Exercice 1: Câble coaxial et Théorème d'ampère

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exercice 1: Câble coaxial et Théorème d'ampère"

Transcription

1 UTBM PS1 / Examen Final P8 Pour tenir ompte de la longueur de l'énoné, le total des points possibles est 33, mais la note finale sera ramenée à une note sur points Exerie 1: Câble oaxial et Théorème d'ampère On onsidère un âble oaxial, retiligne, et de longueur supposée infinie dans le problème. (sur 13 points) Ce âble est onstitué d'une âme entrale en uivre et d'un onduteur ylindrique périphérique en uivre aussi. Les deux onduteurs sont séparés par un matériau diéletrique (sans propriété magnétique). Voir figure 1 i-ontre. z On suppose e âble parouru par un ourant ontinu onstant pour le onduteur entral et - pour le blindage. R 1 1.1) Donner un sens physique au ourant - R l y a un ourant aller et un ourant retour. Et quand on alulera la irulation de B sur un outour fermé dans un plan perpendiulaire à l'axe Oz, l'un des ourants sera vu positivement, l'autre négativement. On peut don d'ores et déjà s'attendre à avoir wideve B = à l'extérieur du âble oaxial. [,5pt] O Figure 1: vue en perspetive du âble oaxial R 3 1.) Rappeler le théorème d'ampère ainsi que les hypothèses néessaires à sa vérifiation. Le théorème d'ampère dit que la irulation de B sur un ontour fermé est égal à x enlaè, à ondition de ompter alrgébriquement les ourants enlaés, 'est à dire + eux qui sont orientés omme la normale à au ontour, et eux qui sont dansle sens opposé. Les hypothèses à vérifier sont que les ourants i sont stationnaires, que le ontour est un ontour «simple» (pas de noeuds). 1.3) Quel est le système de oordonnées le plus adapté à e problème (justifier)? L'axe Oz est axe de révolution, don les oordonnées ylindriques semblent les plus adaptéés pour résoudre e problème [,5 pt] 1.4) Préiser les symétries, et en déduire de quoi devra dépendre B. On donnera son orientation. Le problème est un problème à symétrie ylindrique: 3 variables sont à envisager r,, z. Pour les simplifiations: - si on garde et r onstants, on laisse le problème invariant par translation d'axe Oz (fil infini), don B ne dépend pas de z. - si on garde z et r onstants, on laisse le problème invariant par rotation d'angle quelonque, don B ne dépend pas de l ne reste plus que la dépendane en r, et don B ne dépend que de r <=> B=Br. De plus, omme ( 'est à dire A tel que B=rot A ) est axial, alors B est tangentiel (i.e. ortho-radial). Conlusion: Br= Bu [pts] On suppose qu'on applique le théorème d'ampère sur un ontour irulaire de rayon r, dans un plan perpendiulaire à l'axe Oz. Page 1/8

2 UTBM PS1 / Examen Final P8 1.5) Exprimer la densité de ourant dans le onduteur intérieur et dans le onduteur extérieur. Si on regarde la forme du onduteur intérieur et du onduteur extérieur, il est évident que es les deux densités de ourant J int et J ext n'ont pas même valeur. Pour J int, on a = J S ave S = R 1, soit J int = R 1 En e qui onerne J ext, on doit utiliser S ext = R 3 R, e qui entraîne : J ext = R 3 R [pts] 1.6) En déduire la valeur de enlaé pour rr 1. Pour r=r 1, =J int R 1 et pour rr1, r=j int r et pour éliminer J int dans ette expression, il suffit de le remplaer par => r = r R 1 = r [1 pt] R 1 R 1 Remarque : ette méthode resservira dans e qui suit. 1.7) En utilisant le théorème d'ampère, et pour les 4 as suivants r < R 1 R 1 < r < R R < r < R 3 r > R 3 Caluler l'expression de Br a) Cas r < R 1 On applique le théorème d'ampère sur un ontour perpendiulaire à l'axe Oz, entré sur l'axe, et de rayon r < R 1 Soit : B dr= r <=> B ru dru = r et omme B(r) est onstant pour r= te (e qui est C C vrai sur le ontour), on peut le sortir de l'intégrale, et de plus le produit salaire de deux veteurs unitaires identiques valant 1, l'expression devient : Br C dr= r= B r r. Enfin, si on utilise le résultat de la question préédente, on arrive à : Br = r R 1 1 r Soit finalement : Br = r R 1 b) Cas R 1 < r < R Dans e as, le ourant enlaé vaut simplement +, et l'on en déduit immédiatement (par un raisonnement analogue) : B dr= <=> Br r= Et finalement Br= C r Remarque: tout se passe omme si le fil était de dimensions nulles. ) Cas R < r < R 3 Pour R < r < R 3, le ourant total enlaé vaut entre et R 1 Page /8

3 UTBM PS1 / Examen Final P8 entre R et R 3, on a: ext = J ext R 3 R ext r = J ext r R => ext r = r R R 3 R Et don int ext = 1 r R R 3 R = R 3 r R 3 R ( en réduisant au même dénominateur) D'où l'on tire Br r= R 3 r R 3 R <=> Br = r R 3 r R 3 R d) Cas r > R 3 La somme algébrique des ourants et est nulle => B est null à l'extérieur. C'est l'intérêt du blindage!! [1 pt] 1.8) Traer la ourbe représentative de module de Br en fontion de r, en préisant la valeur du module de B aux points partiuliers Valeurs aratéristiques: Pour r < R 1 Br roit linéairement, jusqu'à la valeur Br= R 1 Entre r=r 1 et r=r Br déroit en 1 r, e qui orrespond au as du fil infiniment mine, jusqu'à la valeur B R =. Puis à partir de r=r R, on arrive à la loi déterminée dans le as d, dans lequel Br passe ontinuement de B R à selon la loi Br= r R 3 r R 3 R Lorsque r=r 3, on retrouve B R 3 = ( on retrouve le as rr 3 ) don on a bien l'effet de «masque» du blindage. La ourbe orrespondante est la suivante: Br R 1 déroissane en 1 r R déroissane en 1 r R 1 R R 3 r [pts] Page 3/8

