II - 10 Calculs des déplacements

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "II - 10 Calculs des déplacements"

Transcription

1 II - 10 verson 5 décembre 011 Motvaton Déformée due à la flexon équaton dfférentelle et C ntégraton drecte ntégrales de Mohr Effet de l effort tranchant Calcul des déplacements Introducton aux systèmes hyperstatques [Frey, T. II, Chap. 10 & 1] II

2 Motvaton États mtes de Servce (ES) Calcul des déplacements lmter la déformablté (les déplacements) des structures souvent, crtère plus exgeant que celu de résstance Structures hyperstatques détermnaton des nconnues hyperstatques II flexon smple plane Déformée due à la flexon axe ntalement rectlgne, actons perpendculares petts déplacements (lnéarsaton géométrque) effets de M et de T dssocés on cherche l équaton de la déformée de l axe lgne élastque II

3 gne élastque On a : Or, 1 R y 1 R M y z y" ( 1+ y' ) y" M 3 y" (***) lnéarsaton géométrque II Démonstraton alternatve Petts déplacements, pettes rotatons ds Rdθ 1 dθ R ds θ pett cosθ 1 1 R dθ ds d y car θ dy [Frey, 000, ol. ] II

4 llongement des poutres fléches + u + du u + ds cosθ u + du 0 [Frey, 000, ol. ] en petts déplacements, la portée d une poutre fléche ne vare pas II Équatons dfférentelles des poutres fléches y" M dm y" ' T car T dt y" " q car q ( ) ( ) Cas partculer : constant ( ) y 4 q équaton dfférentelle du 4 ème ordre II

5 condtons sur y flèche mposée (appus) condtons sur y rotaton mposée (encastrement) Condtons aux lmtes condtons sur y moment fléchssant mposé (extrémté lbre) condtons sur y effort tranchant mposé (extrémté lbre) II Condtons aux lmtes M 0 y 0 T 0 y 0 y 0 M 0 y 0 y 0 θ 0 y 0 y g y g y d y d II

6 Intégraton drecte [Frey, 000, ol. ] II Intégraton drecte [Frey, 000, ol. ] II

7 Intégraton drecte avantage on trouve y(x) en tout pont nconvénent en général, on cherche y et θ en quelques ponts trouver une méthode de calcul plus adaptée II cas de la flexon pure Remarques (1) M cste y cste y est une parabole 1/R-M/ y est un cercle l approxmaton vent de 1 y" ( 1+ y' ) valable unquement s les déplacements sont petts R y 3 y" II

8 Remarques () grands déplacements le prncpe de superposton n est plus valable les sollctatons dépendent de la confguraton déformée II Théorèmes des travaux vrtuels T.. : forces réelles - déplacements vrtuels f u' d ( n) + T u' ds S T.. : forces vrtuelles - déplacements réels τ a' d u' f ' f ' u d, T ' ( n) ( n) + T ' uds, τ ' S en équlbre τ ' a d II

9 Intégrales de Mohr chosr les forces et les contrantes vrtuelles en équlbre en plaçant une force untare dans le sens du déplacement cherché ( ) ' + n f ud T ' u ds S δ déplacement cherché 1 δ II τ ' a d M ' y I MM ' MM ' Contrbuton de M My d ( y ) d II

10 Contrbuton de N τ ' a d N ' NN ' E N d E NN ' E ( ) d II Contrbuton de T τ ' a d T ' S Ib TS GIb TT ' G I TT ' χ G d S b χ facteur de correcton d II

11 δ MM ' + NN ' E Intégrale de Mohr TT ' + χ G moment fléchssant dû aux actons réelles En général, δ moment fléchssant dû à une force untare placée au pont où l on cherche le déplacement dans la drecton et le sens de celu-c MM ' II Calculs pratques Tableau de 1 M M

12 Exemple 1a: déplacement q M M flèche en δ 1 4 q 4 q 8 Exemple 1b : rotaton q M 1 M rotaton en θ 1 q q 6 II

13 Exemple [Frey, 000, ol. ] y q 3 8 max q II élévaton unforme de température T T après - T avant gradent thermque (constant) T /h h/ T T / Effets thermques ε x α T T ε x α y h h/ T / II

14 contrbuton du gradent thermque τ ' a d contrbuton de l élévaton unforme τ ' a d Effets thermques M ' y T α yd I h T α M ' h N' α Td α TN ' II Intégrale de Mohr δ MM ' + + NN' + E T α M ' + h TT ' χ G α T N' II

15 Effet de l effort tranchant T γ χ G T GB are rédute [Frey, 000, ol. ] B χ II Effet de T : équaton dfférentelle a contrbuton addtonnelle due à T est donnée par T χ y χ y G G dt a lgne élastque est soluton de M q y χ G II

16 poutre sostatque sur appus, charge q unforme 4 y y y + y secton rectangulare en acer M M q T Effet de T : exemple ; y T χ q 8G 4 q h 1 +,5 χ 6 ; I h υ 0,3;, E G h : 1 10 yt y,5% h yt y II Effet de T : ares rédutes [Frey, 000, ol. ] II

17 Gauchssement entravé résultats valables s la poutre est lbre de gauchr OK s T vare contnûment [Frey, 000, ol. ] II Intro aux systèmes hyperstatques llustraton sur un système 1x hyperstatque (a) (b) (b) superposton charge réparte + réacton flèche due à q δ 3 q 4 X 3 [Frey, 000, ol. ] q X 3 flèche due à X δ 8 II

Déformations - méthode du travail - énergie et méthode du travail virtuel.

