Comment convaincre. pharmacien hospitalier

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment convaincre. pharmacien hospitalier"

Transcription

1 Comment convaincre la direction i vision ii d un pharmacien hospitalier Prof. Pascal BONNABRY Congrès GSASA Baden, 16 novembre 2012 Priorités stratégiques de la pharmacie Optimiser la sécurité, l efficience et la traçabilité du circuit physique du médicament Optimiser le flux d information durant la prescription, la dispensation, la préparation et l administration du médicament 1

2 Une vision du futur du circuit du médicament Distribution robotisée Armoire à pharmacie automatisée Stock industrie EDI Stock pharmacie centrale Stock unité de soins Prescription informatisée Système d information clinique Distribution avec scanning Système d information logistique Scanning au lit du patient Smart-pump Axes d action Optimisation au sein de la pharmacie Catalogue de prestations correspondant aux besoins institutionnels Organisation efficiente Démarche qualité Renforcement des activités décentralisées Gestion des stocks décentralisés Pharmacie clinique 2

3 Ressources humaines Constats Charge de travail en augmentation ti Difficile d obtenir des ressources supplémentaires Ressources utilisées pour des activités à faible valeur ajoutée (ex. distribution globale) Objectifs Automatiser les tâches à faible valeur ajoutée Faire évoluer les métiers Optimiser la motivation et la satisfaction des collaborateurs Fiabilité de la distribution Taux d erreurs = 1 % 24% 56% 20% Comptage Oubli Sélection Gschwind L, Carrez L, François O, HUG,

4 Veille technologique Robotisation de la distribution globale Disponible en Suisse Vu dans d autres hôpitaux Fournisseurs reconnus Besoin d un budget de l ordre de CHF Des arguments de pharmacien Moins d erreurs de distribution Meilleure traçabilité Réorientation vers des activités à plus forte valeur ajoutée Evolution des métiers (facteur de motivation) Image positive de la pharmacie, dans et à l extérieur de l hôpital 4

5 Présentation au directeur C est génial, cela va améliorer la sécurité et la traçabilité Présentation au directeur C est bien mais nous avons d autres priorités Vite un autre argument 5

6 La douceur S il vous plaît, cela me ferait vraiment plaisir La menace Si c est comme ça, je pars! 6

7 La relativité C est pas un si gros budget que ça, non? La négociation J en prendrai un pas trop grand 7

8 Le mensonge On sera bientôt les derniers à en avoir un! Les attentes du directeur Retour sur investissement? Financier direct Efficience (surtout si gain financier) Qualité-Sécurité i é Innovation Image-Communication 8

9 Le contexte financier Frais de personnel Perspectives du budget = 75% du budget = -70 M CHF en 3 ans Que dit le plan stratégique? domaines cliniques prioritaires 2. Information et participation du patient 3. Organisation des soins 4. Enseignement et recherche clinique 5. Participation du personnel 6. Gestion décentralisée Qualité? Efficience? Innovation? 9

10 Que dit le plan stratégique? Que dit le plan stratégique?

11 L image Tribune de Genève, L image Bilan,

12 L innovation dans le contexte de la concurrence Campagne HUG, 2011 Avant Evolution des arguments du pharmacien Après Moins d erreurs de Retour sur investissement distribution financier rapide: par une réduction des Meilleure traçabilité ressources (- 2 ETP) Réorientation vers des par une meilleure gestion de stock (argent immobilisé) activités à plus forte Amélioration de valeur ajoutée l efficience et de la Evolution du métier qualité d aide-préparateur Technologie innovante (facteur de motivation) Possibilité de Image positive de la communiquer pharmacie, dans et à (1 er hôpital en Suisse) l extérieur de l hôpital 12

13 Retour sur investissement (chiffres fictifs) Investissement [CHF] Fonctionnement annuel [CHF] Achat du robot Amortissement (8 ans) Temps ROI Estimatif travaux Informatique et câblages Contrat de maintenance Réduction des charges de personnel Total ans Tenir compte des facteurs de contexte Accélérateurs Directeur a déjà vu la technologie dans un autre hôpital Réserve financière pour projets innovants Vol de stupéfiants Etc Freins potentiels Logistique pas toujours valorisée Autres priorités (ex. chirurgie robotique) Résistance de partenaires importants (ex. biomédical, informatique) Etc 13

14 Le directeur a dit OUI! Yes!!!!! L image 14

15 L image Tribune de Genève, L innovation dans le contexte de la concurrence Campagne HUG,

16 Que retenir? Etablir l argumentaire en adoptant l angle de vue du directeur Tenir compte des objectifs stratégiques de l hôpital Impliquer et avoir du soutien de sa hiérarchie directe et des autres services impliqués Etre convaincu et persévérant é Attendre le bon moment pour présenter le projet Le sens du vent 16

17 Merci de votre attention Cette présentation peut être téléchargée: 17

Une organisation obsolète?

Une organisation obsolète? Automatisation et robotisation du circuit du médicament: revenons sur terre Prof. Pascal BONNABRY Colloque sur l automatisation en pharmacie hospitalière Lausanne, 26 avril 2012 Une organisation obsolète?

