1 er montage : ETUDE DU CIRCUIT 14538B : Objectifs : plage de temporisation que l on peut réaliser avec ce circuit : 10µs à 10s

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 er montage : ETUDE DU CIRCUIT 14538B : Objectifs : plage de temporisation que l on peut réaliser avec ce circuit : 10µs à 10s"

Transcription

1 Care Synchronisaion de la commande de hyrisors, piloés par microconroleur, sur le réseau EDF : Eude de la foncion : déecion des passages par zéro Eude des monosables Objecifs : Comparer les performances de monosables réalisés dans des echnologies différenes. Valider le foncionnemen d un monosable réalisé ac un circui specialisé Principe de foncionnemen d un monosable : Un monosable es une emporisaion ( minuerie), Une durée précise(réglée par un couple résisance,capacié ) déclenchée ac un signal de commande. vs On disingue : Les monosables réenclenchables e les monosables non réenclenchables vs vs 1 er monage : EUDE DU CIRCUI 14538B : Il s agi d un monosable de echnologie CMOS, Réenclenchable (reriggerable) plage de emporisaion que l on peu réaliser ac ce circui : 10µs à 10s

2 plage de ension d alimenaion du 4538 : 3 à 18 V Si le circui es alimené en +10 V, enre quelles valeurs doi se siuer la ension d enrée pour un foncionnemen correc. Ve< 3V e Ve >7 V Ce emporisaeur déclenche il sur un fron ou sur un niau? D après la able de vérié, ce monosable peu déclenché sur fron monan ( ) (enrée A) ou sur fron descendan ( ) Quel emps minimum doi faire le signal d enrée pour un foncionnemen correc du monosable Pour 10 V : Il fau que le signal d enrée rese au moins 90 ns a l éa hau (cas du fron monan ) pour que le fron soi pri en compe

3 Schémas : ils y a 2 monosables a l inérieur du boiier : D après les schémas consruceur e la able de vérié, pour obenir en sorie une impulsion déclenchable sur fron descendan (B)de 100 µs ; il fau faire le câblage suivan : Sans oublier bien sur l alimenaion du circui : Vdd (pae 16) = +10V Vss(pae 8)= 0V +10 v 10V 0.5 ms 1 ms GBF +10 v sorie Déerminaion des valeur de R e C pour avoir une emporisaion de 100µs Le consruceur nous di : he ime period () for his mulivibraor can be calculaed by : = Rx Cx. he min. value of exernal resisance, RX, is 4KΩ. he max. and min.values of exernal capaciance, CX, are 100µF and 5nF, respecily. On choisi un condensaeur compris enre 5nF e100µf, par exemple 10 nf ; On en dédui une résisance d après la formule de 10 k, qui bien supérieur a 4KΩ. En faisan varier la fréquence d enrée on consae oujours la même valeur de la emporisaion en sorie : On en dédui que la valeur de es indépendan du signal d enée, elle ne dépend que de R e C Ve 10 V On obien bien une emporisaion de 100µs aux olérances sur les composans e précision de mesure prés On déclenche bien sur fron descendan Vs 10 V

4 2 ème monage : EUDE DU CIRCUI 74LS123 : C es un circui L LS, donc alimené en +5V 4,75 < Vcc < 5,24 Donner la plage de emporisaion que l on peu réaliser ac ce circui. D après les courbes, 45 ns < emporisaion < 100 µs Ce emporisaeur déclenche il sur un fron ou sur un niau? D après la able de vérié, ce monosable peu déclenché sur fron monan ( fron descendan ( ) ) (enrée B) ou sur enre quelles valeurs doi se siuer la ension d enrée pour un foncionnemen correc. Ve < 0,8 V e Ve > 2 V Quel emps minimum doi faire le signal d enrée pour un foncionnemen correc du monosable Environs 40 ns Déerminaion de couple capacié résisance pour une emporisaion de 10 µs:

5 On choisi une capacié de C = 2,2 nf ; pour une emporisaion de 10 µs, de la formule consruceur, On en dédui R = 15 k Schémas : Il y a 2 monosables dans le boiier : Vcc (pae 16) = + 5 V GND ( pae 8 ) = 0 V Pour obenir un déclenchemen sur fron monan, d après la able de vérié, on effecue le câblage suivan : + 5V 2,2 nf + 5V 15 k sorie Sorie L F =10 khz GBF On Obien les résulas suivans : On déclenche bien sur fron monan Ve 5 V La emporisaion es bien d environs 10 µs, Au olérance du a la précision de mesure e sur les composans Près : résisance à 10 % Condensaeur à 20% Vs 5 V

6 Conclusion : Les 2 composans on les mêmes caracérisiques de foncionnemen, sauf que l un ( circui 4538) es en echnologie CMOS, donc une meilleur immunié aux brui e perme des emporisaions plus longues. Le sera pluô uilisé pour de faible emporisaion e/ou lorsque la echnologie L es obligaoire pour êre compaible ac le rese du monage 3 ème monage : EUDE DE L ENSEMBLE DEECION DU PASSAGE PAR ZERO: Resisance servan a limié le couran dans les diodes R2 Rex 2 diodes 1N4148 êes bèche pour proéger conre les surension Vd < 1 V Le comparaeur LM 393 éan a colleceur our, il fau une résisance R2 en sorie pour fournir un poeniel, le consruceur préconise une valeur de 5,1 k pour une alimenaion de 5 V Jusifier par calcul la valeur de la résisance R1= 4,7 kω D apres la loi des mailles, on a ac V 2 = 92 ension secondaire ransformaeur V F = 0, 8 V ension de seuil de la 1N4148 R = ( V 2 V F ) / I F On en dédui I F = 2,5 ma << 100 ma Couran max direc de la 1N4148 ; donc les diodes son correcemen proéger en couran par la résisance.

