STACKTON Mur de Soutènement BLOC-G

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "STACKTON Mur de Soutènement BLOC-G"

Transcription

1 STACKTON Mur de Sutènement BLOC-G Directive Spécifique 1. Général : 1.1 But Les travaux tiennent cmpte de la livraisn et de l installatin des blcs mdulables pur le mur de sutènement, cnfrmément au plan de cnstructin ainsi qu aux directives citées. 1.2 Livraisn, stckage et manutentin A. L entrepreneur cntrôle l exactitude des marchandises livrées. B. L entrepreneur dit veiller à ce que les matériaux n entrent pas en cntact avec de la bue, des prduits à base de ciment, u autres qui puissent y tenir. C. L entrepreneur prtège les matériaux cntre les dégâts. Des matériaux endmmagés ne peuvent en aucun cas être mis en œuvre. 2. Matériaux: 2.1 Blcs mdulables A. Les blcs mdulables divent être des blcs de sutènement et prduits sus licence par un fabriquant agréé. B. La cnstructin du mur cnsiste en la cmpsitin de blc G, blc d ancrage et cntre-blc. La cnstructin du mur se fait d aplmb. Pur la fabricatin des blcs murs et cuvre mur n emplie des nuveaux granulats de haute qualité. Par cntre, pur les autres blcs, des matériaux recyclés. C. Les blcs G divent avir btenu une résistance à la cmpressin après 28 jurs de minimum 30 MPa et divent satisfaire aux nrmes en rigueur cncernant les essais de gel et de dégel. L absrptin d eau ne peut en aucun cas dépasser les 6%. D. Les dimensins extérieures des blcs divent être unifrmes et la tlérance de deux blcs superpsés ne peut pas s élever audelà de 3 mm. E. La face visible de Blc-G à une finitin clivée. Les cins des blcs G snt clivés des deux faces afin d avir une finitin bien

2 prpre pur les cins gauche u drite. F. Sur la surface supérieure, le blc de mur est purvu de deux cavités pur y intrduire deux blcs d ancrage. Les blcs de mur snt liés entre eux par cuches superpsables ù la tête de la surface supérieure d une cuche de blcs sera imbriquée dans les creux de la surface inférieure du blc qui y est superpsé afin d ptimaliser la fixatin des deux cuches de blcs. G. L ancrage du blc-g se fait à l aide de blcs d ancrage. On utilise par blc-g au mins deux blcs d ancrage qui lie la surface supérieure du blc de base avec la surface inférieure à l aide d une pse de jint alterné. Un blc d ancrage est purvu d un élargissement qui s insert dans la cavité, u le creux, de la surface supérieure du blc de base et qui sert à ptimaliser la fixatin des éléments. H. En fnctin de la hauteur du mur, du type de sl et de la pressin exercée sur le mur, n dit utiliser des cntre-blcs. Ces blcs nt, sur un de leur côté les plus lngs, deux excrissances servant à l insertin dans le blc-g. Sur la face ppsée à ce côté se truvent deux creux, identiques à ceux du blc-g, et puvant servir à aligner différentes rangées de cntre-blcs qui peuvent elles-mêmes être raccrdées à l arrière du blc-g. Ces cntre-blcs sernt remplis avec la même srte de pierraille ayant servi à la fndatin afin d avir le pids nécessaire mais aussi afin de faciliter le drainage rapide de l eau. Cela permet d éviter qu une pussée hydrstatique s exécute sur le mur de sutènement ce qui prcure l avantage d une absence d emprise sur le mur de sutènement lrs des pérides de gel et de dégel. I. Le blc-g sera cuvert par un cuvre mur en bétn de la même teinte tut cmme le mur sutènement. Le cuvre mur à également la face clivée. 2.3 Dimensin/Frmat Blc de mur et blc G 400 x 200 x 125 mm Cntre-Blc 400 x 300 x 125 mm Blc d ancrage 88 x 88 x 125 mm Cuvre-mur 300 x 200 x 60 mm 2.4 Palette de culeur Nir Afr - Brun-Nir - Gris Argenté 2.5 Pierraille cncassée pur remplissage de la fndatin et cntre-blc. La cmpsitin de la pierraille cncassée est un mélange prprtinnellement équivalent d une granulmétrie 6/38. On peut emplyer de la pierraille cncassée recyclée sauf pur la petite pierraille inférieure à 6 mm. 3. Cnstructin du mur

