SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2"

Transcription

1 SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 Objectif : Cette activité se divise en deux parties. Dans la première activité, les élèves cmprendrnt ce qu est le revenu. Ils explrernt également la réalité cncernant la distributin des revenus au Canada. Dans la secnde activité, les élèves utilisernt ces cnnaissances pur cmparer la distributin des revenus au sein de la ppulatin canadienne dans sn ensemble et la distributin des revenus pur les Premières Natins, les Métis et les Inuits. Temps requis : 60 minutes Ressurces incluses : Dcument à imprimer Activité : 1. Écrivez au tableau : Revenu : Qu est-ce que c est? Statistique Canada et le recensement 2. Intrduisez les cncepts de «revenu» et de «distributin des revenus» en faisant un remue-méninges. Demandez aux élèves : Qu est-ce que le revenu? Inscrivez les pints imprtants de leurs répnses au tableau pur créer une liste. 3. Dnnez aux élèves la définitin du mt «revenu» : Revenu : argent reçu pur une péride dnnée cmme un salaire, des intérêts, etc. 4. Demandez aux élèves : D ù prvient le revenu? Inscrivez les pints imprtants de leurs répnses au tableau pur créer une liste. Le revenu prvient du travail (paie u salaire reçu pur un travail, qui peut être à temps partiel, à temps plein u cntractuel) et de l investissement (par exemple, actins, bligatins, etc.). Furnissez des exemples. 5. Dites aux élèves que la distributin des revenus examine la façn dnt le revenu est réparti parmi une ppulatin dans une régin déterminée. Elle illustre le revenu de l ensemble des persnnes et examine qui gagne cmbien. L infrmatin est classée seln des caractéristiques spécifiques (par exemple, le sexe, l éducatin, l appartenance à un grupe u une ethnie). Au Canada, l infrmatin est rassemblée par le biais du recensement, une cllecte de dnnées démgraphiques des cityens canadiens qui a lieu tus les cinq ans. L infrmatin est analysée par Statistique Canada et est utilisée pur planifier des services cmme les sins de santé, l éducatin et la représentatin au guvernement. 6. En utilisant les tableaux de Statistique Canada, les élèves explrernt cmment le revenu est réparti au Canada. Les tableaux suivants sernt utilisés : Revenu myen ttal seln le type de famille écnmique famil05a-fra.htm Gains myens seln le sexe et le régime de travail labr01a-fra.htm Gains myens seln l éducatin (utilisez les dnnées sus «Canada») l02/cst01/labr50a-fra.htm Gains médians, seln l éducatin, immigrants versus salariés nés au Canada www12.statcan.ca/census-recensement/2006/ dp-pd/hlt/97-563/t802-fra. Revenu myen par famille écnmique www12.statcan.gc.ca/francais/census01/prducts/ standard/themes/rp-fra.cfm?lang=f&apath= 3&DETAIL=1&DIM=0&FL=A&FREE=0&GC =0&GID=0&GK=0&GRP=1&PID=60957&PRID=0&PTYPE =55430,53293,55440,55496,71090&S=0&SHOWALL =0&SUB=0&Tempral=2001&THEME=54&VID=0 &VNAMEE=&VNAMEF=&D1=0&D2=0&D3=0&D4 =0&D5=0&D6=0 Revenu médian, seln l identité autchtne htm Revenu ttal médian (au bas du tableau) famil105a-fra.htm Revenus par segment démgraphique www12.statcan.gc.ca/francais/census01/prducts/standard/ themes/rp-fra.cfm?lang=f&apath=3&detail=1&dim= 0&FL=A&FREE=0&GC=0&GID=0&GK=0&GRP=1&PID= 60979&PRID=0&PTYPE=55430,53293,55440, 55496, 71090&S=0&SHOWALL=0&SUB=0&Tempral=2001 &THEME=54&VID=0&VNAMEE=&VNAMEF=&D1= 0&D2=0&D3=0&D4=0&D5=0&D6=0 Nte : Utilisez les dnnées des années les plus récentes répertriées. a. Pur chaque tableau, psez les questins suivantes et discutez des répnses en classe. Y a-t-il une différence entre les revenus gagnés par les hmmes et par les femmes? Si ui, quelle est la différence et qui gagne le plus? b. Cmment la répartitin des revenus seln le type de famille estelle mesurée? Quelles snt les différences? Quel type de famille gagne le plus? Quel type de famille gagne le mins? Quelles différences y a-t-il entre la distributin des revenus pur les 1

