Une cheminée est un conduit vertical pouvant être installé dans différents types de bâtiments.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une cheminée est un conduit vertical pouvant être installé dans différents types de bâtiments."

Transcription

1 Une cheminée est un cnduit vertical puvant être installé dans différents types de bâtiments. Sa fnctin est d évacuer les gaz et fumées txiques prvqués par le feu brulant à l intérieur de la cheminée, dans ce qu n appelle le fyer u l âtre. Pur beaucup, la cheminée représente uniquement la suche dépassant du tit des maisns u des bâtiments. Pur d autres encre, la cheminée représente l rnement, la partie décrative que l n truve à l intérieur des appartements, des maisns, u des bâtiments. En plus de sn agrément, une cheminée est le plus suvent destinée à utiliser un feu, afin d assurer le chauffage d une u plusieurs pièces, de remplacer le chauffage au fiul u le chauffage électrique, qui snt devenus trp cuteux. La cheminée peut aussi servir de cuisinière u pur d autres activités ntamment dans le dmaine industriel (usines). En général, le cmbustible que l n utilise est brulé à l intérieur d un fyer, d une cuisinière, u d une chaudière. Aussi, faut-il faire très attentin quant à l utilisatin des matériaux que l n va bruler dans ce qu n nmme le fyer, car certains d entres eux peuvent être très plluants, surtut dans le secteur industriel. Ces matériaux nécessitent également d être utilisé dans des pièces aérées et ventilées, afin d assurer le renuvellement de l air à l intérieur des pièces, surtut celles qui snt «humides» (la cuisine, la salle de bains ). Dans le cas u la pièce dispse du système de ventilatin cntrôlée (VMC), il est impératif d avir une arrivée d air extérieur. Une cheminée dit être installée cnfrmément aux règles DTU en vigueur, qui prévit que la distance du fyer u cnduit dit être au minimum de 16 cm par rapprt aux matériaux qui ne snt pas classés ininflammables(mo). Cette zne, dit être libre de tut matériau u de tut bjet nn classé MO. La fumée dégagée se dépse dans le cnduit de la cheminée sus frme de bistre (u suie) et c est pur cette raisn qu il faut vérifier l état de prpreté du cnduit une à deux fis par an, par un prfessinnel qualifié (le ramneur). Le cnduit dit être le plus lisse et le plus vertical pssible, afin d éviter au maximum le dépôt de suie dans celui-ci. Dans tus les cas, le cnduit de la cheminée devra répndre à des exigences bien précises, et être cnfrmes aux cnditins définies par la DTU 24.1 et En cas

2 d incendie par exemple, vtre assurance sera en drit de vus demander vtre attestatin annuelle de ramnage. Les règles de sécurités Afin d éviter certains accidents, cmme un incendie u une intxicatin au mnxyde de carbne, il faut respecter quelques règles de sécurités essentielles : En effet, cncernant le cnduit de fumée de vtre cheminée, celui-ci dit être vérifié par un ramneur, un prfessinnel qualifié, tus les ans. Pur les cnduits tubés, le cntrôle du ramneur dit avir lieu tus les tris ans. Il faut également s assurer que vtre cheminée est prpre et que la chemise (la gaine de métal servant à renfrcer le cnduit) est en bn état. La présence de ruille, u de cutures uvertes, snt des signes alarmants, et dans ce cas, il faut faire appel à un prfessinnel, au plus vite afin de faire remplacer vtre cheminée. Nus réalisns des cheminées à fyer uvert ; Quel type de cheminée chisir : à fyer uvert u à fyer fermé? Tut dépend du rôle que vus assignez à vtre cheminée : décrative u utilitaire. *Une cheminée à fyer uvert est tujurs un élément décratif et cnvivial. Mais elle sert peu pur le chauffage : 80% de la chaleur prduite part en fumée. Pur pallier cet incnvénient vus puvez installer dedans différents systèmes de chauffage : un récupérateur de chaleur que vus dissimulerez derrière une plaque en fnte. un récupérateur à eau qui relaye l'installatin de chauffage central. Il devra être installé par un prfessinnel. un insert (caissn en acier) qui vient s'encastrer dans la cheminée. *Une cheminée à fyer fermé est en revanche un véritable appareil de chauffage, le rendement atteint 50 à 70% pur une cnsmmatin de bis réduite. Il peut assurer le chauffage d'une maisn myenne à cnditin que sa puissance sit bien chisie. Chisissez dnc un fyer en fnctin du vlume à chauffer. Et respectez les nrmes en vigueur.

3 Cheminée bis a fyer uvert C'est la cheminée traditinnelle sans vitre que nus cnnaissns tus. On l'appelle à fyer uvert par ppsitin à la cheminée à fyer fermé, ù les flammes snt enfermées derrière une vitre, à ne pas cnfndre avec l' insert. La cheminée à fyer uvert est agréable, mais peu efficace. Avantages de la cheminée à fyer uvert : le plaisir! Sn principal avantage est le plaisir : l'ambiance incmparable, l'deur du feu de bis, le crépitement des flammes. Elle cnstitue un agréable chauffage d'appint. Beaucup de chix esthétiques : frmes, matières, implantatins (adssée, encastrée, d'angle, suspendue, centrale). Incnvénients : chauffe peu! Chauffe peu : Rendement 10-15%, ce qui signifie que seulement 10-15% de la chaleur créée vus est restituée. Les inserts et les cheminées à fyer fermé nt des rendements allant jusqu'à 85%. Cnsmme plus de bis que l'insert u fyer fermé. Le feu dure mins lngtemps : quelques heures seulement. Quand il est éteint : le frid rentre par la cheminée (sauf si l'n installe une trappe). Mindre sécurité : des braises s'échappent du feu. Pas de crédit d'impôt Fnctinnement d'une cheminée : 3 surces de chaleur Les tris surces de chaleur snt : Le raynnement des flammes. Cet effet peut être améliré par la pause d'une plaque fyère. Cette surce de chaleur n'existe pas lrsque le fyer est fermé. La circulatin d'air chaud par cnvectin (envirn 80 % de la chaleur prduite) : L'air frid de la pièce arrive par la partie basse du fyer. Il est réchauffé au cntact des paris brûlantes du fyer. L'air chaud est ensuite diffusé via la partie haute du fyer u via des uvertures latérales et frntales aménagées sur les paris. La cnductin : les paris de la cheminée emmagasine la chaleur diffusée par les flammes puis la restituent. Le bn fnctinnement d'une cheminée est lié à ce qu'n appelle sn tirage :