3 3.1 Terrassement A. L entrepreneur dit creuser la fndatin suivant les plans cnfrmes et acceptés. De plus, l entrepreneur dit veiller à ne pas creuser trp prfndément. 3.2 Préparatin à la fndatin. B. Le sl servant à la fndatin dit être défini cmme tut autre sl sus le mur. C. La cuche de fndatin dit être creusée cnfrmément aux plans de Cnstructin, cmpactée statiquement et ensuite dynamiquement à l aide d une plaque vibrante pur arriver à un purcentage de 95% suivant la nrme Prctr. D. La cuche de fndatin dit être cntrôlée par le bureau d ingénieur pur cnfirmer/cntrôler que la cmpressin vulue a été btenue. Si ce qui précède n a pas été fait ce sl dit être enlevé et remplacé par du matériel adéquat. 3.3 Fndatin A. Le matériel pur la fndatin est la même pierraille cassée qui a été utilisée dans les blcs (sectin 2.5) u est du matériel granulaire difficilement perméable. B. Le matériel pur la fndatin dit être cnfrme aux cnnaissances de cnstructin. Le côté supérieur de la fndatin est mis de telle srte que la rangée de blcs inférieure puisse être enfuie, en cncrdance avec les calculs et la hauteur du mur. C. Les matériaux pur effectuer la fndatin de base divent être dépsés sur une fndatin creusée nn remaniée u sur du matériel adéquat, le tut dit être cmpacté à minimum 95 % de la nrme Prctr. D. A la hauteur de la fndatin et derrière les blcs-g, n intrduit un drain dans un cffrage de pierraille u dans une cuche de sable drainant. On dit prévir une pente qui mène vers un pint de rejet et qui dit être d un prmille. E. La 1ère cuche de blcs dit être placée sur la fndatin cmpactée à ces 95% (nrmes Prctr). La fndatin dit être faite de telle façn que la cnstructin du mur ne pse aucun prblème. Afin d ptimaliser la fndatin, n peut emplyer une cuche de sable de plus u mins 12 mm. F. L épaisseur de la fndatin dit être de minimum 300 mm pur une hauteur finale de 1,2 mètre. Pur des murs plus hauts, il faut minimum 400 mm d épaisseur. 3.4 Pse des blcs A. Les blcs qui frment la 1ère cuche sernt psés sur la fndatin préparée (vir 3.2 et 3.3). Après la pse de la cuche, n vérifie que celle-ci est à niveau et bien drite. B. Cntrôlez que les blcs snt en cntact avec la fndatin. Dépendamment du prjet, n dit faire attentin aux lignes drites et angles à 90. C. Dans chaque creux des blcs-g, n va dépser les blcs d ancrage. Ces blcs d ancrage nt deux épaisseurs arrndies qui sernt mis en cntre-sens. Cela implique que le jeu qui existe entre le blc-g et le blc d ancrage disparaît ttalement. Grâce à cela le blc-g est fixe et indélgeable. D. Dépendamment de la hauteur du mur et de la cmpressin exercée sur le mur, n accrche en jint-alternés une u

4 plusieurs rangées de cntre-blcs u blcs-g. Cela se fait en glissant verticalement les deux pints d ancrage dans les deux creux prévus du blc-g E. Tute surface creuse des cntre-blcs sera remplie de pierraille cncassée. La terre qui est creusée en trp derrière les cntreblcs sera rebuchée avec la même pierraille. Cntrôlez à nuveau que la cuche est de niveau et en ligne drite. F. Cntrôlez chaque blc sur le niveau et sur la directin. Remplissez la terre et la pierraille avec des cuches nncmpactées de pas plus de 250mm et damez ensuite. G. Les cuches suivantes sernt tutes cnstruites seln ce même schéma jusqu à ce que la hauteur du mur prescrite sit atteinte. H. Les cuvres-mur emplyés dans les cins divent être cupés u disqués à 45 pur que la face clivée sit cntinue. 4. Mur renfrcé Dans les cas ù l épaisseur du mur de sutènement est limitée, une slutin est prpsée en raccrchant une rangée de cntreblcs à une rangée de blcs-g. Les cntre-blcs sernt remplis de bétn armé. Le cntre-blc frme ainsi un cffrage mince et perdu d un mur de sutènement en bétn armé avec une belle face clrée et clivée.

5

Manuel de montage argenta invisidoor

Manuel de montage argenta invisidoor Manuel de mntage argenta invisidr Lisez ce manuel attentivement avant de cmmencer. Le mntage de l argenta invisidr dit être exécuté par un prfessinnel. Eléments de l argenta invisidr Linteau supérieur

Plus en détail

A. DETERMINATION DE L ACTION... 2 B. NATURE DES VERIFICATIONS... 2

A. DETERMINATION DE L ACTION... 2 B. NATURE DES VERIFICATIONS... 2 OLIDITE FACADE OSSATURE BOIS SOMMAIRE 1. PRINCIPES GENERAUX DE LA JUSTIFICATION DE LA RESISTANCE MECANIQUE ET DE LA STABILITE... 2 2. ACTIONS DES CHARGES PERMANENTES... 2... 2... 2 3. ACTIONS DU VENT...

Plus en détail

Fiche technique ADVERTISING SPECIFICATIONS

Fiche technique ADVERTISING SPECIFICATIONS Dimensins : DIMENSIONS Fiche technique Frmat rgné du magazine (LxH) : 225mm x 297mm Finitin : Piqûre métal Type d impressin : Héli /prfil impératif : PSR_SC_Plus_V2_PT Sur-cuverture : Offset!"##%&'()*+,

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

TROPHEE BETON, «LIBERTE DE L'ESPACE»

TROPHEE BETON, «LIBERTE DE L'ESPACE» REGLEMENT TROPHEE BETON, «LIBERTE DE L'ESPACE» Le «Trphée bétn, liberté de l espace», rganisé par les assciatins Bétcib, Cimbétn et la Fndatin Ecle Française du Bétn a pur but de révéler les jeunes diplômés

Plus en détail

TITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES

TITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES TITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES Les znes «A» englbent les secteurs de la cmmune, équipés u nn, à prtéger en raisn du ptentiel agrnmique des terres agricles. Seules y sernt autrisées

