'assainissement collectif 0 Recommandation / Commentaire Convention en cours de conclusion PATISSNACK Conformité de l'évacuation des boues Indice de connaissance et de gestion patrimoniale des réseaux Indice bon Points noirs sur le réseau /100km 14,1 <10 Points noirs nombreux % du linéaire de canalisations inspectés par caméra 1,1% 10% Le niveau est faible % du linéaire de canalisations curées 12,5% 10% Niveau bon Taux moyen de renouvellement de canalisations Données collectivité à transmettre Durée d'extinction de la dette de la collectivité 3,1 <10 ans Taux d'impayés HT À surveiller Taux de réclamations pour abonnés 0 A compléter par la collectivité Page 24

25 TAUX DE DESSERTE PAR LE RÉSEAU D ASSAINISSEMENT COLLECTIF Le taux de desserte par le réseau d assainissement correspond au ratio entre le nombre d'abonnés desservis par le réseau d'assainissement collectif et le nombre d'abonnés potentiels déterminé à partir du document de zonage d'assainissement Les données du SIAEP de Questembert sont les suivantes : Taux de desserte par des réseaux de collecte des eaux usées (P2011) Données élémentaires Nombre d'abonnés desservis Nombre d'abonnés potentiels ND ND Valeur ND ND Page 25

26 La valeur de cet indice est comprise entre 0 et 100, avec le barème suivant : Indice de connaissance et de gestion patrimoniale des réseaux 0 pas de plan du réseau ou plans couvrant moins de 95 % du linéaire estimé du réseau de collecte 10 existence d un plan du réseau couvrant au moins 95 % du linéaire estimé du réseau de collecte 20 mise à jour du plan au moins annuelle Les 20 points ci-dessus doivent être obtenus avant que le service puisse bénéficier des points supplémentaires suivants : 10 INDICE DE CONNAISSANCE ET DE GESTION PATRIMONIALE DES RÉSEAUX informations structurelles complètes sur chaque tronçon (diamètre, matériau, année approximative de pose) 10 existence d'une information géographique précisant l'altimétrie des canalisations 10 localisation et description de tous les ouvrages annexes (postes de relèvement, déversoirs, ) 10 dénombrement des branchements pour chaque tronçon du réseau (entre deux regards de visite) 10 définition et mise en œuvre d'un plan pluriannuel d'enquête et d'auscultation du réseau localisation et identification des interventions (curage curatif, désobstruction, réhabilitation, 10 renouvellement) existence d un plan pluriannuel de réhabilitation et de renouvellement (programme détaillé et 10 estimatif sur 3 ans) 10 mise en œuvre d un plan pluriannuel de réhabilitation et de renouvellement des Total 80 L indice de connaissance et de gestion patrimoniale des réseaux du service du SIAEP de Questembert a été estimé à 80 point pour l exercice 2012 Page 26

27 CONFORMITÉ DE LA COLLECTE DES EFFLUENTS Cet indicateur de valeur 0 (non-conforme) ou 100 (conforme) pour chaque système de collecte (ensemble de réseaux aboutissant à une même station) s'obtient auprès des services de la Police de l Eau Un indice de conformité global pour le service est ensuite obtenu en pondérant par l'importance de la charge brute de pollution organique transitant par chaque système Cette information doit être récupérée auprès de la Police de l eau Le délégataire ne fournit pas de donnée sur ce point Page 27

28 CONFORMITÉ DES ÉQUIPEMENTS DES STATIONS DE TRAITEMENT DES EAUX USÉES Les données ci-dessous présentent le résultat des bilans d auto-surveillance du délégataire sur les STEP A noter que seule l Agence de l eau est habilitée à donner une conformité définitive au regard des arrêtés préfectoraux Filtres à sable (Le Cours) Filtre à sables plantés (Molac) Phosphore - - Matières en suspension Conforme Conforme DCO - Conforme DBO5 - Conforme Azote Kjeldhal - Dépassement Azote global Lagunages du Bourg St Lagunes route de Peaule Lagunes route Le Cours (Larre) Michel (Le Guerno) (Limerzel) Phosphore Matières en suspension Dépassement Conforme Conforme DCO Conforme Conforme Conforme DBO5 Conforme Conforme Conforme Azote Kjeldhal Azote global STEP de Beau Soleil STEP de Pont Saillant STEP Du Maguero (Questembert) (Marzan) (Peaule) Phosphore Conforme - Conforme Matières en suspension Conforme Conforme Conforme DCO Conforme Conforme Conforme DBO5 Conforme Conforme Conforme Azote Kjeldhal Azote global Conforme Conforme Page 28

29 TAUX DE BOUES ISSUES DES OUVRAGES D ÉPURATION ÉVACUÉES SELON DES FILIÈRES CONFORMES En 2012, 100% des boues issues des ouvrages d épuration de la SIAEP de Questembert ont été évacuées selon des filières conformes 2012 TNS admis par une filière conforme 103,1 TNS admis par toutes les filières 103,1 Taux de boues issues des ouvrages d'épuration évacuées selon des filières conformes à la réglementation 100% Les boues des 3 STEP boues activées (Beau Soleil, Pont Saillant et Maguéro) font l objet d un épandage Les refus de grilles sont portés en décharge Les graisses collectées à la STEP de Pont Saillant sont incinérées Page 29