Déformations - méthode du travail - énergie et méthode du travail virtuel. TS CM MCANQU Page sur 9 Déformatons - méthode du traval - énerge et méthode du traval vrtuel. Problème posé : Détermner le déplacement d'un pont quelconque d'un système sostatque. ntroducton : es méthodes

Plus en détail

L3 STPI Meca Parcours STM et MI FLSI655 : Structures et Dimensionnement. Les treillis. Vincent HUON

L3 STPI Meca Parcours STM et MI FLSI655 : Structures et Dimensionnement. Les treillis. Vincent HUON L3 STPI Meca Parcours STM et MI FLSI655 : Structures et Dmensonnement Les trells Vncent HUON 1 Les trells et portques 1. Rappel sur les poutres rectlgnes. Généraltés sur trells 3. Calculs des efforts dans

Plus en détail

MÉCANIQUE DES STRUCTURES MS2:STRUCTURES COMPLEXES: LES ELEMENTS FINIS SIMPLIFIENT LES CALCULS

MÉCANIQUE DES STRUCTURES MS2:STRUCTURES COMPLEXES: LES ELEMENTS FINIS SIMPLIFIENT LES CALCULS MÉCANIQUE DES STRUCTURES MS:STRUCTURES COMPEXES: ES EEMENTS FINIS SIMPIFIENT ES CACUS Programme Mécanque II - Mécanque des Structures 4-5 MS (/): es méthodes énergétques: Des méthodes «éclar» pour calculer

Plus en détail

EFFORTS DE COHÉSION CHRISTIAN LA BORDERIE

EFFORTS DE COHÉSION CHRISTIAN LA BORDERIE EFFORTS DE OHÉSIO HRISTI L ORDERIE 1. Toreur de effort de cohéon: 1.1. Introducton: Le effort de cohéon jouent pour la poutre le même rôle que la contrante pour le matérau. Il repréentent, qualfent et

Plus en détail

Mesures Physiques Intégrales triples Calcul de volumes et d hyper-volumes

Mesures Physiques Intégrales triples Calcul de volumes et d hyper-volumes IUT ORSAY Mesures Physques Intégrales trples Calcul de volumes et d hyper-volumes Cours du ème semestre A. omane «cubable» On dt qu un domane est cubable quand son volume peut être approché par une subdvson

Plus en détail

MECANIQUE DU POINT Enoncés 1 à 61

MECANIQUE DU POINT Enoncés 1 à 61 MEANIQUE DU INT Enoncés 1 à 61 nématque 1. our ben ntégrer soluton page 31 Une partcule se déplace dans le plan horzontal (,, ), à la vtesse constante v 0, sur une courbe dont le raon de courbure R est

Plus en détail

Cours 2. Méthode des différences finies Approche stationnaire

Cours 2. Méthode des différences finies Approche stationnaire Cours Méthode des dfférences fnes Approche statonnare Technque de dscrétsaton en D Constructon du système Prse en compte des condtons aux lmtes Noton de convergence Extenson au D Verson 09/006 (E.L.) NF04

Plus en détail

Chap.4 Application du 2 e principe aux réactions chimiques Evolution et équilibre d un système chimique

Chap.4 Application du 2 e principe aux réactions chimiques Evolution et équilibre d un système chimique Chap.4 Applcaton du e prncpe aux réactons chmques Evoluton et équlbre d un système chmque 1. Entrope standard de réacton 1.1. (Rappels) e prncpe de la thermodynamque 1.. Défnton et méthodes de calcul de

Plus en détail

Méthode des résidus pondérés

Méthode des résidus pondérés Produt propre d un opérateur Méthode des résdus pondérés Ecrture d un opérateur u avec Ω les coordonnées spatales x, y, z p dans Ω Pour un opérateur lnéare u u u u avec α, β des nombres quelconques Pour

Plus en détail

Circuits linéaires du premier ordre

Circuits linéaires du premier ordre Électrcté - haptre 2 rcuts lnéares du premer ordre Introducton... 2 I Étude d un dpôle sére...3 1 omportements lmtes d un condensateur...3 2 harge d un condensateur : réponse d un dpôle à un échelon de

Plus en détail

Etude des effets de la rotation sur les champs cinématique et thermique d une turbulence homogène cisaillée

Etude des effets de la rotation sur les champs cinématique et thermique d une turbulence homogène cisaillée Etude des effets de la rotaton sur les champs cnématque et thermque d une turbulence homogène csallée Besma CHEBBI, Mounr BOUZAIANE * & Taeb LILI Laboratore de Mécanque des Fludes, Faculté des Scences

Plus en détail

SYSTEMES ASSERVIS LINEAIRES

SYSTEMES ASSERVIS LINEAIRES I. Systèmes lnéares, contnus et nvarants. Défnton d un système lnéare Un système dynamque est Lnéare s la relaton entre les grandeurs hysques d entrée et de sorte est un système d équatons dfférentelles

Plus en détail

Table des matières. Outils symboliques pour l'écriture de modèles et l étude de sensibilité des multicorps

Table des matières. Outils symboliques pour l'écriture de modèles et l étude de sensibilité des multicorps 3 Lste des fgures 11 Lste des tableaux 13 Introducton générale 15 Parte 1 Ecrture automatque des équatons du mouvement grâce aux Tenseurs d'inerte Globaux (TIG). Cas des lasons complexes et des pseudo-paramètres.

Plus en détail

Chapitre 4 PLASTICITÉ, RÉSISTANCE AU CISAILLEMENT, STABILITÉ DES PENTES RAPPELS DE MÉCANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

Chapitre 4 PLASTICITÉ, RÉSISTANCE AU CISAILLEMENT, STABILITÉ DES PENTES RAPPELS DE MÉCANIQUE DES MILIEUX CONTINUS Chaptre 4 PLASTICITÉ, RÉSISTANCE AU CISAILLEMENT, STABILITÉ DES PENTES 4. - RAPPELS DE MÉCANIQUE DES MILIEUX CONTINUS 4.. - Etat de contrantes La contrante en un pont M stué à l ntéreur d un mleu contnu

Plus en détail

Version du 7 décembre 2016 (11h53)

Version du 7 décembre 2016 (11h53) CHAPITRE 4. ÉOMÉTRIE DE MAE....................................... - 4.1-4.1. Descrpton d un système matérel.......................................... - 4.1-4.1.1. Noton de pont matérel..........................................

