les étudiants d Alsace

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "les étudiants d Alsace"

Transcription

1 les étudiants d Alsace Dssier de Presse Strasburg, le 31 aut 2015 Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en 2015 afges les étudiants d Alsace - Représentatin étudiante - Services - Restauratin - Centre de frmatin - Culture Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en , Place de l'université - BP Strasburg Cedex - Tél. +33 (0) Fax : +33 (0) Agrément Jeunesse et Éducatin Ppulaire n 67 JEP Membre fndateur de la FAGE - Agréée par le CROUS - SIRET APE 5629B

2 Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en 2015 L AFGES a mené, au curs de l été, une enquête afin de déterminer le budget myen des étudiants à la rentrée. Pur la 10ème année cnsécutive, tus les frais de vie et d études nt été pris en cmpte : lgement, repas, inscriptin, frais divers, etc. ; et chaque pste de dépense est passé au crible. Pur la quatrième fis cette année, dans un cntexte de réginalisatin de l enseignement supérieur, le cût de la rentrée est étudié pur l ensemble des étudiants des quatre principales villes universitaires : Strasburg, Mulhuse, Clmar et Haguenau. Frais de la vie curante 3 Lyer et charges 3 Alimentatin 4 Téléphne et Internet 4 Les transprts en cmmun 5 Lisirs 6 Frais divers 6 Frais spécifiques de la rentrée 7 Drits d inscriptin 7 Sécurité sciale 7 Santé 7 Frais d agence 8 Assurance lgement 8 Matériel pédaggique 9 Les évlutins des principaux pstes de dépenses 10 Le lgement scial étudiant 10 La restauratin universitaire 10 Les frais d inscriptin 11 Les budgets myens 12 Budget myen 2015 de rentrée en Alsace 12 Budget myen 2015 par ville d études 13 Une rentrée mins néreuse, mais une précarité étudiante tujurs aussi criante : que prpse l AFGES? 16 Cmmuniqué - Cût de la rentrée étudiante 2015 en Alsace 15 Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en

3 Frais de la vie curante 1. Lyer et charges Les lyers L'ffre du CROUS Chambre classique (9-10 m²) nn rénvée : 165,74 à 252,37 Chambre classique rénvée : 181,60 Chambre classique rénvée avec sanitaires : 258,19 à 405,94 Studi T1 19m² : 436,40 charges cmprises. Studi T2 : 634,30 Le parc privé En 2013, 80 % des étudiants alsaciens étaient déchabitants 1 (qui n habitent plus chez leurs parents) et dépensaient entre 163,41 et 916,2 par mis pur payer leur lyer sans charges. La myenne était alrs de 412 par mis en Alsace 2. En 2014, cette était de 415,14. En 2015, nus bservns une nuvelle augmentatin de 0,5 %. Ainsi, le lyer myen mensuel pur un étudiant Alsacien est aujurd hui de 417,22. (sans charges) Les charges D après ntre enquête, en 2013, les étudiants strasburgeis dépensaient entre 0 et 254,5 de charges (électricité, gaz) par mis. La myenne était de 56 par mis 3. En 2015, cette myenne à augmenté très légèrement pur atteindre 57,1 par mis. 2. Alimentatin 1 Surce : enquête 2013 «L attractivité des campus alsaciens», réalisée par l AFGES avec l Institut de démgraphie de l Université de Strasburg, la MGEL, et les villes de Strasburg, Mulhuse, Clmar et Haguenau, à paraître le 24 septembre Surce: Enquête Vie Étudiante 2012 : «Les cnditins de vie et d études des étudiants Alsaciens» AFGES, dnnées actualisées avec l indice des prix à la cnsmmatin. 3 Surce: Enquête Vie Étudiante 2012 : «Les cnditins de vie et d études des étudiants Alsaciens» AFGES, dnnées actualisées avec l indice des prix à la cnsmmatin. Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en

4 En prenant en cmpte l'indice des prix à la cnsmmatin appliqué aux dnnées des enquêtes précédentes, la dépense myenne des étudiants alsaciens est de 139,70 par mis. Ce chiffre vient cnfirmer l'analyse faite par l'afges seln laquelle le budget des étudiants cnsacré à l'alimentatin reste très faible. L'Observatire de la Vie Etudiante avait en 2010 publié une enquête qui précisait que la part du budget d'un étudiant cnsacrée à sn alimentatin, ainsi que la qualité des repas, étaient en frte baisse. Ces chiffres, étendus à l'ensemble de l'alsace, mntrent que ntre régin ne fait pas exceptin en la matière. En 2015, les étudiants alsaciens snt à nuveau très en deçà de la myenne natinale, et ce afin de puvir supprter les hausses tarifaires dans les nmbreux autres dmaines. Sur 139,70, l'afges cnsidère que 65 crrespndent aux repas pris en Rest U chaque mis. La base des repas Rest U envisagée tient cmpte des repas de midi u du sir, à raisn de 20 repas par mis en myenne. Le mntant mensuel est calculé sur la base d'un ticket à 3,25 nuveau tarif en vigueur à la rentrée , marquée par une hausse de 1,6 %. Une fis n est pas cutume, le Ministère de l'enseignement Supérieur et de la Recherche a, de nuveau, pris la décisin de passer utre l avis des étudiants, et d'augmenter le tarif du ticket U qui est purtant à vcatin sciale. En myenne, n estime dnc qu'un étudiant alsacien cnsacre 65 par mis en tickets RU, et 74,70 en autres surces d'alimentatin. 3. Téléphne et Internet Téléphnie mbile : au minimum une recharge sans abnnement par mis (10 ), l'abnnement peut aller jusqu'à 50 par mis seln l'pérateur et le type de frfait. Aujurd hui, l ffre de frfaits téléphniques illimitées standard chez les pérateurs turnent aux alenturs de 20. Pssibilité d'une cnnexin Internet dans certains fyers u résidences universitaires, à partir de 10 par mis, alrs que le frfait Internet + téléphnie fixe chez la plupart des pérateurs se situe autur de 30. Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en

