Solvabilité II. De Solvabilité I àsolvabilitéii. Les trois piliers. Le processus «Lamfalussy» Le calendrier. Le rôle de la FFSA aujourd hui

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Solvabilité II. De Solvabilité I àsolvabilitéii. Les trois piliers. Le processus «Lamfalussy» Le calendrier. Le rôle de la FFSA aujourd hui"

Transcription

1

2 De Solvabilité I àsolvabilitéii Les trois piliers Le processus «Lamfalussy» Le calendrier Le rôle de la FFSA aujourd hui Les points de vigilance La France en Europe Réavie 15 octobre

3 De Solvabilité I àsolvabilitéii Solvabilité II est un progrès (cadre prudentiel harmonisé et fondé sur une approche économique des risques). Solvabilité II est le texte le plus important depuis des années concernant l assurance. Solvabilité II est un texte de compromis. Solvabilité II ne s adresse qu aux assureurs et réassureurs. La directive a été adoptée mais les travaux d élaboration des mesures d application sont en cours. Réavie 15 octobre

4 Architecture de la norme : les 3 piliers LES TROIS PILIERS de Solvabilité II Pilier 1 Exigences quantitatives Actifs et passifs évaluation «market consistent» SCR formule standard modèle interne MCR Own Funds Pilier 2 Surveillance prudentielle / Exigences qualitatives Système de gouvernance ORSA Contrôle prudentiel Interventions du contrôle inclusion des «capital add on» Investissements «prudent person» Pilier 3 Discipline de marché Public disclosure : Rapport annuel de solvabilité Informations à fournir aux fins du contrôle Tous les piliers sont applicables au niveau solo et groupe Réavie 15 octobre

5 Approche législative dite «Lamfalussy» Niveau 1 Directive cadre Etape actuelle Niveau 2 Mesures techniques d exécution Niveau 3 Mise en œuvre harmonisée par une coopération renforcée Niveau 4 Renforcement des procédures de suivi Réavie 15 octobre

6 Le niveau 1 Le Parlement européen et le Conseil de l Union européenne sont associés, dans un processus de co décision, au travail d amendement de la proposition de directive de la Commission européenne. Le niveau 2 La Commission européenne est responsable de l adoption des mesures d exécution dans le cadre d une procédure de comitologie. La Commission demande l avis du CEIOPS sur les mesures d exécution puis élabore les mesures d application et les adopte après les avoir soumises au Parlement européen et àl EIOPC (Comité des régulateurs). Le niveau 3 Au niveau 3, le CEIOPS élabore des recommandations, lignes directrices et normes sur les modalités d application de la directive en vue d assurer une convergence des pratiques de supervision. Réavie 15 octobre

7 Le Calendrier 10 juillet 2007 Publication de la proposition de directive Solvabilité II Mars/Avril 2009 Adoption de la directive par le Parlement européen et le Conseil Avril 2009 àjanvier 2010 Examen par la profession et adoption par le CEIOPS des projets d avis à la Commission concernant les mesures de niveau 2 (3 vagues de consultation) Octobre 2011 Adoption des mesures de niveau 2 Fin 2009 àdébut 2011 QIS5 Octobre 2012 Entrée en vigueur de Solvabilité II Réavie 15 octobre

8 Le rôle de la FFSA aujourd hui Mobiliser les moyens nécessaires pour examiner les 56 projets d avis du CEIOPS. Obtenir que les mesures d application de la directive cadre soient les plus conformes possible aux intérêts des entreprises françaises. Coordonner et centraliser les positions des assureurs sur les mesures de niveau 2, en liaison avec les autres fédérations professionnelles, les pouvoirs publics français et le CEA. Renforcer sa présence àbruxelles par l ouverture d un bureau permanent. Réavie 15 octobre

9 Les points de vigilance Des exigences quantitatives de capital permettant d éviter la «procyclicité» (dampener, approche duration). Traitement au niveau 2 de tous les sujets susceptibles d introduire des distorsions en Europe. Une dérive au niveau 2 des exigences de capital et de reporting requises par le CEIOPS (préoccupation partagée par nos homologues européens). Des mesures de supervision des groupes conformes àla directive. Réavie 15 octobre

10 La France en Europe Le marché français s est fortement mobilisé lors du QIS4 (tous acteurs confondus, les répondants représentent 75 % des primes en assurance non vie et 93 % des provisions mathématiques en assurance vie). Le QIS4 montre que la capitalisation du marché français est suffisante pour répondre aux exigences de Solvabilité II. On constate des écarts de préparation en Europe sur les plans méthodologiques et capitalistiques. Réavie 15 octobre

Benoît Hugonin. Expert national détaché, Unité Assurances et Pensions, DG Marché intérieur et services, Commission européenne

Benoît Hugonin. Expert national détaché, Unité Assurances et Pensions, DG Marché intérieur et services, Commission européenne Solvabilité II: Bilan et enjeux pour l investissement de long terme Conférence EIFR; Paris, 7 avril 2011 Benoît Hugonin Expert national détaché, Unité Assurances et Pensions, DG Marché intérieur et services,

Plus en détail

CONGRES DES ACTUAIRES du 29 juin 2009. IMPACT DE SOLVABILITE II SUR l OFFRE PRODUIT EXEMPLE DE L EPARGNE RETRAITE

CONGRES DES ACTUAIRES du 29 juin 2009. IMPACT DE SOLVABILITE II SUR l OFFRE PRODUIT EXEMPLE DE L EPARGNE RETRAITE CONGRES DES ACTUAIRES du 29 juin 2009 IMPACT DE SOLVABILITE II SUR l OFFRE PRODUIT EXEMPLE DE L EPARGNE RETRAITE SOMMAIRE 1- Préambule /Contexte 2- Macro analyse d impact sur l épargne 3- Transition vers

