REPUBLIQUE DE DJIBOUTI UNITE EGALITE - PAIX

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPUBLIQUE DE DJIBOUTI UNITE EGALITE - PAIX"

Transcription

1 REPUBLIQUE DE DJIBOUTI UNITE EGALITE - PAIX SCHÉMA DIRECTEUR DE LA STATISTIQUE Djibuti, Décembre 2005

2 Avant-Prps Partant du cnstat que le prcessus de l élabratin du Dcument Stratégique de Réductin de la Pauvreté (DSRP) avait dû surmnter certaines insuffisances du Système Statistique Natinal (SSN), à savir (i) le manque de dnnées curantes et fiables et (ii) le manque de crdinatin du SSN, l Atelier de validatin du DSRP recmmanda, en juillet 2003, la mise en place d un plan de dévelppement de la statistique, afin de répndre efficacement et durablement aux besins de suivi et d'évaluatin des plitiques publiques, et d'une façn générale, à satisfaire les besins des utilisateurs en mettant à leur dispsitin des statistiques de qualité, diffusées dans les délais et cnfrmes aux nrmes internatinales. C est dans ce cntexte, ù la nécessité d évaluer les acquis des plitiques et prgrammes de réductin de la pauvreté se pse avec acuité, que le Guvernement, en étrite cllabratin avec les partenaires au dévelppement, a décidé de mettre l accent sur les cnditins d une meilleure prductin des dnnées de statistique publique et de leur utilisatin pur les prises de décisins, plus particulièrement dans le cadre de suivi-évaluatin du DSRP et des Objectifs du Millénaire pur le Dévelppement (OMD). Dans ce cadre, deux prgrammes de renfrcement des capacités statistiques du SSN furent mis en place à partir de 2004 avec l appui du Prgramme des Natins Unies pur le Dévelppement (PNUD) : (i) l élabratin du guide référentiel des métadnnées des indicateurs statistiques et (ii) l élabratin de l actuel Schéma Directeur de la Statistique , validé en atelier Natinal le 18 Décembre 2005, pur une mise en place effective d une Stratégie Natinale de Dévelppement de la Statistique (SNDS). Ce Schéma Directeur de la Statistique étant celui de l ensemble du SSN, sn prcessus d élabratin a impliqué tutes les cmpsantes du SSN, aussi bien les départements de statistiques sectrielles, les autrités plitiques, les rganismes internatinaux que la sciété civile. Il cmprend les éléments (i) du diagnstic du SSN, un cahier de charge, un plan de frmatin des ressurces humaines, un prgramme de prductin et un budget. Sulignns que l une des prirités mises en avant dans ce dcument de Schéma Directeur est le Recensement Général de la Ppulatin et de l Habitat dnt les travaux préparatifs nt déjà débuté et qui sera exécuté en janvier L élabratin du schéma directeur étant terminé, il reste à le mettre en œuvre sur les cinq prchaines années. C est à cette ccasin que nus lançns un appel à tus les partenaires au dévelppement pur apprter leurs pierres à l édifice que nus nus smmes prmis de bâtir ensemble de manière participative. Othman Mumin Badar Directeur de la DISED i

3 REMERCIEMENTS Le dcument du Schéma Directeur de la Statistique est le fruit d un travail intense de cncertatin permanente avec les différentes cmpsantes du Système Statistique Natinal, y cmpris les milieux universitaires et les centres de frmatin du pays, dnt les techniciens nt manifesté un intérêt certain pur sn prjet d élabratin en cllabrant, à tut mment, avec l équipe technique de la DISED à sa réalisatin. D autre part, l élabratin du Schéma Directeur a fait intervenir, utre les cmpétences natinales, des expertises internatinales à travers des cnsultatins internatinales et des cnseils du Cnsrtium de PARIS21 dnt les dcuments techniques nus nt servi de mdèles. Le financement de l élabratin du présent schéma directeur a été entièrement assurée par le Département des Affaires Ecnmiques et Sciales (DESA) des Natins Unies à travers le PNUD dans le cadre de sn prgramme d appui au renfrcement des capacités statistiques, qui, luimême, s inscrit dans un prgramme plus large de lutte cntre la pauvreté initié par cette institutin en partenariat avec le guvernement de Djibuti. Nus suhaitns dnc remercier le Département des Affaires Ecnmiques et Sciales (DESA) des Natins Unies, le PNUD et le Cnsrtium de Paris21 pur leurs appuis et nus les invitns, ainsi que l ensemble des partenaires au dévelppement, à nus accmpagner techniquement et financièrement à la mise en œuvre de ce Schéma Directeur de la Statistique dnt la réalisatin des différents prgrammes de renfrcement de ressurces humaines et des enquêtes, dnt le Recensement Général de la Ppulatin et de l Habitat, permettra la mise en place des mécanismes de dévelppement de la statistique. Nus remercins les cnsultants internatinaux M. Abdu Abdallah, M. Pascal Delrme et M. Marcel Muelle pur leurs appuis techniques et le partage de leurs expériences. Nus remercins également tus les ministères, services et rganisme partenaires natinaux qui nt sutenu u cllabré aux travaux de l élabratin de ce Schéma Directeur. Nus remercins particulièrement, entre bien d autres, M. Ali Farah Assweh Ministre de l Ecnmie et des Finances-, M. Mhamed Ahmed Awaleh Directeur de cabinet du Premier Ministre-, M. Mhamed Abdi Duksieh Secrétaire Général du Ministère de l Ecnmie et des Finances, Mme Fzia Djama Oudine Cnseillère du Premier Ministre et Crdnnatrice du DSRP-, M. Said Absieh Warsama Crdnnateur Technique Natinal du DSRP-, Dr. Guedda Mhamed Ahmed Secrétaire Général du Ministère de l Intérieur-, M. Ali Yacub Mahamud Secrétaire Général du Ministère de l Empli-, Dr Salah Banïta Secrétaire Général du Ministère de la Santé-, M. Ali Ahmed Secrétaire Général du Ministère du Cmmerce-, M. Adu Ali Adu Secrétaire Général du Ministère du Transprt et de l Equipement, M. Ali Mhamed Kamil Directeur de l Empli-, M. Mahdi Mahamud Directeur de la Planificatin de l Educatin Natinale-, M. Simn Mibratu Directeur du Financement Extéreiur-, M. Amareh Ali Directeur de l Ecnmie-, Mme Amina Abdi Aden Directrice de l Urbanisme et de l Habitat-, M. ii

4 Ibrahim Elmi Mhamed Directeur de la pêche-, Dr. Mussa Ahmed Directeur de l élevage-, M. Mhamed Mussa Directeur de le l Agriculture-, M. Hiba Ahmed Hiba Directeur du Pôle Universitaire de Djibuti, M. Abdillahi Adawé Meraneh Adurahman Mhamed Directeur de l INAP-, M. Omar Wihib Aref Directeur du Transprt-, M. Abdurahman Mhamed Directeur de la DEPCI-, M. Malik M. Garad Chef de Service Etudes et Relatins Externes à la BCD-, M. Said ObaKar Bassma Chef de Service de Ppulatin et Respnsable de l Etat Civil-, M. Abdurazak Ahmed Idriss Chef de Service du Cmmerce Extérieur-, M Mhamed Aden Chef de Service SIS-. Ns vifs remerciements vnt également à M. KONATE Seku Tidiani, Crdinateur du Prgramme de la Stratégie Natinale de Dévelppement de la Statistique (SNDS), à M. Farah Abdi DJAMA expert natinal et à tute l équipe technique de la DISED qui nt crdnné et participé à tutes les activités du prcessus d élabratin de ce Schéma Directeur de la statistique Othman Mumin Badar Directeur de la DISED iii

5 Smmaire SIGLES ET ABRÉVIATIONS...VI INTRODUCTION CONTEXTE ET JUSTIFICATIONS CONTEXTE NATIONAL CONTEXTE INTERNATIONAL SITUATION DU SYSTÈME STATISTIQUE NATIONAL LA GOUVERNANCE DU SYSTÈME STATISTIQUE NATIONAL ET LE RÔLE DE LA DISED LA PRODUCTION STATISTIQUE AU SEIN DES ORGANISMES ET DÉPARTEMENTS MINISTÉRIELS Recensement Etat-civil Educatin Santé Empli Habitat Cmptes natinaux Statistiques du Cmmerce extérieur Prix à la cnsmmatin Statistiques mnétaires et balance des paiements Finances publiques Agriculture/Elevage Pêche Envirnnement LA DEMANDE STATISTIQUE EVALUATION DES FORCES ET FAIBLESSES DU SYSTÈME STATISTIQUE NATIONAL Insuffisances du cadre légal et réglementaire Faiblesse quantitative et qualitative des ressurces humaines Faible capacité de prductin statistique Utilité amindrie des statistiques et faible accessibilité des dnnées PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE ENONCÉ DES PRINCIPES GÉNÉRAUX DE DÉVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE PUBLIQUE LES ORIENTATIONS GÉNÉRALES ET LES OBJECTIFS LE PROGRAMME DE PRODUCTION STATISTIQUE ET LE PLAN D'ACTIONS SECTORIELLES Etablir un nuveau cadre réglementant les activités statistiques et rganisant la crdinatin du système statistique natinal Mettre à jur les textes réglementaires et la réfrme institutinnelle Mettre en place un système de crdinatin technique effective dans les dmaines retenus dans la SNDS Restructurer la DISED pur répndre aux enjeux de la nuvelle Li statistique Assurer le suivi de la mise en œuvre de la SNDS Dévelpper en quantité et en qualité les ressurces humaines affectées au système statistique natinal Frmer et recruter les cadres et agents nécessaires au système statistique natinal Frmer et recycler le persnnel affecté actuellement au système statistique natinal Amélirer la qualité glbale et la régularité des statistiques prduites Maîtriser la cnnaissance de la ppulatin du pays en ce qui cncerne sn effectif, ses différentes cmpsantes et sa dynamique Adapter la prductin statistique aux besins de suivi des cnditins de vie des ménages et d'évaluatin de la pauvreté Etablir prgressivement pur chaque secteur une méthdlgie précise et régulièrement évaluée Cnslider le dispsitif d'élabratin des cmptes natinaux et mettre en place le SCN Améliratin de la cllecte, du traitement et de la diffusin des statistiques du cmmerce extérieur Elabrer et publier mensuellement, des indices des prix à la cnsmmatin cmparables sur le plan internatinal Elabrer et diffuser des statistiques de balance des paiements de qualité recnnue Appuyer la mise en place d'une unité de prductin des statistiques budgétaires et financières Créer une structure cmmune de statistiques dans les dmaines de l'industrie, du cmmerce et des services Appuyer la mise en place de l'observatire Natinal des Transprts...49

