La rénovation énergétique en copropriété. La démarche de rénovation énergétique Mardi 16 février 2016

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La rénovation énergétique en copropriété. La démarche de rénovation énergétique Mardi 16 février 2016"

Transcription

1 La rénvatin énergétique en cprpriété La démarche de rénvatin énergétique Mardi 16 février 2016

2 Maîtrisez Vtre Energie (MVE) Agence Lcale de l Energie et du Climat : Accmpagnement des cllectivités Sensibilisatin et animatin des acteurs du territire Espace Inf Energie (Pint Rénvatin Inf Service) : Cnseil gratuit, neutre et indépendant à destinatin des particuliers 2

3 Smmaire Evlutin réglementaire La démarche de rénvatin Les étapes Mise en place Etat des lieux Audit Les travaux Les financements L accmpagnement La platefrme Cach Cpr

4 Evlutins réglementaires Li Grenelle II (2010) Obligatin d audit énergétique / DPE cllectif pur les cprpriétés en chauffage cllectif Réalisé au 1/01/2017 Li ALUR (2014) Diagnstic Technique Glbal pur les immeubles mis en cprpriété Vté à la majrité simple À partir du 1/01/2017 Définitin d un prgramme de travaux sur 10 ans Mise en place d un fnd travaux à partir du 1/01/2017 Minima de 5 % du budget annuel prévisinnel Attaché au lt Cmpte séparé et rémunéré Travaux privatifs d intérêt cllectif 4

5 Evlutin réglementaire Li sur la Transitin Energétique (2015) Obligatin de travaux d islatin en cas de ravalement des façades et de travaux en titure («travaux embarqués») Décret d applicatin au secnd trimestre 2016 Obligatin de rénvatin énergétique des lgements les plus énergivres Etiquettes F et G avant 2025 Travaux d améliratin énergétique des parties cmmunes : majrité simple Travaux d écnmies d énergie dnt ceux d intérêt cllectif sur les parties privatives : majrité abslue Cprpriétés en chauffage cllectif : système d individualisatin des frais de chauffage Actuellement Arrêté du 27 aût 2012 Présentatin en AG à partir du 18 février 2016 Mise en service au 31 mars 2017 si techniquement pssible 5

6 La Réglementatin Thermique (RT) La Réglementatin Thermique dans l existant La RT s applique aux bâtiments de lgements et tertiaires existants à l ccasin de travaux de rénvatin RT Glbale (1 er janvier 2008) SHON > m² Et cût travaux thermiques > 25 % du cût de la cnstructin Et cnstructin > 1948 Seuil < 80 à 165 kwh/m².an RT «élément par élément» (1 er nvembre 2007) Dans les autres cas Sur 8 pstes : ventilatin, paris paques, ECS, fenêtres, refridissement, éclairage, chauffage, énergies renuvelables 6

7 La démarche de rénvatin : 3 étapes 7

8 Les étapes d un prjet de rénvatin Mise en place d un travail d équipe Cprpriétaires «mteurs» / prjet Cnseil Syndical Syndic Cmment faire? Répartitin des rôles Grupe de travail Lien avec le Syndic Cmmunicatin vers l ensemble des cprpriétaires Infrmatin, cncertatin, débat Infrmatin et nn bligatin A l écute des cprpriétaires Prendre le temps et avancer pas à pas 8

9 Préparatin / Etat des lieux Pur qui faire? Un état des lieux du fnctinnement et des particularités de vtre cprpriété Un état des lieux de l état de vtre (vs) bâtiment(s) Un état des lieux des cnsmmatins d énergie Cmment faire? Le Bilan Initial de Cprpriété Le Bilan Energétique Simplifié L Observatin des charges Les bilans eau et électricité des parties cmmunes Objectif : la mise à niveau de la cprpriété Baisse des charges Traitement des impayés Améliratin du cnfrt Créatin d un fnd travaux 9

10 Bilan Energétique Simplifié 10

11 Observatire des charges scar.unarc.fr 11

12 Les bilans Bilan Initial de Cprpriété Bilan «Eau» Bilan «Electricité des parties cmmunes 12

13 L Audit : c est qui? Réglementaire u glbal Energétique réglementaire (Décret du 27 janvier 2012) Architectural et énergétique : glbal Un état des lieux du bâti et des équipements De la perfrmance énergétique De la vétusté Du respect des nrmes Une simulatin thermique du bâtiment Cmparaisn avec les factures de cnsmmatin réelles Des prpsitins de travaux de rénvatin énergétique Chiffrées en termes de cût Chiffrées en termes d écnmies réalisées /an Regrupées en scénaris / plans de travaux 13

14 L audit : avec qui? Le cnseil syndical Le syndic Un bureau d études et un architecte Un ingénieur financier Un accmpagnateur 14

15 L audit : cmment et cmbien? Etablir un cahier des charges u à défaut, se baser sur un cahier des charges existant (ADEME, ARC) 3 devis minimum de différents Bureaux d études thermiques Audit glbal : entre 150 et 200 /lgement Aide réginale / dssier audit architectural et thermique 15

16 Travaux : Chix Injnctin /bligatin de travaux Audit / diagnstic de la cprpriété Apprche NégaWatt Pririsatin des travaux 16

17 Travaux cllectifs / privatifs Parties cmmunes Islatin : titure, plancher bas, des murs par l extérieur Chauffage cllectif : équilibrage, désembuage, calrifugeage, chaudière cllective Ventilatin Eclairage (parties cmmunes) Panneaux slaires thermiques u phtvltaïques Parties privatives Système de chauffage individuel, Islatin thermique par l intérieur, Eclairage (appartements) Parties privatives d intérêt cllectif Radiateurs, rbinets thermstatiques Fenêtres, Cmpteurs d énergies 17

18 Travaux cllectifs : Qui? Quels snt les acteurs impliqués? 18

19 Travaux cllectifs : Qui? Les cprpriétaires Les entreprises Le Syndic (1,5 à 5 %) Le Maître d œuvre Me (8 à 13 %) L assurance Dmmage-Ouvrage (2 %) Le crdnnateur SPS (0,5 %) Le cntrôleur technique (0,5 %) 19

20 Les travaux : cmment? Se faire cnseiller / accmpagner Accmpagnateur : EIE / CAUE / ADIL / ARC / ALEC Maître d œuvre : Architecte, Bureau d études Réaliser un CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières = Cahier des charges Devis 4-5 Devis par types de travaux Le plus détaillé pssible (cmparaisn plus aisée + gage de sérieux) Assurances en curs de validité 20