4 C'est la capacité à évacuer les gaz issus de la cmbustin et à aspirer «l'air neuf extérieur» (u cmburant). Le tirage est lié aux dimensins du cnduit d'évacuatin (hauteur et sectin), aux matériaux chisis, à la qualité de sn installatin, à sn intégrité et aux dimensins des entrées d'air frais. La cheminée avec insert Cmme sn nm l'indique, l'insert s'encastre dans le fyer de la cheminée. Il permet, sans mdifier le bâti, d'amélirer cnsidérablement le rendement de la cheminée et d'en faire un véritable appareil de chauffage. Attentin aux incmpatibilités cependant, certains mdèles de cheminée ne peuvent accueillir d'insert. Il est recmmandé de passer par un prfessinnel pur l'installer. L'insert est différent de la cheminée à fyer fermé : La cheminée à fyer fermé a elle aussi une vitre u une prte pur «fermer» le fyer. Mais c'est une cheminée à part entière, impssible à «encastrer» dans une cheminée traditinnelle.

5 Avantages d'un insert : le chauffage! Rendement multiplié par 5 : 70 % de la chaleur prduite est récupérée pur le chauffage. Chantier léger : n ne tuche pas à la structure même de la cheminée. Sécurité : pas de prjectin hrs du fyer, ni d'ébulement de bûches. Prpreté : les cendres et les pussières restent à l'intérieur de l'insert. Le feu dure plus lngtemps : plus de 10 heures. Vus bénéficiez d'un crédit d'impôt de 25% u 40% de la valeur du matériel (pas la pse), car l'insert est cnsidéré cmme un myen de chauffage. Incnvénients : mins agréable qu'une cheminée Mins agréable et esthétique qu'un fyer uvert : Le feu n'est plus «à l'air libre». Les inserts ne se marient pas tujurs très bien avec le design de la cheminée. Dangereux parfis : il y a un risque imprtant d'incendie si l'insert est mal installé. Entretien : il faut régulièrement nettyer la vitre et qutidiennement ramasser les cendres. Pur la nettyer mins suvent n peut installer un système de ventilatin des paris u de stabilisatin du tirage. Fnctinnement Un insert est cnçu avec une duble pari en fnte : Entre la pari extérieure et la pari intérieure circule un curant d'air. Celui-ci arrive frid par le dessus de l'insert, se réchauffe à l'intérieur de la clisn et est ensuite diffusé à travers la pièce via la partie haute de l'insert. Il y a dnc 2 surces de chaleur : la circulatin d'air chaud par cnvectin la diffusin de la chaleur cntenue dans les paris de la cheminée par cnductin. Une bnne installatin garantit la sécurité Un insert chauffe beaucup, faites-le installer par un prfessinnel : Pur la sécurité : il y a un risque imprtant d'incendie si certaines précautins ne snt pas respectées. Pur le gainage du cnduit : c'est bligatire si l'n chisit d'installer un insert : Les gaz de cmbustin évacués par le cnduit atteignent des températures beaucup plus imprtantes avec un insert qu'avec un fyer uvert.

6 Gainage, chemisage, tubage snt synnymes : ces pératins cnsistent à intrduire à l'intérieur du cnduit un tube métallique plus résistant. Ces travaux snt interdits pur les cheminées à fyer uvert. le chemisage cnsiste à pser un enduit sur les paris intérieures du cnduit. On y aura recurs si le tubage est impssible. Pur la perfrmance future de l'appareil : seuls une installatin et un matériel de qualité, aux dimensins adaptées, garantissent le bn rendement de l'insert. Rendement des cheminées, inserts et pêles De 10 à 80 %! Le rendement est la part de la chaleur ttale prduite qui vus est restituée : Un rendement de 50% signifie que la mitié de la chaleur prduite est restituée pur chauffer la pièce. Une cheminée traditinnelle à un rendement faible de 10 à 20% : dnc 80% de la chaleur prduite est perdue. Les appareils les plus perfrmants atteignent des rendements de plus de 80%. Le passage d'un rendement de 50% à 80% permet d'écnmiser 30% de cmbustible, cela vaut le cup! Pur bénéficier d'un crédit d'impôt (pur le chauffage au bis), l'appareil dit avir un rendement supérieur à 65%. Appareil ancien Appareil récent Autnmie Cheminée à fyer uvert 10 à 20% 3 à 5h Cheminée à fyer fermé 30 à 50% 70 à 85% 10h et + Insert 30 à 50% 70 à 85% -- Pêle à bis (bûches) 40 à 50% 70 à 85% 5 à 12h Pêle à bis (granulés) -- > 80% -- Surce : Ademe

7 Cheminée à fyer fermé Par ppsitin à la traditinnelle cheminée à fyer uvert, la cheminée à fyer fermé dispse d'une vitre u d'une prte qui ferme le fyer : Vitre / prte fermée : la cheminée chauffe 6 à 7 fis plus qu'une cheminée traditinnelle (rendement 70-85%). Vitre / prte uverte : la cheminée chauffe cmme une cheminée traditinnelle (rendement 10-15%). La cheminée à fyer fermé se dévelppe très frtement car elle permet de cncilier : le plaisir de la cheminée traditinnelle lrsque la prte est uverte l'efficacité d'un insert : prte fermée, c'est un véritable appareil de chauffage Ne pas cnfndre avec l'insert : L'aspect est identique, mais la cnceptin est différente. L'insert, cmme sn nm l'indique est un cube «inséré» dans une cheminée existante, u nuvelle. À l'inverse une cheminée à fyer fermé ne peut être réalisée à partir d'une cheminée à fyer uvert, il faut la remplacer. Design : cmme une cheminée traditinnelle Tus les design u presque snt pssibles, tut cmme une cheminée traditinnelle : La vitre peut culisser et se dissimuler sur certains mdèles : n ne vit plus que c'est une cheminée à fyer fermé. Il existe aussi des systèmes avec prte culissante, ce qui est plus esthétique qu'une prte en psitin uverte.

