TUTORAT ET AUTONOMIE DE L APPRENANT EN FOAD PAR INTERNET?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TUTORAT ET AUTONOMIE DE L APPRENANT EN FOAD PAR INTERNET?"

Transcription

1 1 TUTORAT ET AUTONOMIE DE L APPRENANT EN FOAD PAR INTERNET? Jean-Françis Auvergne, Délégatin aux Nuvelle Technlgies Educatives Jean-Christphe Carrey, Délégatin aux Nuvelle Technlgies Educatives Adresse prfessinnelle Université de Nice-Sphia Antiplis, C/Asure Frmatin Nice cedex 4 Résumé : Le glissement de l enseignant au tuteur FOAD impse une réflexin sur l autnmie d un apprenant distant, islé, face à un envirnnement d apprentissage dnt l entrée est technique. L autnmie ne peut qu être relative à un prjet, à un champ, un niveau d activité et à un cntexte. En ce qui cncerne l apprenant FOAD/internet, elle est dnc relative à sn prjet de frmatin, à la nature et au niveau des apprentissages à pérer et au dispsitif en-ligne. Le tuteur est, pur nus, celui qui va guider et faciliter la cnstructin des cmpétences nécessaires à l autnmie de l apprenant. Si la cgnitin est au centre du prjet de l apprenant, n utilisera le terme d autnmie cgnitive si snt explicitables les bjectifs, le champ d activité et le cntexte. Le tuteur n existe que pur faciliter la cnstructin des cmpétences nécessaires à l autnmie cgnitive : guider, stimuler et assister, ntamment en facilitant l accès à la maîtrise des cmpétences métacgnitives, c est à dire, essentiellement, les cmpétences de frmalisatin, de cntrôle et de régulatin du prcessus d apprentissage. C est dans ce cadre qu nt été cnçus les fnctins du tutrat dans le campus numérique PEGASUS et les cntenus du mdule préparatire «Méthdlgie du travail persnnel en-ligne». Summary : The evlutin f teaching twards «mentring» in pen distant e-learning, impses sme reflexin n the cncept f autnmy fr a distant, islated learner cnfrnted with a technical learning apprach. Autnmy can nly be related t a specific prject, field and level f activity as well as a specific cntext. As far as a distant learner is cncerned, autnmy is related t his training prject, the nature and level f the training as well as the n-line training device. As far as we re cncerned, a mentr is the persn wh will guide him and help him build the necessary cmpetences fr him t reach autnmy. Guiding a learner invlves prviding him with the basics and the main rganizatinal tls. Helping a learner, r facilitating learning, implies prviding methdlgical help and analytical methds t keep the learner n the learning track.

2 2 Cgnitin, in terms f teaching and training, is built n the fllwing pattern : Infrmatin, Knwledge, Cmpetences, Activities, Perfrmance. If we cnsider that cgnitin is the cre f a learner s prject, we will use the wrd «cgnitive autnmy» when the bjectives, the field and cntext can be made explicit. A mentr nly exists t help develp the cmpetences needed t acquire cgnitive autnmy : t guide, stimulate and assist the learner, and mre specifically help him master metacgnitive cmpetences, i.e. primarily the frmalizatin, cntrl and regulatin cmpetences required in the learning prcess. The functins f a mentr in Pegasus and the cntents f the inductin mdule «On-line persnal wrk methdlgy» have been respectively defined and cnceived accrding t these principles. Mts clés : FOAD, autnmie, tutrat, métacgnitin, PEGASUS.

3 3 Tutrat et autnmie de l apprenant en FOAD/internet? JFA- TutFOAD 5 28/03/04 Le glissement des fnctins de l enseignant à celles du tuteur FOAD suppse une réflexin sur l autnmie d un apprenant distant, islé, face à un dispsitif d apprentissage qui lui semble, la plupart du temps nuveau, et dnt l entrée est technique. L autnmie, rappelns-le, est relative à un prjet, à un champ et un niveau d activité et de perfrmance, à un cntexte ; elle est appréciée seln des critères sciaux nrmatifs. En ce qui cncerne l apprenant FOAD/internet, l autnmie de l apprenant est dnc relative à sn prjet de frmatin, à la nature et au niveau des apprentissages à pérer, à la nature du dispsitif en-ligne et à des critères nrmatifs trp suvent implicites. 1 - L AUTONOMIE DE L APPRENANT L autnmie d un système cmplexe est: "sa capacité fndamentale à être, à affirmer sn existence et à faire émerger un mnde qui est signifiant et pertinent tut en n'étant pas prédéfini à l'avance" (Burgine et Varela ii, 1992). L autnmie est avant tut relative à des activités et cntingente du sens et aux prjets du système. E. Mrin iii explique que l autnmie d un système cmplexe tient à ses capacités à être «aut-éc-re-rganisateur» : il a les cmpétences de se prduire lui-même (aut), de se transfrmer (re), dans le cadre uvert de transactins avec ses envirnnements (éc). L autnmie apparaît dans ces prpsitins nn pas cmme un état, ni un stade, mais cmme un prcessus dynamique uvert et relativement indéterminé, de la même manière qu une des caractéristiques de la cnnaissance est d être uverte et fabricatrice d autres cnnaissances. C est dans le cadre de ces deux perspectives que nus abrderns «l autnmie de l apprenant». Quelles snt dnc les cmpsantes de l autnmie d un apprenant dans sa capacité à «s aut-éc-re-rganiser» cmme apprenant,..., le cntenu d une idée imprte mins que sa cnduite... M. SERRES - Le tiers-instruit i à «faire émerger un mnde signifiant tut en n étant pas prédéfini à l avance»? Principalement : - la mtivatin et la slidité de sn prjet d étude u de frmatin, ses capacités de «fcalisatin», - sn infrmatin sur le dispsitif dans lequel il entre, - sa capacité à repérer ses pints frts et ses pints faibles face au parcurs à entreprendre, - sa capacité à rganiser et planifier sn travail, et dnc à décmpser sn prjet en bjectifs et d y affecter à chaque étape les myens nécessaires, - sa capacité à transfrmer ses difficultés en prblèmes explicites, puis en heuristiques, - sa capacité à définir en permanence les infrmatins dnt il a besin et les façns de les btenir, - sa capacité à maîtriser les utils nécessaires à ses apprentissages, - sa capacités à cmmuniquer avec les cmpsantes humaines de l envirnnement d apprentissage, - sa capacité à réguler ses avancées, les incidents et dnc ses capacités métacgnitives iv, - sa capacité à avancer sur le scle des cnnaissances créées, à recréer du sens Dans ce cadre, le tuteur est celui qui va guider et faciliter la cnstructin des cmpétences nécessaires à l autnmie de l apprenant : - guider : pser les principes et les principaux utils d aide à l rganisatin, - faciliter : être le recurs méthdlgique en cas de difficultés, furnir les utils d analyse des situatins, vire remettre sur/baliser les chemins.

