CALCULS DE PRIMITIVES ET D INTÉGRALES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CALCULS DE PRIMITIVES ET D INTÉGRALES"

Transcription

1 Christoph Brtult Mthémtiqus n MPSI CALCULS DE PRIMITIVES ET D INTÉGRALES C chpitr vis à rnforcr votr prtiqu du clcul intégrl u moyn d révisions ciblés t grâc à du nouvutés, l intégrtion pr prtis t l chngmnt d vribl. L point d vu dopté n st ps théoriqu. Nous définirons proprmnt l notion d intégrl t nous démontrrons l théorèm fondmntl d l nlys sur lqul c chpitr rpos u chpitr «Intégrtion sur un sgmnt» n fin d nné. Dns tout c chpitr,st l un ds nsmblsout I t J sont ds intrvlls. CALCULS SIMPLES DE PRIMITIVES Définition (Primitiv) Soit f : I un fonction. On dit qu un fonction F : I st UNE primitiv d f sur I si F st dérivbl sur I d dérivé f. L fonction st UNE primitiv d surt Arctn st UNE primitiv d + sur. Théorèm («Unicité» ds primitivs à constnt dditiv près) Soit f : I un fonction. On suppos qu f possèd un primitiv F : I. Ls primitivs d f sur I à vlurs dnssont lors touts ls fonctions F+λ,λ décrivnt. ATTENTION! Il n ist jmis un sul primitiv, on n dit jmis «l» primitiv mis UNE primitiv. Il put n ps n istr, mis s il n ist, il n ist un infinité t lls sont touts égls à constnt dditiv près. Démonstrtion Pour toutf (I,) :F st un primitiv d f F f F F F F F F st constnt λ /F F+λ. ATTENTION! Ls fonctions qu l on mnipul courmmnt sont un mpilmnt d fonctions usulls liés ntr lls pr ds dditions, ds multiplictions, ds pssgs à l invrs t ds compositions. Vous svz touts ls dérivr cr vous svz dérivr ls fonctions usulls t disposz ds formuls d dérivtion d un somm, d un produit, d un invrs t d un composé. L primitivtion ds fonctions st utrmnt plus difficil : vous svz primitivr l fonction, mis pour primitivr son invrs, il fllu qu on vous introduis un nouvll fonction usull, l fonction logrithm, vous svz primitivr l fonction +, mis pour primitivr son invrs, il fllu qu on vous + introduis un nouvll fonction usull, l fonction rctngnt. On n put ps dir pourtnt qu ls fonctions t soint compliqués! L problèm d l primitivtion, + c st qu on n put ps primitivr plicitmnt touts ls fonctions qu on utilis courmmnt. On put montrr mis c st difficil qu ls primitivs d un fonction simpl comm n puvnt n ucun mnièr êtr écrits plicitmnt comm un mpilmnt d fonctions usulls à moins bin sûr d considérr un tll primitiv comm nouvll fonction usull! On rtindr notmmnt d cs rmrqus l mis n grd suivnt : En générl, mêm qund on sit primitivr du fonctions, on NE sit PAS primitivr lur PRODUIT, lur QUOTIENT, lur COMPOSÉE.

2 Christoph Brtult Mthémtiqus n MPSI En prtiqu L mis n grd précédnt n signifi hurusmnt ps qu on n sit rin fir. En prticulir, tout fonction d l form f g f dmt g f pour primitiv t on ttnd d vous qu vous schiz rpérr un tll form. Mntionnons rpidmnt qulqus cs très cournts : u u u s primitiv n u, n ln u, u u u α (α ) n uα+ α+, u cos u n sinu, n Arctn u, tc. +u Si F st un primitiv d f, lors pour tout t b, F(+b) st un primitiv d f(+b). u L fonction sin 5 3cos dmt 3 ln 5 3cos pour primitiv sur, l fonction dmt pour primitiv sur + t l fonction 4 + dmt Arctn() pour primitiv sur. En prtiqu L progrmm ig qu vous schiz primitivr ls fonctions d l form + b+ c vc, b, c, t b 4c< discriminnt négtif, l dénomintur n s nnul ps sur. C st très simpl, on écrit «+ b+ c» sous FORME CANONIQUE, on fit pprîtr l dérivé d rctngnt t nfin on primitiv. Il st ici ssz util d svoir qu : Pour tout >, Arctn st un primitiv d +. L fonction En fft Pour tout : donc dmt Arctn 6 pour primitiv sur dmt pour primitiv Arctn , 6 Arctn 6. En prtiqu On souvnt bsoin d primitivr ls fonctions d l form cos(b) t sin(b) vc, b. C st très simpl. Pour tout : cos(b)r (+ib). Or (+ib) dmt (+ib) + ib pour primitiv, donc cos(b) dmt pour primitiv : (+ib) R + ib + b R cos(b)+isin(b) ( ib) cos(b)+ b sin(b). + b En prtiqu Autr tchniqu bin util, l LINÉARISATION. Grâc à ll, nous svons clculr touts ls primitivs d fonctions tlls qu sin cos 3 (4) produits d sinus t d cosinus. En prtiqu Pour finir, on primitiv ls frctions rtionnlls n primitivnt lur DÉCOMPOSITION EN ÉLÉMENTS SIMPLES. Nous nous contntrons d clculs simpls à c std, conforms à l sprit du ptit chpitr «Introduction à l décomposition n élémnts simpls». L fonction dmt ln + + pour primitiv sur. En fft Form d l décomposition n élémnts simpls : L frction X un prti ntièr null, X + donc pour crtins, b, c : X X + X + bx+ c X +. Clcul d : On multipli pr X puis on évlu n :. Clcul d b : On multipli pr X, puis on évlu n un rél qu on fit tndr vrs+ : donc b. b+c Clcul d c : On évlu n : +, donc c. +b,

3 Christoph Brtult Mthémtiqus n MPSI Primitivtion : Nous vnons d étblir qu : X X + X X X +. L fonction + dmt insi comm voulu ln ln + ln + pour primitiv sur. LIEN ENTRE LES NOTIONS DE PRIMITIVE ET D INTÉGRALE Définition (Fonction compl continu) Soit f : I un fonction. On dit qu f st continu sur I si R(f) t Im(f) l sont. L nsmbl ds fonctions compls continus sur I st noté(i,). L intégrl d un fonction continu vous été défini n Trminl comm un ir ALGÉBRIQUE sous l courb c qui vut dir qu ls portions d l courb situés SOUS l ds bscisss contribunt négtivmnt u clcul d l ir. Ctt définition st totlmnt bncl cr nous somms u fond bin incpbls d définir l notion d ir, mis nous nous contntrons d ctt pproch pour l momnt. L intégrl sr défini proprmnt plus trd u chpitr «Intégrtion sur un sgmnt». Définition (Intégrl sur un sgmnt d un fonction compl continu) Soint f (I,) t, b I. On ppll intégrl d f d à b l nombr compl f(t) dt R(f)(t) dt+ i Im(f)(t) dt. ATTENTION! Un intégrl d fonction compl n put ps êtr intrprété comm un ir lgébriqu, c st un nombr compl! Théorèm (Propriétés d l intégrl d un fonction continu) Soint f, g (I,) t, b, c I. Linérité : Pour tousλ,µ : b λf(t)+µg(t) dtλ f(t) dt+µ c c Rltion d Chsls : f(t) dt f(t) dt+ f(t) dt. Inéglité tringulir : Si b : f(t) dt b f(t) dt. g(t) dt. Ls trois propriétés qui suivnt, prc qu lls cchnt l utilistion d inéglités, n ont d sns qu pour ds fonctions RÉELLES. Théorèm (Propriétés d l intégrl d un fonction réll continu) Soint f, g (I,) t, b I. Positivité : Si f t si b, lors f(t) dt. Positivité strict : Si f st strictmnt positiv suf évntullmnt n un nombr fini d points t si < b, lors f(t) dt>. Croissnc : Si f g t b, lors f(t) dt g(t) dt. 3