2 familles des Premières Natins, métis et inuites et la distributin des revenus d autres segments démgraphiques au Canada? c. Cmment l éducatin influence-t-elle le revenu? Cmment le niveau d éducatin des Premières Natins, des Métis et des Inuits se cmpare-t-il à celui d autres segments démgraphiques du Canada? d. Cmparez les revenus entre les cityens ayant immigré au Canada et ceux qui y snt nés. Y a-t-il des différences? Qui gagne le plus? e. Cmparez le revenu médian pur les grupes autchtnes et les Canadiens nn autchtnes. Qui gagne le plus? Quelle est la différence? CONCEPTS ET TERMES CLÉS Autchtne : Le terme utilisé pur faire référence aux Premières Natins, aux Métis et aux Inuits. Premières Natins : Bien que le terme Première Natin sit largement utilisé, il ne pssède aucune définitin juridique. «Premières Natins» fait référence aux peuples inscrits et nn-inscrits du Canada. Métis : Un terme qui faisait traditinnellement référence à une persnne autchtne ayant une mère issue des Première Natin et un père français. Ce terme est maintenant utilisé par ceux se déclarant Métis. Inuit : Peuple qui vit dans le nrd du Canada, ntamment au Nunavut, dans le nrd du Québec, au Labradr et dans les Territires du Nrd-Ouest. Recensement canadien : Sndage fficiel effectué auprès de tus les Canadiens par Statistique Canada tus les cinq ans afin de cllecter de l infrmatin. Revenu médian : Le revenu «au milieu». Le salaire de la mitié de la ppulatin (tus les fyers au Canada) est plus bas alrs que celui de la secnde mitié est plus élevé. Revenu/salaire myen : Ceci est calculé en additinnant tutes les plages de revenus rapprtées dans un recensement et en divisant le ttal par le nmbre de fyers ayant répndu. Cmment lire les dnnées dans les tableaux : Lire à l hrizntale, par rangée, et asscier le titre de la rangée au titre de la clnne pur truver la dnnée que vus cherchez. Les rangées snt hrizntales et les clnnes verticales. 2

3 RESOURCES Site Web de Statistiques Canada Revenu myen ttal seln le type de famille écnmique Gains myens seln le sexe et le régime de travail Gains myens seln l éducatin (utilisez les dnnées sus «Canada») Gains médians, seln l éducatin, immigrants versus salariés nés au Canada www12.statcan.ca/census-recensement/2006/dp-pd/hlt/97-563/t802-fra. Revenu myen par famille écnmique www12.statcan.gc.ca/francais/census01/prducts/standard/themes/rp-fra. cfm?lang=f&apath=3&detail=1&dim=0&fl=a&free=0&gc=0&gid=0&gk=0&grp=1&pid=60957&prid=0&ptype =55430,53293,55440,55496,71090&S=0&SHOWALL=0&SUB=0&Tempral=2001&THEME=54&VID=0 &VNAMEE=&VNAMEF=&D1=0&D2=0&D3=0&D4=0&D5=0&D6=0 Revenu médian, seln l identité autchtne Revenu ttal médian (au bas du tableau) Revenus par segment démgraphique www12.statcan.gc.ca/francais/census01/prducts/standard/themes/rp-fra.cfm?lang=f& APATH=3&DETAIL=1&DIM=0&FL=A&FREE=0&GC=0&GID=0&GK=0&GRP=1&PID= 60979&PRID=0&PTYPE=55430, 53293,55440, 55496, 71090&S=0&SHOWALL=0&SUB=0&Tempral=2001&THEME=54&VID=0&VNAMEE=&VNAMEF=&D1= 0&D2=0&D3=0&D4=0&D5=0&D6=0 3

