I) A quoi sert la géométrie analytique?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I) A quoi sert la géométrie analytique?"

Transcription

1 FICHE ETHDE sr la GEETRIE ANALYTIQUE I) A qo sert la géométre analtqe? a) Exemples : 1 ACKE, CHBD et HGLF sont 3 parallélogrammes. d b f l AC = 8, AE =, CH = 5, CD = 6,6 HG = 1, HF = 11 6,6 11 Les ponts A, D et F sont-ls Algnés? a e, c k h g Non, car AD(8 ; 6,6), AF(13;11) et on a : ,6 13 =88 85,8 =, 0! ACKE et CHBD sont parallélogrammes. d b AC = 8, AE =, CH = 5, CD = 6,6 Les segments [ A D] et [ KB ] sont-ls parallèles? a e, 8 c k 5 h 6,6 Non, car AD(8 ; 6,6), KB (5 ;4,4 ) et on a : 8 4,4 6,6 5 = 35, 33 =, 0! 3 Comben de soltons l éqaton x 3 1,5x² 1,6x + 0,5 = 0 1 admet-elle dans l ntervalle [-1 ;1,4]? 3 soltons! 0 x -1, -1-0,8-0,6-0,4-0, 0 0, 0,4 0,6 0,8 1 1, 1,4 1,6-1

2 b) Remarqes : De nombrex problèmes de la ve corante condsent à des calcls nmérqes pls o mons complqés ( partages, factres, ). Il est ass de nombreses statons où l on cherche n nombre nconn q dot respecter certanes contrantes ( comben placer à la banqe a tax de 5% l an por avor n captal de 1000 eros dans 10 ans?, ), ce nombre nconn est alors solton d ne éqaton. Certanes éqatons ne pevent pas être résoles algébrqement, mas ne dée génale de René Descartes ( ) ft de représenter dans n repère la corbe correspondant à l éqaton rédte ( por les soltons de l éqaton : x 3 1,5x² 1,6x + 0,5 = 0, on place les ponts de coordonnées (x ; x 3 1,5x² 1,6x + 0,5) dans n repère por dfférentes valers de x, on obtent ne corbe, et l est alors possble d évaler graphqement le nombre de soltons et des valers approchées des soltons s l en a. L dée fondamentale de Descartes est d tlser n repère ( q n exstat pas à l époqe ), ce q permet de transformer n problème algébrqe en n problème géométrqe. Récproqement, l tlsaton d n repère permet de transformer n problème de géométre en n problème d algèbre, q fat ntervenr des calcls nmérqes sr les coordonnées de ponts. La géométre analtqe fxe les défntons et les proprétés essentelles por povor résodre n problème de géométre grâce à des calcls sr les nombres o ben n problème algébrqe graphqement. Le «ponts» permettant de reler les dex rves algébrqes et géométrqes est le repère ( cartésen). Fare de la géométre analtqe, c est fare de la géométre dans n repère en en tlsant des coordonnées. II) Q est ce qe la géométre analtqe? Por fare de la géométre analtqe, l fat défnr ce q est n repère d plan. Défnton 1 : ( REPERE DU PLAN ) n appelle repère d plan tot trplet (,, ) où est n pont et, dex vecters non colnéares. L axe (, ) est appelé l axe des abscsses. L axe (, ) est appelé l axe des ordonnées. S et sont perpendclares, on dt qe le repère est orthogonal. S et sont perpendclares et = =1 on dt qe le repère est orthonornal. Proprété 1 : ( PINT DU PLAN ET CRDNNEES ). Sot (,, Qel qe sot le pont d plan, l exste n cople nqe de nombres réels ( x ; ) tel qe = x + n note ( x ; ) et on dt qe : a por coordonnées le cople de réels ( x ; ). x est l abscsse d pont. est l ordonnée d pont. x

3 Preve : Sot (x ; ) n pont d plan. La parallèle à (, ) cope (, ) en P. La parallèle à (, ) cope (, ) en R. R P (, ) donc P et sont colnéares. donc l exste n réel x tel qe P = x. R (, ) donc R et sont colnéares. donc l exste n réel tel qe R = P PR est n parallèlogramme donc = P + R = x + ontrons mantenant l ncté d cople (x ; ). = x + Spposons q l exste n atre cople (x ; ) tel qe n a alors : x + = x + Donc : (x x ) = ( ) S x x on a : = x x car et ne sont pas colnéares, donc x = x. donc et sont colnéares, ce q est absrde Donc (x x ) = (x x) = 0 = 0 = ( ) donc = 0 car 0. Donc = Conclson : s = x + = x + alors x = x et = C.Q.F.D. Exemples : Sot la fgre c contre. n a : 1 = + 3, ( ;3) 3 P = 1 + 1, P(1 ;1) R = 1, R( ;-1) S P 4 S = -1 +, S(-1 ;) 5 T = - 1, T(- ;-1) T R Proprété : ( VECTEUR DU PLAN ET CRDNNEES ). Sot (,, Qel qe sot le vecter d plan, l exste n cople nqe de nombres réels (x ; ) tel qe = x + n note (x ; ) et on dt qe : a por coordonnées le cople de réels ( x ; ). x est l abscsse d vecter. est l ordonnée d vecter.

4 Preve : Sot n vecter d plan. Sot le pont tel qe =. Il exste n nqe cople (x ; ) tel qe = x + donc tel qe = x + C.Q.F.D. x Exemples : A partr de la fgre c contre, on a : 1 P = +, P (1 ; ). PR =, PR (1 ; -). S P 3 TP = 3 +, TP (3 ; ). 4 T = - 4 4, T (-4 ; -4). T R Proprété 3 : ( EGALITE DE PINT U DE VECTEURS ) Sot (,, Soent ponts (x ; ) et (x ; ) Soent vecters (x ; ) et (x ; ) 1) = éqvat à x = x = «ponts sont égax les coordonnées sont égales» ) = éqvat à x = x = «vecters sont égax les coordonnées sont égales» Preve : Réslte de l ncté des coordonnées d n pont dans n repère. Exemples : 1 Soent A ( ; 3) et B ( ;3) on a alors A = B. Soent ( 4 ; -3) et v ( 4 ; -3) on a alors = v.

5 Proprété 4 : ( VECTEUR ET EXTREITES ) Sot (,, Soent A(x A ; A ) et B(x B ; B ) ponts. Le vecter AB a por coordonnées : AB (x B x A ; B A ) Preve : n a : AB = A + B = -A + B = - ( x A + A ) + (x B + B ). Donc : AB = -x A A + x B + B = ( -x A + x B ) + (- A + B ) Donc : AB a por coordonnées ( x B x A ; B A ). C.Q.F.D. Exemple : Soent A ( 4 ; -3) et B ( 5 ; -8) Alors : AB ( 5 4 ; -8 (-3) ) donc AB ( 1 ; -5 ). Proprété 5 : ( ILIEU D UN SEGENT ) Sot (,, Soent A(x A ; A ) et B(x B ; B ) ponts. S I est le mle d segment [AB] alors «on fat les moennes des coordonnées». I ( x A + x B ; A + B ) I Preve : Spposons I mle de [AB]. Donc AI = IB avec AI ( x I x A ; I A ) = IB ( x B x I ; B I ) A donc x I x A = x B x I et I A = B I donc x I = x B + x A et I = B + A donc x I = x B + x A et I = B + A C.Q.F.D. Exemples : Soent A ( 4 ; -3) ; B ( 5 ; -8) et I mle de [AB]. Alors I ( (-8) ; ) donc I ( 9 ; -11 ). Il exste ass des règles de calcl sr les coordonnées

