Convention de prestations de services pour l accompagnement à l efficacité énergétique du patrimoine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Convention de prestations de services pour l accompagnement à l efficacité énergétique du patrimoine"

Transcription

1 Cnventin de prestatins de services pur l accmpagnement à l efficacité énergétique du patrimine N La cnventin suivante est passée entre : La Cmmune/Cllectivité de représentée par dûment habilité(e) à la signature de la présente par une délibératin du cnseil municipal du ci-après dénmmée «la Cllectivité» d une part, ET Le SDEEG(), représenté par Mnsieur Xavier PINTAT, Président du SDEEG, dûment habilité à la signature de la présente par une délibératin du Cmité Syndical en date du 16 Décembre d autre part, PREAMBULE Cnsidérant l enjeu que représente aujurd hui la lutte cntre le réchauffement climatique et la nécessité de diminuer le cût énergétique, la maitrise de la cnsmmatin de l énergie et le dévelppement des énergies renuvelables snt devenus une préccupatin majeure pur tutes les cllectivités. Sucieux de prendre en cnsidératin cette cmpsante «Energie» et face à ce nuveau cntexte énergétique et envirnnemental, le SDEEG suhaite inciter les cllectivités à s engager sur la vie de l utilisatin ratinnelle de l énergie et dans la mise en œuvre d une plitique de bnne gestin énergétique. Pur cela, le SDEEG s est dté d un ensemble de prestatins permettant d accmpagner les démarches d efficacité énergétique (étude et travaux). Ainsi, cnsidérant : L article L du Cde Général des Cllectivités Territriales relatif aux syndicats à la carte. L adhésin de la cllectivité au SDEEG. Les statuts du SDEEG, mdifiés par arrêté préfectral en date du 14 mai 2014, élargissant ses cmpétences à tutes actins cntribuant à l efficacité énergétique et au dévelppement des énergies renuvelables. Page 1

2 CONSOMMATIONS ET DEPENSES (1) Dépenses Emissin de Cntrat Année Cnsmmatins Mntant Cût unitaire CO kwh ,122 /kwh 12 t. ElecJaune, n kwh ,122 /kwh 11 t. tarif : JUM kwh ,122 /kwh 9 t kwh ,122 /kwh 9 t kwh ,056 /kwh 13 t kwh ,052 /kwh 24 t. Fiul kwh ,049 /kwh 32 t kwh ,041 /kwh 26 t Maintenance P Chaudière (Sciété : SORADEC) t t. Ttaux annuels t t. Cnsmmatins de fiul par année l l l l Cmmentaires : Nus vyns sur le graphique qu'en terme de dépense, c'est l'électricité qui est le pste le plus imprtant alrs qu'en terme de cnsmmatin, sa part est bien mindre (tableau). Ceci met en évidence le fait que l'électricité est une énergie chère, elle devrait être réservée pur des usages ù elle n'est pas substituable (usages spécifiques) et nn utilisée pur le chauffage. Fiul 38% Répartitin des dépenses Maintenance 3% Les cnsmmatins d'électricité nt tendance à augmenter. Les cnsmmatins annuelles de fiul snt basées sur les factures, ce snt les dates de livraisn qui créent des écarts imprtants d'une année sur l'autre. La cnsmmatin de référence est dnnée dans le lgigramme des flux. ElecJaune 59% La li Grenelle II du 12 juillet 2010 présentant un caractère d intérêt général pur la prtectin de l envirnnement par l bligatin pesant sur les cllectivités d une meilleure cnnaissance de leurs perfrmances énergétiques et d entreprendre des travaux d améliratin. Le dispsitif des Certificats d Ecnmies d Energie (CEE). La passatin de marchés par le SDEEG pur les prestatins prpsées dans le respect des règles de publicité et de mise en cncurrence cnfrmément aux dispsitins du cde des marchés publics. Il a été arrêté et cnvenu ce qui suit : ARTICLE 1 - OBJET DE LA CONVENTION La présente cnventin a pur bjet de définir les cnditins et les mdalités seln lesquelles la cllectivité va bénéficier des prestatins en matière d efficacité énergétique et d énergies renuvelables que le SDEEG peut lui apprter. ARTICLE 2 LES PRESTATIONS Les prestatins prpsées s appuient sur une démarche énergétique cntinue et valrisée mise en œuvre par le SDEEG : ÉVALUER PROGRAMMER RÉALISER MESURER Gestin énergétique Imprtatin et analyse des factures énergétiques Mise en place d un histrique Des indicateurs, des alertes Etat des lieux Relevés techniques des bâtiments et de l éclairage public Tableau de brd énergétique sur Internet Diagnstic et Faisabilité Analyse des dnnées et simulatins Cntrôle du résultat des actins menées et Suivi énergétique Travaux Mise en œuvre et valrisatin des pératins planifiées Etablissement du plan de prgrès -Chix des précnisatins (prgramme de travaux) - Définitin des exigences de perfrmance énergétique Rapprt d étude -Présentatin de l état des lieux et des précnisatins -Identificatin des sites priritaires -Présentatin de la viabilité technic-écnmique d un prjet Page 2

