Commande Prédictive Robuste d un Système MIMO utilisant un modèle BOG et les techniques LMI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Commande Prédictive Robuste d un Système MIMO utilisant un modèle BOG et les techniques LMI"

Transcription

1 La cqèe Coférece Iteratoae d Eectrotechqe et d Atoatqe -4 Ma 8 aaet se Coade Prédctve Robste d Systèe MIMO tsat odèe BOG et es techqes LMI Jae Ghab A Do et assa Messaod Ecoe atoae d Igéers de Moastr Re Ib E Jazzar 59 Moastr se e : +( ; Fax : +( Résé Ce aer roose e éthode de coade rédctve robste or systèe MIMO odésé ar es foctos de a base Orthogoae géérasée. Cette éthode tse es techqes des égatés atrcees éares or otsato d crtère de erforace de ore fe et rédre e obre de cotrates. Ces cotrates téresset es bores sr es coades et ses créets d e art et e doae d aarteace des coeffcets d odèe BOG d atre art. Le doae d certtde araétrqe est de tye esoïda déteré ar aroche d detfcato à errer coe as borée. Mots cés Coade Prédctve Robste BOG MIMO LMI BBE Esoïde. I. IRODCIO Psers éthodes de coades rédctves robstes tsat des odèes à base de foctos orthogoaes tees qe es foctos FIR Lagerre o Katz ot été roosées das a ttératre [ 3]. Das ces éthodes o trovet cees q tset e stratége d re-cas basée sr a résoto d robèe d otsato -ax erettat de redre e cote o seeet es ertrbatos et es cotrates hysqes as ass es certtdes araétrqes des odèes. otos qe ces odèes e coveet q a a rerésetato de qeqes tyes de systèes résetat des dyaqes rarochées aortes o oscates [4 5 6]. Cex-c os ot codt à déveoer d atres éthodes de coades rédctves robstes or des systèes MISO rerésetés sr es foctos de a base orthogoae géérasée (BOG [7 8 9]. Ces foctos adettet obre qecoqes de ôes q evet être rées o coexes cogés et regroet es foctos FIR Lagerre et Katz [ ]. D atre art odèe BOG résete sers avatages. E effet est sesbe a chox de a érode d échatoage e écesste as e coassace à ror d retard d systèe fat terver e gééra obre e éevé de araètres et e s a covexté d doae d certtde de araètres est assrée ce q eret de sfer e robèe d otsato -ax. Ceedat e obre de cotrates rses e cote ors de a sythèse de a o de coade est e éevé. Por sroter ces dffctés os déveoos e éthode de coade rédctve robste or systèe MIMO décoosé sr es foctos de a BOG [ 3] et tsat es techqes des égatés atrcees éares (LMI or a résoto d robèe d otsato ayat obre éevé de cotrates [4 5]. Le doae d certtde araétrqe est de tye esoïda q et être déteré ar es aroches d detfcatos à errer coe as borée (BBE [6 7] et es ôes otax des foctos de a BOG evet être estés e tsat [8 9]. Le reste de ce aer est orgasé coe st : das e aragrahe o résete a strctre d odèe MIMO décoosé sr es foctos de a BOG. Le cac d rédcter est exré das e aragrahe 3. Le aragrahe 4 est cosacré a déveoeet de a éthode de coade rédctve robste où o déft esebe des cotrates et o résete a résoto d robèe d otsato ax ar trodcto des techqes LMI. exee de sato est réseté das e aragrahe 5. Ef a cocso et es ersectves de cette éthode sot doées das e derer aragrahe. II. SRCRE D MODELE MIMO os cosdéros systèe MIMO ossédat ( ( ( et séqeces séqeces d etrées { } de sortes { y ( y ( y ( } q sot rees svat : + ( y G q e ( où : (. q est oérater retard ( q { } G q sot des foctos de trasfert décrvat es dyaqes d systèe sosé stabe et { } e est e séqece statoare stochastqe de oyee e et de atrce de covarace sosé coe. 5

2 La cqèe Coférece Iteratoae d Eectrotechqe et d Atoatqe -4 Ma 8 aaet se O adotat a otato vectoree svate : ( y ( e ( ( y( e( ( ( y ( e ( G ( q G ( q G( q G ( q G ( q As ( et s écrre : y( G( q ( + e( (4 La décoosto d systèe MIMO sr es foctos de a BOG et s écrre à ade de a rerésetato d état svate [ 3] : x( + Ax( + B( yˆ( Θx( x( est vecter d état de deso et d ééets { x ( } ; { ξ } défs ar : x z (3 (5 ( (6 où désge a trasforée verse e z. et ξ sot resectveet ordre de trocatre et e vecter des ôes d résea ( des ftres de a BOG. est e obre de araètres d odèe BOG d systèe MIMO déf ar : ( (7 + { ( z ξ } ; rerésete exresso géérae des foctos de a BOG défe das [] : ξ z ξ ξ z ( z (8 z ξ où èe ξ et so cogé ξ sot es ôes d ftre d résea ( des foctos de a BOG. A et B sot es atrces d évoto et de coade de deso resectveet ( et ( défes ar : A dag A B B B B (9 Θ est a atrce des araètres de deso ( défe ar : Θ dag ( Θ ( A et B sot es atrces d état d sos-systèe MISO de deso resectveet ( et ( : ( ( A dag A B dag B ( Θ est e vecter des coeffcets de Forer or sossystèe MISO de deso. θ θ θ Θ ( + ( est e obre de araètres d sos- systèe MISO. où : La atrce A et e vecter B de deso resectveet ( + ( + et ( + sot défs ar : ξa s a b A ( a b F ( a b s a > b s a < b a a+ b+ ( ( a b b b+ F a b α ξ ξ α ξ b b+ ( b B b α α ξ θ + (3 (4 (5 est e vecter des coeffcets de Forer d résea (. Et e osat : ξ ξ α α ξ III. CALCL D REDICER (6 Das e cas où errer sr e odèe BOG est coe as borée es coeffcets de Forer sot défs ar des tervaes d aarteace. S o ote ar Σ ( Σ Ω a atrce des certtdes araétrqes d odèe BOG d systèe MIMO et ar Ω e doae d certtde araétrqe. O et écrre : 53