Plus en détail

Missions Pharmacie des HUG

Missions Pharmacie des HUG Missions Pharmacie des HUG Approvisionner en médicaments l ensemble des services de soins des HUG (achat, production, distribution) Assurer la qualité de la production et de la préparation des médicaments

Plus en détail

Sécurité d utilisation des médicaments

Sécurité d utilisation des médicaments Sécurité d utilisation des médicaments Prof. Pascal BONNABRY Fondation pour la sécurité des patients Bâle, 28 novembre 2011 Une organisation obsolète? Dispensation 12% Retranscription manuelle 11% 39%

Plus en détail

Cours de pharmacie hospitalière: introduction

Cours de pharmacie hospitalière: introduction Cours de pharmacie hospitalière, 3ème année Cours de pharmacie hospitalière: introduction Prof. Pascal BONNABRY Pharmacien-chef Pharmacie des HUG Genève ENSEIGNANTS Prof. Pascal BONNABRY Pharmacien-chefchef

Plus en détail

Pharmacie automatisée: expérience dans une unité de soins

Pharmacie automatisée: expérience dans une unité de soins Pharmacie automatisée: expérience dans une unité de soins SYLVIE DUMONT INFIRMIÈRE CADRE OLIVIA FRANÇOIS PHARMACIENNE AMÉLIORER LA SÉCURITÉ DU PROCESSUS MÉDICAMENT LUNDI 6 FÉVRIER 2012 Plan de la présentation

Plus en détail

Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef

Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef Hôpitaux Universitaires de Genève Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef Sécurisation du circuit des chimiothérapies: de la prescription à l administration Etre les premiers pour vous Rabat, 14 septembre 2013

Plus en détail

Innovations techniques en matière de sécurité des soins: exemple du médicament

Innovations techniques en matière de sécurité des soins: exemple du médicament Innovations techniques en matière de sécurité des soins: exemple du médicament XI ème journée «Risque, sécurité et médecine» Où sont les erreurs? Evènements indésirables évitables : 6.5% des admissions

Plus en détail

Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef

Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef Hôpitaux Universitaires de Genève Présentation de la Pharmacie des HUG Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef Etre les premiers pour Visite de vous 4 juillet 2013 + Info Voir le film de présentation des HUG

Plus en détail

L informatisation du circuit du médicament dans les établissements de santé

L informatisation du circuit du médicament dans les établissements de santé Mai 2001 L informatisation du circuit du médicament dans les établissements de santé Approche par l analyse de la valeur Quels projets pour quels objectifs? Préface optimisation des processus formant le

Plus en détail

Système de financement des hôpitaux en Belgique

Système de financement des hôpitaux en Belgique 1 Système de financement des hôpitaux en Belgique 2 Principales étapes historiques 1964 : Golden Sixties programmation, agrément, financement 1974 : Crise pétrolière critères de programmation et prix prévisionnel

Plus en détail

Place du scanning au lit du patient par rapport à d autres mesures d amélioration de la sécurité. Prof. Pascal BONNABRY. Berne, 17 septembre 2008

Place du scanning au lit du patient par rapport à d autres mesures d amélioration de la sécurité. Prof. Pascal BONNABRY. Berne, 17 septembre 2008 Place du scanning au lit du patient par rapport à d autres mesures d amélioration de la sécurité Forum GS1 Efficience dans le domaine de la santé - Bedside scanning Circuit du médicament Retranscription

Plus en détail

Devenez AAA: Amateurs d Armoires Automatisées

Devenez AAA: Amateurs d Armoires Automatisées Hôpitaux Universitaires de Genève Devenez AAA: Amateurs d Armoires Automatisées Olivia FRANCOIS Pharmacienne Forum AMGEN 23 Janvier 2014 Etre les premiers pour vous POURQUOI? Les intérêts et les détails

Plus en détail

d administration des médicaments module e-learning au travers d une

d administration des médicaments module e-learning au travers d une Sécurité de préparation et d administration des médicaments injectables: évaluation de l apport d un dun module e-learning au travers d une chambre des erreurs L. Gschwind 1, N. Yankova 1,2, C. Guéguéniat-Dupessey

Plus en détail

Votre partenaire de confiance dans le 2e pilier. Etre proche de vous et évoluer ensemble en fonction de vos besoins

Votre partenaire de confiance dans le 2e pilier. Etre proche de vous et évoluer ensemble en fonction de vos besoins Votre partenaire de confiance dans le 2e pilier Etre proche de vous et évoluer ensemble en fonction de vos besoins Tout chef d entreprise responsable se doit d établir et d assurer un plan de prévoyance

Plus en détail

Comment obtenir des ressources pour la pharmacie clinique? Expérience belge: convaincre le roi

Comment obtenir des ressources pour la pharmacie clinique? Expérience belge: convaincre le roi Comment obtenir des ressources pour la pharmacie clinique? Expérience belge: convaincre le roi Anne Spinewine Pharmacien clinicien, Dr Sc Pharm Université catholique de Louvain Faculté de Pharmacie et

Plus en détail

Préparation des médicaments: qualité des stocks, quantification des erreurs et mesures d amélioration

Préparation des médicaments: qualité des stocks, quantification des erreurs et mesures d amélioration Préparation des médicaments: qualité des stocks, quantification des erreurs et mesures d amélioration Dr. Pascal Bonnabry, PD & Mme Béatrice Meier Pharmacie des HUG Genève Séminaire DESS Genève PROCESSUS

Plus en détail

Les Echanges Inter Hospitaliers

Les Echanges Inter Hospitaliers Les Echanges Inter Hospitaliers En organisant les Echanges Inter Hospitaliers, a souhaité, dans le cadre du partenariat développé avec les pharmaciens, favoriser des échanges d expériences pratiques au

Plus en détail

Solutions Transport et Logistique pour la traçabilité en milieu Hospitalier

Solutions Transport et Logistique pour la traçabilité en milieu Hospitalier Solutions Transport et Logistique pour la traçabilité en milieu Hospitalier Sommaire 1. Jidelec 2. Logistique Hospitalière 3. La Traçabilité dans le SIH 4. La Solution Proposée : SITH3000 5. Modalités