21 Les travaux : titure Épaisseur : 20 à 40 cm (R 5 à 10 m².k/w) Cût : de 50 à 140 /m² 21

22 Murs Épaisseur : 15 à 20 cm (R 3,7 à 4,5 m².k/w) Cût : 150 à 200 /m² 22

23 Plancher bas Épaisseur : 12 à 20 cm (R 3 à 4,5 m².k/w) Cût : /m² 23

24 Menuiseries Perfrmance : Uw 1,3 W/m².K Cût : /m² Menuiseries PVC : diminutin du clair de jur Menuiseries métalliques : rupteurs de pnts thermiques indispensables 24

25 Ventilatin 1 Purqui? Amélirer la qualité de l air intérieur Éviter la dégradatin du bâti (humidité, cndensatin) Cmment? Défauts d étanchéité Ventilatins hautes et basses Par cnduits 25

26 Ventilatin 2 Ventilatin naturelle assistée Ventilatin mécanique répartie Ventilatin mécanique cntrôlée hygrréglable Ne pas bucher les entrées d air! Vérifier que les uvertures sur les nuvelles fenêtres snt bien présentes Attentin à l étanchéificatin du bâti lrs des travaux 26

27 Chauffage Le chauffage cllectif Le chauffage individuel Chauffage individuel centralisé Chauffage individuel décentralisé : Principalement électrique 27

28 Chauffage central : réseau Calrifugeage des réseaux Désembuage Chimique Hydrdynamique Filtre magnétique Equilibrage 28

29 Chauffage : Régulatin La régulatin : Thermstat d ambiance (régulatin centrale): snde de température Rbinets thermstatiques (régulatin terminale) : limite la température en srtie de radiateur. Prgrammatin : 19 C saln, 17 C chambres, réduit de nuit Rbinet thermstatique Thermstat d ambiance 29

30 Electricité : Parties cmmunes Éclairage (culirs, extérieur, BAES, parkings) Détectin de présence, minuterie (1min), LED, LBC pur l extérieur (peu d allumage, lng fnctinnement) Détectin crépusculaire et/u hrlge Electricité des équipements : pmpes, ascenseurs Éclairage permanent de l ascenseur Pmpes à débit variable... 30

31 Les financements de la rénvatin thermique Crédit d impôt Ec prêt à taux zér 2 travaux : travaux : sur 15 ans maximum 31

32 Les financements Le Crédit d Impôt pur la transitin énergétique Lgement de plus de 2 ans pur les prpriétaires et les lcataires Travaux cllectifs u individuels seln des critères techniques Entreprises RGE : 30 % du mntant des plafnds des dépenses : à TTC / 5 ans Cumulable avec l éc-prêt à taux zér, les aides de l ANAH, Islatin, calrifugeage, raccrdement au réseau de chaleur urbain, régulatin, prgrammatin, cmpteur individuel de chauffage, chaudière perfrmante, PAC, chauffe-eau slaire, chauffage au bis 32

33 Les financements Ec prêt à taux zér cllectif et individuel Résidence principale achevée avant le 1 janvier 1990 Prpriétaires ccupants u bailleurs, Cnseil Syndical Entreprises RGE Buquet de travaux d améliratin de la perfrmance énergétique / lgement et par travaux sur 10 ans Taux de TVA à 5,5 % CEE : Certificats d Écnmies d Énergie Prpsés par des furnisseurs d énergie Opératins standardisées : guide de la démarche de demande de CEE : simulatin et mntant des CEE Aides de l ANAH : rénvatin énergétique (seln critère de ressurces et gain énergétique > 25 %) Aides des cllectivités territriales 33

34 Le guide méthdlgique Guide «Réussir sa rénvatin en cprpriété > Les étapes clefs» 34

35 L accmpagnement des cprpriétés 10 cprpriétés suivies par l Agence à Rsny-sus-Bis 3 cprpriétés en suivi pnctuel (RDV, tél 6 cprpriétés en suivi spécifique : 1 en phase préparatire 4 en phase d audit 1 en phase travaux 1 cprpriété en accmpagnement : travaux en curs Rsny 2000 : 4-24 place Carnt Cnsmmatin gaz chauffage et ECS : 300 kwh/m².an (lettre E / DPE) Objectif de rénvatin énergétique : 95 kwh/m².an (lettre C / DPE) 35

36 Rsny

37 Rsny 2000 Reprise d étanchéité et renfrcement de l islatin des titures terrasses 170 à 200 mm d islant plystyrène extrudé Ravalement et islatin extérieure des façades côté rues 100 à 150 mm d islant laine minérale Islatin extérieure des murs pignns 150 mm d islant laine minérale Ravalement des façades côté square Remplacement des fenêtres existantes Simple vitrage à cadre bis => duble vitrage 4/14/10 à cadre PVC remplacement des chaudières existantes Chaudières de 1986 et 1992 par des chaudières à cndensatin 37

38 Outils Site CachCpr Cnçu et crdnné par : 38

39 39

40 Qui dis-je cntacter? Litige avec sn furnisseur d énergie Prblèmes liés aux ressurces financières Litige rapprt bailleur /lcataire PROPRIETAIRE LOCATAIRE Médiateur Natinal de l Energie Assciatins de défense des cnsmmateurs Actin sciale Assciatins caritatives ADIL Prblèmes liés au bâti u aux installatins ECS/chauffage/ventilatin Opérateurs travaux Espaces Inf-Energie Interpellatin du bailleur Autres prblématiques sciales / écnmiques Lgement très dégradé puvant prter atteinte à la sécurité/santé ANAH Actin sciale Assciatins caritatives Interpellatin du bailleur Saisie des services cmpétents 40

41 Merci de vtre attentin

Orientations de la Réglementation Thermique 2012 et risques liés à la performance énergétique des bâtiments. Paris 21 mai 2013

Orientations de la Réglementation Thermique 2012 et risques liés à la performance énergétique des bâtiments. Paris 21 mai 2013 Orientatins de la Réglementatin Thermique 2012 et risques liés à la perfrmance énergétique des bâtiments Paris 21 mai 2013 1 l La Réglementatin Thermique 2012 RT 2012 : une étape imprtante dans l évlutin

Plus en détail

RESPECTS DES EXIGENCES

RESPECTS DES EXIGENCES RESPECTS DES EXIGENCES DE LA RT 2012 Les perfrmances de L envelppe SOMMAIRE Cntexte réglementaire Perfrmances de l envelppe Les enjeux réglementaires de demain 2 CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE Evlutin de la réglementatin

Plus en détail

Référence : Inf-Prof CS Date : Titre : LA RT Les textes en vigueur

Référence : Inf-Prof CS Date : Titre : LA RT Les textes en vigueur Titre : LA RT 2012 Référence : Inf-Prf CS 11 002 Date : 05.2011 Les textes en vigueur Le décret n 2010-1269 du 26 ctbre 2010, relatif aux caractéristiques thermiques et à la perfrmance énergétique des

Plus en détail

Présentation de l observatoire des copropriétés. Mise en place d une base de données et développement d un outil de repérage des copropriétés

