Plan stratégique pour la gestion des ressources humaines

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan stratégique pour la gestion des ressources humaines"

Transcription

1 Plan stratégique pur la gestin des ressurces humaines à

2 Message du cmmissaire La gestin des ressurces humaines revêt de plus en plus d imprtance à la lumière des changements bservés dans ntre marché du travail. Certains des défis qui se présentent actuellement à nus snt les mêmes qu ailleurs dans la fnctin publique, alrs que d autres snt particuliers au Service crrectinnel du Canada (SCC). On parle ntamment de l évlutin des effectifs, des pénuries de main d œuvre prévues, de la qualité des relatins patrnales syndicales et de la transfrmatin des besins en matière de frmatin. Aussi, pur faire en srte que le SCC sit à la hauteur et pur resserrer ntre gestin des ressurces humaines, nus avns élabré le Plan stratégique pur la gestin des ressurces humaines, qui s échelnne sur une péride de tris ans. Ce plan s inscrit dans les effrts que nus déplyns en vue de renfrcer les pratiques de gestin à l échelle du SCC. Il est axé sur les quatre prirités établies pur ntre rganisatin : amélirer les pratiques de gestin des ressurces humaines; établir un effectif efficace et représentatif; furnir des ccasins d apprentissage, de frmatin et de perfectinnement; favriser la santé du milieu de travail ainsi que des relatins de travail harmnieuses. Il va sans dire qu il s agit d un prjet ambitieux, mais chacun de ses éléments est essentiel pur l avancement de ntre rganisatin et pur la réalisatin de ns prirités pératinnelles. Et chaque emplyé du SCC a sn rôle à juer pur faire en srte que ce plan se cncrétise. Les membres de l équipe de gestin recnnaissent également la respnsabilité qui leur appartient en ce qui cncerne cette initiative et snt réslus à en assurer le succès. Des activités appuyant les prirités susmentinnées nt d ailleurs déjà été entreprises et devraient se pursuivre tut au lng des tris années à venir, de façn à ce que ntre milieu de travail sit cncurrentiel dans le marché du travail d aujurd hui. Je suis persuadé que, grâce à ce plan, nus serns davantage à même d ptimiser ntre gestin des ressurces humaines et, ainsi, de remplir ntre mandat à l égard de la sécurité publique. Je vus remercie de vtre cllabratin face à cette démarche qui s amrce. Keith Culter Cmmissaire, Service crrectinnel du Canada 2

3 Intrductin Le Plan stratégique pur la gestin des ressurces humaines établie les prirités, les plans et les activités pur la gestin des ressurces humaines au sein du Service crrectinnel du Canada (SCC) pur la péride allant de à Les prirités, plans et activités en matière de la gestin des ressurces humaines fnt partie intégrale des prirités pératinnelles énncées dans le Rapprt sur les plans et prirités (RPP) du SCC Le Plan stratégique pur la gestin des ressurces humaines sera adapté en fnctin des changements apprtés aux prirités pératinnelles du SCC et il sera mis à jur une fis par année. Les activités des régins et des secteurs dans le dmaine de la gestin des ressurces humaines déculernt de ce plan stratégique. Les résultats btenus dans le cadre du Plan stratégique pur la gestin des ressurces humaines cntribuernt à la gestin efficace des ressurces humaines et sernt évalués en fnctin des mesures du rendement qui snt énncées dans la Cmpsante du Cadre de respnsabilisatin de gestin liée aux persnnes. Le Plan stratégique pur la gestin des ressurces humaines du SCC représente une étape imprtante vers la transfrmatin de la gestin des ressurces humaines au SCC et sa cntributin aux initiatives de mises en œuvre dans l ensemble de la fnctin publique aux fins du renuvellement de la fnctin publique. Envirnnement pératinnel du SCC Le Service crrectinnel du Canada (SCC) est un rganisme du prtefeuille de la Sécurité publique. Le prtefeuille réunit des rganismes fédéraux clés qui s ccupent de la sécurité publique, ntamment la Gendarmerie ryale du Canada, la Cmmissin natinale des libératins cnditinnelles, l Agence des services frntaliers du Canada, le Service canadien du renseignement de sécurité et tris rganismes de surveillance, dnt le Bureau de l Enquêteur crrectinnel. En assurant la surveillance des délinquants et en facilitant leur réinsertin sciale, le SCC cntribue à la sécurité publique. Le SCC est chargé de l administratin des peines d emprisnnement de deux ans u plus impsées aux délinquants par les tribunaux. Cette respnsabilité cmprend la gestin des établissements de divers niveaux de sécurité et la surveillance des délinquants en liberté sus cnditin dans la cllectivité. Le SCC assure également la surveillance pstpénale des délinquants visés par une rdnnance de surveillance de lngue durée (OSLD), puvant aller jusqu à dix ans. À la fin de l exercice , le SCC était respnsable d envirn détenus sus respnsabilité fédérale (excluant les délinquants détenus temprairement pendant une péride de liberté sus cnditin dans la cllectivité) et délinquants faisaient l bjet d une surveillance active dans la cllectivité1. Au curs de l année, le SCC a géré quelque délinquants différents, ce qui englbe tutes les admissins et tutes les mises en liberté 2. Le SCC est présent à la grandeur du pays tant dans les grands centres urbains aux ppulatins de plus en plus diversifiées que dans les cllectivités Inuites élignées du Nrd. Le SCC gère 58 établissements crrectinnels, des centres de traitement, quatre pavillns de ressurcement pur Autchtnes, 16 centres crrectinnels cmmunautaires et 71 bureaux de libératin cnditinnelle. De plus, le SCC pssède cinq administratins réginales qui furnissent des services de sutien administratif et qui gèrent les prgrammes et services fferts par le SCC. Le SCC gère aussi un centre de recherche sur la txicmanie, 1 Aperçu statistique : Le système crrectinnel et la mise en liberté sus cnditin, Rapprt annuel 2006 (Sécurité publique et Prtectin civile Canada, décembre 2006). 2 Surce : Système de gestin des délinquants du SCC, 9 avril Cmme l exercice n était pas terminé au mment de la rédactin du présent rapprt, les dnnées de l exercice sernt utilisées tut au lng du dcument. 3

4 un centre d apprentissage en gestin crrectinnelle, des cllèges réginaux du persnnel et une administratin centrale. Il explite également les industries de CORCAN. CORCAN, un rganisme de service spécial du SCC, ffre aux détenus une frmatin prfessinnelle et la pssibilité d'acquérir des cmpétences reliées à l'emplyabilité pur accrître leurs chances de se truver un empli à leur retur dans la cllectivité et pur favriser leur réinsertin sciale. Il ffre également des services de sutien dans 37 centres d'empli cmmunautaires au Canada pur aider les délinquants en liberté cnditinnelle à se truver un empli. Les services de CORCAN snt fferts dans le cadre de cntrats cnclus à l interne (entre le SCC et CORCAN) et de cntrats cnclus à l externe avec d autres administratins, des ONG et des entreprises du secteur privé. Outre les établissements explités par l'administratin fédérale, le SCC travaille avec des rganismes nn guvernementaux, qui gèrent envirn 200 établissements résidentiels cmmunautaires dans lesquels les délinquants en liberté cnditinnelle peuvent suivre des prgrammes et recevir des services imprtants. Le SCC ffre des prgrammes et des services crrectinnels spécialisés en vertu de différents accrds d'échange de services cnclus avec les autrités prvinciales et territriales qui s'ccupent de la justice et des services crrectinnels. Le SCC a aussi établi des partenariats avec des cllectivités autchtnes pur ffrir des services de garde et de surveillance aux délinquants autchtnes grâce à la créatin de pavillns de ressurcement autchtnes et à l'élabratin de plans de libératin aux termes des articles 81 et 84 de la LSCMLC. Il y a actuellement quatre pavillns de ressurcement, gérés par des cllectivités autchtnes en cllabratin avec le SCC (ententes cnclues aux termes de l article 81). Il existe également quatre pavillns de ressurcement gérés par le SCC en vertu de prtcles d entente cnclus avec des cllectivités autchtnes lcales. Cntexte stratégique Au curs des dernières années, le SCC a dû surmnter d imprtantes difficultés pur s acquitter de sn mandat et pur cntinuer à cntribuer à la sécurité publique, en raisn de l évlutin du prfil des délinquants et de la hausse rapide des cûts. L évlutin du prfil des délinquants pse au SCC des prblèmes imprtants au chapitre de la sécurité et de la réinsertin sciale. Ces dernières années, la ppulatin de délinquants est de plus en plus caractérisée par des délinquants qui nt de lurds antécédents de vilence et qui nt cmmis des crimes avec vilence, qui nt déjà été cndamnés cmme jeunes cntrevenants et cmme adultes, qui snt affiliés à des gangs et au crime rganisé, qui nt de graves antécédents et prblèmes de txicmanie ainsi que de graves prblèmes de santé mentale et qui affichent des taux élevés d infectin à l hépatite C et au VIH; en utre, les délinquants autchtnes cntinuent à être surreprésentés. Pur un certain nmbre de raisns cmplexes, la tendance est à l impsitin de peines d emprisnnement plus curtes; pur le SCC, cela se traduit par une augmentatin de 62 % de la prprtin de délinquants de sexe masculin qui purgent une peine de mins de tris ans. Cette tendance a pur effet d accrître la plarisatin de la ppulatin carcérale; en effet, envirn un délinquant sur quatre et une délinquante sur tris purgent une peine de tris ans u mins, et envirn un délinquant sur quatre et une délinquante sur cinq purgent une peine d emprisnnement à perpétuité, ce qui cmplique davantage la gestin des cas dans les établissements du SCC. Les lignes de tendance assciées aux changements dans la cmpsitin de la ppulatin de délinquants mntrent clairement que le SCC dit s attendre à ce que cette transfrmatin se pursuive dans un avenir prévisible. La gestin efficace de cette ppulatin de délinquants plus cmplexe nécessite des ressurces plus imprtantes, une nuvelle frmatin et du nuveau matériel pur le persnnel, un accrissement des services spécialisés (sins de santé mentale pur les délinquants) et des interventins plus distinctes et 4

