Activité 1 : Les deux font la paire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Activité 1 : Les deux font la paire"

Transcription

1 149

2 civié 1 : Les de fon la paire igre 1 igre 2 igre 3 ' igre 4 1. ans les figres 2 e 4, les angles ble e rose son dis adjacens. e n'es pas le cas por les ares figres. À parir de es observaions, essaie d'epliqer à qelles condiions de angles son adjacens. 2. e angles adjacens on-ils nécessairemen la même mesre Jsifie a réponse. igre 5 igre 6 igre 8 igre 7 3. ans les figres 5 e 8, les angles ble e ver son dis opposés par le somme. e n'es pas le cas por les ares figres. À parir de es observaions, essaie d'epliqer à qelles condiions de angles son opposés par le somme. 4. e angles opposés par le somme on-ils nécessairemen la même mesre Jsifie a réponse en ilisan ne propriéé sr de angles smériqes par rappor à n poin. civié 2 : e jolies sommes! e. 1. race n riangle recangle en pis mesre les angles 2. Marie affirme qe os les élèves de la classe ne roveron pas nécessairemen les mêmes mesres mais q'il a qand même ne relaion enre ces de mesres. Qelle es-elle Jsifie a réponse. n di qe de angles son complémenaires lorsqe la somme de lers mesres es égale à 90. e son-ils complémenaires 3. Les angles 4. onsris de angles complémenaires e adjacens don l'n mesre 64. ci-conre e a rové hmed a mesré l'angle Sa voisine li di qe ce n'es pas possible e q'à parir de l'errer d'hmed elle pense connaîre la bonne mesre. Qelle es cee mesre ommen a--elle p la rover n di qe de angles son spplémenaires lorsqe la somme de lers mesres es égale à 180. e son-ils spplémenaires 6. Les angles 7. onsris de angles spplémenaires e non adjacens don l'n mesre NGLS - PIR G4

3 civié 3 : Qand ils son smériqes, ils son smpahiqes M P G MG e P son des angles alernes-inernes 1. Les angles déerminés par les droies (), () e la sécane (G). ie ne are paire d'angles alernes-inernes déerminés par les droies (), () e la sécane (G). MG e PG son des angles correspondans 2. Les angles déerminés par les droies (), () e la sécane (G). ie rois ares paires d'angles correspondans déerminés par les droies (), () e la sécane (G). 3. vec le logiciel racenpoche, place rois poins, M e non alignés. n ilisan le boon, consris les poins e N smériqes respecifs des poins e M par rappor à. Pis, en ilisan le boon (N) e (MN)., race les droies (M), 4. Qe pe- dire des droies (M) e (N) Jsifie a réponse. MN e NM 5. ommen pe- qalifier les angles 6. ans la fenêre nalse, recopie : angle(mn)= angle(nm)= ppie sr la oche 9 pis déplace le poin M. Qe remarqes- Jsifie a remarqe en ilisan ne propriéé sr de angles smériqes par rappor à n poin. 7. À l'aide des qesions 5. e 6., recopie pis complèe la phrase : «Si de angles alernes-inernes son déerminés par des droies alors ils.». 8. Écris ne propriéé ideniqe à celle de la qesion 7. por des angles correspondans. civié 4 : vec des angles correspondans éga bserve la figre ci-conre pis reprodis-la en R e choisissan la même mesre por les angles S. R e 2. ommen pe- qalifier les angles S 3. Sr a figre, qelle es la posiion relaive des droies (R) e (S) 4. À l'aide des qesions 2. e 3., recopie pis complèe la phrase : «Si de angles correspondans son alors les de droies copées par la sécane son.». 5. Écris ne propriéé ideniqe à celle de la qesion 4. por les angles alernes-inernes. PIR G4 - NGLS 151

4 Méhode 1 : aracériser de angles aan n somme commn À connaîre e angles adjacens son de angles qi on n somme commn, n côé commn e qi son siés de par e d'are de ce côé commn. e angles opposés par le somme son de angles qi on n somme commn e qi on lers côés dans le prolongemen l'n de l'are. emple 1 : Sr la figre ci-dessos, qe pe- dire des angles e Les angles e on comme somme commn le poin, comme côé commn la demi-droie [) e son placés de par e d'are de [) : ils son donc adjacens. e emple 2 : Sr la figre ci-dessos, qe pe- dire des angles e on comme somme commn le poin Les angles e des côés dans le prolongemen l'n de l'are (,, e,, son alignés) : ils son donc opposés par le somme. ercices «À oi de joer» 1 Sr la figre ci-conre, nomme rois paires d'angles adjacens. VS e SR por n parallélogramme VR de cenre S 2 Qe dire des angles Méhode 2 : aracériser de angles complémenaires À connaîre e angles complémenaires son de angles don la somme de lers mesres es égale à 90. e emple : Sr la figre ci-dessos, qe pe- dire des angles e formen n angle droi : la somme de Les angles lers mesres va 90. e son donc des angles complémenaires. Remarqe : e angles complémenaires e adjacens formen n angle droi. n pe donc en dédire qe des droies son perpendiclaires. ercices «À oi de joer» 3 Les angles ci-conre son-ils complémenaires 152 NGLS - PIR G onne le complémenaire d'n angle de Qe pe- dire des angles aigs d'n riangle recangle Jsifie a réponse.

5 Méhode 3 : aracériser de angles spplémenaires À connaîre e angles spplémenaires son de angles don la somme de lers mesres es égale à 180. e emple : Sr la figre ci-dessos, qe pe- dire des angles = = 180 donc les angles e son spplémenaires. Remarqe : e angles spplémenaires e adjacens formen n angle pla. n pe donc en dédire qe des poins son alignés. ercices «À oi de joer» 6 Les angles ci-dessos spplémenaires son-ils Les poins, e son-ils alignés Méhode 4 : aracériser de angles définis par de droies e ne sécane À connaîre Les angles vers son alernes-inernes. Ils son déerminés par les droies (d), (d') e la sécane (d1). (d 1) (d) Les angles roses son correspondans. Ils son déerminés par les droies (d), (d') e la sécane. (d') emple : À l'aide de la figre, nomme des angles alernes-inernes e des correspondans. Les droies (), (v) e la sécane (w) formen : v w de paires d'angles alernes-inernes qi son : w e, v e w. qare paires d'angles correspondans qi son : e v, e, w e v w, w e w. ercices «À oi de joer» 8 Sr la figre ci-conre, les ' e angles ' son-ils alernesinernes Jsifie. ' ' ' 9 Sr la figre ci-conre, nomme de paires d'angles alernesinernes e qare paires d'angles correspondans. ' PIR G4 - NGLS L 153