6 Créer un service de statistique unique au sein du MAEM-RH Créer un véritable système centralisé de cllecte et mise à dispsitin des dnnées d'état civil sur l ensemble du territire Cnslider le dispsitif de cllecte, de traitement et de diffusin des statistiques de l'éducatin Finaliser la mise en place d un système chérent d infrmatin sanitaire Regruper l ensemble des fnctins statistiques relevant des filières de l'empli et du travail, au sein d une même entité Renfrcer les capacités d'analyse de la Directin de l'habitat Favriser l accès aux dnnées et prmuvir la culture statistique Etablir à la DISED une plitique de diffusin limitée mais efficace Définir pur chaque secteur prducteur un frmat de diffusin adapté Sensibiliser les décideurs et le public à l utilisatin des statistiques Adhérer aux nrmes de diffusin internatinales CONDITIONS DE RÉUSSITE DE LA STRATÉGIE COÛT DU PROGRAMME DE PRODUCTION ET DU PLAN D'ACTIONS FINANCEMENT DES ACTIONS PRIORITAIRES RISQUES ET SUIVI CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS ANNEXE 1: TABLEAU SYNOPTIQUE D'ENSEMBLE DU PROJET DE SNDS ANNEXE 2: RÉPARTITION DES COÛTS DU PROJET DE SNDS , PAR OBJECTIF OPÉRATIONNEL OU SECTORIEL ET PAR RUBRIQUE DE COÛTS ANNEXE 3: RÉPARTITION DES COÛTS DU PROJET DE SNDS PAR DOMAINE STATISTIQUE ANNEXE 4: RÉPARTITION DES COÛTS DU PROJET DE SNDS PAR AXE STRATÉGIQUE ET PAR RUBRIQUE DES COÛTS (EN %) ANNEXE 5: TABLEAU DES COÛTS PARAMÉTRIQUES UTILISÉS POUR LE CHIFFRAGE DU PLAN D'ACTIONS ANNEXE 6: PROJECTION DES INDICATEURS DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS STATISTIQUES EN 2008 ET v

7 Sigles et abréviatins AN Assemblée Natinale BAD Banque africaine de dévelppement BCD Banque centrale de Djibuti BCR Bureau central du recensement CCIA Chambre de cmmerce et de l'industrie CEA Cmmissin écnmique pur l'afrique DEPCI Directin des études, de la planificatin et de la cpératin internatinale DINAS Directin natinale de la statistique DISED Directin de la statistique et des études démgraphiques FDJ Francs djibutiens FMI Fnds mnétaire internatinal EDAM Enquête djibutienne auprès des ménages EDIM Enquête djibutienne à indicateurs multiples EDSF/PAPFAM Enquête Démgraphique et de Santé / Prjet Pan-Arabe de la Santé de la Famille FAD Fnds africain de dévelppement FMI Fnds mnétaire internatinal FNUAP Fnds des Natins Unies en matière de Ppulatin IPC Indice des prix à la cnsmmatin IS Indicateurs sciaux MAEM-RH Ministère de l'agriculture, de l'élevage et de la mer, chargé des ressurces hydrauliques MEFPP Ministère de l'écnmie, des finances et de la planificatin, chargé de la privatisatin MICS Enquête à indicateurs multiples OMD Objectifs de dévelppement du Millénaire OPS Organisme de prtectin sciale PARIS21 Partenariat statistique au service du dévelppement au 21 ème siècle PAS Prgramme d'ajustement Structurel PCI Prgramme Prix, Cmparaisn Internatinale PIB Prduit intérieur brut PNUD Prgramme des Natins Unies pur le dévelppement RCS Renfrcement des capacités statistiques RGPH Recensement Général de la Ppulatin et de l'habitat SCN93 Système de cmptabilité natinale, versin 1993 SGDD Système général de diffusin des dnnées (FMI) SIG Système d'infrmatin gégraphique SNIS Système natinal d'infrmatin sanitaire SIS Système d'infrmatin sanitaire SNDS Stratégie Natinale de Dévelppement de la Statistique SSN Système statistique natinal TOFE Tableau des pératins financières de l'etat UNICEF Fnds des Natins Unies pur l Enfance vi

8 Intrductin A l'instar des pays africains, Djibuti vient de s engager dans le prcessus de dévelppement de sn appareil statistique afin de répndre à une frte demande de dnnées statistiques nécessaires au piltage de l ensemble des prgrammes de dévelppement écnmique et scial. Ce prcessus de dévelppement passe par la réfrme du système statistique natinal (SSN), dnt la nécessité et l'urgence truvent leur justificatin dans deux raisns cmplémentaires majeures que snt: (i) l'état susdévelppé du SSN malgré quelques actins pnctuelles de réhabilitatin; et (ii) l'émergence de nuveaux besins statistiques qui ne peuvent être satisfaits par les faibles capacités statistiques actuelles. C'est ainsi qu'une Feuille de Rute a été publiée en Février 2005, pur parachever le prcessus de frmulatin de la Stratégie Natinale de Dévelppement de la Statistique, qui a bénéficié d'un nmbre imprtant d'études et travaux rappelés ci-après: Le diagnstic du Système Statistique Natinal (SSN) réalisé en Avril-Mai 2004 et validé dans le cadre d'un Atelier Natinal en septembre 2004; L'étude sur la frmulatin des stratégies de renfrcement des capacités statistiques aussi bien au niveau central qu au niveau sectriel, réalisée en avril Cette étude avait pur bjet d'apprfndir le diagnstic statistique de 2004 et d identifier des axes stratégiques de renfrcement des capacités statistiques en ressurces humaines et en matériels des principaux services prducteurs de statistiques; L'étude sur la guvernance du SSN et l architecture générale de sa réfrme réalisée en Juin 2005, qui visait à élabrer un cadre réglementaire des activités statistiques et à prpser les schémas d rganisatin pur la crdinatin du système statistique natinal; Le rapprt préliminaire sur la visin et les rientatins stratégiques du dévelppement de la statistique, fait en Juin 2005, qui a initié la synthèse des travaux techniques antérieurs; L'élabratin du cahier de charge du SSN et prpsitins de plan de frmatin faites en Octbre Cette étude visait à (i) élabrer une plate-frme permettant à chacun des acteurs du SSN de se psitinner vis à vis de l ensemble de la prductin statistique du pays et (ii) frmuler un plan de frmatin chiffré de ressurces humaines, dans la perspective d'un renfrcement durable des capacités statistiques; La Prpsitin de prgramme de prductin et de plan d actins sectrielles, faite en Nvembre/Décembre 2005, qui cnstitue l'étape finale du prcessus de frmulatin de la SNDS défini dans la Feuille de rute, partant d'une visin de la statistique publique et des rientatins stratégiques autur desquels déculent des bjectifs pératinnels et sectriels tant dans les dmaines des statistiques écnmiques que ceux des statistiques démgraphiques et sciales. Afin de dégager un cnsensus encre plus large autur des axes stratégiques et pératinnels, et des plans d actins, un Atelier Natinal de validatin du dcument d rientatin et d actins en matière de plitique de dévelppement de la statistique en décembre La démarche participative retenue pur l'élabratin de la SNDS a été de cnfier l'ensemble des études et des travaux à l'equipe technique de la DISED, qui avec le cncurs d une équipe de cnsultants, devait partager les cnclusins préliminaires avec l'ensemble des acteurs du système statistique natinal, prducteurs cmme utilisateurs. Le prcessus participatif s'est cncrétisé pur chaque étude réalisée, par la tenue de réunins de travail entre les départements techniques, les utilisateurs, les cnsultants et l'equipe Technique de la DISED, suivie d'une réunin de restitutin des cnclusins préliminaires devant l'ensemble des acteurs rencntrés. Ce prcessus participatif s'est spécialement cnfirmé à travers tris séries d'ateliers d'échanges et d'apprfndissement: L'Atelier Natinal de validatin du diagnstic statistique, réalisé le 24 septembre 2004, avec la participatin de 40 représentants des départements statistiques sectriels et des rganismes internatinaux. Cet atelier était présidé par le Secrétaire Général du Ministère de l'ecnmie, des Finances, de la Planificatin, chargé de la Privatisatin. Ce diagnstic est établi sur la base de réunins de travail et une enquête prtant sur l'évaluatin des capacités statistiques réalisée 1