5 4. Transprts en cmmun Les transprts urbains Ville Tarif unitaire Abnnement étudiant Abnnement bursiers ( à partir de ) Strasburg 1,70 24,20 2,40 Haguenau 1,10 15,5 12 Clmar 1, Mulhuse 1,50 27, 80 27,40 Cmme le rappelle régulièrement l'afges, le statut d étudiant n'est tujurs pas pris en cmpte en Alsace. Actuellement, seule la ville de Clmar ne prend pas en cmpte l âge pur ses tarifs étudiants. A cntrari, à Strasburg les étudiants de plus de 25 ans divent payer 48,40 pur un abnnement, à Mulhuse c est 40,30 et à Haguenau, les plus 26 ans paient 25. Les transprts départementaux Le tarif unique mis en place par le Cnseil Général du Bas- Rhin permet à tus de puvir vyager en bus quelle que sit la distance parcurue pur 2. L abnnement mensuel en illimité est de 42 par mis pur vyager sur les transprts du CG 67. Les billets à l unité du réseau 68 ne snt pas eux, à un tarif fixe : ils scillent entre 2,25 et 4,70. L abnnement mensuel pur les étudiants est lui aussi variable, de 45 à 94. Les transprts réginaux (TER Alsace) Au niveau du transprt réginal, il existe différents abnnements (étudiants, Alsace + campus) puvant ffrir jusqu'à 75% de réductin sur l'année seln les trajets. Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en

6 5. Lisirs L accès à la culture, au sprt et aux lisirs Carte culture : 7 (gratuit pur les bursiers) SUAPS (sprt universitaire) : 25 (gratuit pur les bursiers). Place de cinéma : 7,90 la séance, 20,08 l'abnnement illimité (tarif UGC) Musée : Pass musée 15 avec carte culture Srties du mis de rentrée = 50,70 envirn. La myenne annuelle étant de 27 par mis Frais divers Lcatin d'un véhicule utilitaire de 3 m 3 pur déménagement. Exemple avec Rentacar (prix en agence) Frfait 300km inclus deux jurs de lcatin : 96 Frfait à la jurnée 100km = 43 Budget de base de reprgraphie + phts d'identité = 15,00 Laverie autmatique = entre 4 et 10 une machine sit 16,00 minimum par mis (pur une machine par semaine). Prduits d hygiène et d entretien, vêtements, autres = 96,48 4 Surce : Enquête 2012 sur les cnditins d études et de vie des étudiants alsaciens, AFGES Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en

7 Frais spécifiques de la rentrée 1. Drits d inscriptin Ci- après, le prix des drits d'inscriptin natinaux, hrs frais supplémentaires prpres à certains diplômes, et hrs diplômes d'université, à la rentrée 2015 : Licence : 184 Master : 255 Dctrat : 389 INSA : 610 Diplôme d État d rthphniste : 549 Parcurs Grandes écles de l'em Strasburg : 7500 Pur mémire, les étudiants bursiers snt dispensés du paiement des drits d'inscriptin natinaux (à titre indicatif, le cursus «Grand Ecle» de l EM ne bénéficie pas de cette exnératin pur les bursiers). 2. Santé Sécurité sciale Aux frais d inscriptin aux diplômes s ajutent les 215 de Sécurité Sciale, que paient tus les étudiants sauf les étudiants bursiers, salariés (à raisn de 60h par mis u 120h par trimestre) et de mins de 20 ans, qui en snt exnérés. Mutuelle cmplémentaire Pur une cmplémentaire assurant un taux de cuverture à 100% (tarif myen) est de 274,80 pur la MGEL et 234 pur la LMDE. (D autres frfaits permettant une cuverture maximale existe pur plus de 360.) Frais de médecine préventive : 5,10 Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en

8 Dépense santé (médecin, médicament) : de 1 à 420. L'accès aux sins médicaux reste très inégal seln les étudiants. En Alsace, 35% des étudiants avuent avir renncé à cnsulter un médecin alrs que leur état de santé le nécessitait Frais d agence Les hnraires agences peuvent prendre en cmpte les frais de visite, de cnstitutin du dssier rédactin du bail et d établissement de l'état des lieux. En 2014 ces frais crrespndaient à un mntant de 413,39 en myenne. En 2015, ils subissent une diminutin de 35,23% pur atteindre 264,74 cette rentrée. 4. Assurance lgement Cmparatif des assurances lgements prpsé par les mutuelles étudiantes Lgement Assureur MGEL LMDE Cité U Chambre Studi F F F Tarif myen pur un F1 : 60,50 5 Surce: Enquête Vie Étudiante 2012 : les cnditins de vie et études des étudiants Alsaciens AFGES Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en

9 5. Matériel Pédaggique Se dcumenter Les frais de librairie varient de 50 à 1000 pur le premier mis, seln la filière d'études et s élèvent en myenne à 384. Ce mntant cmprend les frais de furnitures annualisés. 6 6 Surce: Enquête 2011 sur les cnditins de vie matérielle des étudiants de Strasburg AFGES Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en

