CONSEIL MUNICIPAL COMPTE-RENDU DU 27 JANVIER 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSEIL MUNICIPAL COMPTE-RENDU DU 27 JANVIER 2014"

Transcription

1 CONSEIL MUNICIPAL COMPTE-RENDU DU 27 JANVIER 2014 L'an deux mille quatorze le lundi vingt-sept Janvier à vingt heures trente le Conseil Municipal légalement convoqué s'est réuni Salle Pierre RICHEFEU de l Hôtel de Ville en séance publique sous la présidence de Monsieur GOUHIER Sébastien, Maire. Etaient présents : M. GOUHIER Maire, Mme BLOSSIER, M. CHOPARD M., Mme RAUDIN, MM. GERAULT, VASSEUR, BOULAY, CHAUCHET, Adjoints, Mmes MAUNIER, BIGOT, CHOPARD L., BARBERO, M. ESNAULT, Mme MOREAU, M. CHEVALIER, Mme MERCIER-BLUTEAU, M. PINCHAULT, Mmes BROSSET, PASUTTO, M. MAUNY, Mme MORIN. Formant la majorité des membres en exercice. Etaient absents : Mme JOUBERT ; M. GUYOT ; M. GAUVIN (pouvoir à Mme BARBERO) ; Mme ZANCHI ; Mme DENEU (pouvoir à Mme PASUTTO) ; M. PREL. Mme MAUNIER a été élue Secrétaire. Monsieur le Maire ouvre la séance à 21 h. Le procès-verbal de la séance du 16 Décembre 2013 est proposé au vote des Conseillers Municipaux. Celui-ci est adopté à l unanimité. Monsieur le Maire propose de retirer de l ordre du jour la composition du Comité de pilotage de la ZAC du Muras. La création de ce comité avait été décidée par le Conseil Municipal lors de sa séance du 17 juin 2013 suite à l examen du résultat de la concertation. Au cours de l été 2013 seules deux candidatures sont parvenues en Mairie: MM DECUQ Alain, Président d une association nouvellement créée, et GASCON Fabrice. Pour respecter l engagement municipal, Monsieur le Maire s est rapproché d écomméens qui lui semblaient suffisamment objectifs c est-à-dire les membres du Conseil des Sages. Parallèlement, les résultats de l enquête publique du SCOT ont fait ressortir que les riverains de cette zone considéraient ne pas avoir été suffisamment consultés. En fin d année 2013, la DDT et les représentants du SCOT ont proposé d intervenir sur Ecommoy et rencontrer le comité de pilotage de la ZAC du Muras, afin de donner des informations et des éléments techniques. Date avait été prise pour une très prochaine réunion. C est pourquoi le sujet avait été inscrit à la présente séance. Mais, depuis la convocation du Conseil Municipal, un certain nombre de candidatures est arrivé, quatre en 48h : MM TESSIER Emmanuel, HARDOUIN Luc au nom de l association APEPSE, MAUBOUSSIN Eric et Mme BAUSSAND Maryvonne. Comme plus de candidats que de postes, M. le Maire ne fera pas voter cette composition. M. le Maire souhaite mettre fin aux rumeurs suivantes : création du périmètre avant les élections et expropriations dès Juridiquement il n est pas possible d exproprier des gens en quelques semaines, ou quelques mois. Même si le comité de pilotage avait été créé, seul le conseil municipal de février aurait pu permettre la création du périmètre, délibération qui aurait pu être annulée par n importe quel conseil suivant. Il est beaucoup plus facile de supprimer une ZAC que de la créer. D ailleurs, la CCOBB a supprimé la ZAC du Cruchet pour en faire un lotissement d entreprises en 2013 lorsque des terres de la ferme de Beaussay ont été sorties du périmètre. De plus, pour exproprier il faut de la trésorerie et une inscription budgétaire. M. le Maire rappelle qu il avait été envisagé de choisir un aménageur. Cela implique une procédure de mise concurrence qui durera entre trois et six mois. Après la création du périmètre de la ZAC il y aura une phase de réalisation qui nécessitera de nouvelles concertations, études d impact ainsi que la modification du PLU. Enfin il existe un amalgame entre la ZAC du Muras et le projet de Sarthe Habitat. Ce dernier ne concerne que 24 logements et n a pas d impact sur la zone humide. Ce n est pas avec 24 logements que l on va transposer à Ecommoy les «ghettos» des grandes villes comme disent certains propos malsains. 1

2 Les services de l Etat devant se mettre «en réserve» à partir de fin février, il n y aura plus de possibilité de réunir le Comité de pilotage avec la DDT et les représentants du SCOT. L ordre du jour ainsi modifié est adopté à l unanimité des membres présents. I FINANCES A Débat d Orientation Budgétaire Rappel réglementaire : Monsieur le Maire rappelle que, conformément à l Article L du Code Général des Collectivités Territoriales (C.G.C.T.), la tenue du Débat d Orientation Budgétaire est obligatoire dans les Communes de habitants et plus. Le débat doit avoir lieu dans les deux mois précédant l'examen du Budget Primitif. Le Débat d Orientation Budgétaire n a aucun caractère décisionnel. Il doit être suivi d une délibération rappelant les éléments de discussion. L'élaboration du Débat d Orientation Budgétaire : Le Débat d'orientation Budgétaire a été préparé pour les budgets principal, eau potable, assainissement et lotissement terrain rue du Manège, lors de la réunion de la Commission Finances qui a eu lieu le 15 Janvier Chaque Conseiller a été destinataire des éléments des quatre Débats d Orientations Budgétaires. 1 Budget Principal Chapitre 011 Charges à caractère général. I. SECTION DE FONCTIONNEMENT A consommation constante, le budget de fonctionnement 2014 va être impacté par : les changements de taux de TVA en matière énergétique : l augmentation de la Contribution au Service Public de l Electricité (CSP) de 3 par MWH Cette CSP sera donc désormais de 13,5 / MWh. Cette augmentation continuera pour les budgets à venir, l objectif étant d atteindre une CSP de 20,50 par MWh. Pour 2014, le coût est estimé pour la collectivité à supplémentaires. La collectivité va devoir mener une réflexion sur l isolation thermique de ses bâtiments et l amélioration de la performance énergétique. Pour rappel, la CSP sert: à financer les rachats des énergies renouvelables à alimenter le fonds social énergie à alimenter le fonds de péréquation les consommations d eau seront de même impactées par le changement de la TVA : taux réduit 5,5% sera abaissé à 5%(eau) le taux à 7% passera à 10% (assainissement) le taux à 19,6% passera à 20% (travaux sur les installations, pose de poteaux, prise d incendie,..) Eclairage public : suite à la remise en concurrence du marché de maintenance de l éclairage public, la commune paye désormais directement auprès d EDF ses consommations énergétiques du service éclairage public. Dépenses électricité éclairage public Dépense TTC , , ,72 2

3 La répartition du coût 2013 est la suivante : Contrat CITEOS jusqu au 27 mai 2013 : Contrat EDF depuis le 28 mai 2013 : En 2013, l éclairage de nuit a été diminué d une heure, la densité lumineuse réduite dans certains secteurs et certains mâts d éclairage supprimés. Reste le problème des abonnements. Le nombre d armoires trop important est un frein à la baisse des dépenses. Il faudra envisager de réduire le nombre d armoires car entre la période allant du 28 mai au 31 décembre, les frais d abonnement ont représenté en valeur hors taxes le double des frais liés à la consommation énergétique. Chapitre 012 le personnel A charges constantes, certaines lignes du chapitre 012 vont augmenter du fait des décisions suivantes : Applicables dès le 1 er janvier 2014 : Revalorisation du SMIC : en attente de la nouvelle grille indiciaire, l indemnité différentielle a été appliquée pour le mois de janvier pour dix agents de la collectivité. Dix autres n ont pas été concernés par l indemnité différentielle car leur traitement indiciaire dépassait le SMIC de 0,03. La suppression du jour de carence. En 2013, l instauration du jour de carence a emporté une retenue totale de traitement brut de Mois Nb de jours Montant retenu Janvier 7 346,74 Février 6 187,09 Mars 4 183,33 Avril 4 177,48 Mai 2 57,51 Juin 4 180,68 Juillet 1 53,24 Août 1 48,31 Septembre 4 186,64 Octobre 4 163,18 Novembre 6 227,91 Décembre 2 97, ,05 L augmentation des taux de cotisation CNRACL (augmentation jusqu en 2016) Cotisation salariale Contribution 8,76% 28,85% 9,14% 30,40% IRCANTEC tranche A Cotisation salariale Contribution 2,45% 3,68% 2,54% 3,80% VIEILLESSE régime général Cotisation salariale Contribution 6,75% 8,40% 6,80% 8,45% VIEILLESSE déplafonnée Cotisation salariale Contribution 0,10% 1,60% 0,25% 1,75% Allocations familiales 5,40% 5,25% Cotisation additionnelle du CDG 0,17% 0,20% Applicables au 1 er février 2014 : Revalorisation indiciaire des catégories C. Selon les négociations qui seront faites cela peut engendrer un surcoût d environ par an. Revalorisation des catégories B à date non connue à ce jour. 3

