ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ETATS FINANCIERS CONSOLIDES"

Transcription

1 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Résultat cnslidé En eurs Ntes 2011 Chiffre d'affaires Achats cnsmmés Charges de persnnel Charges externes Impôts et taxes Dtatins / reprises d'amrtissements Dtatins / reprises prvisins * Autres prduits et charges Résultat pératinnel curant % rc / ca 5,02% 2,15% 15,01% Autres prduits et charges pératinnels Résultat pératinnel Charges et prduits financiers Impôts sur les sciétés Résultat net des sciétés intégrées Qute-part des sciétés mises en équivalence RESULTAT NET CONSOLIDE % rc / ca 2,62% 0,48% 14,04% dnt part du Grupe * dnt part des intérêts minritaires Résultat part Grupe par actin 26 0,090 0,016 0,497 Résultat dilué par actin (en eur) 26 0,090 0,016 0,497 *Le résultat net cnslidé 2011 intègre des reprises de prvisins nn récurrentes pur un mntant de Gerex - Etats financiers

2 Actif cnslidé En eurs ACTIF NON COURANT Ntes 2011 Ecarts d'acquisitin Immbilisatins incrprelles Immbilisatins crprelles Autres actifs financiers Impôts différés actif Ttal actif nn curant ACTIF COURANT Stcks et en curs Clients et cmptes rattachés Autres actifs curants Dispnibilité Ttal actif curant TOTAL ACTIF Gerex - Etats financiers

3 Passif cnslidé En eurs CAPITAL ET RESERVES Ntes 2011 Capital Réserves cnslidées Résultat part du Grupe Ttal capital et réserves part Grupe INTERETS MINORITAIRES Réserves Résultat Ttal capital et réserves part intérêts minritaires PASSIFS NON COURANT Impôts différés passif Prvisins pur risques et charges 19 & Emprunts et dettes financières Ttal passif nn curant PASSIFS COURANT Emprunts et dettes financières Autres passifs curants Ttal passif curant TOTAL PASSIF Gerex - Etats financiers

4 Tableau cnslidé des flux de trésrerie en eurs Résultat Net Amrtissements et prvisins Plus et Mins-value de cessins Capacité d'autfinancement Stcks et en curs Clients Autres actifs et passifs Variatin du BFR lié à l'activité Flux de trésrerie liés à l'activité Variatin des cmptes assciés Acquisitins/Cessins immbilisatins d'explitatin Cessins d'immbilisatins Flux de Trésrerie lié aux pératins d'investissements Dividendes versés aux actinnaires Variatin des réserves cnslidées Emissin et rembursements d'emprunts Flux de trésrerie lié aux pératins de financement VARIATION DE TRESORERIE et Equivalent de trésrerie Trésrerie d'uverture Trésrerie de clôture VARIATION DE TRESORERIE et Equivalent de trésrerie Gerex - Etats financiers

5 NOTES 1-Principes cmptables et règles de cnslidatin En applicatin du règlement n 1606/2002 du Cnseil Eurpéen adpté le 9 juillet 2002, les cmptes cnslidés du grupe GEOREX publiés au titre de l exercice éculé snt établis cnfrmément aux nrmes cmptables internatinales (IFRS) telles qu adptées dans l Unin Eurpéenne. L infrmatin cmparative a été retraitée cnfrmément aux principes définis dans l IFRS 1. Utilisatin des estimatins La présentatin des états financiers suppse que la directin établisse des estimatins et des hypthèses cncernant le mntant des actifs et passifs, et fasse état des actifs et passifs éventuels à la date de clôture des cmptes cnslidés ainsi que des revenus et des charges pendant l exercice. Les résultats effectifs peuvent naturellement diverger de ces estimatins. Méthdes de cnslidatin Les sciétés dans lesquelles le grupe, directement u indirectement, cntrôle plus de la mitié des drits de vte, u a le puvir d exercer le cntrôle sur les pératins, snt cnslidées par intégratin glbale. Les sciétés dans lesquelles le grupe exercerait, directement u indirectement, une influence ntable sans avir le cntrôle seraient alrs cnslidées par mise en équivalence. Les filiales snt cnslidées à partir de la date à laquelle le cntrôle effectif est transféré au grupe. Elles ne snt plus cnslidées à partir de leur date de cessin. Tutes les transactins «inter cmpagnies», sldes et plus u mins-values réalisées sur des pératins entre des sciétés du grupe snt annulées. Lrsque cela est nécessaire, les méthdes cmptables des filiales snt ajustées afin d être en adéquatin avec les règles et méthdes adptées par le grupe. Cmptabilisatin des pératins étrangères Les cmptes des sciétés étrangères snt cnvertis seln les principes suivants : les pstes de bilan snt cnvertis au taux de clôture les pstes de cmpte de résultat snt cnvertis au curs myen de l exercice les différences de cnversin snt prtées directement dans les capitaux prpres sus la rubrique «écarts de cnversin». Les pératins en mnnaie étrangère snt cmptabilisées au taux de change de la date d pératin. Les gains u les pertes résultant du règlement de ces transactins et de la cnversin des créances et dettes en mnnaie étrangère, snt enregistrés au cmpte de résultat. Infrmatin sectrielle L infrmatin sectrielle du grupe est présentée seln deux niveaux (secteur d activité et secteur gégraphique). Le chix de ces niveaux et leur décmpsitin reflète le niveau d rganisatin du grupe et les différences de risques et de rentabilité. Le secteur d activité cnstitue le premier niveau d infrmatin sectrielle du grupe. Il a été retenu les quatre principaux secteurs suivants : Gerex - Etats financiers

6 Infrmatin sectrielle par secteur d activité Hlding (Cncerne : la sciété mère) Subsurface (Cncerne les sciétés : Gerex Assistance Technique SAS, Gerex UK Ltd) Gestin de dnnées (Cncerne les sciétés : Gerex Numeric SAS, Gerex Tunisia Services SARL) Frmatins & Lgiciels (Cncerne la sciété Gerex Slutins SAS) Immbilier (Cncerne la SCI Hnré de Balzac) Le secteur gégraphique cnstitue le secnd niveau d infrmatin sectrielle du grupe. Infrmatin sectrielle par secteur gégraphique France Grande Bretagne République du Cng Tunisie Principes généraux de transitin aux IFRS La date du 1 er janvier 2006 ayant été retenue cmme date de transitin, les premiers états financiers aux nrmes IFRS nt été préparés à cmpter de cette date cmme si les nrmes IAS/IFRS avaient tujurs été appliquées. Immbilisatins incrprelles (IAS 16) Les immbilisatins incrprelles snt évaluées au cût d acquisitin, révisées péridiquement en cas de perte de valeur. Elles snt amrties linéairement sur les durées suivantes : lgiciels bureautiques : 4 ans linéaire lgiciels techniques : 4 ans linéaire aménagements : 10 ans linéaire matériel technique : 4 ans linéaire matériel de bureau et infrmatique (bureautique) : 4 ans linéaire mbilier : 10 ans en linéaire Les frais d acquisitin des cnstructins (Bâtiment PLATON) nt été incrprés au prix d acquisitin pur un mntant de S agissant d un changement de méthde lié à la transitin aux IFRS, l impact crrespndant a été imputé en réserves cnslidées pur un mntant de , après prise en cmpte de l impôt différé passif crrespndant pur un mntant de Immbilisatins crprelles (IAS 16) La méthde d évaluatin des immbilisatins crprelles prpsée par IAS 16 et retenue par le grupe est celle du cût d acquisitin diminué des amrtissements et des pertes de valeur cnstatées. Tutefis, le grupe a décidé d appliquer l ptin de réévaluatin des immbilisatins crprelles à leur juste valeur à la date de transitin. Ces réévaluatins nt été effectuées sur la base d expertises réalisées par un expert indépendant. Les cnclusins de cette expertise nt été rendues le 29 janvier Gerex - Etats financiers

