Rapport d enquête. Le patient évalue-t-il l impact financier de ses choix à l hôpital?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d enquête. Le patient évalue-t-il l impact financier de ses choix à l hôpital?"

Transcription

1 Rapprt d enquête Le patient évalue-t-il l impact financier de ses chix à l hôpital? 1. Intrductin La MC a cnstaté que de nmbreux patients épruvent des difficultés à évaluer l impact financier de leurs chix à l hôpital. Purtant, le patient dispse d un certain nmbre de garanties légales. Le drit au cnsentement éclairé, ntamment sur les aspects financiers d un traitement, cnstitue l un des 8 drits du patient. L instrument le plus cncret est la déclaratin d admissin. Les hôpitaux snt bligés de présenter ce dcument aux patients pur les infrmer des cnséquences financières de leur admissin. Chaque patient est tenu de cmpléter et de signer ce dcument. Le dcument cntient : - Des cases à ccher via lesquelles le patient indique s il suhaite être signé aux tarifs fficiels ainsi que le type de chambre chisi. - Des infrmatins sur les suppléments de chambre et d hnraires facturés, ainsi que sur les frais de séjur (y cmpris l acmpte pur les frais de séjur). - Une nte explicative sur la déclaratin d admissin. - Une liste des prix des prduits et services curants (par ex. téléphne, ciffeur). Dans la déclaratin d admissin, le patient pse dnc des chix imprtants quant aux cnséquences financières de sn admissin. Mais quel usage les hôpitaux et les médecins fnt-ils ce dcument? Quelles explicatins furnissent-ils sur ce frmulaire? Le patient est-il ainsi suffisamment infrmé pur pser des chix éclairés? Autant de questins que nus allns examiner à la lupe dans cette enquête. La MC a examiné cinq aspects : 1. le mment de la signature de la déclaratin d admissin 2. les explicatins furnies cncernant la déclaratin d admissin 3. le rôle du médecin 4. l évaluatin a psteriri à l aide de la facture d hôpital 5. la cnfrmité légale de la déclaratin d admissin 2. Méthdlgie L enquête cmprtait un vlet quantitatif et un vlet qualitatif. Les chiffres nt ainsi pu être cmmentés grâce à des témignages de patients. Vlet quantitatif : une enquête téléphnique a été menée auprès de 200 affiliés MC récemment hspitalisés. Outre les répnses aux questins habituelles, les cmmentaires des répndants nt également été enregistrés. L enquête s est dérulée entre le 1 er et le 20 février La marge d erreur s élève à 6,93 %. Vlet qualitatif : six grupes de réflexin nt été frmés (quatre néerlandphnes et deux francphnes). Chaque grupe était cmpsé de 10 à 20 persnnes récemment hspitalisées. Les grupes de réflexin nt eu lieu entre fin février et fin mars 2013 et nt été rganisés par Alté (FR) et Ziekenzrg CM (NL), les assciatins partenaire de la MC/CM pur les malades de lngue durée et les persnnes handicapées.

2 3. Mment de la signature de la déclaratin d admissin Questin : Avez-vus : reçu la déclaratin d admissin lrs d une cnsultatin préalable : 13 % signé la déclaratin d admissin au service de planificatin des séjurs hspitaliers, quelques jurs avant l interventin/le traitement : 6 % signé la déclaratin d admissin le jur de l hspitalisatin : 68 % signé la déclaratin d admissin durant l hspitalisatin : 7 % signé la déclaratin d admissin durant l hspitalisatin parce qu il s agissait d une hspitalisatin via le service des urgences : 6 % signé la déclaratin d admissin à la srtie de l hôpital : 0 % 19 % des patients nt eu le temps de cnsulter à l avance la déclaratin d admissin. 7 % signent la déclaratin d admissin durant l hspitalisatin bien qu'il ne s agisse pas d une admissin en urgence. La grande majrité, 68 % des persnnes interrgées, signent la déclaratin le jur de l hspitalisatin, le plus suvent au guichet d accueil et des inscriptins de l hôpital. L enquête qualitative révèle que le jur de l interventin n est pas le mment pprtun pur recevir des infrmatins et pser des chix cnscients. Les persnnes déclarent que, lrs de l admissin, elles snt principalement préccupées par leur état de santé et par les aspects pratiques de l hspitalisatin. En utre, les cnditins au guichet d accueil ne snt pas idéales : il y a des files d attente, de l agitatin, des gens qui parlent et créent un bruit de fnd Ce cntexte n est pas ptimal pur les prépsés à l'accueil mais encre mins pur les patients qui divent cmprendre les infrmatins et les cnséquences de leurs chix. Les patients épruvent un stress naturel auquel ne devraient pas s ajuter des prcédures administratives cmplexes. En cas de signature au mment de l admissin, le patient ne dispse pas d un temps de réflexin et n a pas l'pprtunité d adresser ses questins éventuelles à la mutualité. Quelques citatins : «J ai été un peu prise de curt lrs de l hspitalisatin. Je n ai pas psé de questins. Je me préparais mentalement à mn hspitalisatin et au traitement.» «Tut devait aller très vite car il y avait encre beaucup de patients à inscrire.» «Ce dcument a été rempli au guichet par l'emplyé. Je ne l ai eu en mains que cinq secndes pur le signer. Je ne m y suis pas du tut attardé, car j étais plutôt nerveux à l'idée de l'pératin.» «J ai eu la frte impressin que c était une affaire de rutine. Une fis de retur dans la chambre, n m a dit : ah ui, vus devez encre signer ceci. Quelqu un est alrs arrivé avec les dcuments et j ai signés.» «Tut était très cnfus. À un mment dnné, j ai dû me rendre à l accueil alrs que les examens étaient déjà en curs.» «Les dames au guichet n étaient pas vraiment sympas. Je vyais à peine les visages en raisn de mn handicap, mais je les entendais bien. La dame qui s est ccupée de mi, quand elle a cmpris que je ne vyais pas, a fini par se calmer. Elle s est excusée en m indiquant qu elles n étaient que deux aujurd hui à l accueil, au lieu des cinq cllègues prévues dans sn service.» «C était derrière un guichet, très haut. Il y avait beaucup de bruit. Je n entendais pas bien. Il y avait sept u huit persnnes qui attendaient derrière mi. Je n avais pas la tête à ça. Du cup, j ai signé sans lire. Ah, si au mins j avais été assise à un bureau avec la dame de ce service, ça aurait été mieux!»