5 plus ciblées. Les effrts accrus et les cûts assciés à la gestin efficace d une ppulatin de délinquants plus diversifiée et plus cmplexe cnstituent un défi très imprtant pur le SCC. Ressurces financières Envirn 72 % des ressurces annuelles du SCC pur étaient cnsacrées à la prise en charge et à la garde des délinquants dans les établissements et dans la cllectivité, ce qui cmprend les cûts fixes cmme les systèmes de sécurité, les salaires du persnnel crrectinnel, l entretien des établissements et les services alimentaires. Les 28 % qui restent étaient affectés aux services de réadaptatin et de gestin des cas Ressurces financières (en millins de dllars) 1 870,0 $ 1 894,7 $ 1 929,4 $ Quatre-vingt-dix pur cent des dépenses du SCC snt nn discrétinnaires (p. ex. les salaires, les services publics, la nurriture, les services médicaux) et dépendent de facteurs qui échappent au cntrôle direct du Service (p. ex. l évlutin du prfil des délinquants, l inflatin et la fluctuatin des prix). Cela laisse très peu de latitude pur amélirer les plitiques et prgrammes u pur réaliser des investissements susceptibles de prduire des résultats à lng terme. En raisn du financement nettement insuffisant, des lacunes de l infrastructure et de l évlutin du prfil des délinquants, le SCC ressent, dans le dmaine des ressurces humaines, les cnséquences suivantes - pressins crissantes des emplyés, des syndicats et des gestinnaires de tus les échelns qui réclament une réductin de la charge de travail et du stress; capacité mindre d attirer et de frmer des emplyés et les maintenir en pste. L effectif du SCC Le SCC, qui cmpte envirn emplyés 3 à la grandeur du pays, s'effrce de maintenir en pste un effectif qui reflète la diversité de la sciété canadienne. Un peu plus de 5 % de l'effectif est cnstitué de membres des minrités visibles, d envirn 4 % de persnnes handicapées et d envirn 7 % d'autchtnes 4. Ces purcentages snt équivalents u supérieurs à la dispnibilité sur le marché du travail 5 des travailleurs de ces grupes pur les types d'emplis fferts par le SCC. Les femmes représentent un peu mins de 45 % du persnnel du SCC. Deux grupes prfessinnels qui travaillent presque exclusivement pur le SCC représentent plus de la mitié de tus les emplyés affectés aux unités pératinnelles. Les CX, u le grupe Services crrectinnels, frment 41 % de l effectif, tandis que les WP, c est-à-dire les agents de libératin cnditinnelle et les agents de prgrammes qui travaillent dans les établissements et dans la cllectivité, représentent 13 % de l effectif. Le reste de l effectif du SCC reflète la grande variété des cmpétences requises pur travailler dans les établissements et dans les bureaux de la cllectivité, depuis les prfessinnels de la santé jusqu aux électriciens en passant par le persnnel de cuisine, et englbe les 4 Le SCC a mdifié sa définitin du terme «emplyé» pur l harmniser avec la définitin utilisée par l Agence de gestin des ressurces humaines de la fnctin publique du Canada. Auparavant, les emplyés ccasinnels, les emplyés en cngé sans slde et les emplyés sus le cup d une suspensin étaient cmpris dans la définitin. Dnnées du 31 mars 2006 (Surce : Système de gestin des ressurces humaines du SCC). 5 Surce : Système de gestin des ressurces humaines du SCC, dnnées sur l équité en matière d empli, 31 mars Seln les dnnées les plus récentes rendues publiques par Statistique Canada (dnnées du recensement de 2001). 5

6 emplyés chargés d accmplir des fnctins générales et administratives aux paliers lcal, réginal et natinal. Tus les membres du persnnel travaillent en cllabratin pur s assurer que les établissements fnctinnent de façn sécuritaire et que les délinquants fnt l bjet d une surveillance apprpriée pendant qu ils snt en liberté sus cnditin. Le SCC emplie la ttalité du grupe des CX (agents de crrectin, intervenants de première ligne) et près de 85 % du grupe des WP (agents de libératin cnditinnelle et agents de prgrammes) de la fnctin publique fédérale. De plus, le SCC est l un des principaux emplyeurs fédéraux d autres grupes : 76,6 % du grupe Psychlgie (PS); 34 % du grupe Sciences infirmières (NU) et 17,9 % du grupe Services divers (GS). L effectif du SCC reflète la grande variété des cmpétences requises pur travailler dans les établissements et dans les bureaux de la cllectivité. Les dix grupes prfessinnels dminants snt les CX; WP; CR; AS; GL; NU; GS; PS, FI et CS. Les pératins en établissement et dans la cllectivité mbilisent 87 % de l effectif du SCC. Bn nmbre des lieux de travail du SCC snt situés à l extérieur des grands centres urbains. Leur emplacement explique purqui il est difficile d attirer des emplyés d autres ministères fédéraux et des membres des grupes visés par l équité en matière d empli, en particulier des membres de minrités visibles et des persnnes handicapées, dans certaines parties du pays. Il est également difficile de recruter des emplyés capables d ffrir des services aux délinquants dans les deux langues fficielles. Les agents négciateurs juent un rôle imprtant au SCC. En plus de participer au cycle cntinu des négciatins cllectives, d assurer une représentatin dans les secteurs d activités cmme la santé et la sécurité, les questins cncernant les persnnes handicapées et les drits de la persnne, le SCC participe activement aux cnsultatins patrnales syndicales grâce à ses nmbreux cmités aux paliers natinal, réginal et lcal. Il y a six agents négciateurs au SCC. Le Syndicat des emplyés du Slliciteur général (SESG) représente apprximativement 44 % de l effectif du SCC. Le Syndicat des Agents crrectinnels du Canada (UCCO- SACC-CSN) représente les agents de crrectin et les intervenants de première ligne des niveaux CX-01 et CX-02, sit quelque 38 % de l effectif. L Institut prfessinnel de la fnctin publique du Canada (IPFPC) représente près de 9 % du persnnel. L Assciatin canadienne des emplyés prfessinnels (ACEP) représente 200 emplyés. L Assciatin canadienne des agents financiers (ACAF) représente un peu plus de 200 emplyés et la Fraternité internatinale des uvriers en électricité représente un petit nmbre d emplyés du grupe prfessinnel Électrnique. Guvernance de la fnctin de gestin des ressurces humaines au SCC Les rôles et respnsabilités de la directin pur tutes les questins relatives aux ressurces humaines snt définis dans l annexe ci-jinte intitulée : Gestin des ressurces humaines : guvernance, rôles et respnsabilités. (Annexe «A») Le cmmissaire assume la respnsabilité glbale de la gestin des ressurces humaines du Service crrectinnel du Canada. Il détermine l rientatin et les prirités stratégiques des ressurces humaines. Le cmmissaire adjint, Gestin des ressurces humaines, (), qui relève du cmmissaire est l autrité fnctinnelle chargée d élabrer des cadres de travail, des plans, des plitiques et des prcessus natinaux et de veiller à l évaluatin et à la surveillance du rendement en plus d établir des rapprts sur tus les aspects de la gestin des ressurces humaines. Le prduit le Plan stratégique pur la gestin des ressurces humaines dans lequel il infrme les sus-cmmissaires, les cmmissaires adjints et les gestinnaires délégataires de l rientatin stratégique de la gestin natinale des ressurces humaines. 6

7 Les sus-cmmissaires et les cmmissaires adjints snt chargés de la mise en œuvre des nmbreux aspects de la gestin des ressurces humaines. L instrument de délégatin des puvirs en matière de gestin des ressurces humaines du SCC fait état des puvirs délégués. Le Cmité natinal de gestin des ressurces humaines (CNGRH) aide le cmmissaire et les membres du Cmité de directin à s acquitter de leurs bligatins en ce qui cncerne la gestin des ressurces humaines. Il est assujetti aux lis et aux plitiques de l ensemble du guvernement qui s appliquent à la gestin des ressurces humaines. Le CNGRH relève du Cmité de directin. Prirités du Service crrectinnel du Canada En , le SCC a entrepris un prcessus d examen apprfndi pur déterminer ses nuvelles prirités. Cinq prirités nt été établies pur l exercice et les suivants en fnctin de l évlutin du prfil des délinquants, du caractère prépndérant de la sécurité publique et de l accent nuvellement mis par le guvernement sur la préventin du crime. Le SCC a délibérément réduit le nmbre de ses prirités et des plans cnnexes pur s assurer de demeurer cncentrer sur ces prirités et btenir des résultats dans ces dmaines. Cette année, le SCC a examiné ses prirités en fnctin de sn mandat et des principaux risques et défis auxquels il devait faire face, et il a déterminé que la façn la plus efficace de cntribuer à la sécurité publique était de cnserver les mêmes prirités, qui snt les suivantes : la transitin en tute sécurité des délinquants dans la cllectivité; la sécurité accrue du persnnel et des délinquants dans ns établissements; la capacité accrue d intervenir efficacement auprès des délinquants issus des Premières Natins et des délinquants métis et inuits; la capacité accrue de répndre aux besins en santé mentale des délinquants; le renfrcement des pratiques de gestin. Prirités pur la gestin des ressurces humaines au SCC ( ) Le renfrcement des pratiques de gestin est une pririté clé pur le SCC s il veut s assurer d être un rganisme slide et efficace capable de mettre en œuvre ses principales prirités pératinnelles et ses autres activités de façn écnmique, tut en respectant les valeurs de la fnctin publique qui snt essentielles à la créatin d un milieu de travail sain et à la cnfiance des Canadiens. Les prirités et les plans particuliers snt fndés sur la dernière évaluatin du Cadre de respnsabilisatin de gestin (CRG) du SCC et sur le prfil de risque de l rganisatin. Le CRG établit les nrmes de gestin du guvernement du Canada et cnstitue le fndement de la respnsabilisatin de gestin entre les ministères et rganismes et le Secrétariat du Cnseil du Trésr (SCT) et l Agence de gestin des ressurces humaines de la fnctin publique du Canada (AGRHFPC). Ensemble, les dix éléments du CRG définissent la «gestin» et établissent les attentes cncernant la gestin efficace d un ministère u d un rganisme. 7