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux»

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux» Foncion «Généraion de signaux non sinusoïdaux» Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don les caracérisiques de forme, d ampliude e de fréquence son connues. Les signaux

Plus en détail

Fonction «Génération de signaux» 02/03/2009 Page 8

Fonction «Génération de signaux» 02/03/2009 Page 8 4. MONOSTABLE : à pores logiques CMOS Compléer les chronogrammes de la srucure ci-dessous : P1, P2 : Pores logiques ET de echnologie CMOS ; Alimenaion : Vcc = +10V. Seuil de pores : Vcc/2 R = 220 kω C

Plus en détail

Fonction Générer un signal d horloge :

Fonction Générer un signal d horloge : Rappor du TP : é élecronique On désire fabriquer un dé élecronique : Générer un signal d horloge Oscillaeur Faire éfiler les chiffre 1 à 6 Transformer un nombre binaire en nombre décimal fficher le résula

Plus en détail

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I G. Pinson - Physique Appliquée Foncion Reard A23-TP / 1 A23- Eude d'un circui monosable Bu : on veu réaliser un disposiif logique généran une impulsion de sorie déclenchée par le fron monan d'une impulsion

Plus en détail

Fonctions Electroniques Chapitre 1 Charge et décharge d un condensateur 1-1- Charge et décharge sans valeur initiale Charge de C à travers R

Fonctions Electroniques Chapitre 1 Charge et décharge d un condensateur 1-1- Charge et décharge sans valeur initiale Charge de C à travers R Foncions Elecroniques Chapire 1 Charge e décharge d un condensaeur 1-1- Charge e décharge sans valeur iniiale Soi le circui suivan où V E peu prendre 2 valeurs soi E soi V, le condensaeur C éan iniialemen

Plus en détail

MISE EN FORME DES SIGNAUX

MISE EN FORME DES SIGNAUX h 5 MISE EN FORME DES SIGNAUX I) Mise en forme des signaux. 1.1) ircui ani-rebond R 1.2) ircui ani-rebond à bascule RS 1.3) TRIGGER de SHMITT - Réalisaion en circui MOS - Réalisaion à l'aide d'un AO. II)

Plus en détail

R 2 R 1. i + AOP. i - i C. Figure 1 : astable à base d AOP. suppose que le condensateur C est initialement déchargé, V = 0. R s sat sat h.

R 2 R 1. i + AOP. i - i C. Figure 1 : astable à base d AOP. suppose que le condensateur C est initialement déchargé, V = 0. R s sat sat h. Un mulivibraeur es un circui qui possède deux éas de foncionnemen. Selon la sabilié de ces éas, on disingue : Mulibraeur asable ; Mulibraeur monosable. A. Mulivibraeurs à base d AOP : I. Mulivibraeur asable

Plus en détail

Type de document : Cours

Type de document : Cours Secion : S Opion : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Élecrique Les grandeurs élecriques appliquées aux pores logiques Domaine d applicaion : Les sysèmes logiques Type de documen : Cours Classe

Plus en détail

R 1 R 2 U C 1 C 2. V e. V s

R 1 R 2 U C 1 C 2. V e. V s G. Pinson : Physique Appliquée Foncion reard A3-TD/ A3-- Réseau déphaseur Dans le bu de consruire une commande reardée de hyrisors, on uilise un filre du second ordre afin d obenir à parir du réseau monophasé

Plus en détail

CORRIGÉ ÉLECTRONIQUE B) ETUDE DE FP2 : «DEPLACEMENT DU TITRE DE TRANSPORT».

CORRIGÉ ÉLECTRONIQUE B) ETUDE DE FP2 : «DEPLACEMENT DU TITRE DE TRANSPORT». CORRIGÉ ÉLECTRONIQUE A) ANALYSE FONCTIONNELLE : Q1. Déecion de la présence du ire Conrôle de la conformié de sa longueur Lecure magnéique du ire Ecriure magnéique du ire Relecure du ire Impression du ire

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SCIENCES PHYSIQUES. L'usage de la calculatrice est autorisé.

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SCIENCES PHYSIQUES. L'usage de la calculatrice est autorisé. Repère : Session : 28 Durée : 4 H Page : /12 Coefficien : 4 BREVE DE ECHNICIEN SUPERIEUR ECHNIQUES PHYSIQUES POUR L INDUSRIE E LE LABORAOIRE SCIENCES PHYSIQUES L'usage de la calcularice es auorisé. Le

Plus en détail

Elève Etude de PF3: Barrière InfraRouge EMETTEUR 1 AUTOMATISME DE PORTAIL

Elève Etude de PF3: Barrière InfraRouge EMETTEUR 1 AUTOMATISME DE PORTAIL Elève Eude de PF3: Barrière InfraRouge EMETTEUR 1 Baccalauréa STI Génie Elecronique Thème de consrucion élecronique AUTOMATISME DE PORTAIL 14H LYCEE A.CAMUS Session 2011 SEQUENCE n 3 PRE-REQUIS Mesures

Plus en détail

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire.