7 L impact net de sur capitaux prpres, cncernant l ptin de réévaluatin crrespnd à la différence entre la valeur nette cmptable de ces biens avant réévaluatin et la juste valeur de ces biens à la date de transitin sus déductin d un impôt différé passif de Valeur nette cmptable au 31 décembre 2006 : 540 K Evaluatin à la «juste valeur» : 770 K Incrpratin des frais d acquisitin : 40 K Ecart de réévaluatin : 270 K Impôt différé passif : -90 K Impact net sur les capitaux prpres : 180 K Les autres immbilisatins snt amrties sur leur durée d utilité. La revue des durées d amrtissement pratiquées en cmparaisn avec les durées d utilité a révélé des divergences significatives entre la pratique actuelle et les nrmes internatinales. Les bureaux d Argenteuil situés dans le Bâtiment PLATON (siège scial du grupe) d une superficie de 694 mètres carrés, acquis le 29 décembre 2003, nt été décmpsés de la manière suivante : terrain : 80 K structure : 410 K revêtements de façade : 128 K équipements techniques et étanchéité : 45 K aménagements : 107 K Les durées d amrtissement qui sernt pratiquées à cmpter du 1 er janvier 2007, snt les suivantes : structure : 47 ans revêtements de façade : 27 ans équipements techniques et étanchéité : 7 ans aménagement : 10 ans Actifs financiers Les placements financiers (valeurs mbilières) snt cmptabilisés à leur juste valeur et les variatins de juste valeur snt prtées au cmpte de résultat. Les prêts et créances snt cnsidérés cmme des actifs émis par l entreprise et snt cmptabilisés à leur cût. Ils fnt l bjet d une dépréciatin, s il existe une indicatin bjective de perte de valeur. La perte de valeur crrespndante est cmptabilisée en résultat. Les variatins de valeur des titres dispnibles à la vente (investissements financiers nn cnslidés) snt enregistrées en capitaux prpres en «réserve de réévaluatin». En cas de perte de valeur définitive, une prvisin pur dépréciatin est enregistrée en résultat financier. Créances clients Les créances clients snt valrisées à leur valeur prbable d encaissement. Une revue est faite pur les créances duteuses à partir d une revue des créances dues à chaque clôture. Capital Les charges externes, liées à une émissin d actins nuvelles viennent en diminutin de la prime d émissin, net de taxes. Gerex - Etats financiers

8 L augmentatin du capital réalisée au curs de l exercice 2006 pur un mntant de 407 K, sit actins émises au prix unitaire de 2,91 (nminal 0,61, prime d émissin 2,30 ), a dnné lieu à des frais d augmentatin de capital, qui nt été imputés en diminutin de la prime d émissin pur un mntant de Lrsque la sciété u ses filiales achètent leurs prpres actins, le prix payé incluant les frais afférents à leur acquisitin nets de taxes est déduit des capitaux prpres dans le pste actins prpres jusqu à leur cessin. Au mment de leur cessin, la plus u mins-value réalisée est cmptabilisée en capitaux prpres. Emprunts Les emprunts snt initialement cmptabilisés à leur juste valeur nette des cmmissins afférentes. La part à mins d un an des dettes financières est classée en dettes financières curantes. Cntrats de lcatin (IAS 17) La nrme IAS 17 définit les cntrats de lcatin financement et les cntrats de lcatin simple. Un cntrat est qualifié de lcatin financement s il transfère au preneur la quasi-ttalité des risques et avantages inhérents à la prpriété du bien lué. Les autres cntrats snt cnsidérés cmme des lcatins simples. Les cntrats de lcatin financement snt cmptabilisés à l actif en immbilisatin pur leur valeur vénale et au passif en dettes financière pur la juste valeur du bien lué u, si celle-ci est inférieure, à la valeur actuelle des paiements minimaux au titre de la lcatin. L ensemble des cntrats de lcatin en curs à la clôture nt été qualifiés de cntrats de lcatin simples, dans la mesure u ces cntrats prévient la restitutin des biens mbiliers lués à l issue du cntrat sans pssibilité pur les sciétés du grupe de prcéder en tant que lueurs au rachat desdits biens pur une valeur résiduelle. Par cnséquent, la prpriété de ces biens ne puvant être transférée «in fine», myennant le versement d une valeur résiduelle, lesdits cntrats, nt été qualifiés de cntrats de lcatin simples. Les cntrats de lcatin qui ne cnfèrent pas au grupe l intégralité des risques et des avantages snt classés en en cntrats de lcatin simple et les paiements effectués pur ces cntrats snt cmptabilisés en charge sur la durée du cntrat. Prvisins pur risques et charges Les prvisins snt cnstituées lrsque le grupe a une bligatin actuelle vis à vis d un tiers, résultant d évènements passés, lrsqu il est prbable qu une srtie de ressurces sera nécessaire pur éteindre l bligatin, et que le mntant de cette bligatin peut être estimé de façn fiable. Regrupements d entreprises (IFRS 3 et IAS 36) En cas d existence d écarts d acquisitin et cnfrmément à l applicatin de la nrme IFRS 3, ceux-ci ne seraient pas amrtis. Des tests de perte de valeur seraient alrs mis en place cnfrmément à la nrme IAS 36 au niveau de chaque unité génératrice de trésrerie «UGT». En cas d existence d écarts d acquisitin négatifs, ceux-ci seraient annulés en cntrepartie des capitaux prpres. Gerex - Etats financiers

