AUDIT ÉNERGÉTIQUE POUR LES PARTICULIERS CAHIER DES CHARGES 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AUDIT ÉNERGÉTIQUE POUR LES PARTICULIERS CAHIER DES CHARGES 2014"

Transcription

1 AUDIT ÉNERGÉTIQUE POUR LES PARTICULIERS CAHIER DES CHARGES 2014 Versin en date du 27 mars 2014

2 Smmaire SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION Objectifs Descriptin de l Audit énergétique Mdalités de réalisatin des visites d audits énergétiques... 5 Cllecte de renseignements... 5 Visite du site et investigatins... 5 Analyse et présentatin des résultats Rapprt d audit... 6 Objectif de l audit... 6 Descriptif du bâtiment (cnfrme à l audit type)... 6 Cnsmmatins énergétiques... 6 Prpsitins d améliratins... 6 Scénari de réhabilitatin au niveau BBC (cnfrme à l audit type)... 6 Cnclusin sur la faisabilité technique et financière du prjet... 6 Annexes Pièces à furnir à l issue de la prestatin Explitatin des dnnées Cût de la prestatin Évaluatin... 7 ANNEXE 1 MODE D EMPLOI... 8 Demande d audit... 8 Réalisatin de l audit... 8 Transmissin des rapprts d audits... 8 Rembursement des Chèques Audit

3 Intrductin La Régin Franche-Cmté, en partenariat avec l ADEME, a dévelppé un dispsitif pur accmpagner les particuliers dans une démarche d améliratin de la perfrmance énergétique des lgements, ntamment par la réalisatin de bâtiments basse cnsmmatin cnfrmes au label BBC- Effinergie. Le manque d infrmatin et de cnseils sur ce sujet auprès des particuliers est un frein à la crissance de la demande et de l ffre. En cnséquence, un accmpagnement persnnalisé est prpsé pur frmaliser les différentes étapes des prjets : - Grâce au renfrcement des Espaces Inf Energie, les particuliers peuvent bénéficier de cnseils persnnalisés, gratuits et neutres. - Un service cmplémentaire d audit énergétique, réalisé par un bureau d étude, apprte les éléments de décisin pur analyser les prjets de rénvatin in situ avant d engager des travaux. L audit énergétique cnstitue une feuille de rute pur une rénvatin BBC-Effinergie. En cnséquence, bien que les simulatins puissent être réalisées par différentes méthdes, les prpsitins divent être fndées sur une apprche cmpatible avec le calcul réglementaire sur lequel se base le référentiel BBC-Effinergie rénvatin. Il se distingue dnc du DPE (Diagnstic de Perfrmance Energétique). Réalisé en amnt des prjets, sn bjectif est d apprter au particulier des éléments de décisins pur l engagement de travaux, mais il ne remplace pas pur autant l étude thermique réglementaire qui valide le niveau de cnsmmatin cnventinnelle à l issue des travaux de rénvatin. Les lgiciels recensées pertinents pur cette prestatin snt les lgiciels utilisant le mteur de calcul Th C E ex, tels que Climawin (éditeur BBS SLAMA), U21, U22, U 48 et winptz (éditeur Perrenud), Bastide et Bndux, Lessai, Sferen, Visual TTH FISA et FISA PTZ (éditeur Faucnnet), Prmdul (éditeur Prmtelec). D autres lgiciels peuvent également cnvenir sus réserve de validatin préalable par la Régin. Cet audit est réalisé après une visite au dmicile du particulier. Les valeurs prduites snt indicatives. Elles dnnent un rdre de grandeur des cnsmmatins et des perfrmances des bâtiments. Il est entendu que les valeurs réelles dépendrnt de la qualité des travaux et de l usage des bâtiments. Par cnséquent, le prestataire de service ne purra être tenu respnsable des écarts entre les valeurs simulées et les valeurs réelles de cnsmmatin. Afin d ptimiser l impact du service, l audit énergétique sera précédé d un entretien avec un cnseiller d un Espace Inf Energie qui purra prpser l'interventin d'un bureau d'étude extérieur, indépendant et neutre 1. L audit énergétique est adssé à un dispsitif de subventin intitulé «Audit énergétique pur les particuliers». Les bénéficiaires snt les particuliers prpriétaires ccupants d un lgement individuel en résidence principale en Franche-Cmté u des particuliers bailleurs de lgements lués à titre de résidence principale en Franche-Cmté. Sauf cas particuliers, les cprpriétés ne snt pas cncernées par ce dispsitif. La subventin est matérialisée par un «Chèque» qui symblise le sutien de la Régin Franche- Cmté, à savir 550 pur un audit énergétique sur un prjet de rénvatin. L audit énergétique peut être une amrce pur la réalisatin de travaux éligibles aux aides de la Régin pur les prjets en BBC glbale u en BBC par étapes. 1 Indépendance à l égard de tute entreprise qui a vcatin à cmmercialiser, transprter u distribuer de l énergie et indépendance à l égard des fabricants et distributeurs de matériaux u d équipements du bâtiment 3

