ACAT France. ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACAT France. ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013"

Transcription

1 ACAT France ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013 On examinera successivement le résultat, les prduits, les charges et la trésrerie de l ACAT-France. Les dnnées sernt mises en regard des résultats de l année antérieure, du budget vté. Les cmptes snt cnslidés et cmprennent ceux du Secrétariat Natinal et ceux des Régins. 1/ RÉSULTATS DE L EXERCICE 2013 Résultat ttal Réalisé 2012 Budget 2013 Natinal Régins Cnslidé Le résultat de 2013 est bénéficiaire de Le Plan Stratégique précisait que l améliratin de l efficacité de ntre actin passait nécessairement par un équilibre budgétaire retruvé et de légers excédents en 2011 et Les bjectifs, dans l intérim, avant le nuveau plan stratégique restent les mêmes ce qui a été dnc été réalisé cette année Ce résultat est bien supérieur à ce qui avait été budgété : un déficit avait même été prévu en raisn de travaux de rénvatin des bureaux de l ACAT. Dans ces cmptes cnslidés n apparaît pas en prduit pur les régins le versement du Natinal. Ce versement a été de , plus une smme de 800 destinée à participer au financement d un évènement particulier, en l ccurrence le Festival du Film des Drits de l Hmme. Ces versements relativisent d autant les déficits réginaux. Etant dnné, l imprtance du résultat ttal, par rapprt à ce qui avait été prévu, il semble nécessaire d examiner également le résultat d explitatin qui est indépendant du niveau des charges et prduits financiers et des charges et prduits exceptinnels. Résultats 2013 Natinal Régin Cnslidé Résultat d explitatin Résultat financier Résultat exceptinnel RÉSULTAT TOTAL Le résultat d explitatin cnslidé est excédentaire de Il représente 64% du résultat de l exercice. Un résultat financier et un résultat exceptinnel plus imprtants que les années précédentes snt venus s y ajuter : - en prduits financiers, , crrespndants aux intérêts capitalisés d un placement venu à échéance - en prduits exceptinnels, la reprise de la prvisin de qui avait été enregistrée en 2012 suite à un cntrôle de l Urssaf. Le recurs amiable que nus avns intenté nus a été favrable : nus n avns pas eu à payer la smme réclamée ni les intérêts de retard. Une persnne ayant pris sa retraite fin 2013, nt été enregistré pur annuler la prvisin faite auparavant. 2/ LES PRODUITS 2.1 / Mntants ttaux La cmparaisn avec le budget et avec les dnnées cmparables de l année précédente se présente cmme suit (à un près à cause des arrndis) : Prduits Ttaux Réalisé 2012 Budget 2013 Natinal Régins Cnslidé

2 Le mntant ttal cnslidé des prduits réalisé en 2013 est supérieur de , sit 5,9 %, au budget prévu et a prgressé de , sit 10,7 %, par rapprt à Il est intéressant de nter que les régins nt augmenté de leurs prpres prduits sit 2,6 % et nt dépassé de le mntant budgété. Ainsi, en 2013 les régins nt financé à près de 92 % leurs dépenses par des ressurces prpres. 2.2 / Analyse des principaux pstes de Prduits Le tableau ci-dessus permet une cmparaisn pur cinq grandes rubriques de ns ressurces. Intitulé Prduits Réalisé 2012 Budget 2013 en % du ttal glbalisé des prduits Appels à la générsité publique ,69 Dns spntanés ,24 Adhésins (dnt adhésins hrs abnnement à la revue «Currier de l ACAT)) ,07 9,7 Legs ,69 Subventins ,04 Appels à la générsité publique. Cette ressurce est essentielle pur ntre assciatin puisque, cette année encre, elle a été la plus imprtante ; elle représente 42,69% des prduits. Mais, la smme cllectée est inférieure au budget (- 2,3 %). Sn augmentatin n est que de sit 0,9% par rapprt à Si n examine l évlutin, n cnstate que le mntant cllecté augmente de mins en mins vite même s il prgresse encre légèrement cette année, cmme le mntre le tableau suivant. Appel à la générsité publique. Crissance annuelle en % , ,2 5,4 0,9 On arrive dnc à une quasi-stagnatin. Ce phénmène avait été anticipé dès la décisin de dévelpper la recherche de fnds. Se pse dnc la questin de truver d autres ressurces u/et d élargir la base de ns dnateurs. Ainsi, le deuxième grand mailing de l année, qui est réalisé en nvembre pur susciter des dns, a été envyé à adresses au lieu des habituellement Dns spntanés. Leur mntant est presque le duble de celui des adhésins (1,93 fis).ces dns spntanés représentent plus d un quart (25,24%) de l ensemble des prduits de l année et leur crissance annuelle a été de sit 33,1%. Cela est du principalement à l augmentatin des dns curants ( ) ; les dns faits par prélèvement autmatiques ne snt affectés au mailing qui les a suscité qu une seule fis et snt ensuite enregistrés en dns curants. Les adhérents et ceux qui s abnnent au Currier de l ACAT nt été généreux avec des dns de en prgressin. Il faut nter qu une centaine d adhérents de l ACAT ne se snt pas faits remburser leurs frais et les nt abandnnés au prfit de l ACAT, pur un mntant ttal de Les dnateurs, qu ils répndent aux appels à la générsité du public u versent d autres dns, qu ils sient réguliers u pas nt été au nmbre d envirn En se reprtant au Cmpte d Empli des ressurces 2013, n peut estimer la rentabilité directe de la recherche des dns et mailing (Appels à la générsité publique et dns spntanés, en excluant les abandns de frais) à 77%. Mais ce taux de rentabilité ne prend pas en cmpte la partie des charges directes crrespndant au salaire de la persnne chargée de la recherche de fnds. Adhésins. Les adhésins (hrs abnnement) ne représentent plus que 9,07 % du ttal des prduits et mins d un quart de la smme générée par l appel à la générsité du public. On cnstate une diminutin du mntant ttal des adhésins (hrs abnnement du «Currier de l ACAT») de (- 14,37 %). Cette diminutin crrespnd à une baisse de nmbre d adhérents et du nmbre des ctisants, cmme n peut le cnstater dans le tableau suivant. Il faut nter qu il y a tujurs plus d adhérents que de ctisants puisque deux adhérents snt cmptabilisés pur une ctisatin cuple et tris pur la ctisatin d une cmmunauté. 2