3 La cqèe Coférece Iteratoae d Eectrotechqe et d Atoatqe -4 Ma 8 aaet se Σ dag ( Σ Ω Ω (7 où Σ Ω Ω ( sot resectveet e vecter des certtdes des coeffcets d odèe BOG et e doae d certtde araétrqe or sos-systèe MISO. Le odèe certa d systèe MIMO s écrt sos a fore créetae svate : δ x( + Aδ x( + Bδ ( yˆ ( yˆ ( + Θ( Σ δ x( (8 où es créets d vecter de coades et d vecter d état sot défs ar : δ ( ( ( δ x( x( x( (9 Le vecter des rédctos à as des sortes d odèe BOG se dédt de a dexèe éqato d systèe (8 : yˆ ( + yˆ ( + + Θ( Σ δ x( + ; ( Par sbsttto sccessve das a reère éqato d systèe (8 o et écrre : q δ x( + A δ x( + A Bδ ( + ( q E défssat a atrce coe : K A q q or or K de deso ( ( As ar sbstttos sccessves de ( das ( e vecter des rédctos de sortes s écrt faeet sos a fore de dex artes : e arte bre et e arte forcée : yˆ ( + yˆ ( + + yˆ ( + (3 f yˆ ˆ + y( + Θ( Σ K I δ x( (4 yˆ f ( + Θ( Σ K qbδ ( + q (5 q où I est a atrce detté de deso (. Sr horzo de rédcto [ h ] + + des sortes éqato (3 s écrvat sos a fore atrcee svate : Yˆ ( Σ Yˆ ( Σ + Yˆ ( Σ (6 f où Y ˆ( Σ est e vecter des rédctos de deso ( h déf ar : ˆ Y ( yˆ ( + yˆ ( + yˆ ( + h (7 Les vecters Yˆ ( et Yˆ f ( evet être déterés or ( h e tsat resectveet (4 et (5. As o et écrre : Yˆ ( Σ ( Σ δ ( (8 f δ ( est e vecter des créets de coade de deso ( h : δ ( δ ( δ ( δ ( h + + (9 où h ( h h est horzo de rédcto des coades. ( Σ est e atrce de deso ( h ( h q rerésete es coeffcets des réoses soees d systèe : ( Σ Σ Σ ( Σ (3 h ( Σ ( Σ h ( Σ h h + Σ où est e atrce de deso ( doée ar : q ( Σ Θ( Σ K B Θ( Σ A B q IV. (3 MEODE DE LA COMMADE PREDICIVE ROBSE A. Défto des cotrates Les coades et es créets de coade ftrs satsfret es cotrates svates : [ ] ax h ( + (3 [ ] δ δ ( + δ (33 ax h où ax δ et δ ax sot des vecters de deso défs ar : [ ] [ ] (34 ax ax ax 54

4 La cqèe Coférece Iteratoae d Eectrotechqe et d Atoatqe -4 Ma 8 aaet se [ ] [ ] δ δ δ δ δ δ (35 ax ax ax Sot δψ esebe des créets de coade ftrs : { / V} δψ δ Γδ (36 Γ est e atrce de deso (4 h ( h et V vecter de deso (4 h défs ar : Ih δ Ih δ M Γ V ϕ M + ϕ où : I est a atrce detté de deso ( h h. h (37 La atrce et e vecter ϕ de deso resectveet ( h ( h et ( h sot défs ar : ϕ( ( (38 M δ M et δ sot des vecters de deso ( h défs coe st : ax ax M (39 ax ax δ M δ δ δ δ δ (4 B. Forato LMI d Probèe d otsato Le crtère de erforace cosdéré est basé sr a ore fe doé ar : J ( ax ˆ δ Σ y ( + / Σ r ( + (4 h où r ( + ( rerésete e sga de référece déf sr horzo de rédcto [ h ] [ ] + + r( r ( r ( (4 La éthode de coade rédctve robste est basée sr e stratége d re cas q va cosste à résodre e robèe d otsato -ax svat : ax J ( δ Σ (43 δ δψ Σ Ω otos qe e vecter des rédctos Y ˆ( Σ est e focto affe de Σ et e crtère J ( δ Σ est e focto strcteet covexe de Y ˆ( Σ. Par coséqet e robèe d otsato (43 et être sfer à : ax J ( δ Σ (44 δ δψ Σ S où S est esebe des soets d doae d certtde. Σ ( L rerésete a atrce des certtdes assocée a e obre de soets. ée soet de esebe S et L est otos qe tot scaare β q satsfat a cotrate : β J ( δ Σ ( L (45 est e bore sérere de ax J ( δ Σ. Par ste e Σ S robèe d otsato -ax et être reforé de faço à chercher a s ette bore sérer β et vecter δ satsfasat es cotrates (36 et (45 ce q revet à résodre e robèe d otsato svat : β (46 β δ β G( Σ ˆ δ + Y ( Σ R β ( L (47 Γδ V (48 est vecter de deso ( h. où β [ β β ] R( est e vecter des traectores de référeces de deso ( h doé ar : R( r ( + r ( + h (49 La focto obectve et es cotrates état éares e es varabes de décso β et δ. I s agt d robèe de sato d coût éare avec ( h + varabes de décso et ( η Lh + 4 h cotrates. Ce robèe et être s sos a fore stadard svate : M X (5 X Sos a cotrate : CX D X (5 Por cea o déft e vecter X de deso ( h + : δ δ X M β M est vecter ge de deso ( (5 h + doé ar : 55

5 La cqèe Coférece Iteratoae d Eectrotechqe et d Atoatqe -4 Ma 8 aaet se [ ] M (53 C C C L C D D D L δ D δ (54 L D arès (47 o et écrre or ( : ( Σ R Yˆ δ + Σ h C D + Σ M R Y ˆ δ (55 Σ Σ Σ h M A artr de (48 o a : I h h δ M δ Cδ h D δ + ϕ + δ M h M ϕ δ M (56 où h h désget des vecters d ééets et et de deso resectveet ( h et ( h. Les cotrates (5 evet être écrtes coe stes : F ( X F ( X η (57 où F ( η sot des atrces syétrqes défes se-ostves : F C X D X (58 Les égatés (57 costtet des cotrates tes de tyes LMI q evet s exrer e e see cotrate défe ar : ( η F( X dag F ( X F ( X (59 Sot Φ esebe déf ar : { X F C X D ; η} Φ (6 Cet esebe est covexe e X et ar coséqet a cotrate F( X est covexe. G z (.45z +.45z (.478z +.364z.5z.735z.86z.83z +.666z (63.5z +.58z ( +.875z (.434z.767z Les sgax d etrées sot des séqeces foréet dstrbées et errer sr e odèe est sosé boré te qe : 4.39 e( 5.3 Le systèe MIMO est décoosé sr es foctos de a BOG où ordre de trocatre et es ôes otax de chaqe sos-systèe sot : ot ot ot ot 4 ξ ξ Le tabea rése es cetres et es tervaes d certtdes des esoïdes : Sos-systèe Sos-systèe ABLE I. PERFORMACES DES ELLIPSOÏDES ˆΘ Θ ˆ ˆΘ Θ ˆ La fgre otre es sortes d odèe BOG et es sgax de référeces. Les sgax de coades et es sgax des créets de coade sot strés resectveet das es fgres et 3. Les cotrates sr es sgax de coade et ses créets sot : 5 ( 5.75 δ (.75 5 ( 5.75 δ (.75 As e robèe d otsato et s écrre : M X (6 X Sos a cotrate : F( X (6 Le obre de cotrates est aors rédte e e see cotrate LMI covexe défe ar (6. V. RESLAS DE SIMLAIO O cosdère systèe MIMO à etrées sortes et de atrce de trasfert doée ar : Fgre. Sortes d odèe BOG et sgax de référeces 56

