Le collège en 2016 : faire réussir tous les élèves

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le collège en 2016 : faire réussir tous les élèves"

Transcription

1 éduscol Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins/répnses Quelle est la situatin du cllège aujurd hui?... 3 Quel est l bjectif de la réfrme?... 6 Pur renfrcer l acquisitin des savirs fndamentaux :... 6 De nuveaux prgrammes plus prgressifs et plus chérents dans tutes les matières... 6 En qui est-ce une nuveauté?... 6 Cncrètement, cmment ça se passe?... 6 Qu est-ce qui différencie scle et prgrammes de 2005 et nuveau scle et nuveaux prgrammes?... 7 Les prgrammes snt-ils allégés? Le renfrcement des fndamentaux se fait-il au détriment d autres apprentissages?... 7 En qui les nuveaux prgrammes de français, de mathématiques et d histire cntribuent-ils au renfrcement de la maîtrise des savirs fndamentaux?... 8 Un accmpagnement persnnalisé de tus les élèves au service de la réussite de leurs apprentissages Cncrètement, cmment ça se passe? Quels enseignants assurent l accmpagnement persnnalisé? Y a-t-il une bligatin pur les enseignants d assurer à un mment cet accmpagnement? En qui est-ce une nuveauté? Pur dévelpper de nuvelles cmpétences indispensables à la future insertin des cllégiens et leur dnner les clés de leur avenir persnnel et prfessinnel L intrductin de la deuxième langue vivante dès la classe de 5 e En qui est-ce utile? En qui est-ce une nuveauté? N est-ce pas cntradictire avec la pririté dnnée à la maîtrise des savirs fndamentaux?.. 13 Cncrètement, que deviennent les bi-langues et les sectins eurpéennes? Le dévelppement des cmpétences numériques Cncrètement, qu est-ce qui sera prpsé? Le travail en équipe et l expressin rale Que vnt apprendre les élèves? Cncrètement, cmment les élèves vnt-ils faire pur acquérir ces nuvelles cmpétences? Des réalisatins cncrètes, individuelles et cllectives, autur de 8 nuveaux thèmes de travail dans les EPI Cncrètement, cmment ça se passe? En qui les EPI diffèrent-ils des itinéraires de décuvertes (IDD)? Les élèves aurnt-ils le chix? Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 1 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

2 Plus précisément, à qui crrespndent ces nuveaux thèmes de travail? Cncrètement, que deviennent le latin et le grec? Pints clés Peut-n se passer de réfrmer le cllège? La réfrme répnd-elle à la pririté dnnée par le Premier ministre au français, à l histiregégraphie et aux mathématiques? En qui les EPI diffèrent-ils des itinéraires de décuverte (IDD)? Purqui supprimer les sectins eurpéennes? Supprime-t-n des classes bi-langues? En dnnant plus d autnmie aux établissements, la réfrme ne fait-elle pas explser le cadre natinal? En qui la réfrme amélire-t-elle la qualité de vie au cllège et l implicatin des élèves dans leur cllège? Les enseignements artistiques vnt-ils être fusinnés? Les sectins d internatinales snt-elles supprimées? Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 2 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

3 Quelle est la situatin du cllège aujurd hui? Quelle est la situatin du cllège aujurd hui? Le nmbre d élèves en difficulté à la fin du cllège augmente frtement depuis 15 ans - En cmpréhensin de l écrit PISA 2000 PISA 2012 Evlutin entre 2000 et 2012 France 15,2% 18,9% +3,7 pints OCDE 19,3% 17,7% -1,6 pint Purcentages d élèves en-dessus du niveau 2 de cmpétences (c est-à-dire peu perfrmants) en cmpréhensin de l écrit dans PISA 2000 et PISA En mathématiques PISA 2003 PISA 2012 Evlutin entre 2000 et 2012 France 16,6% 22,4% + 5,7 pints OCDE 21,5% 22,2% + 0,7 pint Purcentages d élèves en-dessus du niveau 2 de cmpétences (c est-à-dire peu perfrmants) en mathématiques dans PISA 2003 et PISA En histire-gégraphie CEDRE 2006 CEDRE 2012 Evlutin entre 2006 et 2012 Grupe <1* 2,1% 3,9% +1,8 pints Grupe 1** 12,9% 17,5% +4,6 pints Ttal grupes <1 & 1 15% 21,4% +6,4 pints Purcentages d élèves dans les grupes <1 et 1 en histire-gégraphie-éducatin civique dans CEDRE 2006 et CEDRE 2012 *Les élèves du grupe < 1 ne snt capables que de répnses pnctuelles et dispersées. Ils nt très peu de cnnaissances disciplinaires, leurs prblèmes de cmpréhensin de l écrit sur tus les supprts accentuent encre leur difficulté à traiter et interpréter des infrmatins auxquelles ils ne peuvent le plus suvent dnner sens. **Les élèves du grupe 1 nt des cnnaissances très fragmentaires et restreintes. Ils snt capables de prélever quelques infrmatins très explicites sur des supprts simples (dnnées statistiques dans un tableau, ville sur une carte) mais peinent à expliter des textes mêmes simples. Ils cmmencent à maîtriser le vcabulaire gégraphique le plus simple («urbain» pur nmmer un paysage). Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 3 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

4 Quelle est la situatin du cllège aujurd hui? - En langues vivantes CEDRE 2004 CEDRE 2010 Evlutin entre 2004 et 2010 Grupe 0* 1,5% 4,6% +3,1 pints Grupe 1** 13,5% 15,8% +2,3 pints Ttal grupes 0 & 1 15% 20,4% +5,4 pints Purcentages d élèves dans les grupes 0 et 1 en cmpréhensin de l ral en anglais dans CEDRE 2004 et CEDRE 2010 * Les élèves du grupe 0 parviennent à effectuer des pératins de repérage (sns, syllabes accentuées) et ils cmmencent à puvir identifier des schémas intnatifs u des mts clés. Ils nt quelques acquis lexicaux, se limitant à des mts très simples u des expressins fréquemment utilisées dans le cntexte de la classe. ** Les élèves du grupe 1 snt capables de recnnaître et d identifier des lettres de l alphabet, des mts et des énncés interrgatifs. Ils peuvent discriminer des sns prches, lngs u brefs parmi d autres. Ils cmprennent des expressins curantes dans le dmaine des relatins de civilité u du cntexte de la classe et ils cmmencent à cmprendre l heure. Ils cmmencent à puvir cmprendre une curte descriptin u des dialgues simples. L rganisatin actuelle du cllège cntribue à l aggravatin des difficultés : - 12% des élèves de CM2 ne maîtrisent pas les cmpétences de base attendues en français 25% des élèves de 3 e ne maîtrisent pas les cmpétences de base attendues en français. - 9% des élèves de CM2 ne maîtrisent pas les cmpétences de base attendues en mathématiques 13% des élèves de 3 e ne maîtrisent pas les cmpétences de base attendues en mathématiques. Le cllège manque de sens pur les élèves. L étude «Le cllège perçu par les élèves» publiée par l Assciatin de la fndatin étudiante pur la ville (AFEV) en 2013 mntre que : - Les cllégiens snt hstiles à demander de l aide à leurs enseignants : L attitude adptée par les enfants face à une incmpréhensin varie de façn très imprtante : 67% des élèves de primaire demandent alrs une explicatin à leur enseignant cntre seulement 35% des cllégiens. La secnde attitude la plus adptée est de faire appel à leurs camarades de classe, surtut pur les cllégiens (36%). Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 4 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

5 Quelle est la situatin du cllège aujurd hui? - Les cllégiens s ennuient plus que les écliers : les élèves de primaire snt bien plus nmbreux à déclarer s ennuyer «rarement» u «jamais» (59%) que les cllégiens (30%). - Les cllégiens participent mins que les écles : 39% cntre 15% des élèves de primaire. - Les cllégiens nt le sentiment de ne pas cmpter pur leurs enseignants : 55% des cllégiens cnsidèrent que leurs enseignants s intéressent à eux, cntre 79% des élèves d écle primaire. Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 5 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

