DES STRUCTURES D'HABITAT DU NEOLITHIQUE ANCIEN AU PORTUGAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DES STRUCTURES D'HABITAT DU NEOLITHIQUE ANCIEN AU PORTUGAL"

Transcription

1 COLLOQUE NEOLITHIQUE ANCIEN - MONTPELLIER 1981 DES STRUCTURES D'HABITAT DU NEOLITHIQUE ANCIEN AU PORTUGAL par Carls TAVARES DA SILVA (0) et Jaquina SOARES (') RESUME Les travaux archélgiques effectués au curs des dernières années par le Département du Cabinet d'areas de Sines nt révélé six gisements de plein air du Nélithique ancien et ancien évlué (deuxième mitié et final du Ve millénaire avant J.C.). Ils se situent sur le littral de l'alentej, entre Melides et Vila Nva de Mil Fntes. Ces habitats, ainsi que ceux du Méslithique de la même régin. ccupent des znes planes, peu élevées. vastes et uvertes de la falaise littrale (Vale Pincell, Vale vtsts. Sarnuqueira) u de l'intérieur ( à 6,7 kms de la côte) sur les rives des curs d'eau (Salema, Mntum de Baix). Les sls snt sablnneux.. Le Nélithique ancien se truve bien représenté à vare Pincel 1. vaste habitat (SOOx200 métres) de la falaise littrale sud de Sines. La céramique s'affirme sus des frmes peu variées, simples dérivant de l've u de la sphère ; le décr dminant cm prte des impressins au pinçn ; la décratin plastique est aussi très abndante et cmprend des crdns hrizntaux et rthgnaux fréquemment décrés par impressins, et des mamelns; t'rnementatin a la cquille est rare. L'industrie lithique, en sile x, parait mntrer une filiatin a partir du méslithique réginal; elle est essentiellement lamellaire et ffre des gémétriques (segments de cercles) ; la technique dite du "cup de micrbuen" a été enregistrée ; il nu s parait intéressant de suligner la présence de lamelles prtant le lustré caractéristique attribué a la cupe des tiges de céréales " éléments de faucille" - Les pièces plies snt rares. Une hache cmplète présente la sectin transversale circulaire et un pli partiel médicre. Dans la dernière phase de l'ccupatin de Vale Pincell, n truve de la céramique il décr incisé (peu fréquente) sus la frme de cupes en caltte qui prtent un silln hri zntal, incisé, juste au-dessus du brd. Elle deviendra plus abndante au Nélithique ancien évlué. Celui-ci, représenté surtut par Vale vlsts (falaise littrale au sud de Prt Cv) el Salema (intérieur, sur la rive gau che de la rivière de Cascalheira), nt un mbilier céramique dnt le décr mntre des impressins d 'un grand plymrphisme ; la décratin classique est peu abndante ; la céramique cardiale est rare et c 'est l'rnementatin incisee qui dmine. L'industrie lithique, en silex, essentiellement il éclats, s'éligne du substrat méslithique ; les pièces plies snt relativement abndantes (des herminettes, meules et mlettes). On dit mettre l'accent sur le fait qu'il n'y a pas dans la zne étudiée un Nélithique ancien vraiment cardial, puisque, malgré la présence de céramique cardiale ce snt les impressins nn cardiales qui dminent. AVale Pincell, vate vrsts. Salema et Mntum de Baix, les fuilles archélgiques nt mis au jur les types suivants de structures d'habitat - "Fnds de Cabane".: Ils se définissent par des dépressins peu prfndes uvertes dans les sables du Pléistcène et présentent une frme vale avec une lngueur maximale de 10 métres. A l'intérieur n truve des fyers en cuvette avec des galets cassés par actin thermique. Ces "fnds de Cabane" n'nt été identifiés jusqu'à présent qu'à vars Pincell. - Fyers en cuvettes dissymétriques. creusés dans les sables pléistcènes, presque tujurs de frme vale, dnt l'épaisseur va de 20 a 40 ems, la lngueur de 90 a 140 ems. la largeur de 80 a 110 cms. Ces fyers cntenaient des cendres, de trés petits fragments de charbn de bis, des galets fractures par actin thermique, des arènes cncrètinnèes par l'actin du feu, des sus-prduits de la taille du silex, des utils en silex et des fragments de céramique. Ce type de structure a été identifié a la base du niveau d'ccupatin de vaie Pincell. surtut dans l'aire Qui enturait le "fnd de cabane" et a Mntum de Baix. - Empierrements - Cncentratins de galets dnt certains nt subi une altératin thermique. Ils se di spsent en aires subcirculaires u valaires. d 'envirn 90 cms de lngueur. Ils se truvent dans la partie supérieure du niveau d'ccupatin de Vale Pince! 1. il Salema (nmbreuses) et a Mntum de Baix. Cl Carls Tavares da Silva et Jauma Sares, Museu de Arquelgia e Etngraphia, Av. Luisa Tdi, 162 Setubal (Prtugal). 17