8 Quatre prirités nt été établies pur la gestin des ressurces humaines au curs de la péride : 1. renfrcement des pratiques, des utils et de la capacité de gestin des ressurces humaines; 2. main-d œuvre efficace et représentative; 3. apprentissage, frmatin et perfectinnement pur répndre aux besins pératinnels futurs; 4. meilleure santé du milieu de travail et relatins de travail efficaces et suples. Les nmbreuses activités décrites dans le présent Plan stratégique pur la gestin des ressurces humaines cntribuernt à l atteinte des prirités pératinnelles susmentinnées ainsi qu à la transfrmatin de la gestin des ressurces humaines au SCC et à l atteinte de la pririté pératinnelle liée au «renfrcement des pratiques de gestin». La cnduite de l'étude de cas exhaustive de la gestin des ressurces humaines au sein du SCC est primrdiale pur sutenir les secteurs à l'ac ainsi que les sites pératinnels. Il est prévue que cette étude de cas identifiera les écarts en terme de la gestin des ressurces humaines et ce qui en déculera sera un exercice d identificatin des besins de sutien nécessaires à ffrir aux gestinnaires afin de répndre aux besins rganisatinnels liés au recrutement, à la dtatin, au maintien en pste et au dévelppement des ressurces humaines. Les préccupatins identifiées par cette étude de cas sernt discutées au CNGRH et au Cmité de directin afin de présenter différentes slutins pur sutenir les gestinnaires dans ces dmaines. Les prirités et les plans définis dans le Plan stratégique pur la gestin des ressurces humaines du SCC nt été élabrés en tenant cmpte du prfil de risque du SCC au chapitre des ressurces humaines. Chaque pririté, ainsi que les activités et les plans qui les accmpagnent, s attaquera à un élément particulier de ce risque. Ensemble, ils snt intégrés aux prirités pératinnelles du SCC afin d btenir des résultats clairs. Ils cntribuent également à la réalisatin des défis mentinnés par le greffier du Cnseil privé pur l ensemble de la fnctin publique 6 : les rôles, les respnsabilités et l imputabilité dans l ensemble du guvernement; le travail d équipe et la culture de l excellence dans la fnctin publique; le renuvellement au sein de la fnctin publique; le leadership; la planificatin stratégique à lng terme : se préparer aujurd hui aux défis glbaux de demain; la diversité des pints de vues linguistiques, gégraphiques et culturels, dévelpper par une équipe ayant différentes perspectives. Pur assurer le maintien de bns résultats dans le dmaine crrectinnel pur l avenir, le SCC dit d abrd attirer et cnserver une main-d œuvre innvatrice et représentative de la sciété en général, pssédant les cmpétences qui répndent aux besins de l rganisatin, à tus les échelns. À cette fin, il aura besin des éléments suivants : utils et prcessus efficaces de gestin des ressurces humaines; slide capacité de gestin des ressurces humaines; plans de gestin des ressurces humaines intégrés à la 6 Site Web du Bureau du Cnseil privé Ntes pur une allcutin de Kevin Lynch, greffier du Cnseil privé, au Frum des SMA. 8

9 planificatin pératinnelle et liés aux prirités pératinnelles; milieu de travail éthique et respectueux; pssibilités indispensables de frmatin, d apprentissage et de perfectinnement. Renfrcement des pratiques, des utils et de la capacité de gestin des ressurces humaines Pur assurer le maintien de bns résultats dans le dmaine crrectinnel, aujurd hui et dans les années à venir, le SCC dit d abrd attirer et cnserver une main-d œuvre innvatrice et représentative de la sciété en général, pssédant les cmpétences qui répndent aux besins de l rganisatin, à tus les échelns. Cmpte tenu de l évlutin des dnnées démgraphiques du Canada et des pénuries de main-d œuvre prévues dans les principaux secteurs d activités de l rganisatin, le SCC cncentrera ses effrts sur la mise en œuvre de sn plan stratégique natinal pur la gestin des ressurces humaines qui l aidernt à s attaquer systématiquement à ces prblèmes. Ce plan est axé sur le recrutement et la rétentin du persnnel, sur la planificatin de la relève, sur le dévelppement du leadership ainsi que sur le transfert du savir. Il cmprendra également le renfrcement des pratiques de gestin des ressurces humaines, le dévelppement de la capacité des ressurces humaines et la mdernisatin des prcessus en matière de ressurces humaines. En ce mment, la fnctin publique est aux prises avec une pénurie de prfessinnels des ressurces humaines à tus les niveaux. Cette pénurie est également manifeste aux échelns natinal, réginal et lcal du SCC. La capacité de gestin des ressurces humaines requise pur assurer la prestatin des services est dnc menacée. Le risque, c est que le SCC ne dispse plus des cnseillers en ressurces humaines dnt il a besin pur l aider à cmbler ses besins pératinnels. L entrée en vigueur de la Li sur la mdernisatin de la fnctin publique (LMFP) a mdifié la manière dnt la fnctin publique fédérale embauche et gère ses emplyés. La LMFP mdernise le système de dtatin afin que la fnctin publique fédérale puisse mieux attirer et embaucher les bnnes persnnes; elle vise à prmuvir des relatins patrnales-syndicales plus harmnieuses afin d'amélirer la qualité du milieu de travail; elle vise à prmuvir une apprche plus cmplète de l'apprentissage et du perfectinnement en fndant la nuvelle Écle de la fnctin publique du Canada. Ces changements fernt en srte que les ressurces humaines sernt de nature mins transactinnelle et plus stratégique. Les cnseillers en ressurces humaines devrnt dnc psséder de plus vastes cmpétences. La planificatin intégrée est essentielle à la mise en euvre de la LMFP et à la prmtin d'rganisatins saines capables de maintenir en pste des emplyés cmpétents et dévués. Il est de ntriété publique à tus les échelns hiérarchiques du guvernement que, dans l'ensemble, il y a eu perte de cmpétences relativement à la planificatin des ressurces humaines à la fnctin publique du Canada au curs des dix dernières années. Le mment est venu de recnstituer de façn rigureuse une capacité au chapitre de la planificatin des ressurces humaines. La nécessité d'une saine planificatin des ressurces humaines et de sn intégratin à la planificatin des activités n'a jamais été aussi imprtante. Une planificatin intégrée et rigureuse peut réduire les risques assciés à la mise en œuvre des activités du SCC en prévyant et en mettant en œuvre des stratégies et des activités cmme le recrutement, le maintien en pste, l'apprentissage, le perfectinnement, l'engagement des emplyés, la prmtin, la relève, l'équité en matière d empli et les langues fficielles. L envirnnement fait en srte que les relatins patrnales-syndicales snt plus cmplexes que dans les autres ministères. À cet égard, le SCC est déterminé à amélirer les relatins de travail grâce à sa vaste expérience des cnsultatins patrnales-syndicales aux paliers lcal, réginal et natinal. Les questins de rémunératin snt aussi uniques en raisn du rulement élevé du persnnel, des dépliements et des 9