3 Ainsi les utils mis à dispsitin de la cllectivité, pur une gestin du patrimine au sens du dévelppement durable, purrnt prter ntamment sur : Les audits énergétiques. Les études de faisabilité. L Assistance à Maîtrise d Ouvrage Le suivi énergétique et patrimnial Ces prestatins snt décrites en Annexe 1 de la cnventin qui évluera prgressivement avec la cnclusin de nuveaux Marchés par le SDEEG pur le dépliement des services à l efficacité énergétique et aux énergies renuvelables. Tute nuvelle prestatin acquise par le SDEEG au travers de ses Marchés prfitera à la cllectivité par mdificatin de l Annexe 1. ARTICLE 3 MODALITE DE FONCTIONNEMENT A la survenance du besin, la cllectivité sllicitera la u les prestatin(s) par une demande écrite auprès du SDEEG accmpagnée de l ensemble des infrmatins nécessaires à l évaluatin de la missin à remplir. Au vue du currier, des éléments transmis et des éventuelles réunins permettant de définir l étendu et les limites des prestatins, le SDEEG enverra un devis à la cllectivité sur la base des tarifs établis en Annexe 2. Le u les prestatin(s) ne débuternt qu après acceptatin du u des devis par la cllectivité. ARTICLE 4 ENGAGEMENTS DE LA COLLECTIVITE La cllectivité désigne un Elu qui sera l interlcuteur privilégié du SDEEG pur le suivi de l exécutin de la présente cnventin. La cllectivité désigne un agent qui sera le référent du SDEEG et de ses prestataires pur la transmissin des infrmatins et la gestin des éventuels utils mis à dispsitin par le biais de la cnventin. La cllectivité transmet au SDEEG u à ses prestataires, tutes les infrmatins nécessaires à la bnne réalisatin des prestatins cmmandées. La cllectivité mandate u habilite le SDEEG et ses prestataires à accéder à ces dnnées de cnsmmatins et de dépenses d énergie relatives à ces pints de livraisn. La cllectivité atteste sur l hnneur du rôle actif et incitatif de cette cnventin dans sa plitique de bnne gestin énergétique de sn patrimine et pur la mise en œuvre d pératins d écnmies d énergie et d énergies renuvelables. La cllectivité autrise le SDEEG, dans le respect du décret n pris en sn article 6, à se prévalir de l ensemble des écnmies d énergie qu elle réalise sus sa maîtrise d uvrage par la mise en œuvre des travaux d améliratin énergétiques identifiés au travers des prestatins suscrites au SDEEG u directement présentés au SDEEG. Elle recnnait ainsi au SDEEG, sus réserve de ne pas l effectuer en interne pur sn prpre cmpte, la légitimité et la prérgative de puvir dépser les dssiers de demande de CEE crrespndant aux pératins éligibles aux CEE. La cllectivité atteste sur l hnneur de ne pas signer de cnventins d btentin et de valrisatin des CEE avec d autres acteurs pur l ensemble des pératins d écnmies d énergie identifiées par les prestatins suscrites au Page 3

4 SDEEG u directement présentées au SDEEG et entrepris sur sn patrimine. De fait, elle s interdit de furnir à d autres acteurs des dcuments qui permettraient de valriser une secnde fis ces pératins. La cllectivité s effrce dans ses travaux de rénvatin et de mdernisatin énergétique de s rienter vers des chix permettant la délivrance des CEE. Elle atteste sur l hnneur que les pératins réalisées dans le cadre des fiches standards CEE respecternt les critères et les cnditins de celles-ci. La cllectivité s engage à furnir au SDEEG l ensemble des éléments nécessaires et prévus par la règlementatin en vue de cnstituer les dssiers de demande de Certificats d Ecnmies d Energie. La cllectivité recnnait être infrmée qu elle est susceptible d être cntactée par les services du ministère chargé de l'énergie dans le cadre d'un cntrôle des dssiers de Certificats d Ecnmies d Energie cncernant la nature des travaux et la réalisatin effective de ceux-ci. La cllectivité infrme le SDEEG de tus ses prjets et travaux menés sur sn patrimine bâtiments et éclairage public ayant un impact sur la cmpsante «énergie». L élu référent désigné par la cllectivité est : Nm : Qualité : Crdnnées téléphniques : L agent référent désigné par la cllectivité est : Nm : Qualité : Crdnnées téléphniques : ARTICLE 5 ENGAGEMENTS DU SDEEG Le SDEEG s engage à : Désigner, au sein du SDEEG, un référent technique pur la cllectivité. Mettre en place les myens adéquats pur l exécutin des prestatins de la présente cnventin. Mnter les dssiers de demande de Certificats d Ecnmies d Energie (CEE) au vue des éléments cmmuniqués par la cllectivité pur les pératins d améliratin énergétique identifiées au travers des prestatins suscrites u directement présentées. Mettre à dispsitin un chargé d affaire éclairage public pur étudier chaque prjet de mdernisatin et de rénvatin des installatins d éclairage public de la cllectivité : En privilégiant l utilisatin de matériels et de techniques perfrmants qui permettent de diminuer les cnsmmatins d énergie. En privilégiant les équipements éligibles aux CEE. En ajustant le niveau d éclairement à la nrme EN pur éviter les sur-éclairements et les dépenses d énergie superflues. Un éclairage au plus juste assurant un niveau de cnfrt et de sécurité suffisant. En ajustant les durées de fnctinnement aux cnditins d utilisatin. Page 4