6 Proprété 6 : ( ADDITIN DE VECTEURS U ULTIPLICATIN PAR UN REEL ) Sot (,, Soent (x ; ) et v (x ; ) vecters. Sot k n nombre réel et w n trosème vecter. 1) S w = + v alors w ( x + x ; + ) «on addtonne les coordonnées». ) S w = k alors w ( k x ; k ) «on mltple les coordonnées par k». Preve : 1) Spposons w = + v avec (x ; ) et (x ; ). n a alors : w = x + + x + = (x + x ) + ( + ) Donc w a por coordonnées ( x + x ; + ). ) Spposons w = k avec (x ; ). n a alors : w = k (x + ) = kx + k Donc w a por coordonnées ( kx ; k ). Exemples : 1 Soent ( 4 ; -3) ; v ( 5 ; -8) et w = + v Alors : w ( ; -3 + (-8) ) donc w ( 9 ; -11 ). Sot ( 4 ; -3) et w = -5 Alors : w (-5 4 ; -5 (-3) ) donc w (-0 ; 15). Proprété 7 : ( LNGUEUR D UN VECTEUR ) Sot (,, ) n repère RTHRE d plan. (x ; ) n vecters. La longer d vecter notée est telle qe : = x² + ² B Preve : Sot tel qe = donc =. P Le repère est orthonormal donc I est rectangle en I. de pls : I = x = x = x 1 = x. I = P = = = 1 =. x I En applqant le théorème de Pthagore dans le trangle I on a : ² = I ² + I ² Donc : ² = x ² + ² = x² + ² donc = x² + ² donc = x² + ². Exemple : Sot ( 4 ; -3), on a : = 4² + (-3)² = 5 = 5.

7 Proprété 8 : ( LNGUEUR d UN SEGENT ) Exemple : Sot (,, ) n repère RTHRE d plan. Soent A(x A ; A ) et B(x B ; B ) ponts. La dstance AB est égale à : AB = AB = ( x B x A )² + ( B A )² Preve :.Soent A(x A ; A ) et B(x B ; B ). on a alors : AB( x B x A ; B A ).. Donc : AB = (x B x A )² + ( B A )². Soent A ( 4 ; -3) et B ( 5 ; -8) C.Q.F.D. Alors : AB = (5 4)² + (-8 (-3))² = 1² + (-5)² = 6. Proprété 9 : ( CLINEARITE DE VECTEURS ) Sot (,, Soent (x ; ) et v ( x ; ) vecters. Les vecters et v sont colnéares éqvat à x = x' o encore x x' = 0 Preve :.Soent Spposons et v colnéares. (x ; ) et v ( x ; ) vecters.. donc l exste k IR tel qe = k v. _ S k = 0 alors = 0. v = 0 donc x = = 0 donc x x = 0. _ S k 0 alors x = kx et = k alors xk = kx donc x = x donc x x = 0. Spposons x x = 0. Donc x = x _S _ S = 0 alors 0 alors x 0 o 0 = 0 v et = k v en posant k = 0... S x 0 alors = x x = k ( en posant k = ) mas ass x = kx x x donc = k v donc et v sont colnéares...s x = 0 alors 0 alors x = Exemples : x = kx ( en posant k = donc = k v donc et v sont colnéares. ) mas ass = k C.Q.F.D. 1 Soent ( 4 ; -3) ; v ( 5 ; -8) ; on a 4 (-8) (-3) 5 = = donc et v ne sont pas colnéares. Soent ( 4 ; -3) ; v ( 8 ; -6) ; on a 4 (-6) (-3) 8 = = 0 donc et v sont colnéares.

8 FICHE ETHDE sr la GEETRIE ANALYTIQUE I) A qo sert la géométre analtqe? b) Exemples : 1 ACKE, CHBD et HGLF sont 3 parallélogrammes. d b f l AC = 8, AE =, CH = 5, CD = 6,6 HG = 1, HF = 11 6,6 11 Les ponts A, D et F sont-ls Algnés? a e, c k h g Non, car AD(8 ; 6,6), AF(13;11) et on a : ,6 13 =88 85,8 =, 0! ACKE et CHBD sont parallélogrammes. d b AC = 8, AE =, CH = 5, CD = 6,6 Les segments [ A D] et [ KB ] sont-ls parallèles? a e, 8 c k 5 h 6,6 Non, car AD(8 ; 6,6), KB (5 ;4,4 ) et on a : 8 4,4 6,6 5 = 35, 33 =, 0! 3 Comben de soltons l éqaton x 3 1,5x² 1,6x + 0,5 = 0 1 admet-elle dans l ntervalle [-1 ;1,4]? 3 soltons! 0 x -1, -1-0,8-0,6-0,4-0, 0 0, 0,4 0,6 0,8 1 1, 1,4 1,6-1

9 b) Remarqes : De nombrex problèmes de la ve corante condsent à des calcls nmérqes pls o mons complqés ( partages, factres, ). Il est ass de nombreses statons où l on cherche n nombre nconn q dot respecter certanes contrantes ( comben placer à la banqe a tax de 5% l an por avor n captal de 1000 eros dans 10 ans?, ), ce nombre nconn est alors solton d ne éqaton. Certanes éqatons ne pevent pas être résoles algébrqement, mas ne dée génale de René Descartes ( ) ft de représenter dans n repère la corbe correspondant à l éqaton rédte ( por les soltons de l éqaton : x 3 1,5x² 1,6x + 0,5 = 0, on place les ponts de coordonnées (x ; x 3 1,5x² 1,6x + 0,5) dans n repère por dfférentes valers de x, on obtent ne corbe, et l est alors possble d évaler graphqement le nombre de soltons et des valers approchées des soltons s l en a. L dée fondamentale de Descartes est d tlser n repère ( q n exstat pas à l époqe ), ce q permet de transformer n problème algébrqe en n problème géométrqe. Récproqement, l tlsaton d n repère permet de transformer n problème de géométre en n problème d algèbre, q fat ntervenr des calcls nmérqes sr les coordonnées de ponts. La géométre analtqe fxe les défntons et les proprétés essentelles por povor résodre n problème de géométre grâce à des calcls sr les nombres o ben n problème algébrqe graphqement. Le «ponts» permettant de reler les dex rves algébrqes et géométrqes est le repère ( cartésen). Fare de la géométre analtqe, c est fare de la géométre dans n repère en en tlsant des coordonnées. II) Q est ce qe la géométre analtqe? Por fare de la géométre analtqe, l fat défnr ce q est n repère d plan. Défnton 1 : ( REPERE DU PLAN ) n appelle repère d plan tot trplet (,, ) où est n pont et, dex vecters non colnéares. L axe (, ) est appelé l axe des abscsses. L axe (, ) est appelé l axe des ordonnées. S et sont perpendclares, on dt qe le repère est orthogonal. S et sont perpendclares et = =1 on dt qe le repère est orthonornal. Proprété 1 : ( PINT DU PLAN ET CRDNNEES ). Sot (,, Qel qe sot le pont d plan, l exste n cople nqe de nombres réels ( x ; ) tel qe = x + n note ( x ; ) et on dt qe : a por coordonnées le cople de réels ( x ; ). x est l abscsse d pont. est l ordonnée d pont. x

