ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ETATS FINANCIERS CONSOLIDES"

Transcription

1 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Résultat cnslidé En eurs Ntes 2011 Chiffre d'affaires Achats cnsmmés Charges de persnnel Charges externes Impôts et taxes Dtatins / reprises d'amrtissements Dtatins / reprises prvisins * Autres prduits et charges Résultat pératinnel curant % rc / ca 5,02% 2,15% 15,01% Autres prduits et charges pératinnels Résultat pératinnel Charges et prduits financiers Impôts sur les sciétés Résultat net des sciétés intégrées Qute-part des sciétés mises en équivalence RESULTAT NET CONSOLIDE % rc / ca 2,62% 0,48% 14,04% dnt part du Grupe * dnt part des intérêts minritaires Résultat part Grupe par actin 26 0,090 0,016 0,497 Résultat dilué par actin (en eur) 26 0,090 0,016 0,497 *Le résultat net cnslidé 2011 intègre des reprises de prvisins nn récurrentes pur un mntant de Gerex - Etats financiers

2 Actif cnslidé En eurs ACTIF NON COURANT Ntes 2011 Ecarts d'acquisitin Immbilisatins incrprelles Immbilisatins crprelles Autres actifs financiers Impôts différés actif Ttal actif nn curant ACTIF COURANT Stcks et en curs Clients et cmptes rattachés Autres actifs curants Dispnibilité Ttal actif curant TOTAL ACTIF Gerex - Etats financiers

3 Passif cnslidé En eurs CAPITAL ET RESERVES Ntes 2011 Capital Réserves cnslidées Résultat part du Grupe Ttal capital et réserves part Grupe INTERETS MINORITAIRES Réserves Résultat Ttal capital et réserves part intérêts minritaires PASSIFS NON COURANT Impôts différés passif Prvisins pur risques et charges 19 & Emprunts et dettes financières Ttal passif nn curant PASSIFS COURANT Emprunts et dettes financières Autres passifs curants Ttal passif curant TOTAL PASSIF Gerex - Etats financiers

4 Tableau cnslidé des flux de trésrerie en eurs Résultat Net Amrtissements et prvisins Plus et Mins-value de cessins Capacité d'autfinancement Stcks et en curs Clients Autres actifs et passifs Variatin du BFR lié à l'activité Flux de trésrerie liés à l'activité Variatin des cmptes assciés Acquisitins/Cessins immbilisatins d'explitatin Cessins d'immbilisatins Flux de Trésrerie lié aux pératins d'investissements Dividendes versés aux actinnaires Variatin des réserves cnslidées Emissin et rembursements d'emprunts Flux de trésrerie lié aux pératins de financement VARIATION DE TRESORERIE et Equivalent de trésrerie Trésrerie d'uverture Trésrerie de clôture VARIATION DE TRESORERIE et Equivalent de trésrerie Gerex - Etats financiers

5 NOTES 1-Principes cmptables et règles de cnslidatin En applicatin du règlement n 1606/2002 du Cnseil Eurpéen adpté le 9 juillet 2002, les cmptes cnslidés du grupe GEOREX publiés au titre de l exercice éculé snt établis cnfrmément aux nrmes cmptables internatinales (IFRS) telles qu adptées dans l Unin Eurpéenne. L infrmatin cmparative a été retraitée cnfrmément aux principes définis dans l IFRS 1. Utilisatin des estimatins La présentatin des états financiers suppse que la directin établisse des estimatins et des hypthèses cncernant le mntant des actifs et passifs, et fasse état des actifs et passifs éventuels à la date de clôture des cmptes cnslidés ainsi que des revenus et des charges pendant l exercice. Les résultats effectifs peuvent naturellement diverger de ces estimatins. Méthdes de cnslidatin Les sciétés dans lesquelles le grupe, directement u indirectement, cntrôle plus de la mitié des drits de vte, u a le puvir d exercer le cntrôle sur les pératins, snt cnslidées par intégratin glbale. Les sciétés dans lesquelles le grupe exercerait, directement u indirectement, une influence ntable sans avir le cntrôle seraient alrs cnslidées par mise en équivalence. Les filiales snt cnslidées à partir de la date à laquelle le cntrôle effectif est transféré au grupe. Elles ne snt plus cnslidées à partir de leur date de cessin. Tutes les transactins «inter cmpagnies», sldes et plus u mins-values réalisées sur des pératins entre des sciétés du grupe snt annulées. Lrsque cela est nécessaire, les méthdes cmptables des filiales snt ajustées afin d être en adéquatin avec les règles et méthdes adptées par le grupe. Cmptabilisatin des pératins étrangères Les cmptes des sciétés étrangères snt cnvertis seln les principes suivants : les pstes de bilan snt cnvertis au taux de clôture les pstes de cmpte de résultat snt cnvertis au curs myen de l exercice les différences de cnversin snt prtées directement dans les capitaux prpres sus la rubrique «écarts de cnversin». Les pératins en mnnaie étrangère snt cmptabilisées au taux de change de la date d pératin. Les gains u les pertes résultant du règlement de ces transactins et de la cnversin des créances et dettes en mnnaie étrangère, snt enregistrés au cmpte de résultat. Infrmatin sectrielle L infrmatin sectrielle du grupe est présentée seln deux niveaux (secteur d activité et secteur gégraphique). Le chix de ces niveaux et leur décmpsitin reflète le niveau d rganisatin du grupe et les différences de risques et de rentabilité. Le secteur d activité cnstitue le premier niveau d infrmatin sectrielle du grupe. Il a été retenu les quatre principaux secteurs suivants : Gerex - Etats financiers

6 Infrmatin sectrielle par secteur d activité Hlding (Cncerne : la sciété mère) Subsurface (Cncerne les sciétés : Gerex Assistance Technique SAS, Gerex UK Ltd) Gestin de dnnées (Cncerne les sciétés : Gerex Numeric SAS, Gerex Tunisia Services SARL) Frmatins & Lgiciels (Cncerne la sciété Gerex Slutins SAS) Immbilier (Cncerne la SCI Hnré de Balzac) Le secteur gégraphique cnstitue le secnd niveau d infrmatin sectrielle du grupe. Infrmatin sectrielle par secteur gégraphique France Grande Bretagne République du Cng Tunisie Principes généraux de transitin aux IFRS La date du 1 er janvier 2006 ayant été retenue cmme date de transitin, les premiers états financiers aux nrmes IFRS nt été préparés à cmpter de cette date cmme si les nrmes IAS/IFRS avaient tujurs été appliquées. Immbilisatins incrprelles (IAS 16) Les immbilisatins incrprelles snt évaluées au cût d acquisitin, révisées péridiquement en cas de perte de valeur. Elles snt amrties linéairement sur les durées suivantes : lgiciels bureautiques : 4 ans linéaire lgiciels techniques : 4 ans linéaire aménagements : 10 ans linéaire matériel technique : 4 ans linéaire matériel de bureau et infrmatique (bureautique) : 4 ans linéaire mbilier : 10 ans en linéaire Les frais d acquisitin des cnstructins (Bâtiment PLATON) nt été incrprés au prix d acquisitin pur un mntant de S agissant d un changement de méthde lié à la transitin aux IFRS, l impact crrespndant a été imputé en réserves cnslidées pur un mntant de , après prise en cmpte de l impôt différé passif crrespndant pur un mntant de Immbilisatins crprelles (IAS 16) La méthde d évaluatin des immbilisatins crprelles prpsée par IAS 16 et retenue par le grupe est celle du cût d acquisitin diminué des amrtissements et des pertes de valeur cnstatées. Tutefis, le grupe a décidé d appliquer l ptin de réévaluatin des immbilisatins crprelles à leur juste valeur à la date de transitin. Ces réévaluatins nt été effectuées sur la base d expertises réalisées par un expert indépendant. Les cnclusins de cette expertise nt été rendues le 29 janvier Gerex - Etats financiers