Plus en détail

OUTILS MATHEMATIQUES GLISSEURS & TORSEURS

OUTILS MATHEMATIQUES GLISSEURS & TORSEURS Statque et Cnématque des soldes 0-0 Chaptre Chap: OUTILS THETIQUES GLISSEUS & TOSEUS L'obectf de ce chaptre est de donner brèvement les outls mathématques nécessares à la compréhenson de la sute de ce

Plus en détail

Introduction aux problèmes inverses

Introduction aux problèmes inverses Introducton aux problèmes nverses La défnton des problèmes nverses n est pas smple. On peut les caractérser de façon strcte par des défntons mathématques pour chaque problème, mas ben souvent cette appellaton

Plus en détail

PROGRAMME DE CHIMIE DE DEUXIEME ANNEE DE LA VOIE MATHEMATIQUES PHYSIQUE

PROGRAMME DE CHIMIE DE DEUXIEME ANNEE DE LA VOIE MATHEMATIQUES PHYSIQUE PROGRAMME DE CHIMIE DE DEUXIEME ANNEE DE LA VOIE MATHEMATIQUES PHYSIQUE I. THERMODYNAMIQUE DES SYSTEMES CHIMIQUES. Le programme est développé en relaton avec le programme de thermodynamque physque sur

Plus en détail

POLARISATION DE LA LUMIERE

POLARISATION DE LA LUMIERE TP PHYSQU POLARSATON D LA LUMR OBJCTFS : Obtenton d'une lumère polarsée. Acton des lames λ/4 et λ/2. Polarsaton de la lumère par réflexon. BOGRAPH : H prépa optque (Hachette) - TUD THORQU. 1- Descrpton

Plus en détail

Texte Urnes et particules

Texte Urnes et particules Unverstés Rennes I Épreuve de modélsaton - Agrégaton Externe de Mathématques 2009. Page n 1. Texte Urnes et partcules À la fn du 19 ème sècle et au début du suvant, la tempête fat rage autour de la théore

Plus en détail

FRISCC Fire Resistance of Innovative and Slender Concrete Filled Tubular Composite Columns

FRISCC Fire Resistance of Innovative and Slender Concrete Filled Tubular Composite Columns FRISCC Fre Resstance of Innovatve and Slender Concrete Flled Tubular Composte Columns Résstance au feu des poteaux mxtes en tube creux rempl de béton INTRODUCTION INTRODUCTION Avantages des poteaux mxtes

Plus en détail

Chapitre 10 Les systèmes de particules

Chapitre 10 Les systèmes de particules 0.0 Introducton. Chaptre 0 Les systèmes de partcules Dans l expérence sur les collsons vous avez constaté que le centre de masse du système se déplace en lgne drote à vtesse constante. Pourquo? Parce que

Plus en détail

Version du 15 août 2016 (11h16)

Version du 15 août 2016 (11h16) CHAPTRE. CARACTÉRSTQUES GÉOMÉTRQUES DES SECTONS PLANES........ -.1 -.1. ntroducton............................................................. -.1 -.. Moment statque et centre de gravté..........................................

Plus en détail

Statique et Cinématique Chapitre 2

Statique et Cinématique Chapitre 2 Chap.2: STATIQUE Après un rappel sur les expressons des torseurs assocés aux dfférents types d'actons mécanques, nous ntrodurons le prncpe de la statque pus les méthodes de résoluton d'un problème de statque.

Plus en détail

Mouvement de rotation d un corps solide indéformable autour d un axe. Un mouvement de rotation c est quoi?

Mouvement de rotation d un corps solide indéformable autour d un axe. Un mouvement de rotation c est quoi? Lycée Mohamed belhassan elouazan Saf Délégaton de Saf Mouvement de rotaton d un corps solde ndéformable autour d un axe Un mouvement de rotaton c est quo? I- Défntons Un système matérel est un objet ou

Plus en détail

Effets hyperstatiques de la précontrainte

Effets hyperstatiques de la précontrainte ENPC 203-204 BAEP3 avr 204 EB Béton précontrant Effets hyperstatques de a précontrante. Equre d une structure précontrante Sot une structure queconque précontrante par câes. On s ntéresse unquement aux

Plus en détail

1 Réponse d un circuit RC série à un échelon de tension

1 Réponse d un circuit RC série à un échelon de tension Lycée Naval, Sup. Sgnaux Physques.. Crcut lnéare du premer ordre Crcut lnéare du premer ordre 1 éponse d un crcut C sére à un échelon de tenson On s ntéresse à la réponse d une assocaton sére {conducteur

Plus en détail

c) 2 à la force de Coulomb, où c est la

c) 2 à la force de Coulomb, où c est la haptre III- Actons et énerge magnétques III.- Force magnétque sur une partcule chargée e qu a été aux chaptres précédents concerne plus partculèrement les aspects macroscopques, l nfluence mesurable d

Plus en détail

Création (commentaires): 6 décembre /12/11 : correction des bornes d intégrales de Mohr (L)

Création (commentaires): 6 décembre /12/11 : correction des bornes d intégrales de Mohr (L) Création (commentaires): 6 décembre 2010 5/12/11 : correction des bornes d intégrales de Mohr (L) Le calcul des déplacement fait l objet d une attention particulière pour deux raisons qui sont citées

Plus en détail

Méthodes d étude des circuits linéaires en régime continu

Méthodes d étude des circuits linéaires en régime continu Méthodes d étude des crcuts lnéares en régme contnu Cadre d étude : n réseau électrque (ensemble de dpôles électrocnétques relés par des conducteurs flformes de résstance néglgeable) consttue un crcut

Plus en détail

4.5 Intégration Numérique

4.5 Intégration Numérique 4.5 Intégraton Numérque Les ntégrales qu survennent du calcul des matrces élémentares de radeur A k et de masse M k ou du vecteur élémentare r k = (r k ) où r k = fϕ k dx, Ω k sont, avec l'excepton des