3 Décembre 2010 Décembre 2011 Décembre 2012 Décembre 2013 Nmbre d adhérents Nmbre de ctisatins nuvelles Nmbre de renuvellements de ctisatins Nmbre ttal de ctisatins Taux de 92,24 92,68 90,83 renuvellement des ctisatins en % * - *nmbre de renuvellement de ctisatins d une année/nmbre ttal de ctisatins de l année précédente Le nmbre d adhérents a diminué en 2013 de 424 et le nmbre de ctisants de 367. L assciatin a perdu 736 anciens ctisants et enregistré 369 nuveaux. Cela signifie que l assciatin devrait quasiment dubler le nmbre des nuveaux ctisants pur stabiliser l effectif de ses ctisants. Le dévelppement du prélèvement autmatique a favrisé le renuvellement des adhésins ces dernières années. On nte tut de même que le taux de renuvellement des ctisatins de 90,83% est en baisse par rapprt à Une étude a été faite entre septembre 2012 et septembre 2013 qui mntre que 2/3 des départs des adhérents de ntre assciatin se fnt dans les cinq premières années d adhésin : il n a pas été déterminé si ce phénmène était récent u habituel. Cette année 2013, la ctisatin myenne (hrs abnnement du «Currier de l ACAT») payée par les nuveaux ctisants s élève à 26,23 et à 37,16 pur ceux qui nt renuvelé leur ctisatin. Sans une vigureuse relance des adhésins, l érsin de ntre base adhérente va se pursuivre ce qui est frt dmmageable pur une assciatin de militants. Le dévelppement du prélèvement autmatique, aussi bien pur les dns que pur les adhésins, assure une rentrée régulière mensuelle d envirn qui facilite la gestin de la trésrerie. Bien sûr les prélèvements nt un cût : 29cts d par prélèvement avec la base de dnnées encre en usage en 2013, 18cts par prélèvement avec la base de dnnées pératinnelle en persnnes nt été prélevées en 2013, dnateurs et ctisants cnfndus. Le nmbre de persnnes prélevées est en augmentatin, + 11% cette année. Legs. Les legs reçus, même s ils nt plus que dublé par rapprt à 2012, nt été inférieurs (- 11%) aux prévisins purtant prudentes sur ces ressurces largement aléatires à curt terme. Les legs ne représentent que 1, 69 % des prduits. Subventins. Leur mntant est principalement cmpsé de la dernière des tris tranches du cntrat avec l Unin Eurpéenne pur , d une subventin de ( $) du Fnds des Natins Unies pur l aide aux Réfugiés et de du Fnds pur le Dévelppement de la Vie Assciative. Ces subventins répndent à la fis aux injnctins du Plan Stratégique qui demandaient d «explrer de nuvelles surces de financement en relatin avec les actins que ns menns» et le respect des statuts qui limite le mntant ttal des subventins à 20 % du ttal des prduits. La fin de la subventin de l Unin Eurpéenne blige à réfléchir à d autres surces de financement pur 2014 et les années suivantes. Ns ventes d un mntant de , un peu supérieures à ce qui avait été budgété, ne représentent que 1,4 % des prduits. On purrait y ajuter d abnnement au «Currier de l ACAT» lié à la ctisatin. La plupart des dcuments que nus prduisns snt des dcuments de sensibilisatin gratuits et nus avns très peu d bjets à vendre. Les ventes ne snt pas cnsidérées cmme une ressurce à dévelpper même si la vente du calendrier permet aux grupes lcaux de financer leurs activités. Autres prduits. Budgétés pur , ils s élèvent à On y truve un rembursement de frais de la fndatin ACAT pur En effet, après l Assemblée Générale de Strasburg du 6-7 avril 2013, a été créée une Fndatin «ACAT pur la dignité humaine» (la validatin de cette créatin va être prpsée au vte des délégués de cette Assemblée Générale de Prtbail). Deux mailings nt été réalisés par l ACAT en mai et en nvembre 2013 pur slliciter des dnateurs au prfit de cette fndatin. Le mntant de représente le rembursement des frais générés par ces mailings (qu n va retruver dans les charges) ; cette smme est prise en charge par la Fndatin ACAT sur les fnds cllectés au prfit de la fndatin. Il faut 3

