ACAT France. ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACAT France. ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013"

Transcription

1 ACAT France ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013 On examinera successivement le résultat, les prduits, les charges et la trésrerie de l ACAT-France. Les dnnées sernt mises en regard des résultats de l année antérieure, du budget vté. Les cmptes snt cnslidés et cmprennent ceux du Secrétariat Natinal et ceux des Régins. 1/ RÉSULTATS DE L EXERCICE 2013 Résultat ttal Réalisé 2012 Budget 2013 Natinal Régins Cnslidé Le résultat de 2013 est bénéficiaire de Le Plan Stratégique précisait que l améliratin de l efficacité de ntre actin passait nécessairement par un équilibre budgétaire retruvé et de légers excédents en 2011 et Les bjectifs, dans l intérim, avant le nuveau plan stratégique restent les mêmes ce qui a été dnc été réalisé cette année Ce résultat est bien supérieur à ce qui avait été budgété : un déficit avait même été prévu en raisn de travaux de rénvatin des bureaux de l ACAT. Dans ces cmptes cnslidés n apparaît pas en prduit pur les régins le versement du Natinal. Ce versement a été de , plus une smme de 800 destinée à participer au financement d un évènement particulier, en l ccurrence le Festival du Film des Drits de l Hmme. Ces versements relativisent d autant les déficits réginaux. Etant dnné, l imprtance du résultat ttal, par rapprt à ce qui avait été prévu, il semble nécessaire d examiner également le résultat d explitatin qui est indépendant du niveau des charges et prduits financiers et des charges et prduits exceptinnels. Résultats 2013 Natinal Régin Cnslidé Résultat d explitatin Résultat financier Résultat exceptinnel RÉSULTAT TOTAL Le résultat d explitatin cnslidé est excédentaire de Il représente 64% du résultat de l exercice. Un résultat financier et un résultat exceptinnel plus imprtants que les années précédentes snt venus s y ajuter : - en prduits financiers, , crrespndants aux intérêts capitalisés d un placement venu à échéance - en prduits exceptinnels, la reprise de la prvisin de qui avait été enregistrée en 2012 suite à un cntrôle de l Urssaf. Le recurs amiable que nus avns intenté nus a été favrable : nus n avns pas eu à payer la smme réclamée ni les intérêts de retard. Une persnne ayant pris sa retraite fin 2013, nt été enregistré pur annuler la prvisin faite auparavant. 2/ LES PRODUITS 2.1 / Mntants ttaux La cmparaisn avec le budget et avec les dnnées cmparables de l année précédente se présente cmme suit (à un près à cause des arrndis) : Prduits Ttaux Réalisé 2012 Budget 2013 Natinal Régins Cnslidé

2 Le mntant ttal cnslidé des prduits réalisé en 2013 est supérieur de , sit 5,9 %, au budget prévu et a prgressé de , sit 10,7 %, par rapprt à Il est intéressant de nter que les régins nt augmenté de leurs prpres prduits sit 2,6 % et nt dépassé de le mntant budgété. Ainsi, en 2013 les régins nt financé à près de 92 % leurs dépenses par des ressurces prpres. 2.2 / Analyse des principaux pstes de Prduits Le tableau ci-dessus permet une cmparaisn pur cinq grandes rubriques de ns ressurces. Intitulé Prduits Réalisé 2012 Budget 2013 en % du ttal glbalisé des prduits Appels à la générsité publique ,69 Dns spntanés ,24 Adhésins (dnt adhésins hrs abnnement à la revue «Currier de l ACAT)) ,07 9,7 Legs ,69 Subventins ,04 Appels à la générsité publique. Cette ressurce est essentielle pur ntre assciatin puisque, cette année encre, elle a été la plus imprtante ; elle représente 42,69% des prduits. Mais, la smme cllectée est inférieure au budget (- 2,3 %). Sn augmentatin n est que de sit 0,9% par rapprt à Si n examine l évlutin, n cnstate que le mntant cllecté augmente de mins en mins vite même s il prgresse encre légèrement cette année, cmme le mntre le tableau suivant. Appel à la générsité publique. Crissance annuelle en % , ,2 5,4 0,9 On arrive dnc à une quasi-stagnatin. Ce phénmène avait été anticipé dès la décisin de dévelpper la recherche de fnds. Se pse dnc la questin de truver d autres ressurces u/et d élargir la base de ns dnateurs. Ainsi, le deuxième grand mailing de l année, qui est réalisé en nvembre pur susciter des dns, a été envyé à adresses au lieu des habituellement Dns spntanés. Leur mntant est presque le duble de celui des adhésins (1,93 fis).ces dns spntanés représentent plus d un quart (25,24%) de l ensemble des prduits de l année et leur crissance annuelle a été de sit 33,1%. Cela est du principalement à l augmentatin des dns curants ( ) ; les dns faits par prélèvement autmatiques ne snt affectés au mailing qui les a suscité qu une seule fis et snt ensuite enregistrés en dns curants. Les adhérents et ceux qui s abnnent au Currier de l ACAT nt été généreux avec des dns de en prgressin. Il faut nter qu une centaine d adhérents de l ACAT ne se snt pas faits remburser leurs frais et les nt abandnnés au prfit de l ACAT, pur un mntant ttal de Les dnateurs, qu ils répndent aux appels à la générsité du public u versent d autres dns, qu ils sient réguliers u pas nt été au nmbre d envirn En se reprtant au Cmpte d Empli des ressurces 2013, n peut estimer la rentabilité directe de la recherche des dns et mailing (Appels à la générsité publique et dns spntanés, en excluant les abandns de frais) à 77%. Mais ce taux de rentabilité ne prend pas en cmpte la partie des charges directes crrespndant au salaire de la persnne chargée de la recherche de fnds. Adhésins. Les adhésins (hrs abnnement) ne représentent plus que 9,07 % du ttal des prduits et mins d un quart de la smme générée par l appel à la générsité du public. On cnstate une diminutin du mntant ttal des adhésins (hrs abnnement du «Currier de l ACAT») de (- 14,37 %). Cette diminutin crrespnd à une baisse de nmbre d adhérents et du nmbre des ctisants, cmme n peut le cnstater dans le tableau suivant. Il faut nter qu il y a tujurs plus d adhérents que de ctisants puisque deux adhérents snt cmptabilisés pur une ctisatin cuple et tris pur la ctisatin d une cmmunauté. 2