4 Christoph Brtult Mthémtiqus n MPSI Théorèm (Théorèm fondmntl d l nlys) Soint f (I,) t, b I. (i) L fonction f(t) dt st un primitiv d f sur I. Pour tout A, il ist un t un sul primitiv d f sur I d vlur A n, l fonction A+ (ii) Pour tout primitiv F d f : f(t) dtf(b) F(). f(t) dt. On not[f] b ou F() b ctt quntité F(b) F(). Démonstrtion L ssrtion (ii) découl d l ssrtion (i). L fonction F st un primitiv d f qui vut F() n t c st l sul, donc d près (i), F() F()+ f pour tout I. Il rst à évlur n b. Epliction L ssrtion (i) st un théorèm d EXISTENCE d primitivs pour ls fonctions CONTINUES. Fondmntl, c théorèm l st prc qu il étblit un lin ntr ds notions pprmmnt totlmnt étrngèrs l notion d ir/intégrl t l notion d primitiv, lié à l dérivtion. Qull intuition cl prim-t-il? Supposons f réll t notons F l fonction f(t) dt. Sur l figur cicontr, l ir lgébriqu hchuré à guch vut +h f(t) dt F(+h) F(). y f() Or si h st tout ptit, schnt qu f st CONTINUE n, on put considérr qu + h f st pproimtivmnt égl à f() sur tout l sgmnt[, + h], t donc on put pproimr l ir coloré à guch pr l ir coloré à droit, qui vut h h hf() slon l princip «bs hutur». F(+ h) F() Conclusion : F(+h) F() hf() pour h tout ptit, ou ncor lim f(). Pr définition du h h nombr dérivé, on comprnd miu insi pourquoi F st dérivbl d dérivé f. f() π sin t dt cos π t π sin t dt π sin t dt π π sin t dt cos π cos π π 4. Pour toutα + : α α+ α+. Intégrl très cournt, à connîtr PAR CŒUR! α+ ATTENTION! On rncontr prfois dns ls livrs d mystériuss intégrls sns borns pr mpl : t + t dt t3 3 + t, ln, sinθ cosθ ou ucos u dusin u. Ctt nottion sns borns st utilisé pour son fficcité clcultoir comm nous llons l voir, mis ll n AUCUN SENS À PROPREMENT PARLER puisqu on primitiv toujours à constnt dditiv près. J répèt t j insist, ctt nottion st bin commod mis NE DÉSIGNE AUCUN OBJET MATHÉMATIQUE. L fonction sin dmt sin + cos pour primitiv sur. En fft sin Im ( +i) Im ( +i) ( +i) Im +i Im (+i) i sin + cos. 4

5 Christoph Brtult Mthémtiqus n MPSI L fonction ϕ t dt st dérivbl surd dérivé 4. En fft L fonction t t st continu surdonc F t dt n st un primitiv. Or pour tout : ϕ() F F(), doncϕ st dérivbl d dérivé F F () 4. 3 INTÉGRATION PAR PARTIES Définition (Fonction d clss ) Soit f : I un fonction. On dit qu f st d clss sur I si f st dérivbl sur I t si f st continu sur I. L nsmbl ds fonctions d clss sur I à vlurs dnsst noté (I,). ATTENTION! N confondz ps «dérivbl à dérivé continu», i.. «d clss», t «dérivbl ET continu». Comm l dérivbilité impliqu l continuité, «dérivbl ET continu» st un mldrss qu vous m frz l plisir d évitr! Tout primitiv d un fonction continu st d clss puisqu s dérivé, justmnt, st continu. Théorèm (Intégrtion pr prtis) Soint u, v (I,) t, b I. u (t)v(t) dt uv b u(t)v (t) dt. Démonstrtion Comm u t v sont d clss, ls fonctions(uv), u v t uv sont continus, donc d près l théorèm fondmntl d l nlys t pr linérité d l intégrl : b b uv (uv) (t) dt b u (t)v(t)+u(t)v (t) dt u (t)v(t) dt+ u(t)v (t) dt. π t cos t dt π u (t) v(t) {}}{ {}}{ cos t t dt IPP t sin t tπ π sin t dt t π sin t dt cos t tπ t. t 3 t dt u (t) v(t) {}}{ {}}{ t t t dt IPP t t t t t dt t t t t. En prtiqu On put ussi prtiqur ds intégrtions pr prtis sur ds intégrls sns borns pour clculr ds primitivs. L formul prnd ici l form suivnt : u (t)v(t) dt u(t)v(t) u(t)v (t) dt. L fonction logrithm dmt ln pour primitiv sur +. En fft ln u () {}}{ v() {}}{ ln IPP ln ln ln. 5

6 Christoph Brtult Mthémtiqus n MPSI L fonction Arctn En fft Arctn dmt ln u () {}}{ + Arctn v() {}}{ Arctn IPP Arctn + + Un mpl précédnt Arctn pour primitiv sur. + ln + Arctn. 4 CHANGEMENT DE VARIABLE Théorèm (Chngmnt d vribl) Sointϕ (I,), f (J,) t, b I. On supposϕàvlurs dns J. f ϕ(t) ϕ (t) dt ϕ(b) ϕ() f(). Démonstrtion Continu, f possèd un primitiv F d clss, t commϕ st d clss, l fonction (F ϕ) f ϕ ϕ st continu. Du coup, d près l théorèm fondmntl d l nlys : f ϕ(t) ϕ (t) dt F ϕ b F ϕ(b) F ϕ() F ϕ(b) ϕ(b) f(). ϕ() ϕ() En prtiqu Pour rtrouvr vit l formul, mis sns riguur : on prt d ϕ(t), nsuit on «dériv» : dt ϕ (t), t donc ϕ (t) dt, nsuit on multipli pr f() f ϕ(t) : f() f ϕ(t) ϕ (t) dt, nfin on intègr pndnt qu t vri d à b, ϕ(t) vri dϕ() àϕ(b). t Afin d comprndr l tchniqu du chngmnt d vribl, nous llons ffctur succssivmnt trois chngmnts d vribls dns l intégrl dt. Cs chngmnts d vribls n nous idront ps à clculr ldit + t intégrl, mis nous n rrivrons ps à l clculr d tout fçon. En fft Chngmnt d vribl t ln u : On «dériv» : Ensuit : t + t dt lnu +ln u du u du +ln u. Enfin, u qund t t u qund t, donc : Chngmnt d vribl u du : On «dériv» : du Ensuit : +ln u du ln(u) ln. Enfin, qund u t qund u, donc : Chngmnt d vribl s : On «dériv» : Ensuit : ln s ds ln s ds s ln s. Enfin, s qund t s qund, donc : 6 dt du u,, du donc dt u. t + t dt du +ln u. ds s, donc du. du +ln u ln. donc s ds. ln s ds ln s.