4 SECONDAIRE : ÉCONOMIE RÉPARTITION DES REVENUS AU CANADA : ACTIVITÉ 2 DE 2 Objectif : Dans cette activité, les élèves utilisernt les cnnaissances acquises dans l activité précédente pur mieux cmprendre les inégalités relatives aux revenus et purqui elles snt présentes au Canada. En effectuant une recherche, ils explrernt les inégalités cncernant le revenu auxquelles fnt face les peuples autchtnes du Canada et acquerrnt une meilleure cmpréhensin de tus les facteurs cmplexes et des circnstances qui cntribuent à ces inégalités. Temps requis : 60 minutes Activité : 1. Révisez l activité précédente. Demandez aux élèves de résumer ce qu ils nt appris en analysant les dnnées sur le revenu. 2. Maintenant que les élèves snt cnscients des disparités cncernant le revenu au Canada, demandez-leur purqui celles-ci existent seln eux. Dites aux élèves de prendre en cnsidératin la liste de causes suivantes et de penser à d autres exemples : Risque : Le niveau d incertitude. Le risque peut prendre de nmbreuses frmes. Par exemple, certains emplis furnissent des revenus instables, u certaines persnnes n nt pas de sécurité d empli, etc. Des entrepreneurs échuent et fnt face à des dettes, vire à une faillite. Mais ceux qui réussissent snt généralement récmpensés en ayant des prfits élevés. Accessibilité : De plus, l accès à l éducatin et le niveau d études influencent le revenu. Ceux qui nt les ressurces pur recevir une éducatin nt suvent des revenus plus élevés, puisque les emplis mieux rémunérés requièrent suvent des études u des frmatins supérieures. D autres surces de richesse : Le revenu ne prvient pas uniquement du travail: il peut venir d investissements cmme les rentes et les intérêts. L argent peut également prvenir d un héritage u avir été gagné à la lterie. Ces types de richesse snt répartis de manière particulièrement inégale. et qu ils partagernt leur travail avec la classe lrs de présentatins de tris à cinq minutes en petits grupes. Le rapprt devrait déterminer les causes principales des inégalités seln les élèves et certaines slutins ptentielles. Les élèves divent répndre aux cinq questins suivantes: Qui : Qui snt les acteurs principaux? Qui est affecté? Qui snt les principales persnnes impliquées? Qui : Quel est le défi principal? Quand : Quelles dates u quels évènements snt imprtants? Où : Quels snt les détails et les cnsidératins gégraphiques? Où snt les principaux centres d actin? Purqui : Purqui est-ce imprtant d abrder ce sujet? Purqui est-ce que cette situatin existe? Purqui est-ce que tus les Canadiens, particulièrement ceux qui snt nn autchtnes, devraient être cnscients de cette situatin? 5. Dnnez une semaine aux élèves pur terminer leur présentatin. Le jur de la date de remise, divisez les élèves en grupes de cinq. Dans ces grupes, les élèves devrnt partager et discuter de leur recherche à tur de rôle. Par la suite, demandez aux élèves de remettre leur rapprt. 6. Tenez une discussin en classe pur cnclure l activité. Inscrivez les pints imprtants au tableau afin que les élèves puissent avir une représentatin visuelle de la cmplexité des défis. Demandez aux élèves : a. Quel apprentissage vus a le plus surpris et purqui? b. Cmment la vie qutidienne des peuples autchtnes est-elle affectée par les inégalités cncernant le revenu? c. De quelles façns les plus grands effets de l inégalité des revenus pur les peuples autchtnes diffèrent-ils des autres segments démgraphiques au Canada? Veuillez être spécifique en répndant. d. Qu est-ce que le Canada peut faire pur amélirer la situatin? 3. Discutez des facteurs qui cntribuent à l inégalité des revenus. Demandez aux élèves : Quelles snt les autres causes pssibles? Peut-il y avir plus d un facteur cntribuant aux inégalités? 4. Dites aux élèves qu ils fernt une recherche et créernt un bref rapprt sur les inégalités cncernant le revenu auxquelles fnt face les peuples autchtnes du Canada, 4

5 RESOURCES Site Web de Statistiques Canada Revenu myen ttal seln le type de famille écnmique Gains myens seln le sexe et le régime de travail Gains myens seln l éducatin (utilisez les dnnées sus «Canada») Gains médians, seln l éducatin, immigrants versus salariés nés au Canada www12.statcan.ca/census-recensement/2006/dp-pd/hlt/97-563/t802-fra. Revenu myen par famille écnmique www12.statcan.gc.ca/francais/census01/prducts/standard/themes/rp-fra. cfm?lang=f&apath=3&detail=1&dim=0&fl=a&free=0&gc=0&gid=0&gk=0&grp=1&pid=60957&prid=0&ptype =55430,53293,55440,55496,71090&S=0&SHOWALL=0&SUB=0&Tempral=2001&THEME=54&VID=0 &VNAMEE=&VNAMEF=&D1=0&D2=0&D3=0&D4=0&D5=0&D6=0 Revenu médian, seln l identité autchtne Revenu ttal médian (au bas du tableau) Revenus par segment démgraphique www12.statcan.gc.ca/francais/census01/prducts/standard/themes/rp-fra.cfm?lang=f& APATH=3&DETAIL=1&DIM=0&FL=A&FREE=0&GC=0&GID=0&GK=0&GRP=1&PID= 60979&PRID=0&PTYPE=55430, 53293,55440, 55496, 71090&S=0&SHOWALL=0&SUB=0&Tempral=2001&THEME=54&VID=0&VNAMEE=&VNAMEF=&D1= 0&D2=0&D3=0&D4=0&D5=0&D6=0 5

6 DOCUMENT À IMPRIMER Demandez aux élèves de nter leurs répnses dans ce tableau. TABLEAU DE DONNÉES Revenu myen par famille écnmique NOTES Gains myens seln le sexe et le régime de travail Gains myens seln l éducatin (utilisez les dnnées sus «Canada») Gains médians, seln l éducatin, immigrants versus salariés nés au Canada Revenu médian, pur les Premières Natins, les Métis et les Inuits versus revenu médian pur l ensemble de la ppulatin (au bas du tableau) 6

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif Prgramme de surveillance : Dévelppement prfessinnel Dcument explicatif DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL Questinnaire d aut-inspectin«(qai) Plan d atteinte des standards (PAS) Plan de prise en charge du patient

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte Evaluatin d impact: Passer des prmesses à l acte Fnds Natinal pur la Prmtin de la Jeunesse (FNPJ) au Senegal Le cas des Tut Petits Credits (TPC) Cheikh Diaw, Aminata Diuf, Drew Gardiner, Antine Legrand,

Plus en détail

Introduction/contexte

Introduction/contexte Aide financière accrdée par les rganismes de services aux persnnes ayant une déficience intellectuelle aux prgrammes de Services de sutien à l intégratin et à l analyse des cnstatatins du sndage sur la

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE Dans une planificatin financière intégrée, l établissement du cût de la vie cnstitue une étape essentielle qui servira à : assurer la chérence entre le cût de la vie et

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Prgramme réginal de sutien au dévelppement et à la cnslidatin des rganismes de frmatin spécialisée (préparatire u de lisir) en arts de la Côte- Nrd À jur le 29 juin 2015 Table des matières Intrductin...