Plus en détail

Guide d installation. Guide d installation virtuel au www.arkea-systems.com

Guide d installation. Guide d installation virtuel au www.arkea-systems.com Ce guide résume les infrmatins imprtantes relatives à l entrepsage, la manutentin, l installatin et l entretien des panneaux CEMFORT. Guide d installatin virtuel au www.arkea-systems.cm Guide d installatin

Plus en détail

Règlement MODE D EMPLOI

Règlement MODE D EMPLOI SERVICES TECHNIQUES DE CLOHARS-CARNOËT Le Puldu-Dëlan Place du Général de Gaulle 29360 Mise à jur : nv.2015 INFORMATIONS Téléphne : 02 98 71 69 96 Télécpie : 02 98 71 69 94 Règlement & MODE D EMPLOI MATERIEL

Plus en détail

Fiche technique ADVERTISING SPECIFICATIONS. Format rogné du magazine (LxH) : 225mm x 297mm !"##$%&'($6#((7$ 894,,$012$3$-88,,$052

Fiche technique ADVERTISING SPECIFICATIONS. Format rogné du magazine (LxH) : 225mm x 297mm !##$%&'($6#((7$ 894,,$012$3$-88,,$052 Dimensins : DIMENSIONS Fiche technique Frmat rgné du magazine (LxH) : 225mm x 297mm Finitin!"##%&'()*+, : Piqûre métal -./,,0123--4,,052!"##%&'(6#((7 894,,0123-88,,052 Type d impressin : Héli /prfil impératif

Plus en détail

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 Objectif : Cette activité se divise en deux parties. Dans la première activité, les élèves cmprendrnt ce qu est le revenu. Ils explrernt

Plus en détail

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST Charte de fnctinnement du dispsitif EVREST POURQUOI? Cette charte vise à fixer les engagements que divent respecter les utilisateurs et rganisateurs du dispsitif Evrest, cncernant : les cnditins de participatin

Plus en détail

Son unité noté N est le newton.

Son unité noté N est le newton. Statique Frces pnctuelles 1) Ntin d actin mécanique On appelle actin mécanique tutes causes susceptibles de créer pur un bjet slide(*) : Un muvement Une défrmatin u un déplacement (bjet fixe) une situatin

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

Évaluation des ATEX. Mise à jour avril 2006. Page 1 sur 6. La réglementation ATEX / Détermination des ATEX

Évaluation des ATEX. Mise à jour avril 2006. Page 1 sur 6. La réglementation ATEX / Détermination des ATEX Mise à jur avril 2006 Évaluatin des ATEX La réglementatin ATEX / Déterminatin des ATEX 1 Rappel Réglementaire Directive 1999/92/CE du Parlement Eurpéen et du Cnseil du 16 décembre 1999 cncernant les prescriptins

Plus en détail

AUTORISATION DE CONSTRUIRE MARCHE A SUIVRE

AUTORISATION DE CONSTRUIRE MARCHE A SUIVRE Service technique, de l édilité et plice des cnstructins AUTORISATION DE CONSTRUIRE MARCHE A SUIVRE Quand faut-il une autrisatin de cnstruire? Les cnstructins et installatins, leur transfrmatin, leur agrandissement,

Plus en détail

Il est important de s assurer qu il ne manque rien pour éviter des délais inutiles.

Il est important de s assurer qu il ne manque rien pour éviter des délais inutiles. PROJET DE LOTISSEMENT MAJEUR Étapes à suivre pur un prmteur d un prjet de ltissement majeur incluant l uverture d une nuvelle rue et la créatin de plusieurs lts. Dans certains secteurs de la Ville, les

Plus en détail

PROJET D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES MISE EN SERVICE DU RÉSEAU D ÉGOUT SANITAIRE ET RACCORDEMENT DES BRANCHEMENTS PAR LES CITOYENS

PROJET D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES MISE EN SERVICE DU RÉSEAU D ÉGOUT SANITAIRE ET RACCORDEMENT DES BRANCHEMENTS PAR LES CITOYENS PROJET D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES MISE EN SERVICE DU RÉSEAU D ÉGOUT SANITAIRE ET RACCORDEMENT DES BRANCHEMENTS PAR LES CITOYENS PROJET D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES INTRODUCTION Les raccrdements

Plus en détail

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les Lignes directrices aux fins d ctryer une aide financière aux OBNL lcataires dans des immeubles nn résidentiels impsables œuvrant dans les dmaines de l art et de la culture, du dévelppement scial et cmmunautaire

Plus en détail

Commission canadienne des grains

Commission canadienne des grains Cmmissin canadienne des grains Exigences générales relatives aux furnisseurs de services accrédités dans le cadre des prgrammes d échantillnnage NORME CCG 4.0 FSA Exemplaire nn cntrôlé Cmmissin canadienne

Plus en détail

T-Shirt avec empiècements sur les épaules Ce T-shirt est cusu avec : des empiècements sur le devant et le ds des pattes sur les épaules des brdures sur l enclure et les emmanchures des fentes de 7 cm sur

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CARRELAGE ET FAÏENCE

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CARRELAGE ET FAÏENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lt n 2 : CARRELAGE