4 L auto-assurance du risque maladie. Eu égard au taux d assurance proposé, la commune avait décidé de ne maintenir son assurance que pour les accidents du travail et le décès pour un coût annuel de Pour les autres arrêts maladie, la commune avait décidé de s auto-assurer. La commune au titre du contrat antérieur et du nouveau contrat a perçu de l assurance : dont au titre du contrat antérieur et au titre du nouveau contrat La collectivité a auto-financé (au-delà de la franchise des 15 jours) correspondant à: 1 arrêt de 183 jours 1 arrêt de 214 jours 1 arrêt de 120 jours 1 arrêt de 18 jours 1 arrêt de 9 jours 1 arrêt de 11 jours Si la collectivité avait gardé son assurance au taux nouveau proposé de 6,72% la situation aurait été la suivante : Cotisation annuelle : Remboursements : ( ) Différence : Il sera proposé de continuer cette auto-assurance en L ensemble des contrats d assurance devant être remis en concurrence pour le 1 er janvier 2015, la consultation portera également sur le personnel. De meilleurs taux pourraient ainsi être obtenus (cf. un taux de 5,54% pour la Communauté de Communes de l Orée de Bercé). Rémunération des agents recenseurs : la commune percevra en compensation une dotation de de la part de l Etat, calculée sur une rémunération à la «feuille logement» et à l habitant. Les derniers chiffres connus sont : habitants logements Les frais de déplacements accordés pour les personnes utilisant leur véhicule personnel (recensement en campagne) et la rémunération des heures de formation ne seront pas couverts. Départ à la retraite de trois agents : trois dossiers de demandes de retraite sont en cours. Ces trois agents ont représenté en ,12% de la masse salariale soit Deux agents devraient pouvoir y prétendre dès le mois d avril. Un dossier est en instance depuis le mois de juillet dernier. Du fait du départ certain de deux agents, il sera proposé de maintenir l enveloppe budgétaire 2013 pour ce chapitre soit Chapitre 65 Autres charges de gestion courante Ce chapitre sera réévalué En maintenant l enveloppe financière des subventions aux associations soit Pour tenir compte des besoins du C.C.A.S. Pour inscrire l enveloppe indemnitaire des élus maximale possible Pour tenir compte de l instauration en 2013 des prélèvements sociaux sur les indemnités des élus. Chapitre 013 Atténuations de charges Seul un dossier d agent est encore susceptible de faire l objet de remboursement dans le cadre de la maladie. Il sera donc proposé de le diminuer et de n inscrire que de recettes éventuelles. 4

5 Chapitre 73 et 74 Impôts et taxes / Dotations et subventions Les bases n étant pas connues, le budget sera donc présenté à produits attendus constants soit A taux constants, le budget 2014 pourra être équilibré. Pour mémoire, les taux actuels, qui n ont pas évolué depuis 2008, sont les suivants : TH 14,21 TFB 23,33 TFNB 48,87 Impact des décisions budgétaires nationales : LES DOTATIONS La Dotation Globale de Fonctionnement des collectivités va diminuer de 3,3% dont 80% de la charge seront supportés par les communes. Il est donc proposé d appliquer une réduction de 2,6 %. La Dotation de Solidarité Rurale voit son enveloppe budgétaire augmenter de 4 % Le Fonds National de Péréquation va lui augmenter de 2 % Le FPIC voit également ses modalités de calcul changer. La commune pourrait bénéficier d une augmentation de son enveloppe d un peu plus de 57%. Au global, l impact sur le chapitre devrait être légèrement favorable à la collectivité avec un delta positif d environ Certaines taxes versées en faveur des communes voient leur montant augmenter : Taxe sur les pylônes : en 2014 par pylône (4 149 en 2013) soit une recette de Taxe communale sur la consommation finale d électricité. FPIC : ce fonds existe depuis deux ans et correspond à une solidarité de Communauté à Communauté. L Orée de Bercé étant une communauté rurale elle va bénéficier de ce fond alimenté par les grandes métropoles plus riches que les zones rurales. La Commune a perçu en 2013 et pourrait en percevoir en C est la Communauté de Communes qui décide de la redistribution aux communes membres. Jusqu à ce jour la communauté a redistribué la totalité du fonds aux communes. Mais cette année, du fait des nouvelles charges et du départ de Guécélard, la Communauté mène une réflexion pour se financer auprès des communes membres et le FPIC pourrait en être un des leviers. La taxation sur l électricité augmente de façon importante chaque année. Cependant il y a quelques jours la collectivité a appris qu à compter de 2015 l intégralité de cette taxation serait attribuée au département. La commune a perçu en ,60 à ce titre. Mme Brosset regrette que le montant global des chapitres n ait pas été donné et notamment pour le chapitre 011. Mme Blossier en donne le montant tout en rappelant que ce n est pas l objet d un Débat d Orientations Budgétaires. Les mêmes fourchettes de fonctionnement devront être maintenues afin de dégager un excédent de fonctionnement comparable aux deux dernières années. 5

6 Evolution du taux des trois taxes dans les communes de l Orée de Bercé Commune Strate Commune Strate Commune Strate Commune Strate Commune Strate Commune Strate Commune Strate Commune Strate Commune Strate Commune Strate 2012 Nombre d'habitants Taxe d'habitation 14,21 13,67 20,00 13,67 14,91 12,65 14,79 12,65 18,96 12,65 19,61 12,65 18,69 12,65 14,08 11,49 15,47 11,49 14,80 11, Foncier Bâti 23,33 19,24 28,00 19,24 24,96 17,75 24,71 17,75 23,44 17,75 30,44 17,75 28,60 17,75 19,40 15,75 25,83 15,75 24,50 15,75 Foncier non Bâti 48,87 52,02 32,82 52,02 36,90 51,49 51,52 51,49 40,94 51,49 65,77 51,49 57,80 51,49 51,56 45,84 46,81 45,84 43,29 45,84 Nombre d'habitants Taxe d'habitation 14,21 13,55 20,00 13,55 14,91 12,54 14,79 12,54 18,96 12,54 19,61 11,35 18,41 12,54 13,94 11,35 15,17 11,35 14,80 11,35 Foncier Bâti 23,33 19,10 28,00 19,10 24,96 17,74 24,71 17,74 23,44 17,74 30,44 15,82 28,18 17,74 19,21 15,82 25,32 15,82 24,50 15,82 Foncier non Bâti 48,87 51,69 32,82 51,69 36,90 51,50 51,52 51,50 40,94 51,50 65,77 46,03 56,95 51,50 51,05 46,03 46,81 46,03 43,29 46, Nombre d'habitants 2009 Taxe d'habitation 14,21 13,49 20,00 13,49 14,62 12,47 14,79 12,47 18,96 12,47 19,42 11,32 18,14 12,47 13,94 1,32 14,87 11,32 14,80 11,32 Foncier Bâti 23,33 19,07 28,00 19,07 24,47 17,65 24,71 17,65 23,44 17,65 30,14 15,79 27,76 17,65 19,21 15,79 24,82 15,79 24,50 15,79 Foncier non Bâti 48,87 52,11 32,82 52,11 36,18 51,32 51,52 51,32 40,94 51,32 65,77 45,97 56,11 51,32 51,05 45,97 46,81 45,97 43,29 45,97 Nombre d'habitants Taxe d'habitation 14,21 13,30 17,45 13,30 14,62 12,35 14,79 12,35 18,96 12,35 19,04 11,19 17,70 12,35 13,94 11,19 14,58 11,19 14,80 11,19 Foncier Bâti 23,33 18,88 25,14 18,88 24,47 17,53 24,71 17,53 23,44 17,53 29,55 15,63 27,09 17,53 19,21 15,63 24,33 15,63 24,50 15,63 Foncier non Bâti 48,87 51,58 32,82 51,58 36,18 51,02 51,52 51,02 40,94 51,02 64,48 45,48 54,75 51,02 51,05 45,48 46,81 45,48 43,29 45, Nombre d'habitants Ecommoy Parigné l'evêque Guécélard Laigné en Belin Moncé en Belin Saint Gervais Taxe d'habitation 14,21 13,30 17,45 13,30 14,62 12,18 14,50 11,07 18,41 12,18 18,67 11,07 17,35 12,18 13,60 11,07 14,09 11,07 14,30 11,07 Foncier Bâti 23,33 18,68 25,14 18,68 24,47 17,23 24,23 15,42 22,76 17,23 28,97 15,42 26,56 17,23 18,74 15,42 23,51 15,42 23,70 15,42 Foncier non Bâti 48,87 51,22 32,82 51,22 36,18 51,03 50,51 45,06 39,75 51,03 64,48 45,06 53,68 51,03 49,80 45,06 46,81 45,06 43,29 45, Téloché Marigné Saint Biez Saint Ouen Ce tableau indicatif permet de voir que la commune d Ecommoy est la seule à ne pas avoir augmenté les taxes ménages durant le mandat. Et que les taux d Ecommoy sont à présent parmi les moins ponctionnant du secteur. 6