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

Devoirs scolaires et autonomie: le rôle des parents

Devoirs scolaires et autonomie: le rôle des parents Devirs sclaires et autnmie: le rôle des parents Atelier-débat rganisé par les parents d élèves du cllège Paul Langevin Animée par Nathalie Gurslas Bgren Les devirs & les parents Les devirs snt un myen

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d ptin sur pste de travail 1 Ce que vus devez savir À Partir de la versin 7.16.00, l arrière scène des ptins de pste de travail vnt se cmprter différemment.

Plus en détail

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 VUE D ENSEMBLE Le Sentier est un rganisme enregistré de bienfaisance à but nn lucratif vué à la réalisatin de la cnstructin et de la prmtin du sentier

Plus en détail

Bourses d études pour étudiants

Bourses d études pour étudiants Burses d études pur étudiants Vus purriez recevir une burse d études d une valeur de 500 $ fferte par la Sciété canadienne de science de labratire médical. Nus recherchns les meilleurs étudiants inscrits

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA AVIS DE PRATIQUE DE L OMBUDSMAN DU MANITOBA Les avis de pratique snt préparés par l Ombudsman du Manitba afin d aider les persnnes qui utilisent la législatin. Leur bjet en est un de cnseil seulement et

Plus en détail

Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pour les volontaires en recherche et sauvetage

Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pour les volontaires en recherche et sauvetage . Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pur les vlntaires en recherche et sauvetage Objectif De furnir aux assciatins réginales de la GCAC des directives pur déterminer, enregistrer

Plus en détail

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT FORMATION INNOVATION MANAGEMENT Atelier de 3 jurs «Réinventer sn activité» à destinatin de chefs d entreprises Dates : 24/11, 08/12 et 09/12 Lieu : Chambre de Cmmerce du Luxemburg Frais d'inscriptin :

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

Les Français et l autopartage

Les Français et l autopartage Les Français et l autpartage Sndage réalisé par pur LEVEE D EMBARGO IMMEDIATE Cntact BVA : Julie Catilln Directrice d études de BVA Opinin 01.71.16.88.34 Méthdlgie Recueil Enquête réalisée auprès d un

Plus en détail

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Questinnaire à destinatin des assciatins du territire de la Cmmunauté de Cmmunes de Quillebeuf-sur-Seine PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Infrmatins pratiques sur vtre assciatin Nm de l assciatin : Président

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé Rapprt relatif à l'écart salarial - lettre d'accmpagnement: frmulaire abrégé Sur la base des cnditins énncées dans la li sur l'écart salarial, vtre entreprise dit, dans les tris mis de la clôture de l'exercice

Plus en détail

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S Page de 0 C O N T E X T E Sciété en cmmandite Gaz Métr («Gaz Métr») demande à certains

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion.

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion. Ntice d utilisatin du site Internet de l Académie d Agriculture pur les Membres Respnsables de Sectin u Respnsables de Grupe de Réflexin. Cette ntice tient lieu de mément. A. Présentatin... 2 B. Premiers

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

LE RVER EN UN COUP D ŒIL

LE RVER EN UN COUP D ŒIL LE RVER EN UN COUP D ŒIL Le terme RVER est l acrnyme pur Régime Vlntaire d Epargne-Retraite. C est un nuveau régime de retraite régi par la Li sur les régimes vlntaires d'épargneretraite (Li sur les RVER)

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II.

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II. Annexe : Les recmmandatins patrnales Préventin Rendre bligatire la créatin d un cmité de santé et sécurité du travail par emplyeur pur le secteur public et par établissement pur le secteur privé (plus

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France Règlement de la Burse SNPHPU-MSD 2015 rganisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France 1. Cntexte Le SNPHPU et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse destinée à sutenir des prjets en France dans le dmaine

Plus en détail

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE ANNEXE 10 ÉTUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP EN STAGE Exemple de frmatin adressée aux enseignants du cllégial. Présentatin par le centre cllégial de sutien à l intégratin de l Est du Québec ccsi@cegep-ste-fy.qc.ca

Plus en détail

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE PROJET DE GESTION ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES DECHETS MUNICIPAUX ET DANGEREUX POUR REDUIRE LES EMISSIONS DE POLLUANTS ORGANIQUES PERSISTANTS NON INTENTIONNELS -------------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

Promotion Le défi des étoiles Aéroplan 2013. Q1. Qu est-ce que la promotion Le défi des étoiles Aéroplan?