30 INDICATEURS SUPPLÉMENTAIRES Page 30

31 TAUX DE DÉBORDEMENT DES EFFLUENTS DANS LES LOCAUX DES USAGERS L'indicateur mesure un nombre d'évènements ayant un impact direct sur les habitants, de par l'impossibilité de continuer à rejeter les effluents au réseau public et les atteintes portées à l'environnement (nuisance, pollution) Il a pour objet de quantifier les dysfonctionnements du service dont les habitants ne sont pas responsables à titre individuel nombre de demandes d indemnisation Taux de débordement des effluents pour 1000 hab = déposées en vue d un dédommagement nombre d habitants desservis *1000 Concernant cet indicateur, les données de la SIAEP de Questembert sont les suivantes : SIAEP Questembert 2012 Nombre de demandes d'indemnisation déposées en vue d'un dédommagement ND Nombre d'habitants desservis Taux de débordement des effluents pour 1000 hab ND Le taux de débordement des effluents n a pas été communiqué par le délégataire Page 31

32 POINTS NOIRS DU RÉSEAU DE COLLECTE Est un point noir tout point du réseau nécessitant au moins deux interventions par an (préventive ou curative), quelle que soit la nature du problème (contre-pente, racines, déversement anormal par temps sec, odeurs, mauvais écoulement, etc) et celle de l'intervention (curage, lavage, mise en sécurité, etc) Sont à prendre en compte les interventions sur les parties publiques des branchements et si l'intervention est nécessitée par un défaut situé sur le réseau public dans les parties privatives des usagers nombre de points noirs Nombre de points noirs ramené à 100 km de réseau = *100 linéaire du réseau de collecte hors branchements Les données du SIAEP de Questembert sont les suivantes : SIAEP de Questembert 2011 Nombre de points noirs 13 Linéaire du réseau de collecte hors branchements (km) Nombre de points noirs ramené à 100 km de réseau 14,1 Le délégataire présente des opérations d hydrocurage répétées (>1x en 2012) sur 13 PR Page 32

33 TAUX MOYEN DE RENOUVELLEMENT DES RÉSEAUX DE COLLECTE Cet indicateur concerne le seul réseau de collecte, et en aucun cas le réseau de transport Ce taux est le quotient, exprimé en pourcentage, de la moyenne sur 5 ans du linéaire de réseau renouvelé par la longueur totale du réseau Le linéaire renouvelé inclut les sections de réseaux remplacées à l identique ou renforcées ainsi que les sections réhabilitées Les interventions ponctuelles effectuées pour mettre fin à un incident localisé en un seul point du réseau ne sont pas comptabilisées, même si un élément de canalisation a été remplacé L N + L N-1 + L N-2 + L N-3 + L N-4 Taux moyen de renouvellement = *100 5*linéaire du réseau de desserte En 2012, les extensions de réseau ont concerné une longueur de 1 786ml Page 33

34 INDICE DE CONNAISSANCE DES REJETS EN MILIEU NATUREL L'obtention des 80 premiers points se fait par étape, la deuxième ne pouvant être acquise si la première ne l'est identification sur plan et visite de terrain pour localiser les points de rejet potentiels aux 20 milieux récepteurs évaluation sur carte et sur une base forfaitaire de la pollution collectée en amont de chaque 10 point potentiel enquêtes de terrain pour situer les déversements, témoins de rejet pour en identifier le 20 moment et l'importance mesures de débit et de pollution sur les rejets (cf arrêté du 22/12/1994 relatif à la 30 surveillance des ouvrages) Les 40 points ci-dessous peuvent être obtenus si le service a déjà collecté les 80 points ci-dessus 10 rapport sur la surveillance des réseaux et STEU des agglomérations d'assainissement et ce qui en est résulté 10 connaissance de la qualité des milieux récepteurs et évaluation de l'impact des rejets Evaluation de la pollution déversée par les réseaux pluviaux au milieu récepteur, les émissaires concernés devant drainer au moins 70% du territoire desservi en amont, les paramètres 10 observés étant à minima la pollution organique (DCO) à l azote organique total Pour les secteurs équipés en réseaux unitaires ou mixtes 10 Mise en place d'un suivi de la pluviométrie caractéristique du service d'assainissement et des rejets des principaux déversoirs d'orage Valeur de l indice Exercice 2010 Exercice 2011 ND Page 34

35 DURÉE D'EXTINCTION DE LA DETTE DE LA COLLECTIVITÉ La durée d'extinction de la dette se définit comme la durée théorique nécessaire pour rembourser la dette du service si la collectivité affecte à ce remboursement la totalité de l'autofinancement dégagé par le service ou épargne brute annuelle (recettes réelles dépenses réelles, calculée selon les modalités prescrites par l'instruction comptable M49) Durée d extinction de la dette pour l année de l exercice = encours de la dette au 31/12/N épargne brute annuelle Pour l exercice 2011 les données du SIAEP de Questembert sont les suivantes : Exercice 2012 Encours de la dette en ,23 Epargne brute annuelle en ,79 Durée d extinction de la dette en années 3,1 Page 35

36 TAUX D IMPAYÉS SUR LES FACTURES DE L ANNÉE PRÉCÉDENTE Ne sont ici considérées que les seules factures portant sur l'assainissement collectif proprement dit Sont donc exclues les factures de réalisation de branchements et de travaux divers, ainsi que les éventuels avoirs distribués (par exemple suite à une erreur de facturation ou à une fuite) Toute facture impayée au 31/12/[N] est comptabilisée, quelque soit le motif du non-paiement montant d impayés au titre de l année précédente Taux d impayés sur les factures de l année précédente = tel que connu au 31/12 de l année en cours *100 chiffre d affaires TTC (hors travaux) au titre de l année précédente Les données du SIAEP de Questembert sont les suivantes : Montant d'impayés en k au titre de l'année 2011 tel que connu au 31/12/2012 Chiffre d'affaires TTC facturé (hors travaux) en k au titre de l'année 2011 Taux d'impayés en % sur les factures d'assainissement 2011 Exercice 2012 ND ND ND Le délégataire du service de l assainissement n a pas transmis les données concernant les impayés Page 36