3 Décembre 2010 Décembre 2011 Décembre 2012 Décembre 2013 Nmbre d adhérents Nmbre de ctisatins nuvelles Nmbre de renuvellements de ctisatins Nmbre ttal de ctisatins Taux de 92,24 92,68 90,83 renuvellement des ctisatins en % * - *nmbre de renuvellement de ctisatins d une année/nmbre ttal de ctisatins de l année précédente Le nmbre d adhérents a diminué en 2013 de 424 et le nmbre de ctisants de 367. L assciatin a perdu 736 anciens ctisants et enregistré 369 nuveaux. Cela signifie que l assciatin devrait quasiment dubler le nmbre des nuveaux ctisants pur stabiliser l effectif de ses ctisants. Le dévelppement du prélèvement autmatique a favrisé le renuvellement des adhésins ces dernières années. On nte tut de même que le taux de renuvellement des ctisatins de 90,83% est en baisse par rapprt à Une étude a été faite entre septembre 2012 et septembre 2013 qui mntre que 2/3 des départs des adhérents de ntre assciatin se fnt dans les cinq premières années d adhésin : il n a pas été déterminé si ce phénmène était récent u habituel. Cette année 2013, la ctisatin myenne (hrs abnnement du «Currier de l ACAT») payée par les nuveaux ctisants s élève à 26,23 et à 37,16 pur ceux qui nt renuvelé leur ctisatin. Sans une vigureuse relance des adhésins, l érsin de ntre base adhérente va se pursuivre ce qui est frt dmmageable pur une assciatin de militants. Le dévelppement du prélèvement autmatique, aussi bien pur les dns que pur les adhésins, assure une rentrée régulière mensuelle d envirn qui facilite la gestin de la trésrerie. Bien sûr les prélèvements nt un cût : 29cts d par prélèvement avec la base de dnnées encre en usage en 2013, 18cts par prélèvement avec la base de dnnées pératinnelle en persnnes nt été prélevées en 2013, dnateurs et ctisants cnfndus. Le nmbre de persnnes prélevées est en augmentatin, + 11% cette année. Legs. Les legs reçus, même s ils nt plus que dublé par rapprt à 2012, nt été inférieurs (- 11%) aux prévisins purtant prudentes sur ces ressurces largement aléatires à curt terme. Les legs ne représentent que 1, 69 % des prduits. Subventins. Leur mntant est principalement cmpsé de la dernière des tris tranches du cntrat avec l Unin Eurpéenne pur , d une subventin de ( $) du Fnds des Natins Unies pur l aide aux Réfugiés et de du Fnds pur le Dévelppement de la Vie Assciative. Ces subventins répndent à la fis aux injnctins du Plan Stratégique qui demandaient d «explrer de nuvelles surces de financement en relatin avec les actins que ns menns» et le respect des statuts qui limite le mntant ttal des subventins à 20 % du ttal des prduits. La fin de la subventin de l Unin Eurpéenne blige à réfléchir à d autres surces de financement pur 2014 et les années suivantes. Ns ventes d un mntant de , un peu supérieures à ce qui avait été budgété, ne représentent que 1,4 % des prduits. On purrait y ajuter d abnnement au «Currier de l ACAT» lié à la ctisatin. La plupart des dcuments que nus prduisns snt des dcuments de sensibilisatin gratuits et nus avns très peu d bjets à vendre. Les ventes ne snt pas cnsidérées cmme une ressurce à dévelpper même si la vente du calendrier permet aux grupes lcaux de financer leurs activités. Autres prduits. Budgétés pur , ils s élèvent à On y truve un rembursement de frais de la fndatin ACAT pur En effet, après l Assemblée Générale de Strasburg du 6-7 avril 2013, a été créée une Fndatin «ACAT pur la dignité humaine» (la validatin de cette créatin va être prpsée au vte des délégués de cette Assemblée Générale de Prtbail). Deux mailings nt été réalisés par l ACAT en mai et en nvembre 2013 pur slliciter des dnateurs au prfit de cette fndatin. Le mntant de représente le rembursement des frais générés par ces mailings (qu n va retruver dans les charges) ; cette smme est prise en charge par la Fndatin ACAT sur les fnds cllectés au prfit de la fndatin. Il faut 3

4 nter que la Fndatin ACAT a versé le 16 décembre 2013 une smme de qui n apparait pas dans les prduits de l année 2013 de l ACAT (mais qui est enregistrée dans le Bilan) Cette smme dit financer des prjets qui débuternt en Elle fera dnc partie des prduits / LES CHARGES 3.1/ Mntants ttaux Pur apprécier le niveau des charges en 2013, n peut se référer au budget prévisinnel 2013, adpté par l Assemblée Générale de Strasburg des 6 et 7 avril 2013, ainsi qu aux mntants cmptabilisés l année précédente (à un près à cause des arrndis). Charges ttales Réalisé 2012 Budget 2013 Natinal Régins Cnslidé Le mntant cnslidé des charges (natinal + régins) est inférieur à ce qui a été budgété ( ) et est quasi égal aux charges de 2012 ( ) : + 0,1 %. 3.2/ Analyse des principaux pstes de charges Le tableau ci-dessus permet une cmparaisn entre Budget prévisinnel et Réalisatin par grande rubrique. Intitulé Charges Réalisé 2012 Budget 2013 en % du ttal cnslidé des charges Frais de Persnnel (au sens ,1 large) Pste et Télécmmunicatins ,87 Sus-traitance (impressins, travaux graphiques, mises sus plis) ,98 Immeuble (lyer, charges lcatives, entretien, assurances, taxes) Vyages et Réceptins (AG et missins à l étranger cntrat UE inclus) , ,39 Ctisatins adhésins Dnt Fndatin ACAT Dnt FIACAT ,85 1,94 1,55 Achats et variatin de stcks ,7 Frais de persnnel. Y snt inclus les charges de persnnel représentant 23 pstes de travail à temps plein u partiel, les stagiaires, la taxe sur les salaires et sur la frmatin prfessinnelle. Il faut nter que, pas plus en 2013 qu en 2012, l assciatin n a fait appel à des intérimaires. L ACAT préfère engager du persnnel en Cntrat à Durée Déterminée pur répndre à un surcrit exceptinnel d activité u pur des remplacements de cngés maternité, maladie, parental. Aussi 23 pstes nt pu crrespndre durant 2013, par mment dans l année, à la présence de 24 persnnes. Les charges de persnnel snt le principal pste de dépenses ; elles représentent la mitié des charges (49,1% des charges ttales de l assciatin et 51,12 % hrs charges des régins qui, elles, n nt pas de salariés). Les frais de persnnel nt été inférieurs au budget pur un mntant de (- 4%). Ceci s explique par les raisns suivantes : Des salariés en cngés maladie n nt pas été remplacés alrs que les salaires de ces persnnels absents nt été partiellement rembursés par les rganismes sciaux. 4