10 Proprété : ( VECTEUR DU PLAN ET CRDNNEES ). Sot (,, Qel qe sot le vecter d plan, l exste n cople nqe de nombres réels (x ; ) tel qe = x + n note (x ; ) et on dt qe : a por coordonnées le cople de réels ( x ; ). x est l abscsse d vecter. est l ordonnée d vecter. R P Exemples : A partr de la fgre c contre, on a : 1 P = +, P (1 ; ). PR =, PR (1 ; -). S P 3 TP = 3 +, TP (3 ; ). 4 T = - 4 4, T (-4 ; -4). T R Proprété 3 : ( EGALITE DE PINT U DE VECTEURS ) Sot (,, Soent ponts (x ; ) et (x ; ) Soent vecters (x ; ) et (x ; ) 1) = éqvat à x = x = «ponts sont égax les coordonnées sont égales» ) = éqvat à x = x = «vecters sont égax les coordonnées sont égales» Exemples : 1 Soent A ( ; 3) et B ( ;3) on a alors A = B. Soent ( 4 ; -3) et v ( 4 ; -3) on a alors = v.

11 Proprété 4 : ( VECTEUR ET EXTREITES ) Sot (,, Soent A(x A ; A ) et B(x B ; B ) ponts. Le vecter AB a por coordonnées : AB (x B x A ; B A ) Exemple : Soent A ( 4 ; -3) et B ( 5 ; -8) Alors : AB ( 5 4 ; -8 (-3) ) donc AB ( 1 ; -5 ). Proprété 5 : ( ILIEU D UN SEGENT ) Sot (,, Soent A(x A ; A ) et B(x B ; B ) ponts. S I est le mle d segment [AB] alors «on fat les moennes des coordonnées». I ( x A + x B ; A + B ) I Exemples : Soent A ( 4 ; -3) ; B ( 5 ; -8) et I mle de [AB]. Alors I ( (-8) ; ) donc I ( 9 ; -11 ). Il exste ass des règles de calcl sr les coordonnées A Proprété 6 : ( ADDITIN DE VECTEURS U ULTIPLICATIN PAR UN REEL ) Sot (,, Soent (x ; ) et v (x ; ) vecters. Sot k n nombre réel et w n trosème vecter. 1) S w = + v alors w ( x + x ; + ) «on addtonne les coordonnées». ) S w = k alors w ( k x ; k ) «on mltple les coordonnées par k». Exemples : 1 Soent ( 4 ; -3) ; v ( 5 ; -8) et w = + v Alors : w ( ; -3 + (-8) ) donc w ( 9 ; -11 ). Sot ( 4 ; -3) et w = -5 Alors : w (-5 4 ; -5 (-3) ) donc w (-0 ; 15).

12 Proprété 7 : ( LNGUEUR D UN VECTEUR ) Sot (,, ) n repère RTHRE d plan. (x ; ) n vecters. La longer d vecter notée est telle qe : = x² + ² B Exemple : Sot ( 4 ; -3), on a : = 4² + (-3)² = 5 = 5. Proprété 8 : ( LNGUEUR d UN SEGENT ) Sot (,, ) n repère RTHRE d plan. Soent A(x A ; A ) et B(x B ; B ) ponts. La dstance AB est égale à : AB = AB = ( x B x A )² + ( B A )² Exemple : Soent A ( 4 ; -3) et B ( 5 ; -8) Alors : AB = (5 4)² + (-8 (-3))² = 1² + (-5)² = 6. Proprété 9 : ( CLINEARITE DE VECTEURS ) Sot (,, Soent (x ; ) et v ( x ; ) vecters. Les vecters et v sont colnéares éqvat à x = x' o encore x x' = 0 Exemples : 1 Soent ( 4 ; -3) ; v ( 5 ; -8) ; on a 4 (-8) (-3) 5 = = donc et v ne sont pas colnéares. Soent ( 4 ; -3) ; v ( 8 ; -6) ; on a 4 (-6) (-3) 8 = = 0 donc et v sont colnéares.

Produit Scalaire. u = AB. La norme du vecteur. u un vecteur du plan, A et B deux points du plan tels que. u = 1, on dit que le vecteur est unitaire

Produit Scalaire. u = AB. La norme du vecteur. u un vecteur du plan, A et B deux points du plan tels que. u = 1, on dit que le vecteur est unitaire Prodt Scalare I éfntons d prodt scalare : a norme d'n ecter : défnton : Soent n ecter d plan, et dex ponts d plan tels qe =. La norme d ecter est la longer d segment []. n la note. S = 1, on dt qe le ecter

Plus en détail

2/ Définition d un vecteur :

2/ Définition d un vecteur : GEOMETRIE NLYTIQUE 1 / oordonnées dans n repère : a) coordonnées d n pont : b) coordonnées d mle d n segment : c) dstance entre dex ponts dans n repère orthonormé: Proprété : ( x ; y ) et (x ; y ) sont

Plus en détail

CH7 Géométrie : Produit scalaire et vectoriel de l espace

CH7 Géométrie : Produit scalaire et vectoriel de l espace CH7 Géométre : Prodt scalare et vectorel de l espace 3 ème Maths Mars 2010 A. LAATAOUI Rappels sr le prodt scalare dans le plan Soent et v dex vecters d plan. On appelle prodt scalare des vecters et v

Plus en détail

2 Produit scalaire - Exercices

2 Produit scalaire - Exercices 6 Edton 007-008 / DELM Géométre métrqe Prodt scalare - Exercces Les exercces dont le nméro content la lettre A, par exemple -A1, sont des exercces complémentares destnés ax élèves d nvea avancé. Lens hypertextes

Plus en détail

TS Le plan muni d un repère orthonormé

TS Le plan muni d un repère orthonormé TS Le plan mn d n repère orthonormé n note P l ensemble des ponts d plan et P l ensemble des ecters d plan. I. Expresson analytqe d prodt scalare 1 ) Remarqe prélmnare ans tot le chaptre,,, est n repère

Plus en détail

1 ère S Le plan muni d un repère

1 ère S Le plan muni d un repère 1 ère S Le plan mun d un repère Ce chaptre fat sute à celu des vecteurs du plan bectf : consolder et compléter les bases de géométre analtque dans le plan de seconde (repérage des ponts dans le plan) I

Plus en détail

1 ère S Le plan muni d un repère

1 ère S Le plan muni d un repère 1 ère S Le plan mun d un repère Ce chaptre fat sute à celu des vecteurs du plan bectf : consolder et compléter les bases de géométre analtque dans le plan de seconde (repérage des ponts dans le plan) I

Plus en détail

Remarque : A chaque translation correspond un vecteur qu on appelle vecteur de la

Remarque : A chaque translation correspond un vecteur qu on appelle vecteur de la Vecters I. Notion de vecters a) Vecters et translations Définition : A et B désignent dex points d plan. La translation qi transforme A en B associe à tot point C d plan l'niqe point D tel qe les segments

Plus en détail

REPERAGE DANS LE PLAN

REPERAGE DANS LE PLAN REPERGE DNS LE PLN I. Repère du plan 1. Repère et coordonnées Tros ponts dstncts deux à deux, I et J du plan forment un repère, que l on peut noter (, I, J). L orgne et les untés I et J permettent de graduer

Plus en détail

CL2 CL1. Figure 1. Le transistor T 1 possède : Un gain en courant β 1 de 100 Une résistance interne r ce1 de 20 KΩ.