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

INSTRUCTIONS D UTILISATION BAS328 MKII. SCM/TNO Dispositif anti démarrage approuvé selon la norme AA-03 avec module confort intégré

INSTRUCTIONS D UTILISATION BAS328 MKII. SCM/TNO Dispositif anti démarrage approuvé selon la norme AA-03 avec module confort intégré INSTRUCTIONS D UTILISATION BAS38 MKII SCM/TNO Dispsitif anti démarrage appruvé seln la nrme AA-03 avec mdule cnfrt intégré Intrductin Merci d'avir acheté ce prduit ASN. Avant d'entamer la cnduite avec

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

travaux de réhabilitation Suzel Balez L5C 2007-2008

travaux de réhabilitation Suzel Balez L5C 2007-2008 Prpriétés s acustiques des matériaux & travaux de réhabilitatin Suzel Balez L5C 2007-2008 Rappel des principes de base de l islatin acustique Réduire à la surce Ne pas cnfndre islatin et crrectin acustique

Plus en détail

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012 PMCP 04-07-2012 Aût 2012 Réslutin 12-425 Table des matières 1. Faire signer une pétitin-requête par des prpriétaires, résidents et bénéficiaires des travaux... 1 2. Dépôt de la pétitin au cnseil... 2 3.

Plus en détail

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques :

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques : Manuel de rédactin de la fiche de pste de travail En exécutin de l AR du 15/12/2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires Objectif de la fiche de pste de travail : En tant

Plus en détail

Chasse-débris : Nettoie la ligne de semis, évite le contact semences/débris et réduit le risque pathogène.

Chasse-débris : Nettoie la ligne de semis, évite le contact semences/débris et réduit le risque pathogène. Fiches critères de chix Les Strip Tiller Surce : fiche «la technique strip-till» PRDA Agrnmie Régin Centre Avril 2015. Rédacteur : Grupe Réginal machinisme Centre. Versin : juin 2015 Le Strip-tiller est

Plus en détail

Chap II : La gestion de stock

Chap II : La gestion de stock www.lgistiquetn.me.ma Chap II : La gestin de stck I. Les pératins de la gestin du stck : La gestin du stck d une entreprise dit être réalisée avec sin pur être capable en permanence de cnnaitre l état

Plus en détail

SOUTÈNEMENT - STOCKAGE MUR SÉRIE E

SOUTÈNEMENT - STOCKAGE MUR SÉRIE E SERE E SOUTÈNEMENT - STOCKAGE MUR SÉRE E Usine de Saint-Pierre des Crps La Ballastière - BP 339 37705 ST-PERRE DES CORPS cedex Tél : 02 47 44 17 47 Fax : 02 47 63 26 66 S Usine de Celles-sur-Belle Zne

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

Les caractéristiques. physiques

Les caractéristiques. physiques Les caractéristiques radi-électriques Anne Claire LEPAGE Enseignant-Chercheur à Télécm ParisTech Caractéristiques des antennes Il existe 2 grandes familles de caractéristiques pur une antenne utilisée

Plus en détail

ACTE D'AUTORISATION Nouvelle autorisation. Vu la demande d'autorisation introduite le: 21/11/2012. Le Ministre de l'environnement décide:

ACTE D'AUTORISATION Nouvelle autorisation. Vu la demande d'autorisation introduite le: 21/11/2012. Le Ministre de l'environnement décide: SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Envirnnement Directin générale Envirnnement ACTE D'AUTORISATION Nuvelle autrisatin Vu la demande d'autrisatin intrduite le: 21/11/2012 Le Ministre

Plus en détail

UNE CHAUDIÈRE ACIER À ÉQUIPER FIOUL AVEC LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE.

UNE CHAUDIÈRE ACIER À ÉQUIPER FIOUL AVEC LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE. Chaudières fiul MUTINE ÉVOLUTION N OUVELLE MUTINE MUTINE ÉVOLUTION UNE CHAUDIÈRE ACIER À ÉQUIPER FIOUL AVEC LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE. un design élégant et mderne, un cnfrt eau chaude

Plus en détail

DEMANDE D AIDE relative à la plantation de vergers cidricoles

DEMANDE D AIDE relative à la plantation de vergers cidricoles N 14741*06 DEMANDE D AIDE relative à la plantatin de vergers cidricles Décisin INTV-SANAEI-2016-25 du 12/05/2016 Campagne de plantatin : 1 er aût 2016-31 juillet 2017 Veuillez envyer vtre demande à FranceAgriMer

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES..... 1 II.