10 Les évlutins des principaux pstes de dépenses Le lgement scial étudiant Evlutin de prix des lyers CROUS (Référence : Chambre inférieure à 15m² nn rénvée) : : : : 143, : 146, : 149, : 163, : 164, : 165,74 Sit une augmentatin de 21% en huit ans, dnt 9,5% en un an seulement. La restauratin universitaire Evlutin du prix du ticket CROUS (à l unité) : 2, : 2, : 2, : 3, : 3, : 3, : 3, : 3, : 3,25 Sit une augmentatin de 16,1 % en huit ans. Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en

11 Les frais d inscriptin Licence , Variatin sur 5 ans +5,7% Master ,5% Dctrat , ,4% Sécurité Sciale , ,5% Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en

12 Les budgets myens Budget myen 2015 de rentrée en Alsace Attentin : ce tableau présente les minima et maxima, et se lit hrizntalement. En effet, aucun étudiant ne saurait se situer pur tus les pstes de dépenses au minima, ni, réciprquement, au maxima. En termes de lgement, les chiffres cncernent des étudiants déchabitants, qui représentent 80% des étudiants alsaciens. Pstes de dépenses Budget minimum Budget myen Budget maximum Frais de la vie curante Lyer et charges 165,74 474,32 916,20 Alimentatin 139,70 139,70 139,70 Téléphne et internet 10,00 30,00 50,00 Transprts 2,40 74,20 100,00 Lisirs 20,00 105,60 200,00 Frais divers 174,00 174,00 174,00 sus ttal 511,84 997, ,90 Frais spécifiques de la rentrée Drits d'inscriptin 0,00 184, ,00 Sécurité sciale 215,00 215,00 215,00 Cmplémentaire santé 0,00 274,80 360,00 Médecine préventive 5,10 5,10 5,10 Frais d'agence 0,00 264,74 511,37 Assurance lgement 28,00 60,50 120,00 Matériel pédaggique 384,00 384,00 384,00 sus ttal 632, , ,47 TOTAL 1 143, , ,37 Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en

13 Budget myen 2015 par ville d études (en ) Strasburg Haguenau Mulhuse Clmar Frais de la vie curante Lyer et charges 474,32 438,39 432,39 418,13 Alimentatin 139,70 139,70 139,70 139,70 Téléphne et internet 30,00 30,00 30,00 30,00 Transprts 74,20 65,50 77,80 67,00 Lisirs 104,90 96,95 95,63 92,47 Frais divers 174,00 174,00 174,00 174,00 sus ttal 997,12 944,54 949,52 921,30 Frais spécifiques de la rentrée Drits d'inscriptin 184,00 184,00 184,00 184,00 Sécurité sciale 215,00 215,00 215,00 215,00 Cmplémentaire santé 274,80 274,80 274,80 274,80 Médecine préventive 5,10 5,10 5,10 5,10 Frais d'agence 264,74 244,69 241,34 233,38 Assurance lgement 60,50 60,50 60,50 60,50 Matériel pédaggique 384,00 384,00 384,00 384,00 sus ttal 1388, , , ,78 Ttal 2385, , , ,08 Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en

14 Une rentrée mins néreuse, mais une précarité étudiante tujurs aussi criante : que prpse l AFGES? Si pur la première fis depuis de nmbreuses années le cût de la rentrée est en baisse, ceci cnstitue un trmpe l œil masquant une précarité étudiante tujurs aussi prblématique. Les classes myennes snt les premières affectées, l écart entre les classes supérieures et les classes ppulaires s accentuant, l AFGES s interrge légitimement sur le réel impact d une pririté jeunesse au cœur des présidentielles de Alrs que le lgement crrespnd à plus de 40% du budget d un étudiant, la li ALUR a permis une diminutin imprtante des frais d agences immbilières, afin d aider l accessibilité des jeunes à un lgement indépendant. L année dernière déjà, la mise en place de la Cautin Lcative Etudiante (CLé) par les CROUS, dispsitif permettant à l Etat de se prter garant pur les étudiants déchabitants, représente un prgrès mais la cmmunicatin trp cnfidentielle empêche une réelle efficacité. Plus encre, cette année a vu la mise en place d un encadrement des lyers du secteur privé en régin parisienne grâce à la li ALUR, mais qui reste hélas circnscrit aux étudiants franciliens. C est purqui l AFGES demande en cnséquence la mise en place d un encadrement des lyers du secteur privé dans l Eurmétrple de Strasburg, bientôt mis en place dans les agglmératins de Lille et Grenble. L AFGES cnstate par ailleurs l inadéquatin du parc de lgements publics du CROUS de Strasburg aux besins des étudiants alsaciens. Au delà de lgement parfis vétustes u trp exigus, les lyers du CROUS nt cnnu une augmentatin de 21% depuis 2007 pur la nuvelle année. Une augmentatin plus imprtante encre que les lyers privés, qui renfrce la désaffectin et la vacance des Cités Universitaires. Bien que le lgement cnstitue le pste de dépense principal des étudiants, d autres besins vitaux snt menacés par des budgets serrés et un cût de la vie élevée. La santé des étudiants et l alimentatin équilibrée, purtant nécessaires à une pursuite d études dans des cnditins d études ptimales, snt mis en péril. Avec une nuvelle augmentatin du prix du ticket U de 1,56% pur atteindre 3,25, le CNOUS sabre à nuveau la restauratin sciale alrs qu elle est nécessaire pur de nmbreux étudiants en situatin de précarité alimentaire. L augmentatin cnstante des tarifs dans les cafétérias du CROUS depuis plusieurs années, maintes fis critiquée par l AFGES, ne fait qu aggraver cet état de fait. Depuis 2013, le prjet AGORAé, l épicerie étudiante slidaire de l AFGES a permis de cnstater l urgence alimentaire de centaines d étudiants, et l impact terrible sur les cnditins d études qui en décule. Malgré la vlnté de l AFGES de dévelpper et multiplier encre le prjet AGORAé, celui- ci ne peut, seul, régler à la racine le prblème de la précarité étudiante, imputable à un système d aides sciales à but de suffle. Pire encre, année après année, de plus en plus d étudiants renncent à se signer. Le système de sins se dit d être plus accessible aux étudiants, grâce à des médecins et des spécialistes prches des lieux d études et permettant aux étudiants de ne pas avancer de frais. Cela passe ntamment par la créatin d un réseau de sins universitaire, un partenariat entre les établissements d enseignement supérieur et le mnde médical des quartiers adjacents. La santé se dit d être une questin priritaire pur la cmmunauté universitaire, c est purqui l AFGES milite pur la créatin d un centre de sins étudiant. Il s agit d un service universitaire qui ne se cntente pas d une plitique de préventin, mais d un véritable service de sins qui a fait ses preuves dans de nmbreuses autres universités. La vlnté plitique du ministère de l enseignement supérieur en la matière dit s ancrer cncrètement sur les campus alsaciens. Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en