7 II. SECTION D INVESTISSEMENT DEPENSES L ENDETTEMENT Evolution de l endettement par habitant Encours total de la dette au 31/12 Annuité de la dette Avances du Trésor au 31/ Euros par habitant Moyenne de la strate Euros par habitant Moyenne de la strate Euros par habitant Moyenne de la strate Euros par habitant Moyenne de la strate Euros par habitant Moyenne de la strate Euros par habitant Moyenne de la strate Euros par habitant Moyenne de la strate Euros par habitant Moyenne de la strate Euros par habitant Moyenne de la strate Euros par habitant Moyenne de la strate Euros par habitant Moyenne de la strate Euros par habitant 786 7

8 exercice Evolution de la dette Capital restant dû au 01/01/N (1) Capital remboursé (2) Intérêts (3) annuité (4) = (2) + (3) Nouveaux emprunts (5) CRD au 31/12/N (6) = (1) -(2) +(5) , , , , , ,94 emprunt CAF accueil périscolaire , , , , , , (*) , , , , , ,36 emprunts plans de relance BTP emprunts ( ,00 et ,00 à un taux fixe de 1,82 %) ,00 renégociation emprunt suisse (pénalité de change suite à la conversion de l'emprunt en devises suisse en euros) , , , , , , ,01 emprunt CAF local jeunes , , , , ,49 0, , , , , , ,11 nouvel emprunt avec 1ère échéance 25/09/ , , , , , , , , , , ,46 Pour mémoire : (*) Les emprunts structurés de Dexia renégociés en 2010 n'ont pas eu d'incidence sur le capital restant dû, la pénalité a été répercutée sur le taux. 8

9 LES INVESTISSEMENTS 2014 sera la dernière année du versement du fonds de concours pour la piscine. Les opérations et charges d investissement déjà engagées Fonds de concours piscine ,00 Zone du Muras (Sarthe Habitat) 8 300,00 Aménagement centre ville ,00 Construction d'un hangar Ateliers Municipaux ,00 Christophlère ,00 Parking presbytère ,00 Capital emprunt , ,16 Les autorisations de programme Maison Médicale ,00 Liaisons douces , ,00 Les opérations nouvelles Maîtrise d œuvre et voirie Christophlère ,00 Acquisition tondeuse ,00 Commission scolaire 6 700,00 Commission culture et communication ,00 Commission voirie , ,00 Au vu des investissements à financer, il sera proposé une affectation totale du résultat Ces investissements seront auto-financés. RECETTES FCTVA : le taux de remboursement de la TVA va passer de 15,482 à 15,761. La date d effet n étant pas clairement donnée, le calcul du montant à percevoir sera fait sur le taux de 15,482. T.L.E. et Taxe d Aménagement : les services de l Etat sont en retard dans les versements aux communes. Eu égard aux dossiers en cours, il sera proposé de maintenir la somme de Les subventions à recevoir : Opération Grand Maison : Fondation du Patrimoine : Aménagement du centre ville : Liaisons douces : (NCR : PER : ) Travaux bassin de la Christophlère : Le Conseil municipal prend acte des Orientations Budgétaires 2014 pour le budget principal. 2 Budget Eau Potable A. Situation financière 2013 Section d exploitation Dépenses : Dotations aux amortissements : Assurance :

10 Recettes : Vente d eau : Redevance de raccordement : Participation au contrat d assistance par la Nantaise des Eaux : Quote part subventions : Section d investissement Dépenses : Etudes périmètre de protection Rapillard : Travaux Mariette : Reprise sur subvention d équipement : TVA (opération d ordre) : Recettes : TVA (opération réelle) : Amortissements : TVA (opération d ordre) : Virement de la section de fonctionnement : Restes à réaliser intégrés, le résultat en clôture des deux sections sera excédentaire. B. Perspectives 2014 Afin de «lisser» les écarts de prix entre les petits et les gros consommateurs d eau, le Conseil Municipal dans sa séance du 16 décembre 2013 a décidé de ne modifier que la 3 ème tranche de tarifs, celle au-delà de 100m 3 /an : Eau Part communale H.T. Abonnement par an 2,3697 de 0 à 50 m 3 /an 0,48 /m 3 puis de 51 à 100 m 3 / an 0,45 /m 3 puis + de 100 m 3 / an 0,42 /m 3 ( 0,40 /m 3 en 2013) Cette surtaxe communale est la seule recette réelle de la collectivité pour financer ses investissements. En 2013, pour l étude de protection du périmètre de captage du forage de Rapillard, une subvention de a été accordée à la collectivité par l Agence de l eau Loire Bretagne. La redevance pour raccordement a quant à elle été fixée à 184. Les programmes à financer en 2014 sont les suivants : Etude du périmètre de protection de Rapillard : ( ) TTC Compteurs de sectorisation budget eau : TTC Travaux parking du presbytère : TTC Travaux divers : TTC Soit un montant global de travaux de Le Conseil municipal prend acte des Orientations Budgétaires 2014 pour le budget eau potable. 3 Budget Assainissement A. Situation financière 2013 Section d exploitation Dépenses : Amortissements : Assurance : Entretien et réparations : Etudes et recherches : Annulation participation raccordement :

11 Recettes : Redevance assainissement : Redevance de raccordement : Participation aux frais de contrôle par la Nantaise des Eaux : Quote part subventions : Section d investissement Dépenses : Travaux La Mariette : Travaux route de Saint-Biez : Subventions d équipement : Opération d ordre : Recettes : Virement de la section de fonctionnement : TVA (opération réelle) : Amortissements : TVA (opération d ordre) : Les restes à réaliser comptabilisés, le résultat de clôture de la section d investissement sera déficitaire. Il conviendra donc d affecter une partie de l excédent d exploitation à ce déficit. Le minimum à affecter au compte 1068 sera de L excédent reporté maximum en section d exploitation sera de B. Perspectives 2014 Lors de la séance du Conseil Municipal du 16 décembre 2013, le Conseil Municipal a fixé comme suit les tarifs : Assainissement Part communale H.T. Abonnement par an 2,3697 Au m 3 0,82 /m 3 (au lieu de 0,81 /m 3 ) La redevance pour raccordement a quant à elle été fixée comme suit : BUDGET ASSAINISSEMENT Redevance pour raccordement à l'égoût (délibération du ) pour les permis de construire et d'aménager accordés avant le 1er juillet 2012 PAC (Participation Assainissement Collectif) pour l'extension de réseaux route de Saint- Biez, chemin du Muras, chemin de la Mariette 612, ,00 PAC (Participation Assainissement Collectif) 1 887,00 Tout comme pour le budget eau, cette surtaxe communale est la seule recette réelle de la collectivité pour financer ses investissements. Les programmes à financer en 2014 sont les suivants : Travaux parking du Presbytère : Acquisition terrain pour la pompe de relevage route de Saint-Biez Travaux divers : une somme de pourrait être inscrite. Le Conseil Municipal prend acte des Orientations Budgétaires 2014 pour le budget assainissement. 4 Budget Lotissement terrain rue du Manège Ce budget a dû être créé dans le cadre de la vente des trois terrains à bâtir rue de la Piscine. Ces terrains ont été viabilisés pour un montant total de travaux de La vente des terrains a rapporté à la commune , TVA sur marge retirée. En 2014, seront inscrits les travaux pour la voirie définitive. 11