10 exigences liées aux heures supplémentaires qui créent des charges de travail additinnelles dans ce dmaine. Cmparativement à d autres ministères, les cnseillers en ressurces humaines au SCC nt des charges de travail plus lurdes et plus cmplexes, ce qui crée des prblèmes de recrutement et de maintien en pste. En utre, des dnnées tirées des statistiques sur la fnctin publique 7 mntrent que le rati est d un membre du grupe Gestin du persnnel (grupe PE) pur 86,3 emplyés au SCC, alrs que ce rati est en myenne d un membre de ce grupe pur 50,3 emplyés dans l ensemble de la fnctin publique. Pur ces raisns, ajutées à la pénurie de spécialistes en ressurces humaines dans l ensemble de la fnctin publique, en particulier dans la fnctin de rémunératin, le SCC dit mettre en place, au curs des prchains mis, des stratégies visant à attirer des cnseillers en ressurces humaines et à leur ffrir des activités de perfectinnement afin d accrître, à l échelle natinale, sa capacité en matière de ressurces humaines. L évlutin de l effectif des cnseillers en ressurces humaines dans l ensemble de la fnctin publique cmprte deux vlets principaux. À une extrémité du spectre, bn nmbre de ces cnseillers apprchent de l âge de la retraite et, à l autre extrémité, les cnseillers nuvellement embauchés snt très jeunes. De plus, le SCC a du mal à recruter des cnseillers en ressurces humaines, car la majrité des bureaux de ses administratins réginales snt situés à l écart d autres bureaux réginaux dans les autres ministères fédéraux. Le SCC a également pris des mesures pur cmbler la pénurie de persnnel en ressurces humaines en participant à des campagnes de recrutement, dans l ensemble de la fnctin publique, de prfessinnels des ressurces humaines et à des activités de renfrcement des capacités. La rémunératin est un secteur critique qui a besin de renuvellement. Cmpte tenu du vieillissement de la ppulatin dans la fnctin publique, il est imprtant de mettre fin à la pénurie de spécialistes en rémunératin. Au SCC, le rati des cnseillers en rémunératin est de 1 pur 75, (1 :175) alrs que la pratique exemplaire a établi ce rati à 1 pur 50, (1 :150) dans les dmaines d activités mins cmplexes de la fnctin publique. Un prcessus visant à recruter des cnseillers en rémunératin est actuellement en curs, mais un plan intégré devra être élabré pur faire face aux prblèmes cruciaux. Il est évident que l infrastructure actuelle utilisée par les ressurces humaines ne permet pas d analyser rapidement les dnnées sur les ressurces humaines, de relever les prblèmes relatifs à la qualité des dnnées u d ffrir le sutien apprprié à tus les niveaux de gestin de façn à ce que des décisins éclairées puissent être prises en temps pprtun. En raisn de ces prblèmes, la gestin supérieure, en particulier, dit prendre des décisins fndées sur des dnnées qui purraient être amélirées. Le et le dirigeant principal de l Infrmatin (DPI) recnnaissent qu un exercice de restructuratin du prcessus de gestin des ressurces humaines est justifié et pprtun pur assurer le succès de la gestin des ressurces humaines à lng terme au sein du SCC. À cette fin, le DPI fera appel à l expérience et au savir-faire cnsidérables de la Directin des services de gestin de l infrmatin (SGI) pur diriger cet exercice, cmme en témigne ce qu elle a accmpli dans le cadre du prjet de renuvellement du Système de gestin des délinquants, du prjet de gestin de l infrmatin sur la santé et de la créatin de l entrepôt de dnnées du Centre d infrmatin sur la justice pénale (CIJP) et du Système intégré de rapprts du SCC, les deux derniers étant destinés à appuyer le prcessus décisinnel. Une méthdlgie inclusive similaire sera appliquée dans le dmaine de la GRH. Dans le cadre de ce prjet, les leçns tirées de l Initiative sur les dssiers infrmatisés des délinquants des SGI et d autres prjets en curs sernt aussi mises à prfit, s il y a lieu. 7 Agence de gestin des ressurces humaines de la fnctin publique du Canada Empli effectif et masse salariale, 4 e trimestre

11 La mise en œuvre de certaines des cmpsantes du prjet cmmencera à curt terme cmme l intégratin des dnnées du SGRH au CIJP, la créatin de bases de dnnées de meilleure qualité, le dévelppement de cubes de dnnées particulières et de divers lgiciels frntaux, peut-être un rapprt sus frme de tableau de brd, pur n en nmmer que quelques-uns. Stratégie de mesure de rendement Pur la pririté «Renfrcement des pratiques, des utils et de la capacité de gestin des ressurces humaines», les résultats btenus sernt évalués en fnctin des indicateurs suivants : réductin du nmbre de pstes vacants dans les principaux grupes des ressurces humaines, telle que mesurée par le taux de dispnibilité de pstes de cnseillers en ressurces humaines au SCC en cmparaisn avec ce même taux dans l ensemble de la fnctin publique. une améliratin manifeste dans la prestatin de frmatin et d activités de dévelppement pur les grupes spécialisés des ressurces humaines. une améliratin manifeste de la qualité des dnnées et des prcessus mesurée par une surveillance active. un degré mesurable des prgrès accmplis par rapprt à la cmmunicatin interne en ce qui a trait aux questins reliées à la gestin des ressurces humaines. L énncé du risque suivant figurait dans le prfil de risque du SCC. Cet énncé illustre le scénari qui purrait se prduire si le SCC ne fait rien pur atteindre sn bjectif d amélirer sa capacité et ses utils dans le dmaine des ressurces humaines. Énncé du risque Le SCC n aura pas la capacité u les utils nécessaires dans le dmaine des ressurces humaines (Veuillez vus reprter à «l Annexe B» pur une liste des acrnymes) Renfrcement des pratiques, des utils et de la capacité de gestin des ressurces humaines An un Prduits livrables BRP Plan : Amélirer la planificatin et la guvernance Un prfil de risque semi annuel dans le dmaine des RH est élabré. Le Plan stratégique pur la GRH est mis en euvre dans tutes les régins et tus les secteurs. Un cadre de surveillance et de présentatin de rapprts est élabré. (cnseiller spécial) CA SCR (cnseiller spécial) En curs Chaque année An deux En curs Chaque année An tris En curs Chaque année Avril 2007 En curs En curs Juillet 2007 En curs En curs 11

12 Renfrcement des pratiques, des utils et de la capacité de gestin des ressurces humaines Prduits livrables Les rôles et les respnsabilités snt établis pur tutes les disciplines des RH. Une analyse de cas est effectuée pur répndre aux lacunes du Plan stratégique pur la GRH. Les cmmunicatins internes et les résultats snt amélirés grâce à l établissement de nrmes de services. Des plans d actin de vérificatin et d évaluatin snt mis en œuvre. BRP (Tus les DG de la GRH / ARRH (Tus les DG de la GRH / ARRH An un Septembre 2007 Septembre 2007 An deux An tris Rôles et respnsabilités assumés en tut temps Lacunes cmblées durant la péride visée par le plan Rôles et respnsabilités assumés en tut temps Lacunes cmblées durant la péride visée par le plan En curs En curs En curs Mars Plan : Renuveler le cadre de plitiques en matière de ressurces humaines Un cycle d examen des plitiques sur les RH est établi. (Se reprter à l annexe pur les détails.) (Tus les DG de la GRH) 3. Plan : Renfrcer la capacité de gestin des ressurces humaines Un prgramme de perfectinnement pur les prfessinnels des RH (en plus de la frmatin indispensable et de l accréditatin) aux échelns natinal et réginal est établi et mis en œuvre. SC (DGDOR) (DGAP) (DGRTR) Mars 2008 Seln le cycle Seln le cycle Mars 2008 En curs En curs, suivant les besins 4. Plan : Mderniser les prcessus et les utils relatifs aux ressurces humaines Un exercice de restructuratin Mars 2008 Pendant la du prcessus rganisatinnel péride visée (DGSGRH) est effectué. par le plan CASC (DPI) Pendant la péride visée par le plan 12

13 Renfrcement des pratiques, des utils et de la capacité de gestin des ressurces humaines Prduits livrables Les dnnées du SGRH snt intégrées au CIJP. Des rapprts sus frme de tableau de brd snt élabrés. La qualité des dnnées du SGRH est amélirée. Un prtcle de gestin et de cmmunicatin des dnnées est établi. Le SGRHGC est mis à niveau (versin 8.9). BRP (DGSGRH) CASC (DPI) (DGSGRH) CASC (DPI) An un An deux An tris Mars 2008 En curs En curs Analyse de rentabilisatin effectuée en septembre 2007 Mise en euvre À terminer en juin 2010 Une main-d œuvre efficace et représentative Pur assurer le maintien de bns résultats dans le dmaine crrectinnel, aujurd hui et dans les années à venir, le SCC dit d abrd attirer et cnserver une main-d œuvre innvatrice et représentative de la sciété en général, pssédant les cmpétences qui répndent aux besins de l rganisatin, à tus les échelns. Cette mesure dit être prise dans le cntexte de l ensemble de la fnctin publique ainsi que dans le cntexte des tendances du marché du travail au Canada. Changements survenus sur le marché du travail Le prfil démgraphique de la fnctin publique fédérale indique que le vieillissement est plus prnncé dans la fnctin publique que dans la ppulatin canadienne en général 8. Il y a quinze ans, les fnctinnaires fédéraux de 25 à 44 ans cmptaient pur plus de 60 % de la fnctin publique. Aujurd hui, c est tut à fait le cntraire : 50 % des fnctinnaires nt entre 45 et 64 ans, et un peu plus de 40 % nt entre 25 et 44 ans. Près de 10 % des fnctinnaires pssèdent au mins 30 années de service, ce qui représente une augmentatin du triple par rapprt aux dnnées de Au SCC, cependant, seulement 4,6 % de tus les emplyés pssèdent 30 années de service u plus. Cette situatin est peut-être attribuable au prfil d âge plus jeune des emplyés du SCC par rapprt à leurs cllègues de l ensemble de la fnctin publique. Les emplyés du SCC snt un peu plus jeunes que les emplyés de la fnctin publique fédérale, mais ils vieillissent quand même. Au SCC, 46,1 % de tus les emplyés snt âgés de 45 ans u plus et 30 % de tus les emplyés snt âgés de 50 ans u plus. Le SCC dit par cnséquent mettre en place un slide cadre de planificatin de la relève pur faire face à l augmentatin du nmbre de départs à la retraite. 8 Greffier du Cnseil privé : Purqui le renuvellement de la fnctin publique est imprtant, le 15 septembre Allcutin prnncée à l Écle d administratin publique de l Université Dalhusie. 9 Idem 13