7 Christoph Brtult Mthémtiqus n MPSI π 6. En fft Aucun formul d primitivtion simpl n sut ici u yu t ucun intégrtion pr prtis nturll n prît simplifir l intégrl étudié. L chngmnt d vribl u prît nturl à cus du numértur. On choisir pr mpl u positif. On prt d u puis on «dériv» : du u, donc u du. u Ensuit : + u u u du u du u u + u + u + du. Enfin, u qund t u qund 3, donc : + u u + du. Ctt nouvll intégrl, pr chnc, st fcil à clculr, c st un intégrl d frction rtionnll u 3 3 π du u Arctn u π 3 π u + u π. En fft On v iciffctur l chngmnt d vribl sinθ. On choisir pr mplθ dns π,π intrvll sur lqul décrit tout[,]. On «dériv» : cosθ, donc cosθ. Ensuit : y Dmi-disqu sin θ cosθ cos θ cosθ cosθ cosθ θ π,π cos θ. d ir π Enfin,θ π qund tθπ qund, donc : π π cos θ π π +cos(θ) π sin(θ) θ π + π 4 θ π. En prtiqu On put ussi prtiqur ds chngmnts d vribls sur ds intégrls sns borns pour clculr ds primitivs. N OUBLIEZ PAS DANS CE CAS DE REVENIR À LA VARIABLE DE DÉPART! L fonctionθ sinθ dmtθ ln tnθ pour primitiv sur\π. En fft On v ici ffctur l chngmnt d vribl cosθ dns l intégrl sns born sinθ. Ctt intégrl dmtθ pour vribl mis j vous consill d privilégir l rltion «cosθ» à l rltion «θ Arccos», ls clculs s n trouvront fcilités. On prt d cosθ puis on «dériv» : Ensuit : sinθ sinθ sin θ sinθ, sinθ cos θ Or près décomposition n élémnts simpls : donc sinθ., d où l églité : cosθ X X X+, donc :. cosθ + sin θ ln ln ln tn θ ln tn θ ln +. cosθ donc [,] ln + Rtour àθ ln cosθ +cosθ cos θ 7

8 Christoph Brtult Mthémtiqus n MPSI L fonction cos(ln ) dmt 5 En fft sin(ln )+cos(ln ) pour primitiv sur +. On v ici ffctur l chngmnt d vribl t dns l intégrl sns born cosln. On «dériv» : dt t, donc t dt. Finlmnt : cos(ln ) t cos(t) dt R (+i)t dt R (+i)t (+i)t dt R +i t 5 R it ( i) t Rtour sin(t)+cos(t) sin(ln )+cos(ln ). 5 à 5 5 TABLEAU RÉCAPITULATIF DES PRIMITIVES USUELLES Fonction Primitiv Fonction Primitiv Fonction Primitiv Fonction Primitiv ln ln sin cos cos sin sh ch ch sh + Arctn Arcsin ln tn ln cos th lnch α (α ) α+ α+ 8

Les intégrales. f(x) dx. f(x) dx est appelée intégrale définie, c est un nombre. La variable x ne sert qu à décrire la fonction f, on a b

Les intégrales. f(x) dx. f(x) dx est appelée intégrale définie, c est un nombre. La variable x ne sert qu à décrire la fonction f, on a b Les intégrles Introduction Etnt donnée une fonction positive f définie sur un intervlle borné [, b], on veut évluer l ire comprise entre l e des bscisses, l courbe représentnt f et les verticles = et =

Plus en détail

COMPARAISON DE FONCTIONS

COMPARAISON DE FONCTIONS Lurent Grcin MPSI Lycée Jen-Bptiste Corot COMPARAISON DE FONCTIONS 1 Notion de voisinge Définition 1.1 Voisinge Soit R = R {± }. On ppelle voisinge de une prtie de R contennt un intervlle de l forme :

Plus en détail

PRIMITIVES ET INTÉGRALES

PRIMITIVES ET INTÉGRALES Lurent Grcin MPSI Lycée Jen-Bptiste Corot PRIMITIVES ET INTÉGRALES Les fonctions de ce chpitre sont des fonctions d une vrible réelle à vleurs réelles ou complexes. Primitives. Définition Définition. Primitive

Plus en détail

Zéros des fonctions. 1. La dichotomie. Exo7. 1.1. Principe de la dichotomie

Zéros des fonctions. 1. La dichotomie. Exo7. 1.1. Principe de la dichotomie Exo7 Zéros des fonctions Vidéo prtie 1. L dichotomie Vidéo prtie. L méthode de l sécnte Vidéo prtie 3. L méthode de Newton Dns ce chpitre nous llons ppliquer toutes les notions précédentes sur les suites

Plus en détail

Chapitre 3 Dérivées et Primitives

Chapitre 3 Dérivées et Primitives Cours de Mthémtiques Clsse de Terminle STI - Chpitre : Dérivées et Primitives Chpitre Dérivées et Primitives A) Rppels de première et compléments ) Dérivées usuelles Fonction définie sur Fonction f() =

Plus en détail

Fiche de cours 5 - Calcul intégral.

Fiche de cours 5 - Calcul intégral. Licence de Sciences et Technologies EM - Anlyse Primitives et intégrles Fiche de cours 5 - Clcul intégrl. Définition : soit deu fonctions f, F, définies sur un intervlle I non réduit à un point. L fonction

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Eo7 Clcls de primitives et d intégrles Eercices de Jen-Lois Roget. Retrover ssi cette fiche sr www.mths-frnce.fr * très fcile ** fcile *** difficlté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontornle

Plus en détail

Théorème de Rolle et formules de Taylor

Théorème de Rolle et formules de Taylor Théorème de Rolle et formules de Tylor 1 Extrémums des fonctions différentibles à vleurs réelles 1. Soient K un compct d un espce vectoriel normé (E, ) et f une fonction définie sur K à vleurs dns R. Montrer

Plus en détail

Intégration. Rappels. Définition 3. Soit I un intervalle réel et f : I E. On dit que F : I E est. f(x) f(a) x a

Intégration. Rappels. Définition 3. Soit I un intervalle réel et f : I E. On dit que F : I E est. f(x) f(a) x a Intégrtion Les fonctions considérées ci-dessous sont des fonctions définies sur un intervlle réel I, à vleurs réelles ou complees ou, plus générlement, à vleurs dns un espce vectoriel normé de dimension

Plus en détail

Résumé sur les Intégrales Impropres & exercices supplémentaires

Résumé sur les Intégrales Impropres & exercices supplémentaires L-MATH II-(25-26). Résumé sur les Intégrles Impropres & eercices supplémentires Une fonction définie sur un intervlle I est dite loclement intégrble sur I si f est Riemnnintégrble sur tout intervlle [,

Plus en détail

Primitive et intégrale d une fonction continue

Primitive et intégrale d une fonction continue Primitive et intégrle d une fonction continue O. Simon, Université de Rennes I 24 mi 2005 Avertissement : Ceci n est ps le contenu d une leçon de CAPES. Dns le progrmme 2002 de terminles S, on introduit

Plus en détail

Partie I : Manipulation d inégalités. n k. k=0. (1 + a) n 1 + na. 27. Indication : On pourra utiliser les fonctions f(x) = (x+b+c)3.