12 Le Conseil municipal prend acte des Orientations Budgétaires 2014 pour le budget Lotissement terrain rue du Manège. B Ouverture de crédits Monsieur le Maire rappelle que, par délibération du 16 Décembre 2013, le Conseil Municipal l a autorisé à engager, liquider et mandater des dépenses d investissement dans la limite du quart des crédits inscrits ouverts au budget de l exercice précédent, non compris les crédits afférent au remboursement de la dette, jusqu à l adoption du budget, comme suit : Article Libellé Fonction Montant 2111 Terrains nus , Plantations d'arbres et d'arbustes 8 500, Matériel de bureau et informatique , Mobilier , Autres immobilisations corporelles ,00 Opération d'équipement Frais d'insertion ,00 Les services du Trésor Public n ont pu prendre en charge les mandats d investissement de fin de Novembre que début Janvier Il s est alors avéré qu une modification d imputation comptable était nécessaire. Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, décide par 19 voix pour et 4 abstentions de modifier la délibération du 16 Décembre 2013, comme suit : Budget principal Article Libellé Fonction Montant 165 Dépôts et cautionnements reçus , Subvention d'équipement , Terrains nus , Plantations d'arbres et d'arbustes 8 500, Matériel de transport , Matériel de bureau et informatique , Mobilier , Autres immobilisations corporelles , Autres immobilisations corporelles , Autres immobilisations corporelles ,00 Opération d'équipement Frais d'insertion ,00 Budget assainissement Article Libellé Fonction Opération Montant 211 Acquisition de terrain ,00 C Aménagements en centre ville : répartition de la DETR entre les budgets principal et eau Monsieur le Maire rappelle que par délibération du 18 Mars 2013 une demande de subvention, au titre de la DETR, avait été sollicitée pour les travaux d aménagements en centre ville. Par arrêté préfectoral du 18 Juin 2013 une subvention de a été allouée à la Commune pour une dépense subventionnable de

13 Les marchés de travaux, venant d être notifiés, le montant total de la dépense qui s élève à ,33 H.T est réparti, comme suit, sur le budget principal et sur le budget eau : - Budget principal ,86 - Budget eau 3 583,47 Il est proposé au Conseil Municipal, d adopter le nouveau de plan de financement, comme suit : Dépenses H.T Budget principal ,86 Budget eau 3 583,47 Recettes H.T Subvention de l Etat : DETR 20 % montant subventionnable : , ,00 Autofinancement H.T ,86 Subvention de l Etat : DETR 20 % 716,00 Autofinancement H.T 2 867,47 D - Remboursement de frais engagés par un Adjoint Monsieur GERAULT se retire des débats. Monsieur le Maire expose que, lors du retour des jeux mis à disposition par les éditeurs pour le salon du jeu, M. GERAULT a dû régler sur ses fonds personnels, des frais postaux s élevant à 72,70. Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, approuve à l'unanimité la proposition de Monsieur le Maire concernant le remboursement de la somme de 72,70 correspondant aux frais postaux. La commune va mettre en place un compte pro avec La Poste pour éviter ce type de situation. E Loyers des logements du FPA Monsieur le Maire expose que le montant du loyer du FPA était auparavant fixé par le Conseil d Administration du C.C.A.S. Les derniers montants votés étaient les suivants : Années Loyer de Nouveau Montant Pourcentage base loyer ,90 267,90 5,00 1,90 % ,04 262,90 2,86 1,10 % ,47 260,04 7,57 3,00 % L indice INSEE des loyers a augmenté de 3,07 % entre le 3 ème trimestre 2011 et le 3 ème trimestre 2013 et de 0,90 % entre le 3 ème trimestre 2012 et le 3 ème trimestre Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal décide à l unanimité, d augmenter les loyers des logements du FPA de 0,9 %, ce qui porte le montant du nouveau loyer à 270,31 à compter du 1er Février F - Admission en non-valeur d un titre Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal décide à l unanimité l admission en non-valeur d un titre de 1 566,97 relatif à la capture et l euthanasie d un animal. II PERSONNEL : REMUNERATION DES AGENTS RECENSEURS Monsieur le Maire expose que dans le cadre du recensement de la Commune qui se déroule du 16 Janvier au 15 Février 2014, il est nécessaire de fixer les conditions de rémunération des neufs agents recenseurs, qui pourrait être calculé comme suit : 13

14 - rémunération proportionnelle au nombre de «feuilles logement» enquêtées ou non et au nombre d habitants (à titre indicatif, pour la collecte de 2013 la dotation s élevait à 1,13 par logement et à 1,72 par habitant) ; - rémunération pour les deux demi-journées de formation soit 8 heures ; - indemnité pour frais de déplacement pour les six agents ayant travaillé en zone rurale. Pour information, la dotation forfaitaire versée à la Commune par l INSEE, au titre de ce recensement s élève à Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal décide à l unanimité de fixer la rémunération des agents recenseurs comme suit : - 1,13 par feuille de logement remplie et 1,72 par bulletin individuel rempli, formant la rémunération brute de base - rémunération pour les deux demi-journées de formation : 76,24 brut par agent ; - indemnité pour frais de déplacement pour les six agents ayant travaillé en zone rurale : 150 brut Par ailleurs, le Conseil Municipal décide à l unanimité de verser, dès le mois de février, un acompte de 300 brut plus la rémunération des deux demi-journées de formation déjà réalisées, aux neuf agents recenseurs, le solde étant versé en Mars après le calcul définitif. III URBANISME : AUTORISATION DE SIGNATURE POUR LE DEPOT DU PERMIS D AMENAGER DU PASSAGE COUVERT ARNAUD DE BEAUVILLE Monsieur le Maire rappelle que suite à l étude du plan de circulation réalisé par le cabinet Municipalité Service, un remaniement du mode de stationnement s est avéré nécessaire sur la place de la république afin de la libérer du stationnement longue durée et de reporter celui-ci en périphérie. Une consultation a donc été lancée le 15 Novembre 2013, pour les travaux d extension de 39 places de stationnement, y compris la requalification du parking existant entre la bibliothèque et la future maison médicale, ainsi que l aménagement d une liaison piétonne sécurisé et accessible aux Personnes à Mobilité Réduite avec le centre-ville, par un cheminement se raccordant sur la rue Carnot et la place de la république via la traversée d un ancien local commercial situé dans l impasse Carnot et la réhabilitation des réseaux souterrains de celle-ci. Monsieur le Maire précise que l Architecte des bâtiments de France souhaite que le linteau soit en pierres et non en bois. Le passage sera éclairé. Il est prévu un mois et huit jours de travaux au total. Monsieur le Maire, rappelle qu il a été décidé par délibération du 17 Juin 2013, de dénommer la voie piétonne reliant la place Henri IV à la place de la République Passage Arnaud de Beauville (en englobant l impasse Carnot). Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, décide à l unanimité d autoriser Monsieur le Maire à déposer le permis d aménager pour la réalisation du passage couvert A. de Beauville ainsi qu à lancer toutes les formalités nécessaires et à signer les pièces correspondantes. IV PROJET SAGE DU BASSIN DU LOIR Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que par courrier en date du 26 octobre 2013 et en application de l article L du code de l environnement, Monsieur le Président de la Commission Locale de l'eau sollicite l avis du Conseil municipal sur le projet de Schéma d'aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) du bassin versant du Loir adopté par les membres de la Commission Locale de l Eau (CLE) le 6 septembre Ce document de planification, élaboré de manière collective à l échelle du bassin versant du Loir, fixe les objectifs et les grandes orientations pour une gestion équilibrée de la ressource en eau conciliant préservation des milieux aquatiques et satisfaction des usages. Il définit pour cela un ensemble de mesures prescriptives ou volontaristes visant à orienter l utilisation, la mise en valeur et la protection quantitative et qualitative de la ressource en eau en vue de l atteinte du bon état des eaux. 14

15 Les sept enjeux de ce projet de SAGE sont : le portage du SAGE et l organisation de la maîtrise d ouvrage la qualité physico-chimique des ressources : nitrates, pesticides, phosphore La réglementation nationale prévoit zéro pesticide pour 2020 mais la région du SAGE Loir prescrit zéro pesticide pour 2016 avec une dérogation pour 2018 pour les cimetières. la qualité des milieux aquatiques : morphologie, continuité les zones humides la gestion quantitative les inondations la sécurisation de l alimentation en eau potable Conformément au Code de l Environnement, ce projet est composé de deux documents principaux qui disposeront, une fois adopté, d une portée réglementaire : - Le Plan d Aménagement et de Gestion Durable (PAGD) de la ressource en eau est opposable aux décisions de l administration de l Etat et des collectivités. A ce titre, les documents d urbanisme (SCoT, PLU, cartes communales), les schémas départementaux de carrières et les décisions prises dans le domaine de l eau devront être mises en compatibilité dans un délai fixé par ce dernier. - Le Règlement, renforce la portée réglementaire de certaines dispositions du PAGD, étant quant à lui opposable aux tiers et à l administration dans un rapport de conformité. Ces contraintes devront être intégrées dans les documents d urbanisme de la collectivité. Vu le courrier du Président de la CLE, en date du 26 Octobre 2013, sollicitant l avis de l assemblée délibérante sur le projet de SAGE du bassin versant du Loir, Vu le rapport de Monsieur le Maire, Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à l unanimité : - émet un avis favorable sur le projet de Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux du bassin versant du Loir présenté par la Commission Locale de l Eau, - autorise Monsieur le Maire à signer cet avis et à le transmettre à la Commission Locale de l Eau. V - CONSEIL DES SAGES En raison du décès de M. Michel COUALLIER et de trois nouvelles candidatures, le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à l unanimité, valide la nouvelle composition du Conseil des Sages comme suit : Madame Monique FOURMI 26 rue du Docteur Estrabaud ECOMMOY Monsieur Georges GOHIER 06 rue des Sablons ECOMMOY Monsieur Bernard MAILLET La Deillerie ECOMMOY Monsieur Jean-Max VAUPRE 22 rue Ronsard ECOMMOY Madame Madeleine AUDUC 20 rue de la Charité ECOMMOY Monsieur Jean LELIEVRE 29 Route du Mans ECOMMOY Monsieur Claude LE GALLIC 36 Rue Henri Boullard ECOMMOY Monsieur Georges LAPLAGNE 18 Rue Henri Boullard ECOMMOY Madame Micheline COMPAIN 60 Rue du Manège ECOMMOY Monsieur Régis LANDAIS 27 rue du Général Leclerc ECOMMOY Madame Nicole LEROUX Le Génetay ECOMMOY Monsieur Jean-Luc DRONNE 19 rue du Manège ECOMMOY VI COMPOSITION DU COMITE DE PILOTAGE POUR LA ZAC DU MURAS POINT RETIRE DE L ORDRE DU JOUR 15