2 - Stru ctures de frme valaire, de 70/80 cm. )l 40/ 50 cm., et parfis d'argile c uite. Ces pa ris Qui se truvent implantées dans le niveau Qui r èc ède ce lui de l'ccupatin et se prlng ent dans celui-ci en s 'inclinant vers l'intérieur, nt une épaisse ur de 30 mm. Sur le fnd de sable n a truvé de nmbreux fragments d'argile cuite Qui devaient appartenir a la partie supérieu re des pari s de la structure détruite. La destructi n, entrainant la chute des fragments d'argile cuite, s'est prduite au mment u la structure se tru vait vide. A ca use de la destructi n de leur partie supérie ure ces structures se prése ntent. vues en plan, su s la frme d'un anneau valaire d'argile cuite. Elles snt nmbreuses (nus leur dnnns la dénminatin de "sils" ) dans l'habitat de Salema u elles snt générale ment assciées aux empierrements. AVale Pincet l, nu s avns pu bse rver Que l'ccupati n n'était pas c nc entrée, mais au cn traire s'rganisait s us la frme d'uni tés d'habitatin dispersées dans une vaste aire. Fig. t - Lcalisat in de la régin étudiée Fig. 2 - Carte de répartiti n des habitats au Nélithique ancien de l'alentej littral Tus les habitats cnnus du Nélithique ancien, depuis Figueira da Fz jusqu'à l'extrême sud du Prtugal (Pnta de Sagres), nt une distributin nett ement côtière et se situent sur des aires planes et sablnneuses. Les fuilles anciennes n'nt pas repéré les structures d'habitat et c'est seulement pendant ns travaux au gisement de Vale Pincel 1 (1975) que pur la première fis des structures d'habitat du Nélithique ancien, nt été entregistrées. En effet, les travaux archélgiques effectués au lng des dernières années, par le Département d'archélgie du Gabinete da Âtea de Sines nt révélé six gisements de plein air du Nélithique ancien et ancien évlué (deuxième mitié et fin du cinquième millénaire). Ils se situent sur le littral de l'alentej, entre Melides et Vila Nva de Mil Fntes. Ces habitats ainsi que ceux du Méslithique de la même régin ccupent des znes planes, peu élevées, vastes et uvertes de la falaise littrale (Vale Pincel l, Vale Vists et Samuqueira) u un peu plus élignées de la côte (six-sept kllrnètres], sur des rives de curs d'eau (Salema et Mntum). Les sls snt sablnneux et n'nt pas cnservé la faune. : L'étude de quatre des gisements déjà signalés a permis d'établ ir deux hrizns successifs : Nélithique ancien et Nélithique ancien évlué, parmi lesquelsil ne parait y avir aucune rupture, mais au cntra ire une cntinuité. NEOLITHIQUE ANCIEN Le Nélithique ancien se truve bien représenté à Vale Pincel l, un vaste habitat (500x200 ml de la falaise littrale au sud de Sines, ù nus avns décelé un niveau d'ccupatin avec une prgressive évlutin surtut en ce qui cncerne la céramique et les structures d'habitats, tandis que l' industrie lithique plus cnservatrice ne révèle pas de variati ns ntables. Cette indust rie en silex a un frt purcentage de lamelles nn retuchées (45% des prduits de débitage ). L'indice de transfrmatin des lamelles en utils est de 44,7%. Il est intéressant de nter que le grupe typlgique le mieux représenté est celui des lamellesà retuche partielle, irrégulière, blique et peu prfnde (19,6%), suivi par les,grattirs (12,5%), les encches et denticulés (11,6%1. les gémétriques (8,9%1 cnstitués 18

3

4

5

6 :. s: : :,. : ~. '.-.' "... ::,,, : - :_'~; l.. Fig. 8 - v ere vrets. Ceramique décrée d'im pre ssins, d'incisins et decr plastrque presque exclusivement par des segments de cercle, les perçirs (7,1 %'), les lamelles à ds (7,1 %), les éléments de faucille avec le lustré de céréale (7,1 %), les burins (6,2 %) et une unique flèche à tranchant transversal. La technique du cup de micrburin a été enregistrée. On dit remarquer la rareté des pièces plies : une seule hache plie partiellement, de sectin transversale sub-circulaire, un plissir sur un galet aplati et un fragment de meule. La céramique de la base du niveau d'ccupatin de Vale Pincel 1est friable, épaisse et s'affirme sus des f rmes peu variées, simples, dérivant de l've u de la sphère. Le décr dminant cmprte des impressins au pinçn ; la décratin plastique est aussi très abndante, et cmprend des crdns hrizntaux u verticaux fréquemment décrés d'impressins, et des mamelns ; l'rnementatin à la cquille est rare. Une autre céramiq ue, plus cmpacte et mince. mais très rare, apparaît sus la frme de cupes hémisphériques dnt le décr se limite à une incisin justa au-dessus du brd. Cette céramique ccupera une psitin plus imprtante dans la partie supérieure du niveau et deviendra dminan te à Salema, gisement du Nélithique ancien évlué. La cnstructin d'une autrute qui a traversé le site de Vale Pincel 1a mis au jur deux prfils dnt le plus lng a 170 mètres. Ainsi, il a été pssible d'bserver que l'ccupatin du site n'était pas cncentrée, mais au cntraire, s' rganisait sus la frme d'unités d'habitat dispersées dans une vaste aire. Vale Pincell a furni les structures d'habitat les plus simples : des fnds de cabanes creusés dans les sables d'envirn 10 m. de lng et 25 cm. de prfndeu r. Ceux-ci cmprtaient un tru de cmbustin à l'intérieur. A défaut de trus de pteaux, n ne peut pas se faire une image claire de la partie située au-dessus du sl de ces habitatins qui étaient prbablement cuvertes de branchages. Les fnds de cabanes étaient envirnnés par des fyers en cuvettes dissymétriques dnt le remplissage était cnstitué par des sables grisâtres avec des cendres, de très petits fragments de charbn de bis, des pierres chauffées, des déchets de taille et utils en silex et des fragments de céramique. Ces fyers, 22