Plus en détail

Adaptation de Solvabilité II avec Omnibus II

Adaptation de Solvabilité II avec Omnibus II FIXAGE Adaptation de Solvabilité II avec Omnibus II Deauville - 21 septembre 2012 Emmanuel TASSIN FIXAGE 11, avenue Myron Herrick - 75008 Paris - France Téléphone : 33 (1) 53 83 83 93 - Télécopie : 33

Plus en détail

Le rôle de l ACP dans le processus Solvabilité 2

Le rôle de l ACP dans le processus Solvabilité 2 Le rôle de l ACP dans le processus Solvabilité 2 Université d été 2012 EURIA Marc Baran Cellule Modèles internes 1 Sommaire Cadre général Solvabilité 2 Focus sur les modèles internes Tests et standards

Plus en détail

CONFÉRENCE DE L ARGUS. Comment l'autorité de Contrôle Prudentiel appréhende-t-elle les regroupements?

CONFÉRENCE DE L ARGUS. Comment l'autorité de Contrôle Prudentiel appréhende-t-elle les regroupements? CONFÉRENCE DE L ARGUS Comment l'autorité de Contrôle Prudentiel appréhende-t-elle les regroupements? Intervention de Jean-Philippe Thierry, Vice-président de l Autorité de contrôle prudentiel Sommaire

Plus en détail

Solvency II. Contexte et enjeux de la réforme. Pour obtenir la présentation complète, écrire à : insight@sia-conseil.com.

Solvency II. Contexte et enjeux de la réforme. Pour obtenir la présentation complète, écrire à : insight@sia-conseil.com. Solvency II Contexte et enjeux de la réforme Pour obtenir la présentation complète, écrire à : insight@sia-conseil.com Juin 2006 Sommaire Introduction Tour d horizon de Solvency II La gestion des risques

Plus en détail

SOLVABILITE II Glossaire et notions clés

SOLVABILITE II Glossaire et notions clés SOLVABILITE II Glossaire et notions clés Version septembre 2013 A Actuaire Spécialiste qui applique la statistique et le calcul des probabilités pour la conduite d opérations financières et d assurance.

Plus en détail

Jean-Francois DECROOCQ - 03/01/2012

Jean-Francois DECROOCQ - 03/01/2012 www.varm.fr Solvabilité 2 commentaires sur l ORSA Jean-Francois DECROOCQ - 03/01/2012 Sommaire Introduction... 2 Principes pour une gestion intégrée des risques... 3 La mise en place de l ORSA... 5 Introduction

Plus en détail

L ACTIVITÉ FINANCIÈRE DE L ASSURANCE

L ACTIVITÉ FINANCIÈRE DE L ASSURANCE L assurance française en 43 L ACTIVITÉ FINANCIÈRE DE L ASSURANCE GRÂCE AUX PLACEMENTS qu elle effectue en contrepartie de ses engagements envers les assurés, l assurance joue un rôle primordial dans le

Plus en détail

Reporting & Disclosure - Solvabilité II Mise en perspective en Belgique et en France Le «pilier 3» - Présentation

Reporting & Disclosure - Solvabilité II Mise en perspective en Belgique et en France Le «pilier 3» - Présentation Reporting & Disclosure - Solvabilité II Mise en perspective en Belgique et en France Le «pilier 3» - Présentation Dominik Smoniewski Jean-Baptiste Parmentier Sommaire 1. Les principes généraux du Pilier

Plus en détail

Reporting sous Solvabilité II

Reporting sous Solvabilité II Paris, 23 octobre 2012 Dominik SMONIEWSKI Conseiller Table des matières Reporting harmonisé Reporting national XBRL Préparation du secteur 2 / 18 Reporting harmonisé - Types de reporting Solvency and Financial

Plus en détail

Focus sur Solvabilité II et ORSA

Focus sur Solvabilité II et ORSA Focus sur Solvabilité II et ORSA Dispositions prudentielles au cœur de notre futur Pour rappel, Solvabilité II est le nouveau cadre prudentiel européen prévu pour promouvoir la bonne gouvernance et la

Plus en détail

Reporting Solvabilité 2

Reporting Solvabilité 2 Reporting Solvabilité 2 Conférence XBRL France - 21/10/2014 Virginie LE MEE Directeur des Risques et du Contrôle Interne MACSF: Premier assureur des professionnels de la santé MACSF Direction des Risques

Plus en détail

rv de septembre - 09/09/2008 - XC

rv de septembre - 09/09/2008 - XC rv de septembre - 09/09/2008 - XC Rendez-vous de septembre 9 septembre 2008 - Monte Carlo LE TRANSFERT DE RISQUES DANS SOLVABILITÉ II Xavier Cognat Fédération Française des Sociétés d Assurances rv de

Plus en détail

Solvabilité 2 : le rôle de l actuaire

Solvabilité 2 : le rôle de l actuaire JJ Mois Année Solvabilité 2 : le rôle de l actuaire Journées Actuarielles de Strasbourg 6-7 octobre 2010 1 PLAN Solvabilité 2 : présentation de la réforme Le rôle de l actuaire dans Solvabilité 2 Que fait

Plus en détail

L ORSA : quelles conséquences sur le pilotage stratégique de l entreprise?

