ADELE 126 : Charte graphique et ergonomique des téléprocédures publiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ADELE 126 : Charte graphique et ergonomique des téléprocédures publiques"

Transcription

1 ADELE 126 : Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus Vrsion 1 janvir 2006

2 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 2/47

3 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Sommair 1 Commnt utilisr ctt chart Introduction Nivaux d rcommandation Limits Ls rcommandations Règls générals Facilitr l accès au srvic Soignr ls formulairs Fournir un aid adapté Ls princips graphiqus Règls graphiqus Bibliographi Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 3/47

4 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 1 Commnt utilisr ctt chart Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 4/47

5 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion Introduction La chart graphiqu t rgonomiqu constitu un cadr général d rcommandations à dstination ds concpturs d téléprocédurs publiqus. Ell propos ds règls, ds concpts t ds définitions communs à l nsmbl ds téléprocédurs, dans l objctif d fournir aux usagrs un millur confort d utilisation. Ctt chart st construit autour d rcommandations rgonomiqus, princips graphiqus t modèls d écrans. Objctifs d la chart L objctif d c documnt st d fournir ds règls rgonomiqus t graphiqus. Plus particulièrmnt, la présnt chart a pour objctif d : fournir un nivau d confort minimum aux utilisaturs qulqu soit l émttur d la téléprocédur, donnr un idntité visull au sit, tant n trm d graphism qu d navigation, facilitr t accélérr l travail du concptur n proposant ds princips d composition, d navigation t d rpérag. Ell st complémntair du référntil d accssibilité ds srvics Intrnt d l administration français. Ctt chart fournit un cadr d rcommandations génériqus fournissant au concptur un bas d travail pour l intégration d ss proprs fonctionnalités. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 5/47

6 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Champ d application La chart a valur d rcommandation pour tout téléprocédur publiqu, c st à dir pour tout srvic intrnt prmttant d rmplir n lign un formulair, d l transmttr aux dstinatairs publics avc accusé d récption t/ou attstation n lign, dans l cadr d démarchs administrativs. Son application st obligatoir pour ls téléprocédurs ds srvics d l Etat t st rcommandé pour tout sit d la sphèr publiqu. Ls téléprocédurs publiqus concrnés par la présnt chart sont définis comm suit : «Déclarations t dmands administrativs miss à disposition du public par formulair guidé n lign» Vrsion d c documnt Ctt prmièr vrsion st basé sur un séri d travaux validés par un group d travail intrministéril. Après un phas d bnchmarking t d rédaction ds rcommandations, un phas d tsts individuls avc ds utilisaturs finaux a été ffctué afin d optimisr l rgonomi ds modèls d pags proposés. En outr, un travail avc ls concpturs t intégraturs d téléprocédurs a prmis d optimisr la mis n pratiqu ds rcommandations. Enfin, un appl à commntair t un rlctur n group d travail d l nsmbl ds rcommandations ont prmis la validation d ctt vrsion 1.0. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 6/47

7 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion Nivaux d rcommandation Ls rcommandations sont pondérés par nivaux d xignc : Un rcommandation d st indispnsabl pour bénéficir du labl Adèl ; ct nsmbl d rcommandations prmt d fournir à l usagr un cadr d utilisation rgonomiqu d un téléprocédur à un autr, qul qu soit l émttur. L nivau assur un nivau d cohérnc graphiqu t rgonomiqu ntr téléprocédurs tout n laissant un crtain dgré d librté pour l intégration dans un sit xistant. C nivau trait égalmnt du fonctionnmnt mêm d l application. Un rcommandation d propos un nivau d confort élvé pour l utilisatur. Ell influnc l nivau d qualité du srvic offrt, valoris la «rlation usagr» dans un optiqu d suivi t fidélisation, t prmt un bonn homogénéité graphiqu t rgonomiqu ntr téléprocédurs. C nivau utilis la mascott Adèl pour accompagnr l utilisatur. L fonctionnmnt ds critèrs st cumulatif : l rspct du nivau nécssit l intégration ds critèrs t. L rspct du nivau impliqu l rspct du nivau. Ls concpturs sont invités à rspctr l plus d élémnts possibls. Par xmpl ils puvnt appliqur tout ou parti ds rcommandations d nivau ou mêm si l nivau visé st l. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 7/47

8 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion Limits Ls modèls d pags illustrnt l cas d un téléprocédur publiqu simpl. Ds adaptations sont nécssairs slon la complxité fonctionnll d chaqu procédur. Ls écrans sont donc un bas pour la concption t non un modèl forml à appliqur à l idntiqu. L illustration par ls écrans n couvr pas touts ls fonctionnalités pouvant êtr miss n œuvr par ls téléprocédurs (gstion d compt, horodatag, signatur élctroniqu, classmnt, tri d donnés, tc.). Ctt chart d concption rgonomiqu t graphiqu ds téléprocédurs st complémntair du référntil d accssibilité non détaillé ici. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 8/47

9 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 2. Ls rcommandations Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 9/47

10 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion Règls générals Compatibilité t considérations tchniqus Utilisation ds fonctionnalités du navigatur Lisibilité t polics d caractèrs Lins hyprtxts Accès aux procédurs, connxion Téléchargmnt d fichirs t plug-ins Intégration d un marquur Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 10/47

11 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Compatibilité t considérations tchniqus Objctif : Concvoir un sit wb disponibl dans d bonns conditions, pour tout l mond. L sit doit êtr visibl qul qu soit l'équipmnt logicil t matéril ds intrnauts. Format d affichag : Ls pags sont optimisés pour s affichr sans scroll horizontal à un résolution 800*600. Ls pags sont xtnsibls (100%) d sort à optimisr l spac util d l écran pour ls résolutions supériurs. Ls navigaturs : Mozilla Firfox 1.4 t vrsions supériurs Intrnt Explorr 5 t vrsions supériurs Ntscap 6 t vrsions supériurs Opéra 7.6 t vrsions supériurs Safari 1.2 t vrsions supériurs Ls plat-forms : Modèls d pags : - Tous Autrs fichs utils : - Utilisation ds fonctionnalités du navigatur A évitr : - Evitr l utilisation d un éditur HTML automatiqu t proscrir l usag d baliss propriétairs à crtains navigaturs. Ls pags doivnt êtr dévloppés t tstés pour un visualisation optimal qull qu soit la plat-form d l utilisatur : PC ou Mac. Langags t norms : En complémnt d ctt chart, s rportr au référntil d accssibilité. Proscrir l HTML dynamiqu (DHTML), présntant ds variations slon l post t posant ds problèms d accssibilité. Privilégir l usag ds fuills d styls (CSS). Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 11/47

12 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Utilisation ds fonctionnalités du navigatur Objctif : Prndr n compt ls habituds d utilisation ds fonctions du navigatur. En complémnt d la navigation du sit, ls utilisaturs s srvnt ds fonctionnalités du navigatur pour maîtrisr l intrfac : bouton «pag précédnt» («back») pour accédr rvnir n arrièr, ouvrtur d nouvlls fnêtrs d navigatur (Ctrl + n), tc. Ls plat-forms : En cas d multi-fnêtrag, l affichag dans un fnêtr put êtr désynchronisé d la bas d donnés : c st à dir qu la sssion st xpiré, ou bin ls donnés d un fnêtr n sont pas à jour du fait ds modifications ffctués dans un autr fnêtr. Modèls d pags : - Touts Autrs fichs utils : - «Compatibilité t considérations tchniqus» L multi-fnêtrag n doit pas êtr mpêché par l systèm. L ouvrtur délibéré d plusiurs fnêtrs fait parti du comportmnt ds utilisaturs «avancés» pour davantag d fficacité t d confort. Qull qu soit la fnêtr, un clic sur l bouton «actualisr» (F5) du navigatur actualis la pag avc ls drnièrs donnés nrgistrés n sssion. A évitr : - Ls fnêtrs d navigatur non rdimnsionnabls En cours d saisi, si ds donnés sont applés alors qu lls n sont plus disponibls n bas ou si ds actions non applicabls sont lancés, alors la pag st rafraîchi t comport un mssag d rrur xplicit (donnés non disponibls, tc.). Gstion ds signts t ds URL : Pour ls procédurs accssibls après idntification, si aucun sssion n st activ t qu l utilisatur cliqu sur un signt d un pag dynamiqu d un application sécurisé ou n saisit son URL, la pag d authntification st affiché avc un mssag l prévnant qu il doit s authntifir pour visualisr ctt pag. L point uniqu d ntré doit êtr la pag d accuil. On n prmt pas à l utilisatur d accédr dirctmnt à un pag dmandé tant qu un sssion n st pas ouvrt, t on n lui affich pas non plus ctt pag quand il valid son authntification. Si un sssion st déjà ouvrt t qu l utilisatur cliqu sur un signt d un pag du sit ou n saisit son URL, la pag sollicité s affich normalmnt. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 12/47