5 Les heures supplémentaires nt été beaucup mins nmbreuses : il avait été prévu 750 heures, 308 nt été faites. Certains facteurs nt cntribué à cette réductin : une mindre participatin du persnnel à certaines réunins en dehrs des heures habituelles de travail, mins de missins à l étranger, l absence pur maladie de certains persnnels susceptibles de faire des heures supplémentaires. L assciatin a pris mins de stagiaires qu anticipé (ce snt tujurs des stages prévus dans le dérulement d un cursus sclaire). A l inverse certains éléments n avaient pas été intégralement budgétés cmme la prime de fin d année budgétée pur par persnne mais qui s est élevée à ce qui a généré une augmentatin de charges d envirn Mntant des salaires : Le ttal annuel des 3 salaires les plus élevés a été de ,18 brut, celui des 5 les plus élevés de ,92 brut. Le rapprt entre le salaire le plus élevé et le salaire le plus bas est égal à 2,6. Pste et Télécmmunicatins. Le dépassement de budget est de (+4,64%). Ce dépassement est à relativiser car il y a eu des frais d affranchissement supplémentaires nn budgétés cncernant la Fndatin ACAT. Cette smme a fait partie du rembursement cnstaté dans les «Autres Prduits». Sans cette dépense il n y aurait pas eu de dépassement. Sus-traitance. Ces charges snt inférieures au mntant budgété de (- 22,38%) ; Des travaux d impressin n nt pas été réalisés La créatin du nuveau site Internet a pris du retard ainsi que la mise en place de la nuvelle base de dnnées. Il n y a dnc pas eu cette année de frais de maintenance les cncernant. Il faudra les prendre en cmpte en En revanche, nt été dépensés pur le rutage d un mailing cncernant la fndatin. Ce mntant n avait pas été budgété. Immeuble. Le mntant dépensé est dans l envelppe du budget. Les travaux d entretien des lcaux nt été terminés au curs de cette année cmme cela avait été prévu et budgété sans qu il sit nécessaire de tucher aux réserves de l assciatin. Vyages et réceptin. Ce pste est inférieur au budget de Certaines missins cncernant le cntrat UE n nt pas été menées. Ctisatins Adhésins. Le budget a été dépassé de sit de près de 85%. L explicatin en est la créatin de la Fndatin ACAT et le versement de à la Fédératin du Prtestantisme pur héberger cette Fndatin ACAT ; cette smme n avait pas été budgétée. Cette smme de est versée une fis pur tute et n est pas renuvelables chaque année. Nus versns chaque année une ctisatin à diverses assciatins cmme la Calitin Mndiale cntre la Peine de Mrt, Prim Levi, le Cmité de la Charte mais, c est la FIACAT qui bénéficie de la ctisatin annuelle la plus imprtante dnt le mntant est de Achats. Le mntant budgété a été dépassé de du principalement à l achat nn budgété de mbiliers. En effet, lrs de la réalisatin des travaux d entretien, n s est aperçu que certains mbiliers devaient être remplacés (sièges, tables, armires, raynnages). Ce mbilier étant d un prix unitaire peu élevé, il a été chisi de l enregistrer en achat plutôt qu en investissement. Une fuite d eau très difficile à détecter a majré la facture d eau. Des factures EDF-GDF d un mntant trp élevées nt payées ; elles se basaient sur des cnsmmatins estimées beaucup plus élevées que celles qui nt effectivement été relevées. 4 / LA TRÉSORERIE au 31/12/2011 au 31/12/2012 au 31/12/2013 Trésrerie natinal Trésrerie régin Trésrerie ttale Nmbre de mis de charges pur trésrerie ttale 5,38 5,23 5,75 5