9 auprès de 36 services et rganismes prducteurs de dnnées statistiques et 42 services et rganismes utilisateurs de statistiques; Les travaux sur les méta dnnées des indicateurs de suivi/évaluatin de la stratégie de réductin de la pauvreté et des OMD, rganisés de manière participative entre prducteurs et utilisateurs des statistiques de tus les départements sectriels auturs de 6 Ateliers thématiques de décembre 2004 à mai 2005, sus la supervisin technique de la DISED et de la Primature. Au ttal, 147 participants nt pris part à ces travaux dnt la synthèse a été présentée le 19 juin 2005 à l'ccasin d'un Atelier présidée par le Secrétaire Général du Ministère de l'ecnmie, des Finances, de la Planificatin, chargé de la Privatisatin; L'Atelier Natinal de validatin du schéma directeur de la statistique qui a réuni 58 représentants les ministères et les services statistiques sectriels, le Cmité de Crdinatin du DSRP, la Sciété Civile, la Presse, et les rganismes internatinaux. Cet Atelier qui a eu lieu le 18 décembre 2005, a été placé sus l'égide du Ministère de l Ecnmie, des Finances et de la Planificatin Chargé de la Privatisatin (MEFPP), ministère de tutelle de la Directin de la Statistique et des Etudes Démgraphiques (DISED) Chacun des travaux, études u ateliers d'échange et d'apprfndissement a fait l'bjet d'un rapprt diffusé u dispnible à la demande. Le prcessus d'élabratin de la SNDS a été guidé par le suci d établir un équilibre bjectif entre les besins actuels et futurs des utilisateurs en dnnées, tenant cmpte des nmbreux bstacles sur les plans institutinnel et de la dispnibilité des ressurces humaines, matérielles et financières. Et cmpte tenu des faiblesses structurelles identifiées, la stratégie prpsée cnstitue le cadre minimum pur srtir la statistique djibutienne de la léthargie dans laquelle elle est placée depuis de lngues années. Pur autant que les cnditins de mise en euvre le permettent, la SNDS intègre les principales recmmandatins internatinales en matière de dévelppement de la statistique, ntamment les Principes Fndamentaux de la Statistique Officielle des Natins Unies, et les directives du Système Général de Diffusin des Dnnées (SGDD) du FMI. La SNDS prpse une visin générale du dévelppement de la statistique publique pur les prchaines années. Elle fixe un bjectif principal à atteindre pur les prchaines cinq années. La mise en euvre des actins pur atteindre cet bjectif se décline en quatre principaux axes stratégiques: Etablir un nuveau cadre réglementant les activités statistiques et rganisant la crdinatin du système statistique natinal Dévelpper en quantité et en qualité, les ressurces humaines affectées au système statistique natinal Amélirer la qualité glbale et la régularité des statistiques prduites Favriser l accès aux dnnées et prmuvir la culture statistique L'atteinte de ces 4 bjectifs stratégiques passe par la réalisatin de 13 bjectifs pératinnels qui cncernent l'ensemble du système statistique, ainsi que de 13 bjectifs sectriels tant dans les dmaines des statistiques écnmiques que ceux des statistiques démgraphiques et sciales. Pur l'ensemble de ces bjectifs, il est défini 50 résultats à atteindre à travers 106 grupes d'actins priritaires en matière de dévelppement de la statistique, avec une estimatin des cûts. Enfin, la SNDS cntient aussi les cnditins de réussite des actins prpsées, qui interpellent l'ensemble des acteurs du système statistique natinal, et en particulier, le Guvernement. Il est aussi rappelé le rôle primrdial des partenaires au dévelppement, invités à appuyer les effrts du Guvernement. 2

10 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATIONS La nécessité et l'urgence de la réfrme du Système Statistique Natinal (SSN) en République de Djibuti truvent leur justificatin dans un cntexte marqué par de nuvelles exigences du dévelppement écnmique et scial du pays qui résultent de grandes ptins prises en matière écnmique et sciale d'une part, et un regain d'intérêt au niveau internatinal, en matière de renfrcement des capacités statistiques, d'autre part Cntexte natinal Aucun Schéma directeur de la statistique n a été élabré et mis en œuvre à Djibuti. Tutefis par le passé, la nécessité de renfrcer l appareil statistique natinal et d amélirer la pertinence et la qualité des statistiques, a été sulignée et deux initiatives majeures nt été cnduites, à savir: la Table Rnde sur les Statistiques Officielles tenue en juin 1989 et le Séminaire sur l'évaluatin et les perspectives de l'appui institutinnel à la Planificatin et à la Statistique; qui a eu lieu en ctbre Cette Table Rnde rganisée pendant 3 jurs en juin 1989, sus le haut patrnage du Ministre du Cmmerce, des Transprts et du Turisme, Président du Cmité de Crdinatin Statistique, avait pur bjet de "faire ressrtir les besins actuels des diverses instances et services de l'administratin djibutienne en matière statistique, de faire des recmmandatins quant aux prirités à dnner à la prductin statistique des 5 prchaines années, enfin d'identifier les bstacles à surmnter afin d'amélirer prgressivement le dispsitif glbal de prductin des infrmatins statistiques". La présence d'un nmbre réduit d'utilisateurs et l'absence des partenaires techniques et financiers, nt eu cmme cnséquence, d'rienter les débats sur une visin des besins prpres aux prducteurs au détriment des utilisateurs de la statistique. Et le temps imparti aux travaux, n'a pas permis d'apprfndir certains thèmes imprtants tels que la crdinatin statistique et les synthèses écnmiques. Dans la perspective du renfrcement du Prjet d'appui institutinnel à la Planificatin et à la Statistique, sutenu par la Banque Africaine de Dévelppement, un séminaire a été rganisé pendant deux jurs en ctbre 1997, sus le patrnage du premier Ministère chargé du Plan, de l'aménagement du Territire et de l'envirnnement. Ce Prjet qui s'inscrit dans le cntexte de la mise en œuvre du Prgramme d'ajustement Structurel adpté depuis 1995 avec l'assistance des Institutins de Brettn Wds, visait entres autres bjectifs, "l'améliratin de la capacité à prduire des infrmatins statistiques chérentes et fiables". Et l'bjet de ce séminaire était aussi de discuter et d'adpter le schéma directeur de la statistique frmulé par la Directin de la Statistique (DINAS). L'idée d'un renfrcement des capacités statistiques a été relancée dans le cadre du prcessus d'élabratin et de mise en œuvre du Dcument intérimaire de Stratégie Réductin de la Pauvreté (DSRP-I) adpté par le Guvernement en juin Elle a été apprfndie lrs du prcessus de frmulatin du DSRP validé dans le cadre d'un Atelier natinal en juillet 2003 et sutenu par les institutins de Brettn Wds le 4 juin Cet Atelier de validatin du DSRP final a frmulé la recmmandatin de mettre en place un plan de dévelppement du système natinal de statistique, de manière participative et en assciant les principaux prducteurs et utilisateurs de statistiques. 3

11 Et ce regain d'intérêt en matière de renfrcement des capacités statistiques a été facilité par la mise en place d'une sus-cmmissin 1 dans le cadre du prcessus de frmulatin du DSRP, dénmmé "Analyse de la Pauvreté et Renfrcement des Outils Statistiques" présidée par le Directeur de la DISED. Le DRSP en tant que cadre de référence pur les stratégies et les prgrammes sectriels u transversaux, intègre l'ensemble des cadres de planificatin et d'rientatin stratégique du pays rappelé dans le Tableau ci-après. L'imprtance des smmes investies dans ces prgrammes de dévelppement écnmique et scial, cntraste frtement avec la fragilité des dispsitifs de mise en œuvre et de suivi, due aux insuffisances de l appareil statistique, et de l absence d une culture de résultats au sein de l administratin. Tableau N 1: Principaux cadres de planificatin et d rientatin stratégique Secteur Dcument d rientatin stratégique Année Actin guvernementale Dcument-Cadre: Séminaire de Réflexin sur l Actin Guvernementale Actes du Séminaire de Réflexin sur l Actin Guvernementale, 3-10 février 2002 Pauvreté Stratégie intérimaire de réductin de la pauvreté (DSRP-I) 2001 Santé Plan Stratégique Plan Natinal de Dévelppement Sanitaire (PNDS) VIH/SIDA Cadre stratégique intersectriel Plan d actin natinal multisectriel Educatin Plan d actins et Schéma Directeur pur l Educatin ( ) 2000 Eau Schéma Directeur de l Eau 1999 Cde de l Eau et décrets d applicatin 2000 Genre Stratégie natinale d intégratin de la femme dans le dévelppement 2002 (SNIFD) Habitat, Urbanisme, Schéma Directeur d Aménagement et d Urbanisme de Djibuti-ville et des capitales réginales 1998 Assainissement. Plan d actins MHUEAT Envirnnement Plan d Actin Natinal pur l Envirnnement (PANE) Prgramme d actin pur la diversité bilgique Prgramme d actin pur les changements climatiques Li cadre sur l envirnnement Décentralisatin Li cadre sur la décentralisatin 2002 Décrets relatifs aux Cnseils Réginaux prvisires et aux FSPDC 2000 Justice Plan d actin pur la réfrme de la justice (Etats Généraux) 2000 Surce: République de Djibuti, "Dcument Cadre Stratégique de Réductin de la Pauvreté, (DSRP)", Mars 2004 Et dans la perspective du suivi-évaluatin de ce cadre stratégique de lutte cntre la pauvreté, le Guvernement en étrite cllabratin avec les partenaires au dévelppement, envisage de mettre l'accent sur les cnditins de prductin de l'infrmatin statistique -quantitative et qualitative-, qui divent permettre in fine d'amélirer la qualité des plitiques et prgrammes au regard des bjectifs de réductin de la pauvreté. Cet accmpagnement des partenaires au dévelppement s'inscrit dans un cadre internatinal de gestin du dévelppement centré sur les 1 Le prcessus d élabratin du DSRP final de Djibuti a été cnduit sus la supervisin d une Cmmissin Natinale (CN/DSRP) nmmée par décret présidentiel et qui cmprend 10 grupes thématiques, cmpsés de représentants de l Etat, de la sciété civile, du secteur privé et des partenaires en dévelppement 4