L ORSA : quelles conséquences sur le pilotage stratégique de l entreprise? Conseil en Organisation et Management secteur assurance L ORSA : quelles conséquences sur le pilotage stratégique de l entreprise? 24 novembre 2010 Sommaire Ce qui se dit sur l ORSA L ORSA et le modèle

Plus en détail

Comment piloter une entreprise d assurance IARD sous Solvabilité II?

Comment piloter une entreprise d assurance IARD sous Solvabilité II? Comment piloter une entreprise d assurance IARD sous Solvabilité II? Journées IARD de l Institut des Actuaires Les nouveaux défis de l assurance IARD liés à Solvabilité II 11 avri l 2012 Gildas Robert,

Plus en détail

Synthèse des instructions de l'eiopa pour la préparation à Solvabilité 2

Synthèse des instructions de l'eiopa pour la préparation à Solvabilité 2 www.pwc.fr/solv2 Synthèse des instructions de l'eiopa pour la préparation à Solvabilité 2 27 septembre 2013 Contexte Suite aux consultations publiques du 27 mars 2013 sur les mesures de préparation à Solvabilité

Plus en détail

SESSION SPECIALE. Impacts de SOLVENCY 2 sur vos contrats d assurances

SESSION SPECIALE. Impacts de SOLVENCY 2 sur vos contrats d assurances Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise SESSION SPECIALE Impacts de SOLVENCY 2 sur vos contrats d assurances AMRAE LE JEUDI 22 SEPTEMBRE 2011 -2- PLAN DE L INTERVENTION

Plus en détail

Solvabilité 2 et mutuelles: état des lieux et priorités 2013. Paris, le 6 juin 2013

Solvabilité 2 et mutuelles: état des lieux et priorités 2013. Paris, le 6 juin 2013 Solvabilité 2 et mutuelles: état des lieux et priorités 2013 Paris, le Programme Évolutions quantitatives et impacts associés Enseignements à tirer des derniers travaux demandés par l EIOPA (Pilier 1)

Plus en détail

59th UIA CONGRESS. Valence / Espagne 28 octobre 1er novembre 2015 COMMISSION RETRAITE ET PRÉVOYANCE LA SOLVABILITÉ DES CAISSES DES AVOCATS

59th UIA CONGRESS. Valence / Espagne 28 octobre 1er novembre 2015 COMMISSION RETRAITE ET PRÉVOYANCE LA SOLVABILITÉ DES CAISSES DES AVOCATS 59th UIA CONGRESS Valence / Espagne 28 octobre 1er novembre 2015 COMMISSION RETRAITE ET PRÉVOYANCE Jeudi 29 octobre 2015 LA SOLVABILITÉ DES CAISSES DES AVOCATS Enrique Sanz Fernández-Lomana C/ Serrano

Plus en détail

Introduction Danièle Nouy, Secrétaire général de l ACP

Introduction Danièle Nouy, Secrétaire général de l ACP 1 Introduction Danièle Nouy, Secrétaire général de l ACP Sommaire Conférence animée par Philippe Richard, Directeur des affaires internationales de l ACP 1. Etat de préparation du marché à Solvabilité

Plus en détail

Prénom, NOM, Fonction

Prénom, NOM, Fonction Prénom, NOM, Fonction 1 Introduction Jean-Philippe Thierry, Vice-président de l ACP 2 Sommaire Conférence animée par Paul Coulomb, directeur du contrôle des assurances de l ACP 1. Gouvernance, principes

Plus en détail

ARGUMENTAIRE JURIDIQUE EN FAVEUR DU STATUT DE LA MUTUELLE EUROPEENNE

ARGUMENTAIRE JURIDIQUE EN FAVEUR DU STATUT DE LA MUTUELLE EUROPEENNE ARGUMENTAIRE JURIDIQUE EN FAVEUR DU STATUT DE LA MUTUELLE EUROPEENNE Sommaire du document 1. OBSERVATIONS GENERALES 1.1. Le SME est indispensable, les instruments juridiques actuels étant insuffisants.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Rapport au Président de la République relatif à l ordonnance n o 2015-378 du 2 avril 2015 transposant la directive

Plus en détail

des compagnies d assurance : évolutions récentes

des compagnies d assurance : évolutions récentes Les Contrôle normes IFRS de la solvabilité en assurance des compagnies d assurance : évolutions récentes - DIAF Hanoi, le 28 février 2005 Pierre THEROND Consultant JWA - Actuaires & chargé de cours à l

Plus en détail

TECH COMPRENDRE LA NOTION DE GROUPE PRUDENTIEL INFOTECH # 33 INTRODUCTION RAPPEL : QUEL CONTOUR DU GROUPE D ASSURANCE AUJOURD HUI?

TECH COMPRENDRE LA NOTION DE GROUPE PRUDENTIEL INFOTECH # 33 INTRODUCTION RAPPEL : QUEL CONTOUR DU GROUPE D ASSURANCE AUJOURD HUI? COMPRENDRE LA NOTION DE GROUPE PRUDENTIEL INTRODUCTION Marie-Laure DREYFUSS ASSOCIÉE Responsable du Pôle Gouvernance Tel. : + 33 (0)4 72 18 58 58 E-mail : marie-laure.dreyfuss@actuaris.com En matière de

Plus en détail

Solvabilité II : Vers une approche globale et cohérente de la solvabilité

Solvabilité II : Vers une approche globale et cohérente de la solvabilité FINANCIAL SERVICES Solvabilité II : Vers une approche globale et cohérente de la solvabilité Des principes à la mise en oeuvre KPMG AUDIT SOMMAIRE Contexte et enjeux du projet Solvabilité II Les objectifs