7 L impact net de sur capitaux prpres, cncernant l ptin de réévaluatin crrespnd à la différence entre la valeur nette cmptable de ces biens avant réévaluatin et la juste valeur de ces biens à la date de transitin sus déductin d un impôt différé passif de Valeur nette cmptable au 31 décembre 2006 : 540 K Evaluatin à la «juste valeur» : 770 K Incrpratin des frais d acquisitin : 40 K Ecart de réévaluatin : 270 K Impôt différé passif : -90 K Impact net sur les capitaux prpres : 180 K Les autres immbilisatins snt amrties sur leur durée d utilité. La revue des durées d amrtissement pratiquées en cmparaisn avec les durées d utilité a révélé des divergences significatives entre la pratique actuelle et les nrmes internatinales. Les bureaux d Argenteuil situés dans le Bâtiment PLATON (siège scial du grupe) d une superficie de 694 mètres carrés, acquis le 29 décembre 2003, nt été décmpsés de la manière suivante : terrain : 80 K structure : 410 K revêtements de façade : 128 K équipements techniques et étanchéité : 45 K aménagements : 107 K Les durées d amrtissement qui sernt pratiquées à cmpter du 1 er janvier 2007, snt les suivantes : structure : 47 ans revêtements de façade : 27 ans équipements techniques et étanchéité : 7 ans aménagement : 10 ans Actifs financiers Les placements financiers (valeurs mbilières) snt cmptabilisés à leur juste valeur et les variatins de juste valeur snt prtées au cmpte de résultat. Les prêts et créances snt cnsidérés cmme des actifs émis par l entreprise et snt cmptabilisés à leur cût. Ils fnt l bjet d une dépréciatin, s il existe une indicatin bjective de perte de valeur. La perte de valeur crrespndante est cmptabilisée en résultat. Les variatins de valeur des titres dispnibles à la vente (investissements financiers nn cnslidés) snt enregistrées en capitaux prpres en «réserve de réévaluatin». En cas de perte de valeur définitive, une prvisin pur dépréciatin est enregistrée en résultat financier. Créances clients Les créances clients snt valrisées à leur valeur prbable d encaissement. Une revue est faite pur les créances duteuses à partir d une revue des créances dues à chaque clôture. Capital Les charges externes, liées à une émissin d actins nuvelles viennent en diminutin de la prime d émissin, net de taxes. Gerex - Etats financiers

8 L augmentatin du capital réalisée au curs de l exercice 2006 pur un mntant de 407 K, sit actins émises au prix unitaire de 2,91 (nminal 0,61, prime d émissin 2,30 ), a dnné lieu à des frais d augmentatin de capital, qui nt été imputés en diminutin de la prime d émissin pur un mntant de Lrsque la sciété u ses filiales achètent leurs prpres actins, le prix payé incluant les frais afférents à leur acquisitin nets de taxes est déduit des capitaux prpres dans le pste actins prpres jusqu à leur cessin. Au mment de leur cessin, la plus u mins-value réalisée est cmptabilisée en capitaux prpres. Emprunts Les emprunts snt initialement cmptabilisés à leur juste valeur nette des cmmissins afférentes. La part à mins d un an des dettes financières est classée en dettes financières curantes. Cntrats de lcatin (IAS 17) La nrme IAS 17 définit les cntrats de lcatin financement et les cntrats de lcatin simple. Un cntrat est qualifié de lcatin financement s il transfère au preneur la quasi-ttalité des risques et avantages inhérents à la prpriété du bien lué. Les autres cntrats snt cnsidérés cmme des lcatins simples. Les cntrats de lcatin financement snt cmptabilisés à l actif en immbilisatin pur leur valeur vénale et au passif en dettes financière pur la juste valeur du bien lué u, si celle-ci est inférieure, à la valeur actuelle des paiements minimaux au titre de la lcatin. L ensemble des cntrats de lcatin en curs à la clôture nt été qualifiés de cntrats de lcatin simples, dans la mesure u ces cntrats prévient la restitutin des biens mbiliers lués à l issue du cntrat sans pssibilité pur les sciétés du grupe de prcéder en tant que lueurs au rachat desdits biens pur une valeur résiduelle. Par cnséquent, la prpriété de ces biens ne puvant être transférée «in fine», myennant le versement d une valeur résiduelle, lesdits cntrats, nt été qualifiés de cntrats de lcatin simples. Les cntrats de lcatin qui ne cnfèrent pas au grupe l intégralité des risques et des avantages snt classés en en cntrats de lcatin simple et les paiements effectués pur ces cntrats snt cmptabilisés en charge sur la durée du cntrat. Prvisins pur risques et charges Les prvisins snt cnstituées lrsque le grupe a une bligatin actuelle vis à vis d un tiers, résultant d évènements passés, lrsqu il est prbable qu une srtie de ressurces sera nécessaire pur éteindre l bligatin, et que le mntant de cette bligatin peut être estimé de façn fiable. Regrupements d entreprises (IFRS 3 et IAS 36) En cas d existence d écarts d acquisitin et cnfrmément à l applicatin de la nrme IFRS 3, ceux-ci ne seraient pas amrtis. Des tests de perte de valeur seraient alrs mis en place cnfrmément à la nrme IAS 36 au niveau de chaque unité génératrice de trésrerie «UGT». En cas d existence d écarts d acquisitin négatifs, ceux-ci seraient annulés en cntrepartie des capitaux prpres. Gerex - Etats financiers

9 Avantages au persnnel (IAS 19 révisée) Les engagements de retraite snt cmptabilisés dans les cmptes établis en principes français, pur tut le persnnel ayant plus de cinquante ans. Les sciétés du grupe dispsent de régimes de retraite à prestatins définies, qui fixent le mntant de la prestatin de retraite qui sera perçue par un salarié lrs de sn départ à la retraite. Les engagements de retraite snt évalués en tenant cmpte du niveau de rémunératin future, de la durée d activité prbable des salariés, de l espérance de vie et de la rtatin du persnnel. La valeur actualisée des engagements est cmptabilisée en résultat pératinnel curant. Cntrairement à ce qui est prévu par la nrme IAS 19, le grupe n a pas estimé nécessaire de cmptabiliser ses engagements au titre des médailles du travail. Le grupe cmptabilise un passif et une charge au titre de la participatin dans le cadre de sn bligatin légale. Impôts (IAS 12) Le grupe a cmptabilisé des impôts différés sur les ajustements IFRS ayant généré une différence tempraire entre la base cmptable et la valeur fiscale des actifs et des passifs seln les critères de cmptabilisatin définis par la nrme IAS 12. Un impôt différé est calculé pur tutes les différences tempraires existantes entre la valeur cmptable inscrite au bilan cnslidé et la valeur fiscale des actifs et passifs. Le taux d impôt utilisé est celui que le grupe s attend à payer u à recuvrer auprès des administratins fiscales. Les actifs et passifs d impôts différés ne snt pas actualisés et snt classés au bilan en actif et passif nn curants. Les impôts différés actifs snt cnstatés s il existe une réelle prbabilité de récupératin de ces impôts sur les exercices futurs. Les actifs et passifs d impôts différés snt cmpensés si les entités pssèdent un drit légal de cmpensatin et relèvent de la même administratin fiscale. Crédit d impôt cmpétitivité et empli (CICE) Le CICE est cmptabilisé en diminutin des charges de persnnel, présent dans un suscmpte 64 Le CICE a pur bjet le financement de l'améliratin de la cmpétitivité des entreprises, à travers ntamment des effrts en matière d'investissement, de recherche, d'innvatin, de frmatin, de recrutement, de prspectin de nuveaux marchés, de transitin éclgique et énergétique et de recnstitutin de leur fnds de rulement (art. 244 quater C du CGI). Ci-dessus, la décmpsitin du CICE par sciété membre du Grupe Gerex : GEOREX ASSISTANCE TECHNIQUE ,88 GEOREX NUMERIC ,69 GEOREX.5 172,88 Impact résultat cnslidé ,45 Gerex - Etats financiers