6 La cqèe Coférece Iteratoae d Eectrotechqe et d Atoatqe -4 Ma 8 aaet se Fgre. Sgax de coades Fgre 3. Sgax des créets de coade D atres réstats de satos avec dfféretes bores d errer ot été réasés avec sccès ar cette éthode. Les horzos de rédcto tsés das cette sato sot : VI. h 8 h COCLSIO Das ce aer os avos réseté e éthode de coade rédctve robste or systèe MIMO décoosé sr es foctos de a BOG. Les coeffcets de a décoosto éare aarteet à doae d aarteace de tye esoïda et e vecter des coades est obte e résovat robèe d otsato -ax. Les cotrates téresset es bores sr es coades et ses créets d e art et e doae d certtde araétrqe d atre art. Les techqes LMI sot tsées or a résoto d robèe d otsato et rédre e obre de cotrates. D atres doaes d certtdes araétrqes tees qe des orthotoes des oytoes des araeotoes o des oytoes à coextés tés evet être ass tsés. Ef os sgaos q est sohatabe d étder cette éthode or e cas des systèes tvarabe o éares rerésetés sr es foctos de a BOG. RÉFERECES [] G. Overa G. Faver G. Dot ad W. Aara Robst Predctve Cotroer Based o Lagerre Fters Modeg I Proc. 3 th IFAC Word Cogress Sa Fracsco SA Vo. G [] A. Mbare. Messaod ad G. Faver Robst redctve cotro sg Katz ode I Proc. th IEEE Iteratoa Cof. Eectrocs Crcts ad Systes Deceber 3. [3] L.P. Wag Dscrete te ode redctve cotro desg sg Lagerre fctos Jora of Process Cotro Vo [4] B. Wahberg Syste detfcato sg Lagerre odes IEEE ras. o Atoatc Cotro Vo. 36 o [5] B. Wahberg Syste detfcato sg Katz odes IEEE ras. o Atoatc Cotro Vo. 39 o [6] B. Wahberg ad P. Mää O aroxato of stabe ear dyaca systes sg Lagerre ad Katz fctos Atoatca Vo. 3 o [7] A. Do J. Ghab ad. Messaod Robst Predctve Cotro sg a GOBF Mode for MISO systes Iteratoa Jora of Coters Cocatos ad Cotro Vo. II o Deceber 7. [8] A. Do J. Ghab ad. Messaod Robst Predctve Cotro Based o GOBF Modeg ad LMI echqes Iteratoa Coferece o Scece ad echqes of Atoatc Cotro (SA'7 se ACS-67 ovebre 7. [9] A. Do J. Ghab ad. Messaod Robst Predctve Cotro for a MISO Syste sg GOBF I Proc. 4 th IEEE Iteratoa Cof. Eectrocs Crcts ad Systes Deceber 7. [] B. ess ad F. Gstafsso A fyg costrcto of orthoora bases for syste detfcato IEEE ras. o Atoatc Cotro Vo. 4 o [] P. S. C. eberger P. M. J. Va de of ad O.. Bosgra A geerazed orthoora bass for ear dyaca systes IEEE ras. o Atoatc Cotro Vo. 4 o [] J. Ghab A. Do ad. Messaod A ew Modeg Aroach of MIMO ear Systes sg the geerazed Orthoora bass fctos I Proc. of the 6 th ISPRA 7 Greece Febrary 7. [3] J. Ghab A. Do ad. Messaod ew Methods of Modeg ad Paraeter Estato for MIMO ear Systes sg Geerazed Orthoora Bass Fctos Jora o Systes ad Cotro Vo. o [4] S. Boyd L. E Gaho E. Fero V. Baarsha Lear Matrx Ieqates Syste ad Cotro heory SIAM Stdes Aed Matheatcs Phadehe 994. [5] P. Aara.D. a Paraeterzed LMIs cotro theory SIAM Jora o Cotro ad Otzato Vo. 38 o [6] G. Faver ad L. Arrda Revew ad Coarso of Esoda Bodg Agorths I M. et a. edtor Bodg Aroaches to syste detfcato Pe Press ew Yor 996 cha [7]. Messaod ad G. Faver Recrsve deterato of araeter certaty tervas for ear odes wth ow bt boded errors I Proc. th IFAC Syos o Syste Idetfcato Coehage Dear 994. [8] J. Ghab A. Do ad. Messaod A ew Estato Method of the Poes for the geerazed Orthoora bases fters I Proc. of the 6 th ISPRA Greece Febrary 7. [9] J. Ghab A. Do ad. Messaod A ew echqe of Poes Estato for Geerazed Orthoora Bass Fctos Jora o Systes ad Cotro Vo. o

SETIT 2005. 3 rd International Conference: Sciences of Electronic, Technologies of Information and Telecommunications March 27-31, 2005 TUNISIA

SETIT 2005. 3 rd International Conference: Sciences of Electronic, Technologies of Information and Telecommunications March 27-31, 2005 TUNISIA SEI 2005 3 rd Iteratoal Coferece: Sceces of Electroc, echologes of Iformato ad elecommcatos arch 27-3, 2005 UNISIA se e place d' système de recoassace facal basé sr l'approche statstqe "Aalyse e composates

Plus en détail

SUITES ARITHMETIQUES ET GEOMETRIQUES SUITES GEOMETRIQUES

SUITES ARITHMETIQUES ET GEOMETRIQUES SUITES GEOMETRIQUES ITE ARITHMETIQE ET GEOMETRIQE EXERCICE : Voc e sére de formle mse e place das le cors : ITE ARITHMETIQE r r p q (p q r 5 ( (...... ( ITE GEOMETRIQE q 6 q q... q q q 7 q 8... q q r s r s q Voc este e sére

Plus en détail

Calculs en chromatographie

Calculs en chromatographie Calculs e chroatographe éthode de la oralsato tere... 1 Coeffcet de répose assque relatf... 1 Calcul des pourcetages assques... 2 Calcul des pourcetages olares... 3 xeple d aalyse CG d ue substtuto copéttve

Plus en détail

L Analyse Factorielle des Correspondances

L Analyse Factorielle des Correspondances Aalyse de doées Modle 5 : L AFC M5 L Aalyse Factorelle des Corresodaces L aalyse factorelle des corresodaces, otée AFC, est e aalyse destée a tratemet des tableax de doées où les valers sot ostves et homogèes

Plus en détail

Vecteurs dans le plan

Vecteurs dans le plan Vecters dans le plan 1. Définition d n vecter : (classe de seconde) Soient A et B dex points d plan. La translation transformant A en B est la transformation qi transforme tot point M en n point M tel

Plus en détail

LES NOMBRES COMPLEXES Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako

LES NOMBRES COMPLEXES Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako LES NORES OPLEXES Ste thstie de dm Troré Lycée Techqe mko I Défto: Défto : Sot le ombre mgre té tel qe ² O ppelle esemble des ombres complexes, l esemble oté et déf pr : { b ( b ε R²} est ppelé l prte

Plus en détail

STATISTIQUES. La taille moyenne d un jeune enfant est donnée, en fonction de son âge (en mois), dans le tableau suivant :

STATISTIQUES. La taille moyenne d un jeune enfant est donnée, en fonction de son âge (en mois), dans le tableau suivant : STATISTIQUES Cours Termale ES O observe que, das certas cas, l semble ester u le etre deu caractères statstques quattatfs (deu varables) sur ue populato ; par eemple, etre le pods et la talle d u ouveau-é,

Plus en détail

MODULE 2 : Estimation par intervalle de confiance

MODULE 2 : Estimation par intervalle de confiance Echailloage M MODULE : Esiaio ar iervalle de cofiace Il s agi das ce odle de rover e esiaio ar iervalle de cofiace d araère θ, c es-à-dire de cosrire e «forchee de valers éries erea de sier» θ avec e robabilié

Plus en détail

II - Notions de probabilité. 19/10/2007 PHYS-F-301 G. Wilquet 1

II - Notions de probabilité. 19/10/2007 PHYS-F-301 G. Wilquet 1 II - Notos de probablté 9/0/007 PHYS-F-30 G. Wlquet Ue varable aléatore est ue varable dot la valeur e peut être prédte avec certtude mas dot la probablté d occurrece d ue valeur (varable dscrète) ou d

Plus en détail

COUPLE DE VARIABLES ALEATOIRES. On considère deux variables aléatoires X et Y. On aimerait connaitre s il y a influence entre ces deux variables.