5 En diminuant les nuisances de l empli excessif de lumière qui cntribue au hal lumineux ambiant et à des préjudices sur le milieu animal et végétal. En privilégiant les fabricants qui s engagent dans l applicatin de la Directive Déchets d Equipements Electriques et Electrniques (DEEE) transpsée par le décret d applicatin N avec des taux de recyclabilité supérieur à 95% et la limitatin d utilisatin de prduits lurds cmme le mercure et le plmb. Le référent technique du SDEEG auprès de la cllectivité est : Nm : Mathieu ECHEVERRIA u Matthieu POMIER Qualité : Chargé de missins Energies Crdnnées téléphniques : ARTICLE 6 MODALITES D OBTENTION ET DE VALORISATION DES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE Le SDEEG se laisse la pssibilité de cncilier deux vies d btentin et de valrisatin des Certificats d Ecnmies d Energie : Le SDEEG dépse directement les dssiers de demande de CEE crrespndant aux pératins éligibles et réalisées sus maîtrise d uvrage de la cllectivité. Les CEE délivrés snt ensuite vendus, après négciatin, à un «Obligé» (furnisseurs d énergie) u un curtier. Le SDEEG passe un prtcle d accrd avec un«obligé» pur la mise en œuvre de tutes les démarches permettant d btenir et de valriser les CEE générés par la réalisatin de travaux d améliratin énergétique effectués par la Cllectivité. Outre l aspect CEE, ce partenariat aura également un rôle actif et incitatif dans l exécutin des missins d accmpagnement à l efficacité énergétique entrepris par le SDEEG. Pur chaque dépôt de dssier de demande de CEE, au Nm de «l Obligé», relatif à une pératin u grupement d pératins de maîtrise de la demande en énergie du patrimine de la Cllectivité, une cnventin d applicatin de l accrd cnclu préalablement sera passée avec «l Obligé».Les CEE, délivrés après dépôt du dssier au pôle natinal des CEE (u auprès de tute autre autrité administrative cmpétente)et enregistrés sur le Registre Natinal des CEE, snt valrisés par «l Obligé» myennant une participatin financière versée au SDEEG pur un mntant en Eur TTC par MWh cumac spécifié dans la cnventin d applicatin. Le SDEEG infrmera la cllectivité sur le mde de valrisatin et d btentin des CEE chisi pur ses travaux d améliratin énergétique et furnira, si nécessaire, à la cllectivité une cpie du prtcle passé avec «l Obligé». La ressurce financière prvenant de la vente des CEE relatifs : Aux travaux en éclairage public alimentera un fnds cmmun qui permettra de renfrcer la plitique d aide apprtée par le SDEEG pur la mdernisatin et la rénvatin des installatins d éclairage public des Cllectivités. Aux travaux sur le patrimine bâti sera reversée à la Cllectivité au prrata de 75 % des CEE générés. ARTICLE 7 DUREE DE LA CONVENTION ET DATE D EFFET La présente cnventin entre en vigueur à cmpter de la date de sa signature et se prlngera cncmitamment à l existence du dispsitif des CEE mis en place par l Etat u à minima pur une durée de cinq (5) ans. Page 5

6 ARTICLE 8 COÛTS DES PRESTATIONS Les cûts de prestatins snt fixés en Annexe 2 de la cnventin «Cnditins Financières». L Annexe 2 évluera autmatiquement, cmme l Annexe 1, avec l apparitin de nuvelles prestatins issues de la cnclusin de nuveaux Marchés par le SDEEG pur le dépliement des services à l efficacité énergétique et aux énergies renuvelables. Ces cûts subirnt une actualisatin au mment de l établissement du devis afin de suivre la variatin des prix des Marchés cnclus par le SDEEG avec ses prestataires. Les frmules d actualisatin sernt précisées dans l Annexe 2 pur chacune des prestatins prpsées. Ces cûts de prestatins sernt également revus et crrigés à chaque recnductin de Marchés et à chaque nuvelle passatin de Marchés. Ces cûts bénéficiernt d une minratin, directement appliquée au mment de la facturatin, si l une des prestatins activées par la Cllectivité bénéficie d un prgramme d aide cnclue par le SDEEG avec un Partenaire Financier (ADEME, REGION, Cnseil Général, FEDER ). Le SDEEG infrmera la Cllectivité des prestatins faisant l bjet d un financement particulier. ARTICLE 9 MODALITÉS DE FACTURATION ET DE RÈGLEMENT A chaque fin d exécutin de prestatins, une facture sera établie sur la base du devis validé par la Cllectivité et fixée fnctin des barèmes de l Annexe 2. Suivant le vlume financier des prestatins suscrites par la Cllectivité, le SDEEG purra néanmins demander des acmptes pendant l exécutin des missins qui lui nt été cnfiées. Une minratin de la facture sera appliquée, autmatiquement, si la prestatin intègre un prgramme d aide cnclu entre SDEEG et un Partenaire Financier (ADEME, REGION, Cnseil Général, FEDER ). Le niveau de réductin sera en adéquatin avec le purcentage du financement btenu par le SDEEG. La facture sera réglée à réceptin de l rdre de paiement par virement bancaire à l rdre du SDEEG (mandatement). ARTICLE 10 RÉSILIATION A l issue des cinq (5) premières années d exécutin de la présente cnventin, la Cllectivité purra se retirer de plein drit de ce partenariat par currier recmmandé avec accusé réceptin. Tut manquement à ses bligatins par l une u l autre des parties purra entraîner, à tut mment, la résiliatin de plein drit de la présente cnventin à l expiratin de 15 jurs suivant l envi d une lettre recmmandée avec demande d avis de réceptin valant de mise en demeure et le rembursement des fnds versés purra être réclamé. ARTICLE 11 PROPRIÉTÉ ET DROITS D UTILISATION DES RÉSULTATS Le SDEEG et ses éventuels partenaires financiers (ADEME, REGION, Cnseil Général, FEDER ) purrnt divulguer en mentinnant leur rigine et/u utiliser librement tut u partie des infrmatins et résultats qui lui sernt cmmuniqués par la Cllectivité en exécutin de la présente cnventin. Tutefis, préalablement à une telle divulgatin et/u utilisatin par le SDEEG et ses partenaires, la Cllectivité, prpriétaire des infrmatins et résultats, peut mettre en place tute prtectin légale et cnventinnelle qu elle jugera utile, de tut u partie, de ces infrmatins et résultats. Page 6