16 VII MARCHES PUBLICS 2013 Conformément à l article 133 du Code des Marchés Publics, la Collectivité doit publier, au cours du premier trimestre, une liste des marchés conclus l année précédente ainsi que le nom des attributaires. Les marchés sont regroupés en fonction de leur prix selon les tranches suivantes : les marchés dont le montant est égal ou supérieur à HT et inférieur à HT ; les marchés dont le montant est égal ou supérieur à HT et inférieur aux seuils de procédure formalisée ; les marchés dont le montant est égal ou supérieur aux seuils de procédure formalisée. Monsieur le Maire en informe le Conseil Municipal au travers d un tableau synthétique joint en annexe. Le Conseil Municipal prend acte de la liste des marchés publics conclus par la Commune en VIII - COMPTE RENDU DES DECISIONS PRISES PAR LE MAIRE PAR DELEGATION Conformément à l article L du Code Général des Collectivités Territoriales, Monsieur le Maire rend compte à l'assemblée délibérante des décisions prises en application de sa délégation en matière de passation de marchés publics : Aménagements en centre ville - Lot 1 : signature d un marché avec la SA COLAS Centre Ouest Champagné pour un montant de ,45 H.T. - Lot 2 : signature d un marché avec la SA INEO RESEAUX CENTRE Naveil pour un montant de ,00 HT. - Lot 3 : signature d un marché avec la Société Nouvelle SARTOR Château du Loir pour un montant de ,88 H.T. IX INFORMATIONS MUNICIPALES SANS OBJET. X INFORMATIONS COMMUNAUTAIRES Le Débat d Orientation Budgétaire de la Communauté de Communes a eu lieu la semaine dernière. Les dotations d Etat vont baisser très sensiblement. Les communautés sont récompensées si elles mutualisent. Or, aucun transfert n ayant été effectué au sein de la Communauté de Communes Orée de Bercé Bélinois ces dernières années, et la moyenne nationale des transferts opérés étant plutôt forte, les dotations de l Etat à la CCOBB vont être pénalisées de 10 % cette année et chaque année suivante. Chaque année s ajoute une diminution de 7% au titre de la perte de la compensation de la taxe part salaire. Les diminutions de dotation sont de pour Les financements de la CAF diminuent également régulièrement. Les recettes fiscales au titre de la cotisation foncière des entreprises stagnent : fermeture d entreprises et pas toujours de nouvelle activité (IPS à Moncé en Belin par exemple). A cela s ajoute le coût de la mise en place des temps d accueil pédagogique s élevant à environ euros par an pour la CCOBB, et le départ de Guécélard. La tentation de la Communauté de Communes pour se financer est donc de donner moins aux communes membres dans les années à venir L ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 22 h 25 Prochaine séance : lundi 24 Février

- Suppression de la Taxe Professionnelle en 2011 remplacée dans le panier communal par - Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) (taux communal) -

- Suppression de la Taxe Professionnelle en 2011 remplacée dans le panier communal par - Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) (taux communal) - - Suppression de la Taxe Professionnelle en 2011 remplacée dans le panier communal par - Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) (taux communal) - Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE)

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 10 avril 2013 MAIRIE DE POIGNY L an deux mille treize, le dix avril à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni à la

Plus en détail

3- DECISION MODIFICATIVE N 4 DU BUDGET PRINCIPAL 2014 (délibération n 2015-02)

3- DECISION MODIFICATIVE N 4 DU BUDGET PRINCIPAL 2014 (délibération n 2015-02) RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PÉAULT Compte- rendu du 20 janvier 2015 Date de la convocation : 15 janvier 2015. PRÉSENTS : Mme Lisiane Moreau, M. Gérard Commarieu, Mme Roselyne Le Du, MM. Thibaud Renaudeau,

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 29 juillet 2014

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 29 juillet 2014 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 29 juillet 2014 L'an deux mil quatorze, le vingt-neuf juillet à 20 heures 30 minutes, Le conseil municipal de la Commune de Dolmayrac, dûment convoqué, s'est réuni

Plus en détail

La construction du budget communal. 25 avril 2015

La construction du budget communal. 25 avril 2015 La construction du budget communal 25 avril 2015 Le budget : un acte fondamental, très encadré Un acte de prévision et d autorisation Prévoit chaque année les recettes et dépenses de la commune Autorise

Plus en détail

I. LA LOI DE FINANCES POUR 2016

I. LA LOI DE FINANCES POUR 2016 DEBAT D ORIENTATION BUDGETAIRE 2016 Ville d Ecommoy I. LA LOI DE FINANCES POUR 2016 DGF : Pour poursuivre le plan d économies de 50 milliards d euros fixé par la loi du 29 décembre 2014 de programmation

Plus en détail

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM Budget Primitif 2014 Conseil Municipal du 18 décembre 2013 Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM «Actes» budgétaires Mandat 2008-2014 La préparation budgétaire 2014 clôture l exercice pluriannuel 2008 Début

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé CONVENTION DE SERVITUDES ENTRE ERDF ET LA COMMUNE POUR LA POSE DE POTEAUX BASSE TENSION A L ATELIER MUNICIPAL DES BASSES LANDES (MISE

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 - Introduction - Tableaux de synthèse - Synthèse des grands équilibres du Budget Primitif 2015 1 INTRODUCTION Le Budget Primitif 2014,

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 Décembre 2003 Département Finances Développement Économique LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 APPLICABLES A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2004 Le Comité de Finances Locales, lors de sa séance du

Plus en détail

LEVET COMMUNE DE LEVET

LEVET COMMUNE DE LEVET LEVET COMMUNE DE LEVET Conseil Municipal du 4 juin 2015 Le Compte Administratif présenté aujourd hui découle de la gestion de l exercice 2014 : il constitue notre socle de gestion pour l avenir. Compte

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble BUDGET PRIMITIF 2014 Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble 2 Dans le cadre de la continuité de certains dossiers, le budget primitif 2014 ne contiendra aucune action nouvelle engageant

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL République Française Département de l'isère Commune de Saint-Jean-Le-Vieux COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL L'an deux mil treize, le 15 mai, le Conseil Municipal de la commune de Saint-Jean-le-Vieux dûment

Plus en détail

LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL

LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL 1. Le budget communal est l acte fondamental de la gestion municipale car il détermine chaque année l ensemble des actions qui seront entreprises.

