Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque"

Transcription

1 LE RÔLE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Cntenu Nminatin du directeur général Le rôle de cnseiller auprès des administrateurs Le rôle de gestinnaire Le directeur général et le service de biblithèque Relatins entre le directeur général et la municipalité Relatins entre le directeur général et la cmmunauté Le rôle de secrétaire/trésrier du cnseil de biblithèque Administratin 9 1

2 La respnsabilité de gérer les activités de la biblithèque au nm du cnseil de biblithèque revient au directeur général (DG). La Li de 1984 sur les biblithèques publiques, L.R.O. 1990, chapitre P/44* dit: «Le cnseil nmme un directeur général qui surveille et dirige les activités de la biblithèque publique et sn persnnel, qui assiste à tutes les réunins du cnseil et qui exerce les autres puvirs et fnctins que le cnseil lui cnfère.» Paragraphe 15(2) * Il s agit du titre fficiel de la nuvelle impressin de la Li dispnible en janvier Le cntenu est identique à la Li de 1984 sur les biblithèques publiques. NOMINATION DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Une des principales respnsabilités du cnseil de biblithèque cnsiste à nmmer un directeur général. Le cnseil de biblithèque est chargé d embaucher, d évaluer et de cngédier, au besin, le directeur général. Il est imprtant de se suvenir que le cnseil de biblithèque est l emplyeur et le DG est l emplyé. Lrsque le cnseil de biblithèque veut nmmer le biblithécaire en chef directeur général, il dit faire adpter un règlement. Une fis ce règlement adpté, les nminatins futures au pste de directeur général se fnt par une mtin du cnseil de biblithèque. 2

3 (Exemple 1: Règlement du cnseil de biblithèque pur créer le pste de directeur général) Le cnseil de biblithèque peut cnsacrer beaucup de temps et de travail à l élabratin des plitiques et des plans pur la biblithèque, mais c est le directeur général qui, en fin de cmpte, dit s assurer que ces plitiques et plans sient mis en euvre. Il est dnc très imprtant que le cnseil de biblithèque chisisse la meilleure persnne dispnible pur ccuper le pste de directeur général. Lrsque le cnseil de biblithèque décide d embaucher un directeur général, il dit déterminer les qualificatins et les cmpétences qui snt nécessaires pur ccuper ce pste. Le cnseil de biblithèque peut utiliser la liste suivante cmme guide en ce qui a trait aux cmpétences essentielles à un directeur général efficace. 1. Cmpétences administratives dans les dmaines suivants: cmmunicatins, leadership, planificatin et évaluatin, ressurces humaines, finances, gestin et relatins publiques, cnnaissance des structures plitiques et législatives se rapprtant à la biblithèque. 2. Cmpétences dans le dmaine de la biblithécnmie (p.ex.: prêt, rganisatin des cllectins, dévelppement des cllectins, service de référence et d infrmatin, activités d animatin, acquisitins, catalgage, traitement et cnnaissance de l infrmatique dcumentaire). 3. Cnnaissance des intérêts et des besins de la cmmunauté, et en particulier cnnaissance des autres rganismes et des services qu ils ffrent (p. ex.: écles, églises, rganismes de services, jurnaux, théâtres, clubs et principales entreprises). Cnnaissance des dnnées démgraphiques se rapprtant à la cmmunauté (p. ex.: grupes d âge, répartitin seln le sexe, frmatin, ccupatins, langues) et participatin à la vie cmmunautaire. 4. Initiative et débruillardise pur truver des manières de faire avancer les chses, de résudre les difficultés, d btenir des résultats et de truver des slutins innvatrices aux prblèmes difficiles. Le cnseil de biblithèque au cmplet, u un cmité de sélectin du cnseil de biblithèque, dit rédiger l annnce pur le pste de directeur général et veiller à ce qu n ait une descriptin de pste à jur. 3

4 (Exemple 2: Annnce pur le pste de directeur général) Le cnseil de biblithèque détermine les cnditins de travail du directeur général. Ces cnditins de travail divent cmprendre une descriptin de pste et les renseignements suivants: hraire de travail, salaire, avantages sciaux et prcessus d évaluatin. La sectin du Guide intitulée Administrain 4: Les ressurces humaines peut servir de guide. Descriptin de pste La descriptin de pste dit énncer en détail les respnsabilités du directeur général et préciser à qui le DG rendra des cmptes. Les tâches divent être clairement énumérées. (Exemple 3: Descriptin de pste du directeur général) Hraire de travail L hraire de travail dit crrespndre aux respnsabilités rattachées au pste de directeur général. L hraire régulier dit inclure la présence aux réunins du cnseil de biblithèque et du Service des biblithèques de l Ontari (SBO) et la participatin aux activités cmmunautaires, ateliers et cngrès pertinents. Salaire et avantages sciaux Obtenir et cnserver les services d une persnne qualifiée est un des meilleurs investissements que peut faire la biblithèque. On devrait ffrir le meilleur salaire et les meilleurs avantages sciaux pssible. Le cnseil de biblithèque d une petite biblithèque dit également être prêt à ffrir d autres incitatins telles que du sutien pur la frmatin et la pssibilité de participer aux activités reliées à la prfessin (p. ex.: EXCEL, ateliers du SBO, assciatins prfessinnelles). Prcessus d'évaluatin Il est dans l intérêt à la fis du cnseil de biblithèque et du directeur général de veiller à ce qu une évaluatin écrite du rendement du directeur général sit effectuée annuellement et cnservée dans sn dssier. Le cnseil de biblithèque est respnsable d effectuer cette évaluatin. Celle-ci dnne l ccasin au cnseil de biblithèque et au directeur général d examiner le rendement de ce dernier et d établir des bjectifs précis pur l année à venir. 4

5 Cnseil municipal. crée par règlement, une biblithèque publique. nmme un cnseil d administratin. attribue le budget Les dmaines clés de respnsabilité Le public (les électeurs) Guvernement prvincial. adpte une Li sur les biblithèques publiques. ffre des subventins additinnelles. ffre un sutien additinnel par l intermédiaire du Service des biblithèques de l Ontari Le cnseil de biblithèque. élabre et appruve les plitiques; planifie. assure un financement adéquat. furnit des installatins apprpriées. embauche un DG. fait la prmtin de la biblithèque Le directeur général A titre de cnseiller auprès des administrateurs: 1. recmmande des plitiques, planifie; 2. élabre les budgets préliminaires et les rapprts fficiels; 3. ccupe le pste de secrétaire/trésrier. A titre de directeur de la biblithèque: 4. met en euvre les plitiques et les directives du cnseil de biblithèque; 5. dirige les prgrammes et les services; 6. dépense les smmes alluées; 7. dirige et supervise tus les emplyés; 8. favrise de bnnes relatins publiques. Le persnnel. se cnfrme aux prcédures établies. ffre les activités et les services Le public (la clientèle) Les décisins du cnseil d administratin de la biblithèque sernt judicieuses à cnditin que ce dernier cmprenne bien les dssiers présentés et pssède les renseignements exacts et des exemples précis. Le rôle du directeur général cmme surce privilégiée d infrmatin est essentiel. Le directeur général dit furnir l infrmatin et également recmmander des façns de prcéder réalisables. LE RÔLE DE CONSEILLER AUPRÈS DES ADMINISTRATEURS 5

6 Par exemple, la planificatin cnstitue un des principaux rôles du cnseil de biblithèque. Pur planifier efficacement, il faut effectuer une analyse des besins de la cmmunauté. Le cnseil de biblithèque dit élabrer des buts et bjectifs pur la biblithèque et frmuler un plan pur réaliser ces buts. Le directeur général dit participer à ce prcessus, aider à élabrer les buts et bjectifs, et recmmander les plitiques qui sernt nécessaires pur mettre en euvre les plans relatifs au service de biblithèque. Pur que le directeur général puisse efficacement ffrir ce sutien, il lui faudra bien cnnaître les dévelppements et les tendances dans les dmaines suivants*: les préccupatins de la cmmunauté; le milieu plitique lcal; les lis pertinentes; les nrmes de biblithèque; les prirités du service; la technlgie; les techniques administratives. * On peut btenir la plupart de ces renseignements en s adressant au ministère de la Culture, du Turisme et des Lisirs, à un bureau du Service des biblithèques de l Ontari, au bureau municipal u auprès de ses cllègues. Lrsqu un changement imprtant est requis au niveau des plitiques u du service, le directeur général rédige un curt rapprt u «prpsitin de service» qu il présente au cnseil de biblithèque. Cette prpsitin peut cmprendre les sectins suivantes: intrductin; situatin actuelle; analyse; slutins pssibles; cnséquences financières; recmmandatins. La prpsitin devrait tenir cmpte des éléments suivants: la situatin particulière de la cmmunauté; les nrmes établies qui snt déja en place; les services fferts dans les installatins avisinantes; le sutien du réseau des biblithèques. Vici un exemple d une prpsitin de service faite pur dnner suite à une situatin survenue à la ville de Trillium. 6

7 Biblithèque publique de Trillium Prpsitin de service 15 septembre 1992 Intrductin La ppulatin de la ville de Trillium a augmentée de façn significative dernièrement à cause de l uverture d une usine de transfrmatin du bis. Cette augmentatin de la ppulatin a amené une augmentatin de la demande cncernant le service de biblithèque. Cmme la cmpagnie-mère de l usine est nrvégienne, plusieurs des nuveaux résidents snt des Canadiens qui parlent le nrvégien. Les vingt nuvelles familles nt fait de nmbreuses demandes pur des dcuments en langue nrvégienne. Situatin actuelle La biblithèque publique de Trillium ne pssède aucun dcument en langue nrvégienne. Certains dcuments nt été empruntés par le biais du service multilingue du SBO. Aucun membre du persnnel ne parle nrvégien. Aucune biblithèque u écle avisinante ne pssède de dcuments dans cette langue. La plitique fficielle de la biblithèque publique de Trillium cnsiste à ffrir des services à tutes les cmpsantes de la cmmunauté. Les cadres de la cmpagnie nt ffert leur aide pur chisir des dcuments pertinents et plusieurs nt également prpsé leurs services pur aider le persnnel à catalguer et à traiter les dcuments. Analyse La demande actuelle, la plitique établie et le fait que les nuveaux résidents semblent installés à lng terme dans ntre ville amènent à penser que la biblithèque publique de Trillium devra ffrir dans un délai raisnnable des services de biblithèque à ces nuvelles familles en leur furnissant des dcuments en langue nrvégienne dans le cadre de ntre plan cntinu de dévelppement des cllectins. Slutins pssibles 1. Dépendre entièrement du SBO et du Bibliservice multilingue pur ffrir les dcuments demandés. 2. Dévelpper une cllectin de base de dcuments en langue nrvégienne. 3. Une cmbinaisn des slutins 1 et Reprter la décisin jusqu à la prchaine année financière. 7

8 Cnséquences financières Le cût estimé d une cllectin de base s élève à 2000,00 $. Le budget actuel allué aux dcuments a été attribué et il ne prévit pas l achat de dcuments additinnels. Il n y a pas de subventin de prjet prévu pur ces cas. La nuvelle usine a cntribué de manière significative à l assiette fiscale de la municipalité; le cnseil municipal purrait dnc répndre favrablement à une demande de fnds additinnels pur augmenter ntre cllectin de dcuments en langue nrvégienne. Recmmandatin Il faudrait dévelpper une cllectin lcale de dcuments en langue nrvégienne. Au départ, le Bibliservice multilingue purrait servir à créer une telle cllectin de dcuments en langue nrvégienne. Cette année, le dévelppement de ntre prpre cllectin purrait être subventinnée: en acceptant l ffre des cadres de la cmpagnie; en s adressant à la directin de la cmpagnie pur un dn; en demandant à la municipalité des fnds additinnels qui cnstitueraient un fnds d investissement uniques dans le budget de cette année. Une fis que la cllectin aura été mise sur pied, les ajuts habituels à cette cllectin sernt inclus dans le budget de fnctinnement annuel de la biblithèque. Le DG a furni tus les renseignements nécessaires au cnseil de biblithèque et les a présentés adéquatement; c est maintenant au cnseil de biblithèque de décider s il ffrira ce service u nn. Lrsqu n veut effectuer des changements au niveau du budget u des plitiques, il faut l apprbatin du cnseil de biblithèque. Les directives relatives à ces questins snt transmises au directeur général par l intermédiaire de mtins adptées par le cnseil de biblithèque et inscrites au prcès-verbal. Bien que la cnsultatin préliminaire avec le président u d autres membres du cnseil de biblithèque puisse être utile, c est le cnseil de biblithèque au cmplet qui pssède l autrité pur prendre ce genre de décisins. 8

9 Le cnseil de biblithèque est indirectement respnsable de la gestin de la biblithèque puisqu il adpte les plitiques, les plans et le budget, et qu il embauche le DG. Le directeur général assume l entière respnsabilité de gérer la biblithèque cnfrmément aux plitiques, aux plans et au budget mis en place par le cnseil de biblithèque. LE RÔLE DE GESTIONNAIRE Le persnnel Le cnseil de biblithèque embauche le directeur général, mais c est ce dernier qui est chargé d embaucher, de frmer, d évaluer et, au besin, de cngédier tus les autres membres du persnnel. Les relatins entre les membres du cnseil de biblithèque et les emplyés de la biblithèque représentent une questin délicate. Les membres du cnseil de biblithèque divent certainement mntrer un intérêt crdial et amical envers le persnnel. Cependant, les emplyés et les membres au cnseil d'administratin divent tus deux réaliser que, du pint de vue administratif, le cntact fficiel entre le cnseil de biblithèque et le persnnel dit se faire par l intermédiaire du directeur général. Tute exceptin à cette règle dit être ntée dans la plitique relative au persnnel. Le directeur général décide du nmbre d emplyés jugé nécessaire pur ffrir le meilleur service pssible et recmmande au cnseil de biblithèque les changements à apprter au niveau des affectatins du persnnel et du financement nécessaire. Le DG dit analyser le travail qui dit être accmpli et répartir les tâches parmi sn persnnel; cette analyse est essentielle parce qu elle furnit un prcessus d évaluatin du service existant et un instrument privilégié de planificatin pur le futur. De plus, le DG détermine les qualificatins requises des emplyés pur effectuer leur travail. Les facteurs qui divent être cnsidérés incluent le nmbre d emplyés, la frmatin requise, ainsi que les fnctins rattachées à chaque pste. 9

10 Facteurs à cnsidérer cncernant les besins en persnnel Heures d uverture Par exemple, dans une très petite biblithèque ne cmptant qu un seul emplyé, il faudra embaucher quelqu un pur le remplacer durant l heure des repas lrsque la biblithèque est uverte tute la jurnée. Pur les sirées et les fins de semaine, un emplyé ayant de l expérience avec les enfants serait un atut pur la biblithèque. Prêt Le nmbre d emplyés devrait augmenter lrsque le nmbre de prêts augmente. En divisant le nmbre de prêts hebdmadaires par le nmbre d heures travaillées par le persnnel, n btient un indicateur de l achalandage du cmptir du prêt; cet achalandage est directement relié au travail qui dit être effectué «derrière» le cmptir. Nmbre de dcuments dans la cllectin Gérer les cllectins de livres et de péridiques dans une biblithèque cntenant titres prend plus de temps que lrsqu n a une cllectin de 5000 titres. Il faut aussi tenir cmpte du nmbre des acquisitins. Si n augmente le budget allué aux dcuments u si n reçit une subventin spéciale de 2000,00 $ pur acheter des livres en langue nrvégienne, n ffrira un meilleur service mais il y aura également une surcharge de travail. Tendances et changements au sein de la cmmunauté Par exemple, la créatin d un nuveau quartier u l arrivée d une nuvelle entreprise amènera une augmentatin de la ppulatin. La cnstructin d une écle secndaire réginale u l agrandissement d une usine ccasinnera habituellement un surplus de travail pur les emplyés de la biblithèque. Services et activités Il faut beaucup de temps pur planifier et mettre en euvre des activités pur les enfants, ffrir des services de référence de qualité et présenter des activités d animatin. Lrsqu n ajute un nuveau service u une nuvelle activité, il faut suvent augmenter le nmbre d emplyés. Les activités d animatin, et surtut la préparatin de ces activités, exigent du temps et de l expérience de la part des emplyés. 10

11 Salaires Le directeur général dit vir à ce que les emplyés reçivent le meilleur salaire pssible et à ce que ces salaires sient mdifiés pur crrespndre à tut changement au niveau des respnsabilités u à tute frmatin prfessinnelle suivie. Le cnseil de biblithèque détermine le mntant ttal qui sera cnsacré aux salaires dans le budget, mais c est le directeur général qui recmmande les échelles salariales des emplyés. Le directeur général est respnsable de frmer et de superviser le persnnel. Le DG dit veiller à ce que les hraires de travail et les tâches sient bien répartis. L évaluatin du rendement de chaque emplyé dit se faire tus les ans. Le DG est aussi chargé de recmmander et d élabrer des prcédures relatives au persnnel. Les plitiques relatives au persnnel snt cependant la respnsabilité du cnseil de biblithèque. On traite en détail de ces plitiques et prcédures dans la sectin du Guide intitulée Les ressurces humaines. Questins financières Le directeur général est chargé de l élabratin du budget cnfrmément à la prcédure administrative habituelle. Le budget est élabré en cnsultatin avec le cnseil de biblithèque et avec l aide du persnnel. Le cnseil de biblithèque dit appruver le budget puis le présenter au cnseil municipal. Cette présentatin du budget au cnseil municipal peut être faite par le président du cnseil de biblithèque, le directeur général u le président du cmité des finances, s il y a lieu. Tutefis la présence du directeur général est suhaitable afin de répndre aux questins des membres du cnseil municipal. Le DG dit dépenser les fnds tel que prévu au budget. Il dit cnserver un registre de tus les revenus et de tutes les dépenses. Pur tutes les questins d rdre financier, le directeur général peut déléguer certaines tâches, mais il demeure la persnne respnsable en tut temps. 11

12 Rapprt du directeur général Le directeur général est respnsable des activités de la biblithèque et il dit en rendre cmpte au cnseil de biblithèque. La présentatin de rapprts permet au directeur général de mntrer qu il s est acquitté de ses respnsabilités dans tus les dmaines d activité de la biblithèque. Un rapprt écrit permet au directeur général de rapprter ses réalisatins administratives et de suligner les activités de la biblithèque. Une fis que le rapprt a été reçu par le cnseil de biblithèque et inscrit au prcès-verbal, il devient un dcument fficiel de la biblithèque. Le rapprt devrait cntenir des renseignements pertinents tels que: les statistiques de prêt, le nmbre d abnnements, les changements imprtants cncernant le fnds de biblithèque, les subventins spéciales reçues, les activités des administrateurs et du persnnel, les changements de persnnel et les réunins auxquelles le DG a assisté au nm de la biblithèque. Le rapprt devrait permettre de relier ces éléments d infrmatin entre eux puis de les rattacher aux buts et bjectifs plus glbaux de la biblithèque. Il peut être utile de rédiger le rapprt en différentes sectins en se servant de titres tels que réalisatins, réunins imprtantes, ateliers/cngrès, activités à venir et préccupatins. (Exemple 4: Rapprt mensuel du directeur général) Pur être efficace dans la prestatin des services de biblithèque, le directeur général dit puvir délimiter les tâches en se basant sur les buts fixés par le cnseil de biblithèque; il dit suivre tutes les étapes du prcessus administratif suivant: Fixer les buts Délimiter les tâches Mettre en euvre Effectuer le suivi Évaluer Rapprter 12

13 Par exemple, présumns que le cnseil de la biblithèque publique de Trillium a accepté la recmmandatin du directeur général et décidé d ffrir des dcuments en langue nrvégienne. Le cnseil de biblithèque a adpté la mtin suivante qui fixe un but précis: «Dévelpper une cllectin de base de dcuments en langue nrvégienne en demeurant dans les limites du budget allué précisément à cette fin; cette cllectin sera bien rganisée et accessible, et elle crrespndra aux besins de la clientèle nrvégienne.» LE DIRECTEUR GÉNÉRAL ET LE SERVICE DE BIBLIOTHÈQUE Pur ffrir le service de manière efficace, le directeur général prcédera en suivant les étapes suivantes: 1. Délimiter les tâches Rédiger une prcédure pur le chix, l acquisitin, le catalgage, le traitement et le prêt de ces dcuments. 2. Mettre en euvre Assigner les respnsabilités et frmer le persnnel de manière apprpriée. 3. Effectuer le suivi Superviser le persnnel tut au lng du prcessus. Examiner l efficacité des prcédures. Examiner l efficacité du prgramme en cmpilant des dnnées sur le nmbre de prêts et l utilisatin sur place des dcuments en langue nrvégienne. Nter les demandes et les cmmentaires des usagers. 4. Évaluer Se servir des renseignements btenus lrs du suivi et cmparer le résultat au but riginal. Utiliser ces renseignements pur déterminer si le but riginal a été atteint et si le service est ffert de la manière la plus efficace pssible. 5. Rapprter Rassembler tutes les dnnées et rédiger un rapprt destiné au cnseil de biblithèque. On peut alrs, suite à l'analyse des résultats avir à mdifier les buts et bjectifs u à en élabrer des nuveaux. Le cycle recmmence ensuite. 13

14 Dans les très petites biblithèques, le directeur général dit suvent accmplir d autres tâches cmme la référence et le prêt, par exemple; les aspects de gestin et de planificatin assciés au pste de DG snt cependants essentiels si n veut que la biblithèque crisse au rythme de la cmmunauté et ffre un service pertinent. On dit avir un nmbre suffisant d emplyés pur permettre au DG de s acquitter de tutes les tâches administratives qui lui reviennent et/u qui lui snt assignées par le cnseil de biblithèque. Lrsque le directeur général et l administratin municipale nt des relatins de travail harmnieuses, les affaires impliquant la biblithèque et la municipalité fnctinnent plus efficacement. Une bnne cmpréhensin des affaires lcales permet au directeur général de faire des recmmandatins budgétaires réalistes et d ffrir des présentatins pertinentes et efficaces au cnseil de biblithèque. Lrsque les emplyés municipaux snt au curant des préccupatins de la biblithèque et pssèdent l infrmatin apprpriée, ils snt suvent plus uverts aux demandes du cnseil de biblithèque. Il est dnc imprtant de veiller à ce qu il y ait cntinuellement un échange d infrmatin entre la biblithèque et le bureau municipal. RELATIONS EN- TRE LE DIRECTEUR GÉNÉRAL ET LA COMMUNAUTÉ Tus les emplyés et tus les administrateurs du cnseil de biblithèque divent mettre en valeur les services et les activités de la biblithèque et mntrer leur appréciatin lrsque la biblithèque reçit un sutien quelcnque. Mais, en fin de cmpte, c est le DG qui dit assumer la respnsabilité d ffrir un service de grande qualité à la cmmunauté. Pur rehausser le prestige de la biblithèque, le DG dit prfiter de tutes les ccasins qui lui snt ffertes pur s adresser à des grupes et participer à des activités cmmunautaires. Une présentatin au club Richelieu lcal u une visite au centre d accueil de l endrit attire l attentin sur la biblithèque et, en même temps, permet de mieux cnnaître sa cmmunauté. En participant plus activement aux activités lcales, le directeur général cmprend davantage les besins de la cmmunauté. Cette démarche est utile lrs de la planificatin et elle permet d'avir une biblithèque mieux adaptée aux besins de sa clientèle. La biblithèque purra ainsi mieux crrespndre au caractère particulier de la cmmunauté lcale en cmblant si pssible les lacunes bservées au niveau des besins dcumentaires et des services publics. 14

15 Seln les dispsitins de la Li sur les biblithèques publiques de l Ontari, L.R.O. 1990, chapitre P/444, le cnseil de biblithèque dit nmmer un secrétaire pur s ccuper de sa crrespndance fficielle et dresser le prcès-verbal de tutes les réunins du cnseil de biblithèque. Le cnseil de biblithèque dit également nmmer un trésrier pur s ccuper des fnds reçus et dépensés au nm du cnseil de biblithèque. La même persnne peut ccuper les fnctins de secrétaire et de trésrier. LE RÔLE DE SECRÉTAIRE/ TRÉSORIER DU CONSEIL DE BIBLIOTHÈQUE Le directeur général ccupe suvent les pstes de secrétaire et de trésrier du cnseil de biblithèque. Dans ce cas, ces fnctins devraient être incluses dans la descriptin de pste du directeur général. Lrsqu il y a trp de travail, n peut embaucher un cmmiscmptable pur s ccuper de certaines tâches financières et n peut avir besin d un secrétaire lrs des réunins du cnseil de biblithèque. Le secrétaire: élabre l rdre du jur de chaque réunin en cnsultatin avec le président du cnseil de biblithèque; dresse, distribue le prcès-verbal et s ccupe des registres du cnseil de biblithèque; rapprte tute crrespndance reçue au nm du cnseil de biblithèque et répnd à celle-ci cnfrmément aux directives du cnseil de biblithèque. Le trésrier: reçit et paie tutes les factures (u en autrise le paiement), et cnserve les registres financiers; rapprte les dépenses à jur, lrs de chaque réunin rdinaire du cnseil de biblithèque; est habituellement un des signataires autrisés avec un u plusieurs membres du cnseil de biblithèque. Les rôles du secrétaire et du trésrier snt décrits plus en prfndeur dans la sectin du Guide intitulée L rganisatin du cnseil d administratin. Veuillez nter que même si le DG est nmmé secrétaire/trésrier, il n est pas un membre du cnseil de biblithèque et il n a pas drit de vte. 15

16 Exemples 1. Règlement du cnseil de biblithèque créant le pste de directeur général 2. Annnces pur le pste de directeur général 3. Descriptin de pste du directeur général 4. Rapprt mensuel du directeur général Veille à ce que tus les fnds reçus au nm du cnseil sient dépsés au crédit du u des cmptes du cnseil. Déburse les fnds seln les directives du cnseil. Reçit et paie les factures; cnserve des registres financiers cnfrmes à une bnne pratique administrative. Prépare et présente des états financiers réguliers indiquant les recettes et les dépenses. 16

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012 PMCP 04-07-2012 Aût 2012 Réslutin 12-425 Table des matières 1. Faire signer une pétitin-requête par des prpriétaires, résidents et bénéficiaires des travaux... 1 2. Dépôt de la pétitin au cnseil... 2 3.