4 nter que la Fndatin ACAT a versé le 16 décembre 2013 une smme de qui n apparait pas dans les prduits de l année 2013 de l ACAT (mais qui est enregistrée dans le Bilan) Cette smme dit financer des prjets qui débuternt en Elle fera dnc partie des prduits / LES CHARGES 3.1/ Mntants ttaux Pur apprécier le niveau des charges en 2013, n peut se référer au budget prévisinnel 2013, adpté par l Assemblée Générale de Strasburg des 6 et 7 avril 2013, ainsi qu aux mntants cmptabilisés l année précédente (à un près à cause des arrndis). Charges ttales Réalisé 2012 Budget 2013 Natinal Régins Cnslidé Le mntant cnslidé des charges (natinal + régins) est inférieur à ce qui a été budgété ( ) et est quasi égal aux charges de 2012 ( ) : + 0,1 %. 3.2/ Analyse des principaux pstes de charges Le tableau ci-dessus permet une cmparaisn entre Budget prévisinnel et Réalisatin par grande rubrique. Intitulé Charges Réalisé 2012 Budget 2013 en % du ttal cnslidé des charges Frais de Persnnel (au sens ,1 large) Pste et Télécmmunicatins ,87 Sus-traitance (impressins, travaux graphiques, mises sus plis) ,98 Immeuble (lyer, charges lcatives, entretien, assurances, taxes) Vyages et Réceptins (AG et missins à l étranger cntrat UE inclus) , ,39 Ctisatins adhésins Dnt Fndatin ACAT Dnt FIACAT ,85 1,94 1,55 Achats et variatin de stcks ,7 Frais de persnnel. Y snt inclus les charges de persnnel représentant 23 pstes de travail à temps plein u partiel, les stagiaires, la taxe sur les salaires et sur la frmatin prfessinnelle. Il faut nter que, pas plus en 2013 qu en 2012, l assciatin n a fait appel à des intérimaires. L ACAT préfère engager du persnnel en Cntrat à Durée Déterminée pur répndre à un surcrit exceptinnel d activité u pur des remplacements de cngés maternité, maladie, parental. Aussi 23 pstes nt pu crrespndre durant 2013, par mment dans l année, à la présence de 24 persnnes. Les charges de persnnel snt le principal pste de dépenses ; elles représentent la mitié des charges (49,1% des charges ttales de l assciatin et 51,12 % hrs charges des régins qui, elles, n nt pas de salariés). Les frais de persnnel nt été inférieurs au budget pur un mntant de (- 4%). Ceci s explique par les raisns suivantes : Des salariés en cngés maladie n nt pas été remplacés alrs que les salaires de ces persnnels absents nt été partiellement rembursés par les rganismes sciaux. 4

5 Les heures supplémentaires nt été beaucup mins nmbreuses : il avait été prévu 750 heures, 308 nt été faites. Certains facteurs nt cntribué à cette réductin : une mindre participatin du persnnel à certaines réunins en dehrs des heures habituelles de travail, mins de missins à l étranger, l absence pur maladie de certains persnnels susceptibles de faire des heures supplémentaires. L assciatin a pris mins de stagiaires qu anticipé (ce snt tujurs des stages prévus dans le dérulement d un cursus sclaire). A l inverse certains éléments n avaient pas été intégralement budgétés cmme la prime de fin d année budgétée pur par persnne mais qui s est élevée à ce qui a généré une augmentatin de charges d envirn Mntant des salaires : Le ttal annuel des 3 salaires les plus élevés a été de ,18 brut, celui des 5 les plus élevés de ,92 brut. Le rapprt entre le salaire le plus élevé et le salaire le plus bas est égal à 2,6. Pste et Télécmmunicatins. Le dépassement de budget est de (+4,64%). Ce dépassement est à relativiser car il y a eu des frais d affranchissement supplémentaires nn budgétés cncernant la Fndatin ACAT. Cette smme a fait partie du rembursement cnstaté dans les «Autres Prduits». Sans cette dépense il n y aurait pas eu de dépassement. Sus-traitance. Ces charges snt inférieures au mntant budgété de (- 22,38%) ; Des travaux d impressin n nt pas été réalisés La créatin du nuveau site Internet a pris du retard ainsi que la mise en place de la nuvelle base de dnnées. Il n y a dnc pas eu cette année de frais de maintenance les cncernant. Il faudra les prendre en cmpte en En revanche, nt été dépensés pur le rutage d un mailing cncernant la fndatin. Ce mntant n avait pas été budgété. Immeuble. Le mntant dépensé est dans l envelppe du budget. Les travaux d entretien des lcaux nt été terminés au curs de cette année cmme cela avait été prévu et budgété sans qu il sit nécessaire de tucher aux réserves de l assciatin. Vyages et réceptin. Ce pste est inférieur au budget de Certaines missins cncernant le cntrat UE n nt pas été menées. Ctisatins Adhésins. Le budget a été dépassé de sit de près de 85%. L explicatin en est la créatin de la Fndatin ACAT et le versement de à la Fédératin du Prtestantisme pur héberger cette Fndatin ACAT ; cette smme n avait pas été budgétée. Cette smme de est versée une fis pur tute et n est pas renuvelables chaque année. Nus versns chaque année une ctisatin à diverses assciatins cmme la Calitin Mndiale cntre la Peine de Mrt, Prim Levi, le Cmité de la Charte mais, c est la FIACAT qui bénéficie de la ctisatin annuelle la plus imprtante dnt le mntant est de Achats. Le mntant budgété a été dépassé de du principalement à l achat nn budgété de mbiliers. En effet, lrs de la réalisatin des travaux d entretien, n s est aperçu que certains mbiliers devaient être remplacés (sièges, tables, armires, raynnages). Ce mbilier étant d un prix unitaire peu élevé, il a été chisi de l enregistrer en achat plutôt qu en investissement. Une fuite d eau très difficile à détecter a majré la facture d eau. Des factures EDF-GDF d un mntant trp élevées nt payées ; elles se basaient sur des cnsmmatins estimées beaucup plus élevées que celles qui nt effectivement été relevées. 4 / LA TRÉSORERIE au 31/12/2011 au 31/12/2012 au 31/12/2013 Trésrerie natinal Trésrerie régin Trésrerie ttale Nmbre de mis de charges pur trésrerie ttale 5,38 5,23 5,75 5