Plus en détail

Pharmacien d hôpital

Pharmacien d hôpital Meeting Suisse annuel des étudiants en pharmacie Genève, le 15 mars 2008 Agenda Présentation du conférencier Présentation de l entreprise «Pharmacie d hôpital» Exemple de la Pharmacie des HUG Devenir pharmacien

Plus en détail

Une pièce d une stratégie

Une pièce d une stratégie Robot de distribution Rowa: Hugot bosse-t-il bien? Prof. Pascal BONNABRY 2 ème colloque sur l automatisation en pharmacie hospitalière Lausanne, 31 janvier 2013 Une pièce d une stratégie Distribution robotisée

Plus en détail

ETUDE DES ACTIVITÉS AFFÉRENTES AUX SOINS

ETUDE DES ACTIVITÉS AFFÉRENTES AUX SOINS ETUDE DES ACTIVITÉS AFFÉRENTES AUX SOINS Journée du Club des Utilisateurs S.I.I.P.S. 26 novembre 2014 Le CHU - Hôpitaux de Rouen Hôpital Charles-Nicolle à Rouen Hôpital Saint-Julien Hôpital de Bois-Guillaume

Plus en détail

Développement professionnel. Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle

Développement professionnel. Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle Développement professionnel Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle Situation initiale (1) «Ancienne organisation» de la formation professionnelle supérieure en marketing, vente, communication

Plus en détail

ARENA : Simuler et valider l usine du futur

ARENA : Simuler et valider l usine du futur : Simuler et valider l usine du futur Arena, logiciel de Rockwell Automation est un outil clé dans la simulation des flux de production : valider l adéquation produits/process de vos ateliers, optimiser

Plus en détail

DAS. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i. 2 septembre 2015 15 juillet 2016

DAS. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i. 2 septembre 2015 15 juillet 2016 DAS Diplôme de formation continue Diploma of Advanced Studies Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales 2 septembre 2015 15 juillet 2016 f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i FACULTÉ

Plus en détail

CIRCUIT DU MÉDICAMENT en Établissement de Santé

CIRCUIT DU MÉDICAMENT en Établissement de Santé CIRCUIT DU MÉDICAMENT en Établissement de Santé Enquête A.R.H 2004 1 Circuit du médicament MÉDECIN Prescription de médicaments PHARMACIEN Dispensation de médicaments PATIENT Administration de médicaments

Plus en détail

Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) COLMAR

Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) COLMAR Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) 68003 COLMAR Plan Présentation du Groupe Hospitalier du Centre Alsace Contexte et objectifs

Plus en détail

RESPONSABLE VENTE AU NUMÉRO

RESPONSABLE VENTE AU NUMÉRO Développement de la diffusion et de l'audience RESPONSABLE VENTE AU NUMÉRO Chargé(e) de la diffusion et de la promotion de ventes via les réseaux de diffusion de la presse, le ou la responsable Vente au

Plus en détail

ACTIVITÉS DE PHARMACIE CLINIQUE DANS UN

ACTIVITÉS DE PHARMACIE CLINIQUE DANS UN ACTIVITÉS DE PHARMACIE CLINIQUE DANS UN SERVICE DE RÉANIMATION MÉDICALE ADULTE : ÉTUDE PROSPECTIVE Communication orale n 24 François HERVY Pharmacien assistant spécialiste CHU de Bordeaux 2 CONTEXTE ET

Plus en détail

Informatisation de la production de médicaments

Informatisation de la production de médicaments PROJET AXYO Projet AXYO sur le Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière - Robert Debré Informatisation de la production de médicaments Eric Bertrand André Rieutord Olivier Bousquet Cadre de Santé, Pitié-Salpêtrière

Plus en détail

Créez l'internet de vos Objets grâce aux systèmes intelligents.

Créez l'internet de vos Objets grâce aux systèmes intelligents. Créez l'internet de vos Objets grâce aux systèmes intelligents. Témoignage Vue d'ensemble Pays : États-Unis Secteur d'activités : Services de santé En bref Basé à West Burlington, dans l'iowa, Great River

Plus en détail

Fiche de poste. Chef de Division des Ressources Humaines Secrétariat Général. Structure de rattachement

Fiche de poste. Chef de Division des Ressources Humaines Secrétariat Général. Structure de rattachement Fiche de poste Intitulé du poste Structure de rattachement Missions principales Activités principales Chef de Division des Ressources Humaines Secrétariat Général Assurer la gestion des ressources humaines

Plus en détail

La centrale de marchés Mercure : une approche pluridisciplinaire des achats hospitaliers de fournitures et de services. Guy HEBERT

La centrale de marchés Mercure : une approche pluridisciplinaire des achats hospitaliers de fournitures et de services. Guy HEBERT La centrale de marchés Mercure : une approche pluridisciplinaire des achats hospitaliers de fournitures et de services Guy HEBERT Président C.M. MERCURE Directeur Achats & Logistique - Cliniques universitaires

Plus en détail

Cours spécialisé. de Nutrition Clinique. Journée Lausannoise. Nutrition et Médicaments. 10 septembre Centre hospitalier universitaire Vaudois

Cours spécialisé. de Nutrition Clinique. Journée Lausannoise. Nutrition et Médicaments. 10 septembre Centre hospitalier universitaire Vaudois Journée Lausannoise de Nutrition Clinique Cours spécialisé Centre hospitalier universitaire Vaudois SSNC-Cours de Certificat en Nutrition Clinique Nutrition et Médicaments 10 septembre 2009 Horaire 08h15

Plus en détail

Bertigny III. Conférence de presse 1 er mars Mot de bienvenue : Prof. Bernard Vermeulen Directeur médical HFR

Bertigny III. Conférence de presse 1 er mars Mot de bienvenue : Prof. Bernard Vermeulen Directeur médical HFR Bertigny III Conférence de presse 1 er mars 2010 Mot de bienvenue : Prof. Bernard Vermeulen Directeur médical HFR 1 Déroulement de la conférence de presse Message de la Direction de l aménagement, de l

Plus en détail

Quelle est l action d un directeur cantonal de la santé en faveur de la qualité médicale à l hôpital universitaire?