37 TAUX DE RÉCLAMATIONS Cet indicateur reprend les réclamations écrites de toute nature relatives au service de l'assainissement collectif, à l'exception de celles qui sont relatives au niveau de prix (cela comprend notamment les réclamations réglementaires, y compris celles qui sont liées au règlement de service) Il se calcul comme suit : Taux de réclamations = Nombre de réclamations (hors prix laissant une trace écrite *100 Nombre total d abonnés du service Les données du SIAEP de Questembert pour l exercice 2012 sont : 2012 Nombre de réclamations écrites reçues par l opérateur 0 Nombre total d'abonnés du service Taux de réclamations pour 1000 abonnés 0 Le délégataire indique n avoir reçu aucune réclamation en 2012 Néanmoins cette donnée pourrait être complétée par le service du syndicat Page 37

38 FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS Page 38

39 MONTANTS FINANCIERS Le tableau ci-dessous récapitule les montants financiers de la SIAEP de Questembert: Exercice 2012 Montants financiers HT des travaux engagés pendant le dernier exercice budgétaire ,13 Montants des subventions d'investissement obtenues 0 Montants des contributions du budget générales en 0 Au cours de l exercice 2012 le service a engagé des travaux pour une un montant HT de ,13 Le service n a perçu aucune subvention et n a pas eu recours à l emprunt en 2012 Page 39

40 ETAT DE LA DETTE DU SERVICE Exercice 2012 Encours de la dette au 31 décembre N (montant restant dû en ) ,23 Montant remboursé durant l exercice en en capital ,18 en intérêts ,88 Au cours de l exercice 2012, le SIAEP de Questembert a remboursé ses dettes pour un montant de ,06 (dont ,88 d intérêts) Le capital restant dû sur emprunt s élevait à au 31/12/2012 Page 40

41 INVESTISSEMENTS & AMORTISSEMENTS Le tableau ci-après résume l état des immobilisations du SIAEP de Questembert Acquisitions (valeur d'origine) Dont exercice Amortissements au 31/12/2011 Dont exercice Valeur nette comptable au 31/12/ Le montant HT des investissements réalisés au cours de l exercice 2012 s est élevé à Le service a réalisé d amortissements en 2012 Le plan pluriannuel d investissement pour la période est présenté ci-dessous : Page 41

42 ACTIONS DE SOLIDARITÉ ET DE COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE DANS LE DOMAINE DE L EAU Page 42

43 ABANDONS DE CRÉANCES OU VERSEMENTS À UN FOND DE SOLIDARITÉ Cet indicateur a pour objectif de mesurer l'implication sociale du service Entrent en ligne de compte : les versements effectués par la collectivité au profit d'un fonds créé en application de l'article L261-4 du Code de l'action sociale et des familles (Fonds de Solidarité Logement, par exemple) pour aider les personnes en difficulté, les abandons de créances à caractère social, votés au cours de l'année par l'assemblée délibérante de la collectivité (notamment ceux qui sont liés au FSL) Concernant cet indicateur, les données du SIAEP de Questembert sont les suivantes : 2012 Nombre de demandes d'abandon de créance à caractère ND social reçues par le délégataire Montant des abandons de créances ou des versements à un 0 fonds de solidarité par le délégataire ( ) Assiette totale (m3) m3 Le montant de créances ou des versements à un fonds de solidarité était de 0 au titre de l exercice 2012 Page 43

44 OPÉRATIONS DE COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE Peuvent être ici listées les opérations mises en places dans le cadre de l'article L du Code général des collectivités territoriales, lequel ouvre la possibilité aux collectivités locales de conclure des conventions avec des autorités locales étrangères pour mener des actions de coopération ou d'aide au développement Aucune opération de coopération décentralisée Page 44

45 PROJETS À L ÉTUDE Page 45

46 PROPOSITIONS D AMÉLIORATION DU DÉLÉGATAIRE Qualité du produit Priorité Auto-surveillance des lagunages Mise en place de l auto-surveillance sur les lagunes, par la mesure des débits sur l entrée et la sortie (Conforme à l arrêté ministériel du 22 juin 2007) 1 Peaule Station Mise en place d un débitmètre sur le refoulement du poste de tête 1 Marzan Mise en conformité des débitmètres (GC canaux déformés) 1 Dégraisseurs statiques des Refonte des dégraisseurs pour contenir la production de graisse, qui est en lagunes progression 2 Postes de relevage Mise en place de débitmètres sur les principaux postes de relevage 2 Continuité de service Réseau STEP de MAGUERO Questembert Bassin Tampon Maguero Poursuivre la remise à niveau des tampons EU (reste 81) dans le cadre du marché à bons de commande (voir courriers du 08 janvier 2004 et 11 novembre 2004 ainsi que le plan prévisionnel sur 4 ans)cet état sera à mettre à jour en fonction des travaux réalisés par le SIAEP Etudier la possibilité d augmenter la capacité de traitement En 2012 le taux de charge organique est de 75 à 90% Priorité Mise en place d un filet de protection 2 Péaule Etude réseau beaucoup d arrivé d eaux parasites lors des fortes pluviométries 2 Risques environnementaux Priorité Réseau Poursuivre la réhabilitation du réseau suite aux passages caméra 2 Réseau Prévoir le renouvellement, le renforcement et le déplacement du réseau «domestique» dn300 amiante ciment (250ml) situé dans l emprise du domaine privé de l abattoir de MARZAN Réseau en mauvais état et en surprofondeur ; Risque d effondrement Un passage caméra a été réaisé en 2012 Pas de défaut particulier si ce n est une arrivée très importante d eau pluviale venant de l ancien abattoir Page 46

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement collectif Exercice 2014 Commune de Château-Arnoux