4 1. Objectifs L audit énergétique est une étude énergétique à caractère nn réglementaire. Elle dit être une aide à la décisin pur engager des travaux de rénvatin permettant d btenir des bâtiments à basse cnsmmatin en Franche-Cmté. L bjectif de cnsmmatin en énergie primaire cmprend les usages liés au chauffage, l eau chaude sanitaire, l éventuel rafraîchissement, la ventilatin et les auxiliaires électriques et l éclairage, et dit être inférieur à 80 kwhep/m 2.an, pndérés seln la lcalisatin et l altitude. Les bilans énergétiques (initial et prjeté) sernt réalisés seln les règles Th C-E ex cnfrmément au référentiel technique BBC-Effinergie en rénvatin. L audit énergétique cncerne des lgements déjà cnstruits. Il a pur bjectif de permettre aux particuliers d identifier les gisements d écnmie d énergie et de mettre en œuvre rapidement des actins de maîtrise des cnsmmatins d'énergie afin d atteindre le niveau de perfrmance BBC- Effinergie. Prestatins cmplémentaires Au-delà de l audit énergétique, le particulier qui décide de s engager dans une démarche de rénvatin Bâtiment Basse Cnsmmatin recnnue devra justifier du résultat attendu par la réalisatin d une étude thermique réglementaire et d un test d étanchéité à l air après travaux. La Régin et l ADEME autrisent le prestataire à annexer des prpsitins cmplémentaires, facturées de manière distincte de l audit, pur des prestatins permettant d affiner le diagnstic u l accmpagnement du prjet : simulatin thermique dynamique, thermgraphie infraruge, tests d infiltrmétrie avant travaux, étude thermique règlementaire, assistance à maîtrise d uvrage. Des références de prestataires pur une assistance au prjet (assistance à maîtrise d uvrage, étude thermique, maîtrise d œuvre) destinée à accmpagner le particulier dans ses travaux purrnt également être indiquées dans le rapprt de l audit. 2. Descriptin de l Audit énergétique Afin que le particulier bénéficie d'un regard d'expert extérieur, la prestatin devra être réalisée par un intervenant ci-après dénmmé le prestataire, ayant les références attestant de ses cmpétences et signataire d une cnventin avec la Régin Franche-Cmté. Dans un suci de qualité, le prestataire s attachera à respecter les règles suivantes : - évaluer au mieux les écnmies d'énergie réalisables dans le lgement et en chiffrer les cnditins écnmiques de réalisatin ; - suivre une démarche rigureuse explicitée et justifiée dans sn rapprt d'études et dans les cmmentaires ; - être exhaustif dans ses recmmandatins et furnir tutes les infrmatins bjectives nécessaires au particulier pur décider des suites à dnner ; - ne pas privilégier a priri un type d'énergie ni certaines mdalités de furniture d'énergie (balayer les différentes surces d'énergie, y cmpris les énergies renuvelables) ; - ne pas privilégier a priri une slutin type (ITE u ITI par exemple) u une cmbinaisn de slutins type (travaux et équipements) de rénvatins (prendre en cmpte les suhaits du client, en terme technique et financier, prpser des slutins adaptées au cntexte) ; - ne pas intervenir sur un lgement vis-à-vis duquel il ne présenterait pas tute garantie d bjectivité, ntamment sur des installatins cnçues, réalisées u gérées pur l essentiel par lui-même. A l'issue de l audit énergétique, le prestataire prduira un rapprt d étude équivalent au rapprt type dévelppé par l équipe technique Effilgis. Il purra également furnir des éléments techniques et financiers cmplémentaires. 4

5 3. Mdalités de réalisatin des visites d audits énergétiques La prestatin sera réalisée pur un prix frfaitaire de 700 TTC. L audit ne vise pas des calculs détaillés, mais il dit apprter une estimatin des cnsmmatins annuelles (en kwhep/m 2.an), une estimatin des cûts des travaux et une estimatin de la facture énergétique du bâtiment cncerné. Il dit s appuyer sur une démarche d'analyse énergétique permettant d'expliquer les raisns des chix de prpsitins et de justifier les cmmentaires. L audit énergétique devra tujurs cmprter les étapes suivantes : Cllecte de renseignements, Visite et investigatins chez le particulier, Analyse et présentatin des résultats. Cllecte de renseignements La cllecte des infrmatins se fera chez le particulier. Le prestataire purra demander au particulier de préparer à l'avance des dcuments (par exemple, relevés de cnsmmatin d'énergie, plans, descriptif éventuel du système cnstructif si dispnible ). Visite du site et investigatins Le prestataire effectuera une visite détaillée du lgement afin d identifier de manière essentiellement qualitative les pstes cnsmmateurs d'énergie. Un état des lieux des différents pstes de cnsmmatin d énergie et des principaux défauts identifiés sera établi et jint au rapprt. Il s'agira ntamment d'émettre des cmmentaires sur les pstes suivants : situatin et état du bâti, mde de chauffage et prductin de chaleur, gestin du chauffage et régulatin, eau chaude sanitaire, ventilatin et étanchéité à l air, cût annuel d'explitatin, dnt ntamment les cnsmmatins énergétiques (cmparaisn de la facture énergétique avec l estimatin par calcul). Les cnsmmatins d eau purrnt éventuellement être étudiées. Analyse et présentatin des résultats A l'issue de cette visite d'investigatin, le prestataire prcédera à une analyse des dnnées recueillies dans le lgement. Un rapprt rédigé seln le mdèle type 2014 sera remis au particulier après avir pris cntact avec le cnseiller Inf Energie référent et en tenant cmpte des suhaits du particulier. Le rapprt sulignera la perfrmance thermique de l existant et présentera des améliratins qui devrnt permettre au particulier d engager glbalement, u par étapes, une rénvatin énergétique du lgement, cmpatible avec le niveau BBC-Effinergie. Pur cnfirmer ce niveau de perfrmance, la réalisatin d un calcul réglementaire ultérieur sera nécessaire. Les améliratins sernt déclinées seln une hiérarchisatin des travaux et cmprternt un chiffrage apprximatif des cûts des interventins et des écnmies d énergie attendues. Deux apprches devrnt être prpsées : - une apprche BBC glbale avec une hiérarchisatin des travaux - une apprche BBC en deux étapes avec une première étape visant un gain de cnsmmatins énergétiques de 40% minimum par rapprt à l état initial. La première étape du prjet sera cnstituée priritairement de travaux d améliratin énergétique de l envelppe du bâtiment et de ventilatin. Elle devra être chérente sur le plan technique et ne pas risquer d engendrer des désrdres en l absence de réalisatin de l étape 2. Si le particulier ne remplit pas les cnditins de ressurces pur bénéficier de l aide BBC par étapes de la Régin, il lui est pssible de slliciter le bureau d études pur la réalisatin d une deuxième slutin alternative BBC en substitutin de la slutin BBC par étapes. Les mntants des investissements nécessaires peuvent être imprtants. En cnséquence, le prestataire devra analyser la faisabilité d une rénvatin BBC et il devra mettre en garde le particulier sur les pints particuliers de sn prjet. Les prpsitins devrnt permettre au particulier de hiérarchiser et d étaler dans le temps ses investissements. 5