Plus en détail

Potentiels thermodynamiques (PC*)

Potentiels thermodynamiques (PC*) otentels thermodynamques (C*) I) Rappel sur la noton de potentel : 1) En mécanque : L énerge mécanque E m d un système, soums seulement à des forces qu dérvent d une énerge potentelle E p, se conserve,

Plus en détail

Cours CH4. Transformation d un système physico-chimique

Cours CH4. Transformation d un système physico-chimique Cours CH4 Transformaton d un système physco-chmque Davd Malka MPSI 2016-2017 Lycée Sant-Exupéry http://www.mps-lycee-sant-exupery.fr Table des matères 1 Descrpton d un système physco-chmque 1 1.1 Système

Plus en détail

Nombres complexes. Q x2 = 1 2. est dans l ensemble plus grand des rationnels Q. Continuons ainsi, l équation x 2 = 1 2

Nombres complexes. Q x2 = 1 2. est dans l ensemble plus grand des rationnels Q. Continuons ainsi, l équation x 2 = 1 2 Exo7 Nombres complexes Les nombres complexes. Défnton............................................................... Opératons...............................................................3 Parte réelle

Plus en détail

Equilibres chimiques et loi d action des masses

Equilibres chimiques et loi d action des masses Cnétque et thermodynamque chmques CHI305 Chaptre 8 Equlbres chmques et lo d acton des masses CHI305 Chaptre 9 : Equlbres chmques et lo d acton des masses I. Equlbres chmques II. Affnté chmque, monôme des

Plus en détail

IND 05 Conversion de puissance électrique-mécanique

IND 05 Conversion de puissance électrique-mécanique PCSI 2016 2017 Nous avons vu en cours de Thermodynamque (T 5 et T 6 ) le prncpe utlsé dans les centrales électrques pour récupérer l énerge thermques sous forme d énerge mécanque (traval). Nous avons vu

Plus en détail

MODULE:VIBRATIONS. Chapitre 1: Généralités sur les oscillations. Dr. Fouad BOUKLI HACENE ESSA- TLEMCEN

MODULE:VIBRATIONS. Chapitre 1: Généralités sur les oscillations. Dr. Fouad BOUKLI HACENE ESSA- TLEMCEN ECOLE SUPÉRIEURE EN SCIENCES APPLIQUÉES --T L E M C E N- FORMATION PRÉPARATOIRE NIVEAU : IEME ANNÉE MODULE:VIBRATIONS Chaptre 1: Généraltés sur les oscllatons Dr. Fouad BOUKLI HACENE ESSA- TLEMCEN ANNÉE

Plus en détail

MEC-1415 Statique et résistance des matériaux appliquées Page 1 de 10 Examen final Lundi, le 24 avril 2006 de 13 h 30 à 16 h

MEC-1415 Statique et résistance des matériaux appliquées Page 1 de 10 Examen final Lundi, le 24 avril 2006 de 13 h 30 à 16 h MEC-1415 Statique et résistance des matériau appliquées Page 1 de 10 Eamen final Lundi, le 4 avril 006 de 13 h 30 à 16 h QUESTION 1 : Une poutre ABCDE, fiée en A par un pivot et supportée en D par un appui

Plus en détail

Rappels de mécanique analytique

Rappels de mécanique analytique Chaptre Rappels de mécanque analytque.1 Approche lagrangenne.1.1 Paramétrsaton On paramétrse un système par les «coordonnées généralsées», supposées ndépendantes,notés {q } et par leur dérvées temporelles

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Fche appel n P 4 Inducton électromagnétque ΓL = B I - Actons d un champ magnétque I -1. Force de Laplace Lorsqu un courant de partcules chargées crcule dans une zone où règne un champ magnétque, ces partcules

Plus en détail

Chapitre II : Introduction Thermodynamique des machines de compression (compresseurs) et de détente (turbines).

Chapitre II : Introduction Thermodynamique des machines de compression (compresseurs) et de détente (turbines). Chaptre II Introducton thermodynamque des machnes de compresson et de détente Chaptre II : Introducton hermodynamque des machnes de compresson (compresseurs) et de détente (turbnes) II : Introducton On

Plus en détail

RESEAUX LINEAIRES EN REGIME SINUSOIDAL FORCE (RSF)

RESEAUX LINEAIRES EN REGIME SINUSOIDAL FORCE (RSF) ESEAX LINEAIES EN EGIME SINSOIDAL FOE (SF) ESEAX LINEAIES EN EGIME SINSOIDAL FOE (SF) Plan (lquer sur le ttre pour accéder au paragraphe) ********************** I. Exemple prélmnare... II. La notaton complexe....

Plus en détail

Résonance d une poutre en vibration transversale

Résonance d une poutre en vibration transversale Résonance d une poutre en vbraton transversale Des fns levers oscllants consttuent les éléments clé du fonctonnement de nombreu objets tels que les nstruments à anche (clarnette, sao, accordéon, ), du

Plus en détail

Mécanique : dynamique. Chapitre 6 : Travail et puissance d'une force

Mécanique : dynamique. Chapitre 6 : Travail et puissance d'une force e B et C 6 Traval et pussance d une orce 56 Mécanque : dynamque Les eets des orces et les modcatons mécanques des systèmes sont souvent décrts à l ade du concept de l énerge mécanque. Or, les transmssons

Plus en détail

Equlibre entre phases Introd. à la Thermodynamique Chimique Mélange et pression osmotique. Table des matières

Equlibre entre phases Introd. à la Thermodynamique Chimique Mélange et pression osmotique. Table des matières Physque Générale Equlbre entre phases Introd. à la Thermodynamque Chmque Mélange et presson osmotque TRAN Mnh Tâm Table des matères Equlbre entre phases 270 Equlbre entre phases................... 270

Plus en détail

Master 2 IMOI, Université de Lorraine Méthodes numériques avancées pour la résolution des EDP. Volumes Finis. J.-F. Scheid

Master 2 IMOI, Université de Lorraine Méthodes numériques avancées pour la résolution des EDP. Volumes Finis. J.-F. Scheid Master IMOI, Unversté de Lorrane Méthodes numérques avancées pour la résoluton des EDP Volumes Fns J.-F. Sched Année 06-07 Table des matères Equatons ellptques 5. Introducton............................................

