La Performance au-delà des indicateurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Performance au-delà des indicateurs"

Transcription

1 Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. La Performance au-delà des indicateurs 5 mars 2015 CGI Business Consulting 17, place des Reflets Paris La Défense Cedex Pour le Bureau Ae-SCM Paris Yann CAMENEN CGI Business Consulting Paris, Le 5 mars 2015, page 1

2 AGENDA! 14h-14h30 : Accueil & Introduction : Performance, Valeur présentation des bonnes pratiques! 14h30-16h30 : Présentation des ateliers, répartition en 2 groupes de travail sur les thèmes suivants : - Quels sont les apports de performances attendus par un Client et indicateurs pertinents? Comment les développer? - Quels leviers originaux de performance pour les fournisseurs? Comment mieux valoriser les réussites?! 16h30-16h45 Pause! 16h45-17H15 - Témoignage : Georges AYOUB, Centres de services Partagés EDF! 17h15-17h45 - Restitution et discussion ouverte! 17h45-18h - Clôture Le 29 janvier 2015, page 2

3 Bienvenue! Merci à vous d être venus pour ce premier Atelier 2015! Merci à CGI de nous recevoir dans ses locaux CGI is a global end-to-end IT and business process services leader High-end business and IT consulting 68,000 professionals, 75% shareholders 4,500 clients across the globe System integration, IT and business process outsourcing 400 offices, 40 countries around the world 9/10 client satisfaction score for the past 10 years 100+ mission-critical IP-based solutions 7.6B annual revenue World s 5 th largest independent IT and BPS firm 7 Paris, Le 5 mars 2015, page 3

4 Merci à nos sponsors et partenaires! Partenaires Le statut de PARTENAIRE est réservé aux sociétés de type Client, aux écoles et Associations adhérentes. Nos Sponsors et Partenaires! Sponsors Le statut de SPONSOR est réservé aux sociétés de type Fournisseur et aux Sociétés de Conseils. Paris, Le 5 mars 2015, page 4

5 Sujets traités Paris Sourcing Agile Nantes Comment intégrer études production et sourcing Nantes Prestation en Centre de Services Mesure de la performance Lyon Conférence esourcing Anticipez la réversibilité Nantes Lyon Lyon Limites du sourcing pour un service Client Paris Pour le développement des métiers du sourcing Nantes Les nouveaux métiers du Sourcing Paris GEP Les métiers de demain Paris, Le 5 mars 2015, page 5

6 Formule Atelier! Un contenu - Informations - Témoignage - Ateliers de partage d idées - Approfondissement! Des objectifs - Faire se rencontrer clients / prestataires / consultants / éducation en dehors de tout cadre commercial - Mettre en perspective les apports d un référentiel comme escm et les bénéfices que l on peut en tirer - Faire émerger quelques bonnes pratiques, quelques idées nouvelles que chacun puisse repartir ce soir avec une idée, une perspective ou un point de vue nouveaux Partager, c est progresser! Paris, Le 5 mars 2015, page 6

7 Quelques règles à ne pas oublier! Vous vous êtes inscrit dans cet atelier, l AeSCM vous remercie car votre apport est essentiel dans le partage des idées et pour enrichir les points de vue. Mais ne pas oublier : Pas de démarchage commercial, Pas de sollicitation des clients par les SSII et Sociétés de Conseils présentes Pas d exposition de situation pouvant mettre en cause une personne ou une société Développez votre capacité d écoute et prenez plaisir! Paris, Le 5 mars 2015, page 7

8 Développer la performance Se positionner au-delà des contrats S associer, Partager et Réussir... Comment faire? Paris, Le 5 mars 2015, page 8

9 ! Que dit escm sur la Performance! 2 ateliers de 60 minutes - 1 atelier sur les attentes des Clients - 1 atelier sur les apports des fournisseurs! Restitutions des Ateliers / Questions Réponses - Pendant 2 fois 15 minutes! Un témoignage - Georges AYOUB Responsable Politique Industrielle ü Centre de Service Partagé IT d EDF Référent IT en formation des Pilotes de Contrats - Durée 45 minutes et 15 minutes de questions/réponses! Conclusion & cocktail Paris, Le 5 mars 2015, page 9

10 Que dit escm sur la Performance? Si la gestion de la Performance du Sourcing est la caractéristique du niveau 3 du référentiel escm, la performance au-delà des indicateurs est ce qui est recherché dans le niveau 4 du référentiel. Niveau 4 : Accroître proactivement la valeur Les organisations clients sont en recherche permanente d innovation visant à accroître proactivement leur valeur. Elles sont en mesure de personnaliser leur approche du sourcing, d établir avec les prestataires des relations favorisant l innovation et l accroissement de valeur. Le prestataire peut personnaliser son approche et le service proposé à ses clients et prévoir sa performance sur la base des expériences passées. Il évalue systématiquement et introduit les avancées technologiques. Paris, Le 5 mars 2015, page 10