7 ~ ' 0 0 ', '0, 0 "g, 0' 0 0 ' O' ' 0 ~_---'--_L---' '----_---'---'_-----'---_---'---'_--='-" J 1 _. c.._._" M_._ - 0\ " _. '10 " '_ e......, ", ', Fig. 9. Vale Pince! 1. Plan de la c uche 2d (ba se du niveau d'ccupatin) : fnd de cabane (EE et E.H.l el lyer s a cu vett e le A - EO.E F. el E.G.) \ I ;-=Hf'l,;;:~-h/(-r.,=-*_--L-t---- r/~ ;:: \ ", Fig ver e Pmc et 1. Plans de s truc tures d'habit at ICI. fig. 9 1 presque tujurs de frme valaire, nt envirn 90 cm. à 1,40 m. de lng sur 80 cm. à 1,10 m. de large et de 20 à 40 cm. de prfndeur. Nus n'avns truvé aucun fyer à brdure structurée. Dans la partie supérieure du niveau archélgique de Vale Pincel 1 nus avns truvé quelques empierrements de 40 cm. à 1 mètre de diamètre. ' C'est un type de structure franchement dévelppée dans l'hrizn du Nélithique ancien évlué. L'HORIZON DU NEOLITHIOUE ANCIEN EVOLUE Salerna, habitat représentant l'hrizn du Nélithique ancien évlué dnne une industrie lithique plus élignée du substratum méslithique que celle de Vale Pincel 1 ; les éclats snt abndants, les utils snt rares et les gémétriques absents. Cependant, les pièces plies snt plus abndantes et plus réussies: des haches, des herminettes, des meules et mlettes. La céramique, très abndante, prte des décrs à la cquille, au pinçn, à la spatule, à la tige fendue, au peigne, qui impriment à la pàte des mt ifs frt variés. La décratin plastique est peu abndante. La technique de l'incisin est alrs très utilisée et elle s'asscie à des impressins. Le silln hrizntal au-dessus du brd est très bien représenté. ' 23

8

9 Q. \ CO [JJD e..::~ :- :. :..4t!../ " '>&'/~ '\ '. / ~ "'i'l ~/.. I :~~~ 6 Il :, buf D COU d O Fig.13 - Salema. Plans et prfil s d 'u n empierrement et d 'un «t ur». ". ;,':S: ',' :;~1 O.n,': ': ~- ' ", -. ~, " ",'6.1. ' :~,.~,.,.,- i -:.:_ -' - ' ==.:-._- --.9tl Fig Mntum. Pl an partiel de r aire fuill ee : des fyers a cuvette avec des pierres chauffées (l, Il. V, IX, XI et XIII). de s fyers a plat (Ill), des empierrements (VII, X et XIV) et de s fsses à rem pliss age cendreux et cha rbnneux (VI, VIII e-t XVI), ayant prbabl ement reçu des prduits de c mbustins effe ctuées sur le s empierrement s. L'industrie lithique et la céramique se rapprchent des cntextes de l'andalusie, surtut de l'hrizn auquel appartient la grtte de ls Murciélags (Zuhers). Salema présente u ne cmplexité de structures d'habitat qui l'éligne de Vale Pincel 1. Ainsi nus avns les empierrements, cncentratins de galets. dnt certains nt subi une altératin thermique; ils se dispsent en aires sub-circulaires u valées d'envirn 90 cm. de lng. Quelques empierrements nt de grs galets, presque exclusivement de grauvacke et des fragments de meules éclatées "in situ", à cause de l'actin dl! feu. En assciatin avec les empierrements nus avns truvé des structures à plan vale d'envirn 80 cm. sur 50 crn., et paris d'argile cuite. Ces paris qui se truvent implantées dans un niveau plus bas que 25

10 : :-;.: : : ;.;.: : : : : ; : ;. : : ST. X, '!'. '1... 't!..k. ~. ':. ~ ' -...:.; '.:-:.:.:.:-; Ij~jjjillljl l iljl l l : l~j~jljlll c.a A ST. VIII l ~; ' " 'f ' J, :::::;"._." p "!."J. :\\~; ; ;; ; ; : : : ; -je ~ '. ;;';';';:;:.:::. _ " l '.::::;{(i...t c.t :::; ;:;:;:::;:;;:::::.:. ;:;:::::;:;:;:;:::;:::::::::::.:.:.:.:.;::::::;;;:::: :.:.:.:.;.:: :;.'.:..',:.,....,~.,~..,..,~...,~.,~...,~.'~. ~,,.~.,. '~.,~.:,'.~.,..:-,.~.,.,~.,~,~-.,~.,~.,~.,~,~.,~..,~.,~..,~. ~.~.fm, "' ST. Il ST. XI J Fig Mnt um. Prfils des divers types de s structures d'h abitat : 1 - empierrement fsse a rempl issage cendreux et charbn neux fyer a cuvette remplie de terre charbnne use a la base. d' argile rubéfiée a la partie supérieure et avec Quelques pie rres cha uffées deux fyer s a cuvette avec pterre s chauffées. celui de l'ccupatin et se prlngent dans celui-ci en s'inclinant vers l'intérieur nt une épaisseur de 30 mm. Le fnd de sable cntenait de nmbreux fragments d'argile cuite qui devaient appartenir à la partie supérieure des paris de la structure détruite. A cause de la destructin de leur partie supérieure par des laburs agricles, ces structures se présentent, vues en plan, sus la frme d'un anneau vale d'argile cuite. Elles snt nmbreuses dans l'habitat de Salema ù elles snt généralement assciées aux empierrements.. Récemment nus avns décuvert plusieurs de ces structures dnt la base était emp ierrée. Seraient-elles utilisées cmme furs u sils 7 - En tut cas, elles étaient au mins partiellement cuvertes. A Mntum, habitat relativement prche de Salema, l'ccupatin humaine a été très dispersée et d'une très faible densité. Dans ce gisement, avec de la céramique à impressins nn cardiales d'un grand plymrphisme, nus avns repéré :'des fyers li plat, en cuvett e, avec des pierres chauffées ; des fyers li cuvette trés rubéfiée, parfis avec des pierres chauffées ; il est pssible qu'un appareil d'argile u sable argileux ait été intrduit dans la fsse uverte. La fnct in de cnse rvati n de la chal eur était assurée surtut par l'argi le. Au gisement de Mnt um nus avns décuvert aussi des empierrements semblables li ceu x de Salema, et, tut prche, des fsses ple ines de cendres avec tr és peu de pierres chauffées, prbablement ayant servi li la vidange des prduits de cmbustin des empierrements. Il est intéressant de signaler la trés petite taille des éléme nts de ces empierrements de Mntum cmp arativement li ceux de Salema ; certainement li cause de leur réutil isatin, ils nt subi un frt vieill iss ement. Le Nélithique ancien évlué est représenté à la falaise littrale par Vale Vists dnt la fuille a révélé une industrie lithique ù snt présentes des lamelles à ds, des encches et denticulés, des macr-utils. La céramique prte un décr d'impressins nn cardiales assciés à des mtifs incisés. En ce qui cncerne les structures d'habitats ne se snt cnservés que des empierrements. Final ement il est intéressant de suligner qu e les structures d'habitat mentinn ées cncernent un Nélithique ancien et ancien évlué dnt le céramiqu e li décr cardial est rare u fait méme défaut. Des dnnées chaque fis plus nmbreuses nus mntrent qu'il est trp dangereux d'identifier, pur l'ccident méditerranéen, le Nélithique ancien avec le Cardial. Il suffit de se rappeler des datatins des Cimetières des Escargts de 4730a.C.; de Zuhers de 4345 à 3980 a.c,; de la Cueva dei Nacimient de 4830 a.c.; de Cueva Fsca de 5690 et 5150 a.c. et de l'abri sus rche de la Pujade de 5040 a.c. à 4620 a.c. qui mntrent l'existence d'un Nélithique ancien nn cardial. 26