6 Quel est l bjectif de la réfrme? > Pur renfrcer l acquisitin des savirs fndamentaux > De nuveaux prgrammes plus prgressifs et plus chérents dans tutes les matières Quel est l bjectif de la réfrme? L bjectif de la réfrme est duble : renfrcer l acquisitin des savirs fndamentaux dans tutes les matières, dévelpper de nuvelles cmpétences indispensables à la future insertin des cllégiens. Ce duble bjectif vise à apprter une répnse aux carences actuelles du cllège. Pur renfrcer l acquisitin des savirs fndamentaux : De nuveaux prgrammes plus prgressifs et plus chérents dans tutes les matières Au regard des cnstats sur les carences du cllège actuel, il ne peut pas y avir de réfrme du cllège sans mdificatin de la manière dnt les enseignements se dérulent aujurd hui et la façn dnt les élèves apprennent. En qui est-ce une nuveauté? Les prgrammes snt repensés pur être au service de l acquisitin par tus les élèves durant la sclarité bligatire du nuveau scle cmmun de cnnaissances, de cmpétences et de culture, sur lequel enseignants nt été cnsultés. La frme des prgrammes change afin de mdifier les pratiques d enseignement : les prgrammes snt plus simples et plus lisibles : chacun purra cmprendre ce que les élèves divent apprendre ; les prgrammes snt plus prgressifs et plus chérents : ils mettent les acquis des élèves au cœur de la pratique des enseignants le prgramme, ce n est pas ce que l enseignant dit faire avec les élèves, c est ce que les élèves divent savir et savir faire ; les prgrammes snt mins prescriptifs : ils fnt davantage cnfiance aux équipes éducatives et à leur cnnaissance des besins des élèves. Cncrètement, cmment ça se passe? Le Cnseil supérieur des prgrammes a été chargé d élabrer de nuveaux prgrammes pur tutes les matières pur l ensemble de la sclarité bligatire. Les prpsitins du Cnseil supérieur des prgrammes sernt sumises à la cnsultatin des enseignants à cmpter de fin avril. Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 6 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

7 Quel est l bjectif de la réfrme? > Pur renfrcer l acquisitin des savirs fndamentaux > De nuveaux prgrammes plus prgressifs et plus chérents dans tutes les matières Qu est-ce qui différencie scle et prgrammes de 2005 et nuveau scle et nuveaux prgrammes? Le scle de 2005 a été cnçu indépendamment des prgrammes d enseignement. Il a, du fait de ce manque d articulatin, été peu visible pur les élèves et les parents, et peu pératinnel pur les enseignants. Le scle de 2015 répnd au besin de nécessaire clarificatin des liens entre le scle cmmun et les prgrammes en faisant du scle le prgramme général de la sclarité bligatire, dnt les prgrammes de cycles sernt des déclinaisns. Le scle devient le cahier des charges pur les attendus de fin de sclarité bligatire qui sernt détaillés dans le cadre des prgrammes. Pur mémire Les résultats de la cnsultatin des enseignants sur le prjet de scle cmmun de cnnaissances, de cmpétences et de culture fnt ressrtir les éléments suivants : - Pur 80% des répndants, le prjet de scle cmmun est perçu cmme plus transversal que le scle de 2005 ; - Pur 63% des répndants, le niveau d exigence du prjet de scle cmmun semble égal u supérieur au scle actuel. Les prgrammes snt-ils allégés? Le renfrcement des fndamentaux se fait-il au détriment d autres apprentissages? Les prgrammes ne snt pas «allégés» u «alurdis». Les prgrammes snt repensés dans leur frme : ils mettent désrmais les acquis des élèves au cœur de la pratique des enseignants. Le prgramme, ce n est plus ce que l enseignant dit faire avec les élèves, c est ce que les élèves divent savir et savir faire. Des prgrammes «plus simples» dans leur frme ne signifient pas des attentes réduites. Le renfrcement des fndamentaux ne se cnstruit pas sur des heures supplémentaires u sur des cntenus supplémentaires, de même qu il ne se cnstruit pas sur leur réductin. Ce n est pas un prblème quantitatif, mais qualitatif : le renfrcement viendra de la nuvelle cnceptin des prgrammes et dnc du travail pédaggique demandé aux prfesseurs dans les classes le prgramme ne décrira plus le cntenu des enseignements, mais ce que les élèves divent savir et savir faire. Un plan de frmatin sera mis en œuvre au niveau natinal et décliné dans chaque académie pur accmpagner le travail de chaque enseignant Exemple : De nuveaux prgrammes mettant les acquis des élèves au cœur de la pratique des enseignants Exemple des prgrammes actuels de français de la classe de 4 e L étude de la langue : Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 7 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

8 Quel est l bjectif de la réfrme? > Pur renfrcer l acquisitin des savirs fndamentaux > De nuveaux prgrammes plus prgressifs et plus chérents dans tutes les matières - Les prpsitins subrdnnées circnstancielles de temps, de cause, de cnséquence, de but, de cmparaisn ; - Le discurs rapprté : le discurs indirect (initiatin). La grammaire du verbe - Les verbes transitifs et intransitifs ; - La frme prnminale (les verbes prnminaux ; les verbes mis à la frme prnminale de sens réfléchi, réciprque, passif) ; - La frme impersnnelle (les verbes essentiellement impersnnels, les verbes mis à la frme impersnnelle). Exemple des futurs prgrammes de français du cycle 4 L étude de la langue : - Cmprendre le fnctinnement syntaxique, le rôle de la pnctuatin, les grandes classes de mts. - Rédiger un texte en fnctin d une intentin et en tenant cmpte du destinataire ; utiliser un lexique adapté, les éléments de grammaire de texte et de l énnciatin. - Activités : exercices rthgraphiques variés : dictées sus différentes frmes, prjectin de textes et crrectin cllective, usage de l rdinateur. En qui les nuveaux prgrammes de français, de mathématiques et d histire cntribuent-ils au renfrcement de la maîtrise des savirs fndamentaux? Les nuveaux prgrammes de français Les nuveaux prgrammes de français mettent au centre la maîtrise et l utilisatin de la langue, à l ral et à l écrit. Les nuveaux attendus de maîtrise de la langue snt plus exigeants : L élève apprend à cmmuniquer, à argumenter à l ral de façn claire et rganisée ; il apprend à adapter sn niveau de langue et sn discurs à la situatin, à écuter et prendre en cmpte ses interlcuteurs. L élève utilise régulièrement l écrit pur racnter, décrire, expliquer u argumenter de façn claire et rganisée, dans un français rthgraphiquement et syntaxiquement crrect. Lrsque c est nécessaire, il reprend ses écrits pur rechercher la frmulatin qui cnvient le mieux et préciser ses intentins et sa pensée. L élève apprend à utiliser à bn escient les principales règles grammaticales et rthgraphiques. Il emplie à l écrit cmme à l ral un vcabulaire juste et précis. Par ailleurs, afin de cntribuer à amélirer le niveau en français de tus les cllégiens, une initiatin à l étude des langues anciennes est intégrée dans le prgramme de français. Les langues anciennes permettent de cmprendre les principes fndamentaux de la langue française : étymlgie, cmpsitin des mts, fnctins grammaticales. L excellence sera ainsi mise au service de la réussite de tus et de la réductin des inégalités de maîtrise de la langue française. Les nuveaux prgrammes de mathématiques Les nuveaux prgrammes de mathématiques cnstruisent chez les élèves la culture mathématique nécessaire à la cmpréhensin du mnde d aujurd hui et rendrnt l enseignement des mathématiques plus attractif. Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 8 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

9 Quel est l bjectif de la réfrme? > Pur renfrcer l acquisitin des savirs fndamentaux > De nuveaux prgrammes plus prgressifs et plus chérents dans tutes les matières L élève pratiquera très régulièrement le calcul, mental et écrit. Il maîtrisera les rdres de grandeur. Il résudra des prblèmes impliquant des grandeurs variées (gémétriques, physiques, écnmiques). L élève utilisera régulièrement l infrmatique. Il cnnaîtra les principes de base du cdage et cnnaîtra les langages simples de prgrammatin infrmatique. Les liens entre les mathématiques et les autres matières sernt renfrcés : les mathématiques snt un «bien cmmun» que partagent tutes les matières. Les nuveaux prgrammes d histire Par ses prgrammes, par ses enseignements, l histire-gégraphie cntribue de façn essentielle à la cmpréhensin des enjeux des sciétés cntempraines. L élève maîtrise les repères spati-temprels, chrnlgiques, culturels indispensables à la culture générale d un cityen du XXI e siècle. La cnnaissance du passé et le travail de mémire cnslident la cmpréhensin et le partage des valeurs républicaines et des principes du vivre-ensemble chez l élève. Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 9 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