COUPLE DE VARIABLES ALEATOIRES. On considère deux variables aléatoires X et Y. On aimerait connaitre s il y a influence entre ces deux variables. COUPLE DE VARIABLES ALEATOIRES O cosdère deux varables aléatores et. O amerat coatre s l y a fluece etre ces deux varables. I Coule de varables dscrètes : 1) Lo ote : Soet et deux varables dscrètes, à

Plus en détail

ELEMENTS PROPRES D'UN ENDOMORPHISME

ELEMENTS PROPRES D'UN ENDOMORPHISME lémets rores d' edomorhsme LMNTS PROPRS D'UN NDOMORPHISM * désge K esace vectorel de dmeso fe N Sos esaces stables défto Soet edomorhsme de, F sos esace vectorel de O dt qe F est stable ar s F F S F est

Plus en détail

(respectivement M n,1 ( )) l espace vectoriel réel

(respectivement M n,1 ( )) l espace vectoriel réel Les calculatrces sot autorsées **** NB : Le caddat attachera la lus grade mortace à la clarté, à la récso et à la cocso de la rédacto S u caddat est ameé à reérer ce qu eut lu sembler être ue erreur d'éocé,

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont interdites. * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont interdites. * * * SESSION 005 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES Durée : 4 heures Les calculatrces sot terdtes * * * NB : Le caddat attachera la lus grade mortace à la clarté, à la récso et à la cocso de la rédacto

Plus en détail

Estimation des incertitudes sur les erreurs de mesure.

Estimation des incertitudes sur les erreurs de mesure. Estmto des certtdes sr les errers de mesre. I. Itrodcto : E sceces epérmetles, l este ps de mesres ectes. Celle-c e pevet être q etchées d errers pls o mos mporttes selo le protocole chos, l qlté des strmets

Plus en détail

a. Le symbole se lit «sigma» ; l écriture Ex : 2 Fréquences en % ( f i x 100) 11,1 % 29,6 % 59,3 % 100 %!!!!

a. Le symbole se lit «sigma» ; l écriture Ex : 2 Fréquences en % ( f i x 100) 11,1 % 29,6 % 59,3 % 100 %!!!! Cours : Statstques I. Itroducto Classe de ère S O a vu que our caractérser ue sére statstque, o utlse des : - aramètres de tedace cetrale : - la moyee ; - la médae. Ils ermettet d dquer la «osto» de la

Plus en détail

SUITES SE RAMENANT AUX SUITES ARITHMETIQUES OU GEOMETRIQUES - EXERCICES CORRIGES

SUITES SE RAMENANT AUX SUITES ARITHMETIQUES OU GEOMETRIQUES - EXERCICES CORRIGES Cors et exercices de mathématiqes SUITES SE RAMENANT AUX SUITES ARITHMETIQUES OU GEOMETRIQUES - EXERCICES CORRIGES Exercice O cosidère la site défiie par O pose Motrer qe ( est e site géométriqe Exprimer

Plus en détail

Chapitre 4 Fonction de transfert

Chapitre 4 Fonction de transfert Chatre 4 Focto de trasfert Chatre 4 Focto de trasfert 4.. Exresso de la focto de trasfert Pour u système léare cotu et varat, ous avos vu que la relato etre la sorte s( et l etrée e( est doée ar ue équato

Plus en détail

Comment les bookmakers (ou la FdJ) font-ils pour TOUJOURS gagner?

Comment les bookmakers (ou la FdJ) font-ils pour TOUJOURS gagner? Coet les bookakers (ou la FdJ fot-ls our TOUJOURS gager? Itroducto otatos et varables Esérace de ga du bookaker (ou de la FdJ 4 4 Les stratéges du bookaker 6 4 le bookaker hoête 6 4 le bookaker "réel"7

Plus en détail

PHYSIQUE DES SEMICONDUCTEURS

PHYSIQUE DES SEMICONDUCTEURS MIISTERE DE L'ESEIGEMET SUPERIEURE ET DE LA REHERHE SIETIFIQUE UIERSITE DE BEHAR Départemet es Sceces Laboratore e Pysque es spostfs à semcoucteurs (L.P.D.S ttp://www.uv-becar.z/lps/ PHYSIQUE DES SEMIODUTEURS

Plus en détail

Suites géométriques suite géométrique suite géométrique de raison q

Suites géométriques suite géométrique suite géométrique de raison q Sites géométriqes Itrodctio : M. Fiace dispose d e somme de 5 FF et désire faire frctifier so pactole ; por cela il va voir so baqier qi li propose de optios : e agmetatios forfaitaire, aelle, de 5 F =

Plus en détail

TRIGONALISATION DES ENDOMORPHISMES SOUS ESPACES CARACTERISTIQUES - APPLICATIONS

TRIGONALISATION DES ENDOMORPHISMES SOUS ESPACES CARACTERISTIQUES - APPLICATIONS Tgoalsato ds domohsms sos sacs caactéstqs - lcatos TRGOLSTO DS DOMORHSMS SOUS SCS CRCTRSTQUS - LCTOS * désg K sac vctol d dmso f O ot l olyôm caactéstq d domohsm d Résltats gééax défto Sot domohsm d O

Plus en détail

f(t) g(t)dt f²(t)dt g²(t) dt a a a

f(t) g(t)dt f²(t)dt g²(t) dt a a a PCSI Chatre 4 : Produts scalares-résumé Das ce chatre E est u -ev. Produts scalares. Défto et exemles de référeces Def: O aelle rodut scalare sur E toute alcato de E² das est bléare. est symétrque: x,ye,

Plus en détail

ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES

ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES ANALYSE DES DONNÉES TEST DU KHI-DEUX ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES Perre-Lous Gozalez MESURE DE LIAISON ENTRE DEUX VARIABLES QUALITATIVES KHI-DEUX Mesure de la laso etre deux varables qualtatves

Plus en détail

Correction DEVOIR COMMUN TS (3 heures)

Correction DEVOIR COMMUN TS (3 heures) Corrcto DVOIR COMMUN TS hrs) rcc 6 pots) O cosdèr plsrs sacs d blls S, S, S,, S, tls q : L prmr sac S cott blls jas t vrts ; Chac ds sac svats S, S,, S, cott blls jas t vrts L bt d ct rcc st d étdr l évolto

Plus en détail

Suites arithmétiques et suites géométriques Bilan et croissances

Suites arithmétiques et suites géométriques Bilan et croissances Sites arithmétiqes et sites géométriqes Bila et croissaces I Bila sr les sites arithmétiqes et géométriqes ) Tablea de formles Défiitio Relatio etre dex termes coséctifs Calcl d terme 4 ) Ue qestio de

Plus en détail

I) A quoi sert la géométrie analytique?

I) A quoi sert la géométrie analytique? FICHE ETHDE sr la GEETRIE ANALYTIQUE I) A qo sert la géométre analtqe? a) Exemples : 1 ACKE, CHBD et HGLF sont 3 parallélogrammes. d b f l AC = 8, AE =, CH = 5, CD = 6,6 HG = 1, HF = 11 6,6 11 Les ponts

Plus en détail

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE. Exemple troductf (Les élèves qu coasset déà be le prcpe peuvet sauter ce paragraphe) Cosdéros la sute (u ), défe pour tout, par : u u u 0 0 Cette sute est défe

Plus en détail

Contrôle du mardi 27 janvier 2015 (3 heures) 1 ère S1 D P C. Le barème est donné sur 40. On répondra directement sur la copie fournie avec le sujet.

