LA SPHÈRE. Un cercle de centre O et de rayon r en rotation autour d un de ses diamètres, engendre une SPHÈRE de centre O et de rayon r.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA SPHÈRE. Un cercle de centre O et de rayon r en rotation autour d un de ses diamètres, engendre une SPHÈRE de centre O et de rayon r."

Transcription

1 LA SPHÈRE - Généation de la Sphèe Un cecle de cente O et de ayon en otation autou d un de ses diamètes, engende une SPHÈRE de cente O et de ayon. Remaque : un disque de cente O et de ayon engende une boule de cente O et de ayon. - La Sphèe Teeste

2 - Repésentation et aute définition de la sphèe LA SPHÈRE On appelle gand cecle un cecle de points de la sphèe dont le cente est le cente O de la sphèe. On epésente la sphèe au moyen de deux gands cecles. La sphèe de cente O et de ayon Définition : Cette sphèe est l ensemble de tous les points de l espace situés à la distance du point O. O La boule associée à cette sphèe est l ensemble de tous les points de l espace situés à une distance inféieue ou égale à du point O. - Intesection d une sphèe et d un plan Étude d un exemple : Une sphèe de cente O et de ayon 4 cm est coupée pa un plan tel que O soit à 2,4 cm du plan. Η Μ O Le cente O est à 2,4 cm du plan : OH = 2,4 cm Soit M un point commun à la sphèe et au plan. La doite (OH) est pependiculaie au plan ; elle est donc pependiculaie à toutes les doites de ce plan, en paticulie à la doite (HM).

3 Le tiangle OHM est donc ectangle en H. D apès la popiété de Pythagoe : HM = OM OH HM = 4 2,4 = 16 5,76 = 10, HM = 10,24 = 3,2 cm N impote quel point M, appatenant à l intesection du plan et de la sphèe, est à 3,2 cm du point H. Il est su le cecle de cente H et de ayon HM = 3,2 cm. Invesement, n impote quel point de ce cecle est un point de la sphèe. Conclusion : (généalisation) La section d une sphèe et d un plan est un cecle. Remaques : La plus gande section possible est obtenue pa un plan passant pa le cente de la sphèe. (OH = 0) C est un gand cecle de la sphèe. Si OH =, alos le plan n a qu un point commun avec la sphèe. Ce plan est dit tangent à la sphèe en ce point. - Aie de la sphèe L aie de la suface d une sphèe de ayon est : Aie = 4π 2 Exemple : Calcul de l aie de la suface teeste : Sachant que le ayon teeste est envion 6365 km, l aie de la Tee est : π = 4 π km - Volume le la boule Le volume d une boule de ayon est : 4 Volume = 3 π 3 Exemple : Calcul du volume d une boule de 1 m de diamète Le ayon d une telle boule est 0,5 m soit 5 dm. Le volume de cette boule est : π = π dm 3 3 Une boule ceuse de 1 mète de diamète peut donc conteni envion 524 lites de liquide.

4 Execices LA SPHÈRE - On donne une sphèe de cente O et de ayon R et un plan P. On appelle H le point d intesection du plan et de la pependiculaie à ce plan issue de O. Dans chacun des cas ci-dessus, coloie la patie visible du plan. - Le topique du Cance Le topique du Cance est à la latitude de 23,5 Nod. EOC = et OCH = ca Le tiangle OCH est ectangle en H. cosoch Sachant que le ayon de la tee est envion 6365 km, le ayon du topique est : La longueu du topique est envion : Compae le volume d une sphèe de 1,50 m de ayon et celui d un cylinde de 2 m de diamète et de 4,50 m de hauteu

5 Devoi Une boule de laiton mesue 10 cm de diamète. Le laiton est un alliage constitué de 40% de zinc et de 60% de cuive. - Calcule le volume de cette boule. (Aondi à 1/10 cm 3 pès) - Quelle est sa masse? Indications : µ (cuive) = 8,94 g/cm 3 µ (zinc) = 7,1 g/cm 3 - On veut ecouvi cette boule de peintue doée. Calcule l aie de la suface de la boule. Quelle quantité de peintue est nécessaie si 1 dl ecouve 0,1 m 2? - La boule est sciée selon un plan situé à 3 cm de son cente. Faie le schéma. Calcule le ayon du cecle de section, la longueu de ce cecle et l aie du disque de section.

6 Execices LA SPHÈRE - On donne une sphèe de cente O et de ayon R et un plan P. On appelle H le point d intesection du plan et de la pependiculaie à ce plan issue de O. Dans chacun des cas ci-dessus, coloie la patie visible du plan. - Le topique du Cance Le topique du Cance est à la latitude de 23,5 Nod. E OC = 23, 5 et O CH = 23, 5 Ca ils sont altenes intenes pou les paallèles (CH) et (EO) Le tiangle OCH est ectangle en H. co CH CH soc H = OC = étant le ayon de la Tee Sachant que le ayon de la tee est envion 6365 km, le ayon du topique est : CH = cosoch = cos23, cos23, km La longueu du topique est envion : longueu = 2π CH 2 π km Le Topique du Cance mesue envion km - Compae le volume d une sphèe de 1,50 m de ayon et celui d un cylinde de 2 m de diamète et de 4,50 m de hauteu π 3,375 = π = π = = π V(sphèe) 1,5 4,5 2 2 V(cylinde) h 1 4,5 4,5 =π =π = π (volumes expimés en m 3) La sphèe et le cylinde ont le même volume