14 Nmbre de départs à la retraite par exercice financier Cmme nus l avns déjà mentinné, au curs des dix dernières années, la prprtin d emplyés âgés de plus de 50 ans a augmenté cnsidérablement, en particulier dans les grupes des cadres supérieurs et des deux grupes de base de niveau EX mins 1 et de niveau EX mins 2. Le nmbre d emplyés qui nt quitté le Service ces dernières années a énrmément augmenté depuis et il y a presque deux fis autant d emplyés qui prennent leur retraite maintenant qu il y a deux ans. On s attend à ce que cette tendance se pursuive pendant plusieurs années. En , envirn 1,7 % des emplyés nt pris leur retraite mais, en , ce purcentage est passé à plus de 3,2 % par année. Si n examine le grupe des EX, le résultat est encre plus frappant. Le vieillissement de l effectif de la fnctin publique se fait encre plus sentir aux échelns supérieurs. Au SCC, les cadres supérieurs et les emplyés de rang équivalent nt en myenne 51,3 ans, ce qui est cmparable aux dnnées pur la fnctin publique en général. Nmbre de cadres qui nt pris leur retraite u qui prévient la prendre, seln l'exercice

15 La frce cyclique actuelle du marché du travail au Canada mntre que le Canada pssède un marché du travail très cmpétitif mais vieillissant, ù le taux de chômage est le plus bas des trente dernières années. Cette tendance devrait se pursuivre, cmme en témigne le rapprt de recherche présenté par le D r Linda Duxbury, prfesseure à l Université Carletn, intitulé «Future Trends in the Public Service: Meeting the Needs f the 21 st Century Public Service», dans lequel n indique qu au curs de la prchaine décennie, il y aura mins d une persnne pur prendre la place de deux persnnes qui prennent leur retraite. Le renuvellement de la fnctin publique cncerne aussi le SCC. Le renuvellement nécessite une apprche ciblée, pragmatique et axée sur les résultats qui exigent de repenser le mdèle de recrutement, nte le Greffier du Cnseil Privé.. Le recrutement dit devenir une pririté des cadres supérieurs. Nus devns repenser ntre mdèle de perfectinnement et persnnaliser les apprches de perfectinnement prfessinnel pur mettre en œuvre des stratégies de perfectinnement pendant tute la durée de la carrière. Nus devns repenser ntre mdèle de maintien en pste afin d ffrir plus de suplesse au persnnel, ntamment accrître le recrutement en milieu de carrière, les échanges, la diversité et amélirer la planificatin de la relève. Nus devns également amélirer ntre trusse d utils de gestin des ressurces humaines afin qu elle nus permette d accrître ntre flexibilité et de déléguer en accrd avec les valeurs de la fnctin publique et de mieux utiliser le mentrat pur assurer la relève et le transfert du savir. L intégratin de la planificatin des ressurces humaines et de la planificatin pératinnelle cnstitue le fndement de l évaluatin et de la cmpréhensin des besins actuels et futurs du SCC. Il s agit d un élément essentiel au succès des activités qui favrisent la créatin d un milieu de travail sain ainsi que le recrutement et le maintien en pste d emplyés cmpétents, dévués et engagés. Une planificatin rigureuse et intégrée peut atténuer les risques assciés aux activités du SCC en permettant d élabrer et de mettre en œuvre des stratégies et des activités favrisant le recrutement, le maintien en pste, l apprentissage, le perfectinnement, l engagement des emplyés, l avancement, la relève, l équité en matière d empli, la cmpétence culturelle et les langues fficielles. Un prfil de l effectif cmplet pur chaque grupe prfessinnel et pur les pstes indispensables sera élabré. Une analyse du prfil détaillé de chaque grupe prfessinnel, y cmpris de l infrmatin sur les tendances et les prévisins pur les décideurs sera effectuée. Langues, diversité et cmpétences culturelles Une bnne part de la réussite du SCC repse sur la qualité des interactins entre le persnnel du SCC et les délinquants que ceux-ci sient dans des établissements u dans la cllectivité. C est dnc dire que la capacité du persnnel de cmmuniquer efficacement avec les délinquants est primrdiale. Les membres du persnnel du SCC représentent la cllectivité dnt snt issus les délinquants et, afin d être le plus efficaces pssible, ils divent faire fnctin de mdèles de cmprtement de ces cllectivités. Le SCC dit dnc relever un certain nmbre de défis en ce qui cncerne les langues fficielles et l équité en matière d empli. Cmpte tenu de l endrit, aux termes de la Li sur les langues fficielles, le SCC dit assurer des services dans les deux langues fficielles aux cllectivités qu il sert, aux délinquants dnt il est respnsable et à sn persnnel. Étant dnné que les délinquants ne snt pas tujurs incarcérés dans leur cllectivité d attache, cela signifie suvent que le SCC est tenu d assurer des services dans la langue secnde dans les régins ù la cllectivité de langue secnde est relativement petite. Cette exigence peut rendre difficile le recrutement d un persnnel cmpétent et bilingue pur des secteurs spécialisés cmme la prestatin des sins de santé et l exécutin des prgrammes. Encurager le persnnel à se réinstaller, avec leurs familles, dans des régins qui n appuient par une cllectivité de langue secnde dynamique peut aussi cnstituer un défi de taille, étant dnné la répartitin gégraphique des établissements et des bureaux du SCC. 15

16 Bien que la frmatin linguistique puisse aider le SCC à répndre à ses besins, il ne cnstitue qu un élément de l équatin; le maintien des cnnaissances linguistiques est un élément imprtant et peut cnstituer un défi cnsidérable en l absence d une cllectivité de langue secnde dynamique pur appuyer l emplyé dans l utilisatin de ses aptitudes nuvellement acquises. Tut cmme il est nécessaire pur le SCC d être en mesure de cmmuniquer avec ses délinquants dans la langue fficielle de leur chix, pur être efficace, il est tut aussi imprtant pur le SCC de puvir démntrer aux délinquants que les membres de leurs cllectivités peuvent être et snt effectivement des cityens respectueux de la li. C est un fait que les Autchtnes snt représentés de façn disprprtinnée dans le système de justice pénale; tutefis, d autres grupes minritaires snt également surreprésentés, par exemple les Afr Canadiens dans la ppulatin de la régin de l Atlantique du SCC. Le SCC est le deuxième emplyeur en imprtance d Autchtnes au guvernement fédéral et nus atteignns u dépassns la dispnibilité sur le marché du travail de presque tus les grupes visés par l équité en matière d empli. Cependant, étant dnné la représentatin disprprtinnée de certains des grupes de la ppulatin carcérale, nus devns nus assurer que ntre effectif est encre plus représentatif de la ppulatin que nus servns. Nus avns déjà cerné de meilleures répnses aux besins de la ppulatin carcérale autchtne en tant que pririté du Service. Nus nus smmes engagés à accrître la représentatin des Autchtnes dans l effectif et à renfrcer la cmpétence culturelle des autres emplyés lrsqu il s agit de traiter avec les délinquants autchtnes dans l ensemble du pays. Par exemple, le SCC tente présentement d btenir l autrisatin de la Cmmissin de la fnctin publique de mettre en place des méthdes qui faciliternt la nminatin d Autchtnes cmpétents dans les régins ù les besins pératinnels dépassent la dispnibilité sur le marché du travail. Le SCC est réslu à cntinuer à faire mntre de leadership dans le cadre de la mise en œuvre des initiatives d équité en matière d empli (ÉE) et du respect de ns bligatins, cmme elles snt décrites dans la Li sur l équité en matière d empli. De l assistance efficace fferte aux gestinnaires relativement à l utilisatin des utils intrduits dans les mdificatins à la Li sur l empli dans la fnctin publique (élargissement des znes de sélectin u des cncurs uverts à un grupe bien précis visés par l ÉE) ainsi qu une meilleure respnsabilisatin par le biais d un cadre de travail sur l ÉE cnstituent des éléments clés pur réaliser et maintenir un effectif plus représentatif. Recrutement, planificatin de la relève et dtatin cllective Par ailleurs, des stratégies sernt élabrées dans les dmaines du recrutement, de la planificatin de la relève et de la dtatin cllective. Des stratégies de recrutement et de maintien en pste natinale et réginales sernt élabrées pur les agents de crrectin et les intervenants de première ligne, les prfessinnels de la santé, les agents de libératin cnditinnelle, les agents des finances et les vérificateurs. Le SCC entreprendra diverses activités de recrutement dans les universités et les cllèges à l échelle du pays, et la réussite du recrutement sera cnfiée à l équipe de la haute directin du SCC. Le SCC a recruté sur une base annuelle, entre 500 et 600 persnnes de l extérieur pur des pstes d une durée indéterminée. Or, il est prévu qu au curs de la péride allant de 2007 à 2010, ce nmbre quadruplera. Les principaux grupes au sein de l rganisatin du SCC pur lesquels nus prcédns à un recrutement extérieur en vue de dter des pstes d une durée indéterminée snt ceux des agents de crrectin/intervenants de première ligne, des agents de libératin cnditinnelle, des prfessinnels de la santé (médecins, persnnel infirmier, psychlgues) et des gens de métier. Certes, le SCC engage également des chercheurs, des prfessinnels (p. ex., agents financiers, vérificateurs, infrmaticiens, 16