8 Avantages de la cheminée à fyer fermé : chauffe 7 fis plus Elle chauffe beaucup plus, rendement multiplié par 7 : % de la chaleur prduite est récupérée pur le chauffage. Elle cnsmme mins de bis. Le feu dure plus lngtemps : plus de 10 heures. Sécurité : prjectins cntenues dans le fyer par la vitre/prte. Prpreté : les cendres et les pussières restent à l'intérieur du fyer fermé. Vus bénéficiez d'un crédit d'impôt de 25% u 40% du prix d'achat (pse nn cmprise), car la cheminée à fyer fermé est cnsidérée cmme un myen de chauffage. Incnvénients : un chantier imprtant Chantier imprtant : Il s'agit d'une nuvelle cheminée, vus ne puvez pas adapter vtre cheminée existante, il faut la remplacer. La pse d'un tube métallique dans le cnduit (tubage) est nécessaire : les gaz de cmbustin atteignent des températures très élevées. Entretien : il faut régulièrement nettyer la vitre et qutidiennement ramasser les cendres. Des systèmes de ventilatin des paris et de stabilisatin du tirage permettent d'espacer les nettyages. Certains systèmes de prte u vitre ne permettent pas de bien prfiter de la cheminée uverte. Prix : plus chère qu'une cheminée traditinnelle. Les prix peuvent mnter très rapidement seln le type de prte u vitre.

9 Crédit d'impôt et TVA à 5,5% Crédit d'impôt de 25% u 40% pur le chauffage au bis Vus puvez bénéficiez d'un crédit d'impôt jusqu'à 40% sur l'achat d'une cheminée u d'un pêle à bis (40% pur le remplacement d'un ancien appareil, 25% pur une nuvelle installatin) : Le crédit d'impôt est ctryé pur les inserts et fyers fermés, pêles à bis et appareils de chauffage bis, en tant qu'appareils de chauffage utilisant une énergie renuvelable (le bis). Pur bénéficier d'un crédit d'impôt au titre du chauffage au bis, le pêle à bis, la cheminée à fyer fermé u l'insert de cheminée divent avir un rendement supérieur à 70%, et une cncentratin myenne de mnxyde de carbne inférieure à 0,6%. La cnditin de rendement passe à 75% pur les chaudières à chargement autmatique. Le label «flamme verte» est une garantie d'btenir le crédit d'impôt Il n'est pas ctryé aux cheminées à fyer uvert : avec un rendement avisinant les 10%, elles snt assimilées à des bjets décratifs et nn des appareils de chauffage. Le crédit d'impôt prte sur le matériel uniquement, pas la main d'euvre. Le crédit d'impôt n'est pssible que si vus passez par des prfessinnels. Si vus achetez vus-même et/u psez la cheminée vus-même, vus n'y avez pas drit. Les prpriétaires, lcataires et ccupants à titre gratuit peuvent en bénéficier. L'appareil dit être installé dans l'habitatin principale. Ce plafnd est valable durant cinq années cnsécutives, situées entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre Le cntribuable qui réalise des dépenses à plus de 5 ans d'intervalle peut bénéficier du plafnd à deux reprises. TVA à 5,5% Vus purrez bénéficier d'un taux de TVA de 5,5% au lieu de 19,6% pur les travaux réalisés avant le 31 décembre 2010, dans certains cas. Ce taux s'applique à la fis sur le matériel et la main d'œuvre. Cnditins : prpriétaire, lcataire u ccupant à titre gratuit habitatin principale u secndaire habitatin achevée depuis plus de 2 ans avant le début des travaux les travaux divent être effectués par un prfessinnel du bâtiment Travaux cncernés : chauffage, climatisatin, ventilatin sanitaire islatin thermique u phnique transfrmatin d'une pièce : aménagement cmbles

10 entretien avec bjectif de maintenir le lgement en bn état : titure, ravalement, peinture intérieure, papier peint, mquette Travaux nn cncernés : espaces verts, jardins mbiliers, équipements cnstructin, agrandissement, terrasse, véranda, garage - Glssaire technique:

GERER AU MIEUX LA «VENTILATION MANUELLE»

GERER AU MIEUX LA «VENTILATION MANUELLE» - - GERER AU MIEUX LA «VENTILATION MANUELLE» Savir quand et cmbien de temps aérer les lcaux en l abscence de ventilatin hygiénique rganisée. PRINCIPES CONTEXTE La qualité de l air dépend de la cncentratin

Plus en détail

Label guide Version: 11 2014

Label guide Version: 11 2014 Label guide Versin: 11 2014 Le ClimatePartner Label guide 2 Sur ClimatePartner ClimatePartner est l'un des furnisseurs leaders en matière de slutins d'entreprises pur la prtectin du climat et aide les

Plus en détail

Certification de bâtiments passifs à usage d habitation FFCP

Certification de bâtiments passifs à usage d habitation FFCP Certificatin de bâtiments passifs à usage d habitatin FFCP La certificatin est destinée aux entreprises : adhérentes à la Fédératin Française de la Cnstructin Passive à jur de ctisatin frmées à la cnstructin

Plus en détail

SYSTÈME TOUT AIR, À DÉBIT CONSTANT, MONO-GAINE

SYSTÈME TOUT AIR, À DÉBIT CONSTANT, MONO-GAINE TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installatins Cmpétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technlgie des installatins frigrifiques Séquence

Plus en détail

PROBLEMATIQUE ET ENJEUX DE L ENERGIE

PROBLEMATIQUE ET ENJEUX DE L ENERGIE Pur décuvrir la nuvelle versin 2016 du Guide Bâtiment Durable en ligne, Rendez-vus sur: http://www.guidebatimentdurable.brussels - - PROBLEMATIQUE ET ENJEUX DE L ENERGIE Impact énergétique du secteur de

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CARRELAGE ET FAÏENCE

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CARRELAGE ET FAÏENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lt n 2 : CARRELAGE