9 Avantages au persnnel (IAS 19 révisée) Les engagements de retraite snt cmptabilisés dans les cmptes établis en principes français, pur tut le persnnel ayant plus de cinquante ans. Les sciétés du grupe dispsent de régimes de retraite à prestatins définies, qui fixent le mntant de la prestatin de retraite qui sera perçue par un salarié lrs de sn départ à la retraite. Les engagements de retraite snt évalués en tenant cmpte du niveau de rémunératin future, de la durée d activité prbable des salariés, de l espérance de vie et de la rtatin du persnnel. La valeur actualisée des engagements est cmptabilisée en résultat pératinnel curant. Cntrairement à ce qui est prévu par la nrme IAS 19, le grupe n a pas estimé nécessaire de cmptabiliser ses engagements au titre des médailles du travail. Le grupe cmptabilise un passif et une charge au titre de la participatin dans le cadre de sn bligatin légale. Impôts (IAS 12) Le grupe a cmptabilisé des impôts différés sur les ajustements IFRS ayant généré une différence tempraire entre la base cmptable et la valeur fiscale des actifs et des passifs seln les critères de cmptabilisatin définis par la nrme IAS 12. Un impôt différé est calculé pur tutes les différences tempraires existantes entre la valeur cmptable inscrite au bilan cnslidé et la valeur fiscale des actifs et passifs. Le taux d impôt utilisé est celui que le grupe s attend à payer u à recuvrer auprès des administratins fiscales. Les actifs et passifs d impôts différés ne snt pas actualisés et snt classés au bilan en actif et passif nn curants. Les impôts différés actifs snt cnstatés s il existe une réelle prbabilité de récupératin de ces impôts sur les exercices futurs. Les actifs et passifs d impôts différés snt cmpensés si les entités pssèdent un drit légal de cmpensatin et relèvent de la même administratin fiscale. Crédit d impôt cmpétitivité et empli (CICE) Le CICE est cmptabilisé en diminutin des charges de persnnel, présent dans un suscmpte 64 Le CICE a pur bjet le financement de l'améliratin de la cmpétitivité des entreprises, à travers ntamment des effrts en matière d'investissement, de recherche, d'innvatin, de frmatin, de recrutement, de prspectin de nuveaux marchés, de transitin éclgique et énergétique et de recnstitutin de leur fnds de rulement (art. 244 quater C du CGI). Ci-dessus, la décmpsitin du CICE par sciété membre du Grupe Gerex : GEOREX ASSISTANCE TECHNIQUE ,88 GEOREX NUMERIC ,69 GEOREX.5 172,88 Impact résultat cnslidé ,45 Gerex - Etats financiers

10 Ecarts d acquisitin L écart d acquisitin représente la différence entre le cût d acquisitin et l actif net estimé à sa juste valeur des capitaux prpres au mment de l acquisitin. Les écarts d acquisitin ne snt pas amrtis mais fnt l bjet d un test de dépréciatin de valeur annuellement et lrsque des évènements u des circnstances indiquent qu une réductin de valeur est susceptible d intervenir. La valeur de l écart d acquisitin est ramenée à sa valeur recuvrable si elle est inférieure à sa valeur nette cmptable. La charge de dépréciatin éventuelle est enregistrée sur la ligne «dépréciatin des écarts d acquisitin» du cmpte de résultat, et incluse dans le résultat pératinnel. Ces tests snt réalisés au niveau de chaque unité génératrice de trésrerie «UGT». La valeur recuvrable est définie cmme la valeur la plus élevée entre le prix de vente net de l actif et sa valeur d utilité. Le prix de vente net crrespnd à une estimatin à partir de multiples de critères financiers (chiffre d affaires, résultat). La valeur d utilité est estimée à partir de flux futurs actualisés qui sernt générés par ces actifs en y appliquant un taux d actualisatin apprprié. 2 Infrmatins générales L activité du grupe est centrée sur l industrie pétrlière, à travers la furniture des services suivants : Subsurface (Cnseil, Etudes, Mise à dispsitin de persnnel qualifié) Gestin de dnnées (Stckage, Indexatin, Mise à dispsitin de persnnel qualifié, Travaux de numérisatin, Traitement de dnnées) Frmatins Ventes de lgiciels techniques et spécifiques au mnde pétrlier Explratin pétrlière et gazière Gerex S.A est cté au marché libre OTC. 3 Histrique des variatins du périmètre Gerex Nrge (srtie du périmètre en 2010). La filiale Nrvégienne (Gerex Nrge) a été cnstituée le 1er mars 2006 afin de dévelpper les activités du Grupe en Nrvège et d intrduire la sciété GEOREX sur le marché réglementé d Osl. Cette sciété détenue à 100 % est srtie du périmètre en Cette sciété a été dissute et de ce fait n a pas cntribué au chiffre d affaires du Grupe au curs de l exercice éculé. Prs SAS (srtie du périmètre en 2010). Cnstitutin à cmpter du 1er ctbre 2007 de la sciété Prs SAS afin de dévelpper les activités liées à l explratin et l explitatin de ressurces hydrcarbures. Cette sciété qui était détenue à 100 % est srtie du grupe en juillet Les actins de la sciété Prs détenues par Gerex nt dnné lieu à une distributin de dividende en nature. Gerex - Etats financiers

11 4-Infrmatins sectrielles 2013 (en K ) Dnnées Subsurface Lg/Training Immbilier Hlding Ttal Ttal ventes Résultat pératinnel curant Résultat pératinnel Résultat financier Résultat avant impôts impôt Résultat net (en K ) Dnnées Subsurface Lg/Training Immbilier Hlding Ttal Ttal ventes Résultat pératinnel curant Résultat pératinnel Résultat financier Résultat avant impôts impôt Résultat net (en K ) Dnnées Subsurface Lg/Training Immbilier Hlding Ttal Amrtissements Prvisins pur dépréciatin des créances clients Autres prvisins (en K ) Dnnées Subsurface Lg/Training Immbilier Hlding Ttal Amrtissements Prvisins pur dépréciatin des créances clients Autres prvisins au 31 décembre 2013 (en K ) Dnnées Subsurface Lg/Training Immbilier Hlding Ttal Actifs Entreprises assciés 0 Ttal Actifs Ttal Dettes Ttal acquisitins immbilisatins au 31 décembre 2012 (en K ) Dnnées Subsurface Lg/Training Immbilier Hlding Ttal Actifs Entreprises assciés 0 Ttal Actifs Ttal Dettes Ttal acquisitins immbilisatins 93 Gerex - Etats financiers

12 5-Immbilisatins incrprelles Muvements en 2013 Lgiciels Autres Ttal Valeur nette cmptable à l uverture Acquisitins Cessins u mises au rebut Variatin liée au change Reprises d'amrtissements Dtatins aux amrtissements Valeur nette cmptable à la clôture Les autres immbilisatins incrprelles crrespndent à hauteur de au rachat du fnds de cmmerce "Csn" par la sciété Genumeric SAS, le 1er mai Ce fnds de cmmerce n'est pas déprécié car sa juste valeur est jugée au mins égale à sn cût d'acquisitin histrique. 6-Immbilisatins crprelles Terrains cnstructins Matériel utillage Autres Ttal Muvements en 2013 Valeur nette cmptable à l uverture Acquisitins Cessins u mises au rebut Variatin liée au change Reprises d'amrtissements Dtatins aux amrtissements Valeur nette cmptable à la clôture Participatins dans des entreprises assciées Le Grupe ne détient pas de participatins dans des entreprises assciées. Tutes les sciétés membre du grupe snt cnslidées par intégratin glbale sans recurir à la méthde de mise en équivalence. 8-Autres actifs financiers valeur nette cmptable à l'uverture Variatin de l'exercice Valeur nette à la clôture Valeurs mbilières Prêts aux salariés à plus d'un an Prêts effrt cnstructin (CIL) à plus d'un an Dépôts et cautinnement Valeur nette à la clôture Gerex - Etats financiers