Plus en détail

Service de l assainissement collectif

Service de l assainissement collectif Préfecture du Territoire de Belfort D.D.T. 90 Observatoire de l eau et de l assainissement VADE MECUM des indicateurs de contexte et de performance Service de l assainissement collectif Les indicateurs

Plus en détail

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement collectif. Exercice 2014

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement collectif. Exercice 2014 Envoyé en préfecture le 09/12/2015 Reçu en préfecture le 10/12/2015 Affiché le ID : 029-212900021-20151203-2015066-DE Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement collectif

Plus en détail

Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert

Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert RAPPORT DU PRÉSIDENT SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE D EAU POTABLE ANNÉE 2012 Douglas ZENI STRATORIAL FINANCES 28, rue

Plus en détail

SERVICE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF COMPTE-RENDU ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE EXERCICE 2014

SERVICE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF COMPTE-RENDU ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE EXERCICE 2014 SERVICE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF COMPTE-RENDU ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE EXERCICE 2014 Voici les principales informations et commentaires qui concernent le service de l assainissement

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL PRIX ET QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF

RAPPORT ANNUEL PRIX ET QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF L union de Coteba et Sogreah Coteba & Sogreah, same team, enhanced expertise COMMUNE DE CLOHARS-CARNOET PRIX ET QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF EXERCICE 2012 Rapport annuel relatif

Plus en détail

Vous pouvez trouver de l aide à la rédaction du rapport sur le site. http://www.eaudanslaville.fr/

Vous pouvez trouver de l aide à la rédaction du rapport sur le site. http://www.eaudanslaville.fr/ SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF Rapport relatif au Prix et à la Qualité du Service Public d assainissement collectif pour l exercice 2009 présenté conformément à l article L.2224-5 du Code Général

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE

COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE RAPPORT ANNUEL 2012 Page 2 RAPPORT 2012 Caractérisation technique du service Organisation administrative

Plus en détail

2010 (m3) 2011 (m3) Variation. 526 781 551 154 4,42% 2010 2011 Variation 286 549 312 591 8,33% 277 322 206 051-34,59% 275 500 205 501-34,06%

2010 (m3) 2011 (m3) Variation. 526 781 551 154 4,42% 2010 2011 Variation 286 549 312 591 8,33% 277 322 206 051-34,59% 275 500 205 501-34,06% Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE TOULOUGES L ' A r c h i p e l d e s 3 6 C o m m u n e s... Caractéristiques Techniques du

Plus en détail

Rapport annuel. Commune de Sisteron

Rapport annuel. Commune de Sisteron Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d assainissement collectif pour l'exercice 2011 présenté conformément à l article L.2224-5 du code général des collectivités territoriales. Sommaire

Plus en détail

V.1. Montants financiers des travaux engagés pendant le dernier exercice budgétaire, montant des subventions de collectivités ou d organismes publics

V.1. Montants financiers des travaux engagés pendant le dernier exercice budgétaire, montant des subventions de collectivités ou d organismes publics RAPPORT ANNUEL SUR LE PRI ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT Année 2013 Date de publication : Par PLANETA Christophe (Responsable Exploitation), et HOUILLON Christelle (Responsable Administrative

Plus en détail

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 ETABLI EN APPLICATION : - DE LA LOI DU 2 FEVRIER 1995 RELATIVE AU RENFORCEMENT

Plus en détail

Rapport annuel. Commune de CESSON-SEVIGNE

Rapport annuel. Commune de CESSON-SEVIGNE Commune de CESSON-SEVIGNE Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d'eau potable pour l'exercice 2012 présenté conformément à l article L.2224-5 du code général des collectivités territoriales.

Plus en détail

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT Notice de Zonage d assainissement Eaux Usées Commune de LORIENT SOMMAIRE Contexte... 3 Définitions... 3 Rappels réglementaires... 4 Description du plan de zonage d assainissement d eaux usées... 5 Annexe

Plus en détail

OBJET : ADOPTION DU RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT / ANNEE 2013

OBJET : ADOPTION DU RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT / ANNEE 2013 (1/12) DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHONE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ------- Extrait du Registre des Délibérations du CONSEIL MUNICIPAL Arrondissement d Aix-en-Provence -------- Séance du 30 septembre 2014 COMMUNE

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL D'ASSAINISSEMENT DE LA BRESSE- CORNIMONT

SYNDICAT INTERCOMMUNAL D'ASSAINISSEMENT DE LA BRESSE- CORNIMONT SYNDICAT INTERCOMMUNAL D'ASSAINISSEMENT DE LA BRESSE- CORNIMONT Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement collectif Rapport d'activité Exercice 2014 Rapport annuel

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service. Service de l assainissement. Exercice 2014. Commune de Lapoutroie

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service. Service de l assainissement. Exercice 2014. Commune de Lapoutroie Commune de Lapoutroie Service de l assainissement Rapport annuel sur le prix et la qualité du service Exercice 2014 Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d assainissement pour l exercice

Plus en détail

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 1 Sommaire Préambule :...4 1. Caractérisation technique du service :... 5 2 Présentation du territoire desservi :...