3 «Heureusement, mn mari était là. Lui, il a regardé les papiers. Mi, j étais tellement énervée par tut ce qui se passait avec mn fils que j aurais signé sans regarder.» «Mi, c est au mins ma quinzième hspitalisatin. Alrs, vus pensez bien, j ai l habitude. Je sais cmment ça se passe et ce qu il faut remplir.» «La dernière fis que j ai été hspitalisée, j ai reçu tut un dssier d infrmatins à la maisn deux semaines auparavant. La déclaratin d admissin s y truvait également. J ai truvé ça bien parce que j ai vraiment eu l impressin d être bien infrmée, de savir ce qui m attendait.» «J ai tut reçu par currier chez mi. J ai bien lu tut cela avant, j ai cmpris et quand je suis arrivé à l hôpital, ça a été cmme une lettre à la pste.» Cnclusin Le jur de l admissin n est à l'évidence pas le meilleur mment pur pser des chix cnscients et identifier les cnséquences financières des ptins cchées sur la déclaratin d admissin. Or, près de 70 % des patients se retruvent dans cette situatin. 4. Explicatins furnies sur la déclaratin d admissin Questin : Au mment de remplir/signer la déclaratin d admissin, avez-vus reçu les explicatins nécessaires sur vtre drit de chisir entre une chambre cmmune, à deux lits u individuelle et sur les cnséquences financières de ce chix? Oui : 64 % Nn : 36 % Questin : Au mment de remplir/signer la déclaratin d admissin, avez-vus reçu les explicatins nécessaires sur vtre drit de chisir si vus suhaitiez être signé seln les tarifs de l accrd médicmutualiste et sur les cnséquences financières de ce chix? Oui : 31 % Nn : 69 % Questin : Ces infrmatins étaient-elles suffisamment claires pur vus? Oui : 83 % Nn : 17 % Questin : Qu est-ce qui n était pas clair? Pssibilité de chisir d être signé seln les tarifs de l accrd : 39 % Pssibilité de chisir un certain type de chambre : 18 % Les cnséquences financières de vtre chix : 40 % Le statut du spécialiste : 35 % Questin : Avez-vus indiqué vus-même vs chix sur la déclaratin d admissin u avait-elle déjà été préalablement remplie par l hôpital? Indiqué mes chix mi-même : 37 % Avait déjà été remplie : 63 %

4 Quelques citatins : «J ai délibérément chisi une chambre individuelle et j ai été parfaitement infrmé des cnséquences financières par le prépsé à l accueil. Aucune chambre individuelle n était cependant dispnible et je me suis retruvé dans une chambre à deux lits. Cnstatatin psitive : aucun supplément ne m a été facturé.» «J ai pté pur une chambre cmmune car je sais parfaitement que c est le tarif le plus bas.» «La dame à l accueil m a dit qu au vu de ma situatin, il valait mieux que je chisisse une chambre cmmune.». «Je devais préalablement cmmuniquer par écrit au spécialiste le type de chambre que je désirais et que j étais d accrd avec la date de l interventin. Il n était pas encre indiqué qu'un supplément d'hnraires de 300 % me serait prté en cmpte.» «Le médecin m a demandé au préalable quel type de chambre je chisissais. Lrsque je suis arrivé à l hôpital, tut était réglé et il ne me restait plus qu à signer.» «Mn généraliste m a renvyé vers le spécialiste. Il s est avéré qu il n'acceptait de pratiquer l'pératin que si je séjurnais dans une chambre individuelle. À ce mment-là, n n'a évidemment pas le chix.» «J ai effectivement signé le dcument indiquant que des suppléments d'hnraires de 200 % puvaient être réclamés. Mais bn, 200 % de qui? On n en sait abslument rien.» «Les cases étaient déjà cchées sur le frmulaire. Je devais dnc aller dans une chambre individuelle, même si je n aurais jamais chisi cela. Mn assurance hspitalisatin ne cuvre que les hspitalisatins dans des chambres à deux lits.» «Je savais qu il fallait chisir une chambre cmmune u à deux lits. C est lgique que ce sit mins cher qu une chambre individuelle. On n est pas à l hôtel tut de même.» «Ce que je ne cmprends pas, c est purqui le fait de chisir un type de chambre fait que les médecins snt plus chers. Ça, je ne parviens pas à cmprendre.» «Je truve lgique de devir payer plus pur une chambre individuelle. C est tut de même plus cnfrtable. Mais cela ne devrait quand même pas entraîner de différence au niveau des hnraires du médecin. Il n'a tut de même pas plus de travail du fait que je me truve dans une chambre individuelle?» «Cmme je vulais que mn épuse sit bien, j ai chisi une chambre individuelle. Ils m nt dit qu alrs il fallait payer un acmpte tut de suite, sinn elle ne puvait pas avir la chambre qui restait. Cmme je n avais pas d argent sur mi, j ai dû returner dare-dare chez mi pur aller en chercher.» «Lrsque ma fille a dû accucher, elle a reçu de l hôpital un dssier reprenant tutes les frmules pssibles. Très impressinnant! S il puvait en être ainsi pur tute persnne qui dit être hspitalisée, quelle qu en sit la raisn» Cnclusin Les persnnes snt relativement psitives à l égard des infrmatins reçues et de la clarté des explicatins. Mais à y regarder de plus près, nus cnstatns que ces infrmatins ne snt pas tujurs cmplètes, que les persnnes ne les nt pas tujurs entièrement cmprises et qu elles ne savent pas tujurs ce qu elles divent demander.