6 Le prestataire rientera le particulier vers sn cnseiller Inf Energie pur cnnaître les différents utils dispnibles pur financer sn prjet de rénvatin (subventins, aides, crédit d impôts, déductins fiscales, prêts bancaires ). Le rapprt sera remis au particulier à l'issue de la visite, dans un délai maximal de six semaines après sn passage. Des dcuments types furnis aux prestataires permettrnt de mutualiser les travaux des bureaux d études et d unifrmiser les rapprts remis aux particuliers. 4. Rapprt d audit Le rapprt devra cmprter les éléments suivants : Objectif de l audit Nm et adresse du particulier et situatin du lgement Suhaits du particulier Objectif BBC et méthdlgie de l analyse Descriptif du bâtiment (cnfrme à l audit type) Caractéristiques générales : date de cnstructin, altitude, surfaces SHAB et SHON RT Etat général et phtgraphies du bâtiment existant Descriptin détaillée des paris et des systèmes Pathlgies et cntraintes relevées (architecturales, humidité, étanchéité à l air, pnts thermiques) Cnsmmatins énergétiques Qualité thermique du bâtiment existant : cnsmmatins énergétiques Cep à l état initial, répartitins des déperditins et facture énergétique Prpsitins d améliratins Prpsitins d actins pur une rénvatin BBC, avec une hiérarchisatin des travaux et des précisins sur les caractéristiques techniques des matériaux et systèmes précnisés, les cûts par pstes (furnitures et main d œuvre en précisant HT u TTC), les cûts d études et les cûts annexes éventuels, des précisins sur la mise en œuvre des slutins et d une bnne étanchéité à l air, Précisins sur le niveau de perfrmance atteint (Cep et Ubât, étanchéité à l air avec Q4 prévisinnel, facture énergétique prévisinnelle), Feuille de rute pur une rénvatin BBC-Effinergie glbale et déclinée en deux étapes. Scénari de réhabilitatin au niveau BBC (cnfrme à l audit type) Tableaux de synthèse sur les améliratins précnisées, pur une feuille de rute de rénvatin BBC glbale et par étapes. Cnclusin sur la faisabilité technique et financière du prjet Annexes Faisabilité technique d une rénvatin BBC avec un éclairage sur les différents aspects du référentiel BBC-Effinergie. - Plans - Ntes et renvi sur le cnseiller Inf Energie - Parcurs de rénvatin - Définitins utiles - Traitement de l étanchéité à l air - Prpsitins d accmpagnements cmplémentaires éventuels (simulatin thermique dynamique, thermgraphie, tests d étanchéité, étude thermique, assistance à maîtrise d uvrage, ) Un audit type est prpsé aux bureaux d études. Sn utilisatin est recmmandée pur satisfaire aux exigences du cahier des charges. 6