13 9-Instruments financiers dérivés Aucun instrument financier n'a été mis en place pur cuvrir les risques de taux prtant sur la dette financière à lng terme. 10-Clients Créances clients Prvisins pur dépréciatin Ttal net Aucune créance client n'a été cédée dans le cadre de cntrats d'affacturage 11-Autres actifs curants Prêts à mins d'un an Furnisseurs débiteurs Avances et acmptes versés sur cmmandes en curs 169 Avances au persnnel Sécurité sciale et rganismes sciaux Etats impôts & taxes Charges cnstatées d'avance Ttal net Stcks Matières premières Travaux en curs sur prestatins de services Valeur brute Valeur nette Trésrerie et équivalents de trésrerie Cmptes à terme Dispnibilités Trésrerie et équivalents de trésrerie Trésrerie nette Capital apprté et stck-ptins Nmbre d'actins Capital Primes Ttal ( ) au 1er janvier au 31 décembre Aucune ptin sur actins n est attribuée. Gerex - Etats financiers

14 15-Autres passifs curants Furnisseurs et cmptes rattachés Persnnel & cmptes rattachés Sécurité sciale et rganismes sciaux Etats impôts & taxes Clients créditeurs Prduits cnstatés d'avance Autres passifs curants Emprunts Emprunt HSBC n 1 (PLATON) Emprunts nn curants L'emprunt cntracté auprès de la Hsbc par la sciété SCI Hnré de Balzac a pur bjet le financement de l'acquisitin du siège scial du grupe à Argenteuil (Bâtiment Platn). Lesdits lcaux à usage de bureaux (siège scial) nt été acquis le 25 décembre L'emprunt cntracté bénéficie d'un taux fixe : 4,4 % l'an. L'emprunt suscrit par le SCI Hnré de Balzac prte sur une durée de 80 mis : Première échéance : le 25 avril Dernière échéance : le 25 décembre Détail des emprunts Emprunt HSBC SCI HDB n Agis bancaires à payer Intérêts curus sur emprunts Emprunts curants Ttal des emprunts et dettes financières Échéances des emprunts - A mins d'un an De 1 à 5 ans Plus de 5 ans Gerex - Etats financiers

15 17-Expsitin aux risques financiers Risque de taux Aucun instrument financier n'a été mis en place afin de cuvrir le risque de taux de la dette financière à lng terme. Les emprunts cntractés snt à taux fixe de 4,40 % l'an pur la SCI Hnré de Balzac : Emprunts et dettes financières à taux fixe Autres passifs curants Risque de liquidité Aucun emprunt n'est sumis à des cvenants. Risque de change Le risque de change résulte essentiellement des pératins d'achat u de vente cnclues en devises. Les pertes et gains de change enregistrés au curs de l'exercice nt été les suivants : L'impact net du risque de change sur le résultat cnslidé (- 15 K ), est cnsidéré cmme nn significatif eu égard au vlume des transactins enregistrées en cmptabilité. pertes de change : - 40 K gains de change : + 25 K L'impact net du risque de change sur les capitaux prpres (+ 8 K ) est cnsidéré cmme nn significatif. Les écarts de cnversin qui impactent les capitaux prpres résultent de l'intégratin en cnslidatin des sciétés dnt la cmptabilité est tenue en mnnaie étrangère (Gerex UK, Gerex Services Tunisia Services SARL). L'impact des écarts de cnversin prtés en capitaux prpres, snt les suivants : Gerex Services Tunisia SARL (Tunisie) : + 5,7 K Gerex UK Ltd (Grande Bretagne) : + 2,3 K 18-Impôts différés Le tableau ci-dessus, indique les mntants après cmpensatin le cas échéant : Actifs d'impôts différés Passifs d'impôts différés Ttal Variatin des impôts différés Gerex - Etats financiers

16 IDA au 1er janvier Impôts imputés au cmpte de résultat Impôts imputés en capitaux prpres 0 IDP au 31 décembre Engagements de retraite et avantages assimilés A l'uverture Charge imputée au cmpte de résultat Prduit imputé au cmpte de résultat A la clôture Passif inscrit au bilan Taux d'actualisatin 5% 5% Taux d'augmentatin des salaires 2% 2% Impact de la revalrisatin des salaires Impact de l'actualisatin des indemnités Les principales hypthèses se rapprtant au calcul des indemnités de départ à la retraite snt les suivants : Prvisin tenant cmpte des charges sciales éventuellement dues. Hypthèse d'une mise à la retraite par l'emplyeur à 65 ans. Mde de calcul cnventinnel. Taux de mrtalité retenu repsant sur des dnnées prvenant de statistiques publiées et de dnnées histriques. 20-Prvisins pur autres passifs Engagements de retraite Risque de nn-recuvrement de TVA & IS (GTS) Prvisins pur litige Ttal prvisins pur risques & charges A l'uverture 1/01/ Dtatins Mntants utilisés A la clôture 31/12/ Autres prduits et charges Jetns de présence Créances irrécuvrables Autres prduits (refacturatin des frais engagés pur le cmpte des clients) Net charges (-) et prduits (+) Autres prduits et charges pératinnels Autres prduits et charges exceptinnelles sur pératins de gestin Net charges (-) et prduits (+) Gerex - Etats financiers

17 23-Charges liées aux avantages du persnnel Traitements et salaires Charges sciales Intéressement et participatin Ttal Effectif myen (ETP-Equivalent temps plein) sur la péride Effectif ETP dnt cadres dnt nn cadres Charges et prduits financiers Prduits financiers Charges financières Ttal Décmpsitin par nature Intérêts des emprunts Différences négatives de change Intérêts financiers sur placements de trésrerie Différences psitives de change Ttal Charge d impôt sur le résultat Impôt curant Impôt différé Ttal (en K ) Résultat net cnslidé Impôts curants et différés Résultat avant impôts Résultats par actin Résultat de base Le résultat de base par actin est calculé en divisant le bénéfice net revenant aux actinnaires de la sciété par le nmbre myen pndéré d'actins rdinaires en circulatin au curs de l'exercice, hrs actins prpres rachetées par la sciété. résultat net part du grupe en milliers d'eurs (K ) nmbre d'actins en circulatin à l'uverture nmbre d'actins en circulatin à la clôture nmbre myen pndéré d'actins en circulatin Résultat de base par actin (en ) 0,090 0,016 Gerex - Etats financiers