10 Quel est l bjectif de la réfrme? > Pur renfrcer l acquisitin des savirs fndamentaux > Un accmpagnement persnnalisé de tus les élèves pur amélirer leurs perfrmances Un accmpagnement persnnalisé de tus les élèves au service de la réussite de leurs apprentissages Pur Pur maîtriser les cnnaissances fndamentales, l élève a besin de cmprendre et de cerner les mdalités d apprentissage qui lui cnviennent le mieux ; des temps dédiés à l apprentissage des méthdes et à la maîtrise des utils pur mieux apprendre snt mis à sa dispsitin. Cncrètement, cmment ça se passe? Des hraires dédiés à l accmpagnement persnnalisé pur tus les élèves : 3 heures en sixième et au mins 1 heure en 5 e, 4 e et 3 e. Tus les élèves d un même niveau suivrnt le même nmbre d heures d accmpagnement persnnalisé. Les élèves sernt regrupés en fnctin de leurs besins et au sein de grupes à la cmpsitin variable tut au lng de l année (c est-à-dire pas dans leur grupe classe) pendant l accmpagnement persnnalisé. Que fera-t-n pendant le temps de l accmpagnement persnnalisé? S exercer pur prgresser avec différentes méthdes : prendre des ntes, apprendre une leçn, faire des révisins, cmprendre et rédiger un texte écrit, faire une recherche dcumentaire, préparer et réaliser un expsé ral, cnduire un prjet individuel u cllectif, travailler en grupe. Renfrcer u apprfndir les cnnaissances de l élève dans les différentes disciplines en fnctin de sn niveau de prgressin et de ses besins. S entrainer aux cntrôles et aux devirs. En 6e, cmprendre le sens des différentes disciplines : purqui y a-t-il plusieurs enseignants? purqui y a-t-il un curs dédié aux sciences de la vie et de la Terre? etc. Les cntenus tiendrnt cmpte bien entendu du niveau cnsidéré : En 6e, n apprendra à devenir cllégien. En 3e, n préparera l entrée au lycée : autnmie dans le travail persnnel, autnmie dans la prise de ntes, rédactin de textes plus lngs, etc. Quels enseignants assurent l accmpagnement persnnalisé? Y a-t-il une bligatin pur les enseignants d assurer à un mment cet accmpagnement? Tus les enseignants peuvent assurer l accmpagnement persnnalisé. Il sera alrs inscrit dans leur service hebdmadaire. La répartitin des heures d accmpagnement persnnalisé entre enseignements relève de la respnsabilité des équipes pédaggiques. La cnfiance dans les initiatives des équipes pédaggiques et éducatives est une des clés de la réussite. Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 10 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

11 Quel est l bjectif de la réfrme? > Pur renfrcer l acquisitin des savirs fndamentaux > Un accmpagnement persnnalisé de tus les élèves pur amélirer leurs perfrmances En qui est-ce une nuveauté? Le cllégien ne se vit aujurd hui prpser que deux heures d accmpagnement persnnalisé, en classe entière et uniquement en classe de 6e. Ces deux heures snt suvent réduites à 1h de sutien sclaire en français et 1h de sutien sclaire en mathématiques. L bjectif de cet accmpagnement persnnalisé au service de tus les élèves se veut réslument plus large et plus ambitieux. Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 11 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

12 Quel est l bjectif de la réfrme? > Pur dévelpper de nuvelles cmpétences indispensables à la future insertin des cllégiens et leur dnner les clés de leur avenir persnnel et prfessinnel > L intrductin de la deuxième langue vivante dès la classe de 5e Pur dévelpper de nuvelles cmpétences indispensables à la future insertin des cllégiens et leur dnner les clés de leur avenir persnnel et prfessinnel L intrductin de la deuxième langue vivante dès la classe de 5 e L améliratin des cmpétences en langues vivantes étrangères des élèves français est une pririté. Elle passe par l apprentissage de la première langue vivante dès le CP par tus les élèves à partir de la rentrée 2016 et l apprentissage précce d une secnde langue vivante dès la classe de 5 e. En qui est-ce utile? L apprentissage des langues tient une place fndamentale dans la cnstructin de la cityenneté, dans l enrichissement de la persnnalité et dans l uverture au mnde. L un des rôles de l éducatin est d uvrir l esprit des enfants à la décuverte de l incnnu, de l autre, de l étranger, de leur faire cnnaître ce qui ne leur est pas spntanément familier. C est, entre autres, le rôle des langues vivantes étrangères d ffrir la pssibilité de se décentrer par rapprt à l univers de pensée et d expressin qui est le nôtre. Apprendre une langue vivante étrangère, c est en effet aussi apprendre une culture. L apprentissage des langues favrise l insertin prfessinnelle des jeunes en France et à l étranger. Aujurd hui, parler une langue étrangère est devenu indispensable pur permettre aux élèves, plus tard, de truver leur place sur le marché du travail : que l n sit salarié(e) en entreprise, chauffeur de taxi, prfessinnel(le) de l hôtellerie les langues étrangères servent au qutidien. Du fait de cet apprentissage précce, le niveau d exigence en langues vivantes 1 et 2 sera plus imprtant à la fin de la 3 e. En qui est-ce une nuveauté? L apprentissage des langues vivantes se cmmence désrmais plus tôt pur la première cmme pur la secnde langue vivante : dès le CP pur la première langue vivante, dès la 5 e pur la secnde langue vivante. Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 12 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

13 Quel est l bjectif de la réfrme? > Pur dévelpper de nuvelles cmpétences indispensables à la future insertin des cllégiens et leur dnner les clés de leur avenir persnnel et prfessinnel > L intrductin de la deuxième langue vivante dès la classe de 5e Aujurd hui, la deuxième langue vivante est cmmencée en classe de 4 e. Seule une minrité d élèves a la pssibilité de cmmencer plus tôt une deuxième langue.. N est-ce pas cntradictire avec la pririté dnnée à la maîtrise des savirs fndamentaux? L apprentissage des langues vivantes fait partie du scle cmmun de cnnaissances, de cmpétences et de culture. Ce dernier recense les fndamentaux de la cnnaissance et des cmpétences que les élèves divent acquérir au curs de la sclarité bligatire. Il prévit ntamment que «L élève pratique au mins deux langues vivantes, étrangères u réginales,». Les langages pur penser et cmmuniquer cnstituent le premier dmaine du scle cmmun de cnnaissances, de cmpétences et de culture. Parmi ces langages, il y a bien évidemment la langue française, mais également les langues vivantes étrangères au même titre que les langages scientifiques et mathématiques, les langages infrmatiques. Cncrètement, que deviennent les bi-langues et les sectins eurpéennes? Tutes les classes bi-langues qui assurent la cntinuité de l apprentissage d une langue vivante autre que l anglais à l écle élémentaire cntinuent d exister. Cncrètement, un élève de Tuluse qui a appris l espagnl à l écle purra apprendre l espagnl et l anglais en classe de 6 e. Un élève de Strasburg qui a appris l allemand à l écle purra apprendre l allemand et l anglais en classe de 6 e. Les sectins eurpéennes n nt plus vcatin à exister car : La frmatin des élèves en langues vivantes est renfrcée du CP à la 3 e. Tus les élèves apprennent deux langues dès la 5 e. Les EPI snt en partie enseignés en langues vivantes étrangères. Pur mémire Les classes bi-langues nt été créées par la circulaire n du 15 avril Elles permettent aux élèves dès la classe de 6 e de suivre un enseignement d une deuxième langue vivante étrangère. Les sectins bi-langues tuchaient 15,9% des élèves à la rentrée élèves, sit 10,9% des élèves de 6 e, apprenaient 2 langues vivantes dnt l une est l allemand. Les sectins eurpéennes et langues rientales nt été mises en place par la circulaire n du 19 aût En 4 e et en 3 e, les élèves suivent un enseignement renfrcé en langue vivante de deux heures hebdmadaires. Les sectins eurpéennes réunissaient 10,6% des élèves en classe de 3 e en Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 13 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

14 Quel est l bjectif de la réfrme? > Pur dévelpper de nuvelles cmpétences indispensables à la future insertin des cllégiens et leur dnner les clés de leur avenir persnnel et prfessinnel > Le dévelppement des cmpétences numériques Le dévelppement des cmpétences numériques Le cllège du XXI e siècle dit être en phase avec les usages du numérique d aujurd hui, et apprendre aux cllégiens, qui s en servent par ailleurs dans leur vie de tus les jurs, à les utiliser, à les maîtriser et à les cmprendre. Cncrètement, qu est-ce qui sera prpsé? Les cllégiens acquièrent les valeurs, les repères et l esprit critique d une nuvelle culture numérique. Dans leurs activités au sein des réseaux sciaux et des espaces cllabratifs en ligne, ils cmprennent les enjeux de sécurité numérique, de fiabilité des surces et de l infrmatin, de civilité et de respect vis-à-vis d autrui. Les cllégiens maîtrisent les utils numériques. Avec les équipements numériques individuels mbiles, telles que des tablettes, et les ressurces en ligne qui sernt mis à leur dispsitin dans le cadre du grand plan numérique, ils purrnt : Accéder à des cntenus et à des services numériques innvants et utiles pur leurs apprentissages (manuels sclaires interactifs, applicatins dédiées aux apprentissages, exerciseurs, révisins, jeux sérieux, simulatins, etc.). Utiliser des utils et des cntenus embarqués pur travailler au qutidien (agenda, calculatrice, dictinnaires, prise de ntes, répertires, pdcasts, etc.) Recevir des infrmatins et des dnnées du cllège (revue de presse du CDI, rientatin, événements, activités sprtives, cahier de textes, livret sclaire, ntes, etc.). Cmmuniquer avec les autres élèves, les enseignants, et tus les membres de la cmmunauté éducative (blg de crrespndances, réseau scial de la classe, du cllège, etc.). Les cllégiens dévelppent leurs cnnaissances et leurs cmpétences en algrithmique et en infrmatique. Ces nuveaux savirs snt intégrés aux prgrammes. Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 14 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