4 UTBM PS1 / Examen Final P8 Exerie : Onde plane életromagnétique dans le vide (sur 11 points) On rappelle les 4 équations de Maxwell (on utilise les notations du ours): (1) dive= Équation de Maxwell Gauss (3) rot E= B Équation de Maxwell Faraday t () div B= B est à flux onservatif E (4) rot B= j.1) Rappeler (hypothèses omprises) les équations de Maxwell (forme loale et intégrale) dans le vide Equations de Maxwell dans le vide Formes loales : div B= ;rot E= ϱ B E ; div E = ; rot B= j Les densités ϱ (volumique de harge) et j (densité de ourant) sont dites soures du hamp életromagnétique, e E hamp étant aratérisé en haque point de l'espae par le ouple E,B. Le terme est le «ourant de déplaement» Les équations de Maxwell sont ompatibles ave l'équation de ontinuité : div j ϱ = traduisant loalement la onservation de l'életriité. l faut adjoindre aux équations de Maxwell la loi de fore de Lorentz f =q Ev B et =1. Formes intégrales : div B dv = B n ds = dive dv = E n ds= rot E n ds = B t n ds= E dl rot B n ds= B dl= E t n ds [ 3 pts ].) Erire les équations aux dérivées partielles auxquelles obéissent E et B justifiant le fait que es grandeurs peuvent se propager E et B sont des fontions d'ondes si on montre (fait en TD) que le d'alembertien de E et le d'alembertien de B sont nuls. Le d'alembertien représentant l'opérateur vetoriel : 1 appliqué à E ou B. Remarque : est aussi appelé Laplaien (vetoriel ii) du veteur auquel on l'applique. N.B. : seule la démonstration pour E figure dans e orrigé, elle onernant B étant omplètement analogue. Montrons que E 1 E = : On part derot E= B et on fait apparaître E à gauhe et à droite, en alulant rot rot B=rot B t. Ensuite, on alule séparément à gauhe, puis à droite : Terme de gauhe : rot rot E =grad dive E= E ar grad div E= Page 4/8

5 UTBM PS1 / Examen Final P8 Terme de droite : rot B = rot B = 1 t E = 1 E Et don = E = 1 E t j E 1 E = Remarque : la démonstration est analogue pour B [ pts].3) Rappeler ave un exemple simple e qu'est un invariant aratéristique de propagation Lorsqu'une quantité se propage, on montre qu'il existe une quantité invariante, et aratéristique de la propagation. Par exemple, dans le as de la propagation d'une grandeur transversale dans la diretion Ox, et selon les x >, l'invariant est donné par : te =t x [ 1 pt ] On suppose E,, E Z et B, B Y,, et on donne f =1 14 Hz ; =3 1 8 m/s..4) Si on suppose que l'onde életromagnétique est plane et transversale, dans quelle diretion se propagage ette onde? (justifier) D'après le ours, on sait que E,B, n forment un trièdre diret, e qui signifie que n est obtenu en faisant le produit vetoriel diret E B => propagation selon Ox..5) Déterminer les omposantes du veteur = d'onde en utilisant les propriétés de l'onde plane transversale et sinusoïdale. k x On notera les omposantes omme suit: k k y. k z [1 pt] La seule omposante non nulle de k est selon la diretion de propagation, soit k =k x u x Ce qui donne par exemple les omposantes : E=E os t k x xu z = E=E ost x u z => k x=.6) Caluler k et. A.N. : k =k x = = = 3 16 rad.m 1 et = f =3 m [ 1 pt ].7) Montrer que la fontion f x,t=ost x 4sin t x est solution l'équation de propagation des ondes de Jean Le Rond d'alembert Page 5/8

6 UTBM PS1 / Examen Final P8 On part de: f x,t=ost x 4sin t x (équation 1). D'après la forme de f x,t, on peut supposer que ette fontion est une fontion d'onde, représentant une onde se déplaçant à la vitesse = x selon les x> (invariant de propagation en t ) et selon les x< (invariant de propagation t x ). D'après ette hypothèse, (1) est solution de l'équation de d'alembert, à savoir : f x = 1 f t. l faut don aluler f x et 1 f, ave = (élérité de l'onde), puis omparer es deux résultats pour répondre à la question. Calul de f x : Tout d'abord, on alule la dérivée première par rapport à x, soit : f x = 4 sin t x 8 ost x ; Puis : f x = 8 ost x 16 sin t x Calul de f 1 : Dérivée partielle de f x,t par rapport à t : f t = sin t x 4 ost x La dérivée seonde donne : f t = os t x 4 sin t x D'où : 1 f = 4 f = 4 ost x 4 sin t x = 8 ost x 16 sin t x et on retrouve bien Conlusion : f x,t est bien solution de l'équation de propagation de Jean le Rond d'alembert. [ pts ] N.B. : Dans les livres, on trouve souvent érit Jean d'alembert, plutôt que Jean le Rond d'alembert. En fait, Jean le Rond d'alembert ( ), a été abandonné dès sa naissane par sa mère naturelle, Mme de Tenin, et il fût trouvé sur le parvis de l'eglise St Jean le Rond. D'où son nom... Elevé ensuite par la femme d'un pauvre vitrier, elui-i eut une arrière sientifique remarquable l fût ainsi élu à 3 ans à l'aadémie des Sienes. Parmi ses nombreux travaux, le plus onnu est elui sur l 'équation de propagation des ordes vibrantes. La suite à la bibliothèque... Page 6/8