7 Si l une des prestatins accmplie intègre un prgramme d aide cnclu entre le SDEEG et un partenaire financier, la Cllectivité s engage à faire mentin de la participatin financière de ce partenaire dans tutes les publicatins relatives aux prestatins financées. ARTICLE 12 LITIGE La présente cnventin est sumise au drit français. Tut litige qui ne purra être réslu à l amiable entre le SDEEG et la Cllectivité relatif à l exécutin u à l interprétatin de la cnventin sera sumis à la juridictin cmpétente, sit le Tribunal Administratif de Brdeaux. Lu et appruvé Fait en 3 exemplaires A le Pur la Cmmune/Cllectivité Pur le SDEEG Mnsieur le Président Xavier PINTAT Page 7

La Communauté d agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe La Commune

La Communauté d agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe La Commune Cnventin entre la CREA et la Cmmune de.. pur la valrisatin des Certificats d Ecnmies d Energie durant le prlngement de la 2 ème péride du dispsitif La Cmmunauté d agglmératin Ruen Elbeuf Austreberthe La

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES Entre : Le Département des Yvelines, représenté par M. Alain SCHMITZ, Président du Cnseil Général, agissant en cette qualité en vertu d une délibératin

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

Madame A. XXXX XXXX XXXX

Madame A. XXXX XXXX XXXX Madame A. Paris, le 21 février 2013 Dssier suivi par : Tél. : Curriel : recmmandatins@energie-mediateur.fr N de saisine : N de recmmandatin : 2013-0207 Objet : Recmmandatin du médiateur sur vtre saisine

Plus en détail

Affichage publicitaire Mode d emploi

Affichage publicitaire Mode d emploi Affichage publicitaire Mde d empli Enseignes, pré-enseignes, publicité : qu ès aquò? Art L581-3 CE Une enseigne se caractérise par tute inscriptin, frme u image appsée sur un immeuble (fncier cmpris) et

Plus en détail

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012 PMCP 04-07-2012 Aût 2012 Réslutin 12-425 Table des matières 1. Faire signer une pétitin-requête par des prpriétaires, résidents et bénéficiaires des travaux... 1 2. Dépôt de la pétitin au cnseil... 2 3.

Plus en détail

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X Réf. 480718-265507592/FF Recmmandatin n 2009-131/PG relative à la saisine de Mnsieur D du 29 septembre 2008 cncernant un litige avec le furnisseur X Thème : / Mts clefs : * * * * La saisine Le médiateur

Plus en détail

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.)

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) SIVOM DE GAMACHES 15, Place du Maréchal Leclerc DELEGATION DE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) Objet du marché Délégatin de Service Public d assainissement du SIVOM de Gamaches

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ADEME D'UN DIAGNOSTIC ÉNERGÉTIQUE DANS L INDUSTRIE

CAHIER DES CHARGES ADEME D'UN DIAGNOSTIC ÉNERGÉTIQUE DANS L INDUSTRIE CAHIER DES CHARGES ADEME D'UN DIAGNOSTIC ÉNERGÉTIQUE DANS L INDUSTRIE INTRODUCTION Dans le cadre de la relance de la plitique de maîtrise de l énergie, l ADEME suhaite inciter les acteurs industriels à

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières commun à tous les lots

Cahier des Clauses Techniques Particulières commun à tous les lots MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Syndicat Intercmmunal de Chauffage de Sannis, Ermnt et Francnville -- En mairie de Francnville 11 rue de la Statin BP 90043 95132 FRANCONVILLE cedex

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières commun à tous les lots

Cahier des Clauses Techniques Particulières commun à tous les lots MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Syndicat Intercmmunal de Chauffage de Sannis, Ermnt et Francnville -- En mairie de Francnville 11 rue de la Statin BP 90043 95132 FRANCONVILLE cedex

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE POUR LES PARTICULIERS CAHIER DES CHARGES 2014

AUDIT ÉNERGÉTIQUE POUR LES PARTICULIERS CAHIER DES CHARGES 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE POUR LES PARTICULIERS CAHIER DES CHARGES 2014 Versin en date du 27 mars 2014 Smmaire SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 1. Objectifs... 4 2. Descriptin de l Audit énergétique... 4 3. Mdalités

Plus en détail

Service de maintenance et de support

Service de maintenance et de support Service de maintenance et de supprt Entre les sussignés La sciété Intelimedia, Ci-après dénmmée (Le mainteneur) d une part, Et La sciété XXXXXXXXX, Ci-après dénmmée (Le client) d autre part, Il a été cnvenu

Plus en détail

Checklist: e-commerce et protection du consommateur

Checklist: e-commerce et protection du consommateur Checklist: e-cmmerce et prtectin du cnsmmateur crsslaw s checklists Date : 1 er juin 2014 Versin 1.1 Tags : e-cmmerce, ICT Law Françis Cppens Françis est cllabrateur senir chez crsslaw. Il se spécialise

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» LES REGIMES DE RETRAITE. Le 11 juin 2013 Formation inter entreprises

«Enrichir l Organisation par les Hommes» LES REGIMES DE RETRAITE. Le 11 juin 2013 Formation inter entreprises «Enrichir l Organisatin par les Hmmes» LES REGIMES DE RETRAITE Le 11 juin 2013 Frmatin inter entreprises (Répnse suhaitée avant le 30 avril 2013) Les réfrmes successives des retraites, dnt la plus récente

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR Dans le cadre de la rupture d un cntrat de travail du fait du décès d un particulier emplyeur, un certain nmbre de frmalités snt à accmplir

Plus en détail

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible Yurcegid CBRH Rendez vtre applicatin cmpatible N04170/71 Web Frmatin Mise à jur 01/12/2015 cncerné Cette frmatin permet de cmprendre les mécanismes de la nrme DSN, et de mettre chacun des prcessus de paie

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Cnventin de partenariat Entre le Lycée Général & Technlgique Françis 1 er Fauburg de Vitry le Brûlé BP 90406 51308 Vitry le Françis Cedex Et La Sciété Mangin-Egly Entreprises Rue de la Fntaine Ludt BP