Présentation de l observatoire des copropriétés. Mise en place d une base de données et développement d un outil de repérage des copropriétés Présentatin de l bservatire des cprpriétés Mise en place d une base de dnnées et dévelppement d un util de repérage des cprpriétés Maitrisez Vtre Energie (MVE) Agence Lcale de l Energie et du Climat :

Plus en détail

CONCEPTION & FABRICATION DE STANDS PROFESSIONNELS 2017-2018

CONCEPTION & FABRICATION DE STANDS PROFESSIONNELS 2017-2018 Dssier suivi par Bernard ROSE Vendredi 25 mars 2016 CONCEPTION & FABRICATION DE STANDS PROFESSIONNELS 2017-2018 CAHIER DES CHARGES Avril 2016 2 curs du Champ de Mars - BP 11909-44019 NANTES CEDEX 1 agence@nantes-saintnazaire-develppement.cm

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE NANTES METROPOLE ET LE DEPARTEMENT DE LOIRE- ATLANTIQUE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE NANTES METROPOLE ET LE DEPARTEMENT DE LOIRE- ATLANTIQUE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE NANTES METROPOLE ET LE DEPARTEMENT DE LOIRE- ATLANTIQUE DANS LE CADRE DU DISPOSITIF D'AGENCE IMMOBILIERE SOCIALE DE LOIRE-ATLANTIQUE Entre Le Département de Lire-Atlantique,

Plus en détail

PSIRB VIENNOT François. Cistrières - 43100 LUBLIHAC HAUTE LOIRE

PSIRB VIENNOT François. Cistrières - 43100 LUBLIHAC HAUTE LOIRE VIENNOT Françis GROS ŒUVRE PIERRE et BOIS ENDUIT, ISOLATION 21 1. CONTACT Nm cmmercial Nm / prénm du prpriétaire PSIRB VIENNOT Françis Adresse / Ville / cmmune Département / Pays Cistrières - 43100 LUBLIHAC

Plus en détail

Aide à l accession sociale à la propriété

Aide à l accession sociale à la propriété Aide à l accessin sciale à la prpriété FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE POUR LES OPERATIONS FINANCEES A L AIDE D UN PRET A TAUX ZERO Date de réceptin : EMPRUNTEUR NOM : PRÉNOM : CO-EMPRUNTEUR NOM : PRÉNOM

Plus en détail

ETUDES PREALABLES AU LANCEMENT DU PROGRAMME PUCA ADIVBOIS Etude d opportunité/etude de marché pour le concept BGH 1 Bois (France & export)

ETUDES PREALABLES AU LANCEMENT DU PROGRAMME PUCA ADIVBOIS Etude d opportunité/etude de marché pour le concept BGH 1 Bois (France & export) ETUDES PREALABLES AU LANCEMENT DU PROGRAMME PUCA ADIVBOIS Etude d pprtunité/etude de marché pur le cncept BGH 1 Bis (France & exprt) OBJET DE L ETUDE L bjet de la cnsultatin est de lancer une étude d pprtunité/étude

Plus en détail

Eco-conditionnalité des aides publiques : Formation obligatoire pour accéder aux marchés de la rénovation énergétique

Eco-conditionnalité des aides publiques : Formation obligatoire pour accéder aux marchés de la rénovation énergétique Circulaire N 3 0007/2014 du 20/06/2014 Ec-cnditinnalité des aides publiques : Frmatin bligatire pur accéder aux marchés de la rénvatin énergétique Dès lrs que l éc-cnditinnalité entrera en vigueur, les

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 17 janvier 2012)

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 17 janvier 2012) 1. Objet REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie (Validées par le CA du 17 janvier 2012) Les présentes Règles Techniques établies par l assciatin

Plus en détail

Subvention pour l achat de prestations dans le cadre d une démarche de prévention des Troubles Musculo Squelettiques

Subvention pour l achat de prestations dans le cadre d une démarche de prévention des Troubles Musculo Squelettiques CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «TMS Prs Diagnstic» (Arrêté du 9 décembre 2010 relatif aux incitatins financières) Subventin pur l achat de prestatins

Plus en détail

AMELIORATION DE L HABITAT DANS LA BOUCLE Dossier d'information propriétaires occupants

AMELIORATION DE L HABITAT DANS LA BOUCLE Dossier d'information propriétaires occupants AMELIORATION DE L HABITAT DANS LA BOUCLE Dssier d'infrmatin prpriétaires ccupants La CABS a mis en place un Prgramme d Intérêt Général (PIG) pur permettre : De favriser la réalisatin de travaux d écnmies

Plus en détail

Agence Locale de l Energie et du Climat MVE:

Agence Locale de l Energie et du Climat MVE: Agence Locale de l Energie et du Climat MVE: Accompagnement des collectivités Sensibilisation et animation des acteurs du territoire Espace Info Energie (Point Rénovation Info Service) : Conseils gratuits,

Plus en détail

DOC2/ répertoire des opportunités de contribution par stages Alternance IRTS-LR site de Montpellier

DOC2/ répertoire des opportunités de contribution par stages Alternance IRTS-LR site de Montpellier Année 3 Année 2 Cursus réduit Année 1 ASS Filière Année Durée Objectifs de stage Prductins pssibles Identificatin des caractéristiques écnmiques et sciales d un territire, De nvembre à décembre Initiatin

Plus en détail

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 8ème édition du salon de l ARC Des 19 et 20 octobre Maîtriser et répartir les charges de chauffage

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 8ème édition du salon de l ARC Des 19 et 20 octobre Maîtriser et répartir les charges de chauffage «Le Saln Indépendant de la Cprpriété» 8ème éditin du saln de l ARC Des 19 et 20 ctbre 2016 Maîtriser et répartir les charges de chauffage Thibaut Debeauvais, Chargé de prjets «eau, énergie et rénvatin»,

Plus en détail

Formation certifiante Formateur interne en entreprise. Les Formateurs / Tuteurs Moteurs du pilotage de la performance. 16 jours + certification

Formation certifiante Formateur interne en entreprise. Les Formateurs / Tuteurs Moteurs du pilotage de la performance. 16 jours + certification Frmatin certifiante Frmateur interne en entreprise Les Frmateurs / Tuteurs Mteurs du piltage de la perfrmance 16 jurs + certificatin Frmateur interne en entreprise POUR QUI? Cllabrateurs ayant au minimum

Plus en détail

RAPPORTN 14.72 FINANCEMENT2014 DESSTRUCTURESD'ACCUEIL PETITE ENFANCEET APPROBATIONDU NOUVEAU DISPOSITIF DE FINANCEMENTPOURLES ANNEESA VENIR