18 Résultat dilué Le résultat dilué par actin est calculé en augmentant le nmbre myen pndéré d'actins en circulatin du nmbre d'actins qui résulterait de la cnversin de tutes les actins rdinaires ayant un effet ptentiellement dilutif. La sciété pssède un seul type d'instrument ayant un effet ptentiellement dilutif : des ptins de suscriptin d'actins au bénéfice des salariés et dirigeants de la sciété. résultat net part du grupe en milliers d'eurs (K ) nmbre myen pndéré d'actins en circulatin nmbre myen pndéré d'actins en circulatin utilisé pur le calcul du résultat dilué Résultat de base par actin (en ) 0,090 0, Dividende par actin Nmbre d'actins cmpsant le capital au 1er janvier Mntant ttal du dividende versé en curs d'exercice (en ) Dividende par actin versé 0,100 0, Actifs et passifs éventuels Les engagements dnnés par le grupe au titre des cntrats de lcatins en curs s'élèvent à à la clôture de l'exercice scial éculé, cntre à la clôture de l'exercice précédent (31/12/2012). Dnt : échéances à mins d'un an : (cntre au 31 décembre 2012) échéances à plus d'un an et mins de cinq ans : (cntre au 31 décembre 2012) Le grupe a accrdé à la banque HSBC une sûreté réelle en garantie du rembursement des emprunts cntractés pur acquérir les bureaux du Bâtiment PLATON. Il s'agit d'une IPPD "Inscriptin du Prêteur au Premier Denier". Cautin autrisée par le cnseil d'administratin du 30 janvier 2013 La sciété mère du Grupe GEOREX (GEOREX SA) s'est prtée garante du paiement des lyers acquittés par sa filiale GEOREX UK pur un mntant annuel de au prfit du bailleur (la sciété CATTANEO). Le cntrat de bail prte sur une péride allant du 3 aût 2012 au 2 aût A la demande du cabinet SMITH PEARMAN, le cnseil a également autrisé la délivrance d'une lettre de supprt de la sciété GEOREX UK Ltd au titre du paiement des dettes de l'exercice scial cls le 31 décembre Cautin autrisée par le cnseil d'administratin du 3 mai 2010 Le 3 mai 2010, la sciété GEOREX SA (sciété mère du grupe GEOREX) s'est prtée cautin slidaire des lyers et charges dus par sn ex-filiale, la sciété POROS SAS, au prfit de la sciété FONCIA, bailleur de lcaux à usage de bureaux situés au 7 rue de la libératin ENGHIEN LES BAINS. Le lyer annuel s'élève à Le bail a été cnclu pur une durée de six années cmmençant à curir le 6 mai 2010 pur se terminer le 5 mai Le Gerex - Etats financiers

19 bail a été résilié au curs de l'exercice La cautin crrespndante a dnc pris fin avant la clôture de l'exercice éculé. Cautin autrisée par le cnseil d'administratin du 15 ctbre 2009 La sciété GEOREX SA (sciété mère du grupe GEOREX) a été autrisée par le cnseil d'administratin du 15 ctbre 2009 à se prter cautin au prfit de la banque HSBC du rembursement d'un prêt de 120 K cnsenti à sa filiale GEOREX NUMERIC SAS. Cet emprunt a été intégralement rembursé. Cette cautin a pris fin au curs de l'exercice Elle est mentinnée dans l'annexe pur mémire et cmparaisn avec l'exercice précédent. Cautin slidaire autrisée par le cnseil d'administratin du 24 avril 2008 La sciété GEOREX SA (sciété mère du grupe GEOREX) a été autrisée à se prter cautin slidaire et indivisable de sn ex-filiale POROS SAS pur l'accmplissement de tus cntrats, bligatins et entreprises liant cette dernière dans le cadre des permis de recherche d'hydrcarbures liquides u gazeux dit "permis des Yvelynes" et "permis Champrse". Les actes de cautin nt été signés respectivement le 11 février 2008 et le 5 aût Regrupements d entreprises Participatins acquises depuis l'établissement des cmptes cnslidés en présentatin IFRS GEOREX UK ltd 100% Année d'acquisitin des titres 2005 Mntant des titres acquis Ttal du prix d'acquisitin Juste valeur des actifs nets des participatins acquises Ecart d'acquisitin 0 La participatin dans Gerex UK Ltd, acquise au curs de l'exercice 2005 crrespnd à une cnstitutin de sciété. Par cnséquent, l'incidence de l'acquisitin sur les pstes du bilan et le mntant décaissé crrespnd au capital scial libéré à 100 % lrs de la cnstitutin de ladite filiale. 30-Opératins entre parties liées Transactins avec les entreprises liées Les titres participatin nn cnslidés crrespndent à une sciété en smmeil. Par cnséquent, il n'y a aucune transactin avec les entreprises liées. Les titres de participatin crrespndants figurent à l'actif du bilan en valeur brute pur les mntants suivants : SCI des Jlys Ces titres snt intégralement prvisinnés à l'actif du bilan Rémunératin des dirigeants 2011 Salaires et autres avantages à curt terme Gerex - Etats financiers

20 31-Liste des filiales et participatins Sciété cnslidante Gerex S.A 145 rue Michel Carré ARGENTEUIL RCS Pntise n Sciétés intégrées Sciétés intégrées Siège scial Méthde de cnslidatin % Cntrôle % Intérêt Subsurface GEOREX ASSISTANCE TECHNIQUE SAS GEOREX UK Ltd Dnnées GEOREX NUMERIC SAS GEOREX SERVICES TUNISIA SARL Lg/Training GEOREX SOLUTIONS SAS Immbilier SCI Hnré de Balzac 145 rue Michel Carré ARGENTEUIL 22/24 Claremnt Rad, Surbitn, SURREY - KT6 4QU - UK IG 99,99% 99,99% IG 100,00% 100,00% 145 rue Michel Carré IG 100,00% 100,00% ARGENTEUIL Les Berges du Lac 1053 TUNIS IG 99,90% 99,90% 145 rue Michel Carré ARGENTEUIL 145 rue Michel Carré ARGENTEUIL IG 100,00% 100,00% IG 99,20% 99,20% 32-Transitin IFRS Principes généraux de transitin aux IFRS La date du 31 décembre 2006 a été retenue cmme date de transitin. Les états financiers nt été préparés cmme si les nrmes IFRS avaient tujurs été appliquées. Les principales mdificatins induites par le passage aux IFRS snt listées et chiffrées ciaprès dans le tableau de variatin des réserves cnslidées. IFRS Avant passage aux IFRS variatin Analyse des évènements ayant impacté les réserves cnslidées débit - crédit + dnt impact IFRS Annulatin des dividendes reçus par la sciété mère Annulatin des reprises de prvisin sur titres de participatin Retraitement des amrtissements en cnslidatin (durées) Réévaluatin bâtiment PLATON à sa juste valeur Eliminatin des fnds de cmmerce cédés en intra-grupe Cntributins des filiales aux capitaux prpres cnslidés Gerex - Etats financiers

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004 Nte de transitin - Impact du passage aux nuvelles nrmes cmptables sur le bilan cnslidé au 1er janvier 2004 Cette nte a pur bjectif d expliquer les effets de la transitin des nrmes cmptables belges aux

Plus en détail

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable.

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable. L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES Objectif(s) : Pré-requis : Apprfndir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan cmptable. Principes d'analyse du bilan financier : Mdalités :

Plus en détail

Plan comptable France

Plan comptable France Plan cmptable France Le plan cmptable u plan cmptable général (PCG), appelé parfis cadre cmptable, est un standard français de classificatin des événements écnmiques qui mdifient le patrimine de l'entreprise.