17 ingénieurs, planificateurs, architectes) et des prfesseurs prvenant de l extérieur, mais pas dans la même mesure que les grupes dits pératinnels. Pur ce qui est du recrutement extérieur des agents de crrectin/intervenants de première ligne, le SCC a pris l habitude de cibler les cllèges cmmunautaires ainsi que les salns de l empli rganisés dans les différentes cllectivités à l échelle du pays. Cette démarche, qui s est avérée fructueuse dans certaines régins, n a cependant pas dnné les résultats suhaités aux endrits ù il y a des emplis qui ffrent une rémunératin plus avantageuse (c.-à-d. en Alberta et en Clmbie-Britannique), u encre là ù il existe de la cncurrence pur les mêmes candidats avec d autres rganismes d applicatin de la li. Par cnséquent, au curs de la prchaine année, les sus-cmmissaires rencntrernt les respnsables et les étudiants des prgrammes d études plicières et crrectinnelles fferts dans les cllèges cmmunautaires pur générer un intérêt nuveau à l égard du SCC. Ils mettrnt aussi à l essai des initiatives de recrutement en cllabratin avec d autres rganismes de la justice pénale, les guvernements prvinciaux et les frces plicières. Cela permettra une apprche de recrutement intégrée ciblant la même main-d œuvre, plutôt que de favriser un envirnnement de cncurrence. Pur l embauche des agents de libératin cnditinnelle, n cntinuera de cibler les prgrammes universitaires de criminlgie, de scilgie et de psychlgie dans l ensemble du pays. Dans le passé, le SCC cmptait sur le site de la Cmmissin de la fnctin publique (CFP). Or, à cmpter de 2007, les sus-cmmissaires réginaux et leurs équipes de cadres, de cncert avec la sus-cmmissaire pur les femmes, se rendrnt en plus dans les établissements d enseignement en questin qui se truvent dans leur régin pur rencntrer les diplômés éventuels. Pur les prgrammes de criminlgie en particulier, n cherchera à rganiser des cnférences avec les gestinnaires du SCC au fil de l année et l n encuragera les étudiants à participer à des stages c-p u à accepter des emplis d été au SCC pendant leurs études. Le SCC a d ailleurs la chance d avir un certain nmbre d emplyés qui travaillent aussi cmme prfesseurs auxiliaires pur bien des prgrammes de criminlgie. Le recrutement des prfessinnels de la santé se révèle plus difficile que celui des agents de crrectin/intervenants de première ligne u des agents de libératin cnditinnelle en raisn de la situatin actuelle du marché du travail et du type de travail qu ffre le SCC dans ce dmaine. La régin du Pacifique du SCC prend activement part aux initiatives cllectives de recrutement, n cherche, en utre, des pssibilités d établir des liens avec les autrités municipales et réginales en matière de santé. Le travail se pursuit également du côté de certaines écles de médecine, et l n explre différentes pssibilités de recrutement. La régin du Pacifique a récemment eu du succès avec des annnces placés dans des revues spécialisées ainsi qu avec leur participatin dans des frums de recrutement pur les prfessinnels de la santé. Des méthdes de dtatin cllective sernt aussi utilisées pur appuyer le recrutement et répndre aux besins permanents en dtatin de grupes imprtants au SCC. Cette méthde, intrduite avec les mdificatins à la Li sur l empli dans la fnctin publique, aidera le SCC à se dter d un bassin permanent de persnnes prêtes à travailler dans une gamme de pstes. La méthde de dtatin cllective permettra de sustraire le SCC à la nécessité de lancer un prcessus de sélectin chaque fis qu il y a un pste de vacant. La planificatin de la relève est cnsidérée cmme une pririté abslue chez les hauts dirigeants des secteurs privé et public. Le SCC établira un cadre de travail pur la planificatin de la relève qui lui permettra de cnserver répnd aux besins de l rganisatin pur ce qui est d abrder le cntinuum du leadership et de l effectif. Le SCC dit être clair en ce qui cncerne ses attentes dans le dmaine de la planificatin de la relève. Le prgramme sera tut d abrd mis en œuvre au niveau du grupe de la directin et de ses grupes de relève. Le prgramme sera ensuite adapté pur tus les autres grupes du SCC. 17

18 Le milieu crrectinnel a changé au curs de la dernière décennie et la ppulatin de délinquants est de plus en plus diversifiée et exigeante : de plus en plus de délinquants nt des antécédents de vilence u des prblèmes de santé mentale, snt affiliés à des gangs u au crime rganisé et ils snt de plus en plus nmbreux à présenter des prblèmes de txicmanie et de santé. Le SCC a par cnséquent été bligé de cncentrer ses effrts sur la sécurité en établissement et la gestin de la ppulatin. Étant dnné l envirnnement qui change cnstamment, le SCC dit s assurer que les intervenants de première ligne cmprennent clairement les rôles et les respnsabilités qu ils divent assumer pur lui permettre de s acquitter de sn mandat de la façn la plus efficace pssible. Le SCC prévit plus particulièrement prendre les mesures suivantes : Mettre en œuvre l Initiative de gestin des établissements et de dépliement des agents de crrectin, ce qui cmprend d élabratin de nuvelles nrmes de dépliement et l intrductin de nuveaux pstes clés au curs de la prchaine péride de deux ans. Travailler en cllabratin avec le UCCO-SACC-CSN en vue d élabrer un prcessus d établissement des calendriers de travail plus efficace et plus efficient au SCC. Ce prcessus repsera sur un ensemble de principes établis cnjintement par le syndicat et le patrnat. Mettre en œuvre la Stratégie relative aux ressurces humaines dans le cadre de la restructuratin de l infrastructure des districts de libératin cnditinnelle. Mettre en euvre la Stratégie relative aux ressurces humaines en l adaptant aux établissements pur femmes ainsi qu au Secteur des délinquantes de l AC. Mettre en euvre la Stratégie relative aux ressurces humaines dans le cadre de la nuvelle structure de guvernance des Services de santé. Mettre en euvre la Stratégie relative aux ressurces humaines pur les services aux victimes du SCC. Stratégie de mesure de rendement Pur la pririté «Main-d euvre efficace et représentative», les résultats btenus sernt évalués en fnctin des indicateurs suivants : une améliratin manifeste des résultats dans le dmaine de l équité en matière d empli ainsi que dans le dmaine des langues fficielles; une améliratin manifeste au chapitre de la planificatin de la relève pur le grupe des EX et les grupes de relève pur appuyer le leadership et les besins pératinnels du SCC; une réductin dans le nmbre de pstes vacants dans des dmaines clés. L énncé du risque suivant figurait dans le prfil de risque du SCC. Cet énncé illustre le résultat qui purrait se prduire si le SCC ne fait rien pur atteindre sn bjectif d attirer et de maintenir en pste une main-d œuvre efficace et représentative. 18

19 Énncé du risque Le SCC ne purra pas avir une main-d œuvre efficace et représentative. Une main-d œuvre efficace et représentative Prduits livrables BRP An un An deux An tris Plan : Stratégies de recrutement, de planificatin de la relève et de dtatin cllective Le cadre natinal et les lignes directrices natinales pur la planificatin des RH snt établis et mis en œuvre. (DGSGRH) SCR (ARRH) Mars 2008 En curs En curs Un prfil cmplet de l effectif pur chaque grupe prfessinnel et pur les pstes pératinnels cruciaux est élabré. Une stratégie natinale de recrutement et de maintien en pste pprtune et efficiente pur répndre aux besins pératinnels du SCC. Une Stratégie natinale de recrutement des Autchtnes pur répndre aux besins pératinnels du SCC est mise en œuvre. La Stratégie natinale des ressurces humaines dans les établissements pur délinquantes est mise en œuvre. La Stratégie des RH relative à la gestin des établissements et aux nrmes de dépliement est mise en œuvre. (DGSGRH) (ARRH) SCR (DGDOR) SC (ARRH) CA, CVI SDC (DGIA) SC (DGDOR) (ARRH) SCF (DGSGRH / DGDOR) (DGDOR) CAOPC (équipe de l initiative) SC (ARRH) Juin 2007 Juin 2008 Juin 2008 Mars 2008 En curs En curs Mars 2008 En curs En curs Mars 2008 En curs En curs Mars 2008 En curs En curs La Stratégie des RH pur la structure de guvernance des Services de santé est mise en œuvre. CAOPC (DGDOR) Mars 2008 En curs En curs 19

20 Une main-d œuvre efficace et représentative Prduits livrables La Stratégie des RH pur l infrastructure des districts est mise en œuvre. Un cadre de dtatin cllective a été élabré et mis en œuvre. Un cadre de planificatin de la relève pur le grupe des EX et les grupes de relève du grupe des EX est établi. Des améliratins snt apprtées au Prcessus de gestin du rendement des cadres. La Structure de gestin du rendement pur les emplyés qui ne fnt pas partie du grupe des EX est amélirée. Le Plan natinal de classificatin qui est lié aux prirités du SCC est mis en œuvre. Le cadre de respnsabilisatin des langues fficielles est établi et mis en œuvre Le cadre de respnsabilisatin pur le prgramme d équité en matière d emplie est établi et mis en euvre BRP CAOPC (DGDOR) (DGDOR) SC (ARRH) (DGDOR) (DGDOR) (DGDOR) (DGDOR) (DGDOR) SC (ARRH) (DGDOR) SC (ARRH) An un An deux An tris Mars 2008 En curs En curs Mars 2008 En curs En curs Mars 2008 En curs En curs Définir les changements requis, frmer les gestinnaires et mettre les changements en euvre Amélirer au besin Amélirer au besin Mars 2008 En curs En curs Mars 2008 En curs En curs Mars 2008 En curs En curs Juin 2008 En curs 20

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

Canada stratégie d investissement 1

Canada stratégie d investissement 1 Canada stratégie d investissement 1 A. Stratégie d investissement glbale Aperçu général Le guvernement du Canada placera un accent renuvelé sur l écnmie, surtut en ce qui cncerne l investissement dans

Plus en détail

Introduction/contexte

Introduction/contexte Aide financière accrdée par les rganismes de services aux persnnes ayant une déficience intellectuelle aux prgrammes de Services de sutien à l intégratin et à l analyse des cnstatatins du sndage sur la

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Prgramme réginal de sutien au dévelppement et à la cnslidatin des rganismes de frmatin spécialisée (préparatire u de lisir) en arts de la Côte- Nrd À jur le 29 juin 2015 Table des matières Intrductin...