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire. TP COURS ELECTROCINETIQUE RDuperray Lycée FBUISSON PTSI AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL: MONTAGES SUIVEURS Dans les monages suivans à AO, il y a une réroacion négaive, l AO foncionne donc en régime linéaire

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «mémoire»

Logique Séquentielle - fonction «mémoire» Logique équenielle - foncion «mémoire» 1. Inroducion Logique combinaoire : Un sysème logique es di combinaoire si à ou insan, le résula logique en sorie ne dépend que de l éa de ses enrées. L élémen de

Plus en détail

La fonction générer un signal rectangulaire

La fonction générer un signal rectangulaire Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique La foncion générer un signal recangulaire I Idenificaion de la foncion Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don

Plus en détail

schéma du comparateur à fenêtre V e V s V H R 4 R 3 1 kω schéma du comparateur à hystérésis V o V L

schéma du comparateur à fenêtre V e V s V H R 4 R 3 1 kω schéma du comparateur à hystérésis V o V L G. Pinson - Physique Appliquée AOP en foncionnemen non linéaire A4-TD/1 NB : la ension de sauraion des AOP es = ± cc ( cc = 1 : ension d alimenaion). A4-1- égulaion de empéraure "Tou-ou-ien" (suie exercice

Plus en détail

Chapitre 4 : amplificateurs opérationnels

Chapitre 4 : amplificateurs opérationnels Chapire 4 : amplificaeurs opéraionnels I Amplificaeur opéraionnel 1. Présenaion 2. Modèle de l AO idéal 3. Défau 4. Récapiulaif II Amplificaeur opéraionnel en conre réacion 1. amplificaeur non inverseur

Plus en détail

Traitement du signal

Traitement du signal Spé ψ 6- evoir n Traiemen du signal EXTAIT E E3A PSI Quesion 9 Analyse de l ALI enrée ( : v = par consrucion ; enrée ( : i = donc U v = I relaion enrée-sorie : l ALI es bouclé sur son enrée inverseuse

Plus en détail

Plan. Le timer 555. Présentation. Présentation. Anatomie du 555. Décomposition fonctionnelle. _ Présentation. _ Caractéristique statique

Plan. Le timer 555. Présentation. Présentation. Anatomie du 555. Décomposition fonctionnelle. _ Présentation. _ Caractéristique statique Plan _ Présenaion _ aracérisique saique _ Monage en monosable ou monovibraeur _ Monage en asable ou mulivibraeur ours d Elecronique, IGI, ENI, Bruno FANÇOI ours d Elecronique, IGI, ENI, Bruno FANÇOI Présenaion

Plus en détail

Les Compteurs. A). Présentation : I ). Introduction :

Les Compteurs. A). Présentation : I ). Introduction : Les Compeurs A) Présenaion : I ) Inroducion : Un compeur es un ensemble de bascules qui serven à comper les impulsions mises en enrées (Horloge) Le compage peu-êre fai dans différens codes : Binaires,

Plus en détail

9 fonctions sélectionnables Type de contact Relais 1 RT Transistor à collecteur ouvert. Modèle de base (78 mm) Modèle ultra compact (64 mm)

9 fonctions sélectionnables Type de contact Relais 1 RT Transistor à collecteur ouvert. Modèle de base (78 mm) Modèle ultra compact (64 mm) MINUTERIE DIGITALE MULTI FONCTIONS I Minuerie ergonomique DIN x mm Neuf modes de sorie couvren une large gamme d applicaions Tous les paramères son programmés à l aide de menus déroulans accessibles depuis

Plus en détail

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60.

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60. Leçon n 8 : LES FONCIONS ELECONIQUES I limenaion sabilisée : Une alimenaion sabilisée perme de ransformer la ension. disribuée par la SEG (,.. ) en une ension... ension alernaive deceur (220V, 50 Hz) Ordre

Plus en détail

voie 1 L, r u 1 u 2 voie 2

voie 1 L, r u 1 u 2 voie 2 Exercices sur le dipôle (R,L) Eude expérimenale d une bobine (Asie 2004) 1 - Déerminaion expérimenale de l'inducance L de la bobine On réalise le circui élecrique représené ci-dessous (figure 1) comprenan

Plus en détail

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système.

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système. STI2D SIN V. Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin. Rechercher e choisir une soluion logicielle ou maérielle au regard de la définiion d'un sysème. BP / Clavier Sans conac IR / ILS A conac FC Capeur

Plus en détail

A PRÉSENTATION B MONTAGES COMPARATEURS DE TENSIONS À ALI III RÉGIME DE FONCTIONNEMENT D'UN ALI I SYMBOLE ET DESCRIPTION DES ALI

A PRÉSENTATION B MONTAGES COMPARATEURS DE TENSIONS À ALI III RÉGIME DE FONCTIONNEMENT D'UN ALI I SYMBOLE ET DESCRIPTION DES ALI 1 ELN : COURS D' ÉLECTRONIQUE AMPLIFICATEUR LINÉAIRE INTÉGRÉ (ALI) page 1 / 6 A PRÉSENTATION Les amplificaeurs linéaires inégrés (ALI), aussi appelés amplificaeurs opéraionnels (AO) son uilisés pour effecuer

Plus en détail

Plan. Le timer Présentation. Présentation. _ Présentation. _ Caractéristique statique. _ Montage en monostable ou monovibrateur

Plan. Le timer Présentation. Présentation. _ Présentation. _ Caractéristique statique. _ Montage en monostable ou monovibrateur Le imer 555 Plan _ Présenaion _ aracérisique saique _ Monage en monosable ou monovibraeur _ Monage en asable ou mulivibraeur ours d Elecronique, IG2I, ENI2 Le imer 555 2 Descripion Présenaion ircui minuerie