CL2 CL1. Figure 1. Le transistor T 1 possède : Un gain en courant β 1 de 100 Une résistance interne r ce1 de 20 KΩ. PREMIERE PARTIE : ETAGE AMPLIFICATEUR EN EMETTEUR COMMUN On donne en fgre le schéma d n amplfcater émetter commn à T 25 C, almenté par ne tenson V CC de 20V, dans leqel le transstor NPN T possède, grâce

Plus en détail

Repérage et vecteurs. 1- Egalité de vecteurs. Palomèque Nicolas Géométrie vectorielle Bac Pro EDPI Détermination d un vecteur

Repérage et vecteurs. 1- Egalité de vecteurs. Palomèque Nicolas Géométrie vectorielle Bac Pro EDPI Détermination d un vecteur Palomèqe Nicolas Géométrie ectorielle ac Pro EDPI Repérage et ecters 1- Egalité de ecters 1.1- Détermination d n ecter Un ecter non nl est déterminé par : - sa direction - son sens - sa longer o norme.

Plus en détail

Correction composition de mathématiques n 1

Correction composition de mathématiques n 1 Page Prénom :. Jedi 2 novembre 20 Correction composition de mathématiqes n Exercice On considère la fonction f définie sr R\{2} par : / Montrer qe por tot 2, f(x) = 2x 3 f(x) = 2 + 2 + 2() = + = 2x 4 +

Plus en détail

Condensateur de Lampard

Condensateur de Lampard HOQUE Olver ondensater de Lampard Introdcton : Le condensater de Lampard est n condensater dont la capacté est calclable. Il perm d étalonner des condensaters sot par sbsttton, sot à l ade de ponts de

Plus en détail

TP6 Caractéristiques de dipôles 2013

TP6 Caractéristiques de dipôles 2013 TP6 Caractérstqes de dpôles 2013 Noms des étdants : 1-Dpôles lnéares Par défnton, n dpôle est lnéare s l exste entre la tenson à ses bornes et le corant électrqe q le traverse, ne éqaton dfférentelle lnéare.

Plus en détail

I PRODUIT SCALAIRE ( dans le plan )

I PRODUIT SCALAIRE ( dans le plan ) I PRODUIT SCLIRE ( dans le plan ) 1 ) DEFINITION Soit et v dex vecters non nls d plan. Le prodit scalaire de par v noté. v est le nombre défini par l ne o l atre des égalités cidessos :. v = 1 ( + v -

Plus en détail

Vecteurs dans le plan

Vecteurs dans le plan Vecters dans le plan 1. Définition d n vecter : (classe de seconde) Soient A et B dex points d plan. La translation transformant A en B est la transformation qi transforme tot point M en n point M tel

Plus en détail

Chapitre I L ELECTRICITE EN CONTINU. LOIS DE KIRCHHOFF

Chapitre I L ELECTRICITE EN CONTINU. LOIS DE KIRCHHOFF Chaptre I L ELECTICITE EN CONTINU. LOIS DE KICHHOFF Préreqs : Les notons de «corant» et de «tenson» (o dfférence de potentel) sont spposées connes ans qe la lo d Ohm «U =.I». Objectfs : Acqston de ocablare.

Plus en détail

VECTEURS REPÈRES CARTÉSIENS

VECTEURS REPÈRES CARTÉSIENS VECTEURS REPÈRES CRTÉSIENS I Vecters d plan Exercice 0 Placer le point tel qe = Placer le point C tel qe C = + v Placer les points D et E tels qe D = + v et CE = - v Jstifier qe CD est n parallélogramme.

Plus en détail

Terminale S Les ROC : complexe/géométrie à connaître.

Terminale S Les ROC : complexe/géométrie à connaître. Termnale S Les ROC : complexe/géométre à connaître Vous trouvere c les démonstratons que vous ave offcellement dues fare en cours (dans le programme) Il est mportant de précser que cela ne sgnfe en aucun

Plus en détail

Vecteurs. I) Vecteurs et translation : a) notion de translation :

Vecteurs. I) Vecteurs et translation : a) notion de translation : I) Vecters et translation : a) notion de translation : Vecters Por aller de à, le marcher se déplace : dans le sens indiqé par la flèche sr ne longer correspondant à celle de [] dans la direction indiqée

Plus en détail

GEOMETRIE DANS L ESPACE. I) Vecteurs de l espace

GEOMETRIE DANS L ESPACE. I) Vecteurs de l espace GEOETRIE DNS L ESPCE ant tot, rappelons ne propriété fondamentale : Tot théorème de Géométrie plane s appliqe dans n importe qel plan de l espace. Les exemples de ce chapitre se réfèrent a dessin ci-contre

Plus en détail

Sujet de révision n 1

Sujet de révision n 1 4 ème année Secton : Scences Sujet de révson n 1 Ma 010 A. LAATAOUI Thèmes abordés : Complexes ; Probabltés ; Géométre dans l espace ; oncton exponentelle et lecture graphque. Exercce n 1 Sot θ un réel

Plus en détail

SUE11b : Turbulence. Chapitre 2 Equations de Reynolds et modèles de turbulence. Chapitre 2-Equations de Reynolds et modèles de turbulence

SUE11b : Turbulence. Chapitre 2 Equations de Reynolds et modèles de turbulence. Chapitre 2-Equations de Reynolds et modèles de turbulence SUE11b : Trblence Chaptre Eqatons de Reynolds et modèles de trblence Chaptre -Eqatons de Reynolds et modèles de trblence SUE11b : Trblence I- Décomposton de Reynolds ; orgne et défnton Por povor décrre

Plus en détail

CH06 : Les cellules de commutation

CH06 : Les cellules de commutation BTS électrotechnqe 2 ème année - Scences physqes applqées H06 : Les cellles de commtaton Enje : converson de l énerge électrqe Problématqe : Entre l électrotechnqe et l électronqe, s est développée a cors

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES. L addition et la multiplication de 2 entiers naturels donnent un entier naturel.

NOMBRES COMPLEXES. L addition et la multiplication de 2 entiers naturels donnent un entier naturel. NOMRES OMPLEXES RPPELS SUR LES ENSEMLES DE NOMRES Ensemble N : ensemble des enters naturels. L addton et la multplcaton de enters naturels donnent un enter naturel. La soustracton et la dvson de enters

Plus en détail

- la même direction : ceci signifie que les droites (AB) et (CD) sont parallèles. - le même sens : vers la droite. - la même longueur : 5 cm.