13 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Lisibilité t polics d caractèrs Objctif : Assurr un bonn lisibilité ds informations à l écran st un pré-rquis pour tout concptur d sit intrnt. L sit doit êtr lisibl par tous t sous divrs navigaturs. Polics d caractèrs Polics à utilisr d préférnc : Pour assurr un bonn cohérnc, la taill t la coulur ds caractèrs doivnt êtr bin définis pour chaqu catégori d objt dans la mis n pag. Modèls d pags : - Tous Autrs fichs utils : - «Lins hyprtxts» - «Princips graphiqus» Pour garantir la millur lisibilité, il faut mployr un polic sans sérif, d préférnc Vrdana, conçu pour la lctur à l écran, ou à défaut Arial. Taill d polic : Pour gardr l txt courant lisibl, il st rcommandé d n pas utilisr un corps infériur à 10 pixls (11 pixls rcommandés) pour l txt normal. La hiérarchi ds nivaux d information (notammnt ls titrs) doit êtr rspcté, afin par xmpl d n pas donnr un taill d polic trop gross pour un information scondair. Ls polics sont indiqués n taill rlativ afin qu l utilisatur puiss rdimnsionnr ls polics d caractèrs. Longuur t styl : Ls txts qui clignotnt ou défilnt sont égalmnt à évitr. Ils détournnt l attntion plutôt qu ils n l attirnt t sont souvnt mal prçus par ls utilisaturs. Pour l txt normal, il faut évitr ls txts n lttrs capitals, ou ls phrass longus n italiqu. Cux-ci sont moins lisibls t prturbnt la lctur. Coulurs Fond d pag : Pour l fond d pag, on utilisra d préférnc un coulur clair. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 13/47

14 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Nombr d coulurs : Il st préférabl d n pas utilisr plus d 3 coulurs dominants sur un mêm pag (hormis ls coulurs ds lins t du txt). Pour ls typographis, on définira un coulur pour l txt normal, un coulur d lins pour chaqu état (actif, visité). Ls mssags d rrur utilisnt la coulur roug t un pictogramm commnté ou un caractèr spécial avc légnd. Pictographi Pour tout sit, ls préconisations graphiqus d bas pour ls composants imags (photos, illustrations, icôns) s appliqunt, suivant ls critèrs principaux : homogénéité graphiqu, optimisation n trm d rapport qualité visull / poids, intuitivité ds pictogramms, lisibilité ds txts sur fond d imag. Présnc d tag ALT pour ls imags signifiants, t notammnt ls pictogramms. Utilisation d la bibliothèqu ADELE (coulurs adaptabls) : Exmpls : Tablaux Ls tablaux sont ds lists d élémnts qui nécssitnt un présntation soigné pour n pas alourdir visullmnt la pag. Facilitr la lisibilité par l altrnanc d ligns d coulurs différnts (coulurs ls plus clairs d la paltt HTML d préférnc). Pour la mis n avant d un (ou plusiurs) colonn, on put mttr n gras son contnu ou utilisr ds coulurs plus saillants. Lorsqu un tablau st utilisé pour présntr ds informations, n pas affichr ls bordurs, ou ls affichr n coulur clair. Clls-ci vinnnt surchargr la pag t n apportnt pas un rél plus quant à la présntation du tablau. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 14/47

15 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Lins hyprtxts Objctif : Prmttr la bonn idntification visull ds lins par l utilisatur d façon naturll t avant passag d la souris sur ls élémnts. La présntation ds lins : Modèls d pags : - Tous Qull qu soit la présntation rtnu, un fois défini, cll-ci doit êtr systématiqumnt réutilisé afin d ancrr chz l utilisatur un équivalnc ntr la structur d un objt t sa fonction. Ctt logiqu put êtr appliqué à tous ls objts qu ils soint objts d navigation ou d contnu. Autrs fichs utils : - Lisibilité t polics d caractèrs L soulignmnt st idntifié comm l principal standard du lin (avant passag d la souris). Il n faut jamais utilisr d soulignmnt pour du txt normal car ls utilisaturs sraint tntés d cliqur c txt. La signification ds lins : Un lin doit êtr xplicit dans son contxt : on doit savoir s il rout vrs un autr pag, s il ouvr un documnt burautiqu ou s il corrspond à un adrss élctroniqu. Un mêm lin doit toujours avoir un mêm fft t ls lins d mêm fft doivnt avoir l mêm libllé. Par xmpl : un lin «Rtour» n doit pas sur crtains pags ramnr à la pag précédnt t sur d autrs à la pag d accuil. L intitulé ds lins t ds boutons : Ls intitulés ds lins t ds boutons doivnt êtr clairs, concis, compréhnsibls t rflétr l contnu ds pags sur lsqulls ils pointnt. On doit s assurr qu ils n comportnt pas d trms qui risqunt d n pas êtr compris par la population visé. La balis TITLE doit êtr rmpli. Longuur ds lins : L lin doit corrspondr à un mot ou un group d mots prtinnts. Il n faut pas utilisr un phras ntièr comm lin car cla rnd la lctur du lin difficil. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 15/47

16 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Distinction ntr boutons d action t lins hyprtxts : Ls boutons d actions t ls lins, doivnt êtr rprésntés d manièr distinct. Pour l utilisatur un lin signifi navigur tandis qu un bouton corrspond à un traitmnt. L programm Adèl xmpl d lins xmpl d bouton d action Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 16/47

17 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Accès aux procédurs, connxion Objctif : Pour ls procédurs n accès rstrint, non accssibls aux visiturs, fournir un pag d authntification afin qu suls ls prsonns autorisés puissnt avoir accès aux srvics proposés. D plus, ctt authntification put prmttr d idntifir l nivau d droits d l utilisatur, pour lui affichr ls fonctionnalités t informations corrspondants. Modèls d pags : - Fnêtr d idntification Authntification : L contnur d authntification présnt un champ idntifiant, un champ mot d pass t un bouton d validation. Un lin «mot d pass oublié» st idéalmnt à inclur dans l contnur. Exmpl d bloc d authntification : Déconnxion : La frmtur du navigatur par l utilisatur génèr la frmtur d sssion. Fournir à l utilisatur la possibilité d s déconnctr via un bouton «déconnxion» ou «quittr». Un clic sur c lin frm la sssion d l utilisatur t affich la pag d connxion avc ls champs d authntification vids. Cla prmt un nouvll authntification du mêm utilisatur ou d un autr. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 17/47

18 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Fin d sssion : Lorsqu un sssion st arrivé à son trm, affichr la pag d authntification avc un mntion prévnant l utilisatur qu sa sssion a xpiré. Prmttr à l utilisatur d prolongr l tmps d sssion n lui soumttant à l écran un alrt sur la frmtur imminnt d la sssion (Souhaitz-vous prolongr votr consultation : oui/non). Après un délai d affichag d 10 sconds nviron, n l absnc d répons, la déconnxion st automatiqu. Fournir un fonction d déconnxion automatiqu après un délai d inactivité (généralmnt 20 minuts mais la duré put êtr paramétré par l administratur systèm). C st un fonction constitutiv t indispnsabl ds sits sécurisés. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 18/47

19 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Téléchargmnt d fichirs t plug-ins Objctif : Limitr l utilisation d plug-ins sauf si la valur ajouté st grand car ll pos ds problèms d compatibilité t d accssibilité : l absnc évntull du plug-in dans l systèm d l utilisatur, l tmps mis pour téléchargr ls donnés associés t l plug-in l cas échéant. Modèl d pag : - Confirmation Indiqur l typ d format t la taill du documnt corrspondant à la pag. L utilisatur n doit pas êtr «surpris» par l ouvrtur d un documnt burautiqu ou par un lctur multimédia. On put associr à chaqu documnt un pictogramm facilitant l idntification d son typ. Exmpl d présntation : A évitr : - Surprndr l intrnaut avc ds documnts ou formats non annoncés Si ds plug-ins sont nécssairs : Fournir un information clair ds procédurs à suivr pour lur téléchargmnt t lur installation. Par xmpl : «si vous n disposz pas du Acrobat Radr, nécssair à la lctur ds fichirs d format PDF, vous pouvz l téléchargr, n cliquant sur l icôn». Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 19/47