6 Méhode 5 : alcler la mesre d'n angle À connaîre Si de angles son opposés par le somme alors ils on la même mesre. Si de angles alernes-inernes son déerminés par des droies parallèles alors ils on la même mesre. Si de angles correspondans son déerminés par des droies parallèles alors ils on la même mesre. e vgw. emple : Les droies (v) e () son parallèles. alcle la mesre des angles 72 G v G e son déerminés par les Les angles correspondans droies (v) e () qi son parallèles. Ils son donc de la même mesre donc 72. mesre. L'angle G e v G w son opposés par le somme. Ils son donc Les angles v G w mesre donc 72. de la même mesre. L'angle w ercice «À oi de joer» 10 Sr la figre ci-conre, les droies (') e (') son ' R ' pis celle de parallèles. alcle la mesre de l'angle. l'angle 113 ' R ' ' Méhode 6 : Jsifier qe des droies son parallèles À connaîre Si de angles alernes-inernes son de même mesre alors les de droies copées par la sécane son parallèles. Si de angles correspondans son de même mesre alors les de droies copées par la sécane son parallèles. emple : Les droies (') e (') son-elles parallèles Les droies (') e (') son-elles parallèles ' ' e déerminés par les droies ('), Les angles (') e la sécane (') son alernes-inernes. Les angles ' ' ' e on la même mesre. onc les droies (') e (') son parallèles ' ' ' ' ' e Les angles ' ' déerminés par les droies ('), (') e la sécane (') son correspondans. Si les droies ' ' e (') e (') éaien parallèles alors les angles ' ' seraien de la même mesre, ce qi n'es pas le cas. onc les droies (') e (') ne son pas parallèles. ercice «À oi de joer» 11 ans chaqe cas, indiqe si les droies () e () son parallèles. Jsifie a réponse. 154 NGLS - PIR G U S U S

7 6 es angles dnamiqes... Uiliser le vocablaire associé a angles a. À l'aide d logiciel racenpoche, consris de angles complémenaires e adjacens. a e b son de angles complémenaires. si : alcle la mesre de b 1 a = 45, a = 37, a = 2, b. Propose ne façon de procéder por qe ces angles resen adjacens, complémenaires e éga à 45, même qand on boge les poins. a = 88,3. 7 riangle recangle e son de angles spplémenaires. alcle la mesre de si : 2 = 103, = 95, = 56, a. onsris comme ci-dessos n riangle recangle en à l'aide d logiciel racenpoche. = 0,3. 3 Indiqe si les angles proposés son adjacens, complémenaires o bien encore spplémenaires. Jsifie es réponses. e ; a. ; b. e e ; c. ; d. e b. ffiche la valer de chacn des angles. Qe remarqes- e e ; e. f. e. c. émonre qe les angles aigs d'n riangle recangle son complémenaires. 4 Les de fon la paire 8 Qe pe-on dire des angles : Nomme, en jsifian, de angles de la figre, codés o non : a. complémenaires e adjacens ; e. 4 e 6 d. spplémenaires e non adjacens ; G Les droies (), (G) e () son concoranes en. (d1) 9 Nomme de angles de la figre e précise le nom de la sécane correspondane : a. alernes-inernes avec l'angle n 3 ; b. correspondans avec l'angle n 10 ; f. 3 e 7 e. opposés par le somme d. 1 e 4 c. spplémenaires e adjacens ; b. 1 e 5 c. 3 e 5 b. complémenaires e non adjacens ; (d) a. 1 e 3 c. alernes-inernes avec l'angle n 13 ; 23 d. correspondans avec l'angle n 7. 5 Les angles inconns a. rove la mesre de de angles complémenaires, sachan qe l'n d'e es 8 fois pls grand qe l'are. b. rove la mesre de de angles spplémenaires, sachan qe l'n d'e es 9 fois pls pei qe l'are (d4) (d1) (d3) PIR G4 - NGLS 155

8 10 Recherche de mesres d'angles 13 ngles e droies parallèles a. Nomme de paires d'angles de la figre : r alernes-inernes aigs ; alernes-inernes de même mesre ; correspondans aigs ; 45 v 135 spplémenaires e non adjacens. G es n recangle, e S son alignés, e son alignés s r. a. alcle la mesre de l'angle S b. Les droies () e (sr) son-elles parallèles Jsifie a réponse. 14 Un défi à l'aide de racenpoche n sohaierai consrire de parallèles passan par les poins e. droies G = 27, calcle la b. Sachan de pls qe S pis celle de SG. mesre de l'angle aracériser des droies parallèles par les angles 11 ans chaqe cas, dire si les droies (d1) e son o non parallèles e porqoi. (d1) (d1) (d) 58 (d) igre 1 a. Reprodis ne figre similaire à celle-ci. b. onsris de droies parallèles avec le sel boon. Qelle propriéé as- ilisée c. onsris de droies parallèles avec le sel boon. Qelle propriéé as- ilisée igre 2 alcler des angles formés par des droies parallèles 12 Le cop des éqerres! rnad a placé ses de éqerres ideniqes sr la droie (d) comme l'illsre le schéma ci-dessos. 15 Parallèles Sr la figre ci-conre, e les angles son éga à 58. a. Il affirme qe, de cee façon, il pe racer des droies parallèles. s-ce vrai e porqoi a. Qe pe- dire des droies () e () Jsifie a réponse. b. Qelles seraien les ares façons de posiionner les éqerres por obenir le même résla b. n sai de pls qe la mesre de l'angle. es 45. édis-en la mesre de l'angle Jsifie a réponse. 156 NGLS - PIR G4

9 16 roies parallèles 19 alcle la mesre de chacn des angles manqans dans la figre de l'eercice v 20 grandissemen M N Sr la figre ci-desss, les droies () e () M va 125. son parallèles. L'angle v M. Jsifie a a. onne la mesre de l'angle réponse. b. onne d'ares angles don la mesre es de 125. Jsifie a réponse. 17 ngles spplémenaires es n parallélogramme., e son alignés. a. À l'aide d logiciel racenpoche, consris n riangle G, e de poins e J sr () comme ci-desss. onsris la parallèle à (G) passan par e la parallèle à (G) passan par J. es de droies se copen en I. G e IJ. b. ffiche la mesre des angles Qe remarqes- e son de a. Jsifie qe les angles même mesre. e Porqoi b. Qe dire des angles Jsifie alors qe les de angles marqés son spplémenaires. 18 ngles e riangle G. I = c. émonre qe IJ = G. d. émonre qe G = IJ. e. édis-en qe 21 Zigag R S Sr la figre ci-desss : les droies (), () e () son parallèles ; R es n poin de la droie (), S es n poin de la droie () e es n poin de la droie () els qe : RS = 20 e RS = 57. a. À l'aide d logiciel racenpoche, consris n riangle e la parallèle () à la droie () passan par. b. ffiche les mesres des angles e. éplace le poin. Qe remarqes- =. c. Monre qe =. d. Monre qe e. Qelle propriéé conne sr les riangles pe- alors démonrer S. alcle la mesre de l'angle 22 onsris à l'aide de racenpoche n qadrilaère G aan de angles drois, en e en G. G e G. a. ffiche la mesre des angles Qe remarqes- b. race le segmen []. n raisonnan dans G e les riangles e G, démonre qe G son spplémenaires. PIR G4 - NGLS 157