- la même direction : ceci signifie que les droites (AB) et (CD) sont parallèles. - le même sens : vers la droite. - la même longueur : 5 cm. CHAPITRE 13 TRANSLATIONS ET VECTEURS I. NOTION DE TRANSLATION Fanion n 1 Fanion n 2 On passe d fanion n 1 a fanion n 2 par ne translation. Por définir ne translation, 3 éléments sont nécessaires : - ne

Plus en détail

Géométrie dans l espace On désigne par E l ensemble des points de l espace et par w l ensemble k est Wmuni de la base B i

Géométrie dans l espace On désigne par E l ensemble des points de l espace et par w l ensemble k est Wmuni de la base B i Maths site Résmé d cors Géométrie dans l espace On désigne par E l ensemble des points de l espace et par w l ensemble o, i, j, k est Wmni de la base B i, j, k des vecters de l espace. E est mni d n repère

Plus en détail

Circuits linéaires en régime continu

Circuits linéaires en régime continu ÉLETROINÉTIQUE chaptre 2 rcts lnéares en régme contn Dans ce chaptre, on se place nqement dans le cas des régmes contns : les tensons et les ntenstés dans le crct sont constantes. Les crcts pevent alors

Plus en détail

Chapitre 2 Etude des circuits linéaires; théorèmes généraux

Chapitre 2 Etude des circuits linéaires; théorèmes généraux Chaptre 2 Etde des crcts lnéares; théorèmes générax 3 2.. Les éléments des crcts lnéares Rappel : n crct lnéare est n crct necomportant qe des composants (o dpôles) lnéares. Un composant est lnéare s la

Plus en détail

GEOMETRIE ANALYTIQUE

GEOMETRIE ANALYTIQUE GEOMETRIE ANALYTIQUE 1 re CD math I Géométrie analytiqe Table des matières A) Systèmes linéaires...... page 2 1) Définitions..... page 2 2) Résoltion d n système linéaire par sbstittion.... page 2 3) Règle

Plus en détail

Géométrie vectorielle

Géométrie vectorielle I. Notion de vecters a) Vecters et translations Définition : et désignent dex points d plan. La translation qi transforme en associe à tot point d plan l'niqe point D tel qe les segments [] et [D] ont

Plus en détail

Produit d un vecteur par un réel, classe de seconde

Produit d un vecteur par un réel, classe de seconde , classe de seconde F.Gaudon http://mathsfg.net.free.fr 8 avril 2012 1 2 Traduction de propriétés géométriques Milieux de segments Alignement et parallélisme 1 2 Traduction de propriétés géométriques Milieux

Plus en détail

Electrocinétique : régime permanent (Corrigé) Ex 0 : application des lois de Kirchoff.

Electrocinétique : régime permanent (Corrigé) Ex 0 : application des lois de Kirchoff. lectrocnétqe : régme permanent (Corrgé) x : applcaton des los de Krchoff. Posons d'abord les éqatons électrqes : lo de nœd : 1 + 2 + 3 = (1) (attenton à l'orentaton des condcters). los de malles : 1 1

Plus en détail

Etude de fonctions. Pour reprendre contact n p 45

Etude de fonctions. Pour reprendre contact n p 45 Etde de fonction S 1 Etde de fonctions Por reprendre contact n 1 2 3 4 5 p 45 I. Fonctions racine carrée Por a réel positif o nl, la racine carrée de a est le réel positif o nl b tel qe b² = a. Atrement

Plus en détail

Chapitre I : L espace des états. Le formalisme de Dirac

Chapitre I : L espace des états. Le formalisme de Dirac Chaptre I : L espace des états. Le formalsme de Drac 1 I) Espace des états et espace dal kets, bras, prodt scalare II) Les Opératers Opératers, commtaters, projecter, opératers adjonts, opératers hermtqes

Plus en détail

Mon voyage au pays des isométries

Mon voyage au pays des isométries Mon voyage a pays des sométres La taverne de l'irlandas vos présente De tos les pays réels, vrtels o magnares où j'a vagabondé, n en partcler n'avat jamas ÉtÉ l'objet de mon ntérêt et de ma crosté : cel

Plus en détail

Les nombres complexes

Les nombres complexes A) Forme algébrque des nombres complexes Théorème (adms) Il exste un ensemble appelé ensemble des nombres complexes, noté, vérfant les tros proprétés suvantes :. content ;. Il exste dans un élément tel

Plus en détail

Examen de fin d apprentissage Monteur-électricien / Monteuse électricienne. Livre de formules et calculatrice de poche.

Examen de fin d apprentissage Monteur-électricien / Monteuse électricienne. Livre de formules et calculatrice de poche. Sére 2004 Connassances professonnelles écrtes Electrotechnqe / Electronqe Nom... Prénom... Examen de fn d apprentssage Monter-électrcen / Montese électrcenne N o d canddat... Date... Dosser d canddat Temps

Plus en détail

Géométrie analytique lycée

Géométrie analytique lycée axe des ordonnées Géométrie analytique lycée I. Rappels 1) Vocabulaire En géométrie analytique, tous les points sont décrits dans un repère par un couple de coordonnées: l'abscisse qui se lit sur l'axe

Plus en détail

RAPPELS SUR LES VECTEURS

RAPPELS SUR LES VECTEURS RAPPELS SUR LES VECTEURS 1 re S Ce chapitre est constitué d une part de rappels de Seconde (les exemples y seront donc limités et les propriétés ne seront par re-démontrées) et d autre part d exercices

Plus en détail

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte.

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte. I Introdcton : T.P. Le redressement commandé : le pont mxte. Précédemment, nos avons v qe nos povons réalser la converson d'ne tenson alternatve snsoïdale t =U 2sn t en ne tenson contne grâce à l'tlsaton

Plus en détail

Isométries : Déplacements - Antidéplacements

Isométries : Déplacements - Antidéplacements 4 ème année Maths Isométries : Déplacements - Antidéplacements Novembre 009 A LAATAOUI Exercice n 1 : ABCD est n carré direct ; ( AB, AD) [ est la médiatrice d segment [ BC Soit f ne isométrie distincte

Plus en détail

Chapitre 0, Troisième partie : Produit vectoriel, Produit mixte

Chapitre 0, Troisième partie : Produit vectoriel, Produit mixte Chapitre 0, Troisième partie : Prodit ectoriel, Prodit mixte On appelle V l ensemble des ecters de l espace. On rappelle qe dex ecters non-colinéaires définissent n plan ectoriel et qe trois ecters non-coplanaires

Plus en détail

Tout nombre réel est aussi un nombre complexe. En effet si x IR alors on a x =.+ i donc x. On dira que IR est inclus dans IC et on écrira IR.

Tout nombre réel est aussi un nombre complexe. En effet si x IR alors on a x =.+ i donc x. On dira que IR est inclus dans IC et on écrira IR. GÉOMÉTRIE CHAPITRE 1 Page 1 sr 9 LES NOMBRES COMPLEXES Comment sont appars les nombres complexes? En 1545 Jérôme CARDAN fornit des formles de résoltion de l éqation x 3 = px + q. Une des soltions de cette

Plus en détail

Exercices sur les courbes en coordonnées polaires dans le plan

Exercices sur les courbes en coordonnées polaires dans le plan Exercces sur les courbes en coordonnées polares dans le plan Dans le plan orenté P mun d un repère orthonormé drect,, polare sn. ) Détermner les symétres de ; en dédure un domane d étude. ) Etuder et tracer

Plus en détail

sin d A sin d B sin d C d A + d B + d C = π , y B + y A

sin d A sin d B sin d C d A + d B + d C = π , y B + y A www.mathsenligne.com STI - 1G1 - CALCL VECTORIEL DANS LE PLAN CORS (1/6) PROGRAMMES Entretien d calcl ectoriel en liaison aec les disciplines indstrielles et la physiqe. Prodit scalaire ; expressions d

Plus en détail

CHAPITRE 2 FORMULATION TRADITIONNELLE DE LA MECANIQUE DES STRUCTURES

CHAPITRE 2 FORMULATION TRADITIONNELLE DE LA MECANIQUE DES STRUCTURES CHAPITRE FRMUATIN TRAITINNEE E A MECANIQUE ES STRUCTURES ans ce chaptre, nos rappelons les éqatons fondamentales de la mécanqe des strctres, et notamment certans théorèmes énergétqes q oent n rôle mportant

Plus en détail

Une transformation f du plan est une fonction du plan dans lui-même qui, à tout point M associe un point M bien défini.