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M 28-02-2007 Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M Chiffre d affaires : 36,3 M en hausse de 71% Résultat net de 12% du

Plus en détail

Financement des investissements Page 1 sur 6

Financement des investissements Page 1 sur 6 Financement des investissements Page 1 sur 6 Une UC a tujurs besin d investir que ce sit pur : - Remplacer du matériel bslète (ex : investir dans l util infrmatique) - Augmenter sa capacité de vente (ex

Plus en détail

LES PROVISIONS TABLE DES MATIERES

LES PROVISIONS TABLE DES MATIERES LES PROVISIONS Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Distinctin et classificatin des différentes prvisins, Objectif des prvisins pur risques et charges, Caractéristiques et traitements cmptables. Classificatin

Plus en détail

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions Dns des entreprises Vus êtes une entreprise, relevant de l IS (impôt sur les sciétés) u de l IR (impôt sur le revenu)? Vus puvez apprter un sutien matériel à une assciatin u une fndatin à travers des pératins

Plus en détail

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital Résumé du mdule 6 : Cût et structure du capital Ce mdule explique tut d abrd cmment une sciété établit sn cût du capital. Vus apprenez cmment calculer la pndératin des cmpsantes et les cûts du capital

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS : PRINCIPES GENERAUX AMORTISSEMENT ECONOMIQUE LINEAIRE

LES AMORTISSEMENTS : PRINCIPES GENERAUX AMORTISSEMENT ECONOMIQUE LINEAIRE LES AMORTISSEMENTS : PRINCIPES GENERAUX AMORTISSEMENT ECONOMIQUE LINEAIRE Objectif(s) : Evaluatin et traitement cmptable des dépréciatins irréversibles des immbilisatins : amrtissements. Pré-requis : Classificatin

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 PAIRI DAIZA SA - RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 infrmatin réglementée - Publié le 31 INTRODUCTION En tant que

Plus en détail

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse.

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse. CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES Objectif(s) : Présentatin des principes écnmiques et juridiques relatifs à la cnslidatin des cmptes dans les grupes de sciétés, Ntins : périmètre de cnslidatin, purcentage

Plus en détail

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d rdre actuariel Jurnées d études du SACEI et de l IA Deauville, jeudi 20 septembre 2012 Nrbert Gautrn ngautrn@galea-asscies.eu Smmaire 1.

Plus en détail

ANALYSE FINANCIERE DES DOSSIERS DE FAILLITES CPZ

ANALYSE FINANCIERE DES DOSSIERS DE FAILLITES CPZ République et cantn de Genève Département des finances Office des faillites ANALYSE FINANCIERE DES DOSSIERS DE FAILLITES Entrée en vigueur : 1 er juin 2013 Mise à jur : 01.07.2013 Respnsable(s) : Apprbateur(s)

Plus en détail

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Principes de fiscalité de l assurance de persnnes Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie COMMUNIQUE DE LANCEMENT Sage 100 Trésrerie Sage 100 Trésrerie Ce qu il faut retenir Sage présente Sage 100 Trésrerie, sn nuveau mdule de gestin de trésrerie dispnible à la vente à partir du 15 janvier

Plus en détail

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties Avis sur les règles Appel à cmmentaires Règles des curtiers membres Persnne-ressurce : Richard J. Crner Vice-président à la plitique de réglementatin des membres 416 943-6908 rcrner@iirc.ca Destinataires

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS Buygues immbilier est un acteur majeur de l immbilier neuf. Nus smmes à vs côtés pur vus guider dans vtre chix d investissement tut en respectant vs prirités.

Plus en détail

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES?

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? 12 février 2013 Marie-Agnès NICOLET Regulatin Partners Présidente fndatrice 35, Bulevard

Plus en détail

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES 1.1. Qualificatin juridique En applicatin de la directive eurpéenne 2002/92/CE du 9 décembre 2002 sur l intermédiatin en assurance (dite DIA), l article L. 511-1 I du Cde des

Plus en détail

Ne pas publier, diffuser ou distribuer directement ou indirectement aux Etats-Unis d Amérique, au Canada, en Australie ou au Japon.

Ne pas publier, diffuser ou distribuer directement ou indirectement aux Etats-Unis d Amérique, au Canada, en Australie ou au Japon. Ne pas publier, diffuser u distribuer directement u indirectement aux Etats-Unis d Amérique, au Canada, en Australie u au Japn. EURO DISNEY S.C.A. Eur Disney S.C.A. annnce une prpsitin glbale, sutenue

Plus en détail

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires Grupe ERAMET Accrd Cmpte Epargne Temps Grupe MODIFICATION CGT - Rajuter avenant 1 et 2 Paris le 18 ctbre 2012 Préambule La Directin du Grupe ERAMET et les Organisatins Syndicales nt suhaité cmpléter les

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

Présentation de Mindjet on-premise

Présentation de Mindjet on-premise Présentatin de Mindjet n-premise Mindjet Crpratin Numér gratuit : 877- Mindjet 1160 Battery Street East San Francisc CA 94111 États- Unis Téléphne : 415-229-4200 Fax : 415-229-4201 www.mindjet.cm 2012

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

1. Présentation du suivi budgétaire 2014

1. Présentation du suivi budgétaire 2014 1/15 Rapprt de gestin Année 2014 Ce rapprt présente le suivi budgétaire de l assciatin Cap Digital Paris Régin pur l année 2014 ainsi que les cmptes annuels. Les actins menées par Cap Digital en 2014 fnt

Plus en détail

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché INTRODUCTION I) Cmptabilité analytique et cntrôle de gestin A qui peut servir la cmptabilité analytique? a) Pur aider à fixer un prix de vente Exemple Quel prix fixer? : : cmptabilité analytique. Cmpliquns

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Addendum belge au prspectus d émissin ADDENDUM DE JUILLET 2010 AU PROSPECTUS D AVRIL 2010 ABERDEEN GLOBAL Sciété d investissement à capital variable de drit luxemburgeis à cmpartiments multiples cnfrme

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution :

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution : Les dssiers de FO Maj septembre 2013 RÉSIDENCE PRINCIPALE Prêts sumis à cnditins de revenus : Critères d attributin : Salarié sus cntrat à durée indéterminée dnt l'ancienneté minimale est de 1 an, en vue

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC (classique)

CONTRAT DE SYNDIC (classique) PARTIES : ENTRE LES SOUSSIGNES CONTRAT DE SYNDIC (classique) LE SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES L'immeuble RESIDENCE XXX sis : XXX 65000 TARBES cmprtant XXX lts principaux. Représenté par le Président de

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

FIN-INTER-04 LA GESTION DES RISQUES INTERNATIONAUX

FIN-INTER-04 LA GESTION DES RISQUES INTERNATIONAUX FIN-INTER-04 LA GESTION DES RISQUES INTERNATIONAUX Public cncerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 6 à 8 heures. Objectifs : Pré requis : Mdalités : Identifier les utils permettant de gérer

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE CHARTE de REFERENCEMENT Bureaux d études techniques Sciétés et adresses : IMMOBILIERE 3F : 159, rue Natinale 75638 Paris Cedex 13 RSF : 3, allée de la Seine 94200 Ivry sur Seine RUF : 32 curs du Danube

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement internet. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement 3 jurs Signature bligatire : ADIFCO, sarl au capital de 10 000, SIREN 451 292 544, RCS Dijn,

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

Module 9 : Résumé Introduction aux instruments dérivés

Module 9 : Résumé Introduction aux instruments dérivés Mdule 9 : Résumé Intrductin aux instruments dérivés Ce mdule intrduit les instruments dérivés, qui snt des titres dnt la valeur dépend directement de la valeur d un actif sus-jacent. Il abrde certains