15 Quel est l bjectif de la réfrme? > Pur dévelpper de nuvelles cmpétences indispensables à la future insertin des cllégiens et leur dnner les clés de leur avenir persnnel et prfessinnel > Le travail en équipe et l expressin rale Le travail en équipe et l expressin rale Apprendre à travailler en équipe, à prpser, à expérimenter, c est dévelpper des cmpétences indispensables pur la pursuite des études, la vie en sciété et l insertin prfessinnelle. Que vnt apprendre les élèves? Les élèves dévelppernt de nuvelles cmpétences utiles au qutidien : à travailler en grupe, à s exprimer à l ral, à cnduire un prjet cllectif. Cncrètement, cmment les élèves vnt-ils faire pur acquérir ces nuvelles cmpétences? Grâce aux nuveaux prgrammes, qui mettent davantage les élèves en activité. Grâce aux EPI qui mettent en œuvre les huit nuveaux thèmes de travail, définis dans les prgrammes. Ils cnstituernt ainsi des mments privilégiés pur mettre en œuvre de nuvelles façns d apprendre et de travailler pur les élèves (cf. infra). Grâce à l accmpagnement persnnalisé (cf. supra). Grâce aux travaux en grupes mdulables, qui permettrnt aux enseignants de mieux répndre aux besins des élèves : Les grupes à effectifs réduits permettent ntamment aux enseignants de davantage interagir avec les élèves et d apprter des répnses à leurs besins. Dans ces petits grupes, les élèves snt davantage sllicités, questinnés, mis en activité. Les cllèges bénéficient de nuveaux myens d enseignement pur permettre les curs en petits grupes et faciliter encre davantage ces démarches. Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 15 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

16 Quel est l bjectif de la réfrme? > Pur dévelpper de nuvelles cmpétences indispensables à la future insertin des cllégiens et leur dnner les clés de leur avenir persnnel et prfessinnel > Des réalisatins cncrètes, individuelles et cllectives, autur de 8 nuveaux thèmes de travail dans les EPI Des réalisatins cncrètes, individuelles et cllectives, autur de 8 nuveaux thèmes de travail dans les EPI Les EPI sernt des mments privilégiés pur mettre en œuvre de nuvelles façns d apprendre et de travailler pur les élèves. Cncrètement, cmment ça se passe? Les EPI et leurs 8 thèmes de travail, définis dans les prgrammes, sernt pris en charge par les enseignants de tutes les matières. Les EPI nt un caractère bligatire pur tus les élèves, leur rganisatin est définie et prise en charge par les enseignants cnfrmément au prjet d établissement ; chaque discipline cntribue aux EPI. Les enseignants définirnt en équipe les cntenus des curs. La cnfiance dans les initiatives des équipes pédaggiques et éducatives est une des clés de la réussite. Le travail sur ces thèmes abutira à la réalisatin d un prjet incluant une réalisatin cncrète, individuelle u cllective. En qui les EPI diffèrent-ils des itinéraires de décuvertes (IDD)? Les nuveaux thèmes de travail snt inscrits dans les prgrammes, à la différence des itinéraires de décuverte, qui n'nt pas de supprt prgrammatique. Les EPI fernt l bjet d une évaluatin qui sera prise en cmpte pur l attributin du futur diplôme natinal du brevet. Les nuveaux thèmes de travail cncernernt tutes les classes du cycle 4 (5e, 4e, 3e). Aujurd'hui, les itinéraires de décuverte ne cncernent que les classes de 5e et de 4e, à hauteur de 2 heures par semaine. Les EPI prtent sur les huit thématiques interdisciplinaires qui snt définies dans l arrêté d rganisatin des enseignements au cllège : Dévelppement durable Sciences et sciété Crps, santé, sécurité Infrmatin, cmmunicatin, cityenneté Culture et créatin artistiques Mnde écnmique et prfessinnel Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 16 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

17 Quel est l bjectif de la réfrme? > Pur dévelpper de nuvelles cmpétences indispensables à la future insertin des cllégiens et leur dnner les clés de leur avenir persnnel et prfessinnel > Des réalisatins cncrètes, individuelles et cllectives, autur de 8 nuveaux thèmes de travail dans les EPI Langues et cultures de l'antiquité Langues et cultures étrangères u, le cas échéant, réginales Les nuveaux EPI cnstituent l une des mdalités explicites de mise en œuvre des prgrammes. Le cnseil d'administratin du cllège, sur prpsitin du cnseil pédaggique, déterminera les thématiques qui sernt traitées dans les classes de 5e, 4e et 3e.. Pur mémire Les itinéraires de décuverte (IDD) nt été mis en place à la rentrée 2002 sur le cycle central du cllège, à savir les classes de 5 e et de 4 e. Ils snt bligatires, à raisn de deux heures hebdmadaires par divisin, et inscrits dans l empli du temps de tus les élèves du cycle central. Les différentes disciplines peuvent y cntribuer. Des dmaines thématiques nt été définis : la nature et le crps humain, les arts et les humanités, les langues et les civilisatins, la créatin et les techniques. Sur l ensemble du cycle central, les élèves divent réaliser quatre itinéraires, chisis dans au mins deux dmaines. Ils dnnent lieu à des réalisatins individuelles u cllectives d élèves. Les liens avec les prgrammes snt indirects: «ils prennent appui sur les prgrammes, mais ne snt pas pur autant destinés à traiter spécifiquement telle u telle partie de ces prgrammes. Il s agit plutôt d apprter un autre éclairage sur les cntenus d enseignement, et ntamment celui qui résulte du crisement de plusieurs regards sur un même bjet d apprentissage. Les disciplines cncernées truvent ainsi des pints d appui supplémentaires à travers les apprts mutuels des itinéraires de décuverte et de la prgressin d enseignement». La relative décnnectin entre les prgrammes d enseignement et les bjets des IDD est à l rigine du déturnement des hraires d IDD pur un autre usage (renfrcement d hraires disciplinaires, mise en place de classes bi-langues ). Les élèves aurnt-ils le chix? En 5 e, 4 e et 3 e, les élèves travaillernt sur au mins deux thèmes différents par an. Chaque cllège définira les thèmes de travail entre 6 et 8 qui sernt prpsés aux élèves. Les mdalités de chix sernt définies au niveau de chaque cllège. La cnfiance dans les initiatives des équipes pédaggiques et éducatives est une des clés de la réussite. Cela ne psera pas de prblème d équité car l bjectif de ces nuveaux thèmes, c est de faire travailler ensemble les équipes éducatives et d apprendre aux élèves à travailler autrement et à dévelpper des cmpétences nuvelles. L établissement rendra cmpte de ces chix aux autrités académiques. Le crps d inspectin prtera un sin particulier à l accmpagnement des équipes pédaggiques Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 17 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

18 Quel est l bjectif de la réfrme? > Pur dévelpper de nuvelles cmpétences indispensables à la future insertin des cllégiens et leur dnner les clés de leur avenir persnnel et prfessinnel > Des réalisatins cncrètes, individuelles et cllectives, autur de 8 nuveaux thèmes de travail dans les EPI Plus précisément, à qui crrespndent ces nuveaux thèmes de travail? Dévelppement durable Le thème de travail «dévelppement durable» s inscrit dans le cadre de l article L du cde de l éducatin, qui fait de l éducatin à l envirnnement et au dévelppement durable une missin de l écle dès l écle primaire, et tut au lng de la sclarité. Ce thème de travail permet plus que jamais d apprendre aux élèves à travailler de manière cllective et cllabrative : élabratin de prjets cmmuns pur l établissement autur du dévelppement durable, identificatin des bnnes pratiques permettant de vivre ensemble de manière slidaire dans un mnde aux ressurces limitées, respect de sn envirnnement et dnc de si-même et des autres. Ce thème permettra également de transmettre aux élèves les cnnaissances, la cmpétence et la culture qui leur permettrnt tut au lng de leur vie, en tant que cityens, de cnnaître, cmprendre, décider et agir en fnctin des enjeux du dévelppement durable. Exemple cncret de prjet qui purra être dévelppé dans le cadre de ce thème de travail : Préparatin, en petit grupe, de simulatins de négciatins internatinales sur le changement climatique : pendant deux à tris mis, les élèves préparent un jeu de rôle dans lequel les élèves représentent chacun des pays différents dans le cadre de négciatins internatinales sur le changement climatique. A l issue du jeu de rôle, une séquence de débriefing est rganisée. Cnnaissances dévelppées : gégraphie, enjeux internatinaux, sciences de la vie et de la Terre. Cmpétences dévelppées : capacités d argumentatin, capacité à s exprimer en public le jur du jeu de rôle, cnduite de prjet (savir préparer un prjet, le réaliser, débriefer après le prjet). Sciences et sciété Mettre en perspective l influence mutuelle des avancées scientifiques et technlgiques et des évlutins sciales et sciétales. Cnsidérer la science face aux questins éthiques afin de cncilier le pssible et l acceptable. Expérimenter et mettre en pratique l empli d instruments, d bjets techniques u numériques qui étendent les pssibilités des sens et interrger la ntin de prgrès. Crps, santé, sécurité Percevir et prendre en cmpte les dimensins humaines et sciales de la santé. Se respnsabiliser, cmprendre et apprendre la gestin du rapprt risque-sécurité et amélirer ses pssibilités d adaptatin mtrice. S appuyer sur une dynamique d expériences pur explrer et dévelpper ses capacités de perceptin et faire de la santé une ressurce. Interrger les transfrmatins qui traversent l adlescence, le rapprt à l autre et la place de l affect. Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 18 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