Contrôle du mardi 27 janvier 2015 (3 heures) 1 ère S1 D P C. Le barème est donné sur 40. On répondra directement sur la copie fournie avec le sujet. ère S Cotrôle du mard 7 javer 05 ( heures) D C N Le barème est doé sur 0 O répodra drectemet sur la cope foure avec le sujet U certa ombre de questos écesste ue recherche préalable au broullo O e rédgera

Plus en détail

SYSTEME FERME EN REACTION CHIMIQUE

SYSTEME FERME EN REACTION CHIMIQUE SYSTEME FERME EN REACTION CHIMIQUE I. DESCRIPTION D UN SYSTEME. Les dfférets types de système (ouvert, fermé, solé U système S est formé d u esemble de corps séparés du reste de l uvers (appelé mleu extéreur

Plus en détail

sont distincts 2 à 2.

sont distincts 2 à 2. Lycée Thers CORRIGÉ TP PYTHON - 09 L algorthme des k-meas pour partager u uage de pots e u ombre doé de classes peu dspersées 1 - La méthode de Forgy [Qu. 1] 1) Cette double somme comporte termes pusque

Plus en détail

) ) ) n. Lois discretes. Quelques formules classiques, très utiles : ( + = ; 6 ²( + S en fonction de 1

) ) ) n. Lois discretes. Quelques formules classiques, très utiles : ( + = ; 6 ²( + S en fonction de 1 L.Glli age sr Lois discrètes Lois discretes Qelqes formles classiqes, très tiles : ; Remarqe : Il existe des formles de récrrece doat e foctio de, Ce sot les formles de Newto, Exercice calcl de? Doc E

Plus en détail

Module 4 - Leçon 01 - Budget des ventes 1. Introduction - Recherche de la tendance générale

Module 4 - Leçon 01 - Budget des ventes 1. Introduction - Recherche de la tendance générale Cotrôle de gesto Budget des vetes Module 4 - Leço - Budget des vetes Itroducto - Recherche de la tedace géérale - Itroducto Le budget des vetes est le premer budget opératoel à établr. Il est cosdéré comme

Plus en détail

BTS C.G. 1996. B) Retour au problème concret: Le nombre d'appartements commercialisé est nécessairement un entier entre 2 et 20.

BTS C.G. 1996. B) Retour au problème concret: Le nombre d'appartements commercialisé est nécessairement un entier entre 2 et 20. BTS CG 996 Eercce : (0 pots) Ue agece mmoblère evsage de commercalser u programme de costructo d'appartemets Deu projets lu sot soums: Projet P : Le coût de producto de appartemets ( eter et 0 )est doé

Plus en détail

Commande par placement des pôles (commande modale)

Commande par placement des pôles (commande modale) 5. Coade ar laceet des ôles Chaitre 5 Coade ar laceet des ôles coade odale 5.. Itroductio 5.. Pricies de la éthode 5.. Déteriatio de la atrice de trasforatio. 5... Preière éthode 5... Deuièe éthode 5.4.

Plus en détail

Nous vous proposons de decouvrir ici d autres exemples de biomimetisme

Nous vous proposons de decouvrir ici d autres exemples de biomimetisme Dcto ds Pacs t Jads Nacy 03 83 36 59 04 acy, a at das a v at Nos vos poposos d dcov c d ats xmps d bommtsm at Dcto ds Pacs t Jads Nacy 03 83 36 59 04 acy, a at das a v La at, mod d aospata! La zao, ça

Plus en détail

Variables j.. p. Xij

Variables j.. p. Xij L alyse e Composates Prcpales (CP) O possède u tableau rectaulare de mesure dot les coloes sot des varables quattatves (mesuratos, taux, statos clmatques) et dot les les représetet des dvdus statstques

Plus en détail

RESEAUX DE NEURONES, LOGIQUE FLOUE ET ALGORITHMES GENETIQUES

RESEAUX DE NEURONES, LOGIQUE FLOUE ET ALGORITHMES GENETIQUES RESEAUX DE NEURONES, LOGIQUE FLOUE ET ALGORITHMES GENETIQUES Jalel ZRIDA Ecole Spérere des Scences et Technqes de Tns et Unté Sgna et Système, ENIT La Logqe Floe De nos jors, nos problèmes mplqent sovent

Plus en détail

Coefficient de partage

Coefficient de partage Coeffcet de partage E chme aque, la sythèse d'u composé se fat e pluseurs étapes : la réacto propremet dte (utlsat par exemple u motage à reflux quad la réacto dot être actvée thermquemet), les extractos

Plus en détail

Sciences Industrielles Dérivation vectorielle Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot. Le vecteur OP >

Sciences Industrielles Dérivation vectorielle Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot. Le vecteur OP > Sceces Istelles Dévato vectoelle Paacola obet Lycée Jacqes Amyot I - DEIATIN ECTIELLE A Dévée ' vecte moble a aot à eèe: Sot vecte qelcoqe éft as la base B z y x Le vecte P > est eésetat vecte Le ot P

Plus en détail

Suites arithmétiques et Géométriques. Exemple 1. La suite des nombres 1, 3, 5, 7, 11, 13. ou la suite des nombres 100, 110, 121, 133.1, 146.41...

Suites arithmétiques et Géométriques. Exemple 1. La suite des nombres 1, 3, 5, 7, 11, 13. ou la suite des nombres 100, 110, 121, 133.1, 146.41... Sites arithmétiqes et Géométriqes Nos allos cosidérer des sites de ombres réels Exemple La site des ombres,, 5, 7,, o la site des ombres,,,, 464 Défiitio/Notatio : La site est e gééral oté ( ) (o ( v )

Plus en détail

TS Exercices sur les limites de suites (3) 4 Pour tout entier naturel n 1, on pose :

TS Exercices sur les limites de suites (3) 4 Pour tout entier naturel n 1, on pose : T Exercices sr les limites de sites () Por tot etier atrel, o pose : O cosidère la site ( ) défiie sr N par so premier terme récrrece ( ) = + por tot etier atrel ) Démotrer par récrrece qe, por tot etier

Plus en détail

Méthode. de lecture. Cahier d exercices 2. Catherine de Santi-Gaud Isabelle Meyjonade Mireille Usséglio

Méthode. de lecture. Cahier d exercices 2. Catherine de Santi-Gaud Isabelle Meyjonade Mireille Usséglio Méthode de lectre CP Cahier d exercices 2 Catherie de Sati-Gad Isaelle Meyjoade Mireille Usséglio Épisode 1 D*ate : Lire et copredre 1. Je répods par Vrai, Fax o je ets? si l histoire e le dit pas. Le

Plus en détail

TRANSFORMATEUR MONOPHASE

TRANSFORMATEUR MONOPHASE - ROLE ET NTERET. Rôle TRANSFORMATER MONOHASE n transformater est ne machne électrqe statqe permettant n changement de tenson alternatve avec n excellent rendement. l pet être tlsé en abasser de tenson

Plus en détail

Virtualization. Panorama des solutions de virtualisation sur différentes plate-formes. Laurent Vanel Systems Architect IBM Laurent_vanel@fr.ibm.