Plus en détail

Directive relative au concept énergétique de bâtiment

Directive relative au concept énergétique de bâtiment RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE Département de la sécurité, de la plice et de l'envirnnement Service de l'énergie Versin n 1 Validée le 5 aût 2010 Directive relative au cncept énergétique de bâtiment Cntenu

Plus en détail

Consultants en Technologies de l Information

Consultants en Technologies de l Information ASSURANCES PROFESSIONNELLES by Hiscx QUESTIONNAIRE PRÉALABLE D'ASSURANCE Cnsultants en Technlgies de l Infrmatin IDENTIFICATION DU PROPOSANT Raisn Sciale :.... Nm :... Prénm :... Age :... Frmatin / Diplôme

Plus en détail

PLAN DE RÉMUNÉRATION ZURVITA

PLAN DE RÉMUNÉRATION ZURVITA PLAN DE RÉMUNÉRATION ZURVITA Une vie abndante. Une vie abndante. Table des matières I. Structure de Cmmissins pur Zeal A. Bnus Payé à la semaine 1. Bnus de Bâtisseurs 2. Bnus d Équipe B. Ventes persnnelles

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

Ecrire un post. Tutoriel WordPress v2.0. http://bmaconcept.alsteens.be - email : bmaconcept@alsteens.be. 25/06/2007 Fiche 03

Ecrire un post. Tutoriel WordPress v2.0. http://bmaconcept.alsteens.be - email : bmaconcept@alsteens.be. 25/06/2007 Fiche 03 Tutriel WrdPress v2.0 25/06/2007 Fiche 03 http://bmacncept.alsteens.be - email : bmacncept@alsteens.be Ecrire un pst. Pur écrire un pst, cnnectez-vus en tant qu administrateur u éditeur en fnctin des drits

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE

DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE (MAISON DE PRODUCTION) (ADRESSE) Identifiée ci-après cmme Ici dûment représentée par (Nm en lettres mulées du respnsable de la demande) Cnvient et s engage

Plus en détail

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES OCTOBRE 2015 PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX (CFI) CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012 ARGUMENTAIRE Evlutin des cntrats CSM Préambule Ce dcument vient cmpléter ce qui a été cmmuniqué dans l Actualité Fédérale n 31 du 5 janvier. Il a pur bjectif d apprter les répnses et les explicatins aux

Plus en détail

Détourage Photos (avec utilisation de calques et masques) Création d une image dite «Popout»

Détourage Photos (avec utilisation de calques et masques) Création d une image dite «Popout» Déturage Phts (avec utilisatin de calques et masques) Créatin d une image dite «Pput» Phts de travail : «Ferrari avant.jpg» et «Clline verdyante.jpg» 0.- Préparatin du pste de travail - uvrir la fenêtre

Plus en détail

Universalis 2008 version 13 Installation sous Mac OS X

Universalis 2008 version 13 Installation sous Mac OS X Universalis 2008 versin 13 Installatin sus Mac OS X Ce dcument présente la prcédure d installatin d Universalis 2008 (versin 13) sus Mac OS X. Cette versin a été testée et validée sur Mac OS X, 10.2 à

Plus en détail

Code de la route Permis de conduire : Délivrance et catégories. Les permis de conduire. Tableau récapitulatif.

Code de la route Permis de conduire : Délivrance et catégories. Les permis de conduire. Tableau récapitulatif. (08/2009) Cde de la rute Permis de cnduire : Délivrance et catégries. Les permis de cnduire. Tableau récapitulatif. Tableau de suivi des permis de cnduire des agents utilisant un véhicule. CENTRE DEPARTEMENTAL

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail

Fiche n 4 : La convention annuelle

Fiche n 4 : La convention annuelle Fiche n 4 : La cnventin annuelle Champ d applicatin 1. Opérateurs cncernés 2. Prduits cncernés 3. Durée de la cnventin annuelle 4. Date de cnclusin de la cnventin annuelle Cntenu de la cnventin annuelle

Plus en détail

www.shelter-solution.fr

www.shelter-solution.fr www.shelter-slutin.fr Impasse Luis Blérit, P.A. de la Guerche, 44250 Saint-Brévin les Pins - France Tel: +33 604 190 553 // mail: Ntre expertise au service de vs spécificités Frce de prpsitin pur le chix

Plus en détail

Avis d attribution 1/ POUVOIR ADJUDICATEUR :

Avis d attribution 1/ POUVOIR ADJUDICATEUR : Avis d attributin 1/ POUVOIR ADJUDICATEUR : NOM, ADRESSE ET POINT(S) DE CONTACT : M. BRIDEY Jean-Jacques Député-maire Ville de Fresnes, 1 place Pierre et Marie Curie, F-94260 Fresnes. Tél. (+33) 1 49 84

Plus en détail

Guide de démarrage V2.0 Fev 2015

Guide de démarrage V2.0 Fev 2015 Suivez ces étapes simples pur avir vtre entreprise fnctinnelle immédiatement. Cntents Général... 2 Cmment cela fnctinne -il... 2 Cmment faire pur pinçnner?... 2 À qui servent les butns?... 2 J'ai besin

Plus en détail

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR Dans le cadre de la rupture d un cntrat de travail du fait du décès d un particulier emplyeur, un certain nmbre de frmalités snt à accmplir

Plus en détail

FIMO - FCO QUI EST CONCERNE?