Une transformation f du plan est une fonction du plan dans lui-même qui, à tout point M associe un point M bien défini. Transformations d plan FICHE Dans ce cors, on va étdier des transformations d plan P : Une transformation f d plan est ne fonction d plan dans li-même qi, à tot point M associe n point M bien défini f

Plus en détail

I. Propriétés de géométrie analytique.

I. Propriétés de géométrie analytique. I. Propriétés de géométrie analytique. Activité 1 Dans un repère orthonormé (O ; I ; J), a. Distance entre deux points. Dans un repère orthonormée (O ; I ; J) on considère deux point A(2 ; 1) et B(5 ;

Plus en détail

SUITES ARITHMETIQUES ET GEOMETRIQUES SUITES GEOMETRIQUES

SUITES ARITHMETIQUES ET GEOMETRIQUES SUITES GEOMETRIQUES ITE ARITHMETIQE ET GEOMETRIQE EXERCICE : Voc e sére de formle mse e place das le cors : ITE ARITHMETIQE r r p q (p q r 5 ( (...... ( ITE GEOMETRIQE q 6 q q... q q q 7 q 8... q q r s r s q Voc este e sére

Plus en détail

Géométrie analytique et vectorielle dans l espace, cours, terminale S. Géométrie vectorielle et analytique dans l espace, cours, terminale S

Géométrie analytique et vectorielle dans l espace, cours, terminale S. Géométrie vectorielle et analytique dans l espace, cours, terminale S Géométrie analytique et vectorielle dans l espace, cours, terminale S Géométrie vectorielle et analytique dans l espace, cours, terminale S F.Gaudon http://mathsfg.net.free.fr 27 mars 2013 1 Extension

Plus en détail

Calcul vectoriel (M-3.1) vecteur v du plan tel que v =x i + y j +z k. On note alors : v ( x z) ky kz) Exemples : si u 2

Calcul vectoriel (M-3.1) vecteur v du plan tel que v =x i + y j +z k. On note alors : v ( x z) ky kz) Exemples : si u 2 Calcl ectoriel (M-3.1) I. Les ecters Vecters d plan Base d plan : ne base des ecters d plan est n cople de ecters ( i ; j ) tel qe les ecters ne soient pas colinéaires. (i.e. i 0, j 0 et les ecters i et

Plus en détail

Seconde Géométrie vectorielle Notion de vecteurs coordonnées de vecteurs

Seconde Géométrie vectorielle Notion de vecteurs coordonnées de vecteurs Notion de ecters coordonnées de ecters I. Notion de ecters a) Vecters et translations Définition : A et B désignent dex points d plan. La translation qi transforme A en B associe à tot point C d plan l'niqe

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT nalyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre 2 Los générales de l électrcté en régme contn. Théorèmes de sperposton, Thévenn et Norton. dton 23/05/2005 nméro d'enregstrement de

Plus en détail

Un quadrilatère ABCD est un parallélogramme si, et seulement si ses diagonales ont le même milieu

Un quadrilatère ABCD est un parallélogramme si, et seulement si ses diagonales ont le même milieu Lycée JNSN E SILLY 14 octobre 016 VETEURS U PLN nde I NTIN E VETEUR 1 PRLLÉLGRE ÉFINITIN Un quadrilatère est un parallélogramme si, et seulement si ses diagonales ont le même milieu parallélogramme aplati

Plus en détail

Seconde 1 Géométrie analytique 03/02/2014 Lycée Saint Joseph Pierre Rouge

Seconde 1 Géométrie analytique 03/02/2014 Lycée Saint Joseph Pierre Rouge I. Vecteurs a. Translation de vecteur AB Définition : Soient A et B deux points du plan. À tout point C du plan on associe l unique point D tel que [AD] et [BC] aient le même milieu. On dit que D est l

Plus en détail

Deux vecteurs sont colinéaires si et seulement si l un est le produit de l autre par un réel.

Deux vecteurs sont colinéaires si et seulement si l un est le produit de l autre par un réel. I Colinéarité de deux vecteurs Définition 1: Deux vecteurs sont colinéaires si et seulement si l un est le produit de l autre par un réel. Exemples : Les vecteurs u -5 3 et v 15-9 sont colinéaires car

Plus en détail

COURS N 9 : GÉOMÉTRIE I- RAPPELS SUR LES VECTEURS. 1) Coordonnées. 2) Equation d une droite. 3) Norme d un vecteur.

COURS N 9 : GÉOMÉTRIE I- RAPPELS SUR LES VECTEURS. 1) Coordonnées. 2) Equation d une droite. 3) Norme d un vecteur. I- RAPPELS SUR LES VECTEURS ) Coordonnées ) Equation d une droite 3) Norme d un vecteur 4) Vecteurs colinéaires 5) Vecteurs orthogonaux 6) Angles de deux vecteurs Application : Activité page 94 II- VECTEURS

Plus en détail

TP1 : Analyse et Commande des Systèmes Linéaires

TP1 : Analyse et Commande des Systèmes Linéaires TP1 : Analyse et Commane es Systèmes Lnéares 1. Analyse e la stablté 'n système Consérons le système : ( p ) ( p + 1) p 1 1 3 1.1 Cas K 1 Calcl es pôles système (racnes énomnater). roots(en) Proposer ne

Plus en détail

4 ème C IE5 triangles : milieux, parallèles sujet NOM : Prénom : Note : ème C IE5 triangles : milieux, parallèles sujet

4 ème C IE5 triangles : milieux, parallèles sujet NOM : Prénom : Note : ème C IE5 triangles : milieux, parallèles sujet NOM : Prénom : ABC est un triangle rectangle en A. Le point I est le milieu du segment [BC]. Le point J est le milieu du segment [AB]. Démontrer que les droites (IJ) et (AB) sont perpendiculaires. Note

Plus en détail

Clemenceau. Lois fondamentales de l électrocinétique. Exemple du courant continu. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Lois fondamentales de l électrocinétique. Exemple du courant continu. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. PCSI - Physqe Lycée Clemencea PCSI (O.Graner) Los fondamentales de l électrocnétqe Exemple d corant contn Olver GNIE PCSI - Physqe I Défntons sr les crcts électrqes : éseax et dpôles : Un résea est n crct

Plus en détail

Comment représenter les couches géologiques?