19 Quel est l bjectif de la réfrme? > Pur dévelpper de nuvelles cmpétences indispensables à la future insertin des cllégiens et leur dnner les clés de leur avenir persnnel et prfessinnel > Des réalisatins cncrètes, individuelles et cllectives, autur de 8 nuveaux thèmes de travail dans les EPI Infrmatin, cmmunicatin, cityenneté S uvrir au mnde, à la diversité des pints de vue et percevir les enjeux d une sciété dans laquelle hyper-cmmunicatin et surinfrmatin nécessitent de cnstruire un psitinnement. Cmprendre cmment peut évluer le débat cityen ; expliciter et expérimenter les principes et les règles qui fndent la cityenneté. Cnstruire des réalisatins cncrètes dans le cadre de l éducatin aux médias et à l infrmatin. Culture et créatin artistiques Identifier les artistes et les œuvres artistiques patrimniales liés à un territire, une péride u une sciété. Appréhender le parcurs de ces artistes et mettre en relatin la réalité des différentes cultures, leurs dimensins imaginaires et leur interprétatin, dans le cadre du parcurs d éducatin artistique et culturelle (avec Flis). S épruver dans une démarche de créatin afin d asscier la dimensin sensible de la pratique à la cmpréhensin des œuvres et des langages artistiques et numériques. Mnde écnmique et prfessinnel Percevir des caractéristiques de la vie écnmique et prfessinnelle en les reliant à une cnnaissance des frmatins prteuses d avenir. Dévelpper l esprit d entreprendre par des réalisatins cncrètes. Se cnnaître pur mieux gérer et dévelpper ses cmpétences afin de cnstruire un prjet adapté, psitif et chérent, dans le cadre du parcurs individuel d infrmatin, d rientatin et de décuverte du mnde écnmique et prfessinnel (avec Flis). Langues et cultures de l Antiquité Décuvrir une u plusieurs langues anciennes et les cultures qui leur snt liées. S initier à leur pratique u à une apprche cmparative de ces langues et cultures. Réaliser des prjets qui mettent en valeur ces langues, ces cultures et leurs liens avec le mnde cntemprain. Langues et cultures étrangères et, le cas échéant, réginales Décuvrir une u plusieurs langues et les cultures qui leur snt liées. S initier à leur pratique u à une apprche cmparative de ces langues et cultures. Réaliser des prjets qui mettent en valeur ces langues, ces cultures et leurs liens avec le mnde cntemprain. Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 19 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

20 Quel est l bjectif de la réfrme? > Pur dévelpper de nuvelles cmpétences indispensables à la future insertin des cllégiens et leur dnner les clés de leur avenir persnnel et prfessinnel > Des réalisatins cncrètes, individuelles et cllectives, autur de 8 nuveaux thèmes de travail dans les EPI L histire des arts, une démarche interdisciplinaire déjà à l œuvre L enseignement de l histire des arts est bligatire pur tus les élèves de l écle primaire, du cllège et du lycée (vies générale, technlgique et prfessinnelle). C est un enseignement fndé sur une apprche pluridisciplinaire des œuvres d art qui permet aux élèves de maîtriser les repères histriques et culturels indispensables pur cmprendre les œuvres et enrichir leur pratique artistique. Cet enseignement a pur bjectif d ffrir à tus les élèves : des ccasins de décuvrir directement et persnnellement des œuvres de référence relevant de différents dmaines artistiques, de différentes épques et civilisatins ; la capacité de pser sur ces œuvres, grâce à la familiarité acquise avec elles, un regard plus averti et plus sensible ; la pssibilité d acquérir ainsi une culture persnnelle à valeur universelle ; les myens de s infrmer sur les métiers liés aux dmaines des arts et de la culture. Cet enseignement, qui cncerne tutes les disciplines, sllicite plus particulièrement les enseignements artistiques et l histire. Il s appuie sur les pérides histriques étudiées en curs d histire à chacun des niveaux du cursus sclaire. Cncrètement, que deviennent le latin et le grec? Cmme aujurd'hui, les élèves qui le suhaitent purrnt apprendre le latin de la 5e à la 3 e et le grec en 3e. L accès à ces apprentissages sera diversifié, afin de s assurer que tus les élèves puissent en tirer bénéficie et nn plus seulement une minrité : les éléments fndamentaux des apprts du latin et du grec à la langue française fernt l bjet d un enseignement dans le cadre des curs de français ; tus les élèves purrnt prfiter d un EPI prtant sur les langues et cultures de l antiquité, une u plusieurs fis au curs de leur sclarité, et, ainsi, accéder à des apprts culturels essentiels à ntre civilisatin ; enfin, un enseignement de cmplément sera accessible à ceux qui suhaitent apprfndir l apprentissage des langues anciennes, à raisn d une heure en classe de 5e, de deux heures en classe de 4e et en classe de 3e. Ces derniers aurnt dnc le même nmbre d heures d enseignement que les élèves qui suivent aujurd hui l ptin de langues anciennes. L'excellence sera ainsi mise au service de la réussite de tus et de la réductin des inégalités de maîtrise de la langue française. Pur mémire : L accès aux langues et cultures anciennes est aujurd hui réservé à une minrité d élèves. - Mins de 20% (17,9%) des élèves de 5 e, 4 e et 3 e fnt aujurd hui du latin. - Seuls un peu mins de élèves fnt du grec en classe de 3e (sit 2% des élèves). Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 20 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

21 Pints clés > Peut-n faire l écnmie de ne pas réfrmer le cllège? Pints clés Peut-n se passer de réfrmer le cllège? Les cnstats de carence du cllège aujurd hui snt unanimement partagés. La réfrme apprte une répnse à chacun de ces cnstats. 1 er cnstat : Le cllège fait de mins en mins réussir les élèves, ce qui nurrit ntamment le décrchage sclaire En qui la réfrme répnd-elle à ce cnstat? La réfrme est centrée sur les cnditins d apprentissage des élèves : avec des prgrammes qui mettent les acquis des élèves au cœur de la pratique des enseignants, avec de nuvelles mdalités d apprentissage, avec de nuvelles cmpétences à acquérir et avec un accmpagnement persnnalisé. La réfrme renfrce les savirs et les cmpétences de base réellement maîtrisés par les élèves : nuveaux prgrammes dans tutes les disciplines et ntamment en français, mathématiques et histire-gégraphie, dévelppement des cmpétences numériques, apprentissage précce de la secnde langue vivante. 2 ème cnstat : Le cllège cntribue à l aggravatin des difficultés des élèves qui présentent des difficultés significatives à leur entrée en 6 e En qui la réfrme répnd-elle à ce cnstat? La réfrme mbilise les cnseils écle-cllège créés en 2013 pur rganiser la prgressin des apprentissages tut au lng du cycle 3 (CM1, CM2 et 6 e ), dans le cadre de la mise en œuvre des prgrammes du cycle 3. La réfrme met en place un accmpagnement persnnalisé de tus les élèves, avec ntamment 3 heures dédiées en 6 e, au service de la réussite de leurs apprentissages, pendant lesquelles les élèves sernt regrupés nn en fnctin de leur classe mais en fnctin de leurs besins. En cllège, pendant l accmpagnement persnnalisé : On apprendra des méthdes : prendre des ntes, apprendre une leçn, faire des révisins, cmprendre et rédiger un texte écrit, faire une recherche dcumentaire, préparer et réaliser un expsé ral, cnduire un prjet individuel u cllectif, travailler en grupe. On renfrcera u n apprfndira ses cnnaissances dans les différentes matières en fnctin de sn niveau de prgressin et de ses besins. On s entraînera aux cntrôles et aux devirs. En 6 e, n apprendra à cmprendre le sens des différentes matières : purqui y a-t-il plusieurs enseignants? purqui y a-t-il un curs dédié aux sciences de la vie et de la Terre? etc. En 6 e, n apprendra à devenir cllégien. En 3 e, n préparera l entrée au lycée : autnmie dans le travail persnnel, autnmie dans la prise de ntes, rédactin de textes plus lngs, etc. Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 21 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