Plus en détail

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque LE RÔLE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Cntenu Nminatin du directeur général Le rôle de cnseiller auprès des administrateurs Le rôle de gestinnaire Le directeur général et le service de biblithèque Relatins entre

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société Renseignements cncernant la cntrefaçn des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la sciété Table des matières 1. Le rôle de la Banque du Canada dans la prspérité écnmique du Canada...

Plus en détail

Champ d exercice de l audiologie

Champ d exercice de l audiologie 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 Champ d exercice de l audilgie ÉNONCÉ DE L OBJECTIF Le présent dcument définit et décrit le champ

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA SECURISATION DES PERSONNES ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES 8 Juillet 2013 Les participants à la grande cnférence sciale

Plus en détail

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine Public Disclsure Authrized N. 131 janvier 2000 Public Disclsure Authrized Public Disclsure Authrized Réhabilitatin des institutins financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience

Plus en détail

Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pour les volontaires en recherche et sauvetage

Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pour les volontaires en recherche et sauvetage . Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pur les vlntaires en recherche et sauvetage Objectif De furnir aux assciatins réginales de la GCAC des directives pur déterminer, enregistrer

Plus en détail

L efficacité est-elle soluble dans la formation?

L efficacité est-elle soluble dans la formation? L efficacité est-elle sluble dans la frmatin? Diagnstic, enjeux et perspectives du cncept d efficacité en frmatin 10 e Université d Hiver de la Frmatin prfessinnelle Arles, 23 janvier 2008 Françis-Marie

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013 PLAN DE FORMATION Frmatin : Le rôle du superviseur au qutidien Chrte 2012-2013 1. Prblématiques ayant engendré le besin de frmatin Dans le passé, n recherchait des superviseurs cmpétents au plan technique.

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021)

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021) Intrductin Ce plan pluriannuel expse les grandes lignes de la stratégie des Services à l enfance Grandir ensemble pur prévenir et éliminer les bstacles à l accessibilité afin de répndre aux exigences actuelles

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II.

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II. Annexe : Les recmmandatins patrnales Préventin Rendre bligatire la créatin d un cmité de santé et sécurité du travail par emplyeur pur le secteur public et par établissement pur le secteur privé (plus

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE ANNEXE 10 ÉTUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP EN STAGE Exemple de frmatin adressée aux enseignants du cllégial. Présentatin par le centre cllégial de sutien à l intégratin de l Est du Québec ccsi@cegep-ste-fy.qc.ca

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Financer le transport en commun dans le Grand Montréal. Sommaire

DOCUMENT DE TRAVAIL. Financer le transport en commun dans le Grand Montréal. Sommaire Financer le transprt en cmmun dans le Grand Mntréal Smmaire Mémire de la Sciété de transprt de Laval, en cllabratin avec la Ville de Laval Présenté à la cmmissin du transprt de la Cmmunauté métrplitaine

Plus en détail

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Au cœur de l'actin Pht: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Orientatins stratégiques 2014-2017 Canadian Dance Assembly ~ L'Assemblée canadienne de la danse The Histric Distillery District 15 Case Gds

Plus en détail

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 1 Ntes explicatives Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 Li de mise en œuvre de l Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux

Plus en détail

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif Prgramme de surveillance : Dévelppement prfessinnel Dcument explicatif DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL Questinnaire d aut-inspectin«(qai) Plan d atteinte des standards (PAS) Plan de prise en charge du patient

Plus en détail

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone PREMIER MINISTRE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE SECRETARIAT D ETAT A L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE À L AMÉNAGEMENT

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Mars 2011 COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Prtcle relatif aux cndminiums et aux cpératives de lgement en Ontari Les étapes suivantes ne snt que

Plus en détail

Réunion des entreprises d énergies renouvelables

Réunion des entreprises d énergies renouvelables Discurs de Mme Séglène Ryal Ministre de l Éclgie, du Dévelppement durable et de l Énergie Paris, le vendredi 16 janvier 2015 Réunin des entreprises d énergies renuvelables Mesdames et Messieurs, les chefs

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1-

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION DES TÂCHES DE L ENSEIGNANT-COLLABORATEUR DANS LES COURS EN LIGNE Directin de l apprentissage électrnique et des technlgies Ministère de l Éducatin Mdifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION

Plus en détail

RD Congo Nord Kivu, Goma www.tearfund.org PROFIL DE POSTE TEARFUND DRC

RD Congo Nord Kivu, Goma www.tearfund.org PROFIL DE POSTE TEARFUND DRC RD Cng Nrd Kivu, Gma www.tearfund.rg PROFIL DE POSTE TITRE DU POSTE PROGRAMME LIEU D AFFECTATION FAIT RAPPORT AU Gestinnaire du prgramme WASH NORD KIVU TEARFUND DRC Gma, Nrd Kivu AREA MANAGER, Nrd Kivu

Plus en détail

Souligné que les réformes peuvent bénéficier de consultations et d un dialogue ouvert avec la société civile et le secteur privé.

Souligné que les réformes peuvent bénéficier de consultations et d un dialogue ouvert avec la société civile et le secteur privé. Réunin du Cmité de piltage, 22 nvembre 2012 Initiative MENA-OCDE pur la guvernance et l investissement à l appui du dévelppement Prjet de cnclusins La première réunin du Cmité de piltage de l'initiative

Plus en détail

1. Description de poste, commis de bibliothèque. 2. Description de poste, commis-dactylo. 3. Offres d emploi. 5. Lettre d acceptation

1. Description de poste, commis de bibliothèque. 2. Description de poste, commis-dactylo. 3. Offres d emploi. 5. Lettre d acceptation Exemples 1. Descriptin de pste, cmmis de biblithèque 2. Descriptin de pste, cmmis-dactyl 3. Offres d empli 4. Exemple de frmulaire de demande d empli 5. Lettre d acceptatin 6. Cntrat 7. Échelle salariale

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Directin des cmmunicatins Mise à jur : 15 mai 2014 Entrée en vigueur : 13 janvier 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. MISE EN CONTEXTE... 3 2. CHAMPS D APPLICATION... 3 3. FONDEMENTS

Plus en détail

Cybersavoir. Synthèse du projet 2010-2012. Synthèse du projet à l intention des directions d établissement

Cybersavoir. Synthèse du projet 2010-2012. Synthèse du projet à l intention des directions d établissement Service des ressurces infrmatiques Cybersavir Synthèse du prjet 2010-2012 Ce dcument présente, en synthèse, les principales balises devant rienter la mise en place du prjet Cybersavir à la Cmmissin sclaire

Plus en détail

11 / 2012 La Charte et les Missions du LCGB

11 / 2012 La Charte et les Missions du LCGB 11 / 2012 La Charte et les Missins du LCGB UNE PUBLICATION DU LCGB I 11 RUE DU COMMERCE, BP 1208 L-1012 LUXEMBOURG I TEL: 49 94 24-1 I INFO@LCGB.LU I WWW.LCGB.LU I BLOG.LCGB.LU CHARTE DU LCGB Le LCGB est

Plus en détail

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion du rendement. de la Division des ressources humaines

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion du rendement. de la Division des ressources humaines Rapprt de vérificatin interne du Cadre de gestin du rendement de la Divisin des ressurces humaines du Bureau du surintendant des institutins financières Nvembre 2010 Table des matières 1. Cntexte...3 2.

Plus en détail

Gestion de la rémunération et de la masse salariale

Gestion de la rémunération et de la masse salariale Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestin de la rémunératin et de la masse salariale Cpyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reprductin r distributin f this dcument, in any frm, is expressly prhibited

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP Bpifrance PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 Objectif : Cette activité se divise en deux parties. Dans la première activité, les élèves cmprendrnt ce qu est le revenu. Ils explrernt

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste Prgramme Eau, Climat et Dévelppement pur l'afrique Termes de référence pur le recrutement d un Expert Sci/agr-écnmiste Dans le cadre de l élabratin de l étude sur l intégratin des impacts du changement

Plus en détail

Cahier des charges GPEC Territoriale Script Emploi National : Métier de la relation client Novembre 2015. Eléments de contexte. Qui sommes-nous?

Cahier des charges GPEC Territoriale Script Emploi National : Métier de la relation client Novembre 2015. Eléments de contexte. Qui sommes-nous? Cahier des charges GPEC Territriale Script Empli Natinal : Métier de la relatin client Nvembre 2015 Eléments de cntexte Qui smmes-nus? Le Fnds d Assurance Frmatin du Travail Tempraire (FAF-TT), OPCA (Organisme

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S Le dispsitif du Fnds Scial d Aide aux Apprenti-e-s, entre dans le cadre d une véritable stratégie pur la sécurisatin du parcurs des Apprenti-e-s.