10 23 ans chaqe cas, précise si les droies (d1) e son o non parallèles e porqoi. (d1) (d) Un isocèle de pls N R 59 (d) (d1) S La figre ci-desss es elle qe : les droies (R) e (SN) son sécanes en ; 24 le riangle RS es isocèle en R ; riangle isocèle les droies (RS) e (N) son parallèles. Monre qe le riangle N es isocèle. 110 La figre ci-desss es elle qe :, e son des poins alignés ; e son spplémenaires ; = Un périscope de forne! a. ais ne recherche sr Inerne concernan la loi de réfleion de la lmière. b. Le schéma ci-dessos illsre n raon de lmière qi se réfléchi sr n miroir avec n angle de 30. éermine e. Jsifie. e a. Monre, en jsifian, qe les angles son éga à 70. b. Monre alors qe le riangle es isocèle. mesre 50. Monre, en c. e pls, l'angle e son jsifian, qe les angles complémenaires. d. rove, en jsifian, de ares paires d'angles complémenaires c. Éric a consri n périscope avec ne boîe de caron e de miroirs parallèles comme l'illsre le schéma ci-dessos. Parallèles o non 45 N 128 L P M La figre es racée à main levée. LN. a. alcle la mesre de l'angle NL. b. édis-en la mesre de l'angle c. éermine alors si les droies (LN) e (MP) son parallèles. d. Sachan qe les segmens [LN] e [MP] son de même longer, déermine la nare d qadrilaère LNPM. 158 NGLS - PIR G4 Si n raon enre horionalemen dans le périscope, en sorira--il horionalemen assi ( porras monrer qe les raons d'enrée e de sorie son parallèles.) e résla dépend-il de l'inclinaison des miroirs parallèles (remen di, a--on le même résla si l'angle formé par le raon e le miroir es différen de 45 )

11 riominos avec les angles 1re éape : alcler e jsifier a. Voici si figres. Por chacne d'elles, calcle, en jsifian vore calcl, l'angle marqé par n poin d'inerrogaion. (Les droies d'ne même coler son parallèles.) pe 6 80 J oes les cases d'ne même colonne renvoien à l'angle indiqé en ligne 1. Par eemple, les cases 2, 3 renvoien à n angle de 110. Por le pe 3, mee assi des eemples d'angles correspondans I2 4 4 I1 I3 3 1 I I G2 5 6 G 4 G4 1 6 G5 J1 J éape : onsrcion des riominos c. Voici n ablea qi va vos permere de consrire le je de riominos e G6 6 J G1 IJK, pe 11 ans n riangle G isocèle en, = 46. = pe 12 ans le parallélogramme = 34. I = 5 I4 1 = 25,, pe 10 ans n riangle = 8. = 4 e son de angles opposés = 34. = par le somme. J6 J4 pe 9 I6 4 Le spplémenaire de 56 4 pe 8 2 Le complémenaire de pe 7 J5 b. Voici si énoncés. Por chacn d'e, réponde à la qesion en jsifian la réponse : 6 G3 52 ans le parallélogramme = : = 76, I6 2 pe pe 4 p pl d ém e 70 ena ire Le s pe 3 3 pe 2 1 pe 1 d. ans ne feille blanche a forma 4, consrise 10 riangles éqilaéra de 9 cm de côé. Uilise ne seconde feille por obenir 20 riominos a oal. omplée chacn d'e avec les énoncés o consrcions indiqés dans le ablea de la qesion c. en respecan l'ordre donné ci-dessos. Por vos aider, voici n eemple por le premier riomino de la série : 5 3e éape : Par éqipe de de joers Reorne os les riominos por former la pioche. haqe joer en prend qare. Un riomino es iré dans la pioche por servir de dépar. haqe joer place à son or n riomino. (Les côés qi se ochen doiven correspondre à des angles éga.) Si le joer ne pe pas joer, il passe son or e pioche. Le premier joer qi n'a pls de riomino es déclaré vainqer. enion : si n joer se rompe en plaçan n riomino, il doi le reprendre e irer n riomino spplémenaire dans la pioche ; c'es alors à son adversaire de joer... PIR G4 - NGLS 159

12 1 Parmi les coples d'angles sivans, qels son ce qi son complémenaires G I R,R e I son alignés () e () son parallèles. (d) 7 (d') 8 Qelles son les affirmaions vraies 9 S R2 R3 R4 G = 8 IK = 82 G = 90 IK = 90 = 73 SU = 107 G = 89,9 IK = 0,1 R e RI son RG e RI son RG e RI son RG e GR spplémenaires adjacens spplémenaires son adjacens R1 RG es le R es le R es le GR es le complémenaire complémenaire complémenaire complémenaire GR RI RI RI de de de de e son opposés par le somme e son opposés par le somme e son adjacens e son correspondans = 100 = 100 = 100 = 100 = 40 = 50 = 80 = 100 Si les angles Si (d) e (d') son Les angles roses Les angles roses roses son éga parallèles alors son son alernesalors (d) e (d') les angles roses correspondans inernes son parallèles son éga e angles e angles Le UG e ZKL alernes-inernes correspondans spplémenaire peven êre peven êre son opposés d'n angle aig par le somme opposés par le opposés par le es obs somme somme R U (R) e (SU) son parallèles R = 60. e S = 60 = 120 Un problème de consrcion race ne droie (d) e place n poin n'apparenan pas à (d). onsris n riangle éqilaéral don n des sommes es e les de ares sommes son de poins de la droie (d). Propose ne méhode de consrcion à l'aide d'n logiciel de géomérie dnamiqe. 160 NGLS - PIR G4 U = 60 U = 90

Nommer un angle. Donner la nature d'un angle. w H CHAPITRE M1 ANGLES

Nommer un angle. Donner la nature d'un angle. w H CHAPITRE M1 ANGLES Nommer n angle onner la nare d'n angle 1 ecopie e complèe le ablea ci-dessos. 4 armi les angles nméroés ci-dessos, qels son les angles aigs, obs e drois? z ngle er orange ble Nom omme ôés... e... 2 eprodis

Plus en détail

Démontrer qu'un point appartient à la médiatrice d'un segment

Démontrer qu'un point appartient à la médiatrice d'un segment émonrer q'n poin es le milie d'n segmen P 1 Si n qadrilaère es n alors ses diagonales se copen en ler milie. P 2 Si e ' son smériqes par rappor à alors es le milie d segmen [']. ' es n [] e [] se copen

Plus en détail

THEME N 7 : LE PARALLELOGRAMME (1) Position relative de deux droites dans le plan

THEME N 7 : LE PARALLELOGRAMME (1) Position relative de deux droites dans le plan THM N 7 : L PLLLGMM (1) Posiion relaie e e roies ans le plan la fin hème, ois saoir : roies sécanes, parallèles, perpeniclaires aracérisiqe anglaire parallélisme : éfiniion e e angles alernes-inernes Propriéé

Plus en détail

IV - Bissectrice d'un angle

IV - Bissectrice d'un angle V - issecrice d'n angle éfiniion a bissecrice d'n angle es la demi-droie qi parage ce angle en de angles de même mesre. emple : onsris la bissecrice de l'angle aec n rapporer. issecrice de l'angle or consrire

Plus en détail

( Ot ) est la bissectrice de l angle xoy, donc xot et toy sont deux angles adjacents égaux.

( Ot ) est la bissectrice de l angle xoy, donc xot et toy sont deux angles adjacents égaux. 5 ème Chapire G4 PIRES D NGLES, SMME DES NGLES D UN TRINGLE. 1 I) ngles adjacens, bissecrice d un angle. 1) ngles adjacens. Df : Deu angle adjacens son deu angles aan leur somme e un côé en commun, e qui

Plus en détail

Ch.5 : LE REGIME SINUSOIDAL.

Ch.5 : LE REGIME SINUSOIDAL. e_ch(le régime sinsoïdal).od Marie Pierro Lycée d Rempar //9 Ch. : LE REGIME SINUSOIDAL.. Définiions... Les valers insananées. Les valers insananées d'ne ension e d'n coran son des foncions sinsoïdales

Plus en détail

Résolution analytique d équations hyperboliques non linéaires en 1D

Résolution analytique d équations hyperboliques non linéaires en 1D Calcl Scienifiqe Résolion analyiqe d éqaions hyperboliqes non linéaires en D Corrigé de la séance 4 Février 006 Eercice. Solion classiqe La condiion iniiale 0 () = es croissane e C sr R. La méhode des

Plus en détail

1 : VOCABULAIRE. s H. a. y G w et HG s oui non. b. r Hx et t Hw oui non. c. r Ht et x H G oui non. Angle x F r y Ft s Fr s Fw.