11

12 BIBLIOGRAPHIE ARNAL G.-a. (1980) Le Nélithique ancien des Causses languedciens. Bulletin du Mush d'anthrplgie Préhistrique de Mnac, 24: CAMPS G Les civilisatins préhistriques de l'afrique du Nrd et du Sahara, Paris. GUILAINE J. et VEIGA FERREIRA O. da le Nélithique ancien au Prtugal. Bulletin de la Sciété Préhistrique Française /Etudes et Travaux), fi] : OLARIA C. et GUSI F. (1978) - Cueva Fsca : nuevas techas de C-14 para el Nelitic mediterrène de la Peninsula Ibérica. C-14 y Prehistria de /a Penlnsula /bérica : Reunin 1978,Ed. Fundacién Juan March. Madrid, p PERLES C.11976) -le feu. La Préhistire Française, 12 : 6] RODRIGUEZ G. ( La Cueva dei Nacimient (Pntanes,.Jaenl. Saguntum, 14: SOARES J. et TAVARES DA SILVA C. (1979) - Alguns aspects d Nelitic antigu d'alente] litral. Actas da 1 Mesa Rednda sbre 0 Nelltic e 0 csttmc em Prtugal, Prt, p TAVARES DA SILVA C. et SOARES J Pré-histOria da Ârea de Sines, Ed. Gabinette da Area de Sines. Lisba. VALLADAS H. (1981) - Thermluminescence de grès de fyers préhistriques: estimatin de leur température de chauffe. Archaemetry. Z3(21 : VICENT ZARAGOZA A.-M. et MUNOZ AMILIBIA A. M. (973). Segunda campana de excavacines : la Cueva de ls Murceliag$, ZJJhers (Crdba), 1969, (Exc. Arq. en Espana, TI), Madrid. 28

Règlementation incendie : des évolutions pour le bois

Règlementation incendie : des évolutions pour le bois Deux nuveaux arrêtés prtant sur la sécurité incendie dans les établissements recevant du public, l un sur les aménagements intérieurs, l autre sur la prpagatin du feu par les façades, nt quelque peu mdifié

Plus en détail

Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS

Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES ESCALIERS D après le Règlement Réginal d Urbanisme du 21.11.2006 TITRE IV - Chapitre IV - article 12 : - Les marches d escalier snt

Plus en détail

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties Avis sur les règles Appel à cmmentaires Règles des curtiers membres Persnne-ressurce : Richard J. Crner Vice-président à la plitique de réglementatin des membres 416 943-6908 rcrner@iirc.ca Destinataires

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Haut Conseil de la santé publique

Haut Conseil de la santé publique Haut Cnseil de la santé publique AVIS relatif à la vaccinatin par le vaccin pneumcccique cnjugué 11 décembre 2009 Vaccin pneumcccique cnjugué Un nuveau vaccin pneumcccique cnjugué (Prevenar 13 ), cmpsé

Plus en détail

Amandine CUER INDUSTRIELS! GAGNEZ DU TEMPS DANS VOS ECHANGES AVEC VOS INFORMATIQUE - INTERNET - TELECOMMUNICATIONS LA LETTRE D INFORMATION - MAI 2011

Amandine CUER INDUSTRIELS! GAGNEZ DU TEMPS DANS VOS ECHANGES AVEC VOS INFORMATIQUE - INTERNET - TELECOMMUNICATIONS LA LETTRE D INFORMATION - MAI 2011 Amandine CUER À: Amandine CUER Objet: Cyb@rdèche - Osez les nuvelles technlgies... Pièces jintes: image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg Imprtance: Haute Si

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts Dssier Spécial Les 5 étapes pur vendre ACT! Apprendre à détecter un besin en Gestin de Cntacts Ce dssier à pur bjectif de vus aider à cmmercialiser ACT! auprès de vs clients et prspects. Nus allns vus

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Impôt des personnes physiques - Habitation propre et avantages fiscaux avant 2015

Impôt des personnes physiques - Habitation propre et avantages fiscaux avant 2015 23 février 2015 Impôt des persnnes physiques - Habitatin prpre et avantages fiscaux avant 2015 Bernard Mariscal, Benefits Expert, Delitte Belgium Publié dans : Lettre d'inf Actualités Fiscales n 7, 23.02.2015,

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

,/, Cette communication ne peut etre citee qu'avec l'autorisation prealable des auteurs.

,/, Cette communication ne peut etre citee qu'avec l'autorisation prealable des auteurs. ,/, Cette cmmunicatin ne peut etre citee qu'avec l'autrisatin prealable des auteurs. Cnseil Internatinal pur l'explratin de la Mer C.H. 1974;13 : \, Cmite des Engins et du Cmprtement Seuils de Taxie et

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d rdre actuariel Jurnées d études du SACEI et de l IA Deauville, jeudi 20 septembre 2012 Nrbert Gautrn ngautrn@galea-asscies.eu Smmaire 1.