15 Mais les difficultés d accès aux sins snt largement imputables à un régime étudiant de sécurité sciale qui n est pas seulement abscns et vétuste, il cnnaît également de graves dysfnctinnements : prblèmes de gestin, cartes vitales en retard, dssiers perdus, cmplexité extrême, rembursement très tardifs, etc. Il cnvient nn seulement de remettre à plat ce système par un véritable chc de simplificatin, mais aussi d amélirer l accès à une cmplémentaire santé, particulièrement difficile pur les étudiants. En effet, la cuverture maladie universelle cmplémentaire et l aide à la cmplémentaire santé ne snt accessible qu à une très faible minrité d étudiants, et beaucup divent se passer de cmplémentaire. C est purqui l AFGES demande la créatin d une aide réginale à la cmplémentaire santé pur les étudiants bursiers, cmme il existe dans d autres régins. La précarisatin crissante des étudiants n a pas pur seule cnséquence des cnditins d études dégradées, mais les frce à recurir au salariat étudiant, qui ne cesse de gagner du terrain. Aujurd hui près d un étudiant sur deux déclare avir une activité salariée pendant l année universitaire, à ceux- ci s ajutent les 23% d étudiants qui exercent une activité salariée durant l été. Ces emplis sus- qualifiés et sus- payés n nt généralement aucun lien avec leur cursus, et empiètent de plus en plus sur le temps cnsacré à leurs études. 17% des étudiants nt un travail qui pénalise frtement leurs études. Ces étudiants nt 40% de chances de mins que leurs hmlgues sans travail de réussir leur année. Cette explsin du salariat étudiant se dresse cmme un cnstat d échec du système de burse et d aides sciales. C est pur cela que l AFGES milite pur une réfrme de fnd des aides sciales, ntamment par le prjet d une Aide Glbale d Indépendance (AGI) prtée par la FAGE. Ce prjet permettrait de tenir cmpte de manière individuelle des besins de chaque étudiant et de leur prpser l aide la plus adaptée, évitant ainsi les effets de seuils. Cette mesure permettrait de gmmer les inégalités de plus en plus criantes entre les étudiants. Si l AFGES se félicite d un cût de la rentrée qui diminue, grâce à des frais d agences immbilières en baisse, et à un gel des frais d inscriptin universitaire, elle reste vigilante. Malgré les prises de psitins régulières de nmbreux acteurs de l enseignement supérieur français en faveur d une augmentatin des frais d inscriptin à l université, le guvernement a en effet décidé leur gel pur cette année. Il cnvient tut de même de s inquiéter de la mntée en puissance de ce débat, qui regarde avec envie la curse aux frais d inscriptins démesurés des écles de cmmerce, au détriment d une certaine idée de l enseignement supérieur pur tus. L exemple de l'écle de Management de Strasburg est à cet égard édifiant, rehaussant péridiquement leurs frais d inscriptin qui s élèvent aujurd hui à 7500 par an pur le cursus Grande Écle. Abslument surde aux terribles effets de précarisatin et de sélectin sciale induits par ces augmentatins régulières, la directin de l EM est plus à l aise avec l idée de faire de sn établissement un prduit à grand renfrt de campagnes marketing, peu imprte les milliers d eurs investis. Et ainsi, nmbre d étudiants écrasés par leurs emplis précaires u emprunts bancaires destinés à payer leur frmatin, se retruvent cntraints de faire appel à l aide alimentaire u d arrêter leurs études. La précarité financière des étudiants cntraint nmbre d entre eux chaque année à arrêter leurs études, et cnstitue pur les autres un imprtant facteur d échec. C est purqui l AFGES demande aux puvirs publics de s attaquer de frnt à la précarité étudiante en Alsace, à l heure ù l université reste le meilleur facteur d ascensin sciale. Jimmy Lsfeld Président de l AFGES Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en

les étudiants d Alsace

les étudiants d Alsace les étudiants d Alsace Dssier de Presse Strasburg, le 31 aut 2015 Le cût de la rentrée étudiante en Alsace en 2015 afges les étudiants d Alsace - Représentatin étudiante - Services - Restauratin - Centre

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

Financement des investissements Page 1 sur 6

Financement des investissements Page 1 sur 6 Financement des investissements Page 1 sur 6 Une UC a tujurs besin d investir que ce sit pur : - Remplacer du matériel bslète (ex : investir dans l util infrmatique) - Augmenter sa capacité de vente (ex

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d rdre actuariel Jurnées d études du SACEI et de l IA Deauville, jeudi 20 septembre 2012 Nrbert Gautrn ngautrn@galea-asscies.eu Smmaire 1.