1 : VOCABULAIRE. s H. a. y G w et HG s oui non. b. r Hx et t Hw oui non. c. r Ht et x H G oui non. Angle x F r y Ft s Fr s Fw. ÉI 1 : VOLI 1 Le angle popoé on-il adjacen? a. e b. e 2 la fige ci-deo, indiqe i le angle popoé on oppoé pa le omme. a. e H b. H e H c. H e H H c. e d. v e v v 3 onne le nom de l'angle oppoé pa le omme

Plus en détail

Géométrie vectorielle

Géométrie vectorielle I. Notion de vecters a) Vecters et translations Définition : et désignent dex points d plan. La translation qi transforme en associe à tot point d plan l'niqe point D tel qe les segments [] et [D] ont

Plus en détail

Comment pourrais-tu faire pour construire un triangle ABC si tu connais seulement : la mesure de deux angles : ABC = 40 et ACB = 110 ; le périmètre

Comment pourrais-tu faire pour construire un triangle ABC si tu connais seulement : la mesure de deux angles : ABC = 40 et ACB = 110 ; le périmètre omment porrais-t faire por constrire n triangle si t connais selement : la mesre de de angles : = 4 et = 11 ; le périmètre d triangle : = 15? 159 ctivité 1 : Mesre d'angles en degrés 1. remière approche

Plus en détail

CCP PSI 1 un corrigé.

CCP PSI 1 un corrigé. CCP PSI n corrigé. I. Qelqes eemples de calcls de longers I.. Si f : [, ], le graphe de f es le segmen d origine (, ) e d eremié (, ) e sa longer es. C es cohéren avec I.. On a ici + sh () d = d = ch()

Plus en détail

Remarque : A chaque translation correspond un vecteur qu on appelle vecteur de la

Remarque : A chaque translation correspond un vecteur qu on appelle vecteur de la Vecters I. Notion de vecters a) Vecters et translations Définition : A et B désignent dex points d plan. La translation qi transforme A en B associe à tot point C d plan l'niqe point D tel qe les segments

Plus en détail

On suppose que l on a choisi une unité de longueur dans le plan. Rappel. Les vecteurs sont utilisés en 3 pour caractériser les translations.

On suppose que l on a choisi une unité de longueur dans le plan. Rappel. Les vecteurs sont utilisés en 3 pour caractériser les translations. Seconde Vecters Repérage I Vecters d plan On sppose qe l on a choisi ne nité de longer dans le plan Rappel Les ecters sont tilisés en 3 por caractériser les translations Un ecter c est : ne direction,

Plus en détail

VECTEURS REPÈRES CARTÉSIENS

VECTEURS REPÈRES CARTÉSIENS VECTEURS REPÈRES CRTÉSIENS I Vecters d plan Exercice 0 Placer le point tel qe = Placer le point C tel qe C = + v Placer les points D et E tels qe D = + v et CE = - v Jstifier qe CD est n parallélogramme.

Plus en détail

PRODUIT SCALAIRE DANS L'ESPACE

PRODUIT SCALAIRE DANS L'ESPACE PROUIT SLIR NS L'SP I éfinition - Propriétés éfinition (rappel) ( voir animation ) Soient et v dex vecters d plan. On considère n point O et les points et tels qe : O = et O = v. On appelle prodit scalaire

Plus en détail

VARIATION DE VITESSE D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU

VARIATION DE VITESSE D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU VARIATION DE VITESSE D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU 1. Premier exemple La broche d or à commande nmériqe es mise en movemen par n moer capable de variaion de viesse. C'es n moer à coran conin alimené par

Plus en détail

MODULE 8. Performances-seuils. Le condensateur (accumulateur). L élève sera capable

MODULE 8. Performances-seuils. Le condensateur (accumulateur). L élève sera capable ondensaers MODULE 8. Le condensaer (accmlaer). Performances-seils. L élève sera capable 1. de différencier ne pile d n condensaer (accmlaer) dans sa mise en œvre. ondensaers 1. Le condensaer. 1.1. Descripion.

Plus en détail

CALCUL. Multiplier un nombre décimal entier par un multiple de 10

CALCUL. Multiplier un nombre décimal entier par un multiple de 10 23 A Lcas fait le tor d parc. La longer de son pas est de 0,65 m. Qelle distance parcort-il qand il fait 0 pas? Mltiplier n nombre décimal entier par n mltiple de 0 Por mltiplier n nombre décimal : par

Plus en détail

Fonction dont la variable est borne d intégration

Fonction dont la variable est borne d intégration [hp://mp.cpgedpydelome.fr] édié le 1 jille 14 Enoncés 1 Foncion don la variable es borne d inégraion Eercice 1 [ 1987 ] [correcion] Soi f : R R ne foncion conine. Jsifier qe les foncions g : R R sivanes

Plus en détail

Spé. Lycée P. Mendès France Epinal. Les Vecteurs.docx 1/15

Spé. Lycée P. Mendès France Epinal. Les Vecteurs.docx 1/15 Les ecters.doc /5 SOMMIRE - Les ecters -.... Rappels :.... Définitions : ecter lié - vecter libre - vecter glissant.... a. ecter lié :... b. ecter libre :... 4 c. ecter glissant :... 4. Opérations sr les

Plus en détail

Vecteurs. I) Vecteurs et translation : a) notion de translation :

Vecteurs. I) Vecteurs et translation : a) notion de translation : I) Vecters et translation : a) notion de translation : Vecters Por aller de à, le marcher se déplace : dans le sens indiqé par la flèche sr ne longer correspondant à celle de [] dans la direction indiqée

Plus en détail

Devoir corrigé Terminale S. D3n NOMBRE D OR

Devoir corrigé Terminale S. D3n NOMBRE D OR Aters : France et Michel Villiamey D3n NOMBRE D OR TI-Nspire CAS Thème : Nombre d or et site de Fibonacci. Fichiers associés : D3n_NombreOr_CAS.tns. Enoncé a) Démontrer q il existe n sel nombre réel positif

Plus en détail

Géométrie vectorielle Multiplication d un vecteur par un réel - Colinéarité

Géométrie vectorielle Multiplication d un vecteur par un réel - Colinéarité Mltiplication d n ecter par n réel - olinéarité I Mltiplication d n ecter par n réel a) Définition désigne n ecter non nl et k n nombre réel non nl. Le prodit d ecter par le réel k est le ecter k tel qe

Plus en détail

LA FONCTION EXPONENTIELLE

LA FONCTION EXPONENTIELLE LA FONCTION EXPONENTIELLE Nos allons décovrir ne fonction TRES sympathiqe : la fonction eponentielle! Cette fonction se note e o ep(), mais cette deième notation est moins corante. Dans les cas on dit

Plus en détail

Redresser une photo avec Paint Shop Pro

Redresser une photo avec Paint Shop Pro Redresser une poo aec Pain Sop Pro Définiions 'obje poograpié es supposé comporer un recangle, ou au moins deux segmens de droie parallèles, qu'il s'agi de redresser En effe, si la poo n'es pas prise de

Plus en détail

MEMORISATION UNITAIRE

MEMORISATION UNITAIRE Mémorisaion uniaire Page 1 MEMORISATION I/ GÉNÉRALITÉS I.1/ Définiions UNITAIRE Une foncion de mémorisaion uniaire es capable de mémoriser un seul éa logique à la fois (un seul bi). Les srucures associées

Plus en détail

Repérage et vecteurs. 1- Egalité de vecteurs. Palomèque Nicolas Géométrie vectorielle Bac Pro EDPI Détermination d un vecteur

Repérage et vecteurs. 1- Egalité de vecteurs. Palomèque Nicolas Géométrie vectorielle Bac Pro EDPI Détermination d un vecteur Palomèqe Nicolas Géométrie ectorielle ac Pro EDPI Repérage et ecters 1- Egalité de ecters 1.1- Détermination d n ecter Un ecter non nl est déterminé par : - sa direction - son sens - sa longer o norme.