5 Les patients cmprennent qu'ils divent chisir un type de chambre, mais ignrent les cnséquences financières qui y snt liées. 69 % des patients ne reçivent pas nn plus d explicatins sur les tarifs appliqués. 5. Rôle du médecin Questin : Qui vus a furni les explicatins sur les tarifs et le chix de la chambre? Médecin : 7 % Infirmière : 4 % Prépsé(e) à l accueil : 73 % Autre : livret d infrmatin, mutualité, pste : 6,5 % Questin : Avant l hspitalisatin, avez-vus reçu spntanément de vtre médecin des infrmatins sur le cût de l hspitalisatin? Oui : 12 % Nn : 88 % Questin : Vtre médecin a-t-il mentinné à cet égard la déclaratin d admissin? Oui : 9 % Nn : 91 % Quelques citatins : «Nus n avns parlé que de la nécessité médicale de l pératin.» «Un médecin qui dit spntanément cmbien cela va cûter? Je n ai encre jamais vu ça!» «Lrsqu ils divent utiliser un matériel spécial u cûteux, ils vus le disent quelquefis. Mais quant aux hnraires On n se évidemment guère les demander. Ce médecin dit tut de même encre vus pérer.» «Le médecin m'a cnseillé une hspitalisatin en chambre individuelle. Mais il n a pas parlé du surcût. Je cnsidère dnc cela cmme un chix impsé, frcé. Le persnnel infirmier était au curant et m a spntanément accmpagné vers une chambre individuelle.» «J avais entendu dire que certains médecins n péraient pas si n ne chisissait pas une chambre individuelle. J en ai parlé avec mn chirurgien lrs d une cnsultatin avant mn pératin pur savir cmbien cela allait me cûter. Sa répnse était claire. On a aussi parlé bien sûr et avant tut de l pératin, de ce qu il allait faire, des risques. J étais vraiment très satisfait de cette rencntre et j ai le sentiment d avir vraiment chisi de me faire pérer. Il m a même accmpagné jusqu au service pur remplir les papiers.» «Pur mi, le dcteur, le plus imprtant, c est qu il nus explique bien et dans un français que je cmprends ce qui va se passer.» «Dans le temps, n n sait pas pser tutes ces questins aux médecins. Maintenant, n se plus. Et, pur certains médecins, il ne faut plus le demander pur qu ils le fassent spntanément.»

6 Cnclusin Le cût de l interventin u du traitement est très peu abrdé dans les entretiens avec le médecin. Ce dernier devrait cependant attirer l attentin du patient sur cet aspect. 91 % des médecins ne mentinnent même pas la déclaratin d admissin. C est davantage l hôpital qui dnne des infrmatins plus détaillées à ce sujet. 6. Évaluatin a psteriri Questin : Avez-vus été surpris par le mntant des suppléments d'hnraires? 78 % ui 22 % nn Questin : Avez-vus été surpris par le mntant des suppléments de chambre? 20 % ui 80 % nn Questin : Avez-vus été surpris par la facturatin de matériel utilisé? 30 % ui 70 % nn Questin : Estimez-vus que l hôpital devrait vus cmmuniquer au préalable une estimatin du cût prévu de l hspitalisatin? Oui : 75 % Nn : 25 % Quelques citatins : «Pas facile à cmprendre cette facture qui vus arrive des mis plus tard. En plus, elle cntient des tas de cdes, des nms de tas de médecins que je ne cnnais pas et que je n ai jamais vus quand j étais à l hôpital.» «Je ne cmprends pas purqui j ai dû payer un frfait de médicaments alrs que je n en ai pas pris et que je suis venu avec les miens.» «Un patient peut difficilement estimer les cûts, surtut en ce qui cncerne le matériel.» «Dès fis, n vus envie une facture, puis une autre. Je ne cmprends pas. Il arrive même que le mntant de la facture sit mins cher que le prix du timbre et de l envelppe. On purrait faire de sérieuses écnmies.» «En tus cas, avec tutes ces clnnes, n cmprend bien qu n a de la chance d être affilié a une mutuelle et de bénéficier d une assurance hspitalisatin. Sans tut cela, il serait tut à fait impssible de se signer.» «Purqui n facture une jurnée cmplète d hspitalisatin alrs que j ai été pérée de la cataracte et ne suis restée que quelques heures?» «Mi, je ne cherche pas à cmprendre. Je dnne la facture à la mutuelle. Elle, elle vérifie.»