11 Accroître «proactivement» la valeur Le référentiel escm indique qu il faut savoir : Revisiter son organisation, Faire des benchmarks pour se rapprocher de l état de l art du marché, Maintenir l alignement avec les besoins et perspectives des métiers du client, Encourager l innovation Paris, Le 5 mars 2015, page 11

12 Et maintenant A vous de partager vos idées Pour progresser ensemble Le 29 janvier 2015, page 12

13 Ateliers Nous allons nous répartir en deux groupes pour débattre et proposer des idées 2 animateurs, 2 rapporteurs et 2 gardiens du temps! Paris, Le 5 mars 2015, page 13

14 Atelier 1 : Vision Client Animateur : Yann CAMENEN Rapporteur : Victor LAVIGOGNE Quels sont les apports de performances attendus par un Client et indicateurs pertinents (hors KPI, SLA )? Quelles recommandations pour un partage efficace avec les fournisseurs? Atelier 2: Vision Fournisseur Animateur : Eric BAUSSAND Rapporteur : Amaury de BRISOULT Sur quels aspects un fournisseur apporte-t-il de la performance à ses clients? Quelles recommandations pour réussir à faire reconnaître ses apports de performance à un client? Coordination et gardiens du temps : Renaud BROSSE et Michel CAMPION Paris, Le 5 mars 2015, page 14

15 Restitutions Questions/Réponses Paris, Le 5 mars 2015, page 15

16 Atelier 1 : Vision Client Quels sont les apports de performances attendues par un Client et indicateurs pertinents (hors KPI, SLA )? Amélioration continue et innovation Etre force de proposition sur les innovations et industrialisation Alignement aux attentes et besoins client S'adapter au changements et priorités métiers (Contractuellement et opérationnellement Relations Savoir dialoguer au delà des processus avec les bonnes personnes aux bons niveaux (stratégique, tactique, opérationnel) Apporter une vision et exercer le devoir de conseil Modalités de pilotage et de contrôle Suivre et partager les gains de productivité et benchmarker Paris, Le 5 mars 2015, page 16

17 Atelier 1 : Vision Client Quelles recommandations pour un partage efficace avec les fournisseurs? Finances Partage financier des gains Augmenter les parts de marché pour ceux qui apportent de la performance Performances Savoir partager les risques et benchmarker les performances Faire preuve de transparence sur les difficultés et les réussites Relations stratégiques Partager les enjeux avec ses fournisseurs, Reconnaitre les apports et célébrer la performance Co-Création Faire preuve de souplesse réciproque Co- réalisation de l'amélioration continue, Créer des indicateurs ensemble Paris, Le 5 mars 2015, page 17

18 Atelier 1 : Vision Client Animateur : Yann CAMENEN Rapporteur : Victor LAVIGOGNE Quels sont les apports de performances attendus par un Client et indicateurs pertinents (hors KPI, SLA )? Quelles recommandations pour un partage efficace avec les fournisseurs? Paris, Le 5 mars 2015, page 18

19 Atelier 2: Vision Fournisseur Sur quels aspects un fournisseur apporte-t-il de la performance à ses clients? Métiers du client Processus Indicateurs État d'esprit Compréhension du métier Flexibilité Processus adaptés Méthode / Méthode Respect SLA Respect KPI Niveaux de service adaptés Réactivité Gagnant-gagnant Maturité de la relation Confiance mutuelle Collaboration / Partage Gouvernance Plan de progrès / d'amélioration Apporter des idées Efficience / maturité de la gouvernance Savoir-Faire Expérience étendue (apporter ses autres expériences) Rapidité (industrialisation) Expertise technique Gains de productivité Compétences Offre du fournisseur Différenciation Benchmark Challenging de la part du fournisseur Paris, Le 5 mars 2015, page 19

20 Réactivité Gagnant-gagnant Métiers du client Compréhension du métier Flexibilité État d'esprit Gouvernance Plan de progrès / d'amélioration Apporter des idées Efficience / maturité de la gouvernance Maturité de la relation Confiance mutuelle Collaboration / Partage Offre du fournisseur Différenciation Benchmark Challenging de la part du fournisseur Processus adaptés Méthode / Démarche Indicateurs Respect SLA Respect KPI Niveaux de service adaptés Processus Savoir-Faire Expérience étendue (apporter ses autres expériences) Rapidité (industrialisation) Expertise technique Gains de productivité Compétences Le 29 janvier 2015, page 20

21 Atelier 2: Vision Fournisseur Quelles recommandations pour réussir à faire reconnaître ses apports de performance à un client? Formaliser la relation Proposer une charte de gouvernance / règles Partager la matrice de compétences Faire sentir la présence efficace du fournisseur Anticiper Organiser des évènements client/fournisseur Comprendre le sens du client Identifier les pistes de création de valeur Réaliser une maquette, un modèle Innover Admettre ses fautes Co-Manager S'améliorer Proposer des idées gratuites Communiquer les résultats des plans d'amélioration continue Mettre en avant les succès internes Communiquer Partager les gains Communiquer les points de vigilance Ne pas focuser que sur les difficultés Ne pas se cacher derrière le contrat Être précis et transparent Retours d'expérience Présenter des REX Communiquer sur les réussites externes Rendre possible les échanges entre clients Se benchmarker Sortir du cadre connu Proposer des services nouveaux Mettre en place un plan de communication innovant Plan de communication partagé Témoigner des expériences passées Se benchmarker Évaluer ses aptitudes Collaborer Travailler en mode collaboratif Se mettre au vert avec le client Paris, Le 5 mars 2015, page 21