Plus en détail

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE»

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» I- Approche foncionnelle Energie (faible) Elaborer les signaux de commande Ordre We Transformer l énergie La parie commande (consiuée par un microconrôleur ou des circuis

Plus en détail

&DUDFWpULVWLTXHVGHVFLUFXLWVLQWpJUpVORJLTXHV

&DUDFWpULVWLTXHVGHVFLUFXLWVLQWpJUpVORJLTXHV DUDFWpULVWLTXHVGHVFLUFXLWVLQWpJUpVOJLTXHV. nroducion Les circuis inégrés logiques son classés suivan leur echnologie de fabricaion (bipolaire TTL, bipolaire ECL, MOS, ). Pour un foncionnemen logique idenique,

Plus en détail

CHAPITRE III : LES COMPTEURS

CHAPITRE III : LES COMPTEURS CHAPITRE III : LES COMPTEURS I. Inroducion Dans de nombreuses applicaions on es amené à faire des compages d impulsions dans un emps donné pour la mesure de fréquences (par exemple) ou ou simplemen comper

Plus en détail

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE -

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE - ENS de Cachan Concours d enrée en 3 ème année pour la préparaion à l agrégaion de Génie Elecrique Session 2001 SECONDE PARTIE - ELECTRONIUE - Ce problème se propose d éudier le foncionnemen de l élecronique

Plus en détail

RECEPTEUR RADIO (PARTIE N 1)

RECEPTEUR RADIO (PARTIE N 1) T.P-cours de Physique n 4 : LA DEMODULATION D AMPLITUDE ET LE RECEPTEUR RADIO (PARTIE N ) A. La nécessié de la démodulaion. Un récepeur radio peu recevoir par une anenne le signal modulé émis. Pour cela,

Plus en détail

Logique séquentielle

Logique séquentielle Logique séquenielle Pour cerains opéraeurs, l éa de la sorie dépend non seulemen de la combinaison appliquée à l enrée (logique combinaoire) mais aussi de l éa précéden des sories du circui : ils son dis

Plus en détail

COMPARATEURS ANALOGIQUES

COMPARATEURS ANALOGIQUES I/ RAPPEL COMPARATEURS ANALOGIQUES Page 1 Signal logique e signal On di qu'un signal élecrique es logique lorsqu'il. analogique V On di qu'un signal es analogique lorsque son évoluion (en général en foncion

Plus en détail

On considère le montage suivant dans lequel depuis un temps très long, l interrupteur K 1 est ouvert et l interrupteur K 2 est fermé.

On considère le montage suivant dans lequel depuis un temps très long, l interrupteur K 1 est ouvert et l interrupteur K 2 est fermé. XI : HG T HG U ONNSTU On considère le monage suivan dans lequel depuis un emps rès long, l inerrupeur K es ouver e l inerrupeur K es fermé. kω v kω nf K v K V Figure. onner dans ces condiions le schéma

Plus en détail

Lorsqu une question comporte un résultat numérique à vérifier, ce résultat doit être considéré comme «vrai» si l égalité est vérifiée à ±2% Question 1

Lorsqu une question comporte un résultat numérique à vérifier, ce résultat doit être considéré comme «vrai» si l égalité est vérifiée à ±2% Question 1 Averissemen concernan l ensemble de l épreuve : Lorsqu une quesion compore un résula numérique à vérifier, ce résula doi êre considéré comme «vrai» si l égalié es vérifiée à ±2% LCTRICIT GNRAL SYSTMS LINAIRS

Plus en détail

Cours Electronique Numérique

Cours Electronique Numérique Cours Elecronique Numérique 26-27 Audioprohèse 2eme Année Chrisophe Adessi chrisophe.adessi@univ-lyon.fr LPMCN Universié Claude Bernard Lyon Elecronique Numérique 26-27 p. ommaire I Chaîne de raiemen numérique

Plus en détail

Cours Electronique Numérique Audioprothèse 2eme Année. Christophe Adessi LPMCN. Université Claude Bernard Lyon1

Cours Electronique Numérique Audioprothèse 2eme Année. Christophe Adessi LPMCN. Université Claude Bernard Lyon1 Cours Elecronique Numérique 25-26 Audioprohèse 2eme Année Chrisophe Adessi chrisophe.adessi@univ-lyon.fr LPMCN Universié Claude Bernard Lyon Elecronique Numérique 25-26 p. ommaire I Chaîne de raiemen numérique

Plus en détail

Réglage valeur moyenne

Réglage valeur moyenne P Cours : l insrumenaion élecrique A- Le généraeur de basses fréquences ou G.B.F - Présenaion uilisé : Réglage fréquence Réglage ampliude Réglage valeur moyenne Sweep : Possibilié de créer un signal de

Plus en détail

Etude de FP2 «Elaboration de la base de temps

Etude de FP2 «Elaboration de la base de temps BAC STI Élecronique Sysème echnique : «Arroseur auomaique» Page 1/10 Eude de FP2 «Elaboraion de la base de emps» Eude de FP2 «Elaboraion de la base de emps I) Présenaion du sysème : «Arrosage auomaique»

Plus en détail

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES :

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES : ISET de Nabeul ours de Sysème logique (2) hapire 3. OBJETIFS LES OMPTEURS Eudier les différens ypes de compeurs. omprendre le principe de foncionnemen de chaque ype. Mairiser les éapes de synhèse d un