22 Pints clés > Peut-n faire l écnmie de ne pas réfrmer le cllège? La réfrme cnduit les enseignants à adpter une pédaggie explicite, c est-à-dire une pédaggie qui dnne aux élèves les méthdes pur apprendre et le sens des apprentissages. Un plan de frmatin sera mis en œuvre au niveau natinal et décliné dans chaque académie et les crps d inspectin sernt mbilisés pur accmpagner le travail de chaque enseignant. 3 ème cnstat : Le cllège manque de sens pur les élèves, ce qui nurrit le décrchage des élèves les plus en difficulté et la tendance au «dé-branchage» des bns élèves En qui la réfrme répnd-elle à ce cnstat? Le renfrcement des savirs fndamentaux participe de la préventin de l absentéisme et du décrchage sclaire : cnslider les savirs fndamentaux crée les cnditins d une meilleure réussite et renfrce par là-même le sens de la présence au cllège. La réfrme met en place de nuvelles manières de travailler : travail en équipe, travail en «mde prjet», prductin de réalisatins cncrètes. La réfrme dévelppe de nuvelles cmpétences chez les élèves : cmpétences numériques, maîtrise des langues vivantes étrangères, expressin rale, travail en équipe. Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 22 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

23 Pints clés > La réfrme répnd-elle à la pririté dnnée par le Premier ministre au français, à l histire-gégraphie et aux mathématiques? La réfrme répnd-elle à la pririté dnnée par le Premier ministre au français, à l histire-gégraphie et aux mathématiques? La grille dnne une grande place aux hraires de français, d histire-gégraphie et de mathématiques : + de 40% du temps cnsacré à ces 3 matières fndamentales. Il est tutefis essentiel de suligner que Le renfrcement des fndamentaux ne se cnstruit pas sur des heures supplémentaires u sur des cntenus supplémentaires, de même qu il ne se cnstruit pas sur leur réductin. Ce n est pas un prblème quantitatif, mais qualitatif : le renfrcement viendra de la nuvelle cnceptin des prgrammes et dnc du travail pédaggique demandé aux prfesseurs dans les classes le prgramme ne décrira plus le cntenu des enseignements, mais ce que les élèves divent savir et savir faire. Les nuveaux prgrammes de français, de mathématiques et d histire snt centrés sur la maîtrise des cnnaissances fndamentales. Les nuveaux prgrammes de français Les nuveaux prgrammes de français mettent au centre la maîtrise et l utilisatin de la langue, à l ral et à l écrit. Les nuveaux attendus de maîtrise de la langue snt plus exigeants : L élève apprend à cmmuniquer, à argumenter à l ral de façn claire et rganisée ; il apprend à adapter sn niveau de langue et sn discurs à la situatin, à écuter et prendre en cmpte ses interlcuteurs. L élève utilise régulièrement l écrit pur racnter, décrire, expliquer u argumenter de façn claire et rganisée, dans un français rthgraphiquement et syntaxiquement crrect. Lrsque c est nécessaire, il reprend ses écrits pur rechercher la frmulatin qui cnvient le mieux et préciser ses intentins et sa pensée. L élève apprend à utiliser à bn escient les principales règles grammaticales et rthgraphiques. Il emplie à l écrit cmme à l ral un vcabulaire juste et précis. Par ailleurs, afin de cntribuer à amélirer le niveau en français de tus les cllégiens, une initiatin à l étude des langues anciennes est intégrée dans le prgramme de français. Les langues anciennes permettent de cmprendre les principes fndamentaux de la langue française : étymlgie, cmpsitin des mts, fnctins grammaticales. Les nuveaux prgrammes de mathématiques Les nuveaux prgrammes de mathématiques cnstruisent chez les élèves la culture mathématique nécessaire à la cmpréhensin du mnde d aujurd hui, et rendent l enseignement des mathématiques plus attractif. L élève pratique très régulièrement le calcul, mental et écrit. Il maîtrise les rdres de grandeur. Il résut des prblèmes impliquant des grandeurs variées (gémétriques, physiques, écnmiques). Ministère de l Éducatin natinale, de l Enseignement supérieur et de la recherche Dgesc Page 23 sur 31 Le cllège en 2016 : faire réussir tus les élèves Questins / répnses

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

Décret réforme 2016. Instances : L organisation des enseignements. contenus disciplinaires déclinant le socle commun

Décret réforme 2016. Instances : L organisation des enseignements. contenus disciplinaires déclinant le socle commun Décret réfrme 2016 1 L rganisatin des enseignements Enseignements cmmuns à tus Enseignements cmplémentaires Accmpagnement persnnalisé Enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) Enseignement de cmplément

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les cnditins d exercice des missins des agents publics, leurs métiers et l rganisatin des services nt beaucup évlué en l espace d une décennie.

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI dévelpper Mes capacités SécuriSer mn avenir prfessinnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI Savir évluer dans sn empli u rebndir pur en retruver un Les réalités bservées auprès de nmbreux

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES 1. SYNTHESE : Au terme de la 3 ème cnférence frmatin tenue à Alger les 12 et 13 décembre 2006, les pratiques

Plus en détail

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE Fnds d incitatin académique Académie de Brdeaux UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE SECONDE Lycée Bernard Palissy Agen (47) DESCRIPTION DU PROJET Ce prjet, au cœur du prjet d établissement,

Plus en détail

FORMATIONS FAFIEC 2008

FORMATIONS FAFIEC 2008 ACTIONS COLLECTIVES NATIONALES 1 Nuvelle actin : Prfessinnaliser sa démarche cmmerciale (Appel d ffres de sélectin d rganismes de frmatins en curs) Savir vendre une prestatin de cnseil, c'est avant tut

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE CQP Animateur Périsclaire Versin au 11/07/2013 Rappel : Extrait annexe IV: Cnventin cllective Mdalités de créatin d'un CQP, cntenu du cahier des charges : le titre

Plus en détail

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA SECURISATION DES PERSONNES ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES 8 Juillet 2013 Les participants à la grande cnférence sciale

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES..... 1 II.

Plus en détail

Lot 6. Drôme Ardèche Centre PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015

Lot 6. Drôme Ardèche Centre PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015 PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015 Lt 6 Drôme Ardèche Centre Une actin mise en œuvre dans le cadre du Service Public Réginal de la Frmatin INSTITUT DE FORMATION RHONE-ALPES 66, curs

Plus en détail

UN ALBUM PHOTO «RÉALISER UN ALBUM PHOTO DE LA CLASSE»

UN ALBUM PHOTO «RÉALISER UN ALBUM PHOTO DE LA CLASSE» UN ALBUM PHOTO «RÉALISER UN ALBUM PHOTO DE LA CLASSE» INFORMATIONS SUR L ACTIVITE Grupe-cible Pur tus Durée Matériel 90 min Les dcuments apprtés par les élèves Un appareil pht Un grand album pht u panneau

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT FORMATION INNOVATION MANAGEMENT Atelier de 3 jurs «Réinventer sn activité» à destinatin de chefs d entreprises Dates : 24/11, 08/12 et 09/12 Lieu : Chambre de Cmmerce du Luxemburg Frais d'inscriptin :

Plus en détail

B.T.S. NÉGOCIATION RELATION CLIENT

B.T.S. NÉGOCIATION RELATION CLIENT B.T.S. NÉGOCIATION RELATION CLIENT A) INTRODUCTION Le technicien supérieur négciatin relatin client est un vendeur - manageur cmmercial qui gère la relatin client dans sa glbalité, de la prspectin jusqu'à

Plus en détail

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC»

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC» Objectifs du mdule 1 : «Cnceptin de dispsitifs de frmatin et scénaris pédaggiques recurant aux TIC» Ce mdule vise à amener l apprenant à cncevir et à gérer un dispsitif de frmatin recurant à divers scénaris

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

Lot 1. Pays De Gex, Bassin Bellegardien, Haut-Bugey PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015

Lot 1. Pays De Gex, Bassin Bellegardien, Haut-Bugey PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015 PROGRAMMATION REGIONALE COMPETENCES PREMIERES 2013-2015 Lt 1 Pays De Gex, Bassin Bellegardien, Haut-Bugey Une actin mise en œuvre dans le cadre du Service Public Réginal de la Frmatin INSTITUT DE FORMATION

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Livret du tuteur établissement Stagiaire des concours

Livret du tuteur établissement Stagiaire des concours Livret du tuteur établissement Stagiaire des cncurs Année sclaire 2015-2016 1. Cadre de la missin du tuteur établissement. Les missins du tuteur snt des missins d accueil, de frmatin et d évaluatin. Le

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

Dispositif TICE de type hybride en comptabilité

Dispositif TICE de type hybride en comptabilité Dispsitif TICE de type hybride en cmptabilité Objectif du prjet : utiliser les tics en vue d amélirer les apprentissages des étudiants dans mn curs cmptabilité. Carméla Galante LE COURS DE COMPTABILITÉ

Plus en détail

Cycle des approfondissements (CE2- CM1-CM2)

Cycle des approfondissements (CE2- CM1-CM2) Bulletin fficiel Hrs série n 3 du 19 juin 2008 Mathématiques Cycle des apprfndissements (CE2- CM1-CM2) Ministère de l Éducatin natinale Prgrammes de l enseignement de l écle primaire - 1 / 7 - BO HS n

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013 PLAN DE FORMATION Frmatin : Le rôle du superviseur au qutidien Chrte 2012-2013 1. Prblématiques ayant engendré le besin de frmatin Dans le passé, n recherchait des superviseurs cmpétents au plan technique.