Plus en détail

Solvabilité 2. Focus sur le reporting. Octobre 2015

Solvabilité 2. Focus sur le reporting. Octobre 2015 1 Solvabilité 2 Focus sur le reporting Octobre 2015 2 Le calendrier règlementaire (entités solo) 2 Calendrier règlementaire 2016 SCR et MCR Rapports (*) ORSA Annuel 20/05 2 semaines après le vote CA T1

Plus en détail

XBRL, Solvabilité II et l Autorité de Contrôle Prudentiel

XBRL, Solvabilité II et l Autorité de Contrôle Prudentiel XBRL, Solvabilité II et l Autorité de Contrôle Prudentiel Conférence XBRL France - XBRL Europe Mardi 23 octobre 2012 Jean-Luc MENDA, Directeur Adjoint Responsable du Système d information Autorité de contrôle

Plus en détail

Formation : Le contrat d épargne en fonds euros sous Solvabilité II

Formation : Le contrat d épargne en fonds euros sous Solvabilité II Formation : Le contrat d épargne en fonds euros sous Solvabilité II Le développement de l assurance vie résulte de circonstances exceptionnelles (fiscalité, baisse des taux d intérêt, contractualisation

Plus en détail

09/07/2010 Prénom, NOM, Fonction 1

09/07/2010 Prénom, NOM, Fonction 1 09/07/2010 Prénom, NOM, Fonction 1 Introduction Jean-Philippe Thierry, Vice-président de l Autorité de contrôle prudentiel 08/07/2010 Conférence du contrôle 2 L ACP est issue de la fusion des autorités

Plus en détail

Solvabilité 2 Maquette simplifiée pour les mutuelles santé

Solvabilité 2 Maquette simplifiée pour les mutuelles santé Mutualité Française / SFG Solvabilité 2 Maquette simplifiée pour les mutuelles santé Présentation Institut des Actuaires Fabien RAVIARD Responsable Actuariat Service Fédéral de Garantie 1 Solvabilité 2

Plus en détail

Introduction Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France et président de l ACP

Introduction Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France et président de l ACP Introduction Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France et président de l ACP Banque de France - Autorité de Contrôle Prudentiel Sommaire Conférence animée par Romain Paserot, directeur des contrôles

Plus en détail

Préparation à Solvabilité II. Analyse des réponses au questionnaire 2013 sur la préparation des organismes d assurance. 18 mars 2014 version 1.

Préparation à Solvabilité II. Analyse des réponses au questionnaire 2013 sur la préparation des organismes d assurance. 18 mars 2014 version 1. Préparation à Solvabilité II Analyse des réponses au questionnaire sur la préparation des organismes d assurance 18 mars 2014 version 1.0 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Principaux résultats... 3 3 Ce que

Plus en détail

A quel moment réconcilier les sujets liés au pilier 3?

A quel moment réconcilier les sujets liés au pilier 3? A quel moment réconcilier les sujets liés au pilier 3? Conférence SOLVABILITE 2 Paris le 03 Avril 2014 Agenda Invoke en un clin d oeil Le contexte réglementaire Solvabilité 2 Le calendrier réglementaire

Plus en détail

AAIARD. La modélisation stochastique. Julie-Linda Laforce, fica, fcas Dion, Durrell + Associés Inc. juliel@dion-durrell.com

AAIARD. La modélisation stochastique. Julie-Linda Laforce, fica, fcas Dion, Durrell + Associés Inc. juliel@dion-durrell.com AAIARD La modélisation stochastique Julie-Linda Laforce, fica, fcas Dion, Durrell + Associés Inc. juliel@dion-durrell.com 5 juin, 2009 Survol de la présentation Pourquoi la modélisation stochastique? Survol

Plus en détail

Communication aux entreprises d assurances concernant la procédure de «pre-application» pour Solvency II

Communication aux entreprises d assurances concernant la procédure de «pre-application» pour Solvency II Communication _2011_08 du 18 février 2011 Communication aux entreprises d assurances concernant la procédure de «pre-application» pour Solvency II a) Mise à jour du questionnaire «Intentions Modèles» b)

Plus en détail

Atelier B9. Stratégie de financement évolution des captives

Atelier B9. Stratégie de financement évolution des captives Atelier B9 Stratégie de financement évolution des captives INTRODUCTION La mise en application de Solvency 2 bouscule les captives existantes : 1. Quelles sont les normes applicables? 2. Quels agréments

Plus en détail

Solvency II: Avancées des travaux

Solvency II: Avancées des travaux VARIA / DIVERS Solvency II: Avancées des travaux Benjamin LORENT Finance Research Fellow Université Libre de Bruxelles, Solvay Business School, Centre Emile Bernheim Solvency II, la nouvelle réglementation

Plus en détail

QIS5: Petites concessions entre assureurs et régulateurs? Avril 2010 L BAILLY H DOUARD

QIS5: Petites concessions entre assureurs et régulateurs? Avril 2010 L BAILLY H DOUARD QIS5: Petites concessions entre assureurs et régulateurs? Avril 2010 L BAILLY H DOUARD ALTIA 76, rue de la Victoire, 75009 Paris Tél : +33 (0)1 42 97 91 70 - Fax : +33 (0)1 42 97 91 80 Site : www.altia.fr

Plus en détail

BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION. 31 décembre 2014

BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION. 31 décembre 2014 BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION 31 décembre 2014 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

SOLVABILITE II. Conférence du jeudi 3 juin 2010. Grant Thornton International. All rights reserved.