Plus en détail

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008 Paris, Nvembre 2008 Lcallife Leader de l éditin d annuaires lcaux en ligne, Présent en France depuis ctbre 2008 Dssier de Presse Lcallife en bref La recherche d infrmatins lcales et le référencement naturel

Plus en détail

Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au soins de premier recours

Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au soins de premier recours Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au sins de premier recurs Article 18 : Généralisatin du tiers-payant Cmmuniqué du Ministère Purqui le Guvernement prend-il cette mesure? De nmbreux Français renncent

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville «quartiers, engageons le changement»

Réforme de la politique de la ville «quartiers, engageons le changement» Réfrme de la plitique de la ville «quartiers, engagens le changement» Prpsitins pur une plitique glbale et ambitieuse de slidarité territriale - Janvier 2013 - Page 1 Analyse cntextuelle C est dans les

Plus en détail

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS Ce dcument est une aide à la cnstitutin du dssier de demande d aide financière et cmplète les circulaires qui définissent le champ d applicatin des prjets financés par la Carsat Sud-Est : - CNAV N 2010-45

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Recmmandatins de la Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain au guvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Juillet 2015 1 Préambule La Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain (la Chambre) cmpte

Plus en détail

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives Les prix de l électricité en France : évlutins passées et perspectives A l heure ù la Cmmissin Eurpéenne vient de publier un rapprt cmplet sur les prix de l énergie en Eurpe, présentant leur évlutin sur

Plus en détail

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012 Prpsitin de Veille Internet Campagnes Electrales 2012 Pur tut savir sur ce que les respnsables plitiques, candidats à l électin Présidentielle, candidats aux électins législatives disent de vus et sur

Plus en détail

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché INTRODUCTION I) Cmptabilité analytique et cntrôle de gestin A qui peut servir la cmptabilité analytique? a) Pur aider à fixer un prix de vente Exemple Quel prix fixer? : : cmptabilité analytique. Cmpliquns

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI AIGUISEZ VOTRE APPROCHE DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU Vus êtes: ROYAUME-UNI A LONDRES LE JEUDI 3 DECEMBRE 2009 - Distributeur - E-cmmerçant - Respnsable e-cmmerce - Respnsable d agence

Plus en détail

Ce que la Région et le STIF font pour les transports

Ce que la Région et le STIF font pour les transports Ce que la Régin et le STIF fnt pur les transprts Le Cnseil réginal a investi en 2008 plus de 1,2 milliards d eurs dans le dmaine des transprts, sit 31% de sn budget. C est désrmais le premier pste budgétaire!

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS Buygues immbilier est un acteur majeur de l immbilier neuf. Nus smmes à vs côtés pur vus guider dans vtre chix d investissement tut en respectant vs prirités.

Plus en détail

Impôt des personnes physiques - Habitation propre et avantages fiscaux avant 2015

Impôt des personnes physiques - Habitation propre et avantages fiscaux avant 2015 23 février 2015 Impôt des persnnes physiques - Habitatin prpre et avantages fiscaux avant 2015 Bernard Mariscal, Benefits Expert, Delitte Belgium Publié dans : Lettre d'inf Actualités Fiscales n 7, 23.02.2015,

Plus en détail

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte Evaluatin d impact: Passer des prmesses à l acte Fnds Natinal pur la Prmtin de la Jeunesse (FNPJ) au Senegal Le cas des Tut Petits Credits (TPC) Cheikh Diaw, Aminata Diuf, Drew Gardiner, Antine Legrand,

Plus en détail

Ce litige concerne les travaux de raccordement électrique de votre logement et la facturation de vos consommations d électricité.

Ce litige concerne les travaux de raccordement électrique de votre logement et la facturation de vos consommations d électricité. Paris, le 2 juillet 2015 Dssier suivi par : XXXX Tél. : XXXX Curriel : recmmandatins@energie-mediateur.fr N de saisine : XXXX N de recmmandatin : 2015-0767 Objet : Recmmandatin du médiateur sur vtre litige

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

Extensions du système

Extensions du système Extensins du système Les cmptes trimestriels L'un des principaux incnvénients des cmptes annuels est de ne pas permettre le suivi de la cnjncture. En effet, ils ne dnnent aucune indicatin sur l'évlutin

Plus en détail

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION :

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : PROJET DE GESTION LOCATIVE de bureaux a usage prfessinnel DE LA MAISON DE L ENTREPRISE DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : «EXPLOITATION

Plus en détail

OBTENEZ LES SERVICES DONT VOUS AVEZ BESOIN OÙ QUE VOUS SOYEZ

OBTENEZ LES SERVICES DONT VOUS AVEZ BESOIN OÙ QUE VOUS SOYEZ OBTENEZ LES SERVICES DONT VOUS AVEZ BESOIN OÙ QUE VOUS SOYEZ Grâce à la directive «services», les cnsmmateurs purrnt accéder plus facilement à une gamme de services plus large et de meilleure qualité à

Plus en détail

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Tulis et chargée de missin en écnmie et gestin ptin vente Sus le piltage de Christine Françis IEN Définir PFMP :.. Vus