10 Ecarts d acquisitin L écart d acquisitin représente la différence entre le cût d acquisitin et l actif net estimé à sa juste valeur des capitaux prpres au mment de l acquisitin. Les écarts d acquisitin ne snt pas amrtis mais fnt l bjet d un test de dépréciatin de valeur annuellement et lrsque des évènements u des circnstances indiquent qu une réductin de valeur est susceptible d intervenir. La valeur de l écart d acquisitin est ramenée à sa valeur recuvrable si elle est inférieure à sa valeur nette cmptable. La charge de dépréciatin éventuelle est enregistrée sur la ligne «dépréciatin des écarts d acquisitin» du cmpte de résultat, et incluse dans le résultat pératinnel. Ces tests snt réalisés au niveau de chaque unité génératrice de trésrerie «UGT». La valeur recuvrable est définie cmme la valeur la plus élevée entre le prix de vente net de l actif et sa valeur d utilité. Le prix de vente net crrespnd à une estimatin à partir de multiples de critères financiers (chiffre d affaires, résultat). La valeur d utilité est estimée à partir de flux futurs actualisés qui sernt générés par ces actifs en y appliquant un taux d actualisatin apprprié. 2 Infrmatins générales L activité du grupe est centrée sur l industrie pétrlière, à travers la furniture des services suivants : Subsurface (Cnseil, Etudes, Mise à dispsitin de persnnel qualifié) Gestin de dnnées (Stckage, Indexatin, Mise à dispsitin de persnnel qualifié, Travaux de numérisatin, Traitement de dnnées) Frmatins Ventes de lgiciels techniques et spécifiques au mnde pétrlier Explratin pétrlière et gazière Gerex S.A est cté au marché libre OTC. 3 Histrique des variatins du périmètre Gerex Nrge (srtie du périmètre en 2010). La filiale Nrvégienne (Gerex Nrge) a été cnstituée le 1er mars 2006 afin de dévelpper les activités du Grupe en Nrvège et d intrduire la sciété GEOREX sur le marché réglementé d Osl. Cette sciété détenue à 100 % est srtie du périmètre en Cette sciété a été dissute et de ce fait n a pas cntribué au chiffre d affaires du Grupe au curs de l exercice éculé. Prs SAS (srtie du périmètre en 2010). Cnstitutin à cmpter du 1er ctbre 2007 de la sciété Prs SAS afin de dévelpper les activités liées à l explratin et l explitatin de ressurces hydrcarbures. Cette sciété qui était détenue à 100 % est srtie du grupe en juillet Les actins de la sciété Prs détenues par Gerex nt dnné lieu à une distributin de dividende en nature. Gerex - Etats financiers

11 4-Infrmatins sectrielles 2013 (en K ) Dnnées Subsurface Lg/Training Immbilier Hlding Ttal Ttal ventes Résultat pératinnel curant Résultat pératinnel Résultat financier Résultat avant impôts impôt Résultat net (en K ) Dnnées Subsurface Lg/Training Immbilier Hlding Ttal Ttal ventes Résultat pératinnel curant Résultat pératinnel Résultat financier Résultat avant impôts impôt Résultat net (en K ) Dnnées Subsurface Lg/Training Immbilier Hlding Ttal Amrtissements Prvisins pur dépréciatin des créances clients Autres prvisins (en K ) Dnnées Subsurface Lg/Training Immbilier Hlding Ttal Amrtissements Prvisins pur dépréciatin des créances clients Autres prvisins au 31 décembre 2013 (en K ) Dnnées Subsurface Lg/Training Immbilier Hlding Ttal Actifs Entreprises assciés 0 Ttal Actifs Ttal Dettes Ttal acquisitins immbilisatins au 31 décembre 2012 (en K ) Dnnées Subsurface Lg/Training Immbilier Hlding Ttal Actifs Entreprises assciés 0 Ttal Actifs Ttal Dettes Ttal acquisitins immbilisatins 93 Gerex - Etats financiers

12 5-Immbilisatins incrprelles Muvements en 2013 Lgiciels Autres Ttal Valeur nette cmptable à l uverture Acquisitins Cessins u mises au rebut Variatin liée au change Reprises d'amrtissements Dtatins aux amrtissements Valeur nette cmptable à la clôture Les autres immbilisatins incrprelles crrespndent à hauteur de au rachat du fnds de cmmerce "Csn" par la sciété Genumeric SAS, le 1er mai Ce fnds de cmmerce n'est pas déprécié car sa juste valeur est jugée au mins égale à sn cût d'acquisitin histrique. 6-Immbilisatins crprelles Terrains cnstructins Matériel utillage Autres Ttal Muvements en 2013 Valeur nette cmptable à l uverture Acquisitins Cessins u mises au rebut Variatin liée au change Reprises d'amrtissements Dtatins aux amrtissements Valeur nette cmptable à la clôture Participatins dans des entreprises assciées Le Grupe ne détient pas de participatins dans des entreprises assciées. Tutes les sciétés membre du grupe snt cnslidées par intégratin glbale sans recurir à la méthde de mise en équivalence. 8-Autres actifs financiers valeur nette cmptable à l'uverture Variatin de l'exercice Valeur nette à la clôture Valeurs mbilières Prêts aux salariés à plus d'un an Prêts effrt cnstructin (CIL) à plus d'un an Dépôts et cautinnement Valeur nette à la clôture Gerex - Etats financiers

13 9-Instruments financiers dérivés Aucun instrument financier n'a été mis en place pur cuvrir les risques de taux prtant sur la dette financière à lng terme. 10-Clients Créances clients Prvisins pur dépréciatin Ttal net Aucune créance client n'a été cédée dans le cadre de cntrats d'affacturage 11-Autres actifs curants Prêts à mins d'un an Furnisseurs débiteurs Avances et acmptes versés sur cmmandes en curs 169 Avances au persnnel Sécurité sciale et rganismes sciaux Etats impôts & taxes Charges cnstatées d'avance Ttal net Stcks Matières premières Travaux en curs sur prestatins de services Valeur brute Valeur nette Trésrerie et équivalents de trésrerie Cmptes à terme Dispnibilités Trésrerie et équivalents de trésrerie Trésrerie nette Capital apprté et stck-ptins Nmbre d'actins Capital Primes Ttal ( ) au 1er janvier au 31 décembre Aucune ptin sur actins n est attribuée. Gerex - Etats financiers

14 15-Autres passifs curants Furnisseurs et cmptes rattachés Persnnel & cmptes rattachés Sécurité sciale et rganismes sciaux Etats impôts & taxes Clients créditeurs Prduits cnstatés d'avance Autres passifs curants Emprunts Emprunt HSBC n 1 (PLATON) Emprunts nn curants L'emprunt cntracté auprès de la Hsbc par la sciété SCI Hnré de Balzac a pur bjet le financement de l'acquisitin du siège scial du grupe à Argenteuil (Bâtiment Platn). Lesdits lcaux à usage de bureaux (siège scial) nt été acquis le 25 décembre L'emprunt cntracté bénéficie d'un taux fixe : 4,4 % l'an. L'emprunt suscrit par le SCI Hnré de Balzac prte sur une durée de 80 mis : Première échéance : le 25 avril Dernière échéance : le 25 décembre Détail des emprunts Emprunt HSBC SCI HDB n Agis bancaires à payer Intérêts curus sur emprunts Emprunts curants Ttal des emprunts et dettes financières Échéances des emprunts - A mins d'un an De 1 à 5 ans Plus de 5 ans Gerex - Etats financiers

15 17-Expsitin aux risques financiers Risque de taux Aucun instrument financier n'a été mis en place afin de cuvrir le risque de taux de la dette financière à lng terme. Les emprunts cntractés snt à taux fixe de 4,40 % l'an pur la SCI Hnré de Balzac : Emprunts et dettes financières à taux fixe Autres passifs curants Risque de liquidité Aucun emprunt n'est sumis à des cvenants. Risque de change Le risque de change résulte essentiellement des pératins d'achat u de vente cnclues en devises. Les pertes et gains de change enregistrés au curs de l'exercice nt été les suivants : L'impact net du risque de change sur le résultat cnslidé (- 15 K ), est cnsidéré cmme nn significatif eu égard au vlume des transactins enregistrées en cmptabilité. pertes de change : - 40 K gains de change : + 25 K L'impact net du risque de change sur les capitaux prpres (+ 8 K ) est cnsidéré cmme nn significatif. Les écarts de cnversin qui impactent les capitaux prpres résultent de l'intégratin en cnslidatin des sciétés dnt la cmptabilité est tenue en mnnaie étrangère (Gerex UK, Gerex Services Tunisia Services SARL). L'impact des écarts de cnversin prtés en capitaux prpres, snt les suivants : Gerex Services Tunisia SARL (Tunisie) : + 5,7 K Gerex UK Ltd (Grande Bretagne) : + 2,3 K 18-Impôts différés Le tableau ci-dessus, indique les mntants après cmpensatin le cas échéant : Actifs d'impôts différés Passifs d'impôts différés Ttal Variatin des impôts différés Gerex - Etats financiers