SOLVABILITE II. Conférence du jeudi 3 juin 2010. Grant Thornton International. All rights reserved. SOLVABILITE II Conférence du jeudi 3 juin 2010 Grant Thornton International. All rights reserved. Sommaire 1. Une évolution majeure pour le secteur des assurances 2. Vers un renforcement et une uniformisation

Plus en détail

Conférence Solvabilité 2

Conférence Solvabilité 2 Conférence Solvabilité 2 «Solvency 2, de la gestion du Programme à l impact sur les futures productions : De 2014 à 2016, mettre en œuvre et anticiper les impacts de la réforme» 3 avril 2014 Alban JARRY

Plus en détail

Carcassonne 2007 Réformes des marchés de financement : Opportunités pour les Coopératives d HLM

Carcassonne 2007 Réformes des marchés de financement : Opportunités pour les Coopératives d HLM Carcassonne 2007 Réformes des marchés de financement : Opportunités pour les Coopératives 00 Depuis 15 ans nos prospectives accompagnent l unification européenne du droit et de la finance (Société coopérative

Plus en détail

SOLVENCY II - PILLAR 2 Vue générale. Jean-Francois DECROOCQ Présentation interne

SOLVENCY II - PILLAR 2 Vue générale. Jean-Francois DECROOCQ Présentation interne SOLVENCY II - PILLAR 2 Vue générale Jean-Francois DECROOCQ Présentation interne 1 Pilier 2: la maitrise des risques Dans un premier temps, l attention s est portée sur la mesure quantitative du risque

Plus en détail

Les membres sont invités à prendre note des modifications proposées et à faire part de leurs observations éventuelles.

Les membres sont invités à prendre note des modifications proposées et à faire part de leurs observations éventuelles. COMMISSION EUROPÉENNE DG Marché intérieur INSTITUTIONS FINANCIÈRES Assurance MARKT/2519/02 FR Orig. EN Bruxelles, le 27 septembre 2002 MARKT/C2/MAAT D(2002) NOTE AUX MEMBRES DU SOUS-COMITE SOLVABILITE

Plus en détail

Solvabilité II & IFRS 4

Solvabilité II & IFRS 4 INTRODUCTION Solvabilité II & IFRS 4 Vers la possibilité d une Convergence. FARIA Caroline Année Universitaire : 2012 2013 Mémoire présenté le 19 septembre 2013 Ecole Supérieure de l Assurance ESA MBA

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE SUR LA CONFORMITÉ

LIGNE DIRECTRICE SUR LA CONFORMITÉ LIGNE DIRECTRICE SUR LA CONFORMITÉ Avril 2009 Table des matières Préambule... 3 Introduction... 4 Champ d application... 5 Entrée en vigueur et processus de mise à jour... 6 1. Cadre de gestion de la conformité...

Plus en détail

Les modalités de gestion des contrats d épargne retraite. Fédération Française des Sociétés d Assurances

Les modalités de gestion des contrats d épargne retraite. Fédération Française des Sociétés d Assurances CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 juin 2010-9 h 30 «L épargne retraite individuelle et collective» Document N 6 Document de travail, n engage pas le Conseil Les modalités de gestion

Plus en détail

La mise en œuvre du 8 juillet 2009. La gouvernance des institutions de prévoyance dans le cadre de l Accord l 8 juillet 2009 et de Solvabilité II

La mise en œuvre du 8 juillet 2009. La gouvernance des institutions de prévoyance dans le cadre de l Accord l 8 juillet 2009 et de Solvabilité II La gouvernance des institutions de prévoyance dans le cadre de l Accord l du 8 juillet 2009 et de Solvabilité II Réunion des Présidents d institutions de prévoyance - 20 mai 2010 La mise en œuvre de l

Plus en détail

Quels liens entre les modèles et la réalité? Mathilde Jung Université d été / Lundi 9 Juillet 2012 AG2R LA MONDIALE

Quels liens entre les modèles et la réalité? Mathilde Jung Université d été / Lundi 9 Juillet 2012 AG2R LA MONDIALE Quels liens entre les modèles et la réalité? Mathilde Jung Université d été / Lundi 9 Juillet 2012 AG2R LA MONDIALE Solvabilité 2, une réforme en 3 piliers Les objectifs : Définir un cadre harmonisé imposant

Plus en détail

Les Variable Annuities sous la directive Solvabilité II

Les Variable Annuities sous la directive Solvabilité II Les Variable Annuities sous la directive Solvabilité II Mémoire présenté le vendredi 10 juin 2011 par Clément Schmitt clement.schmitt@fixage.com Introduction Solvabilité II impose des fonds propres réglementaires

Plus en détail

Les rencontres de l Asset management Quelle allocation d actifs sous solvabilité II Le 22 juin 2010 ---

Les rencontres de l Asset management Quelle allocation d actifs sous solvabilité II Le 22 juin 2010 --- Les rencontres de l Asset management Quelle allocation d actifs sous solvabilité II Le 22 juin 2010 --- Intervention de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France et Président de l Autorité de

Plus en détail

Partie 1 Les principes

Partie 1 Les principes Partie 1 Les principes 32 SOLVENCY 2 EN 125 MOTS-CLÉS CHAMP D APPLICATION DE LA DIRECTIVE SOLVENCY II Directive Articles 2 à 12 Très logiquement, la Directive s applique aux entités d assurance et de réassurance

Plus en détail

LA SITUATION PRUDENTIELLE D UN ORGANISME D ASSURANCE : DE SOLVABILITÉ 1 À SOLVABILITÉ 2

LA SITUATION PRUDENTIELLE D UN ORGANISME D ASSURANCE : DE SOLVABILITÉ 1 À SOLVABILITÉ 2 LA SITUATION PRUDENTIELLE D UN ORGANISME D ASSURANCE : DE SOLVABILITÉ 1 À SOLVABILITÉ 2 LA NÉCESSITÉ D UNE RÈGLEMENTATION PRUDENTIELLE Pourquoi une règlementation prudentielle? Les produits d assurance