22 Atelier 2: Vision Fournisseur Animateur : Eric BAUSSAND Rapporteur : Amaury De BRISOULT Sur quels aspects un fournisseur apporte-t-il de la performance à ses clients? Quelles recommandations pour réussir à faire reconnaître ses apports de performance à un client? Paris, Le 5 mars 2015, page 22

23 Au-delà des indicateurs Quoi d autre? è Vision client Georges AYOUB Chargé de mission Politique Industrielle Paris, Le 5 mars 2015, page 23

24 4 principes fondamentaux L organisation de l achat en amont du contrat Service de bout en bout vs intégration de service (éviter l effet ping-pong et la convergence des intérêts entre les fournisseurs) Engagement de résultats vs engagement de moyens / partage des risques (financier pour le fournisseur, planning et manque à gagner pour le client) Mono sourcing vs Multi sourcing avec mise en concurrence pour chaque besoin Mieux-disance vs moins-disance Et à la fin du futur contrat : comment préserver ses leviers et son indépendance Professionnalisation des acteurs, notamment les pilotes de contrats Mettre en perspective le métier de pilote de contrats vis-à-vis des enjeux Veiller à ce que chaque pilote ait une lettre de mission signée Mettre en place un cursus de professionnalisation des pilotes de contrats Apporter un appui juridique, opérationnel, nécessaire pour la bonne exécution du contrat Paris, Le 5 mars 2015, page 24

25 4 principes fondamentaux Relation saine et professionnelle entre Client et Fournisseur tout au long de la durée du contrat Mise en place d un plan d assurance qualité dès le démarrage du contrat Appliquer le contrat y compris les pénalités Ne pas faire des consultants des relais commerciaux Donner aux fournisseurs la possibilité d exprimer leur savoir-faire Partager les outils qui doivent être utilisés par le client et le fournisseur Respecter les législations (travail, commerce ) Respecter les engagements d EDF en terme de responsabilité sociale et en terme d éthique (y compris par les prestataires). REX et Appréciation au-delà des indicateurs et au-delà du contrat Mise en place d un système d évaluation du prestataire (FEP) Utilisation des FEP entant que critère d aptitude (directive 2004/17) des fournisseurs à répondre aux appels d offres d EDF et exclure pendant un certain temps ceux qui ont des mauvaises notes (6 mois à un an) Alimenter les réflexions sur l organisation du futur achat Paris, Le 5 mars 2015, page 25

26 Détecter la valeur d une offre et l obtenir! Paris, Le 5 mars 2015, page 26

27 CHOISIR LA MEILLEURE OFFRE En 2010, la Direction des Services Partagés a organisé un groupe de travail avec des fournisseurs pour : Expliquer que la Direction Générale d EDF demande que les contrats avec les fournisseurs soient attribuer au Mieux- Disant*, Partager des expériences des fournisseurs pour prendre en compte les bonnes pratiques * L attribution au mieux-disant permet de prendre en compte d autres critères que le seul prix afin de déterminer l Offre Economiquement La Plus Avantageuse (OELPA) (art de la DE 2004/17/CE) et donc la meilleure performance globale. Les critères de mieux disance doivent être vérifiables pendant l exécution du marché et accompagnés d une pénalité dans le marché Paris, Le 5 mars 2015, page 27

28 Les critères de mieux-disance doivent être (considérant 55 et art. 55 de la DE 2004/17/CE et jurisprudence) : liés à l objet du marché construits sur des bases objectives et valorisables en terme de gain spécifiques et mesurables pour l évaluation des offres, publiés auprès des fournisseurs, non-discriminatoires et transparents Ils doivent permettent de «valoriser les apports potentiels des fournisseurs dans leurs offres» en détectant les éléments qui font que l offre apporte : Des solutions nouvelles et des innovations, De l agilité et de la performance dans la production de solutions, Des garanties sur la prise en compte de l organisation, des méthodes et des besoins d EDF, Du respect des engagements d EDF en responsabilité sociale et sociétale Paris, Le 5 mars 2015, page 28

29 Quels impacts sur les analyses de l offre? Constitution d un coefficient de Mieux Disance Prise en compte de 3 à 5 critères dans une liste de référence Attribuer un coefficient de pondération pour chaque critère Les offres financières sont recalculées après application des critères de mieux-disance pour diminuer éventuellement les prix annoncés Le marché est attribué au fournisseur ayant remis l offre la plus avantageuse économiquement. Possibilité de comparaison : VALEUR DE L OFFRE = PRIX ANNONCÉ X (1 - COEF MIEUX-DISANCE) Paris, Le 5 mars 2015, page 29