12 résultats et aussi dans le respect des engagements internatinaux auxquels la République de Djibuti a suscrit Cntexte internatinal Sur le plan mndial, le thème du renfrcement des capacités statistiques a pris un turnant décisif à partir des années 1990 et il a été a été réaffirmé lrs la Cnférence internatinale sur le financement du dévelppement, tenue à Mnterrey (Mexique) en février 2002, dans une déclaratin cnjinte des banques réginales de dévelppement, de la Banque mndiale et du Cmité d'aide au dévelppement (CAD) de l'organisatin de cpératin et de dévelppement écnmiques (OCDE). Cette cnférence de Mnterrey avait cmme questin centrale, le financement du dévelppement pur assurer de meilleurs résultats à lng terme de l impact des stratégies de réductin de la pauvreté, d'ù le principe de s'appuyer sur un système statistique slide et des capacités permanentes d analyse. Une deuxième cnférence sur la gestin du dévelppement axée sur les résultats, dite Table rnde internatinale de Marrakech tenue en février 2004, avec cmme thème central de «Mieux mesurer, et assurer le suivi et la gestin du dévelppement axée sur les résultats». Cette Table rnde tire sn riginalité dans la recnnaissance d inclure le dévelppement de la statistique dans le dialgue plitique entre les pays partenaires et les dnateurs, et reste centré sur six principales mesures:(i) Une planificatin stratégique générale des systèmes statistiques et des aides à apprter aux pays à faible revenu en vue de préparer de stratégies de dévelppement des statistiques natinales pur 2006; (ii) Renfrcer les préparatifs de la série des recensements de la ppulatin de 2010; (iii) Accrître le financement pur le renfrcement des capacités statistiques; (iv) Mettre en place un réseau internatinal d enquêtes auprès des ménages; (v) Entreprendre, en 2005, des améliratins nécessaires au suivi de la mise en œuvre des OMD; (vi) Augmenter la respnsabilité du système statistique internatinal. En matière de respect des engagements internatinaux, il faut nter en premier lieu la réalisatin des Objectifs du Millénaire pur le Dévelppement (OMD), qui snt reflétés explicitement u implicitement dans les bjectifs natinaux définis dans le DSRP. Outre le rôle de catalyseur de l'aide publique au dévelppement, cette suscriptin par le pays, à la réalisatin des OMD répnd à un besin de suivi à l'échelle mndiale 2 qui implique des engagements des pays et en particulier, un engagement ttal des systèmes natinaux de statistique. En secnd lieu, il faut nter l'intentin de la République de Djibuti, d'adhérer au Système Général de Diffusin des Dnnées (SGDD), qui implique la fixatin d'échéances et de plans d'actin pur se mettre en cnfrmité avec les bjectifs du SGDD autur des dimensins essentielles de qualité des dnnées requise, et qui répndent à la même prblématique de renfrcement des capacités statistiques visée par la SNDS. Ce cntexte natinal et internatinal a suscité un engagement ferme des autrités et d'un large cnsensus grâce à l'implicatin et la participatin de tus les acteurs au prcessus de frmulatin de la SNDS, qui est avant tut un dcument de plitique d'rientatin mais aussi, un util de planificatin et un myen efficace de crdinatin. Le pint de départ de ce prcessus est un diagnstic de situatin partagé par tutes les parties prenantes, qui débuche ensuite sur des mesures structurelles et interventins de renfrcement des capacités statistiques. 2. SITUATION DU SYSTÈME STATISTIQUE NATIONAL 2 Le Secrétaire Général des Natins Unies sumet à l'assemblée Générale, un rapprt annuel sur l'état d'avancement de la réalisatin des OMD. La Divisin statistique de l'onu qui a mandat pur le suivi des OMD au niveau mndial, gère un site WEB sur les OMD: 5

13 2.1. La guvernance du système statistique natinal et le rôle de la DISED La guvernance d un système statistique recuvre tris aspects fndamentaux de la statistique publique: La li statistique qui définit le champ d applicatin de la statistique publique et les respnsabilités des différents services prducteurs La nature statutaire et l rganisatin des rganes de prductin L rganisatin de la crdinatin statistique nn seulement entre les différents services prducteurs mais aussi avec les utilisateurs. Les activités statistiques à Djibuti snt régies par la Li N 196/AN/81 sur la crdinatin, l'bligatin et le secret en matière de statistique. Cette li crée auprès de la directin natinale de la statistique, le Cmité de Crdinatin Statistique limité à cinq membres 3, qui prpse le prgramme annuel d'activités statistiques et ses mdalités d'exécutin, arrêté par le président de la République sur prpsitin du ministre dnt dépend la directin natinale de la statistique. Cnçu à l'rigine cmme étant un système centralisé autur de la directin natinale de la statistique, le système statistique natinal (SSN) de Djibuti est devenu un système décentralisé mais nn intégré, cnstitué de la Directin de la Statistique et des Etudes Démgraphiques (DISED) et des services statistiques créés au sein des ministères et de certains rganismes publics u parapublics. La DISED est une administratin centrale sus la tutelle du Ministère de l Ecnmie, des Finances et de la Planificatin chargé de la Privatisatin, dnt l'évlutin institutinnelle a été marquée par de fréquents changements de tutelle, avec cmme enjeu la fusin des départements respectifs en charge de la Statistique et du Recensement de la Ppulatin. En effet la DISED est née de la fusin en décembre 2002, entre la Directin Natinale de la Statistique (DINAS) et du Bureau Central du Recensement (BCR). La DINAS créée par la Li/AN/81 du 10 aût 1981, était rattachée institutinnellement au ministère du Cmmerce et du Turisme, ensuite au Premier ministère par décret N /PRE et enfin, au ministère de l'ecnmie, des Finances et de la Planificatin, chargé de la Privatisatin par décret N /PRE pris en décembre Le BCR créé par décret N /PR/MI du 28 décembre 1981, était rattaché au ministère de l'intérieur et de la Décentralisatin, ensuite au Premier ministère par décret N /PRE et au même ministère que la DINAS par décret N /PRE pris en Les attributins actuelles snt fixées par la Li 4 195/AN/02/ 4 ème L du 22 décembre La DISED est chargée : De la cllecte des statistiques écnmiques démgraphiques et sciales ; De l harmnisatin et de la mise en euvre du prgramme de recensement et d enquêtes du pays, il met à la dispsitin des autres services techniques des dnnées cmpilées pur analyse ; De la crdinatin de l appareil statistique natinal ; De la centralisatin et de la synthèse de l infrmatin statistique natinale, ntamment la prductin de l annuaire statistique relatif au suivi du stck, des muvements et de l évlutin de biens, des capitaux et des hmmes ; 3 (1) Le ministre du cmmerce, des transprts et du turisme, (2) le directeur de la statistique, (3) le directeur de la planificatin, (4) le président de la chambre internatinale du cmmerce, et (5) le ministre éventuel à la cmpétence duquel ressrt le sujet prpsé. 4 Li N 195/AN/024 ème L mdifiant la Li N 15/AN/98/4 ème L du 1 er avril 1998 et la Li N 113/AN/01 prtant respectivement rganisatin du Ministère de l'ecnmie, chargé de la Privatisatin, et la créatin de la Directin du Financement Extérieur. 6