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «mémoire»

Logique Séquentielle - fonction «mémoire» Logique équenielle - foncion «mémoire» 1. Inroducion Logique combinaoire : Un sysème logique es di combinaoire si à insan, le résula logique en sorie ne dépend que de l éa de ses enrées. L élémen de base

Plus en détail

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs Circuis résisifs e réacifs Chapire 14 Circuis résisifs e réacifs Sommaire Elémens résisifs e réacifs Comporemen d une résisance en régime alernaif sinusoïdal Comporemen d un condensaeur en régime alernaif

Plus en détail

Déroulement de la séquence :

Déroulement de la séquence : Terminale STI Élecronique Sysème echnique : «Pousse seringue» Page 1/19 Séquence n 8 : éude de FP3 «Commande du moeur pas à pas» Déroulemen de la séquence : Présenaion de la séquence Phase 1 : recenrage

Plus en détail

CODEUR MULTI-SWITCH POUR RADIOCOMMANDE FUTABA SKYSPORT 4

CODEUR MULTI-SWITCH POUR RADIOCOMMANDE FUTABA SKYSPORT 4 I. PRESENTATION: CODEUR MULTI-SWITCH POUR RADIOCOMMANDE FUTABA SKYSPORT 4 La radio-commande «Skyspor» de Robbe-Fuaba es une radio 4 voies proporionnelles en Modulaion de Fréquence. Ce ensemble es livré

Plus en détail

HACHEUR ENTRELACE HACHEUR BOOST

HACHEUR ENTRELACE HACHEUR BOOST E HACHEUR ENREACE E E HACHEUR BOOS Ediion 1-1/1/217 DISRIBUION D ENERGIE HACHEUR ENREACE HACHEUR BOOS CHAÎNE D INFORMAION ACQUERIR RAIER COMMUNIQUER AIMENER DISRIBUER CONVERIR RANSMERE CHAÎNE D ENERGIE

Plus en détail

v 6 v c v 4 v 5 A1 v 3

v 6 v c v 4 v 5 A1 v 3 G. Pinson : Physique Appliquée Généraeurs de signaux A25-TD/1 A25-1- Généraeur de signaux On considère le schéma du généraeur de signaux indiqué ci-dessous. Les A.Op son considérés comme parfais. Leur

Plus en détail

Amplification de puissance

Amplification de puissance Académie de Marinique Préparaion Agrégaion Sciences Physiques B. Ponalier Amplificaion de puissance Objecifs Comparer les différenes classes d amplificaion du poin de vue: du foncionnemen du rendemen Classe

Plus en détail

Elève Etude de PF3: Barrière InfraRouge RECEPTEUR 1 AUTOMATISME DE PORTAIL

Elève Etude de PF3: Barrière InfraRouge RECEPTEUR 1 AUTOMATISME DE PORTAIL Elève Eude de PF3: Barrière InfraRouge RECEPTEUR 1 Baccalauréa STI Génie Elecronique Thème de consrucion élecronique AUTOMATISME DE PORTAIL 7H LYCEE A.CAMUS Session 2011 SEQUENCE n 4 PRE-REQUIS Mesures

Plus en détail

CS Conversion statique d énergie cours CS-2 Hacheur. Cours CS 2 TSI1 TSI2. La Conversion Statique d Energie

CS Conversion statique d énergie cours CS-2 Hacheur. Cours CS 2 TSI1 TSI2. La Conversion Statique d Energie Cours Cours CS 2 TSI1 TSI2 a Conversion Saique d Energie X Période Conversion saique DC DC : Hacheur série 1 2 3 4 5 Cycle 6 : CS Conversion saique d énergie Durée : 4 semaines X Objecifs Analyser Modéliser

Plus en détail

STI2d sin II BASCULE /R /S I BASCULES RS SYMBOLE SYMBOLE. m i m. m : i : FONCTION MÉMORISATION : LES BASCULES page 1 / 6

STI2d sin II BASCULE /R /S I BASCULES RS SYMBOLE SYMBOLE. m i m. m : i : FONCTION MÉMORISATION : LES BASCULES page 1 / 6 TI2d sin FONCTION MÉMOIATION : LE BACULE page / 6 Pour cerains circuis logiques l'éa des sories dépend non seulemen de la combinaison appliquée aux enrées mais aussi de l'éa précéden des sories. Ces circuis

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE Auomaique e Informaique Indusrielle LA LOGIQUE SEQUENTIELLE SOMMAIRE Tire Page I. Définiion (rappel) : Sysème séqueniel 2 II. Prise en compe du emps 2 a) foncion mémoire 2 b) foncion(s) reard(s), emporisaion

Plus en détail

SERIE N 2 CONDENSATEUR & DIPOLE RC

SERIE N 2 CONDENSATEUR & DIPOLE RC uab (V) SERIE N 2 CONDENSATEUR & DIPOLE RC EXERCICE 1 A l aide d un ordinaeur équipé d une care d acquisiion, le monage schémaisé ci-conre perme de suivre l évoluion de la ension u AB aux bornes d un condensaeur

Plus en détail

Hacheur série à transistor MOS

Hacheur série à transistor MOS Hacheur série à ransisor MOS Préliminaire : A : Choix du ransisor e de la diode de roue libre : Le cahier des charges précisai : Source d énergie : ension coninu 70 V - 10 A Fréquence de foncionnemen 20