Promotion Le défi des étoiles Aéroplan 2013. Q1. Qu est-ce que la promotion Le défi des étoiles Aéroplan? Prmtin Le défi des étiles Aérplan 2013 Q1. Qu est-ce que la prmtin Le défi des étiles Aérplan? La prmtin Le défi des étiles est une ffre de milles-bnis destinée à récmpenser les membres qui accumulent

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 Mai 2015 URGENT Transmettez immédiatement cette lettre aux respnsables de l entretien et du cntrôle des défibrillateurs

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

Pourquoi évaluer? Besoin d'éléments de preuve sur ce qui fonctionne

Pourquoi évaluer? Besoin d'éléments de preuve sur ce qui fonctionne 2 3 Purqui évaluer? Besin d'éléments de preuve sur ce qui fnctinne Restrictin budgétaire et mauvaises plitiques purraient nuires Amélirer l'exécutin des prgrammes / plitiques Cnceptin (critères d'éligibilité,

Plus en détail

LA RÉFORME DE L ASSURANCE EMPLOI. Analyse du projet de loi C 38 «CHÔMEURS AU TRAVAIL»

LA RÉFORME DE L ASSURANCE EMPLOI. Analyse du projet de loi C 38 «CHÔMEURS AU TRAVAIL» LA RÉFORME DE L ASSURANCE EMPLOI Analyse du prjet de li C 38 «CHÔMEURS AU TRAVAIL» LE PROJET DE LOI C 38 Sanctinné le 29 juin 2012, ce prjet de li apprte des changements majeurs à la li de l assurance

Plus en détail

Toulouse, le 14 janvier 2015. La Rectrice de l académie de Toulouse, Chancelière des universités,

Toulouse, le 14 janvier 2015. La Rectrice de l académie de Toulouse, Chancelière des universités, Tuluse, le 14 janvier 2015 La Rectrice de l académie de Tuluse, Chancelière des universités, à Rectrat Directin des Persnnels Enseignants Mesdames et Messieurs les Directeurs académiques des services de

Plus en détail

«NAVIGUER SUR INTERNET v 2» Support de formation tutoré «Réponses aux remarques les plus souvent posées»

«NAVIGUER SUR INTERNET v 2» Support de formation tutoré «Réponses aux remarques les plus souvent posées» Avec l expérimentatin de NSIv2, nus avns reçu beaucup de remarques cncernant le dcument initial. Beaucup nt été prises en cmpte et intégrées. Pur les autres remarques, nus avns pris le parti d en faire

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013 PLAN DE FORMATION Frmatin : Le rôle du superviseur au qutidien Chrte 2012-2013 1. Prblématiques ayant engendré le besin de frmatin Dans le passé, n recherchait des superviseurs cmpétents au plan technique.

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Rapprt Final préparé par le Cmité Technique de Revue des Titres et Cnventins Miniers de la République de Guinée cncernant la cnstructin et l'explitatin

Plus en détail

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE Frmule de demande Veuillez remplir tutes les sectins. SECTION A : RENSEIGNEMENTS PERSONNELS ET SUR L ENTREPRISE LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE «La cllecte des renseignements

Plus en détail

Coaching Professionnel. Franck Struyf

Coaching Professionnel. Franck Struyf Caching Prfessinnel Franck Struyf L'expérience, ce n'est pas ce qui arrive à quelqu'un, c'est ce que quelqu'un fait avec ce qui lui arrive. (Aldus Huxley) Expériences Persnnelles Je m appelle Franck Struyf

Plus en détail

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012 Prpsitin de Veille Internet Campagnes Electrales 2012 Pur tut savir sur ce que les respnsables plitiques, candidats à l électin Présidentielle, candidats aux électins législatives disent de vus et sur

Plus en détail

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

La charte des officiels Présentation à destination des Clubs

La charte des officiels Présentation à destination des Clubs La charte des fficiels Présentatin à destinatin des Clubs SOMMAIRE Les principes généraux Les nuveaux cncepts L Ecle d Arbitrage Club L Officiel Club Le référent Le parrain, le tuteur La valrisatin «débit

Plus en détail

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale La Burse Étienne-Beauclair Banque Natinale Burse d' excellence destinée aux persnnes ayant une déficience visuelle pur la réalisatin de prjets nvateurs 15 000 $ Dépsez vs candidatures entre Le 15 décembre

Plus en détail

Scénario 2 : La promesse

Scénario 2 : La promesse Scénari 2 : La prmesse D enise est infirmière auxiliaire autrisée depuis 10 ans, Elle exerce dans une clinique externe d un grand hôpital général. Aujurd hui, elle est chargée de prendre sin d Amanda,

Plus en détail

Testezvous. Diversité, où en êtes-vous? Diversité Intégration Compétences Emploi

Testezvous. Diversité, où en êtes-vous? Diversité Intégration Compétences Emploi Testezvus! Diversité, ù en êtes-vus? Diversité Intégratin Cmpétences Empli Outil d aut-diagnstic ETT Nn discriminatin et égalité de traitement Nvembre 2007 1. Test de cnnaissances (répnses à la fin du