Comment représenter les couches géologiques? TP Cartographie Objectifs Savoir orienter n plan Savoir représenter n plan sr ne carte Savoir représenter l intersection entre dex plans sr ne carte Comprendre la notion d isohypses Connaître la méthode

Plus en détail

CUEEP Département Mathématiques T902 : Méthode des moindres carrés p1/16

CUEEP Département Mathématiques T902 : Méthode des moindres carrés p1/16 Méthode des mondres carrés Stuaton Le lancer de pods Dx adolescents droters s exercent à lancer le pods, du bras drot pus du bras gauche. Les résultats (dstances en mètres) obtenus sont les suvants : Adolescent

Plus en détail

Repérage dans le plan, cours pour la classe de seconde

Repérage dans le plan, cours pour la classe de seconde F.Gaudon 15 juillet 2009 Table des matières 1 Coordonnées dans un repère du plan 2 2 Coordonnées de vecteurs 3 3 Milieu d un segment et distance dans un repère orthonormé 4 1 1 Coordonnées dans un repère

Plus en détail

SERIE D EXERCICES N 9 : ELECTROCINETIQUE : CIRCUITS NON LINEAIRES

SERIE D EXERCICES N 9 : ELECTROCINETIQUE : CIRCUITS NON LINEAIRES Nathale Van de Wele - Physqe Sp PCSI - Lycée les Ecalypts - Nce Sére d exercces 9 SEIE D EXECICES N 9 : ELECTOCINETIQUE : CICUITS NON LINEIES 1 Caractérstqes, pont de fonctonnement : électrolyser, dode,

Plus en détail

LES NOMBRES COMPLEXES

LES NOMBRES COMPLEXES LES NOMBRES COMPLEXES I FORME ALGÉBRIQUE D UN NOMBRE COMPLEXE 1) Définitions générales Théorème 1 Il existe n ensemble, noté, d éléments appelés nombres complexes, tel qe : contient ; est mni des opérations

Plus en détail

TS Géométrie vectorielle dans l espace Cours. Les définitions et calculs sur les vecteurs du plan peuvent être prolongés à l espace

TS Géométrie vectorielle dans l espace Cours. Les définitions et calculs sur les vecteurs du plan peuvent être prolongés à l espace TS Géométrie vectorielle dans l espace Cours I. Vecteurs de l espace 1. Notion de vecteur dans l espace Les définitions et calculs sur les vecteurs du plan peuvent être prolongés à l espace Deux vecteurs

Plus en détail

Un quadrilatère ABC D est un parallélogramme si, et seulement si ses diagonales ont le même milieu

Un quadrilatère ABC D est un parallélogramme si, et seulement si ses diagonales ont le même milieu Lycée JNSN E SILLY 06 novembre 017 VETEURS U PLN nde 10 I NTIN E VETEUR 1 PRLLÉLGRE ÉFINITIN Un quadrilatère est un parallélogramme si, et seulement si ses diagonales ont le même milieu parallélogramme

Plus en détail

Anneaux et corps Bachelor Semestre 4 Prof. E. Bayer Fluckiger 16 mars Quiz 3

Anneaux et corps Bachelor Semestre 4 Prof. E. Bayer Fluckiger 16 mars Quiz 3 Anneaux et corps Bachelor Semestre 4 Prof. E. Bayer Fluckger 16 mars 2016 Quz 3 Queston 1. Est-ce que les anneaux Z et Q sont somorphes? Non. Par exemple, on a montré Sére 2, Ex.3.1. qu l exste un seul

Plus en détail

GEOMETRIE PLANE. VECTEURS ET DROITES.

GEOMETRIE PLANE. VECTEURS ET DROITES. I. Les vecteurs : rappels et compléments. GEOMETRIE PLANE. VECTEURS ET DROITES. Propriétés et définitions à connaître : 1) Un vecteur AB est caractérisé par trois données : sa direction (celle de la droite

Plus en détail

Exercices type Bac Nombres complexes

Exercices type Bac Nombres complexes Exercces type Bac Nombres complexes Exercce 1 : Pour chaque queston, une seule réponse est exacte. Chaque réponse juste rapporte 1 pont. Une absence de réponse n est pas sanctonnée. Il sera retré 0,5 pont

Plus en détail

Première S chapitre 11 : Applications du produit scalaire

Première S chapitre 11 : Applications du produit scalaire SOMMAIRE XI. 1. VECTEUR NORMAL A UNE DROITE... THEOREME : VECTEUR DIRECTEUR... DEFINITION : VECTEUR NORMAL... THEOREME : DROITE ET VECTEUR NORMAL... EXERCICES :... 3 XI.. CARACTERISATION D UN CERCLE...

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT nalyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre 2 Los générales de l électrcté en régme contn. Théorèmes de sperposton, Thévenn et Norton. dton 11/03/2014 Table des matères 1 POUQUOI T

Plus en détail

OUTILS MATHEMATIQUES GLISSEURS & TORSEURS

OUTILS MATHEMATIQUES GLISSEURS & TORSEURS Statque et Cnématque des soldes 0-0 Chaptre Chap: OUTILS THETIQUES GLISSEUS & TOSEUS L'obectf de ce chaptre est de donner brèvement les outls mathématques nécessares à la compréhenson de la sute de ce

Plus en détail

Trigonométrie. Or x ] 0; 2[, Le projeté orthogonal de M sur (OI) est le point C et le projeté orthogonal de M sur (OJ) est le point S. =OC car OM =1.

Trigonométrie. Or x ] 0; 2[, Le projeté orthogonal de M sur (OI) est le point C et le projeté orthogonal de M sur (OJ) est le point S. =OC car OM =1. Trgonométre Défnton du snus et cosnus d'un réel quelconque. (révson de seconde) Len avec la défnton du snus et du cosnus d'un angle agu (dans un trangle rectangle) vue au collège. S O J C I Cette généralsaton

Plus en détail

1 ère S Exercices sur le plan muni d un repère orthonormé

1 ère S Exercices sur le plan muni d un repère orthonormé ère S Exercces sur le plan un d un repère orthonoré ans tous les exercces, le plan est un d un repère orthonoré,,. n donne les ponts ( ; ), ( ; ) et ( ; ). n note H le proeté orthogonal de sur l axe des

Plus en détail

Coordonnées dans le plan

Coordonnées dans le plan Coordonnées dans le plan. Repérer un point donné du plan, placer un point connaissant ses coordonnées.. Repères du plan (vidéo ) Repère quelconque : y Repère orthogonal : 0 y 0 y Repère orthonormal : 0

Plus en détail

VI INERTIE GEOMETRIE DES MASSES

VI INERTIE GEOMETRIE DES MASSES VI INERTIE EOMETRIE DE ME Dans l étude de la dynamque des systèmes matérels et des soldes l est mportant d étuder la répartton géométrque des masses, afn d exprmer smplement les concepts cnétques qu apparassent

Plus en détail

II MOMENTS - TORSEURS

II MOMENTS - TORSEURS II OENTS - TORSEURS Le torseur est l'outl prvlégé de la mécanque. Il sert à représenter le mouvement d'un solde, à caractérser une acton mécanque et à formuler le PFD (prncpe fondamental de la dynamque),

Plus en détail

Traces des droites et des plans

Traces des droites et des plans Traces des droites et des plans Définition : TRACE = intersection avec les plans de projection Les traces sont représentées en épre par lers dex projections, frontale et horizontale. V F (d ) v H F (P

Plus en détail

RAPPELS DE COURS SUR L'ALTERNATIF

RAPPELS DE COURS SUR L'ALTERNATIF RAPPELS DE CORS SR L'ALERNAF - DÉFNON D CORAN ALERNAF SNSOÏDAL Les varatons e l'ntensté nstantanée, notée, e ce type e corant en foncton temps sont représentés par ne snsoïe. 0 0 3 4 - Le temps qe met

Plus en détail

Nombres complexes. i² = -1

Nombres complexes. i² = -1 Prof : Hadj Salem Habb I ] Forme 1. Défntons Le nombre complexe est tel que algébrque ² = -1 Un nombre complexe s'écrt de façon unque sous la forme a + b ; a IR, b IR C = ensemble des nombres complexes