20 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Intégration d un marquur Objctif : st un baromètr d'audinc ds sits gouvrnmntaux qui utilis la tchnologi ds marquurs d bas d pag. C srvic mis à disposition par l Srvic d Information du Gouvrnmnt (Srvics du Prmir ministr) prmt d : - msurr à un nivau global l audinc d l nsmbl ds téléprocédurs ; - msurr dans l détail l fficacité ds téléprocédurs miss n plac t la satisfaction ds intrnauts ; - idntifir ls facturs bloquants : étaps au court dsqulls ls intrnauts quittnt la pag, tmps passé sur l sit, chmin parcouru par ls intrnauts ; - analysr la façon dont ls intrnauts ont u accès aux téléprocédurs : navigation sur l sit, lin à partir d un sit xtrn, accès dirct, outils d rchrch. Intégration du marquur d msur d audinc dans ls pags ds téléprocédurs (cf. guid d marquag n annx). Outil associé : - L guid d marquag Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 20/47

21 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion Facilitr l accès au srvic Rndr visibls ls procédurs Construir un pag d accuil simpl t fficac Affichr ls barrs d navigation t étaps Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 21/47

22 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Rndr visibls ls téléprocédurs Objctif: Avant mêm l démarrag d un procédur, l sit émttur doit facilitr l accès aux téléprocédurs t promouvoir ls autrs télésrvics. Décrir t promouvoir ls téléprocédurs Un sit proposant plusiurs téléprocédurs n propos un list global avc un dscription synthétiqu pour chaqu procédur. Un lin vrs l nsmbl ds démarchs n lign doit êtr présnt sur l sit sous la form d un lin vrs la rubriqu «adl.srvic-public.fr». Libllé cliquabl (usul t administratif si différnts) ; un court dscription d la démarch administrativ, un synthès ds pré-rquis administratifs, l résultat final obtnu (xmpl : votr crtificat n lign à imprimr). Pour ls téléprocédurs hébrgés sur un sit distinct : L nom du sit émttur, l lin vrs l sit émttur. Si la list comprnd ds procédurs t ds téléprocédurs, ll doit visullmnt distingur par la mascott ADELE ls procédurs n lign ds autrs. Autr fich util : - Confirmr la réussit t fidélisr A évitr : - Un list contnant d nombruss imags gèn la lisibilité t augmnt l tmps d chargmnt Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 22/47

23 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Construir un pag d accuil simpl t fficac Objctif: Démythifir n pag d accuil la procédur t sa complxité n prmttant à l utilisatur d anticipr la succssion ds étaps. Aidr l utilisatur à évalur la natur t la quantité d informations qu il aura à saisir, t l tmps qu cla lui prndra n mployant un ton pédagogiqu t rassurant. Modèls d pags : - Accuil procédur n Fournir un ntré synthétiqu t incitativ A évitr : - Un pag d accuil fourni - Un dscription trop complèt ds étaps - Un tmps d rmplissag sousstimé - Ds pré-rquis tchniqus trop contraignants Structurr la pag n 2 blocs nommés comm suit : «Avant d commncr» prmttant succinctmnt d présntr la démarch ainsi qu ls conditions administrativs t piècs nécssairs ; «Vous êts prêt?» informant du tmps nécssair (stimation), présntant ls étaps, ls conditions générals d utilisation t proposant un accès simpl à la téléprocédur. Mttr n valur l bouton «Commncr». Limitr la hautur d la pag d accuil à la hautur d un écran 1024x768. l bloc «Avant d commncr» doit êtr visibl sans ascnsur n 800x600. Utilisr ds accrochs brèvs assortis d lins «En savoir +» si nécssair. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 23/47

24 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Décrir l déroulmnt d un procédur Présntr ls pré-rquis tchniqus : Résumr ls pré-rquis tchniqus sur la pag d accuil (bloc «Avant d commncr»). Si bsoin, utilisr un lin complémntair (En savoir +) vrs un pag dédié. Indiqur l résultat, stimr l tmps nécssair : Indiqur l format du produit final (fichir à imprimr ou transmission d dmand élctroniqu ou autr). Donnr la duré approximativ d achèvmnt pour un prsonn non xprt. Présntr ls étaps sur la pag d accuil : Indiqur l nombr d étaps approximatif ou donnr un indication ds grands momnts d la procédur. Exmpl : j saisis, j vérifi, j transmts, j obtins mon crtificat/ma confirmation. Donnr un titr n langag courant pour chaqu étap (30 car. Max). Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 24/47

25 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Affichr ls barrs d navigation t étaps Objctif: Prmttr un navigation intuitiv t fluid avant t après la téléprocédur. Fournir un cadr d navigation adapté au déroulmnt d la procédur. Présntr la succssion ds étaps pour informr l intrnaut d sa position dans l parcours. Modèls d pags : - Accuil procédur - Pags d étaps Gérr ls barrs d navigation L sit émttur d la procédur put consrvr sur la pag d accuil d un procédur sa structur d navigation afin d prmttr aux utilisaturs d poursuivr lur navigation sans intrruption. Ctt navigation global st prtinnt puisqu l utilisatur n st pas ncor ntré dans un procssus. En rvanch, un fois choisi la procédur, il st important d fournir à l utilisatur un cadr guidé dédié xclusivmnt à la procédur n cours. Règls applicabls : Pour la présntation (pag d accuil) d un téléprocédur, utilisr la structur d navigation du sit global. Cla prmt à l utilisatur d consultr d autrs téléprocédurs ou d autrs rubriqus. Dès qu l utilisatur commnc la téléprocédur, sul la barr d étaps d la procédur st affiché. Ls mnus d navigation autrs qu cux d la procédur n sont plus affichés. Présntr ls étaps Qulqu soit l mod d navigation, pour rprésntr l chminmnt ntr étaps (par mnu ou par systèms d onglts) : Présntr la list ds étaps. Fournir un rtour visul sur l étap n cours. Grisr ls futurs étaps auqul l concptur n souhait pas donnr accès. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 25/47

26 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Exmpl : Un fois confirmé la réussit complèt d la procédur, ls étaps n sont plus affichés puisqu aucun action supplémntair n st nécssair. Sur la pag d confirmation, prmttr à l utilisatur d poursuivr sa navigation par ds lins (xmpls : «rtour à l accuil», «rtour à la list ds téléprocédurs») ou par un mnu d navigation. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 26/47

27 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion Soignr ls formulairs Articulr ls formulairs ntr ux Structurr ls formulairs Définir ls élémnts d saisi t sélction Définir ls boutons d action Gérr ls rrurs Récapitulr avant nvoi Confirmr la réussit d la procédur t fidélisr Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 27/47

28 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Articulr ls formulairs ntr ux Objctif: La navigation au sin mêm ds formulairs doit êtr suffisammnt intuitiv pour l utilisatur. La navigation n procssus guidé, linéair, avc ds étaps n ordr imposé prmt un guidag fficac lorsqu l concptur souhait imposr un ordr d parcours d la procédur. Crtains procédurs puvnt égalmnt prmttr à l utilisatur un navigation libr (smi-guidé) dans ls étaps t moduls. La navigation linéair guidé dans ls formulairs Dans c mod, ls étaps s succèdnt d façon linéair sans offrir d choix à l utilisatur. Modèls d pags : - Formulair étap 1- vid - Formulair étap 2 Autr fich util : - Affichr ls barrs d navigation t étaps Prmttr à chaqu étap (sauf la prmièr) l rtour arrièr. Si ls étaps précédmmnt rnsignés sont accssibls, distingur cs étaps graphiqumnt par opposition à l étap n cours. Réalisr la sauvgard implicit ds donnés saisis à chaqu étap (chaqu pag d formulair). La téléprocédur propos un pag d récapitulatif ds donnés saisis avant la validation définitiv du formulair. Effctur la vérification d l intégrité ds donnés lors d la validation ds pags. Effctur la vérification d la présnc ds donnés obligatoirs lors d la validation d la téléprocédur. Si l abandon d la procédur st proposé : Fournir un écran intrmédiair, sur lqul un txt xpliqu la prt ds donnés t dmand confirmation d l abandon. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 28/47