Plus en détail

Chapitre 0, Troisième partie : Produit vectoriel, Produit mixte

Chapitre 0, Troisième partie : Produit vectoriel, Produit mixte Chapitre 0, Troisième partie : Prodit ectoriel, Prodit mixte On appelle V l ensemble des ecters de l espace. On rappelle qe dex ecters non-colinéaires définissent n plan ectoriel et qe trois ecters non-coplanaires

Plus en détail

PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proportionnalité

PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proportionnalité PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proporionnalié -Acivié préparaoire n : Suies de nombres proporionnelles -l indicaion «0,88 /L» perme de calculer les pri manquans dans le ableau ci-dessous. Indiquer

Plus en détail

Vecteurs, bases et repères

Vecteurs, bases et repères hapitre 4 Vecters, bases et repères I Q est-ce q n ecter d plan? Nos ne poons pas, à notre niea, donner ne définition rigorese d n ecter d plan. isons qe concrètement, n ecter est n déplacement : G H d

Plus en détail

GRANDEURS ET MESURES. Comparer et reporter des longueurs au compas APPRENONS ENSEMBLE ENTRAÎNONS-NOUS

GRANDEURS ET MESURES. Comparer et reporter des longueurs au compas APPRENONS ENSEMBLE ENTRAÎNONS-NOUS RNURS T MSURS 34 omparer et reporter des longers a compas PPRNONS NSML les vet savoir qel segment est le pls cort. Les gradations de sa règle sont effacées. omment pet-il faire? e prends la mesre d segment

Plus en détail

Etude d un onduleur de tension autonome monophasé :

Etude d un onduleur de tension autonome monophasé : L ONDULUR AUONOM de d n ondler de enson aonome monophasé Défnon Un ondler es n conversser saqe conn alernaf. L ondler es d aonome qand l mpose sa propre fréqence à la charge (ce q es dfféren de l ondler

Plus en détail

Trigonométrie. AOB = 1 rad

Trigonométrie. AOB = 1 rad Trigonométrie ) Radian et cercle trigonométriqe: définition (rappel) : Un cercle trigonométriqe est n cercle de rayon sr leqel on distinge dex sens de parcors : le sens direct (sens inerse des aigilles

Plus en détail

1 ère S Les angles orientés

1 ère S Les angles orientés 1 ère S Les angles orientés I Introdction 1 ) onnaissances sr les angles géométriqes 1 y ) orrespondance x Le périmètre de est égal à P 1 et sont dex points de diamétralement opposés x y : angle saillant

Plus en détail

Mise à niveau licence 1 de mathématiques. Les fonctions racine carrée, valeur absolue ou partie entière

Mise à niveau licence 1 de mathématiques. Les fonctions racine carrée, valeur absolue ou partie entière Mise à ivea licece de mathématiqes Les foctios racie carrée, valer absole o partie etière Eercice Détermier la limite de + + qad ted vers Eercice Vérifier qe ( 5) 6 5 A-t-o l'égalité 6 5 5? Eercice O sohaite

Plus en détail

TRANSLATION ET VECTEURS

TRANSLATION ET VECTEURS TRNSLTION ET VETEURS I. Translation Exemple : T 80m Une translation est n glissement : - aec ne direction donnée : câble d téléphériqe, la droite (), - aec n sens donné : le téléphériqe monte de ers, T

Plus en détail

LES NOMBRES COMPLEXES

LES NOMBRES COMPLEXES LES NOMBRES COMPLEXES I FORME ALGÉBRIQUE D UN NOMBRE COMPLEXE 1) Définitions générales Théorème 1 Il existe n ensemble, noté, d éléments appelés nombres complexes, tel qe : contient ; est mni des opérations

Plus en détail

Troisieme Vecteurs Feuille d exercices n 1

Troisieme Vecteurs Feuille d exercices n 1 Troisieme Vecters Feille d exercices n 1 ors (à recopier sr le cahier) I ) Translation éfinition n 1 : Une translation est ne transformation qi déplace rectilignement n objet d n point à n point, en ligne

Plus en détail

Exercices sur les courbes paramétrées dans le plan

Exercices sur les courbes paramétrées dans le plan Exercices sur les courbes paramérées dans le plan Dans le plan P muni d un repère orhonormé O, i, j, on considère la courbe C définie par les équaions x paramériques y ) Eudier les variaions de x e y Donner

Plus en détail

ROPRIÉTÉS DES PARALLÉLOGRAMMES

ROPRIÉTÉS DES PARALLÉLOGRAMMES É 1 : ÉÉ É ÉÉ É 1 Vocabulaire Écris tous les noms possibles du parallélogramme ci-contre.,,,,,,,. b. ur la figure ci-contre, repasse en vert le côté opposé à [], en bleu un côté consécutif à [], en rouge

Plus en détail

Repérage et vecteurs

Repérage et vecteurs Repérage et ecters Chapitre 10 page 241 Introdction : Rappels por démarrer : Page 241 I-Egalité de ecters 1- Détermination d'n ecter. Un ecter non nl est déterminé par : - sa direction ; - son sens ; -

Plus en détail

Cours : Vecteurs repérage dans le plan

Cours : Vecteurs repérage dans le plan Cors : Vecters repérage dans le plan I. Repères et coordonnées a) repérage sr ne droite Choisir n repère sr ne droite, c est se donner dex points distincts O et I de, pris dans cet ordre. O est l origine

Plus en détail

MOUVEMENT UNIFORME ET UNIFORMEMENT VARIE

MOUVEMENT UNIFORME ET UNIFORMEMENT VARIE TERMINALE S.T.I. MOUVEMENT UNIFORME ET / hp://perso.orange.fr/herve.jardin-nicolas/ MOUVEMENT UNIFORME ET mv uniforme e uniformemen I. Domaine d applicaion de ce cours Ce chapire sera relaif d une par

Plus en détail

TD Biomécanique 4. t vol t

TD Biomécanique 4. t vol t Exercice La fiure suiane représene la force ericale appliquée par un indiidu lors d un es de déene sur plae forme de force. Lors de ce es, l indiidu par arrêé. - -4-6 -8 - - -4-6 -8 - -..4.6.8. Calculer