FIMO - FCO QUI EST CONCERNE? FIMO - FCO Dispsitif de frmatins prfessinnelles bligatires des cnducteurs rutiers de persnnes et de marchandises : - FIMO (Frmatin Initiale Minimale Obligatire), - FCO (Frmatin Cntinue Obligatire). QUI

Plus en détail

Option 1 : regroupement de systèmes par le cartouche (identification de regroupements)

Option 1 : regroupement de systèmes par le cartouche (identification de regroupements) Cnceptin plans et PLN Regrupement de systèmes en ce En cmplément à l instructin technique I.T. 133-1 et au Guide utilisateur du registre ministériel des plans (PLN), vici quelques infrmatins utiles à la

Plus en détail

Exonération sociale. du financement patronal. des régimes de protection sociale complémentaire

Exonération sociale. du financement patronal. des régimes de protection sociale complémentaire Guide de cnfrmité des cntrats de prtectin sciale cmplémentaire Exnératin sciale du financement patrnal des régimes de prtectin sciale cmplémentaire Vs cntrats de prtectin sciale cmplémentaire répndent-ils

Plus en détail

Inscription au registre du Commerce de _sous le n _ Immatriculation à l INSEE sous le n désigné(e) dans ce qui suit sous le vocable «le titulaire»

Inscription au registre du Commerce de _sous le n _ Immatriculation à l INSEE sous le n désigné(e) dans ce qui suit sous le vocable «le titulaire» MAPA PI MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Passé en vertu des dispsitins de l article 146 du Cde des marchés publics (décret n 2006-975 du 1 er aût 2006 mdifié) INTITULE DU MARCHE

Plus en détail

Comment gérer les irrégularités dans les crédits documentaires?

Comment gérer les irrégularités dans les crédits documentaires? Cmment gérer les irrégularités dans les crédits dcumentaires? 1 Cmment gérer les irrégularités dans les crédits dcumentaires? 1. Les irrégularités relevées par la banque Tut d abrd, le lecteur dit savir

Plus en détail

Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS

Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS D après le Règlement Réginal d Urbanisme du 21.11.2006 TITRE IV - Chapitre IV - article 12 : - Les marches d escalier snt

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE TECHNICO-AGRONOMIQUE

OFFRE DE SERVICE TECHNICO-AGRONOMIQUE OFFRE DE SERVICE TECHNICO-AGRONOMIQUE SPÉCIALISÉ EN SERRES par Grupe Hrticle Ledux Inc. DESCRIPTION DU BESOIN Ntre ffre permet de cuvrir les besins nn jurnaliers mais habituellement requis en serres pur

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL CHAMPIONNAT PAR EQUIPES DE CLUB SENIORS 2015

REGLEMENT DEPARTEMENTAL CHAMPIONNAT PAR EQUIPES DE CLUB SENIORS 2015 REGLEMENT DEPARTEMENTAL CHAMPIONNAT PAR EQUIPES DE CLUB SENIORS 2015 ARTICLE 1 : OBJET, DOMAINE D APPLICATION et VALIDITE : Il est rganisé une cmpétitin par équipes cmpsées de jueurs du même club, par

Plus en détail

Staffer une randonnée roller

Staffer une randonnée roller Staffer une randnnée rller Queue de rand Tête de rand Eclaireur / Vlant Directin de la rand Chef sécu 1) Les 4 rôles pssibles d un staffeur : Chef de randnnée : (chasuble jaune avec brassard) Le chef de

Plus en détail

5.2 Améliorations au processus de réexamen

5.2 Améliorations au processus de réexamen 5.2 Améliratins au prcessus de réexamen Intrductin Le CCWG-Respnsabilité prpse un certain nmbre de réfrmes clés au prcessus de demande de réexamen de l'icann, par lequel le Cnseil d'administratin de l'icann

Plus en détail

COMPTES ANNUELS DE L EXERCICE 2009 RAPPORT POLITIQUE. Généralités concernant les comptes annuels de l exercice 2009 1

COMPTES ANNUELS DE L EXERCICE 2009 RAPPORT POLITIQUE. Généralités concernant les comptes annuels de l exercice 2009 1 COMPTES ANNUELS DE L EXERCICE 2009 RAPPORT POLITIQUE Généralités cncernant les cmptes annuels de l exercice 2009 1 Dans la cntinuité des exercices précédents, les cmptes annuels 2009 de la Cmmune de Grez-Diceau

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

lr u o -o. -(f o') l-ff t:; "t' c.) LJ' fil ,4'! r"l i11 IL'

lr u o -o. -(f o') l-ff t:; t' c.) LJ' fil ,4'! rl i11 IL' ui lr u -,4'! c) ') LJ' fil C t:; IL' l-ff -(f "t' r"l ç* i Génératités Les tubes de drainage PLASTAG snt utilisés dans les dmaines de l'évacuatin d'eau al drr dr:inrn Génie civil captages de surces, fuittes,

Plus en détail

DESCRIPTION DES TECHNIQUES PARTICULIERES CQFD H2CO. 1 - Façade "Bois"

DESCRIPTION DES TECHNIQUES PARTICULIERES CQFD H2CO. 1 - Façade Bois DESCRIPTION DES TECHNIQUES PARTICULIERES 1 - Façade "Bis" Les façades et pignns snt réalisés en ssature bis : ssature bis pin classe 2 épaisseur 145 mm fixée sur sablière entre dalle côté extérieur : vile

Plus en détail

Je veux faire un débat argumenté. Travailler 4 dimensions - la sensibilité - le jugement - le droit et la règle - l engagement

Je veux faire un débat argumenté. Travailler 4 dimensions - la sensibilité - le jugement - le droit et la règle - l engagement Qui? EMC EMC Avec qui? 3 ème 2de Cmment? Je veux faire un débat argumenté Je veux faire un débat argumenté À partir de qui? un sndage un sndage Sur qui? Purqui? Cntraintes? Les sndages influencent-ils

