l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif"

Transcription

1 'Oiseau Beu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif Le projet associatif de Oiseau Beu a été éaboré en 2010 et adopté par e Consei d administration du 20 septembre 2010

2 Introduction Ce projet associatif a été éaboré à partir des réfexions menées par des groupes de travai comprenant administrateurs et personnes de association. Ce document en est une synthèse. Un document pus compet reprend pus en détai es différents chapitres de cette synthèse. Un trempin vers 'autonomie!! / Hébergement Hébergement / Logement Logement / Accompagnement SANTÉ Accompagnement - PROFESSIONNEL SANTÉ - - SOCIAL PROFESSIONNEL - SOCIAL / Accuei PETITE ENFANCE Accuei - PARENTALITÉ PETITE ENFANCE - PARENTALITÉ

3 DEUX DÉFINITIONS PRÉALABLES L association Oiseau Beu œuvre depuis 40 ans dans e secteur de excusion et de a précarité. I nous a sembé nécessaire de choisir des définitions pour ces deux termes. L EXCLUSION L excusion est à a fois un processus et un état. D un point de vue socioogique, excusion est e produit ou e résutat d un défaut de cohésion sociae gobae. Sur un aspect pus individuaisé, excusion est e produit ou e résutat d un défaut d insertion ou d intégration. I est aors possibe de définir excusion comme un ensembe de mécanismes de rupture tant sur e pan symboique (stigmates ou attributs négatifs) que sur e pan des reations sociaes (rupture des différents iens sociaux qui agrègent es hommes entre eux). LA PRÉCARITÉ «La précarité est absence d une ou pusieurs des sécurités, notamment cee de empoi, permettant aux personnes et famies d assumer eurs obigations professionnees, famiiaes et sociaes, et de jouir de eurs droits fondamentaux. L insécurité qui en résute peut être pus ou moins étendue et avoir des conséquences pus ou moins graves et définitives. Ee conduit à a grande pauvreté quand ee affecte pusieurs domaines de existence, qu ee devient persistante, qu ee compromet es chances de réassumer des responsabiités et de reconquérir ses droits par soi-même, dans un avenir prévisibe». Définition contenue dans e rapport Grande pauvreté et précarité économique et sociae présenté par Joseph Wresinski. (Cette définition a notamment été reprise par es Nations Unies).

4 Histoire de association Durant es quarante dernières années, à partir du Centre d Hébergement et de Réinsertion Sociae de Gières, association «es foyers de Oiseau Beu» a souhaité répondre à évoution des besoins en hébergement des pubics en difficuté, particuièrement es femmes avec enfants et es famies, en innovant en matière d hébergement, ( CHRS, résidences sociaes, Hébergement temporaire) de ogement ( Maisons reais / Pensions de famie, service de suite) et d accompagnement (socia, à a santé, à insertion professionnee, à a parentaité) sur ensembe du département. A ce jour, association Oiseau Beu compte 40 adhérents, dont 20 administrateurs, une trentaine de bénévoes, 65 saariés permanents, et gère un budget d environ 4 miions d euros. ENVIRONNEMENT SOCIOPOLITIQUE Depuis es années 70, a pauvreté et a précarité se sont accrues aors que Etat providence vit une crise de égitimité. Les interventions de association se situent dans e cadre des textes régementaires dont Etat s est doté pour utter contre es excusions et réduire «es inégaités sociaes». Depuis es années 80 et es ois de décentraisation, association travaie de pus en pus en ien avec es coectivités ocaes. FAIT ASSOCIATIF L Oiseau Beu est une association oi 1901 à but non ucratif et a une mission d intérêt généra. L association se veut un espace de création de ien socia, un porte paroe des pubics accueiis et un intermédiaire vis-à-vis des corps constitués. L association «Oiseau Beu» se positionne en tant que partenaire «du construire ensembe» au détriment des ogiques de concurrence.