Partie I : Manipulation d inégalités. n k. k=0. (1 + a) n 1 + na. 27. Indication : On pourra utiliser les fonctions f(x) = (x+b+c)3. Mathématiques Devoirs de Vacances MPSI/PCSI août 5 Partie I : Manipulation d inégalités Eercice Soit m un réel Déterminer l'ensemble E des réels tels que e + e l'ensemble E des réels tels que (m + + m

Plus en détail

Introduction à la fonction exponentielle

Introduction à la fonction exponentielle CHAPITRE 6 FONCTIONS EXPONENTIELLES ET PUISSANCES Introduction à l fonction ponntill. Éqution différntill On ppll éqution différntill un églité dns lqull figurnt un fonction t ss dérivés succssivs. Ls

Plus en détail

Chapitre 7. Primitives et Intégrales. 7.1 Primitive d une fonction. 7.2 Propriétés des primitives. 7.3 Intégrale définie ou Intégrale de Riemannn)

Chapitre 7. Primitives et Intégrales. 7.1 Primitive d une fonction. 7.2 Propriétés des primitives. 7.3 Intégrale définie ou Intégrale de Riemannn) Chpitre 7 Primitives et Intégrles 7. Primitive d une fonction Soit f une fonction définie sur un intervlle K de R. On ppelle primitive de f, une fonction F dont l dérivée est f : F (x) = f(x). On note

Plus en détail

Majorations de l erreur dans les calculs classiques de valeurs approchées d intégrale. Notes pour la préparation au CAPES - Strasbourg- février 2006

Majorations de l erreur dans les calculs classiques de valeurs approchées d intégrale. Notes pour la préparation au CAPES - Strasbourg- février 2006 Mjortions de l erreur dns les clculs clssiques de vleurs pprochées d intégrle Notes pour l préprtion u CAPES - Strsbourg- février 00 On trouve dns différents ouvrges élémentires des démonstrtions à coup

Plus en détail

Théorie de la mesure et intégration. J.C. Pardo

Théorie de la mesure et intégration. J.C. Pardo Feuille de TD 6. Théorie de l mesure et intégrtion. J.C. Prdo Exercices. Exo. 72 Soit f une fonction sur. On considère muni de l tribu B des boréliens et d une mesure λ sur B. On suppose que f est λ-loclement

Plus en détail

CCP 2007. Filière MP. Mathématiques 1. Corrigé pour serveur UPS de JL. Lamard (jean-louis.lamard@prepas.org)

CCP 2007. Filière MP. Mathématiques 1. Corrigé pour serveur UPS de JL. Lamard (jean-louis.lamard@prepas.org) CCP 27. Filière MP. Mthémtiques. Corrigé pour serveur UPS de JL. Lmrd (jen-louis.lmrd@preps.org EXERCCE.. f est continue (en tnt de frction rtionnelle dont le dénominteur ne s nnule ps sur le compct F

Plus en détail

Cours de remise à niveau Maths 2ème année. Intégrales simples

Cours de remise à niveau Maths 2ème année. Intégrales simples Cours de remise à niveu Mths 2ème nnée Intégrles simples C. Mugis-Rbusseu GMM Bureu 116 cthy.mugis@ins-toulouse.fr C. Mugis-Rbusseu (INSA) 1 / 47 Pln 1 Définitions 2 Propriétés des fonctions intégrbles

Plus en détail

LE PUITS DOUBLE L EXEMPLE STANDARD DE LA MOLECULE D AMMONIAC I. EXERCICE PRELIMINAIRE: EFFET TUNNEL

LE PUITS DOUBLE L EXEMPLE STANDARD DE LA MOLECULE D AMMONIAC I. EXERCICE PRELIMINAIRE: EFFET TUNNEL Préceptort de Mécnique Quntique 1 ère nnée Florent Krzkl, PCT, Bureu F.3-14 LE PUITS DOUBLE L EXEMPLE STANDARD DE LA MOLECULE D AMMONIAC I. EXERCICE PRELIMINAIRE: EFFET TUNNEL I-1/ Soit une brrière de

Plus en détail

Cours de mathématiques. Chapitre 12 : Calcul Intégral

Cours de mathématiques. Chapitre 12 : Calcul Intégral Cours de mthémtiques Terminle S1 Chpitre 12 : Clcul Intégrl Année scolire 2008-2009 mise à jour 5 mi 2009 Fig. 1 Henri-Léon Leesgue et Bernhrd Riemnn n les confond prfois 1 Tle des mtières I Chpitre 12

Plus en détail

Calculs d aires, encadrements

Calculs d aires, encadrements Clculs d irs, ncdrmnts pg d 5 Clculs d irs, ncdrmnts I Clculs d irs. Soit f( = t g( =. On not A l ir d l région R du pln compris ntr l courb d f t l ds bscisss sur [; ]. Clculr g( d n fonction d A. On

Plus en détail

Chapitre 5 La fonction exponentielle

Chapitre 5 La fonction exponentielle Cours d Mthémtiqus Trminl STI Chpitr 5 - L fonction ponntill Chpitr 5 L fonction ponntill A) Définition ) Rppl t définition L fonction logrithm népérin ln() st un fonction strictmnt croissnt, défini sur

Plus en détail

Synthèse de cours (Terminale S) Dérivation : rappels et compléments

Synthèse de cours (Terminale S) Dérivation : rappels et compléments Synthèse de cours (Terminle S) Dérivtion : rppels et compléments Rppels de 1ère Nombre dérivé Soit f une fonction définie sur un intervlle I et un élément de I. f ( + h) f ( ) Si l limite lim existe, on

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013 Baccalauréat S Métropol 0 juin 0 EXERCICE Commun à tous ls candidats 4 points Puisqu l choix d l arbr s fait au hasard dans l stock d la jardinri, on assimil ls proportions donnés à ds probabilités.. a.

Plus en détail

Cours Intégrales Primitives 1 / 7 A Chevalley

Cours Intégrales Primitives 1 / 7 A Chevalley A 17 Primitives Intégrles Aleth Chevlley 1. Intégrle d une fonction continue 1.1. Définition Soit C l coure représenttive de f dns un repère orthonorml. L intégrle de à de l fonction f est l ire du domine

Plus en détail

Cours de DEUG Méthodes mathématiques pour les sciences de la vie I. Avner Bar-Hen

Cours de DEUG Méthodes mathématiques pour les sciences de la vie I. Avner Bar-Hen Cours de DEUG Méthodes mthémtiques pour les sciences de l vie I Avner Br-Hen Université Aix-Mrseille III 3 Tble des mtières Tble des mtières i Fonctions, limites, continuité Fonction, représenttion grphique......................