29 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 La navigation libr (smi-guidé) dans ls formulairs Dans c mod, la navigation st ouvrt, sans ordr d étaps imposé. L utilisatur put navigur librmnt ntr ls différnts pags. L choix d c mod d navigation st laissé à l appréciation du concptur, slon ls bsoins fonctionnls idntifiés. L nrgistrmnt n bas ds donnés saisis au cours ds étaps st réalisé d manièr global. Un rgroupmnt par onglts d plusiurs factts indépndants d un mêm objt put êtr adopté. Règls applicabls : L utilisatur st libr d navigur d étaps n étaps pour modifir sa saisi. Réalisr la sauvgard implicit ds donnés saisis à chaqu étap (chaqu pag d formulair). Effctur la vérification d l intégrité ds donnés lors d la validation ds pags : ct aspct st important car l utilisatur put navigur ntr ls pags sans avoir à validr chaqu pag du formulair. Effctur la vérification d la présnc ds donnés obligatoirs lors d la validation d la téléprocédur. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 29/47

30 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Structurr ls formulairs Objctif: Bin structurr t présntr ls formulairs st un étap ssntill d la concption ds téléprocédurs. Ell st décisiv pour la bonn compréhnsion par l utilisatur d l organisation logiqu d la procédur. Contrôlr ls dimnsions du formulair L bouton «Validr t continur» doit idéalmnt êtr visibl sans scroll sur un écran n résolution 1024x768. Il convint d scindr ls pags d formulairs longus n plusiurs pags. Au sin d un mêm pag d formulair, rgroupr ls champs n blocs distincts, portant un titr xplicit. Modèls d pags : Formulair étap 1- vid Formulair étap 2- rmpli Formulair étap 2- rrur Formulair - récapitulatif Ls formulairs sont mono-colonn, afin d rstr lisibls. La colonn droit st dédié aux informations d guidag. Autrs fichs utils : - Ls boutons d action L formulair t ls aids contxtulls n doivnt pas générr d scroll horizontal n 800x600. Ls étaps sont présntés n colonn gauch. Réussir la mis n pag La signalétiqu mployé st présnté n début d pag : Ls champs obligatoirs sont signalés par l symbol «*» commnté. Ls champs d formulair sont alignés à gauch. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 30/47

31 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Exmpl : Pour ls boîts d list t ls boutons radio, ls libllés sont placés à droit ds cass. Prmttr la navigation ntr ls différnts champs avc la tabulation. Un list déroulant a toujours un itm par défaut (pas d «blanc»). N pas utilisr d libllés tronqués ou d abréviation. La taill ds champs d saisi doit êtr adapté à la taill ds informations contnus. Indiqur l format d donnés attndu avc un xmpl (si prtinnt). La touch «Entré» valid l formulair. Si ls valurs possibls pour un champ sont connus (un list d cods référncés, par xmpl), utilisr un list déroulant au liu d un champ d saisi txt libr. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 31/47

32 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Définir ls élémnts d saisi t sélction Objctif : Bin choisir ls élémnts d intrfac pour chaqu fonction d saisi particip à l rgonomi ds formulairs. Chaqu format d champ doit êtr adapté à la saisi attndu. Champs d saisi La boit d saisi st utilisé pour saisir du txt d longuur limité, sur un sul lign. Il st possibl d limitr l nombr d caractèrs à saisir, t l nombr d caractèrs visibls n mêm tmps. C'st l champ d saisi d txt l plus utilisé car il répond à la majorité ds bsoins. Exmpl d champ d saisi simpl L champ d saisi doit êtr dimnsionné slon l nombr d caractèrs attndu. Modèls d pags : Formulair étap 1- vid Formulair étap 2- rmpli Formulair étap 2- rrur Formulair - récapitulatif La Boit d saisi multi-ligns a l mêm rôl qu l champ d saisi mais prmt n plus, comm son nom l'indiqu, d saisir du txt sur plusiurs ligns. Par contr, on n put limitr l nombr d caractèrs à saisir. Exmpl d boit d saisi multi-lign : La sélction Boit d list Ls élémnts d la list sont affichés n prmannc, n déroulé dans la boît d list. L'utilisatur n put pas saisir dans la list t n put qu choisir un ou plusiurs élémnts. L nombr d ligns à affichr st d 7 (plus ou moins 2). L nombr d'élémnts contnus dans la list n doit pas dépassr 100 (50 st un born plus réalist). Au dlà d 100 élémnts, concvoir un pag d rchrch intrmédiair. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 32/47

33 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Mntionnr à côté du champ la possibilité d sélction multipl par l Ctrl + shift (sur PC) pour ls utilisaturs «avrtis». Exmpl d boit d list : «Maintnir la touch Ctrl appuyé puis sélctionnr plusiurs ligns» «Maintnir la touch Shift appuyé pour sélctionnr un nsmbl continu d ligns» List déroulant Ell s comport xactmnt comm un boît d list, hormis l fait qu'un sul élémnt d la list st visibl. Pour affichr ls autrs élémnts, l'utilisatur doit cliqur dans ct élémnt d intrfac. C typ d contrôl st util pour économisr d la plac dans la pag. Limitr l nombr d'élémnts affichés dans la list à 50 maximum. Exmpl d list déroulant : Lorsqu ds lists d élémnts sont trop importants pour figurr dans un list déroulant, scindr l information n étaps supplémntairs (pags ou fnêtrs d assistants) ou n plusiurs lists. Cas à cochr Ls cass à cochr srvnt pour ds choix multipls, non xclusifs ls uns ds autrs. L nombr d'élémnts dans un rgroupmnt d cass à cochr st d 12 maximum. Exmpl d cass à cochr : Bouton radio Ls boutons radios sont rgroupés par «group», dans lqul on n put choisir qu'un sul élémnt. L nombr d'élémnts dans un rgroupmnt d boutons radios st d 12 maximum. Exmpl d boutons radios : Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 33/47

34 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Définir ls boutons d action Objctif : Soignr la présntation ds boutons d action car lur usag st systématiqu dès qu l utilisatur à ds champs à saisir. Lur rprésntation t lur position doit êtr cohérnt ntr étaps, t ntr téléprocédurs. Trminologi xplicit t homogèn Modèls d pags : - Formulair étap 1 - Formulair récapitulatif L titr du bouton d action pour validr ou déclnchr un traitmnt doit êtr adapté au contxt t assz xplicit pour êtr compris par ls utilisaturs. Utilisr ds vrbs d action pour nommr ls boutons. Exmpls : Validr, continur, rchrchr, nrgistrr. Exmpl d boutons standards : Présntation ds boutons dans la pag L ordr ds boutons à privilégir lorsqu l on a un action d validation t un action d annulation disponibls st clui du typ «Validr - Annulr». Cs boutons sont disposés n bas du formulair. «Modifir» : prmt d rndr ls champs éditabls t d modifir ls donnés d un formulair. C bouton st à utilisr dans l cadr d un pag d récapitulatif avant nvoi ds informations. Dans l cadr d procédurs guidés t linéairs, utilisr un bouton «validr t continur» pour passr à l étap suivant. A évitr : - N pas écrir l txt ds boutons n imag - N pas rprésntr ds actions sous form d lins hyprtxts. Nommr l bouton «validr t trminr» pour clor la procédur. L bouton «validr t trminr» déclnch affichag d la pag d confirmation. A tout étap, la fonction «abandonnr la procédur?» st proposé n fin d pag. C lin déclnch l affichag d un pag xplicativ alrtant sur la prt ds donnés saisis t valorisant la fonction d ouvrtur d compt si xistant. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 34/47

35 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Gérr ls rrurs Objctif: Prndr n compt ls rrurs n mttant n plac ds mécanisms d gstion. Dans l cas d saisis partills ou rronés, l formulair doit êtr réaffiché, sans prt ds champs précédmmnt rnsignés. Présntation ds rrurs Modèl d pag : - Formulair étap 2 : rrurs Présntr ls rrurs n rafraîchissant la pag : Listr ls rrurs n début d pag. Signalr chaqu champ rroné ou incomplt par un pictogramm t un changmnt d coulur. Évitr la r-saisi ds champs corrcts : En cas d rrur, suls ls donnés rronés sont à rssaisir (t indiqués à l utilisatur), l rst du formulair doit apparaîtr inchangé. Expliqur l rrur t proposr un solution : A évitr : - N pas utilisr d boîts d dialogu systèm («prompts») pour présntr la list ds champs rronés L txt ds mssags d rrur doit êtr précis t proposr un solution plutôt qu d s limitr au constat d l anomali. Contrôls côté clint t côté srvur L contrôl d crtains champs gagn à êtr fait côté clint : Effctur un contrôl du format ds donnés saisis par script sur l post clint avant nvoi ds informations au srvur ; ffctur égalmnt c contrôl lors d la validation d la pag. Il faut prévoir un altrnativ pour ls clints n intrprétant pas ls scripts. Ls mssags d rrur doivnt êtr affichés à côté du champ rroné t cci avant l nvoi au srvur. Cla prmt d consrvr la pag d saisi dans l navigatur t limit l nombr d allrs-rtours avc l srvur. L contrôl ds rrurs doit s fair lors du passag d un champ à l autr (pour ls champs obligatoirs). Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 35/47