TD2 : Miroirs, dioptres et lentilles minces sphériques dans l'approximation de Gauss

TD2 : Miroirs, dioptres et lentilles minces sphériques dans l'approximation de Gauss TD2 : Miois, dioptes et lentilles minces sphéiques dans l'appoximation de Gauss Le but d'un instument d'optique est de fome des images à pati d'objets... 1 Quelques dénitions Dans la suite on désignea

Plus en détail

Exercices : 19 - Champ électrostatique

Exercices : 19 - Champ électrostatique 1 Execices : 19 - Champ électostatique Sciences Physiques MP 2015-2016 Execices : 19 - Champ électostatique A. Calculs de champ et de potentiel 1. Théoème de supeposition Une sphèe de ayon b pote une chage

Plus en détail

Étude du dipôle électrostatique

Étude du dipôle électrostatique Lycée Clemenceau PCSI (O.Ganie) Étude du dipôle électostatique Olivie GRANIER I Définition et appoximation dipolaie On appelle «dipôle électostatique» un ensemble igide de deux chages ponctuelles + q et

Plus en détail

Mathématiques appliquées à la topographie - niveau 1

Mathématiques appliquées à la topographie - niveau 1 VILLE DE LIEGE INSTITUT DE TRAVAUX PUBLICS Enseignement de pomotion sociale Mathématiques appliquées à la topogaphie - niveau 1 Notes de cous povisoies Jean-Luc Becke Tigonométie plane Mathématiques appliquées

Plus en détail

Leçon n 7 Les vecteurs Opérations de base

Leçon n 7 Les vecteurs Opérations de base Leçon n 7 Les vecteus Opéations de base Il est tès impotant de bien tavaille cette notion ca cet outil est tès utilisé en Mathématiques et en Physique. Il faut bien compende d où vient la notion de vecteu

Plus en détail

Chapitre 17 L énergie potentielle élastique. Exercices page 4 et suivantes

Chapitre 17 L énergie potentielle élastique. Exercices page 4 et suivantes Nom : Goupe : Date : Chapite 17 Execices page 4 et suivantes 1. Su un essot, dont la constante de appel est évaluée à 5 N/cm, on exece une foce telle que le essot est compimé. Sa longueu initiale était

Plus en détail

3.3 et 3.4 Utilisation du théorème de Gauss Procédure à suivre pour trouver l expression un champ électrique?

3.3 et 3.4 Utilisation du théorème de Gauss Procédure à suivre pour trouver l expression un champ électrique? Pocéue à suive pou touve l expession un champ électique? Φ q nette ε 0 Utile pou calcule es champs électiques ans es situations symétiques. Tois conitions impotantes pou utilise efficacement le théoème

Plus en détail

L inversion. 1 Cercle-droite. 1.1 Équation complexe d une droite. 1.2 Équation complexe d un cercle. Éléments de géométrie. Arnaud Bodin, avril 2012

L inversion. 1 Cercle-droite. 1.1 Équation complexe d une droite. 1.2 Équation complexe d un cercle. Éléments de géométrie. Arnaud Bodin, avril 2012 Éléments de géométie naud odin, avil 2012 L invesion 1 ecle-doite 1.1 Équation complexe d une doite Soit ax + by = c l équation éelle d une doite D : a, b, c sont des nombes éels (a et b n étant pas nuls

Plus en détail

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance STTIQUE 1.- Quel est l objectif de la statique? Pou étudie les conditions d équilibe des solides indéfomables. Remaques : - Un solide est considéé indéfomable tant que les défomations estent faibles. -

Plus en détail

Equipement Electrique

Equipement Electrique Equipement Electique TEEM 1 èe Année Equipement Electique, TEEM 1 ee année, uno FRAÇO 1 ntoduction 2 Le pogamme * Champ magnétique, flux, induction électomagnétique, chages électiques et foces * La machine

Plus en détail

Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene. Faculté de Physique. Pr. DJELOUAH Hakim

Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene. Faculté de Physique. Pr. DJELOUAH Hakim Univesité des Sciences et de la Technologie Houai Boumediene Deuxiième Année des Fiilliièes Sciienttiifiiques des Uniivesiittés ett des Ecolles d Ingéniieus Faculté de Physique ELECTROMAGNETISME Cous &

Plus en détail

Masse de Jupiter. 2) On a répertorié dans un tableau les périodes T et les rayons r de trois satellites de Jupiter :

Masse de Jupiter. 2) On a répertorié dans un tableau les périodes T et les rayons r de trois satellites de Jupiter : Masse de upite Execice : Cet execice a pou but de détemine la masse de upite en étudiant le mouement de cetains de ses satellites que son Euope, Ganymède et Callisto. On donne G = 6,67 10-11 N.m.kg -.

Plus en détail

ns n I. Champ tournant, rotation synchrone, rotation asynchrone TGC LE MOTEUR ASYNCHRONE (MAS) 1/9

ns n I. Champ tournant, rotation synchrone, rotation asynchrone TGC LE MOTEUR ASYNCHRONE (MAS) 1/9 TGC LE MOTEUR ASYNCHRONE (MAS) 1/9 I. Champ tounant, otatioynchone, otation asynchone On appelle champ tounant un champ magnétique animé d'un mouvement de otation. On peut en cée un en faisant toune un

Plus en détail

Exercices sur le chapitre «Les combustions» Exercice n 1 : Lire l extrait de texte ci-dessous avant de répondre aux questions posées.