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

5.2 Améliorations au processus de réexamen

5.2 Améliorations au processus de réexamen 5.2 Améliratins au prcessus de réexamen Intrductin Le CCWG-Respnsabilité prpse un certain nmbre de réfrmes clés au prcessus de demande de réexamen de l'icann, par lequel le Cnseil d'administratin de l'icann

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT Syndicat des emplyés et emplyées de l Université Laval et Université Laval RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 Date d entrée en vigueur : le 1 er mai 2016 MEMBRES DU COMITÉ Bénédicte

Plus en détail

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil Directin exécutire Fiche de descriptin prfessinnelle Directin des Affaires du dévelppement internatinal MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE Prfessin : ingénieur civil Renseignements cncertants

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adptée le : 15 avril 1996 Lrs de la : 186 e réunin du cnseil d administratin Amendée le : 5 ctbre 2015 Lrs de la : 305 e réunin du cnseil d administratin Cllège

Plus en détail

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance Avis sur les règles Nte d rientatin Règle des curtiers membres Persnnes-ressurces : Destinataires à l interne : Affaires juridiques et cnfrmité Audit interne Crédit Détail Frmatin Haute directin Institut

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION Dans les présents règlements et tut autre règlement du CPA ST-GEORGES, la frme masculine attribuée au texte u aux fnctins est utilisée pur marquer le genre neutre et

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE

DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE (MAISON DE PRODUCTION) (ADRESSE) Identifiée ci-après cmme Ici dûment représentée par (Nm en lettres mulées du respnsable de la demande) Cnvient et s engage

Plus en détail

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle Vers une Assemblée Natinale du XXIème siècle Le Plan d actin de l Assemblée Natinale pur le Partenariat pur un guvernement uvert Préface du Président de l Assemblée Natinale, Claude Bartlne Parallèlement

Plus en détail

GRILLE DE PLANIFICATION DE STAGE

GRILLE DE PLANIFICATION DE STAGE GRILLE DE PLANIFICATION DE STAGE Aide-mémires Ce dcument cntient divers aides mémires pur faciliter l intégratin du stagiaire dans sn envirnnement de travail. Cet util se retruve sur le prtail sus l nglet

Plus en détail

Politique de Service à la clientèle

Politique de Service à la clientèle Plitique de Service à la clientèle Ntre engagement : Innver et aller au-delà de vs attentes! Révisée aût 2009 Table des matières 1. Missin de l entreprise 2. Clientèle et services distinctifs 3. Départements

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 COMMUNICATION DES FAIBLESSES DU CONTRÔLE INTERNE AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE ET A LA DIRECTION Intrductin (Applicable aux audits d états financiers

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2015

PLAN DE TRAVAIL 2015 ASSOCIATION LIRE ET ECRIRE SECTION LA COTE PLAN DE TRAVAIL 2015 Situatin de la sectin à fin 2015 La cmmissin vaudise a amrcé cette année un imprtant travail de cllabratin cncrète et d harmnisatin. Ces

Plus en détail

COMITÉ DES MISES EN CANDIDATURE

COMITÉ DES MISES EN CANDIDATURE 5 ctbre 2015 DEMANDE DE CANDIDATURES POUR LE COMITÉ DE NOMINATION DE L ASSOCIATION CANADIENNE DE SOCCER L Assciatin canadienne de sccer (Canada Sccer) est à la recherche d une (1) persnne qualifiée pur

Plus en détail

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carle Vaillancurt Analyse du sndage de satisfactin effectué auprès des usagers (2012) et cibles d améliratin Dcument adpté par le cmité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce dcument

Plus en détail

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016 Offre de frmatin prfessinnelle 2015-2016 Offre de frmatin Fagerh 2016 SOMMAIRE Frmatin de Base Jurnée d accueil des nuveaux directeurs (cadres)... P5 Cursus nuveaux prfessinnels (cadres et nn cadres)...

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX. Adoptés le. Modifiés le

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX. Adoptés le. Modifiés le RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX Adptés le Mdifiés le Page laissée intentinnellement vierge 2 Siège scial. 3 Le siège scial de la crpratin Jujuthèque de Saint-Hubert (ci-après désignée «la crpratin») est établi dans

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

le solde des stocks de matières premières et de produits finis de l entité et les contrôles qui s y rattachent;

le solde des stocks de matières premières et de produits finis de l entité et les contrôles qui s y rattachent; Mdule 9 : Résumé Explicatin des aspects de la cnnaissance des activités de l entité qui snt pertinents pur l audit des stcks et descriptin des méthdes d analyse à utiliser pur auditer les stcks L auditeur

Plus en détail

Formation professionnelle supérieure d électricien de réseau

Formation professionnelle supérieure d électricien de réseau Frmatin prfessinnelle supérieure d électricien de réseau Examens prfessinnels pur spécialistes de réseau avec brevet fédéral Preuve de la pratique pur l admissin à l examen principal Attestatin de l emplyeur

Plus en détail

RÈGLES PARTICULIÈRES 2015-2016 (Application de l article 154 et suivant de la convention collective)

RÈGLES PARTICULIÈRES 2015-2016 (Application de l article 154 et suivant de la convention collective) COMITÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE RÈGLES PARTICULIÈRES 2015-2016 (Applicatin de l article 154 et suivant de la cnventin cllective) Date d entrée en vigueur : le 1 er mai 2015 MEMBRES DU COMITÉ PARITAIRE

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE FORMATION

DU RESPONSABLE DE FORMATION Appruvé le 10 juin 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTERIEL DU RESPONSABLE DE FORMATION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le présent référentiel cmprend un référentiel d activités, de cmpétences et de frmatin

Plus en détail

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC)

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) SOUMISSION A LA DOUZIEME SESSION DU COMITE DU BUDGET ET DES FINANCES, 20 AU 24 AVRIL 2009 15 AVRIL 2008 I. Bienvenue

Plus en détail

ITIL 2011 Mise en production, contrôle et validation (RCV) avec certification 5 jours (anglais et français)

ITIL 2011 Mise en production, contrôle et validation (RCV) avec certification 5 jours (anglais et français) ITIL 2011 Mise en prductin, cntrôle et validatin (RCV) avec certificatin 5 jurs (anglais et français) Vue d ensemble de la frmatin ITIL est un ensemble de cnseils sur les meilleures pratiques, devenu un

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021)

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021) Intrductin Ce plan pluriannuel expse les grandes lignes de la stratégie des Services à l enfance Grandir ensemble pur prévenir et éliminer les bstacles à l accessibilité afin de répndre aux exigences actuelles

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION. Formation continue obligatoire

GUIDE D APPLICATION. Formation continue obligatoire GUIDE D APPLICATION Frmatin cntinue bligatire 2015 Révisé en décembre 2015 S E R V I C E D E L A F O R M A T I O N C O N T I N U E Smmaire 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES... 3 1.1 Intrductin... 3 1.2 Définitins...

Plus en détail

Politique d'adaptation et d'accommodement pour les examens publics

Politique d'adaptation et d'accommodement pour les examens publics Guvernement de Terre-Neuve-et-Labradr Ministère de l Éducatin Plitique d'adaptatin et d'accmmdement pur les examens publics Le guvernement de Terre-Neuve-et-Labradr recnnaît qu il est respnsable de prévir

Plus en détail

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les Lignes directrices aux fins d ctryer une aide financière aux OBNL lcataires dans des immeubles nn résidentiels impsables œuvrant dans les dmaines de l art et de la culture, du dévelppement scial et cmmunautaire

Plus en détail

Réalisation du site Web de L Association pour une Solidarité Syndicale de l'école Polytechnique (ASSEP)

Réalisation du site Web de L Association pour une Solidarité Syndicale de l'école Polytechnique (ASSEP) Réalisatin du site Web de L Assciatin pur une Slidarité Syndicale de l'écle Plytechnique (ASSEP) Appel d ffres pur le chix d un furnisseur 9 décembre 2015 Tables des matières 1. Infrmatin préliminaire

Plus en détail

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt Prgramme de suivi et cntrôle des factures publiques d électricité Appel à manifestatin d intérêt Mars 2011 1 TABLE DES MATIERES 1 JUSTIFICATION DU PROGRAMME...3 2 DEFINITION DU PROGRAMME...4 2.1 LE CONTENU

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Affaires autchtnes et Dévelppement du Nrd Canada Stratégie d'empli pur les jeunes Inuits et des Premières Natins 2013-2014 Pur btenir de plus amples renseignements sur les drits de reprductin, veuillez

Plus en détail

Commission canadienne des grains

Commission canadienne des grains Cmmissin canadienne des grains Exigences générales relatives aux furnisseurs de services accrédités dans le cadre des prgrammes d échantillnnage NORME CCG 4.0 FSA Exemplaire nn cntrôlé Cmmissin canadienne

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID CONDITIONS GENERALES RES PREPAID 1. Intrductin & définitins RES est un réseau d entreprises lcales, de PME, u de cmmerçants et persnnes qui exercent des prfessins libérales. Les particuliers snt encuragés

Plus en détail

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 Objectif : Cette activité se divise en deux parties. Dans la première activité, les élèves cmprendrnt ce qu est le revenu. Ils explrernt

Plus en détail

Projet d harmonisation des trois organismes du Programme de bourses d études supérieures du Canada : Guide de discussion

Projet d harmonisation des trois organismes du Programme de bourses d études supérieures du Canada : Guide de discussion Prjet d harmnisatin des tris rganismes du Prgramme de burses d études supérieures du Canada : Guide de discussin Intrductin Le Canada et la plupart des autres pays industrialisés se penchent sur l évlutin

Plus en détail

PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA

PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA SOUMISSION D UNE PÉTITION CHAMBRE DES COMMUNES CANADA Chaque pétitin cmmence par une idée et franchit différentes étapes avant d être signée et présentée

Plus en détail

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs Plitique d investissement de la MRC de Caniapiscau Jeunes prmteurs Adptée le 15 septembre 2015 JEUNES PROMOTEURS Ce prgramme vise à aider les jeunes entrepreneurs (18-40 ans) à créer, à acquérir u à assurer

Plus en détail

École Paul-Hubert Rimouski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015

École Paul-Hubert Rimouski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 Écle Paul-Hubert Rimuski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 PROCÈS-VERBAL de la deuxième réunin régulière du cnseil d établissement de l écle Paul-Hubert, tenue le cinquième jur de nvembre deux

Plus en détail

Gouvernement du Québec et Caisse de dépôt et placement du Québec

Gouvernement du Québec et Caisse de dépôt et placement du Québec Guvernement du Québec et Caisse de dépôt et placement du Québec Entente en matière d infrastructure publique Principes directeurs 1. OBJET DE L ENTENTE La présente entente définit le cadre général et les

Plus en détail

Mise à jour le 19 juin 2015 Comité de perfectionnement du personnel de soutien

Mise à jour le 19 juin 2015 Comité de perfectionnement du personnel de soutien Cadre de gestin des activités de perfectinnement pur le persnnel de sutien Mise à jur le 19 juin 2015 Cmité de perfectinnement du persnnel de sutien Cadre de gestin des activités de perfectinnement du

Plus en détail

Fréquence d application Annuelle Type Société. Rédacteur Opérateur Rédaction 1ère application Commentaire. RIGOR Tous 01/06/07 01/06/07 Création

Fréquence d application Annuelle Type Société. Rédacteur Opérateur Rédaction 1ère application Commentaire. RIGOR Tous 01/06/07 01/06/07 Création PROCEDURE POLITIQUE DE VOTE Sciété Axim Alternative Investment Fréquence d applicatin Annuelle Type Sciété Rédacteur Opérateur Rédactin 1ère applicatin Cmmentaire RIGOR Tus 01/06/07 01/06/07 Créatin RIGOR

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES..... 1 II.

Plus en détail

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07)

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) Article 1 Préambule. Les bénévles snt emblématiques de l aspect «fraternel» de l engagement cityen. A cet effet, ils

Plus en détail

7. L EXAMEN D ANALYSTE TRANSACTIONNEL(LE) CERTIFIÉ(E) (C.T.A.) : VUE D ENSEMBLE

7. L EXAMEN D ANALYSTE TRANSACTIONNEL(LE) CERTIFIÉ(E) (C.T.A.) : VUE D ENSEMBLE E.A.T.A. Manuel de la frmatin et des examens (Mai 2008) 7. L EXAMEN D ANALYSTE TRANSACTIONNEL(LE) CERTIFIÉ(E) (C.T.A.) : VUE D ENSEMBLE 7.1. Intrductin 7.1.1. L examen d Analyse Transactinnel(le) certifié(e)

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

Guide de Déclassement. version 5.1.2

Guide de Déclassement. version 5.1.2 Guide de Déclassement versin 5.1.2 04 ctbre 2015 Table des matières 1.3.1 Gestin des archives (déclassement)... 3 1.3.1.1 Fermeture des dssiers actifs... 4 1.3.1.2 Génératin et validatin des listes de

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES

ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES Ministère de l Éducatin, du Lisir et du Sprt Directin de la frmatin générale des adultes ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES CURRICULUM DE

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel TÉLÉMÉDECINE Dcteur Xavier DEAU Cnseiller Natinal de l Ordre des Médecins Exercice Prfessinnel TÉLÉMÉDECINE DÉONTOLOGIE DR DEAU CNOM INTRODUCTION La télémédecine est un myen exceptinnel d ptimiser la qualité

Plus en détail

Définir les besoins de la société en matière de santé Définition et guide du Collège royal

Définir les besoins de la société en matière de santé Définition et guide du Collège royal Définir les besins de la sciété en matière de santé Définitin et guide du Cllège ryal Préparé en cllabratin avec Lisa Little Cnsulting au nm du Cllège ryal (avril 2012) Intrductin Depuis lngtemps, les

Plus en détail

Achats de biens et de services

Achats de biens et de services Achats de biens et de services Plitique sur les achats de biens et de services Page 1 de 31 Directive administrative Plitique et prcédure ACHAT DE BIENS ET DE SERVICES Table des matières 1. 2. 3. 4. 5.

Plus en détail

Lignes directrices sur le perfectionnement professionnel continu (PPC)

Lignes directrices sur le perfectionnement professionnel continu (PPC) Lignes directrices sur le perfectinnement prfessinnel cntinu (PPC) Intrductin Dans sn énncé de missin, l Assciatin Actuarielle Internatinale (AAI) s engage à : «prmuvir le prfessinnalisme, élabrer des

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

VADE MECUM DE L ASSISTANTE ADMINISTRATIVE DU MEDECIN GENERALISTE

VADE MECUM DE L ASSISTANTE ADMINISTRATIVE DU MEDECIN GENERALISTE VADE MECUM DE L ASSISTANTE ADMINISTRATIVE DU MEDECIN GENERALISTE Septembre 2009 INTRODUCTION De par l imprtance accrue des tâches administrative ces dernières années, le travail du Médecin Généraliste

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail

Prix pour les jeunes chercheurs

Prix pour les jeunes chercheurs Prix pur les jeunes chercheurs REGLEMENT DE L EDITION 2016 ARTICLE I. OBJET DU PRIX La Fndatin Bettencurt Schueller, recnnue d utilité publique, a pur but de «participer au maintien et au dévelppement

Plus en détail

Il est important de s assurer qu il ne manque rien pour éviter des délais inutiles.

Il est important de s assurer qu il ne manque rien pour éviter des délais inutiles. PROJET DE LOTISSEMENT MAJEUR Étapes à suivre pur un prmteur d un prjet de ltissement majeur incluant l uverture d une nuvelle rue et la créatin de plusieurs lts. Dans certains secteurs de la Ville, les

Plus en détail

1. Description de poste, commis de bibliothèque. 2. Description de poste, commis-dactylo. 3. Offres d emploi. 5. Lettre d acceptation

1. Description de poste, commis de bibliothèque. 2. Description de poste, commis-dactylo. 3. Offres d emploi. 5. Lettre d acceptation Exemples 1. Descriptin de pste, cmmis de biblithèque 2. Descriptin de pste, cmmis-dactyl 3. Offres d empli 4. Exemple de frmulaire de demande d empli 5. Lettre d acceptatin 6. Cntrat 7. Échelle salariale

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A PROJETS 2014 Mdèles de tumeurs spntanées chez l animal pur la recherche translatinnelle en cancérlgie L'ITMO Cancer de l alliance natinale pur les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) en

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

COMITÉ CONSULTATIF PATRONAL-SYNDICAL NATIONAL PROCÈS VERBAL. Le 22 octobre 2009 9 h 30 à 12 h 975, boulevard St-Joseph, 4 e étage, salle 404

COMITÉ CONSULTATIF PATRONAL-SYNDICAL NATIONAL PROCÈS VERBAL. Le 22 octobre 2009 9 h 30 à 12 h 975, boulevard St-Joseph, 4 e étage, salle 404 COMITÉ CONSULTATIF PATRONAL-SYNDICAL NATIONAL PROCÈS VERBAL Le 22 ctbre 2009 9 h 30 à 12 h 975, bulevard St-Jseph, 4 e étage, salle 404 Participants : Représentants de la gestin : Francine Kennedy, Sylvie

Plus en détail

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données.

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données. PANDEMIE GRIPPALE : COMMENT LES ENTREPRISES DOIVENT SE PREPARER Le nuveau virus grippal A H1N1, apparu au Mexique et aux Etats-Unis, cntinue à se répandre très rapidement à travers le mnde. L Organisatin

Plus en détail

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE HOPITAL NEURO PSYCHIATRIQUE SAINT MARTIN RUE SAINT HUBERT 84 5100 DAVE-NAMUR 72098615 1. Objectif de la déclaratin d'admissin :

Plus en détail

Guide d organisation Congrès Richelieu International 2017 et 2018

Guide d organisation Congrès Richelieu International 2017 et 2018 Guide d rganisatin Cngrès Richelieu Internatinal 2017 et 2018 Guide d rganisatin Cngrès 2017 et 2018 Dcument mis à jur le 26 juin 2015 Page 1 sur 10 Guide d rganisatin Cngrès Richelieu Internatinal 2017

Plus en détail

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Au cœur de l'actin Pht: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Orientatins stratégiques 2014-2017 Canadian Dance Assembly ~ L'Assemblée canadienne de la danse The Histric Distillery District 15 Case Gds

Plus en détail

MSF Supply et MSF Belgique recherchent un(e) Conseiller(e) en Prevention niveau 2 et Facility Officer

MSF Supply et MSF Belgique recherchent un(e) Conseiller(e) en Prevention niveau 2 et Facility Officer Cnseiller préventin facility fficer 4 avril 2012.dc MSF Supply et MSF Belgique recherchent un(e) Cnseiller(e) en Preventin niveau 2 et Facility Officer I. CONTEXTE Médecins Sans Frntières est une rganisatin

Plus en détail

Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème édition 2015-2016 RÈGLEMENT. Prix SUEZ initiatives - Institut de France 2015-2016 Règlement

Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème édition 2015-2016 RÈGLEMENT. Prix SUEZ initiatives - Institut de France 2015-2016 Règlement Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème éditin 2015-2016 RÈGLEMENT 1 RÈGLEMENT de la 5 e éditin (2015 2016) du Prix SUEZ initiatives - Institut de France Article 1. ORGANISATEURS Le Fnds SUEZ

Plus en détail

Guide Projet Recherche et Développement. À l'usage des étudiants et de leurs superviseurs

Guide Projet Recherche et Développement. À l'usage des étudiants et de leurs superviseurs Guide Prjet Recherche et Dévelppement À l'usage des étudiants et de leurs superviseurs 1 1. SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 OBJECTIFS PEDAGOGIQUES... 3 1. LE CONTEXTE ET LES ENJEUX... 3 2. LES OBJECTIFS POUR UN

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE Ancrage du prjet initial La li 2005-102 de janvier 2005 a instauré le drit à cmpensatin

Plus en détail

AEROPORTS DE LYON. Fourniture, mise en œuvre et maintenance d une solution de fidélisation clients

AEROPORTS DE LYON. Fourniture, mise en œuvre et maintenance d une solution de fidélisation clients AEROPORTS DE LYON Furniture, mise en œuvre et maintenance d une slutin de fidélisatin clients Entité Adjudicatrice : AEROPORTS DE LYON SA à Directire et Cnseil de Surveillance, Capital de 148 000 eurs

Plus en détail

Le Groupement d Employeurs en Belgique

Le Groupement d Employeurs en Belgique Le Grupement d Emplyeurs en Belgique Descriptin du dispsitif Le grupement d emplyeurs (GE) est un dispsitif de mutualisatin des ressurces humaines entre plusieurs entreprises qui se partagent les temps

Plus en détail

Choisir un coach-mentor

Choisir un coach-mentor Ce texte est une traductin d un dcument prduit par Assciatin f Cach Training Organizatins (ACTO)( www.actnline.cm), et endssé par Internatinal Cach Federatin (ICF). Dans ce texte le masculin inclut le

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Page 1 sur 6. Le présent document décrit les Services d assistance d optimisation des systèmes OSS.

Page 1 sur 6. Le présent document décrit les Services d assistance d optimisation des systèmes OSS. Page 1 sur 6 Descriptin de service : Services d assistance de l ptimisatin de l assistance des systèmes d explitatin

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2015 Dssier à returner cmplet à la Mairie pur le 19 décembre 2014 Tut dssier de demande de subventin nn parvenu à cette date u incmplet ne purra être étudié DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2015 POUR

Plus en détail

Introduction/contexte

Introduction/contexte Aide financière accrdée par les rganismes de services aux persnnes ayant une déficience intellectuelle aux prgrammes de Services de sutien à l intégratin et à l analyse des cnstatatins du sndage sur la

Plus en détail

Concours de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta propre bande dessinée et cours la chance de gagner.

Concours de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta propre bande dessinée et cours la chance de gagner. Cncurs de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta prpre bande dessinée et curs la chance de gagner. Le prgramme TELUS CyberFuté sensibilise les jeunes Canadiens âgés de 8 à 18 ans à la prtectin de leur

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique Mieux cnnaître le licenciement écnmique 1 ère partie : La ntin de licenciement pur mtif écnmique «Cnstitue un licenciement pur mtif écnmique le licenciement effectué par un emplyeur pur un u plusieurs

Plus en détail

Modules d Insertion Professionnelle

Modules d Insertion Professionnelle Mdules d Insertin Prfessinnelle 1 AUGMENTER SA CONFIANCE EN SOI DANS LE CADRE DE SA RÉINSERTION PROFESSIONNELLE... 2 1.1 AUDIENCE ET PRÉREQUIS... 2 1.2 DURÉE... 2 1.3 DÉROULEMENT DE LA FORMATION :... 2

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion Article 74 du Cntrat de gestin : Transmissin du tableau de brd de gestin Pur permettre à la SISP et à la SLRB de suivre la réalisatin des missins du cntrat de gestin de niveau 2, la SISP cmplète et transmet

Plus en détail

Perfectionnement professionnel des étudiants des cycles supérieurs : enquête et recommandations

Perfectionnement professionnel des étudiants des cycles supérieurs : enquête et recommandations Perfectinnement prfessinnel des étudiants des cycles supérieurs : enquête et recmmandatins Préparé pur le Cnseil de recherches en sciences humaines du Canada Marilyn Rse, Ph. D. Brck University Mars 2012

Plus en détail

Guide de préparation de la demande des employeurs

Guide de préparation de la demande des employeurs Ministère des Affaires civiques, de l Immigratin et du Cmmerce internatinal Guide de préparatin de la demande des emplyeurs Prgramme ntarien des candidats à l immigratin Als available in English Entrée

Plus en détail

CHAPITRE: Etude de marché

CHAPITRE: Etude de marché CHAPITRE: Etude de marché Plan : I-Ntin de bases :.. I.1- Marketing : I.1.1 Etymlgie I.1.2 Définitin I.2- Marché: I.2.1. Définitin I.2.2 Classificatin I.3- Cncurrence :... I.4- I.5- Ciblage :. Segmentatin

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

Groupe de liaison Cols bleus

Groupe de liaison Cols bleus Grupe de liaisn Cls bleus Cmpte rendu Rencntre tenue jeudi 17 septembre 2015 de 13 h 30 à 16 h 15 - Mntréal Nm Organisatin Présent Absent Nm Organisatin Présent Absent Michel P. Bildeau SCFP 2729 Sherbrke

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION. 29 août 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE

CONSEIL D ADMINISTRATION. 29 août 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE CONSEIL D ADMINISTRATION 29 aût 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE Le Cnseil d Administratin de Pernd Ricard, (ci-après dénmmée «la Sciété») a adpté sn Règlement Intérieur le 17 décembre 2002. Ce règlement

Plus en détail

o Financement et contrôle des dépenses électorales Rôle du représentant officiel et agent officiel d un candidat indépendant autorisé

o Financement et contrôle des dépenses électorales Rôle du représentant officiel et agent officiel d un candidat indépendant autorisé PROVINCIAL Financement Prductin du nuveau rapprt financier d'une instance de parti Objectif : établir les sldes d uverture des pstes du bilan Clientèle : représentants fficiels des instances Prductin du

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES Entre : Le Département des Yvelines, représenté par M. Alain SCHMITZ, Président du Cnseil Général, agissant en cette qualité en vertu d une délibératin

Plus en détail

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible Yurcegid CBRH Rendez vtre applicatin cmpatible N04170/71 Web Frmatin Mise à jur 01/12/2015 cncerné Cette frmatin permet de cmprendre les mécanismes de la nrme DSN, et de mettre chacun des prcessus de paie

Plus en détail