14 De la cnstitutin d une banque de dnnées natinale ; De la cnstitutin et de l entretien d une cartgraphie de base nécessaire à ses activités de cllectes de dnnées ; De la mise à niveau et du perfectinnement des agents et cadres de l État à l interprétatin et à l analyse de l infrmatin statistique; De l étude et du suivi de la ppulatin et des phénmènes sci-démgraphiques ; D établir les cmptes de la natin et cllabrer à la réalisatin de la balance des paiements ; D effectuer à la demande du Guvernement et des administrateurs publics des recherches et études sur les questins statistiques et écnmiques ; D étudier l évlutin des prix et de publier l indice des prix à la cnsmmatin. La définitin de la missin statistique de la DISED, utre l attributin des fnctins de prductin (prcessus verticaux) en matière de cmptes natinaux, cmmerce extérieur, prix à la cnsmmatin, démgraphie, statistiques générales cmprend tris fnctins essentielles en matière d rganisatin du SSN djibutien (prcessus hrizntaux): La crdinatin du système L harmnisatin des cncepts et des nmenclatures L entretien des bases de dnnées natinales ntamment en matière de cartgraphie censitaire, mais aussi en ce qui cncerne les statistiques générales. Si à chaque missin devrait crrespndre un dispsitif 5 permettant de l instrumentaliser, il faut bserver alrs que l rganisatin réelle de la DISED ne permet pas de répndre à sa missin et reste frt élignée d'un mdèle d'rganisatin nrmale, car seulement quatre dispsitifs snt peu u pru rganisés: Le dispsitif d enquêtes auprès des ménages Le dispsitif d entretien de la cartgraphie censitaire Le dispsitif de gestin Et le dispsitif de prgrammatin, mis en place dans le cadre du prcessus de frmulatin de la SNDS. Ce mde de fnctinnement de la DISED est dicté par la réalité de sn mde de financement et aux relatins qu elle entretient avec sn dnneur d rdre qu est l Etat, ainsi que par les frtes cntraintes en ressurces humaines partiellement cnturnées par le recurs à une expertise extérieure et/u par le recrutement d'un persnnel intérimaire en fnctin des urgences du mment La prductin statistique au sein des rganismes et départements ministériels Outre la DISED, le système statistique natinal de Djibuti cmprend les services statistiques créés au sein des ministères et de certains rganismes publics u parapublics. Pur mieux cerner la prductin statistique pur chaque sus-système, il faut passer en revue par dmaine, la missin statistique légale et réelle, les principaux éléments de méthdlgie emplyée, ainsi que les principaux prblèmes à résudre. Il cnvient dnc de passer en revue le cahier de charges statistiques, qui est avant tut, un prcessus nrmatif définissant dans un but légal l ensemble des bligatins de prductin d un système statistique. Cet examen du cahier de charges statistiques passe par la définitin du champ statistique, la frmulatin du mandat statistique et la réalité du mandat de prductin statistique. 5 C est à dire un ensemble de méthdes, de myens 7

15 La définitin du champ statistique et des différents dmaines qui fnt l bjet du cahier des charges, résulte des travaux menés dans les ateliers thématiques 6 sur les indicateurs de suivi de la stratégie natinale de réductin de a pauvreté, et de la prise en cmpte du champ statistique tel que définit par les rganisatins internatinales, ntamment le système des Natins Unies. Il s'agit d'une apprche plus pragmatique qui cnsiste à criser les dmaines avec les rganes existants u ptentiels, chargés de la prductin statistique. Le décupage qui s'ensuit, est peu u pru celui de l actuelle répartitin ministérielle, ce qui peut permettre un large recupement entre missin générale et missin statistique en évitant autant que faire se peut, un décupage d un même dmaine entre une multitude d entités institutinnelles. En plus du champ statistique, il est passé en revue tris types de mandat statistique, sans énumérer l ensemble des variables que peuvent cllecter chaque entité de prductin, tut en tenant cmpte des exigences du cadre d'indicateurs du CSLP et de certains engagements de l Etat Djibutien vis à vis de prtcles internatinaux. Il s'agit de: Mandat de cllecte, traitement et publicatin des résultats qui crrespnd dnc à une missin de prductin qui peut être qualifiée de cmplète; Mandat de cllecte et mise à dispsitin qui crrespnd en général à de nmbreuses missins de statistiques administratives; l entité cllecte 7 auprès de ses services u d autres entités des dnnées explitables à des fins de statistiques publiques, transmet pur traitement et diffusin, des dnnées qualifiées de statistiques publiques, pur traitement et diffusin. Mandat de mise à dispsitin qui en sit est le mins cntraignant de tus et qui crrespnd à la simple furniture des dnnées issues des prcessus de prductin et relevant de variables cnsidérées cmme publiques. La réalité du mandat statistique qui apparaît à la lecture du Tableau N 2 suivant, est: (i) le nmbre limité d'rganes de prductin suivant les tris types de mandat; (ii) des rganes avec un mandat statistique clair, mais qui ne prduit pas, u l'inverse. Cet examen général du cahier de charges devrait débucher dans le cadre de la présente stratégie, de définir ce qui devrait être fait et par quelles entités, et de prpser des alternatives à l rganisatin actuelle et/u des recmmandatins sur l rganisatin future du système statistique natinal. 6 Santé, Nutritin ; Macrécnmie : budget, secteur extérieur, mnnaie ; Secteur privé et cmpétitivité : Pauvreté, Cnditins de vie, Dévelppement durable, Empli, Eau ; Educatin et Frmatin prfessinnelle ; Bnne guvernance 7 Cette ntin de cllecte est imprtante car elle sus-entend que l rgane puisse définir de prcessus de cllecte et en assurer les cûts récurrents. Ainsi un rgane qui dit cllecter de l infrmatin auprès des Etablissements publics par exemple est respnsable des méthdes de cllecte (questinnaires, visites), de la cmpilatin dans une base de dnnées, de la transmissin aux structures de traitement et d analyse. 8

16 Tableau N 2: Les rganes de prductin du SSN suivant la réalité du mandat statistique Secteur Organes de prductin entiers Organes de cllecte et de mise à dispsitin Organes de mise à dispsitin Ppulatin DISED Directin de la Ppulatin Tribunaux de la Charia ONARS Etat civil des districts Démgraphie Cnditins de vie des ménages Travail et empli Educatin DISED DISED DEPCI Directin de l Empli DISED Cmmunicatin DISED Secteur primaire Directin de la Planificatin et de l Infrmatisatin DISED Directin des Pêches Organisme de Prtectin Sciale Service Natinal de l Empli Directin de la Cmmunicatin Directin de l Agriculture Directin de l Elevage Directin de l Habitat Inspectin du travail Directin de la Frmatin prfessinnelle Pstes de Djibuti Djibuti Telecm Cmmerce et Industrie DISED Directin des Recettes (Duanes) Electricité de Djibuti Sciété Internatinale des hydrcarbures Directin du Cmmerce Directin du Cmmerce extérieur Directin de l Industrie Chambre de Cmmerce Transprts, Turisme DISED Directin du Labratire Central et de l Equipement Ministère de l Intérieur et de la Décentralisatin Aérprt de Djibuti Prt autnme de Djibuti Directin du chemin de fer Djibuti-Ethipien Office du Turisme Fnds d Entretien rutier Eau et envirnnement Finances, mnnaies, crédits Directin de l Eau ONED Directin de l Envirnnement DISED Directin de l Aviatin Civile et de la Métérlgie Banque Centrale Directin de l Ecnmie Directin du Budget Directin du trésr Guvernance DISED Ministère de la Justice et des Affaires pénitentiaires Ministère de l Intérieur et de la Décentralisatin Plice Greffe des tribunaux Statistiques générales DISED 9

17 Recensement La missin de réalisatin du recensement n'est pas explicitement dévlue à la DISED. Les prblèmes cncernant la ppulatin à Djibuti snt devenus tellement aiguës qu ils snt à la limite srtis pratiquement du champ technique u institutinnel: le dernier recensement date de 1983, ce qui range Djibuti parmi les rares pays à n'avir pas respecté la recmmandatin internatinale faite dans les années 1980, de réalisatin de cette pératin tus les dix ans, certains pays étant à leur trisième recensement et/u s'apprêtant à le faire avant Le chiffre de ppulatin cristallise pratiquement à lui seul tus les reprches, les griefs faits au SSN en général et à la DISED en particulier générant le manque de cnfiance affiché autant de la part les partenaires au dévelppement que de celle des utilisateurs institutinnels. Un prjet de recensement à Djibuti est à l'étude, mais il purrait se heurter à la capacité de mbiliser pur la péride censitaire l ensemble du persnnel qui dit venir épauler la DISED pur la réalisatin de cette pératin. Un autre enjeu de taille, plus plitique, est celui d accepter la retr-actin que peut avir ce recensement sur bn nmbre d indicateurs utilisés pur la guvernance de Djibuti Etat-civil Les fnctins d Etat civil snt cnfiées à la Directin de la Ppulatin qui dépend du Ministère de l Intérieur, avec cependant un champ de cmpétence limité à la ville de Djibuti. Les fnctins d Etat civil snt cnfiées à la respnsabilité des districts au niveau prvincial et il n existe aucune centralisatin des registres, ni des infrmatins cntenues dans les registres décentralisés au niveau central. Cette Directin n a pas de missin spécifique de statistique publique, il n existe pas de publicatin systématique des dnnées d Etat Civil. L Etat civil gère essentiellement quatre types de variables: Les naissances, les décès, les mariages civils, les naturalisatins 8. Les naissances présenteraient des taux de déclaratin élevés, ntamment grâce à des campagnes de recueil directement auprès des centres de santé, les autres variables snt largement sus-estimées -décès et mariages civils-. Les mariages cnclus religieusement sus le régime de la charia, s ils fnt bien l bjet d enregistrement ne snt pas transmis à la Directin de la ppulatin. Dans l Etat actuel des chses, l explitatin à des fins statistiques des dnnées d Etat Civil est pratiquement impssible du mins de façn systématique, bien que sn imprtance sit recnnue à travers l'élabratin d'indicateurs démgraphiques (nmbre de naissances, nuptialité, âge de la ppulatin, ) u à des fins censitaires u d'entretien des bases démgraphiques Educatin Le service statistique de l Educatin Natinale, dénmmé Bureau des Statistiques et de la Carte Sclaire, fait partie de la Directin de la Planificatin et de l Infrmatisatin, de par la li n 143/AN/01/4ème L, prtant rganisatin du Ministère de l Educatin Natinale et de l Enseignement Supérieur (MENESUP). Il a pur missin, entre autres, de cllecter, de prduire, de publier et de diffuser les dnnées des statistiques sclaires cncernant l ensemble du système sclaire frmel de la République de Djibuti, c'est-à-dire des statistiques de l enseignement présclaire à l enseignement universitaire en passant par l enseignement fndamental et l enseignement secndaire, aussi bien des secteurs public et privé que des secteurs cmmunautaire et cnfessinnel. 8 Et aussi les délivrances de cartes d identités mais qui srtent un peu du champ statistique ppulatin. 10