7 5. Pièces à furnir à l issue de la prestatin A l issue de la prestatin, le prestataire remettra les dcuments suivants au particulier et à la Régin Franche-Cmté : A remettre au particulier 6 semaines maximum après le passage du prestataire Rapprt d audit Facture de 700 eurs TTC certifiée acquittée avec une déductin de la valeur du «Chèque audit énergétique» A imprter sur le site 6 semaines maximum après le passage du prestataire Rapprt d audit A envyer par vie pstale à la Régin Franche-Cmté pur le rembursement du chèque Brdereau de demande de rembursement Cpie de la facture remise au particulier certifiée acquittée «Chèque audit énergétique» 6. Explitatin des dnnées Les dnnées des audits cntenues dans les rapprts d audits purrnt faire l bjet d explitatins statistiques par la Régin. Elles purrnt également être transmises aux Espaces Inf Energie cncernés et à l ADEME. Tutefis, ces dcuments ne purrnt faire l bjet d une publicatin et les dnnées persnnelles cmmuniquées par le particulier demeurernt cnfidentielles. 7. Cût de la prestatin Le prestataire établira une facture au nm du particulier fixée à 700 eurs TTC. Une déductin crrespndant à l'aide versée par la Régin au prestataire sera déduite de la facture, de srte que le particulier n'ait à payer que la smme frfaitaire de 150. Le mntant ainsi prpsé sera frfaitaire, ferme et définitif, et inclura l ensemble de la prestatin telle que définie dans le présent cahier des charges. Tute prestatin cmplémentaire devra faire l bjet d une facturatin distincte. 8. Évaluatin La prestatin, une fis réalisée purra faire l'bjet d'un cntrôle. Les dssiers sernt chisis de manière aléatire u sur demande de vérificatin justifiée par le particulier. Un cntrôle sur site éventuel purra être mené par un expert mandaté par la Régin afin de juger de la qualité de l'étude et de l'bjectivité du rapprt, en vue d'une améliratin permanente de la qualité des rapprts. 7

8 Annexe 1 Mde d empli Demande d audit - Dans le cadre général des Pints Rénvatin Infrmatin Service (PRIS), le particulier prend cntact avec un cnseiller d un Espace Inf Energie(EIE). Pur certains cas particuliers, il peut s adresser à un autre cnseiller (OPAH, certains cntacts issus du prgramme Habitez Mieux). - Le cnseiller remplit un frmulaire de demande d audit, via le site Internet - Le particulier envie le frmulaire de demande signé en riginal à la Régin. Le frmulaire papier est la pièce qui fait fi pur la prise en cmpte de la demande d audit. - A réceptin de la demande papier, la Régin prcède à la vérificatin de l éligibilité. - Une lettre-chèque est éditée et adressée au particulier, accmpagnée de la liste des bureaux d études à jur. - La liste des bureaux d études à jur est accessible auprès des cnseillers Inf Energie. Réalisatin de l audit - Le particulier prend cntact avec le bureau d études de sn chix. Un rendez-vus est fixé. - Le bureau d études rencntre le particulier avec une visite du bâtiment. Il vérifie que le chèque du particulier est encre valide et le sera encre pur en demander sn rembursement à la Régin. - Il réalise un audit qui cmprend un état des lieux des principaux pstes cnfrmément au cahier des charges en vigueur et des prpsitins d actins. - Le bureau d études remet un rapprt au particulier. - Le particulier dnne sn Chèque Audit au bureau d études et paie la partie restante cmme suit : Mntant de l audit énergétique Mntant du chèque audit Qute-part restante à payer par le particulier au bureau d études 700 TTC TTC - Le particulier reprend cntact avec sn cnseiller Inf Energie pur interpréter les résultats de l audit et prgrammer les travaux, avec un prévisinnel sur le financement, dnt le mntage éventuel d un dssier pur demander une aide pur une rénvatin BBC glbale u par étapes. - Le particulier purra slliciter une révisin de l audit. Elle se traduira par la prductin de tableaux de synthèses à jur (révisin des améliratins par buquets de travaux mdifiés). Le bureau d études purra facturer cette prestatin cmplémentaire dans la limite de 100 HT. Transmissin des rapprts d audits - Le bureau d études dit dépser les rapprts d audit seln la prcédure suivante : Les chèques audits snt identifiés par un numér du type A13001 (u A14001)+4caractères. Les rapprts d audit sernt imprtés sur le site Internet : En entrant le numér de chèque, le bureau d études a accès à la fiche du particulier cncerné et peut imprter le rapprt. - La Régin, l ADEME et les Espaces Inf Energies nt accès au résultat de l audit. Rembursement des Chèques Audit Le bureau d études transmettra sa demande de rembursement à la Régin par lt de 5 prestatins minimum u à chaque fin de trimestre avec les pièces suivantes : - Un brdereau de remise de chèques, - Les cpies des factures remises aux particuliers, certifiées acquittées, avec la déductin du chèque audit de la prestatin, - Les chèques audits remis par les particuliers et cmplétés. Si le bureau d études détient un chèque dnt la date de fin de validité est prche, il peut être envyé seul à la Régin pur rembursement. 8

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Cabinet LUTZ. Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY. La Chaufferie

Cabinet LUTZ. Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY. La Chaufferie Cabinet LUTZ Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY La Chaufferie La résidence de Lattre de Tassigny 200 lgements «haut de gamme» cnstruits en 1972 Une cnversin fiul / gaz en 1987 Depuis une demande de cnfrt

Plus en détail

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET OBJET : La fédératin départementale Sarthe Nature Envirnnement (SNE) suhaite dévelpper un site Internet. Celui-ci ayant pur but de diffuser du cntenu rganisé. Ce

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE

FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE Frmatin «Référent Energie» PACK 1 : «Efficacité énergétique liée au prcess» PACK 2 : «Efficacité énergétique liée au bâti» 4 Jurs 3 Jurs 3 Jurs PACK 3 : «Efficacité