Plus en détail

ACCORD CADRE En application des articles 26 et 76 du code des marchés publics du 1 er août 2006 (décret n 2006-975 du 01 aout 2006)

ACCORD CADRE En application des articles 26 et 76 du code des marchés publics du 1 er août 2006 (décret n 2006-975 du 01 aout 2006) 01.49.11.38.38 Saint-Clud, le 16 nvembre 2010 01.49.11.38.36 ACCORD CADRE En applicatin des articles 26 et 76 du cde des marchés publics du 1 er aût 2006 (décret n 2006-975 du 01 aut 2006) PETITES FOURNITURES

Plus en détail

«Les Certificats d Economie d Energie»

«Les Certificats d Economie d Energie» Cmpte rendu Club Energie 22 Mars 2010 «Les Certificats d Ecnmie d Energie» SOMMAIRE 1. 14h00 Tur de table... 3 2. 14h10 Présentatin de l assciatin AMORCE Emmanuel Gy, Adjint Energie, Réseaux de chaleur

Plus en détail

Fiche n 4 : La convention annuelle

Fiche n 4 : La convention annuelle Fiche n 4 : La cnventin annuelle Champ d applicatin 1. Opérateurs cncernés 2. Prduits cncernés 3. Durée de la cnventin annuelle 4. Date de cnclusin de la cnventin annuelle Cntenu de la cnventin annuelle

Plus en détail

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance Avis sur les règles Nte d rientatin Règle des curtiers membres Persnnes-ressurces : Destinataires à l interne : Affaires juridiques et cnfrmité Audit interne Crédit Détail Frmatin Haute directin Institut

Plus en détail

POUR SUIVRE LE PhD ou LE DEB (Prérequis)

POUR SUIVRE LE PhD ou LE DEB (Prérequis) FICHES PRATIQUES POUR SUIVRE LE PhD u LE DEB (Prérequis) Cnsultez la liste des requis nécessaires pur pstuler sur le site : http://campus-numeris.cm rubrique pré requis Inscrivez-vus aux tests indispensables,

Plus en détail

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de.

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de. CONVENTION de HAUT-NIVEAU du jueur intégrant le Pôle Espir Baseball de. Rédigée dans le respect des dispsitins du cde du sprt, ntamment ses articles L 231-3, L 231-6, D.221-17, R.221-26 et A. 231-3 à 231-8

Plus en détail

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR.

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR. ENTENTE À INTERVENIR entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR Et d autre part : LE SYNDICAT DE LA FONCTION PUBLIQUE ET PARAPUBLIQUE DU QUÉBEC (SFPQ)

Plus en détail

Consultation veille médias Comité National Olympique et Sportif France

Consultation veille médias Comité National Olympique et Sportif France Cnsultatin veille médias Cmité Natinal Olympique et Sprtif France Date limite et heure limite de réceptin des ffres : Le 1 er septembre 2014 à 12h00 Préambule Le Cmité Natinal Olympique et sprtif Française

Plus en détail

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt Prgramme de suivi et cntrôle des factures publiques d électricité Appel à manifestatin d intérêt Mars 2011 1 TABLE DES MATIERES 1 JUSTIFICATION DU PROGRAMME...3 2 DEFINITION DU PROGRAMME...4 2.1 LE CONTENU

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 COMMUNICATION DES FAIBLESSES DU CONTRÔLE INTERNE AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE ET A LA DIRECTION Intrductin (Applicable aux audits d états financiers

Plus en détail

TROPHEE BETON, «LIBERTE DE L'ESPACE»

TROPHEE BETON, «LIBERTE DE L'ESPACE» REGLEMENT TROPHEE BETON, «LIBERTE DE L'ESPACE» Le «Trphée bétn, liberté de l espace», rganisé par les assciatins Bétcib, Cimbétn et la Fndatin Ecle Française du Bétn a pur but de révéler les jeunes diplômés

Plus en détail

AEROPORTS DE LYON. Fourniture, mise en œuvre et maintenance d une solution de fidélisation clients

AEROPORTS DE LYON. Fourniture, mise en œuvre et maintenance d une solution de fidélisation clients AEROPORTS DE LYON Furniture, mise en œuvre et maintenance d une slutin de fidélisatin clients Entité Adjudicatrice : AEROPORTS DE LYON SA à Directire et Cnseil de Surveillance, Capital de 148 000 eurs

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 2014 Rapport annuel sur le prix et la qualité du service

Communauté de communes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 2014 Rapport annuel sur le prix et la qualité du service Cmmunauté de cmmunes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 214 Rapprt annuel sur le prix et la qualité du service S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Nn Cllectif Smmaire Préambule I Organisatin

Plus en détail

Prix pour les jeunes chercheurs

Prix pour les jeunes chercheurs Prix pur les jeunes chercheurs REGLEMENT DE L EDITION 2016 ARTICLE I. OBJET DU PRIX La Fndatin Bettencurt Schueller, recnnue d utilité publique, a pur but de «participer au maintien et au dévelppement

Plus en détail

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST Charte de fnctinnement du dispsitif EVREST POURQUOI? Cette charte vise à fixer les engagements que divent respecter les utilisateurs et rganisateurs du dispsitif Evrest, cncernant : les cnditins de participatin

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

Conditions de Vente LUMINEO

Conditions de Vente LUMINEO Article 1 : Champs d'applicatin et Mdificatin des Cnditins Générales de Vente Les présentes cnditins générales de vente s'appliquent à tutes cmmandes passées sur le site Internet www.lumine.cm. lumine.cm