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Assistance à maîtrise d'ouvrage pour la mise en place d'une délégation du service d'assainissement de la commune de LA BRUFFIERE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Rapport annuel. S.I.R.G.E.A Syndicat Intercommunal de la Région de Guénange pour l Eau et l Assainissement

Rapport annuel. S.I.R.G.E.A Syndicat Intercommunal de la Région de Guénange pour l Eau et l Assainissement Rapport annuel S.I.R.G.E.A Syndicat Intercommunal de la Région de Guénange pour l Eau et l Assainissement ANNEE 2014 contexte du service contexte du service public de l'assainissement Le présent rapport

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Caractéristiques techniques du service d'eau potable Le service d'eau

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL Caractéristiques techniques du service d'eau potable Le service

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF RAPPORT RELATIF AU PRIX ET A LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF POUR TERRITORIALES

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF RAPPORT RELATIF AU PRIX ET A LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF POUR TERRITORIALES SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF RAPPORT RELATIF AU PRIX ET A LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF POUR L EXERCICE 2013 PRESENTE CONFORMEMENT A L ARTICLE L.2224-5 DU CODE GENERAL

Plus en détail

Table des matières. Rapport sur le Prix et la Qualité du Service -Communauté de communes Haut Val de Sèvre 2014 Page 1

Table des matières. Rapport sur le Prix et la Qualité du Service -Communauté de communes Haut Val de Sèvre 2014 Page 1 Table des matières 1. Le service 2. Estimation du nombre d'habitants desservis par le réseau collectif 3. Nombre d'autorisation de déversement dans le réseau collectif 4. Quantité de boues extraite des

Plus en détail

Caractérisation technique du service

Caractérisation technique du service rapport sur le prix et la qualité du service public de l assainissement non collectif 2012 3 Caractérisation technique du service Présentation du territoire desservi Le service est géré au niveau communal

Plus en détail

1. CONNEXION, MANDATEMENT, PRODUCTION ET MISE EN LIGNE D'UN RPQS

1. CONNEXION, MANDATEMENT, PRODUCTION ET MISE EN LIGNE D'UN RPQS GUIDE DDTM34 de saisie des données annuelles sur le site de l'observatoire national des services publics d'eau et d'assainissement : http://services.eaufrance.fr/ Ce guide se divise en 2 parties : 1. Connexion,

Plus en détail

Commune de Saint Chamond. 7.1.2 Annexes sanitaires Assainissement

Commune de Saint Chamond. 7.1.2 Annexes sanitaires Assainissement Commune de Saint Chamond 7.1.2 Annexes sanitaires Assainissement 1 Le service assainissement collectif concerne la collecte des eaux usées et pluviales de la commune de SAINT CHAMOND et la dépollution

Plus en détail

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004 Service de l Eau Potable Année 2004 1 Ville de VENELLES Comptes rendus d activités Techniques et financières du Service de l Eau Potable Destinataire : Monsieur le Maire de la commune de VENELLES (13770)

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL. Sur le prix et la qualité du service de l Assainissement

RAPPORT ANNUEL. Sur le prix et la qualité du service de l Assainissement 49, avenue de Chantemerle 45 500 GIEN RAPPORT ANNUEL Sur le prix et la qualité du service de l Assainissement ( en application de l article L.2224-5 du Code Général des Collectivités Territoriales) Coullons

Plus en détail

(Station de traitement d Egaules)

(Station de traitement d Egaules) (Station de traitement d Egaules) SOMMAIRE I - DESCRIPTIF 3 1) assainissement syndical 3 2) assainissement collectif communal 4 a) station d épuration et réseau d Egaules 4 b) station d épuration de Viallard

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2011. sur le prix et la qualité du service public de l assainissement. Document élaboré avec l assistance de

RAPPORT ANNUEL 2011. sur le prix et la qualité du service public de l assainissement. Document élaboré avec l assistance de RAPPORT ANNUEL 2011 sur le prix et la qualité du service public de l assainissement Document élaboré avec l assistance de 1. Ce qu il faut retenir en 2011 2. Le service d assainissement collectif 3. La

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL

DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL DEPARTEMENT DE LA SEINE SAINT DENIS ARRONDISSEMENT DU RAINCY CANTON DU BLANC-MESNIL Nombre de Conseillers Municipaux en exercice : 45 200715/SM R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E LIBERTE - EGALITE -

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de l Ourcq Rapport sur le prix et la qualité du SPANC 2012 1

Communauté de communes du Pays de l Ourcq Rapport sur le prix et la qualité du SPANC 2012 1 Communauté de communes du Pays de l Ourcq Rapport sur le prix et la qualité du SPANC 2012 1 PREAMBULE Conformément à l article L.2224-5 du Code Général des Collectivités Territoriales, le Président de

Plus en détail

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MOTTE DU CAIRE- TURRIERS

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MOTTE DU CAIRE- TURRIERS COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MOTTE DU CAIRE- TURRIERS Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2014 Rapport annuel relatif au prix et à la qualité

Plus en détail

VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS REGIE MUNICIPALE DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT

VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS REGIE MUNICIPALE DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS REGIE MUNICIPALE DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE ET DE L ASSAINISSEMENT ANNEE 2014 SOMMAIRE CE

Plus en détail

REVISION DE L ETUDE DE ZONAGE D ASSAINISSEMENT

REVISION DE L ETUDE DE ZONAGE D ASSAINISSEMENT Maître d'ouvrage Commune de MALVILLE Hôtel de Ville Rue Merlerie 44260 MALVILLE REVISION DE L ETUDE DE ZONAGE D ASSAINISSEMENT NOTE DE SYNTHESE Janvier 2014 EF Etudes 4, rue Galilée BP 4114, 44341 BOUGUENAIS

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable COMMUNAUTE DE COMMUNES EURE MADRIE SEINE Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable SERVICE GAILLON, SAINT-AUBIN-SUR-GAILLON, COURCELLES-SUR-SEINE Année 2011 SOMMAIRE I. CARACTERISATION

Plus en détail

Alimentation en eau potable et assainissement

Alimentation en eau potable et assainissement Qualité et cadre de vie Environnement Alimentation en eau potable et assainissement Alimentation en eau potable : Cf : tableau page suivante Assainissement Cf : tableau page suivante Contact Les dossiers

Plus en détail

Rapport Annuel. Sur le Prix et la Qualité. Service Public d Assainissement Non Collectif. - Exercice 2013 -