6 Le Plan Stratégique précnisait «en 2011 et 2012 de retruver de légers excédents budgétaire permettant de cnstituer des réserves crrespndant à six mis de dépenses.». Les exigences devraient être les mêmes pur les plans stratégiques suivants. Au 31 /12 / 2013, la trésrerie ttale de l ACAT (secrétariat natinal + régins) peut cuvrir 5,75 de mis de charges annuelles. La crissance de cette trésrerie a été de en un an. L bjectif est presque atteint. La trésrerie des régins a elle aussi augmenté ( ). Cette augmentatin de ntre trésrerie permet de faire face à une difficulté tempraire et à des investissements nécessaires. Cette trésrerie est placée à curt et myen terme, cmme l indique le tableau suivant Trésrerie Natinal En au 31/12/2011 En au 31/12/2012 En au 31/12/2013 Placements à mins de 4 ans y cmpris livrets Dispnibilité Banque et Caisse MONTANT TOTAL Le suci de sécurité guide le placement de ns réserves, dans un envirnnement mnétaire et financier glbal instable et sans visibilité. Ces placements snt cnstitués de livrets dispnibles à vue et de fnds cmmuns de placement, à myen terme (mins de 4 ans), peu risqués, mais d une rémunératin évidemment peu élevée. Pur réduire encre le risque, les derniers placements ( de décembre 2013 à échéance d ctbre 2017, et à échéance d avril 2015) snt à capital garanti à l échéance. Le placement slidaire est un peu plus risqué ; il avait été demandé par l Assemblée Générale et il fluctue autur de depuis mars / CONCLUSION Pur caractériser l exercice 2013, n peut retenir les pints suivants : 1. Les cmptes de l assciatin présentent un résultat psitif imprtant, supérieur aux prévisins qui étaient déficitaires. 2. La trésrerie est prche de l bjectif de 6 mis de charges. 3. La prvisin imprtante enregistrée en 2012 qui en avait béré le résultat n a plus lieu d être et est venue augmenter le résultat de Depuis 2009 l appel à la générsité du public a permis de rétablir l équilibre budgétaire, bjectif précisé dans le dernier Plan stratégique, mais le taux de crissance des mntants cllectés grâce aux mailings de l année est prche de zér. 5. Une diminutin de plus en plus imprtante de ns adhérents a été cnstatée. 6. La subventin sur tris ans de l Unin Eurpéenne se termine en On ne peut espérer qu un reliquat en Les ressurces apprtées par la tute nuvelle Fndatin ACAT snt difficilement prévisibles et devrnt prter sur le financement de nuveaux prjets. 8. La faible augmentatin des dépenses résulte pur l essentiel du reprt u de l annulatin de travaux, de prjets u d investissement dnt il faudra en partie supprter le cût en 2014 (base de dnnées, site internet). Certains de ces éléments annncent une année plus incertaine en 2014 car il faudra truver des surces nuvelles de recettes pur remplacer la subventin eurpéenne, arrêter l hémrragie de ns adhérents dans le cadre d un nuveau Plan stratégique. Cela nécessite une frte mbilisatin et une vigilance, afin d éviter tute dérive des cmptes. La Trésrière Élizabeth Lainé Le 1 avril

RAPPORT FINANCIER 2014

RAPPORT FINANCIER 2014 RAPPORT FINANCIER 2014 AGENCE REGIONALE DE LA CONSTRUCTION ET DE L AMENAGEMENT DURABLES ARCAD BP99 Lycée Blaise Pascal, 1 avenue Marcel Paul 52103 SAINT DIZIER Cedex Tel : 03 25 94 41 18 Fax : 03 25 94

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

BP 2015 CCAS DE SEICHAMPS

BP 2015 CCAS DE SEICHAMPS CCAS CRECHE CCAS DE SEICHAMPS Les dépenses de fnctinnement Pass Bus 800 Repas des Anciens 10 000 Chclats des Anciens 2 800 Télé-assistance 3 800 Aide sciale 9 400 Maintien à dmicile 2 800 Subventins aux

Plus en détail

COMPTES ANNUELS DE L EXERCICE 2009 RAPPORT POLITIQUE. Généralités concernant les comptes annuels de l exercice 2009 1

COMPTES ANNUELS DE L EXERCICE 2009 RAPPORT POLITIQUE. Généralités concernant les comptes annuels de l exercice 2009 1 COMPTES ANNUELS DE L EXERCICE 2009 RAPPORT POLITIQUE Généralités cncernant les cmptes annuels de l exercice 2009 1 Dans la cntinuité des exercices précédents, les cmptes annuels 2009 de la Cmmune de Grez-Diceau

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012 ARGUMENTAIRE Evlutin des cntrats CSM Préambule Ce dcument vient cmpléter ce qui a été cmmuniqué dans l Actualité Fédérale n 31 du 5 janvier. Il a pur bjectif d apprter les répnses et les explicatins aux

Plus en détail

FISCAL... SOCIAL... DIVERS... p. 5 Nouveaux plafonds livret A p. 5 Comptes courants d associés... p. 5. LES INDICES... p. 5

FISCAL... SOCIAL... DIVERS... p. 5 Nouveaux plafonds livret A p. 5 Comptes courants d associés... p. 5. LES INDICES... p. 5 Janvier 2013 Vtre réussite, ntre satisfactin Bureau de Belleville : Bureau de Vnnas Bureau de Trevux 11 RN6 38 Rue Grenette Chemin du cls 69220 BELLEVILLE 01540 VONNAS 01600 TREVOUX Tel. : 04 74 66 11

Plus en détail

le solde des stocks de matières premières et de produits finis de l entité et les contrôles qui s y rattachent;

le solde des stocks de matières premières et de produits finis de l entité et les contrôles qui s y rattachent; Mdule 9 : Résumé Explicatin des aspects de la cnnaissance des activités de l entité qui snt pertinents pur l audit des stcks et descriptin des méthdes d analyse à utiliser pur auditer les stcks L auditeur

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2015 Dssier à returner cmplet à la Mairie pur le 19 décembre 2014 Tut dssier de demande de subventin nn parvenu à cette date u incmplet ne purra être étudié DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2015 POUR

Plus en détail

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt Prgramme de suivi et cntrôle des factures publiques d électricité Appel à manifestatin d intérêt Mars 2011 1 TABLE DES MATIERES 1 JUSTIFICATION DU PROGRAMME...3 2 DEFINITION DU PROGRAMME...4 2.1 LE CONTENU

Plus en détail

PARTICIPATION FINANCIERE DES EMPLOYEURS TERRITORIAUX A LA PROTECTION SOCIALE DE LEURS AGENTS

PARTICIPATION FINANCIERE DES EMPLOYEURS TERRITORIAUX A LA PROTECTION SOCIALE DE LEURS AGENTS PARTICIPATION FINANCIERE DES EMPLOYEURS TERRITORIAUX A LA PROTECTION SOCIALE DE LEURS AGENTS LES DIFFERENTES ETAPES DU PROCESSUS 1) PARTICIPER OU NON: Si la cllectivité chisit de ne pas participer, cmme

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR Dans le cadre de la rupture d un cntrat de travail du fait du décès d un particulier emplyeur, un certain nmbre de frmalités snt à accmplir

Plus en détail

LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RÉALISE UN RENDEMENT DE 13,6 % EN 2010

LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RÉALISE UN RENDEMENT DE 13,6 % EN 2010 EMBARGO JUSQU AU DÉBUT DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE CNW LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RÉALISE UN RENDEMENT DE 13,6 % EN 2010 Actif net de 151,7 G$, en hausse de 20,1 G$ Mntréal, le jeudi 24 février