RAPPORTN 14.72 FINANCEMENT2014 DESSTRUCTURESD'ACCUEIL PETITE ENFANCEET APPROBATIONDU NOUVEAU DISPOSITIF DE FINANCEMENTPOURLES ANNEESA VENIR RAPPORTN 14.72 FINANCEMENT2014 DESSTRUCTURESD'ACCUEIL PETITE ENFANCEET APPROBATIONDU NOUVEAU DISPOSITIF DE FINANCEMENTPOURLES ANNEESA VENIR COMMISSION: PETITE ENFANCEET FAMILLE DIRECTIONGENERALEDESSERVICES

Plus en détail

Certification de bâtiments passifs à usage d habitation FFCP

Certification de bâtiments passifs à usage d habitation FFCP Certificatin de bâtiments passifs à usage d habitatin FFCP La certificatin est destinée aux entreprises : adhérentes à la Fédératin Française de la Cnstructin Passive à jur de ctisatin frmées à la cnstructin

Plus en détail

Présentation de l Audit Global Partagé. 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard Montreuil. 2. Etat des lieux de la copropriété

Présentation de l Audit Global Partagé. 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard Montreuil. 2. Etat des lieux de la copropriété Présentation de l Audit Global Partagé 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard 93100 Montreuil Plan de la présentation 1. Introduction 2. Etat des lieux de la copropriété 4. Plan de financement

Plus en détail

CONSEILS PRATIQUES POUR VOS DEMANDES D AUTORISATION D OCCUPATION DES SOLS

CONSEILS PRATIQUES POUR VOS DEMANDES D AUTORISATION D OCCUPATION DES SOLS CONSEILS PRATIQUES POUR VOS DEMANDES D AUTORISATION D OCCUPATION DES SOLS GUIDE DES PIECES A FOURNIR LES DELAIS DE DROIT COMMUN : DP = Déclaratin Préalable : 1 mis CU = Certificat d Urbanisme : entre 1

Plus en détail

AUTUN Saint Pantaleon

AUTUN Saint Pantaleon AUTUN Saint Pantaleon Réhabilitation de 102 logements Bâtiments 53-54 1. Le programme et les objectifs 2. La nature des travaux 3. L'approche financière 4. L'eau chaude sanitaire solaire 5. Les performances

Plus en détail

Equipement et fonctionnement du module thermique d appartement Danfoss Termix VMTD-F-I

Equipement et fonctionnement du module thermique d appartement Danfoss Termix VMTD-F-I Equipement et fnctinnement du mdule thermique d appartement Danfss Termix VMTD-F-I Le mdule Termix VMTD-F-I est un mdule de prductin mixte ECS instantanée et chauffage. Le chauffage est en direct, la régulatin

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2016 367 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 11 JANVIER 2016

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2016 367 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 11 JANVIER 2016 DOCUMENT DE CONSULTATION 11 JANVIER 2016 APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2016 367 PAP Bpifrance PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

Atelier : la maitrise des charges de chauffage

Atelier : la maitrise des charges de chauffage Atelier : la maitrise des charges de chauffage Thibaut Debeauvais, chargé de prjets «eau, énergie et rénvatin», ARC 19/10/2015 1 L Assciatin des Respnsables de Cprpriété 14 000 cprpriétés adhérentes Une

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION DÉDIÉE AUX GROUPEMENTS D EMPLOYEURS

L OFFRE DE FORMATION DÉDIÉE AUX GROUPEMENTS D EMPLOYEURS Dcument nn cntractuel Dcum Dcument nn cntractuel Pitiers juin 2017 L OFFRE DE FORMATION DÉDIÉE AUX GROUPEMENTS D EMPLOYEURS Pur répndre aux besins réguliers des Grupements d Emplyeurs (GE) en matière de

Plus en détail

Réseaux de chauffage à distance de Martigny

Réseaux de chauffage à distance de Martigny Réseaux de chauffage à distance de Martigny Cnditins techniques de raccrdement Versin 17 mai 2016 Auteur Sinergy Infrastructures SA Rue du Simpln 4b 1920 Martigny inf@sinergy.ch 027 721 25 00 1 Caractéristiques

Plus en détail

Analyse complète de luminaires. March 2015

Analyse complète de luminaires. March 2015 Analyse cmplète de luminaires March 2015 1 A prps de CmpLight CmpLight est une gamme d analyses qui furnissent une visin cmplète et détaillée de slutins d éclairage dispnibles sur le marché, à travers

Plus en détail

A. PARTICULARITES D UN CHANTIER DE CONSTRUCTION A OSSATURE BOIS

A. PARTICULARITES D UN CHANTIER DE CONSTRUCTION A OSSATURE BOIS IDE A LA REDACTION DE CCTP : Prescriptins générales A. PARTICULARITES D UN CHANTIER DE CONSTRUCTION A OSSATURE BOIS B. INTERFACES ENTRE LES LOTS C. CADRE NORMATIF ET CERTIFICATIONS Aide à la rédactin de

Plus en détail

Notice méthodologique de la base de données utilisée pour CCI Business Optimizer

Notice méthodologique de la base de données utilisée pour CCI Business Optimizer Ntice méthdlgique de la base de dnnées utilisée pur CCI Business Optimizer L util CCI Business Optimizer a pur bjectif de furnir une évaluatin myenne d écnmies de fluides (eau, énergie ) et d écnmies financières

Plus en détail

VILLE DE TREVOUX Place de la Terrasse, 01 600 TRÉVOUX (FRANCE) Téléphone : (+33) 4 74 08 73 73 - Fax : (+33) 4 74 08 73 76

VILLE DE TREVOUX Place de la Terrasse, 01 600 TRÉVOUX (FRANCE) Téléphone : (+33) 4 74 08 73 73 - Fax : (+33) 4 74 08 73 76 APPEL D'OFFRES Infrmatins générales Maître d'uvrage : VILLE DE TREVOUX Place de la Terrasse, 01 600 TRÉVOUX (FRANCE) Téléphne : (+33) 4 74 08 73 73 - Fax : (+33) 4 74 08 73 76 Titre : Cncessin d'aménagement

Plus en détail

Mission coordination médico-sociale

Mission coordination médico-sociale Missin crdinatin médic-sciale Chef du service : Dr Maryse VOCANSON Adresse : 15 rue de Sévigné, 69003 Lyn Téléphne : 04 72 61 43 40 Curriel : maryse.vcansn@rhne.fr Nmbre d'agents dans le service : 9 1

Plus en détail

DOCUMENT CONFIDENTIEL

DOCUMENT CONFIDENTIEL Prjet Systèmes de Charge Innvants : Dévelppement de platefrmes de recherche pur la recharge de véhicules électriques et aide à la réalisatin d une démnstratin Date 03 mars 2016 Dcuments attachés Aucun