Plus en détail

Liège, le 9 février 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/024

Liège, le 9 février 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/024 Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestin des Ressurces Humaines Service Recrutement Liège, le 9 février 2015 APPEL

Plus en détail

Guide d organisation Congrès Richelieu International 2017 et 2018

Guide d organisation Congrès Richelieu International 2017 et 2018 Guide d rganisatin Cngrès Richelieu Internatinal 2017 et 2018 Guide d rganisatin Cngrès 2017 et 2018 Dcument mis à jur le 26 juin 2015 Page 1 sur 10 Guide d rganisatin Cngrès Richelieu Internatinal 2017

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI dévelpper Mes capacités SécuriSer mn avenir prfessinnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI Savir évluer dans sn empli u rebndir pur en retruver un Les réalités bservées auprès de nmbreux

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 Suivant les bjectifs du Réseau des femmes parlementaires des Amériques, les prirités d actin de la présidente du Réseau et les

Plus en détail

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation Les slutins de paie et de gestin du persnnel : du lgiciel à l extermalisatin Smmaire La gestin des ressurces humaines pur les PME 1. Intrductin 2. Le lgiciel 3. La paie manuelle 4. L expert cmptable 5.

Plus en détail

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 VUE D ENSEMBLE Le Sentier est un rganisme enregistré de bienfaisance à but nn lucratif vué à la réalisatin de la cnstructin et de la prmtin du sentier

Plus en détail

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Réunin de cncertatin du Fnds scial eurpéen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Atelier 3 «Prmuvir l inclusin sciale et lutter cntre la pauvreté» 1. Cntexte général a. Les rientatins cmmunautaires La crise

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

FORMATIONS FAFIEC 2008

FORMATIONS FAFIEC 2008 ACTIONS COLLECTIVES NATIONALES 1 Nuvelle actin : Prfessinnaliser sa démarche cmmerciale (Appel d ffres de sélectin d rganismes de frmatins en curs) Savir vendre une prestatin de cnseil, c'est avant tut

Plus en détail

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01 Premier Degré Circnscriptin d Olrn-Sainte-Marie http://www.ac-brdeaux.fr/primaire/64/lrn/ Olrn, le 3O aût 2005 Fiche Liaisn I.E.N./Ecles N 2005/2006-01 Au terme de ces vacances d été qui, je l espère nt

Plus en détail

Appel A Projets du C2TR Note de présentation

Appel A Projets du C2TR Note de présentation Appel A Prjets du C2TR Nte de présentatin PREAMBULE Le prjet C2TR est né de la vlnté de la Régin Picardie et de l Etat de créer, à partir des besins exprimés par un industriel, AEROLIA, une plate-frme

Plus en détail

PAYS DES LANDES DE GASCOGNE

PAYS DES LANDES DE GASCOGNE Michelle KLEIN Cnsultants SYNTHESE Réf : SYNT_LANDES DE GASCOGNE GTEC Versin : V1.1 Date : 05 nvembre 2010 PAYS DES LANDES DE GASCOGNE Etude sur les ressurces humaines sur le territire du Pays des Landes

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans :

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans : BIEN CHOISIR SON CA PROCÉDURE PROPOSÉE AUX DEMANDEURS DE SERVICES POUR LES APPELS D OFFRES DE SERVICES AUPRÈS DE COMPTABLES AGRÉÉS Il est de plus en plus curant dans le mnde des affaires de prcéder à des

Plus en détail

I. Mission du Département et Contexte

I. Mission du Département et Contexte TERMES DE REFERENCE Titre : Recrutement d un cnsultant natinal pur le dévelppement de la stratégie natinale de gestin de la pêcherie thnière. Département : Prgramme Marin Prjet : MG0940.01 Tuna Fisheries

Plus en détail

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA AVIS DE PRATIQUE DE L OMBUDSMAN DU MANITOBA Les avis de pratique snt préparés par l Ombudsman du Manitba afin d aider les persnnes qui utilisent la législatin. Leur bjet en est un de cnseil seulement et

Plus en détail

Au plus tard le 15 décembre 2014

Au plus tard le 15 décembre 2014 Tableau synthèse de la Li favrisant la santé financière et la pérennité des régimes de retraite à prestatins déterminées du secteur municipal (PL3) (en vigueur depuis le 5 décembre 2014) 15 décembre 2014

Plus en détail

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE Fnds d incitatin académique Académie de Brdeaux UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE SECONDE Lycée Bernard Palissy Agen (47) DESCRIPTION DU PROJET Ce prjet, au cœur du prjet d établissement,

Plus en détail

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA.

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA. Winterthur, le 1.1.2010 Cnditins générales GEOBOX SA Technpark Winterthur Jägerstrasse 2 8406 Winterthur 1 Objet du cntrat GEOBOX SA furnit des prestatins à ses clients dans le but d assurer, autant pur

Plus en détail

Mise à jour le 19 juin 2015 Comité de perfectionnement du personnel de soutien

Mise à jour le 19 juin 2015 Comité de perfectionnement du personnel de soutien Cadre de gestin des activités de perfectinnement pur le persnnel de sutien Mise à jur le 19 juin 2015 Cmité de perfectinnement du persnnel de sutien Cadre de gestin des activités de perfectinnement du

Plus en détail

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription Cursus Spa Manager Prgramme pédaggique Saisn 2012 Objectif de la frmatin Dans un cntexte de pleine crissance, les entreprises du secteur du bien être snt à la recherche d un persnnel hautement qualifié,

Plus en détail

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté Prcédure de Gestin de la présence au travail et du Retur au travail adapté déculant de la plitique intégrée en santé, sécurité et bien-être au travail (2012) DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES

Plus en détail

Administrateur système www.ofppt.info

Administrateur système www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Frmatin Prfessinnelle et de la Prmtin du Travail Administrateur système www.fppt.inf DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Administrateur système.dc

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC)

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) SOUMISSION A LA DOUZIEME SESSION DU COMITE DU BUDGET ET DES FINANCES, 20 AU 24 AVRIL 2009 15 AVRIL 2008 I. Bienvenue

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Tim Hortons Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées et plan d accessibilité pluriannuel

Tim Hortons Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées et plan d accessibilité pluriannuel Tim Hrtns Plitiques sur les Nrmes d accessibilité intégrées et plan d accessibilité pluriannuel Table des matières 1. But... 2 2. Champ d applicatin et respnsabilités... 2 3. Énncé de plitique et engagement

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise Le franchisage et la Banque Sctia S investir dans une franchise : le guide de la Banque Sctia pur le chix d une franchise Cnsciente de l imprtante cntributin des entreprises franchisées à la vie écnmique,

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Recmmandatins de la Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain au guvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Juillet 2015 1 Préambule La Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain (la Chambre) cmpte

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

Assistant technique international en appui institutionnel dans le secteur de l hydraulique SENEGAL

Assistant technique international en appui institutionnel dans le secteur de l hydraulique SENEGAL Agence belge de dévelppement, la CTB mbilise ses ressurces et sn expertise pur éliminer la pauvreté dans le mnde. Cntribuant aux effrts de la Cmmunauté internatinale, la CTB agit pur une sciété qui dnne

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

LE RVER EN UN COUP D ŒIL

LE RVER EN UN COUP D ŒIL LE RVER EN UN COUP D ŒIL Le terme RVER est l acrnyme pur Régime Vlntaire d Epargne-Retraite. C est un nuveau régime de retraite régi par la Li sur les régimes vlntaires d'épargneretraite (Li sur les RVER)

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION

DEMANDE D INFORMATION Dcument Réf. : RFI_REFAB_20091230_v0.2.dc Demande d infrmatin SPAI Page 1/10 DEMANDE D INFORMATION SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE DE L INFORMATION... 3 2.1. CONTEXTE GÉNÉRAL...

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES Midi-Pyrénées Innvatin Agence réginale de l innvatin 31685 Tuluse Cedex Objet de la cnsultatin : Accmpagnement dans l élabratin

Plus en détail

Cadre de référence des Contrats de quartier

Cadre de référence des Contrats de quartier Cadre de référence des Cntrats de quartier Validé par le Cnseil administratif lrs de sa séance du 12 février 2014 Dcument élabré par la directin du Département de la chésin sciale et de la slidarité, sus

Plus en détail

Appel aux projets - 2015-16

Appel aux projets - 2015-16 Appel aux prjets - 2015-16 LA MISSION DE L ESC RENNES «Préparer, par l enseignement et la recherche, des managers respnsables et innvants à agir efficacement dans un envirnnement glbalisé» La missin vise

Plus en détail

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE Une frmatin au métier de Lgisticien de Santé 2014/2015 PRESENTATION DE L INSTITUT ET DE LA FORMATION L ALTERNANCE COTE RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

LA FONCTION ET SON CONTEXTE

LA FONCTION ET SON CONTEXTE Prfil de fnctin : Analyste-prgrammeur LA FONCTION ET SON CONTEXTE Intitulé de la fnctin Analyste-prgrammeur Grade : analyste-prgrammeur Rang : 100/4i Département auquel se rattache la fnctin : Dévelppement

Plus en détail

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues Obligatins des emplyeurs par seuils d effectifs de l entreprise Tutes entreprises cnfndues Affichages bligatires Déclaratin et cmmunicatin à caractère péridique : Déclaratins et cmmunicatins à caractère

Plus en détail

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES GESTION COURANTE Numér : 40.28 Page 1 de 13 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 2 2. OBJECTIFS... 2 3. CADRE LÉGAL ET NORMATIF... 2 4. CHAMP D APPLICATION... 3 4.1 Infrmatin et Actifs infrmatinnels... 3

Plus en détail