4 4 Un des présuppsés implicites est que ces actins aurnt un impact direct sur le renfrcement de la mtivatin de l apprenant (en effet, n ne mtive pas les gens, tut au plus peut-n accélérer u ralentir l érsin entrpique de leur aut-mtivatin initiale). La mtivatin cnstitue l énergie du système d apprentissage. 2- UNE AUTONOMIE COGNITIVE? Peut-n parler d autnmie cgnitive v et, si ui, en qui peut-elle cnsister? La prblématique de la cgnitin, en enseignement et frmatin, se cnçit sur la chaîne : Infrmatins vi Cnnaissances vii Cmpétences viii Perfrmances Des infrmatins (externes) mènent à l autfabricatin de cnnaissances, qui deviennent cmpétences si elles snt transférables à d autres cntextes et mesurables en perfrmances à travers des activités. La cgnitin est cnstituée d un ensemble de mécanismes cmplexes mdélisables, en ingénierie de frmatin, par les bjectifs de frmatin (u d enseignement) qui définissent s ils snt crrectement frmulés ix (bservables, mesurables, univques et cntextualisés) : une activité, un niveau de perfrmance et un/des cntexte (s). Le système d apprentissage peut se représenter ainsi : Entrée Cmprtement attendu Objectif Envirnnement d apprentissage + Activités de l apprenant + Mtivatin de l apprenant Srtie Cmprtement bservé Evaluatin Figure 1 : Le système d apprentissage Avec, bien entendu, différents niveaux de rétractins. Rajutns que (A Girdan) x «si l individu ne peut qu apprendre seul persnne ne peut le faire à sa place, et n mesure là le rôle primrdial de l apprenant, seul véritable «auteur» de sa frmatin, il a frt peu de chances de «décuvrir» seul l'ensemble des éléments puvant transfrmer ses questins, ses référents u sn rapprt aux savirs.». Nus avns là une des prblématiques de la médiatin et dnc du tutrat. Quelles snt les cmpsantes de l autnmie cgnitive? Dans un rdre pas frcément chrnlgique : - la capacité à se «fermer» relativement et mmentanément à tutes infrmatins étrangères à l activité entamée, - la capacité à distinguer les infrmatins pertinentes, à identifier les dnnées pertinentes d un prblème (infrmatins) et à remettre en cause ses représentatins antérieures xi, - la capacité à mbiliser les savirs antérieurs relatifs au dmaine travaillé et à l analyse de la situatin prpsée xii, - la capacité à mbiliser, u à rechercher puis à sélectinner les infrmatins nécessaires aux avancées, - la capacité à définir les cheminements (heuristiques) explitables, - la capacité à valider les étapes et résultats btenus, - la capacité à transférer ces cheminements à d autres cntextes, - la capacité à structurer et synthétiser ses acquis et cnnaissances, - la capacité à abstraire xiii les acquis signifiants de la situatin vécue, et à les relier à d autres abstractins mémrisées, - la capacité à réguler les avancées, les incidents, - la capacité à évaluer ses acquis et ses manques, à rérienter sn prjet, - le tut dans le cadre de transactins avec la cmpsante humaine de l envirnnement d apprentissage.

5 5 Le tuteur n existe que pur faciliter les cmpétences nécessaires à l autnmie cgnitive : guider, stimuler et assister, ntamment en facilitant la maîtrise des cmpétences métacgnitives, c est à dire, essentiellement, les cmpétences de frmalisatin, de cntrôle et de régulatin du prcessus. On s aperçit que les cmpétences requises pur une autnmie cgnitive dans un cntexte dnné recupe celle des cmpétences méta-cgnitives. Cmme le suligne M. Linard xiv, la capacité à prendre du recul, «de se distancier par rapprt à sa prpre actin, de prendre cnscience des mécanismes de sa prpre pensée et dnc de les amélirer et de les pilter de façn autnme» prend tute sn imprtance en FOAD/internet. Cette distanciatin est la cnditin première de l acquisitin de cmpétences métacgnitives. Si cette distanciatin s accmpagne d une bjectivatin (capacité à rendre visibles les cheminements et les résultats xv ), l autnmie de l apprenant atteint le niveau nécessaire à sn aut- piltage, dans le cadre d un prjet de frmatin explicite et partagé. C est là un des principaux bjectifs du tutrat. L autnmisatin de l apprenant nécessite l acquisitin et l activatin de cmpétences métacgnitives générales : planifier un parcurs, identifier ses difficultés, réguler ses parcurs, expliciter ses cheminements cgnitifs, s aut-évaluer, définir de nuvelles cnnaissances à acquérir, 3- LES DISPOSITIFS FAD/INTERNET Le passage de l enseignant au tuteur marque un glissement : - d un système d enseignement, direct, entre un magister et sn (ses) élève (s) u étudiant (s), cmmuniquant des cntenus, veillant à ce que ces cntenus sient sus et que les cmpétences visées sient acquises. L enseignant ne se brne jamais à «faire sn curs», il évalue sn impact et cnstate dnc des cmpétences : des capacités d actin définies maîtrisées dans un champ dnné et dtées d un niveau défini de perfrmance. - à celle d un système d apprentissage, smme d interactins rdnnées au sein d un envirnnement d apprentissage dnt la finalité est l acquisitin de cmpétences. En-ligne, de qui est cnstitué l envirnnement d apprentissage? On peut le schématiser ainsi : Cntenus en-ligne Ressurces du Net Apprenant Tutrat Travail cllabratif Figure 2 : L envirnnement d apprentissage en-ligne Purqui parler d «envirnnement» d apprentissage? Parce que l étudiant est un maître d œuvre (il fabrique ses prpres cnnaissances seln des mdalités intrinsèquement prpres) xvi et est en partie le maître d un jeu qu il dérule en partie seln ses besins, à ses rythmes, dans l rdre qui lui crrespnd le mieux et pas frcément dans tutes les linéarités imaginées par le cncepteur xvii. Parce que les significatins snt apprtées par l apprenant, et que lui seul purra fabriquer un sens qui déterminera les abstractins et mémrisatins ultérieures, avec, pur le dispsitif, une marge de variabilité acceptable. - Les cntenus en-ligne prpsent une furchette allant, seln l analyse des besins, de simples dcuments à des cntenus séquencés, interactifs et multimédias, prgressifs, pédaggiquement cnstruits, et de l aut-évaluatin. - Le tuteur facilite le parcurs, sutient méthdlgiquement, évalue nrmativement, dynamise l étudiant et le grupe, vers une cmmunauté d apprentissage. - Le grupe cnstitue à la fis un mteur, une médiatin, un enrichissement et un recurs, - Les ressurces du Net uvrent sur le «mnde réel», quique virtuel.