Plus en détail

Contexte de la publication progressive du code RDA-FR

Contexte de la publication progressive du code RDA-FR Cntexte de la publicatin prgressive du cde RDA-FR Frmatin à l applicatin des règles de catalgage RDA-FR publiées en 2015 Prgramme Transitin bibligraphique Réseau natinal des frmateurs Mise à jur mars 2016

Plus en détail

Inauguration de l Antenne du conseil général de la Loire à Montbrison

Inauguration de l Antenne du conseil général de la Loire à Montbrison Vendredi 25 avril 2014 dssier de presse Inauguratin de l Antenne du cnseil général de la Lire à Mntbrisn par Bernard BONNE, Président du Cnseil général de la Lire Offrir de meilleures cnditins de travail

Plus en détail

C O N V E N T I O N AIDE AU RETOUR A DOMICILE APRES HOSPITALISATION (A R D H) Entre les soussignés, PREAMBULE

C O N V E N T I O N AIDE AU RETOUR A DOMICILE APRES HOSPITALISATION (A R D H) Entre les soussignés, PREAMBULE Exemplaire à nus returner Cntacts Etablissement Hspitalier : Nm Prénm 1 er cntact : C O N V E N T I O N AIDE AU RETOUR A DOMICILE APRES HOSPITALISATION (A R D H)... : Adresse mail :. Nm Prénm 2 ème cntact

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE REUNION ACE CEE du 5 février 2010

COMPTE-RENDU DE REUNION ACE CEE du 5 février 2010 COMPTE-RENDU DE REUNION ACE CEE du 5 février 2010 «La réfrme de la taxe prfessinnelle : Une écnmie u un leurre? Qui sera gagnant : l industrie u les services? Snt intervenus : Gérard HUOT, Président de

Plus en détail

Les aides financières pour les copropriétés. 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2

Les aides financières pour les copropriétés. 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2 Les aides financières pour les copropriétés Maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Mai 2016 Sommaire 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2 2.1 Diagnostic énergétique...

Plus en détail

ANNEXE 3. Conditions d installation et d utilisation de la MCS par les CLIENTS à leur domicile. Page 1 sur 5

ANNEXE 3. Conditions d installation et d utilisation de la MCS par les CLIENTS à leur domicile. Page 1 sur 5 ANNEXE 3 Cnditins d installatin et d utilisatin de la MCS par les CLIENTS à leur dmicile Page 1 sur 5 1. Recmmandatins d utilisatin et d installatin a) La MCS utilise une technlgie de cmmunicatin sans

Plus en détail

Réunion d information

Réunion d information Réunin d infrmatin Transfert de patrimine : quels changements? 25 aût 2015 LOREBRU - avenue de Versailles, 130-1120 Neder-ver-Heembeek Cmensia-rue de Kninck, 40/24-1080 Mlenbeek-St-Jean Ordre du jur Mt

Plus en détail

Arrêt Pfaffenthal - Kirchberg et funiculaires. 12 mai 2016

Arrêt Pfaffenthal - Kirchberg et funiculaires. 12 mai 2016 Arrêt Pfaffenthal - Kirchberg et funiculaires 12 mai 2016 Le Evlutin bilan cnslidé générale Le Grupe du CFL carg Smmaire 1. Objectifs du prjet 2. Implantatin 3. Système de funiculaires 4. Architecture

Plus en détail

Notice explicative DOSSIER À RENVOYER IMPÉRATIVEMENT À L ADRESSE SUIVANTE :

Notice explicative DOSSIER À RENVOYER IMPÉRATIVEMENT À L ADRESSE SUIVANTE : Dispsitif d aides en faveur des biblithèques et de la lecture publique Aide au fnctinnement : acquisitins de dcuments Année 2016 FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION Le Plan Départemental de Dévelppement

Plus en détail

Le Répertoire National des Structures de Recherche

Le Répertoire National des Structures de Recherche Le Répertire Natinal des Structures de Recherche RNSR v1.0 Département des systèmes d infrmatin ESR / Cellule du système d infrmatin SIES DGESIP/DGRI Ministère de l éducatin natinale, de l enseignement

Plus en détail

P R O J E T: s.p.r.l AD Strazzeri construction

P R O J E T: s.p.r.l AD Strazzeri construction P R O J E T: s.p.r.l AD Strazzeri cnstructin Résidence Pict Inf vente Mr : Strazzeri 0495 32 44 73 Phase 3 cnstructin de 5 appartements tut cnfrt Rue Pict à 6150 Anderlues Dssier graphique : Situatin et

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DES COMPETENCES ET D EVALUATION DE STAGE DU FONCTIONNAIRE STAGIAIRE DU SECOND DEGRE 2015/2016

LIVRET DE SUIVI DES COMPETENCES ET D EVALUATION DE STAGE DU FONCTIONNAIRE STAGIAIRE DU SECOND DEGRE 2015/2016 LIVRET DE SUIVI DES COMPETENCES ET D EVALUATION DE STAGE DU FONCTIONNAIRE STAGIAIRE DU SECOND DEGRE 2015/2016 NOM : PRENOM :.. Discipline u spécialité : Etablissement du stage en respnsabilité :... 1 Psitinnement

Plus en détail

APPUI A L ORGANISATION DES CENTRES 115. Technologies Telecom pour les Centres d Appels d Urgence

APPUI A L ORGANISATION DES CENTRES 115. Technologies Telecom pour les Centres d Appels d Urgence Vectr Services Optimisatin des Organisatins Dmaine St Paul - 102 rute de Limurs 78471 ST REMY LES CHEVREUSE Philippe DEVILLERS Chef de Prjet 06 87 75 17 14 ANAP Agence Natinale d'appui à la Perfrmance

Plus en détail

FICHE - PACEA. Public : Tous les jeunes de 16 à 25 ans prêts à s engager dans un parcours peuvent en bénéficier

FICHE - PACEA. Public : Tous les jeunes de 16 à 25 ans prêts à s engager dans un parcours peuvent en bénéficier FICHE - PACEA LES LIGNES DIRECTRICES DU PACEA Public : Tus les jeunes de 16 à 25 ans prêts à s engager dans un parcurs peuvent en bénéficier Diagnstic : Un entretien de diagnstic apprfndi cmme préalable

Plus en détail

PROBLEMATIQUE ET ENJEUX DE L ENERGIE

PROBLEMATIQUE ET ENJEUX DE L ENERGIE Pur décuvrir la nuvelle versin 2016 du Guide Bâtiment Durable en ligne, Rendez-vus sur: http://www.guidebatimentdurable.brussels - - PROBLEMATIQUE ET ENJEUX DE L ENERGIE Impact énergétique du secteur de

