CAHIER DES CHARGES ADEME D'UN DIAGNOSTIC ÉNERGÉTIQUE DANS L INDUSTRIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CAHIER DES CHARGES ADEME D'UN DIAGNOSTIC ÉNERGÉTIQUE DANS L INDUSTRIE"

Transcription

1 CAHIER DES CHARGES ADEME D'UN DIAGNOSTIC ÉNERGÉTIQUE DANS L INDUSTRIE INTRODUCTION Dans le cadre de la relance de la plitique de maîtrise de l énergie, l ADEME suhaite inciter les acteurs industriels à s engager sur la vie de l utilisatin ratinnelle de l énergie. Pur cela, un plan d actin basé ntamment sur le sutien aux études d'aide à la décisin (prédiagnstics, diagnstics, études de faisabilité) dans l industrie a été décidé. Cette démarche a pur bjectif de permettre aux entreprises d identifier les gisements d écnmie d énergie et de mettre en œuvre rapidement des actins de maîtrise des cnsmmatins d'énergie rentables écnmiquement. Le présent cahier des charges cncerne les diagnstics énergétiques des sites industriels. Il précise le cntenu et les mdalités de réalisatin de ces études qui sernt effectuées par des prestataires techniques extérieurs à l entreprise diagnstiquée. Ce dcument rappelle ntamment les investigatins à mener et les dnnées minimales que le prestataire technique dit restituer aux respnsables du site industriel cncerné (ratis, etc.). Il dnne également des recmmandatins cncernant l'établissement du rapprt et la présentatin des résultats. OBJECTIF DU DIAGNOSTIC ÉNERGÉTIQUE L'bjectif premier du diagnstic énergétique dans l'industrie est de déterminer les mdificatins à apprter aux prcédés et utilités d'une entreprise u à leur mde d'explitatin, afin de réaliser des écnmies d'énergie. Pur cela, il est nécessaire de déterminer, pur le site industriel cncerné, les principaux pstes de cnsmmatin énergétique et d'effectuer une analyse par cmparaisn u par calcul avec la cnsmmatin qui serait btenue par la mise en œuvre de slutins plus perfrmantes. Il cnvient également de décrire ces slutins aussi précisément que pssible et de dnner une première apprche du cût de mise en œuvre et du temps de retur. Cependant le diagnstic ne se substitue pas à une éventuelle étude de faisabilité u d'ingénierie cncernant les précnisatins du prestataire. DESCRIPTION DE LA PRESTATION La prestatin de "diagnstic énergétique dans l'industrie" est entreprise dans le but d'effectuer une quantificatin précise du ptentiel d'écnmies d'énergie d'un site industriel et de définir les travaux u autres mdificatins nécessaires à la réalisatin de ces écnmies. Afin que le maître d'uvrage bénéficie d'un regard d'expert extérieur à l entreprise, le diagnstic devra être réalisé par un intervenant ci-après dénmmé «le prestataire», ayant les cmpétences nécessaires et les références attestant de ces cmpétences. De plus, dans un suci de qualité, le prestataire s attachera à respecter les règles suivantes :

2 - chiffrer au mieux les écnmies d'énergie réalisables sur les sites industriels faisant l'bjet d'une étude d'aide à la décisin, et en préciser les cnditins écnmiques de réalisatin ; - suivre une démarche rigureuse explicitée et justifiée dans ses rapprts d'études ; - être exhaustif dans ses recmmandatins et furnir tutes les infrmatins bjectives nécessaires au maître d'uvrage pur décider des suites à dnner ; - ne pas privilégier a priri un type d'énergie ni certaines mdalités de furniture d'énergie u de tut autre utilité (vapeur, frid, chaud, air cmprimé, ) ; - ne pas intervenir dans un établissement vis-à-vis duquel il ne présenterait pas tute garantie d bjectivité, ntamment sur des installatins cnçues, réalisées u gérées pur l essentiel par lui-même ; - n adjindre aucune démarche cmmerciale cncernant des biens u services (ayant un lien avec les recmmandatins) au curs de sn interventin. Lrs de ce diagnstic, le prestataire fera l analyse de l existant, en prenant en cmpte l'ensemble des principaux pstes de cnsmmatin énergétique dnt ntamment, les prcédés de fabricatin, les services généraux ("utilités") et les lcaux de travail sus tus leurs aspects thermiques et énergétiques, ntamment les mdalités d'ccupatin et d'explitatin du bâtiment. Au cas ù un prédiagnstic aurait déjà été réalisé, le diagnstic devra permettre de valider les précnisatins du prédiagnstic et d'apprfndir, ntamment grâce à la mesure, les pistes d'investigatin identifiées cmme priritaires lrs du prédiagnstic. Dans tus les cas, la prpsitin cmmerciale du prestataire précisera le détail des pératins cuvertes par le diagnstic prpsé ainsi que les mesures qui sernt effectuées. Dans ce sens, la prpsitin établira également la liste des matériels de mesure nécessaires en précisant ceux qui auraient intérêt à être installés à demeure accmpagnée le cas échéant d'une prpsitin financière cncernant la furniture desdits matériels. Le prestataire purra, le cas échéant, adapter sn interventin en fnctin des singularités d'un site industriel. Dans ce cas, il en expliquera clairement les raisns à ses interlcuteurs et les prtera également dans le rapprt. L'établissement de la liste des gisements d'écnmie jugés intéressants -et dnc des secteurs et/u équipements à diagnstiquer- est ainsi un préalable au diagnstic énergétique et en détermine l'bjet. L'identificatin et la quantificatin des gisements ptentiels d'écnmies d'énergie sernt effectuées sur la base des dnnées de cnsmmatin suffisamment précises et représentatives. Lrsque de telles dnnées sernt nn dispnibles u encre incmplètes u imprécises, des campagnes de mesure spécifiques sernt réalisées et fernt parties du diagnstic. Les précnisatins du prestataire purrnt être classées en tris catégries : - Actin immédiate, permettant une écnmie d énergie sans nécessiter d investissement. - Actin priritaire, à mener à curt terme car ayant un niveau de rentabilité élevé. - Actin utile, à mettre en œuvre car de rentabilité certaine mais puvant être différée du fait d'implicatins sur le fnctinnement de l'entreprise plus lurdes à gérer u d'interactins avec des actins priritaires. Cette actin ne manquera pas d être mise en chérence avec une éventuelle démarche de management envirnnemental (ntamment le Plan Envirnnement Entreprise). Les précnisatins purrnt prter (à titre indicatif nn limitatif) sur les aspects suivants : - mdificatin d'un mde pératire, - mdificatin u remplacement d'un u plusieurs équipements particuliers,