Virtualization. Panorama des solutions de virtualisation sur différentes plate-formes. Laurent Vanel Systems Architect IBM Laurent_vanel@fr.ibm. rtalzato Paorama des soltos de vrtalsato sr dfféretes plate-formes aret ael Systems Archtect IBM aret_vael@fr.bm.com 2008 IBM Corporato Evolto de la rtalsato des frastrctres Wdows Servers Maframe & U Servers

Plus en détail

ETUDES DE SUITES DEFINIES PAR DIFFERENTS TYPES DE RECURRENCE

ETUDES DE SUITES DEFINIES PAR DIFFERENTS TYPES DE RECURRENCE Etes e stes éfes r fférets tyes e récrrece S DUCHET - wwweslofrst /5 ETUDES DE SUTES DEFNES PAR DFFERENTS TYPES DE RECURRENCE K ésger R o C Stes récrretes léres orre éfto stes récrretes léres orre Sot

Plus en détail

Analyse et synthèse robustes des systèmes linéaires Cours 8 Analyse de stabilité robuste

Analyse et synthèse robustes des systèmes linéaires Cours 8 Analyse de stabilité robuste Analyse et synthèse robstes des systèmes linéaires Cors 8 Analyse de stabilité robste Le problème standard d analyse de stabilité robste 2 = L (,N) = S(K, ) N(K) = (N 22 N 21 (1 N 11 ) 1 N 12 ) Problème

Plus en détail

Machine learning Systèmes à apprentissage Plan du cours

Machine learning Systèmes à apprentissage Plan du cours Mache learg Sstèmes à appretssage Pla d cors Itrodcto a sstèmes à appretssage - Motvatos - Q est-ce qe l appretssage? - Idcto et casalté - Appretssage et recherche d e focto - Dfférets tpes d appretssage

Plus en détail

LES SUITES NUMERIQUES

LES SUITES NUMERIQUES LES SUITES NUMERIQUES I. Défiitio - Vocablaire - Notatios O appelle site mériqe tote foctio d'e partie P o ide de, das est le terme d'idice de la site. C'est l'image par de (o arait p la oter () mais est

Plus en détail

TD5 : Variables aléatoires discrètes dénombrables

TD5 : Variables aléatoires discrètes dénombrables MA40 : Probabilités : Variables aléatoires discrètes déobrables Exercice Ue ure cotiet des boules blaches et oires. O suose que la robabilité de iocher ue blache vaut ]0, [. O effectue des tirages successifs

Plus en détail

Produit Scalaire. u = AB. La norme du vecteur. u un vecteur du plan, A et B deux points du plan tels que. u = 1, on dit que le vecteur est unitaire

Produit Scalaire. u = AB. La norme du vecteur. u un vecteur du plan, A et B deux points du plan tels que. u = 1, on dit que le vecteur est unitaire Prodt Scalare I éfntons d prodt scalare : a norme d'n ecter : défnton : Soent n ecter d plan, et dex ponts d plan tels qe =. La norme d ecter est la longer d segment []. n la note. S = 1, on dt qe le ecter

Plus en détail

1S 1 : DEVOIR SURVEILLÉ N 8 (2 heures)

1S 1 : DEVOIR SURVEILLÉ N 8 (2 heures) S : DEVOIR SURVEILLÉ N 8 ( heres) Exercice ( poits) Calcler les sommes sivates : S + + 3 +... + + et S + + 3 +... + 8 +. Exercice (3 poits) La site ( ) est arithmétiqe de raiso r. O sait qe 5 46 et 86..

Plus en détail

BAC BLANC de MATHEMATIQUES TS

BAC BLANC de MATHEMATIQUES TS BAC BLANC de MATHEMATIQUES TS Décembre 205 Lycée Jea Calvi - Noyo Exercice Das cet exercice, les probabilités serot arrodies a cetième. Partie A U grossiste achète d soja chez dex forissers. Il achète

Plus en détail

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet.

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet. Séris méris Cha : cors comlt Séris d réls t d comlxs Défiitio : séri d réls o d comlxs Défiitio : séri corgt o dirgt Rmar : iflc ds rmirs trms d séri sr la corgc Théorèm : coditio écssair d corgc Théorèm

Plus en détail

Fiche 1 : les suites

Fiche 1 : les suites Fiche Cors Nº : 3 Fiche : les sites Pla de la fiche I - Défiir e site II - Comortemet global d e site III - Comortemet asymtotiqe d e site IV - Oératios et limites V - Théorèmes de comaraiso VI - Comortemet

Plus en détail

Lois de base de l électrocinétique

Lois de base de l électrocinétique Los de base de l électrocétqe vertssemet : L'objet de ce chaptre 'est pas de démotrer rgoresemet tos les résltats spposés cos de l'électrocétqe. Il s'agt pltôt d' ade-mémore rappelat les prcpales los tlsées

Plus en détail

UNE METHODE DE DIMENSIONNEMENT DE LIGNES DE TRANSFERT VIA L ANALYSE DE PERTURBATION FINIE

UNE METHODE DE DIMENSIONNEMENT DE LIGNES DE TRANSFERT VIA L ANALYSE DE PERTURBATION FINIE 3 e Coférece Fracophoe de MOdélsato et SIMulato «Cocepto, Aalyse et Gesto des Systèmes Idustrels» MOSIM 0 du 25 au 27 avrl 200 - Troyes (Frace) UNE METHODE DE DIMENSIONNEMENT DE LIGNES DE TRANSFERT VIA

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT nalyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre 2 Los générales de l électrcté en régme contn. Théorèmes de sperposton, Thévenn et Norton. dton 11/03/2014 Table des matères 1 POUQUOI T

Plus en détail

INTERPOLATION POLYNOMIALE. . On dispose des valeurs d une fonction en ces points, y ( )

INTERPOLATION POLYNOMIALE. . On dispose des valeurs d une fonction en ces points, y ( ) CHAITR 5 INTROATION OYNOMIA 5 OSITION DU ROBM : O oe r le egmet [ a ] ( ) ot O oe e valer e oto e e ot ( ) ( ) No ero olôme e egré érer o égal à q ae ar le ot ( ) aelé ot terolato Do o ege or le olôme

Plus en détail

RESUME DU COURS D'AUTOMATIQUE DE 1 ERE ANNEE

RESUME DU COURS D'AUTOMATIQUE DE 1 ERE ANNEE CPGE / Scieces Idustrielles our l Igéieur C3 Résué du cours d Autoatique RESUME DU COURS D'AUTOMATIQUE DE ERE ANNEE - Trasforatio de Lalace - Rael de la défiitio Soit f, foctio de la variable réelle t

Plus en détail

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte.