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

DEMANDE D AIDE relative à la plantation de vergers cidricoles

DEMANDE D AIDE relative à la plantation de vergers cidricoles N 14741*06 DEMANDE D AIDE relative à la plantatin de vergers cidricles Décisin INTV-SANAEI-2016-25 du 12/05/2016 Campagne de plantatin : 1 er aût 2016-31 juillet 2017 Veuillez envyer vtre demande à FranceAgriMer

Plus en détail

PARTICIPATION FINANCIERE DES EMPLOYEURS TERRITORIAUX A LA PROTECTION SOCIALE DE LEURS AGENTS

PARTICIPATION FINANCIERE DES EMPLOYEURS TERRITORIAUX A LA PROTECTION SOCIALE DE LEURS AGENTS PARTICIPATION FINANCIERE DES EMPLOYEURS TERRITORIAUX A LA PROTECTION SOCIALE DE LEURS AGENTS LES DIFFERENTES ETAPES DU PROCESSUS 1) PARTICIPER OU NON: Si la cllectivité chisit de ne pas participer, cmme

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

La dématérialisation des échanges entre les professionnels de santé et l Assurance Maladie

La dématérialisation des échanges entre les professionnels de santé et l Assurance Maladie La dématérialisatin des échanges entre les prfessinnels de santé et l Assurance Maladie Pur simplifier ns échanges et renfrcer ntre partenariat, nus mettns à vtre dispsitin un ensemble de services (Espace

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES..... 1 II.

Plus en détail

Schéma sectoriel Création. Transmission Reprises d Entreprises 2010 / 2015

Schéma sectoriel Création. Transmission Reprises d Entreprises 2010 / 2015 Schéma sectriel Créatin Bureau de la CCI Midi-Pyrénées Transmissin Reprises d Entreprises du 25-09-2012 2010 / 2015 Schéma Créatin Transmissin Reprises d Entreprises 2010 / 2015 La missin des CCI d appui

Plus en détail

Picardie Technopole. Appel A Projets Innovation 2015

Picardie Technopole. Appel A Projets Innovation 2015 Picardie Technple Appel A Prjets Innvatin 2015 Règlement Cet Appel à Prjets se substitue à l Appel à Prjets INDUSTRILAB, en l élargissant à tutes les thématiques de la Stratégie de Spécialisatin Intelligente

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

Règlement de la Bourse "Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal" organisée en 2015 Par la SFED et MSD France

Règlement de la Bourse Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal organisée en 2015 Par la SFED et MSD France Règlement de la Burse "Endscpie au curs des MICI : Recherche chez l'hmme et/u chez l'animal" rganisée en 2015 Par la SFED et MSD France 1. Cntexte La SFED et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse

Plus en détail

ACCORD-CADRE DE MAITRISE D ŒUVRE POUR LES ETUDES ET TRAVAUX DU SERVICE D ASSAINISSEMENT REGLEMENT DE CONSULTATION

ACCORD-CADRE DE MAITRISE D ŒUVRE POUR LES ETUDES ET TRAVAUX DU SERVICE D ASSAINISSEMENT REGLEMENT DE CONSULTATION ACCORD-CADRE DE MAITRISE D ŒUVRE POUR LES ETUDES ET TRAVAUX DU SERVICE D ASSAINISSEMENT REGLEMENT DE CONSULTATION Accrd-cadre passé seln une prcédure adaptée en applicatin des articles 144-III, 146,169

Plus en détail

Profil de la Cour des Comptes Tunisienne

Profil de la Cour des Comptes Tunisienne Cnférence réginale pur les Institutins Supérieures de Cntrôle de la régin du visinage eurpéen du sud Prfil de la Cur des Cmptes Tunisienne Présentatin de la Cur des Cmptes La Cur des Cmptes est une juridictin

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail

Dans le Plan comptable, il est nécessaire d ajouter les nouveaux comptes de TVA.

Dans le Plan comptable, il est nécessaire d ajouter les nouveaux comptes de TVA. Prduits cncernés : - Sage 30 Gestin Cmmerciale & cmptabilité v.16 et supérieures - Sage 100 Gestin Cmmerciale & cmptabilité v.16 et supérieures Sujet mis en avant : Cmment gérer la TVA à 7% en cmptabilité

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE OPERATION «INITIATIVES JEUNES»

DOSSIER DE CANDIDATURE OPERATION «INITIATIVES JEUNES» DOSSIER DE CANDIDATURE OPERATION «INITIATIVES JEUNES» Règlement : INITIATIVES JEUNES Le département du Calvads suhaite dévelpper une plitique visant à susciter, sutenir, dévelpper et faire cnnaître la

Plus en détail

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE APPEL D OFFRES ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE Le Cllectif Effinergie, assciatin pur la prmtin de l'efficacité énergétique dans les bâtiments (www.effinergie.rg) lance une

Plus en détail

Régime d aide, exempté de notification, en faveur de la participation des producteurs de produits agricoles à des systèmes de qualité

Régime d aide, exempté de notification, en faveur de la participation des producteurs de produits agricoles à des systèmes de qualité Décembre 2015 Régime d aide, exempté de ntificatin, en faveur de la participatin des prducteurs de prduits agricles à des systèmes de qualité En applicatin du règlement (UE) n 702/2014 de la Cmmissin du

Plus en détail

Champ d'application du service Copilot Optimize

Champ d'application du service Copilot Optimize Descriptin du service Cpilt Optimize CAA-1000 Présentatin du service Le présent cntrat («Cntrat» u «Descriptin du Service») est cnclu entre le client («vus» u le «Client») et l'entité Dell désignée sur

Plus en détail

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012 ARGUMENTAIRE Evlutin des cntrats CSM Préambule Ce dcument vient cmpléter ce qui a été cmmuniqué dans l Actualité Fédérale n 31 du 5 janvier. Il a pur bjectif d apprter les répnses et les explicatins aux