6 Le Plan Stratégique précnisait «en 2011 et 2012 de retruver de légers excédents budgétaire permettant de cnstituer des réserves crrespndant à six mis de dépenses.». Les exigences devraient être les mêmes pur les plans stratégiques suivants. Au 31 /12 / 2013, la trésrerie ttale de l ACAT (secrétariat natinal + régins) peut cuvrir 5,75 de mis de charges annuelles. La crissance de cette trésrerie a été de en un an. L bjectif est presque atteint. La trésrerie des régins a elle aussi augmenté ( ). Cette augmentatin de ntre trésrerie permet de faire face à une difficulté tempraire et à des investissements nécessaires. Cette trésrerie est placée à curt et myen terme, cmme l indique le tableau suivant Trésrerie Natinal En au 31/12/2011 En au 31/12/2012 En au 31/12/2013 Placements à mins de 4 ans y cmpris livrets Dispnibilité Banque et Caisse MONTANT TOTAL Le suci de sécurité guide le placement de ns réserves, dans un envirnnement mnétaire et financier glbal instable et sans visibilité. Ces placements snt cnstitués de livrets dispnibles à vue et de fnds cmmuns de placement, à myen terme (mins de 4 ans), peu risqués, mais d une rémunératin évidemment peu élevée. Pur réduire encre le risque, les derniers placements ( de décembre 2013 à échéance d ctbre 2017, et à échéance d avril 2015) snt à capital garanti à l échéance. Le placement slidaire est un peu plus risqué ; il avait été demandé par l Assemblée Générale et il fluctue autur de depuis mars / CONCLUSION Pur caractériser l exercice 2013, n peut retenir les pints suivants : 1. Les cmptes de l assciatin présentent un résultat psitif imprtant, supérieur aux prévisins qui étaient déficitaires. 2. La trésrerie est prche de l bjectif de 6 mis de charges. 3. La prvisin imprtante enregistrée en 2012 qui en avait béré le résultat n a plus lieu d être et est venue augmenter le résultat de Depuis 2009 l appel à la générsité du public a permis de rétablir l équilibre budgétaire, bjectif précisé dans le dernier Plan stratégique, mais le taux de crissance des mntants cllectés grâce aux mailings de l année est prche de zér. 5. Une diminutin de plus en plus imprtante de ns adhérents a été cnstatée. 6. La subventin sur tris ans de l Unin Eurpéenne se termine en On ne peut espérer qu un reliquat en Les ressurces apprtées par la tute nuvelle Fndatin ACAT snt difficilement prévisibles et devrnt prter sur le financement de nuveaux prjets. 8. La faible augmentatin des dépenses résulte pur l essentiel du reprt u de l annulatin de travaux, de prjets u d investissement dnt il faudra en partie supprter le cût en 2014 (base de dnnées, site internet). Certains de ces éléments annncent une année plus incertaine en 2014 car il faudra truver des surces nuvelles de recettes pur remplacer la subventin eurpéenne, arrêter l hémrragie de ns adhérents dans le cadre d un nuveau Plan stratégique. Cela nécessite une frte mbilisatin et une vigilance, afin d éviter tute dérive des cmptes. La Trésrière Élizabeth Lainé Le 1 avril

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014 Conseil d Administration du 11 mars 2014

BUDGET PRIMITIF 2014 Conseil d Administration du 11 mars 2014 CCAS CRECHE de BUDGET PRIMITIF 2014 Cnseiill d Admiiniistratiin du 11 mars 2014 CCAS Les dépenses de fnctinnement Pass Bus 800 Repas des Anciens 9 800 Clis des Anciens 2 300 Télé-assistance 3 500 Aide

Plus en détail

LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION. classer les charges et les produits selon leur nature, déterminer le résultat de l'exercice.

LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION. classer les charges et les produits selon leur nature, déterminer le résultat de l'exercice. LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION Objectif(s) : être capable de : Pré-requis : Mdalités : classer les charges et les prduits seln leur nature, déterminer le résultat de l'exercice. cnnaissance

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE Dans une planificatin financière intégrée, l établissement du cût de la vie cnstitue une étape essentielle qui servira à : assurer la chérence entre le cût de la vie et

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

LE BILAN. maîtriser les principes de fonctionnement des comptes de bilan.

LE BILAN. maîtriser les principes de fonctionnement des comptes de bilan. LE BILAN Objectif(s) : être capable : Pré-requis : Mdalités : d'établir un bilan simplifié, d'évaluer le résultat de l'exercice. maîtriser les principes de fnctinnement des cmptes de bilan. rubriques du

Plus en détail

- 16 - Le tableau de financement Partie 2

- 16 - Le tableau de financement Partie 2 - 16 - Le tableau de financement Partie 2 Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Variatins d'explitatin, Variatins hrs explitatin, Variatins de trésrerie. Bilan fnctinnel. Bilan fnctinnel et variatins,

Plus en détail

RET - QCM Comptabilité eval compta 02

RET - QCM Comptabilité eval compta 02 RET_evalcmpta_02_QCM.dc RET - QCM Cmptabilité eval cmpta 02 1. Questins Branche de la cmptabilité rientée vers l'infrmatin externe des différents agents écnmiques, partenaires de l'entreprise, avec lesquels

Plus en détail

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Nouveau dispositif

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Nouveau dispositif Le Crédit d Impôt pur la Cmpétitivité et l Empli (CICE) Nuveau dispsitif Entré en vigueur le 1 er janvier 2013, le Crédit d Impôt pur la Cmpétitivité et l Empli (CICE) est une mesure fiscale qui cncerne

Plus en détail

LE BUDGET DES CHARGES DE PERSONNEL. Elaboration du budget des charges de personnel. Notions sur les règles de calcul des rémunérations.

LE BUDGET DES CHARGES DE PERSONNEL. Elaboration du budget des charges de personnel. Notions sur les règles de calcul des rémunérations. LE BUDGET DES CHARGES DE PERSONNEL Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Elabratin du budget des charges de persnnel. Ntins sur les règles de calcul des rémunératins. Principes, Synthèse, Applicatin. TABLE

Plus en détail

Financement des investissements Page 1 sur 6

Financement des investissements Page 1 sur 6 Financement des investissements Page 1 sur 6 Une UC a tujurs besin d investir que ce sit pur : - Remplacer du matériel bslète (ex : investir dans l util infrmatique) - Augmenter sa capacité de vente (ex

Plus en détail

DEMANDE D AIDE FINANCIERE 2016

DEMANDE D AIDE FINANCIERE 2016 DEMANDE D AIDE FINANCIERE 2016 Sprts Culture Envirnnement Anciens cmbattants Divers Vus truverez dans ce dssier les infrmatins suivantes : Page 2 : présentatin de vtre assciatin Page 3 : bilan financier