6 6 Seln les chix pédaggiques, les besins décelés et les niveaux d enseignement, certaines de ces cmpsantes (cntenus - du simple dcument au curs structuré-, multimédia et interactif, tutrat, cllabratif, ) sernt plus u mins imprtantes u prépndérantes mais, dans tus les cas, l envirnnement d apprentissage s rganise autur de ces quatre éléments. Rajutns qu en FOAD/internet, l apprenant se truve face à un dispsitif technique dnt il dit maîtriser préalablement les dnnées. Sn autnmie, utre les cmpsantes préalablement définies, suppse : - la dispsitin et la maîtrise des principales cmpsantes techniques de l util, des principales rubriques du curs en-ligne, - ses capacités à transcender les distances et l islement. Et le tutrat dans tut cela? Il se situe dans la facilitatin de l autnmisatin de l apprenant. 4- LES ATTENTES ET BESOINS DES APPRENANTS Dans un cadre FOAD/Internet, quelles snt les demandes exprimées des étudiants? Nus dispsns principalement : - d une étude de P. Gagné & xviii qui, sur un panel de plus de 900 étudiants à distance, nte les caractéristiques du tutrat qui amènent le plus de satisfactin chez les étudiants à distance. Elle fait ntamment ressrtir : 1- Perceptin psitive de l attitude mtivante de la persnne tutrice : 89 % de satisfactin 2- Cntact de démarrage réalisé : 83 % 3- Grande satisfactin à l égard de la qualité des répnses de la persnne tutrice : 82 % 4- Grande facilité à jindre la persnne tutrice : 82 % 5- Rôle principal jué : sutien à la mtivatin : 78 % 6- Rôle principal jué : expert de cntenu : 74 % 7- Grande satisfactin à l égard du cntenu de la rétractin : 70 % 8- Rôle principal jué : crrecteur de travaux : 55 % 9-Rôle principal jué: surce d infrmatin administrative : 47 % - De l enquête (2002) récente que CPE Lyn (Ecle Supérieure de Chimie Physique Electrnique) et l'assciatin Entreprise et Persnnel nt réalisé, et qui relève : «Pur les persnnes interrgées le tuteur dit, avant tut, être un expert de la discipline enseignée (81% des répnses). Il dit ensuite être un animateur et un cnseiller pur 70% des répndants.» xix. Quelles que sient les écarts entre ces deux premières enquêtes, elles se rejignent sur deux des fnctins principales attendues du tutrat en-ligne : expert disciplinaire et animateur-cnseiller. - D une étude de l Unité de Technlgie de l Educatin de Mns-Hainaut xx pur laquelle, à priri, les sutiens relatifs à la méthdlgie cgnitive snt les plus attendus des apprenants ( cnseiller pur les stratégies de travail à adpter, aider à amélirer mes travaux, ) et, u, à pstériri, ce snt les sutiens à des fnctins diverses qui prédminent (dnner des cnsignes de travail, rganiser la répartitin du travail, dnner une dimensin humaine au dispsitif, dnner une évaluatin des travaux, furnir des synthèses, ). En synthèse, les fnctins cnsidérées cmme les plus imprtantes snt liées au prcessus d apprentissage : fnctins méthdlgiques et d évaluatin. L étude rajute que «l imprtance de ce que réalise le tuteur n est pas directement lié à la fréquence de mise en œuvre de ces actins». - Du dernier rapprt de synthèse de l évaluatin de l'pératin "Campus numériques" xxi du Ministère de l Educatin Natinale qui dnne deux mtifs d insatisfactin des étudiants des campus numériques : la réactivité des tuteurs et l assistance technique. A la crisée de ntre définitin et des attentes (telles que présentées ci-dessus), quelles snt les fnctins à affecter aux tuteurs : - relatives à l autnmie cgnitive dans la discipline tutrée, - relatives à l «animatin cnseil», - relatives à l accueil, - relatives à la dispnibilité. En ayant tujurs à l esprit que l injnctin «Sis autnme!» est paradxale : sit j béis et je me met en situatin de dépendance, sit je n béis pas. En répnse à ces besins, les principaux chix pédaggiques vnt accmpagner :

7 7 - une apprche «traditinnelle» à partir d un curs structuré : sit centré sur la présentatin de cntenus, avec peu d interactivité, sit centré sur de l interactivité et du multimédia, avec un tutrat d accmpagnement et stimulatin, - à l apprentissage par prjet et/u apprentissage par prblèmes, u un rôle plus u mins prépndérant est dnné aux mdalités cllabratives, et aux activités synchrnes, dans lequel le tutrat distille aussi des cntenus en «juste à temps». Avec, bien entendu, tutes les cnfiguratins mixtes intermédiaires. 5- LES FONCTIONS PRINCIPALES DU TUTEUR EN-LIGNE Nus puvns esquisser dans ce cadre les fnctins principales d un tuteur : - L expertise dans le dmaine enseigné et la maîtrise du dispsitif d enseignement et de ses utils. - L assistance à la cnstructin de l autnmie de l apprenant et ntamment: sa capacité à rganiser et planifier sn travail, et dnc à décmpser sn prjet en bjectifs et d y affecter à chaque étape les myens nécessaires, sa capacité à transfrmer ses difficultés en prblèmes explicites, puis en heuristiques, sa capacité à définir en permanence les infrmatins dnt il a besin et les façns de les btenir, sa capacité à analyser et traiter les infrmatins de sn niveau, sa capacités à cmmuniquer avec les cmpsantes humaines de l envirnnement d apprentissage, sa capacité à réguler ses avancées, les incidents et dnc ses capacités métacgnitives. - L assistance à la cnstructin de l autnmie cgnitive de l apprenant dans la discipline cnsidérée, et ntamment : la capacité à identifier les dnnées pertinentes d un prblèmes et dnc à remettre en cause ses représentatins antérieures, la capacité à mbiliser les savirs antérieurs relatif au dmaine explré, la capacité à mbiliser, u à rechercher puis à sélectinner les infrmatins nécessaires, la capacité à définir les cheminements (heuristiques) explitables, la capacité à valider les résultats btenus, la capacité à transférer ces cheminements à d autres cntextes, la capacité à abstraire les acquis signifiants de la situatin vécue, ses capacités métacgnitives. - Assurer les médiatins suffisantes à cet accmpagnement «autnmisant» Le tut dans le cadre de l envirnnement d apprentissage prpsé en figure 1. Ce qui nus amène à catégriser : - les sus-fnctins et tâches relatives à la médiatin des cntenus, - les sus-fnctins et tâches relatives aux interactins avec l apprenant et aux rétractins, - les sus-fnctins et tâches relatives à la dynamique cllabrative,