16 IDA au 1er janvier Impôts imputés au cmpte de résultat Impôts imputés en capitaux prpres 0 IDP au 31 décembre Engagements de retraite et avantages assimilés A l'uverture Charge imputée au cmpte de résultat Prduit imputé au cmpte de résultat A la clôture Passif inscrit au bilan Taux d'actualisatin 5% 5% Taux d'augmentatin des salaires 2% 2% Impact de la revalrisatin des salaires Impact de l'actualisatin des indemnités Les principales hypthèses se rapprtant au calcul des indemnités de départ à la retraite snt les suivants : Prvisin tenant cmpte des charges sciales éventuellement dues. Hypthèse d'une mise à la retraite par l'emplyeur à 65 ans. Mde de calcul cnventinnel. Taux de mrtalité retenu repsant sur des dnnées prvenant de statistiques publiées et de dnnées histriques. 20-Prvisins pur autres passifs Engagements de retraite Risque de nn-recuvrement de TVA & IS (GTS) Prvisins pur litige Ttal prvisins pur risques & charges A l'uverture 1/01/ Dtatins Mntants utilisés A la clôture 31/12/ Autres prduits et charges Jetns de présence Créances irrécuvrables Autres prduits (refacturatin des frais engagés pur le cmpte des clients) Net charges (-) et prduits (+) Autres prduits et charges pératinnels Autres prduits et charges exceptinnelles sur pératins de gestin Net charges (-) et prduits (+) Gerex - Etats financiers

17 23-Charges liées aux avantages du persnnel Traitements et salaires Charges sciales Intéressement et participatin Ttal Effectif myen (ETP-Equivalent temps plein) sur la péride Effectif ETP dnt cadres dnt nn cadres Charges et prduits financiers Prduits financiers Charges financières Ttal Décmpsitin par nature Intérêts des emprunts Différences négatives de change Intérêts financiers sur placements de trésrerie Différences psitives de change Ttal Charge d impôt sur le résultat Impôt curant Impôt différé Ttal (en K ) Résultat net cnslidé Impôts curants et différés Résultat avant impôts Résultats par actin Résultat de base Le résultat de base par actin est calculé en divisant le bénéfice net revenant aux actinnaires de la sciété par le nmbre myen pndéré d'actins rdinaires en circulatin au curs de l'exercice, hrs actins prpres rachetées par la sciété. résultat net part du grupe en milliers d'eurs (K ) nmbre d'actins en circulatin à l'uverture nmbre d'actins en circulatin à la clôture nmbre myen pndéré d'actins en circulatin Résultat de base par actin (en ) 0,090 0,016 Gerex - Etats financiers

18 Résultat dilué Le résultat dilué par actin est calculé en augmentant le nmbre myen pndéré d'actins en circulatin du nmbre d'actins qui résulterait de la cnversin de tutes les actins rdinaires ayant un effet ptentiellement dilutif. La sciété pssède un seul type d'instrument ayant un effet ptentiellement dilutif : des ptins de suscriptin d'actins au bénéfice des salariés et dirigeants de la sciété. résultat net part du grupe en milliers d'eurs (K ) nmbre myen pndéré d'actins en circulatin nmbre myen pndéré d'actins en circulatin utilisé pur le calcul du résultat dilué Résultat de base par actin (en ) 0,090 0, Dividende par actin Nmbre d'actins cmpsant le capital au 1er janvier Mntant ttal du dividende versé en curs d'exercice (en ) Dividende par actin versé 0,100 0, Actifs et passifs éventuels Les engagements dnnés par le grupe au titre des cntrats de lcatins en curs s'élèvent à à la clôture de l'exercice scial éculé, cntre à la clôture de l'exercice précédent (31/12/2012). Dnt : échéances à mins d'un an : (cntre au 31 décembre 2012) échéances à plus d'un an et mins de cinq ans : (cntre au 31 décembre 2012) Le grupe a accrdé à la banque HSBC une sûreté réelle en garantie du rembursement des emprunts cntractés pur acquérir les bureaux du Bâtiment PLATON. Il s'agit d'une IPPD "Inscriptin du Prêteur au Premier Denier". Cautin autrisée par le cnseil d'administratin du 30 janvier 2013 La sciété mère du Grupe GEOREX (GEOREX SA) s'est prtée garante du paiement des lyers acquittés par sa filiale GEOREX UK pur un mntant annuel de au prfit du bailleur (la sciété CATTANEO). Le cntrat de bail prte sur une péride allant du 3 aût 2012 au 2 aût A la demande du cabinet SMITH PEARMAN, le cnseil a également autrisé la délivrance d'une lettre de supprt de la sciété GEOREX UK Ltd au titre du paiement des dettes de l'exercice scial cls le 31 décembre Cautin autrisée par le cnseil d'administratin du 3 mai 2010 Le 3 mai 2010, la sciété GEOREX SA (sciété mère du grupe GEOREX) s'est prtée cautin slidaire des lyers et charges dus par sn ex-filiale, la sciété POROS SAS, au prfit de la sciété FONCIA, bailleur de lcaux à usage de bureaux situés au 7 rue de la libératin ENGHIEN LES BAINS. Le lyer annuel s'élève à Le bail a été cnclu pur une durée de six années cmmençant à curir le 6 mai 2010 pur se terminer le 5 mai Le Gerex - Etats financiers

19 bail a été résilié au curs de l'exercice La cautin crrespndante a dnc pris fin avant la clôture de l'exercice éculé. Cautin autrisée par le cnseil d'administratin du 15 ctbre 2009 La sciété GEOREX SA (sciété mère du grupe GEOREX) a été autrisée par le cnseil d'administratin du 15 ctbre 2009 à se prter cautin au prfit de la banque HSBC du rembursement d'un prêt de 120 K cnsenti à sa filiale GEOREX NUMERIC SAS. Cet emprunt a été intégralement rembursé. Cette cautin a pris fin au curs de l'exercice Elle est mentinnée dans l'annexe pur mémire et cmparaisn avec l'exercice précédent. Cautin slidaire autrisée par le cnseil d'administratin du 24 avril 2008 La sciété GEOREX SA (sciété mère du grupe GEOREX) a été autrisée à se prter cautin slidaire et indivisable de sn ex-filiale POROS SAS pur l'accmplissement de tus cntrats, bligatins et entreprises liant cette dernière dans le cadre des permis de recherche d'hydrcarbures liquides u gazeux dit "permis des Yvelynes" et "permis Champrse". Les actes de cautin nt été signés respectivement le 11 février 2008 et le 5 aût Regrupements d entreprises Participatins acquises depuis l'établissement des cmptes cnslidés en présentatin IFRS GEOREX UK ltd 100% Année d'acquisitin des titres 2005 Mntant des titres acquis Ttal du prix d'acquisitin Juste valeur des actifs nets des participatins acquises Ecart d'acquisitin 0 La participatin dans Gerex UK Ltd, acquise au curs de l'exercice 2005 crrespnd à une cnstitutin de sciété. Par cnséquent, l'incidence de l'acquisitin sur les pstes du bilan et le mntant décaissé crrespnd au capital scial libéré à 100 % lrs de la cnstitutin de ladite filiale. 30-Opératins entre parties liées Transactins avec les entreprises liées Les titres participatin nn cnslidés crrespndent à une sciété en smmeil. Par cnséquent, il n'y a aucune transactin avec les entreprises liées. Les titres de participatin crrespndants figurent à l'actif du bilan en valeur brute pur les mntants suivants : SCI des Jlys Ces titres snt intégralement prvisinnés à l'actif du bilan Rémunératin des dirigeants 2011 Salaires et autres avantages à curt terme Gerex - Etats financiers

20 31-Liste des filiales et participatins Sciété cnslidante Gerex S.A 145 rue Michel Carré ARGENTEUIL RCS Pntise n Sciétés intégrées Sciétés intégrées Siège scial Méthde de cnslidatin % Cntrôle % Intérêt Subsurface GEOREX ASSISTANCE TECHNIQUE SAS GEOREX UK Ltd Dnnées GEOREX NUMERIC SAS GEOREX SERVICES TUNISIA SARL Lg/Training GEOREX SOLUTIONS SAS Immbilier SCI Hnré de Balzac 145 rue Michel Carré ARGENTEUIL 22/24 Claremnt Rad, Surbitn, SURREY - KT6 4QU - UK IG 99,99% 99,99% IG 100,00% 100,00% 145 rue Michel Carré IG 100,00% 100,00% ARGENTEUIL Les Berges du Lac 1053 TUNIS IG 99,90% 99,90% 145 rue Michel Carré ARGENTEUIL 145 rue Michel Carré ARGENTEUIL IG 100,00% 100,00% IG 99,20% 99,20% 32-Transitin IFRS Principes généraux de transitin aux IFRS La date du 31 décembre 2006 a été retenue cmme date de transitin. Les états financiers nt été préparés cmme si les nrmes IFRS avaient tujurs été appliquées. Les principales mdificatins induites par le passage aux IFRS snt listées et chiffrées ciaprès dans le tableau de variatin des réserves cnslidées. IFRS Avant passage aux IFRS variatin Analyse des évènements ayant impacté les réserves cnslidées débit - crédit + dnt impact IFRS Annulatin des dividendes reçus par la sciété mère Annulatin des reprises de prvisin sur titres de participatin Retraitement des amrtissements en cnslidatin (durées) Réévaluatin bâtiment PLATON à sa juste valeur Eliminatin des fnds de cmmerce cédés en intra-grupe Cntributins des filiales aux capitaux prpres cnslidés Gerex - Etats financiers

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004 Nte de transitin - Impact du passage aux nuvelles nrmes cmptables sur le bilan cnslidé au 1er janvier 2004 Cette nte a pur bjectif d expliquer les effets de la transitin des nrmes cmptables belges aux

Plus en détail

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable.

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable. L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES Objectif(s) : Pré-requis : Apprfndir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan cmptable. Principes d'analyse du bilan financier : Mdalités :

Plus en détail

LE BILAN. maîtriser les principes de fonctionnement des comptes de bilan.

LE BILAN. maîtriser les principes de fonctionnement des comptes de bilan. LE BILAN Objectif(s) : être capable : Pré-requis : Mdalités : d'établir un bilan simplifié, d'évaluer le résultat de l'exercice. maîtriser les principes de fnctinnement des cmptes de bilan. rubriques du

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION. classer les charges et les produits selon leur nature, déterminer le résultat de l'exercice.

LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION. classer les charges et les produits selon leur nature, déterminer le résultat de l'exercice. LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION Objectif(s) : être capable de : Pré-requis : Mdalités : classer les charges et les prduits seln leur nature, déterminer le résultat de l'exercice. cnnaissance

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS. Les moyens de financement : fonds propres, emprunts, crédit-bail, subventions.

LE FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS. Les moyens de financement : fonds propres, emprunts, crédit-bail, subventions. LE FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS Objectif(s) : Les myens de financement : fnds prpres, emprunts, crédit-bail, subventins. Pré-requis : Cnnaissance des dcuments cmmerciaux : factures de DOIT, Maîtrise

Plus en détail

Financement des investissements Page 1 sur 6

Financement des investissements Page 1 sur 6 Financement des investissements Page 1 sur 6 Une UC a tujurs besin d investir que ce sit pur : - Remplacer du matériel bslète (ex : investir dans l util infrmatique) - Augmenter sa capacité de vente (ex

Plus en détail

LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE. Découvrir la chronologie des opérations de fin d'exercice comptable. TABLE DES MATIERES

LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE. Découvrir la chronologie des opérations de fin d'exercice comptable. TABLE DES MATIERES LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE Objectif(s) : Décuvrir la chrnlgie des pératins de fin d'exercice cmptable. Pré-requis : Principes généraux de la cmptabilité financière. Mdalités : Dcumentatin,

Plus en détail

LES DEPRECIATIONS DES TITRES. Evaluation des dépréciations relatives aux titres selon leur catégorie. Notion de plus-value et de moins-value latente.

LES DEPRECIATIONS DES TITRES. Evaluation des dépréciations relatives aux titres selon leur catégorie. Notion de plus-value et de moins-value latente. LES DEPRECIATIONS DES TITRES Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Evaluatin des dépréciatins relatives aux titres seln leur catégrie. Ntin de plus-value et de mins-value latente. Ajustement des dépréciatins

Plus en détail

Plan comptable France

Plan comptable France Plan cmptable France Le plan cmptable u plan cmptable général (PCG), appelé parfis cadre cmptable, est un standard français de classificatin des événements écnmiques qui mdifient le patrimine de l'entreprise.

Plus en détail

le solde des stocks de matières premières et de produits finis de l entité et les contrôles qui s y rattachent;

le solde des stocks de matières premières et de produits finis de l entité et les contrôles qui s y rattachent; Mdule 9 : Résumé Explicatin des aspects de la cnnaissance des activités de l entité qui snt pertinents pur l audit des stcks et descriptin des méthdes d analyse à utiliser pur auditer les stcks L auditeur

Plus en détail

SESP 1170 - Comptabilité Résumé du cours

SESP 1170 - Comptabilité Résumé du cours SESP 1170 - Cmptabilité Résumé du curs Définitin : Système d infrmatin, instrument de mdélisatin et représentatin des pératins effectuées par les rganisatins. => Large éventail d utilisateurs. Cmptes annuels

Plus en détail

LES CHARGES ACTIVABLES. Inscription à l'actif du bilan de charges par décision de gestion.

LES CHARGES ACTIVABLES. Inscription à l'actif du bilan de charges par décision de gestion. LES CHARGES ACTIVABLES Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Inscriptin à l'actif du bilan de charges par décisin de gestin. Distinguer les frais accessires et les frais d'acquisitin lrs de l'acquisitin

Plus en détail

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M 28-02-2007 Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M Chiffre d affaires : 36,3 M en hausse de 71% Résultat net de 12% du

Plus en détail

LES PROVISIONS TABLE DES MATIERES

LES PROVISIONS TABLE DES MATIERES LES PROVISIONS Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Distinctin et classificatin des différentes prvisins, Objectif des prvisins pur risques et charges, Caractéristiques et traitements cmptables. Classificatin

Plus en détail

REEVALUATIONS DES BILANS. Présentation des principes de réévaluation des immobilisations, Traitements comptables. TABLE DES MATIERES

REEVALUATIONS DES BILANS. Présentation des principes de réévaluation des immobilisations, Traitements comptables. TABLE DES MATIERES REEVALUATIONS DES BILANS Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Présentatin des principes de réévaluatin des immbilisatins, Traitements cmptables. Travaux cmptables de fin d'exercice. Réévaluatin légale

Plus en détail

- 16 - Le tableau de financement Partie 2

- 16 - Le tableau de financement Partie 2 - 16 - Le tableau de financement Partie 2 Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Variatins d'explitatin, Variatins hrs explitatin, Variatins de trésrerie. Bilan fnctinnel. Bilan fnctinnel et variatins,

Plus en détail

Rapport de Gestion Présenté par le Conseil d'administration à l'assemblée Générale Mixte des Actionnaires de pour l'exercice 2005

Rapport de Gestion Présenté par le Conseil d'administration à l'assemblée Générale Mixte des Actionnaires de pour l'exercice 2005 Rapprt de Gestin Présenté par le Cnseil d'administratin à l'assemblée Générale Mixte des Actinnaires de pur l'exercice 2005 Mesdames, Messieurs, Nus vus avns réunis en Assemblée Générale Mixte, cnfrmément

Plus en détail

RET - QCM Comptabilité eval compta 02

RET - QCM Comptabilité eval compta 02 RET_evalcmpta_02_QCM.dc RET - QCM Cmptabilité eval cmpta 02 1. Questins Branche de la cmptabilité rientée vers l'infrmatin externe des différents agents écnmiques, partenaires de l'entreprise, avec lesquels

Plus en détail

LOI de finances 2009

LOI de finances 2009 La chaîne 100 % cmpta-finance SynthèsE LOI de finances 2009 www.cmptalia.tv Ce dcument est la prpritété exclusive de Cmptalia.tv ; tute utilisatin autre que persnnelle devra faire l'bjet d'une demande

Plus en détail

17 L ABONNEMENT DES CHARGES ET DES PRODUITS

17 L ABONNEMENT DES CHARGES ET DES PRODUITS 17 L ABONNEMENT ES HARGES ET ES PROUITS Objectif(s) : ntenus : Mdalités : Présentatin des principes cmptables. nnaissances assciées. rs, Applicatins, Synthèse. TABLE ES MATIERES hapitre 1. aractéristiques

Plus en détail

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital Résumé du mdule 6 : Cût et structure du capital Ce mdule explique tut d abrd cmment une sciété établit sn cût du capital. Vus apprenez cmment calculer la pndératin des cmpsantes et les cûts du capital

Plus en détail

Sommaire. A) Le créateur... p. 3 B) L entreprise... p. 5

Sommaire. A) Le créateur... p. 3 B) L entreprise... p. 5 Smmaire I) Présentatin du créateur et de sn entreprise... p. 3 A) Le créateur... p. 3 B) L entreprise... p. 5 II) Le prjet... p. 5 A) Descriptin du prjet... p. 5 B) Origine du prjet... p. 5 C) Le prduit/le

Plus en détail

Séquence simplifiée des comptes

Séquence simplifiée des comptes Séquence simplifiée des cmptes Présentatin Les cmptes d'un agent écnmique présentent d'abrd ses pératins, c'est-à-dire les flux qu'il décide u accepte et qui affectent sit le niveau, sit la cmpsitin, de

Plus en détail

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions Dns des entreprises Vus êtes une entreprise, relevant de l IS (impôt sur les sciétés) u de l IR (impôt sur le revenu)? Vus puvez apprter un sutien matériel à une assciatin u une fndatin à travers des pératins

Plus en détail

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse.

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse. CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES Objectif(s) : Présentatin des principes écnmiques et juridiques relatifs à la cnslidatin des cmptes dans les grupes de sciétés, Ntins : périmètre de cnslidatin, purcentage

Plus en détail

Rapport Annuel 2010 Page 81

Rapport Annuel 2010 Page 81 Rapprt Annuel 2010 Page 81 Rapprt spécial des cmmissaires aux cmptes sur les cnventins visées aux articles L.225-38 et suivants du Cde de cmmerce Exercice cls le 31/12/2010 Aux actinnaires, En ntre qualité

Plus en détail

LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES

LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES Objectif(s) : Dépréciatin de certaines immbilisatins amrtissables. Pré-requis : Classificatin des immbilisatins, Amrtissement des immbilisatins. Mdalités

Plus en détail

LES HOTELS DE PARIS Société Anonyme au capital de 10.000.000 euros Siège social : 20, avenue Jules Janin 75116 PARIS 388 083 016 RCS PARIS

LES HOTELS DE PARIS Société Anonyme au capital de 10.000.000 euros Siège social : 20, avenue Jules Janin 75116 PARIS 388 083 016 RCS PARIS LES HOTELS DE PARIS Sciété Annyme au capital de 10.000.000 eurs Siège scial : 20, avenue Jules Janin 75116 PARIS 388 083 016 RCS PARIS RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE

Plus en détail

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Nouveau dispositif

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Nouveau dispositif Le Crédit d Impôt pur la Cmpétitivité et l Empli (CICE) Nuveau dispsitif Entré en vigueur le 1 er janvier 2013, le Crédit d Impôt pur la Cmpétitivité et l Empli (CICE) est une mesure fiscale qui cncerne

Plus en détail

Fréquence d application Annuelle Type Société. Rédacteur Opérateur Rédaction 1ère application Commentaire. RIGOR Tous 01/06/07 01/06/07 Création

Fréquence d application Annuelle Type Société. Rédacteur Opérateur Rédaction 1ère application Commentaire. RIGOR Tous 01/06/07 01/06/07 Création PROCEDURE POLITIQUE DE VOTE Sciété Axim Alternative Investment Fréquence d applicatin Annuelle Type Sciété Rédacteur Opérateur Rédactin 1ère applicatin Cmmentaire RIGOR Tus 01/06/07 01/06/07 Créatin RIGOR

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2012 EXERCICE BENEFICIAIRE, SOLIDES PERSPECTIVES DE DEVELOPMENT DES PROJETS PRINCIPAUX CHIFFRES

RESULTATS ANNUELS 2012 EXERCICE BENEFICIAIRE, SOLIDES PERSPECTIVES DE DEVELOPMENT DES PROJETS PRINCIPAUX CHIFFRES Cmmuniqué de Presse Paris, le 17 avril 2013 RESULTATS ANNUELS 2012 EXERCICE BENEFICIAIRE, SOLIDES PERSPECTIVES DE DEVELOPMENT DES PROJETS PRINCIPAUX CHIFFRES 2012 2011 Var. % Chiffre d Affaires net (m

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER 2014

RAPPORT FINANCIER 2014 RAPPORT FINANCIER 2014 AGENCE REGIONALE DE LA CONSTRUCTION ET DE L AMENAGEMENT DURABLES ARCAD BP99 Lycée Blaise Pascal, 1 avenue Marcel Paul 52103 SAINT DIZIER Cedex Tel : 03 25 94 41 18 Fax : 03 25 94

Plus en détail

SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 1.588.678,51 SIEGE SOCIAL : 145 RUE MICHEL CARRE ARGENTEUIL (VAL D'OISE)

SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 1.588.678,51 SIEGE SOCIAL : 145 RUE MICHEL CARRE ARGENTEUIL (VAL D'OISE) SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 1.588.678,51 SIEGE SOCIAL : 145 RUE MICHEL CARRE ARGENTEUIL (VAL D'OISE) R.C. PONTOISE B 692 037 823 --------------------------------------------- PROCES-VERBAL DE DELIBERATION

Plus en détail

Résumé chapitre 8 Assurance vie pour entreprises

Résumé chapitre 8 Assurance vie pour entreprises Assurance vie Résumé chapitre 8 Assurance vie pur entreprises Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans le manuel d étude. Les entreprises

Plus en détail

LES DEPRECIATIONS DES CREANCES

LES DEPRECIATIONS DES CREANCES LES DEPRECIATIONS DES CREANCES Objectif(s) : Evaluatin des dépréciatins des créances clients : clients duteux u litigieux, créances irrécuvrables. Pré-requis : Mdalités : Calculs relatifs à la TVA, Mécanisme

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

LA MONNAIE ET LE MARCHE MONETAIRE

LA MONNAIE ET LE MARCHE MONETAIRE LA MONNAIE ET LE MARCHE MONETAIRE Intrductin : Imprtance de la mnnaie pur les échanges de biens et de services sur un marché. Evlutin vers une dématérialisatin de plus en plus imprtante Passage du trc

Plus en détail

LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS NON AMORTISSABLES

LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS NON AMORTISSABLES LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS NON AMORTISSABLES Objectif(s) : Dépréciatin nn définitive de certaines immbilisatins. Pré-requis : Classificatin des immbilisatins. Mdalités : Dépréciatin de certaines

Plus en détail

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES?

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? 12 février 2013 Marie-Agnès NICOLET Regulatin Partners Présidente fndatrice 35, Bulevard

Plus en détail

LOI POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE DISPOSITIONS RELATIVES A LA TRANSACTION-VENTE

LOI POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE DISPOSITIONS RELATIVES A LA TRANSACTION-VENTE mars 2014 LOI POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE DISPOSITIONS RELATIVES A LA TRANSACTION-VENTE La li n 2014-366 du 24 mars 2014 pur l accès au lgement et un urbanisme rénvé (ALUR) est parue

Plus en détail

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Principes de fiscalité de l assurance de persnnes Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans

Plus en détail

BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES

BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES Service Public Fédéral FINANCES Secteur TVA Avril 2016 AVANT-PROPOS Le régime de la franchise de

Plus en détail

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion Article 74 du Cntrat de gestin : Transmissin du tableau de brd de gestin Pur permettre à la SISP et à la SLRB de suivre la réalisatin des missins du cntrat de gestin de niveau 2, la SISP cmplète et transmet

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

Les modifications en matière fiscale et sécurité sociale pour 2013

Les modifications en matière fiscale et sécurité sociale pour 2013 PKF Weber & Bntemps Les mdificatins en matière fiscale et sécurité sciale pur 2013 Le 21 février 2013 SOMMAIRE I. Nuveautés fiscales A. Accentuatin de la pressin fiscale B. Cmment y faire face? - Mise

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN RESULTATS 2007

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN RESULTATS 2007 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 15 février 2008 RESULTATS 2007 MICHELIN ANNONCE UNE AMELIORATION SIGNIFICATIVE DE 1,6 POINT DE SA MARGE OPERATIONNELLE

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS : PRINCIPES GENERAUX AMORTISSEMENT ECONOMIQUE LINEAIRE

LES AMORTISSEMENTS : PRINCIPES GENERAUX AMORTISSEMENT ECONOMIQUE LINEAIRE LES AMORTISSEMENTS : PRINCIPES GENERAUX AMORTISSEMENT ECONOMIQUE LINEAIRE Objectif(s) : Evaluatin et traitement cmptable des dépréciatins irréversibles des immbilisatins : amrtissements. Pré-requis : Classificatin

Plus en détail

ACAT France. ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013

ACAT France. ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013 ACAT France ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013 On examinera successivement le résultat, les prduits, les charges et la trésrerie de l ACAT-France.

Plus en détail

MULTIMANAGERS ACTIONS EUROPE-FIDELITY (FCE 20070172)

MULTIMANAGERS ACTIONS EUROPE-FIDELITY (FCE 20070172) . MULTIMANAGERS ACTIONS EUROPE-FIDELITY (FCE 20070172) Part du fnds : «Classique» Objectifs et plitique d investissement : Prfil de risque et de rendement A risque plus faible, A risque plus élevé, Rendement

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

Chap II : La gestion de stock

Chap II : La gestion de stock www.lgistiquetn.me.ma Chap II : La gestin de stck I. Les pératins de la gestin du stck : La gestin du stck d une entreprise dit être réalisée avec sin pur être capable en permanence de cnnaitre l état

Plus en détail

LES DEPRECIATIONS D ACTIFS

LES DEPRECIATIONS D ACTIFS LES DEPRECIATIONS D ACTIFS Objectif(s) : Distinctin et classificatin des différentes prvisins, Caractéristiques et traitements cmptables. Pré-requis : Classificatin des biens et des immbilisatins. Mdalités

Plus en détail

N Titre. Dans la présente Instruction, le terme «Marges» couvre la notion de risque de négociation.

N Titre. Dans la présente Instruction, le terme «Marges» couvre la notion de risque de négociation. N Titre LCH.Clearnet SA Instructin V.4-1 COUVERTURES DES TRANSACTIONS DE PENSIONS LIVREES TRIPARTITES (Méthde de calcul des Cuvertures) CHAPITRE 1 CHAMP D APPLICATION Article 1 Dispsitins générales Dans

Plus en détail

Offre D acquisition D un Fonds De Commerce

Offre D acquisition D un Fonds De Commerce ANNEXE - ACTIF Cessin de fnds de cmmerce Offre D acquisitin D un Fnds De Cmmerce Pur être valable, l acquéreur dit se cnfrmer au cahier des charges ci-dessus. CAHIER DES CHARGES 1. Cntenu de l ffre a.

Plus en détail

Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle

Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle Assurance vie Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans le manuel d étude. L assurance vie

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION

CONSEIL D ADMINISTRATION R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E D é p a r t e m e n t d e S E I N E - ET- M A R N E SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS DE SEINE ET MARNE GROUPEMENT DES OPERATIONS DIRECTION DES MOYENS

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

CONTRATS A LONG TERME. Principes et traitements comptables des opérations à long terme.

CONTRATS A LONG TERME. Principes et traitements comptables des opérations à long terme. CONTRATS A LONG TERME Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Principes et traitements cmptables des pératins à lng terme. Facturatin, Régularisatin des charges et des prduits, Prductin stckée. Analyse des

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 PAIRI DAIZA SA - RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 infrmatin réglementée - Publié le 31 INTRODUCTION En tant que

Plus en détail

Au plus tard le 15 décembre 2014

Au plus tard le 15 décembre 2014 Tableau synthèse de la Li favrisant la santé financière et la pérennité des régimes de retraite à prestatins déterminées du secteur municipal (PL3) (en vigueur depuis le 5 décembre 2014) 15 décembre 2014

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement internet. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement 3 jurs Signature bligatire : ADIFCO, sarl au capital de 10 000, SIREN 451 292 544, RCS Dijn,

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement, techniques avancées 2 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement, techniques avancées 2 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement, techniques avancées. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement, techniques avancées 2 jurs 2 Cnventin de frmatin : référencement, techniques avancées.

Plus en détail

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S Page de 0 C O N T E X T E Sciété en cmmandite Gaz Métr («Gaz Métr») demande à certains

Plus en détail

INSTRUCTION N 2/2011 DU 03/01/2011 RELATIVE AUX OPERATIONS SUR TITRES (OST)

INSTRUCTION N 2/2011 DU 03/01/2011 RELATIVE AUX OPERATIONS SUR TITRES (OST) INSTRUCTION N 2/2011 DU 03/01/2011 RELATIVE AUX OPERATIONS SUR TITRES (OST) MISE A JOUR LE 14/11/2014 SOMMAIRE TERMINOLOGIE Article Premier Les Opératins Sur Titres avec muvement de fnds 4 Article 2 Les

Plus en détail

COMPTES ANNUELS DE L EXERCICE 2009 RAPPORT POLITIQUE. Généralités concernant les comptes annuels de l exercice 2009 1

COMPTES ANNUELS DE L EXERCICE 2009 RAPPORT POLITIQUE. Généralités concernant les comptes annuels de l exercice 2009 1 COMPTES ANNUELS DE L EXERCICE 2009 RAPPORT POLITIQUE Généralités cncernant les cmptes annuels de l exercice 2009 1 Dans la cntinuité des exercices précédents, les cmptes annuels 2009 de la Cmmune de Grez-Diceau

Plus en détail

Module 10 : Résumé Planification financière

Module 10 : Résumé Planification financière Mdule 10 : Résumé Planificatin financière Ce mdule examine les principaux éléments du prcessus de planificatin financière et évalue les bjectifs et les avantages de la planificatin financière. Vus apprenez

Plus en détail

Résultats 2006 du Groupe Ipsen

Résultats 2006 du Groupe Ipsen Cmmuniqué de presse Résultats 2006 du Grupe Ipsen Marge pératinnelle récurrente (2) supérieure aux bjectifs : 23,7% du chiffre d affaires cnslidé Résultat cnslidé récurrent (2) en frte crissance : +15,6%

Plus en détail

LE BUDGET DES CHARGES DE PERSONNEL. Elaboration du budget des charges de personnel. Notions sur les règles de calcul des rémunérations.

LE BUDGET DES CHARGES DE PERSONNEL. Elaboration du budget des charges de personnel. Notions sur les règles de calcul des rémunérations. LE BUDGET DES CHARGES DE PERSONNEL Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Elabratin du budget des charges de persnnel. Ntins sur les règles de calcul des rémunératins. Principes, Synthèse, Applicatin. TABLE

Plus en détail

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d rdre actuariel Jurnées d études du SACEI et de l IA Deauville, jeudi 20 septembre 2012 Nrbert Gautrn ngautrn@galea-asscies.eu Smmaire 1.