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte. I Introdcton : T.P. Le redressement commandé : le pont mxte. Précédemment, nos avons v qe nos povons réalser la converson d'ne tenson alternatve snsoïdale t =U 2sn t en ne tenson contne grâce à l'tlsaton

Plus en détail

Université de Picardie Jules Verne 2013-2014 UFR des Sciences

Université de Picardie Jules Verne 2013-2014 UFR des Sciences Uiversié de Picardie Jles Vere 13-14 UFR des Scieces Licece meio Mahémaiqes - Semesre 3 Saisiqe Exame de ldi 7 javier 14 Drée h To docme ierdi - Calclarices aorisées Exercice 1 1) Das e poplaio doée, o

Plus en détail

Seconde Géométrie vectorielle Notion de vecteurs coordonnées de vecteurs

Seconde Géométrie vectorielle Notion de vecteurs coordonnées de vecteurs Notion de ecters coordonnées de ecters I. Notion de ecters a) Vecters et translations Définition : A et B désignent dex points d plan. La translation qi transforme A en B associe à tot point C d plan l'niqe

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEUX DIMENSIONS : DISTRIBUTIONS MARGINALES ET CONDITIONNELLES

CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEUX DIMENSIONS : DISTRIBUTIONS MARGINALES ET CONDITIONNELLES CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEU DIMESIOS : DISTRIBUTIOS MARGIALES ET CODITIOELLES CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEU DIMESIOS : DISTRIBUTIOS MARGIALES ET CODITIOELLES Il est très courat

Plus en détail

Sa Les cs Shopping L E X P E R T I S E D U P A C K A G I N G S O U P L E

Sa Les cs Shopping L E X P E R T I S E D U P A C K A G I N G S O U P L E L E X P E R T I S E D U P A C K A G I N G S O U P L E Les Sacs Shoppg L utlsato de sacs et cabas réutlsab fat désoras parte des gestes quotdes qu cotrbuet à la préservato de l evroeet. Leur logue durée

Plus en détail

M ( ) n,p. Chapitre 15 Matrices et systèmes linéaires. I Généralités. Dans tout le chapitre K désigne le corps R ou C.

M ( ) n,p. Chapitre 15 Matrices et systèmes linéaires. I Généralités. Dans tout le chapitre K désigne le corps R ou C. PSI 1 hatre 15 Matrces et systèmes léares Das tout le chatre K désge le cors R ou I Gééraltés 1 Défto Défto : Ue matrce est u tableau d élémets de K coteat lges et coloes Notatos : U matrce A est otée

Plus en détail

Exercices sur les suites arithmétiques (2)

Exercices sur les suites arithmétiques (2) ère S Exercices sr les sites arithmétiqes () Soit la site arithmétiqe de premier terme et de raiso Exprimer e foctio de r Soit la site arithmétiqe de premier terme 0 et de raiso Détermier tel qe 09 r Soit

Plus en détail

Exercices sur les suites arithmétiques (2)

Exercices sur les suites arithmétiques (2) ère S Exercices sr les sites arithmétiqes () Soit la site arithmétiqe de premier terme et de raiso Exprimer e foctio de r Soit la site arithmétiqe de premier terme 0 et de raiso Détermier tel qe 09 r Soit

Plus en détail

Repérage et vecteurs

Repérage et vecteurs Repérage et ecters Chapitre 10 page 241 Introdction : Rappels por démarrer : Page 241 I-Egalité de ecters 1- Détermination d'n ecter. Un ecter non nl est déterminé par : - sa direction ; - son sens ; -

Plus en détail

L hebdo Finance de la MACS

L hebdo Finance de la MACS - DU 2 AU 9 OCTOBRE 2006 - Numéro DÉFINITION DE LA SEMAINE : Stock otio Idice boursier DOSSIER DE LA SEMAINE : Simulatio d u rêt immobilier 2 LES COURS DU JOUR Le jeudi 2 octobre 7 L hebdo Fiace de la

Plus en détail

Cours 8 : Applications pratiques de la programmation linéaire

Cours 8 : Applications pratiques de la programmation linéaire Cours 8 : Applicatios pratiques de la prograatio liéaire Christophe Gozales LIP6 Uiversité Paris 6, Frace Pla du cours Cours 8 : Applicatios pratiques de la prograatio liéaire 2/23 1 Jeux à deux joueurs

Plus en détail

IREM Section Martinique Groupe Lycée. QCM pour la classe de Terminale S

IREM Section Martinique Groupe Lycée. QCM pour la classe de Terminale S IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM pou la classe de Temale S QCM : Calculatce o autosée Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. Sot f la focto défe su IR pa f ( )

Plus en détail

GOURIO-JEWELL Pierre-Guillaume KOHN Céline. CONTROLE OPTIMAL Application à l'équation de la chaleur

GOURIO-JEWELL Pierre-Guillaume KOHN Céline. CONTROLE OPTIMAL Application à l'équation de la chaleur GOURIO-EWELL Perre-Gllme KOHN Céle CONROLE OPIMAL Alco à l'éqo de l cler Préseo d roblème 4 Méode de l'é djo 6 Mse e lce de l'lorme 7 Méode de corôle oml vec le ems 8 Méode de l'é djo 8 Mse e lce de l'lorme

Plus en détail

, où E est un espace vectoriel réel de dimension finie et φ une forme bilinéaire symétrique sur E définie positive : φ (i)

, où E est un espace vectoriel réel de dimension finie et φ une forme bilinéaire symétrique sur E définie positive : φ (i) Esaces vecorels eucldes Groue orhogoal ESPACES VECTORIELS EUCLIDIENS GROUPE ORTHOGONAL Produ scalare Défo O aelle esace euclde ou coule ( E, φ, où E es u esace vecorel réel de dmeso fe e φ ue forme bléare

Plus en détail

Remarque : A chaque translation correspond un vecteur qu on appelle vecteur de la

Remarque : A chaque translation correspond un vecteur qu on appelle vecteur de la Vecters I. Notion de vecters a) Vecters et translations Définition : A et B désignent dex points d plan. La translation qi transforme A en B associe à tot point C d plan l'niqe point D tel qe les segments

Plus en détail

Commande prédictive des systèmes non linéaires dynamiques

Commande prédictive des systèmes non linéaires dynamiques Rébliqe Algérienne Démocratiqe et olaire Ministère de l Enseignement Sérier et de la Recherche Scientifiqe Université Molod Mammeri de Tizi-Ozo Faclté de Génie Electriqe et Informatiqe Déartement Atomatiqe

Plus en détail

6. RADIERS 6.1. GÉNÉRALITÉS

6. RADIERS 6.1. GÉNÉRALITÉS 6. RADIERS 6.. GÉNÉRALITÉS U raer est ue alle plae, évetuellemet ervurée, costtuat l'esemble es foatos 'u bâtmet. Il s'éte sur toute la surface e l'ouvrage. Ce moe e foato est utlsé as eux cas : lorsque

Plus en détail

Assimilation variationnelle de la dynamique conjointe de variables géophysiques

Assimilation variationnelle de la dynamique conjointe de variables géophysiques Assimilaion variaionnelle de la dynamiqe conjoine de variables éophysiqes Silèye BA posdoc SC/TB Sileye.ba@elecom-breane.e Séminaire SUPELEC Camps Rennes 15/11/2012 Principax collaboraers Sinal e Commnicaions

Plus en détail

Exercice n 1 1) Par associativité de l intersection des événements, et à l aide de la formule des probabilités conditionnelles,

Exercice n 1 1) Par associativité de l intersection des événements, et à l aide de la formule des probabilités conditionnelles, CONCOURS EMIA Sceces CONCOURS 0 EPREUVE DE MATHEMATIQUES Corrgé o offcel rédgé par Jea-Gullaume CUAZ, esegat au Lycée Mltare de Sat-Cyr, jgcuaz@hotmalcom Eercce ) Par assocatvté de l tersecto des évéemets,

Plus en détail

Étudier si une famille est une base

Étudier si une famille est une base Base raisonnée d exercices de mathématiqes (Braise) Méthodes et techniqes des exercices Étdier si ne famille est ne base Soit E n K-espace vectoriel. Comment décider si ne famille donnée de vecters de

Plus en détail

La présentation, le soin et la rigueur des résultats entreront pour une part importante dans l évaluation de la copie.

La présentation, le soin et la rigueur des résultats entreront pour une part importante dans l évaluation de la copie. NOM Tle S-A/B/C DS - Mathématiqes - Ldi 26 septembre 206 La présetatio, le soi et la riger des résltats etrerot por e part importate das l évalatio de la copie Exercice : sr 8 poits Cet exercice est costité

Plus en détail

MICROECONOMIE APPROFONDIE ET CALCUL INTERTEMPOREL

MICROECONOMIE APPROFONDIE ET CALCUL INTERTEMPOREL 3èm aé r smstr II Alcatos à la gsto d ortfull. L modèl CAPM. a. Préfércs tr tmorlls t otmsato sur érods.. rdmt d actf t rsqu. msur sml du rdmt d u actf r avc d + d rx du ttr à la f d la érod cosdéré rx

Plus en détail

Chapitre 5 CALCUL DES SYSTÈMES PLANS PAR LA MÉTHODE DES FORCES

Chapitre 5 CALCUL DES SYSTÈMES PLANS PAR LA MÉTHODE DES FORCES Chaptre 5 CACU DES SYSTÈMES PANS PAR A MÉTHODE DES FORCES 5. SYSTEME CONCORDANT - MANQUE DE CONCORDANCE DÉFINITION : O dt q système hyperstatqe est cocordat qat à ses apps, o ecore qe les apps d système

Plus en détail

Seconde année - Semestre 3 PROBABILITÉS

Seconde année - Semestre 3 PROBABILITÉS 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Aée 2012-2013 LICENCE d ÉCONOMIE et GESTION Secode aée - Semestre 3 PROBABILITÉS Feuille d exercices N 3 : Variables aléatoires - Lois discrètes 1. Calculez 3 2 + 2 5 Exercice I (

Plus en détail

D e u x p r o p h è t e s a u r o y a u m e d e J u d a: I s a ï e I e t J é r é m i e

D e u x p r o p h è t e s a u r o y a u m e d e J u d a: I s a ï e I e t J é r é m i e DECOUVRIR LA BIBLE N 9 M a n o n G i r a u d D e u x p r o p h è t e s a u r o y a u m e d e J u d a: I s a ï e I e t J é r é m i e Découverte historique et exégétique des prophètes Isaïe et Jérémie, accompagnée

Plus en détail

Chapitre : Équilibre général de Walras

Chapitre : Équilibre général de Walras Écoome et maagemet Lcece Mcroécoome 3 Aée 04-05 Chaptre : Équbre gééra de Waras Robert Jorda Agets de 'écoome : aucue fuece dvdueemet Système de prx : permettat de réaser des échages Codusat à u état réasabe

Plus en détail

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période)

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période) A-PDF OFFICE TO PDF DEMO: Purchase from www.a-pdf.com to remove the watermark Mathématques Facères : l essetel Les formules cotourables (F de érode) htt://www.ecogesam.ac-a-marselle.fr/esed/gesto/mathf/mathf.html#e5aels

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECTCTE Analyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre Los générales de l électrcté en régme contn Los de Krchhoff Baselecpro Edton /03/04 Table des matères POUQUO ET COMMENT? DEFNTONS, OCABULAE

Plus en détail

Centres étrangers juin n + 2.

Centres étrangers juin n + 2. Cetres étragers ji 3 EXERCICE poits Comm à tos les cadidats O défiit, por tot etier atrel >, la site ( ) de ombres réels strictemet positifs par = Por tot etier atrel >, o pose v = a Motrer qe v = b Motrer

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

LAYRTON R LAMPES À DÉCHARGE. Vapeur à Mercure. Halogénures Métalliques. Sodium Haute Pression. Sodium Basse Pression E27 E40 B22. RX7s R7s Fc2 G12 G38

LAYRTON R LAMPES À DÉCHARGE. Vapeur à Mercure. Halogénures Métalliques. Sodium Haute Pression. Sodium Basse Pression E27 E40 B22. RX7s R7s Fc2 G12 G38 Vapeur à ercure AYRTO R APES À DÉHARGE E7 E0 B Halogénures étalliques RX7s R7s c G1 G8 E0/E7 Sodium Haute Pression RX7s c PG1 E0/E7 BYd Sodium Basse Pression AYRTO R APPAREIAGES POUR E OTIOEET DE APES

Plus en détail

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR Semestre : 4 Module : Méthodes Quattatves III Elémet : Mathématques Facères Esegat : Mme BENOMAR Elémets du cours Itérêts smples, précompte, escompte et compte courat Itérêts composés Autés Amortssemets

Plus en détail

Suites numériques : une activité pour les introduire

Suites numériques : une activité pour les introduire Sites mériqes : e activité por les itrodire Cette activité imagiée por e classe de première STAE pet, e la simplifiat, être tilisée e Bac Pro. Avat de passer à la site échaffemet!. O doe les trois premiers

Plus en détail

Dynamique du point matériel

Dynamique du point matériel Chaptre III Dynaqe d pont atérel I Généraltés La cnéatqe a por objet l étde des oveents des corps en foncton d teps, sans tenr copte des cases q les provoqent La dynaqe est la scence q étde (o déterne)

Plus en détail

Concours PT2004 Maths I-B. partie A

Concours PT2004 Maths I-B. partie A ocours PT2 Maths I-B Même si le suet e l a pas posé o utilisera : 8 2 M r (R) = I r partie a b x y ax + bz. Si = 2 S c d 2 et B = 2 S z t 2 o a B = cx + dz ay + bt cy + dt Les coe ciets de B sot sommes

Plus en détail

Les arbres binaires Implémentations

Les arbres binaires Implémentations Ls arbrs bnars Impémntatons Natha Jnor Bot mars 2014 Défnton : Un arbr bnar st sot vd, sot d a form B = , où G t D sont ds arbrs bnars dsjonts t o st n nœd appé racn. c o n Fgr 1 Arbr bnar 1 L

Plus en détail

. Mesdames. _ et Membres des Colleges Communaux, des Communes affiliées il INTRADEL

. Mesdames. _ et Membres des Colleges Communaux, des Communes affiliées il INTRADEL RYTYR dees Té» t TRH D TRHTT es Déus ééos $/ R TRZ { esdaes esseus es ouestes et ebes des oees ouaux des oues affées TRD 4 : * \ os Hesta et tatat: Dete : auet RH Resposabe de Dépatezet s 4/4 4 6 Fax :

Plus en détail

2 Produit scalaire - Exercices

2 Produit scalaire - Exercices 6 Edton 007-008 / DELM Géométre métrqe Prodt scalare - Exercces Les exercces dont le nméro content la lettre A, par exemple -A1, sont des exercces complémentares destnés ax élèves d nvea avancé. Lens hypertextes

Plus en détail

Annexe 1. Estimation d un quantile non-paramétrique par la méthode de Hazen

Annexe 1. Estimation d un quantile non-paramétrique par la méthode de Hazen Aexe. Estmato d u quatle o-paramétrque par la méthode de Haze La probablté cumulée emprque d ue doée au se d u échatllo est pas u cocept parfatemet déf : pluseurs estmatos sot possbles ; l e est de même

Plus en détail

Etude de fonctions. Pour reprendre contact n p 45

Etude de fonctions. Pour reprendre contact n p 45 Etde de fonction S 1 Etde de fonctions Por reprendre contact n 1 2 3 4 5 p 45 I. Fonctions racine carrée Por a réel positif o nl, la racine carrée de a est le réel positif o nl b tel qe b² = a. Atrement

Plus en détail