3 - mdificatin et/u créatin d'un système u de tut u partie d'une installatin, - améliratin des aspects thermiques du bâtiment - mdificatin des mdes de prductin u de furniture d'énergie, - adaptatin éventuelle des différents cntrats liant l'entreprise aux furnisseurs d'énergie, de fluides u de services. Cette déterminatin passe par une phase de réflexin préalable sur la réductin éventuelle des besins énergétiques. Elle passe aussi par un cntrôle du dimensinnement des équipements en place par rapprt aux besins et par l'analyse de l'état de fnctinnement, de leurs cnditins d'explitatin et la recherche des mdificatins nécessaires. Les cnditins de mise en place de ces mdificatins (unité en marche, arrêt prgrammé,...) et leur cût pératire éventuel sernt également abrdés. Les investissements crrespndants et leurs temps de retur sernt précisés à partir de l'expérience de l'expert, des dnnées existant sur le site et de quelques cnsultatins préliminaires auprès des furnisseurs d'équipement permettant d'établir une estimatin budgétaire préliminaire à +/- 20 %. La déterminatin précise des mntants d'investissement est un des bjets de l'étude de faisabilité qui, en cas de pursuite du prjet, peut être décidé à l'issue du diagnstic. Cette dernière nécessitera alrs, si sa réalisatin est décidée, des études et myens apprpriés. MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC Visite du site et investigatins préliminaires Le prestataire effectuera une visite détaillée du site industriel afin d investiguer de manière précise les pstes cnsmmateurs d'énergie. La prestatin devra cmprter les 3 phases suivantes: Le relevé sur le site, examen et descriptin précis et minutieux du prcess, des utilités et des lcaux (utilisatin, état du bâti et des installatins, explitatin, usages spécifiques des énergies, chaufferie, équipements particuliers, cnsmmatins facturées...), examen des mdes de gestin, cntrats, Explitatin et traitement des dnnées recueillies: calculs et interprétatins de ces derniers pur mettre en évidence les améliratins à envisager, indicatin pur chaque interventin de sn cût, des écnmies à en attendre et du temps de retur brut des investissements, Prpsitin(s) de prgrammes de travaux chérents: adaptés aux caractéristiques prpres de chaque activité et bâtiment étudiés, ces prpsitins snt présentées à part, dans le rapprt de synthèse directement utilisable par le maître d'uvrage, pur lui permettre d'rienter sn chix de travaux dans les meilleures cnditins de cût, de rentabilité et de délai, accmpagnées d'un util de suivi des cnsmmatins permettant d'en apprécier les résultats. Pur le bn dérulement du diagnstic, le maître d'uvrage désignera une persnne chargée de suivre le dérulement de la prestatin et de servir d'interlcuteur au prestataire. De même, le prestataire devra avir accès aux dnnées dnt dispse le maître d uvrage explitant le site en matière de cnsmmatins d'énergie (factures d'énergie, études déjà réalisées, rapprts des cntrôles réglementaires, prcédés cnsmmateurs mis en œuvre, schémas crrespndants,...).

4 La cllecte des infrmatins purra se faire en amnt de l'interventin sus frme d'échanges préalables qui permettrnt : - de gagner du temps pendant la péride d'expertise et dnc de diminuer le cût d'interventin ; - à l'intervenant de préparer sn plan d'actin et de rassembler des éléments de cmparaisn extérieurs ; - de présenter un devis pur sn interventin en explicitant la méthde qu'il se prpse de suivre. En tut état de cause, les infrmatins et dcuments cncernant les matériels et les cnsmmatins énergétiques devrnt être furnis par le maître d'uvrage au prestataire au plus tard à sn arrivée sur le site cncerné. Au cas ù le diagnstic bjet du présent cahier des charges fait suite à un pré-diagnstic, le rapprt sera furni au prestataire, lequel basera sa prestatin sur les résultats et précnisatins dudit prédiagnstic. Campagne de mesure Cette campagne cncernera les paramètres caractéristiques du site industriel et des équipements à diagnstiquer. Le prestataire définira dans sa prpsitin les mesures et calculs à effectuer, ainsi que leur niveau de précisin nécessaire. Il lui appartiendra de furnir les équipements de mesure et d'acquisitin de dnnées nécessaires, en cmplément de l'équipement de l'usine, et permettant un suivi cntinu, pendant la péride déterminée, des paramètres retenus et des grandeurs à mesurer. Il en restituera une trace sus frme de tableaux de mesures, de calculs et de curbes. Afin d'ptimiser la qualité de la campagne de mesures, le prestataire devra préciser également les pérides de scrutatin et d'enregistrement des dnnées d'acquisitin. Au cas ù certains matériels de mesure peuvent être installés à demeure afin de faciliter le suivi ultérieur des cnsmmatins de l'entreprise, le prestataire en fera la prpsitin écrite et chiffrée u furnira lui-même le matériel au maître d'uvrage, lequel se chargera de faire effectuer, à ses frais, la mise en place du matériel préalablement à l'interventin du prestataire. Les campagnes de mesures à effectuer et les cnditins particulières d'essais devrnt faire l'bjet d'un dcument écrit avant tute interventin, pur validatin préalable par le maître d'uvrage. Pur les fluides, les équipements de mesures devrnt être adaptés à la nature de la grandeur mesurée et aux cnditins d'utilisatin qui nt été identifiées lrs de l'investigatin préliminaire u du prédiagnstic. La démarche s'effectuera dans le respect des prcédures d'interventin crrespndant à la législatin et aux usages du site. Déterminatin des écnmies A partir des mesures et calculs effectués, le prestataire établira les bilans énergétiques crrespndant aux différents secteurs et matériels étudiés et en fera l'analyse afin de déterminer les écnmies pssibles pur chaque équipement u secteur et de préciser les mdificatins éventuellement nécessaires. De même il chiffrera le cût et la rentabilité attendus de ses précnisatins. Le diagnstic ne précnisera pas seulement des slutins pur réduire les cnsmmatins mais devra également examiner des substitutins d'énergie pssibles.

