I. Moments magnétiques des circuits ; notion de dipôle magnétique. 1 ) Moment magnétique d une distribution de courants.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I. Moments magnétiques des circuits ; notion de dipôle magnétique. 1 ) Moment magnétique d une distribution de courants."

Transcription

1 DIPÔLES AGNÉTIQUES EN ARQS AGNÉTIQUE DIPÔLES AGNÉTIQUES EN ARQS AGNÉTIQUE I omnts magnétiqus ds cicuits ; notion d dipôl magnétiqu 1 ) omnt magnétiqu d un distibution d couants Cas d un cicuit filifom Soit un cicuit filifom pacouu pa un couant d intnsité i(t), évntullmnt vaiabl mais aant mêm valu n tout point du cicuit à un dat donné (cad d l ARQS) C cicuit st pésnté pa un contou fmé C, qui délimit un sufac S (ouvt!) Ointons l contou C pa l couant i : l vctu nomal S st alos pafaitmnt défini (ègl d la main doit) L momnt magnétiqu du cicuit st l vctu, aial comm S : is Notion d dipôl magnétiqu On appll dipôl magnétiqu tout distibution d couants localisés, d momnt magnétiqu non nul t dont ls dimnsions sont ptits vis-à-vis d la distanc à laqull on étudi l champ ainsi céé Ctt étud suppos d tavaill dans l cad d l ARQS pou pouvoi défini l couant i(t) dans l cicuit On nota qu tout distibution d couants pmannts ou lntmnt vaiabls, «vu d loin», st assimilabl à un dipôl magnétiqu ) Rappot gomagnétiqu d l élcton n mécaniqu classiqu Dans l modèl d oh d l atom d hdogèn, l élcton décit un obit ciculai autou d un poton stationnai situé n O L momnt cinétiqu d l élcton pa appot à O s écit L mv En considéant l obit élctoniqu comm un boucl d couant i, on put v attibu à c cicuit l momnt magnétiqu On constat qu L t sont popotionnls suivant la la- tion L L appot nt ls momnts magnétiqu t cinétiqu st donc un constant indépndant d la tajctoi, applé appot gomagnétiqu, noté souvnt m v - O i L L appot gomagnétiqu d l élcton, défini pa classiqu m L, vaut n théoi Quantification du momnt magnétiqu obital ; magnéton d oh En phsiqu quantiqu, l momnt cinétiqu st quantifié Dimnsionnllmnt, un momnt cinétiqu st homogèn à la constant d Planck En fft : 1 [ h] éngi tmps foc longuu tmps L T mass longuu vitss La théoi quantiqu postul qu l momnt cinétiqu L d un sstèm (atoms, moléculs, ions, ) st caactéisé pa un nomb, nti positif ou nul, la nom du momnt cinétiqu étant donné pa h 4 L ( 1), avc où h st la constant d Planck : h 6,66 1 J s La pojction L d L su un diction fi qulconqu (a O) n put pnd qu +1 valus égulièmnt spacés d L m avc m, 1,, 1, pag 1/6

2 DIPÔLES AGNÉTIQUES EN ARQS AGNÉTIQUE La mécaniqu quantiqu pédit actmnt la mêm lation liant l momnt cinétiqu obital d un sstèm t son momnt magnétiqu obital qu cll obtnu n théoi classiqu Ainsi L m soit n tnant compt d la quantification d L m, avc m st applé magnéton d oh, m, où 4 9,7 1 Am ) Aimants pmannts On appll miliu magnétiqus tous ls cops suscptibls d cé un champ magnétiqu pop (pa aimantation spontané pou ls aimants pmannts t/ou pa aimantation induit) Pou déci la matiè aimanté, du moins au nivau macoscopiqu, on fait l hpothès qu tout volum élémntai d possèd un momnt dipolai magnétiqu On définit l vctu aimantation du matéiau comm l momnt dipolai magnétiqu volumiqu s pim n usi n ampè pa mèt (Am -1 ) d st un gandu nivlé, à la fois spatialmnt, n pnant la monn ds momnts magnétiqus élémntais su un volum d dimnsions atomiqus (donc à l échll mésoscopiqu), mais aussi tmpollmnt, pou élimin ls vaiations apids non souhaités On put évalu n odg l momnt magnétiqu volumiqu maimal d un aimant n supposant qu touts ls momnts magnétiqus atomiqus (tpiqumnt d valu égal au magnéton d oh) sont alignés Soit a l paamèt d maill du matéiau (n odg,1nm à 1nm ) En considéant un atom pa maill, l aimantation maimal vaut tpiqumnt d ma a 4 7 1, soit d 1 à 1 Am Pou ls aimants pmannts, on donn généalmnt soit l champ magnétiqu maimal généé su la sufac d l aimant au nivau d un pôl, soit la foc sufaciqu d adhénc df / qui atti du aimants idntiqus nt u Ctt foc sufaciqu st homogèn à un pssion (ou un containt), soit aussi un éngi volumiqu En égalant df / avc l éngi magnétiqu volumiqu, on n déduit df µ Tpiqumnt, vai nt 1mT (aimants n f) t 1T (aimants au néodm), qui donn df 1 Pa Pa, soit un valu d df nt,1ba t 1ba Dimnsionnllmnt, on put aussi éci à l aid d l équation d awll Ampè qu ot( ) µ j, soit On put donc considé df Avc un valu caactéistiqu d j longuu µ d d n faisant intvni l aimantation du matéiau Am pou / d df, on obtint 6 1 Pa 1ba pag /6

3 DIPÔLES AGNÉTIQUES EN ARQS AGNÉTIQUE II Dipôl magnétiqu n ARQS magnétiqu 1 ) Champ magnétiqu céé à gand distanc Analogis boucl d couant - dipôl élctostatiqu Champ céé pa un boucl ciculai Champ E céé pa un doublt (+q ; -q) Epssion du champ n coodonnés sphéiqus (, : On établit t nous admttons qu () = 4 4 cos sin a O P i ) Actions subis pa un dipôl magnétiqu placé dans un champ téiu a) Éngi potntill d'intaction d'un dipôl igid placé dans un champ téiu L dipôl magnétiqu st supposé igid, d momnt magnétiqu, d dimnsions tès ptits dvant ls distancs où s'cnt ss ffts, t placé dans un champ téiu t L'hpothès du dipôl d ptits dimnsions pmt d pouvoi considé t comm quasi unifom su la sufac S limité pa l cicuit constituant l dipôl On définit alos l'éngi potntill d'intaction du dipôl pa Emag = - t b) Actions subis pa un dipôl magnétiqu dans un champ téiu En pmiè appoimation, on put considé qu l champ appliqué t st quasi unifom au nivau ds dimnsions du dipôl, l'action du champ su ls couants du dipôl s éduit alos à un coupl d momnt = t C coupl tnd à align l dipôl suivant la diction t l sns du champ appliqué Si l champ appliqué st inhomogèn, l'fft pincipal du champ st un coupl (pssion pécédnt) qui tnd à align l momnt magnétiqu du dipôl igid avc l champ t La non unifomité du champ s taduit à l'od d'appoimation ultéiu (fft scondai) pa l'istnc d'un ésultant non null R ds focs s'çant su l dipôl, cnté n O On put mont qu R ( gad) t pag /6