Plus en détail

BOURSE EXPLO RA SUP (Région Rhône-Alpes) Toutes destinations-séjour académique et stage

BOURSE EXPLO RA SUP (Région Rhône-Alpes) Toutes destinations-séjour académique et stage BOURSE EXPLO RA SUP (Régin Rhône-Alpes) Tutes destinatins-séjur académique et stage A/Demande de burse Expl RA Sup 1/Eligibilité La mbilité (stage u séjur académique) dit être validée par des crédits ECTS

Plus en détail

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis Cnstat Désrmais, tutes les entreprises, même les plus petites, se divent d'être présentes sur Internet. La créatin de sites demeure cûteuse, particulièrement en termes de maintenance. Le marché manque

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation Ville de Brdeaux Prix de l Innvatin Assciative Règlement de participatin Article 1 : Cnditins d admissin Peuvent faire acte de candidature les assciatins dmiciliées à Brdeaux u tut autre assciatin dnt

Plus en détail

AVANT VOTRE ARRIVEE... 2. 1. Pour votre inscription administrative, préparer les documents suivants:... 2. 2. Pour votre logement...

AVANT VOTRE ARRIVEE... 2. 1. Pour votre inscription administrative, préparer les documents suivants:... 2. 2. Pour votre logement... Cntenu AVANT VOTRE ARRIVEE... 2 1. Pur vtre inscriptin administrative, préparer les dcuments suivants:... 2 2. Pur vtre lgement... 2 UNE SEMAINE AVANT VOTRE ARRIVEE:... 3 A VOTRE ARRIVEE... 3 1. Accès

Plus en détail

ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER

ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER Sessin Interentreprises «Cnstruire et négcier l accrd d entreprise Frmatin & GPEC» - suite Réfrme FPC 5 mars ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER «METTRE EN PLACE UN ACCORD D'ENTREPRISE FORMATION/COMPETENCES»

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

Nouveautés apportées à l assessment-tool

Nouveautés apportées à l assessment-tool Nuveautés apprtées à l assessment-tl La dcumentatin et les utils d aide de Friendly Wrk Space snt régulièrement révisés, actualisés et dévelppés. Ainsi, la directive a une nuvelle fis été mise à jur en

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Rapport d enquête. Le patient évalue-t-il l impact financier de ses choix à l hôpital?

Rapport d enquête. Le patient évalue-t-il l impact financier de ses choix à l hôpital? Rapprt d enquête Le patient évalue-t-il l impact financier de ses chix à l hôpital? 1. Intrductin La MC a cnstaté que de nmbreux patients épruvent des difficultés à évaluer l impact financier de leurs

Plus en détail

PREAMBULE ARTICLE 1 ARTICLE 2

PREAMBULE ARTICLE 1 ARTICLE 2 Prtcle d Accrd sur les bjectifs en matière d Egalité Prfessinnelle et de mixité entre les Hmmes et les Femmes et les mesures permettant de les atteindre. Le présent accrd d entreprise ayant pur bjet l

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Directin générale de l ffre de sins Sus-directin de la régulatin de l ffre de sins Bureau du premier recurs (R2) Jcelyn Vidn-Buthin Tél. 01 40 56 64 86 jcelyn.vidn-buthin@sante.guv.fr

Plus en détail

Internet : support de promotion et de commercialisation incontournable dans le monde du vin

Internet : support de promotion et de commercialisation incontournable dans le monde du vin Jeudi 13 mars 2014 Philippe RODHAIN Cnseil en prpriété industrielle Chargé d enseignement - Université Brdeaux IV IP SPHERE 8 curs Maréchal Juin 33000 BORDEAUX Tél.: 05 56 96 50 11 Fax. : 05 56 79 12 28

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Master Transprt, Lgistique Et Cmmerce Internatinal Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien

Plus en détail

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions Dns des entreprises Vus êtes une entreprise, relevant de l IS (impôt sur les sciétés) u de l IR (impôt sur le revenu)? Vus puvez apprter un sutien matériel à une assciatin u une fndatin à travers des pératins

Plus en détail

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE Admissin CPGE Lgiciel de gestin des inscriptins en CPGE La réfrme du mde de recrutement en classes préparatires aux Grandes Écles intervenu en 2003 a prfndément mdifié la gestin par les établissements

Plus en détail

COMPTE RENDU ASSEMBLEE GENERALE DU CYF Le 9 septembre 2013

COMPTE RENDU ASSEMBLEE GENERALE DU CYF Le 9 septembre 2013 COMPTE RENDU ASSEMBLEE GENERALE DU CYF Le 9 septembre 2013 12 membres présents, 22 puvirs = 34, qurum atteint. Secrétaire de séance : Jactte Ordre du jur : 1. Rapprt mral 2. Rapprt Financier 3. Pièces

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES"

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES COOPÉRATIVES CITOYENNES RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES" L'Agence pur l'entreprise et l'innvatin (AEI) met en œuvre un nuveau dispsitif de sutien aux prjets de cpératives cityennes. Dès septembre

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE article 1 : Objet...2 article 2 : Les titres de transprt...2 article 3 : La tarificatin...4 article 4 : L achat du titre de transprt...4 Article 4.1 L achat a brd des cars...4

Plus en détail

APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE

APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE I. Intitulé de vtre prjet II. Infrmatins sur le prteur de prjet Structure : Nm u dénminatin sciale : Frme juridique : Date de créatin

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION La cmmissin s est bien tenue le 3 mars 2010 à la brasserie Fl située dans la Gare de l Est. La cmmissin a cmmencé avec 10 minutes d avance, tus les membres de

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

Vu le code Général des Collectivités Territoriales, et notamment les articles L.5214-27 et L.5721-1 et suivant,

Vu le code Général des Collectivités Territoriales, et notamment les articles L.5214-27 et L.5721-1 et suivant, REPUBLIQUE FRANÇAISE -------------------------- DEPARTEMENT LANDES EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D YCHOUX NOMBRE DE MEMBRES Afférents au Cnseil Municipal En exercice

Plus en détail

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M 28-02-2007 Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M Chiffre d affaires : 36,3 M en hausse de 71% Résultat net de 12% du

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Prgramme Executive MBA Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien ral) et y jindre les pièces

Plus en détail

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable.