Plus en détail

TRIGONOMÉTRIE 1 ) ORIENTATION DU PLAN 2 ) MESURE DES ANGLES EN RADIAN. 1 rad 57,3 1 = rad 0,0175 rad

TRIGONOMÉTRIE 1 ) ORIENTATION DU PLAN 2 ) MESURE DES ANGLES EN RADIAN. 1 rad 57,3 1 = rad 0,0175 rad TRIGNMÉTRIE 1 ) RIENTTIN DU PLN rienter n cercle, c'est choisir n sens de parcors sr ce cercle appelé sens direct ( o positif ). L'atre sens est appelé sens indirect (négatif o rétrograde) rienter le plan,

Plus en détail

Chapitre 2 Autocorrélation des erreurs

Chapitre 2 Autocorrélation des erreurs Chapire Aocorrélaion des errers Licence Economérie Economérie II 007-008 Marin Fornier Fornier@gae.cnrs.fr L3 Economérie - Economérie II. Présenaion d problème L3 Economérie - Economérie II. Présenaion

Plus en détail

Introduction à la mécanique des fluides III 1 Equations générales et bilans

Introduction à la mécanique des fluides III 1 Equations générales et bilans Inrodcion à la mécaniqe des lides III 1 Eqaions générales e bilans Philippe.Boillard@lb.ac.be re par R. Filomeno Coelho ersion 11 aril 2012 Descripions cinémaiqes de l écolemen Eler s. Lagrange noion de

Plus en détail

Chapitre 9 : Redressement

Chapitre 9 : Redressement Cors 9 M 2 Préamble 1. défnons 2. le hyrsor Chapre 9 : Redressemen pon de graez 4 Dodes 1. sr charge résse a. monage b. obseraon c. analyse de fonconnemen d. granders caracérsqes 2. monage sr charge RL

Plus en détail

CIRCUIT RLC. U=6V ; L=0,4 H ; C= 220 µf R 1 =33Ω ; r =10 Ω On a R 2 réglable. Pour R 2 =10 Ω : Le régime est. Pour R 2 =100 Ω

CIRCUIT RLC. U=6V ; L=0,4 H ; C= 220 µf R 1 =33Ω ; r =10 Ω On a R 2 réglable. Pour R 2 =10 Ω : Le régime est. Pour R 2 =100 Ω CIRCUI R U=6V ; L=,4 H ; C= µf R =33Ω ; r = Ω On a R réglable Por R = Ω : Le régime es. Por R = Ω Le régime es. Osillaions libres ans n iri R I. Exemple appliaion n iri. ppliaion es osillaions éleriqes

Plus en détail

est le vecteur qui a la même direction, la même longueur que AB un sens opposé. C est donc le vecteur BA. On note : -AB ABCD est un parallélogramme.

est le vecteur qui a la même direction, la même longueur que AB un sens opposé. C est donc le vecteur BA. On note : -AB ABCD est un parallélogramme. Chapitre VII : Les ecters Repérage dans le plan I Vecters a) égalité de ecters Définition : On dit qe dex ecters sont égax lorsq ils ont même direction, même sens et même longer On note = = CD = EF Vecters

Plus en détail

SUITES GEOMETRIQUES. Compléter le tableau suivant où apparaît les quatre premiers termes de trois suites géométriques de raison q :

SUITES GEOMETRIQUES. Compléter le tableau suivant où apparaît les quatre premiers termes de trois suites géométriques de raison q : S ompléter le tablea sivant où apparaît les qatre premiers termes de trois sites géométriqes de raison q : q 0-0 - 0, 0,9 6 7 alcler les premiers termes des sites géométriqes définies par : a) premier

Plus en détail

I. La lumière et ses propriétés

I. La lumière et ses propriétés Module 3 : L opique : Vocabulaire Ampliude (f) Hyperméropie (f) Propagaion (f) reciligne Axe (m) principal Image (f) réelle Réfléchi Concave Image (f) viruelle Réflexion (f) Convexe Incidence (f) Réflexion

Plus en détail

d) e) f) Exercice 2. [6 points] Soit la fonction f (x)=2 x 3. a) Cette fonction est-elle linéaire, affine ou quelconque?

d) e) f) Exercice 2. [6 points] Soit la fonction f (x)=2 x 3. a) Cette fonction est-elle linéaire, affine ou quelconque? Nom : Prénom : Conrôle de mahémaiques, Le mercredi 30 mai 2012 Exercice 1. [3 poins] 1) Parmi les cinq premières figures numéroées de a) à e) recopie sur a copie le numéro de celles qui son des polygones

Plus en détail

Fiche de révision Terminale ES

Fiche de révision Terminale ES Fiche de révision Terminale ES Jlien Reichert Légende (por le fichier en colers ) : en roge, les formles et théorèmes à savoir par cœr ; en vert, les méthodes q il vat mie maîtriser ; en ble, les définitions

Plus en détail

6 Recopie et complète les phrases suivantes :

6 Recopie et complète les phrases suivantes : Position de droites 1 a. Reproduis le tableau ci-dessous. Parallèles Sécantes non perpendiculaires Perpendiculaires b. À vue d'œil, classe deux couples de droites dans chaque colonne de ton tableau. (d

Plus en détail

Les principes des tests d hypothèse

Les principes des tests d hypothèse Remarqe La valer de α doit être choisie a priori, jamais en fonction des données observées. 6 2 Le risqe de dexième espèce Le rejet de l hypothèse H 0 se fait a bénéfice d ne atre hypothèse, dite hypothèse

Plus en détail

Les angles orientés (3) Propriétés des angles orientés. 1 ère S. Dans tout le chapitre, le plan est orienté.

Les angles orientés (3) Propriétés des angles orientés. 1 ère S. Dans tout le chapitre, le plan est orienté. 1 ère S Les angles orientés () Propriétés des angles orientés Dans tot le chapitre, le plan est orienté Les formles de ce chapitre permettent d éiter le recors à la création de points On détermine des

Plus en détail

Existence d un cycle de longueur au moins 7 dans un graphe sans (1, 2)-jumeaux

Existence d un cycle de longueur au moins 7 dans un graphe sans (1, 2)-jumeaux Exisence d n ccle de longer a moins 7 dans n graphe sans (1, 2)-jmeax Daid Ager Irène Charon Oliier Hdr Anoine Lobsein Mai 2005 2009D015 Jille 2009 Déparemen Informaiqe e Réseax Grope MIC2 : Mahémaiqes

Plus en détail

2nde FICHE n 8 Utiliser les différents types de pourcentage

2nde FICHE n 8 Utiliser les différents types de pourcentage 2nde FICHE n 8 Uiliser les différens ypes de pourcenage Lorsque l on éudie un problème avec des pourcenages, il convien d abord de se poser la quesion du ype de pourcenage uilisé dans ce problème : le

Plus en détail

Filtrage, lissage et stabilisation

Filtrage, lissage et stabilisation PATIE 11 FONCTIONS 49 Filrage, lissage e sabilisaion Nos savons obenir ne ension nidirecionnelle Mais por ceraines applicaions, ne ension conine parfaie es nécessaire AVANT E ÉMAE Nécessié d ne ension

Plus en détail

CH.4 PROBLEMES NP - COMPLETS

CH.4 PROBLEMES NP - COMPLETS CH.4 PROBLEMES NP - COMPLETS 4. Les classes P e NP : problèmes NP-comples 4. De eemples de problèmes NP-comples 4. La méhode de séparaion-évalaion 4.4 La programmaion dnamiqe Opi-comb ch 4 4. Les classes

Plus en détail

Université de Picardie Jules Verne UFR des Sciences

Université de Picardie Jules Verne UFR des Sciences Uiversié de Picardie Jles Vere 13-14 UFR des Scieces Exercice 1 Licece meio Mahémaiqes - Semesre 3 Saisiqe Exame de ldi 6 javier 14 Drée h To docme ierdi - Calclarices aorisées 1) Das e poplaio doée, o

Plus en détail

La Réunion. Mobilise connaissances! tes (3)

La Réunion. Mobilise connaissances! tes (3) 64 Mobilise connaissances! La Rénion tes () La Rénion est ne île qi se trove dans l océan Indien dans l hémisphère Sd. Ce département et région d otre-mer français est sité à environ 700 km de Madagascar.