Plus en détail

Ressource éducative sur les finances personnelles et l éducation financière TROUSSE D ACTIVITÉS POUR LE SECONDAIRE EN COLLABORATION AVEC

Ressource éducative sur les finances personnelles et l éducation financière TROUSSE D ACTIVITÉS POUR LE SECONDAIRE EN COLLABORATION AVEC Ressurce éducative sur les finances persnnelles et l éducatin financière TROUSSE D ACTIVITÉS POUR LE SECONDAIRE JUSTIFICATION Tut s additinne est une trusse éducative qui permet d abrder en classe le mnde

Plus en détail

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. Le bénéfice de l exercice en maison de santé pluridisciplinaire sur les dépenses de santé

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. Le bénéfice de l exercice en maison de santé pluridisciplinaire sur les dépenses de santé Synthèses Nvembre 2014 L Observatire Ecnmique et Scial Le bénéfice de l exercice en maisn de santé pluridisciplinaire sur les dépenses de santé La cnsmmatin de sins ambulatires des patients de plus de

Plus en détail

CONTRAT LOCAL DE SANTE DE BONNEUIL. Questionnaire consultation destiné à tous les habitants : la santé à Bonneuil

CONTRAT LOCAL DE SANTE DE BONNEUIL. Questionnaire consultation destiné à tous les habitants : la santé à Bonneuil CONTRAT LOCAL DE SANTE DE BONNEUIL Questinnaire cnsultatin destiné à tus les habitants : la santé à Bnneuil La ville est engagée, avec l Agence réginale de Santé, sur la mise en place d un Cntrat Lcal

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS. Préparation aux examens de l AMF. Pour : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES

GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS. Préparation aux examens de l AMF. Pour : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS Préparatin aux examens de l AMF Pur : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES Prfesseur : Jacques Bélanger 04-2012 TABLE DES MATIÈRES I.

Plus en détail

Ressource éducative sur les finances personnelles et l éducation financière TROUSSE D ACTIVITÉS POUR LE PRIMAIRE EN COLLABORATION AVEC

Ressource éducative sur les finances personnelles et l éducation financière TROUSSE D ACTIVITÉS POUR LE PRIMAIRE EN COLLABORATION AVEC Ressurce éducative sur les finances persnnelles et l éducatin financière TROUSSE D ACTIVITÉS POUR LE PRIMAIRE JUSTIFICATION Tut s additinne est une trusse éducative qui permet d abrder en classe le mnde

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts Dssier Spécial Les 5 étapes pur vendre ACT! Apprendre à détecter un besin en Gestin de Cntacts Ce dssier à pur bjectif de vus aider à cmmercialiser ACT! auprès de vs clients et prspects. Nus allns vus

Plus en détail

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription Cursus Spa Manager Prgramme pédaggique Saisn 2012 Objectif de la frmatin Dans un cntexte de pleine crissance, les entreprises du secteur du bien être snt à la recherche d un persnnel hautement qualifié,

Plus en détail

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE Admissin CPGE Lgiciel de gestin des inscriptins en CPGE La réfrme du mde de recrutement en classes préparatires aux Grandes Écles intervenu en 2003 a prfndément mdifié la gestin par les établissements

Plus en détail

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 1 Ntes explicatives Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 Li de mise en œuvre de l Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux

Plus en détail

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit Attentin : Tus prêteurs L infrmatin pur tutes les persnnes enregistrées en vertu de la Li sur la cmmunicatin du cût du crédit Cmmissin des services financiers et des services aux cnsmmateurs Divisin des

Plus en détail

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire Utiliser les activités de curs de Mdle : le Questinnaire CETTE PROCEDURE DÉCRIT LA MISE EN PLACE ET L UTILISATION DE L ACTIVITÉ DE COURS «QUESTIONNAIRE». PRE-REQUIS : Prcédure «Démarrer sur Mdle» DÉFINITION

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS NOTE: Les mniteurs qui suivent la frmatin de mise à niveau et de mise à niveau à distance ne snt pas tenus de remplir

Plus en détail

GESTION DES REVENUS ET SOLIDARITES FAMILIALES. (Seconde partie)

GESTION DES REVENUS ET SOLIDARITES FAMILIALES. (Seconde partie) L UNAFOR prpse une frmatin: ATTENTION : NOMBRE DE PLACES LIMITE! GESTION DES REVENUS ET SOLIDARITES FAMILIALES (Secnde partie) 3 et 4 décembre 2015 UNAF 28 Place Saint-Gerges 75009 PARIS Metr: Saint-Gerges

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Master Transprt, Lgistique Et Cmmerce Internatinal Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Prgramme Executive MBA Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien ral) et y jindre les pièces

Plus en détail

NOTICE POUR L IMPORT DU FICHIER «IACA» DANS CORRELYCE

NOTICE POUR L IMPORT DU FICHIER «IACA» DANS CORRELYCE Directin des lycées Service des Technlgies de l Infrmatin Educatives NOTICE POUR L IMPORT DU FICHIER «IACA» DANS CORRELYCE Année sclaire 2008/2009 SOMMAIRE REMARQUES IMPORTANTES... 2 1. Exprter les cmptes