30 FORMER LES PILOTES DE CONTRAT Paris, Le 5 mars 2015, page 30

31 Piloté par la Direction des Ressources Humaines d EDF, un groupe de réflexions a conclut : Quel que soit le métier, les enjeux sont les mêmes : Préserver les intérêts d EDF Donner aux fournisseurs la possibilité d exprimer leurs savoir-faire Respecter les engagements d EDF en terme de responsabilité sociale (y compris par les prestataires) Respecter les législations (travail, commerce ) Les collaborateurs en charge de piloter les contrats sont souvent démunis Ø Mettre en place un cursus de formation des pilotes de contrats dès 2010 Ø Création d une filière Contract Management puis d une direction CM en 2014 Paris, Le 5 mars 2015, page 31

32 1ère clé du succès : Se positionner Expliquer où se situe le Manager de Contrat dans le processus général et ce qu on attend de lui 2de clé du succès : Se comprendre Comprendre le mode de fonctionnement du fournisseur et développer une aptitude adaptée 3ème clé du succès : Se questionner Stimuler l innovation en quête de la performance, notamment dans la mise en place des indicateurs adaptés à son contrat 4ème clé du succès : Avoir les moyens adaptés Paris, Le 5 mars 2015, page 32

33 Pilotes de contrats du domaine IT Les axes de la formation des Managers de Contrats Acquérir un langage commun Terminologie partagée en interne et avec vos prestataires Vision commune des points clés Partager les expériences Améliorer les performances des prestations Hausse de la qualité de service Résolution des incidents Garantir que chacun possède les moyens de tenir ses engagements SLA mieux cadrés Mieux contrôler et optimiser les coûts En tenant compte des évolutions contextuelles internes et externes à l entreprise, En phase amont du contrat pour sécuriser nos enjeux, Pendant l exécution du contrat Faire un meilleur usage stratégique du sourcing Par l introduction d une réflexion mature sur les opportunités, les options, la faisabilité Par une vision plus business du métier IT. Mieux gouverner les relations Des rôles clarifiés, des autorités plus claires Des responsabilités établies et assumées, Des comités qui jouent leur rôle Une meilleure identification des priorités de gouvernance Développer les compétences des acteurs internes Pilotes de contrats Correspondants fournisseurs stratégiques Equipes opérationnelles 33

34 Des savoir-faire Les compétences recherchées N = Notions A = Application M = Maîtrise E = Expertise U = Utile Es = Essentielles Paris, Le 5 mars 2015, page 34

35 Des savoir-être Ces compétences sont indispensables pour développer les performances avec les fournisseurs : - Savoir trouver un dialogue constructif avec les fournisseurs, - Savoir capter les bonnes idées des fournisseurs, - Rester intègre et juste en toute occasion Paris, Le 5 mars 2015, page 35

36 Témoignage EDF Merci à Georges AYOUB CSP IT de la Direction des Services Partagés d EDF Appui de Michel CAMPION Président AeSCM Paris, Le 5 mars 2015, page 36

37 Conclusions Paris, Le 5 mars 2015, page 37

38 Prochains Evénements Conférence Témoignage de SAFRAN sur les outils pour passer en TMA, en avril Atelier sur la Maîtrise de Solutions Cloud Cet atelier programmé en juin permettra d engager un Groupe d Echanges de Pratiques Convention Nationale en octobre! Le 29 janvier 2015, page 38

39 Ajouter votre logo par votre soutien! Nos Adhérents! L Association vit par l énergie et les apports de ses membres. Nos Sponsors et Partenaires! Nos travaux Les Conférences / Débats Les Rencontres Thématiques Des Ateliers (échanges et Réflexions ) Les Groupes d Echanges de Pratiques (entre pairs) et réservés aux adhérents La newsletter trimestrielle Conférence Nationale Paris, Le 5 mars 2015, page 39

40 L association Inscrivez-vous sur le groupe LinkedIn AeSCM Pour avoir nos informations en direct Partenaires Groupe d échange de pratiques Soirée Thématique Ae-SCM Adhérents Sponsors Ateliers Le site propose les conventions d adhésions Adhérez! Paris, Le 5 mars 2015, page 40

41 Rejoignez le bureau parisien!! Equipe Ae-SCM Paris - Yann CAMENEN CGI - Dirk WEBER GFI - Amaury de BRISOULT NEURONES - Patrick EYMARD COFELY INEO GDF SUEZ - Christophe MACAIGNE SIDERLOG - Sandrine BORTONE ALSTOM - Céline DELEMAZURE TAORES - Jean-Michel PETIN NITEP - Pascal MORIN - Laurent DULAS TOTAL Rejoignez-nous! Paris, Le 5 mars 2015, page 41

42 Conclusions! Document de présentation sur le site Questionnaire d évaluation à remplir! Vos suggestions pour nos prochains ateliers! Merci à tous pour votre participation Paris, Le 5 mars 2015, page 42

Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. AeSCM 2.0. Une Association au service de la performance!

Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. AeSCM 2.0. Une Association au service de la performance! Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. AeSCM 2.0 Une Association au service de la performance! Vos idées n ont de valeur que si elles sont partagées! Michel CAMPION,

Plus en détail

2014 : le renouveau Une association au service de votre performance

2014 : le renouveau Une association au service de votre performance Ae-SCM 2.0 2014 : le renouveau Une association au service de votre performance Créée en 2007, l Association Ae-SCM a pour vocation de promouvoir le partage des bonnes pratiques en matière d esourcing.

Plus en détail

Présentation de l Ae-SCM. Version 2.0

Présentation de l Ae-SCM. Version 2.0 Association Française pour le développement des métiers et le partage des bonnes pratiques de sourcing des entreprises numériques. Présentation de l Ae-SCM Version 2.0 23 juin 2014 Les fondamentaux! L

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Ateliers Le sourcing agile

Ateliers Le sourcing agile Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Ateliers Le sourcing agile AG Ordinaire Ae-SCM 29/04/2014 Page 1 Agenda Rapport financier du Trésorier et approbation des

Plus en détail

Les pratiques du sourcing IT en France

Les pratiques du sourcing IT en France 3 juin 2010 Les pratiques du sourcing IT en France Une enquête Solucom / Ae-SCM Conférence IBM CIO : «Optimisez vos stratégies de Sourcing» Laurent Bellefin Solucom en bref Cabinet indépendant de conseil

Plus en détail

Stratégie de Global Sourcing. Remettre à plat les relations avec ses fournisseurs

Stratégie de Global Sourcing. Remettre à plat les relations avec ses fournisseurs Stratégie de Global Sourcing Remettre à plat les relations avec ses fournisseurs 1 - Répondre aux objectifs de l entreprise Définir une Politique de Sourcing Besoin : Accroître les ressources (en nombre

Plus en détail

L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) -

L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) - Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) - Logica Business Consulting Benoît LEBOUCHER

Plus en détail

Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011

Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011 Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011 Améliorer les relations clients-fournisseurs d une externalisation informatique Livrable 2010-2011 du Groupe ADIRA-ITIL Lyon 27 juin 2011 Animateurs: Jean LAMBERT

Plus en détail

Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés. Nos convictions et notre approche

Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés. Nos convictions et notre approche Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés Nos convictions et notre approche Cédric Damiens Directeur - ALDEA ALDEA - www.aldea.fr Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés :

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

Ateliers Le sourcing agile

Ateliers Le sourcing agile Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Ateliers Le sourcing agile 22 Janvier 2013 Paris Sponsor : esourcing partners Page 1 Agenda 14h00-14h20 Introduction - Eric

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

e-scm en pratique avec

e-scm en pratique avec e-scm en pratique avec Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Atelier Les métiers du sourcing 25 Septembre 2014 Bienvenue Le thème - Le développement des métiers

Plus en détail

La mise en œuvre de Centres de services -

La mise en œuvre de Centres de services - Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. La mise en œuvre de Centres de services - Retour d expérience Crédit Agricole Corporate and Investment Bank Julien KOKOCINSKI

Plus en détail

Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. escm for Dummies. Gilles Deparis. Introduction au référentiel escm

Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. escm for Dummies. Gilles Deparis. Introduction au référentiel escm Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. escm for Dummies Gilles Deparis Introduction au référentiel escm Structure du référentiel Implémentation du référentiel 1

Plus en détail

Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING

Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING - EUROGROUP CONSULTING et EMC ont terminé leur travail d élaboration du plan stratégique intégré CNOPS mutuelles pour les années 2011 à 2014.

Plus en détail

GT ITIL et processus de Production. Eric BOUVET Responsable Operations & Service Management

GT ITIL et processus de Production. Eric BOUVET Responsable Operations & Service Management GT ITIL et processus de Production Eric BOUVET Responsable Operations & Service Management Qu est-ce qu un GT au CRIP et qu est-ce que le GT ITIL? Dans les Groupes de Travail, se déroulent les activités

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Atelier Besoins et attentes des parties intéressées

Atelier Besoins et attentes des parties intéressées Atelier Besoins et attentes des parties intéressées Carine POLEVIAK Dirigeante Christophe EPINAY Directeur achats Besoins et attentes des parties intéressées Définitions structurantes Enjeux liés aux parties

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 Management Valorisation Coûts Flux Planification w w w. c b a c o n s e i l. f r plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 La performance des flux dans la petite série et la production à la commande CBA Conseil

Plus en détail

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Executive summary (1) Les transformations des DSI L entreprise et

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici.