Exercices sur le chapitre «Les combustions» Exercice n 1 : Lire l extrait de texte ci-dessous avant de répondre aux questions posées. Execices su le chapite «Les combustions» Execice n 1 : Lie l extait de texte ci-dessous avant de éponde aux questions posées. Essence et envionnement De nombeuses activités humaines sont susceptibles de

Plus en détail

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées.

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées. I- PREAMBULE : La mécanique des fluides est l étude du compotement des fluides (liquides et gaz) et des foces intenes associées. Elle se divise en statique des fluides, l étude des fluides au epos, qui

Plus en détail

Cinématique du point Vecteur vitesse Vecteur accélération

Cinématique du point Vecteur vitesse Vecteur accélération Cinématique du point Vecteu vitesse Vecteu accéléation 1. Vecteu vitesse 1.1. Vecteu vitesse moyenne Soit un mobile M se déplaçant su une taectoie (C). Le même déplacement de M ente deux positions peut

Plus en détail

La troisième loi de Newton

La troisième loi de Newton 6 CHAPITRE La toisième loi de Newton CORRIGÉ DES EXERCICES Execices SECTION 6. La loi de l action et de la éaction 6.. Pou se déplace los de leus soties dans l espace, les astonautes se sevent de populseus

Plus en détail

Chapitre VIII Ondes électromagnétiques et fibres optiques

Chapitre VIII Ondes électromagnétiques et fibres optiques Chapite VIII Ondes électomagnétiques et fibes optiques I Les Ondes Electomagnétiques II Les lois de l optique géométique III La fibe optique : un guide de lumièe I Les Ondes Electomagnétiques I.1 Le champ

Plus en détail

ONDES. Partie I. , on négligera les effets de bord. L espace entre les conducteurs sera assimilé au vide sauf explicitation contraire.

ONDES. Partie I. , on négligera les effets de bord. L espace entre les conducteurs sera assimilé au vide sauf explicitation contraire. Spé ψ 1-13 Devoi n 6 ONDES Des données et un fomulaie sont donnés à la fin du sujet Les câbles coaxiaux sont utilisés comme moyen de tansmission d infomations. Ils sont conçus pou tansmette des signaux

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6 D M 6 Coection PCSI 1 013 014 RVUX DIRIGÉS DE M 6 Execice 1 : Pemie vol habité (pa un homme) Le 1 avil 1961, le commandant soviétique Y Gagaine fut le pemie cosmonaute, le vaisseau spatial satellisé était

Plus en détail

Cinématique du point. Les vecteurs position, vitesse et accélération

Cinématique du point. Les vecteurs position, vitesse et accélération Cinématique du point Leçon n 2 PHR 004 Les vecteus position, vitesse et accéléation 1 - Généalités su le mouvement d'un point La cinématique du point est l'analyse du mouvement en ignoant ses causes. Le

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le champ magnétique. Le théorème d Ampère.

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le champ magnétique. Le théorème d Ampère. Lcée lemenceau S 1 - hsique Lcée lemenceau S 1 O.Ganie Le champ magnétique Le théoème d Ampèe Olivie GRANER Lcée lemenceau S 1 - hsique Énoncé du théoème d Ampèe Le théoème d Ampèe est «l équivalent» du

Plus en détail

ergonomie et prévention des tms

ergonomie et prévention des tms egonomie et pévention des tms [ outil et fomulaie ] Liste de véification du buit dans l envionnement (aute que bueau) Objectif Cet outil set à identifie les souces et les moyens pou éduie le buit dans

Plus en détail

Cours d électromagnétisme EM15-Champ magnétique

Cours d électromagnétisme EM15-Champ magnétique Cous d électomagnétisme EM15-Champ magnétique Table des matièes 1 Intoduction 2 2 Action d un champ électomagnétique su une paticule chagée 2 2.1 Foce de Loentz.................................. 2 2.2

Plus en détail

Chapitre 3: le Théorème de Gauss. Plan et problèmes classés. 3. Principales applications au calcul du champ électrique par le théorème de Gauss.

Chapitre 3: le Théorème de Gauss. Plan et problèmes classés. 3. Principales applications au calcul du champ électrique par le théorème de Gauss. Chapite : le Théoème de Gauss Plan et poblèmes classés. Définition du flu du champ électique ene. Théoème de Gauss :. Pincipales applications au calcul du champ électique pa le théoème de Gauss.. Cas à

Plus en détail

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Poblème 1 Condensateu en égime vaiable (extait de l'examen S3SMPE 2002-2003) On considèe un condensateu plan à amatues ciculaies, de ayon a, distantes de d, alimenté

Plus en détail

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE CORRECTIONS DES TRAVAUX DIRIGES. 4 ème Année Informatique et Réseau

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE CORRECTIONS DES TRAVAUX DIRIGES. 4 ème Année Informatique et Réseau INSTITUT NATIONAL DS SCINCS APPLIQUS D TOULOUS 4 ème Année Infomatique et Réseau ANTNNS CORRCTIONS DS TRAVAUX DIRIGS Alexande Boye alexande.boye@insa-toulouse.f http://www.alexande-boye.f Antennes Octobe.