Plus en détail

Introduction/contexte

Introduction/contexte Aide financière accrdée par les rganismes de services aux persnnes ayant une déficience intellectuelle aux prgrammes de Services de sutien à l intégratin et à l analyse des cnstatatins du sndage sur la

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché INTRODUCTION I) Cmptabilité analytique et cntrôle de gestin A qui peut servir la cmptabilité analytique? a) Pur aider à fixer un prix de vente Exemple Quel prix fixer? : : cmptabilité analytique. Cmpliquns

Plus en détail

LE RVER EN UN COUP D ŒIL

LE RVER EN UN COUP D ŒIL LE RVER EN UN COUP D ŒIL Le terme RVER est l acrnyme pur Régime Vlntaire d Epargne-Retraite. C est un nuveau régime de retraite régi par la Li sur les régimes vlntaires d'épargneretraite (Li sur les RVER)

Plus en détail

Clôture de la comptabilité

Clôture de la comptabilité Avant de clôturer la cmptabilité, nus vus cnseillns de réaliser une cpie de sauvegarde de Ceres sur un supprt externe (clé USB ) et ensuite remettre une nuvelle versin dispnible sur le site www.cercsft.be

Plus en détail

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Questinnaire à destinatin des assciatins du territire de la Cmmunauté de Cmmunes de Quillebeuf-sur-Seine PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Infrmatins pratiques sur vtre assciatin Nm de l assciatin : Président

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M 28-02-2007 Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M Chiffre d affaires : 36,3 M en hausse de 71% Résultat net de 12% du

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S Page de 0 C O N T E X T E Sciété en cmmandite Gaz Métr («Gaz Métr») demande à certains

Plus en détail

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives Les prix de l électricité en France : évlutins passées et perspectives A l heure ù la Cmmissin Eurpéenne vient de publier un rapprt cmplet sur les prix de l énergie en Eurpe, présentant leur évlutin sur

Plus en détail

Résultats du Groupe BPCE au 3 e trimestre 2009 et pour les 9 premiers mois

Résultats du Groupe BPCE au 3 e trimestre 2009 et pour les 9 premiers mois Résultats du Grupe BPCE au 3 e trimestre 2009 et pur les 9 premiers mis Retur à la rentabilité de Natixis et du Grupe BPCE au 3 e trimestre : Bénéfice net de 447 millins d eurs Bnnes perfrmances pératinnelles

Plus en détail

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable.

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable. L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES Objectif(s) : Pré-requis : Apprfndir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan cmptable. Principes d'analyse du bilan financier : Mdalités :

Plus en détail

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte Evaluatin d impact: Passer des prmesses à l acte Fnds Natinal pur la Prmtin de la Jeunesse (FNPJ) au Senegal Le cas des Tut Petits Credits (TPC) Cheikh Diaw, Aminata Diuf, Drew Gardiner, Antine Legrand,

Plus en détail

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Principes de fiscalité de l assurance de persnnes Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

Feuilles de soins papier ou électroniques? Les pratiques des médecins et des professionnels de santé

Feuilles de soins papier ou électroniques? Les pratiques des médecins et des professionnels de santé Pint d infrmatin 22 ctbre 2009 Feuilles de sins papier u électrniques? Les pratiques des médecins et des prfessinnels de santé L an dernier 1, les caisses d Assurance Maladie nt reçu plus de 1,1 milliard

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Sommaire. A) Le créateur... p. 3 B) L entreprise... p. 5

Sommaire. A) Le créateur... p. 3 B) L entreprise... p. 5 Smmaire I) Présentatin du créateur et de sn entreprise... p. 3 A) Le créateur... p. 3 B) L entreprise... p. 5 II) Le prjet... p. 5 A) Descriptin du prjet... p. 5 B) Origine du prjet... p. 5 C) Le prduit/le

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Financer le transport en commun dans le Grand Montréal. Sommaire

DOCUMENT DE TRAVAIL. Financer le transport en commun dans le Grand Montréal. Sommaire Financer le transprt en cmmun dans le Grand Mntréal Smmaire Mémire de la Sciété de transprt de Laval, en cllabratin avec la Ville de Laval Présenté à la cmmissin du transprt de la Cmmunauté métrplitaine

Plus en détail

RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION VERGNET SA S.A. au capital de 8 548 094,10 Siège scial : 1 rue des Châtaigniers 45140 Ormes 348 134 040 R.C.S. ORLEANS RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE DU 25 MAI 2011

Plus en détail

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital Résumé du mdule 6 : Cût et structure du capital Ce mdule explique tut d abrd cmment une sciété établit sn cût du capital. Vus apprenez cmment calculer la pndératin des cmpsantes et les cûts du capital

Plus en détail

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions Dns des entreprises Vus êtes une entreprise, relevant de l IS (impôt sur les sciétés) u de l IR (impôt sur le revenu)? Vus puvez apprter un sutien matériel à une assciatin u une fndatin à travers des pératins

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION ET CETERA

STATUTS DE L ASSOCIATION ET CETERA STATUTS DE L ASSOCIATION ET CETERA (Brchure " Assciatins, régime général ", JO, n 1068) Article 1 - Titre Il est fndé, entre les adhérents aux présents statuts, une Assciatin régie par la li du 1 er juillet

Plus en détail

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit Attentin : Tus prêteurs L infrmatin pur tutes les persnnes enregistrées en vertu de la Li sur la cmmunicatin du cût du crédit Cmmissin des services financiers et des services aux cnsmmateurs Divisin des

Plus en détail

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL REFERENCES JURIDIQUES : - Règlement (CE) N 1998/2006 de la cmmissin eurpéenne en date du 15 décembre 2006 cncernant les aides de minimis - Règlement (CE) n 1535/2007

Plus en détail

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI dévelpper Mes capacités SécuriSer mn avenir prfessinnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI Savir évluer dans sn empli u rebndir pur en retruver un Les réalités bservées auprès de nmbreux