Plus en détail

4. Qu'en déduis-tu pour les diagonales du parallélogramme ABCD?

4. Qu'en déduis-tu pour les diagonales du parallélogramme ABCD? 133 ctivité 1 : roisement de deux bandes n croise deux bandes de papier et on s'intéresse à l'intersection. Quels quadrilatères peut-on obtenir? éalise une affiche qui présente toutes les possibilités

Plus en détail

MISE EN EQUATION D'UN SYSTEME HYDRAULIQUE

MISE EN EQUATION D'UN SYSTEME HYDRAULIQUE MISE EN EQATION D'N SYSTEME HYDALIQE On considère les de sysèmes hydraliqes sivans : Sysème Sysème : débi volmiqe d'alimenaion en liqide,, : nivea dans les réservoirs,, : secions des réservoirs,, : vannes

Plus en détail

Une transformation f du plan est une fonction du plan dans lui-même qui, à tout point M associe un point M bien défini.

Une transformation f du plan est une fonction du plan dans lui-même qui, à tout point M associe un point M bien défini. Transformations d plan FICHE Dans ce cors, on va étdier des transformations d plan P : Une transformation f d plan est ne fonction d plan dans li-même qi, à tot point M associe n point M bien défini f

Plus en détail

Etude de fonctions. Pour reprendre contact n p 45

Etude de fonctions. Pour reprendre contact n p 45 Etde de fonction S 1 Etde de fonctions Por reprendre contact n 1 2 3 4 5 p 45 I. Fonctions racine carrée Por a réel positif o nl, la racine carrée de a est le réel positif o nl b tel qe b² = a. Atrement

Plus en détail

GÉOMÉTRIE DANS L'ESPACE

GÉOMÉTRIE DANS L'ESPACE ÉOMÉTRI NS L'SP I roites et lans e l'esace Positions et intersection e roites et e lans ex roites 1 et 2 e l'esace eent être : sécantes ler intersection est n oint strictement arallèles ler intersection

Plus en détail

1 ère S Chapitre 15 Les angles orientés

1 ère S Chapitre 15 Les angles orientés ère S hapitre 5 Les angles orientés I Introdction ) onnaissances sr les angles géométriqes y x y : angle saillant x ) orrespondance Le périmètre de est égal à P : sommet [x) et [y) : côtés xy : angle rentrant

Plus en détail

Concours Pascal (9 Sec. III)

Concours Pascal (9 Sec. III) Concours canadien de mahémaiques Une acivié du Cenre d'éducaion en mahémaiques e en informaique, Universié de Waerloo, Waerloo, Onario e Concours Pascal (9 Sec. III) Le mercredi 21 février 2001 Avec la

Plus en détail

La notation différentielle

La notation différentielle IUT Orsa Mesres Psiqes La notation différentielle Cors d 1 er semestre A Cas d ne fonction à ne variable A-I Rappel sr la dérivée On tilise ne fonction f dont la représentation grapiqe est «sans copre»

Plus en détail

Figure 1 : étage de sortie du MC1530

Figure 1 : étage de sortie du MC1530 ETUDE DE L ETAGE DE SORTIE DE L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL MC1530 1 Le schéma complet de l amplificater opérationnel MC1530 est donné en annexe. Son étage de sortie (figre 1) est constité par n amplificater

Plus en détail

Quadripôles passifs linéaires : corrigé des exercices

Quadripôles passifs linéaires : corrigé des exercices Exercice : diviser de tension On considère le dispositif ci contre :. Étde d circit v de l'entrée Qadripôles passifs linéaires : corrigé des exercices a. Exprimer l impédance d entrée d qadripôle en fonction

Plus en détail

On a demandé à dix élèves de la classe de tracer deux droites et on a obtenu : 1. Classe ces dessins dans un tableau en les groupant par catégories.

On a demandé à dix élèves de la classe de tracer deux droites et on a obtenu : 1. Classe ces dessins dans un tableau en les groupant par catégories. ctivité 1 : Position relative de deux droites On a demandé à dix élèves de la classe de tracer deux droites et on a obtenu : a. b. c. d. e. f. g. h. i. j. 1. lasse ces dessins dans un tableau en les groupant

Plus en détail

ANGLES ORIENTES DE VECTEURS

ANGLES ORIENTES DE VECTEURS NGLES RIENTES DE VETEURS 1 1 ) RIENTTIN DU PLN rienter n cercle, c'est choisir n sens de parcors sr ce cercle appelé sens direct ( o positif ). L'atre sens est appelé sens indirect (négatif o rétrograde)

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage»

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage» Logique Séquenielle - foncion «Regisre à décalage» 1. Inroducion Les bascules son rès uilisées comme élémens de mémorisaion de données ou d informaion. Le sockage des données a généralemen lieu dans des

Plus en détail

1 ère S Le produit scalaire dans le plan

1 ère S Le produit scalaire dans le plan 1 ère S Le prodit scalaire dans le plan Une nité de longer est fixée dans tot le chapitre. I. Définition et conséqences immédiates 1 ) Définition (expression trigonométriqe) et sont dex ecters qelconqes

Plus en détail

- la même direction : ceci signifie que les droites (AB) et (CD) sont parallèles. - le même sens : vers la droite. - la même longueur : 5 cm.

- la même direction : ceci signifie que les droites (AB) et (CD) sont parallèles. - le même sens : vers la droite. - la même longueur : 5 cm. CHAPITRE 13 TRANSLATIONS ET VECTEURS I. NOTION DE TRANSLATION Fanion n 1 Fanion n 2 On passe d fanion n 1 a fanion n 2 par ne translation. Por définir ne translation, 3 éléments sont nécessaires : - ne

Plus en détail

Graphes Stéphane Grandcolas p. 1/40. S : ensemble des sommets A : ensemble des arêtes A = {{u, v}, u S, v S} (souvent notées (u, v))

Graphes Stéphane Grandcolas p. 1/40. S : ensemble des sommets A : ensemble des arêtes A = {{u, v}, u S, v S} (souvent notées (u, v)) Graphe Séphane Grandcola p. / Graphe Séphane Grandcola p. / Graphe Graphe : inrodcion Séphane Grandcola ephane.grandcola@ni-am.fr définiion, repréenaion, généraion aléaoire, parcor en larger, parcor en

Plus en détail

TP de physique n 7 charge et décharge d'un condensateur Terminale

TP de physique n 7 charge et décharge d'un condensateur Terminale TP de physique n 7 charge e décharge d'un condensaeur Terminale I. CHARG T DCHARG D'UN CONDNSATUR SOUS UN TNSION CONSTANT 1) Monage u R u C ma COM i + - 2 1 R = 5,6 k C = 1500 F = 10 V coninu V COM ATTNTION:

Plus en détail

Textures. François Faure. 2 Coordonnées de texture Modes de répétition Le problème des surfaces courbes... 5

Textures. François Faure. 2 Coordonnées de texture Modes de répétition Le problème des surfaces courbes... 5 Texures François Faure Résumé Table des maières 1 Inroducion 2 2 Coordonnées de exure 3 2.1 Modes de répéiion............................... 3 2.2 Le problème des surfaces courbes.......................

