Éclairons le sujet par trois informations récentes:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Éclairons le sujet par trois informations récentes:"

Transcription

1 Nte sur le télétravail - Olivier Frert, Certu, Que puvns-nus dire de l'état du télétravail en France et quelles en snt les perspectives pur diminuer les déplacements générateurs de gaz à effet de serre? Éclairns le sujet par tris infrmatins récentes: Le 24 janvier 2007, Renault fficialise le télétravail pur ses salariés Le cnstructeur autmbile français, dirigé par Carls Ghsn, passe la vitesse supérieure dans le dmaine du télétravail. Il a signé lundi 22 janvier avec les syndicats (CFDT, CFE-CGC, CFTC, FO) un accrd d'entreprise fficialisant cette pratique dans ses équipes, à raisn de 2 à 4 jurs par semaine et par persnne. Rien n'est impsé cependant: la demande repse sur le principe du vlntariat, et peut émaner du persnnel u d'un manager. Le télétravail «est ensuite réversible à tut mment, en prévenant dans un délai d'un mis. Le salarié cnserve les drits individuels et cllectifs en vigueur dans l'entreprise», précise un cmmuniqué. La mtivatin principale pintée par Renault cncerne les «évlutins technlgiques récentes», qui nt des effets sur les «nuveaux mdes d'rganisatin du travail». Et le cnstructeur met la main au prte-mnnaie pur faciliter le passage à l'acte: «Renault prend en charge l'équipement nécessaire: le diagnstic de cnfrmité électrique du dmicile, l'rdinateur prtable, un siège ergnmique, une ligne ADSL et un caissn de rangement», explique une prte-parle. En cas de prblème de cnfrmité électrique, une aide au financement de la mise en cnfrmité est prévue. Autre cup de puce financier pur bucler le dispsitif: «Une allcatin de 150 eurs est aussi reçue par chaque télétravailleur, en une fis». L'aspect sécurisatin du système d'infrmatin n'est pas plus prblématique, «car il est déjà pratiqué pur la gestin des travailleurs nmades». Qui est cncerné au sein de Renault? Les ingénieurs et cadres autant que les emplyés, techniciens et agents de maîtrise. Sit persnnes en France. «Renault ne s'est pas fixé d'bjectifs précis», pursuit la prte-parle. «Mais nus nus attendns à ce que les demandes viennent principalement de la régin parisienne (pur éviter les prblèmes de transprt) et plutôt dans les fnctins tertiaires». Jusque-là, aucun accrd-cadre général n'avait été signé dans l'entreprise sur le télétravail. Des expériences avaient cependant été menées dans des directins piltes. Le résultat a a été jugé suffisamment psitif pur franchir le pas. Le 28 mars 2007 au Japn: Matsushita prpse à de ses salariés de travailler à la maisn Le géant de l'électrnique et de l'électr-ménager japnais Matsushita (marques Panasnic et Natinal) a annncé mercredi un plan pur permettre à de ses salariés au Japn de travailler de chez eux afin de mieux cnjuguer leurs vies prfessinnelles et privées. Près de la mitié des salariés de Matsushita sur l'archipel purrnt ainsi vlntairement chisir d'effectuer u deux jurs par semaine une partie de leurs tâches à dmicile, par télé-travail, seln un prte-parle du grupe, Akira Kadta. Et ce grâce à un PC, une caméra de visi-cnférence, une cnnexin au réseau à très haut-débit et d'autres myens techniques idines. Cette mesure, qui ne cncerne ni les uvriers d'usines, ni les secrétaires, ni les persnnels de sécurité, a pur bjectif d'encurager les jeunes cuples à prcréer et les quadragénaires à prdiguer des sins à leurs prches plus âgés, en dépit de leurs prenantes activités prfessinnelles. "Faire face au vieillissement de la ppulatin et cmbattre le déclin du nmbre de naissances snt des bjectifs cmmuns aux emplyeurs et aux syndicats", a justifié M. Kadta. "Ce prgramme va permettre à ns salariés de mieux gérer leur temps cnsacré aux bligatins prfessinnelles puvir s'ccuper de leurs jeunes enfants u parents âgés", a-t-il ajuté. Le 6 nvembre 2006 remise au Premier Ministre du Rapprt "DU TELETRAVAIL AU TRAVAIL MOBILE - Un enjeu de mdernisatin de l'écnmie française" de PIERRE MOREL-A-LHUISSIER, député de la Lzère Quelques extraits du préambule: Au-delà des fantasmes sur la réapprpriatin du temps par les individus, il cnvient de rappeler que dans l expressin télétravail, il y a travail. Il ne s agit que d une nuvelle frme d rganisatin du travail rendue pssible par le dévelppement des TIC. Mais cette pssibilité est également au cnfluent d une demande 1