Plus en détail

Préparation à Solvabilité II. Présentation du calendrier et des projets de textes de niveau 3. 7 août 2014 version 1.0

Préparation à Solvabilité II. Présentation du calendrier et des projets de textes de niveau 3. 7 août 2014 version 1.0 Préparation à Solvabilité II Présentation du calendrier et des projets de textes de niveau 3 7 août 2014 version 1.0 Sommaire 1 Le programme de travail pour la finalisation du niveau 3 s échelonne sur

Plus en détail

Considérations générales

Considérations générales Luxembourg, le 31 janvier 2013 Objet: Projet de loi n 6456 sur le secteur des assurances. (4008ZCH) Saisine : Ministre des Finances (25 juillet 2012) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE L objet du présent projet

Plus en détail

Les management actions dans le cadre de l ORSA

Les management actions dans le cadre de l ORSA Les management actions dans le cadre de l ORSA Atelier Congrès Institut des Actuaires 20 juin 2014 Intervenants Emmanuel Berthelé, Optimind Winter, Responsable Practice Gildas Robert, Optimind Winter,

Plus en détail

La supervision des banques et des assurances par l Autorité de contrôle prudentiel : Défis et opportunités dans un environnement en mutation

La supervision des banques et des assurances par l Autorité de contrôle prudentiel : Défis et opportunités dans un environnement en mutation La supervision des banques et des assurances par l Autorité de contrôle prudentiel : Défis et opportunités dans un environnement en mutation Danièle NOUY, Secrétaire général de l Autorité de contrôle prudentiel

Plus en détail

l Enass Ecole nationale d assurances

l Enass Ecole nationale d assurances l Enass Ecole nationale d assurances La formule standard (version QIS5), leviers et/ou incertitudes pour des garanties épargne et retraite Anne MAZZANTI www.enass.fr Remerciements Je saisis cette occasion

Plus en détail

Assurance Vie SENSIBILITE DES ENGAGEMENTS

Assurance Vie SENSIBILITE DES ENGAGEMENTS Journées d études 2011 Assurance Vie SENSIBILITE DES ENGAGEMENTS FRACTALES 0 Journées d études 2011 Sommaire Projet SIGMA 1 ère partie 1. Durée, duration, sensibilité 2. Sensibilité locale du BE Applications

Plus en détail

L entrée en vigueur de Solvabilité 2 est maintenant imminente et les derniers

L entrée en vigueur de Solvabilité 2 est maintenant imminente et les derniers FOCUS PRESSE RECHERCHE MARS 2015 Solvabilité 2 : focus sur le dampener actions Par Noémie Hadjadj-Gomes Ingénieure Recherche Responsable des projets taux et assurance L entrée en vigueur de Solvabilité

Plus en détail

SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE RISQUE

SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE RISQUE SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE RISQUE EIFR 25.06.2014 LA MUTUALITÉ FRANÇAISE La mutualité française en quelques chiffres 2 LES CHIFFRES CLÉS ET L ORGANISATION DE LA MUTUALITÉ Un acteur

Plus en détail

Solvabilité II un changement de paradigme

Solvabilité II un changement de paradigme Réglementation Solvabilité II un changement de paradigme En Europe, près de 7 700 milliards d euros d actifs sont gérés par des investisseurs institutionnels qui ont un horizon d investissement de long

Plus en détail

Actualités Solvabilité 2

Actualités Solvabilité 2 Risk and Value Measurement Services (RVMS) Actualités Solvabilité 2 Omnibus 2 approuvé le 13 novembre 2013, entrée en vigueur définitif le 1 er janvier 2016 18 novembre 2013 1. Contexte et résumé Un projet

Plus en détail

Les orientations nationales complémentaires : valorisation des passifs

Les orientations nationales complémentaires : valorisation des passifs Autorité de Contrôle des Assurances et des Mutuelles Les orientations nationales complémentaires : valorisation des passifs Régis WEISSLINGER Séminaire SEPIA 10 juin 2008 Page n 1 Sommaire Introduction

Plus en détail

Formation «Fonctionnement, réglementation et risques de l assurance»

Formation «Fonctionnement, réglementation et risques de l assurance» Formation «Fonctionnement, réglementation et risques de l assurance» REFERENCE : 113 1. Objectif général Connaître les normes applicables à l assurance. Comprendre le fonctionnement d une compagnie. Analyser

Plus en détail

Solvabilité 2, pour une meilleure protection des assurés européens

Solvabilité 2, pour une meilleure protection des assurés européens Solvabilité 2, pour une meilleure protection des assurés européens Solvabilité II, contrats responsables, normes IFRS, fiscalité : conséquences de ces normes sur le devenir des opérateurs et des couvertures

Plus en détail

La formule standard (version QIS5), leviers et/ou incertitudes pour des garanties Epargne et Retraite

La formule standard (version QIS5), leviers et/ou incertitudes pour des garanties Epargne et Retraite Ecole nationale d assurances Thèse professionnelle Présentée en vue d obtenir le MBA Manager d entreprise spécialisation Assurance Président du jury : François EWALD, Professeur au Cnam La formule standard

Plus en détail

en 125 mots-clés Philippe Morin et Patrick Thourot Préface de Denis Kessler

en 125 mots-clés Philippe Morin et Patrick Thourot Préface de Denis Kessler en 125 mots-clés 2 Philippe Morin et Patrick Thourot Préface de Denis Kessler Sommaire Préface de Denis Kessler, Président de SCOR... 17 Avant-propos... 21 Introduction... 25 Partie 1 Les principes Champ