Plus en détail

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II.

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II. Annexe : Les recmmandatins patrnales Préventin Rendre bligatire la créatin d un cmité de santé et sécurité du travail par emplyeur pur le secteur public et par établissement pur le secteur privé (plus

Plus en détail

ANALYSE FINANCIERE DES DOSSIERS DE FAILLITES CPZ

ANALYSE FINANCIERE DES DOSSIERS DE FAILLITES CPZ République et cantn de Genève Département des finances Office des faillites ANALYSE FINANCIERE DES DOSSIERS DE FAILLITES Entrée en vigueur : 1 er juin 2013 Mise à jur : 01.07.2013 Respnsable(s) : Apprbateur(s)

Plus en détail

Solevia patrimoine EN BREF

Solevia patrimoine EN BREF Slevia patrimine Chercher à valriser vtre patrimine, cmpléter vs revenus u encre ptimiser vtre transmissin avec slevia patrimine. EN BREF Slévia patrimine est un cntrat d assurance vie de type multisupprt

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE Dans une planificatin financière intégrée, l établissement du cût de la vie cnstitue une étape essentielle qui servira à : assurer la chérence entre le cût de la vie et

Plus en détail

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance Avis sur les règles Nte d rientatin Règle des curtiers membres Persnnes-ressurces : Destinataires à l interne : Affaires juridiques et cnfrmité Audit interne Crédit Détail Frmatin Haute directin Institut

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

LE BUDGET DE TRESORERIE

LE BUDGET DE TRESORERIE LE BUDGET DE TRESORERIE Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Encaissements prévisinnels, Décaissements prévisinnels, Trésrerie prévisinnelle. Cnnaissances du prcessus "Prductin". Principes, Synthèse,

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie COMMUNIQUE DE LANCEMENT Sage 100 Trésrerie Sage 100 Trésrerie Ce qu il faut retenir Sage présente Sage 100 Trésrerie, sn nuveau mdule de gestin de trésrerie dispnible à la vente à partir du 15 janvier

Plus en détail

CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI ou EBICS

CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI ou EBICS CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI u EBICS Les relevés de cmptes transmis via ces prtcles respectent la nrme CFONB (Cmité Français

Plus en détail

FISCAL... SOCIAL... DIVERS... p. 5 Nouveaux plafonds livret A p. 5 Comptes courants d associés... p. 5. LES INDICES... p. 5

FISCAL... SOCIAL... DIVERS... p. 5 Nouveaux plafonds livret A p. 5 Comptes courants d associés... p. 5. LES INDICES... p. 5 Janvier 2013 Vtre réussite, ntre satisfactin Bureau de Belleville : Bureau de Vnnas Bureau de Trevux 11 RN6 38 Rue Grenette Chemin du cls 69220 BELLEVILLE 01540 VONNAS 01600 TREVOUX Tel. : 04 74 66 11

Plus en détail

CHAPITRE IX : SYSTEME MINIMAL DE TRESORERIE

CHAPITRE IX : SYSTEME MINIMAL DE TRESORERIE CHAPITRE IX : SYSTEME MINIMAL DE TRESORERIE sectin 1 : Principe du Système minimal de trésrerie Les très petites entreprises (T.P.E.), dnt le chiffre d'affaires ne dépasse pas les seuils fixés par le présent

Plus en détail

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché INTRODUCTION I) Cmptabilité analytique et cntrôle de gestin A qui peut servir la cmptabilité analytique? a) Pur aider à fixer un prix de vente Exemple Quel prix fixer? : : cmptabilité analytique. Cmpliquns

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

BP 2015 CCAS DE SEICHAMPS

BP 2015 CCAS DE SEICHAMPS CCAS CRECHE CCAS DE SEICHAMPS Les dépenses de fnctinnement Pass Bus 800 Repas des Anciens 10 000 Chclats des Anciens 2 800 Télé-assistance 3 800 Aide sciale 9 400 Maintien à dmicile 2 800 Subventins aux

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014 Conseil d Administration du 11 mars 2014

BUDGET PRIMITIF 2014 Conseil d Administration du 11 mars 2014 CCAS CRECHE de BUDGET PRIMITIF 2014 Cnseiill d Admiiniistratiin du 11 mars 2014 CCAS Les dépenses de fnctinnement Pass Bus 800 Repas des Anciens 9 800 Clis des Anciens 2 300 Télé-assistance 3 500 Aide

Plus en détail

Le Fichier des Ecritures Comptables (FEC)

Le Fichier des Ecritures Comptables (FEC) 23 janvier 2014 Le Fichier des Ecritures Cmptables (FEC) Christian GUICHARD Pierre-Antine FARHAT 1 Cmptabilité infrmatisée dispsitins légales, réglementaires et dctrinales Le frmat final du FEC a été défini

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Addendum belge au prspectus d émissin ADDENDUM DE JUILLET 2010 AU PROSPECTUS D AVRIL 2010 ABERDEEN GLOBAL Sciété d investissement à capital variable de drit luxemburgeis à cmpartiments multiples cnfrme

Plus en détail

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société Renseignements cncernant la cntrefaçn des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la sciété Table des matières 1. Le rôle de la Banque du Canada dans la prspérité écnmique du Canada...

Plus en détail

Module 9 : Résumé Introduction aux instruments dérivés

Module 9 : Résumé Introduction aux instruments dérivés Mdule 9 : Résumé Intrductin aux instruments dérivés Ce mdule intrduit les instruments dérivés, qui snt des titres dnt la valeur dépend directement de la valeur d un actif sus-jacent. Il abrde certains

Plus en détail

EPARGNE SALARIALE. Votre dispositif d épargne salariale : Epargne salariale Groupe GDFSUEZ. Epargne Salariale éventuelle suivant les entités COFELYINO

EPARGNE SALARIALE. Votre dispositif d épargne salariale : Epargne salariale Groupe GDFSUEZ. Epargne Salariale éventuelle suivant les entités COFELYINO EPARGNE SALARIALE Les plans d épargne salariale snt des dispsitifs cllectifs d épargne salariale facultatifs. Ils permettent aux salariés de se cnstituer une épargne à myen (PEG) u à lng terme (PERCO).

Plus en détail

La rupture conventionnelle du CDI

La rupture conventionnelle du CDI La rupture cnventinnelle du CDI Préambule La li du 25 juin 2008 prtant mdernisatin du marché du travail a instauré un nuveau mde de rupture du cntrat de travail à durée indéterminée (en plus de la démissin

Plus en détail

RÈGLEMENT. Article 4 - Droit d inscription Le dépôt d un dossier d information ne fait l objet d aucun droit d inscription.

RÈGLEMENT. Article 4 - Droit d inscription Le dépôt d un dossier d information ne fait l objet d aucun droit d inscription. RÈGLEMENT Article 1 - Sciété rganisatrice Le pôle événementiel de la sciété Leaders League, immatriculée au RCS de Paris sus le numér Paris B 422 584 532, ayant sn siège scial au 15 avenue de la Grande-Armée

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS Buygues immbilier est un acteur majeur de l immbilier neuf. Nus smmes à vs côtés pur vus guider dans vtre chix d investissement tut en respectant vs prirités.

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION. 29 août 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE

CONSEIL D ADMINISTRATION. 29 août 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE CONSEIL D ADMINISTRATION 29 aût 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE Le Cnseil d Administratin de Pernd Ricard, (ci-après dénmmée «la Sciété») a adpté sn Règlement Intérieur le 17 décembre 2002. Ce règlement

Plus en détail

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES 1.1. Qualificatin juridique En applicatin de la directive eurpéenne 2002/92/CE du 9 décembre 2002 sur l intermédiatin en assurance (dite DIA), l article L. 511-1 I du Cde des

Plus en détail

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs Plitique d investissement de la MRC de Caniapiscau Jeunes prmteurs Adptée le 15 septembre 2015 JEUNES PROMOTEURS Ce prgramme vise à aider les jeunes entrepreneurs (18-40 ans) à créer, à acquérir u à assurer

Plus en détail