4 c) Pécssion d Lamo DIPÔLES AGNÉTIQUES EN ARQS AGNÉTIQUE On considè un dipôl atomiqu d momnt magnétiqu t d appot gomagnétiqu momnt cinétiqu bacntiqu d c dipôl st donné pa On plong c dipôl dans un champ magnétiqu téiu L t L En négligant tout aut foc qu clls cés pa t notammnt ls évntulls focs d inti, l mouvmnt du dipôl st égi pa dl l équation t, soit t (théoèm du momnt cinétiqu bacntiqu) C tp d mouvmnt s caactéis pa du gandus consvés : 1 La nom du momnt cinétiqu (ou magnétiqu) st constant : L angl qu fait avc st constant : d( ) d( ) En conséqunc, la pojction d dans un plan ppndiculai à décit un ccl avc la pulsation L véifiant L, soit L m L vctu décit un côn d a paallèl à à la vitss angulai autou d à la vitss angulai L, applé pulsation d Lamo Numéiqumnt, dans un champ 1T, on a pou L On dit qu pécss un élcton : fl 14,GH (domain ds onds cntimétiqus) un poton : fl 76H l ) Analogis dipôl élctiqu - dipôl magnétiqu omnt dipolai p qnp (ou p qioa i ) i 1 V()= p 4 E 1 p cos( ) 4 ou Potntil céé à gand distanc 1 pcos( ) V()= 4 t E Champ céé à gand distanc 1 p sin( ) 4 = is Hos pogamm! cos( ) 4 Éngi potntill d'un dipôl igid placé dans un champ téiu E pe E s t mag t t sin( ) 4 Coupl subi dans un champ téiu = p E t = t Résultant ds focs subis dans un champ téiu R = (p gad) E t R = ( gad) t pag 4/6

5 III Aspcts quantiqus du magnétism 1 ) L péinc d Stn t Glach Ctt péinc éalisé n 191 pa Otto Stn t Walt Glach mit n évidnc la quantification du momnt magnétiqu ds atoms t pa la suit la quantification d lu momnt cinétiqu Dans un ncint où ègn un vid poussé, il diigènt nt ls pôls d un aimant un faiscau d atoms d agnt nuts monocinétiqu, d vctu vitss v v, qui s déposaint nsuit su un plaqu d v (figu ci-dssous à gauch) DIPÔLES AGNÉTIQUES EN ARQS AGNÉTIQUE En l absnc d champ, on obsv un tait su la plaqu En appliquant un champ fotmnt inhomogèn (à gadint d champ constant d /d) afin d ngnd un ésultant F ( gad) impotant, ls dipôls magnétiqus subissnt la foc F pag 5/6 d d Eplication : L champ st céé pa un aimant pmannt dont la géométi st invaiant pa tanslation su un distanc suivant En négligant ls ffts d bods, on n déduit qu tout plan = cst st un plan d sméti ds soucs, donc qu D aut pat, n dépnd pas d Ls ldc pou montnt qu (, ) st un fonction pai n, tandis qu (, ) st un fonction impai n La déivé st alos impai Sa continuité impliqu qu D plus, n l absnc d soucs su l tajt ds atoms d agnt, on a ot( ) qui impliqu t donc qu Ainsi la foc su un atom s écit F ( gad) ( gad) ( gad), soit F En out, on sait qu l momnt magnétiqu pécss autou d, soit ici autou d puisqu dans l plan d la tajctoi on a Il n ésult qu oscill à la pulsation d Lamo, alos qu st constant Comm la dué d tansit ds atoms d agnt dans l aimant st tès supéiu à la péiod T d Lamo, on put mplac pa sa monn tmpoll qui st null Finalmnt, il st F En mécaniqu classiqu, put pnd un nomb continu d valus t l on dvait obsv simplmnt un étalmnt du faiscau suivant O O Stn t Glach obsvènt su la plaqu du tachs distincts montant qu pouvait êt ointé soit vs ls positifs, soit vs ls négatifs L oigin d la quantification ds msus d la composant du momnt magnétiqu ds atoms d agnt dans l péinc d Stn t Glach st la quantification ds msus d la composant L du momnt cinétiqu total ds atoms

6 pag 6/6 DIPÔLES AGNÉTIQUES EN ARQS AGNÉTIQUE ) Spin d l élcton Factu d Landé L péinc d Stn t Glach a bin mis n évidnc la quantification spatial mais l nomb d tacs obsvés n pouvait pas êt attibué sulmnt à m, puisqu c nomb quantiqu put pnd 1 valus, qui st toujous un nomb impai L nomb d tacs obsvés n fut coctmnt intpété qu n 195, avc l intoduction du concpt d spin pa Uhlnbck t Goudsmit, qui émint l idé qu un élcton possédait un momnt cinétiqu intinsèqu, dit momnt cinétiqu d spin, n pouvant pnd qu ls du valus 1, auqul st associé un momnt magnétiqu d spin L modul du momnt cinétiqu S du spin d l élcton st détminé pa l nomb quantiqu d 1 spin s slon S s( s 1) La pojction S d S suivant un a (O) qulconqu put pnd uniqumnt du valus : S m s, où m s st l nomb quantiqu magnétiqu d spin, avc 1 m s La lation nt l momnt magnétiqu d spin S t l momnt cinétiqu d spin S s écit: s S m Ctt lation mont qu l momnt cinétiqu d spin st du fois plus fficac qu l momnt cinétiqu obital pou cé un momnt magnétiqu Ctt diffénc mont bin qu l on n doit pas considé l élcton comm un chag n otation su ll-mêm Dès los, la composant suivant (O) du momnt magnétiqu put pnd du valus, donnés pa S m s Eplication coct d l péinc d Stn t Glach : Dans un atom qulconqu, l momnt cinétiqu du spin t l momnt cinétiqu obital d chaqu élcton contibunt tous du au momnt magnétiqu total d l atom L péinc d Stn t Glach dépnd d c momnt magnétiqu total d l atom Su ls 47 élctons d l atom d agnt, 46 fomnt ds couchs complèts avc un momnt cinétiqu nul t un momnt magnétiqu nul C st sulmnt l spin du dni élcton, dans l état =, qui contibu au momnt magnétiqu d l atom omnt magnétiqu total Factu d Landé g Chaqu élcton d un atom put êt décit pa 4 nombs quantiqus : n,, m qui détminnt son obital atomiqu t son nomb quantiqu d spin s L momnt cinétiqu total ds élctons d l atom ésult d la supposition ds momnts obitau t d spin J L S, avc L nti t S nti ou dmi-nti La nom du momnt cinétiqu s écit alos L J( J 1), où J put êt nti ou dmi-nti Un doublt d élctons possèd un momnt total d spin nul Ls - d un sous couch complèt ont un momnt cinétiqu nul Un valu non null d J pou un atom suppos la pésnc d élctons célibatais Pou un atom, la pojction su un a (O) qulconqu du momnt magnétiqu st d la fom gm, où m st l nomb quantiqu magnétiqu t g l factu d Landé d l atom, avc m J, J 1,, J 1, J, 1 g t g pou un momnt d spin