5 Vaeurs de association Les vaeurs qui fondent et égitiment action de association sont : LES VALEURS AUTOUR DE LA PERSONNE LES VALEURS ASSOCIATIVES Le respect des usagers La participation des personnes, Le partage des vaeurs entre es expression individuee et coective en tant qu usagers et citoyens L accès aux droits fondamentaux tes que définis dans a charte des droits de Homme ainsi que dans a convention internationae de Enfance LES VALEURS SOCIALES La utte contre excusion et pour a soidarité et a justice sociae Le service de intérêt généra La aïcité En interne professionnes et es administrateurs dans un objectif de transformation sociae L évauation quaitative et quantitative des services La recherche d améioration par une démarche participative des saariés Vers extérieur La réfexion sur es poitiques sociaes en œuvre et une prospective sur es besoins sociaux La communication auprès du grand pubic et des institutions sur es actions réaisées et es besoins des pubics La création de iens avec es partenaires poursuivant des objectifs partagés en vue d un résutat commun

6 Déontoogie de accompagnement Le processus d intervention sociae d aide à a personne se concrétise dans accompagnement qui a pour but de permettre à usager de trouver une soution adaptée à sa probématique. Cet accompagnement se décompose en pusieurs phases : La création du ien entre usager et e travaieur socia La prise en charge par accuei, orientation, a mise en reation Le soutien de usager dans a mise en œuvre du parcours d insertion L usager acteur de son projet Dans e cadre de cet accompagnement, usager a droit A un accompagnement personnaisé A information Au renoncement Au ibre choix Au respect de son intégrité et de son intimité L accompagnement prend des formes différentes seon a nature et es missions des services ACCOMPAGNEMENT AVEC HÉBERGEMENT CHRS (Centre d Hébergement et de Réadaptation Sociae) Résidences sociaes Pensions de Famie / Maisons Reais Service de suite ACCOMPAGNEMENT SOCIAL SALTo (Service d Accompagnement Logement TransitOire) HAO (Habitat et Accompagnement Oiseau Beu) ASL (Accompagnement Socia Logement) ACCOMPAGNEMENT SANTÉ PoPS ACCOMPAGNEMENT PROFESSIONNEL VIAE 38

7 Stratégie de association Afin d assurer sa pérennité et son déveoppement, association entend Missions et objectifs généraux Lutter contre a pauvreté, a précarité, excusion et e cumu des difficutés de a vie Favoriser accès au ogement et au maintien dans e ogement Favoriser accès à a santé, à éducation, à a formation, à empoi, à a cuture Conforter es droits et a citoyenneté des personnes accompagnées Promouvoir e travai d innovation pour participer à a construction des poitiques pubiques Promouvoir a coopération et e travai entre acteurs sociaux Innover et expérimenter en matière d action sociae auprès des popuations défavorisées Intervenir en matière d ingénierie sociae auprès des institutions pubiques et privées Favoriser a coopération entre es associations afin de faire face à a concurrence Déveopper des partenariats avec d autres associations en vue d une offre de service pus arge Se donner es moyens de veie technoogique dans ses domaines d intervention

8 pro(g / photos Patrick Avavian Association oi 1901 / 5, pace de Égise / Gières té / fax / / 'Oiseau Beu HÉBERGEMENT ET INSERTION

L E C L U B P O U R Q U O I?

L E C L U B P O U R Q U O I? L E C L U B P O U R Q U O I? Constat et positionnement Magré des atouts et des forces indéniabes, image de a Côte d Azur s essouffe, i faut reancer e "produit" par une poitique de marque basée sur a quaité.

Plus en détail

Sommaire. N 12 - Mai 2016

Sommaire. N 12 - Mai 2016 Coueurs Caf La poitique famiiae au N 12 - Mai 2016 de a Haute-Loire Édito Ce nouveau numéro de Coueurs Caf est occasion de mettre en perspective a mise en pace de a Prime d Activité, marquée par un niveau

Plus en détail

Dans le cadre de l Accord de libre-échange

Dans le cadre de l Accord de libre-échange Absences du travai en 1998 es écarts seon e secteur Ernest B. Akyeampong Dans e cadre de Accord de ibre-échange nord-américain (ALÉNA), e Canada, es États-Unis et e Mexique ont adopté un nouveau système

Plus en détail

PLAN. renforcement des capacités de gestion de l environnement. national au Burkina Faso. Contexte CONSTATS

PLAN. renforcement des capacités de gestion de l environnement. national au Burkina Faso. Contexte CONSTATS Ateier sur a pérennisation du capita nature Etat des ieux sur e renforcement des capacités de gestion de environnement nationa au Burkina Faso MECV SP-CONEDD PLAN CONTEXTE OBJECTIFS DEFINITIONS (RAPPELS)

Plus en détail

Le Conseil général, acteur de l insertion

Le Conseil général, acteur de l insertion Le Consei généra, acteur de insertion éditoria Le Consei généra est e chef de fie des poitiques de soidarités dans e Va d Oise. A ce titre, i est notamment responsabe du revenu de soidarité active (RSA)