Plus en détail

Les EMA (Empreintes de Machines à Affranchir)

Les EMA (Empreintes de Machines à Affranchir) Les EMA (Empreintes de Machines à Affranchir) Présentatin : Pierre BOUVARD Président Assciatin Philatélique de Bulgne Billancurt Le 15 avril 2007 1- Intrductin Les philatélistes épris de beaux timbres

Plus en détail

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital Résumé du mdule 6 : Cût et structure du capital Ce mdule explique tut d abrd cmment une sciété établit sn cût du capital. Vus apprenez cmment calculer la pndératin des cmpsantes et les cûts du capital

Plus en détail

CORRIGE DES MISSIONS

CORRIGE DES MISSIONS SCÉNARIO 1 1 CORRIGE DES MISSIONS MISSION 1 Il existe de nmbreux furnisseurs de tablettes tactiles référencés sur le net. Il faut réduire sa recherche sur Lyn et sa régin et privilégier des furnisseurs

Plus en détail

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Recmmandatins de la Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain au guvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Juillet 2015 1 Préambule La Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain (la Chambre) cmpte

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

Physique Chimie LA GRAVITATION

Physique Chimie LA GRAVITATION Dcument du prfesseur 1/6 Fiche prfesseur Physique Chimie LA GRAVITATION LA GRAVITATION Niveau 3 ème Sciences Physiques Prgramme C - De la gravitatin à l énergie mécanique Cnnaissances Capacités Cmmentaires

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

FIN-INTER-04 LA GESTION DES RISQUES INTERNATIONAUX

FIN-INTER-04 LA GESTION DES RISQUES INTERNATIONAUX FIN-INTER-04 LA GESTION DES RISQUES INTERNATIONAUX Public cncerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 6 à 8 heures. Objectifs : Pré requis : Mdalités : Identifier les utils permettant de gérer

Plus en détail

LE RVER EN UN COUP D ŒIL

LE RVER EN UN COUP D ŒIL LE RVER EN UN COUP D ŒIL Le terme RVER est l acrnyme pur Régime Vlntaire d Epargne-Retraite. C est un nuveau régime de retraite régi par la Li sur les régimes vlntaires d'épargneretraite (Li sur les RVER)

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

La tribu des Préhistos

La tribu des Préhistos Prénm : Date : Classe : CE2 La tribu des Préhists Françise Demars Décuverte du livre http://lutinbazar.eklablg.cm/ Répnds aux questins suivantes en faisant des phrases. Tu peux t aider du texte. 1. Quel

Plus en détail

2. Trouvez la version du firmware que vous souhaitez télécharger dans la rubrique Boot From CD, correspondant à votre modèle de SSD.

2. Trouvez la version du firmware que vous souhaitez télécharger dans la rubrique Boot From CD, correspondant à votre modèle de SSD. Changements apprtés par le firmware: Fiabilité du prduit amélirée Réslutin de l anmalie causant de brèves pauses intermittentes chez certains utilisateurs. INTRODUCTION Ce dcument décrit la prcedure permettant

Plus en détail

Orange, leader des fournisseurs d accès à internet, progresse sur les applis

Orange, leader des fournisseurs d accès à internet, progresse sur les applis Tendances du web Orange, leader des furnisseurs d accès à internet, prgresse sur les applis Avec plus d un tiers des visites sur sites web et applis, Orange dmine le marché des furnisseurs d accès à internet

Plus en détail

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution :

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution : Les dssiers de FO Maj septembre 2013 RÉSIDENCE PRINCIPALE Prêts sumis à cnditins de revenus : Critères d attributin : Salarié sus cntrat à durée indéterminée dnt l'ancienneté minimale est de 1 an, en vue

Plus en détail

Règles de marché. En vue de vous garantir des exécutions au meilleur cours, les contre-valeurs maximales par ordre sont de :

Règles de marché. En vue de vous garantir des exécutions au meilleur cours, les contre-valeurs maximales par ordre sont de : Règles de marché Afin de vus garantir la meilleure exécutin de vs rdres de burse, des règles spécifiques, dénmmées règles de marché, snt dispnibles sur BILnet. Lisez-les attentivement. Ces règles snt furnies

Plus en détail

Financement des investissements Page 1 sur 6

Financement des investissements Page 1 sur 6 Financement des investissements Page 1 sur 6 Une UC a tujurs besin d investir que ce sit pur : - Remplacer du matériel bslète (ex : investir dans l util infrmatique) - Augmenter sa capacité de vente (ex

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

Protection Complémentaire Santé

Protection Complémentaire Santé Nus smmes là pur vus aider Prtectin Cmplémentaire Santé Cuverture Maladie Universelle et Déductin sur les ctisatins u primes de prtectin cmplémentaire santé Vus truverez dans ce dssier tut ce dnt vus avez

Plus en détail

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire Utiliser les activités de curs de Mdle : le Questinnaire CETTE PROCEDURE DÉCRIT LA MISE EN PLACE ET L UTILISATION DE L ACTIVITÉ DE COURS «QUESTIONNAIRE». PRE-REQUIS : Prcédure «Démarrer sur Mdle» DÉFINITION

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Data Center Concept InfraTech: Société d Ingénierie Informatique Spécialiste en Infrastructure de Pointe et des Systèmes d Information

Data Center Concept InfraTech: Société d Ingénierie Informatique Spécialiste en Infrastructure de Pointe et des Systèmes d Information Data Center Cncept DC Cncept Tunis, Mai 2015 InfraTech: Sciété d Ingénierie Infrmatique Spécialiste en Infrastructure de Pinte et des Systèmes d Infrmatin Versin 1.0 WH P: 01 / 09 Indice: * Data Center

Plus en détail

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012 Prpsitin de Veille Internet Campagnes Electrales 2012 Pur tut savir sur ce que les respnsables plitiques, candidats à l électin Présidentielle, candidats aux électins législatives disent de vus et sur

Plus en détail

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable.