Plus en détail

INTÉGRALES. I Définition. Définition. Remarques. Exemple. Exercice 01

INTÉGRALES. I Définition. Définition. Remarques. Exemple. Exercice 01 INTÉGRALES I Définition Définition Soit f un fonction continu t positiv sur un intrvll [ ; ]. Soit (C) s cour rprésnttiv dns un rpèr orthogonl (O ; i, j). On ppll intégrl d à d l fonction f, t on not l'ir,

Plus en détail

Exercices - Calcul d intégrales : corrigé. Intégration par parties - Changements de variable

Exercices - Calcul d intégrales : corrigé. Intégration par parties - Changements de variable Intégration par parties - Changements de variable Eercice - Changements de variables - Niveau - L/Math Sup -. La fonction t t est une bijection de classe C de, 4] sur, ]. On peut donc poser u t. Lorsque

Plus en détail

UV Commande numérique. Transformée en Z. Limites du continu, besoin du discret. Plan du cours

UV Commande numérique. Transformée en Z. Limites du continu, besoin du discret. Plan du cours UV cours sur l trnsformé n Z (E. Chnthry) Ds sur l trnsformé n Z (L. Hdji) 8 cours/ds sur MALAB (V. Mhout) cours d présnttion ds Ps (V. Mhout) 5 Ps vc MALAB t XPC rgt xmn rnsformé n Z 3 èm nné MIC E. Chnthry

Plus en détail

Séries, intégrales et probabilités

Séries, intégrales et probabilités Séries, intégrles et probbilités Thierry MEYRE Préprtion à l grégtion interne. Année 2014-2015. Université Pris Diderot. IREM. http://www.prob.jussieu.fr/pgeperso/meyre 2 BIBLIOGRAPHIE. Les ouvrges de

Plus en détail

Chapitre 7 La fonction exponentielle

Chapitre 7 La fonction exponentielle Cours d Mthémtiqus Trminl STI Chpitr 7 - L fonction ponntill Chpitr 7 L fonction ponntill A) Définition ) Rppl t définition L fonction logrithm népérin ln() st un fonction strictmnt croissnt, défini sur

Plus en détail

(surface d'un cercle : S = pd2 4 )

(surface d'un cercle : S = pd2 4 ) Les cordes sont de dimètres vribles. Si on les remplce pr deux cordes de même dimètre, le dimètre moyen, le résultt devrit être le même. Ici le résultt, c est sns doute l résistnce qui est proportionnelle

Plus en détail

Chapitre 6 : Fonctions affines -28-01-12- Seconde 7, 2010-2011, Y. Angeli

Chapitre 6 : Fonctions affines -28-01-12- Seconde 7, 2010-2011, Y. Angeli Chpitre 6 : Fonctions ffines -8-01-1- Seconde 7, 010-011, Y. Angeli 1. Éqution réduite d une droite Théorème. Dns un repère, soient A(x A ;y A ) et B(x B ;y B ) tels que x A x B. Alors l droite (AB) est

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mthémtiques nnée 2009-2010 Chpitre 2 Le prolème de l unicité des solutions 1 Le prolème et quelques réponses : 1.1 Un exemple Montrer que l éqution différentielle :

Plus en détail

Document créé le 28 novembre 2013 Lien vers la dernière mise à jour de ce document Lien vers les exercices de ce chapitre

Document créé le 28 novembre 2013 Lien vers la dernière mise à jour de ce document Lien vers les exercices de ce chapitre Document créé le 28 novembre 2013 Lien vers l dernière mise à jour de ce document Lien vers les exercices de ce chpitre Chpitre 20 Intégrtion Sommire 20.1 Continuité uniforme.................................

Plus en détail

Lois de probabilité à densité

Lois de probabilité à densité Lois de probbilité à densité Christophe ROSSIGNOL Année scolire 0/03 Tble des mtières Loi à densité sur un intervlle I. Deux exemples pour comprendre..................................... Densité de probbilité...........................................3

Plus en détail

Fonctions Numériques, fonctions usuelles.

Fonctions Numériques, fonctions usuelles. Fonctions Numériqus, fonctions usulls.. Fonction constant : Soit b un rél fié. Définition : La fonction constant st la fonction qui à tout rél associ l rél b. la fonction constant st donc la fonction f

Plus en détail

Cours d Analyse II. Filières : SMP /SMC (Deuxième semestre, première. Notes rédigées par : M. BENELKOURCHI Slimane

Cours d Analyse II. Filières : SMP /SMC (Deuxième semestre, première. Notes rédigées par : M. BENELKOURCHI Slimane Déprtement de Mthémtiques Fculté des Sciences Université Ibn Tofïl Kénitr Cours d Anlyse II S2 Filières : SMP /SMC (Deuxième semestre, première nnée) Notes rédigées pr : M. BENELKOURCHI Slimne Professeur

Plus en détail

Chapitre 4 Les primitives

Chapitre 4 Les primitives Cours de Mthémtiques Terminle STI Chpitre 4 : Les Primitives Chpitre 4 Les primitives A) Introduction : l loi de l grvité Depuis Newton, on sit que les pommes (et les urus) tombent des rbres prce qu ils

Plus en détail

COURS DE MATHÉMATIQUES SEMESTRE 1. Jean-Marie De Conto Université Joseph Fourier IUT1 Département Mesures Physiques

COURS DE MATHÉMATIQUES SEMESTRE 1. Jean-Marie De Conto Université Joseph Fourier IUT1 Département Mesures Physiques COURS DE MATHÉMATIQUES SEMESTRE Jen-Mrie De Conto Université Joseph Fourier IUT Déprtement Mesures Phsiques Me contcter: sns hésiter À l IUT Au lbortoire: Lbortoire de Phsique Subtomique et de Cosmologie

Plus en détail

I. Que sont les partitions?

I. Que sont les partitions? Cours de mthémtiques frfelues LES FRACTIONS CASSÉES Prémule Voici un cours de mthémtiques qui n ur jmis s plce dns une slle de clsse un utre jour que le er vril. Son sujet : les frctions cssées, ou prtitions,

Plus en détail

Exercices du chapitre 7 avec corrigé succinct

Exercices du chapitre 7 avec corrigé succinct Eercices du chpitre 7 vec corrigé succinct Eercice VII. Ch7-Eercice Montrer qu une fonction constnte sur [,b] est étgée. Si f est une fonction constnte sur [,b], lors il eiste bien une subdivision de [,b],

Plus en détail

Le Calcul de Primitives

Le Calcul de Primitives Le Clcul de Primitives MPSI Prytnée Ntionl Militire Pscl Delhye 25 octobre 27 ϕ(x) f(u) du = f(ϕ(t) )ϕ (t) }{{}}{{} u du Résultts préliminires Définition : Primitives Soit deux fonctions f et F définies

Plus en détail

Espaces métriques, espaces vectoriels normés. Tewfik Sari. L2 Math

Espaces métriques, espaces vectoriels normés. Tewfik Sari. L2 Math Espces métriques, espces vectoriels normés Tewfik Sri L2 Mth Avertissement : ces notes sont l rédction, progressive et provisoire, d un résumé du cours d espces métriques de d espces vectoriels normés

Plus en détail

Fiche N 7 : Fonctions usuelles

Fiche N 7 : Fonctions usuelles Lycé Pul Guguin CPGE-EC Anné 04/05 Fich N 7 : Fonctions usulls Fonction ponntill : p Fich7p.ggb Définition : En trminl, on prolongé à l nsmbl fich7c.sqn l suit géométriqu d trm générl un. n q vc q 0 L

Plus en détail

Chapitre 13 : intégration sur un intervalle quelconque : théorie

Chapitre 13 : intégration sur un intervalle quelconque : théorie Mth Spé MP Chpitre 13 : intégrtion sur un intervlle quelconque : théorie 19/1/2012 1 Cs des onctions à vleurs dns R + Déinition : onction continue pr morceux sur un intervlle : Une onction : K où (K =

Plus en détail

Théorie des Langages Formels Chapitre 5 : Automates minimaux

Théorie des Langages Formels Chapitre 5 : Automates minimaux 1/29 Théorie des Lngges Formels Chpitre 5 : Automtes minimux Florence Levé Florence.Leve@u-picrdie.fr Année 2014-2015 2/29 Introduction Les lgorithmes vus précédemment peuvent mener à des utomtes reltivement

Plus en détail

LE RESEAU RECIPROQUE solution

LE RESEAU RECIPROQUE solution LE RESEU RECIPROQUE solution L pge 85 de votre poly de physique est conscrée à l définition du réseu réciproque, un concept initilement introduit pr J.W. Gibbs (189-190). Ce concept, plutôt bstrit, est

Plus en détail

1 Cinématique du solide

1 Cinématique du solide TBLE DES MTIÈRES 1 Cinématique du solide 1 1.1 Coordonnées d un point dans l espace......................... 1 1.1.1 Repère et référentiel................................ 1 1.1.2 Sens trigonométrique...............................

Plus en détail

Théorie des Langages Épisode 2 Automates finis

Théorie des Langages Épisode 2 Automates finis AFD AFN Opértions Lemme de pompge 1/ 36 Théorie des Lngges Épisode 2 Automtes finis Thoms Pietrzk Université Pul Verline Metz AFD AFN Opértions Lemme de pompge Reconnisseur Définition Configurtion Accepttion

Plus en détail

Primitives et intégrales

Primitives et intégrales Primitives et intégrles 19 mrs 14 Introduction Chercher une primitive et clculer une intégrle n est ps tout à fit l même chose. Une primitive d une fonction f, c est une fonction F qui, lorsqu on l dérive,

Plus en détail

Fonctions : variations et extremums. Fonctions affines

Fonctions : variations et extremums. Fonctions affines Fonctions : vritions et extremums. Fonctions ffines Clsse de seconde I. Sens de vrition d'une fonction... 1) Fonctions croissntes... ) Fonctions décroissntes... II. Tbleu de vritions...3 III. Mximum, minimum...3

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire L transistor bipolair L'objt d c documnt st d'apportr ls connaissancs t ls méthods nécssairs à la concption d'un étag amplificatur à bas d transistor. On s limitra à l'étud t à l'utilisation du transistor

Plus en détail

STRUCTURE CRISTALLINE THEORIE DES RESEAUX DE BRAVAIS

STRUCTURE CRISTALLINE THEORIE DES RESEAUX DE BRAVAIS CHAPITRE 1 STRUCTURE CRISTALLINE THEORIE DES RESEAUX DE BRAVAIS Objectifs Comme les liquides et les gz, les solides jouent un rôle très importnt en chimie. Or l pluprt des solides sont des solides cristllins.

Plus en détail

Association d opérateurs logiques Date : (+ commentaires prof. à partir d une rédaction élève envoi n 2 ) BEP MEL 1 / 5

Association d opérateurs logiques Date : (+ commentaires prof. à partir d une rédaction élève envoi n 2 ) BEP MEL 1 / 5 Dt : (+ commntirs prof. à prtir d un rédction élèv nvoi n 2 ) BEP MEL / 5 I LOGIGRAMME : Assocition d'opérturs logiqus : L tritmnt logiqu ds informtions put nécssitr l mis n œuvr d'un nomr importnt d'opérturs

Plus en détail

Etude des fonctions trigonométriques

Etude des fonctions trigonométriques Chapitre Dans ce chapitre, nous continuons le travail sur les fonctions usuelles en introduisant les fonctions trigonométriques. Si celles sont définies à partir de la géométrie euclidienne, elles permettent

Plus en détail

Développements limités. Motivation. Exo7

Développements limités. Motivation. Exo7 Eo7 Développements limités Vidéo prtie. Formules de Tlor Vidéo prtie 2. Développements limités u voisinge d'un point Vidéo prtie 3. Opértions sur les DL Vidéo prtie 4. Applictions Eercices Développements

Plus en détail

Calcul de primitives. Chapitre Calcul pratique de primitives Primitives usuelles à connaître par coeur

Calcul de primitives. Chapitre Calcul pratique de primitives Primitives usuelles à connaître par coeur Chpitre 21 Clcul de primitives 21.1 Clcul prtique de primitives On note f(x une primitive de l fonction f sur l intervlle I. Cette nottion désigne une fonction, à ne ps confondre vec une intégrle définie

Plus en détail

Chapitre 2 : Equilibres acido-basiques en solution aqueuse.

Chapitre 2 : Equilibres acido-basiques en solution aqueuse. Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus Trminl S Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus. Objctifs Svoir qu st l constnt d uilibr ssocié à l ution d l réction d utoprotolys d l u. Connissnt l

Plus en détail

Équations différentielles en physique

Équations différentielles en physique Fiche Mathématiques pour la Physique - Équations différentielles en physique - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012 Équations différentielles en physique On ne considère en physique en prépa (quasiment) que des

Plus en détail

Chapitre 5. Intégration. 5.1 Intégration des fonctions en escaliers

Chapitre 5. Intégration. 5.1 Intégration des fonctions en escaliers Chpitre 5 Intégrtion Nous llons construire l intégrle pr un procédé de pssge à l limite. D bord on définit l intégrle des fonctions en escliers, ensuite on psse à l limite pour intégrer des fonctions plus

Plus en détail

Généralités sur les fonctions numériques

Généralités sur les fonctions numériques 7 Généralités sur les fonctions numériques Une fonction numérique est, de manière générale, une fonction d une variable réelle et à valeurs réelles. 7.1 Notions de base sur les fonctions Si I, J sont deux

Plus en détail

TS1 - Contrôle n 7 de mathématiques

TS1 - Contrôle n 7 de mathématiques Ercic TS - Contrôl n 7 d mthémtiqus Un réprtur d vélos chté 0 % d son stock d pnus à un prmir fournissur, 0 % à un duièm t l rst à un troisièm. L prmir fournissur produit 80 % d pnus sns défut, l duièm

Plus en détail

Chapitre 1.1 Fonctions trigonométriques.

Chapitre 1.1 Fonctions trigonométriques. Chapitre. Fonctions trigonométriques. Exercice. Formules de somme et de différence En remplaçant a et b par des valeurs particulières complèter le tableau suivant avec les résultats donnés ci-après : cos

Plus en détail

Calcul intégral. II Intégrale d une fonction 4

Calcul intégral. II Intégrale d une fonction 4 BTS DOMOTIQUE Clcul intégrl 8- Clcul intégrl Tble des mtières I Primitives I. Définitions............................................... I. Clculs de primitives.........................................

Plus en détail

Institut de Biologie Fondamentale et Appliquée. M A T H E M A T I Q U E S pour SV 105

Institut de Biologie Fondamentale et Appliquée. M A T H E M A T I Q U E S pour SV 105 U N I V E R S I T E de C A E N Institut de Biologie Fondamentale et Appliquée M A T H E M A T I Q U E S pour SV 05 0 - Présentation - Bibliographie. - Trigonométrie - Fonctions réciproques - Nombres complees

Plus en détail

Coniques. Plan du chapitre

Coniques. Plan du chapitre Coniques Pln du chpitre Introduction.......pge Les coniques pr foyer, directrice et excentricité......pge. Définition.... pge. Intersection d une conique vec son xe focl.... pge 3 L prbole (e = ).... pge

Plus en détail

CHAPITRE 4 LA TRANSFORMÉE DE F OURIER

CHAPITRE 4 LA TRANSFORMÉE DE F OURIER CHAPITRE 4 LA TRANSFORMÉE DE F OURIER 4. Fonctions loclement intégrbles Soit I un intervlle de R et soit f : R R une ppliction. Définition 4.. On dit que f est loclement intégrble sur I si f est intégrble

Plus en détail

Chapitre 5 Le logarithme néperien

Chapitre 5 Le logarithme néperien A) La fonction ln(x) Chapitre 5 Le logarithme néperien ) Définition Nous avons vu que nous ne savions pas exprimer la primitive de la fonction inverse avec des fonctions connues. Alors inventons cette

Plus en détail

Devoir commun de Mathématiques 18 janvier 2014. Problème 1

Devoir commun de Mathématiques 18 janvier 2014. Problème 1 Lycée Jean Bart MPSI & PCSI Année 213-214 Devoir commun de Mathématiques 18 janvier 214 La clarté des raisonnements, la précision de la rédaction et la présentation entreront pour une part non négligeable

Plus en détail

201-NYC SOLUTIONS CHAPITRE 8

201-NYC SOLUTIONS CHAPITRE 8 Chpitre 8 Nombres complexes 7 -NYC SOUTIONS CHAPITRE 8 8. EXERCICES. ) Re() 5, Im() b) Re(), Im() 8 c) Re() 5, Im() d) Re(), Im() e) Re(), Im() f) Re(), Im() 6. ) x + i et x i b) x + i et x i c) x + i

Plus en détail

Examen Final Corrigé rédigé par Paul Brunet et Laure Gonnord

Examen Final Corrigé rédigé par Paul Brunet et Laure Gonnord Mster Info - 2014-2015 MIF15 Complexité et Clculbilité Exmen Finl Corrigé rédigé pr Pul Brunet et Lure Gonnord Durée 1H30 Notes de cours et de TD utorisées. Livres et ppreils électroniques interdits. Le

Plus en détail

MECA0003-2 - MÉCANIQUE RATIONNELLE

MECA0003-2 - MÉCANIQUE RATIONNELLE L G L G Octobre 015 MEA0003- - MÉANIQUE RATIONNELLE Prof. Éric J.M.DELHEZ Un constructeur de jouets souhaitant mettre au point un nouveau système de propulsion de petites voitures pour son circuit miniature

Plus en détail

- PROBLEME D ELECTRONIQUE 1 -

- PROBLEME D ELECTRONIQUE 1 - hyiqu ROBLEE - ROBLEE D ELETRONQUE - ENONE : «Etud d un ocilltur inuoïdl à qurtz». Etud d un critl iézoélctriqu n régi inuoïdl forcé Un l d qurtz tillé d fçon à utilir l roriété iézoélctriqu d c tériu

Plus en détail

.:: Module Mathématiques I : Algèbre ::.

.:: Module Mathématiques I : Algèbre ::. Université Mohammed V - Agdal Faculté des Sciences Département de Mathématiques et Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P. 1014 Rabat, Maroc.:: Module Mathématiques I : Algèbre ::. Filière : Sciences de

Plus en détail

Compléments de trigonométrie

Compléments de trigonométrie IUT Orsay Mesures Physiques Cours du er semestre Compléments de trigonométrie A. Les outils A-I. Notion de bijection, bijection réciproque Une application de E vers F est une bijection lorsque : tout élément

Plus en détail

2 Exercice 15 : les intégrales de Wallis

2 Exercice 15 : les intégrales de Wallis Exercice sur les itégrles Exercice 5 : les itégrles de Wllis O pose si xdx ) Clculer I et I ) Motrer que l suite ( ) coverge 3) Etblir ue formule de récurrece etre et 4) Motrer que le produit ( + ) + est

Plus en détail

Introduction au cours de physique (1)

Introduction au cours de physique (1) Introduction au cours de physique () Exercices : Petites variations, valeurs moyennes Calculs de petites variations Méthode De manière générale : il est souvent plus simple de faire une différentiation

Plus en détail

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales Recueil d annales en Mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire Frédéric Demoulin Dernière révision : 3 juin 2 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 2. frederic.demoulin

Plus en détail

Chapitre 6. Calcul intégral. OJ = j. Aire(rectangle OIKJ)= 1 u.a. 1 u.a. D = {M(x ; y) P tels que a x b et 0 y f(x)}

Chapitre 6. Calcul intégral. OJ = j. Aire(rectangle OIKJ)= 1 u.a. 1 u.a. D = {M(x ; y) P tels que a x b et 0 y f(x)} Chpitre 6 Clcul intégrl Intégrle et ire. Intégrle d une fonction continue positive sur un intervlle [ ; ] Définition : L unité d ire Soit P un pln muni d un repère orthogonl (O ; ı, j ). Soient I, J, et

Plus en détail

Grille d observation Compétence disciplinaire

Grille d observation Compétence disciplinaire Grill osrvtion Compétn isiplinir Arts plstiqus : Rélisr s rétions plstiqus prsonnlls (yls 1, 2 t 3). pégogiqu vi Critèr évlution Exmpls inis osrvls Éhlons* Slon l yl, l élèv st générlmnt pl rélisr un rétion

Plus en détail

Boîte à outils mathématiques de base pour l infographie et l animation par ordinateur. Yves Chiricota, professeur DIM, UQAC Cours 8TRD147