Plus en détail

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

Bulletin droit immobilier et marches des capitaux. La Société de Placement Hypothécaire - un prêteur alternatif. Introduction

Bulletin droit immobilier et marches des capitaux. La Société de Placement Hypothécaire - un prêteur alternatif. Introduction mars 2014 Bulletin drit immbilier et marches des capitaux La Sciété de Placement Hypthécaire - un prêteur alternatif Intrductin En 1973, le guvernement fédéral intrduisait des mesures visant à stimuler

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

Cher adhérent, Cher Ergothérapeute,

Cher adhérent, Cher Ergothérapeute, Cher adhérent, Cher Ergthérapeute, Cmme le SYNFEL Erglib a pu le rappeler curant septembre, sur les divers réseaux sciaux, il est bligatire pur tut ergthérapeute installé en tant que prfessinnel indépendant

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

PAYS DES LANDES DE GASCOGNE

PAYS DES LANDES DE GASCOGNE Michelle KLEIN Cnsultants SYNTHESE Réf : SYNT_LANDES DE GASCOGNE GTEC Versin : V1.1 Date : 05 nvembre 2010 PAYS DES LANDES DE GASCOGNE Etude sur les ressurces humaines sur le territire du Pays des Landes

Plus en détail

LES DIFFERENTS TYPES DE CONTRATS DE TRAVAIL

LES DIFFERENTS TYPES DE CONTRATS DE TRAVAIL FICHE OUTILS LES DIFFERENTS TYPES DE CONTRATS DE TRAVAIL Rédigé par Maïlis Massn (ASSOCIATION ARCHIMENE) 1. Le CDD 2. Le CDI 3. Le CDI Intermittent 4. Le Cntrat d Apprentissage 5. Le Cntrat de Prfessinnalisatin

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

À long terme, la fiscalité devra exercer une influence encore plus marquée sur les comportements de mobilité.

À long terme, la fiscalité devra exercer une influence encore plus marquée sur les comportements de mobilité. Fiscalité et vél La différence de traitement fiscal du vél et de l autmbile en tant que myen de transprt dmicile-travail n encurage pas suffisamment l adptin de cmprtements de mbilité durable. Il est dnc

Plus en détail

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS Ce dcument est une aide à la cnstitutin du dssier de demande d aide financière et cmplète les circulaires qui définissent le champ d applicatin des prjets financés par la Carsat Sud-Est : - CNAV N 2010-45

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

Europe Programme de fidélité ADR (Automatic Delivery Rewards)

Europe Programme de fidélité ADR (Automatic Delivery Rewards) Eurpe Prgramme de fidélité (Autmatic Delivery Rewards) Avantages Le prgramme de fidélité est un prgramme de livraisn autmatique destiné aux Distributeurs, aux Clients privilégiés et aux Clients au détail.

Plus en détail

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution :

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution : Les dssiers de FO Maj septembre 2013 RÉSIDENCE PRINCIPALE Prêts sumis à cnditins de revenus : Critères d attributin : Salarié sus cntrat à durée indéterminée dnt l'ancienneté minimale est de 1 an, en vue

Plus en détail

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. Le bénéfice de l exercice en maison de santé pluridisciplinaire sur les dépenses de santé

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. Le bénéfice de l exercice en maison de santé pluridisciplinaire sur les dépenses de santé Synthèses Nvembre 2014 L Observatire Ecnmique et Scial Le bénéfice de l exercice en maisn de santé pluridisciplinaire sur les dépenses de santé La cnsmmatin de sins ambulatires des patients de plus de

Plus en détail

Cahier des charges GPEC Territoriale Script Emploi National : Métier de la relation client Novembre 2015. Eléments de contexte. Qui sommes-nous?

Cahier des charges GPEC Territoriale Script Emploi National : Métier de la relation client Novembre 2015. Eléments de contexte. Qui sommes-nous? Cahier des charges GPEC Territriale Script Empli Natinal : Métier de la relatin client Nvembre 2015 Eléments de cntexte Qui smmes-nus? Le Fnds d Assurance Frmatin du Travail Tempraire (FAF-TT), OPCA (Organisme

Plus en détail

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER Le règlement financier de la Fédératin Française de Canë-Kayak (FFCK) s inscrit dans l ensemble des dispsitins législatives et réglementaires s appliquant aux assciatins en

Plus en détail

Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant une demande de crédit de 140 000 francs en vue de l assainissement de

Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant une demande de crédit de 140 000 francs en vue de l assainissement de République et Cantn de Neuchâtel COMMUNE DE L A T E NE Rapprt du Cnseil cmmunal au Cnseil général cncernant une demande de crédit de 140 000 francs en vue de l assainissement de l étanchéité de la titure

Plus en détail

DR IDF CSP Service Partenariats 21/08/2012 Si vous avez des questions, merci d écrire à : csppartenaria.75980@pole-emploi.fr

DR IDF CSP Service Partenariats 21/08/2012 Si vous avez des questions, merci d écrire à : csppartenaria.75980@pole-emploi.fr LA PROCEDURE D AGREMENT - FAQ SOMMAIRE DEFINITION... 2 Qu est ce que l agrément?... 2 DELIVRANCE DE L AGREMENT... 2 Qui délivre l agrément?... 2 PUBLIC... 2 Pur quel public?... 2 SIAE ET AGREMENT... 2

Plus en détail

LA BOURSE DE TORONTO À LA TRAÎNE : ÉCART DE 20 % EN 18 MOIS

LA BOURSE DE TORONTO À LA TRAÎNE : ÉCART DE 20 % EN 18 MOIS Après un départ cann des marchés bursiers au premier trimestre, les prblèmes en Eurpe nt refait surface et accru l incertitude quant à la vigueur de la reprise écnmique. Au trimestre suivant, l ensemble

Plus en détail

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA SECURISATION DES PERSONNES ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES 8 Juillet 2013 Les participants à la grande cnférence sciale

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Prgramme réginal de sutien au dévelppement et à la cnslidatin des rganismes de frmatin spécialisée (préparatire u de lisir) en arts de la Côte- Nrd À jur le 29 juin 2015 Table des matières Intrductin...