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction élctomagnétiqu Intoduction : pésntation qualitativ du phénomèn d induction élctomagnétiqu A - Cas d un cicuit fix dans un champ magnétiqu dépndant du tmps Cas d Numann : I Ciculation du champ

Plus en détail

Rappels mathématiques

Rappels mathématiques Univsité d ERY Rappls matématiqus Alanda Mougin mougin@lps.u-psud.f Pincipau opéatus difféntils linéais L gadint, la divgnc t l otationnl sont ls tois pincipau opéatus difféntils linéais du pmi od. Cla

Plus en détail

VAUDON Patrick Master Recherche Télécommunications Hautes Fréquences et Optiques 1 IRCOM Université de Limoges

VAUDON Patrick Master Recherche Télécommunications Hautes Fréquences et Optiques 1 IRCOM Université de Limoges VAUDON Patick Mast Rchch Télécommunications Hauts Féquncs t Optiqus IRCOM Univsité d Limogs XI : Résaux d antnns ******************* L antnn st l élémnt incontounabl d tout dispositif pmttant d tansmtt

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. E r n r

Lycée Viette TSI 1. E r n r Flux du champ élctostatiqu I. Flux du champ élctostatiqu Théoèm d Gauss 1. Flux élémntai du champ élctostatiqu L flux élémntai d E à tavs la sufac élémntai ds st pa définition : d = E.dS avc d S = ds.n

Plus en détail

CONDUCTEURS EN EQUILIBRE ELECTROSTATIQUE

CONDUCTEURS EN EQUILIBRE ELECTROSTATIQUE Chapit II CONDUCTEURS EN EQUILIRE ELECTROSTTIQUE En élcticité, un conductu st un miliu matéil dans lqul ctains chags élctiqus, dits «chags libs», sont suscptibls d s déplac sous l action d un champ élctiqu.

Plus en détail

Chapitre 6: Moment cinétique

Chapitre 6: Moment cinétique Chapite 6: oment cinétique Intoduction http://www.youtube.com/watch?v=vefd0bltgya consevation du moment cinétique 1 - angula momentum consevation 1 - Collège éici_(360p).mp4 http://www.youtube.com/watch?v=w6qaxdppjae

Plus en détail

Cours d électromagnétisme EM15-Champ magnétique

Cours d électromagnétisme EM15-Champ magnétique Cous d électomagnétisme EM15-Champ magnétique Table des matièes 1 Intoduction 2 2 Action d un champ électomagnétique su une paticule chagée 2 2.1 Foce de Loentz.................................. 2 2.2

Plus en détail

LE CHAMP ÉLECTRIQUE EN RÉGIME STATIONNAIRE.

LE CHAMP ÉLECTRIQUE EN RÉGIME STATIONNAIRE. LE CHA ÉLECTRIQUE STATIONNAIRE LE CHA ÉLECTRIQUE EN RÉGIE STATIONNAIRE On ppll chmp élctosttiqu un chmp dû à ds chgs sttiqus, los qu'on pl d chmp élctiqu sttionni pou un distibution d chgs n dépndnt ps

Plus en détail

6 INTRODUCTION AUX ECHANGEURS DE CHALEUR

6 INTRODUCTION AUX ECHANGEURS DE CHALEUR 6 INRODUCION AUX ECHANGEURS DE CHALEUR 6. Ls échangus tubulais simpls 6.. Généalités. Définitions 6... Dsciption Un échangu d chalu st un systèm ui pmt d tansfé un flux d chalu d un fluid chaud à un fluid

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le champ magnétique. Le théorème d Ampère.

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le champ magnétique. Le théorème d Ampère. Lcée lemenceau S 1 - hsique Lcée lemenceau S 1 O.Ganie Le champ magnétique Le théoème d Ampèe Olivie GRANER Lcée lemenceau S 1 - hsique Énoncé du théoème d Ampèe Le théoème d Ampèe est «l équivalent» du

Plus en détail

Exercices : 19 - Champ électrostatique

Exercices : 19 - Champ électrostatique 1 Execices : 19 - Champ électostatique Sciences Physiques MP 2015-2016 Execices : 19 - Champ électostatique A. Calculs de champ et de potentiel 1. Théoème de supeposition Une sphèe de ayon b pote une chage

Plus en détail

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Poblème 1 Condensateu en égime vaiable (extait de l'examen S3SMPE 2002-2003) On considèe un condensateu plan à amatues ciculaies, de ayon a, distantes de d, alimenté

Plus en détail

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées.