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFE-EAU SOLAIRE

INSTALLER UN CHAUFFE-EAU SOLAIRE - - INSTALLER UN CHAUFFE-EAU SOLAIRE Chauffer une partie de l eau chaude au myen d une installatin slaire thermique. PRINCIPES DEMARCHE La cnsmmatin d énergie pur le chauffage de l eau peut être réduite

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE

GUIDE PRATIQUE DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE GUIDE PRATIQUE DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE Qui smmes nus? Nus smmes une petite sciété artisanale implantée sur Cuers. Ntre démarche est de prmuvir les énergies renuvelables. Nus essayns à travers ce guide de

Plus en détail

Les caractéristiques. physiques

Les caractéristiques. physiques Les caractéristiques radi-électriques Anne Claire LEPAGE Enseignant-Chercheur à Télécm ParisTech Caractéristiques des antennes Il existe 2 grandes familles de caractéristiques pur une antenne utilisée

Plus en détail

OPTIMISER LE RESEAU DE DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE

OPTIMISER LE RESEAU DE DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE GUIDE PRATIQUE POUR LA CONSTRUCTION ET LA RENOVATION DURABLES DE PETITS BATIMENTS - - OPTIMISER LE RESEAU DE DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE Amélirer le rendement glbal de l installatin de chauffage en assurant

Plus en détail

Hygro Thermometer Alerte

Hygro Thermometer Alerte GUIDE DE L'UTILISATEUR Hygr Thermmeter Alerte Mdèle RH35 Intrductin Nus vus remercins d'avir sélectinné le mdèle RH35 de Extech Instruments. Cet appareil est livré après avir été entièrement testé et calibré.

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques :

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques : Manuel de rédactin de la fiche de pste de travail En exécutin de l AR du 15/12/2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires Objectif de la fiche de pste de travail : En tant

Plus en détail

PROFIL / UTILISATION FIXE MOBILE NOMADE

PROFIL / UTILISATION FIXE MOBILE NOMADE PC de bureau vs. PC prtable : lequel chisir? C est certainement la questin que se pse n imprte quel utilisateur achetant sn premier rdinateur u vulant le renuveler : dis-je acheter un PC de bureau u un

Plus en détail

Travaux de maintenance

Travaux de maintenance Travaux de maintenance La cmmunicatin cncernant la campagne Des cntacts nt été pris avec BEMAS qui regrupe de nmbreuses entreprises de la maintenance, mais sans succès. L annnce de la campagne s est faite

Plus en détail

UNE CHAUDIÈRE ACIER À ÉQUIPER FIOUL AVEC LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE.

UNE CHAUDIÈRE ACIER À ÉQUIPER FIOUL AVEC LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE. Chaudières fiul MUTINE ÉVOLUTION N OUVELLE MUTINE MUTINE ÉVOLUTION UNE CHAUDIÈRE ACIER À ÉQUIPER FIOUL AVEC LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE. un design élégant et mderne, un cnfrt eau chaude

Plus en détail

Eco-conditionnalité des aides publiques : Formation obligatoire pour accéder aux marchés de la rénovation énergétique

Eco-conditionnalité des aides publiques : Formation obligatoire pour accéder aux marchés de la rénovation énergétique Circulaire N 3 0007/2014 du 20/06/2014 Ec-cnditinnalité des aides publiques : Frmatin bligatire pur accéder aux marchés de la rénvatin énergétique Dès lrs que l éc-cnditinnalité entrera en vigueur, les

Plus en détail

Madame A. XXXX XXXX XXXX

Madame A. XXXX XXXX XXXX Madame A. Paris, le 21 février 2013 Dssier suivi par : Tél. : Curriel : recmmandatins@energie-mediateur.fr N de saisine : N de recmmandatin : 2013-0207 Objet : Recmmandatin du médiateur sur vtre saisine

Plus en détail

Conditions d installation et d utilisation du matériel d auto-surveillance

Conditions d installation et d utilisation du matériel d auto-surveillance Cnditins d installatin et d utilisatin du matériel d aut-surveillance 1. Recmmandatins d utilisatin et d installatin a) Le matériel d aut-surveillance utilise une technlgie de cmmunicatin sans fil (radifréquence

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

travaux de réhabilitation Suzel Balez L5C 2007-2008

travaux de réhabilitation Suzel Balez L5C 2007-2008 Prpriétés s acustiques des matériaux & travaux de réhabilitatin Suzel Balez L5C 2007-2008 Rappel des principes de base de l islatin acustique Réduire à la surce Ne pas cnfndre islatin et crrectin acustique

Plus en détail

CHOISIR UN CORPS DE CHAUFFE ADEQUAT

CHOISIR UN CORPS DE CHAUFFE ADEQUAT - - CHOISIR UN CORPS DE CHAUFFE ADEQUAT PRINCIPES DEMARCHE Chisir un mde d émissin de chaleur efficace et écnme. Avec le mde de prductin de chaleur, la qualité de la distributin et l efficacité de la régulatin,

Plus en détail

Évaluation des ATEX. Mise à jour avril 2006. Page 1 sur 6. La réglementation ATEX / Détermination des ATEX

Évaluation des ATEX. Mise à jour avril 2006. Page 1 sur 6. La réglementation ATEX / Détermination des ATEX Mise à jur avril 2006 Évaluatin des ATEX La réglementatin ATEX / Déterminatin des ATEX 1 Rappel Réglementaire Directive 1999/92/CE du Parlement Eurpéen et du Cnseil du 16 décembre 1999 cncernant les prescriptins

Plus en détail

Chap.5 Instruments d optique (Cours - TD)

Chap.5 Instruments d optique (Cours - TD) Chap.5 Instruments d ptique (Curs - TD) 1. Mdèle ptique de l eil 1.1. Quelques éléments d anatmie de l eil 1.2. Phénmène d accmmdatin 1.3. Défauts de l eil 1.4. Taille apparente d un bjet vu par l eil

Plus en détail

COVED / Centre de traitement des DEEE de Riom / Dossier de demande d autorisation d exploiter / Résumé non technique Etude de dangers

COVED / Centre de traitement des DEEE de Riom / Dossier de demande d autorisation d exploiter / Résumé non technique Etude de dangers RESUME NON TECHNIQUE R005-6076855-V01 5 février 2014 Page 1 L étude de dangers a pur bjet d identifier les phénmènes dangereux majeurs qui purraient se prduire sur le site et de vérifier que les mesures