Plus en détail

M3 ÉNERGIE(S) D UN POINT

M3 ÉNERGIE(S) D UN POINT M3 ÉNERGIE(S) D UN POINT MATÉRIEL OBJECTIFS Les prncpes fondamentaux de la dynamque ou los de Newton ( Cf. Cours M2) permettent d établr les équatons dfférentelles du mouvement, leur résoluton fournt l

Plus en détail

Détermination du champ de coefficients d'échange convectif sur une plaque mince par thermographie infrarouge

Détermination du champ de coefficients d'échange convectif sur une plaque mince par thermographie infrarouge Journée e d éd étude SF 6/03/007 Problèmes Inverses de Champs : Apports et lmtatons de la hermographe he Infrarouge Détermnaton du champ de coeffcents d'échange convectf sur une plaque mnce par thermographe

Plus en détail

PHQ606 Physique Nucléaire 2

PHQ606 Physique Nucléaire 2 PHQ606 Physque Nucléare 3 décembre 008 Autwa TABLE DES MATIÈRES Table des matères 1 Proprétés générales des collsons 3 1.1 Los de conservaton....................................... 3 1.1.1 Conservaton

Plus en détail

BONJOUR et BIENVENUE

BONJOUR et BIENVENUE BONJOUR et BIENVENUE Intervenants : Erc DAVALLE, Dr Ingéneur cvl EPFL Chef du Servce de l électrcté de la Vlle de Lausanne avec les assstants du LSMS Semanes N Jour Mard Chaptres 7.0 et suvants Ttres Proprétés

Plus en détail

LES ÉDITIONS DU CERIB

LES ÉDITIONS DU CERIB LES ÉDITIONS DU CERIB Gude de vérf caton et de dmensonnement des ossatures en éléments ndustralsés en béton pour leur résstance au sésme Manual for the sesmc desgn of frames wth ndustral elements n concrete

Plus en détail

FLEXION PLANE. 1. Définition : 2. Les efforts internes en flexion : M f. - T < 0 M f < 0. T > 0 M f >0. On dit une poutre est en flexion lorsque le

FLEXION PLANE. 1. Définition : 2. Les efforts internes en flexion : M f. - T < 0 M f < 0. T > 0 M f >0. On dit une poutre est en flexion lorsque le FLEXION PLANE 1. Définition : On dit une poutre est en flexion lorsue le chargement coincide avec l un des plans pricnipaux de la section droite de la poutre (voir figure 1). F 2. Les efforts internes

Plus en détail

G.P. Thermochimie 2013

G.P. Thermochimie 2013 THERMOCHIMIE Sommare 1)Introducton à la thermochme...3 a)deux moteurs H et S à la réacton chmque...3 b)cec revent à détermner Scréé...3 c)la modfcaton des lasons consttue le phénomène mportant...3 2)Les

Plus en détail

Chapitre 4 : Les mouvements de rotation, les systèmes de particules et le centre de masse

Chapitre 4 : Les mouvements de rotation, les systèmes de particules et le centre de masse OS 4 ème Chaptre 4 : Les mouvements de rotaton, les systèmes de partcules et le centre de masse U n corps peut être anmé d un mouvement de translaton et d un mouvement de rotaton. Il peut y avor également

Plus en détail

Induction magnétique (2) : circuit mobile dans un champ magnétique stationnaire (CORRIGES)

Induction magnétique (2) : circuit mobile dans un champ magnétique stationnaire (CORRIGES) Inducton magnétque (2) : crcut moble dans un champ magnétque statonnare (CORRIGES) 1. Cadre carré en chute dans un champ magnétque : 1. Le champ magnétque est unforme. Le flux est =.=.() en orentant le

Plus en détail

Essais de caractérisation réponse en traction

Essais de caractérisation réponse en traction Essas de caractérsaton réponse en tracton Emmanuel Denaré Dr. ès sc. techn., Ing. cv. dpl. EPFL/SIA, MER MCS-IIC-ENAC, Ecole Polytechnque Fédérale de Lausanne, CH-1015 Lausanne Résumé Le comportement en

Plus en détail

Université Abdelmalek Essaâdi. École Nationale des Sciences Appliquées. Mécatronique. Cours de Mécanique de Solides Rigides. Formalisme de Lagrange

Université Abdelmalek Essaâdi. École Nationale des Sciences Appliquées. Mécatronique. Cours de Mécanique de Solides Rigides. Formalisme de Lagrange Unversté Abdelmalek Essaâd École Natonale des Scences Applquées Tétouan Cours de Mécanque de Soldes Rgdes 2011/2012 M. Sanb Table de matère 1 Prncpe des travaux et pussances vrtuels 4 1.1 Dfférentelles

Plus en détail

Code_Aster. Algorithme non linéaire quasi-statique (STAT_NON_LINE)

Code_Aster. Algorithme non linéaire quasi-statique (STAT_NON_LINE) Ttre : Algorthme non lnéare quas-statque (opérateur [...] Date : 07/05/2009 Page : 1/29 Algorthme non lnéare quas-statque (STAT_NON_LINE) Résumé : L'opérateur STAT_NON_LINE [U4.51.03] du Code_Aster permet

Plus en détail

VI INERTIE GEOMETRIE DES MASSES

VI INERTIE GEOMETRIE DES MASSES VI INERTIE EOMETRIE DE ME Dans l étude de la dynamque des systèmes matérels et des soldes l est mportant d étuder la répartton géométrque des masses, afn d exprmer smplement les concepts cnétques qu apparassent