5 Rapprt d'étude A l'issue de cette visite d'investigatin, le prestataire prcédera à une analyse des dnnées recueillies sur le site et rédigera un rapprt faisant état des résultats de sn analyse. Ce rapprt cntiendra ntamment : 1 La présentatin de la situatin : Le rapprt final du diagnstic devra faire apparaître les résultats de l'investigatin préliminaire (u du pré-diagnstic) et, en particulier, rappeler les axes d'apprfndissement qui en aurnt résulté. Afin de situer le diagnstic, il sera précisé les secteurs et les équipements cncernés, les campagnes de mesures et calculs assciés réalisés ainsi que leurs cnditins d'exécutin, le matériel de mesure et d'acquisitin de dnnées mis en œuvre, les dnnées et infrmatins recueillies lrs du diagnstic. Il sera ntamment furni : - un descriptif des installatins cncernées par le diagnstic ainsi que de la liste des dcuments remis par le maître d'uvrage (dnnées de base) ; - la liste des équipements audités, leurs caractéristiques, leur dimensinnement, leur mde d'explitatin et leur envirnnement ; - le descriptif des mesures effectuées avec : la liste des instruments de mesure utilisés, les pérides de mesures, de scrutatin, d'enregistrement, les cnditins d'essais, les calculs effectués et le traitement des dnnées (lgiciels utilisés), les cmmentaires nécessaires à la cmpréhensin des cnclusins. 2 Le résultat du diagnstic, à savir : - le cût glbal de fnctinnement des installatins auditées, y cmpris les cûts de maintenance et d'explitatin afin de servir de référence pur le calcul des écnmies éventuelles à réaliser, - la liste des mdificatins à apprter aux installatins, équipements et bâtiment pur la réalisatin des écnmies, ainsi que leur descriptin smmaire et leur dimensinnement estimé, - la liste des mdificatins à apprter aux mdes pératires, - les investissements crrespndants (budget) et une première estimatin du planning de réalisatin, - les prpsitins d'rganisatin du travail et de frmatin du persnnel, - les écnmies d'énergie attendues des mdificatins prpsées, ainsi que les gains éventuels induits de prductivité, de maintenance, de qualité de prductin, - les temps de retur bruts estimés des différentes slutins d'améliratin précnisées, - une analyse de l'impact de ces mdificatins sur l'envirnnement (émissins de gaz à effet de serre, effluents, résidus de prductin, cgénératin, empli éventuel d'énergies renuvelables, etc.). 3 Une prpsitin d'équipements de mesures et de gestin (plan de cmptage, indicateurs précnisés, calculs crrespndants) nécessaires au suivi des écnmies qui sernt réalisées par la mise en œuvre des actins retenues par l'industriel.

6 4 Une fiche de synthèse sera rédigée seln le mdèle dnné en annexe au présent cahier des charges. Placée en tête du rapprt, elle rassemblera les principaux résultats issus du diagnstic ainsi que les précnisatins faites par le prestataire au respnsable du site industriel. Présentatin des résultats Le prestataire présentera au maître d'uvrage le rapprt de diagnstic. Lrs de cette présentatin, il précisera suivant les cas : 1 Les écnmies réalisables et les mdificatins à mettre en œuvre :. mdificatin pératire,. mdificatin u remplacement d un u plusieurs équipements,. mdificatin et/u créatin d un système u de tut u partie d une installatin. 2 Les investissements à réaliser avec :. un descriptif succinct,. une évaluatin budgétaire du cût,. une rentabilité calculée suivant les mdalités définies en annexe,. une première estimatin du planning de réalisatin et de ses cntraintes. 3 Il prpsera enfin un plan de suivi des résultats btenus avec les tableaux de brd nécessaires. Cette présentatin devra permettre : - de cmmenter à l'ensemble des respnsables représentant le maître d'uvrage, les résultats du diagnstic, - de faire réagir le maître d'uvrage sur les résultats btenus, - de les mettre en chérence avec les bjectifs stratégiques de l'entreprise, - de cnvaincre de la pertinence des actins précnisées, - de définir les prirités, les délais, les respnsables de la mise en œuvre des actins au sein de l'entreprise. CONFIDENTIALITE Le prestataire s'engage à maintenir strictement cnfidentiels tutes les infrmatins, dcuments et résultats prduits en exécutin de la prestatin, ainsi que tutes les dnnées et infrmatins qui lui aurnt été cmmuniquées par le maître d'uvrage. COÛT DE LA PRESTATION Le prestataire établira un devis détaillé crrespndant au cût de la prestatin dans sn ensemble, faisant apparaître le nmbre de jurnées de travail, les cûts jurnaliers du u des intervenants ainsi que les frais annexes. Le mntant ainsi prpsé sera frfaitaire, ferme et définitif, et inclura l ensemble de la prestatin telle que définie dans le présent cahier des charges.

7 DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DANS L INDUSTRIE FICHE DE SYNTHESE Date de réalisatin :... Ce diagnstic était-il financé par l ADEME? ui N réf. ADEME :... IDENTIFICATION DU PRESTATAIRE AYANT REALISE LE DIAGNOSTIC Raisn sciale :... Adresse :.... CP : Ville :. Tél. :... Fax : Mèl :.. Nm de l expert ayant réalisé la prestatin :... IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT Raisn sciale de l entreprise : Site diagnstiqué : SIRET :. Adresse... CP : Ville : Tél. :... Fax : Mèl :. Respnsable du suivi :...Sa fnctin :. Cde NAF...:... Effectif du site :... Activité et prductin annuelle (type et quantité) :.... Chiffres d affaires : Démarche envirnnementale glbale en curs : Ce diagnstic, fait-il suite à un pré-diagnstic? Oui Nn Oui Nn Si Oui : - de quel type (énergie, déchets, management envirnnemental )?. - ce pré-diagnstic était-il financé par l ADEME? Oui Nn Autres études financées par l ADEME?