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Principes de fiscalité de l assurance de persnnes Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans

Plus en détail

Diagnostic et enjeux de la formation initiale des enseignants: le point de vue des acteurs

Diagnostic et enjeux de la formation initiale des enseignants: le point de vue des acteurs QuickTime et un décmpresseur snt requis pur visinner cette image. Diagnstic et enjeux de la frmatin initiale des enseignants: le pint de vue des acteurs 1 Plan de la présentatin 1 - Objectifs et méthde

Plus en détail

L ENGAGEMENT CONSTRUCTIF DES HOMMES EN SANTE DE LA REPRODUCTION : UNE GUIDE DE FORMATION DES RELAIS COMMUNAUTAIRES

L ENGAGEMENT CONSTRUCTIF DES HOMMES EN SANTE DE LA REPRODUCTION : UNE GUIDE DE FORMATION DES RELAIS COMMUNAUTAIRES L ENGAGEMENT CONSTRUCTIF DES HOMMES EN SANTE DE LA REPRODUCTION : UNE GUIDE DE FORMATION DES RELAIS COMMUNAUTAIRES La cmmunicatin et la prise de décisin partagée au sein du cuple MAI 2009 Cette publicatin

Plus en détail

CYBERLEARN COURS MOODLE. SUPPORT DE TRAVAIL Pour professeur-es et assistant-es d'enseignement

CYBERLEARN COURS MOODLE. SUPPORT DE TRAVAIL Pour professeur-es et assistant-es d'enseignement CENTRE e-learning HES-SO CYBERLEARN COURS MOODLE SUPPORT DE TRAVAIL Pur prfesseur-es et assistant-es d'enseignement Sndages et tests : rendez vs curs Mdle interactifs! HES-SO 2010 Team Cyberlearn Table

Plus en détail

STÉPHANIE B. MAISONNEUVE, ARIANE BASTIEN, SOPHIE BERTRAND, WOODY BEUNS ET MÉLYSSA FRENETTE-

STÉPHANIE B. MAISONNEUVE, ARIANE BASTIEN, SOPHIE BERTRAND, WOODY BEUNS ET MÉLYSSA FRENETTE- STÉPHANIE B. MAISONNEUVE, ARIANE BASTIEN, SOPHIE BERTRAND, WOODY BEUNS ET MÉLYSSA FRENETTE- GUIDE DE PRÉSENTATION Présentatin de la situatin prblématique Présentatin de la méthdlgie de recherche Présentatin

Plus en détail

Centre e-learning HES-SO

Centre e-learning HES-SO Installer le lgiciel Ht Ptates - Décmpresser le fichier winhtpt60.zip - Lancer le Setup - Suivre la prcédure prpsée par l assistant Chisir le type d exercice Ht Ptates Ce lgiciel prpse cinq types de questinnaires

Plus en détail

Feuilles de soins papier ou électroniques? Les pratiques des médecins et des professionnels de santé

Feuilles de soins papier ou électroniques? Les pratiques des médecins et des professionnels de santé Pint d infrmatin 22 ctbre 2009 Feuilles de sins papier u électrniques? Les pratiques des médecins et des prfessinnels de santé L an dernier 1, les caisses d Assurance Maladie nt reçu plus de 1,1 milliard

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis manuel de l' teur tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. PRESENTATION GENERALE DU SITE HAGER-ENERGY... 2 2. CONNEXION AU SITE... 3 3.... 4 3.1 COMPTE... 4 3.2 PAGE D ACCUEIL... 5 3.3 APPAREILS... 5 3.4 MON LOGEMENT...

Plus en détail

Rapport d enquête. Le patient évalue-t-il l impact financier de ses choix à l hôpital?

Rapport d enquête. Le patient évalue-t-il l impact financier de ses choix à l hôpital? Rapprt d enquête Le patient évalue-t-il l impact financier de ses chix à l hôpital? 1. Intrductin La MC a cnstaté que de nmbreux patients épruvent des difficultés à évaluer l impact financier de leurs

Plus en détail

Bulletin droit immobilier et marches des capitaux. La Société de Placement Hypothécaire - un prêteur alternatif. Introduction

Bulletin droit immobilier et marches des capitaux. La Société de Placement Hypothécaire - un prêteur alternatif. Introduction mars 2014 Bulletin drit immbilier et marches des capitaux La Sciété de Placement Hypthécaire - un prêteur alternatif Intrductin En 1973, le guvernement fédéral intrduisait des mesures visant à stimuler

Plus en détail

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment Dérulement de la certificatin énergétique PEB de vtre bâtiment La certificatin énergétique de vtre habitatin se dérulera en 2 étapes : visite de vtre habitatin et relevé de ses caractéristiques ensuite,