36 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Récapitulr avant nvoi Objctif : Fournir un pag d récapitulatif prmt à l utilisatur d vérifir l xactitud ds donnés rnsignés. Ell lui prmt d transmttr sa dmand ou bin d rtournr modifir ls donnés ou étaps rnsignés. Modèls d pags : - Récapitulatif Fonctionnmnt L récapitulatif st un étap à part ntièr d la téléprocédur : la drnièr. Ell figur donc dans la barr d étaps t n st accssibl qu un fois ls étaps précédnts rnsignés. Récapitulr ls donnés précédmmnt saisis dans la pag, n mod consultation (non saisissabls dirctmnt). Fournir un bouton "Modifir" prmttant d rtournr à la pag d formulair corrspondant n mod saisi. Ls champs sont rnsignés, t l utilisatur put ls modifir. Dans l cas d multipls étaps, répétr c bouton autant d fois qu d étaps. Fournir un bouton «Validr t trminr» pour finalisr la téléprocédur. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 36/47

37 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Confirmr la réussit d la procédur t fidélisr Objctif: Rassurr l usagr, l informr t lui fair découvrir ls autrs télésrvics, dans un optiqu d qualité d la «rlation usagr». Confirmr l succès d un procédur Informr d la réussit d la transmission. Fournir un lin vrs la consultation du récapitulatif (non modifiabl). Fournir un vrsion imprimabl du récapitulatif. Fournir un référnc pour ctt démarch (si prtinnt). Indiqur un contact postal t/ou téléphoniqu du dstinatair amné à traitr la démarch ou du srvic traitant. Fair découvrir ls autrs téléprocédurs Modèls d pags : - Confirmation A évitr : - N pas récapitulr sur ctt pag l nsmbl ds donnés saisis, ou l nsmbl ds dstinatairs d la procédur si ils sont nombrux ; on utilisra ds lins «plus d info» si nécssair, afin d consrvr un pag succinct. Soignr la rlation usagr : Proposr l rmplissag d un qustionnair d satisfaction n fin d téléprocédur. L abonnmnt à la lttr d information «Journal d Adèl» st proposé par saisi dirct d l adrss élctroniqu. Il prmt à l utilisatur d êtr informé ds nouvlls téléprocédurs. D façon optionnll, l srvic émttur put proposr l ouvrtur d un compt prsonnl à l issu d la procédur («suivz vos prochains démarchs n lign n ouvrant un compt prsonnl» ). Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 37/47

38 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion Fournir un aid adapté Démonstration, visit guidé Qustions fréqunts Aid général Aid contxtull Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 38/47

39 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Démonstration, visit guidé Objctif : Présntr à l utilisatur tous ls élémnts avc lsquls il va dvoir intragir d façon autonom par un démonstration ou visit guidé rproduisant l déroulmnt d la procédur. Il put ainsi s familiarisr avc la présntation ds informations, l vocabulair mployé, ls actions à réalisr. Son caractèr pédagogiqu prmt d minimisr ls fforts d apprntissag lors d la réalisation ffctiv d la procédur. Fournir un démonstration au bon format Si l sit propos un visit guidé n flash ou un tutoril animé, il faut égalmnt proposr un aid altrnativ au format txt ou html. Si la procédur dispos d un démonstration, ll st accssibl n pag d accuil d la procédur. La démonstration st accssibl n nouvll fnêtr d navigatur (pour consrvr la procédur activ). Modèls d pags : - Aid A évitr : - N pas utilisr d animations ralntissant l chargmnt d la pag ou frinant l utilisatur dans l accès aux écrans d la démonstration La démonstration st accssibl dpuis tout pag d la procédur (nouvll fnêtr d navigatur pour consrvr la procédur activ). Tout téléprocédur d plus d un écran d saisi fournit au minimum un démonstration fait d écrans HTML montrant l déroulmnt avc écrans n cours d rmplissag. Rcourir à un compagnon Présntr Adèl t indiqur son rôl dans la visit guidé. Utilisr l compagnon Adèl pour commntr ls écrans t étaps. Structurr la démonstration Simulr l déroulmnt du procssus. Présntr au moins à l utilisatur à l aid d capturs d écran : - ls pré-rquis tchniqus si prtinnts - l lancmnt d la procédur - la structur du formulair typ - l rmplissag du formulair (avc donnés fictivs à titr d xmpl) - l passag d un étap à la suivant - la validation final du formulair (transmission ffctiv ds donnés) - l srvic traitant t ls délais d répons attndus Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 39/47

40 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Employr un ton pédagogiqu Rédigr ds phrass courts. Associr à chaqu commntair du prsonnag la mis n surbrillanc d l élémnt commnté. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 40/47

41 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Qustions fréqunts (FAQ) Objctif : Fournir un accès complémntair d la démonstration t d l aid. Ls qustions fréqunts portnt sur la procédur n général plus qu sur l déroulmnt ds étaps. Cla prmt d répondr aux qustions suscptibls d mpêchr ls utilisaturs d démarrr la procédur ou d la réalisr corrctmnt. L contnu st alimnté par ls qustions t rtours ds utilisaturs d la procédur. Présntr la pag «qustions fréqunts» Modèl d pag : - Aid Autr fich util : - Aid général Proposr n haut d pag un sommair ds qustions ou ds thèms rnvoyant vrs la list ds réponss ou ds thèms. Dans la list ds réponss, répétr la qustion avant la répons. A la fin d la répons proposr un lin vrs l haut d pag. Distingur visullmnt la qustion d la répons (tint, taill, typ, graiss d la polic). Proposr un vrsion imprimabl d ctt pag. Alimntr slon ls bsoins utilisaturs La pag «qustions fréqunts» contint : - au minimum ls informations suivants : o a qui s adrss la téléprocédur o ls pré-rquis tchniqus o ls pré-rquis administratifs o l rsponsabl tchniqu d la téléprocédur - d façon facultativ ls informations suivants : o ls délais d répons o l srvic traitant Proposr un formulair n lign pour soumttr un qustion. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 41/47

42 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Aid général Objctif : Guidr au miux l utilisatur t lui évitr ls rrurs : il st indispnsabl d fournir un aid général, avc un accès possibl dpuis tout pag d la procédur (n nouvll fnêtr). L aid général Modèls d pags : - Aid Un pag d aid st obligatoir dans tout téléprocédur. L aid général st accssibl dpuis tout pag, t s ouvr n nouvll fnêtr d navigatur (d sort à consrvr la procédur n cours). Autrs fichs utils : - Qustions fréqunts L aid général st organisé slon la succssion ds étaps d la procédur. L aid st rédigé dans un langag clair, non tchniqu. Navigation dans l aid général Pour ls aids d plus d un pag écran, la fnêtr d aid fournit un accès dirct à chacun ds sctions qui la composnt (ancrs intrapags ou lins intr-pags slon l volum d information). A chaqu sous-sction positionnr un lin d rtour vrs l accuil d l aid. Proposr l imprssion d l aid. Dpuis la fnêtr d aid général, fournir un accès dirct aux qustions fréqunts ainsi qu à la démonstration. D façon facultativ, on put proposr l téléchargmnt d l aid. L assistanc téléphoniqu Si l srvic dispos d un assistanc téléphoniqu : Indiqur l contact téléphoniqu au minimum sur la pag d accuil, ls pags d gstion ds rrurs, t la pag d récapitulatif. Indiqur l contact téléphoniqu sur touts ls pags. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 42/47