Plus en détail

1- SSI_ Corrigé DSn 1 1SSI : fonction acquérir du robot Sumo /17 points

1- SSI_ Corrigé DSn 1 1SSI : fonction acquérir du robot Sumo /17 points 1- SSI_ 2013-2014 Corrigé DSn 1 1SSI : foncion acquérir du robo Sumo /17 poins Présenaion du Robo Sumo : FAST du Robo FP1 : Permere à vore robo de pousser le robo adverse hors du dohyo FT 1 : SE DEPLACER

Plus en détail

Production - Transport et Distribution d Energie

Production - Transport et Distribution d Energie Le Minisère de l'enseignemen Supérieur e de la Recherche Scienifique Universié Viruelle de Tunis Réalisé par : Mme Souad Chebbi Aenion! Ce produi pédagogique numérisé es la propriéé exclusive de l'uvt.

Plus en détail

Logique Séquentielle

Logique Séquentielle Plan du cours Logique équenielle Inroducion : créaion de circuis. Codage de l Informaion 2. Algèbre de Boole 3. Aspecs echnologiques des circuis 4. Les Circuis combinaoires : Transcodeurs, Aiguilleurs,

Plus en détail

Conversion analogique numérique (CAN)

Conversion analogique numérique (CAN) Conversion analogique numérique (CAN) Schéma foncionnel d un sysème de raiemen numérique de l informaion : Grandeur physique Capeur Filrage Passe bas Amplificaion Echanillonnage Conversion analogique numérique

Plus en détail

Corrigés Exercice Red01 : redressement non commandé : redressement monoalternance

Corrigés Exercice Red01 : redressement non commandé : redressement monoalternance Corrigés Exercice Red : redressemen non commandé : redressemen monoalernance D i u charge v La ension u es sinusoïdale alernaive. D es une diode supposée parfaie (ension de seuil nulle). La charge es une

Plus en détail

TEMPS DE REPONSE D UNE CHAINE FONCTIONNELLE

TEMPS DE REPONSE D UNE CHAINE FONCTIONNELLE I NOTION D TMP D RPON : Le emps de réponse Tr de la chaîne foncionnelle es le emps nécessaire enre le momen où une cible es déecée e le momen où l effeceur agi sur la maière d œuvre. Cee représenaion insise

Plus en détail

3) Logique séquentielle

3) Logique séquentielle 3) Logique séquenielle able des maières Définiions 2. Logique séquenielle................................. 2.2 Chronogramme................................... 2.3 Niveau logique vs fron...............................

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

Commande d un moteur à courant continu

Commande d un moteur à courant continu Commande d un moeur à couran coninu 1. Généraliés Le hacheur es un disposiif classé dans la caégorie des converisseurs saiques d énergie coninu - coninu. l a pour rôle de ransférer l'énergie d'une source

Plus en détail

Contrôle de fréquence

Contrôle de fréquence Conrôle de fréquence elais de conrôle de fréquence Conrôle les variaions de fréquence sur les réseaux alernaifs 50 ou 60 Hz Conrôle sa propre ension d alimenaion connecé enre phase e neure Sur e sous fréquence

Plus en détail

ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL)

ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL) ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL) ACQUISITION DE LA POSITION DU CYCLE La posiion du cycle es délivrée par un capeur à effe Hall linéaire déecan 3 posiions disinces de la

Plus en détail

Relais de surveillance électroniques

Relais de surveillance électroniques Caracérisiques echniques Converisseur de puissance monophasé ou riphasé pour la mesure e le conrôle de la puissance acive absorbée ou uile par des disposiifs élecriques. Pariculariés 9 plages de mesure

Plus en détail

Amplificateur opérationnel

Amplificateur opérationnel ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Maière : Science de l Ingénieur A.T.C Pr.MAHBAB Secion : Sciences e Technologies Élecriques

Plus en détail

TC 313 TC 313. Entrée E 1. Entrée E 2. Forçage marche. Forçage arrêt. luminaires visualisation. Autorisation S 1. Commande S 1. Indication état S1

TC 313 TC 313. Entrée E 1. Entrée E 2. Forçage marche. Forçage arrêt. luminaires visualisation. Autorisation S 1. Commande S 1. Indication état S1 sysème d insallaion série TC logiciel d applicaion 3 enrées/3 sories avec auorisaion, e indicaion durée de foncionnemen famille : Inpu / oupu ype : Binary / binary TC 313 environnemen TC 313 B.P. inerrupeur

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. FONCTION RETARD ou TEMPORISATION

DOSSIER TECHNIQUE. FONCTION RETARD ou TEMPORISATION DOSSIER TECHNIQUE Foncion FONCTION RETARD ou TEMPORISATION La foncion reard ou emporisaion es une foncion dans laquelle oue ransiion d enrée (commande) se radui par une ransiion reardée de l informaion

Plus en détail

Projet électrique (Temps conseillé 3h)

Projet électrique (Temps conseillé 3h) Proje élecrique (Temps conseillé 3h) Pour assurer la foncion de découpe à la volée dans une ligne de fabricaion de panneaux de paricules de bois, il es nécessaire d asservir la viesse d avance du moeur

Plus en détail

ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE

ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE (Exrai concours CCP TSI 2008) ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE CHAÎNE D INFORMATION ACQUERIR TRAITER COMMUNIQUER ALIMENTER DISTRIBUER CONVERTIR TRANSMETTRE CHAÎNE D ENERGIE ACTION Lycée Jules