Plus en détail

Résumé Les particularités des machines à sous et leur incidence sur le comportement des joueurs compulsifs

Résumé Les particularités des machines à sous et leur incidence sur le comportement des joueurs compulsifs Résumé Les particularités des machines à sus et leur incidence sur le cmprtement des jueurs cmpulsifs K. Finlay 1 H. H. C. Marmurek V. Kanetkar J. Lnderville Sujet de la recherche Quelques recherches laissent

Plus en détail

Google : 1 requête sur 2 indéterminée aux États-Unis

Google : 1 requête sur 2 indéterminée aux États-Unis Mteurs de recherche Ggle : 1 requête sur 2 indéterminée aux États-Unis 41,1% de requêtes Ggle indéterminées en myenne pur un site en France, 32,4% en Allemagne et 50,1% aux Etats-Unis, en juillet 2013

Plus en détail

Gestion de la rémunération et de la masse salariale

Gestion de la rémunération et de la masse salariale Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestin de la rémunératin et de la masse salariale Cpyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reprductin r distributin f this dcument, in any frm, is expressly prhibited

Plus en détail

TAI054 Utiliser un logiciel de gestion de parc (généralités) TABLE DES MATIERES

TAI054 Utiliser un logiciel de gestion de parc (généralités) TABLE DES MATIERES Apprt d infrmatins et de cnnaissances TAI054 Utiliser un lgiciel de gestin de parc (généralités) TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 2 2 FONCTIONS DES LOGICIELS DE GESTION DE PARC... 3 2.1 ACQUISITION

Plus en détail

Quelques notions administratives : vos codes d accès

Quelques notions administratives : vos codes d accès Cher nuvel(le) emplyé(e), Vus débutez vtre péride de frmatin et de prbatin à titre de nuvel(le) emplyé(e); bienvenu parmi nus! Pur bien fnctinner dans un envirnnement aussi cmplexe que celui de l Université

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

Transformation / Production

Transformation / Production Cnditins d admissibilité : Catégrie : Transfrmatin / Prductin Être cityen canadien u résident permanent; Démarrer une nuvelle entreprise dans le secteur de la transfrmatin et / u de la prductin; Démntrer

Plus en détail

Haut Conseil de la santé publique

Haut Conseil de la santé publique Haut Cnseil de la santé publique AVIS relatif à la vaccinatin par le vaccin pneumcccique cnjugué 11 décembre 2009 Vaccin pneumcccique cnjugué Un nuveau vaccin pneumcccique cnjugué (Prevenar 13 ), cmpsé

Plus en détail

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Charte éditriale & éthique de Savirs solidaires en Santé à l usage des persnnes cntribuant à la platefrme interactive et cllabrative de l assciatin Assciatin Savirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Persnnes

Plus en détail

Fiche de renseignements destinée au groupe de recherche en marketing: Associations sans but lucratif et bénévoles

Fiche de renseignements destinée au groupe de recherche en marketing: Associations sans but lucratif et bénévoles Fiche de renseignements destinée au grupe de recherche en marketing: Assciatins sans but lucratif et bénévles De partut jusqu à vus Principales cnstatatins : 91 p. 100 des Canadiens (sit près de 22 millins)

Plus en détail

COMMENTAIRES DE L ASSOCIATION DES CHIRURGIENS DENTISTES DU QUÉBEC SUR LE RAPPORT DU COMITÉ D EXPERTS SUR LA MODERNISATION DES PRATIQUES

COMMENTAIRES DE L ASSOCIATION DES CHIRURGIENS DENTISTES DU QUÉBEC SUR LE RAPPORT DU COMITÉ D EXPERTS SUR LA MODERNISATION DES PRATIQUES COMMENTAIRES DE L ASSOCIATION DES CHIRURGIENS DENTISTES DU QUÉBEC SUR LE RAPPORT DU COMITÉ D EXPERTS SUR LA MODERNISATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES DANS LE DOMAINE BUCCODENTAIRE Présenté à l Ordre

Plus en détail

CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT

CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT Faire u accepter des cadeaux d'entreprise et des prpsitins de divertissement

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Une fis l espace créé par le CRDP, il y a un certain nmbre de travaux à prévir avant de puvir l utiliser avec les étudiants. D une manière générale,

Plus en détail

1. Bases légales. 2. Introduction. 3. Recommandations. Service de la santé publique. Rue Cité - Devant 11 1014 Lausanne

1. Bases légales. 2. Introduction. 3. Recommandations. Service de la santé publique. Rue Cité - Devant 11 1014 Lausanne Service de la santé publique Rue Cité - Devant 11 1014 Lausanne Directives sur la mise en place de dispsitifs sanitaires de manifestatins adptées par la Cmmissin pur les mesures sanitaires d'urgence (CMSU)

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Addendum belge au prspectus d émissin ADDENDUM DE JUILLET 2010 AU PROSPECTUS D AVRIL 2010 ABERDEEN GLOBAL Sciété d investissement à capital variable de drit luxemburgeis à cmpartiments multiples cnfrme

Plus en détail