18 Le champ d'investigatin qui exclue les écles infrmelles, cncerne: La situatin et aux caractéristiques de la ppulatin sclaire par niveau d enseignement, par écle et type d écle, par circnscriptin pédaggique et par district ; Les résultats des examens et aux burses sclaires ; La situatin des ressurces humaines (enseignement, administratin et service spécialisé) par catégries sci-prfessinnelles et par affectatin; L inventaire des établissement sclaires par type d enseignement dispensé, des matériels et manuels sclaires ; La prductin de certains indicateurs tels que le taux brut de sclarisatin, le taux de redublement, le taux de déperditin, les ratis fille/garçn et élève/enseignant, nmbre myen d élèves par classe d étude, les âges myens, des séries d évlutin des effectifs. Cette cllecte de statistiques de rutine se fait à tris mments différents au curs d une même année, et la saisie des dnnées est entièrement centralisée. Une base de dnnées datant de l an 2000 est mise à jur au même rythme que la cllecte. Des enquêtes et études spécifiques snt parfis réalisées en interne u à la demande des partenaires au dévelppement. Certaines de ces enquêtes et études nt prté sur la vilence en milieu sclaire, les bstacles à la sclarisatin des filles, les besins en frmatin, les perceptins des enseignements de leur métier, la participatin des parents à l écle. En plus des prblèmes liés à la cllecte des dnnées sclaires -déclaratin d'âge, imprécisins sur les redublements-, la Directin de la Planificatin n a de ligne budgétaire à part dans les allcatins budgétaires du Ministère de L Educatin Natinale, sn principal prblème se situe au niveau des ressurces humaines (insuffisance et instabilité du persnnel, manque d'infrmaticiens, absence de frmatin cntinue), de la diffusin et du chiffre de la ppulatin, les prblèmes matériels étant en partie réglés par les aides apprtées par les bailleurs de fnd. Ces prblèmes de ressurces snt Santé La respnsabilité des statistiques sanitaires est cnfiée au Service d Infrmatin Sanitaire (SIS) qui est, à travers la Directin des Etudes, de la Planificatin et de la Cpératin Internatinale, sus l autrité directe du Ministre de la santé. Sa missin statistique est définie par la li N 118/AN/01/4 ème L relative aux attributins et à l rganisatin du Ministère de la santé, cmme suit: Organiser la cllecte des dnnées sanitaires Superviser la cllecte des dnnées et de cntrôler leur fiabilité et leur pertinence. Cmpiler et d analyser les dnnées cllectées. Mettre à la dispsitin des autrités les infrmatins nécessaires à la prise de décisin. Répndre aux questins relatives à l état sanitaire du pays Le Service d Infrmatin Sanitaire (SIS) est chargé de pilter le SNIS (Système Natinal d Infrmatin Sanitaire) qui est une juxtapsitin de les cellules d infrmatins sanitaires (CIS) existantes au sein: (i) les frmatins sanitaires de référence (Hôpital général Peltier, Hôpital de Balbala, Centres Médicaux Hspitalier des districts de l intérieur); et (ii) les différents prgrammes du ministère de la santé (Santé Reprductive, Vaccinatin, Lutte cntre la Tuberculse, Lutte cntre le SIDA, Surveillance épidémilgique, Pharmacie cmmunautaire). Les dnnées administratives, financières et médicales cllectées snt issues des frmatins sanitaires sus 11

19 tutelle du ministère de la santé de l ensemble du pays. La plupart des variables snt cllectées, saisies et cmpilées mensuellement par les cellules d infrmatins sanitaires (CIS), mais leur transmissin au SIS est seulement annuelle. En dehrs des prblèmes récurrents des ressurces humaines, le SIS dit en fait pursuivre les effrts entamés de cnstructin du système général, car bien que des avancées aient été cnstatées beaucup reste à faire. En effet, cmme tut système de cllecte en cascade, les risques d erreurs snt nmbreux (ntamment lrs des divers phases de recpies), les sur et sus déclaratins tujurs pssibles. De plus, cmme tute cllecte administrative dans des pays u l accessibilité aux systèmes de sins n est pas frte, il existe un écart imprtant entre l état de santé des ppulatins réel et celui décrit à partir de la cllecte des actes médicaux. L appréciatin de cet écart ne peut être effectué qu à travers des enquêtes spécifiques auprès des ménages (EDSF u MICSS) Empli La li n 75/AN/00/4ème L prtant rganisatin du Ministère de l'empli et de la Slidarité Natinale cnfie la missin statistique à la Directin de l empli en ces termes : (i) «rechercher, analyser et furnir tutes Infrmatins sur la situatin du marché de l'empli et sn évlutin prbable à la fis dans l'ensemble du pays et dans les différentes branches d'activité écnmiques, prfessins u régins» et «mettre en place un Observatire de l'empli et de la frmatin prfessinnelle». Malgré cette li, frce est de cnstaté qu aucun indicateur sur l empli n est actuellement prduit par la Directin de l Empli. Cependant, il existe d autres rganes prducteurs qui bien que ne dispsant d un mandat explicite en matière de statistique purraient cntribuer à l rganisatin d un dispsitif de suivi de l empli, il s agit de l Office de Prtectin Sciale qui dispse d'un fichier nminatif des emplyés privés, mais cela ne cncerne qu une petite partie de l empli frmel. De plus, pur la fnctin publique les deux systèmes du rôle et de la paye ne snt pas chérents Dans l immédiat il semble dnc difficile d btenir des infrmatins à peu près fiables à partir des surces administratives et il faudra dnc en référer aux enquêtes auprès des ménages pur une estimatin des principales variables cncernant l empli Habitat La missin cnfiée au Service de plitique sectrielle et de statistique de la Directin de l Habitat est avant tut de cmpiler et d analyser l ensemble des statistiques nécessaires à la définitin des plitiques sectrielles. Tutefis la Directin de l Habitat dans la mesure ù elle délivre les diverses autrisatins de mise en valeur, est aussi prductrice de dnnées utilisables à des fins statistiques. A l heure actuelle, le service est en train de bâtir un questinnaire de recueil des dnnées secndaires pur ses besins d analyse et travaille surtut à partir des dnnées des différentes enquêtes ménages. Mais il n a pas défini de méthde précise quant à l utilisatin et à l analyse de ces dnnées. Par ailleurs, le service essaye aussi de mener un certain nmbre d investigatins statistiques, ntamment sur les besins en lgements sciaux. Mais ce service de créatin récente, se heurte à l'insuffisance des ressurces humaines. 12