Plus en détail

CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI ou EBICS

CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI ou EBICS CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI u EBICS Les relevés de cmptes transmis via ces prtcles respectent la nrme CFONB (Cmité Français

Plus en détail

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal MARCHE de Service REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. n 074 B 037/05 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d une prcédure adaptée

Plus en détail

Impôt des personnes physiques - Habitation propre et avantages fiscaux avant 2015

Impôt des personnes physiques - Habitation propre et avantages fiscaux avant 2015 23 février 2015 Impôt des persnnes physiques - Habitatin prpre et avantages fiscaux avant 2015 Bernard Mariscal, Benefits Expert, Delitte Belgium Publié dans : Lettre d'inf Actualités Fiscales n 7, 23.02.2015,

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Le Fichier des Ecritures Comptables (FEC)

Le Fichier des Ecritures Comptables (FEC) 23 janvier 2014 Le Fichier des Ecritures Cmptables (FEC) Christian GUICHARD Pierre-Antine FARHAT 1 Cmptabilité infrmatisée dispsitins légales, réglementaires et dctrinales Le frmat final du FEC a été défini

Plus en détail

Pertes additionnelles et provisions pour pertes à terminaison sur trois grands projets nucléaires (1 097 M, dont 720 M au titre du projet EPR OL3)

Pertes additionnelles et provisions pour pertes à terminaison sur trois grands projets nucléaires (1 097 M, dont 720 M au titre du projet EPR OL3) Paris, le 4 mars 2015 Résultats annuels 2014 : Chiffre d affaires : 8 336 M (- 7,2 % à p.c.c.) Excédent brut d explitatin 1 : 735 M (- 257 M vs 2013) Cash-flw pératinnel libre avant impôts 1 : - 372 M

Plus en détail

CAISSE FEDERALE DU CREDIT MUTUEL NORD EUROPE (société anonyme coopérative de crédit à capital variable)

CAISSE FEDERALE DU CREDIT MUTUEL NORD EUROPE (société anonyme coopérative de crédit à capital variable) CAISSE FEDERALE DU CREDIT MUTUEL NORD EUROPE (sciété annyme cpérative de crédit à capital variable) Prgramme d'émissin d'obligatins de 4.000.000.000 d'eurs RESUME DU PROGRAMME Ce résumé dit être lu cmme

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues Obligatins des emplyeurs par seuils d effectifs de l entreprise Tutes entreprises cnfndues Affichages bligatires Déclaratin et cmmunicatin à caractère péridique : Déclaratins et cmmunicatins à caractère

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE A LA SECURITE DE L INFORMATION

POLITIQUE RELATIVE A LA SECURITE DE L INFORMATION POLITIQUE RELATIVE A LA SECURITE DE L INFORMATION DIRECTION SYSTÈMES TECHNOLOGIQUES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 12 DÉCEMBRE 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION NO 14

Plus en détail

Société anonyme au capital de 12 869 835,44 euros Siège social : 16, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS

Société anonyme au capital de 12 869 835,44 euros Siège social : 16, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS Sciété annyme au capital de 12 869 835,44 eurs Siège scial : 16, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS 1 Sciété annyme au capital de 12 869 835,44 eurs Siège scial : 16, rue de

Plus en détail

Annexe Conditions d hébergement

Annexe Conditions d hébergement Annexe Cnditins d hébergement 1 Avant-prps DENTALVIA-MEDILOR recurt, pur la furniture de sn service e.cdentist à ses Clients, à un hébergement agréé de dnnées de santé à caractère persnnel auprès de :

Plus en détail

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation Ville de Brdeaux Prix de l Innvatin Assciative Règlement de participatin Article 1 : Cnditins d admissin Peuvent faire acte de candidature les assciatins dmiciliées à Brdeaux u tut autre assciatin dnt

Plus en détail

Coalition énergie et construction durable

Coalition énergie et construction durable RÉALISATION D UN CONCEPT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS UN CADRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE BÂTIMENT DE MOISSON MONTRÉAL CONCEPT PRÉPARÉ PAR L ENSEMBLE DES PROFESSIONNELS MEMBRES DU COMITÉ EXPERTS

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE Frmule de demande Veuillez remplir tutes les sectins. SECTION A : RENSEIGNEMENTS PERSONNELS ET SUR L ENTREPRISE LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE «La cllecte des renseignements

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Rapprt Final préparé par le Cmité Technique de Revue des Titres et Cnventins Miniers de la République de Guinée cncernant la cnstructin et l'explitatin

Plus en détail

Vu le code Général des Collectivités Territoriales, et notamment les articles L.5214-27 et L.5721-1 et suivant,

Vu le code Général des Collectivités Territoriales, et notamment les articles L.5214-27 et L.5721-1 et suivant, REPUBLIQUE FRANÇAISE -------------------------- DEPARTEMENT LANDES EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D YCHOUX NOMBRE DE MEMBRES Afférents au Cnseil Municipal En exercice

Plus en détail

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis Cnstat Désrmais, tutes les entreprises, même les plus petites, se divent d'être présentes sur Internet. La créatin de sites demeure cûteuse, particulièrement en termes de maintenance. Le marché manque

Plus en détail

Comment s impliquer dans un projet éolien?

Comment s impliquer dans un projet éolien? Cmment s impliquer dans un prjet élien? Implicatin lcale dans l'élien - Attert 1 élien participatif : implicatin des cityens Cmment s impliquer? S infrmer : Le plus en amnt pssible RIP, enquête publique,

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Statistiques des Imprtatins Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE STATISTIQUES DES IMPORTATIONS DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE : RESPONSABLE FONCTIONNEL

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Guide technique sur la participation des employeurs territoriaux aux garanties de protection sociale complémentaire

Guide technique sur la participation des employeurs territoriaux aux garanties de protection sociale complémentaire Guide technique sur la participatin des emplyeurs territriaux aux garanties de prtectin sciale cmplémentaire PLAN 1 ère PARTIE : LES BASES JURIDIQUES DE LA PARTICIPATION FINANCIERE DE L'EMPLOYEUR PUBLIC

Plus en détail

En collaboration avec la direction territoriale du MFA

En collaboration avec la direction territoriale du MFA Prpsitins pur faciliter l utilisatin de l Entente de services de garde à cntributin réduite. En cllabratin avec la directin territriale du MFA Nus recherchns des slutins visant à : Simplifier le prcessus;

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS»

CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS» CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS» APS Frmatin 15 Rue de Ngent 51100 REIMS Tel : 03.26.82.84.84 / Fax : 03.26.82.58.23 www.apscnsult.fr CONTEXTE Dans l Entreprise, le rôle de l Expert-Cmptable

Plus en détail

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives Les prix de l électricité en France : évlutins passées et perspectives A l heure ù la Cmmissin Eurpéenne vient de publier un rapprt cmplet sur les prix de l énergie en Eurpe, présentant leur évlutin sur

Plus en détail

Annexe 2 Annexe technique de la convention individuelle d habilitation «professionnel de l automobile»

Annexe 2 Annexe technique de la convention individuelle d habilitation «professionnel de l automobile» Annexe 2 Annexe technique de la cnventin individuelle d habilitatin «prfessinnel de l autmbile» 1 Ntice explicative... 2 1.1 Préambule...2 1.2 Principe général de l habilitatin... 3 1.3 L habilitatin «prfessinnel

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 14 : LES COMPTES DE TRESORERIE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 14 : LES COMPTES DE TRESORERIE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 14 : LES COMPTES DE TRESORERIE PRINCIPES 1. Les entreprises effectuent qutidiennement des pératins de trésrerie. Elles snt justifiées par diverses pièces cmptables (talns de

Plus en détail

FOCUS: LA PARTICIPATION A LA PERMANENCE DES SOINS EST- ELLE TOUJOURS VOLONTAIRE?