8 8 - les sus-fnctins et tâches relatives à la veille et à la recherche d infrmatin. La répartitin de ces fnctins et tâches dit structurer le prcessus qui démarre de l accueil de l étudiant jusqu à sa srtie : - Quel accueil et quelles infrmatins? - Quelles actins structurantes des activités de l apprenant? - Quelles médiatins? - Quelles remédiatins? - Quelles évaluatins? - Quel accmpagnement? - Quelle réactivité? -.. Enfin, le tuteur est la fnctin centrale, médiatrice et «liante» d un enseignement en ligne, cmme le mntre la figure suivante: Grupe Etablissement Tuteur Apprenant Cntenu Figure 3 : Le tuteur «liant» Dans cette figure, à côté de l étudiant, figure le grupe par lequel s père la dimensin cllabrative des apprentissages. De cette situatin déculent d autres fnctins du tuteur : ntamment celle de renseigner la structure et l établissement sur les dérulements du «pédaggique», infrmatins qui peuvent être exigées par d éventuels financeurs u dnneurs d rdres de la frmatin. Signalns qu à ce titre, le tuteur fait partie des «persnnels de première ligne» sur lesquels repse l essentiel de la qualité du service xxii, la qualité réelle (au sens nrmatif du terme) cmme celle perçue par l utilisateur. La définitin de ses fnctins et tâches, leur cntrôle (au sens assurance qualité du terme) et leur évlutin cnstituent dnc une des caractéristique de l enseignement en-ligne. 6- LES 12 FONCTIONS DU TUTORAT DANS LE CAMPUS NUMERIQUE PEGASUS xxiii Les fnctins décrites ne cnstituent pur nus qu un exemple, dans un dispsitif dnt l analyse préalable des besins avait mntré qu il devait se situer dans un mde «classique». «Extrait du dcument d accmpagnement à la frmatin des tuteurs PEGASUS» 1- Dispser des pré-requis nécessaires : - maîtrise des cntenus en-ligne de sn mdule, - maîtrise des cntenus du mdule «Méthdlgie du travail persnnel en-ligne», - maîtrise des utils de la plate-frme, - infrmatin sur les fnctins et tâches Une frmatin (un à deux jur) vus sera prpsée pur y parvenir. 2- La première fnctin est l accueil, phase critique dans tus les prcessus cmmunicatinnels et interactifs. La qualité de l accueil pèsera sur les cmprtements ultérieurs de l étudiant. Frum et currier électrnique snt les utils techniques d un accueil qui dit faire l bjet d une prcéduretype prpre à chaque équipe disciplinaire. Outre l accueil général effectué par chaque université, chaque tuteur devra avir élabré, à partir du dcument prpsé, sn dcument d accueil dans sn mdule. 3- L infrmatin : l étudiant s inscrit sur un dispsitif qui lui est en général peu familier. L infrmatin dit être à la fis cmplète et accessible. Au delà de l infrmatin générale sur les mdalités cncrètes de l enseignement du dcument d accueil, l infrmatin des étudiants dit être une des préccupatins de chaque tuteur. 4- La dynamisatin du grupe d apprenant : C est une des fnctins imprtantes qui facilitera le travail de chacun. La cmpsante sciale (la smme et la qualité des relatins nuées entre les étudiants) est seule capable de limiter le taux d abandn

9 9 (dnné en myenne à plus de 70% pur l enseignement à distance classique). On estime que sur les questins relatives aux cntenus du curs psées par les étudiants, si la dynamique du grupe est en place, plus de 50% vnt truver une répnse par les cmmunicatins entre étudiants. Outre les apprts métacgnitifs, c est autant de travail en mins pur le tuteur. - Laisser le frum/mdule uvert à des cmmunicatins autres que directement en rapprt avec la frmatin, laisser le «chat» à dispsitin des étudiants cmprtent des risques de dérapages. Mais une gestin intelligente de ces utils cllabratifs cntribuera à la cnstitutin d un réel grupe de dynamisatin et de sutien mutuel. - Accueillir sur le frum, pser des questins cllectives sur le frum est le premier myen pur essayer de lancer les échanges. Prpser des tâches à accmplir à plusieurs (y cmpris les premiers «devirs par currier électrnique» de chaque mdule) en est une autre. Un frum désert et silencieux est le premier indicateur d une dynamique de grupe absente et de difficultés ultérieures. Sn animatin dit cnstituer un des premiers bjectifs du tuteur. 5- La guidance : u «encadrement». Un cursus lng cmprte des étapes bligées. Le rappel méthdique de ces étapes et des myens de les maîtriser, les cnseils méthdlgiques disciplinaires, la facilitatin des parcurs snt une autre des fnctins imprtantes du tuteur. FAQ, liste de diffusin, currier électrnique, frum, quasiment tus les utils snt à utiliser dans ce but. 6- L assistance individualisée : le tuteur est à la dispsitin des étudiants chaque fis qu ils expriment une difficulté et qu utre le sutien technique, méthdlgique et disciplinaire, il dit puvir dans certains cas «débrder», encurager et sutenir, dans la limite bien entendu de ses cmpétences. En général ces demandes s effectuent par currier électrnique. Outre les répnses par currier, des séquences «tête à tête» de chat peuvent alrs être prpsées. 7- La remédiatin individualisée : Le tuteur a à sa dispsitin un suivi électrnique (tracking) restreint du parcurs de chaque étudiant. Il peut suivre les échanges sur le frum et repérer des difficultés individuelles. Il crrige les «devirs». Tutes ces infrmatins lui permettent de déceler d éventuelles difficultés individuelles et d y apprter des sutiens individualisés, ciblées et persnnalisés : - par currier électrnique, - en prpsant des séances de chat. Assistance individualisée cmme remédiatin snt à cncevir cmme une re-mise sur le bn chemin, devant abutir à des activités de l étudiant et nn pas cmme une cmmunicatin des «bnnes répnses». 8- Les «devirs» par currier électrnique : L évaluatin ne peut se cntenter de QCM. La cmpréhensin d un énncé, le chix d heuristiques apprpriées, le dérulement crrects de prcédures, le dévelppement et l argumentatin d une thèse,, tutes cmpétences nécessaires à un examen suppsent de l expressin écrite dans des frmes déterminées. Les «devirs» snt prpsés par les auteurs et divent vérifier l intégratin transversale des acquis et les capacités à réaliser des tâches cmplexes. L envi, la crrectin, l explitatin des devirs est une des tâches imprtantes du tuteur. On ne peut pas se cntenter du renvi du crrigé-type. Faut-il nter? Quels snt les bjectifs assignés à chaque devirs..? Il n y a pas de répnse unique et, pur chaque mdule, des prcédures cmmunes divent être déplyées, ntamment pur utiliser les «devirs» dans une lgique cllabrative et de dévelppement des capacités métacgnitives. 9- L améliratin des cntenus en-ligne: On sait que, même avec le meilleur prfessinnalisme, n n btiendra des cntenus de qualité irréprchable qu après qu ils aient turnés en situatin réelle et aient été amélirées sur 2 à 3 ans. Une des fnctins du tuteur est dans le suivi (quelles questins reviennent le plus suvent), le suivi statistique (myenne en perfrmance, en temps, dispersin, ) des activités et perfrmances des étudiants, dans l analyse des questinnaires de satisfactin, de manière à identifier le plus précisément pssibles les parties les plus

10 10 faibles du curs en-ligne et des prcédures de tutrat et, dans le rapprt de fin d année, prpser les améliratins nécessaires. Un séminaire annuel (1 jur) sera rganisé pur rganiser ces returs critiques. 10- Le relevé des activités: Les rganismes financeurs exigent un cmpte-rendu des activités qu ils financent. Le tuteur devra tenir un tableau de brd de ses activités cnfrmément au cahier des charges qui lui est remis. 11- Participer aux examens. Cette participatin est de deux rdres : - Prpser des épreuves d examen - Participer à la crrectin des cpies d examen des étudiants PEGASUS 12- Rédiger un rapprt synthétique. En fin de prmtin, le tuteur rédigera un rapprt synthétique récapitulant : - ses activités, - les résultats et ses appréciatins sur ses étudiants, - les incidents et défauts, - ses prpsitins d améliratin (de tus rdres). Ces fnctins, détaillées en tâches par diverses prcédures, n nt de sens que reliées au mdule «Méthdlgie du travail persnnel en-ligne», entrée de l apprenant dans le campus PEGASUS, articulé en 15 séquences : - Naviguer dans une leçn - Planifier sn cursus sur l année - Organiser le travail autur d une leçn en-ligne - Gérer le travail en-ligne et le travail hrs-ligne - Utiliser les mdalités cllabratives - Utiliser efficacement le tutrat - Rechercher les infrmatins - S aut-évaluer - Apprendre à apprendre - Que retenir d un texte? - Appréhender un texte - Appréhender un écrit - Organiser sn écrit Signalns encre que PEGASUS ffre un mdule de psitinnement préalable, permettant à tut impétrant de repérer ses atuts et ses faiblesses. Terminns enfin en relevant que la présence, les activités et la réactivité des tuteurs PEGASUS fnt l bjet de nrmes explicites. 7- EN CONCLUSION Les fnctins et charges du tutrat, dans un dispsitif FOAD en tut internet déculent de l analyse qui est faite des cmpsantes de l autnmie de l apprenant et des cmpétences métacgnitives. Le cncept-même de tutrat, en décalage à celui de l enseignant, nus amène à le définir cmme sutien, accmpagnement et stimulatin de cette autnmie. Ce qui signifie, avant tut, quelque chse de peu quantifiable et de difficilement frmalisable en terme de prcessus : l établissement d une relatin cnviviale et chaleureuse, et dnt la cnstructin dépendra avant tut, au delà du mntant des rémunératins des tuteurs, de la qualité du système, de la culture de l rganisme de frmatin et de sn ambiance. Passé cette explicitatin, les tâches d un tutrat snt relatives à : - l analyse des besins des publics, - le niveau d enseignement, - les rémunératins dispnibles, - la typlgie d envirnnement d apprentissage chisie : tut cllabratif, mixte, - la typlgie des FOAD internet : simples ressurces supplémentaires à des curs présentiels, dispsitifs mixtes de différents niveaux, tut à distance par internet. L enseignement et la frmatin snt des services. Dans ce cadre, les tuteurs sernt les principaux respnsables de la qualité du service qui sera perçue par l étudiant inscrit. La définitin de leurs fnctins et tâches, les prcédures les liant aux autres cmpsantes du dispsitif, les prcédures d améliratin permanente, snt dès lrs stratégiques, tut autant que la qualité de l ambiance, et la

11 11 puissance de la culture de l rganisme d enseignement et de frmatin. i Gallimard, cllectin Fli, 1991 JFA- TutFOAD 5 28/03/04 ii ii Twards a practice f autnmus systems. in Tward a practice f autnmus systems, édité par F.J. Varela & P. Burgine. MIT Press/Bradfrd Bks iii Mrin E.(1991), Intrductin à la pensée cmplexe, ESF, Paris iv Au delà des définitins existantes, il nus semble que la métacgnitin est cnstituée par la maîtrise des cmpétences nécessaires à l apprentissage en général, à l aut-apprentissage (assisté u nn) en particulier. Cmme le suligne l AQUOPS, «La métacgnitin est la cnnaissance et le cntrôle qu une persnne a sur elle-même et, plus spécifiquement, sur ses stratégies cgnitives», ml v Sur ce pint, A. GIORDAN et le mdèle allstérique, et «Apprendre, faut-il dépasser le cnstructivisme» str/th.app/th_app.html et str/apprendre.html vi «Le cncept d'infrmatin a des implicatins fndamentales en physique, bilgie, écnmie, plitique, philsphie, rbtique, etc. L'infrmatin est un cncept qui ne désigne pas une qualité simple mais une structure cmpsée, cmplexe et de nature bilgique, qui se distingue fndamentalement du signal physique et de l'énergie par un ensemble de prpriétés : - sn imprbabilité et sa discntinuité (saillance, différence, nuveauté) - la réductin de l'incertitude (sens, prévisin, représentatin, visibilité de l'invisible), - sn imperfectin qui exige une crrectin permanente (parer à l'imprévu, ajustement) un récepteur pur lequel elle fait sens (réactin cnditinnelle, mémire, cntexte, dialgue)». vii Mdélisatin des cnnaissances et des cmpétences, Gilbert Paquette, ISBN , Intrductin - «Par «cnnaissance», nus entendns le résultat de tute cnstructin mentale effectuée par un individu à partir d infrmatins u d autres stimuli.» «L apprentissage par un individu cnsiste à transfrmer des infrmatins en cnnaissances. ensuite l acquisitin de cnnaissances et de cmpétences nuvelles par l apprentissage, c est-à-dire la transfrmatin des infrmatins en cnnaissances par des persnnes, au myen d activités frmelles u infrmelles, empruntant une variété de frmes et de sutiens.» viii G. Paquette p. cité «Le dévelppement des cmpétences, c est-à-dire des habiletés génériques que peuvent exercer des persnnes sur les cnnaissances,», «les «habiletés», c està-dire les ensembles structurés d actins intellectuelles, d attitudes, de valeurs et de principes qui snt au cœur de la définitin des cmpétences.» ix Daniel Hameline Les bjectifs pédaggiques - 8ème éditin - ESF 90, définit les quatre règles de l ingénierie par bjectifs : "Pur qu une intentin pédaggique tende à devenir pératinnelle, 1- Sn cntenu dit puvir être énncé de la manière la mins équivque pssible. 2- Elle dit décrire une activité de l apprenant identifiable par un cmprtement univque. 3- Elle dit mentinner les cnditins dans lesquelles le cmprtement énncé dit se manifester. 4- Elle dit indiquer le niveau d exigence auquel l apprentissage est tenu de se situer et les critères qui servirnt à l évaluatin de cet apprentissage." x xi A. Girdan, «L'individu dit inventer du sens à partir de l'envirnnement qu il rencntre et en tenant cmpte de sn histire. Un prcessus de médiatin cmplexe est tujurs indispensable», «S apprprier un nuveau savir, c est tut autant évacuer des savirs peu adéquats, qu en élabrer d autres», xii «On apprend dnc à partir de ce que l'n sait u de ce que l'n crit déjà, et ces «précnceptins» exercent des cntraintes sur l acquisitin des cnnaissances nuvelles et sur la façn dnt n les cmprend.», Jacques Lautrey, «Purqui est-il parfis si difficile d apprendre?» xiii «le sens vient des liens cnstruits entre les savirs et nn pas de leur empilement. [ ] Apprendre, ce n est pas amasser, mais c est relier des ntins pur en cnstruire d autres plus abstraites.», Michel Develay cité par Jacques Tardif, «Intégrer les nuvelles technlgies de l infrmatin, quel cadre pédaggique?» ESF, 1998 xiv «L autnmie de l apprenant en questin», xv pser ses prpres bjectifs intermédiaires, ses étapes, s évaluer, et dnc faire émerger, rganiser et gérer des indicateurs xvi JC TABARY, (interventin au Cllque de Cerisy "L'autrganisatin", Seuil 1983) nte "C'est l'activité du sujet qui est mémrisée et nn le milieu qu'il rencntre ; cette activité est mémrisée cmme le système la perçit, nn cmme le ferait un bservateur extérieur. La fixatin des traces est rientée en très grande partie par la décisin du système". xvii Et pur ce faire, il a besins d une certaine distance. xviii «L encadrement des études à distance par des persnnes tutrices : qu en pensent les étudiants» Pierre Gagné, Jean Begin, Lise Laférrière, Pascale Leveille, Luise Prvencher, xix Citée par ALGORA : xx Les représentatins a priri et a psteriri du tutrat à distance, in : C Desmulins, P. Marquet, & D Buhineau (Eds). Envirnnements infrmatiques pur l apprentissage humain 2003., Avril 2003, xxi xxii Pur l'iso , le service est "le résultat généré par des activités à l'interface furnisseur/client et par des activités internes au furnisseur pur répndre aux besins du client".

12 12 xxiii PEGASUS est la préparatin tut en-ligne du Diplôme d Accès aux Etudes Universitaires (DAEU), équivalent baccalauréat, par un cnsrtium de 6 universités : Nice Sphia Antiplis (prteur du prjet), Antilles-Guyane, Haute-Alsace, Le Havre, Paris 13 et Tuln-Var, en partenariat avec le CNED. Début 2003 nt été uvertes l équivalent des 550 heures en curs présentiel du DAEU A (littéraire) : Français, Anglais, Allemand, Espagnl, Mathématiques, Histire, Gégraphie, Philsphie, Prtugais, Méthdlgie du travail en ligne en 14 mdules. En septembre 2004 sernt uverts l équivalent de 280 heures pur le DAEU B (scientifique) : Français, Mathématiques, Physique, Chimie, SVT, Prtugais 2, en 7 mdules ainsi que 2 mdules de pré-daeu réalisés par le CNED Tuluse. Au delà des DAEU, PEGASUS dévelppe en partenariat avec des universités étrangères et les Alliances Françaises, un campus numérique de Français Langue Etrangère cntextualisé en tutinternet.

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC»

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC» Objectifs du mdule 1 : «Cnceptin de dispsitifs de frmatin et scénaris pédaggiques recurant aux TIC» Ce mdule vise à amener l apprenant à cncevir et à gérer un dispsitif de frmatin recurant à divers scénaris

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

Gestion de projet de production dans le spectacle vivant

Gestion de projet de production dans le spectacle vivant Gestin de prjet de prductin dans le spectacle vivant Planifier, administrer, budgétiser : dnnez vie à vtre prjet! (réf. 401P) Intervenants Francis Richert Respnsable des musiques actuelles amplifiées au

Plus en détail

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL en lien avec la prcédure natinale «rganisatin des stages étudiants à l internatinal» (Cdificatin : PROC FO MO 01 V2) Objectifs du stage Ce stage est réalisé en 2 ème

Plus en détail

CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Loire

CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Loire CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Lire Enquête auprès des publics du SPRO Synthèse Décembre 2014 CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Lire Enquête auprès des publics du SPRO 6, rue Gurvand

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES... 1 II.

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

Grille pour l analyse ergonomique et pédagogique d un site Web

Grille pour l analyse ergonomique et pédagogique d un site Web Grille pur l analyse ergnmique et pédaggique d un site Web Significatin de l échelle : 1=pas du tut, 2=un peu, 3=suffisamment, 4=parfaitement, SO=Sans Objet Critères Analyse 1. Envirnnement cntexte du

Plus en détail

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN GUIDE pur la CONDUITE D ENTRETIEN - 1 - 1. La situatin d entretien L entretien s éligne des échanges spntanés que l n rencntre qutidiennement en situatin de travail. Une situatin finalisée à durée limitée

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Tulis et chargée de missin en écnmie et gestin ptin vente Sus le piltage de Christine Françis IEN Définir PFMP :.. Vus

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT

COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT Intrductin Seln Philippe Laurent, Président- chef d entreprise d Auvergne Nuveau Mnde, l bjet premier de l assciatin est d amélirer la perceptin

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Charte éditriale & éthique de Savirs solidaires en Santé à l usage des persnnes cntribuant à la platefrme interactive et cllabrative de l assciatin Assciatin Savirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Persnnes

Plus en détail

«MALLETTE DU DIRIGEANT» Programme de la formation

«MALLETTE DU DIRIGEANT» Programme de la formation «MALLETTE DU DIRIGEANT» Prgramme de la frmatin OBJECTIFS DE LA PRESTATION : Offrir aux chefs d entreprise les myens d effectuer un diagnstic de leur activité par des utils cncrets de mesures crrectives

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de cmpétitivité mndial Aérnautique, Espace, Systèmes embarqués Pôle de cmpétitivité Aerspace Valley Cahier des charges Définitin du FabSpace Innvatin Centre Cahier des Charges n 15-ADMIN-CS-265 AEROSPACE

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture Niveau : MASTER année Dmaine : Mentin : ALL Arts, Lettres, Langues Infrmatin Cmmunicatin Culture M2 Spécialité : Master 2 Recherche, «Cmmunicatin et médiatins» 120 ES Vlume hraire étudiant : 100 h 38 h

Plus en détail

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif Prgramme de surveillance : Dévelppement prfessinnel Dcument explicatif DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL Questinnaire d aut-inspectin«(qai) Plan d atteinte des standards (PAS) Plan de prise en charge du patient

Plus en détail

LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL, CA EXISTE!! REUNION DU 18 SEPTEMBRE 2014 A LA CCI CHERBOURG

LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL, CA EXISTE!! REUNION DU 18 SEPTEMBRE 2014 A LA CCI CHERBOURG LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL, CA EXISTE!! REUNION DU 18 SEPTEMBRE 2014 A LA CCI CHERBOURG FP FORMATION & COACHING Qui suis-je? Françise Plesse, 51 ans, diplômée en Sciences de l Educatin et Certifiée Master

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

3. Economie et société

3. Economie et société Guide méthdique type Banque Prfil E Catalgue des bjectifs de frmatin 3. Ecnmie et sciété Cmpétences-clés 3.1 Cmprendre le cntexte écnmique mndial et identifier les relatins existant entre l entreprise

Plus en détail

Communication pour le changement social

Communication pour le changement social INFORMATION TECHNIQUE ESSENTIELLE ASSISTANCE POUR TECHNIQUE L ELABORATION DES PROPOSITIONS Cmmunicatin pur le changement scial La cmmunicatin est un élément essentiel des effrts de préventin, de traitement

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI dévelpper Mes capacités SécuriSer mn avenir prfessinnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI Savir évluer dans sn empli u rebndir pur en retruver un Les réalités bservées auprès de nmbreux

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

Démarche Coaching Individuel

Démarche Coaching Individuel anma RECRUITMENT Tél. : 01 47 25 94 75 cntact@anma-recruitment.cm www.anma-recruitment.cm Démarche Caching Individuel 1 Ntre Visin du Caching LE COACHING est un accmpagnement sur mesure rienté résultats

Plus en détail

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation Les slutins de paie et de gestin du persnnel : du lgiciel à l extermalisatin Smmaire La gestin des ressurces humaines pur les PME 1. Intrductin 2. Le lgiciel 3. La paie manuelle 4. L expert cmptable 5.

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 :

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 : Observatire Réginal de la sciété de l infrmatin Démarche d'bservatin de la sciété de l'infrmatin en régin Prvence Alpes Côte d'azur Atelier thématique n 1 : Les PME de la Régin Prvence-Alpes-Côte d'azur

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

Conseils et astuces pour l organisation de séminaires et d ateliers

Conseils et astuces pour l organisation de séminaires et d ateliers Bîte à utils pur les Superviseurs de pratiques pédaggiques Cnseils et astuces pur l rganisatin de séminaires et d ateliers Des élèves-enseignants travaillent en petits grupes au curs d un séminaire C'est

Plus en détail

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15 Audits énergétiques Entreprises Règlementatin et perspectives Méthdlgie Février15 Présentatin générale Qui smmes-nus? Bureau d études techniques Energies renuvelables et Maitrise de l Energie Actinnariat

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 DE DESCRIPTION DE L EXISTANT Avant-prps : Le terme «infrastructure» cuvre les vlets suivants : 1. Vlet applicatif, bases de dnnées, plates-frmes infrmatiques 2. Vlets

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

La modélisation du risque de crédit dans le cas de portefeuilles «low default»

La modélisation du risque de crédit dans le cas de portefeuilles «low default» ARTICLE METHODOLOGIQUE La mdélisatin du risque de crédit dans le cas de prtefeuilles «lw default» Ex : financements dédiés aux cllectivités lcales et territriales, aux grands crprates, à une clientèle

Plus en détail

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER La Certificatin Administrateur Analyzer d AT Internet est cmpsée de la manière suivante : Un prgramme de frmatin sur 3,5 jurs Un examen de Certificatin Aussi bien

Plus en détail

CYBERLEARN COURS MOODLE. SUPPORT DE TRAVAIL Pour professeur-es et assistant-es d'enseignement

CYBERLEARN COURS MOODLE. SUPPORT DE TRAVAIL Pour professeur-es et assistant-es d'enseignement CENTRE e-learning HES-SO CYBERLEARN COURS MOODLE SUPPORT DE TRAVAIL Pur prfesseur-es et assistant-es d'enseignement Sndages et tests : rendez vs curs Mdle interactifs! HES-SO 2010 Team Cyberlearn Table

Plus en détail

ITIL V3. Les principes de la conception des services

ITIL V3. Les principes de la conception des services ITIL V3 Les principes de la cnceptin des services Créatin : janvier 2008 Mise à jur : janvier 2010 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

PROGRAMME BACHELOR Marketing en 3 ans

PROGRAMME BACHELOR Marketing en 3 ans Spécialisatins : PROGRAMME BACHELOR Marketing en 3 ans Marketing et Cmmunicatin événementielle, Marketing et Cmmunicatin des entreprises, Marketing Internatinal, Webmarketing, Marketing du Turisme de lisirs,

Plus en détail

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC»

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC» Prjet «Pur une Eurpe sciale, apprenns la MOC» Synthèse des échanges du cllectif cityen Plusieurs réunins nt eu lieu, entre juillet 2009 et juin 2010 en régin Nrd Pas de Calais, autur du prjet «Pur une

Plus en détail

Module 10 : Résumé Planification financière

Module 10 : Résumé Planification financière Mdule 10 : Résumé Planificatin financière Ce mdule examine les principaux éléments du prcessus de planificatin financière et évalue les bjectifs et les avantages de la planificatin financière. Vus apprenez

Plus en détail

Pour l étude d un logiciel documentaire : o Mener une réflexion technique sur les ressources d un logiciel documentaire : Caractériser le logiciel

Pour l étude d un logiciel documentaire : o Mener une réflexion technique sur les ressources d un logiciel documentaire : Caractériser le logiciel IDENTIFICATION Intitulé de l Unité de frmatin : Biblithécaire - Frmatin Niveau d études : C & D technique et prfessinnelle Intitulé du curs : Infrmatique Réseaux Gestin Nmbre de crédits ECTS : dcumentaire

Plus en détail

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1-

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION DES TÂCHES DE L ENSEIGNANT-COLLABORATEUR DANS LES COURS EN LIGNE Directin de l apprentissage électrnique et des technlgies Ministère de l Éducatin Mdifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION

Plus en détail

ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER

ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER Sessin Interentreprises «Cnstruire et négcier l accrd d entreprise Frmatin & GPEC» - suite Réfrme FPC 5 mars ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER «METTRE EN PLACE UN ACCORD D'ENTREPRISE FORMATION/COMPETENCES»

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

GENERALITES SUR LA REPRISE D ENTREPRISE

GENERALITES SUR LA REPRISE D ENTREPRISE GENERALITES SUR LA REPRISE D ENTREPRISE Parce qu'elle est une chance pur l'écnmie française, la reprise tient une place essentielle sur les plans micr et macrécnmique. Bien utilisée, elle est une méthde

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 Suivant les bjectifs du Réseau des femmes parlementaires des Amériques, les prirités d actin de la présidente du Réseau et les

Plus en détail

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Dmaine ministériel : Drit, Ecnmie, Gestin Mentin : Science plitique Spécialité

Plus en détail

Cahier des charges «Accès à la formation»

Cahier des charges «Accès à la formation» dernière mise à jur décembre 2014 Uni-Est, le PLIE - Appel à prjets 2015 relatif à la subventin glbale FSE 2014-2020 - Frmatin - Cahier des charges «Accès à la frmatin» Cf. Nte de cadrage PLIE pur l année

Plus en détail

Comment se présente le système?

Comment se présente le système? Mise en place d!une plitique de cntrôle de gestin au sein de d!un Etablissement public. L!exemple de l!etablissement public de la prte Drée Cité natinale de l'histire de l'immigratin. La bnne gestin d

Plus en détail

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE MANAGER INTERMEDIAIRE GESTION DE PROJET GESTION DES ORGANISATIONS RH ET DROIT SOCIAL QSE MANAGEMENT ET COMMUNICATION AMELIORATION CONTINUE GESTION DE PRODUCTION Séminaire d accueil (0,5 jur) Gestin des

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS NOTE: Les mniteurs qui suivent la frmatin de mise à niveau et de mise à niveau à distance ne snt pas tenus de remplir

Plus en détail

S ENTRAINER A LA NEGOCIATION COMMERCIALE Atelier pratique : S entraîner à l entretien de vente 2 jours 14 heures

S ENTRAINER A LA NEGOCIATION COMMERCIALE Atelier pratique : S entraîner à l entretien de vente 2 jours 14 heures PUBLIC Cmmerciaux faisant de la vente en face-à-face et suhaitant dévelpper leurs cmpétences. CONDITIONS D ADMISSION Avir suivi le stage Maîtriser les techniques de vente u avir une expérience de la vente.

Plus en détail

Produit 9 - Accord de partenariat (n OPIR/2010/Fr-Cat)

Produit 9 - Accord de partenariat (n OPIR/2010/Fr-Cat) Prduit 9 - Accrd de partenariat (n OPIR/2010/Fr-Cat) Ce prjet a été financé avec le sutien de la Cmmissin eurpéenne. Cette publicatin n engage que sn auteur et la Cmmissin n est pas respnsable de l usage

Plus en détail

Compte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00

Compte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00 Grupe de Réflexin et d Actin sur l Adaptatin au Changement Climatique (GRAACC) Cmpte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00 A l hôtel Campanile 4 rue Mrtier, Lyn 3 ème Dans le

Plus en détail

!Ref.!du!stage!:!1400!

!Ref.!du!stage!:!1400! Page 1 sur 8! Diagnstic et cmmunicatin technique!ref.!du!stage!:!1400!! Inter!:!! Intra!:!B!&!C!! Mts clés : prcess, capteurs, technlgie, autmatisme, électrtechnique, mécanique, pneumatique, réglages,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

ITIL V3. Les cinq axes de la conception des services

ITIL V3. Les cinq axes de la conception des services ITIL V3 Les cinq axes de la cnceptin des services Créatin : juillet 2011 Mise à jur : juillet 2011 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

1. EXPOSE DE LA SITUATION STRATEGIQUE

1. EXPOSE DE LA SITUATION STRATEGIQUE 1. EXPOSE DE LA SITUATION STRATEGIQUE FIDUCIAIRE SUISSE VA DE L AVANT - Organisatin clarifiée - Bases mdernes: frmatin et perfectinnement prfessinnel - Centres de cmpétences: instituts, OAR, Cmité central

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

Appel A Projets du C2TR Note de présentation

Appel A Projets du C2TR Note de présentation Appel A Prjets du C2TR Nte de présentatin PREAMBULE Le prjet C2TR est né de la vlnté de la Régin Picardie et de l Etat de créer, à partir des besins exprimés par un industriel, AEROLIA, une plate-frme

Plus en détail

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014 Questinnaire aux Scp de la cmmunicatin préalablement au Cngrès des 10 et 11 avril 2014 Le 5 nvembre 2013, la fédératin des Scp de la cmmunicatin a demandé par curriel aux cpératives adhérentes de remplir

Plus en détail

PURE DIGITAL. Catalogue de formations 100% Digitales. Programme 2013. Nous contacter : fred@lamoulie.com

PURE DIGITAL. Catalogue de formations 100% Digitales. Programme 2013. Nous contacter : fred@lamoulie.com PURE DIGITAL Catalgue de frmatins 100% Digitales Prgramme 2013 Nus cntacter : fred@lamulie.cm Fred Lamulie \ ingénieur digital marketing \ DIGITAL T G Cabinet Cnseil en Digital Marketing 9, rue Biscarra,

Plus en détail

Fou de la pub. Guide. ou pub de fou! Situation d apprentissage et d évaluation

Fou de la pub. Guide. ou pub de fou! Situation d apprentissage et d évaluation 2 e cycle du secndaire OPTIONS Arts plastiques u Arts plastiques et multimédia Fu de la pub u pub de fu! Guide SAÉ rédigée par Lyne Melche pur le - 1 - Titre : Fu de la pub u pub de fu! Cycle : 2 e cycle

Plus en détail

Document 10. Leadership du 21e siècle dans le Scoutisme

Document 10. Leadership du 21e siècle dans le Scoutisme Dcument 10 Leadership du 21e siècle dans le Scutisme Table des matières LEADERSHIP DU 21 e SIECLE DANS LE SCOUTISME 1 Résumé des activités du triennat 1 Dcument de réflexin (descriptin cmplète en page

Plus en détail

SYNTHESE MANAGEMENT L accompagnement du Dirigeant

SYNTHESE MANAGEMENT L accompagnement du Dirigeant SYNTHESE MANAGEMENT L accmpagnement du Dirigeant Auvergne Rhône Alpes Prvence Alpes Côte d Azur Résidence MER & SOLEIL Les Chazalets 713 Avenue de Prvence 43430 LES VASTRES 83600 FREJUS Siret 39950902500033

Plus en détail

LA FONCTION ET SON CONTEXTE

LA FONCTION ET SON CONTEXTE Prfil de fnctin : Analyste-prgrammeur LA FONCTION ET SON CONTEXTE Intitulé de la fnctin Analyste-prgrammeur Grade : analyste-prgrammeur Rang : 100/4i Département auquel se rattache la fnctin : Dévelppement

Plus en détail

Devoirs scolaires et autonomie: le rôle des parents

Devoirs scolaires et autonomie: le rôle des parents Devirs sclaires et autnmie: le rôle des parents Atelier-débat rganisé par les parents d élèves du cllège Paul Langevin Animée par Nathalie Gurslas Bgren Les devirs & les parents Les devirs snt un myen

Plus en détail

FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE

FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE Frmatin «Référent Energie» PACK 1 : «Efficacité énergétique liée au prcess» PACK 2 : «Efficacité énergétique liée au bâti» 4 Jurs 3 Jurs 3 Jurs PACK 3 : «Efficacité

Plus en détail

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs Dssier de Presse 1 ier guide Interactif pur créateurs et entrepreneurs «Une applicatin innvante accmpagnée par les leaders du marché» www.e-parcurs.fr (Micrsft, Gan Assurances, Cegid, Accr Services France,

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

Assistant technique international en appui institutionnel dans le secteur de l hydraulique SENEGAL

Assistant technique international en appui institutionnel dans le secteur de l hydraulique SENEGAL Agence belge de dévelppement, la CTB mbilise ses ressurces et sn expertise pur éliminer la pauvreté dans le mnde. Cntribuant aux effrts de la Cmmunauté internatinale, la CTB agit pur une sciété qui dnne

Plus en détail

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance Directin de la jeunesse, de l éducatin ppulaire et de la vie assciative Missin d animatin du Fnds d expérimentatins pur la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR «FACULTE

Plus en détail

DEFINIR UN PLAN D ACTION E-MARKETING

DEFINIR UN PLAN D ACTION E-MARKETING DEFINIR UN PLAN D ACTION E-MARKETING L OBJECTIF DE LA FORMATION : Définir un plan d actin marketing sur le digital Maîtriser la phase d audit et de définitin des bjectifs Mettre en place un plan de visibilité

Plus en détail

Programme de formation Professionnelle pour l obtention du certificat professionnel de Coach Praticien

Programme de formation Professionnelle pour l obtention du certificat professionnel de Coach Praticien Prgramme de frmatin Prfessinnelle pur l btentin du certificat prfessinnel de Cach Praticien Présentatin de la frmatin Vus décidez de devenir cach. C'est un métier, c'est une discipline : il vus faut en

Plus en détail

Synthèse des travaux de l association Pasc@line. Réflexions sur les bonnes pratiques en matière de Pédagogie et TIC

Synthèse des travaux de l association Pasc@line. Réflexions sur les bonnes pratiques en matière de Pédagogie et TIC Avril 2012 Synthèse des travaux de l assciatin Pasc@line Réflexins sur les bnnes pratiques en matière de Pédaggie et TIC A. Préambule Le travail mené par la Cmmissin Pédaggie et TIC de lpasc@line avait

Plus en détail

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL REFERENCES JURIDIQUES : - Règlement (CE) N 1998/2006 de la cmmissin eurpéenne en date du 15 décembre 2006 cncernant les aides de minimis - Règlement (CE) n 1535/2007

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine Public Disclsure Authrized N. 131 janvier 2000 Public Disclsure Authrized Public Disclsure Authrized Réhabilitatin des institutins financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

Contribution au groupe de travail Rénovation des logements : du diagnostic à l usage. Créons ensemble la «carte vitale du logement»

Contribution au groupe de travail Rénovation des logements : du diagnostic à l usage. Créons ensemble la «carte vitale du logement» Siège scial 12, rue des Crdelières 75013 PARIS T: 01 53 91 03 03 F: 01 53 91 04 44 citemetrie@citemetrie.fr S.A.R.L. au capital de 14 300 Siret n 350 662 862 00043 Cde NAF 7112B Cntributin au grupe de

Plus en détail