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICE. N 2/11 du 20 janvier 2011 ACHAT D UN PHOTOCOPIEUR ET DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICE. N 2/11 du 20 janvier 2011 ACHAT D UN PHOTOCOPIEUR ET DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICE N 2/11 du 20 janvier 2011 ACHAT D UN PHOTOCOPIEUR ET DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE LYCEE JEAN LURCAT POUR LE COMPTE DU LYCEE AUTOGERE DE PARIS Cahier des clauses

Plus en détail

BOURSE EXPLO RA SUP (Région Rhône-Alpes) Toutes destinations-séjour académique et stage

BOURSE EXPLO RA SUP (Région Rhône-Alpes) Toutes destinations-séjour académique et stage BOURSE EXPLO RA SUP (Régin Rhône-Alpes) Tutes destinatins-séjur académique et stage A/Demande de burse Expl RA Sup 1/Eligibilité La mbilité (stage u séjur académique) dit être validée par des crédits ECTS

Plus en détail

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit Attentin : Tus prêteurs L infrmatin pur tutes les persnnes enregistrées en vertu de la Li sur la cmmunicatin du cût du crédit Cmmissin des services financiers et des services aux cnsmmateurs Divisin des

Plus en détail

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES 1/ Cntexte et bjectif Appel à prjets réginal «100 rénvatins de lgements basse énergie 2009 2010» MODALITES En matière de lgement, le gisement d écnmies d énergies étant principalement dans l habitat existant,

Plus en détail

Cahier des charges «Accès à la formation»

Cahier des charges «Accès à la formation» dernière mise à jur décembre 2014 Uni-Est, le PLIE - Appel à prjets 2015 relatif à la subventin glbale FSE 2014-2020 - Frmatin - Cahier des charges «Accès à la frmatin» Cf. Nte de cadrage PLIE pur l année

Plus en détail

Appel A Projets du C2TR Note de présentation

Appel A Projets du C2TR Note de présentation Appel A Prjets du C2TR Nte de présentatin PREAMBULE Le prjet C2TR est né de la vlnté de la Régin Picardie et de l Etat de créer, à partir des besins exprimés par un industriel, AEROLIA, une plate-frme

Plus en détail

Ce litige concerne les travaux de raccordement électrique de votre logement et la facturation de vos consommations d électricité.

Ce litige concerne les travaux de raccordement électrique de votre logement et la facturation de vos consommations d électricité. Paris, le 2 juillet 2015 Dssier suivi par : XXXX Tél. : XXXX Curriel : recmmandatins@energie-mediateur.fr N de saisine : XXXX N de recmmandatin : 2015-0767 Objet : Recmmandatin du médiateur sur vtre litige

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif Prgramme de surveillance : Dévelppement prfessinnel Dcument explicatif DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL Questinnaire d aut-inspectin«(qai) Plan d atteinte des standards (PAS) Plan de prise en charge du patient

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE Snt éligibles au de la Fndatin Médéric Alzheimer les thèses de dctrat en sciences humaines et sciales et en santé publique sutenues entre le 15 septembre 2013 et le 31 mai 2015 et

Plus en détail

Extrait du site Internet www.isere.fr / Partenaires / Guides des aides. Conseil général de l Isère Aides aux collectivités Dotation départementale

Extrait du site Internet www.isere.fr / Partenaires / Guides des aides. Conseil général de l Isère Aides aux collectivités Dotation départementale Extrait du site Internet www.isere.fr / Partenaires / Guides des aides Cnseil général de l Isère Aides aux cllectivités Dtatin départementale ASSAINISSEMENT Le Cnseil général de l'isère a décidé de faire

Plus en détail

En collaboration avec la direction territoriale du MFA

En collaboration avec la direction territoriale du MFA Prpsitins pur faciliter l utilisatin de l Entente de services de garde à cntributin réduite. En cllabratin avec la directin territriale du MFA Nus recherchns des slutins visant à : Simplifier le prcessus;

Plus en détail

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal MARCHE de Service REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. n 074 B 037/05 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d une prcédure adaptée

Plus en détail

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI AIGUISEZ VOTRE APPROCHE DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU Vus êtes: ROYAUME-UNI A LONDRES LE JEUDI 3 DECEMBRE 2009 - Distributeur - E-cmmerçant - Respnsable e-cmmerce - Respnsable d agence

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement internet. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement 3 jurs Signature bligatire : ADIFCO, sarl au capital de 10 000, SIREN 451 292 544, RCS Dijn,

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15 Audits énergétiques Entreprises Règlementatin et perspectives Méthdlgie Février15 Présentatin générale Qui smmes-nus? Bureau d études techniques Energies renuvelables et Maitrise de l Energie Actinnariat

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

Service Public de Wallonie

Service Public de Wallonie Service Public de Wallnie DGO2 Mbilité et Vies Hydrauliques Département de la Stratégie de la Mbilité Directin de la Planificatin de la Mbilité Financements cmmunaux cmplémentaires «Crédits d impulsin»

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION

DEMANDE D INFORMATION Dcument Réf. : RFI_REFAB_20091230_v0.2.dc Demande d infrmatin SPAI Page 1/10 DEMANDE D INFORMATION SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE DE L INFORMATION... 3 2.1. CONTEXTE GÉNÉRAL...