7 «Je fais tujurs vérifier ma facture par la mutualité avant de payer. C est très bien que la MC ffre ce service, mais n devrait encurager davantage les gens à faire vérifier leur facture.» «En ce qui me cncerne, ce n est pas nécessaire, car j ai une bnne assurance hspitalisatin et elle cuvre quand même tut.» «Je cmprends que celui qui a une bnne assurance ne s'en inquiète pas. Et je cmprends aussi frt bien que l n ne peut pas tut prévir en détail Mais il dit quand même être pssible de dnner une estimatin à l avance dans de nmbreux cas. Il y a certainement plein de gens pur qui ça ne vient pas à quelques centaines d'eurs. Mais en ce qui me cncerne, cela fait vraiment une différence.» Cnclusin Ce snt surtut les suppléments d'hnraires qui psent prblème. Tris patients sur quatre snt favrables à une estimatin prévisinnelle du cût de l interventin. Un sur quatre ne l est pas. En l'ccurrence, les répndants indiquent suvent qu'ils partent du principe que c'est quand même rembursé par leur assurance hspitalisatin (même si ce n est pas nécessairement le cas). 7. Cnfrmité légale de la déclaratin d admissin Nus avns demandé la déclaratin d admissin de la plupart des hôpitaux et prcédé à leur analyse. Une série de prblèmes apparaissent. Vici ns principales cnclusins : - Dans certaines déclaratins d admissin, un patient qui chisit d être traité seln les tarifs de l accrd médic-mutualiste peut uniquement pter pur une chambre individuelle. Cela n est pas acceptable : il dit également puvir pter pur une chambre cmmune u à deux lits. - Les cnditins cncernant le rming-in (un parent qui séjurne auprès de sn enfant hspitalisé) snt intégrées dans certaines déclaratins d admissin. De cette manière, des hôpitaux cnturnent l interdictin des suppléments de chambre. Ceci n est tut simplement pas légal. Ces cnditins divent faire partie d une déclaratin d admissin additinnelle (cf. annexe 6). - Lrsque des suppléments de chambre snt demandés, les différences pur les chambres impliquant des suppléments de chambre divent être claires pur le patient (quel est sn cnfrt additinnel s il chisit une chambre plus chère). - La déclaratin d admissin ne peut avir été remplie préalablement de manière standard par les hôpitaux, bien que cela arrive encre suvent. - Les hôpitaux divent s en tenir au mdèle légal et ne pas apprter des cnditins supplémentaires dans la déclaratin elle-même (par exemple des cnditins relatives à la facture).

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE HOPITAL NEURO PSYCHIATRIQUE SAINT MARTIN RUE SAINT HUBERT 84 5100 DAVE-NAMUR 72098615 1. Objectif de la déclaratin d'admissin :

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

GÉRER SON ARGENT, PLANIFIER SON AVENIR

GÉRER SON ARGENT, PLANIFIER SON AVENIR Gérer sn argent, planifier sn avenir INTRODUCTION Les jeunes snt bmbardés de publicités les encurageant à cnsmmer immédiatement! Les adultes, eux, les encuragent à épargner u même à investir. Tut ça peut

Plus en détail

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012 PMCP 04-07-2012 Aût 2012 Réslutin 12-425 Table des matières 1. Faire signer une pétitin-requête par des prpriétaires, résidents et bénéficiaires des travaux... 1 2. Dépôt de la pétitin au cnseil... 2 3.

Plus en détail

LA DÉCLARATION D ADMISSION Á L HÔPITAL

LA DÉCLARATION D ADMISSION Á L HÔPITAL LA DÉCLARATION D ADMISSION Á L HÔPITAL Précisins par rapprt à l arrêté ryal du 15 décembre 2008 mdifiant l arrêté ryal du 17 juin 2004 cncernant la déclaratin d admissin à l hôpital Admissin classique

Plus en détail

Compte-rendu réunion du CCRPA

Compte-rendu réunion du CCRPA Cmpte-rendu réunin du CCRPA Thème : «Cmment amélirer l accès à la santé?», Nantes, le 13 Décembre 2013 Méthde de travail : la jurnée a été rganisée en 4 temps, autur de la présentatin de différentes prpsitins

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Master Transprt, Lgistique Et Cmmerce Internatinal Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien

Plus en détail

Madame A. XXXX XXXX XXXX

Madame A. XXXX XXXX XXXX Madame A. Paris, le 21 février 2013 Dssier suivi par : Tél. : Curriel : recmmandatins@energie-mediateur.fr N de saisine : N de recmmandatin : 2013-0207 Objet : Recmmandatin du médiateur sur vtre saisine

Plus en détail

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion.

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion. Ntice d utilisatin du site Internet de l Académie d Agriculture pur les Membres Respnsables de Sectin u Respnsables de Grupe de Réflexin. Cette ntice tient lieu de mément. A. Présentatin... 2 B. Premiers

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Prgramme Executive MBA Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien ral) et y jindre les pièces

Plus en détail

Choisir un coach-mentor

Choisir un coach-mentor Ce texte est une traductin d un dcument prduit par Assciatin f Cach Training Organizatins (ACTO)( www.actnline.cm), et endssé par Internatinal Cach Federatin (ICF). Dans ce texte le masculin inclut le

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Monsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudonné Collomp de Banon

CONTRAT DE SEJOUR. Monsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudonné Collomp de Banon CONTRAT DE SEJOUR Cntrat de séjur entre les sussignés : Mnsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudnné Cllmp de Bann D une part, et Madame Ou Mnsieur Et/pur Madame, Mademiselle, Mnsieur, En

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021)

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021) Intrductin Ce plan pluriannuel expse les grandes lignes de la stratégie des Services à l enfance Grandir ensemble pur prévenir et éliminer les bstacles à l accessibilité afin de répndre aux exigences actuelles

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

PROFIL / UTILISATION FIXE MOBILE NOMADE

PROFIL / UTILISATION FIXE MOBILE NOMADE PC de bureau vs. PC prtable : lequel chisir? C est certainement la questin que se pse n imprte quel utilisateur achetant sn premier rdinateur u vulant le renuveler : dis-je acheter un PC de bureau u un

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit Attentin : Tus prêteurs L infrmatin pur tutes les persnnes enregistrées en vertu de la Li sur la cmmunicatin du cût du crédit Cmmissin des services financiers et des services aux cnsmmateurs Divisin des

Plus en détail

Je veux faire un débat argumenté. Travailler 4 dimensions - la sensibilité - le jugement - le droit et la règle - l engagement

Je veux faire un débat argumenté. Travailler 4 dimensions - la sensibilité - le jugement - le droit et la règle - l engagement Qui? EMC EMC Avec qui? 3 ème 2de Cmment? Je veux faire un débat argumenté Je veux faire un débat argumenté À partir de qui? un sndage un sndage Sur qui? Purqui? Cntraintes? Les sndages influencent-ils

Plus en détail

Comment gérer les irrégularités dans les crédits documentaires?

Comment gérer les irrégularités dans les crédits documentaires? Cmment gérer les irrégularités dans les crédits dcumentaires? 1 Cmment gérer les irrégularités dans les crédits dcumentaires? 1. Les irrégularités relevées par la banque Tut d abrd, le lecteur dit savir

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France Règlement de la Burse SNPHPU-MSD 2015 rganisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France 1. Cntexte Le SNPHPU et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse destinée à sutenir des prjets en France dans le dmaine

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

Indications pédagogiques D3 / 14

Indications pédagogiques D3 / 14 à la Cmmunicatin prfessinnelle Objectif général Indicatins pédaggiques D3 / 14 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 1. Prduire un message à l écrit 4 : Créer un

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Club infrmatique Mnt-Brun Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Cntenu de la séance Drpbx Le téléchargement et l installatin La sauvegarde des fichiers La récupératin des fichiers

Plus en détail

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire Utiliser les activités de curs de Mdle : le Questinnaire CETTE PROCEDURE DÉCRIT LA MISE EN PLACE ET L UTILISATION DE L ACTIVITÉ DE COURS «QUESTIONNAIRE». PRE-REQUIS : Prcédure «Démarrer sur Mdle» DÉFINITION

Plus en détail

Entretiens de Terminales

Entretiens de Terminales Enseignement Cathlique, sus cntrat d'assciatin avec l'etat, sus tutelle du Dicèse de Cambrai, LYCEE SAINT JEAN 246, Rue Saint Jean - BP 70639 59506 DOUAI Cédex Tél : 03.27.94.46.60 Fax : 03.27.96.89.03

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE Dans une planificatin financière intégrée, l établissement du cût de la vie cnstitue une étape essentielle qui servira à : assurer la chérence entre le cût de la vie et

Plus en détail

Scénario 2 : La promesse

Scénario 2 : La promesse Scénari 2 : La prmesse D enise est infirmière auxiliaire autrisée depuis 10 ans, Elle exerce dans une clinique externe d un grand hôpital général. Aujurd hui, elle est chargée de prendre sin d Amanda,

Plus en détail

Modifier son mot de passe, renseigner son adresse Internet :

Modifier son mot de passe, renseigner son adresse Internet : Cmment s authentifier? Vus devez saisir l identifiant et le mt de passe qui vus nt été furnis. Sur la page d accueil, des infrmatins peuvent être dnnées par la structure, pensez à les lire. Si vus avez

Plus en détail

Ecrire un post. Tutoriel WordPress v2.0. http://bmaconcept.alsteens.be - email : bmaconcept@alsteens.be. 25/06/2007 Fiche 03

Ecrire un post. Tutoriel WordPress v2.0. http://bmaconcept.alsteens.be - email : bmaconcept@alsteens.be. 25/06/2007 Fiche 03 Tutriel WrdPress v2.0 25/06/2007 Fiche 03 http://bmacncept.alsteens.be - email : bmacncept@alsteens.be Ecrire un pst. Pur écrire un pst, cnnectez-vus en tant qu administrateur u éditeur en fnctin des drits

Plus en détail

Manuel. Manuel Utilisateur de l'espace de travail. Sopra Group My ENT. Version 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30

Manuel. Manuel Utilisateur de l'espace de travail. Sopra Group My ENT. Version 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30 Manuel Spra Grup My ENT Versin 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30 Histrique Versin Date Origine de la mise à jur Rédigée par Validée par 1.00 21/02/2012 Créatin pur My ENT V1.1 par Sprgrup

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d ptin sur pste de travail 1 Ce que vus devez savir À Partir de la versin 7.16.00, l arrière scène des ptins de pste de travail vnt se cmprter différemment.