Plus en détail

Syndicat Intercommunal d Energies, d Equipement et d Environnement de la Nièvre

Syndicat Intercommunal d Energies, d Equipement et d Environnement de la Nièvre Jeudi 3 septembre 2015 Thuars Syndicat Intercmmunal d Energies, d Equipement et d Envirnnement de la Nièvre 92 cllabrateurs 33 328 000 de budget cnslidé dnt principalement 15 832 000 d investissements

Plus en détail

Rapport d évaluation de l action de formation des 25 et 26 janvier 2010

Rapport d évaluation de l action de formation des 25 et 26 janvier 2010 Rapprt d évaluatin de l actin de frmatin des 25 et 26 janvier 2010 Sur le thème : Valriser la prfessinnalisatin pur bien cmmuniquer sur l aide à dmicile Nbre de participants : 10 Ville : Lille Suivie par

Plus en détail

APPEL A PROJETS «Réhabilitation performante de copropriétés 2016» CAHIER DES CHARGES

APPEL A PROJETS «Réhabilitation performante de copropriétés 2016» CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS «Réhabilitatin perfrmante de cprpriétés 2016» CAHIER DES CHARGES Cet appel à prjets s inscrit dans le cadre du Prgramme Lcal de l Habitat 2016-2021 et du Prgramme TEPOS (Territires à énergie

Plus en détail

Concept AIS KORDALL Page 1/5

Concept AIS KORDALL Page 1/5 Cncept AIS KORDALL Page 1/5 CONCEPT AGENCE IMMOBILIERE KORDALL 1. Préambule La pénurie de lgements en général et spécialement de lgements à cût mdéré est un prblème majeur qui tuche les cmmunes et qui

Plus en détail

ECORENOVE CARENE CHARTE D'ACCOMPAGNEMENT QUALITE DES ENTREPRISES

ECORENOVE CARENE CHARTE D'ACCOMPAGNEMENT QUALITE DES ENTREPRISES ECORENOVE CARENE CHARTE D'ACCOMPAGNEMENT QUALITE DES ENTREPRISES Ce dcument résume le cntenu de la charte d accmpagnement que l entreprise devra s engager à respecter pur puvir cnsulter les prjets mis

Plus en détail

Infrastructure ferroviaire Projets Exemple: Funiculaire Arrêt Kirchberg - Pfaffenthal. 18 septembre 2015

Infrastructure ferroviaire Projets Exemple: Funiculaire Arrêt Kirchberg - Pfaffenthal. 18 septembre 2015 Infrastructure ferrviaire Prjets 2015 2024 Exemple: Funiculaire Arrêt Kirchberg - Pfaffenthal 18 septembre 2015 Le Evlutin bilan cnslidé générale Le Grupe du CFL carg Grands prjets d infrastructure ferrviaire

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : Introduction

ITIL V3. Exploitation des services : Introduction ITIL V3 Explitatin des services : Intrductin Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant directement

Plus en détail

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE GUIDE PRATIQUE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE Vers une réduction de la facture énergétique Réaliser un audit énergétique est devenu obligatoire pour un grand nombre de copropriétés.

Plus en détail

VISITE DE LA MAISON TRES ECONOME EN ENERGIE à RIEDISHEIM 15 mai 2017

VISITE DE LA MAISON TRES ECONOME EN ENERGIE à RIEDISHEIM 15 mai 2017 VISITE DE LA MAISON TRES ECONOME EN ENERGIE à RIEDISHEIM 15 mai 2017 1 ère ACTION SUR LE TERRAIN D ENTREPRENDRE VERT SUD ALSACE LES BÂTIMENTS RT2012, CONFORT +, PASSIFS ET POSITIFS Pruver que des slutins

Plus en détail

Préfecture de l'aude

Préfecture de l'aude Le 13 décembre 2010 Préfecture de l'aude POINT REGLEMENTAIRE CONCERNANT LES PRINCIPALES DISPOSITIONS APPLICABLES EN MATIERE D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. La li sur l eau de 1992 a cnfié aux cmmunes la

Plus en détail

Conférence CEMATER. Contexte réglementation et financier

Conférence CEMATER. Contexte réglementation et financier Conférence CEMATER Les clefs du financement et du montage des opérations de rénovation énergétique des copropriétés Contexte réglementation et financier Catherine BONDUAU-FLAMENT Montpellier, le 15 octobre

Plus en détail

Retour d expérience. Carte d identité de la copropriété. La situation initiale

Retour d expérience. Carte d identité de la copropriété. La situation initiale Retour d expérience Carte d identité de la copropriété Copropriété : située à Montreuil Seine-Saint-Denis Nb de lots principaux : 53 Nb de bâtiments : 2 Quartier ou Rue : 14 Ter Rue Gaston Lauriau / 27

Plus en détail

Les profils sont définis dans une table mise à disposition sur le site du GTG2007.

Les profils sont définis dans une table mise à disposition sur le site du GTG2007. 1 ER OCTOBRE 2015 PROCEDURE D AFFECTATION ET DE CHANGEMENT DE LA CONSOMMATION ANNUELLE DE REFERENCE ET DU PROFIL DE CONSOMMATION APPLICABLE À PARTIR DU 1 er NOVEMBRE 2015 La Cnsmmatin Annuelle de Référence

Plus en détail

OPTIMISER LE RESEAU DE DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE

OPTIMISER LE RESEAU DE DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE GUIDE PRATIQUE POUR LA CONSTRUCTION ET LA RENOVATION DURABLES DE PETITS BATIMENTS - - OPTIMISER LE RESEAU DE DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE Amélirer le rendement glbal de l installatin de chauffage en assurant

Plus en détail

Coûts et bénéfices économiques des investissements en matière d efficacité énergétique dans le secteur résidentiel et immobilier de bureaux en France

Coûts et bénéfices économiques des investissements en matière d efficacité énergétique dans le secteur résidentiel et immobilier de bureaux en France Cûts et bénéfices écnmiques des investissements en matière d efficacité énergétique dans le secteur résidentiel et immbilier de bureaux en France Une étude de place Synthèse des enseignements Ce prjet

Plus en détail

Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable

Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable Cnditins d éligibilité pur l accessin à la prpriété d un lgement du prgramme accessin abrdable L acquéreur dispse de ressurces ne dépassant pas les plafnds de ressurces retenus pur bénéficier d'un lgement

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE DU CREFOP PAYS DE LA LOIRE

FEUILLE DE ROUTE DU CREFOP PAYS DE LA LOIRE FEUILLE DE ROUTE DU CREFOP PAYS DE LA LOIRE Le CREFOP est chargé de la cncertatin entre l Etat, la Régin, les rganisatins prfessinnelles et syndicales représentatives au plan natinal et interprfessinnel,

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 1 : PLATRERIE / PEINTURE

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 1 : PLATRERIE / PEINTURE REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lt n 1 : PLATRERIE