43 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Aid contxtull Objctif : Apportr ds réponss préciss à ds problèms locaux liés à un étap d la procédur t à la saisi d informations n fournissant un aid contxtull. On distingu 2 typs d aid contxtull : Informations d guidag affichés contxtullmnt à la zon d champs concrnés, Rnvois ponctuls à un ndroit précis d l aid général. L guidag contxtul Il s agit d crér un climat d accompagnmnt pour facilitr la tâch à l utilisatur, par d brèvs informations incitativs ou pédagogiqus. Si prtinnts, affichr ls commntairs dirctmnt près du formulair, sans clic supplémntair pour l utilisatur. Ells utilisnt la mascott ADELE : Ls rnvois ponctuls Un icôn d aid st positionné lorsqu nécssair à chaqu sction d l étap n cours, ou à chaqu champ nécssitant un aid complémntair. Ctt icôn cliquabl rnvoi automatiqumnt à la parti corrspondant d l aid général. Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 43/47

44 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 3. Ls princips graphiqus Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 44/47

45 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion Règls graphiqus Nivau : La structur d référnc n'st pas imposé. Ls élémnts constitutifs du dsign sont proprs au sit. L bandau t la navigation puvnt êtr cux du sit actul. L aid contxtull put êtr situé à droit n colonn ou bin n corps d pag au dssus. 1 élémnt st obligatoir : La présntation ds étaps ll put êtr placé horizontalmnt ou vrticalmnt. Nivau : Ls élémnts constitutifs du dsign sont proprs au sit. L aid contxtull put êtr situé à droit n colonn ou bin n corps d pag au dssus. Un fois la téléprocédur commncé, la navigation disparaît, ls suls élémnts d navigation présnts sont cux prévus par la chart (étaps, aid, démonstration, tc.). Conformémnt à la chart, ls étaps sont présntés dans l mnu gauch. L bandau haut rspct la chart, il constitu la zon d idntification du sit (logo t visuls). Nivau : Ls coulurs ds différnts élémnts puvnt êtr adaptés à l'idntité graphiqu du sit. L aid contxtull st présnté n colonn à droit du formulair. Ls élémnts constitutifs du graphism (polics, pictogramms, boutons, filts t dimnsions) sont cux définis par la chart. La mascott ADELE doit êtr utilisé pour présntr ls étaps t ls aids contxtulls (sans adaptation d coulur). L bandau haut constitu la zon d idntification du sit (logo t visuls). Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 45/47

46 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Bibliographi Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 46/47

47 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Baily, R.W. (1996). Human prformanc nginring: Dsigning high quality profssional usr intrfacs for computr products, applications and systms (3rd d.). Englwood Cliffs, NJ: Prntic-Hall. Czaja, S.J. & Sharit, J. (1997). Th influnc of ag and xprinc on th prformanc of a data ntry task. Human Factors and Ergonomics Socity Annual Mting Procdings, Faulknr, S. & Vandrdonckt, J. (2001). Présntation ds donnés dans ls systèms d'information opérationnls t décisionnls In Ch. Kolski (Ed), Systèms d'information t Intractions Homm-Machin, chapitr 9, Hrmès, Paris, 2001, pp Fowlr, S., Stanwick, V. (2004).Wb Application Dsign Handbook, Bst Practics for Wb-Basd Softwar. Morgan Kaufman. Chapitr 3: Data Input:Forms. Johnsgard, T. J., Pag, S. R., Wilson, R.D., Zno, R. J. (1995). A Comparison of Graphical Usr Intrfac Widgts for Various Tasks. Procdings of th Human Factors and Ergonomics Socity 39th Annual Mting 1995 v.1 p Mayhw, D. (1992). Principls and Guidlins in Softwar Usr Intrfac Dsign, Prntic Hall. Chapitr 5 : Dialog Styls : Fill-in Forms. Smith, S.L. & Mosir, J.N. (1986). Guidlins for dsigning usr intrfac softwar. Th MITRE Corporation Tchnical Rport, ( ESD - TR ). Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 47/47

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

Examen de la Charte Internet de l Etat

Examen de la Charte Internet de l Etat RAPPORTS Srvic SG/SPSSI Sous-srvic P2I/DO Oust Dat 16/05/2012 Examn d la hart Intrnt d l Etat. Imbrti 16/05/2012 Ministèr d l'ecologi, du Dévloppmnt durabl, ds Transports t du Logmnt www-dvloppmnt-durabl.gouv.fr

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS Un résau d ntrpriss tournés à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS «Dpuis plus d 3 décnnis, l résau d n Franc réalis partout n Franc plusiurs cntains d surélévations t aménagmnts d combls par an. Aujourd

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

B-340 - Pavillon Marie Victorin

B-340 - Pavillon Marie Victorin Anné univrsitair : 2009-2010 Trimstr : Automn Sigl du cours : COM 1560 Titr du cours : Communication Infographiqu Crédits : 3 Jour : Mrcrdi Hur : 13h00-16h00 Ensignant : Tinl Ndlcu (t.ndlcu@umontral.ca)

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Principes

6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Principes 6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Princips But : Résultats : Convnir ds documnts dont l'ntrpris va s dotr Not adrssé au prsonnl; ligns dirctrics sur la documntation Tâch confié au : Tmps total nécssair : Rprésntant

Plus en détail

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic 2012-2013 chang Chang/élé d Principaux changs pour l xrcic 2012-2013 1 65-71 Dat d arrivé à l unité d obsrvation (ED 123) Hur d arrivé à l unité d obsrvation (ED 124)

Plus en détail

Le premier service d information par SMS.

Le premier service d information par SMS. L prmir srvic d information par SMS. Snd to Act simplifi considérablmnt la vi d vos collaborats t d ls corrspondants. Ds cntrs d formations, ds univrsités t ds écols d commrcs nous font djà confianc. Faîts

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

GÉRER LES DIFFÉRENCES

GÉRER LES DIFFÉRENCES COURSE DE DURÉE L'nsignmnt d la cours d duré n EPS rst problématiqu : commnt prndr n compt la divrsité ds élèvs n trm d possibilités physiqus, mais aussi d motivation, d'attituds, d'attnts t d nivaux d'ngagmnt,

Plus en détail

Transmetteur vocal SD1+

Transmetteur vocal SD1+ MANUEL D UTILISATION ET DE PROGRAMMATION Transmttur vocal SD1+ MANUEL D UTILISATION ET DE PROGRAMMATION Parfait sécurité ds logmnts d habitation, maisons t locaux d ntrpriss C manul d utilisation st particulir

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées Imposition ds rnts nrichis (ou sur risqus aggravés) non agréés Non sulmnt ls antécédnts médicaux d un prsonn puvnt-ils avoir un incidnc sur son spéranc d vi, mais ctt prsonn put aussi constitur un «risqu

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie -

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie - Dossir prss 2 1 0 2 r b m c é d 6 i d Ju pôl chno à 18h00 - ENIM, Mtz-T fficill o is m r d i n o Cérém Paritair n o ti a c fi li a u Q d ds Crtificats 2012 d la Métallurgi - inin au fém ls i tr s u d in

Plus en détail

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire Mars 2013 Princips d application sctorils sur la corrspondanc bancair Documnt d natur xplicativ Ls princips d application sctorils, élaborés par l Autorité d contrôl prudntil (ACP), répondnt à un dmand

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

Gaines. Documentation technique

Gaines. Documentation technique Gains Documntation tchniqu Hygièn ds locaux, conort t modrnité, acilité d installation, ls gains d vntilation d Etrnit ornt d multipls possibilités dans la plupart ds bâtimnts d habitation, trtiairs ou

Plus en détail

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul M ATHÉMATIQUES MENTALES Apprntissag ds faits Calcul mntal Estimation d calcul 4 anné Guid d nsignmnt 2010 Rmrcimnts L présnt manul d mathématiqus mntals a été mis à jour avc la prmission du ministèr d

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T Efft d l échantillonnag t d la troncation sur l spctr d un signal Ls signaux réls utilisés n physiqu sont d plus n plus souvnt traités d façon numériqu. Pour cla, il st nécssair d échantillonnr l signal.