Plus en détail

Règlement de la Bourse "Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal" organisée en 2015 Par la SFED et MSD France

Règlement de la Bourse Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal organisée en 2015 Par la SFED et MSD France Règlement de la Burse "Endscpie au curs des MICI : Recherche chez l'hmme et/u chez l'animal" rganisée en 2015 Par la SFED et MSD France 1. Cntexte La SFED et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU BLOG

MANUEL D UTILISATION DU BLOG MANUEL D UTILISATION DU BLOG Suite à plusieurs demandes, vus truverez dans ce dcument des infrmatins de bases pur l utilisatin du Blg «OASIS Virtuelle Terre & Humanisme Avril 2007» qui a été créé afin

Plus en détail

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 Mai 2015 URGENT Transmettez immédiatement cette lettre aux respnsables de l entretien et du cntrôle des défibrillateurs

Plus en détail

Affichage publicitaire Mode d emploi

Affichage publicitaire Mode d emploi Affichage publicitaire Mde d empli Enseignes, pré-enseignes, publicité : qu ès aquò? Art L581-3 CE Une enseigne se caractérise par tute inscriptin, frme u image appsée sur un immeuble (fncier cmpris) et

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel TÉLÉMÉDECINE Dcteur Xavier DEAU Cnseiller Natinal de l Ordre des Médecins Exercice Prfessinnel TÉLÉMÉDECINE DÉONTOLOGIE DR DEAU CNOM INTRODUCTION La télémédecine est un myen exceptinnel d ptimiser la qualité

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

BOUTIQUE EN LIGNE MANUEL UTILISATEUR

BOUTIQUE EN LIGNE MANUEL UTILISATEUR BOUTIQUE EN LIGNE MANUEL UTILISATEUR Table des matières I. ACCES A LA BOUTIQUE GARDIF... 3 II. ECRAN D ACCUEIL... 5 III. BARRE DE NAVIGATION... 6 1. MON COMPTE... 6 2. MES COMMANDES... 7 3. DETAIL D UNE

Plus en détail

Etre carreleur en 2025

Etre carreleur en 2025 Eurpäische Unin der Fliesenfachverbände Etre carreleur en 2025 Madame, Mnsieur, La Fédératin allemande du carrelage et l Unin eurpéenne des fédératins des entreprises de carrelage nt lancé une initiative

Plus en détail

Baromètre de l innovation

Baromètre de l innovation Barmètre de l innvatin Un barmètre BVA Syntec numérique Ce sndage est réalisé par pur le Publié dans et, le 14 nvembre, et diffusé sur la semaine du 18 nvembre Rappel méthdlgique Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

5.2 Améliorations au processus de réexamen

5.2 Améliorations au processus de réexamen 5.2 Améliratins au prcessus de réexamen Intrductin Le CCWG-Respnsabilité prpse un certain nmbre de réfrmes clés au prcessus de demande de réexamen de l'icann, par lequel le Cnseil d'administratin de l'icann

Plus en détail

Çi-dessous le livret du module de réservation de sièges. Via Thomascookagent.be (pour les agences)

Çi-dessous le livret du module de réservation de sièges. Via Thomascookagent.be (pour les agences) Réservatin de places, enregistrement en ligne et lcatin du Digeplayer chez Thmas Ck Airlines. Réservatin de places chez Pegasus et TUI Airlines Belgium (Lng Haul). Une agence de vyage peut prcéder à la

Plus en détail

PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT

PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT Durant ces deux jurs, apprenez cmment dnner une présentatin mtivante «qui reste», avec plus d assurance et en tenant cmpte de vs qualités persnnelles. Hôtel Husa Président Park

Plus en détail

Guide d aide à la rédaction d un essai

Guide d aide à la rédaction d un essai Guide d aide à la rédactin d un essai Un essai peut avir plusieurs bjectifs, mais la structure de base reste la même quel qu en sit le sujet. Vus puvez l écrire afin de discuter d un pint de vue particulier

Plus en détail

URGENT : AVERTISSEMENT DE SECURITE Erreur du code-barres à l étiquette n 23 WIZARD 2

URGENT : AVERTISSEMENT DE SECURITE Erreur du code-barres à l étiquette n 23 WIZARD 2 PerkinElmer Singapre Pte Ltd 28 Ayer Rajah Crescent #04-01/08 Singapre 139959 C. Reg. N. 199707113D Phne 65 6868 1688 Fax 65 6779 6567 www.perkinelmer.cm 13 Mai 2015 URGENT : AVERTISSEMENT DE SECURITE

Plus en détail

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 Objectif : Cette activité se divise en deux parties. Dans la première activité, les élèves cmprendrnt ce qu est le revenu. Ils explrernt

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 COMMUNICATION DES FAIBLESSES DU CONTRÔLE INTERNE AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE ET A LA DIRECTION Intrductin (Applicable aux audits d états financiers

Plus en détail

http://espaceassure.apgis.com Siège social : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex

http://espaceassure.apgis.com Siège social : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex apgis Institutin de prévyance 12 rue Massue 94684 Vincennes cedex Espace Assuré APGIS : http://espaceassure.apgis.cm QUELQUES EXPLICATIONS Siège scial : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex APGIS - Institutin

Plus en détail

Le contentieux de l urbanisme. par Raymond Léost, pour l UADL

Le contentieux de l urbanisme. par Raymond Léost, pour l UADL Le cntentieux de l urbanisme par Raymnd Lést, pur l UADL En entrée en matière, quelques phrases frtes : «La bétnneuse ne peut s arrêter» que lrsque le juge : -suspend par ntificatin le permis de cnstruire,

Plus en détail

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07)

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) Article 1 Préambule. Les bénévles snt emblématiques de l aspect «fraternel» de l engagement cityen. A cet effet, ils