Plus en détail

Projet "les 5 sens en balade"

Projet les 5 sens en balade Prjet "les 5 sens en balade" CAHIER DES CHARGES pur la cnceptin-réalisatin-impressin d'un flyer et d'une affiche 1. Présentatin du prjet 1.1 Cntexte La manifestatin «Les 5 sens en balade» se dérulera à

Plus en détail

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE Admissin CPGE Lgiciel de gestin des inscriptins en CPGE La réfrme du mde de recrutement en classes préparatires aux Grandes Écles intervenu en 2003 a prfndément mdifié la gestin par les établissements

Plus en détail

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification énergétique PEB de votre bâtiment Dérulement de la certificatin énergétique PEB de vtre bâtiment La certificatin énergétique de vtre habitatin se dérulera en 2 étapes : visite de vtre habitatin et relevé de ses caractéristiques ensuite,

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Master Transprt, Lgistique Et Cmmerce Internatinal Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Nouveautés apportées à l assessment-tool

Nouveautés apportées à l assessment-tool Nuveautés apprtées à l assessment-tl La dcumentatin et les utils d aide de Friendly Wrk Space snt régulièrement révisés, actualisés et dévelppés. Ainsi, la directive a une nuvelle fis été mise à jur en

Plus en détail

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES Le présent cahier des charges définit le périmètre de la prestatin attendue, en vue

Plus en détail

DR IDF CSP Service Partenariats 21/08/2012 Si vous avez des questions, merci d écrire à : csppartenaria.75980@pole-emploi.fr

DR IDF CSP Service Partenariats 21/08/2012 Si vous avez des questions, merci d écrire à : csppartenaria.75980@pole-emploi.fr LA PROCEDURE D AGREMENT - FAQ SOMMAIRE DEFINITION... 2 Qu est ce que l agrément?... 2 DELIVRANCE DE L AGREMENT... 2 Qui délivre l agrément?... 2 PUBLIC... 2 Pur quel public?... 2 SIAE ET AGREMENT... 2

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31)

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31) Syndicat Mixte DECOSET 6 bis avenue des Pyrénées BP 39 31242 L Unin Cedex Tel : 05.62.89.03.41 Fax : 05.62.89.03.40 Curriel : cntact@decset.fr Marché public de prestatins intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II.

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II. Annexe : Les recmmandatins patrnales Préventin Rendre bligatire la créatin d un cmité de santé et sécurité du travail par emplyeur pur le secteur public et par établissement pur le secteur privé (plus

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE AEROPORT CHATEAUROUX - CENTRE 36130 - DEOLS Tél. : 02.54.60.53.53 - Fax : 02.54.60.53.54 MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

Plus en détail

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL REFERENCES JURIDIQUES : - Règlement (CE) N 1998/2006 de la cmmissin eurpéenne en date du 15 décembre 2006 cncernant les aides de minimis - Règlement (CE) n 1535/2007

Plus en détail

I. Mission du Département et Contexte

I. Mission du Département et Contexte TERMES DE REFERENCE Titre : Recrutement d un cnsultant natinal pur le dévelppement de la stratégie natinale de gestin de la pêcherie thnière. Département : Prgramme Marin Prjet : MG0940.01 Tuna Fisheries

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

Coalition énergie et construction durable

Coalition énergie et construction durable RÉALISATION D UN CONCEPT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS UN CADRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE BÂTIMENT DE MOISSON MONTRÉAL CONCEPT PRÉPARÉ PAR L ENSEMBLE DES PROFESSIONNELS MEMBRES DU COMITÉ EXPERTS

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone PREMIER MINISTRE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE SECRETARIAT D ETAT A L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE À L AMÉNAGEMENT

Plus en détail

Règlementation Thermique des Bâtiments Neufs 1 2

Règlementation Thermique des Bâtiments Neufs 1 2 Fiche d applicatin : Systèmes saisnniers de prductin d eau chaude sanitaire Date Mdificatin Versin 1 er mars 2013 Versin initiale 1 1/7 Préambule Cette fiche d applicatin présente la méthde de prise en

Plus en détail

Comment se présente le système?

Comment se présente le système? Mise en place d!une plitique de cntrôle de gestin au sein de d!un Etablissement public. L!exemple de l!etablissement public de la prte Drée Cité natinale de l'histire de l'immigratin. La bnne gestin d

Plus en détail

Détail des qualifications OPQIBI relevant des dispositifs «RGE» et «audit énergétique réglementaire» pour lesquelles des instructeurs sont recherchés

Détail des qualifications OPQIBI relevant des dispositifs «RGE» et «audit énergétique réglementaire» pour lesquelles des instructeurs sont recherchés Détail des qualificatins OPQIBI relevant des dispsitifs «RGE» et «audit énergétique réglementaire» pur lesquelles des instructeurs snt recherchés (20/01/15) 1. Qualificatins relevant du dispsitif «RGE»

Plus en détail

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50 Cmmuniqué de lancement : Sage 100 Scanfact Versin V15.50 Smmaire 1. Cntexte marché P2 2. Evlutin du mde de fnctinnement des entreprises P2 3. Principe & fnctins P3 4. Bénéfices P6 5. Date de dispnibilité