Plus en détail

l aspect purement technique de la pose de vitrages dans des feuillures :

l aspect purement technique de la pose de vitrages dans des feuillures : Envirnnement réglementaire Intrductin Dans le cadre des réglementatins relatives à l applicatin de prduits verriers dans le bâtiment, il faut principalement tenir cmpte de deux éléments: l aspect purement

Plus en détail

ASSURER LA QUALITE DE L AIR

ASSURER LA QUALITE DE L AIR - - ASSURER LA QUALITE DE L AIR Eviter les plluants et prévir un renuvellement d air suffisant pur assurer la qualité de l air PRINCIPES CONTEXTE La qualité de l air dans les bâtiments est suvent mins

Plus en détail

T-Shirt avec empiècements sur les épaules Ce T-shirt est cusu avec : des empiècements sur le devant et le ds des pattes sur les épaules des brdures sur l enclure et les emmanchures des fentes de 7 cm sur

Plus en détail

Chasse-débris : Nettoie la ligne de semis, évite le contact semences/débris et réduit le risque pathogène.

Chasse-débris : Nettoie la ligne de semis, évite le contact semences/débris et réduit le risque pathogène. Fiches critères de chix Les Strip Tiller Surce : fiche «la technique strip-till» PRDA Agrnmie Régin Centre Avril 2015. Rédacteur : Grupe Réginal machinisme Centre. Versin : juin 2015 Le Strip-tiller est

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 5 : ELECTRICITE

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 5 : ELECTRICITE REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lt n 5 : ELECTRICITE

Plus en détail

Re forme des cotisations sociales FAQ

Re forme des cotisations sociales FAQ Re frme des ctisatins sciales FAQ Ont cllabré à la rédactin de ces FAQ, Acerta, la DG Indépendants et l INASTI. Table des matières À partir de 2015, sur la base de quels revenus mes ctisatins sernt-elles

Plus en détail

Demandes d emploi en ligne

Demandes d emploi en ligne Demandes d empli en ligne La majrité des emplyeurs acceptent les demandes d empli et les curriculum vitæ en ligne et beaucup exigent que vus pstuliez en ligne. Vs demandes d empli en ligne sernt plus efficaces

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Cnditins générales de vente Article 1 : Champs d'applicatin et Mdificatin des Cnditins Générales de Vente Les présentes cnditins générales de vente s'appliquent à tutes cmmandes passées sur le site Internetwww.grainesbcquet.

Plus en détail

Guide de projet solaire thermique pour les bâtiments collectifs

Guide de projet solaire thermique pour les bâtiments collectifs Avec le sutien de : Avec le sutien de : Guide de prjet slaire thermique pur les bâtiments cllectifs Ce guide vus explique : dans quel cntexte se dévelppe le slaire thermique cmment ça marche ses usages

Plus en détail

MISE EN SÛRETÉ P.P.M.S. FACE AUX RISQUES MAJEURS DANS L'ACADÉMIE DE GRENOBLE

MISE EN SÛRETÉ P.P.M.S. FACE AUX RISQUES MAJEURS DANS L'ACADÉMIE DE GRENOBLE PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ P.P.M.S. FACE AUX RISQUES MAJEURS DANS L'ACADÉMIE DE GRENOBLE RISQUE MAJEUR : Cmment être prêt? L ambitin de cette démarche académique s inscrit en chérence avec le BOEN

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

TITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES

TITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES TITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES Les znes «A» englbent les secteurs de la cmmune, équipés u nn, à prtéger en raisn du ptentiel agrnmique des terres agricles. Seules y sernt autrisées

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 2014 Rapport annuel sur le prix et la qualité du service

Communauté de communes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 2014 Rapport annuel sur le prix et la qualité du service Cmmunauté de cmmunes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 214 Rapprt annuel sur le prix et la qualité du service S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Nn Cllectif Smmaire Préambule I Organisatin

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL ET ERGONOMIE. «Analyse de la situation de travail Méthodes et techniques» COURS A3 LEÇON 1

PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL ET ERGONOMIE. «Analyse de la situation de travail Méthodes et techniques» COURS A3 LEÇON 1 PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL ET ERGONOMIE «Analyse de la situatin de travail Méthdes et techniques» COURS A3 LEÇON 1 (Dispensée en 1985 par Alain Wisner) TRAVAIL, CONDITIONS DE TRAVAIL, ERGONOMIE, SOCIOTECHNIQUE,

Plus en détail

Crèche Les Petits Pas

Crèche Les Petits Pas Crèche Les Petits Pas Règlement intérieur Smmaire 1- Généralités 2- Calendrier d uverture et hraires 2.1 Calendrier 2.2 Hraires 3- Fnctinnement 3.1 Place des parents 3.2 Alimentatin 3.3 Décharge des parents

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012 ARGUMENTAIRE Evlutin des cntrats CSM Préambule Ce dcument vient cmpléter ce qui a été cmmuniqué dans l Actualité Fédérale n 31 du 5 janvier. Il a pur bjectif d apprter les répnses et les explicatins aux

Plus en détail

REDEFINIR LA NOTION DE CONFORT THERMIQUE

REDEFINIR LA NOTION DE CONFORT THERMIQUE - - REDEFINIR LA NOTION DE CONFORT THERMIQUE Interrger sn cmprtement vis-à-vis des installatins de chauffage et de refridissement. PRINCIPES Le cnfrt thermique est prbablement l'un des éléments venant

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

Ecrire un post. Tutoriel WordPress v2.0. http://bmaconcept.alsteens.be - email : bmaconcept@alsteens.be. 25/06/2007 Fiche 03

Ecrire un post. Tutoriel WordPress v2.0. http://bmaconcept.alsteens.be - email : bmaconcept@alsteens.be. 25/06/2007 Fiche 03 Tutriel WrdPress v2.0 25/06/2007 Fiche 03 http://bmacncept.alsteens.be - email : bmacncept@alsteens.be Ecrire un pst. Pur écrire un pst, cnnectez-vus en tant qu administrateur u éditeur en fnctin des drits

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Club infrmatique Mnt-Brun Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Cntenu de la séance Drpbx Le téléchargement et l installatin La sauvegarde des fichiers La récupératin des fichiers

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

4. 4. Les nuisances sonores à l intérieur de l entreprise

4. 4. Les nuisances sonores à l intérieur de l entreprise 4. 4. Les nuisances snres à l intérieur de l entreprise Bruits excessifs et bruits diffus (bruit envirnnemental à l intérieur de l entreprise) Beaucup de gens passent leur vie prfessinnelle dans des bureaux

Plus en détail

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis manuel de l' teur tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. PRESENTATION GENERALE DU SITE HAGER-ENERGY... 2 2. CONNEXION AU SITE... 3 3.... 4 3.1 COMPTE... 4 3.2 PAGE D ACCUEIL... 5 3.3 APPAREILS... 5 3.4 MON LOGEMENT...