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Etaient présents : Mme Alexandre, Mr Carlotti, Mr Champagnat, Mr Guinaudeau, Mme Janssen, Mr Joubert, Mme Pascal-Baujoin, Mme Picault, Mr Pidancier,

Plus en détail

REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 8 avril 2011 L'an deux mille onze à 19 heures : Le conseil municipal de la Commune, régulièrement convoqué, s'est réuni au nombre prescrit par

Plus en détail

Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier. Conseil Municipal du 22 juillet 2014

Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier. Conseil Municipal du 22 juillet 2014 Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier Conseil Municipal du 22 juillet 2014 Eléments de cadrage de la situation financière de la Commune de Bourcefranc-le- Chapus Les soldes intermédiaires

Plus en détail

Ville de Cerny Essonne

Ville de Cerny Essonne Ville de Cerny Essonne Procès-verbal du Conseil Municipal Séance du 23 mars 2006 L an deux mille six le 23 mars à 20 h 30, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni au lieu ordinaire de ses

Plus en détail

Compte rendu du Conseil Municipal du 9 décembre 2009

Compte rendu du Conseil Municipal du 9 décembre 2009 MAIRIE DE BOURDEILLES Dordogne 24310 BOURDEILLES Tél. 05 53 03 73 13 Fax. 05 53 54 56 27 Compte rendu du Conseil Municipal du 9 décembre 2009 Etaient présents : MM. CHABREYROU O, DESPORT G, Mmes BLARDAT

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 18 DECEMBRE 2014

CONSEIL MUNICIPAL DU 18 DECEMBRE 2014 CONSEIL MUNICIPAL DU 18 DECEMBRE 2014 L an deux mille quatorze, le jeudi 18 décembre à dix-neuf heures, le Conseil Municipal de Messigny-et-Vantoux, s est réuni au lieu ordinaire de ses séances, sous la

Plus en détail

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES Conseillers élus : 19 Conseillers en fonction : 19 Conseillers présents : 17 Date de convocation : 6 février 2015 Extrait du procès-verbal

Plus en détail

DOL DE BRETAGNE ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2011

DOL DE BRETAGNE ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2011 DOL DE BRETAGNE ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2011 Février 2011 1 LES ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2011 1. L EVOLUTION DU BUDGET DE FONCTIONNEMENT 2. L ENDETTEMENT 3. LES PERSPECTIVES POUR LES ANNEES A VENIR 4.

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015 REPUBLIQUE FRANCAISE --------------------- DEPARTEMENT DU TARN 2015-007 COMMUNE DE RIVIERES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 14 avril 2015 L'an deux mille quinze, le quatorze avril à 18h30,

Plus en détail

Lecture est faite du procès-verbal de la précédente réunion, lequel est adopté sans observation et à l unanimité.

Lecture est faite du procès-verbal de la précédente réunion, lequel est adopté sans observation et à l unanimité. SESSION DU 12 JUIN 2014 L an deux mil quatorze, le douze juin à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal de la Commune de Lombreuil s est réuni au lieu ordinaire de ses séances sous la présidence

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel. Budget primitif 2012 non voté

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel. Budget primitif 2012 non voté REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel 2 ème Section Département du Pas-de-Calais Budget primitif 2012 non voté N 2012-0097 Article L. 1612-2

Plus en détail

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81 BUDGET 2013 EQUILIBRE GENERAL Le budget global 2013 se monte à 5 146 475,64 en recettes pour 4 615 844,79 en dépenses. Ces chiffres intègrent à la fois l année 2013 en fonctionnement et investissement

Plus en détail

PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 10 Avril 2015

PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 10 Avril 2015 République Française Département du GARD Commune de MIALET Date de convocation : 31.03.2015 Membres : En exercice : 15 Présents : 13 Votants : 14 (13 pour les votes des comptes administratifs) PROCES VERBAL

Plus en détail

PROCES VERBAL DE SEANCE CONSEIL MUNICIPAL DU 14 AVRIL 2015

PROCES VERBAL DE SEANCE CONSEIL MUNICIPAL DU 14 AVRIL 2015 République Française Département du Gard Commune de CORBES PROCES VERBAL DE SEANCE CONSEIL MUNICIPAL DU 14 AVRIL 2015 L an deux mille quinze le quatorze avril, le conseil municipal dument convoqué s est

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010.

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 Le Conseil Municipal s est réuni à la Mairie le mercredi 24 mars deux mil dix sous la présidence de Monsieur Gilles SALAÜN, Maire. Présents

Plus en détail

6) EFFACEMENT RESEAU TELEPHONIQUE RD 109 LA SABLEYRE & LE TAUZIN AUTORISATION DE SIGNER UNE CONVENTION

6) EFFACEMENT RESEAU TELEPHONIQUE RD 109 LA SABLEYRE & LE TAUZIN AUTORISATION DE SIGNER UNE CONVENTION 6) EFFACEMENT RESEAU TELEPHONIQUE RD 109 LA SABLEYRE & LE TAUZIN AUTORISATION DE SIGNER UNE CONVENTION Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que France TELECOM envisage de procéder à une extension

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ;

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ; CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE BOURGOGNE SEANCE du 8 juillet 2008 AVIS n 08.CB.08 COMMUNE d ARGILLY Budget principal, budget annexe de la section d ANTILLY (Département de la Côte-d'Or) BUDGET PRIMITIF

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion ordinaire du conseil municipal du 25 mars 2013

Compte-rendu de la réunion ordinaire du conseil municipal du 25 mars 2013 Compte-rendu de la réunion ordinaire du conseil municipal du 25 mars 2013 Membres présents : KUNTZMANN Philippe, HALTER Christian, MATHIEU Jean-Yves, MAECHEL Jean-Charles, KAES Jean-Philippe, GROSS Henri,

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 L an deux mille treize, le cinq décembre à vingt heures, le Conseil municipal de la commune de Saint Pierre Quiberon (Morbihan) dûment convoqué, s

Plus en détail

Sous la présidence de M. Roland SALLERIN, Maire. Secrétaire de séance : Monsieur Alain BISVAL.

Sous la présidence de M. Roland SALLERIN, Maire. Secrétaire de séance : Monsieur Alain BISVAL. RÉPUBLIQUE FRANCAISE DÉPARTEMENT DE LA MOSELLE COMMUNE de SAINT-HUBERT PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU 12 AVRIL 2013 L an deux mil treize, le douze avril à vingt heures, les membres du Conseil Municipal

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L ESSONNE 2010/034 DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL CANTON DE EPINAY S/ SENART MAIRIE DE BOUSSY-SAINT-ANTOINE

DEPARTEMENT DE L ESSONNE 2010/034 DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL CANTON DE EPINAY S/ SENART MAIRIE DE BOUSSY-SAINT-ANTOINE 2010/034 PRESENTS : 21 VOTANTS : 24 AMMAR CEAUX BEGASSAT Mesdames OTTIN DELPIAS OBJET : Reprise anticipée du résultat 2009 Monsieur PERRIMOND L instruction comptable M14 prévoit que les résultats de l

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 L an deux mille quatorze et le vingt-trois avril à vingt heures trente, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s est réuni

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 29 décembre 2008

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 29 décembre 2008 Date de convocation :12/12/2008 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 29 décembre 2008 L an deux mil huit, le vingt neuf décembre à 18 heures, le Conseil Municipal de la commune de SAINT LAMBERT

Plus en détail

SEANCE DU 22 JANVIER 2014

SEANCE DU 22 JANVIER 2014 SEANCE DU 22 JANVIER 2014 L an deux mille quatorze, le vingt-deux janvier, à vingt heures trente, le Conseil Municipal de la Commune de NOHANENT dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire, à la

Plus en détail

PROCES-VERBAL REUNION CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 MAI

PROCES-VERBAL REUNION CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 MAI PROCES-VERBAL REUNION CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 MAI 2015 (Convocation du 12 mai 2015) Ordre du jour : - Compte-rendu de décisions - Attribution du lot n 5 Lotissement communal Le Tronquet - Centre

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-JULIEN-MONTDENIS COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 13 MARS 2012

COMMUNE DE SAINT-JULIEN-MONTDENIS COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 13 MARS 2012 Membres présents : TOURNABIEN Marc, maire, LESIEUR Evelyne, RAVIER Marc, BOCHET Marcel, THIAFFEY Jean-François, CHOMAZ Josiane adjoints, BOIS Yves, BUFFAZ Bernadette, CHARVIN Denis, COLLOMBET Corinne,

Plus en détail

SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015

SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015 SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015 PREAMBULE 1) POUR LA PREMIÈRE FOIS EN 2015, LE BUDGET M49 DES SERVICES EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT EST VOTÉ EN HORS TAXES. PAR CONSÉQUENT,

Plus en détail

Le financement des travaux sur les réseaux par les fonds de concours

Le financement des travaux sur les réseaux par les fonds de concours Le financement des travaux sur les réseaux par les fonds de concours Matinale Fonds de Concours 4 février 2015 PAGE 1 3.3 INTERVENANTS M. Philippe LAGALLE Vice-président du SDEC ENERGIE M. Marc LEVILLY

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013 CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013 EN EXERCICE 14 Présents 11 Absents 03 Votants 12 Le seize octobre deux mille treize à vingt heures trente, le Conseil Communautaire de la Communauté de Commune

Plus en détail

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée :

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée : Etaient présents : Mme BELLOCQ Chantal BERGES Isabelle CANDAU Valérie CLAVIER Hélène LAHOURATATE Nicole MOURTEROT Josiane MM AUSSANT Claude CARRIORBE Arnaud CASAUBON Jean-Paul 6 ESQUER Philippe - HARCAUT

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014 L'an deux mille quatorze et le dix-huit mars à 20h30, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s'est réuni au nombre prescrit par