7 UTBM PS1 / Examen Final P8 Exerie 3: Étude d'une onde plane harmonique parfaite se propageant dans le vide (sur 9 points) On onsidère une onde életromagnétique plane dans le vide pour laquelle le hamp életromagnétique s'érit dans un repère artésien orthonormé lassique : E=E x ost z u xe y os t z u ye z ost z u z B=B x ost z u xb y ost z u yb z ost z u z Expressions dans lesquelles,, E x, E y, E z, B x, B y, B z sont des onstantes. 3.1) Quelle est la diretion et le sens de propagation de ette onde (justifier)? L'invariant de propagation est du type t z, e qui orrespond à une propagation selon l'axe Oz, vers les z négatifs [1 pt] 3.) En utilisant l'équation (1) de l'exerie dans le vide, montrer que E z = E=E x u x E y u y E z u z D'après la définition: dive= E = x u x y u y z u z E = soit E x x E y y E z z = Et omme E x x = E y y =, il reste E z z = E z sin t z = ette dernière expression est vraie à tout instant t, en partiulier pour sin t z, e qui entraine E z=. 3.3) En utilisant l'équation () de l'exerie dans le vide, montrer que B z = [pts] On proède de même ave div B= : div B= div B= B x x B y y B z z = Cette fois-i, e sont B x x et B y y préédente pour la 3ème omposante, à savoir : B z z =B z qui sont nuls et on a aussi une expression similaire à la question sin t z = Cette dernière expression est vraie à tout instant t, en partiulier pour sin t z, e qui entraine omme prévu B z = [pts] 3.4) Quelle propriété fondamentale de l'onde plane les deux questions préédentes retrouvent-elles? B et E sont perpendiulaires à la diretion de propagation => l'onde est bien transversale 3.5) On suppose de plus (pour simplifier) que E y =. Montrer en utilisant l'équation de Maxwell (3) de l'exerie que B x = et B y = E x. Quelle(s) propriété(s) fondamentale(s) de l'onde plane retrouve-t-on? Page 7/8

8 UTBM PS1 / Examen Final P8 Comme E y =, ela entraîne : E= E x os t z Si maintenant on alule rot E= B t et z Bx ost B= B y ost z x, on onstate que rot y E= z E x. E x = z n'aura qu'une seule omposante non nulle (ar E y ne dépend pas de y), alors que B = En effet, B B x sin t z = B ysin t z E x Cela signifie que B x = et. B y = E x z Conlusion : on retrouve bien E B et B = E 3.7) Quel est le type de polarisation de l'onde?. [pts] en aura. La diretion du plan de polarisation ( E, n ) est onstante dans le temps, e qui entraîne que la polarisation de l'onde est retiligne. Fin de l'énoné Liene de e doument : Ce doument est sous Liene Creative Commons sous les termes: Paternité, pas d'utilisation Commeriale. Voir desription : Page 8/8

Exercice A : Effet Hall

Exercice A : Effet Hall Université Paris-Diderot - Paris 7 Année 2008-2009 L2-51 EM 4 Eletromagnétisme Corrigé de l examen (deuxième session) du jeudi 25 juin 2009 Exerie A : Effet Hall x z B 0 v a O b y Figure 1: Corrigé 1)

Plus en détail

VII- Applications, bijections, bijection réciproque

VII- Applications, bijections, bijection réciproque ) Définitions VII- Appliations, bijetions, bijetion réiproque des un Une appliation d un ensemble (de départ) E dans un ensemble (d arrivée) F fait orrespondre à haque élément de E un élément unique (appelé

Plus en détail

Optique géométrique (CCP 2007 MP)

Optique géométrique (CCP 2007 MP) MP Physique-himie. Devoir en temps libre DL n 6- : orrigé Optique géométrique (CCP 7 MP) I. DEFINITIONS. Systèmes optiques a. Qu appelle-t-on système optique entré? Un système entré est un système présentant

Plus en détail

Université Paris-Sud Orsay L2 S3 PMCP CORDE VIBRANTE & ACOUSTIQUE J.-J. LABARTHE

Université Paris-Sud Orsay L2 S3 PMCP CORDE VIBRANTE & ACOUSTIQUE J.-J. LABARTHE Université Paris-Sud Orsay L2 S3 PMCP CORDE VIBRANTE & ACOUSTIQUE J.-J. LABARTHE CORDE VIBRANTE & ACOUSTIQUE Mise à jour de e ours sur le site http://www.deugs3smr.u-psud.fr/deugs3smr Début de rédation

Plus en détail

Mines Ponts, Physique 1 MP

Mines Ponts, Physique 1 MP Mines Ponts, Physique 1 MP Satellites de téléommuniation Conours 7 1 Satellites sur orbite irulaire 1. La relation fondamentale de la dynamique en mouvement uniforme sur une orbite irulaire impose G M

Plus en détail

Géométrie dans l Espace Courbes de niveau

Géométrie dans l Espace Courbes de niveau Géométrie dans l Espae Courbes de niveau Christophe ROSSIGNOL Année solaire 008/009 Table des matières 1 Quelques rappels 1.1 Coordonnées d un point, d un veteur................................. 1. Colinéarité

Plus en détail

10. Trigonométrie. - 1 - Trigonométrie du triangle quelconque. 10.1 La mesure de l angle

10. Trigonométrie. - 1 - Trigonométrie du triangle quelconque. 10.1 La mesure de l angle - 1 - Trigonométrie du triangle quelonque 10.1 La mesure de l angle 10. Trigonométrie Les quatre unités prinipales de mesure d'un angle géométrique sont le degré, le radian, le grade et le tour. Le degré

Plus en détail

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES SESSION 2013 SECOND CONCOURS ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche à alimentation autonome, sans imprimante et sans document d accompagnement

Plus en détail

Chapitre IV- Induction électromagnétique

Chapitre IV- Induction électromagnétique 37 Chapitre IV- Indution életromagnétique IV.- Les lois de l indution IV..- L approhe de Faraday Jusqu à maintenant, nous nous sommes intéressés essentiellement à la réation d un hamp magnétique à partir

Plus en détail

Electromagnétique 4 (1 ère session)

Electromagnétique 4 (1 ère session) Licence SP Sem4 mardi 30 mai 2006 (1 ère session) Durée : 2 h 00 Document autorisé : aucun Calculatrice : non autorisée I. Equations locales : En intégrant les équations locales en considérant un régime

Plus en détail

Théorème d Ampère et applications

Théorème d Ampère et applications 6 Théorème d Ampère et applications 1 Théorème d Ampère Equivalent du théorème de Gauss pour l électrostatique. Permet de calculer des champs simplement en utilisant la symétrie des courants. Mais il faut

Plus en détail

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

2 Le champ électrostatique E

2 Le champ électrostatique E Licence 3 Sciences de la Terre, de l Univers et de l Environnement Université Joseph-Fourier : Outil Physique et Géophysique 2 Le champ électrostatique E k Daniel.Brito@ujf-grenoble.fr E MAISON DES GÉOSCIENCES

Plus en détail

ANNEXE 1 : Les ondes Renseignements pour l'enseignant

ANNEXE 1 : Les ondes Renseignements pour l'enseignant ANNEXE 1 : Les ondes Renseignements pour l'enseignant Il existe plusieurs types d'ondes, par exemple le son, la lumière et les vagues. De plus, il existe de nombreux phénomènes que l'on peut représenter

Plus en détail

Utilisation du théorème de Gauss

Utilisation du théorème de Gauss Utilisation du théorème de Gauss Table des matières 1 Méthode générale 1 2 Plan infini uniformément chargé 2 2.1 Invariances et symétries................................... 2 2.2 Calcul du champ électrique.................................