Plus en détail

ELEMENTS CONSTITUTIFS D UN PUITS DE LUMIERE SOLATUBE

ELEMENTS CONSTITUTIFS D UN PUITS DE LUMIERE SOLATUBE ELEMENTS CONSTITUTIFS D UN PUITS DE LUMIERE SOLATUBE Dôme Slin Prismes pur mieux rérienter les rayns lumineux, ntamment à angles faibles. Matière qui ne jaunit pas avec le temps et résiste aux chcs. SOLIN

Plus en détail

Etre carreleur en 2025

Etre carreleur en 2025 Eurpäische Unin der Fliesenfachverbände Etre carreleur en 2025 Madame, Mnsieur, La Fédératin allemande du carrelage et l Unin eurpéenne des fédératins des entreprises de carrelage nt lancé une initiative

Plus en détail

CONSIGNES DE SECURITE GENERALES A ADOPTER EN CAS D ALERTE ORANGE OU ROUGE VAGUES-SUBMERSION

CONSIGNES DE SECURITE GENERALES A ADOPTER EN CAS D ALERTE ORANGE OU ROUGE VAGUES-SUBMERSION CONSIGNES DE SECURITE GENERALES A ADOPTER EN CAS D ALERTE ORANGE OU ROUGE VAGUES-SUBMERSION CONSIGNES DE SECURITE AVANT UNE CRISE EN CAS D ALERTE ORANGE «Les services de Mété France une émis une carte

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

PLAN DE MESURES D URGENCE DU COLLÈGE D ALMA GUIDE À L INTENTION DU PERSONNEL NUMÉROS DE TÉLÉPHONE D URGENCE (9) 418 720-8277

PLAN DE MESURES D URGENCE DU COLLÈGE D ALMA GUIDE À L INTENTION DU PERSONNEL NUMÉROS DE TÉLÉPHONE D URGENCE (9) 418 720-8277 PLAN DE MESURES D URGENCE DU COLLÈGE D ALMA GUIDE À L INTENTION DU PERSONNEL NUMÉROS DE TÉLÉPHONE D URGENCE (9) (418 668-2387 pste 275) sinn (9) 418 818-0346 u 911 La Directin générale FUITE DE GAZ (CODE

Plus en détail

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 4. Mécanique 4.4 Ventilation

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 4. Mécanique 4.4 Ventilation Le CAHIER NORMATIF pur les travaux de cnstructin 4. Mécanique 4.4 Ventilatin Le 18 nvembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 4. Mécanique... 1 4.4 Ventilatin... 1 4.4.1 Prescriptins générales... 1 4.4.2 Salle de

Plus en détail

FISCAL... SOCIAL... DIVERS... p. 5 Nouveaux plafonds livret A p. 5 Comptes courants d associés... p. 5. LES INDICES... p. 5

FISCAL... SOCIAL... DIVERS... p. 5 Nouveaux plafonds livret A p. 5 Comptes courants d associés... p. 5. LES INDICES... p. 5 Janvier 2013 Vtre réussite, ntre satisfactin Bureau de Belleville : Bureau de Vnnas Bureau de Trevux 11 RN6 38 Rue Grenette Chemin du cls 69220 BELLEVILLE 01540 VONNAS 01600 TREVOUX Tel. : 04 74 66 11

Plus en détail

STACKTON Mur de Soutènement BLOC-G

STACKTON Mur de Soutènement BLOC-G STACKTON Mur de Sutènement BLOC-G Directive Spécifique 1. Général : 1.1 But Les travaux tiennent cmpte de la livraisn et de l installatin des blcs mdulables pur le mur de sutènement, cnfrmément au plan

Plus en détail

Staffer une randonnée roller

Staffer une randonnée roller Staffer une randnnée rller Queue de rand Tête de rand Eclaireur / Vlant Directin de la rand Chef sécu 1) Les 4 rôles pssibles d un staffeur : Chef de randnnée : (chasuble jaune avec brassard) Le chef de

Plus en détail

Enquête "Évaluation des besoins d'accueil extra-familial des enfants de moins de 16 ans" Présentation des résultats

Enquête Évaluation des besoins d'accueil extra-familial des enfants de moins de 16 ans Présentation des résultats Enquête "Évaluatin des besins d'accueil extra-familial des enfants de mins de 16 ans" Présentatin des résultats Pur faciliter la cmpréhensin Rappel : Accueil présclaire : C'est l'accueil des enfants nn

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

BILAN DES ÉVÈNEMENTS DU 27 JANVIER 2014 ENTRAINANT LA FERMETURE DES CÔTES IMPORTANTES DE LA VILLE DE QUÉBEC

BILAN DES ÉVÈNEMENTS DU 27 JANVIER 2014 ENTRAINANT LA FERMETURE DES CÔTES IMPORTANTES DE LA VILLE DE QUÉBEC BILAN DES ÉVÈNEMENTS DU 27 JANVIER 2014 ENTRAINANT LA FERMETURE DES CÔTES IMPORTANTES DE LA VILLE DE QUÉBEC Par Éric Langlis Ingénieur Divisin aqueduc-égut-virie Service des travaux publics Ville de Québec

Plus en détail

Congélateur à alcools et à produits surgelés

Congélateur à alcools et à produits surgelés Cngélateur à alcls et à prduits surgelés 700.075H V1/1209 F/B/CH 1. Généralités 30 1.1 Infrmatins cncernant la ntice d utilisatin 30 1.2 Explicatin des symbles 30 1.3 Respnsabilité et garantie 31 1.4 Prtectin