Plus en détail

PSI / TD G1 - Correction. 4. Une simple loi des mailles permet d'obtenir, avec i L orienté de l'entrée vers la sortie : 1 dt L 1

PSI / TD G1 - Correction. 4. Une simple loi des mailles permet d'obtenir, avec i L orienté de l'entrée vers la sortie : 1 dt L 1 PSI - 202/203 TD G - Correcion 7 Réponse indicielle d'un lre 4. Une simple loi des mailles perme d'obenir, avec i L oriené de l'enrée vers la sorie : s() = e() L di L d En remplaçan dans l'équaion diérenielle

Plus en détail

Diode, thyristor : le redressement

Diode, thyristor : le redressement PAIE 11 FONCIONS 47, hyrisor : le redressemen La conversion d énergie appelée redressemen perme d obenir un couran unidirecionnel à parir d un couran alernaif sinusoïdal ne diode peu assurer cee foncion

Plus en détail

La capacité C est de valeur suffisamment élevée pour que la tensionvc à ses bornes soit constante. Montrer que :

La capacité C est de valeur suffisamment élevée pour que la tensionvc à ses bornes soit constante. Montrer que : Exercices hacheurs à accumulaion e alimenaions à découpage I) Hacheurs à accumulaion a) On considère le monage suivan : Dans ce hacheur à accumulaion inducive, L es de valeur suffisammen élevée pour admere

Plus en détail

Serrure codée PRÉSENTATION 1 TD. N 1 : ANALYSE DE LA FONCTION VÉRIFICATION / MODIFICATION DU CODE (FP3) 4

Serrure codée PRÉSENTATION 1 TD. N 1 : ANALYSE DE LA FONCTION VÉRIFICATION / MODIFICATION DU CODE (FP3) 4 SOMMAIRE PRÉSENTATION 1 Serrure codée A - ANALYSE FONCTIONNELLE DE L'OBJET TECHNIQUE 1 I - FONCTION D'USAGE 1 II - SCHÉMA FONCTIONNEL DE NIVEAU II 1 III - SCHÉMA FONCTIONNEL DE 1ER DEGRÉ 1 IV - PRÉSENTATION

Plus en détail

Cas d un dipôle RC. Le boîtier de celui- ci est de petite taille : 5 cm de large et 6 mm d'épaisseur. Sa masse est d'environ 30 g.

Cas d un dipôle RC. Le boîtier de celui- ci est de petite taille : 5 cm de large et 6 mm d'épaisseur. Sa masse est d'environ 30 g. Cas d un dipôle I. Un exemple d applicaion d un cricui : le pacemaker. Exrai de l inrocion suje bac Série S Réunion 2004 Nore cœur se conrace plus de 100 000 fois par jour. Il ba 24 h sur 24 pendan oue

Plus en détail

MOLETTE DE COMMANDE DU GAIN D UN AMPLIFICATEUR HI-FI

MOLETTE DE COMMANDE DU GAIN D UN AMPLIFICATEUR HI-FI ESPE académie de Nanes Informaion e Energie MOLETTE DE COMMANDE DU GAIN D UN AMPLIFICATEUR HI-FI L'obje echnique considéré es une chaîne hi-fi. L éude porera plus pariculièremen sur le raiemen de l informaion

Plus en détail

Exercices sur les diodes

Exercices sur les diodes Exercices sur les diodes A). Les diodes Normales : I ). Exercice 1 : On considère les diodes comme parfaies. VCC R1 1k D1 VE1 VS1 D2 VE2 Tracer VS1 e donnez le nom de la foncion ainsi réalisée. VE1 VE2

Plus en détail

RALENTISSEMENT D UN SERVO SUR VOIE PROPORTIONNELLE

RALENTISSEMENT D UN SERVO SUR VOIE PROPORTIONNELLE RALENTISSEMENT UN SERVO SUR VOIE PROPORTIONNELLE Aueur : P.LOUSSOUARN I. Présenaion: Le bu de ce pei monage es de ralenir le mouvemen d un servo. Il s insère simplemen enre le récepeur e le servo à ralenir.

Plus en détail

avec Pour illustrer cette note, je joint des extraits de la documentation technique du constructeur.

avec Pour illustrer cette note, je joint des extraits de la documentation technique du constructeur. Les disjonceurs basse ension son en règle générale équipés de déclencheurs du ype magnéo-hermique. La courbe de déclenchemen d un disjonceur NT8H équipé d un déclencheur Micrologic.A es donnée dans le

Plus en détail

Questions d'étude du dossier technique

Questions d'étude du dossier technique Banc de es d'auoradios AUTORADIO ROADSTAR CD-655USWM Quesions d'éude du dossier echnique 1. FS1.2 : Amplificaion audiofréquence de puissance Objecif : monrer l'inérê des sories "différenielles" 1.1 Amplificaeur

Plus en détail

Procédures de qualification

Procédures de qualification Série 26 Procédures de qualificaion Télémaicienne CFC Télémaicien CFC Connaissances professionnelles écries Pos. 5.2 Technique des sysèmes élecriques Nom, prénom N de candida Dae Temps: Auxiliaires: 45

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage»

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage» Logique Séquenielle - foncion «Regisre à décalage» 1. Inroducion Les bascules son rès uilisées comme élémens de mémorisaion de données ou d informaion. Le sockage des données a généralemen lieu dans des