Plus en détail

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER La Certificatin Administrateur Analyzer d AT Internet est cmpsée de la manière suivante : Un prgramme de frmatin sur 3,5 jurs Un examen de Certificatin Aussi bien

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans :

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans : BIEN CHOISIR SON CA PROCÉDURE PROPOSÉE AUX DEMANDEURS DE SERVICES POUR LES APPELS D OFFRES DE SERVICES AUPRÈS DE COMPTABLES AGRÉÉS Il est de plus en plus curant dans le mnde des affaires de prcéder à des

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE nnecy, le 8 juillet 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Mercredi 8 juillet 2015 : Cmité syndical du SYNE Réseau très haut débit en fibre ptique départemental : Le chix de la sciété TUTOR pur expliter le réseau public

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX République Française Institut Natinal de la Recherche Agrnmique Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des clauses Techniques Particulières Lt : n 3 PEINTURE

Plus en détail

Programme d infrastructures Québec - Municipalités. Ce projet a fait l objet d une aide financière dans le cadre de ce programme

Programme d infrastructures Québec - Municipalités. Ce projet a fait l objet d une aide financière dans le cadre de ce programme Prgramme d infrastructures Québec - Municipalités Ce prjet a fait l bjet d une aide financière dans le cadre de ce prgramme INFRA 2014 Devis nrmalisé BNQ 3680-125 Inspectin télévisée des cnduites et des

Plus en détail

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation Les slutins de paie et de gestin du persnnel : du lgiciel à l extermalisatin Smmaire La gestin des ressurces humaines pur les PME 1. Intrductin 2. Le lgiciel 3. La paie manuelle 4. L expert cmptable 5.

Plus en détail

Formation Magento Développeur

Formation Magento Développeur Page 1 sur 6 The e-cmmerce Academy 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Frmatin Magent Dévelppeur Dévelppeur, vus suhaitez mettre

Plus en détail

CONTRAT D ABONNEMENT AUX SERVICES COGEDIM CLUB

CONTRAT D ABONNEMENT AUX SERVICES COGEDIM CLUB COGEDIM CLUB LES MATS DU CROUESTY 4, RUE DE LA POSTE 56640 ARZON CONTRAT D ABONNEMENT AUX SERVICES COGEDIM CLUB ENTRE LES SOUSSIGNE(E)S : - La Sciété COGEDIM RESIDENCES SERVICES SAS, sciété par actins

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Prgramme Executive MBA Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien ral) et y jindre les pièces

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

Indemnité imputée lorsqu un crédit d entreprise est remboursé anticipativement, aussi appelée "funding loss

Indemnité imputée lorsqu un crédit d entreprise est remboursé anticipativement, aussi appelée funding loss Circulaire 21/02/2012 P11905 FEB160409 Published CORP - 2012/002 Indemnité imputée lrsqu un crédit d entreprise est rembursé anticipativement, aussi appelée "funding lss T: Banken-leden Cntact: Anne-Mie

Plus en détail

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté Prcédure de Gestin de la présence au travail et du Retur au travail adapté déculant de la plitique intégrée en santé, sécurité et bien-être au travail (2012) DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES

Plus en détail

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 Mai 2015 URGENT Transmettez immédiatement cette lettre aux respnsables de l entretien et du cntrôle des défibrillateurs

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAIRIE DE BP 9 33611 CESTAS CEDEX www.mairie-cestas.fr Tel : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du Cde des Marchés Publics) MAINTENANCE ET ASSISTANCE INFORMATIQUE DES SYSTEMES

Plus en détail

Titre de la procédure : Suspension temporaire et discipline

Titre de la procédure : Suspension temporaire et discipline Titre de la prcédure : Suspensin tempraire et discipline Numér de la plitique : 13020.1 Date d apprbatin : 15 nvembre 2013 Apprbateur : cnseil des guverneurs Plitique cnnexe : Suspensin tempraire et discipline

Plus en détail

Transformation / Production

Transformation / Production Cnditins d admissibilité : Catégrie : Transfrmatin / Prductin Être cityen canadien u résident permanent; Démarrer une nuvelle entreprise dans le secteur de la transfrmatin et / u de la prductin; Démntrer

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION La cmmissin s est bien tenue le 3 mars 2010 à la brasserie Fl située dans la Gare de l Est. La cmmissin a cmmencé avec 10 minutes d avance, tus les membres de

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CLOISONS MODULAIRES

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CLOISONS MODULAIRES REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lt n 2 : CLOISONS

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

FOURNITURE, IMPLANTATION, ENTRETIEN DE MOBILIER URBAIN ET COMMERCIALISATION DES ESPACES PUBLICITAIRES

FOURNITURE, IMPLANTATION, ENTRETIEN DE MOBILIER URBAIN ET COMMERCIALISATION DES ESPACES PUBLICITAIRES Objet du marché : FOURNITURE, IMPLANTATION, ENTRETIEN DE MOBILIER URBAIN ET COMMERCIALISATION DES ESPACES PUBLICITAIRES Règlement de cnsultatin Date et heure limites de la réceptin des ffres 13 nvembre

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Loire

CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Loire CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Lire Enquête auprès des publics du SPRO Synthèse Décembre 2014 CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Lire Enquête auprès des publics du SPRO 6, rue Gurvand

Plus en détail

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France Règlement de la Burse SNPHPU-MSD 2015 rganisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France 1. Cntexte Le SNPHPU et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse destinée à sutenir des prjets en France dans le dmaine

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement, techniques avancées 2 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement, techniques avancées 2 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement, techniques avancées. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement, techniques avancées 2 jurs 2 Cnventin de frmatin : référencement, techniques avancées.