Plus en détail

Solvabilité et calcul des fonds propres

Solvabilité et calcul des fonds propres AVIS D EXPERT Paris, le 18 janvier 2012 Solvency II, maitriser le reporting et garantir la qualité des données Franck Archer, Directeur pôle Banque, Finance, Assurance et Stratégie BI, Umanis Consulting

Plus en détail

Conférence XBRL France. Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014. Olivier BOYER et Aurélia MULLER

Conférence XBRL France. Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014. Olivier BOYER et Aurélia MULLER Conférence XBRL France Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014 Olivier BOYER et Aurélia MULLER 1 2 1- Présentation du Groupe CNP Assurances Un métier, la protection des personnes Assureur

Plus en détail

«Solvabilité 2 Courtage 2» : Les conséquences de Solvabilité 2 pour les courtiers, les délégataires de gestion et les grossistes

«Solvabilité 2 Courtage 2» : Les conséquences de Solvabilité 2 pour les courtiers, les délégataires de gestion et les grossistes «Solvabilité 2 Courtage 2» : Les conséquences de Solvabilité 2 pour les courtiers, les délégataires de gestion et les grossistes Résultats du sondage Caroline ALBANET-SAROCCHI Associé et Directeur Général

Plus en détail

Qualité des données sur la chaine de valeur globale du reporting réglementaire, du Pilier 1 au Pilier 3 de Solvabilité 2

Qualité des données sur la chaine de valeur globale du reporting réglementaire, du Pilier 1 au Pilier 3 de Solvabilité 2 Qualité des données sur la chaine de valeur globale du reporting réglementaire, du Pilier 1 au Pilier 3 de Solvabilité 2 Conférence XBRL Paris, le 3 avril 2014 Des données de plus en plus complexes D où

Plus en détail

COMMENT LES FINANCES INFLUENCENT-ELLES LES ACTIVITÉS D UNE MUTUELLE?

COMMENT LES FINANCES INFLUENCENT-ELLES LES ACTIVITÉS D UNE MUTUELLE? COMMENT LES FINANCES INFLUENCENT-ELLES LES ACTIVITÉS D UNE MUTUELLE? Présenté au Cercle finance du Québec Par Sylvain Fauchon, FCAS, FICA Chef de la direction Le 1 er octobre 2014 PROMUTUEL ASSURANCE 1852

Plus en détail

AVERTISSEMENTS. Document de travail traduit du manuel du CEIOPS mis en ligne sur le site du CEIOPS

AVERTISSEMENTS. Document de travail traduit du manuel du CEIOPS mis en ligne sur le site du CEIOPS 1 er Septembre 2010 AVERTISSEMENTS Document de travail traduit du manuel du CEIOPS mis en ligne sur le site du CEIOPS Merci de noter que ce manuel ne fait pas partie de la documentation officielle du QIS5

Plus en détail

FIXAGE. La gestion des risques de taux et de liquidité chez les assureurs-vie. Intervention de Michel PIERMAY. Deauville, le 19 septembre 2012

FIXAGE. La gestion des risques de taux et de liquidité chez les assureurs-vie. Intervention de Michel PIERMAY. Deauville, le 19 septembre 2012 FIXAGE La gestion des risques de taux et de liquidité chez les assureurs-vie. Intervention de Michel PIERMAY Deauville, le 19 septembre 2012 Journées d études de l institut des Actuaires et du SACEI FIXAGE

Plus en détail

Pilier III : Quels sont les process et les étapes clés du Reporting Solvabilité II

Pilier III : Quels sont les process et les étapes clés du Reporting Solvabilité II Pilier III : Quels sont les process et les étapes clés du Reporting Solvabilité II Paris le 24 novembre 2010 Permission to reprint or distribute any content from this presentation requires the prior written

Plus en détail

Thème 2 L harmonisation législative de l Union Européenne des assurances

Thème 2 L harmonisation législative de l Union Européenne des assurances L' ENVIRONNEMENT DE L ASSUREUR ET DE L ASSURE EUROPEEN 2 Thème 2 L harmonisation législative de l Union Européenne des assurances Licence Professionnelle d'assurances Spécialité Conseiller, Souscripteur,

Plus en détail

L activité financière des sociétes d assurances

L activité financière des sociétes d assurances L activité financière des sociétes d assurances L année 2002 est de nouveau marquée par une forte baisse des marchés financiers. Celle-ci entraîne une diminution des plus-values latentes et des produits

Plus en détail

PArtiCiPAtion à l évolution du CAdre réglementaire

PArtiCiPAtion à l évolution du CAdre réglementaire Sommaire 84 1 / Les travaux internationaux et européens 95 2 / La poursuite de la refonte des normes comptables 99 3 / La veille réglementaire au niveau national : l adaptation du cadre législatif et réglementaire

Plus en détail

Organisation de la gestion des risques - Solvabilité II et ORSA - Jean-François DECROOCQ

Organisation de la gestion des risques - Solvabilité II et ORSA - Jean-François DECROOCQ Organisation de la gestion des risques - Solvabilité II et ORSA - Jean-François DECROOCQ 1 LA GESTION DES RISQUES : La formalisation de règles de gestion et de techniques de mesure du risque 2 COSO un

Plus en détail

Comité de Bâle sur le contrôle bancaire. Rapport intérimaire sur la mise en œuvre de Bâle III

Comité de Bâle sur le contrôle bancaire. Rapport intérimaire sur la mise en œuvre de Bâle III Comité de Bâle sur le contrôle bancaire Rapport intérimaire sur la mise en œuvre de Bâle III Octobre 2011 Le présent document est traduit de l anglais. En cas de doute ou d ambiguïté, se reporter à l original.