Plus en détail

En collaboration avec la direction territoriale du MFA

En collaboration avec la direction territoriale du MFA Prpsitins pur faciliter l utilisatin de l Entente de services de garde à cntributin réduite. En cllabratin avec la directin territriale du MFA Nus recherchns des slutins visant à : Simplifier le prcessus;

Plus en détail

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI PRÊTS Des chiffres À PARTICIPER aujurd hui AU DE DEMAIN? DEVENEZ SUPERVISEUR CAMPAGNE DE CMMUNICATIN DU 206! MDE D EMPLI Renuvelez le succès de la cllecte par Internet. DES UTILS SIMPLES ET EFFICACES PUR

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

Le service 3 D Secure sert à sécuriser vos paiements sur Internet en vous demandant de vous authentifier

Le service 3 D Secure sert à sécuriser vos paiements sur Internet en vous demandant de vous authentifier A qui sert le service 3 D Secure VISA et MasterCard? Le service 3 D Secure sert à sécuriser vs paiements sur Internet en vus demandant de vus authentifier lrs de chaque paiement afin de s'assurer que vus

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail

Plan de cours. La communication verbale. Durée du cours : 14 heures. Par

Plan de cours. La communication verbale. Durée du cours : 14 heures. Par Plan de curs La cmmunicatin verbale Durée du curs : 14 heures Par Directin de la Frmatin cntinue et services aux entreprises 100, rue Duquet Sainte Thérèse (Québec) J7E 3G6 Téléphne : 450 971 7878 La cmmunicatin

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Les prix s'entendent par personne et par manifestation. Les billets ne peuvent être ni repris, ni échangés.

Les prix s'entendent par personne et par manifestation. Les billets ne peuvent être ni repris, ni échangés. Carnaval de Nice 2016 Cnditins de Vente et d annulatin Tarifs Grand Public Crs Carnavalesque : 21 en tribune 11 en entrée Place Masséna (place debut) Crs carnavalesque illuminé : 26 en tribune (place assise

Plus en détail

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques :

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques : Manuel de rédactin de la fiche de pste de travail En exécutin de l AR du 15/12/2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires Objectif de la fiche de pste de travail : En tant

Plus en détail

Comment mettre en page votre livre. Présentation du guide

Comment mettre en page votre livre. Présentation du guide Présentatin du guide Ce guide est destiné à vus aider à cmpser l uvrage que nus allns imprimer et à mettre en page vs éléments. Vus y truverez tutes les infrmatins dnt vus avez besin cncernant les nrmes

Plus en détail

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Mars 2011 COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Prtcle relatif aux cndminiums et aux cpératives de lgement en Ontari Les étapes suivantes ne snt que

Plus en détail

VADE MECUM DE L ASSISTANTE ADMINISTRATIVE DU MEDECIN GENERALISTE

VADE MECUM DE L ASSISTANTE ADMINISTRATIVE DU MEDECIN GENERALISTE VADE MECUM DE L ASSISTANTE ADMINISTRATIVE DU MEDECIN GENERALISTE Septembre 2009 INTRODUCTION De par l imprtance accrue des tâches administrative ces dernières années, le travail du Médecin Généraliste

Plus en détail

Re forme des cotisations sociales FAQ

Re forme des cotisations sociales FAQ Re frme des ctisatins sciales FAQ Ont cllabré à la rédactin de ces FAQ, Acerta, la DG Indépendants et l INASTI. Table des matières À partir de 2015, sur la base de quels revenus mes ctisatins sernt-elles

Plus en détail

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X Réf. 480718-265507592/FF Recmmandatin n 2009-131/PG relative à la saisine de Mnsieur D du 29 septembre 2008 cncernant un litige avec le furnisseur X Thème : / Mts clefs : * * * * La saisine Le médiateur

Plus en détail

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION L ASF et les rganisatins de cnsmmateurs c-signataires snt cnvenues de ce qui suit : Le présent accrd cncerne le recuvrement amiable, c est-à-dire

Plus en détail

VENDANGES 2014. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr

VENDANGES 2014. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr VENDANGES 2014 Saisie des TESA par Internet www.msafranchecmte.fr En cas de besin, vus puvez cntacter l assistance Internet de 8H30 à 12H00 et de 13h30 à 16h30 Téléphne : 09 69 36 37 01 Du temps de gagné

Plus en détail

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE Ancrage du prjet initial La li 2005-102 de janvier 2005 a instauré le drit à cmpensatin

Plus en détail

Consultants en Technologies de l Information

Consultants en Technologies de l Information ASSURANCES PROFESSIONNELLES by Hiscx QUESTIONNAIRE PRÉALABLE D'ASSURANCE Cnsultants en Technlgies de l Infrmatin IDENTIFICATION DU PROPOSANT Raisn Sciale :.... Nm :... Prénm :... Age :... Frmatin / Diplôme

Plus en détail

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE ANNEXE 10 ÉTUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP EN STAGE Exemple de frmatin adressée aux enseignants du cllégial. Présentatin par le centre cllégial de sutien à l intégratin de l Est du Québec ccsi@cegep-ste-fy.qc.ca

Plus en détail

Nouveautés apportées à l assessment-tool

Nouveautés apportées à l assessment-tool Nuveautés apprtées à l assessment-tl La dcumentatin et les utils d aide de Friendly Wrk Space snt régulièrement révisés, actualisés et dévelppés. Ainsi, la directive a une nuvelle fis été mise à jur en

Plus en détail

Indemnité imputée lorsqu un crédit d entreprise est remboursé anticipativement, aussi appelée "funding loss

Indemnité imputée lorsqu un crédit d entreprise est remboursé anticipativement, aussi appelée funding loss Circulaire 21/02/2012 P11905 FEB160409 Published CORP - 2012/002 Indemnité imputée lrsqu un crédit d entreprise est rembursé anticipativement, aussi appelée "funding lss T: Banken-leden Cntact: Anne-Mie

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

Dans ces situations, vous recevez un rapport d informations. Il est représenté soit par un code jaune ou rouge en fonction du comportement observé.