Plus en détail

Tour de table - préoccupations et activités des associations de riverains

Tour de table - préoccupations et activités des associations de riverains RENCONTRE ANNUELLE DES ASSOCIATIONS DE RIVERAINS SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE ROUYN-NORANDA 6 E ÉDITION 12 nvembre 2015 à 18h30 à la salle du Cnseil de l Hôtel de Ville de Ruyn-Nranda Cmpte-rendu de

Plus en détail

Ville de Les Angles. Aménagement des rythmes scolaires APPEL À PROJETS

Ville de Les Angles. Aménagement des rythmes scolaires APPEL À PROJETS Prjet rythmes sclaires Aménagement des rythmes sclaires APPEL À PROJETS 1 Prjet rythmes sclaires Purqui cet appel à prjets? La ville de Les Angles s est engagée dans la mise en œuvre de l aménagement des

Plus en détail

/ Affiché le 03/02/2015 Fin d affichage le 03/04/2015. Mairie d Orleix. EXTRAIT du Registre des Délibérations du Conseil Municipal

/ Affiché le 03/02/2015 Fin d affichage le 03/04/2015. Mairie d Orleix. EXTRAIT du Registre des Délibérations du Conseil Municipal / Affiché le 03/02/2015 Fin d affichage le 03/04/2015 République Française Département des Hautes- Pyrénées Mairie d Orleix EXTRAIT du Registre des Délibératins du Cnseil Municipal COMPTE RENDU DU CONSEIL

Plus en détail

C est en 2007 qu a été établie la première réglementation thermique sur l existant.

C est en 2007 qu a été établie la première réglementation thermique sur l existant. Aide à la cnceptin C est en 2007 qu a été établie la première réglementatin sur l existant. Objectif principal : Faire diminuer les dépenses énergétiques et les émissins de gaz à effet de serre. Respnsabilité

Plus en détail

AIDE RÉGIONALE AUX PROJETS DE LOGEMENTS RÈGLEMENT

AIDE RÉGIONALE AUX PROJETS DE LOGEMENTS RÈGLEMENT AIDE RÉGIONALE AUX PROJETS DE LOGEMENTS RÈGLEMENT la li n 2005-102 du 11 février 2005 pur l égalité des drits et des chances, la participatin et la cityenneté des persnnes handicapées et ntamment sn article

Plus en détail

La rénovation en copropriété

La rénovation en copropriété La rénvatin en cprpriété Thibaut Debeauvais, chargé de prjets «eau, énergie et rénvatin», ARC 09/09/2016 1 L Assciatin des Respnsables de Cprpriété 14 000 cprpriétés adhérentes Une assciatin indépendante

Plus en détail

RETOUR D EXPERIENCE AU CHU de NANCY

RETOUR D EXPERIENCE AU CHU de NANCY RETOUR D EXPERIENCE AU CHU de NANCY Avec la participatin de : Liliane ROUX Directrice Adjinte Pascale BASTIEN-KERE Directrice des Systèmes d Infrmatin Dr Laure JOLY Médecin en Gériatrie Alain BOUCHARD

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE DE L ILE DE LA REUNION 2006

BILAN ENERGETIQUE DE L ILE DE LA REUNION 2006 BILAN ENERGETIQUE DE L ILE DE LA REUNION 2006 Versin GRAND PUBLIC 7 Date : 27 aût 07 ARER - Agence Réginale Energie Réunin - Assciatin li 1901 à but nn lucratif Siège scial : 40 avenue de Swet * BP 226

Plus en détail

FAQ : Temps Périscolaires

FAQ : Temps Périscolaires Dcument créé le 18/06/2014 Versin du 18/06/2014 Cntact Directin de l Educatin Lyn en direct FAQ : Temps Périsclaires Smmaire des questins / répnses Cliquez sur la questin de vtre chix pur accéder à la

Plus en détail

APPEL D OFFRES Formation aux CCP du Titre ADVF

APPEL D OFFRES Formation aux CCP du Titre ADVF Préparatin Opératinnelle à l Empli Cllective (POEC) APPEL D OFFRES 2017-2018 Branche de l Aide à Dmicile en Pays de la Lire Frmatin aux CCP du Titre ADVF POE Cllective : histrique, principe, mde de financement

Plus en détail

Projet RéMI en Seine St Denis

Projet RéMI en Seine St Denis Prjet RéMI en Seine St Denis Réductin de la Mrtalité Infantile, périnatale et nénatale en SSD Sirée réseau NEF du 8 ctbre2013 Chef de prjet : Anne-Gaëlle DANIEL Appui médical et territrial : Dr laurence

Plus en détail

DIMENSIONNER AU MIEUX LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES

DIMENSIONNER AU MIEUX LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES Pur décuvrir la nuvelle versin 2016 du Guide Bâtiment Durable en ligne, Rendez-vus sur: http://www.guidebatimentdurable.brussels - - DIMENSIONNER AU MIEUX LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES Dimensinner les équipements

Plus en détail

SimFonIA Animation Tools. Introduction Générale

SimFonIA Animation Tools. Introduction Générale SimFnIA Animatin Tls Intrductin Générale Rendez vs enseignements plus vivants Illustrez vs expsés techniques Animez vs réunins de prjets Testez vs idées en réalité virtuelle (Dé)Mntrez vs idées à vs clients

Plus en détail

Les Terrasses du Vert Chasseur

Les Terrasses du Vert Chasseur Dcument nn- cntractuel sus réserve de mdificatins pur des raisns techniques et / u architecturales Les Terrasses du Vert Chasseur UCCLE - Chaussée de Waterl 1067-1069 - Rue Vanderlinden 2 CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

LETTRE DU CENTRE N 216

LETTRE DU CENTRE N 216 LETTRE DU CENTRE N 216 Sujet : Créatin de sessins de frmatin intitulées «L infrmatin aux actifs : actualités relatin client», et «L infrmatin aux actifs : actualités crrectin carrière» Depuis la mise en

Plus en détail

Nicolas Coulombel Université Paris Est, LVMT : nicolas.coulombel@enpc.fr

Nicolas Coulombel Université Paris Est, LVMT : nicolas.coulombel@enpc.fr Niclas Culmbel Université Paris Est, LVMT : niclas.culmbel@enpc.fr 1. Purqui des mdèles LUTI? 2. Intrductin aux mdèles LUTI 3. La mdélisatin LUTI en France Buclage par les temps de transprt Génératin

Plus en détail

Notice explicative DOSSIER À RENVOYER IMPÉRATIVEMENT À L ADRESSE SUIVANTE :

Notice explicative DOSSIER À RENVOYER IMPÉRATIVEMENT À L ADRESSE SUIVANTE : Aide aux Acquisitins dssier de demande de subventin Dispsitif d aides en faveur des biblithèques et de la lecture publique Aide en fnctinnement : acquisitins de dcuments Année 2015 FORMULAIRE DE DEMANDE

Plus en détail

De concilier les évaluations des compétences avec l organisation des activités en cours, de s permanents

De concilier les évaluations des compétences avec l organisation des activités en cours, de s permanents Fiche pratique N 6 «Mise en place des évaluatins dans la structure» De qui s agit-il? 1 Réaliser des évaluatins de cmpétences s inscrit dans une démarche qu il s agit de prévir et d rganiser dans le temps,

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT

MASTER PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT MASTER PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT Smmaire 1. Objectifs et débuchés... 3 2. Public cible, admisisin, préinscriptin, incriptin... 4 3. Calendrier académique... 5 4. Organisatin du prgramme... 6 5. Mdalités

Plus en détail

Module 5 : Résumé. Description du contrôle interne et explication des deux raisons de l évaluation du contrôle interne

Module 5 : Résumé. Description du contrôle interne et explication des deux raisons de l évaluation du contrôle interne Mdule 5 : Résumé Descriptin du cntrôle interne et explicatin des deux raisns de l évaluatin du cntrôle interne Le cntrôle interne s entend du «prcessus cnçu et exécuté par les respnsables de la guvernance,

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue, sit plus de 87 % des maladies et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent

Plus en détail

Présentation des outils de maitrise de l énergie à disposition des DSG CONSEIL INGENIERIE ENERGIE

Présentation des outils de maitrise de l énergie à disposition des DSG CONSEIL INGENIERIE ENERGIE Présentatin des utils de maitrise de l énergie à dispsitin des DSG CONSEIL INGENIERIE ENERGIE Immbilier Durable Energie Carbne Frmatin Sinte Statut Sinte est un cabinet de cnseil et d ingénierie spécialisé

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail

CIDPA Centre d Information Départemental Personnes Agées

CIDPA Centre d Information Départemental Personnes Agées CIDPA Centre d Infrmatin Départemental Persnnes Agées CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des Malades Alzheimer de la Sarthe ENTRE Le Département de la Sarthe, représenté

Plus en détail

Maîtriser les charges d'eau en copropriété

Maîtriser les charges d'eau en copropriété Maîtriser les charges d'eau en cprpriété Bastien Willet, chargé de prjets «eau, énergie et rénvatin» Assciatin des Respnsables de Cprpriété Intrductin Répartir les charges au prrata des cnsmmatins Principe

Plus en détail

Pour aider les TPE/PME à recruter, Randstad invente Randstad Direct, l intérim 100 % digital

Pour aider les TPE/PME à recruter, Randstad invente Randstad Direct, l intérim 100 % digital Cmmuniqué de presse Pur aider les TPE/PME à recruter, Randstad invente Randstad Direct, l intérim 100 % digital Paris, le 30 mars 2016 Pinnière dans la dématérialisatin des services en ressurces humaines

Plus en détail

DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT SOCIAL ET PROFESSIONNEL PAR LE LOGEMENT. Règlement

DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT SOCIAL ET PROFESSIONNEL PAR LE LOGEMENT. Règlement DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT SOCIAL ET PROFESSIONNEL PAR LE LOGEMENT Règlement Le champ d applicatin du dispsitif 1. Public 2. Instances décisinnaires 3. Crdinatin avec les partenaires. L accès et le maintien

Plus en détail

L ÉBULLITION DE L EAU PURE

L ÉBULLITION DE L EAU PURE Niveau 5 ème Physique - Chimie Dcument du prfesseur 1/5 L ÉBULLITION DE L EAU PURE Prgramme A- L eau dans ntre envirnnement CONTENUS-NOTIONS COMPETENCES EXEMPLES D ACTIVITES Repérage d une température,

Plus en détail

Développer l hébergement temporaire (HT) en sortie d hospitalisation Médecine Chirurgie (MC) Fiche-action 32

Développer l hébergement temporaire (HT) en sortie d hospitalisation Médecine Chirurgie (MC) Fiche-action 32 Dévelpper l hébergement tempraire (HT) en srtie d hspitalisatin Médecine Chirurgie (MC) Fiche-actin 32 1. Objectifs de l expérimentatin Le prgramme PAERPA (Persnnes Agées En Risque de Perte d Autnmie),

Plus en détail

Résidence Scène et Parc Ecoquartier Victor-Hugo Bagneux

Résidence Scène et Parc Ecoquartier Victor-Hugo Bagneux Résidence Scène et Parc Ecquartier Victr-Hug 92220 Bagneux Opératin mixte de 43 appartements lcatifs sciaux, 25 lgements en accessin sciale à la prpriété et une crèche de 90 berceaux 1ère pierre, le 21

Plus en détail

Charte de l Inspection dans le premier degré. - Modalités de l'inspection des personnels enseignants. Note de service n du 13/12/83

Charte de l Inspection dans le premier degré. - Modalités de l'inspection des personnels enseignants. Note de service n du 13/12/83 Charte de l Inspectin dans le premier degré Textes de référence : - Mdalités de l'inspectin des persnnels enseignants. Nte de service n 85-512 du 13/12/83 (BO n 46 du 22/12/1983) - Référentiel de cmpétences

Plus en détail

RESIDENCE LES CHATAIGNIERS RAVALEMENT & ISOLATION ANNEE 2015

RESIDENCE LES CHATAIGNIERS RAVALEMENT & ISOLATION ANNEE 2015 ANNEE 2015 2-4 AVENUE MEDERIC 92360 MEUDON LA FORET 1 AVANT ANNEE 2015 2 PRESENTATION DE LA RESIDENCE CONSTRUCTION 1960-1961 NOMBRE APPARTEMENT 88 (44 LOG. 3p. &44 LOG. 4 p.) SURFACE MOYENNE 3p. 54,21m2

Plus en détail

DEFINITION DE FONCTION : RESPONSABLE D UN ACCUEIL DE LOISIRS (H/F)

DEFINITION DE FONCTION : RESPONSABLE D UN ACCUEIL DE LOISIRS (H/F) Pste n DEFINITION DE FONCTION : RESPONSABLE D UN ACCUEIL DE LOISIRS (H/F) Filière : ANIMATION Catégrie : B Cadre d empli : ANIMATEUR TERRITORIAL Grades : Animateur, animateur ppal 2 e classe, animateur

Plus en détail

Plan Bâtiment Durable. Contribution au Groupe de travail. «Les nouvelles dynamiques de rénovation des logements»

Plan Bâtiment Durable. Contribution au Groupe de travail. «Les nouvelles dynamiques de rénovation des logements» Plan Bâtiment Durable Cntributin au Grupe de travail «Les nuvelles dynamiques de rénvatin des lgements» 1. Identificatin Structure : TEKSIAL Représentant : Matthieu PAILLOT, Directeur Général Crdnnées

Plus en détail