Plus en détail

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012 Mastr1 Géni ds Systèms Industrils U.E.: Capturs, Chaîns d msur 1 èr sssion 211-212 Cod Unité : 172 Cod épruv : 14977 Samdi 26 Mai 8H -1H Duré : 2 hurs Documnts t Calculatric autorisés Ls partis III t IV

Plus en détail

Une formation de qualité pour :

Une formation de qualité pour : Un formation d qualité pour : Gérr ds programms t srvics n loisir Animr ds activités t ds comités Organisr ds événmnts Réalisr ds intrvntions cliniqus Tchniqus d intrvntion n loisir www.cgprdl.ca loisir.cgp-rdl.qc.ca

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE TRANSPORT LOGISTIQUE Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair TRANSPORT LOGISTIQUE grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds

Plus en détail

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE APPEL A COMMUNICATIONS 12 DÉCEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2012 http://sfr.larhumatologi.fr Vous dvz soumttr vos résumés

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

VALIDATION-CERTIFICATION

VALIDATION-CERTIFICATION Formz-vous tout au long d votr vi... FORMATIONS ACCOMPAGNEMENT VALIDATION-CERTIFICATION Spt. 2015 à juin 2016 L OMEP st mmbr actif d l Arofsp, st crtifié cntr d xamn TOEIC (ETS), st labllisé Cntr d bilans

Plus en détail

3. Droit économique 1DROIT ÉCONOMIQUE. www.lexformation.com contact@lexformation.com 1. f Formation mixte technico-juridique

3. Droit économique 1DROIT ÉCONOMIQUE. www.lexformation.com contact@lexformation.com 1. f Formation mixte technico-juridique 3. Droit économiqu 3.1 Tchniqus contractulls : optimisation d la rédaction d vos contrats, clauss ssntills 3.2 Dépndanc économiqu, déséquilibr d la rlation commrcial 3.3 L optimisation du rcouvrmnt, la

Plus en détail

CAHIER DES PROCÉDURES ADMISSION Automne 2015 et Hiver 2016

CAHIER DES PROCÉDURES ADMISSION Automne 2015 et Hiver 2016 CAHIER DES PROCÉDURES ADMISSION Automn 2015 t Hivr 2016 TABLE DES MATIÈRES SECTION 1 : INTRODUCTION ET PARTAGE DES RESPONSABILITÉS... 5 Historiqu du SRAM... 7 L Entnt SRAM-Collègs... 8 L partag ds rsponsabilités

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

Campus France Maroc est un service de l Institut Français du Maroc, opérateur de coopération de l Ambassade de France au Maroc.

Campus France Maroc est un service de l Institut Français du Maroc, opérateur de coopération de l Ambassade de France au Maroc. w w w. m a r o c. c a m p u s f r a n c. o r g é r t n R 7 1 0 / 016 Campus Franc Maroc st un srvic d l Institut Français du Maroc, opératur d coopération d l Ambassad d Franc au Maroc. Campus Franc Maroc

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 JUIN 21 DELIBERATION N CR-1/6.111 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégi régional d'appui au dévloppmnt ds compétncs dans

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 JUILLET 2007 DELIBERATION N CR-07/06.127 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Formation profssionnll - PEFA - Promotion d l'emploi par la Formation ds Actifs LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

Je cherche la SECURITE. Je cherche la SECURITE GÉNÉRALITÉS :

Je cherche la SECURITE. Je cherche la SECURITE GÉNÉRALITÉS : Soair du guid. - IMPORTANT - Passag d rou faibl Véhiculs non chaînabl un ATTENTION! Cs pags continnnt ds informations importants. Véhiculs non chaînabl un GÉNÉRALITÉS : CONTRAIREMENT AUX IDÉES REÇUES,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt AIDE MOBILI-PASS Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Fich d dialogu établi conformémnt à l articl L311-10 du cod d la consommation t ls décrts n 2010-1461 t n 2020-1462 du 30 novmbr 2010.

Plus en détail

Projet Tuteuré. Création d'un site Internet

Projet Tuteuré. Création d'un site Internet Projt Tuturé Création d'un sit Intrnt par : Joly Damin (group Eb) Chihaoua Rayan (groupea) Lhomm Clémnt (groupea) Daquin Paul (groupea) Tutur : Virgini Dégardin Anné Scolair 008/009 IUT 'A' départmnt GEII

Plus en détail

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée REUNION CONJOINTE DES POINTS FOCAUX DU CAR/PB, CAR/INFO ET CAR/PAP Nic, 11 13 mai 2011 EBAUCHE Formulair d rapport sur l application du Protocol GIZC n Méditrrané PAP/PFN/2011/3 CONTEXTE JURIDIQUE ET

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

L environnement Windows et la gestion des dossiers et fichiers

L environnement Windows et la gestion des dossiers et fichiers Modul 3 L nvironnmnt Windows t la gstion ds dossirs t fichirs Duré : 6h (3 séancs d 2h) Ls trois séancs d dux hurs s articulnt d la façon suivant : Séanc 1 : comprndr l fonctionnmnt d Windows t s rpérr,

Plus en détail

Développement de site web dynaùique Dot.NET

Développement de site web dynaùique Dot.NET Dévloppmnt d sit wb dynaùiqu DotNET Voici qulqus xmpls d sits wb administrabl Cs sits Wb sont dévloppé n ASPNET sur un Bas d donné SQL 2005 C typ d dévloppmnt wb convint parfaitmnt a un boutiqu n lign,

Plus en détail

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX Association canadinn ds profssurs d immrsion Canadian Association of Immrsion Tachrs

Plus en détail

TP 8 Spectroscopie infrarouge

TP 8 Spectroscopie infrarouge TP 8 Spctroscopi infraroug Chap4 : Analys spctral Objctifs: Idntification d liaisons l aid du nombr d ond corrspondant; détrmination d groups caractéristiqus. Mis n évidnc d la liaison hydrogèn. Exploitr

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

partenaires de l'habitat

partenaires de l'habitat COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Modalités du dispositif à l'usag ds partnairs d l'habitat + POUR LE PROPRIÉTAIRE + POUR LE LOCATAIRE + POUR LE PROPRIÈTAIRE + POUR LE LOCATAIRE ds aids

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Dirction ds Affairs Juridiqus Mis à jour 21 octobr 2011 MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 DC3 A - Objt d la consultation t d l

Plus en détail

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises Allégz la charg! Soulvr t portr ds chargs Présntation PowrPoint pour ntrpriss 1 Plan d la présntation 1 r parti: Bass, constitution du dos Transmission ds connaissancs d bas 2 parti: Facturs influnts lors

Plus en détail

SHARP MX3111U. Utilisation rapide

SHARP MX3111U. Utilisation rapide SHARP MX3111U Utilisation rapid Mod copi Copi simpl Agrandissmnt/Réduction : Automatiqu ou Manullmnt Exposition / Réglag du typ d l original Rcto/Vrso Tri t Agrafag Mod Scan Par Saisi Manull Par Carnt

Plus en détail

Xaélidia Contrat d assurance vie libellé en euros et/ou en unités de compte

Xaélidia Contrat d assurance vie libellé en euros et/ou en unités de compte Bulltin d souscription Xaélidia Contrat d assuranc vi libllé n uros t/ou n unités d compt Cods produits : Duré viagèr : 2277 Duré détrminé : 2278 A. Souscriptur/Assuré Co-Souscriptur/Co-Assuré* Tous ls

Plus en détail

La souris d'école. Ma classe prend la mer : Régates virtuelles sur internet... TUIC au primaire dans le Jura N 6 avril 2009.

La souris d'école. Ma classe prend la mer : Régates virtuelles sur internet... TUIC au primaire dans le Jura N 6 avril 2009. La souris d'écol TUIC au primair dans l Jura N 6 avril 2009 Témoignags Géographi CM : Découvrir son miliu grâc aux TUIC En class Découvrz ls atouts du Matou Mathux Un trac écrit : la copi d'écran Gros

Plus en détail

OK Evaluation finale. Clause entièrement mentionnée telle quelle

OK Evaluation finale. Clause entièrement mentionnée telle quelle Référntil pour ntrpriss d installation/concption d pomps à chalur voir fuill d calcul: "notic xplicativ" pour plus d précisions EVALUATION DE L'ENTREPRISE D'INSTALLATION Rnsignmnts généraux Entrpris d

Plus en détail

Définition SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS. Représentation. Equivalence d automates Graphe d états

Définition SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS. Représentation. Equivalence d automates Graphe d états SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS Automat d états finis (vu dans d autr nsignmnt? ) Spécification très utilisé n Informatiqu (Circuits, Résaux, Pruv...) Réalisation matérill d un automat à l aid d circuits

Plus en détail

VM242A BasicMes-2 ORDINATEUR DE MESURE DU DEBIT PORTATIF

VM242A BasicMes-2 ORDINATEUR DE MESURE DU DEBIT PORTATIF VM242A BasicMs-2 ORDINATEUR DE MESURE DU DEBIT PORTATIF TABLE DES MATIERES MANUEL D'UTILISATI 1 Introduction... 2 1.1 Commnt utilisr cs instructions... 2 1.2 Consigns d sécurité... 2 2 Informations d bas...