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées. I- PREAMBULE : La mécanique des fluides est l étude du compotement des fluides (liquides et gaz) et des foces intenes associées. Elle se divise en statique des fluides, l étude des fluides au epos, qui

Plus en détail

Actionneurs Electriques

Actionneurs Electriques Plan Actionneus éluctants Actionneus électodynamiques Actionneus électomagnétique Actionneus hybides ou éluctants polaisés Actionneus classiques 1 Actionneus éluctants ou machine à éluctance vaiable Pas

Plus en détail

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable 3 ème os DYNAMIQUE Théoie Quantité de mouvement Les systèmes de masse vaiable Intoduction À pati du Moyen Âge, on s'est endu compte que la vitesse ne suffisait pas à explique toutes les caactéistiques

Plus en détail

Chapitre II L atome d hydrogène

Chapitre II L atome d hydrogène 4 Chapit II L atom d hdogèn. Résolution d l équation d Schöding.. Epssion n coodonnés catésinns ; passag au coodonnés sphéiqus L équation d Schöding pou l atom d hdogèn sa écit n faisant l appoimation

Plus en détail

DÉRIVATION VECTORIELLE COORDONNÉES CYLINDRIQUES ET SPHÉRIQUES

DÉRIVATION VECTORIELLE COORDONNÉES CYLINDRIQUES ET SPHÉRIQUES DÉIVATION VECTOIELLE COODONNÉES CYLINDIQUES ET SPHÉIQUES I DÉIVATION VECTOIELLE I1Définition,, Soit ( 1 3) un bas othonomé ict Soit = ( O,,, 1 3) un éféntil On consiè un vctu qulconqu qui épn u tmps t

Plus en détail

III Enonce du principe fondamental de la statique (ou P.F.S)

III Enonce du principe fondamental de la statique (ou P.F.S) Rèf : st Pincipe fondamental de la statique STI G.E. I Hypothèse de la statique En statique, les solides sont supposés géométiquement pafaits, indéfomables, homogènes et isotopes. Géométie : les aspéités,

Plus en détail

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance STTIQUE 1.- Quel est l objectif de la statique? Pou étudie les conditions d équilibe des solides indéfomables. Remaques : - Un solide est considéé indéfomable tant que les défomations estent faibles. -

Plus en détail

INITIATION A LA MESURE ----

INITIATION A LA MESURE ---- INITIATION A LA MSUR ---- Le but de ce TP est : - de mesue la foce électomotice et la ésistance intene d'une pile, - d'évalue, en tenant compte des incetitudes de mesue et des caactéistiques de l'appaeil

Plus en détail

Exemples d antennes (9)

Exemples d antennes (9) Exemples d antennes (9) II. Le pincipe des images : Pemet de considée le cas de souces placées au dessus d un sol qui peut ête assimilé à un conducteu pafait (en BF : σ >> ωε ). a) Cas d une antenne filaie

Plus en détail

Equipement Electrique

Equipement Electrique Equipement Electique TEEM 1 èe Année Equipement Electique, TEEM 1 ee année, uno FRAÇO 1 ntoduction 2 Le pogamme * Champ magnétique, flux, induction électomagnétique, chages électiques et foces * La machine

Plus en détail

CIRCUITS COUPLES PAR MUTUELLE INDUCTANCE

CIRCUITS COUPLES PAR MUTUELLE INDUCTANCE CIRCUITS COUPLES PAR UTUELLE INDUCTANCE Philippe ROUX 4 CIRCUITS RLC COUPLES PAR UTUELLE INDUCTANCE PARTIE : PRESENTATION DES CIRCUITS COUPLES ) LES FLUX DES CHAPS AGNETIQUES DANS DEUX BOBINAGES COUPLES

Plus en détail

Chapitre II- Lois fondamentales de la magnétostatique

Chapitre II- Lois fondamentales de la magnétostatique 1 hapite - Lois fondamentales de la magnétostatique Aucune des lois fondamentales citées ici ne sea démontée. Elles constituent des faits d expéience taduits dans un fomalisme mathématique, apué au fil

Plus en détail

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions hapite 5 Les condensateus. Définitions a. ondensateu. Si on elie chacune des bones + et - d une pile (ou aute souce de difféence de potentiel) à un conducteu, on obtient un condensateu. Les deux conducteus

Plus en détail

FORCE PRESSION CHAMP MAGNETIQUE...

FORCE PRESSION CHAMP MAGNETIQUE... OCE PEON CHAMP MAGNETQUE 1)Efft Pizzo Elctriqu Un forc appliqué à un lam d quartz induit un déformation qui donn naissanc à un tnsion élctriqu - CAPTEU À EET PÉZOÉLECTQUE 1- Efft piézoélctriqu Un forc

Plus en détail

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 ************************************************************************************************* EPREUVE

Plus en détail

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 TSI Sciences Industielles GM DL N 1 COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 1.MISE EN SITUATION : L étude ci-apès pote su un compesseu de climatisation de véhicule automobile de maque SANDEN.

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6 D M 6 Coection PCSI 1 013 014 RVUX DIRIGÉS DE M 6 Execice 1 : Pemie vol habité (pa un homme) Le 1 avil 1961, le commandant soviétique Y Gagaine fut le pemie cosmonaute, le vaisseau spatial satellisé était

Plus en détail

4. Simulation du tassement d un massif de sol élastoplastique

4. Simulation du tassement d un massif de sol élastoplastique 4. Simulation du tassmnt d un massif d sol élastolastiu γ Figu 4 Un couch d sol hoiontal d éaissu osant su un substatum indéfomabl figu 4 st soumis à l action d un suchag aliué au nivau d sa sufac. L sol

Plus en détail

Problèmes de mouvements dans un champ newtonien suivant une conique. r T

Problèmes de mouvements dans un champ newtonien suivant une conique. r T Poblèms d mouvmnts dans un cham nwtonin suivant un coniqu I 4 (tits mins 1998) Fomulai su ls lliss Pou un llis, d équation n coodonnés olais a aot à un foy =, d'xcnticité, d 1 + cos θ c b aamèt, d dmi-gand

Plus en détail

Année universitaire 2012/2013

Année universitaire 2012/2013 Année univesitaie 1/13 Examen Electomagnétisme PEIP Aix-Maseille Univesité 15 janvie 13 5 poblèmes - ecto veso / Duée e l épeuve heues alculettes stanas autoisées / Fomulaie Page A4 autoisée 1. (4pts Quate

Plus en détail

Lames minces et Polarisation de la lumière

Lames minces et Polarisation de la lumière Mawan Bouch Ecol Supéu d Ingénus d Bouth, LIBAN 21-211 Lams mncs t Polasaton d la lumè A/ Pésntaton généal I/ Polasaton d la lumè Ls onds lumnuss sont ds onds élctomagnétqus caactésés pa dux champs E t

Plus en détail

Thème «l information»

Thème «l information» Banqu «Ago» A - 79 PHYSIQUE Dué : 3 h 3 L usag d un calculatic st intdit pou ctt épuv Si, au cous d l épuv, un candidat pè c qui lui smbl êt un u d énoncé, il l signal su sa copi t pousuit sa composition

Plus en détail

MODELISATION ET SIMULATION EN 3D

MODELISATION ET SIMULATION EN 3D Palais d la Découvt Univsité Pi t Mai Cui Diction d la médiation scintifiqu Dépatmnt d Physiqu Av. F. D. Roosvlt 758 Pais 4 plac jussiu 755 Pais Laboatoi d Modélisation n Mécaniqu Rappot d stag d maîtis

Plus en détail

Dipôle magnétostatique

Dipôle magnétostatique DA - 3 janvie 5 Le but des calculs qui suivent est de monte exactement qu au loin, une distibution d extension finie de couants est équivalente à l ode le plus bas à un dipôle magnétique a. e calcul est

Plus en détail

Chapitre I. Description des milieux continus

Chapitre I. Description des milieux continus Chapite I Desciption des milieu continus OBJET Ce chapite est consacé à la desciption des milieu continus. On intoduia les notions fondamentales de desciption du mouvement au sens de Lagange et d Eule,

Plus en détail

a 0 = = (24) pm : rayon de Bohr de H = 1/ (61) : constante de structure fine 2.1 Rappels: l atome d hydrogène non relativiste

a 0 = = (24) pm : rayon de Bohr de H = 1/ (61) : constante de structure fine 2.1 Rappels: l atome d hydrogène non relativiste 7 Chapite L atome d hydogène isolé Notations: q e =.607733 49 0 9 C : chage de l électon q p = q e à 0 pès : chage du poton m e = 9.0953 5 0 3 kg : masse de l électon M p =.67495 0 7 kg : masse du poton

Plus en détail

THERMIQUE et BÂTIMENT

THERMIQUE et BÂTIMENT / 7 THERMIQUE t BÂTIMENT PAROI SIMPLE PAROI COMPOSITE (ou MULTIPLE) PAROI DISCONTINUE PONTS THERMIQUES RENOUVELLEMENT d AIR CONDENSATION DIFFUSION d VAPEUR d EAU INERTIE THERMIQUE. PAROI SIMPLE Ell st

Plus en détail

Machine avec défauts au rotor

Machine avec défauts au rotor Chapit V : achin avc défauts au oto Chapit V achin avc défauts au oto Chapit V : achin avc défauts au oto 3 Chapit V : achin avc défauts au oto 4 Chapit V : achin avc défauts au oto. ntoduction a machin

Plus en détail

Chapitre 1.6 L oscillation vertical d un système bloc-ressort

Chapitre 1.6 L oscillation vertical d un système bloc-ressort Chapit.6 L oscillation vtical d un systè bloc-ssot La dynaiqu d un systè ass-ssot à la vtical L application d la iè loi d Nwton à un systè ass-ssot oscillant à la vtical sans fottnt sous l fft d la avité

Plus en détail

ENS PSI 2004 LADARVISION 4000

ENS PSI 2004 LADARVISION 4000 ENS SI 4 LADARVISIN 4 Q oduits cocialisés : luntts, lntills d contact Q Fonction d svic FS : Sufac l stoa conén Q Diaga FAST : Q4 Diaga SADT A : Q5 Ls hothèss d l énoncé (l diaèt du ccl ciconscit au faiscau

Plus en détail

L3 PAPP Physique Quantique et applications UE A302 Chapitre VII PLAN Moment cinétique de spin Addition de moments cinétiques

L3 PAPP Physique Quantique et applications UE A302 Chapitre VII PLAN Moment cinétique de spin Addition de moments cinétiques L3 PAPP Physique Quantique et applications UE A3 Chapite VII PLAN Moment cinétique de spin Addition de moments cinétiques I) Expéience de ten et Gelach (9) ) L expéience ) Valeus numéiques 3) Matices de

Plus en détail

Effet Pockels: anisotropie induite par le champ E Cellule de Pockels: structure de base. Type (1) Type (2) +

Effet Pockels: anisotropie induite par le champ E Cellule de Pockels: structure de base. Type (1) Type (2) + Cllul d Pocls fft Pocls: aisotopi iduit pa l champ Cllul d Pocls: stuctu d bas las Tp () Tp () las : A optiqu élctod : Cistal ui-a Coductu (couch d métal) Cllul d Pocls: picip d opéatio Tp () comm mpl.

Plus en détail

Exercice 2.1 Ces lampes sont utilisées car elles permettent de limiter fortement les zones d ombres et de pénombres dans la salle d opération.

Exercice 2.1 Ces lampes sont utilisées car elles permettent de limiter fortement les zones d ombres et de pénombres dans la salle d opération. Coigé xcics labo xcic.1 Cs lamps sont utilisés ca lls pmttnt limit fotmnt ls zons ombs t pénombs ans la sall opéation. xcic. xcic.3 La vitss moynn vaut onc : La lun fait un tou complt autou la t n 9,53

Plus en détail

L'atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique

L'atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique L'atome et la mécanique de Newton : Ouvetue au monde quantique Lod Kelvin affime en 1892 que "tous les concepts de la physique sont déteminés, et qu'il n'y a plus qu'à touve quelques décimales supplémentaies

Plus en détail

2 Éléments de calcul tensoriel

2 Éléments de calcul tensoriel La mécaniqu ds miliux continus fait un usag intnsif ds champs scalais, vctoils t tnsoils. Cs outils mathématiqus indispnsabls pmttnt non sulmnt d établi ds ésultats fondamntaux indépndammnt du éféntil

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire L transistor bipolair L'objt d c documnt st d'apportr ls connaissancs t ls méthods nécssairs à la concption d'un étag amplificatur à bas d transistor. On s limitra à l'étud t à l'utilisation du transistor

Plus en détail

Chapitre 1.8a Le champ électrique d une tige par intégration : sur l axe

Chapitre 1.8a Le champ électrique d une tige par intégration : sur l axe Chapit.8a champ élctiu un tig pa intégation : su l ax champ généé pa un istibution chags a tchniu à mplo pou éalu l champ élctiu généé pa un istibution chag st la sommation continu u champ élctiu. Ctt

Plus en détail

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE L électostatque Chapte 1 CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIUE 1.1 Intoducton La chage est une popété de la matèe qu lu fat podue et sub des effets électques et magnétques. On dstngue : - l'électostatque qu est

Plus en détail

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE Chapite : Magnétostatique CAPTRE MAGNETOTATQUE Une chage électique immobile cée un champ électique seulement; Une chage en mouvement (un couant) cée un champ électique et un champ magnétique. Définition

Plus en détail

COURS DE MECANIQUE - VIBRATIONS. 1ère année. Catherine POTEL, Philippe GATIGNOL. Chapitre 1. OUTILS MATHEMATIQUES : VECTEURS ET REPERES DE L'ESPACE

COURS DE MECANIQUE - VIBRATIONS. 1ère année. Catherine POTEL, Philippe GATIGNOL. Chapitre 1. OUTILS MATHEMATIQUES : VECTEURS ET REPERES DE L'ESPACE A not qu la numéotation ds paagaphs adopté ici st calqué su cll du cous oal afin d facilit l suivi du cous magistal, mais n épond pas au noms d pésntation usulls d'un documnt écit CURS DE MECANIQUE - VIBRATINS

Plus en détail

Commande scalaire des machines à courant alternatif

Commande scalaire des machines à courant alternatif Command calai d machin à couant altnatif Plan du cou Command calai d un machin aynchon Pincip Alimntation n tnion Alimntation n couant Command calai d un machin ynchon Statégi d command Autopilotag d Machin

Plus en détail

ETUDE DES PALIERS A BILLES

ETUDE DES PALIERS A BILLES ANNX TUD DS PALIS A BILLS 1. Bss théoiqus L théoi d Htz [GAG-89] considè ls contints t ls défomtions d du cops lisss t llipsoïds n contct (ig..1). Cops b b Cops b ig..1. Cctéistiqus dimnsionnlls d du llipsoïds

Plus en détail

Propriétés de symétrie du champ magnétique

Propriétés de symétrie du champ magnétique Popiétés de symétie du champ magnétique Plan de symétie Plan d antisymétie Exemple : deux fils infinis paallèles à l'axe Oz pacouus pa un couant i. zoy plan de symétie zoy plan d antisymétie Diection et

Plus en détail

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables Leçon Foce nomale L applet Foce nomale simule les foces qui s execent su un bloc qui se déplace veticalement. Péalables L élève devait connaîte les concepts d accéléation et de foce, et le lien qui existe

Plus en détail

LENTILLES EPAISSES LENTILLES MINCES

LENTILLES EPAISSES LENTILLES MINCES AEP / ptiqu géométriqu / Lntills / Pag sur 0 LETILLES EPAISSES LETILLES MICES. Lntill épaiss. Vocabulair Lntill biconvx Lntill équiconvx Lntill biconcav Lntill équiconcav Lntill plan convx Lntill plan

Plus en détail

Construire une image médicale

Construire une image médicale Vol. 10 hive pintemps 2015 6 Autefois, on passait des adiogaphies. Maintenant, on va aussi passe un examen pa scanne : la technique s appelle la tomodensitométie axiale. Dans les deux cas, ce sont des

Plus en détail

Chapitre 7 Éléments Passifs Hyperfréquences

Chapitre 7 Éléments Passifs Hyperfréquences Chapit 7 Élémnts Passifs Hypféquncs 7.1 Ligns Micuban La lign micuban st tès utilisé pu la fabicatin d cicuits hypféquncs, pincipalmnt pac qu ll s appêt bin à un fabicatin pa pcédé phtlithgaphiqu, t égalmnt

Plus en détail

GESTION DES STOCKS. Plan du cours. 1. Le rôle des stocks en gestion de production. 2. Le problème de Wagner-Whitin

GESTION DES STOCKS. Plan du cours. 1. Le rôle des stocks en gestion de production. 2. Le problème de Wagner-Whitin Cous ADP-CGP2 GESTION DES STOCKS Plan du cous 1. Le ôle des stocs en gestion de poduction 2. Le poblème de Wagne-Witin 3. La quantité économique optimale et les politiques déivées 4. Modèle de gestion

Plus en détail

PHYSIQUE 2 ÉLECTROMAGNÉTISME

PHYSIQUE 2 ÉLECTROMAGNÉTISME PHYIQUE Dépatement des Technologies Industielles (TIN) ÉLECTROMAGNÉTIME Pof. Andé Peenoud Edition janvie 3 Ande.Peenoud (at) heig-vd.ch HEIG-VD / APD T A B L E D E M A T I E R E PAGE. INTRODUCTION....

Plus en détail

Chapitre 1.2 La loi de Coulomb

Chapitre 1.2 La loi de Coulomb Chapit. La loi d Coulob La loi d Coulob n élctostatiu Dans ls annés 780, l physicin fançais Chals-ugustin d Coulob découv xpéintalnt l xpssion décivant l odul d la foc élctiu u s xcnt dux chags élctius

Plus en détail

ELECTRICITE. 1. Electrostatique. Electricité

ELECTRICITE. 1. Electrostatique. Electricité ELECTRICITE 1. Electostatique 1.1 Chage électique La matièe est globalement neute, mais si l'on fotte un bâton de vee avec une peau de chat ou un bâton de bakélite avec de la soie - deux pami beaucoup

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

CHAPITRE VI : Le potentiel électrique

CHAPITRE VI : Le potentiel électrique CHPITRE VI : Le potentiel électiue VI. 1 u chapite III, nous avons vu ue losu'une foce est consevative, il est possible de lui associe une énegie potentielle ui conduit à une loi de consevation de l'énegie.

Plus en détail

PROBLEME DE PHYSIQUE

PROBLEME DE PHYSIQUE SESSION 211 PSIP28 C O N C O U R S C O M M U N S P O LY T E C H N I Q U E S EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PSI PHYSIQUE 2 Duée : 4 heues NB : Le candidat attachea la plus gande impotance à la claté, à la

Plus en détail

Chapitre 4.2a Trajectoire d une particule dans un champ magnétique

Chapitre 4.2a Trajectoire d une particule dans un champ magnétique hapite 4.a Tajectoie d une paticule dans un chap agnétique Moueent dans un chap agnétique unifoe onsidéons une chage positie q se déplaçant à itesse dans un chap agnétique unifoe B où la itesse est entièeent

Plus en détail

Physique Générale IV, solution série 3

Physique Générale IV, solution série 3 Phsiqu Général IV, solution séri 3 Ercic Du virations d mêm fréqunc, slon du as t prpndiculairs, avc un différnc d phas / : (t) = a sin (ωt) M(t) (t) = sin (ωt + /) = cos (ωt) où a t sont ls amplituds

Plus en détail

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S MECA NI QUE L yc ée F.B UISS N PTS I MUVEMENT D UNE PARTICULE SUMISE A UNE F R C E C E N T R A L E C N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I N A U X R B I T E S C I R C U L A I R E S PRELUDE Dans ce chapite,

Plus en détail

MECANIQUE QUANTIQUE Chapitre 1: Bases de la mécanique quantique

MECANIQUE QUANTIQUE Chapitre 1: Bases de la mécanique quantique MECANIQUE QUANTIQUE Chapitr 1: Bass d la mécaniqu quantiqu Pr. M. ABD-LEFDIL Univrsité Mohammd V-V Agdal Faculté ds Scincs Départmnt d Physiqu, LPM Anné univrsitair 007-08 08 Filièrs SM 3-SMI 3 3 1 Introduction

Plus en détail

Mécanique du solide. (R ) est en rotation autour d un axe fixe de (R) : (O et O sont confondus) Composition des vitesses : r

Mécanique du solide. (R ) est en rotation autour d un axe fixe de (R) : (O et O sont confondus) Composition des vitesses : r Mécanique du solide Mécanique du solide I) Cinétique des systèmes matéiels : Rappel ; composition des vitesses et des accéléations : Soit (R) un pemie éféentiel (appelé «absolu», (y)) et (R ) un éféentiel

Plus en détail

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI)

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI) écanique du oint : foces Newtoniennes (PCSI Question de cous On admet que, losqu'il est soumis à une foce Newtonienne F K u, la tajectoie d'un cos est lane et décite a mc K +e cosθ où C θ est une constante

Plus en détail

Chapitre VIII Ondes électromagnétiques et fibres optiques

Chapitre VIII Ondes électromagnétiques et fibres optiques Chapite VIII Ondes électomagnétiques et fibes optiques I Les Ondes Electomagnétiques II Les lois de l optique géométique III La fibe optique : un guide de lumièe I Les Ondes Electomagnétiques I.1 Le champ

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2004-2005 Devoi n 6 CONVERSION DE PUISSANCE Une alimentation de d odinateu de bueau est assez paticulièe, elle doit founi des tensions de +5, +12, 5 et 12 volts avec une puissance moyenne de quelques

Plus en détail

E S UE3 A C. Physique et biophysique. Toute la physique en 1 volume. Dounia Drahy

E S UE3 A C. Physique et biophysique. Toute la physique en 1 volume. Dounia Drahy P MÉDECINE PHARMACIE DENTAIRE SAGE-FEMME UE3 A C Physique et biophysique Dounia Dahy E S Toute la physique en 1 volume Rappels de cous + de 300 QCM et execices Tous les coigés détaillés Table des matièes

Plus en détail

Eléments de transmission de puissance Partie 1

Eléments de transmission de puissance Partie 1 Cou 19 Elémnt d tanmiion d puianc Pati 1 Lycé Bllvu Toulou CPGE MPSI/PCSI Elémnt d tanmiion d puianc Pati 1 Od d la chaîn d infomation Infomation pélvé dtiné à la chaîn d infomation Matiè d œuv ntant Engi

Plus en détail

L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES

L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES A. NAAMANE La Mécatroniqu Ls bond graphs Pourquoi? Outil d modélisation prformant ; Prmt d bin comprndr ls transfrts d puissanc ; Put

Plus en détail

Les calculatrices sont interdites

Les calculatrices sont interdites CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES Ls calculatrics sont intrdits L épruv st composé d dux problèms indépndants décrivant ls princips physiqus d dispositifs vibrants (microphons t sismograph). Il st consillé

Plus en détail

Masse de Jupiter. 2) On a répertorié dans un tableau les périodes T et les rayons r de trois satellites de Jupiter :

Masse de Jupiter. 2) On a répertorié dans un tableau les périodes T et les rayons r de trois satellites de Jupiter : Masse de upite Execice : Cet execice a pou but de détemine la masse de upite en étudiant le mouement de cetains de ses satellites que son Euope, Ganymède et Callisto. On donne G = 6,67 10-11 N.m.kg -.

Plus en détail

Année Universitaire UFR SSMT. Licence 2 PC, EEM, EEAI. ELECTOMAGNETISME 1 ère Session Durée 2heures

Année Universitaire UFR SSMT. Licence 2 PC, EEM, EEAI. ELECTOMAGNETISME 1 ère Session Durée 2heures Année Univesitaie 2012-2013 UFR SSMT Licence 2 PC, EEM, EEAI ELECTOMAGNETISME 1 èe Session Duée 2heues Execice 1 : Champ magnétique cée pa un câble coaxial On considèe un câble coaxial infini cylindique

Plus en détail

Ondes dans les milieux diélectriques PC*

Ondes dans les milieux diélectriques PC* Onds dans ls miliux diélctiqus PC* I) Notions d élctomagnétism dans ls miliux diélctiqus : Dans la matiè, un champ M agit su ls atoms, ls moléculs ou ls ions n ls défomant. L miliu matéil va ainsi : S

Plus en détail

ns n I. Champ tournant, rotation synchrone, rotation asynchrone TGC LE MOTEUR ASYNCHRONE (MAS) 1/9

ns n I. Champ tournant, rotation synchrone, rotation asynchrone TGC LE MOTEUR ASYNCHRONE (MAS) 1/9 TGC LE MOTEUR ASYNCHRONE (MAS) 1/9 I. Champ tounant, otatioynchone, otation asynchone On appelle champ tounant un champ magnétique animé d'un mouvement de otation. On peut en cée un en faisant toune un

Plus en détail

Sujets d examen Cours «Physique des Plasmas I», Printemps 2014

Sujets d examen Cours «Physique des Plasmas I», Printemps 2014 ujets d examen ous «Physique des Plasmas I», Pintemps 2014 L examen oal pote su un des 22 sujets. Il due 30min avec 30min de pépaation. ous avez le doit de etie un deuxième sujet si le 1 e ne vous convient

Plus en détail

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE Spé 8-9 Devoi n 8 OPTIQUE ETRALE PSI 8 A Pou que deux ondes poduisent des inteféences, il faut qu elles soient cohéentes, c est-à-die igoueusement synchones Pou obteni expéimentalement cette condition

Plus en détail

Exercices de Mécanique

Exercices de Mécanique Eecices de écanique Cinéatique : epèes, bases, tajectoies et ouveents éthode 1. Une base locale (coe la base clindique) est définie : - en un point de l espace («localeent», donc!) - pa appot à tois diections

Plus en détail

Correction de l exercice du cours Gestion financière : «Evaluation d un projet avec un taux d actualisation comptable ou financier»

Correction de l exercice du cours Gestion financière : «Evaluation d un projet avec un taux d actualisation comptable ou financier» Cotion d l xi du ous Gstion inaniè : «Evaluation d un pojt av un taux d atualisation omptabl ou inani» Qustion 1 : détmin ls lux éls du pojt, ls lux d'éonomi d'impôt t ls lux inanis av ls éanis t ls ationnais

Plus en détail

Les diélectriques. I) Introduction

Les diélectriques. I) Introduction Ls iélctiqus I) Intouction Dans la matiè, un champ M agit su ls atoms, ls moléculs ou ls ions. L miliu s polais Un champ élctiqu inuit appaaît t s ajout au champ M. L but c Chapit st xpliqu commnt cs phénomèns

Plus en détail

MAGNÉTOSTATIQUE. Dipôle magnétique

MAGNÉTOSTATIQUE. Dipôle magnétique MP Cous de physique MAGÉTOTATIQUE Chapite Dipôle magnétique.1. oucle de couant Champ d induction magnétique su l axe d une boucle de couant ciculaie ous avons démonté, dès le pemie chapite du cous de magnétostatique,

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/ Dans un manège tel que celui monté su la figue, quelle est la péiode de otation maximale que doit aoi le manège pou que les pesonnes ne glissent pas es le bas de la paoi si le coefficient de fiction ente

Plus en détail

Les Ce2 de l'école du Moulin à Gouesnou vous présentent... Expédition Bicose. Le carnet de voyage de Victor 6000, robot explorateur des profondeurs

Les Ce2 de l'école du Moulin à Gouesnou vous présentent... Expédition Bicose. Le carnet de voyage de Victor 6000, robot explorateur des profondeurs Ls C2 d l'écol du Moulin à Gousnou vous pésntnt... Expédition Bicos L cant d voyag d Victo 6000, obot xploatu ds pofondus En dict ds fonds sousmains avc Victo 6000 L «Pouquoi Pas?» C'st un navi scintifiqu.

Plus en détail

Chp2 Historique 1 Premières particules H1-1

Chp2 Historique 1 Premières particules H1-1 Chp Historiqu 1 Prmièrs particuls H1-1 Chp. HISTORIQUE 1. Ls prmièrs particuls :, p, γ, n (1897-193) 1885 : découvrt ds rayons X par Rotgn (lauréat du prmir Prix Nobl d Physiqu 1901) 1896 : découvrt d

Plus en détail

Réussir sa prise de fonction et ses premières décisions

Réussir sa prise de fonction et ses premières décisions ISE st un maqu commcial l association SOLn. Réussi sa pis fonction t ss pmiès décisions Oganism agéé pa té l ministè sssions 2014 7 avil, 12 avil, 18 avil Roland Gani Pésntation t objctifs Réussi son nté

Plus en détail

Equation de la Chaleur en Axisymétrique & en 3D

Equation de la Chaleur en Axisymétrique & en 3D P.-Y. Lagée, Equation de la Chaleu en Axi & en 3D Equation de la Chaleu en Axisymétique & en 3D Dans ce chapite nous faisons un bilan d énegie pou établi l équation de la chaleu en axisymétique. On pouait

Plus en détail

Les armes. Le systeme de flag. Degats des armes.

Les armes. Le systeme de flag. Degats des armes. sntation. Connxion. Commnt jo? Ls camps. Ls ams. L systm d flag. Dgats ds ams. Not sit : www.dsticaft.f Nos : dstipp.nitos.nt dsticaft.nitos.nt sntation : Bonjo à toi lct Dsticaftin! C ttoil à po bt d

Plus en détail

Equations différentielles du second ordre (cas linéaire à coefficients constants)

Equations différentielles du second ordre (cas linéaire à coefficients constants) IUT Osay Msus Physiqus Equatios diffétills du scod od (cas liéai à cofficits costats) A. Picips gééau A-I. La fom d cs équatios t d lus solutios Cous du smst Ells sot touts d la fom a. y '' + b. y ' +

Plus en détail

LICENCE DE MECANIQUE 2 EME ANNEE MODULE 2A101 TRANSFERTS THERMIQUES. Sophie Mergui

LICENCE DE MECANIQUE 2 EME ANNEE MODULE 2A101 TRANSFERTS THERMIQUES. Sophie Mergui LICENCE DE MECANIQUE EME ANNEE MODULE A ANFE HEMIQUE ophi Mgui Chap. : GENEALIE U LE ANFE DE CHALEU... 3 I. Ls tois mods d tansft d chalu :... 3 II. Définitions... 4 III. Fomulation d un poblèm d tansft

Plus en détail

2. Les radiofréquences et leur utilisation en RMN

2. Les radiofréquences et leur utilisation en RMN Les tès basses féquences du specte électomagnétique Bases : magnétostatique et ondes électomagnétiques Les adioféquences et leu utilisation en R.M.N.. Les adioféquences et leu utilisation en RMN P. Meye

Plus en détail

CHAPITRE 2 : ANTENNES VERTICALES

CHAPITRE 2 : ANTENNES VERTICALES CIT : NTNNS VTICLS I DOUBLT D TZ I DFINITION L doblt d t st n antnn filai d long l tès faibl dvant la long d ond λ t donc paco pa n coant constant Ctt antnn élémntai st généalmnt considéé po calcl l ayonnmnt

Plus en détail

Chapitre 3 LE MOMENT CINÉTIQUE : UN EXEMPLE DE SYSTÈME QUANTIQUE

Chapitre 3 LE MOMENT CINÉTIQUE : UN EXEMPLE DE SYSTÈME QUANTIQUE Chapite 3 LE MOMENT CINÉTIQUE : UN EXEMPLE DE SYSTÈME QUANTIQUE Se epote à la bibliogaphie pou le détail des démonstations et la desciption de l expéience de Sten et Gelach. 3.1 Définitions a- Considéons

Plus en détail

ONDES. Partie I. , on négligera les effets de bord. L espace entre les conducteurs sera assimilé au vide sauf explicitation contraire.

ONDES. Partie I. , on négligera les effets de bord. L espace entre les conducteurs sera assimilé au vide sauf explicitation contraire. Spé ψ 1-13 Devoi n 6 ONDES Des données et un fomulaie sont donnés à la fin du sujet Les câbles coaxiaux sont utilisés comme moyen de tansmission d infomations. Ils sont conçus pou tansmette des signaux

Plus en détail