Plus en détail

Repérage et vecteurs

Repérage et vecteurs Repérage et ecters Chapitre 10 page 241 Introdction : Rappels por démarrer : Page 241 I-Egalité de ecters 1- Détermination d'n ecter. Un ecter non nl est déterminé par : - sa direction ; - son sens ; -

Plus en détail

GEOMETRIE ELEMENTAIRE PLANE : CORRIGES

GEOMETRIE ELEMENTAIRE PLANE : CORRIGES GEOMETRIE ELEMENTIRE PLNE : CORRIGES Exercice GEP : (N Enoncé Soient d et d dex droites d éqations respectives ax + by + c = et ax ' by ' c' ( a b ( ', ', + + = avec ( ab, (, a qelle condition ces dex

Plus en détail

( ) ( ) ( ) ( ) ( ) Terminales S Exercices sur les nombres complexes Page 1 sur 6. Exercice 1 :

( ) ( ) ( ) ( ) ( ) Terminales S Exercices sur les nombres complexes Page 1 sur 6. Exercice 1 : Termnales S Exercces sur les nombres complexes Page sur 6 Exercce : ) Calculer, et 05 06 07 ) En dédure, et ) Détermner les enters n pour lesquels n est a) un réel, b) est un magnare pur, c) égal à Exercce

Plus en détail

REPERAGE DANS LE PLAN

REPERAGE DANS LE PLAN 1 sur 12 REPERAGE DANS LE PLAN I. Repère du plan Trois points distincts deux à deux O, I et J du plan forment un repère, que l on peut noter (O, I, J). L origine O et les unités OI et OJ permettent de

Plus en détail

Géométrie vectorielle Multiplication d un vecteur par un réel - Colinéarité

Géométrie vectorielle Multiplication d un vecteur par un réel - Colinéarité Mltiplication d n ecter par n réel - olinéarité I Mltiplication d n ecter par n réel a) Définition désigne n ecter non nl et k n nombre réel non nl. Le prodit d ecter par le réel k est le ecter k tel qe

Plus en détail

27 février version 1.0. Note sur le vernier. Michel Karatchentzeff. Fondation Louis de Broglie, 23 rue Marsoulan, Paris

27 février version 1.0. Note sur le vernier. Michel Karatchentzeff. Fondation Louis de Broglie, 23 rue Marsoulan, Paris 27 février 2005-1 - version 1.0 Note sr le vernier Michel Karatchentzeff Fondation Lois de Broglie, 23 re Marsolan, 75012 Paris Introdction. La plpart des mesres, Lois de Broglie disait même la totalité,

Plus en détail

CHAPITRE 2 : Géométrie plane

CHAPITRE 2 : Géométrie plane CHAPITRE 2 : Géométrie plane 1 Egalité de deux vecteurs... 2 2 Somme de deux vecteurs... 3 2.1 Relation de Chasles... 3 2.2 Règle du parallélogramme... 3 3 Vecteurs dans un repère... 4 3.1 Coordonnées

Plus en détail

On suppose que l on a choisi une unité de longueur dans le plan. Rappel. Les vecteurs sont utilisés en 3 pour caractériser les translations.

On suppose que l on a choisi une unité de longueur dans le plan. Rappel. Les vecteurs sont utilisés en 3 pour caractériser les translations. Seconde Vecters Repérage I Vecters d plan On sppose qe l on a choisi ne nité de longer dans le plan Rappel Les ecters sont tilisés en 3 por caractériser les translations Un ecter c est : ne direction,

Plus en détail

PRODUIT SCALAIRE DANS L'ESPACE

PRODUIT SCALAIRE DANS L'ESPACE PROUIT SLIR NS L'SP I éfinition - Propriétés éfinition (rappel) ( voir animation ) Soient et v dex vecters d plan. On considère n point O et les points et tels qe : O = et O = v. On appelle prodit scalaire

Plus en détail

Chapitre 4 - Vecteurs

Chapitre 4 - Vecteurs nde Chapitre 4 - Vecteurs 01-013 Chapitre 4 - Vecteurs I Translation et vecteur TD1 : Déplacer une figure par translation On veut déplacer la figure F en suivant l algorithme suivant : Pour transformer

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce qu un vecteur du plan? Somme de vecteurs Vecteur nul - Opposé d un vecteur Produit d un vecteur par un nombre réel

Sommaire. Qu est-ce qu un vecteur du plan? Somme de vecteurs Vecteur nul - Opposé d un vecteur Produit d un vecteur par un nombre réel Sommaire 1 Vecteurs Qu est-ce qu un vecteur du plan? Somme de vecteurs Vecteur nul - Opposé d un vecteur Produit d un vecteur par un nombre réel 2 Vecteurs colinéaires Définition Conséquences 3 Base du

Plus en détail

Série 1 : Convertisseurs statiques

Série 1 : Convertisseurs statiques Sére 1 : Convertssers statqes X1 : Montage redresser en pont. U=48V- 50Hz 1) Précser les condctons des dodes et la relaton entre c et dans chaqe ntervalle. racer c(t) 2) Donner les expressons de la valer

Plus en détail

APPLICATIONS AFFINES Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako

APPLICATIONS AFFINES Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako APPLICATIONS AFFINES Ste thstice de Adm Troré Lée Tehnqe Bmko I Appltons lnéres: Atvté : Sot V l ensemle des veters d pln P et φ: V V ϕ ( ) k ( k IR*) ) montrer qe ( ; v ) ε V : ϕ ( v) ϕ( ) ϕ( v) ; ) montrer

Plus en détail

Electrocinétique. 1 a. dt dt ELECTROCINETIQUE R C. Lycée P. Mendès France Epinal. Cours électrocinétique 1/23

Electrocinétique. 1 a. dt dt ELECTROCINETIQUE R C. Lycée P. Mendès France Epinal. Cours électrocinétique 1/23 cors Electrocnétqe 2 d x dx 2 2m x 2 0 0 1 a f ( t) ELECTROCINETIQUE ve R C vc Lycée P. Mendès France Epnal Cors électrocnétqe 1/23 cors Electrocnétqe Sommare - FONCTIONNEMENT D UN DIPOLE 1- Généraltés

Plus en détail

Utiliser les propriétés des symétries axiale ou centrale.

Utiliser les propriétés des symétries axiale ou centrale. Chapitre 4 Éléments de Géométrie Ce que dit le programme CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Coordonnées d un point du plan Abscisse et ordonnée d un point dans le plan rapporté à un repère orthonormé.

Plus en détail

Le Repérage dans le plan

Le Repérage dans le plan Les différents types de repère Le dans le plan Lycée du golfe de Saint Tropez Année 2016/2017 Les différents types de repère 1 Les différents types de repère 2 3 Comment prouver qu un quadrilatère est

Plus en détail

Barycentre. Table des matières

Barycentre. Table des matières 1 Barycentre Table des matières 1 Rappels sue les vecteurs 2 1.1 Définition................................. 2 1.2 Opérations sur les vecteurs....................... 2 1.2.1 Somme de deux vecteurs....................

Plus en détail

Pour les élèves de l'échange Italie : travail sur les normes de vecteurs (longueurs des vecteurs)

Pour les élèves de l'échange Italie : travail sur les normes de vecteurs (longueurs des vecteurs) Pour les élèves de l'échange Italie : travail sur les normes de vecteurs (longueurs des vecteurs) Leçons : 4 Colinéarité de vecteurs 4-1- Rappel Soit u et v deux vecteurs non nuls. On dit que u et v sont

Plus en détail