Plus en détail

II MOMENTS - TORSEURS

II MOMENTS - TORSEURS II OENTS - TORSEURS Le torseur est l'outl prvlégé de la mécanque. Il sert à représenter le mouvement d'un solde, à caractérser une acton mécanque et à formuler le PFD (prncpe fondamental de la dynamque),

Plus en détail

GEL Circuits LOIS ET THÉORÈMES DE CIRCUITS

GEL Circuits LOIS ET THÉORÈMES DE CIRCUITS GEL2945 Crcuts LOIS ET THÉORÈMES DE CIRCUITS Objectfs comprendre et être capable d utlser les los de Krchhoff; reconnaître les éléments en sére ou en parallèle dans un crcut complexe; obtenr les dpôles

Plus en détail

C Notice technique K-Réa v4 C. NOTICE TECHNIQUE

C Notice technique K-Réa v4 C. NOTICE TECHNIQUE C. NOTICE TECHNIQUE C.1. Introducton et grands prncpes... 5 C.1.1. Objet du calcul et champ d applcaton... 5 C.1.2. Introducton aux méthodes de calcul et vérfcatons proposées... 6 C.1.2.1. Méthode de calcul

Plus en détail

( ), dans les conditions standards, va

( ), dans les conditions standards, va THERMOCHIMIE R. Duperray Lycée F.BUISSON PTSI U T I L I S A T I O N D E S T A B L E S D E S G R A N D E U R S T H E R M O D Y N A M I Q U E S S T A N D A R D Dans le chaptre précédent, nous avons vu l

Plus en détail

LE Chapitre I : Rappels généraux. Chapitre 8 Les treillis

LE Chapitre I : Rappels généraux. Chapitre 8 Les treillis E Chaptre I : appels généraux. Chaptre 8 es trells 88 Calculer une structure : de la théore à l'exemple Illustraton au recto : Projet de passerelle mxte bos/acer sur l'ourthe à a oche en Ardennes, Belgque.

Plus en détail

Maturita de mai 2010 Corrigé et barème. Question de cours - corrigé Physique nucléaire

Maturita de mai 2010 Corrigé et barème. Question de cours - corrigé Physique nucléaire Parte I. Maturta de ma orrgé et barème Queston de cours - corrgé Phsque nucléare (s). Le noau atomque content des protons et des neutrons.. X est le nom ou smbole de l élément.,5 ponts A est le nombre

Plus en détail

Chap. B2 : fonctions usuelles (fin)

Chap. B2 : fonctions usuelles (fin) MPSI Semane 7, du 4 au 8 Novembre 6 Chap. B : fonctons usuelles (fn) IV Fonctons trgonométrques : ) Proprétés admses des fonctons sn et cos Vor appendce pour une constructon des fonctons sn et cos, c on

Plus en détail

CHAPITRE 2 FORMULATION TRADITIONNELLE DE LA MECANIQUE DES STRUCTURES

CHAPITRE 2 FORMULATION TRADITIONNELLE DE LA MECANIQUE DES STRUCTURES CHAPITRE FRMUATIN TRAITINNEE E A MECANIQUE ES STRUCTURES ans ce chaptre, nos rappelons les éqatons fondamentales de la mécanqe des strctres, et notamment certans théorèmes énergétqes q oent n rôle mportant

Plus en détail

THERMOFLUIDE II (TRANSMISSION DE CHALEUR) IMC 220 RAYONNEMENT

THERMOFLUIDE II (TRANSMISSION DE CHALEUR) IMC 220 RAYONNEMENT THERMOFLUIDE II (TRANSMISSION DE CHALEUR IMC 0 RAYONNEMENT Marcel Lacrox Unversté de Sherbrooke RAYONNEMENT. Physque du rayonnement.. Proprétés du rayonnement. 3. Facteurs de forme. 4. Rayonnement entre

Plus en détail

8.5 Conservation de l énergie mécanique

8.5 Conservation de l énergie mécanique Prédcton du mouvement d un pendule Un pendule est consttué d une sphère de masse m relée à une corde de longueur L. S ntalement, la corde at un angle θ o avec la vertcale, A) détermnez la vtesse de la

Plus en détail

Chapitre 7. Poutres continues

Chapitre 7. Poutres continues Poutrs contnus Chaptr7 Chaptr 7 Poutrs contnus 1- Rappls d RDM 2- Inadaptaton d la méthod ds tros momnts aux matéraux partculrs ( béton armé) 3- Méthods d calcul 3-1. Méthod forfatar 3-1.1. Doman d valdté

Plus en détail

Un schéma d ordre deux pour la résolution de l équation de Landau-Lifchitz par éléments finis

Un schéma d ordre deux pour la résolution de l équation de Landau-Lifchitz par éléments finis Un schéma d ordre deux pour la résoluton de l équaton de Landau-Lfchtz par éléments fns E. Krtsks, F. Alouges, J.C. Toussant SMAI 2011, Gudel 24 ma 2011 2/20 Plan 1 L équaton LLG 2 De l ordre I à l ordre

Plus en détail

Estimateurs MCD de localisation et de dispersion: définition et calcul. Fauconnier Cécile Université de Liège

Estimateurs MCD de localisation et de dispersion: définition et calcul. Fauconnier Cécile Université de Liège Estmateurs MCD de localsaton et de dsperson: défnton et calcul Fauconner Cécle Unversté de Lège Plan de l eposé 2 Introducton: Pourquo les estmateurs robustes? Estmateur MCD : défnton Algorthmes appromatfs