Rapport Annuel. Sur le Prix et la Qualité. Service Public d Assainissement Non Collectif. - Exercice 2013 - Rapport Annuel Sur le Prix et la Qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif - Exercice 2013 - Rue de La Tuilerie BP 5 24 270 PAYZAC Tél. : 05 53 55 31 32 Fax : 05 53 52 86 70 Courriel : contact@paysdelanouaille.fr

Plus en détail

L observatoire des services publics d eau et d assainissement

L observatoire des services publics d eau et d assainissement L observatoire des services publics d eau et d assainissement Tarification et Financement des investissements Zoom sur la gestion patrimoniale Maria Salvetti Février 2013 Prix de l eau l et de l assainissement

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

Synthèse sur les services d assainissement collectif du département de la Charente

Synthèse sur les services d assainissement collectif du département de la Charente Rapport annuel PREFECTURE DE LA CHARENTE Direction Départementale des Territoires de la Charente Synthèse sur les d assainissement collectif du département de la Charente Copyright 1996-2 Diadème Ingénierie

Plus en détail

SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015

SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015 SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015 PREAMBULE 1) POUR LA PREMIÈRE FOIS EN 2015, LE BUDGET M49 DES SERVICES EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT EST VOTÉ EN HORS TAXES. PAR CONSÉQUENT,

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif

Service Public d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif SIAEPA de SAINT SELVE 1 place de l Eglise - 33650 SAINT MORILLON Tel : 05 56 78 65 88 Fax : 05 56 78 48 55 Mail : siaepa-st-selve.spanc@orange.fr CONVENTION

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE ANNEE 2014 Table des matières 1. Introduction...3 2. Les chiffres clés

Plus en détail

Le rejet des eaux usées

Le rejet des eaux usées 13 Eaux usées, contexte légal et réglementaire Les eaux usées, si elles étaient rejetées dans le milieu sans traitement, pollueraient gravement l environnement et la ressource en eau. En effet, certaines

Plus en détail

JEAN-RAPHAËL BERT CONSULTANT. Audit du contrat d affermage et prospective pour la gestion de l eau potable

JEAN-RAPHAËL BERT CONSULTANT. Audit du contrat d affermage et prospective pour la gestion de l eau potable JEAN-RAPHAËL BERT CONSULTANT Audit du contrat d affermage et prospective pour la gestion de l eau potable Présentation du 6 novembre 2013 PLAN 1. Présentation de l audit du contrat actuel Aspects juridiques

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 La SEVESC assure les services de l eau et de l assainissement de collectivités des départements

Plus en détail

Indicateurs de performance et de conformité

Indicateurs de performance et de conformité Indicateurs de performance et de conformité 16 novembre 2004 Référentiel issu des travaux de l'igd, adopté par la FP2E (ex SPDE) pour les comptes rendus 2004 aux collectivités Service concerné Domaine

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Assainissement

Principales missions opérationnelles : Assainissement Mètres cubes produits par jour : 15 690 m3 Origine : eaux de surface (captage en ruisseaux et étangs) Mode de production : affermage Mode de distribution : affermage Mode d intervention : affermage + régie

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

La vidange est d ailleurs prévue par la loi (Code de la Santé Publique, article 1331-1), et doit être effectuée en moyenne tous les 4 ans.

La vidange est d ailleurs prévue par la loi (Code de la Santé Publique, article 1331-1), et doit être effectuée en moyenne tous les 4 ans. Objet : entretien assainissement individuel Madame, Monsieur, Votre habitation est équipée d un système d assainissement non collectif pour le traitement de vos eaux usées. Le bon fonctionnement de cet

Plus en détail

Autorisation et Convention

Autorisation et Convention Autorisation et Convention Déversement d eaux usées non domestiques dans les réseaux publics de collecte Entreprises et Collectivités : procédures pour être en conformité avec la loi Crédit photo CA Évry

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ANNEE 2014

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ANNEE 2014 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ANNEE 2014 Validé en commission le 27 mai 2015 et approuvé en conseil communautaire le 29 juin 2015 www.bievre-isere.com

Plus en détail

OBJET : ADOPTION DU RAPPORT ANNUEL RELATIF AU PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L' EAU POTABLE / ANNEE 2013.

OBJET : ADOPTION DU RAPPORT ANNUEL RELATIF AU PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L' EAU POTABLE / ANNEE 2013. (1/15) DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHONE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ------- Extrait du Registre des Délibérations du CONSEIL MUNICIPAL Arrondissement d Aix-en-Provence -------- Séance du 30 septembre 2014 COMMUNE

Plus en détail

communauté de communes d Altkirch Altkirch Carspach Hirtzbach Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l assainissement

communauté de communes d Altkirch Altkirch Carspach Hirtzbach Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l assainissement communauté de communes d Altkirch Altkirch A s p a c h Carspach Hirtzbach Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l assainissement RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC

Plus en détail

Collectivité XXX. Exercice 2012

Collectivité XXX. Exercice 2012 Collectivité XXX Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2012 Rapport annuel relatif au prix et à la qualité du service public de l'assainissement

Plus en détail

Service public d eau d

Service public d eau d Service public d eau d potable Syndicat Mixte du Canton de Saint Peray Présentation RAD année 2013 Comité Syndical Mercredi 10 décembre 2014 Les chiffres clés s 2013 Les chiffres clés des services d Eau

Plus en détail

Diagnostic du système d assainissement de la commune de SERMERIEU. Phase 4 synthèse et zonage d assainissement

Diagnostic du système d assainissement de la commune de SERMERIEU. Phase 4 synthèse et zonage d assainissement Département de l Isère Syndicat Intercommunal des Eaux de la Région de Dolomieu- Montcarra (Maître d Ouvrage) Diagnostic du système d assainissement de la commune de SERMERIEU Phase 4 synthèse et zonage