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les agents de la fnctin publique nt cnnu depuis plusieurs années des vagues de réfrmes successives dans un cntexte de cntraintes cntinues. Il en

Plus en détail

L efficacité est-elle soluble dans la formation?

L efficacité est-elle soluble dans la formation? L efficacité est-elle sluble dans la frmatin? Diagnstic, enjeux et perspectives du cncept d efficacité en frmatin 10 e Université d Hiver de la Frmatin prfessinnelle Arles, 23 janvier 2008 Françis-Marie

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU Prjet plitique Académie de Musique et de Danse CCMP et territire 2012-2017 PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU L

Plus en détail

Choisir un coach-mentor

Choisir un coach-mentor Ce texte est une traductin d un dcument prduit par Assciatin f Cach Training Organizatins (ACTO)( www.actnline.cm), et endssé par Internatinal Cach Federatin (ICF). Dans ce texte le masculin inclut le

Plus en détail

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture Niveau : MASTER année Dmaine : Mentin : ALL Arts, Lettres, Langues Infrmatin Cmmunicatin Culture M2 Spécialité : Master 2 Recherche, «Cmmunicatin et médiatins» 120 ES Vlume hraire étudiant : 100 h 38 h

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

Développement Sans Frontières

Développement Sans Frontières Dévelppement Sans Frntières Favriser les Initiatives de Slidarité internatinale Assciatin li 1901 recnnue d intérêt général Cncept qui prévit la cntributin tripartite entre : le salarié de l'entreprise

Plus en détail

2014-2018. Le projet d établissement. Les objectifs du contrat tripartite

2014-2018. Le projet d établissement. Les objectifs du contrat tripartite 2014-2018 Le prjet d établissement Les bjectifs du cntrat tripartite Une démarche partagée engageant l ensemble des acteurs pur la réussite de tus les élèves Adptés au cnseil d administratin des 28 mars

Plus en détail

SÉMINAIRE BTS Services informatiques aux organisations 3 et 4 février 2011 COMPTE-RENDU

SÉMINAIRE BTS Services informatiques aux organisations 3 et 4 février 2011 COMPTE-RENDU SÉMINAIRE BTS Services infrmatiques aux rganisatins 3 et 4 février 2011 COMPTE-RENDU Ce cmpte-rendu s appuie sur les ntes de Serge Guerinet et furnit une première synthèse des interventins qui nt animé

Plus en détail

CASNAV d Orléans-Tours

CASNAV d Orléans-Tours CASNAV d Orléans-Turs Dispsitif d accmpagnement des élèves issus de familles itinérantes et de vyageurs en âge d aller au cllège et sclarisés par crrespndance mis en œuvre depuis l autmne 2011 à Orléans.

Plus en détail

FORMATIONS LINGUISTIQUES : COURS DE PERFECTIONNEMENT ESPAGNOL & FRANCAIS

FORMATIONS LINGUISTIQUES : COURS DE PERFECTIONNEMENT ESPAGNOL & FRANCAIS FORMATIONS LINGUISTIQUES : COURS DE PERFECTIONNEMENT ESPAGNOL & FRANCAIS CHAMBRE OFFICIELLE DE COMMERCE D ESPAGNE EN FRANCE 22, Rue Saint Augustin 75002 Paris Tél. : 01 42 61 33 10 Fax: 01 42 61 16 22

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

Diagnostic et enjeux de la formation initiale des enseignants: le point de vue des acteurs

Diagnostic et enjeux de la formation initiale des enseignants: le point de vue des acteurs QuickTime et un décmpresseur snt requis pur visinner cette image. Diagnstic et enjeux de la frmatin initiale des enseignants: le pint de vue des acteurs 1 Plan de la présentatin 1 - Objectifs et méthde

Plus en détail

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN GUIDE pur la CONDUITE D ENTRETIEN - 1 - 1. La situatin d entretien L entretien s éligne des échanges spntanés que l n rencntre qutidiennement en situatin de travail. Une situatin finalisée à durée limitée

Plus en détail

LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION

LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION LE PROJET ASSOCIATIF LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION L'Avitarelle est une assciatin qui situe sn actin dans la lutte cntre les exclusins en dévelppant une interventin sciale qui s'est cnstruite d'abrd auprès

Plus en détail

MEDIATION, MULTIMEDIA ET

MEDIATION, MULTIMEDIA ET MEDIATION, MULTIMEDIA ET ISOLEMENT SOCIAL DES PERSONNES EN SITUATION DE PRECARITE Les technlgies d infrmatin et de cmmunicatin supprt d animatin pur les publics élignés et utils de mise en réseau des acteurs

Plus en détail

PROGRAMME D'ANGLAIS DEBUTANT

PROGRAMME D'ANGLAIS DEBUTANT Anglais, Allemand, Italien, Espagnl, Russe, Néerlandais, Français Traductin, Interprétariat, Infrmatique, Management PROGRAMME D'ANGLAIS DEBUTANT I. OBJECTIFS Acquérir des cnnaissances et par la même une

Plus en détail

Devoirs scolaires et autonomie: le rôle des parents

Devoirs scolaires et autonomie: le rôle des parents Devirs sclaires et autnmie: le rôle des parents Atelier-débat rganisé par les parents d élèves du cllège Paul Langevin Animée par Nathalie Gurslas Bgren Les devirs & les parents Les devirs snt un myen

Plus en détail

UN MUSÉE D HISTOIRE DANS LA CLASSE

UN MUSÉE D HISTOIRE DANS LA CLASSE UN MUSÉE D HISTOIRE DANS LA CLASSE 5È-6È PRIMAIRE ET 1 RE -2È-3È SECONDAIRE INFORMATIONS SUR L ACTIVITE Grupe-cible 5è-6è primaire et 1 re -2è-3è secndaire Durée Matériel 90 min Des bjets chisis par les

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des achats...

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des achats... Filière de frmatin : Utilisateur FONCTIONNEL SAP END USERS Gestin des Achats Dssier Pédaggique Durée : 5 jurs Smmaire Smmaire... 2 Décupage de la Frmatin... 3 Renseignements et Myens Pédaggiques... 4 Le

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

RESEAU AMBITION REUSSITE MALPASSE. Collèges Renoir et Rostand

RESEAU AMBITION REUSSITE MALPASSE. Collèges Renoir et Rostand RESEAU AMBITION REUSSITE MALPASSE Cllèges Renir et Rstand COMPTE RENDU DE LA JOURNEE DE FORMATION AMBITION REUSSITE 25 février 2008 Thème : Harmnisatin des différents dispsitifs d accmpagnement à la sclarité

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC»

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC» Prjet «Pur une Eurpe sciale, apprenns la MOC» Synthèse des échanges du cllectif cityen Plusieurs réunins nt eu lieu, entre juillet 2009 et juin 2010 en régin Nrd Pas de Calais, autur du prjet «Pur une

Plus en détail

Assemblées annuelles de quartier, Carrefour de la participation citoyenne

Assemblées annuelles de quartier, Carrefour de la participation citoyenne DOSSIER DE PRESSE Assemblées annuelles de quartier, Carrefur de la participatin cityenne Cntact presse Crine BUSSON BENHAMMOU Respnsable des relatins presse Ville d Angers/Angers Lire Métrple 02 41 05

Plus en détail

Contribution au groupe de travail Rénovation des logements : du diagnostic à l usage. Créons ensemble la «carte vitale du logement»

Contribution au groupe de travail Rénovation des logements : du diagnostic à l usage. Créons ensemble la «carte vitale du logement» Siège scial 12, rue des Crdelières 75013 PARIS T: 01 53 91 03 03 F: 01 53 91 04 44 citemetrie@citemetrie.fr S.A.R.L. au capital de 14 300 Siret n 350 662 862 00043 Cde NAF 7112B Cntributin au grupe de

Plus en détail

Contrat de Destination Voyage dans les Alpes Volet 2 / Comité Technique 17 Avril 2015

Contrat de Destination Voyage dans les Alpes Volet 2 / Comité Technique 17 Avril 2015 Cmpte-rendu Cntrat de Destinatin Vyage dans les Alpes Vlet 2 / Cmité Technique 17 Avril 2015 Participants : - Grande Traversée des Alpes : Muriel FAURE, Directrice Carline RIVA, Respnsable du Pôle Hébergements

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adptée le : 15 avril 1996 Lrs de la : 186 e réunin du cnseil d administratin Amendée le : 5 ctbre 2015 Lrs de la : 305 e réunin du cnseil d administratin Cllège

Plus en détail

Environnement Développement Durable Responsabilité Sociétale des Entreprises

Environnement Développement Durable Responsabilité Sociétale des Entreprises MODULES DE FORMATION Envirnnement Dévelppement Durable Respnsabilité Sciétale des Entreprises Cntact : Séverine OPSOMER 06 14 81 21 91 spsmer@ecgitactins.cm PROGRAMME 2012-2013 Beaujlais Bleu EURL au capital

Plus en détail

Temps d Accueil Périscolaire Mode d emploi

Temps d Accueil Périscolaire Mode d emploi Qui est cncerné? Temps d Accueil Périsclaire Mde d empli Les Temps d Accueil Périsclaire (TAP) snt accessibles à tus les enfants sclarisés sur la ville de Saint Cyprien, une fis leur inscriptin validée.