Plus en détail

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Optimind Winter respecte les meilleurs standards européens sur l ensemble des expertises associées à la chaîne des risques des organismes assureurs,

Plus en détail

Version finale de la ligne directrice E-15, Actuaire désigné : Dispositions législatives, qualifications et examen par des pairs

Version finale de la ligne directrice E-15, Actuaire désigné : Dispositions législatives, qualifications et examen par des pairs Référence : Ligne directrice à l intention des SAV et SM Le 11 septembre 2012 Destinataires : Sociétés d assurances fédérales et succursales canadiennes de sociétés d assurances étrangères, y compris les

Plus en détail

SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE EIFR 25.06.2014

SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE EIFR 25.06.2014 SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE RISQUE EIFR 25.06.2014 LA MUTUALITÉ FRANÇAISE La mutualité française en quelques chiffres 2 LES CHIFFRES CLÉS ET L ORGANISATION DE LA MUTUALITÉ Un acteur

Plus en détail

Comment intégrer les modèles prospectifs dans le pilotage de l activité d assurance

Comment intégrer les modèles prospectifs dans le pilotage de l activité d assurance Comment intégrer les modèles prospectifs dans le pilotage de l activité d assurance 10 juillet 2012 Intervention à l Université d Eté de l Institut des Actuaires Gildas Robert Actuaire Senior Manager Frédérique

Plus en détail

Le métier d Actuaire Conseil

Le métier d Actuaire Conseil Le métier d Actuaire Conseil Gilles KANTER 6 octobre 2010 Sommaire 1. Mazars et la ligne de métier Actuariat 2. En quoi consiste le métier d actuaire conseil? 3. Quelques exemples de missions 2 1. Mazars

Plus en détail

3. Rapport du Président du conseil d administration

3. Rapport du Président du conseil d administration 3. Rapport du Président du conseil d administration Conformément aux dispositions de l article L.225-37 du code de commerce, le président du conseil d administration rend compte, au terme de ce rapport,

Plus en détail

Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux réglementaires et prudentiels

Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux réglementaires et prudentiels Secrétariat général de la Commission bancaire Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux Forum des Compétences 7 décembre 2005 Pierre-Yves Thoraval Secrétaire général adjoint

Plus en détail

Introduction Jean-Philippe Thierry, vice-président de l ACP

Introduction Jean-Philippe Thierry, vice-président de l ACP Introduction Jean-Philippe Thierry, vice-président de l ACP Banque de France - Autorité de Contrôle Prudentiel 2 Vidéo 3 Sommaire Conférence animée par Cyril Roux, premier secrétaire général adjoint de

Plus en détail

Réforme des retraites

Réforme des retraites Réforme des retraites DIJON 22102010 1 % Les retraites dans l UE - Le contexte 70 Source : Eurostat, July 2006 Taux de dépendance des personnes âgées ratio [65 ans et + / 15 à 64 ans] 60 Le contexte démographique

Plus en détail

SOLVABILITE 2. Le temps de l action

SOLVABILITE 2. Le temps de l action SOLVABILITE 2 Le temps de l action Avril 2013 Kim Nguyen Directeur Général Délégué nguyen@forwardfinance.com 01 53 77 52 61 Mélanie Baril Directeur pôle Mutualité & Assurance baril@forwardfinance.com 01

Plus en détail

Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014. Doit-on mettre en œuvre de nouveaux produits d épargne pour financer la retraite? Jeudi 10 avril 2014

Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014. Doit-on mettre en œuvre de nouveaux produits d épargne pour financer la retraite? Jeudi 10 avril 2014 Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014 Doit-on mettre en œuvre de nouveaux produits d épargne pour financer la retraite? Intervenants : Jeudi 10 avril 2014 Didier Folus, Professeur de finance, Université

Plus en détail

CALENDRIER DES STAGES 2014/2015

CALENDRIER DES STAGES 2014/2015 CALENDRIER DES STAGES NIVEAU MASTER 1 : BAC +4 Stage obligatoire et/ou recommandé par la formation Dauphine propose aussi 40 formations en apprentissage voir la liste sur https://dauphinentreprises.dauphine.fr

Plus en détail

Risque opérationnel: un défi organisationnel

Risque opérationnel: un défi organisationnel Risque opérationnel: un défi organisationnel Conférence EIFR Risques opérationnels 05/11/2014 Virginie LE MEE Directeur des Risques & du Contrôle Interne MACSF: Premier assureur des professionnels de la

Plus en détail

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Pologne Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

L ENVIRONNEMENT JURIDIQUE ET FISCAL

L ENVIRONNEMENT JURIDIQUE ET FISCAL 3 L ENVIRONNEMENT JURIDIQUE ET FISCAL SUR LES GRANDS SUJETS AYANT CONCERNÉ L ASSURANCE ET LA FFSA EN 2010 ( LA FISCALITÉ DE L ASSURANCE VIE, SOLVABILITÉ II, LA MISE EN PLACE DE L ACP, LA CONVENTION AERAS

Plus en détail

La surveillance prudentielle des institutions de dépôt

La surveillance prudentielle des institutions de dépôt La surveillance prudentielle des institutions de dépôt Journée des carrières de PRMIA Montréal Présentée par : Gouro Sall Diagne Mardi 17 mars 2015 Autorité des marchés financiers AGENDA L AUTORITÉ DES

Plus en détail