FOCUS: LA PARTICIPATION A LA PERMANENCE DES SOINS EST- ELLE TOUJOURS VOLONTAIRE? FOCUS: LA PARTICIPATION A LA PERMANENCE DES SOINS EST- ELLE TOUJOURS VOLONTAIRE? Plusieurs d entre vus se snt plaints du fait que, malgré le fait qu ils sient nn vlntaires pur participer à la permanence

Plus en détail

GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES

GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES Nvembre 2009 Table des matières Intrductin...1 1. Règles de cnfrmité...3

Plus en détail

Banque le Choix du Président

Banque le Choix du Président Page 1 de 15 Banque le Chix du Président INFORMATIONS À FOURNIR AU TITRE DU 3 e PILIER DE L ACCORD DE BÂLE III 30 juin 2015 Page 2 de 15 Table des matières Table des matières... 2 TABLEAU 1 APERÇU ET CHAMP

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile

REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile ARTICLE 1 Sciété rganisatrice REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile UNILEVER FRANCE, Sciété par actins simplifiée au capital de 28 317 129, immatriculée au Registre du Cmmerce et des

Plus en détail

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS Ce dcument est une aide à la cnstitutin du dssier de demande d aide financière et cmplète les circulaires qui définissent le champ d applicatin des prjets financés par la Carsat Sud-Est : - CNAV N 2010-45

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LE DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES ÉLECTRONIQUES INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT POUR LE DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES ÉLECTRONIQUES INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT POUR LE DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES ÉLECTRONIQUES INVESTISSEMENT QUÉBEC Directin des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Sciété admissible... 3 Attestatin de

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

Master en alternance dans l enseignement supérieur. Vade-mecum à destination des étudiants

Master en alternance dans l enseignement supérieur. Vade-mecum à destination des étudiants Master en alternance dans l enseignement supérieur Vade-mecum à destinatin des étudiants Préambule Ce dcument ne préjuge pas de l évlutin des législatins ni de l indexatin et /u des mdificatins des mntants

Plus en détail

STATUTS de la Coopérative d habitation ÉQUILIBRE

STATUTS de la Coopérative d habitation ÉQUILIBRE UNE COOPÉRATIVE D HABITATION STATUTS de la Cpérative d habitatin ÉQUILIBRE Adptés lrs de l Assemblée générale cnstitutive du mai 00 et mdifiés en AG le ctbre 00, le 8 mars 009, le mars 00 et le 7 juin

Plus en détail

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées Prgramme lcal de l habitat de la Cmmunauté de Cmmunes des Pays de Rhône et Ouvèze Fiche actin N 7 : Le lgement des persnnes défavrisées ENJEUX - Fluidifier les parcurs résidentiels des persnnes défavrisées

Plus en détail

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill Frmulaire d'inscriptin aux Services Marchand Skrill Le frmulaire d'inscriptin aux services Marchand Skrill (l'«inscriptin») dit être signé par le Marchand u pur sn cmpte. Très imprtant : le Marchand dit

Plus en détail

Les assurances automobiles

Les assurances automobiles Les assurances autmbiles I. Les différentes assurances a) L assurance au tiers est une bligatin légale Cette assurance au tiers que l n peut qualifier de base cuvre uniquement les dmmages causés à un tiers.

Plus en détail

22 LE FINANCEMENT DE L ÉCONOMIE

22 LE FINANCEMENT DE L ÉCONOMIE 22 LE FINANCEMENT DE L ÉCONOMIE A LES DIFFÉRENTES FORMES DE FINANCEMENT 1 L'ajustement des capacités et des besins de financement a) Capacités et besin de financement des agents en France 1. Le financement

Plus en détail

L essentiel LOI DE FINANCES POUR 2009 ET LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008

L essentiel LOI DE FINANCES POUR 2009 ET LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008 N 25 FISCAL n 3 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 janvier 2009 ISSN 1769-4000 LOI DE FINANCES POUR 2009 ET LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008 L essentiel La présente infrmatin cmmente

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION POUR L EXERCICE 2014 CLOS LE 31 DECEMBRE 2014

RAPPORT DE GESTION POUR L EXERCICE 2014 CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 CAISSE REGIONALE De CREDIT AGRICOLE MUTUEL Des COTES-D'ARMOR RAPPORT DE GESTION POUR L EXERCICE 2014 CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 Présenté à l Assemblée Générale de la Caisse Réginale le 31 mars 2015 1 PARTIE

Plus en détail

Crédit Habitation Souple

Crédit Habitation Souple Crédit Habitatin Suple Annexe Syllabus crédit habitatin BNP Paribas Frtis Last update : 12/08/2014 Erik Haezebruck 1 Cntenu Table des matières Page Descriptin 3 I. Suplesse au début du crédit 1. Le taux

Plus en détail

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014 Cadre d interventin des aides versées aux emplyeurs d apprentis : Créatin d une aide au recrutement à cmpter du 1 er juillet 2014 Adpté par délibératin 15.03.21.19 du 20.03.2015 et abrgeant les délibératins

Plus en détail

LE RVER EN UN COUP D ŒIL

LE RVER EN UN COUP D ŒIL LE RVER EN UN COUP D ŒIL Le terme RVER est l acrnyme pur Régime Vlntaire d Epargne-Retraite. C est un nuveau régime de retraite régi par la Li sur les régimes vlntaires d'épargneretraite (Li sur les RVER)

Plus en détail

LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2015 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2014 LOI DE FINANCEMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2015

LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2015 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2014 LOI DE FINANCEMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2015 L actualité fiscale Janvier 2015 LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2015 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2014 LOI DE FINANCEMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2015 Ce dcument présente les principales mesures

Plus en détail

Ce litige concerne les travaux de raccordement électrique de votre logement et la facturation de vos consommations d électricité.

Ce litige concerne les travaux de raccordement électrique de votre logement et la facturation de vos consommations d électricité. Paris, le 2 juillet 2015 Dssier suivi par : XXXX Tél. : XXXX Curriel : recmmandatins@energie-mediateur.fr N de saisine : XXXX N de recmmandatin : 2015-0767 Objet : Recmmandatin du médiateur sur vtre litige

Plus en détail

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software Kluwer ERP Dashbard - VERO www.kluwer.be/sftware Table des matières INFORMATIONS UTILES... 2 COMMENT UTILISER LE DASHBOARD... 4 LE CONTENU DU DASHBOARD... 6 LES CHIFFRES ET LES INDICATEURS... 6 LES GRAPHIQUES...

Plus en détail