Plus en détail

United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization Organisation des Nations Unies pour I Education, la Science et la Culture

United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization Organisation des Nations Unies pour I Education, la Science et la Culture United Nations Educationa, Scientific and Cutura Organization Organisation des Nations Unies pour I Education, a Science et a Cuture Réunion d Experts sur : L expoitation sexuee des enfants, pornographie

Plus en détail

Assemblée. énérale. 5 juin 2015 Université Bretagne Sud Vannes

Assemblée. énérale. 5 juin 2015 Université Bretagne Sud Vannes ssembée énérae 5 juin Université Bretagne Sud Vannes A 33 cours de Chazees BP 20347 56103 LORIENT Cedex Té. : 02 97 36 19 70 Fax. : 02 97 85 08 90 www.sauvegarde56.org S OMMAIRE A projet associatif Organigramme

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

shp Nous donnons de la vie à votre prévoyance i n d i v i d u e l. s û r. s o u p l e C o n c e p t s d e p r é v o y a n c e r é f l é c h i s

shp Nous donnons de la vie à votre prévoyance i n d i v i d u e l. s û r. s o u p l e C o n c e p t s d e p r é v o y a n c e r é f l é c h i s shp C o n c e p t s d e p r é v o y a n c e r é f é c h i s Nous donnons de a vie à votre prévoyance i n d i v i d u e. s û r. s o u p e Bien pus qu un fournisseur de prestations de prévoyance «SHP est

Plus en détail

Le candidat à la création doit pouvoir dégager du temps et des

Le candidat à la création doit pouvoir dégager du temps et des Guide pratique d accompagnement à a création d entreprises comment faire?... pour accompagner et e préparer à s engager dans une VAE L accompagnement vise essentieement à guider e candidat dans a formaisation

Plus en détail

Financement participatif. Euro-méditerranéen

Financement participatif. Euro-méditerranéen Qui n'a pas été à a recherche de financements pour créer ou déveopper son activité et s'est heurté aux critères des financeurs que 'on pourrait au mieux quaifier de rigides au pire de frieux, voire d'inadaptés?

Plus en détail

CHARTE DU BÉNÉVOLAT. «Les exclus» de René LENOIR

CHARTE DU BÉNÉVOLAT. «Les exclus» de René LENOIR CHARTE DU BÉNÉVOLAT «Que chacun, dans son lieu de vie et de travail, participe à cette lutte pour l intégration de tous dans une société de solidarité et de fraternité». «Les exclus» de René LENOIR Les

Plus en détail

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD au 30 juin 2013 «Pour être efficaces les politiques conduites doivent être coordonnées et complémentaires. Le pilotage coordonné des dispositifs de l État, de la Région, des

Plus en détail

Une. Centre --------------

Une. Centre -------------- 59 Une Médiathèque Centre Socia (a cuture du ien socia) -------------- Émiie Dauphin Émiie Dauphin est bibiothécaire à a Médiathèque Centre Socia Yves Coppens, une structure hybride, à vocation sociae

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

les modalités pratiques d'information du public en cas d'épisode de d pollution atmosphérique

les modalités pratiques d'information du public en cas d'épisode de d pollution atmosphérique page 1/9 es modaités pratiques d'information du pubic en cas d'épisode de poution atmosphérique janvier 2012 Les épisodes de pics de poution de air nécessitent une diffusion rapide et arge d informations

Plus en détail

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi PTI PLIE Quelles convergences? 30 avril 2014 Document de travail Les PLIE se sont toujours situés en complémentarité des autres

Plus en détail

Appel à projets 2016 Prévention et soutien en milieu carcéral

Appel à projets 2016 Prévention et soutien en milieu carcéral Appel à projets 2016 Prévention et soutien en milieu carcéral Destiné aux associations de France métropolitaine, Drom et Com Date de clôture : 14 septembre 2015 Procédure de demande de financement Il y

Plus en détail

Sièges de travail et sièges visiteurs quarterback

Sièges de travail et sièges visiteurs quarterback Sièges de travai et sièges visiteurs quarterback Dimensions généreuses, Éégance et générosité, tes sont es maîtres-mots pour quaifier e siège de travai quarterback. Son dossier particuièrement haut garantit

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

synthèse [ le projet [ les ateliers Novorga2 : nouvelles formes d'organisation du travail et prévention des risques professionnels

synthèse [ le projet [ les ateliers Novorga2 : nouvelles formes d'organisation du travail et prévention des risques professionnels : nouvees formes d'organisation du travai et prévention des risques professionnes synthèse Synthèse des ateiers dirigeants [ e projet constat Les entreprises font face à de nouvees exigences de environnement

Plus en détail

Politique du patrimoine

Politique du patrimoine Poitique du patrimoine 3025 1807 7407 3025 1807 7407 333, avenue Acadie Dieppe, N.-B. E1A 1G9 tééphone: 877.7900 info@dieppe.ca dieppe.ca PRÉAMBULE Le déveoppement d une Poitique du patrimoine pour a Vie

Plus en détail

Dérouler les implications du droit au logement opposable.

Dérouler les implications du droit au logement opposable. Haut comité pour le logement des personnes défavorisées Note de synthèse du 13 e rapport (mars 2008) Dérouler les implications du droit au logement opposable. Adoptée dans l urgence en début d année 2007,

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE»

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» Public visé par l opération - Bénéficiaires du rsa soumis aux obligations

Plus en détail

Vade-mecum & Exemples de cas pratiques

Vade-mecum & Exemples de cas pratiques Dossier portfoio ROMS:Mise en page 1 15/11/2012 11:23 Page 1 Mission reative à anticipation et accompagnement des opérations d évacuation des campements iicites circuaire interministériee du 26 août 2012

Plus en détail

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Si le projet de loi «hôpital, patients, santé, territoires» a pour ambition

Plus en détail

Une démarche participative PREAMBULE

Une démarche participative PREAMBULE PROJET ASSOCIATIF 2015-2020 PREAMBULE Edito En 2012, une nouvelle équipe d administrateurs-trices a souhaité redonner un nouveau souffle à l association, ce qui a conduit à mettre en place un Dispositif

Plus en détail

BIENVENUE A L EHPAD SAINT FRANCOIS MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE LORGUES

BIENVENUE A L EHPAD SAINT FRANCOIS MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE LORGUES BIENVENUE A L EHPAD SAINT FRANCOIS MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE LORGUES 28, rue St Honorat 83510 LORGUES www.ehpad-saint-francois.fr Tèl : 04.94.60.33.50 Fax : 04.94.60.33.59 LES FORMALITES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

Dossier de veille de l IFÉ

Dossier de veille de l IFÉ n 98 Jan. 2015 Sommaire Page 2 : Parents-écoe : des reations ambiguës Page 8 : Les modaités du partenariat parents-écoe Page 14 : Le soutien à a parentaité, accompagnement des parents Page 18 : L impication

Plus en détail

Association Tutélaire des Majeurs. Protégés du Rhône *** PROJET ASSOCIATIF

Association Tutélaire des Majeurs. Protégés du Rhône *** PROJET ASSOCIATIF Association Tutélaire des Majeurs Protégés du Rhône *** PROJET ASSOCIATIF L ATMP intervient depuis bientôt 40 ans au service des personnes socialement fragilisées qui ne peuvent plus pourvoir seules à

Plus en détail

Blankenberge Le 2 octobre 2013. Intervention de VO @calypso

Blankenberge Le 2 octobre 2013. Intervention de VO @calypso Blankenberge Le 2 octobre 2013 Intervention de VO @calypso Europe, Calypso, la mythologie se rappellent à nous à la fois dans son ode aux voyages, mais également dans la symbolique qui sépare et unie.

Plus en détail

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville Charte Handicap de la Ville de Romainville Préambule La «Charte Handicap» de la Ville de Romainville vise à améliorer dans la cité, pour tous les citoyens, porteurs

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable *******************

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* STRATEGIE NATIONALE EN MATIERE D EDUCATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE **************************

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Rappel : caractéristiques du Loi du 24/11/09 relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie Objectifs : Définir

Plus en détail

LE BILAN DE COMPÉTENCES

LE BILAN DE COMPÉTENCES FONGECIF LE BILAN DE COMPÉTENCES SALARIÉ EN CONTRAT À DURÉE DÉTERMINÉE OU INDÉTERMINÉE Union Européenne Fonds Socia Européen LE BILAN DE COMPÉTENCES INFORMATION A S INFORMER SUR LE BILAN DE COMPÉTENCES

Plus en détail

LA SANTÉ ET LA PRÉCARITÉ UN

LA SANTÉ ET LA PRÉCARITÉ UN LA SANTÉ ET LA PRÉCARITÉ UN NÉCESSAIRE TRAVAIL EN RÉSEAUX! Intervention DU «santé précarité» Vendredi 11 janvier 2013 de 11H à 13H Marina LAZZARI coordinatrice du réseau Santé Solidarité Lille Métropole

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Contexte. Aspects réglementaires. Mise en œuvre. Aspects matériels. Recommandation

Contexte. Aspects réglementaires. Mise en œuvre. Aspects matériels. Recommandation * LD : ervice Loca é e c t r i cité DF RÉAU DITRIBUTION - DF GAZ D FRANC DITRIBUTION - FFI - RC - FDLC - UNA3-CAPB - FNCCR - CONUL 1/7 Contexte Les dispositions du décret n 72-1120 du 14 décembre 1972

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018

ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018 ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018 PREAMBULE Le projet associatif constitue avec les statuts, les fondements de toute association. Il est l expression collective des personnes qui décident

Plus en détail

La formation des militants, élus et mandatés est

La formation des militants, élus et mandatés est 3 Se former pour agir La formation des miitants, éus et mandatés est pus que jamais au cœur du projet syndica de a CFDT. Dans un vironnemt socio-économique de pus pus compexe, face aux nouvees règes de

Plus en détail

Élevons la voix! Mesures pour lutter contre les comportements d intimidation et de cyberintimidation

Élevons la voix! Mesures pour lutter contre les comportements d intimidation et de cyberintimidation Éevons a voix! Mesures pour utter contre es comportements d intimidation et de cyberintimidation Introduction L intimidation est un probème compexe et dououreux, pour eque i n existe pas de soution facie.

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

à des commissions d enquête

à des commissions d enquête Protocoe sur a nomination de juges à des commissions d enquête Adopté par e Consei canadien de a magistrature août 2010 Sa Majesté a Reine du chef du Canada, 2010 Numéro du cataogue : JU14-21/2010 ISBN

Plus en détail

Préambule 3. Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3. Nos valeurs comme principes d action 3. Les PEP 71 aujourd hui 4

Préambule 3. Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3. Nos valeurs comme principes d action 3. Les PEP 71 aujourd hui 4 Projet associatif 2012-2017 1 Préambule 3 Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3 Nos valeurs comme principes d action 3 Les PEP 71 aujourd hui 4 Des orientations prioritaires de développement 7 2 Préambule

Plus en détail

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI)

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) sommaire 1 Préambule P. 4 2 Champ d application P. 6 3 Système

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

Comité aviseur femmes en développement de la main-d œuvre

Comité aviseur femmes en développement de la main-d œuvre Comité aviseur femmes en développement de la main-d œuvre Avis sur le Projet de politique de l éducation des adultes dans une perspective de formation continue présenté au ministre d État à l Éducation

Plus en détail

2 0 1 1 > 2 0 1 5 Projet associatif. ARHM : riche. de son passé et tournée vers l avenir

2 0 1 1 > 2 0 1 5 Projet associatif. ARHM : riche. de son passé et tournée vers l avenir 2 0 1 1 > 2 0 1 5 Projet associatif ARHM : riche de son passé et tournée vers l avenir EDITO Montrer le chemin et rassembler Scriptum Née en 1950 de la volonté d un petit nombre de professionnels de la

Plus en détail

Agir pour le logement social en France

Agir pour le logement social en France Agir pour le logement social en France Agir pour le logement social en France Une mission Des entreprises sociales qui agissent pour l avenir des villes et des territoires. Des entreprises sociales qui

Plus en détail

DOSSIER DE PRESEntatIOn

DOSSIER DE PRESEntatIOn DOSSIER DE PRESEntatIOn www.ufdi.fr 1 - Historique de association SOmmaIRE 2 - Présentation de association 3 - nos activités 4 - Les missions de UFDI 5 - Les membres du bureau 6 - Présentation des déégués

Plus en détail

INSTITUT DES LANGUES ET D'INGENIERIE DE LA FORMATION DEPARTEMENT DE L'INGENI ERIE ET DE GESTlON DE LA FORMATION

INSTITUT DES LANGUES ET D'INGENIERIE DE LA FORMATION DEPARTEMENT DE L'INGENI ERIE ET DE GESTlON DE LA FORMATION CE SAG CENTRE AFRICAIN DIETUDES SUPERIEURES EN GESTION INSTITUT DES LANGUES ET D'INGENIERIE DE LA FORMATION DEPARTEMENT DE L'INGENI ERIE ET DE GESTON DE LA FORMATION DESS EN INGENIERIE ET GESTION DE LA

Plus en détail

RAPPORT THELOT. Huit programmes d action... 48

RAPPORT THELOT. Huit programmes d action... 48 RAPPORT THELOT Sommaire Synthèse........................................................... I Introduction......................................................... 19 Comment le rapport prend-il appui

Plus en détail

Contribution URIOPSS Rhône-Alpes

Contribution URIOPSS Rhône-Alpes p. 1 États généraux du travail social Assisses Rhône-Alpes Auvergne Contribution URIOPSS Rhône-Alpes Présentation de l Uriopss Rhône-Alpes. Depuis 1948, l URIOPSS (Union régionale interfédérale des œuvres

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne Janvier 2011

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne Janvier 2011 IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne 1 ères Rencontres Régionales Européennes L innovation dans les politiques et pratiques de l intervention sociale en Europe Appel à communication Dans ce contexte

Plus en détail

Gestion de projets artistiques et culturels

Gestion de projets artistiques et culturels Gestion de projets artistiques et culturels Méthodologie de projet : de l idée à l évaluation (réf. 101A) Philippe Fabre Consultant en ressources humaines Philippe Fabre Conseil 2 jours 16 et 23 mai 2014

Plus en détail

Projet culturel et artistique de l Adem Florida

Projet culturel et artistique de l Adem Florida Projet culturel et artistique de l Adem Florida L Adem/ Florida a défendu et mis en œuvre depuis 1999, un projet culturel et artistique validé par l assemblée générale extraordinaire de l Adem du 05 février

Plus en détail

ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES CONFÉRENCE

ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES CONFÉRENCE DOSSIER DE PRESSE ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES CONFÉRENCE Vendredi 14 février 2014 NEVERS Aline DEVILLERS 03 86 60 58 50 - aline.devillers@cg58.fr Damien TRESCARTES 03 86 60 68 16 damien.trescartes@cg58.fr

Plus en détail

Formation professionnelle tout au long de la vie

Formation professionnelle tout au long de la vie bretagne Formation professionnelle tout au long de la vie association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier édito En Bretagne, 120 établissements adhèrent à l ANFH ce qui représente

Plus en détail

STABILO, histoire d une marque

STABILO, histoire d une marque Dossier de presse Corporate STABILO, histoire d une marque janvier 2009 Né de audace de deux marchands de Nuremberg qui décidèrent de concevoir eurs crayons de manière industriee en 1855, e Groupe Schwan-STABILO

Plus en détail

de Rénovation Programme Urbaine EDito acteurs Saintes 2005-2015 fabrique la ville fabrique la ville 2

de Rénovation Programme Urbaine EDito acteurs Saintes 2005-2015 fabrique la ville fabrique la ville 2 Les acteurs du PRU VILLE DE SAINTES Office Pubic de Habitat de SAINTES Société d Économie Mixte Immobiière de a Saintonge MISSION LOCALE DE LA SAINTONGE ATELIER DU PATRIMOINE DE SAINTONGE Consei Généra

Plus en détail

Catherine Claveau Milanetto/Anesm «le partage d informations à caractère secret en protection de l enfance lenfance» ( 8 novembre 2013 )

Catherine Claveau Milanetto/Anesm «le partage d informations à caractère secret en protection de l enfance lenfance» ( 8 novembre 2013 ) «Faire le choix de la bientraitance» Conseil général de la Sarthe Le Mans Catherine Claveau Milanetto/Anesm «le partage d informations à caractère secret en protection de l enfance lenfance» ( 8 novembre

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires Fiche presse Jeudi 14 avril 2016 Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires La feuille de route partagée entre l État et la Région pour le développement économique, l emploi

Plus en détail

Formation certifiée Titre certifié RNCP de niveau III JO du 22 août 2012. Responsable de résidence et service du logement accompagné

Formation certifiée Titre certifié RNCP de niveau III JO du 22 août 2012. Responsable de résidence et service du logement accompagné Formation certifiée Titre certifié RNCP de niveau III JO du 22 août 2012 Responsable de résidence et service du logement accompagné Seule formation certifiée, spécifique au logement accompagné Dans un

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE SAINTE-MARIE APPEL A PROJET 2015. Contrat de ville de Sainte-Marie Page 1

CONTRAT DE VILLE DE SAINTE-MARIE APPEL A PROJET 2015. Contrat de ville de Sainte-Marie Page 1 CONTRAT DE VILLE DE SAINTE-MARIE APPEL A PROJET 2015 Contrat de ville de Sainte-Marie Page 1 I. CADRE GENERAL La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 Février 2014 (loi n 2014

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD ENTRE L ETAT, MINISTERE DE LA JUSTICE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

PROTOCOLE D ACCORD ENTRE L ETAT, MINISTERE DE LA JUSTICE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS PROTOCOLE D ACCORD ENTRE L ETAT, MINISTERE DE LA JUSTICE ET LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS 1 PREAMBULE Le Ministère de la Justice et la Caisse des Dépôts et consignations, investie de missions d

Plus en détail

La radioprotection médicale Une priorité pour l ASN

La radioprotection médicale Une priorité pour l ASN La radioprotection médicae Une priorité pour ASN Lausanne - 17 mars 2006 Pr. Miche Bourguignon Directeur Généra Adjoint de a Sûreté Nucéaire et de a radioprotection Facuté de médecine Paris Îe de France

Plus en détail

Uniformation. Le partenaire formation des entreprises et des salariés

Uniformation. Le partenaire formation des entreprises et des salariés Uniformation, OPCA de l Economie sociale Uniformation Le partenaire formation des entreprises et des salariés de l économie sociale de l habitat social et de la protection sociale UNIFORMATION AU NIVEAU

Plus en détail

Service AID. L année 2011 a été marquée par la suppression de 0,5 ETP et le changement de travailleur social au 1 er juillet.

Service AID. L année 2011 a été marquée par la suppression de 0,5 ETP et le changement de travailleur social au 1 er juillet. Service AID Le Droit Au Logement Opposable (DALO) est un moyen pour des personnes qui n arrivent pas à accéder au logement social de faire valoir leur droit au logement. La Loi DALO de 2007 prévoit pour

Plus en détail

HABITAT. Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information

HABITAT. Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information HABITAT Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information regionpaca.fr Fiche 1 Soutien régional aux dispositifs programmés de réhabilitation du parc privé Depuis

Plus en détail

février Charte des stages de l enseignement supérieur Direction de la Communication

février Charte des stages de l enseignement supérieur Direction de la Communication février Charte des stages de l enseignement supérieur Direction de la Communication Les stages représentent un enjeu majeur pour les étudiants, en même temps qu ils témoignent de l engagement des entreprises

Plus en détail

Une organisation territoriale concertée au service du salarié. Un défi majeur pour favoriser une insertion durable dans le monde du travail

Une organisation territoriale concertée au service du salarié. Un défi majeur pour favoriser une insertion durable dans le monde du travail LES ATOUTS D UNE RÉUSSITE RÉGIONALE Trois lignes d actions communes à tous les territoires de la Région : > Mobilisation des employeurs Les employeurs sont mobilisés sur la question de la formation des

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Le Réseau Social Rue-Hôpital De quoi s agit-il

Le Réseau Social Rue-Hôpital De quoi s agit-il Le Réseau Social Rue-Hôpital De quoi s agit-il Réseau Social Rue-Hôpital De quoi s agit-il Créé en novembre 2000, le Réseau Social Rue-Hôpital (RSRH) a vocation à faciliter l accès aux soins des personnes

Plus en détail

sommaire Actions d orientation professionnelle 4 Actions de pré-qualification et de qualification professionnelle 8

sommaire Actions d orientation professionnelle 4 Actions de pré-qualification et de qualification professionnelle 8 sommaire Actions d orientation professionnelle 4 Fonctionnement et objectifs... 4 Plateforme de Préparation à l Alternance... 5 Plateforme d orientation pour les jeunes de niveau supérieur et/ou avec expérience...

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

AGENDA EUROPEEN POUR L EDUCATION ET LA FORMATION DES ADULTES (AEFA)

AGENDA EUROPEEN POUR L EDUCATION ET LA FORMATION DES ADULTES (AEFA) AGENDA EUROPEEN POUR L EDUCATION ET LA FORMATION DES ADULTES (AEFA) Coordination française www.agence-erasmus.fr 1-2-3 Source : commission européenne L éducation et la formation des adultes, un défi pour

Plus en détail

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas»

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» Les valeurs Depuis sa fondation en 2001, l Action de l aisbl Accompagner, et celle de l asbl «Les Amis d Accompagner» qui lui a succédé sur le terrain,

Plus en détail

Avis portant sur les thèmes de la conférence européenne sur le racisme

Avis portant sur les thèmes de la conférence européenne sur le racisme COMMISSION NATIONALE CONSULTATIVE DES DROITS DE L HOMME Avis portant sur les thèmes de la conférence européenne sur le racisme (Adopté par l Assemblée plénière du 2 mars 2000) Le 1 er février 2000, le

Plus en détail

juillet 2012 PARTENARIATS

juillet 2012 PARTENARIATS Newsletter juillet 2012 SOMMAIRE SÉLECTION DE PROJETS Comité d orientation : comment fonctionne-t-il? Quatre nouveaux projets retenus pour 2012. PARTENARIATS Energie Jeunes : première Convention annuelle.

Plus en détail

Création. d Entreprises. Offres immobilières. les opportunités à saisir en ZUS et ZFU. (Vente & Location)

Création. d Entreprises. Offres immobilières. les opportunités à saisir en ZUS et ZFU. (Vente & Location) Création d Entreprises Offres immobiières es opportunités à saisir en ZUS et ZFU (Vente & Location) Location & Vente en Zone Franche Urbaine Quartier du Neuhof Strasbourg Disponibiité : immédiate Activité

Plus en détail

Présentation du programme Accelair. 15 èmes Rencontres Nationales de L UNAFO - Marseille // 25 novembre 2015 Mourad Talbi // Forum réfugiés-cosi

Présentation du programme Accelair. 15 èmes Rencontres Nationales de L UNAFO - Marseille // 25 novembre 2015 Mourad Talbi // Forum réfugiés-cosi Présentation du programme Accelair 15 èmes Rencontres Nationales de L UNAFO - Marseille // 25 novembre 2015 Mourad Talbi // Forum réfugiés-cosi Association Forum réfugiés-cosi Présentation de Forum réfugiés-cosi

Plus en détail

Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Thème n 1

Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Thème n 1 Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche Thème n 1 La réussite de tous les étudiants La réussite de tous les étudiants sera la première priorité, avec une attention spécifique portée au premier

Plus en détail

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire»

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire» La mise en place du Parcours aménagé de formation initiale constitue une des mesures du plan «Vaincre et un des éléments de son volet Prévention. Elle s articule étroitement avec d autres mesures du plan

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Ressources Humaines

DOSSIER DE CANDIDATURE Ressources Humaines DOSSIER DE CANDIDATURE Ressources Humaines Conditions de participation Si vous êtes : une entreprise PME ou ETI française non filiale d un grand groupe Alors vous pouvez concourir dans une ou plusieurs

Plus en détail

DISCOURS. M. Marcello MORI Conseiller. Programme d appui au plan national en matière de démocratie et droits de l homme

DISCOURS. M. Marcello MORI Conseiller. Programme d appui au plan national en matière de démocratie et droits de l homme DISCOURS M. Marcello MORI Conseiller Programme d appui au plan national en matière de démocratie et droits de l homme Hôtel la Tour Hassan Rabat - Maroc 3 décembre 2008 Monsieur le Premier Ministre, Monsieur

Plus en détail

Certificat de compétences Projet CAPE

Certificat de compétences Projet CAPE Certificat de compétences Projet CAPE Introduction L objectif principal du projet CAPE est de «contribuer à la mise en place de critères et de compétences de référence dans le cadre de la Certification

Plus en détail

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer M e r c r e d i 2 1 s e p t e m b r e 2 0 1 1 Dossier de presse Le Conseil général de la Loire s associe à la Journée mondiale de la maladie d Alzheimer par Claude BOURDELLE, vice-président du conseil

Plus en détail

La saisonnalité des zones touristiques de Rhône-Alpes

La saisonnalité des zones touristiques de Rhône-Alpes La saisonnaité des zones touristiques de Rhône-Apes Bresse Pays de Gex Haut Chabais Rives du Léman Vaée verte Les Brasses Roanne Pays beaujoais Dombes Bugey Genevois- Abanais-Arve Aravis Bornes Giffre

Plus en détail

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF ANNEXE III DOMAINES DE COMPETENCES VISES compétences 1 - Connaissance de la personne 1.1. Situer la personne aux différents stades de son développement 1.2. Situer la personne aidée dans son contexte social

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT entre LA CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET SANTE AU TRAVAIL CENTRE-OUEST (CARSAT),

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT entre LA CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET SANTE AU TRAVAIL CENTRE-OUEST (CARSAT), CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT entre LA CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET SANTE AU TRAVAIL CENTRE-OUEST (CARSAT), LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (CCAS) DE POITIERS, Et LE DEPARTEMENT DE LA VIENNE ENTRE

Plus en détail