Plus en détail

EXERCICE 1. SOLUTION (5 i ) (2 + 3 i ) (1 i 5) (5 4 i )(3 + 6 i ). 3 i ; 1

EXERCICE 1. SOLUTION (5 i ) (2 + 3 i ) (1 i 5) (5 4 i )(3 + 6 i ). 3 i ; 1 EXERCICE 1. Détermner (x + y ), représentaton cartésenne du nombre complexe : 1.1. (5 ) ; ( + ) ; (1 5 ). 1.. (5 )( + 6 ); ( + ) ( ). 1.. 1.. 1.5. 1+ ; 1 ; +. 1+ 7 + + + 1. 1+ α ( α + β ) α + ( α ; ; (α,β)

Plus en détail

1 GRANDEURS STANDARD DE RÉAC- TION. Table des matières. 1.1 Rappels. Chapitre 3 GRANDEURS STANDARD DE RÉACTION

1 GRANDEURS STANDARD DE RÉAC- TION. Table des matières. 1.1 Rappels. Chapitre 3 GRANDEURS STANDARD DE RÉACTION Chaptre 3 GRANDEURS STANDARD DE RÉACTION Les grandeurs standard jouent un rôle partculer mportant en thermodynamque ( chmque. On a vu que la constante d équlbre K 0 (T ) = exp rg 0 ) (T ) état défne à

Plus en détail

Nombres complexes. i² = -1

Nombres complexes. i² = -1 Prof : Hadj Salem Habb I ] Forme 1. Défntons Le nombre complexe est tel que algébrque ² = -1 Un nombre complexe s'écrt de façon unque sous la forme a + b ; a IR, b IR C = ensemble des nombres complexes

Plus en détail

Chapitre IV. Isolants et conducteurs. Métaux. Propriétés des conducteurs à l équilibre. 1. Propriétés générales

Chapitre IV. Isolants et conducteurs. Métaux. Propriétés des conducteurs à l équilibre. 1. Propriétés générales Chaptre IV Conducteurs à l équlbre IV.a. Isolants et conducteurs. Métaux Un conducteur est un corps qu content des charges mobles. Lorsque le nombre de celles-c est nfn, le conducteur est dt «déal». Aucun

Plus en détail

A =

A = Exercces avec corrgé succnct du chaptre 2 (Remarque : les références ne sont pas gérées dans ce document, par contre les quelques?? qu apparassent dans ce texte sont ben défns dans la verson écran complète

Plus en détail

Stabilité des massifs fracturés Didier Hantz

Stabilité des massifs fracturés Didier Hantz GEOTECHNIQUE 4 ème année Cours d'ngénere des roches Stablté des massfs fracturés Dder Hantz Premère parte Méthodes d'équlbre lmte 1. Introducton à la théore des blocs 2. Identfcaton des blocs amovbles

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES EXERCICE 1. EXERCICE 2. EXERCICE 3. EXERCICE 4. 3 i ; 1. Déterminer (x + y i), représentation cartésienne du nombre complexe : i 1

NOMBRES COMPLEXES EXERCICE 1. EXERCICE 2. EXERCICE 3. EXERCICE 4. 3 i ; 1. Déterminer (x + y i), représentation cartésienne du nombre complexe : i 1 NOMBRES COMPLEXES EXERCICE 1 Détermner (x + y ), représentaton cartésenne du nombre complexe : 11 (5 ) ; ( + ) ; (1 5 ) 1 (5 4 )( + 6 ); (4 + ) (4 ) 1 14 15 ; 1 ; + 7 + + + 1 α ( α + β ) α + ( α ; ; (α,β)

Plus en détail

Chapitre 2. Distillation flash Points de bulle et de rosée de systèmes multicomposants

Chapitre 2. Distillation flash Points de bulle et de rosée de systèmes multicomposants haptre 2 Dstllaton flash Ponts de bulle et de rosée de systèmes multcomposants 2. Vaporsaton flash et condensaton partelle La dstllaton flash est l'opératon de dstllaton la plus smple qu consste à amener

Plus en détail

Corrigé de l épreuve d Optique / BTSOL 2008

Corrigé de l épreuve d Optique / BTSOL 2008 Corrgé de l épreuve d Optque / BTSOL 2008 J.Hormère (4 ma 2008) Important Ce corrgé n a pas de valeur offcelle et n est donné qu à ttre nformatf par Acuté, sous la responsablté de son auteur. Optque géométrque

Plus en détail

2

2 1 2 2 2 2 2 2 2 (0) 0 = (0) + (0) 1 + + (0) (1 + ) 2 + (0) (1 + ) 3... ( ) 1 1/(1 + ) 0 = (0) + (0) (1 + ) = (0) + (0) 1 1/(1 + ) 0 = (0) + (0) =1 2 (1) 1 = + (1) 1 + + (1) (1 + ) 2 + (1) (1 + ) 3... 1

Plus en détail

ASI 3. Méthodes numériques pour l ingénieur. Interpolation f(x)

ASI 3. Méthodes numériques pour l ingénieur. Interpolation f(x) ASI 3 Métodes nuérques pour l ngéneur Interpolaton f Approaton de fonctons Sot une foncton f nconnue eplcteent connue seuleent en certans ponts, n ou évaluable par un calcul coûteu. rncpe : représenter

Plus en détail

Application du Règlement Parasismique Algérien RPOA-2008 pour l Analyse d un Pont à Poutres sous Chaussée

Application du Règlement Parasismique Algérien RPOA-2008 pour l Analyse d un Pont à Poutres sous Chaussée 13 TH ARAB STRUCTURAL ENGINEERING CONFERENCE UNIVERSITY OF BLIDA 1 DECEMBER 13-15, 015 ALGERIA Applcaton du Règlement Parassmque Algéren RPOA-008 pour l Analyse d un Pont à Poutres sous Chaussée Abderrahmane

Plus en détail

Dipôles électriques. Dipôles magnétiques.