Plus en détail

Epreuve de Physique I-B Durée 4 h

Epreuve de Physique I-B Durée 4 h * Banque filière PT * BANQUE PT - EPREUVE I-B. Epreuve de Physique I-B Durée 4 h Etude d'une micropompe électrostatique Indications générales : On donnera tous les résultats avec leur unité. Les candidats

Plus en détail

1 Réflexion et réfraction

1 Réflexion et réfraction 1 Réflexion et réfraction 1.1 Rappel sur la propagation dans les milieux linéaires isotropes Equations de Maxwell dans les milieux Dans un milieu diélectrique sans charges libres (ni courants libres) les

Plus en détail

Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%)

Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%) Les trois parties A, B et C de cette épreuve sont indépendantes. Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%) Aucune connaissance préalable du moteur asynchrone n est nécessaire pour l étude de cette

Plus en détail

Éléments de correction du TD

Éléments de correction du TD Septembre 011 Éléments de correction du TD Stéphane Blin Introduction Je donne ici les éléments de correction de la question - de la marche de potentiel, ainsi que les éléments de corrections pour les

Plus en détail

PHYS-F-205. Physique 2. Examen du 6 juin 2012. I. Théorie (20 points 1 heure 15')

PHYS-F-205. Physique 2. Examen du 6 juin 2012. I. Théorie (20 points 1 heure 15') NOM, PRENOM (en majuscules)..... SECTION (barrer la mention inutile) Biologie Géographie Géologie PHYS-F-205 Physique 2 Examen du 6 juin 2012 I. Théorie (20 points 1 heure 15') Justifiez toujours vos réponses.

Plus en détail

G.P. DNS05 Octobre 2012

G.P. DNS05 Octobre 2012 DNS Sujet Impédance d'une ligne électrique...1 I.Préliminaires...1 II.Champ électromagnétique dans une ligne électrique à rubans...2 III.Modélisation par une ligne à constantes réparties...3 IV.Réalisation

Plus en détail

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES Partie A : OPTIQUE QUELQUES PROPRIETES ET APPLICATIONS DE L APPAREIL PHOTOGRAPHIQUE Un appareil photo est constitué d un ensemble de lentilles dont le but est de former

Plus en détail

Décomposition de fractions en éléments simples

Décomposition de fractions en éléments simples Déomposition de frations en éléments simples N. Jaquet Niveau : De la Terminale aux Maths du supérieur Diulté : Moyenne Durée : h à h30 Rurique(s) : Algère (frations rationnelles, systèmes linéaires) Exerie.

Plus en détail

MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introduction

MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introduction Statistique Informatique Mathématique appliquées Novembre 3 MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introdution Les artes de ontrôle sont

Plus en détail

Table des matières. Inteférences non localisées de deux ondes totalement cohérentes. S.Boukaddid Optique MP2

Table des matières. Inteférences non localisées de deux ondes totalement cohérentes. S.Boukaddid Optique MP2 .Boukai Optique P Inteférenes non loalisées e eux ones totalement ohérentes Table es matières 1 Interférene entre eux ones lumineuses 1.1 éfinition....................................... 1. uperposition

Plus en détail

4N1. Nombres relatifs EST-CE QUE TU TE SOUVIENS?

4N1. Nombres relatifs EST-CE QUE TU TE SOUVIENS? 4N1 Nombres relatifs EST-CE QUE TU TE SOUVIENS? Remarque : pour pouvoir vraiment retenir comment on calcule avec les nombres relatifs, il est déconseillé d'utiliser une calculatrice ici. 1) Classe les

Plus en détail

ETUDE DES E VI V B I RATIO I N O S

ETUDE DES E VI V B I RATIO I N O S ETUDE DES VIBRATIONS 1 Chapitre I - Présentation et définitions 2 Les objectifs à atteindre: 1) Savoir décrire le modèle de l'oscillateur harmonique et savoir l'appliquer à l'étude des systèmes physiques

Plus en détail

EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS

EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS ANNÉE 2013 EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS CSEA 2013 ÉPREUVE DE PHYSIQUE Durée : 4 heures Coefficient : 1 - L usage de la calculatrice est autorisé ; - Les exercices sont indépendants

Plus en détail

Fiche ondes électromagnétique

Fiche ondes électromagnétique Math Spé MP Fihe ondes életromagnétique 1 Ondes Définition : Une onde est la propagation d un ébranlement sans transfert de matière, sans déformation et à vitesse onstante (élérité) dans un milieu non

Plus en détail

Exercices de Khôlles de physique

Exercices de Khôlles de physique Exercices de Khôlles de physique Lycée Louis le Grand, Paris, France Igor Kortchemski MP*2-2006/2007 Table des matières 1 Semaine 1 - Ondes unidimensionnelles, optique ondulatoire 1 2 Semaine 3 - Interférences,

Plus en détail

Chapitre 3 Les propriétés des ondes

Chapitre 3 Les propriétés des ondes ENIÈE IMPESSION LE 1 er août 2013 à 16:36 Chapitre 3 Les propriétés des ondes Table des matières 1 La diffration des ondes 2 2 Les interférenes 3 3 Effet oppler 4 PAUL MILAN 1 PHYSIQUE-CHIMIE. TEMINALE