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable. L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES Objectif(s) : Pré-requis : Apprfndir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan cmptable. Principes d'analyse du bilan financier : Mdalités :

Plus en détail

Gérant Salvatore IANNI. Bureau de Fontaine 130 Bd Joliot Curie 38600 Fontaine 04 76 26 68 09 Agrément : E 11 03 38 08750

Gérant Salvatore IANNI. Bureau de Fontaine 130 Bd Joliot Curie 38600 Fontaine 04 76 26 68 09 Agrément : E 11 03 38 08750 Viture Mt Frmatin cntinue Gérant Salvatre IANNI Bureau de Fntaine 130 Bd Jlit Curie 38600 Fntaine 04 76 26 68 09 Agrément : E 11 03 38 08750 : fntaine@bastille-frmatin.cm Brchure de renseignements AAC

Plus en détail

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis manuel de l' teur tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. PRESENTATION GENERALE DU SITE HAGER-ENERGY... 2 2. CONNEXION AU SITE... 3 3.... 4 3.1 COMPTE... 4 3.2 PAGE D ACCUEIL... 5 3.3 APPAREILS... 5 3.4 MON LOGEMENT...

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées Prgramme lcal de l habitat de la Cmmunauté de Cmmunes des Pays de Rhône et Ouvèze Fiche actin N 7 : Le lgement des persnnes défavrisées ENJEUX - Fluidifier les parcurs résidentiels des persnnes défavrisées

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE Frmule de demande Veuillez remplir tutes les sectins. SECTION A : RENSEIGNEMENTS PERSONNELS ET SUR L ENTREPRISE LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE «La cllecte des renseignements

Plus en détail

Laure FANJEAU 4 IMCO Classe 1. Dossier partiel Mobile-Marketing TRUFFAUT. Plus Belle sera la Terre. Monsieur DESCOUTURES

Laure FANJEAU 4 IMCO Classe 1. Dossier partiel Mobile-Marketing TRUFFAUT. Plus Belle sera la Terre. Monsieur DESCOUTURES Laure FANJEAU 4 IMCO Classe 1 Dssier partiel Mbile-Marketing TRUFFAUT Plus Belle sera la Terre Mnsieur DESCOUTURES Le premier établissement Truffaut vit le jur en 1824 à Versailles. Il se spécialisera

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

Cahier d inscription

Cahier d inscription Cahier d inscriptin AEC Intégratin à la prfessin infirmière du Québec (CWA.0B) Péride d inscriptin en persnne: Du 27 avril au 29 avril 2015 inclusivement Hraire pur l inscriptin : du lundi au vendredi

Plus en détail

Cabinet LUTZ. Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY. La Chaufferie

Cabinet LUTZ. Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY. La Chaufferie Cabinet LUTZ Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY La Chaufferie La résidence de Lattre de Tassigny 200 lgements «haut de gamme» cnstruits en 1972 Une cnversin fiul / gaz en 1987 Depuis une demande de cnfrt

Plus en détail

Protection Complémentaire Santé

Protection Complémentaire Santé Nus smmes là pur vus aider Prtectin Cmplémentaire Santé Cuverture Maladie Universelle et Déductin sur les ctisatins u primes de prtectin cmplémentaire santé Vus truverez dans ce dssier tut ce dnt vus avez

Plus en détail

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014 Questinnaire aux Scp de la cmmunicatin préalablement au Cngrès des 10 et 11 avril 2014 Le 5 nvembre 2013, la fédératin des Scp de la cmmunicatin a demandé par curriel aux cpératives adhérentes de remplir

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues Obligatins des emplyeurs par seuils d effectifs de l entreprise Tutes entreprises cnfndues Affichages bligatires Déclaratin et cmmunicatin à caractère péridique : Déclaratins et cmmunicatins à caractère

Plus en détail

Orange, leader des fournisseurs d accès à internet, progresse sur les applis

Orange, leader des fournisseurs d accès à internet, progresse sur les applis Tendances du web Orange, leader des furnisseurs d accès à internet, prgresse sur les applis Avec plus d un tiers des visites sur sites web et applis, Orange dmine le marché des furnisseurs d accès à internet

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

Energie et bâtiments (3)

Energie et bâtiments (3) Energie et bâtiments (3) L islatin des paris une rentabilité surprenante! Dans le précédent article des NUG (le dernier numér mis à part puisque exceptinnellement cnsacré à un sujet d actualité le certificat

Plus en détail

Les assurances automobiles

Les assurances automobiles Les assurances autmbiles I. Les différentes assurances a) L assurance au tiers est une bligatin légale Cette assurance au tiers que l n peut qualifier de base cuvre uniquement les dmmages causés à un tiers.