8 SYNTHESE DES RESULTATS DU DIAGNOSTIC (à remplir par le prestataire) 1. Cnsmmatins d énergie et cûts glbaux annuels Electricité - usage thermique - autres usages - Ttal Gaz (sur PCI) MWh / m3 tep K HT Fiul (sur PCI) Autres (préciser) Eau (m3) TOTAL Aut-prductin électrique : ui nn Puissance dispnible :... Valrisatin énergétique des déchets : ui nn Traitement des rejets aqueux : ui nn Traitement des rejets gazeux : ui nn Surfaces Chauffées: m2 Année de Cnstructin: 2. Répartitin indicative des cnsmmatins (%) Electricité Cmbustibles Eau Autres Prcédés Services généraux (utilités) - Air cmprimé - Frid - Prductin de chaleur - Séchage

9 - Autres :.. Chauffage / cnditinnement d ambiance Autres (préciser) Actins précnisées par le prestataire : N Actins précnisées (ptimisatin d explitatin, investissement, diagnstic, étude cmplémentaire...) Cût prévisinnel K HT Ecnmie identifiée tep/kwh T CO2 K HT Temps de retur brut Indicateurs de suivi prpsés : Indicateurs glbaux KWh / unité prduite KWh / T matière première KWh / salarié KWh / m2 Autre

10 SUITES ENVISAGEES PAR LE MAITRE D OUVRAGE (à remplir par le maître d uvrage) Parmi les actins précnisées ci-dessus, quelles snt celles que vus envisagez de mettre en œuvre? N Date prévisinnelle 1 de mise en œuvre Remarques et précisins cncernant les actins envisagées Autres actins envisagées : Indicateurs de suivi retenus? Indicateurs glbaux KWh / unité prduite KWh / T matière première KWh / salarié KWh / m2 Autre

11 Cmmentaires du maître d uvrage sur le travail du prestataire : Date : Signature du maître d uvrage:

AUDIT ÉNERGÉTIQUE POUR LES PARTICULIERS CAHIER DES CHARGES 2014

AUDIT ÉNERGÉTIQUE POUR LES PARTICULIERS CAHIER DES CHARGES 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE POUR LES PARTICULIERS CAHIER DES CHARGES 2014 Versin en date du 27 mars 2014 Smmaire SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 1. Objectifs... 4 2. Descriptin de l Audit énergétique... 4 3. Mdalités

Plus en détail

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt Prgramme de suivi et cntrôle des factures publiques d électricité Appel à manifestatin d intérêt Mars 2011 1 TABLE DES MATIERES 1 JUSTIFICATION DU PROGRAMME...3 2 DEFINITION DU PROGRAMME...4 2.1 LE CONTENU

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

Service de maintenance et de support

Service de maintenance et de support Service de maintenance et de supprt Entre les sussignés La sciété Intelimedia, Ci-après dénmmée (Le mainteneur) d une part, Et La sciété XXXXXXXXX, Ci-après dénmmée (Le client) d autre part, Il a été cnvenu

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

Consultants en Technologies de l Information

Consultants en Technologies de l Information ASSURANCES PROFESSIONNELLES by Hiscx QUESTIONNAIRE PRÉALABLE D'ASSURANCE Cnsultants en Technlgies de l Infrmatin IDENTIFICATION DU PROPOSANT Raisn Sciale :.... Nm :... Prénm :... Age :... Frmatin / Diplôme

Plus en détail

Convention de prestations de services pour l accompagnement à l efficacité énergétique du patrimoine

Convention de prestations de services pour l accompagnement à l efficacité énergétique du patrimoine Cnventin de prestatins de services pur l accmpagnement à l efficacité énergétique du patrimine N La cnventin suivante est passée entre : La Cmmune/Cllectivité de représentée par dûment habilité(e) à la

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible Yurcegid CBRH Rendez vtre applicatin cmpatible N04170/71 Web Frmatin Mise à jur 01/12/2015 cncerné Cette frmatin permet de cmprendre les mécanismes de la nrme DSN, et de mettre chacun des prcessus de paie

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.)

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) SIVOM DE GAMACHES 15, Place du Maréchal Leclerc DELEGATION DE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) Objet du marché Délégatin de Service Public d assainissement du SIVOM de Gamaches

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2 GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8 Smmaire Intrductin 2 Cntexte 2 Principes de l affichage envirnnemental 2 Objectif du guide de lecture 2 Présentatin du prduit cncerné par le

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE. Mise à jour du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégration du volet eaux pluviales

COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE. Mise à jour du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégration du volet eaux pluviales COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE DEPARTEMENT DU MAINE ET LOIRE (49) Mise à jur du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégratin du vlet eaux pluviales Dssier de cnsultatin des bureaux d études Cahier

Plus en détail

Accompagnement. des projets d investissement

Accompagnement. des projets d investissement Accmpagnement des stratégies Dévelppement internatinal Assistance technique - Organisatin Accmpagnement des prjets d investissement Viabilité écnmique et financière BK CONSULTANTS 2002-2014 NECESSITE D

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES..... 1 II.