Plus en détail

Résumé Non Technique ORIGINAL N OTRE-DA ME - D OE

Résumé Non Technique ORIGINAL N OTRE-DA ME - D OE M ISE A JOUR D U ZONAGE D A SSAINISSEMENT DE LA COMMUNE DE N OTRE-DA ME - D OE ORIGINAL Tours 3 cour du 56 avenue Marcel Dassault 37205 Tours Cedex 3 Tel. : +33 (0)2 47 71 12 50 Fax : +33 (0)2 47 71 12

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Service Public d Assainissement Non Collectif 57, Grande Rue 01 290 PONT-DE-VEYLE RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Lorette CLEMENT Mars 2014 SOMMAIRE

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE BEAUREPAIRE. L eau potable et l assainissement

SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE BEAUREPAIRE. L eau potable et l assainissement L eau potable et l assainissement Rapport annuel sur le prix et la qualité des services d eau potable et d assainissement Exercice 2014 1 Service public de l eau potable SYNTHESE La consommation d eau

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 REGIE DES EAUX DE VENELLES Service de l Eau Potable Année 2006 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU Etabli par Max

Plus en détail

RESUME DES OBLIGATIONS... 2 SANCTIONS... 3 CONTEXTE REGLEMENTAIRE... 3 PRECISION... 5

RESUME DES OBLIGATIONS... 2 SANCTIONS... 3 CONTEXTE REGLEMENTAIRE... 3 PRECISION... 5 RESUME DES OBLIGATIONS... 2 SANCTIONS... 3 CONTEXTE REGLEMENTAIRE... 3 PRECISION... 5 Document réalisé en avril 2010 mise à jour février 2013 Sources : sites http://www.legifrance.gouv.fr/ http://carrefourlocal.senat.fr

Plus en détail

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES NATURE DES OPERATIONS - Infrastructures liées à la protection de la ressource, au traitement et à la distribution de l eau potable. BENEFICIAIRES Communes

Plus en détail

SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT

SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2013 I - CARACTERISATION TECHNIQUE du SERVICE 1) Présentation du territoire desservi La Commune de Noirétable assure elle-même la gestion de ce service en régie

Plus en détail

Le prix de l eau en Haute-Savoie en 2011 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie

Le prix de l eau en Haute-Savoie en 2011 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie Le prix de l eau en Haute-Savoie en 2011 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Ministère de l Alimentation, de l

Plus en détail

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ASSAINISSEMENT

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ASSAINISSEMENT ANNEXE du PLU Gestion de l eau ASSAINISSEMENT 1. CONTEXTE La prise en compte de la loi sur l eau n 92-3 du 3 janvier 1992, modifiée en 1995, imposait d assurer la cohérence des démarches eau et urbanisme

Plus en détail

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2014 Commune de Château-Arnoux

Plus en détail

CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Entre : - La COMMUNAUTÉ DES COMMUNES GIENNOISES, propriétaire des ouvrages d'assainissement, représentée par son Président

Plus en détail

Les Prix de l'eau Potable et de l'assainissement Collectif

Les Prix de l'eau Potable et de l'assainissement Collectif Les de l'eau Potable et de l'assainissement Collectif 77 Les de l'eau Potable et de l'assainissement collectif Composantes du prix de l'eau Le prix de l eau potable et de l'assainissement collectif comprend

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011 Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités Contacts presse : Agence de l eau Adour-Garonne Catherine Belaval- 05 61 36 36 44- catherine.belaval@eau-adour-garonne.fr

Plus en détail

Service de distribution de l eau à Rennes. Stratégie de renouvellement du réseau

Service de distribution de l eau à Rennes. Stratégie de renouvellement du réseau Service de distribution de l eau à Rennes Stratégie de renouvellement du réseau David Clausse Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais Rencontres de l'eau en Loire Bretagne Gestion

Plus en détail

Recommandation pour la Numérisation de l assainissement collectif et non collectif

Recommandation pour la Numérisation de l assainissement collectif et non collectif Recommandation pour la Numérisation de l assainissement collectif et non collectif 1/ Recommandations techniques Afin d intégrer les données de l assainissement collectif et non collectif dans le SIGil,

Plus en détail

Communauté de Communes du Canton d Etrépagny

Communauté de Communes du Canton d Etrépagny Communauté de Communes du Canton d Etrépagny COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU CANTON D ETREPAGNY 3 rue Maison de Vatimesnil 27150 ETREPAGNY Téléphone : 02.32.27.04.36 - Fax : 02.32.55.71.73 Mail : spanc.cccetrepagny@yahoo.fr

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d'assainissement Non Collectif

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d'assainissement Non Collectif Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d'assainissement Non Collectif 320, chemin des Meinajariès BP 1259 Agroparc 84911 Avignon cedex 9 Tél. 04 9084 47 00 Fax 04 90 84 47 01 contact@agglo-grandavignon.fr

Plus en détail

Rapport annuel sur le Prix et la

Rapport annuel sur le Prix et la Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public d'assainissement Non Collectif Exercice 2013 Version du 12 août 2014 320, chemin des Meinajariès BP 1259 Agroparc 84911 AVIGNON cedex 9 Tel 04

Plus en détail

BUDGET ANNEXE DE L ASSAINISSEMENT

BUDGET ANNEXE DE L ASSAINISSEMENT BUDGET ANNEXE DE L ASSAINISSEMENT Le service de l assainissement est un service public à caractère industriel et commercial, soumis à la comptabilité M4 différente de la comptabilité M14 applicable au

Plus en détail

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public d Assainissement

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public d Assainissement Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Année 2011 SOMMAIRE PREAMBULE 1 CARACTERISATION TECHNIQUE DU SERVICE 1.1 Organisation administrative du service