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014 Conseil d Administration du 11 mars 2014

BUDGET PRIMITIF 2014 Conseil d Administration du 11 mars 2014 CCAS CRECHE de BUDGET PRIMITIF 2014 Cnseiill d Admiiniistratiin du 11 mars 2014 CCAS Les dépenses de fnctinnement Pass Bus 800 Repas des Anciens 9 800 Clis des Anciens 2 300 Télé-assistance 3 500 Aide

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

Compte- rendu de l'assemblée Générale ordinaire d EcoNav du 6 décembre 2015 Nautic, Paris

Compte- rendu de l'assemblée Générale ordinaire d EcoNav du 6 décembre 2015 Nautic, Paris Cmpte- rendu de l'assemblée Générale rdinaire d EcNav du 6 décembre 2015 Nautic, Paris Prcès- verbal Le six décembre deux mille quinze, les membres de l assciatin EcNav se snt réunis lrs du saln nautique

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS. Les moyens de financement : fonds propres, emprunts, crédit-bail, subventions.

LE FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS. Les moyens de financement : fonds propres, emprunts, crédit-bail, subventions. LE FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS Objectif(s) : Les myens de financement : fnds prpres, emprunts, crédit-bail, subventins. Pré-requis : Cnnaissance des dcuments cmmerciaux : factures de DOIT, Maîtrise

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE. Découvrir la chronologie des opérations de fin d'exercice comptable. TABLE DES MATIERES

LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE. Découvrir la chronologie des opérations de fin d'exercice comptable. TABLE DES MATIERES LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE Objectif(s) : Décuvrir la chrnlgie des pératins de fin d'exercice cmptable. Pré-requis : Principes généraux de la cmptabilité financière. Mdalités : Dcumentatin,

Plus en détail

Chap II : La gestion de stock

Chap II : La gestion de stock www.lgistiquetn.me.ma Chap II : La gestin de stck I. Les pératins de la gestin du stck : La gestin du stck d une entreprise dit être réalisée avec sin pur être capable en permanence de cnnaitre l état

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Résultat d explitatin (REX) : 1,4 M (-33.1%) Résultat curant avant impôts (RCAI) : 2,2 M (-21,6%) Résultat Net avant amrtissement des écarts d acquisitin : 1,2 M (-37,7%) Aix en

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

Consultation veille médias Comité National Olympique et Sportif France

Consultation veille médias Comité National Olympique et Sportif France Cnsultatin veille médias Cmité Natinal Olympique et Sprtif France Date limite et heure limite de réceptin des ffres : Le 1 er septembre 2014 à 12h00 Préambule Le Cmité Natinal Olympique et sprtif Française

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les agents de la fnctin publique nt cnnu depuis plusieurs années des vagues de réfrmes successives dans un cntexte de cntraintes cntinues. Il en

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 2014 Rapport annuel sur le prix et la qualité du service

Communauté de communes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 2014 Rapport annuel sur le prix et la qualité du service Cmmunauté de cmmunes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 214 Rapprt annuel sur le prix et la qualité du service S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Nn Cllectif Smmaire Préambule I Organisatin

Plus en détail

1. Présentation du comité des usagers et de son fonctionnement aux nouveaux élus (par NM),

1. Présentation du comité des usagers et de son fonctionnement aux nouveaux élus (par NM), COMITE DES USAGERS COMPTE RENDU PORT DE L ERDRE 21 NOVEMBRE 2013 18H30 RAPPEL DE L ORDRE DU JOUR : 1. Présentatin du cmité des usagers et de sn fnctinnement aux nuveaux élus, 2. Présentatin des tarifs

Plus en détail

LIGUE POUR LA PROTECTION DES OISEAUX Association reconnue d utilité publique

LIGUE POUR LA PROTECTION DES OISEAUX Association reconnue d utilité publique LIGUE POUR LA PROTECTION DES OISEAUX Assciatin recnnue d utilité publique R A P P O R T A N N U E L Situatin financière et sciale Cmptes annuels ANNEE 2007 présentés à l Assemblée Générale Ordinaire Samedi

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

4 NOVEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA FRANCE

4 NOVEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA FRANCE 4 NOVEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE FRANÇAISE France Principaux indicateurs, 2014 Ppulatin (en millins) 63,9 PIB (en G$ US curants) 2 846,9 PIB par habitant (en $ US curants) 44 538,1 Taux de

Plus en détail

Formation Willems 2015/2016

Formation Willems 2015/2016 Frmatin Willems 2015/2016 Présentatin générale - mdule 1 INTRODUCTION Ce mdule 1 crrespnd à la 1 ère année de frmatin au Diplôme mettant en place les fnctinnements dans tus les chapitres, principalement

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X Réf. 480718-265507592/FF Recmmandatin n 2009-131/PG relative à la saisine de Mnsieur D du 29 septembre 2008 cncernant un litige avec le furnisseur X Thème : / Mts clefs : * * * * La saisine Le médiateur

Plus en détail

Résultats 2 e trimestre et 1 er semestre 2010

Résultats 2 e trimestre et 1 er semestre 2010 Résultats 2 e trimestre et 1 er semestre 2010 Paris, le 5 aût 2010 Capacité bénéficiaire cnfirmée dans un envirnnement plus vlatil Capacité bénéficiaire cnfirmée : Résultat net part du grupe de 935 millins

Plus en détail

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion Article 74 du Cntrat de gestin : Transmissin du tableau de brd de gestin Pur permettre à la SISP et à la SLRB de suivre la réalisatin des missins du cntrat de gestin de niveau 2, la SISP cmplète et transmet

Plus en détail

Comment gérer les irrégularités dans les crédits documentaires?

Comment gérer les irrégularités dans les crédits documentaires? Cmment gérer les irrégularités dans les crédits dcumentaires? 1 Cmment gérer les irrégularités dans les crédits dcumentaires? 1. Les irrégularités relevées par la banque Tut d abrd, le lecteur dit savir

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Financement des investissements Page 1 sur 6

Financement des investissements Page 1 sur 6 Financement des investissements Page 1 sur 6 Une UC a tujurs besin d investir que ce sit pur : - Remplacer du matériel bslète (ex : investir dans l util infrmatique) - Augmenter sa capacité de vente (ex

Plus en détail

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi Zm sur La base de dnnées écnmiques et sciales instaurée par la li de sécurisatin de l'empli Juillet 2014 I. Une transparence renfrcée via la mise en place d une base de dnnées écnmiques et sciales 1 II.