2 Nte sur le télétravail - Olivier Frert, Certu, sciétale sur les nuveaux temps sciaux. Cmment cncilier une vie prfessinnelle que chacun suhaite riche avec la vlnté de préserver des espaces de vie persnnelle pur sa famille u ses passins? Cette frme d rganisatin est également au cnfluent des demandes sciales sur le rapprt à l espace. Cmment s abstraire des migratins qutidiennes impsées par les grands centres urbains? Cmment réaliser ce rêve de la ville à la campagne qui structure des démarches multiples de réimplantatin dans des znes autrefis délaissées faute de travail sur place? L enjeu du télétravail répnd à des évlutins lurdes qui se dévelppent de manière massive, et qui nt pur dénminateur cmmun le mt MOBILITE. Répndre à ces évlutins est une nécessité. C est un enjeu de dévelppement car les pays qui saurnt intégrer ces cntraintes purrnt s adapter avec plus de facilités à un envirnnement qu ils ne maîtrisent pas. Les pays qui saurnt utiliser les frmes prductives ffertes par les dévelppements technlgiques les plus récents sernt les gagnants de la cmpétitin mndiale cmme n le vit déjà aujurd hui. Beaucup a été écrit sur le télétravail : chaque année vit éclre rapprts et cllques. Il est urgent que ntre pays s engage. On vit que les mtivatins indiquées dans les tris dcuments ci-dessus snt diverses : chez Renault de nuveaux mdes d'rganisatin du travail, chez Matsushita l'encuragement des jeunes cuples à prcréer et les quadragénaires à prdiguer des sins à leurs prches plus âgés, et pur M.Mrel-ALhuissier une nuvelle frme d rganisatin du travail rendue pssible par le dévelppement des TIC qui rencntre une demande sciétale sur les nuveaux temps sciaux. Aucune ne cncerne la diminutin de la mbilité prductrice de gaz à effet de serre! Dans l abslu, les nuvelles technlgies permettent d'étendre le télétravail à beaucup plus que quelques % des salariés, mais il cnvient de relativiser ses impacts sur l envirnnement. «Les trajets en viture dmicile travail représentent mins de 30% de la circulatin rutière glbale», pinte Jean-Marc Jancvici, expert à l rigine de la méthde «bilan carbne» labellisée par l Ademe. Alrs que la distance de référence pur le déplacement dmicile travail est de 15 kilmètres et que 80 % des actifs français utilisent leur viture pur aller travailler, le télétravail purraient entrainer des mdificatins de mde de vie pas tujurs bénéfiques pur l envirnnement. Un salarié qui quitte Paris pur télétravailler 3 jurs par semaine depuis sn nuveau dmicile, situé à 200 km de sn lieu de travail cllectif, va rejeter plus de CO 2 en faisant un u deux allers-returs en viture que les 30 km qutidien qu il faisait précédemment. Le prjet eurpéen Sustel a mis en lumière d autres effets cllatéraux. Certains télétravailleurs en prfitent pur multiplier des trajets de prximité mais, glbalement, la balance est plutôt favrable à l envirnnement. Ainsi, chez British Telecm, les salariés qui télétravaillent nt réduit de 450 kilmètres la distance parcurue chaque mis pur se rendre à leur travail, tut en augmentant de 96 kilmètres les trajets extra prfessinnels, le slde reste dnc psitif. es%20impacts%20du%20télétravail%20sur%20l'envirnnement En fait, il semble qu'il n y ait aucune aucune mesure des impacts du télétravail sur les émissins de gaz à effet de serre dans les entreprises. Dans une étude de 2005 (Anne de Beer, Futuribles n 317), est nté la persistance d'un paradxe : en dépit d'un haut niveau de maturité technlgique et d'un niveau remarquable de cnnaissance du télétravail dans la plupart des entreprises, un très faible purcentage d'entre elles le mettent en œuvre. L'enquête mntre qu'un bstacle majeur est que les manageurs pensent que le télétravail est beaucup plus favrable aux emplyés qu'aux entreprises et dnc qu'ils n'nt pas d'intérêt à le mettre en place. Ceci est tut aussi vrai dans les entreprises high-tech. Les prmteurs du télétravail prpsent un certain nmbre d'actins pur le dévelpper. Le rapprt du député Pierre Mrel-A-Lhuissier distingue quatre frmes d rganisatin qui chacune sulève des prblèmes spécifiques : Le télétravail à dmicile ; Le télétravail nmade ; Les télécentres ; Le travail en réseau. 2

3 Nte sur le télétravail - Olivier Frert, Certu, Et ses prpsitins s'articulent autur de deux idées centrales : Faire srtir le télétravail de la clandestinité au sein de laquelle il est cantnné, dans les entreprises cmme dans les administratins; Mettre en œuvre tus les dispsitifs permettant aux entreprises cmme aux salariés u fnctinnaires qui veulent en bénéficier d y accéder. L'ADNT (Assciatin Natinale pur le Dévelppement du Télétravail) prpse aussi une dizaine d'actins (http://www.andt.rg/) cmme la multiplicatin des télécentres, la diminutin de la TVA sur les matériels infrmatiques, des mesures incitatives vis à vis des entreprises pur le télétravail des femmes enceintes u avec des enfants en bas âge, pur celui des persnnes handicapées, u l'exemplarité des administratins... Si la limitatin de l'émissin des gaz à effet de serre devient une véritable préccupatin des respnsables d'entreprises, alrs le télétravail dispsera d'un nuvel argument qui peut accélerer sn dévelppement. Il apparaît clair que la première actin est de lancer un prgramme de recherche pur mesurer les impacts des différents types de télétravail sur l'émissin de gaz à effet de serre. Cela parait d'autant plus imprtant qu'il y a sans dute des frmes de télétravail qui snt plus vertueuses que d'autres en matière d'émissin de GES. Il faut les cnnaître pur en faire la prmtin auprès des manageurs et des salariés des entreprises. 3