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

Conception du Projet «Sid Power»

Conception du Projet «Sid Power» Concption du Projt «Sid Powr» Sid Powr st un projt porté par l group d scond santé social du lycé ph. Dlorm accompagnés d lur profssur Mm Brt ainsi qu d l infirmièr scolair Mm Dauois. Il fait référnc dans

Plus en détail

Couleurs. Nombres. Le s. jeux. Les. Labuchette. Je an Husson

Couleurs. Nombres. Le s. jeux. Les. Labuchette. Je an Husson Ls Nombrs n Coulurs L s d jux Labuchtt J an Husson Nots méthodologiqus L matéril 1. Ls régltts sont évidmmnt l matéril cntral qui doit prmttr à l nfant d jour d abord t d calculr surtout. Ells ont subi

Plus en détail

Système de Management du Portefeuille de Projets

Système de Management du Portefeuille de Projets Systèm d Managmnt du Portfuill d Projts PROJETS : Initiativs, invstissmnts, décisions, améliorations prmttant d produir avc plus d Valur à Référntil d gstion dstiné aux ntrpriss qui souhaitnt dévloppr

Plus en détail

Table des matières Composantes du cours en immersion.............................. Onglet 1

Table des matières Composantes du cours en immersion.............................. Onglet 1 Tabl ds matièrs Avant-propos t rmrcimnts Contxt t fondmnt Composants du cours n immrsion.............................. Onglt 1 Introduction t vision.... 1 Tablau ds résultats d apprntissag spécifiqus à

Plus en détail

BTS - groupement B - novembre 2008 - Nouvelle Calédonie

BTS - groupement B - novembre 2008 - Nouvelle Calédonie BTS - groupmnt B - novmbr 8 - Nouvll Calédoni Ercic Ls partis A, B t C sont indépndants. points Un ntrpris produit n grand séri ds véhiculs élctriqus équipés d battris au nicklcadmium. On s propos d étudir

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT Société : COCHEBAT DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Srvic CLT Division HTO -FL/CR Dat 2006 N affair : Clint sul Vrsion 1

Plus en détail

8. Propriété intellectuelle

8. Propriété intellectuelle 8. Propriété intllctull 8.1 Sécurisr ss contrats d 8.2 Valorisr t défndr ss droits d 8.3 Maîtrisr l cadr juridiqu du droit d autur 8.4 Commnt protégr ss marqus? Calndrir 2014 Paris Lyon Marsill Sécurisr

Plus en détail

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre Bloc 1 : La stabilité, un qustion d équilibr Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Structur Un structur st un form qui résist aux forcs qui,

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair DROIT - SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz

Plus en détail

CATALOGUE. Disponible en prêt ou à la location. Renseignement DES EXPOSITIONS

CATALOGUE. Disponible en prêt ou à la location. Renseignement DES EXPOSITIONS Ligu pour la protction ds oisaux d la Sarth (LPO 72) CATALOGUE DES EXPOSITIONS Disponibl n prêt ou à la location Rnsignmnt LPO Sarth 43 ru d l Estérl Maison d l au 72100 L Mans Indx ds xpositions Ls xpositions

Plus en détail

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts Programm Opérationnl FEDER-FSE 2014-2020 Mayott Vrsion final Mai 2014 AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation compnsation s surcouts 1.1.1 Objctif spécifiqu 32 : Améliorr l accssibilité t ls usags s TIC par l

Plus en détail

jean-marc.routoure@unicaen.fr

jean-marc.routoure@unicaen.fr n u u xq u i m ut a v s r o u o c id s i v d Un long VERS UN ENSEIGNEMENT MIXTE : PARTAGE D EXPÉRIENCES! EXEMPLE D UN DISPOSITIF D ENSEIGNEMENT MIXTE JEAN-MARC ROUTOURE, CORENTIN JOREL, DIDIER ROBBES,

Plus en détail

connecter sous Linu rir un navigateur W Checkpoint 2 : Ouv chercher des imag Checkpoint 4 : Re

connecter sous Linu rir un navigateur W Checkpoint 2 : Ouv chercher des imag Checkpoint 4 : Re g a im d r h rc h c r : n io i m Votr p u ro g w n l n a d n o ti a rm t d info ISSION : BUTS DE LA M ur l Wb - Trouvr d imag ur imag ur l ordinat - Sauvgardr c nwgroup formation ur l in d r ch r ch -

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail

Manuel d Approche systémique

Manuel d Approche systémique www.cclt.ca www.ccsa.ca Manul d Approch systémiqu Collaboration Avril 2014 À qui s adrss l présnt dossir? Ls dirigants t ls décidurs ds domains d la toxicomani t ds domains connxs, notammnt ls dircturs

Plus en détail

TRESORERIE GENERALE DU MAROC

TRESORERIE GENERALE DU MAROC TRESORERIE GENERALE DU MAROC INSTRUCTION C1 SUR LA COMPTABILITE DENIERS DES RECETTES PERCEPTIONS ET PERCEPTIONS : S O M M A I R E TITRE I NOMENCLATURE ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES EN DENIERS - Sction

Plus en détail

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province Un Brtagn plus diplômé qu ls autrs régions d provinc Ls actifs brtons sont plus diplômés qu ls autrs actifs d provinc. Comm dans ls autrs régions, l st l diplôm l plus fréqunt, mais ls Brtons sont plus

Plus en détail

PRESENTATION 7 Vue avant 7 Témoins lumineux 7 Vue arrière 8. MISE EN ROUTE 9 Alimenter l ordinateur 9 Allumer l ordinateur 9

PRESENTATION 7 Vue avant 7 Témoins lumineux 7 Vue arrière 8. MISE EN ROUTE 9 Alimenter l ordinateur 9 Allumer l ordinateur 9 SOMMAIRE CONSIGNES DE SECURITE 2 CONTENU DE LA BOITE 6 PRESENTATION 7 Vu avant 7 Témoins luminux 7 Vu arrièr 8 MISE EN ROUTE 9 Alimntr l ordinatur 9 Allumr l ordinatur 9 UTILISATION DU CLAVIER ET DE LA

Plus en détail

Réunions des délégués

Réunions des délégués Réunions ds délégués Rapport d activité 2012 Prspctivs 2013 Saint Jan d'angly, Saujon, La Rochll, Montliu la Gard,Saint Gnis d Saintong, Saints Novmbr - Décmbr 2012 Programm 1. Rapport d activité 2012

Plus en détail

Matière et matériaux

Matière et matériaux Matièr t matériaux Bloc 1 : Un univrs d particuls Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Théori particulair Ls six postulats d la théori particulair

Plus en détail

Structures et mécanismes

Structures et mécanismes Structurs t mécanisms Bloc 1 : L rndmnt, c st important Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Il xist six machins simpls, soit l lvir, la

Plus en détail

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action

Plus en détail

LA DESCRIPTION DES COURS

LA DESCRIPTION DES COURS PROGRAMME DES ÉCOLES PUBLIQUES 1998-1999 MATHÉMATIQUES LE RÔLE DE LA DISCIPLINE Ls mathématiqus sont un scinc xploratoir t analytiqu qui chrch à xpliqur t à fair comprndr tout phénomèn naturl. Ells sont

Plus en détail

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009 Encomb Crtification ds tabls après Solvncy II Dauvill 18 sptmbr 2009 1 Institut ds Actuairs SACEI Christoph MUGNIER ids Sommair 1 L contxt réglmntair t démographiqu 03 2 L xpérinc AXA Franc 08 r l g 3

Plus en détail

Phase avant-projet : intégration des réseaux et équipements techniques dans les bâtiments

Phase avant-projet : intégration des réseaux et équipements techniques dans les bâtiments Phas avant-projt : intégration ds résaux t équipmnts tchniqus dans ls C documnt contint ds rnsignmnts rlatifs aux bsoins n résaux t équipmnts tchniqus ds immubls d buraux modrns : vntilation/climatisation,

Plus en détail

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES Éditions Éditions Bon d command 015-0 un pu, baucoup, à la foli! Format numériqu n vnt au www. 006-009, Éditions CFORP, activités AVEC DROITS DE REPRODUCTION. 08:8 Pag 1-1 r un pu, baucoup, a la foli!

Plus en détail