Plus en détail

Appel aux projets - 2015-16

Appel aux projets - 2015-16 Appel aux prjets - 2015-16 LA MISSION DE L ESC RENNES «Préparer, par l enseignement et la recherche, des managers respnsables et innvants à agir efficacement dans un envirnnement glbalisé» La missin vise

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Excellence des Métiers d Art. l excellence. L art par. abel. Lycée Alain Colais- Nevers

Excellence des Métiers d Art. l excellence. L art par. abel. Lycée Alain Colais- Nevers Peuvent être labellisés les établissements prpsant ntamment, des enseignements dans les filières : ª ª Métiers de la mde ª ª Vêtements et accessires de mde ª ª Cuture flu, entretien des textiles ª ª Métiers

Plus en détail

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION ) ) Éducititn l'ahanait Eeselremeni suphieler gecherctie W NORD MEUSIEN ))) LA FORMATION CONTINUE. PROJET DE FORMATION ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE ET D'AIDE A L'ELABORATION D'UN PROJET DE REINSERTION CER

Plus en détail

COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT

COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT Intrductin Seln Philippe Laurent, Président- chef d entreprise d Auvergne Nuveau Mnde, l bjet premier de l assciatin est d amélirer la perceptin

Plus en détail

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE ANNEXE 10 ÉTUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP EN STAGE Exemple de frmatin adressée aux enseignants du cllégial. Présentatin par le centre cllégial de sutien à l intégratin de l Est du Québec ccsi@cegep-ste-fy.qc.ca

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE FORMATION

DU RESPONSABLE DE FORMATION Appruvé le 10 juin 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTERIEL DU RESPONSABLE DE FORMATION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le présent référentiel cmprend un référentiel d activités, de cmpétences et de frmatin

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE

CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE Directin Départementale du Travail, de l Empli et de la Frmatin Prfessinnelle de l ARIEGE CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE La présente

Plus en détail

Atelier 2. Optimiser l implication des AED et autres personnels. de la Vie scolaire

Atelier 2. Optimiser l implication des AED et autres personnels. de la Vie scolaire GIRARD Mathilde BAZIN Matthieu SADA Laila CORABOEUF Pascale Atelier 2 Optimiser l implicatin des AED et autres persnnels de la Vie sclaire 1 1. Diagnstic La Vie sclaire, du fait de ses liens directs avec

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

Créer le site internet du CENTRE MAURICE COUTROT

Créer le site internet du CENTRE MAURICE COUTROT PPCP 2003-2004 n établissement : 0075093B Centre MAURICE 15-17 av de Verdun 93140 BONDY Directrice :Madame AGIER Directrice pédaggique : Mme GRIFFOUL niveau TERM. BEP Créer le site internet du CENTRE MAURICE

Plus en détail

Gestion de projet de production dans le spectacle vivant

Gestion de projet de production dans le spectacle vivant Gestin de prjet de prductin dans le spectacle vivant Planifier, administrer, budgétiser : dnnez vie à vtre prjet! (réf. 401P) Intervenants Francis Richert Respnsable des musiques actuelles amplifiées au

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES pour rejoindre l association «Réussir Aujourd hui»

APPEL A CANDIDATURES pour rejoindre l association «Réussir Aujourd hui» APPEL A CANDIDATURES pur rejindre l assciatin «Réussir Aujurd hui» L actin de l Assciatin vise à faciliter l accès des bénéficiaires à des études supérieures dans des filières d excellence (classes préparatires

Plus en détail

CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES

CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES 1 PREPARER SON STAGE Savir se présenter, se situer (la situatin actuelle, la frmatin et la filière envisagée), Réfléchir au cntenu du stage avant de s y présenter, S interrger

Plus en détail

Les documents de référence (2012-05-D-14-fr-7 et 2012-05-D-15-fr-8) peuvent être consultés sur le site des écoles européennes.

Les documents de référence (2012-05-D-14-fr-7 et 2012-05-D-15-fr-8) peuvent être consultés sur le site des écoles européennes. X) Types d aide aux apprentissages. Crdinateurs du sutien («Supc») : Mme Maria BRENNAN et Mme Irene THOMAS pur l écle primaire Mme Charltte HENRIKSEN pur l écle secndaire. Les dcuments de référence (2012-05-D-14-fr-7

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES

ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES Ministère de l Éducatin, du Lisir et du Sprt Directin de la frmatin générale des adultes ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES CURRICULUM DE

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL en lien avec la prcédure natinale «rganisatin des stages étudiants à l internatinal» (Cdificatin : PROC FO MO 01 V2) Objectifs du stage Ce stage est réalisé en 2 ème

Plus en détail

Bibliothécaire - Secteur secondaire - Plan d action 2013-2014

Bibliothécaire - Secteur secondaire - Plan d action 2013-2014 Plan d actin 2013 2014 Biblithécaire, secteur secndaire Cmmissin sclaire de Saint-Hyacinthe Page 1 sur 11 Biblithécaire : Sphie Mrissette Biblithécaire - Secteur secndaire - Plan d actin 2013-2014 Ce plan

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

Cycle supérieur du management

Cycle supérieur du management Chaudrnnerie, Tuyauterie, Sudure ECOLE DU MANAGEMENT UIMM Cycle supérieur du management Cycle 3 Ecle de Management des Savie l'indispensable ajustement des pratiques de directin pératinnelle Présentatin

Plus en détail

Direction de la ville et de la cohésion urbaine Mise en place et suivi d un PRE

Direction de la ville et de la cohésion urbaine Mise en place et suivi d un PRE Directin de la ville et de la chésin urbaine Mise en place et suivi d un PRE Le présent dcument a pur bjectif de dnner des repères aux acteurs mettant en œuvre un prjet lcal de réussite éducative (PRE)

Plus en détail

Cours informatique 2014-2014

Cours informatique 2014-2014 Curs infrmatique 2014-2014 Cntenu : Objectifs généraux Méthdes pédaggiques Présentatin des curs de l année 2013-2014 Méthde de travail Utilisatin de l envirnnement pilte Estimatin temps : Curs : 75 minutes

Plus en détail

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL REFERENCES JURIDIQUES : - Règlement (CE) N 1998/2006 de la cmmissin eurpéenne en date du 15 décembre 2006 cncernant les aides de minimis - Règlement (CE) n 1535/2007

Plus en détail

Modules d Insertion Professionnelle

Modules d Insertion Professionnelle Mdules d Insertin Prfessinnelle 1 AUGMENTER SA CONFIANCE EN SOI DANS LE CADRE DE SA RÉINSERTION PROFESSIONNELLE... 2 1.1 AUDIENCE ET PRÉREQUIS... 2 1.2 DURÉE... 2 1.3 DÉROULEMENT DE LA FORMATION :... 2

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01 Premier Degré Circnscriptin d Olrn-Sainte-Marie http://www.ac-brdeaux.fr/primaire/64/lrn/ Olrn, le 3O aût 2005 Fiche Liaisn I.E.N./Ecles N 2005/2006-01 Au terme de ces vacances d été qui, je l espère nt

Plus en détail

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07)

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) Article 1 Préambule. Les bénévles snt emblématiques de l aspect «fraternel» de l engagement cityen. A cet effet, ils

Plus en détail

RECY GO BILAN & PERSPECTIVES POINT PRESSE MERCREDI 25 MARS 2015

RECY GO BILAN & PERSPECTIVES POINT PRESSE MERCREDI 25 MARS 2015 RECY GO BILAN & PERSPECTIVES POINT PRESSE MERCREDI 25 MARS 2015 RECY GO EST UN SUCCÈS. Déjà 29 000 tnnescllectées par les facteurs dnt 16 000 l année dernière. Près de 3000 clients TPE/PME et cllectivités

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE Ancrage du prjet initial La li 2005-102 de janvier 2005 a instauré le drit à cmpensatin

Plus en détail

Dossier de presse Séminaire prospectif

Dossier de presse Séminaire prospectif Frmatin prfessinnellee et technlgique 13 & 14 nvembre 2014 Hôtel la Batelière DOSSIER DE PRESSE Dssier de presse Séminaire prspectif Nvembree 2014 Présentatin L académie et le Cnseil réginal de la Martinique

Plus en détail

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016 Offre de frmatin prfessinnelle 2015-2016 Offre de frmatin Fagerh 2016 SOMMAIRE Frmatin de Base Jurnée d accueil des nuveaux directeurs (cadres)... P5 Cursus nuveaux prfessinnels (cadres et nn cadres)...

Plus en détail