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici. Introduction Cet ouvrage a été conçu à partir de sollicitations exprimées par des managers de terrain soucieux de donner une dimension plus opérationnelle à leur management au quotidien. Il rassemble des

Plus en détail

WORK SWEET WORK* * ÉDITION DE PROGICIELS * TRAVAILLEZ DÉTENDU

WORK SWEET WORK* * ÉDITION DE PROGICIELS * TRAVAILLEZ DÉTENDU WORK SWEET WORK* * * TRAVAILLEZ DÉTENDU ÉDITION DE PROGICIELS GPAO - PILOTAGE DE LA PRODUCTION - CONTRÔLE QUALITÉ MODÉLISATION ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS ÉDITO Innovation et réalités Au-delà de la

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 L' imaginer, le réaliser ensemble Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer

Plus en détail

ÉVALUATION PERSONNELLE

ÉVALUATION PERSONNELLE ÉVALUATION PERSONNELLE Agent (e) de développement NOM : ÉVALUÉ PAR : DATE : PROFIL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES PERSONNELLES Ces compétences permettent au personnel d atteindre un équilibre et de se ressources

Plus en détail

Conseil opérationnel en transformation des organisations

Conseil opérationnel en transformation des organisations Conseil opérationnel en transformation des organisations STRICTEMENT CONFIDENTIEL Toute reproduction ou utilisation de ces informations sans autorisation préalable de Calliopa est interdite Un cabinet

Plus en détail

Manager le SaaS 23 juin 2015

Manager le SaaS 23 juin 2015 Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Manager le SaaS 23 juin 2015 Manager le SaaS L objectif des ateliers - Faire se rencontrer clients / prestataires / consultants

Plus en détail

Amélioration des relations client fournisseur en utilisant escm et Six-sigma. Sylvie BRUNET Orange Consulting

Amélioration des relations client fournisseur en utilisant escm et Six-sigma. Sylvie BRUNET Orange Consulting Amélioration des relations client fournisseur en utilisant escm et Six-sigma Sylvie BRUNET Orange Consulting sommaire partie 1 partie 2 partie 3 partie 4 la vision du service le contexte de notre succès

Plus en détail

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques ITIL v3 La clé d une gestion réussie des services informatiques Questions : ITIL et vous Connaissez-vous : ITIL v3? ITIL v2? un peu! beaucoup! passionnément! à la folie! pas du tout! Plan général ITIL

Plus en détail

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Sortez du Lot! Créateur de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Heureusement, un appel d offres n est pas qu une question d offres. Allô

Plus en détail

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines La DRH fait face à de nouveaux défis Quelle stratégie adopter pour que toutes les filiales acceptent de mettre en place un outil groupe? Comment

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique IBM Global Services Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique Supply Chain Management Services Supply Chain Mananagement Services Votre entreprise peut-elle s adapter au

Plus en détail

Pourquoi Komon Conseil?

Pourquoi Komon Conseil? Pourquoi Komon Conseil? La spécificité du tissu économique français, ce qui en fait aussi sa richesse et sa force est qu il est en grande partie composé de PME/PMI, voire de TPE, et cet état de fait implique

Plus en détail

Le Lean Management Chasser les gaspillages & augmentez votre création de valeur

Le Lean Management Chasser les gaspillages & augmentez votre création de valeur Le Lean Management Chasser les gaspillages & augmentez votre création de valeur Logo Client Nadine Laplénie (06.10.61.56.81) Norbert Audéoud (06.07.52.76.57) Eric Dien 40, Bd Edgar Quinet - 75014 Paris

Plus en détail

Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières

Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières Conférence IDC Ernst & Young Thierry Muller, Associé «Technologies, management et

Plus en détail

La conduite du changement

La conduite du changement point de vue stratégie et gouvernance des systèmes d'information La conduite du changement dans les projets SI 1 En préambule Devant les mutations économiques, sociales et technologiques engagées depuis

Plus en détail

FAITES RECONNAITRE LA PERFORMANCE DE VOTRE AGENCE.

FAITES RECONNAITRE LA PERFORMANCE DE VOTRE AGENCE. FAITES RECONNAITRE LA PERFORMANCE DE VOTRE AGENCE. SYNTEC CONSEIL EN RELATIONS PUBLICS POURQUOI UNE CERTIFICATION CMS? POURQUOI UNE CERTIFICATION CMS? La certification CMS (Consultancy Management Standard)

Plus en détail

Lors de la création d AXILEO nous avons réfléchi à comment exercer le métier de conseil et quelle identité nous voulions donner à AXILEO Aujourd hui,

Lors de la création d AXILEO nous avons réfléchi à comment exercer le métier de conseil et quelle identité nous voulions donner à AXILEO Aujourd hui, Lors de la création d AXILEO nous avons réfléchi à comment exercer le métier de conseil et quelle identité nous voulions donner à AXILEO Aujourd hui, AXILEO grandit et notre modèle de développement et

Plus en détail

RÉUSSIR vos Séminaires de Direction & vos Conventions d entreprise

RÉUSSIR vos Séminaires de Direction & vos Conventions d entreprise RÉUSSIR vos Séminaires de Direction & vos Conventions d entreprise Equinox vous aide à mobiliser les énergies qui feront de l évènement un jalon clé dans la vie de votre entreprise. Nous assurons une maîtrise

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Le contrat de services IT «Agile» Un Livre Blanc