Quelle est l action d un directeur cantonal de la santé en faveur de la qualité médicale à l hôpital universitaire? Quelle est l action d un directeur cantonal de la santé en faveur de la qualité médicale à l hôpital universitaire? Pierre-Yves Maillard, Président CDS H+ 21.11.08 Hotel Kreuz, Berne Les instruments à

Plus en détail

Utilisation des code-barres / RFID à l hôpital

Utilisation des code-barres / RFID à l hôpital Utilisation des code-barres / RFID à l hôpital GS1 - Healthcare Supply Chain Cluster Enjeux pour les hôpitaux Processus de soins très complexes et fortement basés sur la fiabilité humaine Améliorer la

Plus en détail

EFFITRAILER TM, la solution d optimisation du parc de semi-remorques, pour une meilleure sécurité, profitabilité et qualité de services

EFFITRAILER TM, la solution d optimisation du parc de semi-remorques, pour une meilleure sécurité, profitabilité et qualité de services Novembre 2015 MICHELIN solutions dévoile une nouvelle solution de gestion de flottes EFFITRAILER TM, la solution d optimisation du parc de semi-remorques, pour une meilleure sécurité, profitabilité et

Plus en détail

Paris Healthcare Week 26 mai 2016

Paris Healthcare Week 26 mai 2016 PRÉSENTATION DE L UNITÉ D ACCUEIL DE CHIRURGIE DU GROUPEMENT HOSPITALIER LYON SUD HOSPICES CIVILS DE LYON Paris Healthcare Week 26 mai 2016 Pierina APOLLO, cadre supérieure de santé Didier ANTOINE, responsable

Plus en détail

du BCM au Jean-François Guévin Sylvie Fournier CHUM 17 juin 2011

du BCM au Jean-François Guévin Sylvie Fournier CHUM 17 juin 2011 Mise en œuvre du BCM au CHUM: accent sur l ATP l Jean-François Guévin Sylvie Fournier CHUM 17 juin 2011 Plan Vidéo: comment avons-nous communiqué la bonne nouvelle? Pourquoi un ATP au BCM? Comment procéder?

Plus en détail

Stratégie d amélioration. médicament

Stratégie d amélioration. médicament Stratégie d amélioration de la sécurité du circuit du médicament Prof. Pascal BONNABRY Formation «Coordinateur sécurité des patients» Lausanne, 29 mai 2012 Sécurité des patients Infections Médicaments

Plus en détail

Instructions pour le stage d initiation

Instructions pour le stage d initiation Instructions pour le stage d initiation pharmasuisse, Société Suisse des Pharmaciens (5 e révision Décembre 2009) Table des matières 1. Préambule 2. Objectifs du stage d initiation 3. Prescriptions pour

Plus en détail

Total Productive Maintenance - Principes de base - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0

Total Productive Maintenance - Principes de base - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0 Total Productive Maintenance - - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0 Tous Pour la Machine, résume l idée principale de la Total Productive Maintenance TOTAL Transverse à tous les services centrés

Plus en détail

Les établissements hospitaliers et le système de santé suisse

Les établissements hospitaliers et le système de santé suisse Les établissements hospitaliers et le système de santé suisse Charles Favre, Président de H+ Les Hôpitaux de Suisse 1 Sommaire 1. H+ Les Hôpitaux de Suisse 2. Système et politique de santé 3. Les établissements

Plus en détail

Enquête nationale sur la satisfaction des patients 2012

Enquête nationale sur la satisfaction des patients 2012 Enquête nationale sur la satisfaction des patients 2012 Version brève du rapport comparatif national Mars 2014, version 1.0 Résumé du rapport comparatif national, mesure 2012 Sommaire 1. Contexte... 3

Plus en détail

Repenser le circuit du médicament à l Hôpital

Repenser le circuit du médicament à l Hôpital DOSSIER DE PRESSE UniHA, réseau coopératif d'achats groupés des 61 plus gros hôpitaux publics français Repenser le circuit du médicament à l Hôpital UniHA lance un accord-cadre d automate de délivrance

Plus en détail

CALENDRIER PREVISIONNEL

CALENDRIER PREVISIONNEL Formation des Cadres et futurs Cadres de la filière automobile en région Nord Pas de Calais et Picardie CALENDRIER PREVISIONNEL 1/2 journée TITRE DE NIVEAU II RNCP «Responsable en Management d Unité et/ou

Plus en détail

Gestion de production et management de l instrumentation des blocs opératoires Perspectives croisées

Gestion de production et management de l instrumentation des blocs opératoires Perspectives croisées Gestion de production et management de l instrumentation des blocs opératoires Perspectives croisées Hervé Ney 8èmes JNSS Bienne 2012 W. Edwards Deming Qualité: la révolution du management L expérience,

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA PHARMACIE HOSPITALIÈRE A LA QUALITÉ DES SOINS. Hôpitaux Universitaires de Genève. Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef

CONTRIBUTION DE LA PHARMACIE HOSPITALIÈRE A LA QUALITÉ DES SOINS. Hôpitaux Universitaires de Genève. Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef Programme d introduction à la pharmacie hospitalière Hôpitaux Universitaires de Genève Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef CONTRIBUTION DE LA PHARMACIE HOSPITALIÈRE A LA QUALITÉ DES SOINS Etre les premiers

Plus en détail

ÉQUIPE : DPadhésion Catégorie(s) : Service pour les pharmaciens d officine

ÉQUIPE : DPadhésion Catégorie(s) : Service pour les pharmaciens d officine ÉQUIPE : DPadhésion Catégorie(s) : Service pour les pharmaciens d officine L équipe DPadhésion Frédéric Bastie Yann Péoc h Jeremie Assezat Thibaut Charrier Pharmacien Spécialisé Marketing Management (ESSEC)

Plus en détail

L attente qui tue. Un système qui a atteint ses limites. Présentation dans le cadre de suisse. Le 11 juin 2010, Berne, Suisse. La Presse, 6 mars 2010

L attente qui tue. Un système qui a atteint ses limites. Présentation dans le cadre de suisse. Le 11 juin 2010, Berne, Suisse. La Presse, 6 mars 2010 Le système de santé québécois Un système qui a atteint ses limites Présentation dans le cadre de l Assemblée e générale g de santésuisse suisse Le 11 juin 2010, Berne, Suisse L attente qui tue La Presse,

Plus en détail

Étude de faisabilité Prototype de formation en rédaction technique

Étude de faisabilité Prototype de formation en rédaction technique Étude de faisabilité Prototype de formation en rédaction technique Intitulé de la formation : «Améliorez vos écrits techniques» Niveau : débutant, intermédiaire Public cible Cette formation s adresse à

Plus en détail

La Logistique pour Non-Logisticiens

La Logistique pour Non-Logisticiens La Logistique pour Non-Logisticiens - Non-spécialistes de la logistique ; - Services commerciaux, Marketing, Achats, Production ; - Développement Nouveaux Produits ; - Finances ou Contrôle de gestion.

Plus en détail

SOLUTIONS POUR LA SANTÉ PILLPICK SYSTÈME DE CONDITIONNEMENT ET DE DÉLIVRANCE AUTOMATISÉ DES MÉDICAMENTS

SOLUTIONS POUR LA SANTÉ PILLPICK SYSTÈME DE CONDITIONNEMENT ET DE DÉLIVRANCE AUTOMATISÉ DES MÉDICAMENTS SOLUTIONS POUR LA SANTÉ PILLPICK SYSTÈME DE CONDITIONNEMENT ET DE DÉLIVRANCE AUTOMATISÉ DES MÉDICAMENTS PillPick est un système de haute performance délivrant au personnel hospitalier des médicaments traçables

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE BRIVE Direction des Achats, de la Logistique et des Infrastructures (DALI)

CENTRE HOSPITALIER DE BRIVE Direction des Achats, de la Logistique et des Infrastructures (DALI) CENTRE HOSPITALIER DE BRIVE Direction des Achats, de la Logistique et des Infrastructures (DALI) SOMMAIRE I- Présentation du CH Brive II- Présentation de la Direction des Achats, de la Logistique et des

Plus en détail

ENQUÊTE CONJONCTURELLE

ENQUÊTE CONJONCTURELLE ENQUÊTE CONJONCTURELLE 2015-2016 1 ENQUÊTE CONJONCTURELLE D AUTOMNE 2015 17 août au 2 octobre 2015 Echantillon stable 871 réponses 56 % des emplois CVCI représentés Marché intérieur (2/3) / Export (1/3)

Plus en détail

www.irfa.ch PRÉPARATION À LA VENTE DANS L ASSURANCE

www.irfa.ch PRÉPARATION À LA VENTE DANS L ASSURANCE www.irfa.ch PRÉPARATION À LA VENTE DANS L ASSURANCE Institut Romand de Formation en Assurances www.irfa.ch 3 L IRFA L Institut Romand de Formation en Assurances est le fruit d un processus d études sur

Plus en détail

D r Lazli-Bouchene N.Z., D r Kheddouci L, D r Ghorab-Amrouni A, D r Mansouri K, D r Chader H, D r Allal M., P r Mansouri M.B.,

D r Lazli-Bouchene N.Z., D r Kheddouci L, D r Ghorab-Amrouni A, D r Mansouri K, D r Chader H, D r Allal M., P r Mansouri M.B., Le pharmacien pharmacologue en Algérie: formation actuelle et perspectives d avenir D r Lazli-Bouchene N.Z., D r Kheddouci L, D r Ghorab-Amrouni A, D r Mansouri K, D r Chader H, D r Allal M., P r Mansouri

Plus en détail

Conférence du 6 octobre 2009

Conférence du 6 octobre 2009 Perspectives du Mécénat de Produits : Le point de vue des acteurs Conférence du 6 octobre 2009 Contact : Chris Olivier chris.olivier@cerphi.org Objectif de l étude Dans un contexte marqué par l augmentation

Plus en détail

L innovation par les services

L innovation par les services L innovation par les services Evelyne MAGNAVAL Concevons / Innovons / Respectons 1 09/2014 CONFIDENTIEL Portée générale de l innovation par les services Concevons / Innovons / Respectons 2 09/2014 CONFIDENTIEL

Plus en détail

Chapitre 6. La négociation achat et le contrat 1

Chapitre 6. La négociation achat et le contrat 1 Chapitre 6. La négociation achat et le contrat 1 2 A. Les objectifs de la négociation L acheteur commence la négociation avec une liste réduite de fournisseurs sélectionnés selon des critères pondérés

Plus en détail

Automates de Dispensation à Délivrance Nominative Projet GHT Rhône Nord Beaujolais Dombes

Automates de Dispensation à Délivrance Nominative Projet GHT Rhône Nord Beaujolais Dombes Automates de Dispensation à Délivrance Nominative Projet GHT Rhône Nord Beaujolais Dombes Journée Régionale des Pharmaciens Hospitaliers 12 janvier 2017 Projet pharmaceutique de territoire Inscrit dans

Plus en détail

Paris, le 8 avril Tessi en bref. Synthèse de l année Analyse des résultats Perspectives Eléments boursiers

Paris, le 8 avril Tessi en bref. Synthèse de l année Analyse des résultats Perspectives Eléments boursiers Paris, le 8 avril 2004 Tessi en bref Synthèse de l année 2003 Analyse des résultats 2003 Perspectives 2004 Eléments boursiers 11 1 L acquisition et la capture de données N 1 en France Le traitement de

Plus en détail

Synergies Achats-Bloc opératoire Gestion des achats des DM dans un établissement privé

Synergies Achats-Bloc opératoire Gestion des achats des DM dans un établissement privé Synergies Achats-Bloc opératoire Gestion des achats des DM dans un établissement privé Filippo Scolaro IC Bloc opératoire Clinique La Colline Genève Montreux, 20 mai 2014 Un peu d histoire En 1903, un

Plus en détail

La digitalisation dans les entreprises de taille moyenne

La digitalisation dans les entreprises de taille moyenne La digitalisation dans les entreprises de taille moyenne Résultats du mini-sondage Février 2016 Structure du mini-sondage Consultation représentative de 700 entreprises en Suisse Consultation d entreprises

Plus en détail

KCE CFE06822 Expert en analyse économique 1/9

KCE CFE06822 Expert en analyse économique 1/9 1. Dénomination de la fonction : Expert en analyse économique pour le Centre fédéral d expertise des soins de santé 2. Objectif de la fonction : Rassembler et analyser des informations et des données scientifiques

Plus en détail

Automatisation du circuit du médicament

Automatisation du circuit du médicament Automatisation du circuit du médicament Prof. Pascal BONNABRY Forum romand «Qualité et sécurité des soins à l hôpital» Lausanne, 29 septembre 2011 Une organisation obsolète? 39% Prescription Stock industrie

Plus en détail

LA GESTION PAR ACTIVITÉ:

LA GESTION PAR ACTIVITÉ: LA GESTION PAR ACTIVITÉ: UN NOUVEAU MODE D ALLOCATION DES RESSOURCES UNE ÉTAPE POUR SE PRÉPARER AU FINANCEMENT À L ACTIVITÉ : LE DÉVELOPPEMENT D UN MODÈLE DE COÛT À L ACTIVITÉ Animateurs: Michel Vézina,

Plus en détail

Notions de base en matière d exportation et de développement export

Notions de base en matière d exportation et de développement export Notions de base en matière d exportation et de développement export 1 Le marché international est en constante mutation mais certains produits français arrivent à rester sur la scène internationale. Pour

Plus en détail

Délivrance Nominative Automatisée Centralisée (DNAC) au CHU de Toulouse

Délivrance Nominative Automatisée Centralisée (DNAC) au CHU de Toulouse Gérer les risques Automatiser la délivrance nominative des médicaments Délivrance Nominative Automatisée Centralisée (DNAC) au CHU de Toulouse J. Jouglen P. Cestac HOMERUS Historique (2004-2010) Pôle

Plus en détail

INFORMATISATION DES HÔPITAUX AU BURUNDI: Processus et résultats préliminaires (BURUNDI, MSPLS- CTB)

INFORMATISATION DES HÔPITAUX AU BURUNDI: Processus et résultats préliminaires (BURUNDI, MSPLS- CTB) INFORMATISATION DES HÔPITAUX AU BURUNDI: Processus et résultats préliminaires (BURUNDI, MSPLS- CTB) E. MUGISHO, ATI/CTB S.C NDAYISHIMIYE, ATN/CTB A. HASSAN, DIRECTRICE SNIS/MSPLS F. VERBEKE, SOGEROM/VUB

Plus en détail

La simulation & Pharmacie clinique

La simulation & Pharmacie clinique La simulation & Pharmacie clinique Rémy COLLOMP Pharmacien gérant - Pharmacie Archet Pôle Pharmacie - CHU Nice Coordonnateur Groupe gestion des risques Simulation SFPC Groupe Pec médicamenteuse SOFRASIMS

Plus en détail

REVUE DES RÉSULTATS FINANCIERS

REVUE DES RÉSULTATS FINANCIERS REVUE DES RÉSULTATS FINANCIERS PREMIER TRIMESTRE F2017 5 juillet 2016 MISE EN GARDE QUANT AUX DÉCLARATIONS PROSPECTIVES Cette présentation contient des déclarations prospectives qui comportent des risques

Plus en détail

Lien ville hôpital pour l éducation thérapeutique chez les patients porteurs de facteurs de risque cardiovaculaires ou sous anticoagulants

Lien ville hôpital pour l éducation thérapeutique chez les patients porteurs de facteurs de risque cardiovaculaires ou sous anticoagulants Lien ville hôpital pour l éducation thérapeutique chez les patients porteurs de facteurs de risque cardiovaculaires ou sous anticoagulants Dr Audinet cardiologue, Dr Quélennec pharmacien Centre Hospitalier

Plus en détail

PROFIL DE POSTE CADRE DE SANTE SMUR/TRANSPORT PEDIATRIQUE/ EVASAN POLE URGENCES, MEDECINE AIGÜE, PATHOLOGIES MEDICO SOCIALES

PROFIL DE POSTE CADRE DE SANTE SMUR/TRANSPORT PEDIATRIQUE/ EVASAN POLE URGENCES, MEDECINE AIGÜE, PATHOLOGIES MEDICO SOCIALES 1. DEFINITION DU POSTE ET MISSIONS PRINCIPALES Anime l équipe de soins en tenant compte des orientations du projet de service et de la politique de l établissement. Travaille en étroite collaboration avec

Plus en détail

Directeur des Achats Description de poste en terme de résultats

Directeur des Achats Description de poste en terme de résultats Directeur des Achats Description de poste en terme de résultats Entreprise: Site / Pays: Aire fonctionnelle: Emploi Type: Société d Energie et d Eau du Gabon Gabon Direction des Achats et de la Supply

Plus en détail

Transferts Intra-Muros de Patients. Recommandations et diffusion des pratiques

Transferts Intra-Muros de Patients. Recommandations et diffusion des pratiques Transferts Intra-Muros de Patients Recommandations et diffusion des pratiques CALASS 2013 Rennes Le 30 août 2013 Partenaires et Soutien Objectifs du projet Renforcer la sécurité des patients Professionnaliser

Plus en détail

SYNTHESE ENQUÊTE DE SATISFACTION KATALYSE 2012. Juillet 2012

SYNTHESE ENQUÊTE DE SATISFACTION KATALYSE 2012. Juillet 2012 SYNTHESE ENQUÊTE DE SATISFACTION 2012 Juillet 2012 Un taux de satisfaction de 92,5 % 50,0% 40,0% 30,0% 20,0% 10,0% 0,0% APPRÉCIATION GLOBALE DE LA PRESTATION DE 1,5% 1,5% Très insatisfait Insatisfait 4,5%

Plus en détail

2. Types de pharmacies d établissements médico-sociaux

2. Types de pharmacies d établissements médico-sociaux LE CHEF DU DEPARTEMENT DE LA SANTE, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE L'ENERGIE DIRECTIVES DU DEPARTEMENT DE LA SANTE, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE L ENERGIE SUR LA PRISE EN CHARGE PHARMACEUTIQUE DANS LES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

SEMINAIRE REGIONAL AFRICAIN SUR LA GOUVERNANCE LOCALE Octobre 2008 a Saly Portudal - Senegal CONTROLE ET SUIVI DES FINANCES PUBLIQUES LOCALES

SEMINAIRE REGIONAL AFRICAIN SUR LA GOUVERNANCE LOCALE Octobre 2008 a Saly Portudal - Senegal CONTROLE ET SUIVI DES FINANCES PUBLIQUES LOCALES SEMINAIRE REGIONAL AFRICAIN SUR LA GOUVERNANCE LOCALE 13-17 Octobre 2008 a Saly Portudal - Senegal CONTROLE ET SUIVI DES FINANCES PUBLIQUES LOCALES By Omar Ousman Jobe Analyste en Politique et Budget Pro-Poor

Plus en détail

CQP dans l industrie l du médicamentm

CQP dans l industrie l du médicamentm La démarche d CQP dans l industrie l du médicamentm Emmanuelle Garassino Leem Directeur adjoint Affaires industrielles, sociales et de la formation 30 septembre 2010 Le Leem Organisation professionnelle

Plus en détail

pharmaceutique informatisé

pharmaceutique informatisé Actualités s des EHPAD forfait médicaments, m dossier pharmaceutique informatisé Pr Philippe ARNAUD Hôpital Bichat Groupe hospitalier Universitaire Paris Nord val de Seine ABCPH_28 septembre 2012 Personnes

Plus en détail

GS1 DataMatrix. Recommandations pour l utilisation des codes GS1 DataMatrix à l hôpital, dans les pharmacies et drogueries et chez les grossistes

GS1 DataMatrix. Recommandations pour l utilisation des codes GS1 DataMatrix à l hôpital, dans les pharmacies et drogueries et chez les grossistes GS1 DataMatrix Recommandations pour l utilisation des codes GS1 DataMatrix à l hôpital, dans les pharmacies et drogueries et chez les grossistes Ensemble pour créer des valeurs GS1 DataMatrix pour les

Plus en détail

Achat concurrentiel des prestations: plus-value pour les cliniques?

Achat concurrentiel des prestations: plus-value pour les cliniques? Achat concurrentiel des prestations: plus-value pour les cliniques? 3 e conférence de la communauté d achat HSK du 28 août 2014 Communauté d achat HSK Reto Egloff Président du Comité de direction Groupe

Plus en détail

UN RETOUR D EXPÉRIENCE SUR UNE CENTRE HOSPITALIER MÉTROPOLE SAVOIE SITE DE CHAMBÉRY RÉORGANISATION INTERNE DU NETTOYAGE DES LOCAUX

UN RETOUR D EXPÉRIENCE SUR UNE CENTRE HOSPITALIER MÉTROPOLE SAVOIE SITE DE CHAMBÉRY RÉORGANISATION INTERNE DU NETTOYAGE DES LOCAUX UN RETOUR D EXPÉRIENCE SUR UNE RÉORGANISATION INTERNE DU NETTOYAGE DES LOCAUX CENTRE HOSPITALIER MÉTROPOLE SAVOIE SITE DE CHAMBÉRY Présentation Comité Régional des Achats du 21 juin 2016 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Axe 7 : Mettre en place une gestion des risques a posteriori

Axe 7 : Mettre en place une gestion des risques a posteriori Analyse d une erreur médicamenteuse selon REMED Axe 7 : Mettre en place une gestion des risques a posteriori Fiche technique n A7 REX1 Réaliser une REMED ou revue des erreurs médicamenteuses et dispositifs

Plus en détail

Pensez-vous que les objectifs du projet ERP ont bien été mis en évidence? Quels auraient été les points que vous auriez voulu connaître?

Pensez-vous que les objectifs du projet ERP ont bien été mis en évidence? Quels auraient été les points que vous auriez voulu connaître? ENSIIE Logistique DM Cas Viviana Wilson JOUËT 3ème année Option NTOE Ce devoir a pour sujet la modernisation de certains composants du système d informations de l entreprise de cosmétiques Viviana, notamment

Plus en détail

Retour de l enquête européenne 2015 sur la pharmacie hospitalière

Retour de l enquête européenne 2015 sur la pharmacie hospitalière Retour de l enquête européenne 2015 sur la pharmacie hospitalière Aurélie Guérin Coordonnatrice nationale de l enquête EAHP 2015 avec la collaboration de Benoît Hue, Patrick Leglise et André Rieutord Actualités

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER 2001-2002

RAPPORT FINANCIER 2001-2002 RAPPORT FINANCIER 2001-2002 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les membres d Honneur, Mesdames et Messieurs les Présidents de Fédérations, Mesdames et Messieurs les participants de l Assemblée

Plus en détail

QUELS ÉLÉMENTS, QUELS OUTILS POUR CALCULER LE COÛT D UNE COMMANDE ET L OPTIMISER Présentation SRAL Le 24 mai 2013

QUELS ÉLÉMENTS, QUELS OUTILS POUR CALCULER LE COÛT D UNE COMMANDE ET L OPTIMISER Présentation SRAL Le 24 mai 2013 QUELS ÉLÉMENTS, QUELS OUTILS POUR CALCULER LE COÛT D UNE COMMANDE ET L OPTIMISER Présentation SRAL Le 24 mai 2013 Introduction Les organisations visent aujourd hui à améliorer les opérations internes,

Plus en détail

Les Français et le système de santé

Les Français et le système de santé Les Français et le système de santé N 19693 Vos contacts Ifop : Frédéric Dabi frederic.dabi@ifop.com Magalie Gérard magalie.gerard@ifop.com Octobre 2011 Note méthodologique Étude réalisée pour : PHR Échantillon

Plus en détail

COMMERCIALISATION, REMBOURSEMENT ET PRIX DU MEDICAMENT

COMMERCIALISATION, REMBOURSEMENT ET PRIX DU MEDICAMENT COMMERCIALISATION, REMBOURSEMENT ET PRIX DU MEDICAMENT I) COMMERCIALISATION DU MEDICAMENT 1. Chaîne pharmaceutique Le code de la santé publique prévoit qu il ne puisse y avoir de rupture de la chaîne pharmaceutique.

Plus en détail

DISTRIBUTION I. LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION II. L INFORMATION DANS LA DISTRIBUTION

DISTRIBUTION I. LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION II. L INFORMATION DANS LA DISTRIBUTION LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION I. LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION La fonction de distribution se situe entre la fonction de production et la fonction de consommation. La distribution couvre l ensemble

Plus en détail

L analyse de scénarios cliniques

L analyse de scénarios cliniques L analyse de scénarios cliniques analyser a priori les risques évaluer les pratiques améliorer la sécurité P Occelli, JL Quenon Strasbourg 25 mai 2010 I. Origine et Principes méthodologiques Origine Méthode

Plus en détail

La S.A. Delitraiteur est constituée en janvier Depuis 1997 1990. Delitraiteur 7h30 22h

La S.A. Delitraiteur est constituée en janvier Depuis 1997 1990. Delitraiteur 7h30 22h 1 Historique La S.A. Delitraiteur est constituée en janvier 1990. Quatorze points de vente sont ouverts entre 1990 et 1992 sous l enseigne «Louis Delhaize Traiteur Shopping», principalement en Brabant

Plus en détail

Réflexes et vigilance face à la promotion

Réflexes et vigilance face à la promotion Suivi pharmaceutique, Approche critique de l information, publicité et conflits d intérêts, 2 ème année MUP Réflexes et vigilance face à la promotion Prof. Pascal BONNABRY Pharmacien-chef Pharmacie des

Plus en détail

Comment convaincre son banquier? Petit-déjeuner du 18 mars 2011

Comment convaincre son banquier? Petit-déjeuner du 18 mars 2011 Comment convaincre son banquier? Petit-déjeuner du 18 mars 2011 1 Contexte des sociétés, actuellement indissociables (I) EcoWaste SA: société créée en 2004 développant des solutions électroniques, mécaniques

Plus en détail

(www.fvhpb.fr) Rencontre des pharmaciens du territoire de santé n 3

(www.fvhpb.fr) Rencontre des pharmaciens du territoire de santé n 3 Fédération Ville Hôpital des Pharmaciens de Bretagne () Rencontre des pharmaciens du territoire de santé n 3 1 Genèse de la FVHPB URPS des Pharmaciens en Bretagne Fédération Ville Hôpital des Pharmaciens

Plus en détail

Catalogue de Formation 2016/2017Catalogue de Formation 2016/2017 Catalogue de Formation 2016/2017

Catalogue de Formation 2016/2017Catalogue de Formation 2016/2017 Catalogue de Formation 2016/2017 Catalogue de Formation 2016/2017Catalogue de Formation 2016/2017 Catalogue de Formation 2016/2017 Membre du SYCFI (Syndicat des Consultants Formateurs Indépendants), Yavanna adhère de ce fait à son code

Plus en détail

Les exigences en matière de sécurité de la prise en charge médicamenteuse sont-elles excessives? Agnès Piquet-Gauthier Pharmacien

Les exigences en matière de sécurité de la prise en charge médicamenteuse sont-elles excessives? Agnès Piquet-Gauthier Pharmacien Les exigences en matière de sécurité de la prise en charge médicamenteuse sont-elles excessives? Agnès Piquet-Gauthier Pharmacien 1 La prise en charge médicamenteuse Un processus complexe, hétérogène,

Plus en détail