Plus en détail

FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE

FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE Frmatin «Référent Energie» PACK 1 : «Efficacité énergétique liée au prcess» PACK 2 : «Efficacité énergétique liée au bâti» 4 Jurs 3 Jurs 3 Jurs PACK 3 : «Efficacité

Plus en détail

La Communauté d agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe La Commune

La Communauté d agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe La Commune Cnventin entre la CREA et la Cmmune de.. pur la valrisatin des Certificats d Ecnmies d Energie durant le prlngement de la 2 ème péride du dispsitif La Cmmunauté d agglmératin Ruen Elbeuf Austreberthe La

Plus en détail

Label guide Version: 11 2014

Label guide Version: 11 2014 Label guide Versin: 11 2014 Le ClimatePartner Label guide 2 Sur ClimatePartner ClimatePartner est l'un des furnisseurs leaders en matière de slutins d'entreprises pur la prtectin du climat et aide les

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE FORMATION

DU RESPONSABLE DE FORMATION Appruvé le 10 juin 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTERIEL DU RESPONSABLE DE FORMATION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le présent référentiel cmprend un référentiel d activités, de cmpétences et de frmatin

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION CHEF DE PROJET INTEGRATION DSI 2015 249 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 16 MARS 2015

APPEL D OFFRES PRESTATION CHEF DE PROJET INTEGRATION DSI 2015 249 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 16 MARS 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION 16 MARS 2015 APPEL D OFFRES PRESTATION CHEF DE PROJET INTEGRATION DSI 2015 249 PAP Bpifrance PRESTATION CHEF DE PROJET INTEGRATION 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

RÈGLEMENT. Article 4 - Droit d inscription Le dépôt d un dossier d information ne fait l objet d aucun droit d inscription.

RÈGLEMENT. Article 4 - Droit d inscription Le dépôt d un dossier d information ne fait l objet d aucun droit d inscription. RÈGLEMENT Article 1 - Sciété rganisatrice Le pôle événementiel de la sciété Leaders League, immatriculée au RCS de Paris sus le numér Paris B 422 584 532, ayant sn siège scial au 15 avenue de la Grande-Armée

Plus en détail

Dans le Plan comptable, il est nécessaire d ajouter les nouveaux comptes de TVA.

Dans le Plan comptable, il est nécessaire d ajouter les nouveaux comptes de TVA. Prduits cncernés : - Sage 30 Gestin Cmmerciale & cmptabilité v.16 et supérieures - Sage 100 Gestin Cmmerciale & cmptabilité v.16 et supérieures Sujet mis en avant : Cmment gérer la TVA à 7% en cmptabilité

Plus en détail

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X Réf. 480718-265507592/FF Recmmandatin n 2009-131/PG relative à la saisine de Mnsieur D du 29 septembre 2008 cncernant un litige avec le furnisseur X Thème : / Mts clefs : * * * * La saisine Le médiateur

Plus en détail

Fréquence d application Annuelle Type Société. Rédacteur Opérateur Rédaction 1ère application Commentaire. RIGOR Tous 01/06/07 01/06/07 Création

Fréquence d application Annuelle Type Société. Rédacteur Opérateur Rédaction 1ère application Commentaire. RIGOR Tous 01/06/07 01/06/07 Création PROCEDURE POLITIQUE DE VOTE Sciété Axim Alternative Investment Fréquence d applicatin Annuelle Type Sciété Rédacteur Opérateur Rédactin 1ère applicatin Cmmentaire RIGOR Tus 01/06/07 01/06/07 Créatin RIGOR

Plus en détail

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance Avis sur les règles Nte d rientatin Règle des curtiers membres Persnnes-ressurces : Destinataires à l interne : Affaires juridiques et cnfrmité Audit interne Crédit Détail Frmatin Haute directin Institut

Plus en détail

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion Article 74 du Cntrat de gestin : Transmissin du tableau de brd de gestin Pur permettre à la SISP et à la SLRB de suivre la réalisatin des missins du cntrat de gestin de niveau 2, la SISP cmplète et transmet

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE»

AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE» AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE» Le texte et le dssier de candidature à cet appel à prjets snt téléchargeables

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012 PMCP 04-07-2012 Aût 2012 Réslutin 12-425 Table des matières 1. Faire signer une pétitin-requête par des prpriétaires, résidents et bénéficiaires des travaux... 1 2. Dépôt de la pétitin au cnseil... 2 3.

Plus en détail

Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème édition 2015-2016 RÈGLEMENT. Prix SUEZ initiatives - Institut de France 2015-2016 Règlement

Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème édition 2015-2016 RÈGLEMENT. Prix SUEZ initiatives - Institut de France 2015-2016 Règlement Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème éditin 2015-2016 RÈGLEMENT 1 RÈGLEMENT de la 5 e éditin (2015 2016) du Prix SUEZ initiatives - Institut de France Article 1. ORGANISATEURS Le Fnds SUEZ

Plus en détail

Madame A. XXXX XXXX XXXX

Madame A. XXXX XXXX XXXX Madame A. Paris, le 21 février 2013 Dssier suivi par : Tél. : Curriel : recmmandatins@energie-mediateur.fr N de saisine : N de recmmandatin : 2013-0207 Objet : Recmmandatin du médiateur sur vtre saisine

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE APPEL D OFFRES ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE Le Cllectif Effinergie, assciatin pur la prmtin de l'efficacité énergétique dans les bâtiments (www.effinergie.rg) lance une

Plus en détail

Guide Projet Recherche et Développement. À l'usage des étudiants et de leurs superviseurs

Guide Projet Recherche et Développement. À l'usage des étudiants et de leurs superviseurs Guide Prjet Recherche et Dévelppement À l'usage des étudiants et de leurs superviseurs 1 1. SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 OBJECTIFS PEDAGOGIQUES... 3 1. LE CONTEXTE ET LES ENJEUX... 3 2. LES OBJECTIFS POUR UN

Plus en détail

Picardie Technopole. Appel A Projets Innovation 2015

Picardie Technopole. Appel A Projets Innovation 2015 Picardie Technple Appel A Prjets Innvatin 2015 Règlement Cet Appel à Prjets se substitue à l Appel à Prjets INDUSTRILAB, en l élargissant à tutes les thématiques de la Stratégie de Spécialisatin Intelligente

Plus en détail

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques :

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques : Manuel de rédactin de la fiche de pste de travail En exécutin de l AR du 15/12/2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires Objectif de la fiche de pste de travail : En tant

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

Guide de projet solaire thermique pour les bâtiments collectifs

Guide de projet solaire thermique pour les bâtiments collectifs Avec le sutien de : Avec le sutien de : Guide de prjet slaire thermique pur les bâtiments cllectifs Ce guide vus explique : dans quel cntexte se dévelppe le slaire thermique cmment ça marche ses usages

Plus en détail

Champ d'application du service Copilot Optimize

Champ d'application du service Copilot Optimize Descriptin du service Cpilt Optimize CAA-1000 Présentatin du service Le présent cntrat («Cntrat» u «Descriptin du Service») est cnclu entre le client («vus» u le «Client») et l'entité Dell désignée sur

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2015 Dssier à returner cmplet à la Mairie pur le 19 décembre 2014 Tut dssier de demande de subventin nn parvenu à cette date u incmplet ne purra être étudié DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2015 POUR

Plus en détail

AEROPORTS DE LYON. Fourniture, mise en œuvre et maintenance d une solution de fidélisation clients

AEROPORTS DE LYON. Fourniture, mise en œuvre et maintenance d une solution de fidélisation clients AEROPORTS DE LYON Furniture, mise en œuvre et maintenance d une slutin de fidélisatin clients Entité Adjudicatrice : AEROPORTS DE LYON SA à Directire et Cnseil de Surveillance, Capital de 148 000 eurs

Plus en détail

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST Charte de fnctinnement du dispsitif EVREST POURQUOI? Cette charte vise à fixer les engagements que divent respecter les utilisateurs et rganisateurs du dispsitif Evrest, cncernant : les cnditins de participatin

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A PROJETS 2014 Mdèles de tumeurs spntanées chez l animal pur la recherche translatinnelle en cancérlgie L'ITMO Cancer de l alliance natinale pur les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) en

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Pré-diagnostic Conseil Isolation

CAHIER DES CHARGES. Pré-diagnostic Conseil Isolation CAHIER DES CHARGES Pré-diagnstic Cnseil Islatin ADEME CENTRE Thierry BARRAS ; Pierre-Luis CAZAUX ; David MAGNIER 22 rue Alsace Lrraine 45058 ORLEANS CEDEX 1 02 38 24 00 09 ; 02 38 24 09 16 ; 02 38 24 09

Plus en détail

Directive - Stage en entreprise

Directive - Stage en entreprise mb/01/05/2014 Smmaire 1. Objectif... 1 2. Terminlgie... 1 3. Dmaine d applicatin... 1 4. Objectifs du stage... 1 5. Exigences du stage Bachelr (semestre 6)... 1 6. Péride de stage... 2 7. L'entreprise

Plus en détail

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil Directin exécutire Fiche de descriptin prfessinnelle Directin des Affaires du dévelppement internatinal MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE Prfessin : ingénieur civil Renseignements cncertants

Plus en détail

ACCORD CADRE En application des articles 26 et 76 du code des marchés publics du 1 er août 2006 (décret n 2006-975 du 01 aout 2006)

ACCORD CADRE En application des articles 26 et 76 du code des marchés publics du 1 er août 2006 (décret n 2006-975 du 01 aout 2006) 01.49.11.38.38 Saint-Clud, le 16 nvembre 2010 01.49.11.38.36 ACCORD CADRE En applicatin des articles 26 et 76 du cde des marchés publics du 1 er aût 2006 (décret n 2006-975 du 01 aut 2006) PETITES FOURNITURES

Plus en détail

Gouvernement du Québec et Caisse de dépôt et placement du Québec

Gouvernement du Québec et Caisse de dépôt et placement du Québec Guvernement du Québec et Caisse de dépôt et placement du Québec Entente en matière d infrastructure publique Principes directeurs 1. OBJET DE L ENTENTE La présente entente définit le cadre général et les

Plus en détail

Politique de Service à la clientèle

Politique de Service à la clientèle Plitique de Service à la clientèle Ntre engagement : Innver et aller au-delà de vs attentes! Révisée aût 2009 Table des matières 1. Missin de l entreprise 2. Clientèle et services distinctifs 3. Départements

Plus en détail

Présentation des outils de maitrise de l énergie à disposition des DSG CONSEIL INGENIERIE ENERGIE

Présentation des outils de maitrise de l énergie à disposition des DSG CONSEIL INGENIERIE ENERGIE Présentatin des utils de maitrise de l énergie à dispsitin des DSG CONSEIL INGENIERIE ENERGIE Immbilier Durable Energie Carbne Frmatin Sinte Statut Sinte est un cabinet de cnseil et d ingénierie spécialisé

Plus en détail

CHAPITRE: Etude de marché

CHAPITRE: Etude de marché CHAPITRE: Etude de marché Plan : I-Ntin de bases :.. I.1- Marketing : I.1.1 Etymlgie I.1.2 Définitin I.2- Marché: I.2.1. Définitin I.2.2 Classificatin I.3- Cncurrence :... I.4- I.5- Ciblage :. Segmentatin

Plus en détail

ITIL 2011 Mise en production, contrôle et validation (RCV) avec certification 5 jours (anglais et français)

ITIL 2011 Mise en production, contrôle et validation (RCV) avec certification 5 jours (anglais et français) ITIL 2011 Mise en prductin, cntrôle et validatin (RCV) avec certificatin 5 jurs (anglais et français) Vue d ensemble de la frmatin ITIL est un ensemble de cnseils sur les meilleures pratiques, devenu un

Plus en détail

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs Plitique d investissement de la MRC de Caniapiscau Jeunes prmteurs Adptée le 15 septembre 2015 JEUNES PROMOTEURS Ce prgramme vise à aider les jeunes entrepreneurs (18-40 ans) à créer, à acquérir u à assurer

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

Rôle et Positionnement du chef d équipe

Rôle et Positionnement du chef d équipe FORMATION Rôle et Psitinnement du chef d équipe A Rennes, du 3 au 6 Juin Et du 24 au 26 Juin 2015 Dérulement de la frmatin Objectifs : Se psitinner en tant que CE face à sa hiérarchie, à ses cllègues de

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les cnditins d exercice des missins des agents publics, leurs métiers et l rganisatin des services nt beaucup évlué en l espace d une décennie.

Plus en détail

TDR realisation schema aménagement, plan d investissement et etudes APD Masindray 1

TDR realisation schema aménagement, plan d investissement et etudes APD Masindray 1 TERMES DE REFERENCE Réalisatin d un schéma d aménagement, d un plan d investissement et des Etudes d Avant Prjet Détaillé pur la mise en place de service d apprvisinnement en eau ptable de la Cmmune Rurale

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE

REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE 1 SOMMAIRE REGLEMENT D INTERVENTION Entreprises ciblées et prirités réginales Présentatin des

Plus en détail

Consultation veille médias Comité National Olympique et Sportif France

Consultation veille médias Comité National Olympique et Sportif France Cnsultatin veille médias Cmité Natinal Olympique et Sprtif France Date limite et heure limite de réceptin des ffres : Le 1 er septembre 2014 à 12h00 Préambule Le Cmité Natinal Olympique et sprtif Française

Plus en détail

Checklist: e-commerce et protection du consommateur

Checklist: e-commerce et protection du consommateur Checklist: e-cmmerce et prtectin du cnsmmateur crsslaw s checklists Date : 1 er juin 2014 Versin 1.1 Tags : e-cmmerce, ICT Law Françis Cppens Françis est cllabrateur senir chez crsslaw. Il se spécialise

Plus en détail

Charte Afpa des déplacements responsables

Charte Afpa des déplacements responsables Mdalités d rganisatin des déplacements Annexe Charte Afpa des déplacements respnsables Préambule Les déplacements liés à l activité d une entreprise cmme l Afpa snt nmbreux. Trajets dmicile /travail, trajets

Plus en détail

Eco-conditionnalité des aides publiques : Formation obligatoire pour accéder aux marchés de la rénovation énergétique

Eco-conditionnalité des aides publiques : Formation obligatoire pour accéder aux marchés de la rénovation énergétique Circulaire N 3 0007/2014 du 20/06/2014 Ec-cnditinnalité des aides publiques : Frmatin bligatire pur accéder aux marchés de la rénvatin énergétique Dès lrs que l éc-cnditinnalité entrera en vigueur, les

Plus en détail

«Les Certificats d Economie d Energie»

«Les Certificats d Economie d Energie» Cmpte rendu Club Energie 22 Mars 2010 «Les Certificats d Ecnmie d Energie» SOMMAIRE 1. 14h00 Tur de table... 3 2. 14h10 Présentatin de l assciatin AMORCE Emmanuel Gy, Adjint Energie, Réseaux de chaleur

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Schéma Directeur d Alimentatin en Eau Ptable Cahier des Clauses Techniques Particulières MAITRE D OUVRAGE GROUPEMENT DE COMMUNES : FRETIGNY HAPPONVILLIERS MAROLLES LES BUIS SAINT DENIS D AUTHOU REPRESENTANT

Plus en détail

Cette formation est ouverte à toute personne détentrice d'une maturité gymnasiale.

Cette formation est ouverte à toute personne détentrice d'une maturité gymnasiale. Cnstat L'bligatin d'une pratique prfessinnelle initiale pse de nmbreux prblèmes aux détenteurs de maturité gymnasiale qui veulent accéder aux Hautes Ecles Spécialisées: - prlngement de la durée des études

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.)

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) REHABILITATION THERMIQUE DE LA TOITURE DE L'ECOLE ELEMENTAIRE ET RENOVATION DU GYMNASE DE LA VILLE DE RENAGE (38140) LOT N 1 : MENUISERIE-ISOLATION LOT N 2 : ETANCHEITE LOT N 3 : SERRURERIE LOT N 4 : PLATRERIE-PEINTURE

Plus en détail

d un assainissement non collectif

d un assainissement non collectif Service Public d Assainissement Nn Cllectif Cmmunauté de cmmunes de Sablé-sur-Sarthe Place Raphaël Elizé BP 129 72305 Sablé-sur-Sarthe Cedex SPANC de la Cmmunauté de Cmmunes de Sablé sur Sarthe Cahier

Plus en détail

5.2 Améliorations au processus de réexamen

5.2 Améliorations au processus de réexamen 5.2 Améliratins au prcessus de réexamen Intrductin Le CCWG-Respnsabilité prpse un certain nmbre de réfrmes clés au prcessus de demande de réexamen de l'icann, par lequel le Cnseil d'administratin de l'icann

Plus en détail

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23 MANUEL COLLECTIVITÉ Manuel cllectivités Page 1 sur 23 SOMMAIRE Écran d accueil... 3 Accès... 3 Présentatin... 3 Descriptin des frmulaires de l enquête... 4 Saisie des infrmatins cncernant la cllectivité...

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technlgies vertes et des Négciatins sur le climat COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Service de l bservatin

Plus en détail

Conditions d utilisation de serveurs virtuels proposés par la DiSTIC - Université de Genève

Conditions d utilisation de serveurs virtuels proposés par la DiSTIC - Université de Genève Cnditins d utilisatin de serveurs virtuels prpsés par la DiSTIC - Université de Genève 1 Champ d applicatin 1.1 Les présentes cnditins d utilisatin s appliquent à tut cllabrateur (ci-après : l Utilisateur)

Plus en détail

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-3 : PAR LA CREATION D ACTIVITES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-3 : PAR LA CREATION D ACTIVITES FORMATIONS PROFESSIONNELLES AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI PAR LA CREATION D ACTIVITES FICHE THEMATIQUE 6-3 : FORMATIONS PROFESSIONNELLES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISES ACCORD CADRE DU CONSEIL REGIONAL 1 Pririté d investissement

Plus en détail

MARCHE D ACQUISITION DE LOGICIEL

MARCHE D ACQUISITION DE LOGICIEL Agence Française de Sécurité Sanitaire de l'envirnnement et du Travail (AFSSET) MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES MARCHE D ACQUISITION DE LOGICIEL DE GESTION DES CANDIDATURES DES EXPERTS SCIENTIFIQUES

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS Le présent dcument définit les Cnditins Générales d'utilisatin (ci-après les «CGU») régissant

Plus en détail

Réglementation administrative des stages en Gestion de la communication d organisation

Réglementation administrative des stages en Gestion de la communication d organisation Réglementatin administrative des stages en Gestin de la cmmunicatin d rganisatin Le stage est bligatire pur les étudiants de Master 120 : les étudiants inscrits au Master 120 snt tenus d'effectuer au minimum

Plus en détail

CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI 2014

CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI 2014 JURA & TROIS-LACS Mnt-Sujet (Jura bernis) Vincent Burrut CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI Prgramme de dévelppement turistique Masterplan - Cndensé. INTRODUCTION Purqui un Masterplan?