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 PAIRI DAIZA SA - RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 infrmatin réglementée - Publié le 31 INTRODUCTION En tant que

Plus en détail

Règles de gestion d une régie

Règles de gestion d une régie Dcument de frmatin à la Régie d Avances et de Recettes GFC versin du 27/05/2011 Règles de gestin d une régie Suivi d une Régie GFC : recmmandatins 1. Recmmandatins préalables : Le travail de suivi et de

Plus en détail

COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT

COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT Intrductin Seln Philippe Laurent, Président- chef d entreprise d Auvergne Nuveau Mnde, l bjet premier de l assciatin est d amélirer la perceptin

Plus en détail

INFOTECH ENTERPRISES LIMITED Résultats du premier trimestre de l'exercice financier 2013

INFOTECH ENTERPRISES LIMITED Résultats du premier trimestre de l'exercice financier 2013 INFOTECH ENTERPRISES LIMITED Résultats du premier trimestre de l'exercice financier 2013 Cmmuniqué de presse, Hyderabad, Inde, 18 juillet 2012 : : Chiffre d'affaires pur le trimestre de 4563,8 millins,

Plus en détail

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC»

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC» Prjet «Pur une Eurpe sciale, apprenns la MOC» Synthèse des échanges du cllectif cityen Plusieurs réunins nt eu lieu, entre juillet 2009 et juin 2010 en régin Nrd Pas de Calais, autur du prjet «Pur une

Plus en détail

Comment se présente le système?

Comment se présente le système? Mise en place d!une plitique de cntrôle de gestin au sein de d!un Etablissement public. L!exemple de l!etablissement public de la prte Drée Cité natinale de l'histire de l'immigratin. La bnne gestin d

Plus en détail

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software Kluwer ERP Dashbard - VERO www.kluwer.be/sftware Table des matières INFORMATIONS UTILES... 2 COMMENT UTILISER LE DASHBOARD... 4 LE CONTENU DU DASHBOARD... 6 LES CHIFFRES ET LES INDICATEURS... 6 LES GRAPHIQUES...

Plus en détail

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004 Nte de transitin - Impact du passage aux nuvelles nrmes cmptables sur le bilan cnslidé au 1er janvier 2004 Cette nte a pur bjectif d expliquer les effets de la transitin des nrmes cmptables belges aux

Plus en détail

Résumé chapitre 4 Profil d investisseur

Résumé chapitre 4 Profil d investisseur Fnds distincts et rentes Résumé chapitre 4 Prfil d investisseur Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans le manuel d étude. Pur créer

Plus en détail

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 MEDIA KIT Infrmatin cncernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 Qui smmes-nus?... 2 Purqui avns-nus créé cette cmpagnie?... 2 Ntre campagne de financement lancée le 17 nvembre 2014... 3 Clôture réussie

Plus en détail

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE PROJET DE GESTION ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES DECHETS MUNICIPAUX ET DANGEREUX POUR REDUIRE LES EMISSIONS DE POLLUANTS ORGANIQUES PERSISTANTS NON INTENTIONNELS -------------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

Première partie : HAPI et les ESMS, objectif et contexte juridique de la remontée des BP sur HAPI

Première partie : HAPI et les ESMS, objectif et contexte juridique de la remontée des BP sur HAPI Le dépôt des cadres nrmalisés dans l applicatin HAPI Le présent dcument a pur bjet de présenter : d une part, l applicatin HAPI et sn rôle s agissant de la remntée des budgets prévisinnels, d autre part

Plus en détail

LA RÉFORME DE L ASSURANCE EMPLOI. Analyse du projet de loi C 38 «CHÔMEURS AU TRAVAIL»

LA RÉFORME DE L ASSURANCE EMPLOI. Analyse du projet de loi C 38 «CHÔMEURS AU TRAVAIL» LA RÉFORME DE L ASSURANCE EMPLOI Analyse du prjet de li C 38 «CHÔMEURS AU TRAVAIL» LE PROJET DE LOI C 38 Sanctinné le 29 juin 2012, ce prjet de li apprte des changements majeurs à la li de l assurance

Plus en détail

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Tulis et chargée de missin en écnmie et gestin ptin vente Sus le piltage de Christine Françis IEN Définir PFMP :.. Vus

Plus en détail

Québec, le 26 septembre 2014

Québec, le 26 septembre 2014 Québec, le 26 septembre 2014 Madame, Mnsieur, Le Camp Mercier et les autres établissements de ski de fnd de la Sépaq ffrent en cmmun un abnnement de saisn qui dnne accès à tut le réseau de ski de fnd de

Plus en détail

Compte rendu Commission Communication du 16 novembre 2010 à la Brasserie Flo

Compte rendu Commission Communication du 16 novembre 2010 à la Brasserie Flo Cmpte rendu Cmmissin Cmmunicatin du 16 nvembre 2010 à la Brasserie Fl Persnnes présentes - Gérard Simnin - Yves Bncur - Hubert Gign - Linel Valdan - Christine Herzg - Ingrid Rebert Lecture et validatin

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

LES DEPRECIATIONS DES CREANCES

LES DEPRECIATIONS DES CREANCES LES DEPRECIATIONS DES CREANCES Objectif(s) : Evaluatin des dépréciatins des créances clients : clients duteux u litigieux, créances irrécuvrables. Pré-requis : Mdalités : Calculs relatifs à la TVA, Mécanisme

Plus en détail

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation Les slutins de paie et de gestin du persnnel : du lgiciel à l extermalisatin Smmaire La gestin des ressurces humaines pur les PME 1. Intrductin 2. Le lgiciel 3. La paie manuelle 4. L expert cmptable 5.