Plus en détail

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables Leçon Foce nomale L applet Foce nomale simule les foces qui s execent su un bloc qui se déplace veticalement. Péalables L élève devait connaîte les concepts d accéléation et de foce, et le lien qui existe

Plus en détail

Chapitre 4.2a Trajectoire d une particule dans un champ magnétique

Chapitre 4.2a Trajectoire d une particule dans un champ magnétique hapite 4.a Tajectoie d une paticule dans un chap agnétique Moueent dans un chap agnétique unifoe onsidéons une chage positie q se déplaçant à itesse dans un chap agnétique unifoe B où la itesse est entièeent

Plus en détail

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE Chapite : Magnétostatique CAPTRE MAGNETOTATQUE Une chage électique immobile cée un champ électique seulement; Une chage en mouvement (un couant) cée un champ électique et un champ magnétique. Définition

Plus en détail

Année universitaire 2012/2013

Année universitaire 2012/2013 Année univesitaie 1/13 Examen Electomagnétisme PEIP Aix-Maseille Univesité 15 janvie 13 5 poblèmes - ecto veso / Duée e l épeuve heues alculettes stanas autoisées / Fomulaie Page A4 autoisée 1. (4pts Quate

Plus en détail

CINÉTIQUE DU SOLIDE. Nous ne donnerons pas son expression dans le cas général mais uniquement dans les deux cas usuels étudiés en physique :

CINÉTIQUE DU SOLIDE. Nous ne donnerons pas son expression dans le cas général mais uniquement dans les deux cas usuels étudiés en physique : CIÉTIQUE DU SIDE Rappel : En mécanique, on appelle solide un cops indéfomable : la distance ente deux éléments quelconques d un solide este constante au cous du temps. Dans le cas généal, le epéage d un

Plus en détail

SUJET A - CONTROLE N 10 - VECTEURS NOM :.CLASSE :..

SUJET A - CONTROLE N 10 - VECTEURS NOM :.CLASSE :.. SUET - OTROLE 10 - VETEURS O :.LSSE :.. PREO : TE :.. EXERIE 1 : (à compléte su cette feuille) 1/ Place l image du point pa la tanslation qui tansfome en. / En laissant les taits de constuction, constuie

Plus en détail

puits artésien ou en nappe captive (TD1, exercice 1)

puits artésien ou en nappe captive (TD1, exercice 1) Hydogéologie_mise à jou/mp-es / Pilippe Belleudy octobe 4 puits atésien ou en nappe captive (TD, execice ) Détemine le débit d'un puits en nappe captive compte tenu des infomations suivantes : fonctionnement

Plus en détail

Chapitre 6: Moment cinétique

Chapitre 6: Moment cinétique Chapite 6: oment cinétique Intoduction http://www.youtube.com/watch?v=vefd0bltgya consevation du moment cinétique 1 - angula momentum consevation 1 - Collège éici_(360p).mp4 http://www.youtube.com/watch?v=w6qaxdppjae

Plus en détail

A. Étude d une installation électrique domestique

A. Étude d une installation électrique domestique Banque «go Véto» - 3 PHYSIUE Duée : 3 h 3 L usage d une calculatice est autoisé pou cette épeuve Il sea tenu le plus gand compte dans la notation de la qualité de la édaction Si, au cous de l épeuve, un

Plus en détail

SYSTEME DE CONTROLE DYNAMIQUE D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION ECONOMIQUE. Yézouma Coulibaly 1 Oumarou Sié 2 Joseph Bathiébo 2

SYSTEME DE CONTROLE DYNAMIQUE D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION ECONOMIQUE. Yézouma Coulibaly 1 Oumarou Sié 2 Joseph Bathiébo 2 SYSTEME DE CONTROLE DYNAMIQUE D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION ECONOMIQUE Eic S. Taoé 1 eic.seydou.taoe@2ie-edu.og Yézouma Coulibaly 1 Oumaou Sié 2 Joseph Bathiébo 2 1 Institut intenational d Ingénieie

Plus en détail

Exercices sur le mouvement rectiligne uniforme (MRU) Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 3 : La cinématique

Exercices sur le mouvement rectiligne uniforme (MRU) Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 3 : La cinématique Date : Nom : Goupe : Résultat : / 70 Execices su le mouement ectiligne unifome (MRU) Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif teminal 3 : La cinématique 1. Voici un gaphique epésentant la position

Plus en détail

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d Chapite 2: But: connaîte les lois auxquelles doit obéi un cops solide en équilibe. Ceci pemet de décie la station debout ainsi que les conditions nécessaies pou teni une tasse dans la main, souleve une

Plus en détail

Actionneurs Electriques

Actionneurs Electriques Plan Actionneus éluctants Actionneus électodynamiques Actionneus électomagnétique Actionneus hybides ou éluctants polaisés Actionneus classiques 1 Actionneus éluctants ou machine à éluctance vaiable Pas

Plus en détail

de l induction magnétique.

de l induction magnétique. Teminale STI Ce chapite pemet de compende un aspect du fonctionnement des machines tounantes et des tansfomateus. 1 Définitions Cops feomagnétiques : cops cistallins pouvant ête aimantés (Fe, Gd, Fe 3

Plus en détail

Construire une image médicale

Construire une image médicale Vol. 10 hive pintemps 2015 6 Autefois, on passait des adiogaphies. Maintenant, on va aussi passe un examen pa scanne : la technique s appelle la tomodensitométie axiale. Dans les deux cas, ce sont des

Plus en détail

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 TSI Sciences Industielles GM DL N 1 COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 1.MISE EN SITUATION : L étude ci-apès pote su un compesseu de climatisation de véhicule automobile de maque SANDEN.