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Mécanique...2 I.Mise en équations...2 II.Résolution...4 III.Vérifications...4 IV.Aspects énergétiques...4 Optique...5 I.Interférences

Plus en détail

Propagation d un signal

Propagation d un signal Propagation d un signal Eerie 1 : Relation entre fréquene et longueur d onde 1) Caluler la longueur d onde de l onde életromagnétique qui eiste dans un four miro- onde sahant que sa fréquene est 𝑓 2,45

Plus en détail

Calcul de champ électrique : exemple simple

Calcul de champ électrique : exemple simple Calcul de champ électrique : exemple simple On cherche le champ électrique crée par un disque uniformément chargé en surface, sur l axe de ce disque Considéra+ons de symétries : Projec+on sur l axe z :

Plus en détail

Cours de Mécanique du point matériel

Cours de Mécanique du point matériel Cours de Mécanique du point matériel SMPC1 Module 1 : Mécanique 1 Session : Automne 2014 Prof. M. EL BAZ Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 1 : Complément Mathématique SMPC1 Chapitre 1: Rappels

Plus en détail

Chapitre VII Molécules conjuguées Méthode de Hückel

Chapitre VII Molécules conjuguées Méthode de Hückel 43 Chapitre VII Moléules onjuguées Méthode de Hükel. Liaisons, liaisons et onjugaison.. Liaisons et orbitales et ous avons défini au hapitre IV les liaisons omme résultant de la formation d une orbitale

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures SESSION 2003 PCM2007 EPEUVE SPECIFIQUE FILIEE PC MATHEMATIQUES 2 Durée : 4 heures L utilisation des calculatrices est autorisée. Les deux problèmes sont indépendants *** N.B. : Le candidat attachera la

Plus en détail

Etude Technique. «Protection Foudre» Dépôts de munitions de Montervilly du camp de Coetquidan Guer (56380)

Etude Technique. «Protection Foudre» Dépôts de munitions de Montervilly du camp de Coetquidan Guer (56380) 17 Marque débat 65200 Cieutat Tél.: 05.62.91.29.38 / Fax : 05.62.91.29.98 Email : d.lejop@foudre-prote.om EURL Capital 7622,45 RCS: Bagnères de Bigorre 399 133 198 Siret: 399 133 198 000 32, APE: 7712B

Plus en détail

Electrocinétique et magnétostatique

Electrocinétique et magnétostatique Chapitre 3 Electrocinétique et magnétostatique 3.1 Electrocinétique - Vecteur densité de courant Un courant électrique correspond à des charges électriques mobiles. On appelle vecteur densité de courant

Plus en détail

Projet INF242. Stéphane Devismes & Benjamin Wack. Pour ce projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants.

Projet INF242. Stéphane Devismes & Benjamin Wack. Pour ce projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants. Projet INF242 Stéphane Devismes & Benjamin Wak Pour e projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants. 1 Planning Distribution du projet au premier ours. À la fin de la deuxième semaine

Plus en détail

1.1 Description d'une onde électromagnétique plane harmonique

1.1 Description d'une onde électromagnétique plane harmonique 1 Rappels théoriques Les états de polarisation de la lumière 1.1 Description d'une onde électromagnétique plane harmonique Le champ électrique d'une onde plane harmonique en un point M au cours du temps

Plus en détail

Préface. À ma mère. Van de Velde ISMN-979-0-56005-291-5

Préface. À ma mère. Van de Velde ISMN-979-0-56005-291-5 Préfae À ma mère En filigrane de es pages il y a le souvenir de ma mère Nadia Tagrine. Tout e que vous trouverez dans e livre est auprès d elle que je l ai appris. Ave ette méthode j ai voulu rendre hommage

Plus en détail

Partie 6 : Les fluctuations économiques à court-terme

Partie 6 : Les fluctuations économiques à court-terme Enseignant A. Direr Liene 2, 1er semestre 2008-9 Cours de maroéonomie suite Partie 6 : Les flutuations éonomiques à ourt-terme Observons le graphique montrant la prodution industrielle des EU entre 1960

Plus en détail

UNIVERSITE D ANGERS FACULTE DES SCIENCES PROJET DE FIN D ANNEE

UNIVERSITE D ANGERS FACULTE DES SCIENCES PROJET DE FIN D ANNEE ANGERS UNIVERSITE D ANGERS FACULTE DES SCIENCES PROJET DE FIN D ANNEE Liene de physique et Appliations Laurent DE RYCK Loï LE GUYADER Anémométrie Laser Doppler Soutenu le 2 juillet 2001 Responsable de

Plus en détail

Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties

Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties L'objet de cette ressource est l'étude des systèmes physiques, de type mécanique, électrique ou microscopique, se comportant

Plus en détail

Correction des exercices sur les ondes progressives sinusoïdales

Correction des exercices sur les ondes progressives sinusoïdales CORRECTION EXERCICES TS 1/5 ONDES PROGRESSIVES SINUSOÏDALES Correction des exercices sur les ondes progressives sinusoïdales Correction de l exercice 1 : le téléphone pot de yaourt A A PROPOS DES ONDES

Plus en détail

TD3 Dynamique relativiste

TD3 Dynamique relativiste Master de Physique 1ère année Relativité et temps M.-Ch. Angonin, M. Grould et Ch. Le Ponin-Lafitte 016-017 TD3 Dynamique relativiste 1. Réation de désintégration d un méson Un méson π 0 de masse m se

Plus en détail

Le théorème du point xe. Applications

Le théorème du point xe. Applications 49 Le théorème du point xe. Applications 1 Comme dans le titre de cette leçon, le mot théorème est au singulier, on va s'occuper du théorème du point xe de Picard qui a de nombreuses applications. Le cas

Plus en détail

SELECTION D'ACCES A LA FORMATION DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

SELECTION D'ACCES A LA FORMATION DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE J. 12 1279 ASSISTANCE tàk HÔPITAUX PUBLI QllE DE PARIS CENTRE DE LA FORMATION ET DU DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES SERVICE CONCOURS ET FORMATION DIPLÔMANTE SELECTION D'ACCES A LA FORMATION DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