20 Cmptes natinaux L'élabratin de cmptes natinaux fait partie des attributins de la DISED rappelées dans la Li 195/AN/02/ 4 ème L du 22 décembre Tutefis, la prductin des cmptes natinaux qui avait été assurée par la DISED jusqu en 2001, a été suspendue depuis en raisn: de l inadéquatin entre la structure de prductin de l année de référence et l évlutin du tissu écnmique, tant au niveau des branches d activité que des types de prduits ; du manque de dnnées cnjncturelles, les enquêtes de cnjncture et les cllectes régulières des dnnées auprès des entreprises et industries n étant pas réalisées, les cmptes d explitatin de certaines sciétés restant inaccessibles; de chiffres précis de la ppulatin et de la structure précise de la cnsmmatin des ménages; de l insuffisance de cuverture du répertire des entreprises ; du manque de cmptables natinaux et de ressurces humaines pur la cllecte des dnnées. Actuellement les estimatins du PIB snt prduites annuellement par la Banque Centrale de Djibuti avec l'assistance des services de la Représentatin du FMI à Djibuti. La DISED suhaite reprendre l élabratin des cmptes natinaux à partir d une nuvelle structure de prductin en cncrdance avec l évlutin écnmique du pays et d une nuvelle année de référence récente, tut en effectuant le passage prgressif du SCN68 au SCN 1993 avec installatin du mdule Équilibre Ressurces Emplis Tableau Entrées Srties (ERETES) pur l établissement des cmptes. Cela suppse la réalisatin d une série d enquêtes (RGPH, EDAM- BC, Enquête auprès des entreprises), devant être suivies de l élabratin régulière de l indice de prductin industrielle et de la mise en place d une stratégie de cllecte régulière des dnnées auprès des entreprises et des administratins. La DISED purrait bénéficier d'un appui de la BAD dans le cadre du PCI-Afrique, pur la mise en place prgressive des cmptes natinaux seln le SCN Statistiques du Cmmerce extérieur Cette missin est cnfiée à la DISED au titre des statistiques générale. La cllecte est assurée par saisie directe des déclaratins duanières dans le lgiciel EUROTRACE (versin DOS 6.02), cette saisie est réalisée par des agents de la DISED placés auprès des services du prt de Djibuti, de l aérprt, de la Pste et du Chemin de Fer. Les variables renseignées snt très classiques: quantités, prvenance, valeurs, régime duanier, seln les nmenclatures harmnisées mises en place par la COMESA. Le champ de la cllecte est celui lié au régime spécial, c est à dire les prduits mis directement à la cnsmmatin u en entrepôts fictifs. Les séries existent maintenant depuis 3 ans. Les variables snt essentiellement tabulées. L indice du Cmmerce extérieur date de Il est calculé à partir de l ensemble des prduits enregistrés pur cette année. La publicatin des dnnées du Cmmerce extérieur est relativement erratique, et il n existe pas de publicatin régulière sur le sujet. Tutefis, un annuaire du Cmmerce extérieur a été publié en Les dnnées snt transmises à la BCD sur base trimestrielle et snt de fait publiées de façn synthétique dans le rapprt trimestriel de la BCD. 13

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

CURRICULUM VITAE 2. 1. Informations personnelles. Prénom : Kouassi. Nom de famille : KOUASSI

CURRICULUM VITAE 2. 1. Informations personnelles. Prénom : Kouassi. Nom de famille : KOUASSI CURRICULUM VITAE 2 1. Infrmatins persnnelles Prénm : Kuassi Nm de famille : KOUASSI Date de naissance : en 1953 Natinalité : Ivirienne Situatin matrimniale : Marié, père de 3 enfants e-mail : lkkuassi@yah.fr

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Cadre de référence des Contrats de quartier

Cadre de référence des Contrats de quartier Cadre de référence des Cntrats de quartier Validé par le Cnseil administratif lrs de sa séance du 12 février 2014 Dcument élabré par la directin du Département de la chésin sciale et de la slidarité, sus

Plus en détail

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine Public Disclsure Authrized N. 131 janvier 2000 Public Disclsure Authrized Public Disclsure Authrized Réhabilitatin des institutins financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA SECURISATION DES PERSONNES ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES 8 Juillet 2013 Les participants à la grande cnférence sciale

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE CQP Animateur Périsclaire Versin au 11/07/2013 Rappel : Extrait annexe IV: Cnventin cllective Mdalités de créatin d'un CQP, cntenu du cahier des charges : le titre

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Analyse des Dnnées du Cmmerce Extérieur Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE ANALYSE DES DONNEES DU COMMERCE EXTERIEUR DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE

Plus en détail

ANNEXE I DÉCLARATION DE PARIS

ANNEXE I DÉCLARATION DE PARIS UNEP(DEPI)/MED IG.20/CRP.. xxxx Page 1 ANNEXE I DÉCLARATION DE PARIS Nus, Chefs de délégatin des 22 Parties cntractantes à la Cnventin de Barcelne sur la prtectin du milieu marin et du littral de la Méditerranée

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 Suivant les bjectifs du Réseau des femmes parlementaires des Amériques, les prirités d actin de la présidente du Réseau et les

Plus en détail

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti.

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti. 1. Préambule Les Magasins Généraux nt été cnçus, à l rigine, avec la missin de cntribuer à désengrger le trafic du Prt de Djibuti. Une nuvelle étape, dans la ratinalisatin des prcédures de transprt, supprtée

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Jeudi 10 avril 2014 Perspectives d évlutin du réseau cnsulaire Nrd de France : un établissement public unique avec des délégatins territriales frtes et respnsables. Plan de cpératin 2014-2020

Plus en détail

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL REFERENCES JURIDIQUES : - Règlement (CE) N 1998/2006 de la cmmissin eurpéenne en date du 15 décembre 2006 cncernant les aides de minimis - Règlement (CE) n 1535/2007

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Charte de l Audit Interne

Charte de l Audit Interne Charte appruvée par le Cnseil d Administratin de l Université de Strasburg (initiale : 08/06/2010 ; révisin : 25/09/12) Charte de l Audit Interne Charte de l Audit Interne Charte de l audit interne rganisant

Plus en détail

Souligné que les réformes peuvent bénéficier de consultations et d un dialogue ouvert avec la société civile et le secteur privé.

Souligné que les réformes peuvent bénéficier de consultations et d un dialogue ouvert avec la société civile et le secteur privé. Réunin du Cmité de piltage, 22 nvembre 2012 Initiative MENA-OCDE pur la guvernance et l investissement à l appui du dévelppement Prjet de cnclusins La première réunin du Cmité de piltage de l'initiative

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES Midi-Pyrénées Innvatin Agence réginale de l innvatin 31685 Tuluse Cedex Objet de la cnsultatin : Accmpagnement dans l élabratin

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

Liège, le 9 février 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/024

Liège, le 9 février 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/024 Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestin des Ressurces Humaines Service Recrutement Liège, le 9 février 2015 APPEL

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

Implémentation de la nouvelle politique de santé mentale pour enfants et adolescents

Implémentation de la nouvelle politique de santé mentale pour enfants et adolescents Implémentatin de la nuvelle plitique de santé mentale pur enfants et adlescents Mdèle pur la descriptin du réseau 1. Intrductin Le 30 mars 2015, le Guide vers une nuvelle plitique de sins de santé mentale

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste Prgramme Eau, Climat et Dévelppement pur l'afrique Termes de référence pur le recrutement d un Expert Sci/agr-écnmiste Dans le cadre de l élabratin de l étude sur l intégratin des impacts du changement

Plus en détail

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone PREMIER MINISTRE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE SECRETARIAT D ETAT A L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE À L AMÉNAGEMENT

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

Assistant technique international en appui institutionnel dans le secteur de l hydraulique SENEGAL

Assistant technique international en appui institutionnel dans le secteur de l hydraulique SENEGAL Agence belge de dévelppement, la CTB mbilise ses ressurces et sn expertise pur éliminer la pauvreté dans le mnde. Cntribuant aux effrts de la Cmmunauté internatinale, la CTB agit pur une sciété qui dnne

Plus en détail

CYCLE DE SEMINAIRES MEDREG-IMME - DOCUMENT DE RECOMMANDATIONS

CYCLE DE SEMINAIRES MEDREG-IMME - DOCUMENT DE RECOMMANDATIONS CYCLE DE SEMINAIRES MEDREG-IMME - DOCUMENT DE RECOMMANDATIONS Cntributin de MEDREG à l intégratin prgressive des marchés de l'électricité de l'algérie, du Marc et de la Tunisie dans le marché intérieur

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A PROJETS 2014 Mdèles de tumeurs spntanées chez l animal pur la recherche translatinnelle en cancérlgie L'ITMO Cancer de l alliance natinale pur les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) en

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION

DEMANDE D INFORMATION Dcument Réf. : RFI_REFAB_20091230_v0.2.dc Demande d infrmatin SPAI Page 1/10 DEMANDE D INFORMATION SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE DE L INFORMATION... 3 2.1. CONTEXTE GÉNÉRAL...

Plus en détail

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE Fnds d incitatin académique Académie de Brdeaux UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE SECONDE Lycée Bernard Palissy Agen (47) DESCRIPTION DU PROJET Ce prjet, au cœur du prjet d établissement,

Plus en détail

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges Prjet de Cpératin : Renfrcer les démarches participatives au service du dévelppement durable» Diagnstic des stratégies et utils de cmmunicatin des territires du Val d Adur et d Armagnac Cahier des charges

Plus en détail

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Au cœur de l'actin Pht: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Orientatins stratégiques 2014-2017 Canadian Dance Assembly ~ L'Assemblée canadienne de la danse The Histric Distillery District 15 Case Gds

Plus en détail

Canada stratégie d investissement 1

Canada stratégie d investissement 1 Canada stratégie d investissement 1 A. Stratégie d investissement glbale Aperçu général Le guvernement du Canada placera un accent renuvelé sur l écnmie, surtut en ce qui cncerne l investissement dans

Plus en détail

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Réunin de cncertatin du Fnds scial eurpéen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Atelier 3 «Prmuvir l inclusin sciale et lutter cntre la pauvreté» 1. Cntexte général a. Les rientatins cmmunautaires La crise

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 96 09 69 0142 (Cette fiche annule et remplace à cmpter Du 08/11//2012 la précédente fiche d identité) REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

Plus en détail

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible Yurcegid CBRH Rendez vtre applicatin cmpatible N04170/71 Web Frmatin Mise à jur 01/12/2015 cncerné Cette frmatin permet de cmprendre les mécanismes de la nrme DSN, et de mettre chacun des prcessus de paie