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs Dssier de Presse 1 ier guide Interactif pur créateurs et entrepreneurs «Une applicatin innvante accmpagnée par les leaders du marché» www.e-parcurs.fr (Micrsft, Gan Assurances, Cegid, Accr Services France,

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES Le présent cahier des charges définit le périmètre de la prestatin attendue, en vue

Plus en détail

Secteur Public Comment faire face aux réductions budgétaires?

Secteur Public Comment faire face aux réductions budgétaires? Secteur Public Cmment faire face aux réductins budgétaires? 2 Smmaire Intrductin..Page 3 Méthdlgie de l enquête Page 3 Synthèse des résultats...page 4 Des respnsables infrmatiques lucides Page 4 La qualité

Plus en détail

Promotion Le défi des étoiles Aéroplan 2013. Q1. Qu est-ce que la promotion Le défi des étoiles Aéroplan?

Promotion Le défi des étoiles Aéroplan 2013. Q1. Qu est-ce que la promotion Le défi des étoiles Aéroplan? Prmtin Le défi des étiles Aérplan 2013 Q1. Qu est-ce que la prmtin Le défi des étiles Aérplan? La prmtin Le défi des étiles est une ffre de milles-bnis destinée à récmpenser les membres qui accumulent

Plus en détail

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution :

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution : Les dssiers de FO Maj septembre 2013 RÉSIDENCE PRINCIPALE Prêts sumis à cnditins de revenus : Critères d attributin : Salarié sus cntrat à durée indéterminée dnt l'ancienneté minimale est de 1 an, en vue

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Description d une offre de formation

Description d une offre de formation Descriptin d une ffre de frmatin Date de mise à jur : 03/03/15 CONDUCTEUR DE LIGNE DE PRODUCTION EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE (H/F) Identificatin interne (bligatire) cde HACORD :INALCL cde REM : 4512201 cncrdance

Plus en détail

Enquête Sectorielle 2010 ANALYSE DU PRET INDIVIDUEL ET DE L ENDETTEMENT CROISE

Enquête Sectorielle 2010 ANALYSE DU PRET INDIVIDUEL ET DE L ENDETTEMENT CROISE Enquête Sectrielle 2010 ANALYSE DU PRET INDIVIDUEL ET DE L ENDETTEMENT CROISE Janvier 2011 SOMMAIRE SYNTHESE... 3 METHODOLOGIE... 4 A. SITUATION DU SECTEUR DE LA MICROFINANCE A L INTERNATIONAL... 5 B.

Plus en détail

LE RVER EN UN COUP D ŒIL

LE RVER EN UN COUP D ŒIL LE RVER EN UN COUP D ŒIL Le terme RVER est l acrnyme pur Régime Vlntaire d Epargne-Retraite. C est un nuveau régime de retraite régi par la Li sur les régimes vlntaires d'épargneretraite (Li sur les RVER)

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS»

CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS» CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS» APS Frmatin 15 Rue de Ngent 51100 REIMS Tel : 03.26.82.84.84 / Fax : 03.26.82.58.23 www.apscnsult.fr CONTEXTE Dans l Entreprise, le rôle de l Expert-Cmptable

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement internet. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement 3 jurs Signature bligatire : ADIFCO, sarl au capital de 10 000, SIREN 451 292 544, RCS Dijn,

Plus en détail

Vous construisez? Avez-vous pensé à tous les risques?

Vous construisez? Avez-vous pensé à tous les risques? Vus cnstruisez? Avez-vus pensé à tus les risques? Les risques d'un chantier Cnstruire est un grand défi qui nécessite des myens imprtants. Dans cette périlleuse entreprise, vus n êtes pas à l abri d une

Plus en détail

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité Changez pur Gas Natural Fensa en tute liberté et en tute simplicité Savez-vus que depuis 2004 vus puvez chisir vtre furnisseur de gaz naturel? Le marché du gaz naturel pur les prfessinnels a été libéralisé

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Client 36. Hardware 40. Notions fondamentales des réseaux et télécommunications. Connaissances et implémentations de services réseaux

Client 36. Hardware 40. Notions fondamentales des réseaux et télécommunications. Connaissances et implémentations de services réseaux Cnstat Depuis plusieurs mis, la baisse des prix sur le marché de la micr-infrmatique permet aux PME de renuveler leur équipement tant matériel que lgiciel à des cûts intéressants. Cette multiplicatin d'équipements

Plus en détail

Amandine CUER INDUSTRIELS! GAGNEZ DU TEMPS DANS VOS ECHANGES AVEC VOS INFORMATIQUE - INTERNET - TELECOMMUNICATIONS LA LETTRE D INFORMATION - MAI 2011

Amandine CUER INDUSTRIELS! GAGNEZ DU TEMPS DANS VOS ECHANGES AVEC VOS INFORMATIQUE - INTERNET - TELECOMMUNICATIONS LA LETTRE D INFORMATION - MAI 2011 Amandine CUER À: Amandine CUER Objet: Cyb@rdèche - Osez les nuvelles technlgies... Pièces jintes: image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg Imprtance: Haute Si

Plus en détail

Çi-dessous le livret du module de réservation de sièges. Via Thomascookagent.be (pour les agences)

Çi-dessous le livret du module de réservation de sièges. Via Thomascookagent.be (pour les agences) Réservatin de places, enregistrement en ligne et lcatin du Digeplayer chez Thmas Ck Airlines. Réservatin de places chez Pegasus et TUI Airlines Belgium (Lng Haul). Une agence de vyage peut prcéder à la

Plus en détail