4 Avantages et pints de vigilance pur le télétravail Buger mins pur buger mieux! Face aux cngestins rutières et aux séquelles envirnnementales, les Pays Bas intensifient le télétravail de manière drastique, le grupe Cisc généralise la téléprésence et aux USA les espaces de c-wrking se multiplient. Face à l inflatin des déplacements dmicile-travail, il devient essentiel de réfléchir à l évitement de déplacements superflus, à des «démbilités». Dès lrs il faut recurir à de l innvatin de nuveaux services, de e-services, de nuvelles ffres de mbilités et de nuvelles rganisatins du travail. Tus les acteurs snt cncernés : entreprises, cllectivités, entreprises innvantes, nuveau pérateurs de mbilité, AOT et transprteurs. Dans un récent cllque de l UTP «mettre la ville ds les réseaux» une des cnclusins visait «la fin de l élasticité du parcurs du salarié». Mais pur l instant en France qui s en sucie? le «Vyageur» en pririté!!! D ù l imprtance de mbiliser largement autur de ce thème! Le télétravail présente dnc des avantages pur le salarié, l entreprise, le territire tut en présentant aussi certains incnvénients explicités ci après. 1. Avantages et pints de vigilance pur le salarié Regagner du puvir d achat Seln l étude prtant sur les distances «dmicile-travail» publiée par l INSEE en 2007 (http://www.insee.fr/fr/themes/dcument.asp?ref_id=ip1129&reg_id=0 ), la mitié des persnnes interrgées travailleraient à plus de 8 km de leur dmicile. Les plus grands trajets snt effectués par ceux qui habitent à la campagne. Ex : pur une distance dmicile travail de 30 km AR par jur, en télétravaillant 2 jurs par semaine, n fait 1500 d écnmie par an. (à cmparer à la prime transprt de 200 de la li Filln). Limiter le stress et la fatigue Le stress est le 3 ème facteur recherché par les Français après la santé. Les heures passées dans le trafic et les embuteillages snt génératrices de stress et de fatigue, et peuvent être la cause d accidents du travail. Limiter les déplacements dans un trafic intense, c est limiter une cause de stress. Répndre aux élignements travail dmicile Il s agit de truver une répnse à la triangulatin Habitat- prix de l immbilier / Mntant des salaires / Temps et distance du «dmicile-travail». Face à la crise écnmique, cmment vnt faire les demandeurs d emplis pur retruver un empli dans leur régin si le nmbre d entreprises diminue? Cmment vnt faire les entreprises pur truver les cmpétences recherchées sur leur territire? Rééquilibrer temps de travail et temps privés La frntière entre vie persnnelle et vie prfessinnelle n a jamais été aussi preuse. Les temps de ns vies snt de plus en plus éclatés et désynchrnisés et les femmes cntinuent à en être les premières victimes puisqu elles assument encre la «duble jurnée» et snt cnfrntées encre aujurd hui en pririté à la gestin des enfants. Le télétravail permet de rednner de l équilibre et permet à tus de mieux gérer cette difficile articulatin (avec des pints de vigilance expsés ci après). 4

5 Avantages et pints de vigilance pur le télétravail Répndre aux suhaits des nuvelles génératins Arrive dans les entreprises une nuvelle génératin qui a l habitude de cmmuniquer via les nuvelles technlgies, de vivre dans un mnde ù les cmmunicatins snt plus virtuelles, et qui ne vit pas l intérêt de se déplacer cnstamment. Pint de vigilance : ne pas renfrcer l effet cmmunicatin virtuelle «enfermant» pur certains jeunes au risque de les rendre «autistes»! Permettre aux persnnes en situatin de handicap de s insérer dans la vie active Des aides peuvent être dnnées à l emplyeur par l AGEFIPH. Beaucup de cmpétences snt inutilisées aujurd hui, en lien avec la présence de handicaps cntraignants en termes de mbilité. Pint de vigilance : accritre l islement de la persnne en situatin de handicap. Pints de vigilance pur les salariés : une bnne rganisatin pur ne pas gérer plus un temps que l autre ; pur les femmes, en particulier, cet avantage ne dit pas se returner cntre elles, en les «ramenant» à la maisn. Attentin aux pièges : Le TT est incmpatible avec la garde d enfants en bas âge, par exemple. La nécessité d rganiser sn lieu de travail à la maisn : La pièce principale ne peut pas servir de lieu de travail. Idem pur les utils de TT. Cf Garden Ldges (http://www.gardenldges.c.uk/ ) qui en GB vend des bureaux à installer dans sn jardin Le temps de travail des cadres : La myenne actuelle de temps de travail des cadres est de 47 heures. Un des travers identifié du télétravail est que les cadres ne s arrêtent plus de travailler. L accrd interprfessinnel stipule que l emplyeur dit respecter la vie privée du salarié. Ils divent dnc s entendre sur des plages hraires de dispnibilité. Il est préférable de disscier téléphne privé et téléphne prfessinnel. Ce dernier sera pris en charge par l emplyeur. la perte de la relatin sciale avec ses cllègues : Le temps plein de télétravail pse prblème. La cmpétence relatinnelle du TTeur est imprtante pur maintenir le lien. Il semble évident qu n ne peut télétravailler à temps plein et que pur tutes les parties, un temps partiel de télétravail avec présence en entreprise bligatire semble être une bnne slutin. Avir peur d être mis hrs des circuits de l ascenseur scial : La seule répnse à cette peur justifiée : que le télétravail sit un prjet d entreprise! Dans une expérimentatin, il vaut mieux se baser sur un grupe pilte plutôt que sur une persnne seule. Rencntrer des difficultés avec la famille : Une étude américaine mntre que la mise en place du télétravail fait diminuer la séparatin des cuples, amélire relatins parents/ enfants et les résultats sclaires des enfants. Mais dans 20 à 30% des familles, le télétravail accrît les difficultés. En cause, la nn recnnaissance par les autres membres de la famille du fait et du drit de télétravailler. Cmpte tenu de tus ses pints de vigilance, le télétravail semble mins indiqué pur des jeunes travailleurs, que pur des salariés plus expérimentés et plus âgés. 5

6 Avantages et pints de vigilance pur le télétravail 2. Avantages et pints de vigilance pur l emplyeur Le taux myen du télétravail en France (nmade et salarié TT) seln la dernière étude du Gartner Grup est de 7%. Pur les persnnes salariées habituellement pstées en entreprise, ce taux est inférieur à 1%. En Eurpe le taux le plus élevé se situe entre 30 et 35% avec 15% de nn cadres habituellement pstés (aux Pays Bas, par exemple). Par télétravail, n entend tus les types de télétravail ayant au mins 1 jur / semaine hrs de l entreprise. Mieux gérer l égalité hmme-femme dans l entreprise En s engageant dans un prcessus de télétravail, l entreprise s engage dans une gestin de l égalité hmmes-femmes dans l entreprise. Permettre aux hmmes cmme aux femmes de mieux gérer l rganisatin de leur temps entre vie familiale et vie prfessinnelle, ainsi que de garder un pste lrsque le cnjint, hmme u femme, est muté et qu un déménagement est nécessaire par exemple. Diminuer l absentéisme Mieux équilibrer les temps de vies dans la famille, mais aussi diminuer le stress et les cuts liés aux déplacements, ccasinne une baisse de l absentéisme. Or aujurd hui n estime entre 9 et 10% l absentéisme dans les entreprises françaises. Une étude de la sciété AVAYA début 2008 mntre que l absentéisme cûte 3120 par salariés par an, et crrespnd à 10 % de la masse salariale, surtut dans la fnctin publique. Cela cûte 1 milliard d eurs par an à la CRAM. Les arrêts snt essentiellement dus au stress engendré par les trajets dmicile - travail (seln 80 % des managers). Diminuer les frais généraux pur les lcaux Aujurd hui la myenne des cûts de lyer de bureau / Salarié / mis est de à Encurager le télétravail, c est diminuer le nmbre de m2 nécessaire dans l entreprise et dnc réduire le cut du fncier. Mais c est aussi diminuer les charges liées à l entretien (au sens glbal) des lcaux. Augmenter la prductivité individuelle et cllective Plusieurs études mntrent que le gain myen d entreprises qui pratiquent le télétravail est de 20% envirn. En France en myenne un salarié interrmpt sa tache de travail plus de 90 fis par jur. Le télétravail permet d augmenter la prductivité de 20 %. Dévelpper une autre frme de management basé sur la cnduite de prjet Le télétravail permet de dévelpper une nuvelle manière de travailler basée sur l intelligence cllective, en privilégiant le mde prjet et les bjectifs à atteindre. Le travail cllabratif et cpératif permet de redynamiser les rganisatins, d anticiper, de répndre avec plus de réactivité et d efficacité aux clients et au marché. Le télétravail permet aussi d augmenter l autnmie et la respnsabilité des salariés. Cf étude Empirica Gmbh (http://www.empirica.biz/ ); Cf rapprt EcaTT de (http://www.ecatt.cm/ ) Malgré tut, l entreprise est aussi un lieu d échanges privilégiés. L entreprise dit dnc mettre en place une rganisatin de rencntres spécifiques permettant de garder du lien et puvir échanger. 6

7 Avantages et pints de vigilance pur le télétravail Adapter l entreprise à l usage du numérique Le mail ne suffit pas pur télétravailler. Les entreprises faisant du TT nt besin de systèmes d infrmatin sécurisés. Faire passer une entreprise en TT demande nécessairement un passage vers l ère du numérique. Une étude du SESSI Tableau de brd des TIC et du cmmerce électrnique mntrait qu en 2005, il n existait que 6 serveurs sécurisés pur habitants, 27 pur l OCDE et + aux USA. Un travail est en curs dans le cadre de l AFNET. Amélirer l image de l entreprise La mise en place du télétravail dans une entreprise crise tus les enjeux du dévelppement durable dans leur triple dimensin : sciale, écnmique et envirnnementale. De ce fait, celle-ci peut mettre en avant sn actin en terme de RSE (respnsabilité sciale des entreprises) et en faire un plus en terme d image. Pints de vigilance pur les entreprises : Le cas des cadres-intermédiaires. Snt-ils capables d établir la cnfiance avec les salariés? Quel type de management mettre en place pur une bnne réussite avec l équipe? Le N+1 du middle manager : quelle relatin de cnfiance entre les n+1 et les n+2? Le Terrain est plus favrable si n+1 u n+2 est prêt à entendre parler de télétravail. Ne pas savir planifier le travail en mde cpératif : travailler en mde prjet, sur résultat u sur bjectif. Avec une entreprise rientée client : à partir de la demande des clients, l entreprise s rganise pur répndre en juste à temps à la demande des clients. A la frntière de deux cntraintes permanentes : temps et prix. Si ces pints ne snt pas acquis, il vaut mieux ne pas mettre en place le télétravail. 3. Avantages pur la cllectivité Lutter cntre le réchauffement climatique Avec l impulsin des cllectivités lcales, le dévelppement durable se décline de façn pératinnelle sur tus les territires ; il est un enjeu majeur des Agendas 21. Il dit aussi être décliné de façn à prmuvir une mbilité plus durable, vir une «démbilité» qui ne mette pas à mal l enjeu écnmique des territires. Le dévelppement du télétravail cntribuerait à atteindre l bjectif de réductin du CO² (à diminuer par 2 d ici 2020). La réductin annuelle de CO² serait de 6 millins de tnnes par an si nus étins à la myenne eurpéenne de télétravailleurs. (cf. étude Gardner Grupe et enquête EPCV Insee 2005). En Suède tus les salariés snt dtés de matériel permettant de faire du TT. Le télétravail est aussi une répnse face à la saturatin des transprts publics, à la cngestin des rutes. Il permet également de diminuer le cût de l aménagement du territire (gares, parkings, rutes). Amélirer les cmptes de la sécurité sciale L absentéisme représente 17% des dépenses de santé 7

8 Avantages et pints de vigilance pur le télétravail 4. Avantages et pints de vigilance pur les travailleurs indépendants Ces indépendants se retruvent généralement dans les dmaines suivants : le cmmercial, l infrmatique auprès des entreprises (assistance, nettyage ) la traductin, le télésecrétariat de gestin et cmptable : assistante administrative d une PME, (peut être spécialisé : juridique u médicale), secrétariat cmptable, assistance cmmerciale Un des facteur de réussite reste une réelle apprche prfessinnelle : ils divent cnnaître parfaitement leur métier, cnnaître les utils infrmatiques de leur métier, les dernières versins des lgiciels, avir une bnne dimensin cmmerciale. Seules, la cmpétence et la valeur ajutée permettrnt de réussir. Une autre pssibilité est la créatin de cpératives u d assciatins de télétravailleurs, qui permettent d avir un interlcuteur unique auprès des entreprises. Incnvénients pur les indépendants L islement. L accmpagnement des indépendants devrait faire partie des télécentres. Pssibilité de lancer une cpérative de lancement d activité : salariés et entrepreneurs. Elle permet de cntinuer à tucher des primes Assedic, en étant salarié et les TTeurs nt drit aux indemnités chômage si l expérience n est pas cncluante. Il s agit d un prtage salarial ù le salarié est le prteur. Peut être du service public sus frme de SCIC (sciété cpérative d intérêt cllectif) 5. Les télécentres de prximité : une nuvelle façn d aménager le territire Pur palier certains incnvénients relevés, la mise en place de télécentres rganisés sur le territire peut être la slutin envisagée. Ils peuvent être «à gémétrie variable» et encurager les entreprises à mettre en place le télétravail, tut en prpsant des services et des cnseils autur de l usage du numérique au niveau lcal (visicnférence, par exemple. Ce dépliement dit répndre à une demande réelle et nn pas à une pratique de l ffre, qui a eu pur cnséquence un bilan mitigé des premiers télécentres, car le télétravail n était pas assez dévelppé. Un minimum de télétravailleurs ptentiels est nécessaire pur créer un télécentre, mais il est abslument nécessaire de s appuyer sur des entreprises vlntaires et suhaitant s engager dans une telle démarche. Le principal bjectif devrait être de créer de l activité pur qu il y ait un télécentre, et nn pas crire que le télécentre va créer de l activité! De plus, le télécentre purrait être un lieu ressurce pur les indépendants, en terme cmmercial : une persnnes purrait être chargé d rganiser et sutenir le cmmercial des indépendants. 8

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES INTERREG ----- OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES PROJETS DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL ----- Dépôt début Mars 2013 Validatin Sept 2013 DECEMBRE 2012 1 LE CONTEXTE GENERAL Les entreprises de l Ecnmie

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

Amandine CUER INDUSTRIELS! GAGNEZ DU TEMPS DANS VOS ECHANGES AVEC VOS INFORMATIQUE - INTERNET - TELECOMMUNICATIONS LA LETTRE D INFORMATION - MAI 2011

Amandine CUER INDUSTRIELS! GAGNEZ DU TEMPS DANS VOS ECHANGES AVEC VOS INFORMATIQUE - INTERNET - TELECOMMUNICATIONS LA LETTRE D INFORMATION - MAI 2011 Amandine CUER À: Amandine CUER Objet: Cyb@rdèche - Osez les nuvelles technlgies... Pièces jintes: image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg Imprtance: Haute Si

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI AIGUISEZ VOTRE APPROCHE DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU Vus êtes: ROYAUME-UNI A LONDRES LE JEUDI 3 DECEMBRE 2009 - Distributeur - E-cmmerçant - Respnsable e-cmmerce - Respnsable d agence

Plus en détail

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs Dssier de Presse 1 ier guide Interactif pur créateurs et entrepreneurs «Une applicatin innvante accmpagnée par les leaders du marché» www.e-parcurs.fr (Micrsft, Gan Assurances, Cegid, Accr Services France,

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012 Prpsitin de Veille Internet Campagnes Electrales 2012 Pur tut savir sur ce que les respnsables plitiques, candidats à l électin Présidentielle, candidats aux électins législatives disent de vus et sur

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50 Cmmuniqué de lancement : Sage 100 Scanfact Versin V15.50 Smmaire 1. Cntexte marché P2 2. Evlutin du mde de fnctinnement des entreprises P2 3. Principe & fnctins P3 4. Bénéfices P6 5. Date de dispnibilité

Plus en détail

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Tulis et chargée de missin en écnmie et gestin ptin vente Sus le piltage de Christine Françis IEN Définir PFMP :.. Vus

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION L ASF et les rganisatins de cnsmmateurs c-signataires snt cnvenues de ce qui suit!: Le présent accrd cncerne le recuvrement amiable, c est-à-dire

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville «quartiers, engageons le changement»

Réforme de la politique de la ville «quartiers, engageons le changement» Réfrme de la plitique de la ville «quartiers, engagens le changement» Prpsitins pur une plitique glbale et ambitieuse de slidarité territriale - Janvier 2013 - Page 1 Analyse cntextuelle C est dans les

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC»

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC» Prjet «Pur une Eurpe sciale, apprenns la MOC» Synthèse des échanges du cllectif cityen Plusieurs réunins nt eu lieu, entre juillet 2009 et juin 2010 en régin Nrd Pas de Calais, autur du prjet «Pur une

Plus en détail

Consultation dans le cadre de la conférence nationale sur la logistique

Consultation dans le cadre de la conférence nationale sur la logistique Cnsultatin dans le cadre de la cnférence natinale sur la lgistique 31/03/15 Les répnses à cette cnsultatin se fnt directement en ligne à l adresse suivante : http://enqueteur.dgitm.develppement-durable.guv.fr/index.php?sid=15349&lang=fr

Plus en détail

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires Grupe ERAMET Accrd Cmpte Epargne Temps Grupe MODIFICATION CGT - Rajuter avenant 1 et 2 Paris le 18 ctbre 2012 Préambule La Directin du Grupe ERAMET et les Organisatins Syndicales nt suhaité cmpléter les

Plus en détail

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 :

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 : Observatire Réginal de la sciété de l infrmatin Démarche d'bservatin de la sciété de l'infrmatin en régin Prvence Alpes Côte d'azur Atelier thématique n 1 : Les PME de la Régin Prvence-Alpes-Côte d'azur

Plus en détail

Le coworking - Présentation générale L exemple du Transfo. Séminaire Innovation collaborative IAE Jeudi 25 septembre 2014 14h00

Le coworking - Présentation générale L exemple du Transfo. Séminaire Innovation collaborative IAE Jeudi 25 septembre 2014 14h00 Le cwrking - Présentatin générale L exemple du Transf Séminaire Innvatin cllabrative IAE Jeudi 25 septembre 2014 14h00 Le cwrking vecteur d innvatin et de dévelppement durable Histrique les rigines l ampleur

Plus en détail

1 er Concours Créateurs/jeunes entreprises. Dossier de Presse. Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire

1 er Concours Créateurs/jeunes entreprises. Dossier de Presse. Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire 1 er Cncurs Créateurs/jeunes entreprises Dssier de Presse A l ccasin du premier anniversaire de la Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire, la Cmmunauté de

Plus en détail

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts Dssier Spécial Les 5 étapes pur vendre ACT! Apprendre à détecter un besin en Gestin de Cntacts Ce dssier à pur bjectif de vus aider à cmmercialiser ACT! auprès de vs clients et prspects. Nus allns vus

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008 Paris, Nvembre 2008 Lcallife Leader de l éditin d annuaires lcaux en ligne, Présent en France depuis ctbre 2008 Dssier de Presse Lcallife en bref La recherche d infrmatins lcales et le référencement naturel

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Nous proposons 3 syntaxes au choix :

Nous proposons 3 syntaxes au choix : Slutin d envi de SMS Dcumentatin technique 1. Créatin et gestin de cmpte 2. Envi par email 3. Envi via l interface Web 4. Envi par cmmande http 5. Envi via le lgiciel 123SMS 6. Publipstage SMS persnnalisés

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

Démarche Coaching Individuel

Démarche Coaching Individuel anma RECRUITMENT Tél. : 01 47 25 94 75 cntact@anma-recruitment.cm www.anma-recruitment.cm Démarche Caching Individuel 1 Ntre Visin du Caching LE COACHING est un accmpagnement sur mesure rienté résultats

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 DE DESCRIPTION DE L EXISTANT Avant-prps : Le terme «infrastructure» cuvre les vlets suivants : 1. Vlet applicatif, bases de dnnées, plates-frmes infrmatiques 2. Vlets

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES"

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES COOPÉRATIVES CITOYENNES RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES" L'Agence pur l'entreprise et l'innvatin (AEI) met en œuvre un nuveau dispsitif de sutien aux prjets de cpératives cityennes. Dès septembre

Plus en détail

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 MEDIA KIT Infrmatin cncernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 Qui smmes-nus?... 2 Purqui avns-nus créé cette cmpagnie?... 2 Ntre campagne de financement lancée le 17 nvembre 2014... 3 Clôture réussie

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

- Le service aux tables. - Le service rapide & commande pour emporter. - Le service à l auto. - La livraison. o Voir le feuillet Livraison.

- Le service aux tables. - Le service rapide & commande pour emporter. - Le service à l auto. - La livraison. o Voir le feuillet Livraison. Pint De Vente Lgiciel de gestin Les Lgiciels Velce, Vtre gestinnaire La versatilité, la simplicité et la rapidité de ntre pint de vente, ne fnt pas qu amélirer vtre service à la clientèle, elles permettent

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte Evaluatin d impact: Passer des prmesses à l acte Fnds Natinal pur la Prmtin de la Jeunesse (FNPJ) au Senegal Le cas des Tut Petits Credits (TPC) Cheikh Diaw, Aminata Diuf, Drew Gardiner, Antine Legrand,

Plus en détail

Utilisation de RAMSIS dans la conception automobile Lisa Denninger Apports et Limites des Mannequins Virtuels 18 Novembre 2014

Utilisation de RAMSIS dans la conception automobile Lisa Denninger Apports et Limites des Mannequins Virtuels 18 Novembre 2014 Utilisatin de RAMSIS dans la cnceptin autmbile Lisa Denninger Apprts et Limites des Mannequins Virtuels 18 Nvembre 2014 Préambule Prise en cmpte de l ergnmie dans la cnceptin autmbile Les marques Peuget,

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Charte éditriale & éthique de Savirs solidaires en Santé à l usage des persnnes cntribuant à la platefrme interactive et cllabrative de l assciatin Assciatin Savirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Persnnes

Plus en détail

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues Obligatins des emplyeurs par seuils d effectifs de l entreprise Tutes entreprises cnfndues Affichages bligatires Déclaratin et cmmunicatin à caractère péridique : Déclaratins et cmmunicatins à caractère

Plus en détail

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE PROJET DE GESTION ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES DECHETS MUNICIPAUX ET DANGEREUX POUR REDUIRE LES EMISSIONS DE POLLUANTS ORGANIQUES PERSISTANTS NON INTENTIONNELS -------------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur)

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur) Répertire Natinal des Certificatins Prfessinnelles Résumé descriptif de la certificatin Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecle Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur

Plus en détail

FOCUS: LA PARTICIPATION A LA PERMANENCE DES SOINS EST- ELLE TOUJOURS VOLONTAIRE?

FOCUS: LA PARTICIPATION A LA PERMANENCE DES SOINS EST- ELLE TOUJOURS VOLONTAIRE? FOCUS: LA PARTICIPATION A LA PERMANENCE DES SOINS EST- ELLE TOUJOURS VOLONTAIRE? Plusieurs d entre vus se snt plaints du fait que, malgré le fait qu ils sient nn vlntaires pur participer à la permanence

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014 Questinnaire aux Scp de la cmmunicatin préalablement au Cngrès des 10 et 11 avril 2014 Le 5 nvembre 2013, la fédératin des Scp de la cmmunicatin a demandé par curriel aux cpératives adhérentes de remplir

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

OO : Développer le secteur de la transformation alimentaire durable

OO : Développer le secteur de la transformation alimentaire durable Enjeux OO : Dévelpper le secteur de la transfrmatin alimentaire Envirnnementaux - Prpser des aliments s transfrmés aux cnsmmateurs : augmenter l ffre pur diminuer l impact envirnnemental de la cnsmmatin

Plus en détail

PREAMBULE ARTICLE 1 ARTICLE 2

PREAMBULE ARTICLE 1 ARTICLE 2 Prtcle d Accrd sur les bjectifs en matière d Egalité Prfessinnelle et de mixité entre les Hmmes et les Femmes et les mesures permettant de les atteindre. Le présent accrd d entreprise ayant pur bjet l

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER

ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER Sessin Interentreprises «Cnstruire et négcier l accrd d entreprise Frmatin & GPEC» - suite Réfrme FPC 5 mars ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER «METTRE EN PLACE UN ACCORD D'ENTREPRISE FORMATION/COMPETENCES»

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

Projet de renouvellement de l infrastructure informatique de la Mairie de Châtel-Guyon. Cahier des charges

Projet de renouvellement de l infrastructure informatique de la Mairie de Châtel-Guyon. Cahier des charges Prjet de renuvellement de l infrastructure infrmatique de la Mairie de Châtel-Guyn Cahier des charges SOMMAIRE Chapitre I : Présentatin du prjet 02 Chapitre II : Infrastructure existante 03 Chapitre III

Plus en détail

Appel à projets 2015. Gestion et animation des Cyber-bases de l agglomération TPM

Appel à projets 2015. Gestion et animation des Cyber-bases de l agglomération TPM Appel à prjets 2015 Gestin et animatin des Cyber-bases de l agglmératin TPM Cntexte La Cmmunauté d Agglmératin Tuln Prvence Méditerranée a délibéré le 16 décembre 2004 pur apprter sn sutien «aux actins

Plus en détail

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties Avis sur les règles Appel à cmmentaires Règles des curtiers membres Persnne-ressurce : Richard J. Crner Vice-président à la plitique de réglementatin des membres 416 943-6908 rcrner@iirc.ca Destinataires

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

Description d une offre de formation

Description d une offre de formation Descriptin d une ffre de frmatin Date de mise à jur : 03/03/15 CONDUCTEUR DE LIGNE DE PRODUCTION EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE (H/F) Identificatin interne (bligatire) cde HACORD :INALCL cde REM : 4512201 cncrdance

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS. Préparation aux examens de l AMF. Pour : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES

GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS. Préparation aux examens de l AMF. Pour : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS Préparatin aux examens de l AMF Pur : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES Prfesseur : Jacques Bélanger 04-2012 TABLE DES MATIÈRES I.

Plus en détail

Cahier des charges pour le référencement dans le réseau MOUV EMPLOI

Cahier des charges pour le référencement dans le réseau MOUV EMPLOI Dévelppement d un réseau de partenaires lcaux spécialisés dans la mise à dispsitin de slutins de mbilité lcale (Lcatin de vitures, deux rues, transprt à la demande) Cahier des charges pur le référencement

Plus en détail

Contrôle parental sur l Internet : les engagements des fournisseurs d accès Internet 16 novembre 2005

Contrôle parental sur l Internet : les engagements des fournisseurs d accès Internet 16 novembre 2005 Cntrôle parental sur l Internet : les engagements des furnisseurs d accès Internet 16 nvembre 2005 Le Guvernement a suhaité que les furnisseurs d accès Internet (FAI) ffrant leur service au grand public

Plus en détail

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Recmmandatins de la Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain au guvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Juillet 2015 1 Préambule La Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain (la Chambre) cmpte

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Centre de santé René-Laborie Audiens

Centre de santé René-Laborie Audiens Centre de santé René-Labrie Audiens CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un nuveau cncept Cahier des charges : Mise en œuvre d un nuveau cncept Smmaire 1 Cntexte 3 2 Descriptin de l existant 3 Descriptin

Plus en détail

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis Cnstat Désrmais, tutes les entreprises, même les plus petites, se divent d'être présentes sur Internet. La créatin de sites demeure cûteuse, particulièrement en termes de maintenance. Le marché manque

Plus en détail

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées Prgramme lcal de l habitat de la Cmmunauté de Cmmunes des Pays de Rhône et Ouvèze Fiche actin N 7 : Le lgement des persnnes défavrisées ENJEUX - Fluidifier les parcurs résidentiels des persnnes défavrisées

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

SAP Financial Innovation Day 18 Mars 2014 Genève Amélioration du Planning financier : un processus simplifié pour une meilleure qualité de données

SAP Financial Innovation Day 18 Mars 2014 Genève Amélioration du Planning financier : un processus simplifié pour une meilleure qualité de données SAP Financial Innvatin Day 18 Mars 2014 Genève Améliratin du Planning financier : un prcessus simplifié pur une meilleure qualité de dnnées Orange Cmmunicatins SA Smmaire Présentatin des sciétés Prblématique

Plus en détail

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise Le franchisage et la Banque Sctia S investir dans une franchise : le guide de la Banque Sctia pur le chix d une franchise Cnsciente de l imprtante cntributin des entreprises franchisées à la vie écnmique,

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX PREAMBULE La présente charte a pur bjectif d'expser les principes essentiels devant dicter la cnduite prfessinnelle des furnisseurs

Plus en détail

Comment s impliquer dans un projet éolien?

Comment s impliquer dans un projet éolien? Cmment s impliquer dans un prjet élien? Implicatin lcale dans l'élien - Attert 1 élien participatif : implicatin des cityens Cmment s impliquer? S infrmer : Le plus en amnt pssible RIP, enquête publique,

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL de MASTER

DIPLOME NATIONAL de MASTER DIPLOME NATIONAL de MASTER En c-habilitatin entre : Université Paris Ouest-Nanterre La Défense Université Paris-Sud Université Pierre et Marie Curie Université Paris-Dauphine Ecle Plytechnique Supélec

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES Cnseil Natinal d Évaluatins de la Frmatin Prfessinnelle CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES ÉVALUATION DES PRATIQUES D INGENIERIE DE FORMATION EN ENTREPRISE ET

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill Frmulaire d'inscriptin aux Services Marchand Skrill Le frmulaire d'inscriptin aux services Marchand Skrill (l'«inscriptin») dit être signé par le Marchand u pur sn cmpte. Très imprtant : le Marchand dit

Plus en détail

10 bonnes raisons de rater son tournant Digital. Convictions Ailancy et synthèse de la rencontre Ailancy avec les Digital Transformers Juillet 2014

10 bonnes raisons de rater son tournant Digital. Convictions Ailancy et synthèse de la rencontre Ailancy avec les Digital Transformers Juillet 2014 1 Cnvictins Ailancy et synthèse de la rencntre Ailancy avec les Digital Transfrmers Juillet 2014 SYNTHESE DES ECHANGES DE LA RENCONTRE AILANCY SUR LE DIGITAL Pur réussir sa transfrmatin Digitale... 2 Il

Plus en détail

LE PROFIL MOTIVATIONNEL

LE PROFIL MOTIVATIONNEL LE PROFIL MOTIVATIONNEL XS TRAINING - 3000 managers cachés depuis 1990 LE PROFIL MOTIVATIONNEL Un util nvateur et puissant dépsé par XS TRAINING en 1999. Le Prfil Mtivatinnel définit les mtivatins dminantes

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS»

CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS» CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS» APS Frmatin 15 Rue de Ngent 51100 REIMS Tel : 03.26.82.84.84 / Fax : 03.26.82.58.23 www.apscnsult.fr CONTEXTE Dans l Entreprise, le rôle de l Expert-Cmptable

Plus en détail

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE MANAGER INTERMEDIAIRE GESTION DE PROJET GESTION DES ORGANISATIONS RH ET DROIT SOCIAL QSE MANAGEMENT ET COMMUNICATION AMELIORATION CONTINUE GESTION DE PRODUCTION Séminaire d accueil (0,5 jur) Gestin des

Plus en détail

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN GUIDE pur la CONDUITE D ENTRETIEN - 1 - 1. La situatin d entretien L entretien s éligne des échanges spntanés que l n rencntre qutidiennement en situatin de travail. Une situatin finalisée à durée limitée

Plus en détail