Le contrat de services IT «Agile» Un Livre Blanc Le contrat de services IT «Agile» Un Livre Blanc Présenté par Alain GOIRAN, Administrateur itsmf France Martine OTTER, Adeli Pierre-Olivier PORTMANN, Sigma Consulting Prix et agilité 1 La génèse! Les filières

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 -

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - Avec un chiffre d affaires total de 3.5 Milliards d euros par an, la formation professionnelle est un secteur apparemment

Plus en détail

Catalogue de formations. Leadership & développement durable

Catalogue de formations. Leadership & développement durable Catalogue de formations Leadership & développement durable Table des matières La formatrice 3 L Art de prendre de bonnes décisions 4 Mieux communiquer pour mieux collaborer 5 Développer sa capacité d influence

Plus en détail

Une démarche pilotée par la création de valeur et des réponses opérationnelles à chaque besoin

Une démarche pilotée par la création de valeur et des réponses opérationnelles à chaque besoin Une démarche pilotée par la création de valeur et des réponses opérationnelles à chaque besoin Détecter les tendances, Prospective Nourrir la réflexion, ouvrir des perspectives et élever le débat Etudes

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

Réussir vos enjeux commerciaux GRACE A UN MANAGEMENT STIMULANT DE LA FORCE DE VENTE

Réussir vos enjeux commerciaux GRACE A UN MANAGEMENT STIMULANT DE LA FORCE DE VENTE Réussir vos enjeux commerciaux GRACE A UN MANAGEMENT STIMULANT DE LA FORCE DE VENTE Réussir vos enjeux commerciaux GRACE A UN MANAGEMENT STIMULANT DE LA FORCE DE VENTE 1/ Les spécificités du management

Plus en détail

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens Frédéric ELIEN SEPTEMBRE 2011 Sommaire Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens... 3 «Pourquoi?»...

Plus en détail

L innovation au cœur des processus et des systèmes

L innovation au cœur des processus et des systèmes L innovation au cœur des processus et des systèmes www.novigo-consulting.com NOS OFFRES Notre vocation est d appuyer les entreprises pour évaluer la multitude de besoins et assurer le succès des projets

Plus en détail

Modèle financier des prestations à engagement Restitution de la soirée thématique du 7 novembre 2013 12/12/2013

Modèle financier des prestations à engagement Restitution de la soirée thématique du 7 novembre 2013 12/12/2013 Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Modèle financier des prestations à engagement Restitution de la soirée thématique du 7 novembre 2013 12/12/2013 EXTRAIT de

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence... 1 6.1. Évaluation des compétences... 2 6.1.1 Mesure des écarts entre compétences

Plus en détail

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation Livre blanc Le pragmatisme de votre système d information Rédacteur : Marc LORSCHEIDER / Expert ITIL Mise à jour : 05/06/2013 ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques Pourquoi

Plus en détail

INTER-ENTREPRISES 2014

INTER-ENTREPRISES 2014 Votre prochaine formation MANAGEMENT COMMUNICATION ORALE EFFICACITÉ RELATIONNELLE COMMERCIAL RELATION CLIENT TÉLÉMARKETING... AGENDA FORMATION INTER-ENTREPRISES paris - Lyon MANAGEMENT A travailler, même

Plus en détail

«Pour une mobilisation durable : Visez l engagement»

«Pour une mobilisation durable : Visez l engagement» «Pour une mobilisation durable : Visez l engagement» Louis Fortin, MBA Président Actualisation IDH Le 23 avril 2014 Contenu de la présentation 1 L engagement en chiffre 4 Un leader mobilisateur 2 Les piliers

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

Le concept inédit de formation sur-mesure

Le concept inédit de formation sur-mesure Le concept inédit de formation sur-mesure Les formations innovantes Allor permettent aux cadres, managers et dirigeants d optimiser leur efficacité professionnelle (Organisation, communication, etc.) et

Plus en détail

MAINTENANCE INDUSTRIELLE

MAINTENANCE INDUSTRIELLE Fiche Pratique MAINTENANCE INDUSTRIELLE Comment évaluer la performance d une prestation sur site? UNE METHODE D ANALYSE Juin 2006 MAINTENANCE INDUSTRIELLE ET DEMARCHES DE PROGRES CONTEXTE L optimisation

Plus en détail

LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB...

LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB... LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB... SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ... 5 ANS D EXPÉ- RIENCE, DE SER- VICES, 5 ANS D ÉCHANGES Le site du Social Club a 5 ans. Ces cinq années de partenariat

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

PROVOCATEUR DE PERFORMANCE

PROVOCATEUR DE PERFORMANCE DE PERFORMANCE PROVOCATEUR DE PERFORMANCE PROVOCATEUR Notre société s est créée en 1996 autour d une ambition forte. Apporter une réponse globale, personnalisée et innovante à nos clients pour les aider

Plus en détail

Assistant administratif et comptable niveau 4

Assistant administratif et comptable niveau 4 LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Assistant administratif et comptable niveau 4 EVALUATION GDI DU SALARIE Assistant administratif et comptable niveau 4 NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule

Plus en détail

Cercles des Bonnes Pratiques

Cercles des Bonnes Pratiques Cercles des Bonnes Pratiques Réunion de Lancement 16 mars 2015 Concept et principe Concept et principe Réunir des entreprises de tous secteurs Organismes publics et entreprises privées Fournir des outils

Plus en détail

Une forte valeur ajoutee en Marketing, C ommunication et Gestion de Projet

Une forte valeur ajoutee en Marketing, C ommunication et Gestion de Projet Une forte valeur ajoutee en Marketing, C ommunication et Gestion de Projet, Notre vocation : Vous accompagner dans la transformation de vos réflexions stratégiques en plan d actions opérationnel grâce

Plus en détail

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources B R O C H U RE FORMAT I O N CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com W W W. S T Y L E S C E N C E - F O R M A T I O N. C O M - S I R E T 5 3 0 5 4 7 4 4 7 0 0 0

Plus en détail

GT ITIL et processus de Production

GT ITIL et processus de Production GT ITIL et processus de Production Eric BOUVET Responsable Operations & Service Management Lionel ROLLAND Responsable Incident & Change Management DS Infrastructures / Operations France CRiP Thématique

Plus en détail

L expertise Clever Age dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin.

L expertise Clever Age dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin. L expertise Clever Age dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin. Sommaire 1. POURQUOI? La transformation digitale des entreprises et des administrations est devenue une nécessité que nul ne peut

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Présentation générale Une offre intégrée de conseil et formation Quelques références CKS CKS consulting CKS consulting CKS Consulting couvre les principales problématiques Achats des grandes organisations

Plus en détail

Le 360 T&I Evaluations

Le 360 T&I Evaluations Le 360 T&I Evaluations Du développement personnel à la cartographie managériale Qui sommes-nous? Options RH, un cabinet de conseil spécialisé en Management des Hommes et des Organisations Depuis 14 ans,

Plus en détail

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Cadre d approche Y. Gillette, 4tivity C. Leloup, consultant www.4tivity.com www.afai.fr Plan Historique Problématique Mesure de la valeur de l entreprise

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE Janvier 2012 Créateur de performance économique 1 Sommaire CONTEXTE page 3 OPPORTUNITES page 4 METHODOLOGIE page 6 COMPETENCES page 7 TEMOIGNAGES page 8 A PROPOS

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2007 07 89 0262 Catégorie : C* REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Développement de la démarche innovation I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

L Efficacité est au coeur de nos actions!

L Efficacité est au coeur de nos actions! Agence Qui sommes-nous? Le monde, la société, les entreprises, l individu sont en mouvement! Nos expertises et nos prestations doivent l être également. L expérience, l observation et l anticipation sont

Plus en détail

ASSISTANCE TECHNIQUE - INFOGERANCE - PROJET. PROSERVIA s engage

ASSISTANCE TECHNIQUE - INFOGERANCE - PROJET. PROSERVIA s engage Charte Client Qualité ASSISTANCE TECHNIQUE - INFOGERANCE - PROJET PROSERVIA s engage Les enjeux portés par une DSI sont de plus en plus nombreux et complexes face aux évolutions permanentes de votre environnement,

Plus en détail

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations Accompagnement RH des projets de transformation des organisations La conduite d un projet de réorganisation : Un exercice complexe ET délicat! Confrontée à une dégradation continue de sa compétitivité,

Plus en détail

Robert Half : le partenaire de vos recrutements

Robert Half : le partenaire de vos recrutements Robert Half : le de vos recrutements Fondé en 1948, Robert Half, pionnier du recrutement spécialisé et, est aujourd hui leader mondial de ce secteur pour tous les métiers : de la finance de la comptabilité

Plus en détail

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE 60 PROPOSITIONS POUR DEVELOPPER DES USAGES INNOVANTS DES RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE DANS LES ADMINISTRATIONS Piloté par le secrétariat général pour la modernisation de l action publique (SGMAP) et la

Plus en détail

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSIM BEJAIA, tour géni sider 3eme étage, rue de la liberté 06000 BEJAIA ALGÉRIE Tel/Fax: +213 (0) 34 220 200/ +213 (0) 34 229 506 E-mail: commercial@insimbejaia-dz.org

Plus en détail

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE 1 L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE Métiers opérationnels et fonctionnels Définition d une structure 2 «la structure de l organisation est la somme totale des moyens employés pour diviser le travail

Plus en détail

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA À propos de Banque Accord : Filiale financière du groupe Auchan Seule banque française détenue à 100% par un distributeur 3 activités

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers 3 principes fondamentaux pour un management efficace : A chaque objectif opérationnel un objectif managérial La motivation des collaborateurs : préoccupation centrale La relation Manager / collaborateur

Plus en détail

Management de projet

Management de projet Management de projet Programme de stage Le métier de Chef de Projet 2 Objectifs 2 Démarche 3 Contenu du programme 4 Modalités d intervention 5 Quelques références 6 www.laurentderauglaudre.com 1/6 370

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail