Apprendre sans école. Vivre sans capitalisme. Villes en transition. Entretien avec Enric Duran. Relocaliser l'alimentation n'est pas chose facile!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Apprendre sans école. Vivre sans capitalisme. Villes en transition. Entretien avec Enric Duran. Relocaliser l'alimentation n'est pas chose facile!"

Transcription

1 N a v r i l , F S s lnc c o l o g i a l r n a i v s n o n - v i o l n c Apprndr sans écol i é Vivr sans capialism Enrin avc Enric Duran Vills n ransii Rlocalisr l'alimnai n's pas chos facil!

2 3 d Wikipdia sous influnc qusis à... Yann Forg, Incin animaur d la campagn pour l'indépndanc l'oms - Silnc : A priori, Wikipédia, un ncyclopédi alimné par ds millirs d prsns sur inrn, s un idé générus. Pouran l cnu d crains pags pos problèm. En pariculir dans l domain du nucléair. Pourquoi? Yann Forg : n spmbr 2007, l aricl sur Sébasin Bria a éé supprimé pour "manqu d nooriéé". Tou héros d band dssiné ou ou épisod d un séri élévisé a droi a un aricl spécifiqu, mais un événmn comm l accidn d Sébasin Bria, ué n ssayan d bloqur un cvoi d déchs radioacifs, l 7 novmbr 2004, à Avricour (Mosll), qui a éé mniné dans un grand nombr d médias, n Franc aillurs, n a pas droi à un aricl. Un rchrch sur Googl à c époqu dnai 6270 répss (17000 débu 2010). L aricl sur Sébasin Bria s sulmn l incidn révélaur d un phénomèn plus général. Wikipédia n s arrivé à privilégir, d fai, crains ins aux dépns d aurs, c qui s la millur m d cnsur dans nor md surinmé. Ainsi, comm la élévisi la plupar ds aurs médias grand public, Wikipédia privilégi l in insignifian, par xmpl sur la mod ls célébriés, à un in complè déaillé sur un crain nombr d sujs d sociéé. Cci s n complè cradici avc l'spri affiché par ls fdaurs du si. Commn n s- arrivé là? En héori, d par sa ccpi, Wikipédia dvrai êr immun aux prssis d groups financirs ou indusrils. En ff, par princip, ou l md pu écrir ds aricls dans Wikipédia. Mais ls cribuurs s rès mal réparis dans l échll socio-écomiqu : ls cribuurs acifs s n majorié ds incins, ds éians ou ds profssurs d univrsié. La réparii ds cribuurs corrspd rès précisémn à la fracur numériqu nr ls prsns qui facilmn un accès à Inrn ls aurs. D plus, Wikipédia s argu d favorisr ls cribuis d xprs d uilisr ds crièrs scinifiqus. E l a dc nombr d mmbrs du CEA, du CERN qui écrivn andis qu ls cribuis ds mmbrs d mouvmns aninucléairs s "mn découragés" (sic). Wikipédia a, n princip, un u qui décsill aux cribuurs d paricipr aux aricls qui ccrnn lur nrpris ou l organisai qui ls mploi, n rais d cflis d inérê évidns : commn êr imparial si cribu à un aricl sur s L mois d Lassrp quoi d nuf? Rncr ds Ami--s d S!lnc L s Ami--s d S!lnc, associai indépndan animé par ds lcurs lcrics d la rvu, vous invin à paragr ccrèmn ls valurs d la rvu S!lnc : c, auomi, nc, écologi... n paragan la vi quoidinn d'un camp auogéré auocsrui. Ls décisis s priss au csnsus, ls âchs s ffcués par ous ous, chacun/ pu proposr ds alirs d'échang d'xpérincs, d praiqus d savoirs... ou cla dans un spri fsif solidair. C anné ls rncrs s déroulr à La Gré, près d Châaubrian (Loir-Alaniqu), au s d Rnns, du mrcrdi 28 juill au mrcrdi 4 aoû, avc la possibilié d paricipr à la smain d préparai à parir du 21 juill. Pour cla, nous avs bsoin d vos ouils d vos savoir-fair. Ls rncrs s végéarinns, l'approvisinmn s, local... sans alcool. Ls chins n s pas admis. Adhési à l'associai: 10, rpas n cuisin collciv : 42 pour la smain, 21 pour ls nfans d moins d 12 ans. Ls inscripis à la cuisin collciv, dans la limi ds 200 placs dispibls, doivn êr rnvoyés avan l 21 juin avc l règlmn. Au-dlà d c nombr ou d c da, ls inscripis s fr n cuisin auom. Vous pouvz obnir ds ins supplémnairs rmplir l bullin d'inscripi sur l si : hp://amisilnc.apinc.org ou éléphr au ou au Enquê 2010 : Vi! Ell s au cnr du numéro d févrir : l'nquê lcora d S!lnc. Si vous n l'avz pas u, vous pouvz aussi la rouvr sur l si Vous pouvz répdr jusqu'au 6 avril S!lnc sur l'alrtour La rvu chrch ds volairs pour suivr l'alrtour du 3 juill au 15 aoû (iinérair n pag 38 du numéro d févrir 2010). Cs volairs, our qu'ils paricipr aux aciviés d l'alrtour, aur pour rôl d présnr la rvu lors ds rncrs aux éaps égalmn d collcr ls ins sur ls alrnaivs rncrés (n nous rournan nsui ls déplians, nos ou xs, phoos réalisés sl vos nvis compéncs). Pour n savoir plus, prndr cac du lundi au mrcrdi avc Guillaum à S!lnc, él. : Nous abns vor bibliohèqu Afin d'améliorr nor visibilié d ouchr d nouvaux publics, nous chrchs à dévloppr nor présnc dans ls bibliohèqus publiqus. Pour c fair, nous offrs un abnmn graui d s mois à ou bibliohèqu qui n fai la dmand n spéran qu'nsui ll s'abn. Vous pouvz dc mrr c annc à la prsn chargé ds périodiqus dans ls bibliohèqus qu vous cnaissz lur suggérr d nous nvoyr un courrir pour dmandr à bénéficir d c offr. 2 S!lnc n 378 avril 2010

3 mployur? L inrpréai d c claus s malhurusmn baucoup rop éroi, ici aussi, l nucléair a droi à un raimn spécial, car ls scinifiqus ravaillan dans l domain du nucléair n s pas soumis à cs rsricis. Il y a pouran bin un cfli d inérê pour cs chrchurs. Ccrnan la caasroph d Tchrnobyl, Wikipédia m n avan ls chiffrs d l AIEA (47 mors) d l OMS (212 mors), car sl un mmbr du CERN, ls chiffrs du gouvrnmn ukrainin (d à mors), cux d Kofi Annan (7 millis d prsns ouchés par la caasroph), x-scréair général d l ONU, "n s pas fiabls". Wikipédia ci ncor Mauric Tubiana, un ancin mmbr du Csil d adminisrai d EDF, qui avanc l chiffr d un "cnain d mors". Voilà commn Wikipédia appliqu ds crièrs "scinifiqus"! Pourquoi alors n pas crér ss proprs pags d cr-in? Un prosai cr la supprssi d l aricl sur Sébasin Bria a déclnché un vériabl chass aux sorcièrs. Un "comié d arbirag" élu par ls cribuurs a auorié pour résor ls cflis pu prndr ou décisi sans possibilié d appl. Mais rrouv là ls mêms problèms qu dans la rédaci ds aricls. On a un simulacr d jusic. Ls jugmns d c "comié d arbirag" s dc ds mnacs pour ou cribuur qui osrai csr ls décisis d la majorié. Tou rchrch sur inrn dn immanquablmn Wikipédia dans ls ou prmirs résulas. C siuai s applé à durr. Il s dc imporan qu ls inrnaus puissn avoir accès via Wikipédia à un in indépndan ds lobbys indusrils financirs. Un rém n profdur d la u, surou d la praiqu d Wikipédia dans l domain du nucléair s nécssair. n sommair édio / dossir du mois Apprndr sans écol 4 à 16 Vivr sans capialism Enric Duran, robin ds banqus Enrin par Guillaum Gamblin Pascal Marin 28 Biodivrsié Ds sols n dangr d mor Enrin avc Gérard Ducrf par Mari-Pirr Najman 31 Vills n ransii La rlocalisai d l'alimnai n's pas chos facil! d Michl Brnard 32 Rporag n B.D. Toul n rad d Rd! 34 Ind Rchrch d bass chnologi Enrin avc V. K. Dsai par Eva Canavnra 36 Nord-S Qu fai l'armé français n Afriqu? Enrin avc Raphaël Granva 38 Nourriur Slow-Food : un arrièr-goû d'incohérnc? d Chrisoph Goby 40 N-proliférai nucléair Inspcis cioynns 48 brèvs 17 alrnaivs 17 du vr dans ls orills 18 la clmnri 19 agri- 20 fmms nucléair 22 sociéé 22 bidoch 23 clima 23 nvirnmn 24 agnda 27 anncs 42 courrir 44 livrs Vndé Main--Loir L numéro d janvir 2011 présnra ls alrnaivs dans cs dux déparmns. Ls rporags sr ffcués fin aoû 2010 c's dc à parir d mainnan qu vous pouvz nous indiqur ls iniiaivs inérs qu vous cnaissz dans cs dux déparmns. Envoyz-nous ls cacs, ls noms ds sis inrn, ds documns Mrci d'avanc. Assmblé général L'assmblé général d l'associai S!lnc qui gèr la rvu s indra l'après-midi du 19 juin dans nos locaux. Ell sra précédé l n par un réuni du comié d'orinai où s rrouvn ls différns rédacurs d la rvu. C journé s ouvr à ou-s, sul-s ls adhérn-s puvn oufois vor. Essn - Val-d-Marn L numéro d'éé 2010 sra csacré aux alrnaivs dans cs dux déparmns. Ls rporags s fais. Mais vous pouvz ncor nous signalr c qu vous cnaissz dans cs dux déparmns. Ancins numéros Ls numéros ancins ncor dispibls n vrsi papir s indiqués n pag 25. Lorsqu ls numéros s épuisés, nous ls proposs progrssivmn n éléchargmn graui sur nor si inrn (www.rvusilnc.n). Ls plus récns s déjà n lign : quand vous ês sur la pag accuil, au-dssus du drnir numéro, d pis flèchs vous prmn d rmr la collci (jusqu'au n 338 pour l momn). Ls éléchargmns éan assz lourds, il s csillé d passr par un lign à hau débi. Radios librs Nous somms prnurs d'anncs sur ls émissis écolos alrnaivs qui s innn sur ls radio-librs. Vous pouvz nous nvoyr ds infos par courrir ou n pa par l mulair d cac d nor si inrn. Prochain dossir Vills n ransi : vrs l rainmn? Vnz nous voir ls avril! Vous pouvz vnir discur avc nous lors ds xpédiis d la rvu. Cla s pass un ji d 15 h à 20 h c's suivi par un rpas pris nsmbl offr par Silnc. Cla s poursui l vndrdi d 10 h à 18 h l rpas d midi vous s offr. L nouvau numéro vous s aussi offr. Prochains xpédiis : avril, mai, juin Ls prochains réunis du comié d rédaci s indr à 10 h ls samdis 24 avril (pour l numéro d juin), 29 mai (pour l numéro d'éé), mardi 22 juin à 17h30 (pour l numéro d spmbr) Vous pouvz proposr ds aricls à c comié d rédaci jusqu'au mrcrdi qui l précèd, avan 16 h. Vous pouvz proposr ds ins dsinés aux pags brèvs jusqu'au mrcrdi qui l sui, avan 12 h. Ls infos cnus dans c numéro éé arrêés l 3 mars S!lnc n 378 avril

4 édiorial A l'écol d la Skholè Apprndr n musiqu Apprndr n ou liu Apprndr n praiquan Compagns du Dvoir C n s pas parc qu l s nsigné/mé qu l apprnd 1. Or, c qui comp, c s bin, pour ma survi comm pour ma vi, d apprndr la vi d (ap)prndr ma plac dans la vi. Ap-prndr, c s "prndr avc" moi. C s, physiologiqumn inllcullmn,"saisir","fair corps" avc un obsacl, d ll sor qu il disparaiss pour moi. C s ainsi qu j ai appris, qu j apprnds, qu j apprndrai. L écol ls éablissmns/insiuis d nsignmn ou d puvn m y aidr. J pux y apprndr c d j ai bsoin, mais aussi n pas l apprndr, apprndr aur chos, l apprndr mal, y prdr m mps m 2. J pux ou aussi bin apprndr c d j ai bsoin sans écols ou comm n pas l apprndr, apprndr aur chos, l apprndr mal, mais n y prdan, sans dou, moins d mps moins d. La "skholè" (d où vin l mo "écol" 3 ) ds Grcs désignai l "mps libr", libr pour pnsr à commn bin vivr à commn agir pour cla. C "skholè" xis ncor parou, hors ds écols mais, paradoxalmn, plus difficilmn plus rarmn dans ls écols. "Rrouvs-nous" un momn à la "skholè", dans l dossir d c numéro d Silnc. Dans c spac-mps, nous n irs pas à l écol, nous irs à la "skholè". Jan-Pirr Lpri n 1. "Moins s nsigné, plus apprnd, car êr nsigné, c s rcvoir ds ins, apprndr, c s allr ls chrchr." (Rogr Cousin, Pédagogi d l'apprnissag, Prsss univrsiairs d Franc, 1959) 2. "Ls nfans doivn êr à l'écol ; ils apprnnn à l'écol ; l'écol s l sul ndroi où ils puissn apprndr ; rois posulas qu l n m pas n dou qui mérin qu l' s'y aard." (Ivan Illich, Un sociéé sans écol, Suil, 1971) 3. Via l lain "scola". Pour Bourdiu, la skholè s un "mps libr libéré ds urgncs du md qui rnd possibl un rappor libr libéré à cs urgncs, au md." (Médiais pascalinns, Suil, 1997) Apprndr n échangan Apprndr nsmbl REPAS - MRES - d o s s i r Apprndr sans écol? 5 Jan-Pirr Lpri J'ai décidé d'insruir ms nfans à la mais 7 Cahrin Dumil-Krmr L compagnnag dans l résau REPAS 11 Mimmo Pucciarlli Ls résaux d'échangs réciproqus d savoirs : commn ça march? 14 Clair Hébr-Suffrin Couvrur : Phoo-mag Erik Johanss,

5 Apprndr sans écol? Library of Cgrss Offic á Enfan jouan au Musé ds Enfans d Manhaan (USA) Apprndr sans écol? Apprndr? Crainmn, mais vivr d'abord apprndr par la vi dans la vi. John Dwy UNE MANIÈRE GÉNÉRALE, "ÉDUQUER" D C EST FAIRE EN SORTE QUE LES NOUVELLES générais apprnnn à s insérr au miux dans l group social, dans l inérê d c group comm dans clui d l individu. "Formr", c s un pu la mêm chos, mais pluô pour ds aduls pluô dans un miliu profssinl. A c ff, chaqu sociéé insiu s sysèm. En Europ dpuis ls annés 1880, sous la poussé d l indusrialisai d ss bsoins, c fci s assuré par un sysèm d écols, pis grands. C sysèm a éé xporé aillurs dans l md, généralmn avc la colisai ls mpirs pour lurs bsoins. C sysèm n xis massivmn comm crôl social qu dpuis moins d 130 ans, c qui s bin pu par rappor aux millis d annés d l humanié. Mêm d nos jours, l sysèm ds écols ds éablissmns assimilés s loin d couvrir l nsmbl d la planè d êr offr à l nsmbl d ss habians. L écol s dc un épiphénomèn hisoriqu, mêm s il s acullmn majoriair dominan, il cnaî un couvrur géographiqu incomplè. "La moiié ds êrs humains n nrn jamais dans un écol. Ils n aucun cac avc ds nsignans ; ils n jouissn pas du privilèg d dvnir ds cancrs", no Illich. L écol n s dc qu un m circsancill d réps, parmi d aurs, à la qusi iniial. En our, crains s dmandn si ll répd suffisammn bin à la dmand qui lui s fai c criiqu éan paragé aussi bin par ls csrvaurs éliiss qu par ls progrssiss égaliairs. Tous ls méhods, chniqus, pédagogis qui y s alors proposés n s valn pas. Mais lls un poin commun : l idé d un mouvmn qui par d un "éducaur maur" vrs un "éduqué mé", ls modaliés d c mouvmn pouvan alors varir êr suj à débas. On pu s posr la qusi d savoir si, pour apprndr, il s nécssairmn bsoin d éducaurs maurs s il s bsoin d insiuis d éducai-. Commn a-- procédé avan 1880? Commn fai- acullmn dans ls zs où cs insiuis s absns? En d aurs rms, pu- apprndr sans êr "nsigné mé", pu- apprndr sans écol? Au liu d l idé qu il faill parir dpuis un éducaur vrs un éduqué, pu- csidérr l idé d parir dircmn d l apprnan, d l "apprndr"? Pour n savoir plus Ivan Illich, Un sociéé sans écol, L Livr d Poch, 2003 (1971), 219 p. Jacqus Rancièr, L Maîr ignoran. Cinq lçs sur l émancipai inllcull, 10/18, 2008 (1987), 234 p. Paulo Frir, Pédagogi ds opprimés (1974, épuisé, dispibl sulmn n bibliohèqus) Alxandr S. Nill, Librs nfans d Summrhill, La Découvr, 2007(1971, rad. par Michlin Laguilhomi), 469 p. L Crcl d réflxi pour un "éducai" auhniqu (CREA) propos à ss mmbrs un sélci d xrais ds œuvrs ci-dssus. Inscripi graui au CREA à sa Lr mnsull : nvoyr un mél vid à ( suivr ls insrucis), ou 6 imbrs (pour 6 numéros) à CREA Mary. Group d rchrch sur l'auo, S!lnc n 378 avril

6 Apprndr sans écol? á Cur dans un bibliohèqu á Apprndr à jardinr n AMAP à Apprndr l Canoë n camp d vacancs La réps pu smblr difficil, an l modèl acul dominan s prégnan souvn passiné, voir passinl. Si l vu bin voir qu ds groups sociaux fciné sans écols, qu l a appris bin ds choss sans profssur ou sans écol (parlr, marchr, rcnaîr ), qu la plupar d c qu nous avs appris l a éé par un ravail prsnl hors du mps scolair, qu il y a du plaisir à apprndr qu apprndr s un fci naurll, inné alors il dvin évidn qu l pu apprndr sans écol, qu pu n pas apprndr à l écol ou qu pu y apprndr aur chos qu c qu croi ou qu s supposé y apprndr. Tou cla s déjà dévloppé aillurs. E cux qui apprnnn sans écol s la pruv vivan qu cla s possibl. C dossir d Silnc ls pass n rvu. Ds praiqus qui réussissn D abord, il ya ls n-scolarisés srico snsu, ls nfans ls juns, cux qui n fréqunn ni l écol ni l collèg ni l lycé, ou qui ls fréqunn épisodiqumn. C s souvn à la sui d un inadapai à la logiqu aux méhods d cs éablissmns un cho par défau n urgnc. Mais assz rapidmn, c cho négaif dvin un affir auom. Insruir n famill s un praiqu comm un aur, qui cvin à cux qui l choisi. L écol n s pas obligaoir n Franc, c s l insruci qui l s, c insruci n a pas à êr cm à un qulcqu modèl. D juns aduls qui éé scolarisés ou n apprnnn, d plusiurs d lurs aînés, lur méir l éhiqu d un vi d homm, par l compagnnag. D lur rncr avc plusiurs "modèls", ils gn lurs proprs compéncs, lurs proprs idés, lurs proprs valurs, généralmn au cours d un vériabl iinérair, d un auhniqu voyag. Ou bin, ils apprnnn n voyagan à ravrs l md à ravrs ls humaniés qui l pupln. Bin d cs juns homms juns fmms s y épanouissn, rouvn lur voi, apprnnn l sns d la vi l sns d lur vi dans la vi. Enfin, ou au lg d la vi, il s ncor possibl d apprndr sans passr par ds insiuis : résaux d échangs d savoir, compagnnags divrs, univrsiés éducai populairs, milianc, uilisai d rssourcs ouvrs à disanc, médiahèqus Apprndr sans écol, mêm si c s parfois d abord un cho cr-dépndan d l écol, s un cho cscin. C dossir n s pas dirigé cr l écol, mais il présn ds praiqus qui réussissn là où l écol a échoué, comm là où ll aurai réussi. Dux mds qui cohabin, n s ignoran l plus souvn, mais d la co-xisnc s bénéfiqu aux êrs humains qui habin momnanémn c rr. Jan-Pirr Lpri n 6 S!lnc n 378 avril 2010

7 Témoignag J ai décidé d insruir ms nfans à la mais Ça y éai, j vnais d glissr un nvlopp dans la boî aux lrs. J avais l imprssi d avoir lâché rois ns d plomb grisâr. J disais n à l écol pour ma fill aîné pour la prmièr fois, j m snais libr ELLE ÉTAIT EN COURS PRÉPARATOIRE, ET SE FAISAIT LITTÉRALEMENT TRAÎNER POUR Y ALLER. JE vnais d dnr naic à sa pi sœur à la mais où régnai un ambianc douc d coc, ll n n faisai pas pari. Crain chaqu n à quir s li pour s rndr à l écol d nor villag, qui avai bin bsoin à c momn-là d inscris pour rvndiqur l ouvrur d un nouvll class. Mais ma fill plurai chaqu n, chaqu n, j m dmandais pourquoi j lui faisais subir c prssi. J ignorais ncor qu la loi français m dnai la possibilié d l insruir à la mais. J l ai su un mois après la rnré, il m suffisai d déclarr qu j choisissais désormais d profir du droi qu la loi m dnai d l accompagnr dans ss apprnissags à la mais. Il éai qusi d éablir dux lrs : un à l ani d l inspcur d académi, l aur à cll du mair d la commun 1. E c fu fai l plus vi possibl. Du jour au lndmain, nous nous somms rrouvés maîr d nor mploi du mps, l écol n décidai plus d nos hurs d lvr, d rpas, nous pouvis nfin parir n dhors ds vacancs scolairs, rncrr qui b nous smblai, nous n nous n somms pas privés. L plus complx a éé d voir ré-émrgr ms proprs souffrancs scolairs. Comm d nombrux parns qui f l écol à la mais, j m éais simplmn di qu ma fill ravaillrai l n, un hur ou dux. E qu ll vivrai sa vi l rs du mps. C hur ou dux l n s déroulai dans un ambianc caasrophiqu. J ssayais n vain d lui apprndr à lir. J la grdais quand ll n comprnai pas, car cla m paraissai impossibl. J rravrsais ms proprs problèms, ma mèr m ayan appris ll mêm à lir à 3 ans, sans baucoup d ménagmn mais avc prsévéranc : j ai su lir rès ô pour moi la lcur éai dvnu un rligi incournabl. Dux mois plus ard, j baissais ls bras n sans rssnir un culpabilié. C qu j faisais éai inadapé, j n aimais pas la grdr, j n aimais pas n plus avoir l snimn d lâchr ls apprnissags dis «fdamnaux». Nous éis dux famills à avoir fai c cho nsmbl vivan à cn kms l un d l aur, nous avis décidé d suivr un à la pédagogi Mssori organisé près d chz nous. L idé m plaisai dvai m mobilisr un à dux wk-nd par mois. J avais la possibilié d mmnr m bébé. 1. Pour s rnsignr sur ls xs d loi ls maliés à saisfair csulr l si Ls nfans d abord, associai réuni ls parns n scolarisan : S!lnc n 378 avril

8 Témoignag Éa ds liux n Franc nfans 1 srain insruis n famill, auxquls pu ajour nfans scolarisés par l CNED (Cnr naial d éducai à disanc, éablissmn public) nfans par l nsignmn à disanc privé. Dans cs rois cas, ls insiuis n un progrssi. Trois associais naials, régis par la loi d 1901, rprésnn ds famills ayan choisi l insruci n famill. Ells rgroupn nvir 800 famills, soi nr dux rois mill nfans. Il s'agi d : n Ls Enfans d abord (LED A), créé n 1988, La Cro-Sain-Fiacr, Vnda. Tél. : , n Choisir d insruir s nfan (CISE), créé n 1998, L Villag, Fouillous. Tél. : , n Librs d apprndr d insruir aurmn (LAIA), créé n 2006, 15, ru Juls-Frry, Argnan. Tél. : , hp://laia.asso.fr.fr. Cs rois associais créé un Collcif pour la libré d insruci (CPLI). Acullmn, n Franc, l écol n s pas obligaoir, c s l insruci qui l s (loi Juls Frry d 1882). C libré d insruci s cfirmé par la signaur français d la Déclarai univrsll ds drois humains (ar 26.3) d la Char uropénn ds drois fdamnaux (chapir II, ar. 14.3). Dpuis 1998, pour insruir un nfan hors d l écol, il fau, s il a d 6 à 16 ans, n fair la déclarai à la mairi du domicil à la dirci déparmnal d l Éducai naial (Inspci académiqu). Cci nraîn dux yps d vérificais : l un, à caracèr social, l aur, sur la réalié d un insruci ( n sur la cmié à un modèl scolair). Réunir ds nfans insruis n famill n s pas prmis ; pu alors crér un «écol» à dux ou rois famills, sur simpl déclarai : n Crér s écol, 46 ru Cusin, Paris, Pour n savoir plus : n «L Insruci n famill», hors-séri n 3, avril 2008, 8,50, Grandir Aurmn, 14 ru Charls Bylir, Sain Marin d Hèrs, n Sylvi Marin-Rodriguz, Ls 10 plus gros mnsgs sur l'écol à la mais, Ediis Dangls, avril 2008, 240 p. n Murill Lfbvr, 365 jours d'écol à la mais, n Cahrin Bakr, Insoumissi à l écol obligaoir, Ly : Tahin Pary, 114 p., éléchargabl grauimn à (nr aurs) : 1. Mivils (Missi inrminisérill d vigilanc d lu cr ls dérivs scairs), rappor 2006, p J. C. Rojas

9 Témoignag Pndan c j ai baucoup appris, j m suis prsqu réparé scolairmn. Tou c qui m avai échappé pndan ma scolarié smblai si facil à comprndr. J n éprouvais un grand joi j m imaginais bin nndu qu ma fill srai ravi ll aussi d uilisr c maéril pédagogiqu. Il n n fu rin. A qulqus xcpis près. J ai dû m rndr à l évidnc : c maéril m cvnai parc qu j avais souffr à l écol, parc qu la pédagogi uilisé n m cvnai pas du ou. Ma fill avai bsoin d aur chos, ll avai s ans, ll rfusai syséqumn ou acivié n rlai avc l écol. J ai fini par lâchr rapidmn l idé qu j m faisais d l écol à la mais. C éai il y a un quinzain d annés, nous avs u nor prmièr cnxi à inrn n 95, il n y avai ncor rin n Franc au plan ds résaux ou ds rssourcs. J éais adhérn aux «Enfans d abord» j rcvais l bullin d c associai, mais la prmièr famill adhérn s rouvai à plus d cn kilomèrs. Nous éis pu nombrux, nous posan baucoup d qusis. Avc un avanag indéniabl : alors qu l éducai naial nous avai promis dux crôls, un n fin d CP un n fin d CM2, nous n avs jamais u d visis. E c siuai éai paragé par ls aurs adhérns apparmmn. C périod d nor vi a dné à ma fill, un m d sécurié. Ell avai bsoin d ani, après avoir vécu la naic d dux bébés n siz mois. C décisi lui a prmis d vivr vraimn dans sa famill. Mais j n m voyais pas n pas la r-scolarisr. Pouran, il éai hors d qusi dans m spri à c époqu qu ll n inègr pas l collèg. J éais nsignan moi-mêm, j savais qu j rprndrai m acivié profssinll à l issu ds dux périods d cgés parnaux d j bénéficiais. Ma fill aîné s allé au collèg, j ai fini par démissinr d l Éducai naial, par déscolarisr ms dux aurs nfans. Toujours à lur dmand, lls éain alors n CE1 CE2. C xpérinc a éé rès différn d la prmièr. J avais appris baucoup avc m aîné. J éais à la fois plus déndu plus inquiè. Plus déndu parc qu j avais nfin compris qu l apprnissag n pu-êr qu un décisi inrn d la par d l apprnan, c s ainsi qu il apprndra l miux, qull qu soi sa moivai du rs. Qu cla s fass par nécssié ou par plaisir, j ai obsrvé cla avc baucoup d inérê. J n pouvais n an qu adul décidr quoi qu c soi n la èr. L apprnissag s faisai, d ou faç, n prmannc : il s faisai par pis morcaux, cla m faisai parfois pnsr au grignoag ds bambins. Ls nfans grign parfois l savoir ls compéncs, ou bin ils s momaniaqus d un suj l crusn jusqu à c qu ils l ain rourné n ous sns. D après un rappor du CERI 2, il y aurai auan d façs d apprndr qu d individus. La souplss d l insruci n famill prm d laissr l nfan cduir lui mêm ss apprnissags à sa faç. Sans aucun prssi si ls parns n ssain pas Un sociéé sans écols Chz ls indins Nahuas au Mxiqu, ls praiqus pédagogiqus un lin éroi avc la ccpi indigèn d la prsn d l'âm. Cs praiqus crasn avc clls d l'insiui scolair d la culur méiss, vrsi hispano-américain d radiis uropénns. L'éducai s dné sans insiuis mlls ; ls aduls uilisn ds modèls d dévloppmn pour guidr lur aci éducaiv. La crain pour obligr à apprndr s rar modulé sl l'âg: absn pour la pi nfanc, ll s limié ccrnan l'nfan n dvin fréqun qu'à la préadolscnc. La réprimand l mod impéraif s mal vus. Ls sancis morals s préférés : l rir, ls féliciais joyuss, ls admsais solnnlls. L'obsrvai innsiv s la méhod précisé, l'xplicai vrbal n'éan qu'incidn csidéré comm pu fficac. L «par cœur» n's pas valorisé. La réussi provin d la bn volé du jun avan ou. Cs praiqus s rliés à la héori indinn d la prsn d l'âm (alli n nahual, chu'll n zlal) qui s supposé s'ancrr progrssivmn dans la prsn au cours d l'nfanc. Ls émois s, causés par ds réprimands ou l'ai impéraiv, puvn prurbr la vnu la fai d l'âm. C risqu s morl. Pour c rais, la crain n's pas rcommandé, surou sur ls ou pis. n Mari-Noëll Chamoux, Cnr naial d la rchrch scinifiqu, Paris. Résumé d Apprndr aurmn, in P. Rossl (dir.), Dmain l'arisana? Paris, Gnèv, PUF IUED, 1986, p Cnr pour la rchrch l'innovai dans l'nsignmn qui a pour objcif d'éablir ds lins nr plusiurs disciplins (nuroscincs, éducai,, u, psychologi) d'n irr ds cclusis pour c qui s d l'apprnissag. S!lnc n 378 avril

10 Témoignag E la socialisai? La qusi d la socialisai s récurrn. Il s imporan d n pas fair d amalgam nr la socialisai, qui ccrn l procssus d adapai d l nfan à la vi n sociéé, la sociabilié, qui s la faculé d un prsn à vivr ds rappors sociaux facils. Baucoup d parns insruisan lur nfan n famill fuin la «socialisai» d l écol, fai d cmism, d prssi social xrcé par ls aurs nfans scolarisés, d brimads ou d mauvaiss influncs. Ls nfans insruis n famill accès, comm ou plus qu ls nfans scolarisés, à ous sors d aciviés culurlls, sporivs arisiqus. Ils rncrn d aurs famills qui insruisn n famill ou pas, d rproduir l modèl scolair à la mais. J ai appris grâc à c rappor qu l apprnissag s fai aussi d faç incscin involair. Nous somms loin d avoir découvr l fcinmn d c organ fascinan qu s l crvau. Sa plasicié nous prm d apprndr ou au lg d nor vi. Alors pourquoi s focalisr sur ls prmièrs annés d nos nfans? "Plus nous n apprns sur l crvau humain, n pariculir lors ds prmièrs annés d l xisnc, moins nous somms à l ais avc l modèl radiinl d l éducai mll, avc sall d class programm imposé. C souci s pariculièrmn prinn, par xmpl, lorsqu chrch à évalur ls méris rspcifs pour l nourriss, d la mèr d la crèch, pour l nfan, d la scolarié à domicil d l éducai mll ; pour l adolscn, d ss inérês naurls ds programms naiaux. Il smbl douux qu la cfigurai acull d l éducai d la junss soi cçu pour ncouragr l imaginai la créaivié, l auomi l sim d soi. Pour ous ls âgs mais spécialmn pour ls juns, il s nécssair d rcsidérr l imporanc du ju, côoin d aurs nfans du mêm âg ou d âgs différns, ainsi qu ds aduls aux horizs variés. Lur nvirnmn n s pas cloisné ni rédui à la fréqunai xclusiv d nfans du mêm âg. La maurié, l épanouissmn, la facilié la qualié d échangs ds nfans insruis n famill s facilmn rcnus comm supériurs à cux d nfans fréqunan l écol, voir ou démrés par ds ss msuran l'imag d soi la sociabilié. Voir hisoir sur : l rôl du srss (vu à la fois comm un défi comm un mnac) ls implicais d la divrsié humain ". En obsrvan ms nfans, j ai iré d nombruss cclusis qui éain crairs à ms posulas d dépar. Oui, j pouvais lur fair cfianc, lls apprnain baucoup, n pa du mps dvan la élé, n «chaan» sur inrn pndan ds nuis nièrs, n écouan ds cvrsais qu j avais avc ds amis ; lls apprnain quand lls m accompagnain dans ms aciviés profssinlls, quand lls décidain d organisr ds rncrs d famills, quand lls passain ds hurs à jour nsmbl, à rir d b cœur E moi aussi j ai appris, j apprnds ncor, grâc à lur xmpl à n pas m déournr du chmin d ms passis. Cahrin Dumil-Krmr n 1 0 S!lnc n 378 avril 2010

11 Ls chmins du possibl L compagnnag dans l résau REPAS L Résau d'échangs d praiqus alrnaivs solidairs (REPAS) rgroup, dpuis un vingain d annés, dans ou la Franc, un rnain d'nrpriss qui "gardn un disanc sur l profi, la cours à la csom ou l ou à l'écomi". C résau organis, chaqu anné, pour un quinzain d compagns (d 18 à 35 ans), d févrir à juin, un parcours dans ls nrpriss du résau. Silnc a nvoyé un qusinair à un soanain d'ancins compagns ds annés 2005 à 2008 ving-cinq d'nr ux/lls répdu. Voici un porrai d cs prsns qui fai l cho d apprndr un méir, sans écol. PARMI LES PERSONNES AYANT RÉPONDU AU QUESTIONNAIRE, NOUS COMPTONS HUIT FEMMES ET d-sp homms. C qui n corrspd pas à la réparii ds sagiairs, d ls fmms s majoriairs 1. Un sul prsn n'a pas l bac, nombruss s clls qui un bac+4 qulqus-uns s allés ncor plus loin dans ls és. Cci nous indiqurai qu cs sags, "par lur naur", s'adrssn pluô à ds juns ayan déjà un capial culurl u imporan. Pour suivr c sag, il smblrai qu l' n soi pas sulmn à la rchrch d'un mploi, mais d'un rès spécifiqu visan surou à "ravaillr aurmn". En rgardan ls mouvmns us /ou associaifs d cs prsns s snn l plus prochs, nous rrouvs l'nsmbl ds mouvmns alrnaifs qu ls lcurs ls lcrics d Silnc cnaissn bin. Cla va d c prsn déclaran n'avoir aucun ngagmn u mais êr "alrnaiv au quoidin", à cll affirman êr proch ds syndicas CNT SUD. Ls aurs cin : la c, Aac, ls Amis d la rr, ls Sl ls AMAP, ou ncor ls Rsos d cœur, l'spérano, ls sans-papir, c. Cs prsns cnu la du REPAS par l biais d'ami--s, l bouch à orills, l miliu alrnaif ss sals, ss rvus, mais aussi par ds rchrchs fais sur inrn, ou ncor par l "vagabdag sur l n sur ls sis liés à la mouvanc c". Un rchrch d sns d cohérnc Pourquoi cs prsns -lls choisi d suivr c? Ells y rchrchn ds "praiqus collcivs, un ravail d'équip, humain qui ai du sns", désirn mr n cohérnc lurs idés avc lurs acis quoidinns. Cci s d'auan plus vrai qu crains d'nr lls déjà u ds xpérincs dans ds srucurs n alrnaivs. Expérincs pas saisfaisans qui ls poussn à découvrir à xpérimnr l ravail n auogsi. Ells chrchn à s'ngagr dans l compagnnag REPAS pour découvrir l résau alrnaif, approfdir la "culur d la coopérai" n man la main à la pâ, puisqu crains déjà appris baucoup d héori à l'univrsié. Enfin, il y a quand mêm un prsn affirman sincèrmn qu'll a choisi c un pu par curiosié. Quls éain ls projs d cs ving-cinq prsns avan d nrr dans c? L plus á Dans l cadr du prmir rgroupmn, ls mmbrs ds nrpriss ls fuurs compagns ravailln nsmbl sur un chanir collcif pour fair cnaic n plus du radiinl our d abl d présnai. n REPAS, L Vil A, Balazuc, él : , hp://rsaurpas.fr.fr. 1. Sl ls chiffrs fournis par l résau REPAS, nr , il y a u 155 compagns : 85 fmms (55 %) 70 homms (45 %). S!lnc n 378 avril

12 Ls chmins du possibl Ls nrpriss du résau Rpas paricipan au compagnnag n Ambianc Bois, Crus, du sciag du bois au produi final n Ardlain, Ardèch, dévloppmn local d la filièr lain du mou au pull n Bamn d'ails, Corrèz, à l'agro-écologi, l'écocsruci n GAEC d Cornn, Orn, polyculur-élvag n agriculur logiqu n GAEC Champs librs, Hau- Vinn, frm dynamiqu aciviés culurlls n Hamau coopéraif du Vil A, Ardèch, produci accuil paysan. n La Tarin, Hau-Savoi, boulangri n Frm d la Baaillus, Doubs, frm pédagogiqu n Lacha, Crus, frm xpérimnal n favur d la divrsié. 1 2 S!lnc n 378 avril 2010 á La mais ds décloisnmns ouvr frmé. Un ds rois ouils mis n plac après un ravail d é sur ls nrpriss du résau Ardéchois (Vil a Ardlain). grand nombr nvisagain d ravaillr à la campagn. Un acivié agricol/manull crs, mais accompagné d débouchés "culurls". C's, par xmpl, l cas d c prsn d ving-quar ans désiran crér un associai humaniair ayan comm objcif d bâir un frm pédagogiqu, où ll frai d l'apiculur ou n nvisagn d'uilisr s mps libr pour ds aciviés arisiqus. Parmi cs sagiairs, il y n a pouran aussi rois qui affirmn qu'avan d nrr n, ils n'avain aucun idé d c qu'ils/lls voulain fair. Ou ncor, ou simplmn, comm l'écri c prsn ayan déjà ravaillé dans l'adminisrai l'ani culurll, pour nvisagr ou simplmn "un rcvrsi profssinll, un rbd profssinl". "Un plus grand cfianc n moi, la découvr d la coopérai sur l rrain, la créai d'un vas résau alrnaif". Nous rnrs dans l vif du suj, lorsqu' lur dmand c qu l compagnnag lur a apporé au poin d vu prsnl, profssinl social. C a déclnché un rmis n qusi ds idés générals qu l' pouvai avoir sur cs mds mods d ravail alrnaifs. L compagnnag prm égalmn d'acquérir un sor d cfianc n soi. Il appor ds méhods d ravail collcif coopéraif, ainsi qu ds éclairags sur l sns qu pu avoir un ravail à échll humain, où ls objcifs smbln clairs. Du poin d vu social, l compagnnag lur a prmis d cnaîr un résau d crér ds lins. Il smblrai dc qu la périod d compagnnag ai éé rès posiiv. D évnuls aspcs négaifs n s pas signalés. Ds maurs démaurs En quoi la suivi au REPAS a--ll corrspdu à lurs bsoins? Un bsoin d s rouvr, comm c s clair pour c jun d d-nuf ans, ou bin d s rrouvr lorsqu' a u déjà divrss xpérincs dans l md du ravail comm pour c prsn d rn-dux ans. Mais, n réalié, c qui rssor d l'nsmbl d lurs propos c's qu nos ami--s avain surou nvi d s cfrr au "md d l'auogsi", d s cfrr ccrèmn à lur bsoin d vivr ravaillr aurmn. C qui ls a surpris? N pas s'êr rrouvés dans un srucur rigid où, d'un côé il y aurai ls maurs d l'aur cux clls qu' allai "mar à l'auogsi" ; s rrouvr dans un "écol d vi" dans laqull, finalmn, ls maurs préfèrn êr ds "démaurs". Ainsi qu l'écri un sagiair, "comm nous aurs compagns, [ils] s ux aussi ncor à la rchrch d soluis". E, comm l soulignn dux sagiairs, "null par auparavan, j n'avais rncré un résau d'nrpriss aussi rich n créaivié n dynamiqu d vi". Un aur répd avoir découvr "ls capaciés d'écou ds uns ds aurs", ainsi qu l'innsié d parags d discussis qui y règnn. Un aur a éé surpris par ls divrgncs us nr ls juns ls ancins dans ls srucurs alrnaivs qui l' accuilli d c qu'il désign comm un manqu d cohérnc : "Crs, dans cs srucurs pns praiqu un produci rspsabl, mais il y a aussi ls courss au suprmarché assumés...". Comm quoi c aur md alrnaif n's pas parfai, chacun l sai... Nos compagns spérain-ils apprndr/ cnaîr/comprndr aur chos pndan la périod d? á Duxièm ouil : l balancir du pouvoir.

13 Ls chmins du possibl à Chanir du group aci avc Ambianc Bois. à Promoi Un prsn répd simplmn cci : "A filr la lain". Mais, pour ls aurs, aprçoi oujours l'nhousiasm d a déjà parlé, car ou au lg d c, ils/lls appris baucoup d choss. Nous liss dans un ds répss : "cs mois d compagnnag éé bin au-dlà d ous ms ans n rm d'apprnissag d compréhnsi ds dynamiqus collcivs". Un snimn qui smbl paragé par ls aurs sagiairs. Plusiurs compagns sn l rgr d n pas avoir u la possibilié d'apprndr davanag d choss, "d'allr plus loin" dans la cnaic d'aurs acurs d'aurs srucurs. L'aur écol Pour cs sagiairs, c rprésn "l'aur écol". Un écol uilisan un pédagogi n hiérarchiqu, ouvr, à l'écou d l'aur. C "écol" s alrnaiv aussi parc qu'll facili l'apprnissag d l'auogsi, qui s vi au quoidin. Un qui facili ds lins allan au-dlà ds rappors classiqus nr ls sagiairs ls prsns qui ls accompagnn. Cla s dû aussi au fai qu nos sagiairs, pndan la, s hébrgés chz "ls gns", c qui cré ds lins plus profds n humanié, au-dlà d l'aspc profssinl... Cs sagiairs s arrivés dans c avc ds idés plus ou moins préciss sur ds projs à mr n plac par la sui. A la fin d la, cs projs -ils évolué? Oui, il smblrai qu'n pariculir c sag lur ai prmis dux choss. D'un côé, rnfcr lur idé sur lur proj iniial, n l précisan,, d l'aur, la possibilié d s rndr comp qu ls projs collcifs s du domain du possibl : "Ms projs pris plus d vi, j m suis rndu comp qu'ils n'éain pas irréalisabls, qu d'aurs l'avain fai qu j pouvais l fair. D plus, j'ai réussi à dédrasr l fai qu j'avais ncor baucoup d chmin à parcourir qu'n lâchan pris ls pors s'ouvrn". Mais ls répss à c qusi n s pas homogèns, puisqu crains d'nr lls s limin à signalr un changmn pariculir ou prsnl : par xmpl, c prsn affirman : "J'ai compris qu c'éai la couur qu j voulais fair" ou bin c aur sagiair qui di qu, sui au sag, il a compris qu ls ravaux agricols n'éain pas sa ass d hé qu il lur préfèr ls chniqus arisanals. Il n'y a qu'un prsn affirman qu ls projs qu'll avai avan d'arrivr au REPAS "n'avain pas évolué, si c n's, a--ll ajoué, qu j comp désormais prndr vraimn l mps d'xpérimnr ncor pndan qulqus mois avan d m lancr réllmn"... C qu l' pu dc n rnir, c's qu c s un pas n avan vrs, rès probablmn, la créai d nouvlls srucurs alrnaivs. Un millur cnaic d c résau ds prsns qui l f vivr va sûrmn prmr l'éclosi d'aurs iniiaivs, aussi parills soin-lls, ous proposan d ravaillr vivr aurmn. Mimmo Pucciarlli n CEDRATS (Cnr d documnai d rchrchs sur ls alrnaivs socials) L'apprnissag n siuai Sous l nom génériqu d Compagns du dvoir, plusiurs associais françaiss, hériièrs du compagnnag d l époqu ds csrucis d cahédrals (12 siècl), assurn à ds juns gns, à parir d 16 ans, un à ds méirs radiinls, fdé sur l apprnissag, la vi n communaué l voyag, applé our d Franc. Dpuis pu, lls accuilln aussi ls juns fills. La comprnd rois nivaux : > Apprni ou sagiair : l jun sui un n alrnanc dans un "cnr d d apprni" (CFA) pour obnir un CAP ou un BEP ; pour dvnir aspiran, il doi réalisr un "maqu d adopi" ; > Aspiran ou affilié : jun n cours d prfcinmn sur l "our d Franc" ; > Compagn : aspiran qui a réalisé l "chfd'œuvr d récpi" démran ss capaciés profssinlls. Il xis aujourd hui rois grands organisais rcnus : > l Uni compagnniqu ds compagns du our d Franc ds dvoirs unis, > l Associai ouvrièr ds compagns du dvoir du our d Franc (AOCDTF), > la Fédérai compagnniqu ds méirs du Bâimn (FCMB). á Troisièm ouil : L'humain au cœur d l'nrpris Pour n savoir plus n Anni Guédz, Compagnnag apprnissag, P.U.F., 195 p. ; Chrisin Hauin, Êr compagn, P.U.F., 160 p. n Ls Maiss familials rurals (MFR), éablissmns agréés du minisèr d l Agriculur, mn, chaqu anné, plus d juns aduls, principalmn d la 4 au BTS. Dpuis lur créai, n 1937, lls praiqun un pédagogi d l'alrnanc avc ds smains d n nrpris ds smains d à la MFR. S!lnc n 378 avril

14 Échangs D abord, s souvn sollicié par qulqu un qui nous cnaî : oi qui cnais l aquarll, qui as appris à écour Mozar, qui s xpr() n cuisin, qui pux fair comprndr l hisoir d l Iran ou aidr à s orinr dans ls ranspors parisins, accps-u d l ransmr à d aurs? E oi qui souhais apprndr la couur, ravaillr la philo, réalisr ds mubls n pinur sur bois, réalisr un CV ou ncor nrr dans l mysèr ds Incas, vins mulr a dmand Pu-êr rouvrs-nous ds répss à s nvis ou bsoins d apprndr? ON ENTRE ALORS ENSEMBLE DANS UN TERRITOIRE DE FORMATION RÉCIPROQUE ET DE rlais pariairs, pacifiés cvivials. On s alors inmé du proj auqul pu choisir d paricipr : c s un résau d échangs réciproqus d savoirs qui posul qu chacun d nous sai baucoup plus d choss qu il n l croi lui-mêm ; qu chacun d nous s bin plus capabl d apprndr qu il n l sai lui-mêm. A parir d là, chacun pu mulr ss offrs dmands d savoirs. C s un cho fdé sur l nvi d rncrr aurui, d apprndr avc aurui, d rcnaîr aurui. Socialisr ds offrs ds dmands Ls offrs ls dmands s rndus visibls à ous ls prsns inérssés (sur un ablau xposé dans un liu accssibl, dans un journal 1 4 S!lnc n 378 avril 2010

15 Échangs nvoyé à ous ) ainsi simuln ds rchrchs d répss : n voyan ls offrs ls dmands n an, chacun chrch, dans s propr résau d rlais socials (familials, amicals, voisinag, milian, profssinl ) qui sollicir n réps à clls-ci. Ds animaurs volairs du Résau d échangs réciproqus d savoirs (RERS) v aidr à socialisr cs offrs cs dmands accompagnr l procssus suivan. Ds offrs ds dmands "smbln" corrspdr. Ou, ou au moins, fai l hypohès qu fair s rncrr ls offrurs ls dmandurs va lur prmr, à ux, d décidr s ils s ngagn dans l apprnissag : c s à ux qu il rvindra d validr l hypohès fai par l animaur d csruir coopéraivmn l sysèm par lqul dans lqul ils apprndr. Un mmbr du RERS (qui ainsi cribu à s fcinmn) organis un mis n rlai nr cs offrurs cs dmandurs. Il sra présn à c mis n rlai comm garan, pour chacun, d c qu il pourra parlr, qu il sra écoué qu il écoura ; comm émoin d la richss rlainll cogniiv n rain d s élaborr. La mis n rlai a liu J fais un dmand n écomi (comprndr ls qusis liés à l mploi, savoir c qu rprésn l PIB, cnaîr qulqus appors d l ou l écomis, miux comprndr ls aricls sur l écomi ). En voyan ma dmand, 15 prsns s disn inérssés par c apprnissag, 2 s offrn à l accompagnr. Lors d la mis n rlai, ls offrurs commncn par écour nos ans, puis nous écous ls offrurs xposr n quoi ils puvn répdr à nos bsoins à nos qusis. Ensmbl, nous ajuss alors ls cnus. Nous discus, négocis, prns accord sur ls méhods à uilisr ( commncra par ravaillr sur ds aricls d différns journaux, puis s rmra d accord sur commn cinur ), sur ls modaliés praiqus (un fois par mois, l soir, à our d rôl chz 3 ou 4 d nr nous), sur l momn où nous frs un prmir poin (d ici 3 mois), sur nos crièrs d saisfaci, c. Ls échangs commncn Clui sur l écomi a duré quar ans. Nous avs fai l poin régulièrmn. Essayé d aurs ouils. Abordé ds qusis n prévus. Ds dmandurs s dvnus offrurs sur l poin : C., un syndicalis, sur ds cflis sociaux ; A., à parir d s poin d vu d immigré afghan sur l écomi français... Ls offrurs crifié qu ils avain ux-mêms baucoup appris, au moins à rois momns : préparr la rncr ls a obligés à rvnir sur lurs savoirs, à ls complér, à ls réorganisr, brf à ls raialisr d nouvau ; n ls rmulan, n accompagnan nor propr csruci d savoirs, ils cinué à apprndr, à rdécouvrir crains d lurs savoirs oubliés à prndr cscinc d lurs ignorancs ; n répdan à nos qusis, ils pouvain rgardr lurs savoirs, lurs proprs compréhnsi "d aillurs", d un aur poin d vu, ainsi n nrichir la ccpi. D mêm, ls dmandurs découvrain lurs savoirs n écomi, d nouvlls ignorancs, comprnain surou qu lurs qusis éain un cadau pour ous, pu-êr ncor plus pour ls offrurs d, ainsi, ils s faisain ls nsignans. C échang nous a prmis d allr au bou d nos ans d c époqu. Il a aussi éé l facur, pour baucoup d nr nous, d un vrai changmn d rappor aux savoirs d l écomi, à la lcur ds journaux. Il a, n our, éé l déclnchur d nouvlls offrs (dans la prspciv d "dnr aussi") : Célin offrai l spagnol à cinq prsns d Mari-Thérès, laqull, plus ard, a offr la lcur à Camara, un jun africain d 19 ans, n s appuyan sur c qu il savai déjà rpérr ; Camara a offr la fabricai d insrumns d musiqu africains avc ds objs d récupérai à un group d juns, nfans aduls, c. L résau propos ds échangs sur ls échangs Savoir qulqu chos n s pas savoir l ransmr. C s crain. Encor qu, là, l sysèm éan fdé sur l cho prsnl sur la grauié, ls offrurs pnsn vraimn qu c qu ils savn, d aurs puvn l apprndr, s prês à ou Où apprndr sans allr à l'écol? Dans ls médiahèqus, musés, xposiis, sals, s, cférncs, livrs, rvus, sags, alirs, univrsiés d éé, clubs, univrsiés du mps libr, corrspdancs, voyags, xcursis, mouvmns d éducai populair, par la milianc, l'obsrvai-réflxi E n pariculir : n Univrsié d ous ls savoirs : séris d cférncs, n accès libr sans inscripi (xs nrgisrmns dispibls), ou éléphr au ou n Coopéraiv d la nouvll éducai populair (CEN), Corinn Company, quarir Ploux, Romans, él : ou , la-cn.org. n Résau ds écols d cioyns (RECi,), 15, avnu R.-Flury Viroflay, él : (Nacéra Aknak Khan) (Dnis Mail), n Café cioyns voir n Café-philo voir n Café-géo, voir n Insiu naial d junss d éducai populair, voir A lir : n Lhirry Hugus, Apprnissags milians, Chriqu social (cf. Silnc n 375, p. 52). Ls résaux d'échang réciproqu ds savoirs Difficil d savoir combin d résaux xisn fcinn acullmn n Franc : plusiurs cnains crainmn, sans dou plus d 500 (il y n a u 700). L prmir résau français, Orly, fêra ss quaran ans n L résau d'evry, à parir duqul ou la démarch s's diffusé, s né, il y a rn ans, fin Dpuis lur créai, plusiurs cnains d millirs d prsns pu y échangr lurs savoirs. L équip d'ani naial d la nouvll associai naial (FORESCO : For réciproqu. Échangs d savoirs. Créai collciv) organis un univrsié d'éé par an. Aux plans régial déparmnal, ds rncrs inr-résaux liu ous ls 2, 3 ou 4 mois. Ds RERS s s créés n Iali, Espagn, Blgiqu, Suiss, Mali, Burkina-Faso, Knya, Sénégal, Québc... Ds rncrs inrnaials u liu, ls drnièrs n 2004 n S!lnc n 378 avril

16 Échangs n MRERS, 3, cours Blais- Pascal, Evry, él. : , Pour n savoir plus : n Clair Hébr-Suffrin, Praiqur la réciproqu à l écol, Chriqu social, n Clair Marc Hébr-Suffrin, Savoirs résaux, Nic, Ovadia, n Clair Marc Hébr-Suffrin, Ls Résaux d'échangs d savoirs, Ly, Vois Livr, fair, y compris s rmr n qusi pour aidr l aur à apprndr. Ls dmandurs s csiun chrchurs d savoirs, ai mnal nécssair pour apprndr. Mais, un ds règls éhiqus du résau éan la primaué absolu d chaqu prsn dans sa dignié sa singularié, il s imporan d proposr l occasi d pnsr nsmbl ls démarchs uilisés afin d bin vérifir qu lls s rspcuuss, émanciparics, cvivials accpabls par chacun. Ds mps s proposés où offrurs dmandurs vinnn décrir lurs échangs, paragr avc d aurs lurs méhods, buinr dans d aurs échangs ds idés, ds démarchs, ds ouils, ds siuais faciliarics, ds qusis d évaluai pour miux apprndr miux nsignr. Ds momns collcifs, coopéraifs, créaifs Oui, mais, fai s échang dans s coin ça csrui quoi? Il nous smbl nécssair qu ous ls acurs d un résau comprnnn qul proj cla csrui. S proposés ds mps d rncrs (différns sl ls groups) : d "p i-déj " pour fair l poin ds offrs dmands, d réunis organisarics ouvrs à ous, d fês préparés nsmbl, d voyags dans d aurs résaux, d paricipais à ds s sur ls RERS, d csrucis collcivs ds cribuis à ds colloqus, d écriurs collcivs sur s résau, d écriurs individulls pour nrichir un ouvrag ou un rappor d acivié. La cscinc s dévlopp d cribur à csruir un sociéé plus solidair, un proposii d éducai d ou au lg d la vi rndus accssibls à ous, d prouvr, par cs acis à la fois minusculs auhniqus, qu l héérogénéié ds âgs, ds hisoirs socials prsnlls, ds origins culurlls, ds parcours d pourrai êr un chanc pour ous chacun. Comprndr nsmbl qu nous pouvs csruir nsmbl la sociéé qu nous vouls. Ds difficulés ds échcs? Bin évidmmn! Difficulés pour crains d s croir capabls d apprndr, d pnsr qu ils ou lls ds savoirs qui puvn inérssr ls aurs. Hisoirs prsnlls qui défai l sim d soi ou l mpêché d s csruir. Difficulés à ransmr nos rprésnais d aurui. À changr nos rprésnais sur ls savoirs, sur l' "apprndr". Difficulés liés à l organisai mêm du résau : un sysèm soupl mais à csruir avc riguur cohérnc! Ds difficulés liés au mps d chacun : clui d apprndr d nsignr, clui d animr d organisr Bin sûr, ds résaux murn : ll prsn, fédéraric ds s, n s plus là ; ls crains d organisai s rop pu paragés ; ds financmns, quand l résau a ds subvnis pour payr un salarié, cssn Proj pas si facil à mr n œuvr mais nhousiasman, simpl à comprndr complx dans ss dimnsis, dpuis prsqu quaran ans, il s dévlopp dans ds rrioirs urbains ruraux, dans ds éablissmns scolairs,, cci, dans ous ls régis d Franc dans d aurs pays. Clair Hébr-Suffrin n 1 6 S!lnc n 378 avril 2010

17 á Sand Kokoplli Kokoplli En 2005, la sociéé d smnc Baumaux a déposé plain cr Kokoplli, associai qui diffus ds smncs n-inscris au caalogu. Si l procès a vu la cdamnai d l'associai à d'amnds, n 2009, l'ea a rncé au rcouvrmn d l'amnd, siman qu l'associai fai un ravail d "srvic public". La sociéé Baumaux a alors d nouvau poré plain, réclaman aujourd hui à l associai qulqu d dommags-inérês, ainsi qu la cssai d ss aciviés. L'associai vin d découvrir dans l caalogu Baumaux 2010, pag 491, 15 variéés d smnc "omas kokoplli". Mais l rm kokoplli s suivi d'un qui indiqu un marqu déposé. Après vérificai par lur avoca, il s révèl qu Baumaux a déposé la marqu kokoplli dans la caégori ds smncs ds produis phyosaniairs n 2007, au momn du débu du prmir procès. L'associai n'avai llmêm jamais déposé l nom puisqu Kokoplli s un prsnag ds myhs amérindins, myh qui n'a pas à êr privaisé. Associai Kokoplli, Oasis. 131, impass ds Palmirs, Alès, él. : , Médias n Drosophil, Univrsié d Trouls-Pomms, Birnn, Jun rvu rimsrill qui présn la scinc sous un aspc liqu. L n 2 s csacré au froid, un spèc n voi d disparii. n Damoclès, Obsrvaoir ds armmns, 187 mé d Choulans, Ly, él. : , A l'occasi du cinquannair du prmir ssai nucléair, la rvu lanc un appl pour qu l' réabliss la vérié sur ls cséquncs saniairs, n ouvran ls archivs miliairs. n Souffl magazin, 30, ru d la Vndé, Tours, nouvll rvu alrnaiv sur la régi d Tours, auour d hèms comm l'écologi, la c, la solidarié, l rspc, l parag, la, ls lus cci avc un approch opimis. Dans l prmir numéro, ls frgans (cux qui mangn ls produis jés), la mais ds jux d Tourain, commn n pas prdr sa vi à la gagnr, l couchsurfing Dans l numéro 2, commn avancr sans ssnc, l à la canin, la pollui luminus Dans chaqu numéro, l porrai d'un Tourangau vnu d'aillurs. Un bll maqu. n Cram-cram! Ls Salls, Qurrin, él : , magazin pour la junss (dès 6 ans), "à la découvrur du md". Dossir du prmir numéro : ls Brbèrs, avc phoos rès baux dssins, un c, ds jux n Couran alrnaif, c/o Egrgor, BP1213, Rims cdx, hp://oclibrair.fr.fr. Dans l hors-séri n 15 : "l'nvirnmn, c's Kapial!", la rvu s'inrrog pour savoir dans qull msur l'écologi propos un alrnaiv social ou s cn d fournir d nouvaux débouchés au capialism. Ell s'inrrog sur l'inérê d sauvgardr la planè au risqu d mr d côé ls lus socials. L s un pu r, mais baucoup d bns qusis. Du Vr dans ls orills Célin Gormally : un insallai solidair, ds cps d vign à Trr d Lins C hardnay aux nos minérals, sauvign aux accns épicés... Célin vin ou jus d s'insallr comm viiculric, n dynami, dans l pi villag d Passnans, au cœur du Jura. Pour accédr à un pari ds rrs qu'll xploi (3,5 ha), ll s passé par la fcièr Trr d Lins. C srucur désormais bin cnu rgroup ds acinairs solidairs collc d l épargn pour acquérir du fcir agricol, nsui loué à ds paysans n agriculur logiqu. Lorsqu nous avs séjourné chz ux, Célin s compagn Sv andain avc un pi boul au vnr lurs prmièrs vns d vin (prévus fin 2009). Ils pris l mps d nous xpliqur c qui ls a mnés à la vign à Trr d Lins, au sysèm original d commrcialisai qu'ils adopé, mais aussi lur ccpi bin à ux d la viiculur d l'œnologi. "Avoir un cinuié" Célin a fai appl à Trr d Lins pour accédr à ss prmirs hcars (1,3 ha précisémn). Ell aurai pouran pu s insallr aurmn, "plus cvninllmn", ayan réuni ls moyns financirs nécssairs pour dvnir propriéair d ss rrs, mais ll a préféré passr par la fcièr n y plaçan ss rssourcs dans un prmir mps, puis n louan ls rrs un fois clls-ci achés par la srucur : "J rouv qu il y a c sécurié avc Trr d Lins : ls rrs v êr ransmiss v rsr n. Puêr pas n dynami, mais au moins dans un agriculur rspcuus d l nvirnmn. C s c qui m impor. On a l xmpl d un copain qui éai n dynami avai ds vigns suprbs. Il a vndu c s rpari n cvninl : ça fai vraimn mal au cœur. Quand u sais l, l mps l améliorai qu il a apporés à ss parclls, u dis qu c s c. Tou ça pour rparir dans la chimi... La rr n apparin à prsn n fai qu passr. L ssnil pour moi s d avoir un cinuié". Dpuis, Célin a u l opporunié d lour 2,2 ha supplémnairs, mais pour la viiculric n pas êr propriéair d ss rrs a éé un vrai cho. Ls vigns s ds culurs pérnns, fruis du ravail d l aachmn d plusiurs générais. Célin os alors imaginr s ravail comm un simpl pirr parmi l édific commun d un muli d passinés à ravrs ls âgs. Un nsmbl d homms d fmms paragan c mêm visi d un viiculur sain surou solidair. Cps d vign à lour La visi novaric d Célin à propos d s méir n s arrê pas à cs aspcs d propriéé. La viiculric mis sur un sysèm d commrcialisai pariculièrmn original. Inspiré par l idé ds Amap, ll propos à ds pariculirs d «lour» ds cps : cux-ci lui vrsn à l avanc un man par pid d vign ils s réribués un an plus ard n volum d vin équivaln (sachan qu un bouill équivau à la locai d un cp nvir, sl ls rndmns). C sysèm lui prm d avoir un avanc d résorri appréciabl, ds débouchés assurés mais aussi un rlai privilégié avc ds "csommaurs-parnairs" 1. Pour ll, c lin d proximié fai pari inégran d ss missis d vignrn : paricipr à éduqur ss csommaurs au goû, à simulr lur mémoir ds odurs, à lir cs snsais aux rroirs locaux... jusqu à un pris n comp d la qualié d l nivrmn, du plaisir ou ds échangs sociaux provoqués par un vin! Goulvn Maréchal Alxis Lis Vous pouvz écour l'nrin ffcué sur c liu sur : n Célin Gormally : n Trrs d Lins, 10, ru Archinard, Crs, él. : , 1. C sysèm a déjà éé présné dans un aur cas dans Silnc, voir Chrisoph Bau la philosophi du vin, Silnc 375, janvir S!lnc n 378 avril

18 Ardèch Racha collcif d La Clémnri D puis débu 2009, au hamau d La Clémnri, dans la vallé du Lign, à l'ous d'aubnas, un résau d un vingain d prsns ravaill à la naic d un spac auogéré, cnr d réflxi sur la cdii humain d produci vivrièr. Au dépar d l avnur, il y a plusiurs fmms, issus d xpérincs collcivs ou coopéraivs n miliu rural, chrchan un frm pour éablir un proj arisiqu, paysan surou ani-sxis. Aujourd hui, rois vivn n prmannc dans un hamau parillmn n ruin, sur un rrain d 88 hcars composé d prairis, bois, lands rrasss. Pas à pas, au ravrs ds aciviés du liu un vrgr csrvaoir, un châaignrai, un jardin vivrir paragé, ds projcis déba un résau d nraid villagois plusiurs prsns s ngagn localmn sur la voi d un proj collcif. C proj occupai, sans ir ni droi pariculir, ds rrs livrés à la désri agricol. L un ds propriéairs ds liux propos l acha d s bin. Ls dux associais acivs sur l liu, La Clémnri Ici Mainnan dc lancé l racha collcif ds rrs afin d prmr la sui du proj. Aciviés paysanns pluô qu xploiai agricol L proj agricol vis à répdr aux bsoins d la frm ds prsns prochs pluô qu à un produci commrcial. A rm, créai d'un SCOP agricol pour réalisr plusiurs pis producis, sans nécssié d'n passr par l sau d chf d xploiai. C cho iniial, propr à l agriculur paysann, inègr d nombrux bénévols, curiux d apprndr ou d cribur à la produci d un nourriur d ils s aussi csommaurs. La SCOP prm d muualisr ls compéncs ls moyns pour accédr, n group, à un rvnu. Propriéé collciv pluô qu droi d abusr La SCI s un m juridiqu prman n Franc d dénir un bin à plusiurs. L hamau d La Clémnri dmurra un propriéé agricol ouvr à ous clls cux qui rchrchn ds projs paysans collcifs, d mainnir la srucur d la SCI d chrchr ds fds pour l racha ds pars nécssairs à la sui du proj. Déjà 200 prsns s s dis prês à ngagr 500 chacun pour rachr, soi n nom propr, soi par l biais d l associai La Clémnri, l pan d magn dispibl. Il s ncor possibl d prndr ds pars. Coopéraiv d habians pluô qu pavill individul Pour cclur, s acivr n suffi pas, ncor fau-il vivr, c simpl nécssié xig un oi. Pour s éablir d faç plus pérnn sur l liu, un proj d coopéraiv d habia s à l'é. Ls ruins du hamau offrn pas mal d spac rcsrucibl. Aujourd hui dux maiss s habiabls, l un s occupé par ls prmann--s, l aur s dsiné à l usag collcif. Quoi qu il advinn, cs habias sr rénovés n auocsruci avc ls moyns du bord prioriairmn pour clls cux d l proj d vi s cnré sur l liu. Pour l collcif : Isabll Sns n Juli Warin Isabll Mahiu, hamau d La Clémnri, La Souch, él. : , Échang publiciair Toulous Ls Télscopiqus Ls Télscopiqus s un associai ngagé pour un démocraisai ds cnaics sur ls qusis rurals agricols n Franc dans l md. Dans c opiqu, ll valoris ls xpérincs d écomi solidair, d démocrai local d agriculur durabl. Ell produi l'émissi L'Echo du rural diffusé sur un quinzain d radios associaivs. Ls émissis s proposés n éléchargmn libr sur inrn. Ls Télscopiqus, Damin Lagrang, p.169, 16, ru Abbé-Nain Toulous, La svia prsqu auorisé La svia s un plan d ls fuills séchés réduis n por s un subsiu au sucr : ll présn un pouvoir sucran 300 fois supériur à clui du saccharos. Ds associais qui acclimaé la plan n Europ ou qui l' imporé dans l cadr du commrc équiabl, u affair avc la jusic parc qu la plan n'éai pas ncor référncé. L Journal officil du 6 spmbr 2009 a anncé l'auorisai d commrcialisr l rbaiosid A (Rb A), la principal molécul sucran d la svia. Vicoir pour ls associais? Pas vraimn car l sau d la plan n's oujours pas rcnu ls associais n' pas ls moyns d'xrair la sul molécul auorisé. Par cr ls grands marqus d boisss sucrés immédiamn mis sur l marché ds boisss à bas d Rb A, qui csiu un alrnaiv à l'asparam, l sucr arificil commrcialisé par Msano sur lqul plan d s suspicis. Cs mêms grands marqus f mainnan prssi pour qu l'europ nièr auoris la molécul. 1 8 S!lnc n 378 avril 2010

19 Sin--Marn La Tê ds rains En 1981, Pirro héri du drnir café-épicri d Touss. Il n rs plus qu cinq commrcs dans la commun. Il cré l'associai Foyr rural l liu s rbapisé Tê ds rains à caus d'un plaqu émaillé rouvé sur plac. L liu ouvr alors ous ls wk-nds pour dvnir un caféhéâr, sr n smain à ds cours d sophrologi, d dans, d'ar plasiqu Aujourd'hui, il n rs plus qu dux commrcs, mais l café-ccr-cinéclub s oujours là. La Tê ds rains, plac d l'églis, Touss, él. : Rlocaliss! Tou l anné, nous rouvs sur nos éals ds yaours ayan parcouru 9000 km, ds pomms ayan parcouru km Pndan c mps, ds ês comm la ê amazinn, poum d la planè, s déruis pour culivr du maïs du soja pour nourrir l béail occidnal. Invrsmn, ds pouls indusrils subvninés s dévrsés sur ls marchés africains, provoquan la failli ds producurs locaux, sommés par aillurs d produir pour l xporai, au dérimn ds culurs vivrièrs. A l hur d l urgnc cliqu ds criss alimnairs, l'associai Rlocaliss appll à csommr à produir local, à dévloppr ds circuis cours nr producurs csommaurs, ou n villan à la qualié éhiqu ds bins produis (cdiis d ravail, salairs rspc d l nvirnmn). Rlocaliss, 148, ru d Vrdun, scalir 4, Champigny-sur-Marn, él. : , à Film d'épouvan sori n 1978 Psicids dans ls raisins En novmbr 2008, l MDRGF, Mouvmn pour ls drois ds générais fuurs, fai procédr à ds analyss sur ds raisins d abl achés dans divrs suprmarchés. Ls analyss mrn ds aux d psicids souvn imporans. Cla provoqu la colèr d la FNRPT, Fédérai naial ds producurs d raisins d abl, un fédérai d la FNSEA, qui por plain dmand uros pour "dénigrmn". L procès s's nu l 6 janvir 2010 au ribunal d grand insanc d Paris l délibéré a éé rndu l 10 févrir Rcnai qu la méhodologi uilisé s corrc, l ribunal a cdamné la FNRPT pour procédur abusiv. Ls producurs dvr payr 2000 uros au MDRGF pour frais d procédur. MDRGF, 32, ru d Paradis Paris, él. : , Dévloppmn rop ln En 2009, l nombr d producurs n Franc a augmné d Un hauss qui, n plin cris, radui qu la n's pas un phénomèn d mod. Miux mêm, sl un é publié n févrir 2010, 84 % ds Français s favorabls au dévloppmn d la, près d'un Français sur dux achè déjà ds produis occasinllmn. Pouran, ls surfacs culivés n agriculur logiqu progrssn rop lnmn n Franc. Alors qu l Grnll d l'nvirnmn s f comm objcif d fair passr cs surfacs d 2 % acullmn à 6 % n % n 2020, cla n'n prnd pas l chmin. Il y a un gros problèm d fcir : ls juns qui vuln s lancr du mal à s procurr ds rrs, cux qui vuln rprndr ds xploiais xisans (ls pinirs ds annés 70 parn à la rrai) s hurn à ds problèms juridiqus financirs. Ls aids d l'ea s oujours orinés n favur d l'agriculur chimiqu. La d juns agriculurs n sui pas : il n'y a pas xcès d candidas, ls cdiis d ravail éan durs la rémunérai limié par la ccurrnc ds imporais. Enfin, la disribui s hur aux méhods d fcinmn ds grands surfacs. Il doi pouran xisr ds soluis puisqu dans d'aurs pays, l'agriculur logiqu s dévlopp plus vi : n s à 3,60 % n Grand- Bragn, 3,73 % n Espagn, 4,85 % n Allmagn, 6,61 % n Républiqu chèqu, 9,04 % n Iali, 11,80 % n Suiss, 13,03 % n Aurich (sourc : Agnc ) Sarh Frm d la Villièr C frm agrologiqu élèv ds mous, fai d l'accuil rçoi ds nfans dans l cadr d classs vrs. Ell ransm aussi la lain pour n fair ds cous. Enfin ll vnd d la lain pour l'isolai. Frm d la Villièr, L Grz, Sill-l- Guillaum, él. : Dux-Sèvrs Jardin d Vrrins Ls Jardins d Vrrins dispos d 7 hcars pour favorisr l'insallai d juns qui vuln fair du maraîchag, d préférnc n prmaculur. Un prmièr prsn, Léa, s's insallé sur 2000 m 2. L rs s ncor dispibl. Gérard Drmz, Vrrins, Vasls, él. : Échang publiciair S!lnc n 378 avril

20 Qu's-c qu'un fmm? Dans la langu français Un homm à fmms : c's un séducur Un fmm à homms : c's un pu Un nraînur : c's un homm qui nraîn un équip sporiv Un nraînus : c's un pu Un profssinl : c's un sporif d hau nivau Un profssinll : c's un pu Un courur : c's un homm qui s b joggur Un courus : c's un pu Un roulur : c's un grand cyclis Un roulur : c's un pu Un urfr : c's un homm qui prnd ls paris Un urfus : c's un pu Un gagnan : c's un homm qui réussi Un gagnan : c's un pu qui rappor Un massur : c's un kiné Un massus : c's un pu Un abaur : c's un homm qui fai un dur méir Un abaus : c's un pu qui urbin Un homm qui fai l rooir : c's un pavur Un fmm qui fai l rooir : c's un pu Un courisan : c's un homm qui s proch du roi Un courisan : c's un pu Un gars : c's un jun homm Un garc : c's un pu Un péripaéicin : c's un homm parisan d la docrin d'ariso Un péripaéicinn : c's un pu Un homm public : c's un homm cnu Un fmm publiqu : c's un pu Un homm d pi vru : cla n s di pas, sauf pour ls avocas Un fmm d pi vru : c's un pu Un homm facil : c's un homm agréabl à vivr Un fmm facil : c's un pu Un homm sans moralié : c's un poliicin Un fmm sans moralié : c's un pu... Sourc : Flornc Mryna, "Chinn d gard!", La Découvr, Vrs Parié oublié Pour ls élcis régials d mars, n compai qu cinq fmms ês d lis pour 18 homms sur ls 23 régis sur 26 où Europ- Ecologi s présnai, soi 22 %. En 2004, c n'éai guèr miux : ls Vrs n'éain candidas sur ds liss indépndans qu dans nuf régis avain rois fmms ê d lis, soi 33 %. Mêm si nsui dans ls liss, il y a alrnanc homms-fmms, cla cdui à un sur-rprésnai ds homms chaqu fois qu l' a un nombr impair d'élus. L'incs rvin dans l cod pénal Ls dépués français vinnn d'adopr un x (ré)inscrivan l mo incs au sin du Cod pénal. Csidéré comm un inrdi d ordr rligiux, il n avai éé riré à la Révolui français. Dpuis, ls affairs ccrnan ls minurs éain jugés au mêm ir qu ls aurs viols ou agrssis sxulls par prsn ayan auorié, sans disingur l'imporanc du lin familial dans l rausm. L x prévoi égalmn un rncmn d la missi d in du miliu scolair n èr d prévni ds violncs d sxualié. Un rappor va aussi êr dmandé au gouvrnmn sur l hèm : commn miux accompagnr ls vicims. (Sourc : Associai inrnaial ds vicims d l'incs) Un vicoir cr l'homophobi Sui à l'agrssi, à Epinay-sous- Sénar (Essn), d dux lsbinns par rois minurs un adul âgés d 15 à 18 ans, l ribunal d'evry, qui siégai l 19 janvir 2010, a cdamné ls coupabls à un amnd d 150 au ir d dommags inérês par prsn mais aussi à un sag ani-homophobi d snsibilisai auprès d'un associai, à la Eolin n Toujours plus grand. Alors qu ls éolinns ls plus puis acullmn sés aignn déjà ds puics d 5 MW. Trois sociéés (Sway n Norvèg, Clippr Windpowr n Grand-Bragn Amrican Supracducor aux Eas-Unis) anncé mnr ds rchrchs pour ds modèls d 10 MW. Cs rois firms simn pouvoir êr prês pour l'nvolé d l'éolin offshor prévu vrs (La Tribun.fr, 16 févrir 2010) n Eas-Unis : prmir pos d'invsissmn. En 2009, l'éolin a progrssé aux Eas-Unis d MW pour aindr MW. L'éolin indusril s dvnu l prmir pos d'invsissmn dvan ls chnologis d l'in ls chnologis. C's l sign qu l poin d rnabilié a éé ain dans un pays où l'acha du couran élcriqu n's pas subvniné. Alors qu l'éolin fourni 2 % d l'élcricié du pays, ls indusrils du scur spèrn aindr 20 % n La aill moynn ds insallais s acullmn d 800 MW (un pi réacur nucléair). Ls projs fuurs dépassn prsqu ous l GW (1000 MW). Agrocarburans La fui n avan La baiss rlaiv ds pr ds céréals a prmis d clor provisoirmn ls débas sur la ccurrnc nr ls producis agricols ls agrocarburans. Pouran la progrssi d cs drnirs s poursui : En 2009, 13 % d la produci d maïs a srvi à fair d l'éhanol ; ous céréals cfdus, c s 7,2 % qui s uilisés par ls dmand d la Coordinai lsbinn d Franc pour qui "la réprssi n's pas la solui". (Sourc : Coordinai lsbinn d Franc) agrocarburans. Avc d grosss inégaliés mdials. Aux Eas- Unis, un irs du maïs fini déjà n éhanol. La dirciv uropénn prévoi d mr à 10 % d nos carburans n agrocarburans d'ici à 2020, la Franc vu aindr 7 % dès Tou cla laiss présagr d nouvaux dérapags ds pr dès qu'un mauvais récol aura liu. (sourc : Campagns solidairs, novmbr 2009) Ls îls, laboraoir d la maîris d' Ls îls s l plus souvn alimnés n élcricié par ds groups élcrogèns pour ls plus pis, par ds cnrals hrmiqus pour ls plus grosss (Cors, Anills, Réuni) lsqulls fcinn au pérol. L pr d clui-ci éan n augmnai, EDF chrch à diminur la csom. En 2005, un programm a éé mis n plac sur l'îl d Sin (Bragn) : mis n plac d lamps écoms, limiai d la prssi d l'au cha, prim pour l'acha d'élcroménagr écom Cla a prmis d diminur la csom élcriqu d 15 %. Pndan l'éé 2009, l mêm programm a éé mis n plac sur ls îls d Molèn Ou. Sur c drnièr îl, la csom a baissé d 26 %. Pour allr vrs un auomi énrgéiqu, il s nvisagé par la sui d'insallr ds capurs solairs hrmiqus phooélcriqus, ds éolinns, du gaz mais cla pos ds problèms shéiqus, Ou éan par xmpl oalmn proégé. L'hydrolin (éolinn sous-marin acivé par ls courans marins) ncor xpérimnal, pourrai êr un solui. 2 0 S!lnc n 378 avril 2010

21 Nigr Curiux coup d'ea L 18 févrir 2010, un coup d'ea prpéré par l'armé a rnvrsé l'ancin présidn Mamadou Tandja. Officillmn pour prosr cr un modificai csiuinll qui avai prmis fin 2009 au présidn d s mainnir après dux mandas d cinq ans. L gouvrnmn français a réagi rapidmn, s voulan rassuran sur la poursui d la présnc d'arva dans l pays. Cnai ls lins nr l'armé du Nigr nos "insrucurs", sachan qu l'ancin gouvrnmn négociai avc ls Chinois pour d nouvlls ccssis d'uranium, pu dour d la validié d la vrsi présné au public sur c suj. Allmagn Echc d l'nfouissmn Après la découvr ds fuis dans ls sockags dans ls mins d sl d'ass, dans l nord d l'allmagn, l gouvrnmn s rouv dans un posii u difficil. Il va falloir rssorir ls déchs, c qui s simé par l minisèr d l'nvirnmn à 3,7 milliards d'uros, cla va prndr d ans du fai ds ffdrmns d l'éa ds fûs. D plus, la loi prévoi qu l prolgmn d l'xploiai ds cnrals nucléairs aculls n pu êr accordé qu si la qusi ds déchs s résolu, c qui n's smn pas l cas. Iali Rour du nucléair? Alors qu'un référndum avai inrdi à l'iali d poursuivr s programm nucléair n 1987, l gouvrnmn a profié d l'éé 2009 pour fair vor un loi annulan l résula d c référndum. Cci afin d favorisr un rapprochmn nr l'enel, la principal compagni d'élcricié ialinn EDF avc comm bu l lancmn d'epr n Iali. Débu 2010, ving régis sur 23 (il manqu clls dirigés par la droi) voé ds délibérais inrdisan l'implanai d cnrals nucléairs sur lur rrioir. L gouvrnmn ialin a anncé l 4 févrir 2010 qu'il aaquai cs décisis dvan la Cour csiuinll. C sra l'occasi pour ls régis d rapplr qu l'iali a rfusé naialmn l nucléair par référndum qu'lls n f qu rspcr c décisi. Aac officillmn pour la sori du nucléair Dans ls fdaurs d'aac rouv ds ancins prochs d Chvènmn, ds ancins communiss qui oujours fai n sor qu'aac n prnn pas posii sur la qusi du nucléair pour officillmn évir d divisr l mouvmn E puis l malais a prduré jusqu'au 6 décmbr 2009 où n assmblé général, la bas a obnu un vo sur la qusi. L résula s sans appl : 79% pour la sori du nucléair, 9% cr! Promss n nu Sarkozy, dans s discours d cclusi du Grnll d l'envirnmn, l 25 ocobr 2007, avai promis : "(...) j n vux pas crér d nouvaux sis nucléairs (...)". Dpuis, inlassablmn ls opposans à l'nfouissmn ds déchs rapplln c promss dans ls réunis organisés par l'andra à la rchrch d'un nouvau si d'nfouissmn ds déchs. Cdra, Collcif cr l'nfouissmn ds déchs radioacifs, BP 17, Sain-Dizir cédx, él. : ou , Déchs Marcl résis L collcif cr l'nfouissmn ds déchs radioacifs vin d publir un rcuil d poèms écri par Marcl, un milian aninucléair qui, dpuis lgmps, s ba cr l'nfouissmn ds déchs. La brochur n profi pour rapplr ls récns événmns où ds communs candidas pour rcvoir ls déchs s rirn après la révol d lurs habians. Agréablmn illusré, pu la rcvoir cr 4,5 frais d por compris. Cdra, BP 17, Sain-Dizir cdx, él. : , Journés d'éé du Résau Sorir du nucléair D u mrcrdi 11 au mrcrdi 18 aoû 2010 aur liu à Joigny dans l Yn (nord d la Bourgogn nr Auxrr Sns, ls huiièms Rncrs d éé du Résau Sorir du nucléair. Pndan un smain plus d 200 prsns échangn lurs ins, savoirs, savoir-fair, piss d acis alns sur ls hèms majurs du Résau (nucléair civil miliair, s rnouvlabls, ou alrnaiv d vi plus rspcuus d l homm d la naur) dans un spri d cvivialié ranquill. Qu c soi pour qulqus hurs, qulqus jours ou ou la smain, vous y ês ls binvnu()s! Pour plus d infos, ou pour proposr un inrvni, cacr : Miqu Labarh, BP 39, La Tour d Aigus, él. : Alsac Fssnhim rop viux! L réacur n 2 d Fssnhim n'a fciné qu'à 60 % dpuis rois ans. En janvir 2010, l'auorié d sûré nucléair a dmandé à EDF un révisi complè d la survillanc d la ccpi ds généraurs d vapurs. Cux-ci, d 300 ns chacun, avain déjà éé changés n 2001 pour un coû d 100 millis d'uros à l'époqu. Un nouvau changmn nraînrai un dépns d 150 millis d'uros aujourd'hui s mois d chanir. Ls opposans locaux dmandn qu css l'acharnmn hérapuiqu : il s prévisibl qu l réacur va fcinr d moins n moins bin. Ils rapplln qu sur hui réacurs similairs à cux d Fssnhim déjà soppés aux Eas-Unis, cinq l' éé sui à ds généraurs d vapur rop coûux à changr. Sop ranspors, hal au nucléair, 5, ru d Mundolshim, Schilighim, él. : Suiss Baaill auour d Mühlbrg Ls habians du can d Va réuni un nombr d signaurs suffisan pour obnir un vo sur l prolgmn ou n d l'xploiai d la cnral nucléair d Mühlbrg, cnral sur l can voisin d Brn. Résula l 29 novmbr 2009 : ils voé à 64,35% pour la frmur du réacur n Ls aurs cans voisins d Nuchâl Fribourg s s prcés pour l'arrê, cux d Brn d Solur pour la poursui mais sans référndum. L gouvrnmn a signé la prolgai illimié du réacur débu févrir Plusiurs rcours juridiqus éé ngagés. à Manifsai pour la frmur d Fssnhim (Colmar 2009) Laura Hamaux

22 Indusrialisai d la réni La csruci du nouvau cnr d réni du Msnil- Amlo (77) s achvé. Avc 240 placs d réni, c cnr sra l plus grand d Franc. Il n joux un aur qui comp déjà 140 placs. Ls associais d défns ds migrans déncn c nouvll éap dans "l'indusrialisai d la réni". Un doubl ncin grillagé barblé nour l'nsmbl du camp. Ds dizains d caméras, ds décurs d mouvmns s'ajoun à c univrs carcéral. La csruci nvisagé d dux salls d'aincs à proximié immédia du camp insiura un jusic d'xcpi éloigné d ou rgard d la sociéé civil. Un collcif d'organisais d la Cimad dénc c siuai. Cimad, 64, ru Cliss, Paris, él. : , Nanodémocrai A chaqu réuni publiqu, la Commissi naial d déba public a éé l'obj d'un viv csai par cux qui dmandn à c qu l' parl d'abord d savoir si l' vu ds nanochnologis avan d débar d lurs applicais. Ls Amis d la Trr, un mps pari prnan d la procédur, démissiné pour déncr c parodi d débas. Finalmn ls rois drnirs débas "publics" d Mpllir, Nans Paris éé rmplacés par ds visiocférncs d'xprs sur inrn. Pour ls maxi-cho us, l gouvrnmn invn dc la nanodémocrai la démocrai virull. Il-d-Franc Cr la vidéosurvillanc A lors qu l gouvrnmn vu fair passr ls caméras d survillanc d à n dux ans va invsir pour cla 20 millis d'uros, l comié régial d la Ligu ds drois d l'homm (LDH) a décidé d'iniir un collcif cr la vidéosurvillanc. En Il-d- Franc, crains municipaliés déjà franchi l pas (Lvallois-Prr, Puaux, Bdy...). D'aurs s'apprên à ls mr n plac (Nogn-sur-Marn, Sain-Lu-la- Forê, L Plssis-Robins). D'aurs la rjn (Pois, Malakoff ou Mruil ). La LDH dmand qu'un déba cioyn cradicoir soi organisé qu cssn ls campagns d désin qui visn à masqur l'absnc d pruv d'fficacié. Cacs : Jan-Marc Wasilwski : Jan-Cla Viran : Alain Esmry : Môsiur J. Bidoch (6) Gloir érnll aux virus bacéris! V ous vous souvnz, n s-c pas? À moins qu la brum médiaiqu publiciair n ai déjà rcouvr l ssnil? En 1986, comm dans un cauchmar, mais ls yux grands ouvrs, l md découvr un nouvll maladi applé ESB, ou ncéphalopahi spgim bovin. J vois qu vous avz gardé un pari d vor mémoir : oui, il s agi bin d la maladi d la vach foll. L md s affol, ds scinifiqus nvisagn calmmn ds millis d mors humains, l décid n xcllns démocras la créai d un commissi d nquê parlmnair. On li cci dans l rappor du Séna numéro 321, pag 48 : «Pour ls bovins, M. Yvs Méco a simé qu lur uilisai [cll ds farins animals] rmrai aux annés 70, sur la bas ds rcommandais d l Inra. Lors du déplacmn d la commissi d nquê dans la Sarh, un indusril a affirmé qu lls éain précisés par un ouvrag d l Inra surnommé, n rais d la coulur d sa jaqu, l Pi livr roug.» Préciss qu Méco s alors n 2000 présidn du pui Syndica naial ds indusrils d la nurii animal (Snia). Dc, l Inra. Qull surpris. Mais un affair cha l aur, nous voici déjà n compagni d la gripp aviair. Cll-ci apparaî au grand jour n 1997, à Hg Kg, sous l nom (faussmn) rassuran d gripp H5N1. L risqu, énorm, s clui d la disséminai, puis d la muai, qui rndrai l virus capabl d ravagr la planè, comm la gripp spagnol d Pndan d ans, H5N1 fai d la résisanc, gagnan l Asi, l Proch-Orin, l Afriqu, l Europ mêm, d la Franc. Coupabls parfais : ls oisaux migraurs, ous d odiux sans-papirs. Ds cnains d rporags s csacrés à cs pis salopards, qui vinnn déféqur jusqu dans nos cours d frm. Mais un é paru l 7 févrir 2006, mné par ving-s chrchurs publié dans ls comps-rndus d l Académi ds scincs américain (PNAS) révèl c qu il fau bin applr un mag planéair, un désin géan. Pndan rois ans, ds scinifiqus muliplié ls prélèvmns au oal chz ds oisaux migraurs fréqunan ds sis asiaiqus. E s souchs d H5N1 éé découvrs. S. Pndan c mps, silnc oal sur la Chin, cnr d l épizooi, lancé dans un procssus foldingu d indusrialisai d s élvag. Enr , l nombr d pouls y s passé d 120 millis à 13 ou 14 milliards. Mais chu! Il n farai pas révillr l virus H5N1, qui pu survivr jusqu à 35 jours dans ls xcrémns du poul. L virus a dc ou l mps qu il lui fau pour circulr d un bou à l aur d la Trr, n s moquan, comm il s doi, ds rarissims crôls véérinairs. Savz-vous? En 2005, la Roumani, si proch d chz nous, a xporé pouls vivans. Mais n a imporé ds baux pays loinains Soi 62 fois plus. Si la gripp aviair fini, comm an d spécialiss sériux l craignn, par ur ds humains par millis, saura au moins pour qull rais. La lis ds épizoois liés d évidnc à l élvag ccnrainair s inrminabl. Nul bsoin d sorir d l Inra ou d l Insrm pour comprndr qu la ccnrai d millirs d animaux sur ds rrioirs minusculs offr ds cdiis idéals aux virus, bacéris, aurs charmans bsiols. Drnir xmpl n da : la gripp porcin. Ell aussi a changé d nom n rou, sur injci d l indusri d la bidoch. Bin qu aucun cri n soi au programm, la gripp A (H1N1) smbl bin êr né dans un immns élvag d porcs , croi- siué près du villag d La Gloria, dans l Éa mxicain d Vracruz. Oh, un déail qui pourrai coupr l appéi d crains. L élvag d porcs d La Gloria, Granjas Carroll, s un filial du géan américain Smihfild Foods. Lqul s l propriéair, n Franc, du group Val d Aos. E dc d Jusin Bridou d Cochou. Vous rprndrz bin un ranch d sauciss, n? Fabric Nicolino Fabric nicolino s l'auur du livr Bidoch, l'indusri d la viand mnac l md (édii Ls lins qui libèrn, Paris) 2 2 S!lnc n 378 avril 2010

23 La croic démographiqu frin ls écomis d'émissi En 2006, nous n éis à ds émissis annulls d millis d ns d CO 2. La populai mdial éai alors d 6,5 milliards d'individus. Pour 2050, prévoi nvir 9,1 milliards d'individus, un chiffr qui n bougra pas llmn car ls modificais d ryhms démographiqus s lns. Ls négociais inrnaials porn acullmn sur ds réducis par Ea ou par prsn, mais n innn pas comp d l'évolui démographiqu. Or si l' adopai un réduci par prsn d 30 % n 2050 pour ls émissis d CO 2, nous nous rrouvris snsiblmn au mêm nivau global. D 4,3 ns par prsn n 2006, nous sris bin passés à rois ns mais l oal rsrai à millis d ns! Il fau dc s fr ds objcifs bin plus ambiiux! iloopi Ls oxymors d'au La compagni arisiqu Iloopi annc un ourné pour présnr un nouvll réalisai : Ls oxymors d'au. C spcacl d'un hur présn l rôl d l'au pour l'humanié, l md d'aujourd'hui fac aux problèms globaux la mé ds aux qui saura pu-êr prmr l'élévai ds homms sur ls chmins ds uopis liquids. Un mé ds aux pour lsquls la compagni s aux prmièrs logs : ll a s domicil n Camargu, au nivau d la mr! L spcacl s jou d nui après qu ls différns scèns ain fai l plin d's solair (60 m 2 d phoopils) éolinn (3 généraurs d 350 W), l'éclairag s assuré par lds fluocompacs : l spcacl sra l prmir à posiiv! Il sra joué ls juin à Amins, l 26 juin à Toul, ls juill à Chal-sur- Saôn, ls spmbr à Angrs iloopi, 30, avnu Marx-Dormoy, Por- Sain-Louis, él : , Ls communiss nfin cr l nucléair? A Ly, l 12 décmbr 2009, un sai s's nu à l'appl ds paris d gauch. Envir 300 prsns éain présns. Plus inér, l rac d'appl précisai qu : "Il fau allr vrs un sysèm énrgéiqu xcluan l' nucléair" l x s signé, nr aurs, par l PCF! L Havr Duxièm Camp aci clima oal éan l plus gros émur d gaz à ff d Tsrr d Franc, ls animaurs du Camp aci clima décidé d s mobilisr auour d la plus gross raffinri d Toal qui s rouv à Gfrvilll'Orchr, près d la z poruair du Havr, n Sin-Mariim. L camp s indra sur plac du 22 juill au 1 r aoû 2010 s'amorcra n paricipan à la Vélorui parisinn qui s indra du 1 r au 4 juill 2010 (c vélorui corrspd aussi avc l dépar d l'alrtour). Un dépar cyclis s fra alors d Paris Il pourrai s prolgr par l dépar d'un voilir pour la prochain cférnc sur l Clima prévu à Mxico n novmbr prochain. Plus d'infos : Iali Cr l Ly-Turin Dpuis l 9 janvir 2010, ls ravaux ssain d rprndr dans la val d Suz n vu du prcmn d'un méga-unnl nr la Franc l'iali. L proj, lancé n 2001, avai éé suspndu côé ialin à la sui d'imporans mobilisais ds opposans à parir d Ls naivs d ags baucoup d mal à s fair an l'opposii local s viv. Ls machins s déplacn la nui, sous scor policièr. Ls à sans n 2005 cr l TAV (TGV n ialin) opposans, comm n Pays basqu, déncn la volé d vouloir crér ds vois nouvlls pour la grand viss alors qu la lign acull nr Turin la Franc n voi passr qu 78 rains par jour qu'il y a d la plac pour 210 rains. L 17 févrir 2010, après ds nuis ds nuis d vigi, d violns affrmns u liu sur l'un ds sis d ag. Quar sans éé blssés d un grièvmn. L 23 févrir 2010, prsns sé dans l val d Suz, prosan noammn cr ls médias ialins qui présnn ls opposans comm "un poigné d'anarchiss". L proj qui prévoi l'ouvrur d la nouvll lign pour 2023 rlèv du myh pour l'insan, l proj éan loin d'êr financé. Nor-Dam-ds-Lands 71 % ds Français hosils à la csruci d nouvaux aéropors! Agir pour l'nvirnmn, l Résau Aci clima l'acipa, associai qui s'oppos à la csruci d l'aéropor d Nor-Dam-ds-Lands, l sul n proj n Franc, lancé mifévrir un campagn "Aéropors, il s mps d'arrir". A c occasi, ils commandé un sdag à BVA. A la qusi "A la sui du somm d Copnhagu sur l clima, pnszvous qu il soi opporun d csruir d nouvaux aéropors n Franc?", 71 % ds sdés répdn par la négaiv. La campagn dn aussi un comparais significaiv : alors qu ls parisans d l'aéropor annçain n 2000 qu l rafic avi à Nans dvai riplr d'ici 2050 n d ans, il a n fai baissé d 14 %! Viv réaci ds élus socialiss nanais qui parlé d mauvais inrpréai : Nor-Dam-ds-Lands n srai pas un nouvl aéropor, mais l déplacmn d l'acul aéropor! Ils csn aussi l sdag sur ls résulas locaux mais cux-ci mrn qu l chiffr local n's pas différn qu clui obsrvé au naial. Enfin, ils csn la baiss d fréqunai qu'agir pour l'nvirnmn a pouran rouvé dans ls dnés officills d la dirci général d l'aviai civil (DGAC). Documns d campagn éléchargabls sur l si d'agir pour l'nvirnmn, 2, ru du Nord, Paris, él. : , S!lnc n 378 avril

24 nc /pa Fê oir f sal nc /pa Fê oir f sal musiqu nc /pa Fê oir f sal nc /pa Fê oir f sal c f sal Fê oir musiqu pour dmandr l rrai ds roups françaiss d'afghanisan, la jusic n Palsin, la rcvrsi ds usins d'armmn Ji 1r à 20h20 au cinéma Uopia d Tournfuill, La mécaniqu d l'orang, déba sur l boyco ds produis israélins. Mardi 6 à 21 h, cinéma ABC, Th gras silnc : rap in Cgo déba sur l viol comm aciqu d gurr. Mrcrdi 7 à 13h, à l'univrsié Toulous L Mirail, amphi 9, déba sur la résisanc avc Saïd Bouamama, sociologu Jacqulin Sarda, pédopsychiar sur l snimn commun nr populai palsininn populai issu d l'immigrai. Mrcrdi 7 avril à la mais d quarir d Bagall, déba sur idnié naial, la csruci du racism cmporain avc Saïd Bouamana. Ji 8 à 20h, sall du Cap, univrsié Paul-Sabair, ccr anigurr. Programm compl : hp://fouzlurlapa.org. u/débas musiqu nc /pa musiqu ducai nc /pa musiqu f sal Fê oir musiqu nc /pa nmn Fê oir fnvir sal c nvir nmn musiqu ducai Créil : 32 fsival inrnaial d s d fmms, 2 au 11 avril à la mais ds Ars, plac Salvador-Allnd, 150 s inédis d réalisarics d un cinquanain d'afriqu. Ccr d'inaugurai l 2 avril avc Rokia Traoré, chanus malinn. AFIFF, Mais ds Ars, plac Salvador-Allnd, Créil, él. : , nvir nmn fmms spca cl nvir nmn Puy-d-Dôm : mangr aub i o rmn, 2 3 avril, pour la Fê oir f sal nc /pa 2 Uopiad d Vrolay, vndrdi à 18h, Nor pain quoidin suivi d'un déba à 20h30 avc Elisabh d la Fain, nuriinis. Samdi d 10h à 16h, fabricai d pain au lvain avc Lil Richr, boulangr. Offic d ourism du pays d'ollirgus, 28, avnu Rhin--Danub, Ollirgus, él. : nc /pa Fê oir f sal c 2 avril au cinéma Pandora, 6, allé Sim-Signor (plac du marché), à Achèrs (RER A, Achèrs-Vill), iré du livr d Naomi Klin. Après un choc collcif (l 11 spmbr par xmpl), ls fouls s'infanilisn accpn miux d'obéir aux dirigans, un praiqu uil u/débas nvir nmn musiqu ducai ducai musiqu c u/débas musiqu ducai nc /pa Fê oir f sal c c u/débas musiqu ducai Côs-d'Armor : 65 cgrès d SAT-amikaro, 3 au nc /pa Fê oir f sal ducai 6 avril au cnr d cgrès, à Hilli (près d Sain-Briuc), cférncs l 3 sur Louis Guilloux, l'insoumis, l 5 sur la baaill d l'au n Bragn. Mini-fsival ds langus nr Brs spéraniss. SaAmikaro, 132/134, boulvard VincnAuriol, Paris, hp://kgrso2010.sa-amikaro.org. u/débas nc /pa nc /pa S!lnc n 378 avril 2010 musiqu ducai c Essn : bâimn, divisr sa csom par quar, 6 avril à 20h, musiqu ducai nvir nmn musiqu ducai musiqu Fê oir f sal nmn nvir nc /pa Rnns : guid-composurs, 7 avril, à l'ecocnr d la Taupinais, dux dmi-journés pour comprndr commn fair un compos pour nsui l'xpliqur auour d soi. Cnr d'in sur l' l'nvirnmn, 96, canal Sain-Marin, Rnns, él. : , hp://cil.nuxi.n. nvir nmn musiqu Ly : ls cauchmars du gcko, du 7 au 9 avril au héâr d la Cro-Rouss, un pièc d Jan-Luc Thirry Bdard : commn voi- l md lorsqu' habi un pays pauvr qu' rgard l'occidn n cris? Théâr d la CroRouss, plac Joannès-Ambr, Ly Cdx 04, él. : , nmn nvir fmms spca cl u/débas Grnobl : qu fai l'armé n Afriqu? 7 avril, à 20h, mais ds associais, 6, ru Brh-d-Boissiux. Déba avc Raphaël Granva (voir pag 38). Survi-Isèr, MNEI, 5, plac BirHakim, Grnobl, él. : , hp://survi.isr.fr.fr. u/débas Paris : cris où n sommsnous? 7 avril à 17h30, sall ds mariags, mairi du 10, 72, ru du Faubourg-Sain-Marin (M Châau-d'au), déba organisé par l'associai 4D, cié uropénn ds Récolls, , ru ds Récolls, Paris, él. : , u/débas u/débas ducai Paris : la Palsin n déba, 8 avril au Cinéma Ls Trois Luxmbourg, 67, ru Msiurl-Princ, 6, (M Luxmbourg), projci d'un cférnc d Lïla Shahid, déba avc Rné Backmann (L Nouvl Obsrvaur), Dnis Siffr (Poliis), Dominiqu Vidal (L Md diploqu), Ha Zrrouky (L'Humanié). Comié jusic pa n Palsin du 5, Mais ds Associais 7, squar Adans, Paris, hp://cjpp5.ovr-blog.com. u/débas c u/débas ducai musiqu ducai nvir nmn c c c u/débas ducai nvir nmn écol Alain-Fournir, 28 ru BryAlbrch, Ly 8, organisé par l'ifman, insiu d du Man (graui). Rnsignmns inscripi obligaoir par éléph au ou par courril à u/débas Ly : Iniiai à la gsi ds cflis pour ls nsignans, 7 avril, 9-12h, c nmn nvir nmn nvir nc /pa musiqu 24 Fê oir f sal Fê oir f sal c c nvir nmn Fê oir f sal nc /pa u/débas ducai médiahèqu du Bachu, 2 plac du 11Novmbr, Ly 8, café-cioyn avc Br Cari, d la Fol (Fédérai ds œuvrs laïqus) n dirci ds parns d'adolscns sur ls ffs d la élévisi, ds ordinaurs ds porabls. Man-Ly, ou ou hp://silnclaviolncly.fr. Bas-Rhin : évil ds sns n plin naur, 7 avril à spca cl Ly : La violnc la dépndanc aux imags sur écran, 8 avril à 18h30, musiqu 14h, balad, lâchr-pris obsrvai d la divrsié à Sparsbach, Ecoidinn, Lydia Chrismann, 15, ru Principal, Sparsbach, él. : , musiqu Yvlins : sraégi d choc, Blgiqu : cr ls arms nucléairs, 3 avril, à 11h, à nc /pa fmms c nc /pa Klin Brogl, journé uropénn d'aci cr ls arms nucléairs visan à déncr ls pays qui comm ls Eas-Unis, ls Eas mmbrs d l'oan ou la Russi, n rspcn pas l raié d n-proliférai nucléair. C journé s in un mois avan l'ouvrur au sièg d l'onu à Nw-York (3 au 28 mai) d la Cférnc d'xamn du raié d nproliférai ds arms nucléairs avan l'annc par l'oan d sa nouvll sraégi miliair. Un inspci civil n d la bas miliair d l'oan sra né c jour-là. Inscripis infos sur l si Cac locaux : à Bruxlls, Bnoî : : ; à Lièg, Alic : : 04/ ; à Louvain-La-Nuv : Adriano : : En Franc : Lill : cuisin sauvag, l 3 avril à 15h, au Jardin écologiqu, ru du Gu, découvr ds plans comsibls, odorans PPJEG, 23, ru Gossl, Lill, él. : , hp://jardin-cologiqu.org. nc /pa avril d 12h à 14h, MJC Marys-Basié, 12, plac Rné-Coy, à Viry-Châill. Sxualié, cracpi, avormn, l poin avc Sérénad Chafik, du Planning familial d l'essn. Rpas possibl sur résrvai. SoliCiés, 13, ru Nungssr-Coli, Viry-Châill, él. : , ducai u/débas u/débas ducai u/débas Fê oir f sal musiqu xposii phoo du collcif Argos sur ls régis où ds déplacmns d populai s déjà n cours. Cnr du parimoin arménin, 14, ru Louis-Gall, Valnc, él. : , c u/débas sall ds Haus-Pavés, 42, ru ds Haus-Pavés (Tram Poiou). Commn au 19 siècl, ls ravaillurs s'organisèrn n muull, bours du ravail, pour lur cr l capialism. Commn cla pu êr rpris aujourd'hui dans différns scurs. Univrsié populair d la CNT, BP17, 17, ru PaulBllamy, Nans, él. : , ducai Drôm : Avc ls réfugiés cliqus, jusqu'au 30 mai, ducai nmn nvir nvir nmn c Fê oir u/débas f sal organisé par la mairi n parnaria avc la MRES, Mais régial d l'nvirnmn d la solidarié, un vas programm d'xposiis, d visis, d débas auour ds qusis d dévloppmn durabl. MRES, 23, ru Gossl, Lill, hp://mrs-asso.org. Fê oir f sal musiqu Nans : Proh l muualism, 6 avril à 20h, c nvir nmn Fê oir f sal Lill : fsival ds fuurs viabls, jusqu'au 11 avril, duca i nc /pa nc /pa nvir nmn musiqu 118 d M-d-Marsan. C bas s cll ds cs aérinns sraégiqus, la prmièr à avoir éé doé d l'arm nucléair n Franc. En 2010, la Franc, après l'nré n srvic du missil air-sol ASMP-A du nouvau missil nucléair d'aaqu inrcinnal M51, aura nièrmn rnouvlé s arsnal nucléair, n violai complè du TNP. Ls cioyns volairs ssair d'nrr sur la bas pour dmandr l rspc du TNP (voir imags d'inspcis n drnièr pag). Jan-Charls : ou , f sal Fê oir Alirs/pavill ds Alirs, 11, plac Naial, Paris 13 (M Olympiads), projci d'un sur l'apparii d la gripp H1N1 au Mxiqu. Si la gripp s's dévloppé là-bas, c's parc qu la pollui y s inns. ducai Essn : ls drois ds fmms dans l md, 8 nmn nvir c u/débas musiqu nvir nmn u/débas Fê oir f sal u/débas nvir nmn Paris : la gripp du laissrfair, 6 avril à 19h30 à Paris- c ducai nvir nmn pol iiq u/débas c musiqu nvir nmn Lands : inspci cioynn, 3 avril à la bas aérinn c musiqu ducai ducai ducai nmn nvir nvir nmn musiqu musiqu Cnr social ds Eas-Unis, 73 ru Jan-Sarrazin, Ly 8, sous la m d um-héâr. Man-Ly, ou ou hp://silnclaviolncly.fr. nc /pa u/débas ducai ducai nc /pa Fê oir f sal c u/débas musiqu u/débas u/débas Ly : Ls dispus nr nfans lurs cséquncs, 6 avril à 18h30, duca i ducai musiqu c u/débas au 24 avril, parcours à vélo d Nans à Rnns. Ds paysans voyagr à vélo pour abordr ds probléqus comm l sau l'idnié du paysan, l droi à la rr, l droi au logmn, l'écomi paysann (circuis cours, Amap, auomi ). Eaps : Nans, Nor-Dam-ds-Lands, Rd, Roch-n-Trr, Qusmbr, Vanns, Brch, P Scorff, Quimpr, Douarnnz, Chaaulun-Braspard, Carha-Rosrn,Trmarga, Sain-Briuc, Rnns. Cyclo fcir, Marin Boury, Calan, Brch, él. : ou , c smsan c ai Bragn : cyclo fcir, du 8 c nc /pa f sal Fê oir nmn nvir u/débas c,c sp acl,cculur nor d-s sp ca cl c nmn nvir musiqu Fê oir f sal Fê oir f sal fmms ducai c nvir nmn c ducai nmn nvir nc /pa musiqu nc /pa Fê oir f sal nvir nmn nvir nmn nc /pa ir à Buz, ru d Maln, 11. Rpas offrs n échang d l'aid apporé, possibilié d planr la n sur plac. Amis d la Trr Hainau, Jan-François Rn au ou Nans : vélorui, 3 avril. En rsan groupés avc nos vélos (ou andm, rollr...), nous crés un z libéré d l'auomobil, mran ainsi qu s règn n's pas un faalié. N'hésiz pas à décorr vor vélo à vnir avc d sympahiqus bandrols! Rndzvous chaqu prmir samdi du mois à 14h, plac Royal. Paris : vélorui, 3 avril à 14h, plac du Châl, nc /pa u/débas spca cl Blgiqu : csruci n paill, du 2 au 18 avril, chan- Toulous : 4 fouz-lur la pa! jusqu'au 8 avril, fsival nc /pa s, spc acls, culur pa Pépinièr d'nrpriss, 31, avnu d Gaull, à Viry-Châill, commn obnir un bâimn bass csom n rénovai ou n csruci. SoliCiés, 13, ru Nungssr--Coli, Viry-Châill, él. : , musiqu musiqu ducai Fê oir f sal nvir nmn nc san /pa ié x u/débas c f sal Fê oir Fê oir f sal u/débas jours dpuis l 26 avril 2007, vigil dvan l sièg d l'oms pour dmandr l'abrogai d l'accord d 1959 qui l'oblig à soumr ss ins à l'aiea, Agnc inrnaial d l' aomiqu. Pour paricipr : Paul Roulla, él. : , nc /pa nord / s ducai c nvir nmn fmms nc /pa pour imposr l'ulralibéralism jusqu'à provoqur ds anas? Frédéric Vial, mmbr du Csil d Adminisrai d Aac Naial. Aac 78 Nord, ou (Fabinn). c Gnèv : pour l'indépndanc d l'oms, ous ls Fê oir f sal nc /pa f sal Fê oir musiqu nc /pa Fê oir f sal Avril ducai habia Fê oir f sal musiqu u/débas dans la ru fmms fês, foirs, sals u, sociéé ducai Drôm : journé jardinag, B i o 9 avril, iniiai à l'agro-écologi, découvr ds planais. Ls Amanins, La Rochsur-Grân, él. : , c u/débas Bas-Rhin : iniiai au jarb i o dinag, 9 avril à 10h, à Sparsbach, Ecoidinn, Lydia Chrismann, 15, ru Principal, Sparsbach, él. : , ducai Gard : 6 s "lus résisancs", 9 au 11 avril à la sall Svns, à Sain-Jandu-Gard. Vndrdi 9 à 18h : Walr, rour n résisanc (sur ls suis du csil naial d la résisanc) ; 21h15 : Séphan Hssl n ou humanié. Samdi à 14h : L'insoumis, maquis roug guuls noirs ; 16h : L pr d l'or (ls mins au Mali) ; 18h30 : Ls rois coulurs d'un mpir (sur l colialism) ; 20h : un musicin dans l md (sur Pablo Casals). Dimanch 11 à 10h30 : La baaillus (documnair sur la frm pédagogiqu du Doubs) ; 14h : Un md à vndr, l'ind d Vandana Shiva (cr l brvag du vivan) ; 16h : Brnnlis, la cnral qui n voulai pas s'éindr (sur l démanèlmn nucléair) ; 18h : Bil'in m amour (lu cr ls vols d rrs par Israël n Palsin) ; 21h : C gamin-là (sur Frnand Dligny). Associai Abraham Mazl, mairi, 1, ru d Thoiras, Sain-Jan-duGard, él. : ,c sp acl,cculur ducai

25 Fê foir sal nc /pa c u/débas é d u c a io n musiqu ducai c u/débas é n r gi c u/débas d é c r o i s s a n c Fê foir sal nc /pa musiqu ducai B i o b io fo r m a io n musiqu ducai n v i r o n n m n c u/débas musiqu ducai Si vous désirz présnr S!lnc lors d'un d cs rndz- vous n'hésiz pas à nous cacr : musiqu ducai (Béaric, l mardi l ji d préférnc) musiqu ducai c u/débas Fê foir sal nc /pa Toulous : fmms d ous ls hisoirs, 9 avril nvir nmn à 18h30 à la mais ds associais, 81, ru Sain-Roch, projc- u/débas fmms spcacl i d'un sur l parcours d nvir nmn fmms immigrés paricipan à ds aciviés d dans dans l'agglomérai. Karavan, 34, boulvard ds Récolls, Toulous, él. : , Somm : 20 fsival d l'oisau, 10 au 18 avril, à Abbvill, bai d la Somm, Fsival d l Oisau d la Naur, 20, ru du Chvalir-d-la-Barr, Abbvill, cdx, Colmar : prcpis snsorills lin au md B i o nvirnan, avril, sag animé par Philipp Prnnès, nsignan n pédagogi Sinr. Mouvmn d culur -dynamiqu, 5, plac d la Gar, Colmar, él. : , Isèr : csruci sain, journé porurs d proj, 10 avril au lycé horicol animalir d La Tour-du-Pin, journé nc /pa d rncr nr porurs d proj nc /pa dans la csruci ou la rénovai arisans prsns ayan réalisé lurs projs. Alirs réhabiliai pisé, bé ou pirr, csruci Fê foir sal ossaur bois paill ou momur, fair un proj d'habia groupé. Oïkos, 150, ru du 4-Aoû-1798, Villurbann, él. : , musiqu ducai nvir nmn musiqu ducai c nvir nmn fmms spcacl, cacl, sp cculur c c musiqu ducai Haus-d-Sin : fsival d s nvirnmnaux, 10 au 15 avril au héâr du nvir lycé nmnmichl à Vanvs. Ls Fê foir projc- sal nc /pa is s librs, grauis suivis Fê foir sal d'un déba. Samdi 10 avril : 14h30 Microcosmos d Jacqus Prrin ; déba sur la divrsié avc Yann Fradin d l'associai Espacs. 17h30 Un avnir Fê foir sal nc /pa à qul pr... d David Marin : commn agir fac au changmn cliqu? Déba n présnc du réalisaur. 20h30 La Trr vu d la Trr d musiqu ducai Colin Srrau : ds soluis locals pour un désordr global. Déba n présnc d la réalisaric. Mardi 13 avril : 20h30 W fd h world l'agro alimnair n qusi. Mrcrdi 14 avril : 20h30 Déchs à ménagr d Cécil nvir nmn Coura : commn produir moins d déchs? Déba n présnc d'un nvir rpré- nmn snan du Cniid, Cnr naial d'in indépndan sur ls déchs. Ji 15 avril, 20h30 S déplacr n 2040 d Philipp Bar. Organisé par ls associais La Ruch d Vanvs l'amap L Panir Vanvén. Plus d'info sur hp://laruchdvanvs.ovr-blog.com Drôm : briqus d rr cru, 10 avril, journé praiqu d fabricai édificai d murs. Ls Amanins, La Roch-sur-Grân, él. : nc /pa , Ly : Proh, l'nfan rribl du socialism, 10 avril à nvir nmn 15h, au CEDRATS (M Crou/débas Paqu), déba sur l'acualié d la pnsé d Proh avc Ann-Sophi u/débas Chambos, auur du livr du mêm nom Danil Cols, philosoph librair. Cdras, Cnr d documnai d rchrchs sur ls alrnaivs socials, 27, c c nvir nmn c musiqu ducai fmms spcacl, sp musiqu ducai mé Sain-Sébasin, méro Cro- Fê Paqu, foir sal Ly, él. : nc /pa Paris : 3 Parir aurmn, avril, à l'espac Ruilly, 21, ru Hénard, Paris, M cacl, cculur Mgall. Films débas sur l'éco- c u/débas mi social solidair au S, l microcrédi, la naur l clima, l ourism rspsabl, l'écoourism, l'ngagmn écologiqu, culurs parimoins, voyagr pour s culivr Avnur du Bou du musiqu ducai nc /pa Fê foir sal Md, 11, ru d Coulmirs, Paris, él. : , Bas-Rhin : fabriqur ss mubls n car, 11 avril à 9h30, à Sparsbach, ou l : Paris : Pas d pub à la élé, Ecoidinn, Lydia Fê foir sal Chrismann, 15, ru nc /pa nvir nmn Fê foir sal 10 avril, 13 à 14h, à Baubourg Principal, Sparsbach, él. : (Cnr Pom-pidou), hur d , u/débas u/débas silnc pour la campagn du Man Pyrénés-Orinals : plans "Télévisi : pas d publicié à dsinai ds nfans", Man, 114 ru d médicinals, indica- sauvags alimnairs, Vaugirard, Paris, l Fê foir sal rics, 12 au 16 avril à Banyuls, sag nc /pa 25, avc Gérard Ducrf. Promaur, musiqu ducai c Bauloup musiqu Brian, ducai él. : , hp://phyohrapi.promaur.com. Sin-Sain-Dnis : l pouvoir ds dominés, ls fmms n s pas inno- fmms spcacl cns, 12 avril à 18h30 à la Fdai Gabril-Péri (M Hoch), u/débas avc l philosoph Jan-Louis Sago-Duvauroux. Fdai Gabril- Péri, 11, ru Einn-Marcl, Panin, él. : Essn : ls mulinaials françaiss dans ls pays du S, 14 avril à 20h30, mairi annx, plac d Gaull, Evry, présnai du pr Pinocchio avc ls Amis d la Trr Pupls solidairs. SoliCiés, 13, ru Nungssr-Coli, Viry-Châill, él. : , Mosll : aromahérapi, 14 avril à 10h, à Aropi à Misnhal, Ecoidinn, Lydia Chrismann, 15, ru Principal, Sparsbach, él. : , Haus-d-Sin : habir durabl solidair, 14 avril à 20h, u/débas mais d la vi c associaiv, 28, nc ru Vicor-Hugo, /pa Malakoff (M Plaau-d- Vanvs-Malakoff). Déba à l'iniiaiv d la Ligu ds drois d l'homm d Malakoff Envirnmn. Commn répdr u/débas à la dmand social fac au mal-logmn ou n rspcan ds crièrs d bass csom c u/débas Pour commandr un ancin numéro nvir nmn Cochz l(s) numéro(s) désiré(s). nvir nmn Fais l oal (4,60 l'xmplair). Ajour ls frais d por (2 pour un x., 3 pour 2 x., 4 pour 3 x. plus). Indiquz l oal d vor règlmn : nvir nmn c n 325 Nord-Pas-d-Calais n 331 Arièg Haus Pyrénés musiqu ducai n 337 Paris nvir nmn n 348 Cnr n 353 Hau-Garn Grs n 359 Sin Sain-Dnis n 364 Savois n 370 Nièvr Saôn--Loir n 375 Gard Lozèr Suls cs numéros s dispibls. musiqu ducai Ils s à commandr u/débas à musiqu ducai nvir nmn Silnc, 9 ru Dumng, Ly Cdx 09. nvir nmn VOS COORDONNÉES MERCI D ÉCRIRE EN MAJUSCULES Nom : Prénom : n 354 n 355 n 356 n 357 n 360 n 361 Adrss : n 362 n 363 n 365 n 366 n 368 n 369 Cod Posal : Vill : N fais qu'un sul chèqu si vous vous abnz égalmn voir n pag 47. Chèqu à l'ordr d Silnc. n 371 n 372 n 373 n 374 n 376 n 377 L déail ds sommairs s csulabl sur : 2 5

26 musiqu ducai Fê foir sal ducai c nc /pa musiqu nvir nmn ducai d'. LDH, 28, ru Vicor-Hugo, nc /pa Malakoff, hp://ldh92s.ovrblog.com. Rims : Las call h plan Earh, 15 avril à 19h30, Mais d la vi associaiv, 122 ru du Barbâr. Enré libr. Projci d'un d Jacqus Allard sur l'archicur d dmain. Aac- Rims, MJC Transvsl, 55,plac Mozar, Fê foir sal c u/débas musiqu ducai Rims, él ; Ly : xpédii d S!lnc avril. Ji à parir d 15h, rpas végéarin offr à 20h30. Vndrdi à u/débas parir d 9h30, rpas d midi offr. nvir nmn Drôm : du blé au pain, 16 nc /pa B i o avril, fair s pain au lvain, cui au fu d bois. Ls Amanins, La Roch-sur-Grân, él. : , Pyrénés-Orinals : la c, un issu local global à la cris, 16 avril à la Médiahèqu Pompu Fabra, 33, ru musiqu d l'hospic, ducai à Prads. Déba avc Srg Laouch. Rnsignmns au Paris : quand ls fmms ducai n n Amériqu du S, 16 avril à 18h30, à la fmms spcacl Mais d l'amériqu lain, 217, boulvard Sain-Grmain (7 - M Solférino), la réalisai d s par ls fmms s assz récn. Ell a prmis d changr la visi d l'idnié féminin, cférnc avc Laurnc Mullaly, maîr d nc /pa Fê foir sal cférncs, Fê foir univrsié sal Michl-d- Maign, Bordaux 3 Carmn Casillo, écrivain, réalisaric milian d la gauch chilinn. Franc Amériqu Lain, 37, boulvard Sain- Jacqus, Paris, él. : , Blgiqu : 9 foir inrnaial du livr alrnaif musiqu ducai librair, 17 avril à Gand, débas sur ls lus écologiqus Fê foir sal nc /pa locals, ls écous éléphiqus, l'anarcho-syndicalism, ls révols n Grèc, la Palsin ). Inrculurl Cnrum d Cnral, Kraankindrsraa nvir nmn 2, B9000 Gand, Gard : apiculur alrnaiv, avril, sag à Alès B i o animé par Mauric Chaièr. Associai Kokoplli, Oasis, 131, impass ds Palmirs, Alès, él. : ou Hau-Rhin : vivr n auomi, avril, rncr au gî d Blchnbach u/débas à Linhal (Pi ball) : présnai nc /pa c Fê foir sal d oils sèchs, phyo-épurai, maériaux sains locaux, méhods d nvir maîris d l', cho alimn- nmn airs Ecoidinn, Lydia Chrismann, ducai 15, ru Principal, Sparsbach, él. : , Fê foir sal Embrun : ds magns d', avril au gymnas du plan d'au, sal profssinl ds s rnouv- musiqu ducai labls : fabricans, disribuurs, ari- sans locaux, insiuis, associais. Csil d dévloppmn du pays S, spac Dlaroch, Embrun, él. : nc /pa , Loir : assmblé généra- l d l'adoc, avril à l'aubrg d junss d Baugncy, débas sur la srucurai du mouvmn ds objcurs d croic, mis n plac d'ouils d communicais d'acis. Adoc, Associai d objcurs d croic, musiqu ducai Fê foir sal nvir nmn c u/débas c u/débas nc /pa musiqu nc /pa musiqu nc /pa ducai f c u/débas musiqu s spcacl, cacl, sp cculur h p : / / a c u. a d o c - f r a n c. o r g, Parou : journé inrnaial ds lus paysanns, 17 avril. Journé animé inrnaialmn par Via Campsina (www.viacampsina.org) n Franc par la Cfédérai paysann, 104, ru Robspirr, Bagnol, él. : , c nvir nmn c u/débas c c 2 6 S!lnc n 378 avril 2010 nvir nmn nc /pa musiqu ducai Chambéry : fê d l'écologi ds alrnaivs d vi, 17 avril au parc du Vrny, d 9h à minui, présnc d nombruss associais. Echangs nc /pa sur Fê foir sal l alimnai, ls déchs la récup, ls déplacmns doux, l habia l, l écoourism, l éducai la pi nfanc, l écomi local solidair, l jardinag logiqu, ls médias alrnaifs ou ncor la... La Mandragor, mais ds associais X13, 67, ru Sain-François-d-Sals, Chambéry, él. : , Fê foir sal Fê foir sal nvir nmn musiqu ducai Var : 5 rncrs Souléu, avril, foir arisanal logiqu équiabl avc un cnain d sands d d nombruss nc /pa associais d solidarié local inrnaial, d défns ds drois humains d nvir l'nvirnmn. Anis Fê culurlls, pédagogiqus, liqus musi- foir sal cals. Associai Soulù, résidnc "Ls clés", bâ A,699, chmin du Fê foir sal Parégal, La Farlèd, él. : nc 04 /pa , Smain sans écran, du 19 au 25 avril commnc par la élé pour cux clls Fê foir sal nc /pa u/débas qui l' ncor, mais ssai aussi u/débas d supprimr ls aurs écrans : ordinaurs, éléphs porabls E nvir nmn après si vous vous n porz bin, vous pouvz cinur ou l'anné hp://smainsansl.ovr-blog.com ou Cassurs nvir nmnd pub, 11, plac Cro-Pâqu, Ly, él. : Héraul : dans xprssi, nvir nmn avril à la Flyssièr. Associai La Flyssièr d la cacl, cculur communaué d l'arch, Kahrina u/débas Möckl, La Flyssièr, Jcls, nvir él. : 04 nmn Srasbourg : l vélo, mour écomiqu, 23 avril, journé d'és d la Fubicy, Fédérai ds usagrs d la bicycl, sur l poids c fmms spcacl, sp c musiqu ducai Fê foir sal nvir nmn musiqu ducai écomiqu du vélo dans la sociéé : écomi d surfacs dc d coûs dans l miliu urbain, créai d'mplois, aids publiqus possibls pour accélérr la Fê foir sal ransii vrs l vélo. Fubicy, Mais ds cycliss, 12, ru ds Bouchrs, Srasbourg, Bas-Rhin : csruci n bos d paill ndui u/débasrr, 23 avril à 10h, à Sparsbach, Ecoidinn, Lydia Chrismann, nc /pa 15, ru Principal, Sparsbach, él. : , Ain : ls plans pour soi- B i o gnr ls plans, avril, séminair animé par Eric Pio à Croz. Associai Kokoplli, Oasis, 131, impass ds Palmirs, Alès, él. : ou Ly : inracis homm- naur, musiqu 23 avril à ducai 9h à l'ens Fê foir sal Ly, 15, parvis Rné-Dscars, nvir nmn u/débas M Dbourg. Journé d débas organisé par l laboraoir Communicai, Culur sociéé (C2So) d l'ecol normal supériur d Ly, l Cnr d documnai d rchrch sur ls alrnaivs socials (Cdras) l Clusr d rchrch régial Enjux rprésnais ds scincs, ds chnologis d lurs usags (Clusr 14) sur ls opposiis cvrgncs nr imaginair romaniqu gsi u d nvir nmn la naur. 24 avril, nc à /pa9h30, sui au c musiqu ducai Cdras, 27, mé Sain-Sébasin, M Cro-Paqu, inrvnis sur ls imaginairs sociaux d l'écologi. Cacs : Igor Babou hp://c2so.ns.lsh.fr), Mimmo Pucciarlli c Drôm : s rnouvlabls, 23 avril, présnai njux, cho, réussis, dif- Fê foir sal ficulés. Ls Amanins, nc /pa La Rochsur-Grân, él. : , musiqu ducai Ill--Vilain : 12 sal du chanvr uil, avril à l'espac Nominoë, à Noyal-sur-Vilain (15 km à l's d nc /pa Rnns). Thèm d l'anné : l chanvr, un aou pour la planè. Tous ls usags du chanvr : habia, musiqu cosméiqus, xils, papri, alimnair, ducai plasurgi, c. Inviés c anné ls producurs d lin. Ls Noyals, 14, ru Pirr-Marchand, Noyal-sur- Vilain, él. u/débas : , hp://chanvruil.fr.fr. nvir nmn Vauclus : cadr règls Fê foir sal pour facilir la vi collciv, avril à Grambois, ls criss puvn provnir nc /pa d'un manqu d règls communs. Commn un cadr rlainl (lois, règls, cras) pu aidr à gérr ls émois, ls bsoins, ls compormns IFMAN Médirrané, u/débas L Py nvir nmn Gros, Jouqus, él. : , nc /pa Jura : Ls élirs floraux : un méhod à la poré d u/débas ous, sag ls avril. L Inflorscnc, Bio-Lopin, Sain-Maur, él. : , Paris : à la mémoir ds liquidaurs d Tchrno- nvir nmn byl, du 24 u/débas au 26 avril,sur l Parvis ds drois d l'homm musiqu ducai (M Trocadéro), xposii d phoos d liquidaurs mors ds suis d lur inrvni sur l si d l'accidn d u/débas Tchrnobyl, aci marquan ls rois c c musiqu ducai c c ducai musiqu c Fê foir sal ans d présnc cinu dvan l'nré d l'oms à Gnèv dmandan à cll-ci d rompr l'accord avc l'aiea qui lui inrdi d publir ls dnés médicals sur ls rombés Fê foir sal d l'accidn. Indpndan Who, Savoi : 4 Foir, 25 avril, hall Dcroux à La Mo-Srvolx (près d Chambéry). 90 xposans : grand mar- ché d producurs locaux, plans smncs, vêmns n co, sands associaifs Thèm 2010 : Localmn! illusré par ds cférncs anis nc /pa l jour d la foir. Rsaurai sur plac anis pour ls nfans. Enré libr. Ada Savoi, Mais d l'agriculur d la ê, 40, ru du Trraill, Sain-Baldoph, él. : ou c Parou : Tchrnobyl Day, 26 avril. 24 Annivrsair d l'accidn. Nombruss acis locals coordnés par l Résau Sorir du nucléair, 9, ru Dumng, u/débas Ly cdx 04, nmn nvir Paris : jûn pour l désarmmn nucléair, du 27 avril au 6 mai, à la mairi du 2 arrdissmn, jûn organisé pn- nc /pa dan la duré ds négociais auour du Traié d n-proliférai à Nw York pour prosr cr ls violais d c raié par la Franc. On pu vnir jûnr d un à quinz u/débas jours. Mais d vigilanc d Tavrny, 134, rou d Béhm, Tavrny, él. : , Corrèz : l féminism sil un mauvais gnr? 29 avril au 2 mai à la nouvll fmms spcacl médiahèqu inrcommunal au cinéma L Palac d Tull, un vingain d s sur l féminism ds annés 1970 à aujourd'hui. Pupls culur Corrèz, 51 bis, ru Louis-Mi, Tull, él. : , u/débas hp://prso.wanadoo.fr/pc19. Grnobl : génocid rwandais : où n s la jusic? 29 avril, à 20h, mais ds associais, 6, ru Brh-d- Boissiux. Déba avc Alain Gauhir, présidn du Collcif ds paris civils pour l Rwanda. Survi-Isèr, MNEI, 5, plac Bir-Hakim, u/débas Grnobl, él. : , hp://survi.isr.fr.fr. Bas-Rhin : démarrr un B i o élvag familial d pouls, 30 avril à 9h30, à Sparsbach, Ecoidinn, Lydia Chrismann, 15, ru Principal, u/débas Sparsbach, él. : , Drôm : briqus d rr cru, 30 avril, journé praiqu d fabricai édificai d murs. Ls Amanins, La nc /pa Roch-sur-Grân, él. : , Mai c c musiqu ducai musiqu ducai musiqu ducai c c musiqu ducai c Puy-d-Dôm : 3 Humus, 1 r 2 mai, foir écologiqu dans la radii d l'éducai populair avc d nombruss cférncs alirs. Samdi à 11h, Fê foir sal nc /pa musiqu ducai L'appor ds vaccinais à la publiqu : la réalié drrièr l myh avc Michl Gorg ; à 13h, La scinc l cioyn avc Jacqus Tsar ; à 15h, Ls OGM sous ous ls facs u/débas avc Chrisian Vélo ; à 17h, Ls ffs ds champs élcromagnéiqus sur la avc Pirr L Ruz, Crii-Rm. Dimanch, à 11h, L géni du sol vivan, clés pour un révolui d l'humus avc Brnard Brrand ; 13h : l'immunié du vivan avc Gills Grosmd ; à 15h, Rfdr la Pac n favur d'un agriculur paysann, écologiqu, créaric d'mplois d'un alimnai d qualié pour ou l md avc Auréli Trouvé, Aac ; 17h : L rôl vial mécnu ds champigns dans la vi ds plans avc Marc-André Sloss. Alirs : plans sauvags, cuisinir l'ori, pâé végéal, BRF, gî à inscs, logicils librs Spcacls, cs, musiqu. Associai Humus chz Ann Thirry Trin, Mario, Chald, él. : ou , hp://foir-cologiqu-humus-chald.fr. Arras : 9 sal du livr Fê foir sal d'xprssi populair nc /pa d criiqu social, 1 r mai, u/débas quarir ds ars. Débas, cférncs, Fê foir sal /pa inrvnis arisiqus, lcurs, pr, sands, c. Colèrs du Présn, 61, grand Plac, Arras, él. : (Didir Andrau), u/débas Bragn : 7 foir alrnaiv, 1 r 2 mai à Ric-sur-Bl. ABC, Jan- Pirr Andriux, 9, chmin d Krdavid, Fê foir sal nc /pa Ric-sur-Bl, él. : , Lill : vélorous, 1 r 2 mai, avc ls associais Adav, AF3V Rando-vélo, musiqu ducai dux jours d promnads à vélo dans nvir nmn l'agglomérai pour découvrir ls vois vrs ls vélorous réalisés ou nvir proj. Adav, 23, ru Gossl, nmn Lill, él. : , Rhôn : Franch'vr, 2 mai au parc public du Grill, à Franchvill, marché du jardin du dévloppmn durabl. Mairi, nc /pa 1, ru du Robr, Franchvill, él. : c u/débas nvir nmn Fê foir sal nvir nmn musiqu ducai c u/dé o c u/dé c u/dé musiqu ducai musiqu ducai o c u/dé o

27 Vivr nsmbl n Il-d-Franc. J ravaill pour l'insan à mi-mps sur Paris (chargé d'és n hnologi, probléqus migrans, habia, insri, jardins, nvirnmn + qqs cnaics praiqus n ani vidéo). J chrch à déménagr n Il-d- Franc à parir d'avril. Ayan ds rvnus modss, j souhairais inégrr un proj où j pourrai êr logé à moindrs frais n échang d ma paricipai à un ravail collcif manul (maraîchag, aciviés d frm, aurs...) ou pour un paricipai moins manull, sl! J srais égalmn inérssé pour inégrr un colocai avc jardin, y invnr ds choss! Tou proposii binvnu. Cac : n Gard. Nous somms s foyrs (coupls avc nfans prsns suls, juns rraiés) qui ravaills dpuis un an sur un proj inrgénérainl d'habia groupé écologiqu n auopromoi. Nous avs ds rrains n vu sur scur Gardnnqu, nr Nîms Alès. Nous souhais élargir l group à qulqus famills supplémnairs. Prsns inérssés, cacr : Régis, él. : , Paul, él : n Lorrain. Vous avz un proj d'habia groupé, mais vous rncrz ds difficulés? Naura4, associai d profssinls passinés (archics, urbaniss, juriss, ingéniurs, énrgéicin, maurs, c.), propos d vous accompagnr dans ous ls éaps d vor parcours. Rchrch d rrain ou d financmns, mag d saus, ccpi ds bâimns ou ani d group, nous répds à vor dmand, pour qu vor proj commun dvinn réalié. Cacs : ou Sylvain Knch él. : , Jan-Yvs Macé, él. : , Raymd Poinsain, él. : n Coloc d mamis. Chrchs un ou dux fmms d plus d 60 ans, pragqus agréabls, décidés à invnr lur quoidin n libré/égalié/solidarié avc d'aurs dans pi proj d colocai durabl mais + jardin aux alnours d'alès (Gard), à l'auomn Ls indispnsabls : nvi d praiqur rchrchs d nc, écou, médiai, vi simpl, nourriur sain, priorié médcins alrnaivs. Pi bg d accord, mais auomi financièr indispnsabl. Ls suprflus : idéalism dogsm. Cac : n Lubr. Nous somms un coupl d rraiés vivan dans un mrvillus propriéé dvnu rop grand à nrnir à dux. Nous aimris rouvr un aur coupl inérssé à paragr nos inérês l ravail inhérn à nor syl d vi (jardinag, bricolag, nrin piscin, sai ds aux, rrain d jux, nnis ), n échang du logmn d la jouic d ou c qu'offr nor si : jardin, rrain sall d jux, piscin, nnis, ju d péanqu baucoup d'spacs ranquills, parfumés d hym. Nor grand mais s oujours ouvr pour la famill, ls amis ls amis ds amis. Sous nor oi, vous nndrz parlr plusiurs langus résnr ds rirs d juns d'nfans. Passinés d'écologi, nous ssays d'êr l plus possibl n accord avc la naur. Tél. : ou n Suiss. La Fdai ds frms communauairs librs rchrch famill/s, group, paysan/n(s), brgr/èrs(s), arisan/n(s), accuil social, souhaian s insallr chz ls Brgrs d Froidvaux à Souby, dans l Jura suiss. C domain agricol d 59 ha (d 28 ha d ês) praiqu l agriculur -dynamiqu dpuis ls annés 80. Il comprnd plusiurs bâimns à rénovr, d un annri, un alpag dans ls Alps vaoiss. S chpl s csiué par un roupau d 250 mous. Ls prsns vivan sur c domain doivn s ngagr à dévloppr un idéal social, écologiqu culurl. Prndr cac avc Claia Raimann Choffa, présidn d la Fdai, hamau d Froidvaux, CH-2887 Souby, él ou par courril : n Bragn. J propos à qulqus viills souchs (milian-s n rrai) d réalisr un éco-villag n ê d Brocéliand pour paragr nos acis pour la divrsié, pour accuillir ds alrnaivs, pour accompagnr ds juns dans lurs projs d vi, pour ransmr nos valurs nous nraidr. Alxis Robr, La Gu, Paimp, él. : Agir nsmbl n Haus-Pyrénés. Dpuis qulqus annés, nous rsaurs un pi frm dans l piém pyrénén avc ds maériaux écologiqus variés dans un spri d simplicié. Nous vous proposs d paricipr à un chanir collcif chz nous, du mrcrdi 11 aoû au vndrdi 20 aoû inclus. Nous aménagrs un spac collcif dans l'x-brgri pour pouvoir y accuillir ds groups : nduis n rr ou à la chaux, mis n plac d plafds n bois, isolai n lain bru, carrlags n mosaïqu, dallag n gals ardoiss, mag d'un pi srr n vrr. Nous souhais paragr xpérincs, savoirs, idés, qu chacun ouch à ou, fair ds rncrs, vivr nsmbl un bll xpérinc. Cuisin à our d rôl, à parir d produis locaux ou sauvags, fair d la musiqu, papor, êr hurux Cloild Vincn, él. : , cloild n Haus-Alps. Chanir- csruci n paill, du 5 au 25 juin. A ving prsns, csruci d'un pi bâimn d 50 m 2, ds fdais à la charpn, pos ds nduis Frains n gravirs, fascin n osir, murs n ballos d paill, orchis, cloiss n osir, charpn bois d pays, oiur chaum, nduis d rr, chaux adlak. Chanir d préparai du 31 mai au 4 juin. Pi paricipai n échang, logmn nourriur. Michl Philippo, L Tér, Eourrs, él. : , hp://snsauomi. n Var. Sculpur ar-hérapu dn sags d sculpur sur pirr, bois rr dans alir n écocsruci bois, paill, rr chaux, au nord du Var près ds gorgs du Vrd. Possibilié d'échang cr aid pour finir ls nduis rr d l'alir. Elodi Munir, Ls Airs, Moissac-Bllvu, él. : , n Hur d'éé. La Méridinn, associai siué dans la Drôm qui mili pour l réablissmn d l'hur méridinn n Franc dans l md (péii n lign cybraci n 287, chrch un réalisaur pour fair un sur l suj. Maryvn Baur, él. : ou , n Bragn. J propos ds vacancs uils, camping dans la ê d Brocéliand d'avril à spmbr dans un éco-si auom végéarin n échang d'un paricipai à l'nrin du liu, d'accuil ds arrivans, ds alirs d rncrs sur ls alrnaivs, d'anis sl vos disposiis. Associai Ecologi praiqu, A. Robr, La Gu, Paimp, él. : n Bragn. Offr séjour graui n gî pour un ou dux prsns pndan un ou dux smains, à 60 km d Sain-Malo, n échang d'un ravail à mi-mps : déménagmn jardinag, nr avril ocobr él. : n La Rou du Pain s un boulangri mobil pédagogiqu proposan ds anis auour du pain logiqu. Insallés nr l Limousin l Auvrgn, nous somms aujourd hui à l éroi dans nos locaux. Pour dévloppr nos aciviés, nous (un coupl avc rois nfans) chrchs un mais d habiai avc un four à pain à proximié pour pouvoir mr n plac un alir f d fabricai d pain (vn via Amap, magasins sur ds marchés). Un associai avc un aur prsn s aussi nvisagabl. Scur géographiqu rlaivmn indifférn mais proximié d'un bassin d populai. Locai ou acha (bg : ). Urgn! Olivir Acquar, él. : ou , Rncrs n Réf Avyr, homm 60 ans, souhai échangr avc prsn auhniqu, qui n's pas indifférn à la sociéé dans laqull nous vivs, proch d la naur d la rr, rchrchan auomi, alrnaivs. J suis moi-mêm parisan d la simplicié volair. Ecrir à la rvu qui ransmra. n Réf Homm, 47 ans, sans nfan, habian un gros bourg d Sin- Mariim, chrch fmm pour un vi harmius. J suis jardinir-paysagis. J possèd un pi mais un lopin au fd d'un impass. J'aim la naur, la campagn, l'auarci, ls ars primiifs, la simplicié, la snsualié On m di rès aniné à l'écou ds désirs d'aurui. J'ands la compagn qui vora paragr ma vi dans m liu champêr, défi à l'urbanisai nvirnan. Ecrir à la rvu qui ransmra. n Rf Enfin libr! Insi n rcvrsi vrgr, 50 ans, jun, minc, ouvr, poè, humour, accuill n Hau- Loir compagn nhousias aiman la musiqu, ls soris, ls plaisirs campagnards, cuisins, pour paragr simplicié, ndrss, complicié. Jun joli accpé Ecrir à la rvu qui ransmra. nrf Homm, 51 ans, spri S!lnc, cvivial, volairmn simpl auom souhai rncrr un fmm pour un vi joyusmn écolo. Tél. : ou écrir à la rvu qui ransmra. Logmn rchrch n Rnns. Jun coupl avc un nfan d rois ans, andan un duxièm nfan, chrch maisn sur l pays d Rnns à parir du mois d'avril Bg limié. Nous pouvs fair un sysèm d'échangs /ou coups d mains n jardinag, paysag, boulang paysann, crêps gals, gard d'nfans Musicins, dansus, nous sors d'un xpérinc communauair d dux ans n Andalousi. Flxibls savoir vivr. Fair proposiis. Tél. : , n Finisèr. Coupl avc bébé (nsignan homm au foyr-plombir) chrch hébrgmn pour juin 2010 à Morla ou alnours. Yannis Pascal, él.: n Avign cinur vr, chrch F1 vid dans mais ancinn, 35 m 2 minimum, 350 maximum, évnullmn balc, jardin cav. Tél. : n Brgr-chvrir, avc roupau, marié, 6 nfans, chrch hamau ou villag à l'aband avc habiais, bâimns d 50 à 500 ha d rrain, mêm n frich ou avc ravaux pour créai élvag. Bdssm Srg, ru ds Trois-Porails, Durnqu, él. : Logmn offr n Drôm. J dois vndr la mais d ms rêvs. Ell s à 30 km d Di, dans un hamau d rois maiss habiés, dans un vallé isolé possédan un divrsié logiqu xcpinll. Ell compor un corps d bâimns (apparmn d 90 m 2 avc voûs four à pain, grang, grnir n ou 400 m 2 d'spacs ransmabls) 3000 m 2 d rrain labourabl pla anan, quar ha s louabls à proximié. Chrch un succssur ayan proj lié à la proci d la naur d la frarnié. 200 OOO. Paric, él. : n Vosgs. Dans un ancinn usin xil rcvri n micro-cnral hydroélcriqu, ndroi calm, naur, à qulqus km du val d'ajol, sp logmns à vndr n copropriéé ou à lour, pr mods à cvnir. Ls locaux s à rénovr : plusiurs apparmns sios, un magasin au rz-d-chaussé, plusiurs nivaux d sockag avc m-charg, un lof, parking, mplacmns d garag, hangar, ancinn g, prairi pour jardinag, rivièr, éang, bois n frich. Tél. : n Ly. Lou un chambr mublé d 11m 2 dans un mais d 58 m 2 avc jardin. Mais proch du méro Flach ous commodiés. 330 TCC avc inrn. Dispibl à parir du 27 mars. Préférnc pour un fmm à ndanc écologis (filr à au, ri ds déchs, jardin ), Chrisll, él. : Vacancs n Bragn. Lou gî rural pour dux prsns à 60 km d Sain-Malo du M- Sain-Michl, d mai à spmbr. 220 la smain sauf n aoû 250. él. : n Ardèch. Accuil rural n yours mgols radiinlls, suprb si sauvag, randnés, baignads, frms aubrgs ous prochs, maraîchag dynamiqu sur plac. Eric, él. : n Cnr Finisèr, à Plybn (nr Châaulin Quimpr), lous 2 maisns (capacié d'accuil pour chacun : 6/7 p.) nourés d'animaux (volaills, ois, canards, vach, ân, brbis, chèvrs, chins, cha pys possibilié d fair d l'équiai), à 30 km d la mr, pour prsns ayan un spri naur. Coû d locai par mais : 280 par smain. Faima Jacqus, lurs nfans Gibrill Sarah, él. : (d préférnc au momn du rpas, sin laissz un mssag avc vos coordnés). Au plaisir d la rncr n Vndé. Découvrz l Camping Ls Coqs n pâ à Talm-n-Vndé, à 10 km d la mr, où l'êr humain n d vivr n harmi avc la naur dans un démarch d'écologi praiqu : jardin, cuiss solair, phyoépurai ds oils sèchs, composag, ri ds déchs poussé, fabricai d pain, vélos. Echangs rpas communs. Soin ds animaux possibl. Accssibl aux handicapés. Tél. : n Toscan, pour ls amourux du grand air, lous gîs ( placs) dans nor joli frm, n bas d'un chmin d 3,5 km, loin du brui d la pollui, au miliu ds olivirs ds chêns-liègs, chèvrs. 300 /smain. Marco Paricia, ou n Calabr. A lour mois d éé, mais n Calabr s (Iali), dans villag smiabandné surplomban mr Iinn (8 km). Séjour/cuisin + 1 ch. (3-4 lis) + s. bain + rrass vu + jardin. Cadr magnifiqu. 400 /mois. Ecrir à ou applr au Pour phoos voir : Grauis : Ls anncs d Silnc s grauis pour ls abnés. Ells s égalmn grauis pour ls offrs d'mplois. Pour passr un annc, joindr l bandau d'xpédii qui nour la rvu ou joindr un chèqu corrspdan à un abnmn. Taill ds anncs : Nous vous dmands d fair l plus ccis possibl. Au dlà d 500 signs, nous nous résrvs l droi d fair ds coups. Délais : Ls das d clôur s indiqués n pag "Quoi d nuf", pag 2. Prévoir nvir dux mois nr l'nvoi d'un annc sa publicai. Domiciliés : Silnc accp ls anncs domiciliés à la rvu cr un paricipai d 5 n chèqu. Pour répdr à un ll annc, mr vor réps dans un nvlopp. Ecrir sur c nvlopp au cray ls référncs d l'annc, puis mr c nvlopp dans un aur nvoyr l ou à la rvu. Sélci : Silnc s résrv l droi d n pas publir ls anncs qui lui déplaisn. S!lnc n 378 avril

28 Nous pouvs vivr sans capialism 2 8 S!lnc n 378 avril 2010 Enric Duran, robin ds banqus En 2008, l caalan Enric Duran innovai dans l'aci u n xproprian aux banqus, via ds opérais d crédi, la coqu somm d uros, qu'il a nsui disribué parmi ls mouvmns sociaux. Il œuvr aujourd'hui, au sin d'un collcif, à dévloppr ds alrnaivs au capialism dans un spri d c. A l'occasi d'un ourné n Franc pour échangr auour ds alrnaivs socials, Silnc l'a accuilli à Ly 1 lui a posé qulqus qusis. Commn s né c proj d'xpropriai? Enric Duran : Dpuis 1999 j paricipais au mouvmn ani-globalisai. Mais j rsais frusré par l pu d'avancé ds alrnaivs du résau social. A cla s s ajoués l'urgnc lié à l'approch du pic d pérol à la cris énrgéiqu l'urgnc d s'organisr n an qu mouvmn social pour y fair fac. J'ai dc pris la décisi d m'ngagr dans c aci n 2005, ai csacré l'ssnil d m mps nr à c aci d'xpropriai ds banqus. J'ai mpruné n ou à 39 banqus la somm d ai anncé l 17 spmbr 2008 qu j n lur rmboursrai rin. M objcif éai à la fois d financr ls mouvmns sociaux, d crér un déba public sur l modèl capialis, ss criss ss alrnaivs. J'ai paricipé n parallèl à l'impulsi d'un mouvmn n Caalogn. T mod d'aci s'inègr dans la radii du bandiism social au srvic d'un caus. Tu marchs ainsi sur ls pas d Durui, c 2. Commn sius-u par rappor à c passé? Ls anécédns hisoriqus aidn à comprndr nor aci. Nor prmièr publicai Crisis, publié l 17 spmbr 2008, xpliqu cs référncs hisoriqus. Mais la paricularié d l'xpropriai bancair qui a éé réalisé c fois-ci s qu'll a éé fai sans arms, d manièr nvioln. C's un aci sans pass-magn, sans agrssi. L'xpropriai s'inègr pour nous dans un culur d la désobéic civil, culur qui prnd racin n Espagn noammn dans l'insoumissi au srvic miliair. L'argn xproprié au sysèm bancair a prmis la publicai la diffusi d médias alrnaifs grauis. Pourquoi c cho? C's un idé fauss qui a circulé n Franc. Ls journaux n s qu'un pi pari d c qui a éé financé grâc à l'argn xproprié ; ils rprésnn nvir 10 % ds projs financés. C qu

29 Nous pouvs vivr sans capialism nous avs souhaié promouvoir avc c argn, c's la csruci d'un mouvmn coordné d'alrnaivs au capialism dans un prspciv d c n Caalogn. C qui éai imporan sui à c aci d'xpropriai, c'éai d fair cnaîr au grand public ss objcifs s mssag, avan qu'ils n soin démés par la manipulai médiaiqu. L journal a dc éé diffusé largmn, dès l'annc publiqu d c xpropriai bancair, afin d diffusr nor in avan cll ds aurs médias. Tu n'as dc pas agi sul, c's un collcif qui a préparé c aci? C's un collcif d prsns qui a collaboré à c proj d publicai. Mais pas à l'aci d'xpropriai. L journal Crisis s paru l mêm jour dans dux cns vills d'espagn, grâc à ds groups d prsns qui s'éain ngagés à l diffusr, sur un bas d cfianc sans n cnaîr l cnu xac, afin d proégr la cfidnialié d l'aci. S'il y a un procès, il va êr cr ls banqus! Enric Duran Vor collcif chrch à sounir l'organisai du mouvmn social, basé sur ds groups locaux noammn. Cla fcin--il? L problèm n Caalogn n's pas l manqu d groups locaux, mais l manqu d coordinai nr ux. En 2008, a u liu un march pour la c à vélo à ravrs la Caalogn, qui a dévloppé l lin nr cs groups sous l'idé général d c. Cci dans l bu d csruir un résau n favur ds alrnaivs au capialism. Grâc à c résau, ls ocobr 2009, u liu d rncrs simulanés n Caalogn sur l'organisai praiqu d nouvlls alrnaivs. Cla prmai à ds prsns inérssés par ds hèms variés (logmn, alimnai ) d s coordnr. L 17 spmbr 2009, a égalmn u liu un aci coordné sur 114 liux d la péninsul ibériqu (d 70 n Caalogn), dans la ru, afin d fair cnaîr ls alrnaivs échangr avc l public. Pour auan, il n'y a pas d résau officil, ls groups locaux qui paricipn à cla n'adhérn à rin, simplmn cux qui l souhain puvn s rcnaîr dans c appllai dans c idé. Décroic capialism "Nous avs choisi d'associr l'xprssi "c" à cll d "sorir du capialism", cla évi à nos yux la cfusi qu l' voi parfois n Franc, nr c démarch d simplicié volair pas ou faiblmn poliisé. Nous faiss valoir par l'associai syséqu d cs dux xprssis, qu nous somms dans un démarch d rans clair radical d la sociéé dans s nsmbl. En our, cla cré un imaginair plus compl d c qu nous vouls, dès lors, il dvin plus difficil d nous manipulr." Qulls s ls cséquncs jiciairs d aci d'xpropriai d banqus où n s-u? Après l'annc publiqu d m aci d'xpropriai l 17 spmbr 2008, j'ai vécu clandsinmn pndan s mois. Lors d ma réapparii publiqu lors d'un cférnc d prss pour la sori du duxièm journal, Podmos [Nous pouvs], l 17 mars 2009, j'ai éé appréhndé. J'ai ffcué dux mois d pris prévniv à Barcl, puis j ai éé libéré d manièr provisoir. Un group a récolé l'adhési d 130 collcifs pour sounir ma libérai, ds ONG d défns ds drois humains n pariculir. J suis acullmn n an d nouvlls pour m procès. Hui mois plus ard, j n'ai ncor u aucun nouvll. J suis dvnu insolvabl inrdi bancair à vi. Cla fai pari d ma sraégi car ainsi n pu pas m dmandr d rmboursr quoi qu c soi. J'ncour, héoriqumn, quar à cinq ans d pris, au chf d'accusai d'"scroquri cinu". Si j'écop d moins d dux ans, cla s mura auoqumn n sursis. Mais il n's pas sûr qu l procès ai liu : l déba public srai imporan ls banqus hésin sûrmn. S'il y a un procès, il va êr cr ls banqus! L duxièm journal Podmos xpliciai plus n déail ls proposiis pour sorir du capialism. L roisièm journal, Qurmos [Nous vouls], publié l 17 spmbr 2009, va plus loin dans l déail ds alrnaivs d lur mis n plac. Cs dux drnirs éé publiés n caalan, n casillan n anglais. Pourquoi cs cho d das rès préciss pour agir : 17 spmbr, 17 mars puis ncor 17 spmbr? Nous vouls sorir d l'agnda du pouvoir : ls cr-somms, c., pour crér nor propr agnda. Pour nous réapproprir l'hisoir, commnçs par nous réapproprir nor propr ryhm d'aci. Souhais-u qu xmpl soi suivi qu d'aurs prsns agissn comm oi n scroquan ls banqus ls organisms d crédi? C's un ouil possibl pour récupérr d l'argn pour abandnr ls banqus. Cla cdui à êr insolvabl. Mais pu aussi fair c démarch d'aband du sysèm bancair sans cla. C's ainsi qu nous avs lancé un campagn d grèv ds usagrs ds banqus, pour sorir s argn sa vi! du sysèm bancair. á D gauch à droi : coopéraiv d'habia, cris, chômag, banqus 1. En lin avc l'alir ds Canulars l 17 janvir Durui n Espagn ou Alxandr Jacob, la band à Bno n Franc au débu du 20 siècl, praiquain ds "xpropriais" sous m d hold-up pour financr l mouvmn anarchis. S!lnc n 378 avril

30 Nous pouvs vivr sans capialism Coordnés Tél. n Caalogn : Ls raducis d crains ds xs ds journaux publiés par c collcif s accssibls sulmn sur inrn, sur lur si : Il smbl qu baucoup ds alrnaivs qu vous proposz : invsissmn dirc n coopéraivs, récupérai d logmns vids, coopéraivs d logmn, cssi ds rrs, coopéraivs d produci d csom, c., xisn déjà n d nombrux ndrois, mais d manièr fragmné, isolé. C qu vous apporz, c srai un manièr d ls unir dans un visi global un sraégi commun d sori du capialism? C's ou à fai ça. L défi s d s'organisr nsmbl, d'avancr sur un mêm chmin d sori. Nor objcif s doubl : visibilisr organisr. Pour cla, nous disposs d dux ouils différns : ls journaux srvn à visibilisr, l résau pour la c prm d nous organisr nsmbl d dévloppr ccrèmn ls alrnaivs qu nous promouvs. C s dux fcis dux spacs différns, mais qui paricipn d'un mêm dynamiqu. Il smbl qu'un ds caracérisiqus communs qui rssorn ds alrnaivs qu vous promouvz, s lur dimnsi collciv. Sorir du capialism, c's passr du nivau individul au nivau collcif? Oui. On rédui rop souvn la c au nivau individul. Il s imporan d mrr ds xmpls d changmn social, d rcrér ds rlais socials d voisinag, communals Dans nor sociéé la réprssi s individull, nous y appors un réps collciv. La rans d la sociéé n passra pas par l'ea, par ls insiuis us, mais par l pupl, ls cioyns. La c sr pour orinr l'imaginair d c aci collciv hors du capialism. Nous avançs par l bas, sans passr par ls srucurs us. Il y a un vi rich n dçà d la u élcoral. La majorié ds aciviss n s pas dans c ju élcoral. Qulls s vos proposiis? Inmr, mr n résau muliplir ls projs. Csruir un aur écomi hors du capialism. Par xmpl, ls "coopéraivs inégrals", prman la coopérai d'acurs ravaillan sur ds sujs variés, d manièr ransvrsal. Nous œuvrs égalmn à la créai d'un sysèm méair libr pour l mouvmn social. Il n s'agi pas là d'un proj d plus parmi d'aurs, mais d srucurr d facilir l'organisai écomiqu ds proposiis xisans : auo-mploi, produci coopéraiv, alrnaivs dans ls domains d l'alimnai, d l'habia, C's rop difficil d lur sul cr l capialism. Par xmpl, l'agriculur logiqu s souvn rop chèr. Avc un sysèm écomiqu alrnaif qui nous s propr, c difficulé pourrai êr dépassé. Il s possibl d mr n plac d'aur mnais démocraiqus décnralisés, paricipaivs. á Affich d'appl à sr pour la libérai d'enric Dunan. Qu pnsz-vous d sysèms d financmn éhiqu ls qu la "banqu alrnaiv" la NEF? Tan qu ls uros xisn il fau bin ls mr qulqu par. C yp d sysèm pu êr un ouil d ransii, sur l chmin vrs un écomi émancipé du capialism. Dans un prmir mps, c pu dc êr un sysèm complémnair avc un mnai social. Y a--il ds xmpls d réalisais d c mnai social? Au nord d Barcl, il xis un mnai social qui rgroup nvir 150 prsns d ving villags. On pu changr ds uros cr c mnai social. Avc la somm n uros qu'ils récoln nsmbl lors du chang, ils achèn nsmbl un gross quanié d produis. Ensui, chacun pu ls acquérir par l biais d la mnai social. C drnièr pu égalmn êr obnu par ds srvics rndus : ainsi, il n's pas nécssair d'êr déjà rich n uros pour pouvoir accédr à c sysèm d'échang. A Tarrag (vill d habians) ainsi qu qulqus villags alnours, xis égalmn un sysèm similair rgroupan nvir 150 prsns, d ds agriculurs ds commrçans. Dans cs commrcs, ls coopéraurs d c sysèm pain un crain pourcnag du pr ds produis n uros, l rs n mnai social. Tous cs projs fcinn avc un mêm sysèm inqu, "CES" créé pour un proj d mnai social n Afriqu du S, qui prm ds échangs égalmn nr prsns d résaux différns. Cla prm aux projs locaux d ravaillr n résau régialmn. Propos rcuillis par Guillaum Gamblin n collaborai avc Pascal Main d la rvu No Pasaran n 3 0 S!lnc n 378 avril 2010

31 Biodivrsié Ds sols n dangr d mor Dans un poigné d rr, il y a normalmn auan d microorganisms qu d'habians sur la planè. Après cinquan ans d culurs innsivs, c m d vi s aujourd'hui n dangr d mor. GÉRARD DUCERF EST UN BOTANISTE RENOMMÉ. À QUELQUES KILOMÈTRES DE SAINT- Chrisoph-n-Brinais, au cœur du Charolais (s d la Saôn--Loir), il a insallé Promaur, l burau d'és spécialisé n boaniqu qu'il dirig, dans la mais où il s né. Il s l'auur d l'xclln "Ls plans -indicarics" (n dux oms, d l'un csacré aux lvés d dormanc 1 ), d guids d phyohérapi, c. Il dn volirs ds cférncs, oujours passinans. Il nous livr ici un ablau rès alarman ds sols qui nous nourrissn, mais aussi qulqus clés pour sorir d l'impass où nous somms... Silnc : Commn v ls sols n Franc aujourd'hui? Gérard Ducrf : Lur siuai s désspéran désspéré. Ell n fai qu s aggravr au fur à msur ds n-priss d décisis ou ds priss d décisis abrrans d la par ds us d la par ds ingéniurs chnicins agroms. D après ls saisiqus d l INRA, plus d 70 % ds sols français prdu lur porosié Qu s c qu ça vu dir? Ça vu ou simplmn dir qu ls sols s n anaéros oal c's-à-dir : mors. La mor ds sols va nraînr un cascad d problèms : > l aggravai d la fréqunc ds indais, > l aggravai d la fréqunc ds séchrsss, > un produci innsiv accéléré d méhan, gaz à ff d srr plus pui qu l CO 2, > ds baisss noabls ds rndmns, > ds inoxicais ncor plus imporans aux psicids d synhès, aux moléculs n dégradabls, pariculièrmn par ls horms synhéiqus (Glyphosas, 2-4D, 2-4-5T, Chlorobuérol, c ). Cs inoxicais v s raduir par la sérilisai du béail la sérilisai ds homms (déjà bin amorcé n Argnin, dans l Langoc-Roussill n Franc, c.), > ds inoxicais à l aluminium iiqu (Al+++), au fr frriqu (F+++) aux niris. Cs subsancs provoqun ds dégénérscncs nrvuss (scléros n plaqu maladi d Alzhimr) Csaz-vous un évolui dans la pris n comp ds soins à apporr aux sols? Loin d régrssr, l mpris d l agriculur «ou chimiqu» progrss. Ls sais d épurai rfiln lurs bous oxiqus aux agriculurs n lur faisan bin rmarqur qu c s un cadau d valur qu lur fai. L mploi ds ngrais psicids s accroî d jour n jour. L mploi d purins lisirs (poiss violns pour ls bacéris aérobis du sol) s d plus n plus imporan. Msano s d plus n plus influn sur ou la planè mopolis dans crain pays la ds ingéniurs agroms ds véérinairs. En Franc l agriculur logiqu s saboé régrss. Ls culurs OGM progrssn illégalmn, mais préfèr cdamnr ls opposans au liu d cdamnr ls culurs illégals d OGM. Ls sols v d plus n plus mal, l béail ls homms aussi dans l cx acul il n y a aucun spoir d améliorai, la siuai n pu qu s aggravr. Qulls iniiaivs rcommandriz-vous pour fair cnaîr la valur nuriiv ds plans sauvags? En c qui ccrn la valur nuriiv ds plans sauvags, sul un boyco sévèr ds plans "chimiqus" pu fair prndr cscinc d lur valur alimnair d lur valur pour soignr ls sols. Avan d nous nourrir, ls plans sauvags pour rôl d soignr ls sols mais mêm ls agriculurs s du mal à prndr n csidérai c évidnc. Pour arrêr l bourrag d crân fai par ls mulinaials, il fau arrêr d ls financr par nos achas. Il n fau plus rin achr aux mulinaials. C s l sul spoir pour nrayr l xinci d l spèc humain avan la fin du siècl. Propos rcuillis par Mari-Pirr Najman n Pour prndr un xmpl qui dvrai ccrnr nos lcurs jardinirs, dans s livr "Ls plans -indicarics", om 1, Gérard Ducrf xpliqu commn, dans un sol ngorgé n compos, comm cla arriv si n fai pas ani au dosag, v poussr n mass, nr aurs, ds mrcurials annulls ou ds galinsogas. L sol nous parl avc cs hrbs spanés qui "si l'homm lur laissai jour lur rôl, réablirain d'lls-mêms l'équilibr soignrain ls maladis qu'lls révèln". Inuil d précisr qu Gérard Ducrf n's pas favorabl au innsif mais nous appll à "laissr du mps au mps". 1. Pour survivr ls grains nrn n dormanc c qui s caracéris par un baiss ds phénomèns viaux (proch d l'hibrnai d crains animaux). La smnc s'écomis pu rsr ainsi pndan ds annés. La lvé d dormanc s c qui prm d réacivr la grain pour qu'll grm. Cla pu-êr provoqué par ds variais d mpéraur, d lumièr S!lnc n 378 avril

32 Vill n ransii La rlocalisai d l'alimnai n's pas chos facil! á Toi d'un immubl du quarir Vauban à Fribourg. Mêm avc la volé d végéalisr, n pu oalmn profir d ou la surfac d'un oi : il y a d l'spac occupé par ls capurs solairs, par ls bouchs d'aérai, par ls vasisas, ls rrasss Si la Franc a d quoi nourrir ss habians n, n opan pour un régim pu carné, la rlocalisai d l'alimnai au nivau d chaqu vill rlèv prsqu d la missi impossibl. BIEN SÛR, IL FAUT CHERCHER À RELOCALISER L'ALIMENTATION. MAIS EST-IL POSSIBLE DE LE FAIRE oalmn dans la siuai acull? Dans ls annés 1990, un cnr d'xpérimnai agricol avai vu l jour près d Mpllir à l'iniiaiv d prsns comm Pirr Rabhi, Chrisoph Bau Un xpérinc d "modul opimisé d'insallai agricol" a éé mné pndan cinq ans avc un famill (2 aduls, 2 nfans). Il s'agissai d vérifir s'il éai possibl d vivr n auomi alimnair sur un hcar! L'xpérinc a éé mné sur un rrain assz arid pu producif (garrigus). C hcar s réparissai ainsi : > 200 m 2 pour ls légums, > nvir 1000 m 2 d vrgr (ds crisirs pisachirs sauvags grffés), > nvir 4000 m 2 pour ls grands culurs (céréals), > nvir 5000 m 2 pour dux chèvrs (lai, fromag + 2 chvraux par an). L'xpérinc a mré qu ls céréals éain n quanié insuffisan (mais la rr d dépar éai pauvr ls rndmns d 5 quinaux à l'hcar sulmn). Un ds crains éai qu l sol dvai s'nrichir n èrs organiqus (par composag appor d fumir). On csa qu pour assurr sulmn un faibl quanié d lai d fromags, cla prnd la moiié d la surfac. La viand a ffcivmn un "mprin écologiqu" énorm. Si vu plus d viand, pour élvr un mou, il fau d l'ordr d 5000 m 2. Pour élvr un vach (sans imporai d soja, n z humid comm l Vrcors ou l Jura), il fau d l'ordr d m 2. Cs surfacs augmnn rapidmn n z sèch. Pil d'auomi ds d plus grands vills d Franc En supposan qu l'xpérinc s'nrichiss qu l' puiss arrivr ffcivmn à l'auomi alimnair sur un hcar pour 4 prsns, pu comparr la surfac nécssair à un populai la surfac acullmn dispibl. Voilà c qu cla dn dans ls d plus grands vills d Franc. Mari Clm's Vill Populai Surfac Surfac nécssair % d'auomi (n millirs) acull à l'auomi maximal (hcars) (hcars) Paris ,9 % Marsill ,3 % Ly ,8 % Toulous ,7 % Nic ,2 % Nans ,1 % Srasbourg ,4 % Mpllir ,0 % Bordaux ,3 % Lill ,2 % L pourcnag d'auomi maximal s héoriqu. Il supposrai qu l' arriv à culivr ous ls surfacs : habiais, rus, usins avc un rndmn agricol corrc! Crains rêvn alors d fair ds culurs sur plusiurs éags c's oublir qu c's l solil qui fai poussr ls plans qu'il n fournira l' qu pour un sul éag. On pu oufois pnsr la vill avc ds immubls d ls façads s s ds srrs, ls ois s végéalisés placra ls vois d circulai au nord ds bâimns dans ls zs d'ombr. Un disposii qui, par xmpl, a déjà éé rchrché dans l quarir Vauban d Fribourg n Allmagn (voir phoos). Ls groups d vills n ransii fai l'hypohès qu la siuai s moins mauvais lorsqu l' va vrs ds vills plus pis. Ls xmpls pris ci-après mrn qu cla n's pas auoqu. 3 2 S!lnc n 378 avril 2010

Enquête de besoins 0-3 ans Commune de Plougoumelen

Enquête de besoins 0-3 ans Commune de Plougoumelen Enquê d bsoins 0-3 ans Commun d Plougoumln Vor avis nous inérss Madam, Monsiur, J souhai miux connaîr ls bsoins ls ans d chacun d nr vous, parns ou fuurs parns d juns nfans quan aux mods d gard ds 0-3

Plus en détail

SOMMAIRE. ANNEXES - Supports d'activités pédagogiques : exercices à photocopier - Précisions pour les enseignants

SOMMAIRE. ANNEXES - Supports d'activités pédagogiques : exercices à photocopier - Précisions pour les enseignants L E SAMI SDEL AMI NE MUS E EDEL AMI NE 1, r udumus é 69210 S AI NT PI E RRE L AP AL UD AL ADECOUVERTE «DESMI NESDESAI NBEL» Cahi rddéc ouvr d ac i vi és àl a n i ondsns i gnan s Cyc l 2( GS, CP, CE1) L

Plus en détail

FONCTIONS LOGIQUES I INTRODUCTION : II FONCTION LOGIQUE ET OPERATEUR BINAIRE : III DEFINITION ET REPRESENTATIONS D UN OPERATEUR BINAIRE :

FONCTIONS LOGIQUES I INTRODUCTION : II FONCTION LOGIQUE ET OPERATEUR BINAIRE : III DEFINITION ET REPRESENTATIONS D UN OPERATEUR BINAIRE : I INTRODUCTION : FONCTION LOGIQUE BT MI Variabl binair : L élcrochniqu, l élcroniqu, la mécaniqu éudin uilisn la variaion d grandurs physiqus lls qu la prssion, la forc, la nsion, c. Crains applicaions

Plus en détail

Comment les robots construisent leur monde

Comment les robots construisent leur monde Phoo ECAL / Milo Kllr, Dsign : ECAL / Singal Mösch Francis Chabloz Commn ls robos consruisn lur mond par Frédéric Kaplan Pirr-Yvs Oudyr Pourrai-on apprndr à un robo l nom ds objs qui l nourn? N suffirai-il

Plus en détail

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire A Nous avons dmandé à ds millirs d élèvs canadins comm toi d répondr à ctt important nquêt, qui prmttra à Santé Canada d miux comprndr la consommation d tabac chz ls juns. Nous t rmrcions d nous aidr dans

Plus en détail

SERVICE DES FORÊTS, DE LA PROTECTION DE LA NATURE ET DU PAYSAGE. Domaine de la Nature. www.geneve.ch/nature

SERVICE DES FORÊTS, DE LA PROTECTION DE LA NATURE ET DU PAYSAGE. Domaine de la Nature. www.geneve.ch/nature SERVICE DES FORÊTS, DE LA PROTECTION DE LA NATURE ET DU PAYSAGE Domain d la Naur www.gnv.ch/naur Nos aciviés Gion d pèc L SFPNP un srvic d l adminisraion canonal d la Républiqu canon d Gnèv. Il consiu

Plus en détail

1 Le contexte. 1 Le contexte historiqu e. 2 Les défi s act uels 3 des ent rep rise s (Po urq uoi?) 3 Commen. t l entrepri se.

1 Le contexte. 1 Le contexte historiqu e. 2 Les défi s act uels 3 des ent rep rise s (Po urq uoi?) 3 Commen. t l entrepri se. hioriqu conx hioriqu 2 L ac ul 3 d n rp ri 2 L acul d nrpri l nrpri adap--ll 4 Naianc du Du ranacionnl au : l imporanc d l informaion d la connaianc du clin l nrpri adap-ll Concluion hioriqu conx hioriqu

Plus en détail

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt AIDE MOBILI-PASS Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Fich d dialogu établi conformémnt à l articl L311-10 du cod d la consommation t ls décrts n 2010-1461 t n 2020-1462 du 30 novmbr 2010.

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

HDA, niveau 3ème. Problématiques : 2013-2014

HDA, niveau 3ème. Problématiques : 2013-2014 HDA, nivau 3èm Probémaiqus : Pb N 1 Commn s œuvrs d'ar rndn-s comp du pouvoir ds éas invrsmn, commn s'inscrivns dans un form d conr pouvoir? Pb N 2 Qus son s raions nr ar a sociéé d consommaion? Pb N 3

Plus en détail

Cette semaine, je suis Medecin Sans Frontieres. Logisticien

Cette semaine, je suis Medecin Sans Frontieres. Logisticien C smain, j suis Mdcin Sans d Fronirs ar Nichol Sobcki C n o i c fon 1 Logisicin Hllo! Moi, c s Jérôm. Dès l insan où j ai découvr MSF, j éais crain qu j dvindrais un jour Médcin Sans Fronièrs! J ravaill

Plus en détail

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC dfoncionnmn dan la coninuié du réau piéonnir DIAGNOSTIC L problèm du réau on réprorié ur un car "poin noir du réau", c problèm on d différn naur, il puvn êr lié à la écurié, à la coninuié ou au confor

Plus en détail

Interview exclusive d Amélie P.

Interview exclusive d Amélie P. Intrviw xclusiv d Améli P. 3,00 Edition Spécial - Décmbr 2012 l r u s r i o av s z l u. o. v. s u g o a v m I Tout c qu rnalist Rportr d ou J d r i t é m Passion, nvi, t ncor passion. Voilà c qu vous pourrz

Plus en détail

La rénovation urbaine à Angers

La rénovation urbaine à Angers ANGERrSno2s1 quartirs avc vouuispmnt Chang t > Aménagmn Urbanism > > > t ita ab H > > > > Éq La rénovation urbain à Angrs n o g i P d n a r G r i t r L qua g a s i v d chang Dossir d prss L quartir Grand-Pigon

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

Epreuve Commune de TIPE : Partie D

Epreuve Commune de TIPE : Partie D Epruv Commun d TIPE : Pari D TITRE : Convrsion ds signaux analogiqus n numériqu Tmps d préparaion :.2h15 Tmps d présnaion dvan l jury :...10 minus Enrin avc l jury : 10 minus GUIDE POUR LE CANDIDAT : L

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

À L OUEST DU PARC Promoteurs, architectes et habitants réunis pour travailler. page 4

À L OUEST DU PARC Promoteurs, architectes et habitants réunis pour travailler. page 4 ÉDITORIAL AVRIL 013 N 1 élu d c quarir dpuis dix ans, c s avc firé nhousiasm qu j paricip acivmn à sa ransformaion n un éco quarir uniqu à Paris. xmplairs sur l plan énrgéiqu écologiqu, nourris par l poumon

Plus en détail

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre Commnt maintnir l'équilibr Judi 8 octobr : 14h00-18h00 - Séanc plénièr Vndrdi 9 octobr : 9h00-13h00 - Atlirs Dans ls locaux du Consil Régional du Cntr Chambrs d Métirs t d l Artisanat Programm du judi

Plus en détail

La rentabilité des investissements

La rentabilité des investissements La renabilié des invesissemens Inroducion Difficulé d évaluer des invesissemens TI : problème de l idenificaion des bénéfices, des coûs (absence de saisiques empiriques) problème des bénéfices Inangibles

Plus en détail

6 mois. de courses LE SPÉCIALISTE CUISINE NOUVELLE GÉNÉRATION. offertes. www.ixina.fr. à l achat de votre cuisine* JUSQU À. *voir conditions en p.

6 mois. de courses LE SPÉCIALISTE CUISINE NOUVELLE GÉNÉRATION. offertes. www.ixina.fr. à l achat de votre cuisine* JUSQU À. *voir conditions en p. JUSQU À 6 moi d cour offr à l acha d vor cuiin* www.ixina.fr *voir condiion n p.2 LE SPÉCIALISTE CUISINE NOUVELLE GÉNÉRATION 9602_Ixina_FoldrDcmbr2015_BAT01.indd 1 09/11/2015 13:37 QUI VA VOUS FAIRE PERDRE

Plus en détail

428232F_msjdb_regards133:regards128 26/03/09 9:13 Page 1. Rencontre avec. Stéphane Hessel. p 7

428232F_msjdb_regards133:regards128 26/03/09 9:13 Page 1. Rencontre avec. Stéphane Hessel. p 7 428232F_msjdb_rgards133:rgards128 26/03/09 9:13 Pag 1 Rnconr avc Séphan Hssl p 7 428232F_msjdb_rgards133:rgards128 26/03/09 9:13 Pag 2 PAGE 2 RéroVill REGARDS N 133 AVRIL 2009 Tib, un soiré d informaion

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

JE TE DONNE TOUT LUC DUMONT 2004 JE TE DONNE MON CŒUR IL NE M APPARTIENT PLUS CE QUE J'AI DE MEILLEUR A B E TOUT EST POUR TOI JÉSUS

JE TE DONNE TOUT LUC DUMONT 2004 JE TE DONNE MON CŒUR IL NE M APPARTIENT PLUS CE QUE J'AI DE MEILLEUR A B E TOUT EST POUR TOI JÉSUS J T DONN TOUT LUC DUMONT 2004 C#m J T DONN MON CŒUR A IL N M APPARTINT PLUS C#m C QU J'AI D MILLUR A B TOUT ST POUR TOI JÉSUS C#m UN PARUM D VALUR A SUR TOI ST RÉPANDU C#m C'ST L ORAND MON COUR A B J SUIS

Plus en détail

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies!

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies! C o l o m b s ( 9 2 ) à Colombs, un éco-quartir répond à vos nvis! un éco-quartir voit l jour! Imaginz un nouvl éco-quartir au srvic du dévloppmnt durabl t d la qualité d vi Découvrz Vivz un éco-quartir

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

Indice relatif à l'économie et à la société numériques 1-2015 2

Indice relatif à l'économie et à la société numériques 1-2015 2 Indice relaif à l'économ e à la sociéé numériques 1-2015 2 Fiche pays La obn une globale 3 de 0,48 e se e à la 14 e place sur les 28 Éas membres de l'. Concernan l année écoulée, la améliore sa générale

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

18 FOCUS 4/9 FOCUS 4/9

18 FOCUS 4/9 FOCUS 4/9 maqu mai:mis n pag 1 3/05/12 11:29 Pag 18 18 FOCUS 4/9 FOCUS 4/9 19 Rssourcs humains La municipalié d Monfrmil mploi n moynn 580 prsonns, réparis n un rnain d srvics sur un quinzain d sis communaux. Ls

Plus en détail

ROCHELAMUSIQUE. Pour vous inscrire ou vous réinscrire! Les cours, ateliers et pratiques collectives débuteront la semaine du lundi 12 septembre.

ROCHELAMUSIQUE. Pour vous inscrire ou vous réinscrire! Les cours, ateliers et pratiques collectives débuteront la semaine du lundi 12 septembre. Juin 2011 ROCHELAMUSIQUE N 74 Pour vous inscrir ou vous réinscrir! Il vous suffit d laissr la fuill d inscription dûmnt rmpli dans la boît aux lttrs du Cntr Musical. Vous pouvz égalmnt scannr t nous nvoyr

Plus en détail

CATALOGUE. Disponible en prêt ou à la location. Renseignement DES EXPOSITIONS

CATALOGUE. Disponible en prêt ou à la location. Renseignement DES EXPOSITIONS Ligu pour la protction ds oisaux d la Sarth (LPO 72) CATALOGUE DES EXPOSITIONS Disponibl n prêt ou à la location Rnsignmnt LPO Sarth 43 ru d l Estérl Maison d l au 72100 L Mans Indx ds xpositions Ls xpositions

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

2.1 Envoi d'un message

2.1 Envoi d'un message MESSAGES Oulook 2013 2.1 Envoi d'un message La messagerie es desinée à l'envoi e à la récepion du courrier élecronique. Six dossiers peuven conenir les messages : les dossiers Boîe de récepion, Brouillons,

Plus en détail

CERES logiciel de gestion commerciale pour négociants en vin

CERES logiciel de gestion commerciale pour négociants en vin CERES logicil gion commrcial pour négocian n vin. Gion complè acha vn : comman, rérvaion, gion courag commrciaux.. Moul campagn primur : piloag la campagn via un ablau bor prman viualir accér aux informaion

Plus en détail

Curative healthcare demand Self-protection and Self-insurance

Curative healthcare demand Self-protection and Self-insurance GATE Group d Anals d Théori Économiqu UMR 584 du CNRS DOCUMENTS DE TRAVAIL - WORKING PAPERS W.P. 04-0 Curaiv halhcar dmand Slf-procion and Slf-insuranc Mohamd Anouar RAZGALLAH Avril 004 GATE Group d Anals

Plus en détail

Equations différentielles et Cinétique chimique

Equations différentielles et Cinétique chimique Equaions différnills Cinéiqu chimiqu En Cinéiqu, l'éud ds visss lors ds réacions condui à ds équaions différnills don la plupar corrspondn au programm d Mahémaiqus ds classs d STS chimiss Ls sujs raiés

Plus en détail

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de Eco n om i c d v l opm n t ag n c y GPMR - P. Bouln A g n c d d é v l opp m n t é co n om i q u Trritoir projts d Dossir d W W W. C a u x S i n D E v l o p p m n t. C O M prss L Agnc Créé n 2008, Caux

Plus en détail

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1.

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1. Pourcenages MATHEMATQUES 1ES 5. Lors de l acha d un aure aricle, je dois verser un acompe de 15%, e il me resera alors POURCENTAGES à débourser 1 700. CORRGES EXERCCES Prix de l aricle : 1 700 = 85% du

Plus en détail

Opération «Crèche Ti Marmailles», Le Tampon Réhabilitation et extension Retour d expérience

Opération «Crèche Ti Marmailles», Le Tampon Réhabilitation et extension Retour d expérience Opéraion «Crèch Ti Marmaills», L Tampon Réhabiliaion xnsion Ror xpérinc FICHE D IDENTITE Maîr ovrag : Maîris ovr : - Archic: - BET Srcr: - BET Flis: - OPC: Mairi Tampon J-C Hopiar-Dpré BESM ISOFLU M. Gong

Plus en détail

CIRCUITS A DEUX ETATS

CIRCUITS A DEUX ETATS T.. d'lroniqu 3 èm anné CICUIT A DUX TAT 1 - INCI Ls sysèms qu nous allons éudir prmn d générr ds rénaux ou ds impulsions rangulairs pour ds appliaions logiqus ou analogiqus. our la, on dispos généralmn

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial sommair P.4 Au cour d la réalité sportiv P.6 Qu st-c

Plus en détail

l énergie et le changement

l énergie et le changement Ls bâimns, l éngi l changmn climaiqu, qul appo? En Fanc, l scu ds bâimns (logmns, commcs, buaux ) s l pmi consommau d éngi (43 %) il s à l oigin d 22 % ds émissions d gaz à ff d s. Equipmns élconiqus 18

Plus en détail

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE APPEL A COMMUNICATIONS 12 DÉCEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2012 http://sfr.larhumatologi.fr Vous dvz soumttr vos résumés

Plus en détail

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT.lausann.ch/sil Il st vrt t il fait l bin autour d vous : l FEE Pour financr ds projts d économis d énrgi ou d dévloppmnt ds énrgis rnouvlabls, ls Srvics industrils d Lausann

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement Chapire 2 L invesissemen. Les principales caracérisiques de l invesissemen.. Définiion de l invesissemen Définiion générale : ensemble des B&S acheés par les agens économiques au cours d une période donnée

Plus en détail

Page # $ %& +',- VAN = 30; F 2 = 50; F 3 = 140. = -200 ; F 1. Avec r = 3% => VAN = 4,38 > 0. Avec r = 5% => VAN = -5,14 < 0.

Page # $ %& +',- VAN = 30; F 2 = 50; F 3 = 140. = -200 ; F 1. Avec r = 3% => VAN = 4,38 > 0. Avec r = 5% => VAN = -5,14 < 0. # $ %& 1. La VAN. Les aures crières 3. Exemple. Choix d invesissemen à long erme 5. Exercices!" '* '( Un proje ne sera mis en œuvre que si sa valeur acuelle nee ou VAN, définie comme la somme acualisée

Plus en détail

Contact Anne-Laure Pasquereau. Tél. : 02 41 78 42 75 contact@musee-vigne-vin-anjou.fr

Contact Anne-Laure Pasquereau. Tél. : 02 41 78 42 75 contact@musee-vigne-vin-anjou.fr s g n a d n v s d La grand fêt Contact Ann-Laur Pasqurau Tél. : 02 41 78 42 75 contact@mus-vign-vin-anjou.fr Dux jours d fstivités autour ds vndangs pour l plaisir d tous Samdi 3 octobr D 14h30 à 18h30

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT INTERNATIONAL Q

MOT DU PRÉSIDENT INTERNATIONAL Q ièm ANNIVERSAIRE Févrir 2014 MOT DU PRÉSIDENT INTERNATIONAL Q ièm u d jois, j rssns n c mois d févrir 2014 d célébrr l 70 annivrsair d la Société Richliu. C sntimnt d firté, j l partag avc mon grand-pèr

Plus en détail

Editorial du Directeur de l Etablissement

Editorial du Directeur de l Etablissement Editorial du Dirctur d l Etablissmnt Chrs ancins, Nous profitons d ctt nwslttr, pour vous souhaitr d bonns fêts d fin d anné t nos millurs vœux pour ctt nouvll anné : bonhur, santé t réussit à vous t vos

Plus en détail

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul M ATHÉMATIQUES MENTALES Apprntissag ds faits Calcul mntal Estimation d calcul 4 anné Guid d nsignmnt 2010 Rmrcimnts L présnt manul d mathématiqus mntals a été mis à jour avc la prmission du ministèr d

Plus en détail

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du Ls dossirs d économi t Politiqu «Patrons, j vous aim» Frédéric Rauch C st un nouvll déclaration d amour au patronat. Après la baiss du coût du travail, l gouvrnmnt ntérin un baiss du coût d la ruptur du

Plus en détail

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différens modes d acquisiion des drois à la reraie en répariion : descripion e analyse comparaive des echniques uilisées»

Plus en détail

Evaluations d un cours en ligne : produit, usage et impact

Evaluations d un cours en ligne : produit, usage et impact Evaluaion d un cour n lign : produi, uag impac Gorg, Françoi & Van D Poël, Jan-Françoi Laboraoir d Souin à l Enignmn Télémaiqu, Univrié d Lièg, Blgiqu Fr.gorg@ulg.ac.b Dpui 1999, l Laboraoir d Souin à

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Le SAGE Charente. Retours d expérience sur la mise en œuvre des SAGE Enseignements et perspectives

Le SAGE Charente. Retours d expérience sur la mise en œuvre des SAGE Enseignements et perspectives L SAGE Charn Rours d xpérnc sur la ms n œuvr ds SAGE Ensgnmns prspcvs Forum chnqu du résau TMR Lahus - 17 novmbr 2011 Jérôm SALAÜN-LACOSTE Plan d la présnaon 1- Pourquo un SAGE Charn? 2- Ls éaps du SAGE

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Concours de conseiller principal d'éducaion - Ecri (Ref : 2323) Duran 4 jours, les candidas au concours de conseiller principal d'éducaion en voie exerne pourron maîriser la méhodologie des épreuves écries

Plus en détail

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant.

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant. N 20 - Déc 08 v l'af d s o f ls in Touts jour sur miss A Rnns www.-volontairs.org/rnns Bénévol pour quoi? 315 bénévols désormais, t on s'arrêt là pour l'instant. On s'arrêt car vous êts un bonn soixantain

Plus en détail

Volume horaire. CC1 (écrit) coeff : 0,33 ; CC2 (écrit) coeff : 0,33 ; CC3 (écrit) coeff : 0,34 ; CT (régime spécial d'études) écrits,2h, coeff : 1

Volume horaire. CC1 (écrit) coeff : 0,33 ; CC2 (écrit) coeff : 0,33 ; CC3 (écrit) coeff : 0,34 ; CT (régime spécial d'études) écrits,2h, coeff : 1 UE11 Iniulé d n dns l Prcours Priqus chniqus ds rs plsiqus MOD1 : voir-fir n APL Rchrchs priqus bidimnsionnlls MOD2 : o rédcionnll (méhodo d l écri - Lin vc Priqus plsiqus n clss - Ancr ux prormms d nsinmn

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 JUILLET 2007 DELIBERATION N CR-07/06.127 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Formation profssionnll - PEFA - Promotion d l'emploi par la Formation ds Actifs LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Electrocinétique (révisions)

Electrocinétique (révisions) lcrocinéiq (révisions) ) Monags à bas d ransisor. n ransisor NPN s n composan smi-condcr à rois borns : as ollcr mr.. Qsions préliminairs. a) Qll rlaion xis--il nr ls corans,? b) Qll rlaion xis--il nr

Plus en détail

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010.

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010. À LA UNE 199 484 m² d surfacs commrcials sont rcnsés sur l Pays d Morlaix 1. Avc 117 commrcs, la Grand distribution 2 rprésnt, logiqumnt, avc 147 000 m² (+ 4 500 m² n 5 ans), 74 % ds surfacs commrcials

Plus en détail

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration Info Rsto Mai - Juin 2011 Par ls délégués ds 4 èms Dans l cadr d la Commission Rstauration Editorial Jûnr st dvnu à la mod. En tout cas, mangr très pu l st. Pour simplifir, ls fills n mangnt pas pour «fair

Plus en détail

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises dans lur démarchd innovation Innovation t Dévloppmnt Endogèn ds Entrpriss Soutnir ls PME-PMI UIMM Loir METALLURGIE rhodaninn UIMM Langudoc-Roussillon Auxrr UIMM Bourgogn Dijon UIMM PACA Nvrs CSM Haut-Savoi

Plus en détail

Les nouveautés de Word 2013

Les nouveautés de Word 2013 WORD 2013 Office 2013 - Word, Excel, PowerPoin e Oulook Les nouveaués de Word 2013 Aciver/désaciver les repères d'alignemen Les repères d'alignemen permeen, lors du déplacemen ou du redimensionnemen d'un

Plus en détail

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin.

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin. Formaion ESSEC Gesion de parimoine Séminaire i «Savoir vendre les nouvelles classes d acifs financiers» Produis à capial garani : méhode du coussin (CCPI) Origine de la méhode Descripion de la méhode Plan

Plus en détail

budgétaire et extérieure

budgétaire et extérieure Insiu pour le Développemen des Capaciés / AFRITAC de l Oues / COFEB Cours régional sur la Gesion macroéconomique e les quesions de dee Dakar, Sénégal du 4 au 5 novembre 203 Séance S-4 : Souenabilié budgéaire

Plus en détail

Hors-série - août 2013 informations municipales de Collégien www.mairie-de-collegien.fr. de la rentrée. Prêts pour la rentrée.

Hors-série - août 2013 informations municipales de Collégien www.mairie-de-collegien.fr. de la rentrée. Prêts pour la rentrée. Hors-séri - août 2013 informations municipals d Collégin www.mairi-d-collgin.fr d la rntré Prêts pour la rntré août 2013 1 n 103 mai 2013 www.mairi-d-collgin.fr rntré Enfanc Bonn rntré à tous! Ls affairs

Plus en détail

Rendre visibles les publications de l UPEC avec HAL

Rendre visibles les publications de l UPEC avec HAL Formation ds dircturs d unités UPEC UPEC Crétil 20/03/2015 Rndr visibls ls publications d l UPEC avc HAL Philipp Gambtt LIGM Univrsité Paris-Est Marn-la-Vallé Diaporama préparé avc la collaboration d Flornc

Plus en détail

Rally Obedience Reglement 2012

Rally Obedience Reglement 2012 Rally Obdic Rglm 01 aducion fançais www.allyobdic.ch 01 Click Taining Suiss www.allyobdic.ch 1 01 Click Taining Suiss Dois Vals Hsmawg 1 457 Lohn-Ammannsgg Tl 0 67 45 1 www.allyobdic.ch 01 Click Taining

Plus en détail

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX Association canadinn ds profssurs d immrsion Canadian Association of Immrsion Tachrs

Plus en détail

Céline Arnold, Michèle Lelièvre*

Céline Arnold, Michèle Lelièvre* Dossir L nivau d vi ds prsonns âgés d 1996 à 2009 : un progrssion moynn n lign avc cll ds prsonns d âg actif, mais ds situations individulls t générationnlls plus contrastés Célin Arnold, Michèl Llièvr*

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

DANS. Les éditions du CRIJ Centre

DANS. Les éditions du CRIJ Centre pl i n d in fo s s u o v d s r n u o u Aut ls j t... n s s i t s s invt vous?...! t r v L Li V n z fa ir l ÉS NGAG NES E ES U E J S DE ENN ITOY NAGE C G I S O N TÉM DES ACTIO DANS Ls éditions du CRIJ Cntr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY U D N O S I MA E M S I R U O T E I D N A NORM DOSSIER DE PRESSE GIVERNY M A I S O N D U TO U R I S M E 1 Sommair 03 VENIR À GIVERNY 04 EXPLORER LE VILLAGE 05 LA MAISON DU TOURISME - VOTRE VOYAGE IMPRESSIONNISTE

Plus en détail

SRE. Construit l'avenir

SRE. Construit l'avenir SRE Consrui l'avenir Le mo du Présiden, Créé en 1944, le Groupe FLORIOT es le 1 er Groupe régional indépendan parimonial de Bâimen, Travaux Publics e Maisons Individuelles en région Rhône-Alpes. La force

Plus en détail

Groupe International Fiduciaire. pour l Expertise comptable et le Commissariat aux comptes

Groupe International Fiduciaire. pour l Expertise comptable et le Commissariat aux comptes Groupe Inernaional Fiduciaire pour l Experise compable e le Commissaria aux compes L imporan es de ne jamais arrêer de se poser des quesions Alber EINSTEIN QUI SOMMES-NOUS? DES HOMMES > Une ÉQUIPE solidaire

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

VALIDATION-CERTIFICATION

VALIDATION-CERTIFICATION Formz-vous tout au long d votr vi... FORMATIONS ACCOMPAGNEMENT VALIDATION-CERTIFICATION Spt. 2015 à juin 2016 L OMEP st mmbr actif d l Arofsp, st crtifié cntr d xamn TOEIC (ETS), st labllisé Cntr d bilans

Plus en détail

Système de Management du Portefeuille de Projets

Système de Management du Portefeuille de Projets Systèm d Managmnt du Portfuill d Projts PROJETS : Initiativs, invstissmnts, décisions, améliorations prmttant d produir avc plus d Valur à Référntil d gstion dstiné aux ntrpriss qui souhaitnt dévloppr

Plus en détail

Outil de prévention de la dégradation des immeubles anciens à Paris. Résultats 2013

Outil de prévention de la dégradation des immeubles anciens à Paris. Résultats 2013 OBSERVATOIRE du LOGEMENT t d l'habitat d PARIS Outil d prévntion d la dégradation ds immubls ancins à Paris Résultats 2013 Juillt 2013 À la suit ds travaux d mêm natur déjà réalisés dpuis 2008, la list

Plus en détail

VILLE DE NOUMEA ---- N 2005/153 DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES ---- DIVISION VOIRIE ---- HG/MH NOTE EXPLICATIVE DE SYNTHESE ----

VILLE DE NOUMEA ---- N 2005/153 DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES ---- DIVISION VOIRIE ---- HG/MH NOTE EXPLICATIVE DE SYNTHESE ---- VILLE DE NOUMEA N 2005/153 DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES DIVISION VOIRIE HG/MH NOTE EXPLICATIVE DE SYNTHESE OBJET : Modification d la grill tarifair du résau d transport urbain P.J. : 1 projt

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE TRANSPORT LOGISTIQUE Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair TRANSPORT LOGISTIQUE grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds

Plus en détail

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital r t n o c n r a l s à t n i t a p s d AL H Ô P IT TES À L IS T A R R A É L ESOL, ÊT GÉN TOURN I N T É R D N IAT IO ASSOC notr projt UNE PRÉSENCE ARTISTIQUE DANS LES LIEUX DE SANTÉ. Ds artists d différnts

Plus en détail

Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704)

Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704) Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704) Mahémaiques Nombre d'exercices : 4 exercices Noe : L'exercice 4 es une pure copie d'un exercice d'un devoir surveillé de l'an dernier. Cela ne

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

Taux de change réel et compétitivité de l économie réunionnaise

Taux de change réel et compétitivité de l économie réunionnaise CERDI, Euds Documns, E 2010.29 Documn d ravail d la séri Euds Documns E 2010.29 Taux d chang rél compéiivié d l économi réunionnais Fabin CANDAU CATT, Univrsié d PAU Michaël GOUJON CERDI, Univrsié d Auvrgn

Plus en détail

Formation Manager ses équipes : Comprendre et exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) Communication, objectifs, compétences managériales, coordination

Formation Manager ses équipes : Comprendre et exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) Communication, objectifs, compétences managériales, coordination Formaion Manager ses équipes : Comprendre e exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Idenifier ses compéences managériales de cadre de la foncion publique Déerminer les

Plus en détail

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic 2012-2013 chang Chang/élé d Principaux changs pour l xrcic 2012-2013 1 65-71 Dat d arrivé à l unité d obsrvation (ED 123) Hur d arrivé à l unité d obsrvation (ED 124)

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS EFFETS DE COMMERCE CHAPITRE 11, PAGE 334 328 EFFETS DE COMMERCE Effts d commrc Exprssion la plus courammnt utilisé pour désignr ls divrs instrumnts d paimnt d un somm d argnt. Ls ffts d commrc sont ds

Plus en détail

Une bourse pour toi? Pose ta candidature!

Une bourse pour toi? Pose ta candidature! Un bours pour toi? Pos ta candidatur! Pour ls bourss d xcllnc du Gala du mérit étudiant 2014 La Fondation du Cégp d Trois-Rivièrs, n collaboration avc la Dirction ds srvics aux étudiants du Cégp d Trois-

Plus en détail

Loisirs et Culture. jeunesse PROGRAMMATION. Session printemps-été 2015 PROGRAMMATION. Danse découverte. Multisports. Danse mix 8-12 ans

Loisirs et Culture. jeunesse PROGRAMMATION. Session printemps-été 2015 PROGRAMMATION. Danse découverte. Multisports. Danse mix 8-12 ans Loisirs t Cultur Sssion printmps-été 201 DANS CE NUMÉRO 1 ds activités printmps-été 201 4 Camp d jour stival Modalités d inscription t soccr 6 Ds nouvlls d votr bibliothèqu Multisports Horairs : 6 à 8

Plus en détail