Plus en détail

CONVENTION N OBJET : ENTRETIEN DES OUVRAGES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Entre : M Demeurant ET :

CONVENTION N OBJET : ENTRETIEN DES OUVRAGES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Entre : M Demeurant ET : CONVENTION N (A compléter par la C.C.N.) OBJET : ENTRETIEN DES OUVRAGES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Entre : M Demeurant Téléphone : Désigné ci-après par l appellation : «l usager», ET : La Communauté

Plus en détail

REUNION D INFORMATION ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

REUNION D INFORMATION ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REUNION D INFORMATION ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF COMMUNE DE ROCHE 17 février 2014 Objectif de la réunion Expliquer les raisons de la mise en place d un service public pour l assainissement non collectif

Plus en détail

SPANC de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe

SPANC de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe SPANC de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe Rapport Annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Année 2012-1 - SOMMAIRE Préambule p.3 I. La vie du service

Plus en détail

Raccordement des entreprises. à un réseau public d assainissement

Raccordement des entreprises. à un réseau public d assainissement JOURNEE ASCOMADE Raccordement des entreprises à un réseau public d assainissement Vendredi 28 mars 2008 ELIMINATION DES EFFLUENTS INDUSTRIELS Traitement par une station d épuration interne Prétraitement

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE

DISTRIBUTION D EAU POTABLE Département du LOT SYNDICAT D ADDUCTION D EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT DE SARRAZAC CRESSENSAC S/Préfecture de GOURDON Mairie de SARRAZAC 466OO DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL PRIX QUALITE TRANSPARENCE

Plus en détail

AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité

AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité Intervenants Communes : Mr ou Mme le Maire de la commune Communauté de communes: Mr le Président : M. DURET Chargée de mission : Mme BEAL Entreprises

Plus en détail

Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE. commune de Tarascon

Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE. commune de Tarascon Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE commune de Tarascon Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d'eau potable pour l'exercice 2012 présenté conformément à l article L.2224-5

Plus en détail

SYTEPOL Syndicat de Transport d Eau Potable de l Ouest de Limoges

SYTEPOL Syndicat de Transport d Eau Potable de l Ouest de Limoges SYTEPOL Syndicat de Transport d Eau Potable de l Ouest de Limoges Origine du projet et création du SYTEPOL Face à des difficultés d approvisionnement en eau potable constatées sur le Sud- Ouest du Département

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 3 A-1-04 N 117 du 23 JUILLET 2004 TVA. CHAMP D APPLICATION. TAUX. SYSTEMES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. RACCORDEMENT AUX SYSTEMES D ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Synthèse sur les services d assainissement collectif du département de la Sarthe

Synthèse sur les services d assainissement collectif du département de la Sarthe Rapport annuel PREFECTURE DE LA SARTHE Direction Départementale des Territoires Synthèse sur les services d assainissement collectif du département de la Sarthe EXERCICE Copyright 1996-2 Diadème Ingénierie

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL RELATIF AU PRIX ET À LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF - ANNÉE 2013

RAPPORT ANNUEL RELATIF AU PRIX ET À LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF - ANNÉE 2013 RAPPORT ANNUEL RELATIF AU PRIX ET À LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF - ANNÉE 2013 Présidente de la Communauté de Communes de la Région d Orgelet : Florence GROS-FUAND Vice-Président

Plus en détail

Club Environnement CCI Jura. La gestion des eaux usées issues de l industrie

Club Environnement CCI Jura. La gestion des eaux usées issues de l industrie Club Environnement CCI Jura La gestion des eaux usées issues de l industrie Bertrand DEVILLERS Le 1 er juin 2015 Les catégories d eaux usées Trois catégories d eaux usées : Les eaux usées domestiques (eaux

Plus en détail

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de Réunion publique du 12 Juillet 2013 Dossier Assainissement collectif de La fin de la réunion du 30-11-12 La décision finale? Après les résultats des études économiques, l analyse des avantages et inconvénients

Plus en détail

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES Mairie de DARNETS Corrèze SEPTEMBRE 2002 19300 Darnets Tél. : 05.55.93.09.91 Fax. : 05.55.93.13.06 Email : mairiededarnets@wanadoo.fr A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Réunion Publique d Information

Réunion Publique d Information TRAVAUX RESEAU ASSAINISSEMENT COLLECTIF Réunion Publique d Information Maison des Arts Créatifs à Izon Mardi 24 février 2015 Réunion Publique d Information I. Présentation du Syndicat Intercommunal d Adduction

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 1 1. PRESENTATION DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ET EVOLUTION DE SON MODE DE GESTION

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif 2014 Communauté de Communes Centre Dombes ZAC de la Tuilerie BP 6 01330 VILLARS LES DOMBES Tel : 04.74.98.47.15

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration... 1 Sommaire INTRODUCTION... 2 1/ Le contexte général de la commune...3 2/ L état des réseaux...3 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...3 4/ Les solutions retenues par la commune...5 CONCLUSION Carte

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Mesure Axe 3 : La compétitivité du territoire : organiser le territoire sur de nouveaux paramètres de performance Service instructeur Direction de l Agriculture, de l Alimentation et de la Forêt

Plus en détail

Commune de Ressons le Long Service assainissement 2, rue de l Eglise - 02290 RESSONS LE LONG http://www.ressonslelong.fr

Commune de Ressons le Long Service assainissement 2, rue de l Eglise - 02290 RESSONS LE LONG http://www.ressonslelong.fr Commune de Ressons le Long Service assainissement 2, rue de l Eglise - 02290 RESSONS LE LONG Déroulement de la soirée 1 Présentation de l existant (réseaux et STEP) 2 Les travaux sur le domaine public

Plus en détail