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION Dans les présents règlements et tut autre règlement du CPA ST-GEORGES, la frme masculine attribuée au texte u aux fnctins est utilisée pur marquer le genre neutre et

Plus en détail

Gouvernement du Québec et Caisse de dépôt et placement du Québec

Gouvernement du Québec et Caisse de dépôt et placement du Québec Guvernement du Québec et Caisse de dépôt et placement du Québec Entente en matière d infrastructure publique Principes directeurs 1. OBJET DE L ENTENTE La présente entente définit le cadre général et les

Plus en détail

Politique de Service à la clientèle

Politique de Service à la clientèle Plitique de Service à la clientèle Ntre engagement : Innver et aller au-delà de vs attentes! Révisée aût 2009 Table des matières 1. Missin de l entreprise 2. Clientèle et services distinctifs 3. Départements

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET APPEL A MANIFESTATION D INTERET SITE EN ARRIERE DU TERMINAL MULTIVRAC Titre 1. Expsé préliminaire. Le Grand Prt Maritime du Havre (GPMH), Etablissement Public de l Etat, substitué dans les drits et bligatins

Plus en détail

Présentation du Médiateur de l'asf

Présentation du Médiateur de l'asf Présentatin du Médiateur de l'asf Interlcutrice attentive et assidue des rganisatins de cnsmmateurs, l'asf est parvenue à des améliratins cncrètes au bénéfice des cnsmmateurs dans le dmaine du crédit destiné

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Pré-requis : aucun Encadrement : La frmatin est dispensée au minimum par un frmateur SST rattaché à : Un rganisme de frmatin habilité pur la

Plus en détail

Centre Hospitalier de Périgueux (24) Tranche 2 du Plan Directeur : Construction d un bâtiment d hospitalisation et restructuration du bâtiment B

Centre Hospitalier de Périgueux (24) Tranche 2 du Plan Directeur : Construction d un bâtiment d hospitalisation et restructuration du bâtiment B Missin Cntrôle Technique Centre Hspitalier de Périgueux (24) Tranche 2 du Plan Directeur : Cnstructin d un bâtiment d hspitalisatin et restructuratin du bâtiment B REGLEMENT DE CONSULTATION Maîtrise d

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE FORMATION

DU RESPONSABLE DE FORMATION Appruvé le 10 juin 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTERIEL DU RESPONSABLE DE FORMATION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le présent référentiel cmprend un référentiel d activités, de cmpétences et de frmatin

Plus en détail

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil Directin exécutire Fiche de descriptin prfessinnelle Directin des Affaires du dévelppement internatinal MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE Prfessin : ingénieur civil Renseignements cncertants

Plus en détail

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-3 : PAR LA CREATION D ACTIVITES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-3 : PAR LA CREATION D ACTIVITES FORMATIONS PROFESSIONNELLES AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI PAR LA CREATION D ACTIVITES FICHE THEMATIQUE 6-3 : FORMATIONS PROFESSIONNELLES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISES ACCORD CADRE DU CONSEIL REGIONAL 1 Pririté d investissement

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Monsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudonné Collomp de Banon

CONTRAT DE SEJOUR. Monsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudonné Collomp de Banon CONTRAT DE SEJOUR Cntrat de séjur entre les sussignés : Mnsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudnné Cllmp de Bann D une part, et Madame Ou Mnsieur Et/pur Madame, Mademiselle, Mnsieur, En

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

Label guide Version: 11 2014

Label guide Version: 11 2014 Label guide Versin: 11 2014 Le ClimatePartner Label guide 2 Sur ClimatePartner ClimatePartner est l'un des furnisseurs leaders en matière de slutins d'entreprises pur la prtectin du climat et aide les

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adptée le : 15 avril 1996 Lrs de la : 186 e réunin du cnseil d administratin Amendée le : 5 ctbre 2015 Lrs de la : 305 e réunin du cnseil d administratin Cllège

Plus en détail

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données.

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données. PANDEMIE GRIPPALE : COMMENT LES ENTREPRISES DOIVENT SE PREPARER Le nuveau virus grippal A H1N1, apparu au Mexique et aux Etats-Unis, cntinue à se répandre très rapidement à travers le mnde. L Organisatin

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) MARCHE DE LOCATION DE SALLES. Date limite de réception des plis : Le 28/09/2016 à 12h00

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) MARCHE DE LOCATION DE SALLES. Date limite de réception des plis : Le 28/09/2016 à 12h00 Affaire suivie par : Hafida Aribi N de téléphne : 01 49 12 24 82 Email : hafida.aribi@siec.educatin.fr Référence : SIEC/DEFI/PAP REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) MARCHE DE LOCATION DE SALLES SIEC-2016-04

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A PROJETS 2014 Mdèles de tumeurs spntanées chez l animal pur la recherche translatinnelle en cancérlgie L'ITMO Cancer de l alliance natinale pur les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) en

Plus en détail

1 directeur du département de gestion des ressources humaines (H/F)

1 directeur du département de gestion des ressources humaines (H/F) Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestin des Ressurces Humaines Service Recrutement Liège, le 27/04/2016 APPEL

Plus en détail

VENDREDI 22 JANVIER 2016 A 17:00

VENDREDI 22 JANVIER 2016 A 17:00 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES Le Puvir Adjudicateur : VILLE DE TROYES Objet du marché : FOURNITURE ET POSE DE MOYENS D'EXTINCTION ET DE SIGNALETIQUE EN VUE D'ASSURER LA CONFORMITE INCENDIE DE CERTAINS BATIMENTS

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.)