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» LES REGIMES DE RETRAITE. Le 11 juin 2013 Formation inter entreprises

«Enrichir l Organisation par les Hommes» LES REGIMES DE RETRAITE. Le 11 juin 2013 Formation inter entreprises «Enrichir l Organisatin par les Hmmes» LES REGIMES DE RETRAITE Le 11 juin 2013 Frmatin inter entreprises (Répnse suhaitée avant le 30 avril 2013) Les réfrmes successives des retraites, dnt la plus récente

Plus en détail

Séquence simplifiée des comptes

Séquence simplifiée des comptes Séquence simplifiée des cmptes Présentatin Les cmptes d'un agent écnmique présentent d'abrd ses pératins, c'est-à-dire les flux qu'il décide u accepte et qui affectent sit le niveau, sit la cmpsitin, de

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

BUDGET 2015 ANALYSE DES DÉPENSES 2015 PROGRAMMATION 2016

BUDGET 2015 ANALYSE DES DÉPENSES 2015 PROGRAMMATION 2016 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES FINANCES PUBLIQUES DE LA HAUTE-CORSE SQUARE SAINT-VICTOR 20191 BASTIA CEDEX BUDGET 2015 ANALYSE DES DÉPENSES 2015 PROGRAMMATION 2016

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail

Madame A. XXXX XXXX XXXX

Madame A. XXXX XXXX XXXX Madame A. Paris, le 21 février 2013 Dssier suivi par : Tél. : Curriel : recmmandatins@energie-mediateur.fr N de saisine : N de recmmandatin : 2013-0207 Objet : Recmmandatin du médiateur sur vtre saisine

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

5.2 Améliorations au processus de réexamen

5.2 Améliorations au processus de réexamen 5.2 Améliratins au prcessus de réexamen Intrductin Le CCWG-Respnsabilité prpse un certain nmbre de réfrmes clés au prcessus de demande de réexamen de l'icann, par lequel le Cnseil d'administratin de l'icann

Plus en détail

PRIX 4. Emploi et développement des Hommes

PRIX 4. Emploi et développement des Hommes 1/4 Dssier de candidature Grand Prix Essec de la Distributin Respnsable PRIX 4. Empli et dévelppement des Hmmes Présentatin générale de l initiative >Origine de sa mise en place LA POLITIQUE DIVERSITE

Plus en détail

L'lnstance Nationale des Télécommunications (INT),

L'lnstance Nationale des Télécommunications (INT), Décisin n XX/2015 de l Instance Natinale des Télécmmunicatins en date du jj/mm/2015 prtant fixatin du frmat du rapprt d'utilisatin des ressurces de numértatin attribuées et du taux minimum d utilisatin

Plus en détail

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE Ancrage du prjet initial La li 2005-102 de janvier 2005 a instauré le drit à cmpensatin

Plus en détail

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de.

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de. CONVENTION de HAUT-NIVEAU du jueur intégrant le Pôle Espir Baseball de. Rédigée dans le respect des dispsitins du cde du sprt, ntamment ses articles L 231-3, L 231-6, D.221-17, R.221-26 et A. 231-3 à 231-8

Plus en détail

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 Objectif : Cette activité se divise en deux parties. Dans la première activité, les élèves cmprendrnt ce qu est le revenu. Ils explrernt

Plus en détail

DEMANDE D AIDE FINANCIERE 2016

DEMANDE D AIDE FINANCIERE 2016 DEMANDE D AIDE FINANCIERE 2016 Sprts Culture Envirnnement Anciens cmbattants Divers Vus truverez dans ce dssier les infrmatins suivantes : Page 2 : présentatin de vtre assciatin Page 3 : bilan financier

Plus en détail

Association Oxygène 74. PROCES-VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE du 04 février 2011 à Annemasse

Association Oxygène 74. PROCES-VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE du 04 février 2011 à Annemasse Assciatin Oxygène 74 PROCES-VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE du 04 février 2011 à Annemasse I - Ouverture de l assemblée à 19 h 05. La séance a lieu à Annemasse (74100) dans une salle du Centre Martin Luther

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2015

PLAN DE TRAVAIL 2015 ASSOCIATION LIRE ET ECRIRE SECTION LA COTE PLAN DE TRAVAIL 2015 Situatin de la sectin à fin 2015 La cmmissin vaudise a amrcé cette année un imprtant travail de cllabratin cncrète et d harmnisatin. Ces

Plus en détail

Comment suivre mes informations RSE?

Comment suivre mes informations RSE? Cmment suivre mes infrmatins RSE? Intervenant : sarah GUEREAU 21 nvembre 2014 Smmaire Définitin de la Respnsabilité Sciétale des Entreprises Purqui se lancer? Analyse du marché Rapprt RSE et publicatins

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE OPERATION «INITIATIVES JEUNES»

DOSSIER DE CANDIDATURE OPERATION «INITIATIVES JEUNES» DOSSIER DE CANDIDATURE OPERATION «INITIATIVES JEUNES» Règlement : INITIATIVES JEUNES Le département du Calvads suhaite dévelpper une plitique visant à susciter, sutenir, dévelpper et faire cnnaître la

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION Dans les présents règlements et tut autre règlement du CPA ST-GEORGES, la frme masculine attribuée au texte u aux fnctins est utilisée pur marquer le genre neutre et

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

AEROPORTS DE LYON. Fourniture, mise en œuvre et maintenance d une solution de fidélisation clients

AEROPORTS DE LYON. Fourniture, mise en œuvre et maintenance d une solution de fidélisation clients AEROPORTS DE LYON Furniture, mise en œuvre et maintenance d une slutin de fidélisatin clients Entité Adjudicatrice : AEROPORTS DE LYON SA à Directire et Cnseil de Surveillance, Capital de 148 000 eurs

Plus en détail

Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle

Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle Assurance vie Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans le manuel d étude. L assurance vie

Plus en détail

Re forme des cotisations sociales FAQ

Re forme des cotisations sociales FAQ Re frme des ctisatins sciales FAQ Ont cllabré à la rédactin de ces FAQ, Acerta, la DG Indépendants et l INASTI. Table des matières À partir de 2015, sur la base de quels revenus mes ctisatins sernt-elles

Plus en détail

Compte rendu sur les régimes de retraite d Air Canada Août 2013

Compte rendu sur les régimes de retraite d Air Canada Août 2013 Cmpte rendu sur les régimes de retraite d Air Canada Aût 2013 En juin 2013, la Sciété a dépsé les rapprts d'évaluatin actuarielle au 1 er janvier 2013 des régimes de retraite à prestatins déterminées.