Dipôles électriques. Dipôles magnétiques. Chaptre C-I Dpôles électrques. Dpôles magnétques. Joël SORNETTE met ce cours à votre dsposton selon les termes de la lcence Creatve Commons : Pas d utlsaton commercale. Pas de modfcaton, pas de coupure,

Plus en détail

Mécanique Lagrangienne

Mécanique Lagrangienne 1 L3 Physque et Mécanque Mécanque Lagrangenne (Verson du 23 mars 2016) Luc PASTUR Table des matères 1 Repères hstorques 3 1.1 Cnématque........................................ 3 1.2 Dynamque........................................

Plus en détail

: Circuit Electrique en Régime Stationnaire (Part1

: Circuit Electrique en Régime Stationnaire (Part1 CH1-EC1 : Crcut Electrque en Régme Statonnare (Part1 Part1) 1/ 1/3 ) Défntons Générales :.1) Défntons : Crcut électrque (ou réseau électrque) : Ensemble de composants relés entre eux par des fls de joncton

Plus en détail

SUE11b : Turbulence. Chapitre 2 Equations de Reynolds et modèles de turbulence. Chapitre 2-Equations de Reynolds et modèles de turbulence

SUE11b : Turbulence. Chapitre 2 Equations de Reynolds et modèles de turbulence. Chapitre 2-Equations de Reynolds et modèles de turbulence SUE11b : Trblence Chaptre Eqatons de Reynolds et modèles de trblence Chaptre -Eqatons de Reynolds et modèles de trblence SUE11b : Trblence I- Décomposton de Reynolds ; orgne et défnton Por povor décrre

Plus en détail

Dipôle RC : Exercices

Dipôle RC : Exercices Dpôle : xercces xercces 1 : QM Un condensateur est placé dans un crcut. Le schéma ndque les conventons adoptées. hosr dans chacune des phrases suvantes, la proposton exacte. On donne q A = q 1. la tenson

Plus en détail

Cristallisation des thermoplastiques lors de la mise en forme : modélisation des effets de la thermique et de l écoulement

Cristallisation des thermoplastiques lors de la mise en forme : modélisation des effets de la thermique et de l écoulement SFT - Journée Thématque Compostes - 25 Septembre 29 Crstallsaton des thermoplastques lors de la mse en orme : modélsaton des eets de la thermque et de l écoulement Mattheu ZINET, M hamed BOUTAOUS, Patrce

Plus en détail

Modélisation Géométrique des Manipulateurs Rigides

Modélisation Géométrique des Manipulateurs Rigides Modélsaton Géométrque des Manpulateurs Rgdes http://rmerzouk.pll.fr R. Merzouk Master SMART 2010-2011 Introducton z 4 Le système artculé rgde est une structure arborescente artculé smple ou multple; o

Plus en détail

Analyse des temps de réponse et de la demande processeur en ordonnancement temps réel de tâches périodiques

Analyse des temps de réponse et de la demande processeur en ordonnancement temps réel de tâches périodiques Ecole d été Temps Réel 13-16 septembre 2005 Analyse des temps de réponse et de la demande processeur en ordonnancement temps réel de tâches pérodques Pascal Rchard Laboratore d Informatque Scentfque et

Plus en détail

Exemple : Translation du centre de masse et rotation autour du centre de masse. Évaluer expérimentalement la position du centre de masse

Exemple : Translation du centre de masse et rotation autour du centre de masse. Évaluer expérimentalement la position du centre de masse Chaptre 4. Le centre de asse Centre de asse Le centre de asse d un corps est un pont de référence agnare stué à la poston oenne de la asse du corps. Voc quelques caractérstques du centre de asse : Cette

Plus en détail

12: Energie des rotations et le moment cinétique. Rappel: La 2 ème loi de Newton des rotations. axe. axe ext. R i

12: Energie des rotations et le moment cinétique. Rappel: La 2 ème loi de Newton des rotations. axe. axe ext. R i : Energe des rotatons et le moment cnétque I. Quelle est l énerge mécanque d un solde en rotaton? appel: Dynamque II. Comment détermner le moment cnétque d un solde? otatons déséqulbrées - centrfugeuse

Plus en détail

FLEXION SIMPLE. Zone comprimée. Zone tendue Fibre neutre. Cours de résistance des matériaux

FLEXION SIMPLE. Zone comprimée. Zone tendue Fibre neutre. Cours de résistance des matériaux FLEXION SIMPLE 1) Introduction epérimentale : considérons une poutre reposant sur deu appuis soumise à une charge concentrée verticale. Après déformation, cette poutre accuse un flèche ( déplacement vertical

Plus en détail

1 2 i. ; z10 = 1 + i + i 2 + i 3 + i 4 + i 5 + i 6.

1 2 i. ; z10 = 1 + i + i 2 + i 3 + i 4 + i 5 + i 6. EXERCICES TERMINALE S LES NOMBRES COMPLEXES PREMIERS EXERCICES: 1 Calculs dans : Ecrre les nombres complexes suvant sous la forme a + b où a et b sont des réels : 1 = ; = ; = ( + )( + ) ; = 6 = 1 1+ ;

Plus en détail

OUTILS MATHEMATIQUES L1 SVG Paul Broussous

OUTILS MATHEMATIQUES L1 SVG Paul Broussous UTILS MATHEMATIQUES L1 SVG 1 Paul Broussous Chaptre II. Nombres complees Défnton. L ensemble C des nombres complees est formé des epressons de la forme +, et nombres réels avec les règles : (Egalté) +

Plus en détail

Sujet de révision n 1

Sujet de révision n 1 4 ème année Secton : Scences Sujet de révson n 1 Ma 010 A. LAATAOUI Thèmes abordés : Complexes ; Probabltés ; Géométre dans l espace ; oncton exponentelle et lecture graphque. Exercce n 1 Sot θ un réel

Plus en détail

Description Mathématique des phénomènes des écoulements des fluides

Description Mathématique des phénomènes des écoulements des fluides Chaptre 1 Descrpton Mathématque des Phénomènes des Ecoulements des Fludes 1 - Introducton: Dans le présent chaptre nous allons développer une représentaton mathématque des mouvements des partcules fludes.

Plus en détail