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) REHABILITATION THERMIQUE DE LA TOITURE DE L'ECOLE ELEMENTAIRE ET RENOVATION DU GYMNASE DE LA VILLE DE RENAGE (38140) LOT N 1 : MENUISERIE-ISOLATION LOT N 2 : ETANCHEITE LOT N 3 : SERRURERIE LOT N 4 : PLATRERIE-PEINTURE

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT Syndicat des emplyés et emplyées de l Université Laval et Université Laval RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 Date d entrée en vigueur : le 1 er mai 2016 MEMBRES DU COMITÉ Bénédicte

Plus en détail

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carle Vaillancurt Analyse du sndage de satisfactin effectué auprès des usagers (2012) et cibles d améliratin Dcument adpté par le cmité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce dcument

Plus en détail

Fréquence d application Annuelle Type Société. Rédacteur Opérateur Rédaction 1ère application Commentaire. RIGOR Tous 01/06/07 01/06/07 Création

Fréquence d application Annuelle Type Société. Rédacteur Opérateur Rédaction 1ère application Commentaire. RIGOR Tous 01/06/07 01/06/07 Création PROCEDURE POLITIQUE DE VOTE Sciété Axim Alternative Investment Fréquence d applicatin Annuelle Type Sciété Rédacteur Opérateur Rédactin 1ère applicatin Cmmentaire RIGOR Tus 01/06/07 01/06/07 Créatin RIGOR

Plus en détail

AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE»

AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE» AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE» Le texte et le dssier de candidature à cet appel à prjets snt téléchargeables

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Cnditins générales de vente Article 1 : Champs d'applicatin et Mdificatin des Cnditins Générales de Vente Les présentes cnditins générales de vente s'appliquent à tutes cmmandes passées sur le site Internetwww.grainesbcquet.

Plus en détail

Quadra Expert On Demand

Quadra Expert On Demand Quadra Expert On Demand LS -Quadra Expert OD- 12/2015 ARTICLE 1 : DEFINITIONS LIVRET SERVICE QUADRA EXPERT ON DEMAND Les termes définis ci-après nt la significatin suivante au singulier cmme au pluriel

Plus en détail

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges Appel à prjet 2016 du PLIE de l agglmératin chalnnaise Cahier des charges 1. Le PLIE du Grand Chaln Le Plan Lcal pur l Insertin et l Empli (PLIE) de l agglmératin chalnnaise a pur bjectif de favriser l

Plus en détail

Sous-mesure 8.6 du PDR Champagne-Ardenne 2014-2020 : Aide à l'équipement des entreprises de mobilisation des produits forestiers. Appel à projets 2016

Sous-mesure 8.6 du PDR Champagne-Ardenne 2014-2020 : Aide à l'équipement des entreprises de mobilisation des produits forestiers. Appel à projets 2016 Sus-mesure 8.6 du PDR Champagne-Ardenne 2014-2020 : Aide à l'équipement des entreprises de mbilisatin des prduits frestiers Appel à prjets 2016 1. Cntexte... 2 2. Mdalités de mise en œuvre... 2 Cadre de

Plus en détail

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle Vers une Assemblée Natinale du XXIème siècle Le Plan d actin de l Assemblée Natinale pur le Partenariat pur un guvernement uvert Préface du Président de l Assemblée Natinale, Claude Bartlne Parallèlement

Plus en détail

Orientations pour l appel à projets Recherche translationnelle en cancérologie - INCa DGOS

Orientations pour l appel à projets Recherche translationnelle en cancérologie - INCa DGOS Orientatins pur l appel à prjets Recherche translatinnelle en cancérlgie - INCa DGOS Les rientatins prpsées pur l appel 2011 snt les suivantes : l appel à prjets libres cuvre tus les champs de la recherche

Plus en détail

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques :

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques : Manuel de rédactin de la fiche de pste de travail En exécutin de l AR du 15/12/2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires Objectif de la fiche de pste de travail : En tant

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS BOURSES DOCTORALES REGIONALES 2014

APPEL A PROPOSITIONS BOURSES DOCTORALES REGIONALES 2014 Directin de l Enseignement Supérieur de la Recherche et du Transfert de Technlgie APPEL A PROPOSITIONS BOURSES DOCTORALES REGIONALES 2014 1. CADRE GENERAL Cmme les années précédentes, la Régin attribuera

Plus en détail

Avenant N 2 au règlement «PRIX DE L OBSERVATOIRE DU BONHEUR» Etudes et recherches sur les représentations du bonheur 23 mars 2015

Avenant N 2 au règlement «PRIX DE L OBSERVATOIRE DU BONHEUR» Etudes et recherches sur les représentations du bonheur 23 mars 2015 Avenant N 2 au règlement «PRIX DE L OBSERVATOIRE DU BONHEUR» Etudes et recherches sur les représentatins du bnheur 23 mars 2015 Ainsi que prévu à sn article 8, la Sciété rganisatrice suhaite mdifier le

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION CHEF DE PROJET INTEGRATION DSI 2015 249 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 16 MARS 2015

APPEL D OFFRES PRESTATION CHEF DE PROJET INTEGRATION DSI 2015 249 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 16 MARS 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION 16 MARS 2015 APPEL D OFFRES PRESTATION CHEF DE PROJET INTEGRATION DSI 2015 249 PAP Bpifrance PRESTATION CHEF DE PROJET INTEGRATION 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

Conditions d utilisation de serveurs virtuels proposés par la DiSTIC - Université de Genève

Conditions d utilisation de serveurs virtuels proposés par la DiSTIC - Université de Genève Cnditins d utilisatin de serveurs virtuels prpsés par la DiSTIC - Université de Genève 1 Champ d applicatin 1.1 Les présentes cnditins d utilisatin s appliquent à tut cllabrateur (ci-après : l Utilisateur)

Plus en détail

BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES

BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES Service Public Fédéral FINANCES Secteur TVA Avril 2016 AVANT-PROPOS Le régime de la franchise de

Plus en détail