Dans ces situations, vous recevez un rapport d informations. Il est représenté soit par un code jaune ou rouge en fonction du comportement observé. SERVICE DE GARDE des 3 Chemins Pavilln Curé-Chamberland (819) 370-8545 s.d.g. = service de garde *Adpté au cnseil d établissement du 8 avril 2015 Année sclaire 2015-2016 Chers parents, Vici quelques infrmatins

Plus en détail

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN GUIDE pur la CONDUITE D ENTRETIEN - 1 - 1. La situatin d entretien L entretien s éligne des échanges spntanés que l n rencntre qutidiennement en situatin de travail. Une situatin finalisée à durée limitée

Plus en détail

STRATEGIE COMMUNICATION MARKETING OPERATIONNEL LE BARO BIO. Le Baromètre des Marques en Distribution Bio

STRATEGIE COMMUNICATION MARKETING OPERATIONNEL LE BARO BIO. Le Baromètre des Marques en Distribution Bio STRATEGIE COMMUNICATION MARKETING OPERATIONNEL LE BARO BIO Le Barmètre des Marques en Distributin Bi Un util pur pilter et évaluer ses actins en cmmunicatin Vendu en suscriptin Vague 2 2015 Bureaux : 60

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX. Adoptés le. Modifiés le

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX. Adoptés le. Modifiés le RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX Adptés le Mdifiés le Page laissée intentinnellement vierge 2 Siège scial. 3 Le siège scial de la crpratin Jujuthèque de Saint-Hubert (ci-après désignée «la crpratin») est établi dans

Plus en détail

VENDANGES 2015. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr

VENDANGES 2015. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr VENDANGES 2015 Saisie des TESA par Internet www.msafranchecmte.fr En cas de besin, vus puvez cntacter l assistance Internet de 8H30 à 12H00 et de 13h30 à 16h30 Téléphne : 09 69 36 37 01 assistanceinternet@umsage.msa.fr

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance Avis sur les règles Nte d rientatin Règle des curtiers membres Persnnes-ressurces : Destinataires à l interne : Affaires juridiques et cnfrmité Audit interne Crédit Détail Frmatin Haute directin Institut

Plus en détail

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23 MANUEL COLLECTIVITÉ Manuel cllectivités Page 1 sur 23 SOMMAIRE Écran d accueil... 3 Accès... 3 Présentatin... 3 Descriptin des frmulaires de l enquête... 4 Saisie des infrmatins cncernant la cllectivité...

Plus en détail

Leçon 4 : L économie d énergie à l école. Feuille de travail de l élève 1 e Partie

Leçon 4 : L économie d énergie à l école. Feuille de travail de l élève 1 e Partie Leçn 4 : L écnmie d énergie à l écle Feuille de travail de l élève 1 e Partie Cmbien d énergie tn écle écnmise t elle actuellement? Questin Oui Nn Cmmentaires 1 Est ce que tu sais cmbien d énergie tn écle

Plus en détail

Portail HP Education Services FAQ

Portail HP Education Services FAQ Prtail HP Educatin Services FAQ Merci d examiner la liste des «questins fréquemment psées» dans ce dcument. Nus y avns cmpilé les questins les plus suvent psées par les utilisateurs de ntre prtail. La

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT FORMATION INNOVATION MANAGEMENT Atelier de 3 jurs «Réinventer sn activité» à destinatin de chefs d entreprises Dates : 24/11, 08/12 et 09/12 Lieu : Chambre de Cmmerce du Luxemburg Frais d'inscriptin :

Plus en détail

CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES

CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES 1 PREPARER SON STAGE Savir se présenter, se situer (la situatin actuelle, la frmatin et la filière envisagée), Réfléchir au cntenu du stage avant de s y présenter, S interrger

Plus en détail

Guide de démarrage V2.0 Fev 2015

Guide de démarrage V2.0 Fev 2015 Suivez ces étapes simples pur avir vtre entreprise fnctinnelle immédiatement. Cntents Général... 2 Cmment cela fnctinne -il... 2 Cmment faire pur pinçnner?... 2 À qui servent les butns?... 2 J'ai besin

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

Checklist: e-commerce et protection du consommateur

Checklist: e-commerce et protection du consommateur Checklist: e-cmmerce et prtectin du cnsmmateur crsslaw s checklists Date : 1 er juin 2014 Versin 1.1 Tags : e-cmmerce, ICT Law Françis Cppens Françis est cllabrateur senir chez crsslaw. Il se spécialise

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

Quelques notions administratives : vos codes d accès

Quelques notions administratives : vos codes d accès Cher nuvel(le) emplyé(e), Vus débutez vtre péride de frmatin et de prbatin à titre de nuvel(le) emplyé(e); bienvenu parmi nus! Pur bien fnctinner dans un envirnnement aussi cmplexe que celui de l Université

Plus en détail