Plus en détail

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope PC - Lycée Dumon D Urville TP 1 : uilisaion de l oscilloscope numérique I. Compéences à acquérir Les compéences évaluées au cours de ce TP son: - Uiliser un GBF - Uiliser un oscilloscope : Afficher des

Plus en détail

Conditionnement du signal

Conditionnement du signal Lycée Technique Mohammedia Condiionnemen du signal 1 ère STE Unié ATC Professeur : MAHBAB 1STE CONDITIONNER UN SIGNAL L.T Mohammedia F.Cours n 12 La chaîne d'acquisiion Prof : MAHBAB Page 1 / 2 1. Inroducion

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

Contrôleur moteur CMC14

Contrôleur moteur CMC14 Conrôleur moeur CMC14 1 Propriéés Viesse de roaion ajusable par poeniomère Alimenaion DC 12 24 V Couran moeur 10 A en service permanen Rampes d accéléraion e de décéléraion réglables Indicaion de sau e

Plus en détail

Démarrage étoile triangle

Démarrage étoile triangle Dae: Page : sur 6 Démarrage éoile riangle Démarrage éoile riangle. Problémaique Lorsque la puissance des moeurs uilisés devien plus imporane (à parir d une peie dizaine de kilowas) l appel de couran au

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire Le ransisor bipolaire onsiuion- Symbole 2 1. aracérisiques Foncionnemen 2 1.1. aracérisiques d enrée I =f(v E ) 2 1.2. aracérisiques de Transfer I =f(i ) 3 aracérisiques de sorie I =f(v E ) 4 1.4. Résumé

Plus en détail

QUESTIONNAIRE. L1 : énergie électrique. Pousse-seringue (+ seringue) L7 : Raccordement du pousse seringue au prolongateur

QUESTIONNAIRE. L1 : énergie électrique. Pousse-seringue (+ seringue) L7 : Raccordement du pousse seringue au prolongateur PARTIE B - ELECTRONIQUE MISE EN SlTUATI0N DE L'ETUDE ELECTRONIQUE L'éude élecronique porera noammen sur les équipemens assuran la commande du moeur qui pousse la seringue suivan le disposiif éudié en consrucion.

Plus en détail

Notions de cours sur les condensateurs

Notions de cours sur les condensateurs SP académie de Nanes nformaion e nergie Noions de cours sur les condensaeurs Généraliés. 1.1 onsiuion d un condensaeur. n condensaeur es consiué de deux conduceurs méalliques séparés par un isolan d épaisseur

Plus en détail

Electronique Analogique modulaire

Electronique Analogique modulaire Elecronique Analogique modulaire FONCTION AMPLIFICATION APPLICATIONS LINÉAIES DE L'AOP TOISIEME PATIE : 1. EDESSEU SANS SEUIL 2. EDESSEMENT DOUBLE ALTENANCE 3. TIGGE DE SCHMITT 4. MONOSTABLES 5. ASTABLES

Plus en détail

Amplificateur opérationnel

Amplificateur opérationnel lycée Ibn Taymia Année 2009-2010 PCSI 2 A.BADIR Amplificaeur opéraionnel Table des maieres 1 Comparaeur simple 2 1.1 Définiion de comparaeur.................................. 2 1.2 Caracérisique de ransfer

Plus en détail

Matière : DurØe : 2Heures TECHNOLOGIE

Matière : DurØe : 2Heures TECHNOLOGIE Minisère de l éducaion L.S.Cherarda Devoir de synhèse n 3 30/05/2013 Maière : DurØe : 2Heures TECHNOLOGIE Professeur : BAAZAOUI Abderraouf Niveau : 1 ère Année Noe :. /20 Nom :.. Prénom : Classe : 1S 1

Plus en détail

A1 ) A2 ) C A3 ) A4 ) f = 8 Vs. 8 Vs. L'ampli OP. Page N 14 AOP_EX1. 8 Vs H(jw) = 20log(Vs/Ve) -20dB. Arg(Vs/Ve) log(Vs/Ve) Arg(Vs/Ve)

A1 ) A2 ) C A3 ) A4 ) f = 8 Vs. 8 Vs. L'ampli OP. Page N 14 AOP_EX1. 8 Vs H(jw) = 20log(Vs/Ve) -20dB. Arg(Vs/Ve) log(Vs/Ve) Arg(Vs/Ve) Exercices sur les srucures de base à Amplis OP A) Filres: Pour les exercices suivans, calculez la foncion de ransfer / = H(j) des monages suivans. Exprimez la foncion de ransfer sous la forme canonique

Plus en détail

Le dipôle RC série (2) Décharge du condensateur Influence des grandeurs caractéristiques des composants (Correction) i +

Le dipôle RC série (2) Décharge du condensateur Influence des grandeurs caractéristiques des composants (Correction) i + Le dipôle R série (2) Décharge du condensaeur Influence des grandeurs caracérisiques des composans (orrecion) ircui d éude On consiue le circui élecrique suivan. e circui perme de suivre la charge (posiion

Plus en détail

TB 362. Associé au produit 4 entrées à encastrer ou au récepteur radio 4 entrées, le logiciel assure les fonctions suivantes :

TB 362. Associé au produit 4 entrées à encastrer ou au récepteur radio 4 entrées, le logiciel assure les fonctions suivantes : 1 2 3 4 A B 3 4 5 6 7 8 C Enrées/sories Série TB Logiciel d applicaion 1 commande de variaion + 2 commandes marche/arrê famille : Inpu ype : Binary inpu, 4 fold TB 362 Environnemen BP câblage sur TB 024

Plus en détail