Plus en détail

Dmtique et Nrme X10: Un myen de cmmander les appareils de la maisn sans câblage supplémentaire Intrductin Tut le mnde rêve de puvir autmatiser plusieurs fnctins de sa maisn (allumer la lumière, uvrir la

Plus en détail

Composttoilet BIOLET. Manuel d installation. Model 10 20-45 en 60. Composttoilet.be

Composttoilet BIOLET. Manuel d installation. Model 10 20-45 en 60. Composttoilet.be BIOLET Manuel d installatin Mdel 10 20-45 en 60.be MANUEL INSTALLATION BIOLET Table des matières L'installatin... 2 L'installatin de la tilette autnme à cmpstage... 2 Les directins pssibles pur les tuyaux

Plus en détail

PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA

PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA SOUMISSION D UNE PÉTITION CHAMBRE DES COMMUNES CANADA Chaque pétitin cmmence par une idée et franchit différentes étapes avant d être signée et présentée

Plus en détail

Normes dans la construction métallique

Normes dans la construction métallique PRODUITS DE CONSTRUC- TION / CONFORMITÉ PARTIE 5 Nrmes dans la cnstructin métallique Afin de mieux assimiler les nrmes en cnstructin métallique, nus allns d abrd expliquer en détail la nrme eurpéenne EN

Plus en détail

Comment congeler des carottes

Comment congeler des carottes Cmment cngeler des carttes Si vus avez plus carttes qu'il ne vus faut pur les temps à venir, envisagez de les cngeler en vue d'une utilisatin ultérieure. Pur cngeler des carttes, vus devez les décuper

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT Syndicat des emplyés et emplyées de l Université Laval et Université Laval RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 Date d entrée en vigueur : le 1 er mai 2016 MEMBRES DU COMITÉ Bénédicte

Plus en détail

Indications pédagogiques D3 / 14

Indications pédagogiques D3 / 14 à la Cmmunicatin prfessinnelle Objectif général Indicatins pédaggiques D3 / 14 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 1. Prduire un message à l écrit 4 : Créer un

Plus en détail

Checklist: e-commerce et protection du consommateur

Checklist: e-commerce et protection du consommateur Checklist: e-cmmerce et prtectin du cnsmmateur crsslaw s checklists Date : 1 er juin 2014 Versin 1.1 Tags : e-cmmerce, ICT Law Françis Cppens Françis est cllabrateur senir chez crsslaw. Il se spécialise

Plus en détail

Clavier déporté avec lecteur NFC KPT-23N-F1

Clavier déporté avec lecteur NFC KPT-23N-F1 Clavier déprté avec lecteur NFC KPT-23N-F1 Identificatin 1. Vyant Activatin 2. Vyant Etat 3. Vyant Défaut 4. Tuche Marche ttale 5. Tuche Marche partielle 6. Tuche Retur 7. Tuche Arrêt 8. # Tuche dièse

Plus en détail

Directive relative au concept énergétique de bâtiment

Directive relative au concept énergétique de bâtiment RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE Département de la sécurité, de la plice et de l'envirnnement Service de l'énergie Versin n 1 Validée le 5 aût 2010 Directive relative au cncept énergétique de bâtiment Cntenu

Plus en détail

TAI055 Gérer les licences, les versions et les correctifs de logiciels TABLE DES MATIERES

TAI055 Gérer les licences, les versions et les correctifs de logiciels TABLE DES MATIERES Apprt d infrmatins et de cnnaissances TAI055 Gérer les licences, les versins et les crrectifs de lgiciels TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 2 2 RESPECT DE LA LEGISLATION SUR LES DROITS D AUTEUR... 3

Plus en détail

Prévention des risques chimiques dans les entreprises de carrosserie

Prévention des risques chimiques dans les entreprises de carrosserie Préventin des risques chimiques dans les entreprises de carrsserie Fin 2010, une campagne d inspectin s est également dérulée au sein des entreprises de carrsserie. La campagne cadrait avec la campagne

Plus en détail

Conditions de Vente LUMINEO

Conditions de Vente LUMINEO Article 1 : Champs d'applicatin et Mdificatin des Cnditins Générales de Vente Les présentes cnditins générales de vente s'appliquent à tutes cmmandes passées sur le site Internet www.lumine.cm. lumine.cm

Plus en détail

INSTRUCTIONS D UTILISATION BAS328 MKII. SCM/TNO Dispositif anti démarrage approuvé selon la norme AA-03 avec module confort intégré

INSTRUCTIONS D UTILISATION BAS328 MKII. SCM/TNO Dispositif anti démarrage approuvé selon la norme AA-03 avec module confort intégré INSTRUCTIONS D UTILISATION BAS38 MKII SCM/TNO Dispsitif anti démarrage appruvé seln la nrme AA-03 avec mdule cnfrt intégré Intrductin Merci d'avir acheté ce prduit ASN. Avant d'entamer la cnduite avec

Plus en détail

Partie 1. Demande d autorisation d exploiter. Résumé non technique

Partie 1. Demande d autorisation d exploiter. Résumé non technique GROUPE HOSPITALIER PUBLIC DU SUD DE L OISE GHPSO SITE DE CREIL (60) Partie 1 Demande d autrisatin d expliter Résumé nn technique RENOUVELLEMENT DE LA DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER LES INSTALLATIONS

Plus en détail

Guide de Déclassement. version 5.1.2

Guide de Déclassement. version 5.1.2 Guide de Déclassement versin 5.1.2 04 ctbre 2015 Table des matières 1.3.1 Gestin des archives (déclassement)... 3 1.3.1.1 Fermeture des dssiers actifs... 4 1.3.1.2 Génératin et validatin des listes de

Plus en détail

LIMITER LES PONTS THERMIQUES

LIMITER LES PONTS THERMIQUES - - LIMITER LES PONTS THERMIQUES Cncevir des détails assurant la cntinuité de l islatin thermique, assurer leur mise en œuvre crrecte sur chantier et remédier aux pnts thermiques existants PRINCIPES DEMARCHE

Plus en détail

RESPECTS DES EXIGENCES

RESPECTS DES EXIGENCES RESPECTS DES EXIGENCES DE LA RT 2012 Les perfrmances de L envelppe SOMMAIRE Cntexte réglementaire Perfrmances de l envelppe Les enjeux réglementaires de demain 2 CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE Evlutin de la réglementatin

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

C est en 2007 qu a été établie la première réglementation thermique sur l existant.