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable. L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES Objectif(s) : Pré-requis : Apprfndir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan cmptable. Principes d'analyse du bilan financier : Mdalités :

Plus en détail

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE Admissin CPGE Lgiciel de gestin des inscriptins en CPGE La réfrme du mde de recrutement en classes préparatires aux Grandes Écles intervenu en 2003 a prfndément mdifié la gestin par les établissements

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

Guide d aide à la rédaction d un essai

Guide d aide à la rédaction d un essai Guide d aide à la rédactin d un essai Un essai peut avir plusieurs bjectifs, mais la structure de base reste la même quel qu en sit le sujet. Vus puvez l écrire afin de discuter d un pint de vue particulier

Plus en détail

Intégration «SugarCRM Asterisk» Ajouter la Téléphonie à votre CRM

Intégration «SugarCRM Asterisk» Ajouter la Téléphonie à votre CRM Intégratin «SugarCRM Asterisk» Ajuter la Téléphnie à vtre CRM Un lgiciel CRM sans téléphnie, un nn-sens? Traditinnellement, les mndes de l infrmatique et des télécms nt tujurs été frtement clisnnés. Cnséquence

Plus en détail

Démontrer qu'un point est le milieu d'un segment

Démontrer qu'un point est le milieu d'un segment émntrer qu'un pint est le milieu d'un segment P 1 Si un pint est sur un segment et à égale distance de ses etrémités alrs ce pint est le milieu du segment. P 2 Si un quadrilatère est un alrs ses diagnales

Plus en détail

Règlementation Thermique des Bâtiments Neufs 1 2

Règlementation Thermique des Bâtiments Neufs 1 2 Fiche d applicatin : Systèmes saisnniers de prductin d eau chaude sanitaire Date Mdificatin Versin 1 er mars 2013 Versin initiale 1 1/7 Préambule Cette fiche d applicatin présente la méthde de prise en

Plus en détail

Nouveautés apportées à l assessment-tool

Nouveautés apportées à l assessment-tool Nuveautés apprtées à l assessment-tl La dcumentatin et les utils d aide de Friendly Wrk Space snt régulièrement révisés, actualisés et dévelppés. Ainsi, la directive a une nuvelle fis été mise à jur en

Plus en détail

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives Les prix de l électricité en France : évlutins passées et perspectives A l heure ù la Cmmissin Eurpéenne vient de publier un rapprt cmplet sur les prix de l énergie en Eurpe, présentant leur évlutin sur

Plus en détail

Expertises juridiques et entreprises dans la Région Nord - Pas de Calais : quels besoins? Quelles réponses? Quelle adéquation?

Expertises juridiques et entreprises dans la Région Nord - Pas de Calais : quels besoins? Quelles réponses? Quelle adéquation? Expertises juridiques et entreprises dans la Régin Nrd - Pas de Calais : quels besins? Quelles répnses? Quelle adéquatin? EDHEC Survey Etude réalisée par Sarah CUNY, Charltte GARD, Mandana LATIFI, Camille

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS NOTE: Les mniteurs qui suivent la frmatin de mise à niveau et de mise à niveau à distance ne snt pas tenus de remplir

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION La cmmissin s est bien tenue le 3 mars 2010 à la brasserie Fl située dans la Gare de l Est. La cmmissin a cmmencé avec 10 minutes d avance, tus les membres de

Plus en détail

Règlement général pour la protection du travail

Règlement général pour la protection du travail Règlement général pur la prtectin du travail Titre II - Dispsitins générales cncernant l'hygiène du travail ainsi que la sécurité et la santé des travailleurs Chapitre I: Dispsitins relatives à la sécurité

Plus en détail

Comme nous devons clôturer nos systèmes actuels avant la transition, veuillez noter les dates suivantes :

Comme nous devons clôturer nos systèmes actuels avant la transition, veuillez noter les dates suivantes : Le 30 juin 2014 ACTION : Date d entrée en vigueur du changement le 25 aût 2014 Cher furnisseur, À cmpter du 25 aût 2014, Zetis utilisera un nuveau système de planificatin des ressurces de l entreprise

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 PAIRI DAIZA SA - RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 infrmatin réglementée - Publié le 31 INTRODUCTION En tant que

Plus en détail

Le Spectrophotomètre SPID-HR est un appareil haut de gamme.

Le Spectrophotomètre SPID-HR est un appareil haut de gamme. SPID HR Spectrmètre didactique Le Spectrphtmètre SPID-HR est un appareil haut de gamme. Cet appareil remplit tutes les fnctinnalités demandées dans la partie culeur et image des nuveaux prgrammes de STI2D,

Plus en détail

FORMATION SUR «CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION»

FORMATION SUR «CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION» FORMATION SUR «CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION» DU 18 AU 23 MAI 2015 TUNIS (TUNISIE) CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION Les bjectifs de

Plus en détail

LIVRE BLANC SEM. Google AdWords Le guide ultime du SEM pour votre Boutique en ligne

LIVRE BLANC SEM. Google AdWords Le guide ultime du SEM pour votre Boutique en ligne LIVRE BLANC SEM Ggle AdWrds Le guide ultime du SEM pur vtre Butique en ligne En partenariat avec Edité par Table des matières I. Intrductin... 3 a. Qu est-ce que Ggle AdWrds?... 3 b. Purqui utiliser Ggle

Plus en détail

«NAVIGUER SUR INTERNET v 2» Support de formation tutoré «Réponses aux remarques les plus souvent posées»

«NAVIGUER SUR INTERNET v 2» Support de formation tutoré «Réponses aux remarques les plus souvent posées» Avec l expérimentatin de NSIv2, nus avns reçu beaucup de remarques cncernant le dcument initial. Beaucup nt été prises en cmpte et intégrées. Pur les autres remarques, nus avns pris le parti d en faire

Plus en détail

CYBERLEARN COURS MOODLE. SUPPORT DE TRAVAIL Pour professeur-es et assistant-es d'enseignement