Plus en détail

BUDGET LOTISSEMENT «LE CLOS DU ROY»

BUDGET LOTISSEMENT «LE CLOS DU ROY» Date de la convocation : 3 avril 2015 Date d affichage : 3avril 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LINGREVILLE SÉANCE DU 14 AVRIL 2015 Présents : Jean-Benoît RAULT (maire), Daniel MARIE, Charlyne

Plus en détail

MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015

MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015 MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015 Le Conseil Municipal s est réuni le mercredi 25 février 2015 à 20h30, sur convocation régulière et sous la présidence de Monsieur

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 Le Bureau de la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne, légalement convoqué le 1 er décembre 2006 s est

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006 L an deux mille six, le jeudi 23 novembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 17 novembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 10 AVRIL 2008 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 10 AVRIL 2008 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 1 AVRIL 28 NOTE DE SYNTHESE L an deux mille huit, le dix avril, le Conseil communautaire s est réuni en séance ordinaire sous la présidence de Patrick PETITJEAN, Président. Nombre

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JANVIER 2016

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JANVIER 2016 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JANVIER 2016 Sur convocation du 4 janvier 2016, les membres du conseil municipal se sont réunis en séance ordinaire le 11 janvier 2016, à 18 heures

Plus en détail

Budget ancienne distillerie : Remboursement anticipé de deux emprunts

Budget ancienne distillerie : Remboursement anticipé de deux emprunts SEANCE DU MARDI 26 MAI 2015 L'an deux mil quinze, le mardi 26 mai à vingt heures trente, s'est réuni en séance publique et ordinaire au lieu habituel de ses séances, le conseil municipal de Saint-Sauveur-le-Vicomte,

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 MARS 2013

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 MARS 2013 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 MARS 2013 PRESENTS : Pierre MUEL, Maire, Jacky MERY, Jacqueline LEGAY, Michel SCHNEIDER Adjoints, Damien JASPARD, Pierre MAUCOURT, Nathalie SIEFERT-BERTRAND,

Plus en détail

SÉANCE DU 14 AVRIL 2015

SÉANCE DU 14 AVRIL 2015 SÉANCE DU 14 AVRIL 2015 L an deux mil quinze, le quatorze avril à 21h00, le Conseil Municipal de la Commune de LAPOUYADE dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire, à la Mairie, sous la Présidence

Plus en détail

OBJET : BUDGET PRINCIPAL AFFECTATION DEFINITIVE DES RESULTATS DE L ANNEE 2013 AU BUDGET DE L ANNEE 2014 REGULARISATION

OBJET : BUDGET PRINCIPAL AFFECTATION DEFINITIVE DES RESULTATS DE L ANNEE 2013 AU BUDGET DE L ANNEE 2014 REGULARISATION DCM n 88/2014 Nombre de Conseillers présents : 20 Nombre de Conseillers votants : 27 OBJET : BUDGET PRINCIPAL AFFECTATION DEFINITIVE DES RESULTATS DE L ANNEE 2013 AU BUDGET DE L ANNEE 2014 REGULARISATION

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Du Mardi 7 avril 2015 à 20 Heures

CONSEIL MUNICIPAL Du Mardi 7 avril 2015 à 20 Heures CONSEIL MUNICIPAL Du Mardi 7 avril 2015 à 20 Heures L'an deux mil quinze et le 7 avril le conseil municipal de cette commune régulièrement convoqué, s'est réuni au nombre prescrit par la loi, dans le lieu

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014

RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014 RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014 L équilibre général du budget primitif 2014 s est établi à 3 822,6 M, dont 2 790,9 M au titre de la section de fonctionnement et 1 031,7

Plus en détail

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014 COMMUNE DE FOURNEVILLE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le 20 Juin 2014 à 20 H 30, le Conseil Municipal de FOURNEVILLE, régulièrement convoqué, s est réuni sous la

Plus en détail

*************** Recettes d investissement

*************** Recettes d investissement Mairie de Cauffry 123 Route de Mouy 60290 CAUFFRY DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL du 26 Novembre 2012 N 2012 4 L an deux mil douze, le vingt-six novembre, à dix-huit heures trente, les membres du Conseil

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 NOVEMBRE 2011

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 NOVEMBRE 2011 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 NOVEMBRE 2011 NB : Il est rappelé que les Conseils municipaux sont libres de la rédaction de leurs délibérations (Conseil d Etat 3 mars 1905 Sieur Lebon). En outre,

Plus en détail

CONVENTIONS DE GROUPEMENTS DE COMMANDES

CONVENTIONS DE GROUPEMENTS DE COMMANDES DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES Délibération n 2010.01 Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l'article L. 2312-1 faisant obligation aux communes de 3.500 habitants et plus de

Plus en détail

SEANCE du 31 JANVIER 2014. Le compte rendu de la précédente séance est lu et adopté à l unanimité.

SEANCE du 31 JANVIER 2014. Le compte rendu de la précédente séance est lu et adopté à l unanimité. SEANCE du 31 JANVIER 2014 Nombre de membres : en exercice : 11 L an deux mille quatorze, présents : 10 le 31 janvier à 20 heures 30, votants : 10 le conseil municipal de la commune de LOUPIAC, dûment convoqué,

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CM DU 9 AVRIL 2015

COMPTE-RENDU DU CM DU 9 AVRIL 2015 COMPTE-RENDU DU CM DU 9 AVRIL 2015 Ouverture de la séance à 20h30 Etaient présents tous les conseillers en exercice à l exception de : Madame Dominique VARFOLOMEIEFF qui a donné procuration à Madame Marie-Claude

Plus en détail

M. BEAUDET est nommé le doyen d âge de l assemblée.

M. BEAUDET est nommé le doyen d âge de l assemblée. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE Du 11 AVRIL 2014 L an deux mil quatorze, le onze avril à dix neuf heures, le Conseil Communautaire, régulièrement convoqué, à la date du 31 mars 2014,

Plus en détail

PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MARS 2015

PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MARS 2015 PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MARS 2015 Les membres du Conseil municipal se sont réunis le jeudi 26 mars 2015, salle de la mairie, sous la présidence de Monsieur André RAULT, Maire,

Plus en détail

de Présents 15 Date de convocation : 5 mars 2015 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 mars 2015-19 heures 00

de Présents 15 Date de convocation : 5 mars 2015 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 mars 2015-19 heures 00 Nombre : de Membres en exercice 19 de Présents 15 Date de convocation : 5 mars 2015 de Votants 19 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 mars 2015-19 heures 00 L'an deux mil quinze, Le dix

Plus en détail

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 Direction Générale Finances et Gestion Pôle Contrôle de Gestion Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 S.E.M. NANTES-métropole GESTION EQUIPEMENTS (N.G.E.) - 1) Camping Val du Cens, salons Mauduit,

Plus en détail

Commune de Grigny (91) Budget primitif 2003 Article L. 1612-5 du Code général des collectivités territoriales AVIS

Commune de Grigny (91) Budget primitif 2003 Article L. 1612-5 du Code général des collectivités territoriales AVIS (091 034 286) 6 ème section N /G/126/n A.52 Séance du 5 août 2003 RECOMMANDE AVEC A.R. Commune de Grigny (91) Budget primitif 2003 Article L. 1612-5 du Code général des collectivités territoriales AVIS

Plus en détail

COMPTE RENDU du CONSEIL MUNICIPAL. 26 Mars 2015 20 h 00 (convocation du 20 mars 2015)

COMPTE RENDU du CONSEIL MUNICIPAL. 26 Mars 2015 20 h 00 (convocation du 20 mars 2015) COMPTE RENDU du CONSEIL MUNICIPAL 26 Mars 2015 20 h 00 (convocation du 20 mars 2015) PRESENTS : Mr Jean-Louis LAFAURIE, Maire,, Madame Pierrette QUEROL, adjointe au Maire, Mr Régis FONTES, adjoint au Maire,

Plus en détail

Recettes ou Excédents COMPTE ADMINISTRATIF PRINCIPAL. Dépenses ou Déficits. Recettes ou Excédents

Recettes ou Excédents COMPTE ADMINISTRATIF PRINCIPAL. Dépenses ou Déficits. Recettes ou Excédents EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS Séance du Vendredi 11 Avril 2008 Nombre de membres en exercice : 27 OBJET : PROCES-VERBAL-COMPTE RENDU de SEANCE Date de convocation : 4 Avril 2008 Date de l affichage

Plus en détail

Sous la présidence de Monsieur Fabrice HERDÉ, Maire

Sous la présidence de Monsieur Fabrice HERDÉ, Maire Séance ordinaire du 20 NOVEMBRE 2014 Sous la présidence de Monsieur, Présents : M., Indemnité de Conseil au Trésorier de la Commune ----------------------------------------------------------------- VU

Plus en détail

SEANCE DU 26 MARS 2009

SEANCE DU 26 MARS 2009 SEANCE DU 26 MARS 2009 Le vingt six mars deux mil neuf, à dix huit heures trente minutes, les Membres du Conseil Municipal, légalement convoqués se sont réunis en séance publique à la Mairie sous la présidence

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 7 DECEMBRE 2007. 45 ème séance

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 7 DECEMBRE 2007. 45 ème séance COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 7 DECEMBRE 2007 Date de la convocation : 27 novembre 2007 45 ème séance L an deux mille sept, le sept décembre à vingt et une heures, le conseil municipal de cette commune,

Plus en détail

Conseiller Municipal représenté : Conseiller Municipal absent : Secrétaire de séance : Monsieur Jean-Baptiste Hamiti.