Plus en détail

Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème édition 2015-2016 RÈGLEMENT. Prix SUEZ initiatives - Institut de France 2015-2016 Règlement

Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème édition 2015-2016 RÈGLEMENT. Prix SUEZ initiatives - Institut de France 2015-2016 Règlement Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème éditin 2015-2016 RÈGLEMENT 1 RÈGLEMENT de la 5 e éditin (2015 2016) du Prix SUEZ initiatives - Institut de France Article 1. ORGANISATEURS Le Fnds SUEZ

Plus en détail

Normes dans la construction métallique

Normes dans la construction métallique PRODUITS DE CONSTRUC- TION / CONFORMITÉ PARTIE 5 Nrmes dans la cnstructin métallique Afin de mieux assimiler les nrmes en cnstructin métallique, nus allns d abrd expliquer en détail la nrme eurpéenne EN

Plus en détail

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR.

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR. ENTENTE À INTERVENIR entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR Et d autre part : LE SYNDICAT DE LA FONCTION PUBLIQUE ET PARAPUBLIQUE DU QUÉBEC (SFPQ)

Plus en détail

l aspect purement technique de la pose de vitrages dans des feuillures :

l aspect purement technique de la pose de vitrages dans des feuillures : Envirnnement réglementaire Intrductin Dans le cadre des réglementatins relatives à l applicatin de prduits verriers dans le bâtiment, il faut principalement tenir cmpte de deux éléments: l aspect purement

Plus en détail

OPTIMISER LE RESEAU DE DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE

OPTIMISER LE RESEAU DE DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE GUIDE PRATIQUE POUR LA CONSTRUCTION ET LA RENOVATION DURABLES DE PETITS BATIMENTS - - OPTIMISER LE RESEAU DE DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE Amélirer le rendement glbal de l installatin de chauffage en assurant

Plus en détail

L'ANALYSE DES ECARTS SUR CHARGES INDIRECTES

L'ANALYSE DES ECARTS SUR CHARGES INDIRECTES L'ANALYSE DES ECARTS SUR CHARGES INDIRECTES Objectif(s) : Analyse des charges indirectes : Pré requis : Mdalités : Ecarts sur Budget, Ecarts sur Activité, Ecarts sur Rendement. Principes des charges indirectes

Plus en détail

Les émissions potentielles de l entreposage de DD

Les émissions potentielles de l entreposage de DD Les Annexes Tme 2 Annexe 1 Les émissins ptentielles de l entrepsage Annexe 2 Les revendicatins techniques en Allemagne (TA Abfall 1992) Annexe 3 Exemple de l'équipement - stck de pesticides Annexe 4 Travaux

Plus en détail

Prévention des risques chimiques dans les entreprises de carrosserie

Prévention des risques chimiques dans les entreprises de carrosserie Préventin des risques chimiques dans les entreprises de carrsserie Fin 2010, une campagne d inspectin s est également dérulée au sein des entreprises de carrsserie. La campagne cadrait avec la campagne

Plus en détail

À l attention des. 2 Dossier d élaboration de projet... 2. 3 Dispositions de sécurité... 3

À l attention des. 2 Dossier d élaboration de projet... 2. 3 Dispositions de sécurité... 3 3 Date de publicatin Objet Id du dcument Juillet 2013 Prescriptins de travail à l attentin des FST u des sciétés utilisatrices et de mandataires accrédités Prescriptins prtant sur les travaux dans les

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adptée le : 15 avril 1996 Lrs de la : 186 e réunin du cnseil d administratin Amendée le : 5 ctbre 2015 Lrs de la : 305 e réunin du cnseil d administratin Cllège

Plus en détail

CONVENTION. La mise à disposition des locaux ci-après désignés : De (date et heure)...à (date et heure)...

CONVENTION. La mise à disposition des locaux ci-après désignés : De (date et heure)...à (date et heure)... CONVENTION ENTRE, La Cmmune de BIDACHE u sn représentant ET M..., u sn représentant*... Il a été cnvenu ce qui suit. La mise à dispsitin des lcaux ci-après désignés : salle des fêtes et plnge cuisine De

Plus en détail

La capture d écran intégrée sous Mac

La capture d écran intégrée sous Mac Psted 18 mai 2012 by Marc La capture d écran intégrée sus Mac Mac Os X dispse deux systèmes de capture d écran l une n est accessible que par les raccurcis clavier l autre est un lgiciel à part entière

Plus en détail

Excavations et tranchées

Excavations et tranchées Excavatins et tranchées Université McGill Gestin et dévelppement des installatins Services universitaires 1010, rue Sherbrke Ouest, 10 e étage Mntréal (Québec) H3A 2R7 Mise à jur : janvier 2013 1.0 DÉFINITIONS

Plus en détail

DOCUMENTATION DES SPIP MUTUALISES A USAGE PEDAGOGIQUE

DOCUMENTATION DES SPIP MUTUALISES A USAGE PEDAGOGIQUE DOCUMENTATION DES SPIP MUTUALISES A USAGE PEDAGOGIQUE Les sites disciplinaires utilisent désrmais SPIP en installatin mutualisée. Ce chix répnd à plusieurs impératifs aussi bien éditriaux que techniques.

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

PENTA WMSI n a Box 'HVFULSWLRQGHVPRGXOHV

PENTA WMSI n a Box 'HVFULSWLRQGHVPRGXOHV PENTA WMSI n a Bx 'HVFULSWLRQGHVPRGXOHV /,67('(602'8/(6 Les mdules standard prpsés snt : ¾ Gestin des réceptins de marchandises sur palettes hmgènes u hétérgènes (cf. 2) ¾ Rangement et rérganisatin des

Plus en détail

o Financement et contrôle des dépenses électorales Rôle du représentant officiel et agent officiel d un candidat indépendant autorisé

o Financement et contrôle des dépenses électorales Rôle du représentant officiel et agent officiel d un candidat indépendant autorisé PROVINCIAL Financement Prductin du nuveau rapprt financier d'une instance de parti Objectif : établir les sldes d uverture des pstes du bilan Clientèle : représentants fficiels des instances Prductin du

Plus en détail

Projet IQmulus WP 1 Recueil de besoins utilisateurs

Projet IQmulus WP 1 Recueil de besoins utilisateurs DTSI/SCEN 13-0132 Prjet IQmulus WP 1 Recueil de besins utilisateurs Cmpte-rendu de réunin CUB, Directin de l Infrmatin Gégraphique Date : 1 er mars 2013, 9h30 à 12h Lieu : CUB, Brdeaux VERSION 1.0 IGN

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel TÉLÉMÉDECINE Dcteur Xavier DEAU Cnseiller Natinal de l Ordre des Médecins Exercice Prfessinnel TÉLÉMÉDECINE DÉONTOLOGIE DR DEAU CNOM INTRODUCTION La télémédecine est un myen exceptinnel d ptimiser la qualité

Plus en détail

L ENTRETIEN AVEC UN JURY

L ENTRETIEN AVEC UN JURY Agent territrial spécialisé de 1 ère classe des écles maternelles 22/09/2014 Cadrage indicatif : Les cadrages des épreuves, bien que ne cncernant pas un cncurs transféré, nt été élabrés par les membres

Plus en détail

3D Turbo vx 14.05. MISES en PAGE et PRESENTATIONS

3D Turbo vx 14.05. MISES en PAGE et PRESENTATIONS 3D Turb vx 14.05 Ce dcument présente succinctement les nuveautés, améliratins et crrectins à apprtées à 3D Turb dans sa versin 14.05. Cnsulter la dcumentatin de la versin 14.05 pur plus de détails sur

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2 GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8 Smmaire Intrductin 2 Cntexte 2 Principes de l affichage envirnnemental 2 Objectif du guide de lecture 2 Présentatin du prduit cncerné par le

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES FORCES DE TRAVAIL 2009 Module spécial «Accès des jeunes au marché du travail»

ENQUÊTE SUR LES FORCES DE TRAVAIL 2009 Module spécial «Accès des jeunes au marché du travail» Directin générale Statistique et Infrmatin écnmique 44, rue de Luvain - 1000 Bruxelles Numér d entreprise : 0314.595.348 ENQUÊTE CONTINUE SUR LES FORCES DE TRAVAIL Mdule spécial «Accès des jeunes au marché

Plus en détail

Chap.5 Instruments d optique (Cours - TD)

Chap.5 Instruments d optique (Cours - TD) Chap.5 Instruments d ptique (Curs - TD) 1. Mdèle ptique de l eil 1.1. Quelques éléments d anatmie de l eil 1.2. Phénmène d accmmdatin 1.3. Défauts de l eil 1.4. Taille apparente d un bjet vu par l eil

Plus en détail

CLOISONS INTERIEURES PARTICIPATIVES AU CONFORT DES ESPACES HABITES

CLOISONS INTERIEURES PARTICIPATIVES AU CONFORT DES ESPACES HABITES - - CLOISONS INTERIEURES PARTICIPATIVES AU CONFORT DES ESPACES HABITES Réaliser des clisns intérieures éclgiques participant au cnfrt thermique, hygrmétrique et acustique des espaces habités. PRINCIPES

Plus en détail

Label guide Version: 11 2014

Label guide Version: 11 2014 Label guide Versin: 11 2014 Le ClimatePartner Label guide 2 Sur ClimatePartner ClimatePartner est l'un des furnisseurs leaders en matière de slutins d'entreprises pur la prtectin du climat et aide les

Plus en détail

Responsabilité Sociale et Environnementale

Responsabilité Sociale et Environnementale Respnsabilité Sciale et Envirnnementale POLITIQUE SECTORIELLE ENERGIE NUCLEAIRE P.1/14 Smmaire Préambule... 3 1. Plitique sectrielle... 4 1.1 Objectif... 4 1.2 Prtée... 4 1.3 Règles et nrmes de la plitique...

Plus en détail

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carle Vaillancurt Analyse du sndage de satisfactin effectué auprès des usagers (2012) et cibles d améliratin Dcument adpté par le cmité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce dcument

Plus en détail

Formation professionnelle supérieure d électricien de réseau

Formation professionnelle supérieure d électricien de réseau Frmatin prfessinnelle supérieure d électricien de réseau Examens prfessinnels pur spécialistes de réseau avec brevet fédéral Preuve de la pratique pur l admissin à l examen principal Attestatin de l emplyeur

Plus en détail