Plus en détail

SESP 1170 - Comptabilité Résumé du cours

SESP 1170 - Comptabilité Résumé du cours SESP 1170 - Cmptabilité Résumé du curs Définitin : Système d infrmatin, instrument de mdélisatin et représentatin des pératins effectuées par les rganisatins. => Large éventail d utilisateurs. Cmptes annuels

Plus en détail

Fiche pédagogique N 1

Fiche pédagogique N 1 CAPITALISATION DU PROGRAMME PROCOPIL Prgramme cmmun des réseaux : - Slidarité Laïque (France) - Fédératin Rumaine des ONG pur l Enfant (FONPC) - Réseau Natinal bulgare pur l Enfance (RNE) - Alliance mldave

Plus en détail

Hausse de 68% en moyenne pour le trafic des sites mobiles en juin 2014

Hausse de 68% en moyenne pour le trafic des sites mobiles en juin 2014 Tendances du web Hausse de 68% en myenne pur le trafic des sites mbiles en juin 2014 Hausse de 45% pur le trafic des applis et baisse de 6,8% pur le trafic des sites web en France en juin 2014 Etude publiée

Plus en détail

Actions d insertion 2012/2013

Actions d insertion 2012/2013 Cmmissin Eurpéenne Fnds Scial Eurpéen Actins d insertin 2012/2013 Le Département de Seine-Maritime suhaite sutenir les actins d insertin sciale et prfessinnelle en faveur des bénéficiaires du RSA dmiciliés

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2015

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2015 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 mars 2015 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 22 avril 2015 Au 1 er trimestre 2015, Michelin affiche des ventes nettes de 5

Plus en détail

- Le service aux tables. - Le service rapide & commande pour emporter. - Le service à l auto. - La livraison. o Voir le feuillet Livraison.

- Le service aux tables. - Le service rapide & commande pour emporter. - Le service à l auto. - La livraison. o Voir le feuillet Livraison. Pint De Vente Lgiciel de gestin Les Lgiciels Velce, Vtre gestinnaire La versatilité, la simplicité et la rapidité de ntre pint de vente, ne fnt pas qu amélirer vtre service à la clientèle, elles permettent

Plus en détail

Madame, Monsieur, Pour l Espace Liberté, remplissez précisément votre demande de tables et de chaises, sans excéder la capacité maximum des salles.

Madame, Monsieur, Pour l Espace Liberté, remplissez précisément votre demande de tables et de chaises, sans excéder la capacité maximum des salles. Nm : Assciatin : Adresse : N de téléphne : Mail : Nm de la salle : Date de lcatin : Madame, Mnsieur, Veuillez lire attentivement le règlement ci-jint, le dater, le signer au bas de chaque page, remplir

Plus en détail

Haut Conseil de la santé publique

Haut Conseil de la santé publique Haut Cnseil de la santé publique AVIS relatif à la vaccinatin par le vaccin pneumcccique cnjugué 11 décembre 2009 Vaccin pneumcccique cnjugué Un nuveau vaccin pneumcccique cnjugué (Prevenar 13 ), cmpsé

Plus en détail

1. Présentation du suivi budgétaire 2014

1. Présentation du suivi budgétaire 2014 1/15 Rapprt de gestin Année 2014 Ce rapprt présente le suivi budgétaire de l assciatin Cap Digital Paris Régin pur l année 2014 ainsi que les cmptes annuels. Les actins menées par Cap Digital en 2014 fnt

Plus en détail

Coalition énergie et construction durable

Coalition énergie et construction durable RÉALISATION D UN CONCEPT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS UN CADRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE BÂTIMENT DE MOISSON MONTRÉAL CONCEPT PRÉPARÉ PAR L ENSEMBLE DES PROFESSIONNELS MEMBRES DU COMITÉ EXPERTS

Plus en détail

Compte rendu du CTSD du 01/12/2014

Compte rendu du CTSD du 01/12/2014 Cmpte rendu du CTSD du 01/12/2014 Le directeur académique avait cnvqué le CTSD en n inscrivant qu un seul pint à l rdre du jur, «l rganisatin du dispsitif de récupératin des heures d enseignement en dépassement

Plus en détail

Annexe 1 : détail des critères d éligibilité aux fonds de solidarité Eau

Annexe 1 : détail des critères d éligibilité aux fonds de solidarité Eau Annexe 1 : détail des critères d éligibilité aux fnds de slidarité Eau La première facture d eau (valant cntrat d abnnement Cy ) u le premier décmpte de charge ne peut pas faire l bjet d une aide. L abnnement

Plus en détail

PROCES VERBAL de l'assemblee GENERALE de l Association GYMNASTIQUE VOLONTAIRE CLAGNY-GLATIGNY

PROCES VERBAL de l'assemblee GENERALE de l Association GYMNASTIQUE VOLONTAIRE CLAGNY-GLATIGNY Gymnastique Vlntaire Sectin «Clagny-Glatigny» 36 rue Luis Haussmann 78000 VERSAILLES Versailles PROCES VERBAL de l'assemblee GENERALE de l Assciatin GYMNASTIQUE VOLONTAIRE CLAGNY-GLATIGNY Tenue le samedi

Plus en détail

TALI (Traitement adapté des Impayés de Loyers)

TALI (Traitement adapté des Impayés de Loyers) TALI (Traitement adapté des Impayés de Lyers) Evlutin du traitement amiable Cahier des charges 1 Cnstat 1 ère versin... 2 2 Evlutin 2 nde versin... 2 2.1 Cntexte 2 2.2 Les acteurs et leurs rôles 2 2.3

Plus en détail

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti.

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti. 1. Préambule Les Magasins Généraux nt été cnçus, à l rigine, avec la missin de cntribuer à désengrger le trafic du Prt de Djibuti. Une nuvelle étape, dans la ratinalisatin des prcédures de transprt, supprtée

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill Frmulaire d'inscriptin aux Services Marchand Skrill Le frmulaire d'inscriptin aux services Marchand Skrill (l'«inscriptin») dit être signé par le Marchand u pur sn cmpte. Très imprtant : le Marchand dit

Plus en détail