CYBERLEARN COURS MOODLE. SUPPORT DE TRAVAIL Pour professeur-es et assistant-es d'enseignement CENTRE e-learning HES-SO CYBERLEARN COURS MOODLE SUPPORT DE TRAVAIL Pur prfesseur-es et assistant-es d'enseignement Sndages et tests : rendez vs curs Mdle interactifs! HES-SO 2010 Team Cyberlearn Table

Plus en détail

Projet de renouvellement de l infrastructure informatique de la Mairie de Châtel-Guyon. Cahier des charges

Projet de renouvellement de l infrastructure informatique de la Mairie de Châtel-Guyon. Cahier des charges Prjet de renuvellement de l infrastructure infrmatique de la Mairie de Châtel-Guyn Cahier des charges SOMMAIRE Chapitre I : Présentatin du prjet 02 Chapitre II : Infrastructure existante 03 Chapitre III

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES"

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES COOPÉRATIVES CITOYENNES RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES" L'Agence pur l'entreprise et l'innvatin (AEI) met en œuvre un nuveau dispsitif de sutien aux prjets de cpératives cityennes. Dès septembre

Plus en détail

TARIFS ET MOBILITE BANCAIRES : LE DESOLANT PALMARES DES BANQUES!

TARIFS ET MOBILITE BANCAIRES : LE DESOLANT PALMARES DES BANQUES! TARIFS ET MOBILITE BANCAIRES : LE DESOLANT PALMARES DES BANQUES! Cnférence de presse UFC-Que Chisir du 26 ctbre 2010 INTRODUCTION : LES FRAIS ET LA MOBILITE, DEUX SUJETS INEXTRICABLEMENT LIES Pas de cncurrence

Plus en détail

AVANT VOTRE ARRIVEE... 2. 1. Pour votre inscription administrative, préparer les documents suivants:... 2. 2. Pour votre logement...

AVANT VOTRE ARRIVEE... 2. 1. Pour votre inscription administrative, préparer les documents suivants:... 2. 2. Pour votre logement... Cntenu AVANT VOTRE ARRIVEE... 2 1. Pur vtre inscriptin administrative, préparer les dcuments suivants:... 2 2. Pur vtre lgement... 2 UNE SEMAINE AVANT VOTRE ARRIVEE:... 3 A VOTRE ARRIVEE... 3 1. Accès

Plus en détail

ENREGISTEUR NUMERIQUE USB Guide utilisateur

ENREGISTEUR NUMERIQUE USB Guide utilisateur Intrductin La netbx HD ffre désrmais la fnctinnalité d Enregistreur Numérique USB (PVR-USB) vus permettant : D enregistrer directement sur vtre disque USB les prgrammes TNT u TNT-HD reçu par vtre netbx

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES

ÉLECTIONS MUNICIPALES ÉLECTIONS MUNICIPALES MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE D ÉLECTION Le 3 nvembre 2013, vus aurez le privilège d'exercer vtre drit de vte en vue du chix des élus municipaux de la Municipalité de Lac-du-Cerf. Le drit

Plus en détail

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN GUIDE pur la CONDUITE D ENTRETIEN - 1 - 1. La situatin d entretien L entretien s éligne des échanges spntanés que l n rencntre qutidiennement en situatin de travail. Une situatin finalisée à durée limitée

Plus en détail

- et - L unique administrateur de la Société est monsieur Léon Méthot.

- et - L unique administrateur de la Société est monsieur Léon Méthot. Prvince de QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE District de Québec «Chambre cmmerciale» N Divisin : 01-Mntréal N Cur : 500-11-044640-130 DANS L AFFAIRE DE LA PROPOSITION DE : N Dssier : 41-1748334 RESSOURCES X-ORE INC.,

Plus en détail

Meilleures pratiques en matière d'indexation de contenu. Mise à niveau à partir de versions antérieures à la version 6.5

Meilleures pratiques en matière d'indexation de contenu. Mise à niveau à partir de versions antérieures à la version 6.5 Meilleures pratiques en matière d'indexatin de cntenu Recmmandé pur les sites cntenant plus de 500 000 dcuments L'bjet de ce dcument est de dnner des cnseils pur amélirer les perfrmances de l'indexatin

Plus en détail

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA AVIS DE PRATIQUE DE L OMBUDSMAN DU MANITOBA Les avis de pratique snt préparés par l Ombudsman du Manitba afin d aider les persnnes qui utilisent la législatin. Leur bjet en est un de cnseil seulement et

Plus en détail

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software Kluwer ERP Dashbard - VERO www.kluwer.be/sftware Table des matières INFORMATIONS UTILES... 2 COMMENT UTILISER LE DASHBOARD... 4 LE CONTENU DU DASHBOARD... 6 LES CHIFFRES ET LES INDICATEURS... 6 LES GRAPHIQUES...

Plus en détail

VDI Vendeur à Domicile Indépendant

VDI Vendeur à Domicile Indépendant VDI Vendeur à Dmicile Indépendant Nte liminaire L'activité de vendeur à dmicile indépendant (VDI) désigne une frme de distributin réalisée auprès de particuliers, à leur dmicile u sur leur lieu de travail

Plus en détail

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008 Paris, Nvembre 2008 Lcallife Leader de l éditin d annuaires lcaux en ligne, Présent en France depuis ctbre 2008 Dssier de Presse Lcallife en bref La recherche d infrmatins lcales et le référencement naturel

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

Partage de documents entre tablettes et transfert de ressources

Partage de documents entre tablettes et transfert de ressources Le 25 avril 2012 Partage de dcuments entre tablettes et transfert de ressurces C Objectif : permettre le partage de dcuments sur le réseau d'établissement entre les tablettes des prfesseurs et les tablettes

Plus en détail

OBSERVATION DES CLASSES

OBSERVATION DES CLASSES Prpsitin Graz OBSERVATION DES CLASSES 30-08-2002 NOTES POUR LES OBSERVATEURS OBJECTIFS: Observer la manière dnt l enseignant(e)intègre l apprche dans ses activités qutidiennes. Cela implique aussi une