Conseiller Municipal représenté : Conseiller Municipal absent : Secrétaire de séance : Monsieur Jean-Baptiste Hamiti. COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU VENDREDI 19 MARS 2010 L an deux mille dix, le vendredi 19 du mois de mars à 18 heures, le conseil municipal de la commune de La Roquebrussanne, régulièrement

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION AU CONSEIL GENERAL DE L'ESSONNE AU TITRE DES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES

DEMANDE DE SUBVENTION AU CONSEIL GENERAL DE L'ESSONNE AU TITRE DES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE - EGALITE - FRATERNITE VILLE DE BRUNOY CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 24 mars 2011 20 H 30 Salle des Fêtes C O M P T E R E N D U LE CONSEIL, 11.22/DH DEMANDE DE SUBVENTION AU

Plus en détail

L'an deux mille quatorze, le dix-sept février à dix-huit heures trente,

L'an deux mille quatorze, le dix-sept février à dix-huit heures trente, L'an deux mille quatorze, le dix-sept février à dix-huit heures trente, Le Conseil Municipal de la Commune de PLOUGRESCANT légalement convoqué, s'est assemblé à la Mairie, en présence de Roger KERAMBRUN,

Plus en détail

Compte rendu du Comité Syndical du 24 Février 2010 Centre Socioculturel de Clermont

Compte rendu du Comité Syndical du 24 Février 2010 Centre Socioculturel de Clermont du 24 Février 2010 Le quorum n ayant pas été atteint à la réunion du 17 février 2010, le comité syndical s est réuni une seconde fois le 24 février 2010 sous la présidence de Monsieur CABADET. Monsieur

Plus en détail

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015 Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014 Débat d Orientation Budgétaire 2015 Le budget 2015 sera le premier de ce nouveau mandat 2014-2020 Il est construit sur le Plan de mandat financier en

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 DECEMBRE 2008

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 DECEMBRE 2008 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 DECEMBRE 2008 L an deux mille huit, le jeudi 11 décembre 2008 à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 5 décembre 2008, s est réuni en ses

Plus en détail

DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE ROCHETAILLEE SUR SAONE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 JUIN 2000

DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE ROCHETAILLEE SUR SAONE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 JUIN 2000 DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE ROCHETAILLEE SUR SAONE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 JUIN 2000 Membres du conseil en exercice : 15 présents : 08 votants :10 L an deux mil, le 28 JUIN, à 20 heures

Plus en détail

Considérant la régularité des opérations,

Considérant la régularité des opérations, SEANCE DU 14 FEVRIER 2011 L an DEUX MIL ONZE, le QUATORZE FEVRIER à 20 h, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni en séance publique à la Mairie sous la présidence de M. René REGNAULT, Maire,

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 09 septembre 2010

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 09 septembre 2010 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 09 septembre 2010 Présents : Monsieur MICHOUX Eric, Maire, Mesdames BENEDET Ghislaine, BONNOT Anne-Marie, JOBERT Bernadette, SCHNEIDER Annie, Messieurs

Plus en détail

Compte-rendu Du Conseil Municipal du 20 Janvier 2009

Compte-rendu Du Conseil Municipal du 20 Janvier 2009 Compte-rendu Du Conseil Municipal du 20 Janvier 2009 L an deux mille neuf, le 20 Janvier, Le Conseil Municipal de la Commune de Cajarc Dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire, A la Mairie, sous

Plus en détail

Epargne de gestion = produits de fonctionnement charges de fonctionnement. Epargne brute = épargne de gestion intérêts de le dette

Epargne de gestion = produits de fonctionnement charges de fonctionnement. Epargne brute = épargne de gestion intérêts de le dette LES PRINCIPAUX SOLDES INTERMEDIAIRES 1-Epargne de gestion : Epargne de gestion = produits de fonctionnement charges de fonctionnement Il s agit de l excédent de recettes réelles de fonctionnement sur les

Plus en détail

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 27 Février 2015 ----------------------------------------------------

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 27 Février 2015 ---------------------------------------------------- COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 27 Février 2015 ---------------------------------------------------- Sous la présidence de M. NICKLER Raymond, Maire Nombre

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du 21 janvier 2015

Compte-rendu du Conseil Municipal du 21 janvier 2015 Compte-rendu du Conseil Municipal du 21 janvier 2015 Etaient présents sous la présidence de Jean-Claude BILLOT, tous les conseillers : Yasmine BETHOUART, Christian CLAIRE, Annie EVRARD, Marius GOURGUECHON,

Plus en détail

Etaient présents. Les objets suivants sont mis en délibération 01 - REVALORISATION DE L INDEMNITE REPRESENTATIVE DE LOGEMENT AUX INSTITUTEURS

Etaient présents. Les objets suivants sont mis en délibération 01 - REVALORISATION DE L INDEMNITE REPRESENTATIVE DE LOGEMENT AUX INSTITUTEURS COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DÉCEMBRE 2012 L'an deux mille douze, le vingt décembre, à 18 H 30, le Conseil Municipal de la Commune de Jarnac, dûment convoqué le 14 décembre 2012,

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-106

DELIBERATION N 2014-106 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 4 NOVEMBRE 2014 L an deux mille quatorze, le quatre novembre à vingt heures trente, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni en séance publique

Plus en détail

Compte-rendu de séance du Conseil municipal du mercredi 16 mai 2012

Compte-rendu de séance du Conseil municipal du mercredi 16 mai 2012 Compte-rendu de séance du Conseil municipal du mercredi 16 mai 2012 Le Conseil municipal, régulièrement convoqué, s est réuni en Mairie en séance publique, mercredi 16 mai 2012 à 21h sous la présidence

Plus en détail

Compte rendu des décisions prises lors de la 10e réunion plénière du Conseil Municipal du 30 mars 2015

Compte rendu des décisions prises lors de la 10e réunion plénière du Conseil Municipal du 30 mars 2015 Compte rendu des décisions prises lors de la 10e réunion plénière du Conseil Municipal du 30 mars 2015 Le Conseil Municipal : 1 2 3 4 5 6 Approuve Approbation du compte rendu de la 8ème séance du Conseil

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA HAUTE SAONE CANTON DE RIOZ COMMUNE DE BUSSIERES. COMPTE -REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 janvier 2015

DEPARTEMENT DE LA HAUTE SAONE CANTON DE RIOZ COMMUNE DE BUSSIERES. COMPTE -REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 janvier 2015 DEPARTEMENT DE LA HAUTE SAONE CANTON DE RIOZ COMMUNE DE BUSSIERES COMPTE -REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 janvier 2015 ORDRE DU JOUR : 1) Approbation du PV du 11/12/2014 2) Modification des tarifs convention

Plus en détail

/ Affiché le 14/04/2015 Fin d affichage le 15/06/2015. Mairie d Orleix. COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Du mercredi 25 mars 2015 à 20H30

/ Affiché le 14/04/2015 Fin d affichage le 15/06/2015. Mairie d Orleix. COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Du mercredi 25 mars 2015 à 20H30 / Affiché le 14/04/2015 Fin d affichage le 15/06/2015 République Française Département des Hautes- Pyrénées Mairie d Orleix EXTRAIT du Registre des Délibérations du Conseil Municipal COMPTE RENDU DU CONSEIL

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 avril 2015

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 avril 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 avril 2015 Monsieur le Maire remercie Monsieur MOISSON, Percepteur à Montluel et Trésorier de la commune, pour sa présence à cette séance du conseil. Monsieur le

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 L an deux mille cinq, le jeudi 15 décembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 9 décembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE DAOULAS N 28 SEANCE DU 28 MARS 2011

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE DAOULAS N 28 SEANCE DU 28 MARS 2011 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE DAOULAS N 28 SEANCE DU 28 MARS 2011 L an deux mille onze, le 28 mars à dix huit heures trente, le Conseil Municipal de la Commune de Daoulas, légalement

Plus en détail