Plus en détail

Problème de l'agrégation de chimie 1976

Problème de l'agrégation de chimie 1976 Problème de l'agrégation de chimie 1976 COMPOSITION DE CHIMIE (Durée : 6 heures) Cette épreuve comporte deux parties. La première étudie le modèle des solutions strictement régulières qui permet l'évaluation

Plus en détail

Rapport de stage Mise à plat d'un polygone

Rapport de stage Mise à plat d'un polygone Rapport de stage Mise à plat d'un polygone Stagiaire : Sejjil Olfa Tuteurs de stage: Luc BIARD et Bernard LACOLLE Laboratoire: Jean Kuntzmann (LJK) Equipe: Modélisation Géométrique & Multirésolution pour

Plus en détail

1 Introduction à l effet Doppler.

1 Introduction à l effet Doppler. Introdution à l effet Doppler Ph. Ribière ribierep@orange.fr Merredi 9 Novembre 2011 1 Introdution à l effet Doppler. Vous avez tous fait l expériene de l effet Doppler dans la rue, lorsqu une ambulane,

Plus en détail

Les calculatrices sont interdites.

Les calculatrices sont interdites. Les calculatrices sont interdites. NB. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui

Plus en détail

- cas d une charge isolée en mouvement et par extension d un ensemble de

- cas d une charge isolée en mouvement et par extension d un ensemble de Notion de courant de particule ; conservation du courant = expression du courant de particules chargées ; charges; j = q k k - cas d une charge isolée en mouvement et par extension d un ensemble de v k

Plus en détail

Sujet Centrale 2012 Physique Option MP

Sujet Centrale 2012 Physique Option MP I Le Satellite Jason 2 IA1) IA - Etude l orbite Sujet Centrale 2012 Physique Option MP Cf cours : IA2) a) Le référentiel géocentrique est le référentiel de centre Terre en translation par rapport au référentiel

Plus en détail

MATHÉMATIQUES PHYSIQUE Durée : 3 heures

MATHÉMATIQUES PHYSIQUE Durée : 3 heures Conours B ENSA B 9MP MATHÉMATIQUES PHYSIQUE Durée : 3 heures L usage d une alulatrie est interdit pour ette épreuve Si, au ours de l épreuve, un andidat repère e qui lui semble être une erreur d énoné,

Plus en détail

Effet Doppler Acoustique

Effet Doppler Acoustique OPo Effet Doppler Aoustique Résumé Soit une soure d ondes périodiques de fréquene ν en mouvement par rapport à un observateur. Ce dernier perçoit une fréquene ν différente de ν et qui dépend de sa vitesse

Plus en détail

Problème 4 : étude de solutions tampon de ph

Problème 4 : étude de solutions tampon de ph ème OI Épreuve de séletion 5 PRÉ : étude de solutions tampon de ph I. Préparation. L aide éthanoï que est noté OH. À la température onsidérée, le pk du ouple OH/O est égal à,7. On prépare une solution

Plus en détail

Epreuve de Physique A. L usage de calculatrices est interdit.

Epreuve de Physique A. L usage de calculatrices est interdit. Epreuve de Physique A Durée 4 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef de salle, d autre part il le signale sur sa copie

Plus en détail

Informatique TP 4 & 5. Chaînes de Markov. Partie 1 : exemple introductif

Informatique TP 4 & 5. Chaînes de Markov. Partie 1 : exemple introductif Informatique TP 4 & 5 ECS2 Lyée La Bruyère, Versailles Chaînes de Markov Partie 1 : exemple introdutif Exerie 1 : épidémiologie On modélise l évolution d une maladie en lassant les individus en trois groupes

Plus en détail

TUTORAT UE3-a 2013-2014 Physique Séance n 2 Semaine du 23/09/2013

TUTORAT UE3-a 2013-2014 Physique Séance n 2 Semaine du 23/09/2013 FACULTE De PHARMACIE TUTORAT UE3-a 2013-2014 Physique Séance n 2 Semaine du 23/09/2013 Optique 1 Pr Mariano-Goulart Séance préparée par Inès BOULGHALEGH, Hélène GUEBOURG DEMANEUF, Karim HACHEM, Jeff VAUTRIN

Plus en détail

G.P. DNS05 Octobre 2010

G.P. DNS05 Octobre 2010 DNS Sujet Effet Hall et magnétorésistance...1 I.Loi d'ohm...1 II.Champ magnétique propre...2 III.Loi d'ohm en présence de champ magnétique extérieur...2 IV.Influence de la géométrie...3 V.Disque de Corbino...4

Plus en détail

COMPOSITION DE PHYSIQUE (XULCR) (Durée : 4 heures)

COMPOSITION DE PHYSIQUE (XULCR) (Durée : 4 heures) ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLES NORMALES SUPÉRIEURES CONCOURS D ADMISSION 2014 FILIÈRE MP COMPOSITION DE PHYSIQUE (XULCR) (Durée : 4 heures) L utilisation des calculatrices n est pas autorisée pour cette épreuve.

Plus en détail

Polarisation de la lumière

Polarisation de la lumière Polarisation de la lumière Mise en évidence : L'étude de la polarisation de la lumière va permettre de déterminer l'orientation du vecteur champ électrique par rapport à la direction de propagation. On

Plus en détail

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire Chapitre VII Forces électromagnétiques VII.a. Force de Lorentz La force à laquelle est soumis, à un instant t, un point matériel de charge q, situé en M et se déplaçant à une vitesse v(t) par rapport à

Plus en détail

FSAB1203 - Physique 3 Partie "Ondes"

FSAB1203 - Physique 3 Partie Ondes FSAB13 - Physique 3 Partie "Ondes" Module S4 Polarisation, réflexion, réfraction Matière traitée dans le 4ème module d'apprentissage de physique 3 1. Concept de polarisation d'une onde transverse (électromagnétique,

Plus en détail

Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Exercice 2 : TABLE ÉLÉVATRICE. Présentation. Voir vidéos sur site du professeur. Piston (6) Corps (7)

Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Exercice 2 : TABLE ÉLÉVATRICE. Présentation. Voir vidéos sur site du professeur. Piston (6) Corps (7) TD 26 - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/6 Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Reprendre l exercice du TD25, et déterminer p f ( F) le plus rapidement possible. Exercice 2 : TABLE

Plus en détail

Gaz et Fluides. Équilibre thermodynamique : 3 conditions sont nécessaires pour qu un système soit à l équilibre thermodynamique

Gaz et Fluides. Équilibre thermodynamique : 3 conditions sont nécessaires pour qu un système soit à l équilibre thermodynamique Gaz et Fluides 1 Généralités sur les systèmes thermodynamiques 1.1 Desription d un système Système thermodynamique : est un système omportant un grand nombre de partiules. Il est fermé s il n éhange pas

Plus en détail

Sous la direction de : Michel PONCY Yves GUICHARD Marie-Christine RUSSIER

Sous la direction de : Michel PONCY Yves GUICHARD Marie-Christine RUSSIER PROGRAMME 0 Sous la diretion de : Mihel PONCY Yves GUICHARD Marie-Christine RUSSIER Jean-Louis BONNAFET René GAUTHIER Yvette MASSIERA Denis VIEUDRIN Jean-François ZUCCHETTA Sommaire CHAPITRE CHAPITRE CHAPITRE

Plus en détail

TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences

TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences E.N.S. de Cachan Département E.E.A. M2 FE 3 e année Physique appliquée 2011-2012 TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences Exercice n o 1 : Interférences à deux ondes, conditions de cohérence

Plus en détail

Devoir Surveillé n 2

Devoir Surveillé n 2 Devoir Surveillé n 2 Les candidat(e)s veilleront à exposer leurs réponses avec clarté et rigueur, rédiger avec soin dans un français correct et reporter dans la marge les numéros des questions traitées.

Plus en détail

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie Chapitre 7 - ests d hypothèses Lexique anglais - français Constats - terminologie - onepts de base tests ests onernant une moyenne - variane onnue - variane inonnue - ourbe aratéristique - n =? est de

Plus en détail

TD16 Machine synchrone et MCC

TD16 Machine synchrone et MCC TD16 Machine synchrone et MCC 161 Machine synchrone simpliste A Travaux Dirigés Un aimant cylindrique allongé peut tourner autour de l'axe passant par son centre et perpendiculaire à son moment magnétique.

Plus en détail

Comment reconstituer un patrimoine forestier? Valeur d avenir : diagnostics et inventaires aux niveaux forêt et parcelle

Comment reconstituer un patrimoine forestier? Valeur d avenir : diagnostics et inventaires aux niveaux forêt et parcelle 326 Forêts et tempête Comment reonstituer un patrimoine forestier? Valeur d avenir : diagnostis et inventaires aux niveaux forêt et parelle par Mihel Vallane et Bernard Roman-Amat Offie National des Forêts

Plus en détail

Le second degré. Table des matières

Le second degré. Table des matières Le second degré Table des matières 1 La forme canonique du trinôme 1.1 Le trinôme du second degré......................... 1. Quelques exemples de formes canoniques................. 1.3 Forme canonique

Plus en détail

Électromagnétisme et Optique Physique

Électromagnétisme et Optique Physique Électromagnétisme et Optique Physique Dr.R.Benallal DÉPARTEMENT DE PHYSIQUE École Préparatoire en Sciences et Techniques de Tlemcen Physique 4 Fevrier-Juin 2013 Programme du module I Électromagnétisme

Plus en détail

Ondes. y t 1. y t >t. x 2

Ondes. y t 1. y t >t. x 2 Ondes (Préparation Olympiades de Physique 2006) 1 Ondes I Ondes progressives 1/ Desription Dans un milieu à une dimension (orde, ressort), on peut observer une onde se propager selon la diretion Ox du

Plus en détail

3 : FONCTIONS TRINOMES DU SECOND DEGRE

3 : FONCTIONS TRINOMES DU SECOND DEGRE 3 : FONCTIONS TRINOMES DU SECOND DEGRE. DEFINITIONS Un trinôme du seond degré est une fontion de la forme trois réels donnés ave a a + + a où a, et sont Résoudre l'équation a + + = ( ave a ), 'est trouver

Plus en détail

CH12 : Solide en mouvement de translation

CH12 : Solide en mouvement de translation BTS électrotechnique 1 ère année - Sciences physiques appliquées CH12 : Solide en mouvement de translation Motorisation des systèmes Enjeu : Problématique : En tant que technicien supérieur, il vous revient

Plus en détail

Les calculatrices sont interdites

Les calculatrices sont interdites Les calculatrices sont interdites Ce sujet coporte deux problèes indépendants qui portent sur des thèes différents. Chaque problèe coporte plusieurs parties qui sont le plus souvent indépendantes les unes

Plus en détail

Introduction au cours de physique (1)

Introduction au cours de physique (1) Introduction au cours de physique () Exercices : Petites variations, valeurs moyennes Calculs de petites variations Méthode De manière générale : il est souvent plus simple de faire une différentiation

Plus en détail

Intégrales curvilignes.

Intégrales curvilignes. Chapitre 1 Intégrales curvilignes. 1.1 Généralités 1.1.1 Courbes paramétrées dans le plan. Motivations, exemples. L exemple basique de courbe est la trajectoire décrite par un objet assimilée à un point

Plus en détail

1.1. Le moment cinétique en mécanique classique

1.1. Le moment cinétique en mécanique classique c M Dunseath-Terao - Master 1 de Physique UR1 2006 2007 1 Complément 1 Le moment cinétique 1.1. Le moment cinétique en mécanique classique L équation du mouvement d un corps en rotation en mécanique classique

Plus en détail

Corrigé Série 2. La position du centre de masse d'objets composites (avec des parties A et B) est donnée par : i m M M M M. r r r

Corrigé Série 2. La position du centre de masse d'objets composites (avec des parties A et B) est donnée par : i m M M M M. r r r Corrigé Série Exerie : Centres de masse Centre de masse d'objets omposites. La position du entre de masse d'objets omposites (ave des parties A et ) est donnée par : ri mi i A r... r r m C CA C i A A i