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Banque centrale du Luxembourg

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Banque centrale du Luxembourg Recueil des règles de vérificatin des rapprts V de la «Cllecte des dnnées paiements» (CDDP) Banque centrale du Luxemburg 1 Smmaire Intrductin...3 Validatins cmmunes à tus les tableaux...4 Vlume u valeur

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Présentation des outils de maitrise de l énergie à disposition des DSG CONSEIL INGENIERIE ENERGIE

Présentation des outils de maitrise de l énergie à disposition des DSG CONSEIL INGENIERIE ENERGIE Présentatin des utils de maitrise de l énergie à dispsitin des DSG CONSEIL INGENIERIE ENERGIE Immbilier Durable Energie Carbne Frmatin Sinte Statut Sinte est un cabinet de cnseil et d ingénierie spécialisé

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE article 1 : Objet...2 article 2 : Les titres de transprt...2 article 3 : La tarificatin...4 article 4 : L achat du titre de transprt...4 Article 4.1 L achat a brd des cars...4

Plus en détail

Annexe 1 : détail des critères d éligibilité aux fonds de solidarité Eau

Annexe 1 : détail des critères d éligibilité aux fonds de solidarité Eau Annexe 1 : détail des critères d éligibilité aux fnds de slidarité Eau La première facture d eau (valant cntrat d abnnement Cy ) u le premier décmpte de charge ne peut pas faire l bjet d une aide. L abnnement

Plus en détail

Contribution au groupe de travail Rénovation des logements : du diagnostic à l usage. Créons ensemble la «carte vitale du logement»

Contribution au groupe de travail Rénovation des logements : du diagnostic à l usage. Créons ensemble la «carte vitale du logement» Siège scial 12, rue des Crdelières 75013 PARIS T: 01 53 91 03 03 F: 01 53 91 04 44 citemetrie@citemetrie.fr S.A.R.L. au capital de 14 300 Siret n 350 662 862 00043 Cde NAF 7112B Cntributin au grupe de

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

Proposition de services. ZAC de la Tuque Tél. 05 53 68 52 66 Fax 05 53 67 57 26 www.da47.fr

Proposition de services. ZAC de la Tuque Tél. 05 53 68 52 66 Fax 05 53 67 57 26 www.da47.fr Prpsitin de services ZAC de la Tuque Tél. 05 53 68 52 66 Fax 05 53 67 57 26 www.da47.fr 1 Smmaire DA 47 Distributin Autmatique Histrique Parc et Références Clients Engagements Ntre prestatin de service

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Rapprt Final préparé par le Cmité Technique de Revue des Titres et Cnventins Miniers de la République de Guinée cncernant la cnstructin et l'explitatin

Plus en détail

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties Avis sur les règles Appel à cmmentaires Règles des curtiers membres Persnne-ressurce : Richard J. Crner Vice-président à la plitique de réglementatin des membres 416 943-6908 rcrner@iirc.ca Destinataires

Plus en détail

Dossier de demande de bourse 2015

Dossier de demande de bourse 2015 Date limite de dépôt : mardi 26 mai 2015 Dssier de demande de burse 2015 Financement de prjet de recherche Prise en charge de séjur d étude Prise en charge d allcatin de subsistance 1 Fnds de recherche

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Projet de renouvellement de l infrastructure informatique de la Mairie de Châtel-Guyon. Cahier des charges

Projet de renouvellement de l infrastructure informatique de la Mairie de Châtel-Guyon. Cahier des charges Prjet de renuvellement de l infrastructure infrmatique de la Mairie de Châtel-Guyn Cahier des charges SOMMAIRE Chapitre I : Présentatin du prjet 02 Chapitre II : Infrastructure existante 03 Chapitre III

Plus en détail

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION L ASF et les rganisatins de cnsmmateurs c-signataires snt cnvenues de ce qui suit!: Le présent accrd cncerne le recuvrement amiable, c est-à-dire

Plus en détail

PAR CES MOTIFS. Renvoie les parties à se pourvoir au principal ainsi qu'elles aviseront, mais dès à présent,

PAR CES MOTIFS. Renvoie les parties à se pourvoir au principal ainsi qu'elles aviseront, mais dès à présent, Cnstructin prjet 09.03.2015 PAR CES MOTIFS Le Président du Tribunal de grande instance, Juge des référés, statuant publiquement, par rdnnance, Renvie les parties à se purvir au principal ainsi qu'elles

Plus en détail

Atelier : la maitrise des charges de chauffage

Atelier : la maitrise des charges de chauffage Atelier : la maitrise des charges de chauffage Thibaut Debeauvais, chargé de prjets «eau, énergie et rénvatin», ARC 19/10/2015 1 L Assciatin des Respnsables de Cprpriété 14 000 cprpriétés adhérentes Une

Plus en détail