Plus en détail

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique Mieux cnnaître le licenciement écnmique 1 ère partie : La ntin de licenciement pur mtif écnmique «Cnstitue un licenciement pur mtif écnmique le licenciement effectué par un emplyeur pur un u plusieurs

Plus en détail

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-3 : PAR LA CREATION D ACTIVITES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-3 : PAR LA CREATION D ACTIVITES FORMATIONS PROFESSIONNELLES AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI PAR LA CREATION D ACTIVITES FICHE THEMATIQUE 6-3 : FORMATIONS PROFESSIONNELLES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISES ACCORD CADRE DU CONSEIL REGIONAL 1 Pririté d investissement

Plus en détail

Couleurs de Chine Parrainer en confiance

Couleurs de Chine Parrainer en confiance Culeurs de Chine Parrainer en cnfiance Assemblé Générale du 14 décembre 2013 CR Ttal des membres présents u représentés : 194 dnt Nmbre de membres présents : 57 Nmbre de membres représentés : 137 L assemblée

Plus en détail

- 16 - Le tableau de financement Partie 2

- 16 - Le tableau de financement Partie 2 - 16 - Le tableau de financement Partie 2 Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Variatins d'explitatin, Variatins hrs explitatin, Variatins de trésrerie. Bilan fnctinnel. Bilan fnctinnel et variatins,

Plus en détail

Rapport spécial. relatif au contrôle du secrétariat de la médiateure

Rapport spécial. relatif au contrôle du secrétariat de la médiateure Rapprt spécial relatif au cntrôle du secrétariat de la médiateure Table des matières I. LES CONSTATATIONS ET RECOMMANDATIONS DE LA COUR DES COMPTES...5 1. PRÉSENTATION DU CONTRÔLE DE LA COUR...5 1.1.

Plus en détail

Accompagnement. des projets d investissement

Accompagnement. des projets d investissement Accmpagnement des stratégies Dévelppement internatinal Assistance technique - Organisatin Accmpagnement des prjets d investissement Viabilité écnmique et financière BK CONSULTANTS 2002-2014 NECESSITE D

Plus en détail

Enquête "Évaluation des besoins d'accueil extra-familial des enfants de moins de 16 ans" Présentation des résultats

Enquête Évaluation des besoins d'accueil extra-familial des enfants de moins de 16 ans Présentation des résultats Enquête "Évaluatin des besins d'accueil extra-familial des enfants de mins de 16 ans" Présentatin des résultats Pur faciliter la cmpréhensin Rappel : Accueil présclaire : C'est l'accueil des enfants nn

Plus en détail

CERF-VOLANT. Rapport d activité 2012

CERF-VOLANT. Rapport d activité 2012 CERF-VOLANT Rapprt d activité 2012 Au regard des bjectifs fixés sur la frmatin, 2012 aura été une année plutôt satisfaisante mais bien trp chargée côté empli du temps : Frmatin d État CS CV FFVL, le stage

Plus en détail

Guide de Déclassement. version 5.1.2

Guide de Déclassement. version 5.1.2 Guide de Déclassement versin 5.1.2 04 ctbre 2015 Table des matières 1.3.1 Gestin des archives (déclassement)... 3 1.3.1.1 Fermeture des dssiers actifs... 4 1.3.1.2 Génératin et validatin des listes de

Plus en détail

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Réunin de cncertatin du Fnds scial eurpéen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Atelier 3 «Prmuvir l inclusin sciale et lutter cntre la pauvreté» 1. Cntexte général a. Les rientatins cmmunautaires La crise

Plus en détail

RÈGLES PARTICULIÈRES 2015-2016 (Application de l article 154 et suivant de la convention collective)

RÈGLES PARTICULIÈRES 2015-2016 (Application de l article 154 et suivant de la convention collective) COMITÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE RÈGLES PARTICULIÈRES 2015-2016 (Applicatin de l article 154 et suivant de la cnventin cllective) Date d entrée en vigueur : le 1 er mai 2015 MEMBRES DU COMITÉ PARITAIRE

Plus en détail

L Association pour l exportation du livre canadien. Programme d aide à la commercialisation des droits à l étranger (PACDÉ)

L Association pour l exportation du livre canadien. Programme d aide à la commercialisation des droits à l étranger (PACDÉ) L Assciatin pur l exprtatin du livre canadien Prgramme d aide à la cmmercialisatin des drits à l étranger (PACDÉ) Lignes directrices 2010-2011 Date limite pur la réceptin des demandes : le jeudi 1 er avril

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PROJET

BILAN D ACTIVITE DU PROJET BILAN D ACTIVITE DU PROJET «Améliratin de la prise en charge d un grupe d enfants handicapés de familles très démunies» Marrakech Marc Intrductin Le système marcain actuel prend très peu en cmpte les besins

Plus en détail

LA MONNAIE ET LE MARCHE MONETAIRE

LA MONNAIE ET LE MARCHE MONETAIRE LA MONNAIE ET LE MARCHE MONETAIRE Intrductin : Imprtance de la mnnaie pur les échanges de biens et de services sur un marché. Evlutin vers une dématérialisatin de plus en plus imprtante Passage du trc

Plus en détail

Service de maintenance et de support

Service de maintenance et de support Service de maintenance et de supprt Entre les sussignés La sciété Intelimedia, Ci-après dénmmée (Le mainteneur) d une part, Et La sciété XXXXXXXXX, Ci-après dénmmée (Le client) d autre part, Il a été cnvenu

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012 PMCP 04-07-2012 Aût 2012 Réslutin 12-425 Table des matières 1. Faire signer une pétitin-requête par des prpriétaires, résidents et bénéficiaires des travaux... 1 2. Dépôt de la pétitin au cnseil... 2 3.