Boîte à outils mathématiques de base pour l infographie et l animation par ordinateur. Yves Chiricota, professeur DIM, UQAC Cours 8TRD147 Boîte à outils mathématiques de base pour l infographie et l animation par ordinateur Yves Chiricota, professeur DIM, UQAC Cours 8TRD147 14 Janvier 2015 2 Il est impossible d envisager l étude des méthodes

Plus en détail

L exercice proposé au candidat

L exercice proposé au candidat «Oral» du Capes Externe de Mathématiques (6 Juin 5 Énoncé Thème : Intégration Cet énoncé est tiré de l exercice-jury proposé aux candidat(es le 6 Juin 5, lors de la deuxième épreuve orale (épreuve sur

Plus en détail

Définition Propriétés de d intégrale Intégrale fonction de sa borne supérieure Méthodes d intégration. Calcul Intégral

Définition Propriétés de d intégrale Intégrale fonction de sa borne supérieure Méthodes d intégration. Calcul Intégral Clcul Intégrl christophe.profet@univ-evry.fr http://www.mths.univ-evry.fr/pges_perso/cprofet/ Amphi n 1 Jnvier 214 Objectifs du cours 1 donner une définition de l intégrle f (x)dx qui permet de comprendre

Plus en détail

Tour de refroidissement

Tour de refroidissement TP N7 Tour d rfroidimnt ENSEEIHT 2, ru Chrl CAMICHEL B.P. 7122 31071 TOULOUSE Cdx 7 FRANCE (33) 05 61 58 82 00 (33) 05 61 62 09 76 Tour d rfroidimnt Dn l cycl d l pur, l fluid à l étt d pur n orti d l

Plus en détail

Chapitre 6. Primitive et Intégrale. 6.1 Primitive Rappels

Chapitre 6. Primitive et Intégrale. 6.1 Primitive Rappels Chpitre 6 Primitive et Intégrle 6. Primitive 6.. Rppels Définition 6... Si f est une fonction définie sur un intervlle I, une primitive de f sur I est une fonction F telle que pour tout x dns I, F (x)

Plus en détail

Cours de Terminale S /Intégration. E. Dostal

Cours de Terminale S /Intégration. E. Dostal Cours de Terminle S /Intégrtion E. Dostl Février 26 Tble des mtières 9 Intégrtion 2 9. Intégrles............................................. 2 9.. Aire sous une courbe...................................

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 29 décembre 2015 Enoncés 1. a) x arctan x. a) x x x b) x (ch x) x c) x ln x

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 29 décembre 2015 Enoncés 1. a) x arctan x. a) x x x b) x (ch x) x c) x ln x [ttp://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 29 décembre 205 Enoncés Dérivation Dérivabilité Eercice [ 0354 ] [Correction] Étudier la dérivabilité des fonctions suivantes : a) 2 3 b) 2 ) arccos 2 ) Eercice 2

Plus en détail

Université de Cergy-Pontoise Département de Mathématiques L1 MIPI - S2. Cours de Mathématiques : Polynômes et Suites

Université de Cergy-Pontoise Département de Mathématiques L1 MIPI - S2. Cours de Mathématiques : Polynômes et Suites Université de Cergy-Pontoise Département de Mathématiques L MIPI - S Cours de Mathématiques : Polynômes et Suites Table des matières Nombres complexes 5. Le corps C des nombres complexes.................................

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable e x 2 x dx 6) (**) +

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable e x 2 x dx 6) (**) + Eo7 Intégrtion Eercices de Jen-Louis Rouget. Retrouver ussi cette fiche sur www.mths-frnce.fr * très fcile ** fcile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournble Eercice

Plus en détail

Cours de mathématiques pour la Terminale S. Savoir-Faire par chapitre avec corrigé

Cours de mathématiques pour la Terminale S. Savoir-Faire par chapitre avec corrigé Cours de mathématiques pour la Terminale S Savoir-Faire par chapitre avec corrigé Florent Girod Année scolaire 205 / 206. Eternat Notre Dame - Grenoble Table des matières I Savoir-Faire 2 ) Suites numériques.................................

Plus en détail

FONCTIONS DE REFERENCE

FONCTIONS DE REFERENCE FONCTIONS DE REFERENCE 1.Logrithme Définition: On ppelle fonction logrithme népérien l primitive de l fonction 1/ définie sur l intervlle ]0 ;+ [ qui s nnule en 1. ln 1 dt t Cette fonction est définie,

Plus en détail

Techniques fondamentales de calcul

Techniques fondamentales de calcul Chapitre Techniques fondamentales de calcul. Inégalités dans R On rappelle que (R, +,, ) est un corps totalement ordonné, d où : x, y R, x y ou y x, x, y, z R, x y = x + z y + z, x, y R, x 0ety 0 = xy

Plus en détail

Intégration I Licence de mathématiques, 4 e semestre Université Aix-Marseille 1

Intégration I Licence de mathématiques, 4 e semestre Université Aix-Marseille 1 ntégrtion Licence de mthémtiques, 4 e semestre Université Ai-Mrseille J-Y. Briend Fscicule de résultts ntégrbilité, intégrle Définition.. Soit = [,b] un intervlle compct. Une subdivision pointée P de est

Plus en détail

Techniques de calcul intégral

Techniques de calcul intégral Tble des mtières Techniques de clcul intégrl Intégrles de polynômes trigonométriques Intégrles de frctions rtionnelles. Frctions rtionnelles............................................ Clcul de l intégrle...........................................

Plus en détail

Equations d'état, travail et chaleur

Equations d'état, travail et chaleur Equtions d'étt, trvil et chleur Exercice On donne R 8, SI. ) Quelle est l'éqution d'étt de n moles d'un gz prfit dns l'étt,,? En déduire l'unité de R. ) Clculer numériquement l vleur du volume molire d'un

Plus en détail

Nombre dérivé, interprétations géométrique et cinématique

Nombre dérivé, interprétations géométrique et cinématique CHAPITRE 4 DÉRIVATION ET PRIMITIVATION Nombre dérivé, interprétations géométrique et cinématique 08. Nombre dérivé Soit f une fonction numérique, définie sur un intervalle ou une réunion d intervalles,

Plus en détail

Exercices de rentrée MPSI-PCSI

Exercices de rentrée MPSI-PCSI Exercices de rentrée MPSI-PCSI Lycée Saint-Louis 015-016 Introduction Cette feuille d exercices s adresse aux élèves rentrant en MPSI ou en PCSI au lycée Saint- Louis Il s agit d exercices qui sont entièrement

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir en math

Tout ce qu il faut savoir en math Tout ce qu il fut svoir en mth 1 Pourcentge Prendre un pourcentge t % d un quntité : t Clculer le pourcentge d une quntité pr rpport à une quntité b : Le coefficient multiplicteur CM pour une ugmenttion

Plus en détail

CHAPITRE 7. Rappel sur l intégrale simple.

CHAPITRE 7. Rappel sur l intégrale simple. CHPITRE 7 Rppel sur l intégrle simple. Les prochins chpitres triteront de l intégrtion. Dns un premier temps, nous rppellerons ce qu est l intégrle simple (l intégrtion pour les fonctions d une seule vrible

Plus en détail