Plus en détail

PRIMONIAL SÉRÉNIPIERRE CONTRAT D ASSURANCE VIE

PRIMONIAL SÉRÉNIPIERRE CONTRAT D ASSURANCE VIE PRIMONIAL SÉRÉNIPIERRE CONTRAT D ASSURANCE VIE AVEC LE FONDS SÉCURITÉ PIERRE EURO : >> un investissement en immbilier avec une garantie permanente en capital, assrtie d une perspective de rendement particulièrement

Plus en détail

Processus des services

Processus des services Prcessus des services TABLE DES MATIÈRES: 1 Garantie sur les prduits 2 Supprt pur les prduits 3 Cmpsant à remplacer par l utilisateur final (EURP : End User Replaceable Part) 4 Défectueux à l arrivée (DOA

Plus en détail

Manuel d utilisation de Nomad Trading

Manuel d utilisation de Nomad Trading Manuel d utilisatin de Nmad Trading INTRODUCTION NmadTrading est un util qui vus permet d'accéder à vtre envirnnement de trading à distance. Cmment fnctinne-t-il? NmadTrading s'installe sur vtre platefrme

Plus en détail

26 ème Trophée Golf. Dossier Partenariat. Vendredi 7 Juin 2013. Golf du Gouverneur. Emile Stagnara & Maxime Walch

26 ème Trophée Golf. Dossier Partenariat. Vendredi 7 Juin 2013. Golf du Gouverneur. Emile Stagnara & Maxime Walch Dssier Partenariat 26 ème Trphée Glf Emile Stagnara & Maxime Walch Vendredi 7 Juin 2013 Glf du Guverneur L IDRAC, Ecle Supérieure de Cmmerce Internatinale, dévelppe les cmpétences recherchées et l uverture

Plus en détail

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Tulis et chargée de missin en écnmie et gestin ptin vente Sus le piltage de Christine Françis IEN Définir PFMP :.. Vus

Plus en détail

Québec, le 26 septembre 2014

Québec, le 26 septembre 2014 Québec, le 26 septembre 2014 Madame, Mnsieur, Le Camp Mercier et les autres établissements de ski de fnd de la Sépaq ffrent en cmmun un abnnement de saisn qui dnne accès à tut le réseau de ski de fnd de

Plus en détail

Présentation de la SCHL Canada

Présentation de la SCHL Canada Habitatin Présentatin de la SCHL Canada André Asselin Habitatin Habitatin Crissance cntinue du crédit hypthécaire à l habitatin $1 400 $1 200 Sciétés de titrisatin spécialisées TH. LNH Autres cies. sans

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX République Française Institut Natinal de la Recherche Agrnmique Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des clauses Techniques Particulières Lt : n 3 PEINTURE

Plus en détail

(les caractères apparaissent en vidéo inversé : blanc sur fond

(les caractères apparaissent en vidéo inversé : blanc sur fond Editin d un dcument De l allumage du PC à sa sauvegarde et à sn impressin RF : PeMWrdSyst_0707/Tice/Web/DataSite Objet: Ntice d utilisatin d un traitement de texte pur la créatin d un dcument, de la mise

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50 Cmmuniqué de lancement : Sage 100 Scanfact Versin V15.50 Smmaire 1. Cntexte marché P2 2. Evlutin du mde de fnctinnement des entreprises P2 3. Principe & fnctins P3 4. Bénéfices P6 5. Date de dispnibilité

Plus en détail

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo Cmpte rendu Cmmissin Cmmunicatin du 7 juillet 2010 Brasserie Fl Persnnes présentes - Gérard Simnin - Yves Bncur - Hubert Gign - Patrick Beaujard - Frédéric Berruet - Linel Valdan - Christine Herzg - Ingrid

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

FICHE DE L ANNEXE 2 - FORMULAIRE DE DECLARATION DE SINISTRE DES PARTICULIERS. Adresse..........

FICHE DE L ANNEXE 2 - FORMULAIRE DE DECLARATION DE SINISTRE DES PARTICULIERS. Adresse.......... FICHE DE L ANNEXE 2 - FORMULAIRE DE DECLARATION DE SINISTRE DES PARTICULIERS A returner à avant le.. Adresse... N DE DOSSIER IDENTIFICATION DU DEMANDEUR Nm, Prénms....... Né(e) le à......... Adresse de

Plus en détail

Guide du locataire - Résidentiel. Foire aux questions (FAQ)

Guide du locataire - Résidentiel. Foire aux questions (FAQ) Guide du lcataire - Fire aux questins (FAQ) Résidentiel Le GROUPE ROBIN ADRESSE 770 bulevard Casavant Ouest, Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 7S3 TELEPHONE 450 250-2222 TELECOPIEUR 450 773-6303 INTERNET www.gruperbin.cm

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

Manuel d'utilisation: Gestion commerciale - CRM

Manuel d'utilisation: Gestion commerciale - CRM Manuel d'utilisatin: Gestin cmmerciale - CRM Partie: Actins de la CRM Versin : 1.1 Structure du dcument 1 Intrductin...2 2 Glssaire...2 3 Actins de la CRM...3 3.1 Tri...3 3.1.1 Tri client...4 3.1.2 Tri

Plus en détail

Actualisation de la valeur vénale d un portefeuille immobilier

Actualisation de la valeur vénale d un portefeuille immobilier Actualisatin de la valeur vénale d un prtefeuille immbilier A la date de septembre 2011 pur le cmpte de la Sciété ZÜBLIN IMMOBILIERE France SA Référence : CGRA I2011-1430 MISSION Nus, sciété d'expertise

Plus en détail

SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10)

SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10) SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10) Principes Fndamentaux : Le système de Téléradiamétrie Wytek est un système d acquisitin de dnnées multi pints autmatique et sans fil, qui est installé par la PCR et qui

Plus en détail

Formation Référencement / SEO e-commerce

Formation Référencement / SEO e-commerce Page 1 sur 5 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Frmatin Référencement / SEO e-cmmerce Optimisez et amélirer vtre visibilité

Plus en détail