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET JEU 3, 2,1 CINÉ UNILEVER Y168. Le Jeu est organisé pour la France métropolitaine (Corse incluse).

REGLEMENT COMPLET JEU 3, 2,1 CINÉ UNILEVER Y168. Le Jeu est organisé pour la France métropolitaine (Corse incluse). REGLEMENT COMPLET JEU 3, 2,1 CINÉ UNILEVER Y168 ARTICLE 1 Sciété rganisatrice Unilever France, Sciété par actins simplifiée au capital de 28 317 129, immatriculée au Registre du Cmmerce et des Sciétés

Plus en détail

POUR SUIVRE LE PhD ou LE DEB (Prérequis)

POUR SUIVRE LE PhD ou LE DEB (Prérequis) FICHES PRATIQUES POUR SUIVRE LE PhD u LE DEB (Prérequis) Cnsultez la liste des requis nécessaires pur pstuler sur le site : http://campus-numeris.cm rubrique pré requis Inscrivez-vus aux tests indispensables,

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Cnditins générales de vente Article 1 : Champs d'applicatin et Mdificatin des Cnditins Générales de Vente Les présentes cnditins générales de vente s'appliquent à tutes cmmandes passées sur le site Internetwww.grainesbcquet.

Plus en détail

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données.

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données. PANDEMIE GRIPPALE : COMMENT LES ENTREPRISES DOIVENT SE PREPARER Le nuveau virus grippal A H1N1, apparu au Mexique et aux Etats-Unis, cntinue à se répandre très rapidement à travers le mnde. L Organisatin

Plus en détail

6. Réglementation des Installations nucléaires de base (INB) et organisation de la sécurité [2] [16]

6. Réglementation des Installations nucléaires de base (INB) et organisation de la sécurité [2] [16] 6. Réglementatin des Installatins nucléaires de base (INB) et rganisatin de la sécurité [2] [16] 6-1 Les INB Suivant leur imprtance et les risques présentées, les installatins nucléaires, entrent sit dans

Plus en détail

FROID EFFICACE EN LR. FROID et AGROALIMENTAIRE. en Languedoc-Roussillon. Paul Rivet AF Consulting

FROID EFFICACE EN LR. FROID et AGROALIMENTAIRE. en Languedoc-Roussillon. Paul Rivet AF Consulting FROID EFFICACE EN LR FROID et AGROALIMENTAIRE en Languedc-Russilln Paul Rivet AF Cnsulting FROID et AGROALIMENTAIRE en LANGUEDOC-ROUSSILLON Réunin du 2 ctbre 2009 - Mntpellier Rappel des bjectifs de l

Plus en détail

Comment suivre mes informations RSE?

Comment suivre mes informations RSE? Cmment suivre mes infrmatins RSE? Intervenant : sarah GUEREAU 21 nvembre 2014 Smmaire Définitin de la Respnsabilité Sciétale des Entreprises Purqui se lancer? Analyse du marché Rapprt RSE et publicatins

Plus en détail

Page 1 sur 6. Le présent document décrit les Services d assistance d optimisation des systèmes OSS.

Page 1 sur 6. Le présent document décrit les Services d assistance d optimisation des systèmes OSS. Page 1 sur 6 Descriptin de service : Services d assistance de l ptimisatin de l assistance des systèmes d explitatin

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail

TROPHEE BETON, «LIBERTE DE L'ESPACE»

TROPHEE BETON, «LIBERTE DE L'ESPACE» REGLEMENT TROPHEE BETON, «LIBERTE DE L'ESPACE» Le «Trphée bétn, liberté de l espace», rganisé par les assciatins Bétcib, Cimbétn et la Fndatin Ecle Française du Bétn a pur but de révéler les jeunes diplômés

Plus en détail

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE PROJET DE GESTION ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES DECHETS MUNICIPAUX ET DANGEREUX POUR REDUIRE LES EMISSIONS DE POLLUANTS ORGANIQUES PERSISTANTS NON INTENTIONNELS -------------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

CONSTRUCTION DES ATELIERS MUNICIPAUX DE LA WANTZENAU

CONSTRUCTION DES ATELIERS MUNICIPAUX DE LA WANTZENAU Mairie de La Wantzenau 11-13 rue des Hérs 67610 LA WANTZENAU www.la-wantzenau.fr Tél : 03 88 59 22 59 Fax 03 88 59 22 50 CONSTRUCTION DES ATELIERS MUNICIPAU DE LA WANTZENAU MISSION DE CONTRÔLE TECHNIQUE

Plus en détail

L'ANALYSE DES ECARTS SUR CHARGES INDIRECTES

L'ANALYSE DES ECARTS SUR CHARGES INDIRECTES L'ANALYSE DES ECARTS SUR CHARGES INDIRECTES Objectif(s) : Analyse des charges indirectes : Pré requis : Mdalités : Ecarts sur Budget, Ecarts sur Activité, Ecarts sur Rendement. Principes des charges indirectes

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET Alsa- Philips- Exprimez votre créativité. Le jeu est organisé pour la France métropolitaine (Corse incluse).

REGLEMENT COMPLET Alsa- Philips- Exprimez votre créativité. Le jeu est organisé pour la France métropolitaine (Corse incluse). ARTICLE 1 Sciété rganisatrice REGLEMENT COMPLET Alsa- Philips- Exprimez vtre créativité UNILEVER FRANCE, Sciété par actins simplifiée au capital de 28 317 129, immatriculée au Registre du Cmmerce et des

Plus en détail