Plus en détail

L'ANALYSE DES ECARTS SUR CHARGES INDIRECTES

L'ANALYSE DES ECARTS SUR CHARGES INDIRECTES L'ANALYSE DES ECARTS SUR CHARGES INDIRECTES Objectif(s) : Analyse des charges indirectes : Pré requis : Mdalités : Ecarts sur Budget, Ecarts sur Activité, Ecarts sur Rendement. Principes des charges indirectes

Plus en détail

RET - QCM Comptabilité eval compta 02

RET - QCM Comptabilité eval compta 02 RET_evalcmpta_02_QCM.dc RET - QCM Cmptabilité eval cmpta 02 1. Questins Branche de la cmptabilité rientée vers l'infrmatin externe des différents agents écnmiques, partenaires de l'entreprise, avec lesquels

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2014

RAPPORT D ACTIVITE 2014 Cmmissin Activités Senirs et du Réseau Slidaire RAPPORT D ACTIVITE 2014 PRESENTATION DE LA COMMISSION A la CMCAS de Lyn c est la Cmmissin Senirs qui gère la SLV 110, et qui, prgramme l ensemble des activités.

Plus en détail

LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION. classer les charges et les produits selon leur nature, déterminer le résultat de l'exercice.

LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION. classer les charges et les produits selon leur nature, déterminer le résultat de l'exercice. LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION Objectif(s) : être capable de : Pré-requis : Mdalités : classer les charges et les prduits seln leur nature, déterminer le résultat de l'exercice. cnnaissance

Plus en détail

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché INTRODUCTION I) Cmptabilité analytique et cntrôle de gestin A qui peut servir la cmptabilité analytique? a) Pur aider à fixer un prix de vente Exemple Quel prix fixer? : : cmptabilité analytique. Cmpliquns

Plus en détail

RAPPORT MORAL établi par le Conseil d'administration et présenté à l'assemblée Générale Ordinaire Annuelle du 20 mai 2015

RAPPORT MORAL établi par le Conseil d'administration et présenté à l'assemblée Générale Ordinaire Annuelle du 20 mai 2015 AGRER Assciatin régie par la Li du 1 er juillet 1901 déclarée à la Préfecture de Plice de PARIS Siège Scial : 12, bulevard de la Madeleine 75440 PARIS CEDEX 09 RAPPORT MORAL établi par le Cnseil d'administratin

Plus en détail

Réalisation du site Web de L Association pour une Solidarité Syndicale de l'école Polytechnique (ASSEP)

Réalisation du site Web de L Association pour une Solidarité Syndicale de l'école Polytechnique (ASSEP) Réalisatin du site Web de L Assciatin pur une Slidarité Syndicale de l'écle Plytechnique (ASSEP) Appel d ffres pur le chix d un furnisseur 9 décembre 2015 Tables des matières 1. Infrmatin préliminaire

Plus en détail

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore.

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore. Caractérisatin des activités Etude des circuits financiers Schéma d Aménagement et de gestin des eaux de la Dre Synthèse SYNTHESE SYNTHESE I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L ETUDE L étude vise à répndre à l

Plus en détail

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Questinnaire à destinatin des assciatins du territire de la Cmmunauté de Cmmunes de Quillebeuf-sur-Seine PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Infrmatins pratiques sur vtre assciatin Nm de l assciatin : Président

Plus en détail

Plan d actions 2016 Bassin de vie

Plan d actions 2016 Bassin de vie Plan d actins 2016 Bassin de vie Dssier technique Directin du Marketing et de la Cmmunicatin Dssier suivi par : David Queffelec - dqueffelec@herault-turisme.cm - 04 67 67 71 24 Stéphanie Durandkeller -

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT Syndicat des emplyés et emplyées de l Université Laval et Université Laval RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 Date d entrée en vigueur : le 1 er mai 2016 MEMBRES DU COMITÉ Bénédicte

Plus en détail

Fréquence d application Annuelle Type Société. Rédacteur Opérateur Rédaction 1ère application Commentaire. RIGOR Tous 01/06/07 01/06/07 Création

Fréquence d application Annuelle Type Société. Rédacteur Opérateur Rédaction 1ère application Commentaire. RIGOR Tous 01/06/07 01/06/07 Création PROCEDURE POLITIQUE DE VOTE Sciété Axim Alternative Investment Fréquence d applicatin Annuelle Type Sciété Rédacteur Opérateur Rédactin 1ère applicatin Cmmentaire RIGOR Tus 01/06/07 01/06/07 Créatin RIGOR

Plus en détail

Orientations pour l appel à projets Recherche translationnelle en cancérologie - INCa DGOS

Orientations pour l appel à projets Recherche translationnelle en cancérologie - INCa DGOS Orientatins pur l appel à prjets Recherche translatinnelle en cancérlgie - INCa DGOS Les rientatins prpsées pur l appel 2011 snt les suivantes : l appel à prjets libres cuvre tus les champs de la recherche

Plus en détail

Comprendre sa facture d e lectricite

Comprendre sa facture d e lectricite Cmprendre sa facture d e lectricite Décmpsitin de la facture d électricité française La structure du prix payé par le client se décmpse en deux parts : une part fixe, qui crrespnd à un abnnement, exprimé

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES FORCES DE TRAVAIL 2009 Module spécial «Accès des jeunes au marché du travail»

ENQUÊTE SUR LES FORCES DE TRAVAIL 2009 Module spécial «Accès des jeunes au marché du travail» Directin générale Statistique et Infrmatin écnmique 44, rue de Luvain - 1000 Bruxelles Numér d entreprise : 0314.595.348 ENQUÊTE CONTINUE SUR LES FORCES DE TRAVAIL Mdule spécial «Accès des jeunes au marché

Plus en détail