Plus en détail

Exemples de champs électrostatiques

Exemples de champs électrostatiques Exemples de champs électostatques A. Exemples smples A.. Chage ponctuelle unque Le champ électque et le potentel absolu en un pont M nduts pa une chage ponctuelle q placée en O sont : q E 4 π u et V q

Plus en détail

Etude comparative des propriétés thermodynamiques des piles à combustible à hydrogène et aux alcools

Etude comparative des propriétés thermodynamiques des piles à combustible à hydrogène et aux alcools Etude compaative des popiétés themodynamiques des piles à combustible à hydogène et aux alcools Mouna Nacef, Zidane Salima & Abed Mohamed Affoune Laboatoie d analyses industielles et génie des matéiaux,

Plus en détail

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 ************************************************************************************************* EPREUVE

Plus en détail

Mécanique du solide. (R ) est en rotation autour d un axe fixe de (R) : (O et O sont confondus) Composition des vitesses : r

Mécanique du solide. (R ) est en rotation autour d un axe fixe de (R) : (O et O sont confondus) Composition des vitesses : r Mécanique du solide Mécanique du solide I) Cinétique des systèmes matéiels : Rappel ; composition des vitesses et des accéléations : Soit (R) un pemie éféentiel (appelé «absolu», (y)) et (R ) un éféentiel

Plus en détail

Cours n 5 Optique géométrique Réfraction

Cours n 5 Optique géométrique Réfraction Cous n 5 Optique géométique Réfaction La tansmission de l infomation dans les fibes optiques à haut débit et le guidage des ayons lumineux dans ces denièes est une conséquence du phénomène de éfaction

Plus en détail

CHAMP MAGNÉTIQUE EN RÉGIME STATIONNAIRE

CHAMP MAGNÉTIQUE EN RÉGIME STATIONNAIRE CAMP MAGNÉTIQUE EN ÉGIME STATIONNAIE Mgnétoésistnce En 7 Albet Fet et Pete Günbeg se sont vus décene le pix Nobel de Physique pou l mgnétoésistnce génte (GM) Ils ont monté qu une fine couche d un mtéiu

Plus en détail

I) Le phénomène de dispersion de la lumière blanche

I) Le phénomène de dispersion de la lumière blanche I) Le phénomène de dispesion de la lumièe blanche 1) Natue de la lumièe blanche a) Histoique Cette expéience fut éalisée pou la pemièe fois pa le célèbe physicien anglais Si Isaac Newton en 1 666. Il décomposa

Plus en détail

Droits d auteur, licence et restrictions. 2 Notes Catherine Brison Projections Orthogonales v.01.1

Droits d auteur, licence et restrictions. 2 Notes Catherine Brison Projections Orthogonales v.01.1 Péace - v.01.1 e live est un manuel scolaie qui epend toute la matièe ayant tait aux pojections otogonales suivant la métode de Monge. En pincipe, cela epend la matièe des 4 ème, 5 ème et 6 ème années

Plus en détail

SERIE DE TRAVAUX DIRIGES 1 (EXERCICES D ELECTROSTATIQUE)

SERIE DE TRAVAUX DIRIGES 1 (EXERCICES D ELECTROSTATIQUE) TD Electosttique ETL7 UNIVERSITE DJILLALI LIABES FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEENT ELECTROTECHNIUE SERIE DE TRAVAU DIRIGES 1 (EERCICES D ELECTROSTATIUE) EERCICE 1 Tois chges sont plcées ux

Plus en détail

L'atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique

L'atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique L'atome et la mécanique de Newton : Ouvetue au monde quantique Lod Kelvin affime en 1892 que "tous les concepts de la physique sont déteminés, et qu'il n'y a plus qu'à touve quelques décimales supplémentaies

Plus en détail

THEORIE DU CHAMP ELECTROMAGNETIQUE

THEORIE DU CHAMP ELECTROMAGNETIQUE Chapite : lectostatiue Cous de A.Tilmatine THOI DU CHAMP LCTOMAGNTIQU Cous édigé pa : D. TILMATIN AMA Faculté des sciences de l Ingénieu, univesité de sidi-bel-abbès. INTODUCTION Il existe tois égimes

Plus en détail

COURS : GÉOMÉTRIE DANS L ESPACE

COURS : GÉOMÉTRIE DANS L ESPACE CHAPITE 6 COUS : GÉOMÉTIE DANS L ESPACE Extrait du programme de la classe de 3 ème : Sphère CONTENU COMPÉTENCES EXIGIBLES COMMENTAIES - Savoir que la section d une sphère par un plan est un cercle. - Savoir

Plus en détail

Exercices chapitre 1 Synthèses et métaux

Exercices chapitre 1 Synthèses et métaux Exercices chapitre 1 Synthèses et métaux Activité 2 p 25 On peut aussi reconnaître les métaux par leurs masses volumiques (µ).(voir p28). Exemple : L aluminium a une masse volumique de 2700 kg/m 3 =2,7

Plus en détail

Chaînes énergétiques

Chaînes énergétiques Chapite 7 Chaînes énegétiques Découvi Activité expéimentale n 1 Comment fonctionne une voitue utilisant une pile à combustible? Expéience n 1 Au niveau des ésevois, on obseve la fomation de bulles : des

Plus en détail

Mathématiques SPECIALITE Cours Chap. I : Divisibilité et congruence Page 1 sur 11

Mathématiques SPECIALITE Cours Chap. I : Divisibilité et congruence Page 1 sur 11 Cous Chap. I : Divisibilité et coguece Page 1 su 11 I) Divisibilité dasz Défiitio : Soit a, b Z Die que b divise a sigifie qu il existe u etie q tel que a = b. q - q est le quotiet etie - a est u multiple

Plus en détail

A - Le périmètre d'un carré de côté 2 cm est : P = 4 X 2 = 8 cm. (2+2+2+2)

A - Le périmètre d'un carré de côté 2 cm est : P = 4 X 2 = 8 cm. (2+2+2+2) 8.3.1 calculer le périmètre du carré. Pré requis : 6.1.2 Conseils : Le périmètre du carré est la mesure du tour du carré. Pour calculer le périmètre d'un carré, il faut connaître la mesure de son côté.

Plus en détail

CONSTANTES DIELECTRIQUES

CONSTANTES DIELECTRIQUES 9 E7 CONTANTE DIELECTRIQUE I. INTRODUCTION Dans cette expéience, nous étuieons es conensateus et nous éiveons les popiétés e iélectiques tels que l'ai et le plexiglas. II. THEORIE A) Conensateus et iélectiques

Plus en détail

Leçons de mesures. Année scolaire 2009-2010 Classe de CM2a Caroline SANTELLI

Leçons de mesures. Année scolaire 2009-2010 Classe de CM2a Caroline SANTELLI Leçons de mesures Année scolaire 2009-2010 Classe de CM2a Caroline SANTELLI Mes 2 Le périmètre 1. Définition Le périmètre (P) d'une figure est la mesure de la longueur de son contour. 2. Calculer un périmètre

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

Informations Techniques A7 A141. Roulements à Billes à Gorge Profonde. Roulements à Billes à Contact Oblique. Roulements à Billes Auto-Aligneurs

Informations Techniques A7 A141. Roulements à Billes à Gorge Profonde. Roulements à Billes à Contact Oblique. Roulements à Billes Auto-Aligneurs ROULEMENTS Pages Infomations Techniques A7 A141 Infos Tech. Roulements à Billes à Goge Pofonde B4 B45 Roulements à Billes à Contact Oblique Roulements à Billes Auto-Aligneus Roulements à Rouleaux Cylindiques

Plus en détail

COMPOSANTES D UN VECTEUR

COMPOSANTES D UN VECTEUR COURS : COMPOSNTES D UN VECTEUR Dans toute la suite de ce cous, nous considéeons le plan muni d un epèe ( O, I, J ). Sauf avis contaie, ce epèe est quelconque. Pou plus de facilité, nous pésenteons les

Plus en détail

E S UE3 A C. Physique et biophysique. Toute la physique en 1 volume. Dounia Drahy

E S UE3 A C. Physique et biophysique. Toute la physique en 1 volume. Dounia Drahy P MÉDECINE PHARMACIE DENTAIRE SAGE-FEMME UE3 A C Physique et biophysique Dounia Dahy E S Toute la physique en 1 volume Rappels de cous + de 300 QCM et execices Tous les coigés détaillés Table des matièes

Plus en détail

PROBLEME DE PHYSIQUE

PROBLEME DE PHYSIQUE SESSION 211 PSIP28 C O N C O U R S C O M M U N S P O LY T E C H N I Q U E S EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PSI PHYSIQUE 2 Duée : 4 heues NB : Le candidat attachea la plus gande impotance à la claté, à la

Plus en détail

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S MECA NI QUE L yc ée F.B UISS N PTS I MUVEMENT D UNE PARTICULE SUMISE A UNE F R C E C E N T R A L E C N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I N A U X R B I T E S C I R C U L A I R E S PRELUDE Dans ce chapite,

Plus en détail

III Enonce du principe fondamental de la statique (ou P.F.S)

III Enonce du principe fondamental de la statique (ou P.F.S) Rèf : st Pincipe fondamental de la statique STI G.E. I Hypothèse de la statique En statique, les solides sont supposés géométiquement pafaits, indéfomables, homogènes et isotopes. Géométie : les aspéités,

Plus en détail

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE Spé 8-9 Devoi n 8 OPTIQUE ETRALE PSI 8 A Pou que deux ondes poduisent des inteféences, il faut qu elles soient cohéentes, c est-à-die igoueusement synchones Pou obteni expéimentalement cette condition

Plus en détail

PARALLÉLÉPIPÈDE ET CUBE

PARALLÉLÉPIPÈDE ET CUBE 1 PARALLÉLÉPIPÈDE ET CUBE p222 n 1 p222 n 1 I. Le parallélépipède rectangle ou pavé droit Vient du grec «parellêlos»= parallèle et «epipedon» = surface plane Hauteur x arête x face Longueur largeur x sommet

Plus en détail

DISTANCE D UN POINT A UNE DROITE TANGENTE A UN CERCLE BISSECTRICE

DISTANCE D UN POINT A UNE DROITE TANGENTE A UN CERCLE BISSECTRICE DISTNE D UN PINT UNE DRITE TNGENTE UN ERLE ISSETRIE I) édiatrice d un segment : Soit et deux points distincts du plan. La médiatrice du segment [] est la droite perpendiculaire au segment [] passant par

Plus en détail

LEÇON N 30 : 30.1 Le cercle. 30.1.1 Définition et propriétés

LEÇON N 30 : 30.1 Le cercle. 30.1.1 Définition et propriétés LEÇON N 30 : Le cercle. Positions relatives d une droite et d un cercle, de deux cercle. Point de vue géométrique et point de vue analytique. Lien entre les deux points de vue. Pré-requis : Médiatrices,

Plus en détail

Propriété : Les médiatrices des cotés d un triangle sont concourantes : Leur point de concours est le centre du cercle circonscrit au triangle.

Propriété : Les médiatrices des cotés d un triangle sont concourantes : Leur point de concours est le centre du cercle circonscrit au triangle. MISE U POINT ES NOTIONS E GEOMETRIE I. Triangles : 1. roites remarquables : a. Médiatrices d un triangle : Médiatrice d un segment : La médiatrice d un segment est la droite perpendiculaire à ce segment

Plus en détail

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE L électostatque Chapte 1 CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIUE 1.1 Intoducton La chage est une popété de la matèe qu lu fat podue et sub des effets électques et magnétques. On dstngue : - l'électostatque qu est

Plus en détail

Exercices de Mécanique

Exercices de Mécanique Eecices de écanique Cinéatique : epèes, bases, tajectoies et ouveents éthode 1. Une base locale (coe la base clindique) est définie : - en un point de l espace («localeent», donc!) - pa appot à tois diections

Plus en détail

Compétence C5: Construire une hauteur d un triangle

Compétence C5: Construire une hauteur d un triangle Compétence C5: Construire une hauteur d un triangle Etape 1 : Reconnaissance visuelle de droites perpendiculaires (à vue ou utilisation de l équerre dans certains cas) Exercice 1 : Demander à l élève de

Plus en détail

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE L électostatique Chapite 1 CHAPITE 1 L ÉLECTOSTATIQUE 1.1 Intoduction La chage est une popiété de la matièe qui lui fait poduie et subi des effets électiques et magnétiques. On distingue : - l'électostatique

Plus en détail

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0.

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0. 7- Tests d austement, d indépendance et de coélation - Chapite 7 : Tests d austements, d indépendance et de coélation 7. Test d austement du Khi-deux... 7. Test d austement de Kolmogoov-Sminov... 7.. Test

Plus en détail

Sujets d examen Cours «Physique des Plasmas I», Printemps 2014

Sujets d examen Cours «Physique des Plasmas I», Printemps 2014 ujets d examen ous «Physique des Plasmas I», Pintemps 2014 L examen oal pote su un des 22 sujets. Il due 30min avec 30min de pépaation. ous avez le doit de etie un deuxième sujet si le 1 e ne vous convient

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2011 S U J E T DNB C11-22 SÉRIE COLLÈGE

MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2011 S U J E T DNB C11-22 SÉRIE COLLÈGE MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2011 S U J E T DNB C11-22 SÉRIE COLLÈGE EXAMEN ÉPREUVE DURÉE : : : 2 heures COEFFICIENT : 2 NB DE PAGE(S) :

Plus en détail

D 1 d d1. Butées à billes

D 1 d d1. Butées à billes D D 1 d d1 Butées à billes Butées à billes Page Apeçu des poduits Butées à billes... 816 Caactéistiques Butées à simple effet... 817 Butées à double effet... 817 empéatue de fonctionnement... 817 Cages...

Plus en détail

Les insectes première partie

Les insectes première partie 5 MAI 2014 ÉPREUVE CANTONALE DE RÉFÉRENCE 8P Mathématiques Nom: Établissement: Prénom: Classe: Les insectes première partie Durée de la première partie Maximum 35 minutes Matériel à disposition Aide-mémoire

Plus en détail

Feuille d exercices n 19 : Mouvements de rotation et théorème du moment cinétique

Feuille d exercices n 19 : Mouvements de rotation et théorème du moment cinétique Feuille d exercices n 19 : Mouvements de rotation et théorème du moment cinétique Exercice 1 : Chute d un arbre : On assimile un arbre à une tige longue et homogène de longueur L et de masse m. On le scie

Plus en détail

Université 08 mai 1945 Guelma - Algérie. cours de MODELISATION DE LA PHYSIQUE DES FLUIDES ) par. Hisao FUJITA YASHIMA

Université 08 mai 1945 Guelma - Algérie. cours de MODELISATION DE LA PHYSIQUE DES FLUIDES ) par. Hisao FUJITA YASHIMA Univesité 8 mai 1945 Guelma - Algéie cous de MODELISATION DE LA PHYSIQUE DES FLUIDES pofessé pa Hisao FUJITA YASHIMA 29-21 - Le cous a été dédié à des modèles mathématiques de phénomènes atmosphéiques

Plus en détail

Chapitre II- Lois fondamentales de la magnétostatique

Chapitre II- Lois fondamentales de la magnétostatique 1 hapite - Lois fondamentales de la magnétostatique Aucune des lois fondamentales citées ici ne sea démontée. Elles constituent des faits d expéience taduits dans un fomalisme mathématique, apué au fil

Plus en détail

Modélisation des actions mécaniques Statique des solides indéformables Puissance et rendement

Modélisation des actions mécaniques Statique des solides indéformables Puissance et rendement Modélisation des actions mécaniques, statique des solides indéfomables, puissance et endement Les actions mécaniques. Définition On appelle action mécanique toute cause susceptible de : 4modifie le mouvement

Plus en détail

Problèmes de dynamique du point, avec énergie

Problèmes de dynamique du point, avec énergie Polèmes de dynamique du point, aec énegie I 5 Dans le plan hoiontal ( Oy) d'un éféentiel galiléen, un moile modélisé pa un point matéiel P de masse m est asteint à se déplace su le cecle de cente O et

Plus en détail

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules hapte.5a Le chap électque généé pa pluseus patcules Le chap électque généé pa pluseus chages fxes Le odule de chap électque d une chage ponctuelle est adal, popotonnel à la chage électque et neseent popotonnel

Plus en détail

Pour repérer la position d'un objet, on choisit une origine et on mesure la distance x de l'objet à cette origine x en fonction du temps t.

Pour repérer la position d'un objet, on choisit une origine et on mesure la distance x de l'objet à cette origine x en fonction du temps t. MECANIQUE 1. Cinématique La cinématique est la desciption géométique du mouvement mais ne taite pas de ses causes. La cinématique à une dimension pemet de taite tous les poblèmes dans lesquels le mouvement

Plus en détail

L3 PAPP Physique Quantique et applications UE A302 Chapitre VII PLAN Moment cinétique de spin Addition de moments cinétiques

L3 PAPP Physique Quantique et applications UE A302 Chapitre VII PLAN Moment cinétique de spin Addition de moments cinétiques L3 PAPP Physique Quantique et applications UE A3 Chapite VII PLAN Moment cinétique de spin Addition de moments cinétiques I) Expéience de ten et Gelach (9) ) L expéience ) Valeus numéiques 3) Matices de

Plus en détail

IREM Section Martinique Groupe Lycée. QCM pour la classe de Terminale S

IREM Section Martinique Groupe Lycée. QCM pour la classe de Terminale S IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM pou la classe de Temale S QCM : Calculatce o autosée Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. Sot f la focto défe su IR pa f ( )

Plus en détail

3) Le prix pour 10 adultes et 10 enfants est de 116 000. D où le prix pout 1 adulte et un enfant est de : 116 000 10 = 11 600. Pour cette sortie, un

3) Le prix pour 10 adultes et 10 enfants est de 116 000. D où le prix pout 1 adulte et un enfant est de : 116 000 10 = 11 600. Pour cette sortie, un CORRECTION DU BREVET 2012 Nouvelle-Calédonie I - ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 points) Exercice 1 12 7 12 7 84 1) = =. La réponse correcte est 84. 25 10 25 10 250 250 4,2 km 4,2 7,5 km 1,5 km 2) = =. La réponse

Plus en détail

PYRAMIDE ET CONE DE REVOLUTION

PYRAMIDE ET CONE DE REVOLUTION PYRAMIDE ET CNE DE REVLUTIN I) Perspective cavalière : Les solides de l espace sont représentés en perspective cavalière. Les conventions suivantes sont à respectées : - une droite est représentée par

Plus en détail

3 ème Cours : géométrie dans l espace

3 ème Cours : géométrie dans l espace I. La sphère : a) Définition : La sphère de centre et de rayon R est l ensemble de tous les points qui sont situés à la distance R du point. L intérieur de la sphère (l ensemble des points dont la distance

Plus en détail

Fascicule de Travaux Pratiques

Fascicule de Travaux Pratiques Ministère de l'enseignement Supérieur, de la echerche Scientifique et de la Technologie Université de Sousse Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie de Sousse Fascicule de Travaux

Plus en détail

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire 11.5 Le moment de foce τ (tau) : Poduction d une accéléation angulaie La tige suivante est soumise à deux foces égales et en sens contaie: elle est en équilibe N La tige suivante est soumise à deux foces

Plus en détail

ENONCE SUJET. Usage de la calculatrice interdit

ENONCE SUJET. Usage de la calculatrice interdit CONCOURS COMMUN 2006 DES ECOLES DES MINES D ALBI, ALES, DOUAI, NANTES Epeuve spécifique de Sciences Industielles pou l Ingénieu Filièe PCSI, option PSI Vendedi 12 mai 2006 de 8h00 à 12h00 Instuctions généales

Plus en détail

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable 3 ème os DYNAMIQUE Théoie Quantité de mouvement Les systèmes de masse vaiable Intoduction À pati du Moyen Âge, on s'est endu compte que la vitesse ne suffisait pas à explique toutes les caactéistiques

Plus en détail

INITIATION A LA MESURE ----

INITIATION A LA MESURE ---- INITIATION A LA MSUR ---- Le but de ce TP est : - de mesue la foce électomotice et la ésistance intene d'une pile, - d'évalue, en tenant compte des incetitudes de mesue et des caactéistiques de l'appaeil

Plus en détail

Le Pavé droit. I. Description

Le Pavé droit. I. Description I. Description Un solide, au sens géométrique, est un objet limité par des surfaces indéformables. Ces surfaces si elles sont planes sont des faces. Mais il y a beaucoup de solides qui n'ont pas de surface

Plus en détail