C est en 2007 qu a été établie la première réglementation thermique sur l existant. Aide à la cnceptin C est en 2007 qu a été établie la première réglementatin sur l existant. Objectif principal : Faire diminuer les dépenses énergétiques et les émissins de gaz à effet de serre. Respnsabilité

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 3 juin 2014)

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 3 juin 2014) 1. Objet REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie (Validées par le CA du 3 juin 2014) Les présentes Règles Techniques établies par l assciatin

Plus en détail

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE HOPITAL NEURO PSYCHIATRIQUE SAINT MARTIN RUE SAINT HUBERT 84 5100 DAVE-NAMUR 72098615 1. Objectif de la déclaratin d'admissin :

Plus en détail

FROID EFFICACE EN LR. FROID et AGROALIMENTAIRE. en Languedoc-Roussillon. Paul Rivet AF Consulting

FROID EFFICACE EN LR. FROID et AGROALIMENTAIRE. en Languedoc-Roussillon. Paul Rivet AF Consulting FROID EFFICACE EN LR FROID et AGROALIMENTAIRE en Languedc-Russilln Paul Rivet AF Cnsulting FROID et AGROALIMENTAIRE en LANGUEDOC-ROUSSILLON Réunin du 2 ctbre 2009 - Mntpellier Rappel des bjectifs de l

Plus en détail

Leçon 4 : L économie d énergie à l école. Feuille de travail de l élève 1 e Partie

Leçon 4 : L économie d énergie à l école. Feuille de travail de l élève 1 e Partie Leçn 4 : L écnmie d énergie à l écle Feuille de travail de l élève 1 e Partie Cmbien d énergie tn écle écnmise t elle actuellement? Questin Oui Nn Cmmentaires 1 Est ce que tu sais cmbien d énergie tn écle

Plus en détail

Affichage publicitaire Mode d emploi

Affichage publicitaire Mode d emploi Affichage publicitaire Mde d empli Enseignes, pré-enseignes, publicité : qu ès aquò? Art L581-3 CE Une enseigne se caractérise par tute inscriptin, frme u image appsée sur un immeuble (fncier cmpris) et

Plus en détail

Tous droits strictement réservés. Reproduction ou communication à des tiers interdite sous quelque forme que ce soit sans autorisation écrite du

Tous droits strictement réservés. Reproduction ou communication à des tiers interdite sous quelque forme que ce soit sans autorisation écrite du SOMMAIRE 1 - VOLET TECHNIQUE... 3 1.1 - LES GRANDS AXES DE RENOVATION ENERGETIQUE DANS L EXISTANT ANCIEN... 3 1.2 - DEFINITION INSTALLATION PRODUCTION COLLECTIVE BIOMASSE GRANULES... 4 1.3 - LE COMBUSTIBLE...

Plus en détail

CONTRAT D ENTRETIEN ET DE GESTION DES ENERGIES PETIT BATIMENT - VERSION SIMPLIFIEE. Concerne : Nom du Bâtiment Adresse : Entre : Nom Client Adresse :

CONTRAT D ENTRETIEN ET DE GESTION DES ENERGIES PETIT BATIMENT - VERSION SIMPLIFIEE. Concerne : Nom du Bâtiment Adresse : Entre : Nom Client Adresse : CONTRAT D ENTRETIEN ET DE GESTION DES ENERGIES PETIT BATIMENT - VERSION SIMPLIFIEE Cncerne : Nm du Bâtiment Entre : Nm Client Ci-après dénmmé «CLIENT» ET : Nm sciété Ci-après dénmmé «EXPLOITANT» Il a été

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION Année sclaire 2014-2015 PRENOM ET NOM DE L ELEVE :... PHOTO Avant de nus returner le dssier d inscriptin de vtre enfant, assurez- vus que l ensemble des pièces demandées ci- dessus

Plus en détail

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt Prgramme de suivi et cntrôle des factures publiques d électricité Appel à manifestatin d intérêt Mars 2011 1 TABLE DES MATIERES 1 JUSTIFICATION DU PROGRAMME...3 2 DEFINITION DU PROGRAMME...4 2.1 LE CONTENU

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE 1 - BUT Ce TP a pur but de mettre en œuvre une installatin électrique alimentée par un panneau slaire. Cette étude cmprendra : L analyse du besin en énergie

Plus en détail

Prise en main d atelier de génie logiciel

Prise en main d atelier de génie logiciel ESIR2 - GL 2010/2011 Prise en main d atelier de génie lgiciel Le but de ce dcument est de décuvrir certaines des fnctinnalités des ateliers de génie lgiciel Eclipse et MagicDraw. Pur plus de détails, nus

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE POUR COMPLETER LE RAPPORT FINAL EN LIGNE Partenariats éducatifs Grundtvig

GUIDE TECHNIQUE POUR COMPLETER LE RAPPORT FINAL EN LIGNE Partenariats éducatifs Grundtvig GUIDE TECHNIQUE POUR COMPLETER LE RAPPORT FINAL EN LIGNE Partenariats éducatifs Grundtvig Pur rappel, le rapprt final est cnsidéré cmme vtre demande de paiement pur le versement du slde de la subventin.

Plus en détail

Résidence BREVA NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE. 22 Appartements T3 Ŕ T4 Cabinet RAFFEGEAU-PEOCH-RUBIO

Résidence BREVA NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE. 22 Appartements T3 Ŕ T4 Cabinet RAFFEGEAU-PEOCH-RUBIO Résidence BREVA NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Maître d uvrage SCCV BREVA Espace Perfrmance Ŕ Bâtiment N 35769 SAINT GREGOIRE CEDEX Tél : 02 99 23 16 46 Ecnmiste Cabinet LEMONNIER Parc Mnnier 35 000 RENNES

Plus en détail