Plus en détail

Cours de mécanique M14-travail-énergies

Cours de mécanique M14-travail-énergies Cours de mécanique M14-travail-énergies 1 Introduction L objectif de ce chapitre est de présenter les outils énergétiques utilisés en mécanique pour résoudre des problèmes. En effet, parfois le principe

Plus en détail

Fonctionnement optimal d une pompe à chaleur thermoélectrique (PACTE) couplée à un bâtiment

Fonctionnement optimal d une pompe à chaleur thermoélectrique (PACTE) couplée à un bâtiment Fontionnement optimal d une pompe à haleur thermoéletrique (PACTE) ouplée à un bâtiment YW. Kim *, J. Ramousse, G. Fraisse, D. Sgorlon, P. Daliieux, P. Baranek 3 LOCIE-CNRS FRE30, Université de Savoie,

Plus en détail

LES MONTAGES AMPLIFICATEURS FONDAMENTAUX A TRANSISTORS BIPOLAIRES

LES MONTAGES AMPLIFICATEURS FONDAMENTAUX A TRANSISTORS BIPOLAIRES LS MONTAGS AMPLIFIATURS FONDAMNTAUX A TRANSISTORS IPOLAIRS Philippe ROUX 2005 AMPLIFIATUR A TRANSISTOR NPN MONT N MTTUR OMMUN 1 PARTI : ONPTION DU MONTAG MTTUR OMMUN On considère le montage donné en figure

Plus en détail

TRINÔME DU SECOND DEGRÉ

TRINÔME DU SECOND DEGRÉ TRINÔME DU SECOND DEGRÉ Définition On appelle fonction trinôme du second degré, toute fonction f définie sur IR qui, à x associe f(x) = ax 2 + bx + c, a, b et c étant trois réels avec a 0. Exemple Les

Plus en détail

DES MACHINES THERMIQUES

DES MACHINES THERMIQUES E.C. P- EUDE HEORIUE DES MACHINES HERMIUES CHAPIRE 5 Doument à ompléter I GÉNÉRALIÉS SUR LES MACHINES HERMIUES Dans e hapitre, nous nous intéressons aux mahines thermiques. Ce sont des dispositis qui permettent

Plus en détail

3 Droite. Vecteur directeur, vecteur normal. Positions relatives de deux droites. GA2D-Cours.nb 2. Vecteur directeur

3 Droite. Vecteur directeur, vecteur normal. Positions relatives de deux droites. GA2D-Cours.nb 2. Vecteur directeur GAD-Cours.nb 1 Géométrie métrique -ème année niveau avancé Edition 007-008 3-ème année niveau standard DELM 3 et 4 Géométrie analytique D Liens hypertextes Exercices de géométrie analytique D: http://www.deleze.name/marcel/sec/cours/geomanalytiqued/gad-exercices.pdf

Plus en détail

ANNEXE 1 : le muon. Nom Symbole Charge Durée

ANNEXE 1 : le muon. Nom Symbole Charge Durée ANNX : le uon Déouerte Le uon a été déouert de façon expérientale en 937 par Carl Anderson (95 / 99) dans le rayonneent osique C'est une des preières partiules éléentaires déouertes, après l'életron en

Plus en détail

G.P. DS 07 6 février 2008

G.P. DS 07 6 février 2008 DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ CONCOURS BLANC calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Modulateur optique... 2 I.Interférence à deux ondes...2 II.Étude d une séparatrice...2 III.Interférométre de Mach-Zehnder...

Plus en détail

Equations différentielles

Equations différentielles Equations différentielles Mathématiques Martine Arrrou-Vignod FORMAV 2009 I Equations différentielles linéaires à coefficients constants du premier ordre 3 I.1 Vocabulaire Définitions......................

Plus en détail

Assistance à la navigation automobile par temps de brouillard

Assistance à la navigation automobile par temps de brouillard Assistane à la navigation automobile par temps de brouillard Niolas Hautière Rahid Belaroussi Jean-Philippe Tarel Laboratoire Exploitation Pereption Simulateurs et Simulations Université Paris-Est, INRETS-LCPC

Plus en détail

Machines à flux continu

Machines à flux continu Mahines à flux ontinu I- Turbines à gaz I- Prinipe de fontionnement I-- Turbines à gaz terrestre a) Shéma de prinipe Une turbine à gaz élémentaire est onstituée d un ompresseur entrifuge ou axial, d une

Plus en détail

2) Symétrie : Si P est un point du lieu, alors le point P' symétrique de P par rapport à la droite d' est aussi un point du lieu.

2) Symétrie : Si P est un point du lieu, alors le point P' symétrique de P par rapport à la droite d' est aussi un point du lieu. II.5. PARABOLE Une parabole est le lieu géométrique des points situés à égale distane d'un point fixe appelé foyer et d'une droite fixe appelée diretrie. a) Constrution Soient F le foyer et d la diretrie.

Plus en détail

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES NOM :. PRENOM : NUMERO DE CANDIDAT :... EPREUVE DE PHYSIQUE DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES Lire attentivement les consignes afin de vous placer dans les meilleures conditions de réussite

Plus en détail

DS de Physique n 5 Thème : Mécanique du solide Durée : 3 heures

DS de Physique n 5 Thème : Mécanique du solide Durée : 3 heures DS de Physique n 5 Thème : Méanique du solide Durée : 3 heures Rappel des onsignes générales : Les andidats sont invités à porter une attention partiulière à la rédation : les opies illisibles ou mal présentées

Plus en détail

La fonction logarithme népérien

La fonction logarithme népérien La fonction logarithme népérien Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières La fonction logarithme népérien 2. Définition Courbe représentative................................... 2.2

Plus en détail

-THEORIE DE LA RELATIVITE RESTREINTE : METHODE DES DIAGRAMMES D ESPACE - TEMPS

-THEORIE DE LA RELATIVITE RESTREINTE : METHODE DES DIAGRAMMES D ESPACE - TEMPS -THEORIE DE LA RELATIVITE RESTREINTE : METHODE DES DIAGRAMMES D ESPACE - TEMPS. Introdution La méthode du fateur k de Bondi, que nous avons étudiée préédemment, est illustrée par des diagrammes mais es

Plus en détail