Plus en détail

Triangle rectangle et cercle

Triangle rectangle et cercle riangle rectangle et cercle 1 Vocabulaire n considère les triangles rectangles suivants : IJK est un triangle rectangle tel que : IJ = 1 cm ; IK = 13 cm et JK =. a. Écris trois phrases avec l'expression

Plus en détail

CH2 Géométrie : Angles orientés

CH2 Géométrie : Angles orientés CH2 Géométrie : Angles orientés 3 ème Maths Octobre 2009 A LAATAOUI 1 ) ORIENTATION DU PLAN Orienter n cercle, c'est choisir n sens de parcors sr ce cercle appelé sens direct ( o positif ) L'atre sens

Plus en détail

Théorème de Thalès et sa réciproque

Théorème de Thalès et sa réciproque r IDI Farid 1 héorème de halès et sa réciproque ctivité 1 : héorème de halès 1. vec le logiciel racenpoche a. Place trois points distincts, et, non alignés. race les droites (), () et (). Place un point

Plus en détail

ANGLES ET ROTATIONS. Rappel : un cercle de rayon 1, orienté, sur lequel est fixé un point " origine I " est appelé trigonométrique.

ANGLES ET ROTATIONS. Rappel : un cercle de rayon 1, orienté, sur lequel est fixé un point  origine I  est appelé trigonométrique. ANGLES ET RTATNS Rappel : n cercle de rayon 1, orienté, sr leqel est fixé n point " origine " est appelé trigonométriqe. + À tot point d cercle trigonométriqe, on associe ne famille de nombres réels appelés

Plus en détail

Seconde Géométrie vectorielle Notion de vecteurs coordonnées de vecteurs

Seconde Géométrie vectorielle Notion de vecteurs coordonnées de vecteurs Notion de ecters coordonnées de ecters I. Notion de ecters a) Vecters et translations Définition : A et B désignent dex points d plan. La translation qi transforme A en B associe à tot point C d plan l'niqe

Plus en détail

Chapitre 11 : Triangles

Chapitre 11 : Triangles hapitre 11 : riangles 1 Vocabulaire utour du triangle O 3 Identification I a. omplète les pointillés avec les mots : côté sommet opposé I, O et J sont les trois... du triangle OIJ. [IO], [OJ] et [IJ] sont

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité BTS Mécanique e Auomaismes Indusriels Fiabilié Lcée Louis Armand, Poiiers, Année scolaire 23 24 . Premières noions de fiabilié Fiabilié Dans ou ce paragraphe, nous nous inéressons à un disposiif choisi

Plus en détail

Trigonométrie Angles inscrits Angles au centre

Trigonométrie Angles inscrits Angles au centre Trigonométrie ngles inscrits ngles au centre JE FIS E PINT SUR MES NNISSNES 1 a) vec le cos : arrondi et troncature x 9,2 cm (9,237 ) b) vec le cos : arrondi x 8,2 cm (8,191 ), troncature x 8,1 cm c) vec

Plus en détail

Des continents et des pays

Des continents et des pays La décoverte d grope semaine 3 Des continents et des pays Les objectifs Comprendre qe l espace pet s appréhender selon différentes prises de ve. Comprendre qe les espaces s emboitent les ns dans les atres

Plus en détail

DROITES PARALLÈLES ET PERPENDICULAIRES - CHAPITRE G2

DROITES PARALLÈLES ET PERPENDICULAIRES - CHAPITRE G2 1 Recopie et complète les phrases avec les mots : «parallèles», «perpendiculaires» ou «sécantes et non perpendiculaires». 4 Sur du papier blanc (sans quadrillage, reproduis une figure analogue à celle-ci.

Plus en détail

LFA / 1ère ES mathématiques-cours Mme MAINGUY Chapitre 7. v n

LFA / 1ère ES mathématiques-cours Mme MAINGUY Chapitre 7. v n LFA / ère ES mathématiqes-cors Mme MAINGUY Chapitre 7 Ch7 COURS Gééralités sr les sites I Défiitio Exemples exemple O cosidère la site défiie por par la relatio Calclos ; ; ; ; exemple O cosidère la site

Plus en détail

27 février version 1.0. Note sur le vernier. Michel Karatchentzeff. Fondation Louis de Broglie, 23 rue Marsoulan, Paris

27 février version 1.0. Note sur le vernier. Michel Karatchentzeff. Fondation Louis de Broglie, 23 rue Marsoulan, Paris 27 février 2005-1 - version 1.0 Note sr le vernier Michel Karatchentzeff Fondation Lois de Broglie, 23 re Marsolan, 75012 Paris Introdction. La plpart des mesres, Lois de Broglie disait même la totalité,

Plus en détail

Isométries : Déplacements - Antidéplacements

Isométries : Déplacements - Antidéplacements 4 ème année Maths Isométries : Déplacements - Antidéplacements Novembre 009 A LAATAOUI Exercice n 1 : ABCD est n carré direct ; ( AB, AD) [ est la médiatrice d segment [ BC Soit f ne isométrie distincte

Plus en détail

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope PC - Lycée Dumon D Urville TP 1 : uilisaion de l oscilloscope numérique I. Compéences à acquérir Les compéences évaluées au cours de ce TP son: - Uiliser un GBF - Uiliser un oscilloscope : Afficher des

Plus en détail

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC Pei dicionnaire physique-chimie/mahs des équaions différenielles On compare les différenes manières de présener la résoluion d une équaion différenielle dans les différenes disciplines. Le bu de cee fiche

Plus en détail

Les boites. Algo1. 22 octobre 2015

Les boites. Algo1. 22 octobre 2015 Les boies Algo1 22 ocobre 2015 1 Inroducion Le fablab de l ensimag me à disposiion des chercheurs e des éudians une découpeuse laser 1. La découpeuse laser prend en enrée un fichier svg, conenan des chemins

Plus en détail

La présentation, le soin et la rigueur des résultats entreront pour une part importante dans l évaluation de la copie.

La présentation, le soin et la rigueur des résultats entreront pour une part importante dans l évaluation de la copie. NOM Tle S-A/B/C DS - Mathématiqes - Ldi 26 septembre 206 La présetatio, le soi et la riger des résltats etrerot por e part importate das l évalatio de la copie Exercice : sr 8 poits Cet exercice est costité

Plus en détail

Le produit scalaire dans le plan (3) Propriétés du produit scalaire

Le produit scalaire dans le plan (3) Propriétés du produit scalaire ère S Le prodit scalaire dans le plan (3) Propriétés d prodit scalaire Introdction : Le prodit scalaire est ne sorte d opération dans l ensemble des ecters. La difficlté c est q on a la mêler ax dex opérations

Plus en détail

Université de Picardie Jules Verne 2013-2014 UFR des Sciences

Université de Picardie Jules Verne 2013-2014 UFR des Sciences Uiversié de Picardie Jles Vere 13-14 UFR des Scieces Licece meio Mahémaiqes - Semesre 3 Saisiqe Exame de ldi 7 javier 14 Drée h To docme ierdi - Calclarices aorisées Exercice 1 1) Das e poplaio doée, o

Plus en détail