Plus en détail

CHARTE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE. de la FÉDÉRATION des CLUBS de la DÉFENSE

CHARTE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE. de la FÉDÉRATION des CLUBS de la DÉFENSE CHARTE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE de la FÉDÉRATION des CLUBS de la DÉFENSE 139 140 PRÉAMBULE Suhaitant dnner plus de frce aux principes éthiques qui guident l ensemble de ses décisins, tut en s inscrivant

Plus en détail

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC»

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC» Objectifs du mdule 1 : «Cnceptin de dispsitifs de frmatin et scénaris pédaggiques recurant aux TIC» Ce mdule vise à amener l apprenant à cncevir et à gérer un dispsitif de frmatin recurant à divers scénaris

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Statistiques des Imprtatins Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE STATISTIQUES DES IMPORTATIONS DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE : RESPONSABLE FONCTIONNEL

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance Directin de la jeunesse, de l éducatin ppulaire et de la vie assciative Missin d animatin du Fnds d expérimentatins pur la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR «FACULTE

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION ) ) Éducititn l'ahanait Eeselremeni suphieler gecherctie W NORD MEUSIEN ))) LA FORMATION CONTINUE. PROJET DE FORMATION ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE ET D'AIDE A L'ELABORATION D'UN PROJET DE REINSERTION CER

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

SUJET ELMER ELEMENTS DE CORRECTION MANAGEMENT DES ENTREPRISES SESSION 2011

SUJET ELMER ELEMENTS DE CORRECTION MANAGEMENT DES ENTREPRISES SESSION 2011 SUJET ELMER ELEMENTS DE CORRECTION MANAGEMENT DES ENTREPRISES SESSION 2011 La cmmissin de chix de sujets a rédigé cette prpsitin de crrigé, à partir des enrichissements successifs apprtés aux différents

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013 PLAN DE FORMATION Frmatin : Le rôle du superviseur au qutidien Chrte 2012-2013 1. Prblématiques ayant engendré le besin de frmatin Dans le passé, n recherchait des superviseurs cmpétents au plan technique.

Plus en détail

Direction de la ville et de la cohésion urbaine Mise en place et suivi d un PRE

Direction de la ville et de la cohésion urbaine Mise en place et suivi d un PRE Directin de la ville et de la chésin urbaine Mise en place et suivi d un PRE Le présent dcument a pur bjectif de dnner des repères aux acteurs mettant en œuvre un prjet lcal de réussite éducative (PRE)

Plus en détail

DESIGNER EN RESIDENCE

DESIGNER EN RESIDENCE Mise en cncurrence APPEL A CANDIDATURE DESIGNER EN RESIDENCE Objet de la mis en cncurrence : Recrutement d un designer en résidence dans le cluster Numélink Date limite de candidature Mercredi 3 septembre

Plus en détail

Ingénieur expert international en construction - coresponsable de projet NIGER

Ingénieur expert international en construction - coresponsable de projet NIGER Agence belge de dévelppement, la CTB mbilise ses ressurces et sn expertise pur éliminer la pauvreté dans le mnde. Cntribuant aux effrts de la Cmmunauté internatinale, la CTB agit pur une sciété qui dnne

Plus en détail

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC)

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) SOUMISSION A LA DOUZIEME SESSION DU COMITE DU BUDGET ET DES FINANCES, 20 AU 24 AVRIL 2009 15 AVRIL 2008 I. Bienvenue

Plus en détail

Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pour les volontaires en recherche et sauvetage

Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pour les volontaires en recherche et sauvetage . Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pur les vlntaires en recherche et sauvetage Objectif De furnir aux assciatins réginales de la GCAC des directives pur déterminer, enregistrer

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES EPREUVE PRATIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES EPREUVE PRATIQUE Sessin 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES EPREUVE PRATIQUE Durée : 3 heures Cefficient 7 L'usage de la calculatrice

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT

APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT SÉLECTION DE BUREAUX D ETUDES TECHNIQUES PAR LES BÉNÉFICIARES DE FINANCEMENT DE L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT Prgramme d Appui à la Sécurité Alimentaire et Nutritinnelle

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Directin des cmmunicatins Mise à jur : 15 mai 2014 Entrée en vigueur : 13 janvier 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. MISE EN CONTEXTE... 3 2. CHAMPS D APPLICATION... 3 3. FONDEMENTS

Plus en détail

Fiche pédagogique N 1

Fiche pédagogique N 1 CAPITALISATION DU PROGRAMME PROCOPIL Prgramme cmmun des réseaux : - Slidarité Laïque (France) - Fédératin Rumaine des ONG pur l Enfant (FONPC) - Réseau Natinal bulgare pur l Enfance (RNE) - Alliance mldave

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Prgramme réginal de sutien au dévelppement et à la cnslidatin des rganismes de frmatin spécialisée (préparatire u de lisir) en arts de la Côte- Nrd À jur le 29 juin 2015 Table des matières Intrductin...

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

RD Congo Nord Kivu, Goma www.tearfund.org PROFIL DE POSTE TEARFUND DRC

RD Congo Nord Kivu, Goma www.tearfund.org PROFIL DE POSTE TEARFUND DRC RD Cng Nrd Kivu, Gma www.tearfund.rg PROFIL DE POSTE TITRE DU POSTE PROGRAMME LIEU D AFFECTATION FAIT RAPPORT AU Gestinnaire du prgramme WASH NORD KIVU TEARFUND DRC Gma, Nrd Kivu AREA MANAGER, Nrd Kivu

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S Le dispsitif du Fnds Scial d Aide aux Apprenti-e-s, entre dans le cadre d une véritable stratégie pur la sécurisatin du parcurs des Apprenti-e-s.

Plus en détail

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES 1. SYNTHESE : Au terme de la 3 ème cnférence frmatin tenue à Alger les 12 et 13 décembre 2006, les pratiques

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES GESTION COURANTE Numér : 40.28 Page 1 de 13 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 2 2. OBJECTIFS... 2 3. CADRE LÉGAL ET NORMATIF... 2 4. CHAMP D APPLICATION... 3 4.1 Infrmatin et Actifs infrmatinnels... 3

Plus en détail

Compte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00

Compte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00 Grupe de Réflexin et d Actin sur l Adaptatin au Changement Climatique (GRAACC) Cmpte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00 A l hôtel Campanile 4 rue Mrtier, Lyn 3 ème Dans le

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

Administrateur système www.ofppt.info

Administrateur système www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Frmatin Prfessinnelle et de la Prmtin du Travail Administrateur système www.fppt.inf DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Administrateur système.dc

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

I. Mission du Département et Contexte

I. Mission du Département et Contexte TERMES DE REFERENCE Titre : Recrutement d un cnsultant natinal pur le dévelppement de la stratégie natinale de gestin de la pêcherie thnière. Département : Prgramme Marin Prjet : MG0940.01 Tuna Fisheries

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP Bpifrance PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44 Assistance à maitrise d uvrage (AMO) du «Prjet expérimental de sécurisatin des parcurs prfessinnels pur les métiers de la cmptabilité» Cahier des charges PRESENTATION DU PROJET Le cntexte du prjet Le prjet

Plus en détail

B.T.S. NÉGOCIATION RELATION CLIENT

B.T.S. NÉGOCIATION RELATION CLIENT B.T.S. NÉGOCIATION RELATION CLIENT A) INTRODUCTION Le technicien supérieur négciatin relatin client est un vendeur - manageur cmmercial qui gère la relatin client dans sa glbalité, de la prspectin jusqu'à

Plus en détail

Cahier des charges GPEC Territoriale Script Emploi National : Métier de la relation client Novembre 2015. Eléments de contexte. Qui sommes-nous?

Cahier des charges GPEC Territoriale Script Emploi National : Métier de la relation client Novembre 2015. Eléments de contexte. Qui sommes-nous? Cahier des charges GPEC Territriale Script Empli Natinal : Métier de la relatin client Nvembre 2015 Eléments de cntexte Qui smmes-nus? Le Fnds d Assurance Frmatin du Travail Tempraire (FAF-TT), OPCA (Organisme

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France 1 NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France Date limite de dépôts des dssiers : 24 juillet 2013 à 12h00

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL DOSSIER DE PRESSE FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL 18 ET 19 MAI 2010 PARC ÉLAN, ALENÇON Une première en France 6 mdules de frmatin sur deux jurs 130 agents de la cllectivité frmés Pur une cnduite

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15 Audits énergétiques Entreprises Règlementatin et perspectives Méthdlgie Février15 Présentatin générale Qui smmes-nus? Bureau d études techniques Energies renuvelables et Maitrise de l Energie Actinnariat

Plus en détail

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA FRANCHISE Ce qu il faut savir? Fiche cnseil Ns fiches cnseils nt pur bjectif de vus aider à mieux appréhender les ntins : Certifié ISO 9001 Cmptables Fiscales Juridiques, Sciales, de Gestin Réf. : DEV/O/FC/065/11-11/VBU

Plus en détail

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE ANNEXE 10 ÉTUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP EN STAGE Exemple de frmatin adressée aux enseignants du cllégial. Présentatin par le centre cllégial de sutien à l intégratin de l Est du Québec ccsi@cegep-ste-fy.qc.ca

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail