Chapitre 6 : Calcul littéral

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 6 : Calcul littéral"

Transcription

1 Chpitr 6 : Clul littérl 1. Propriétés d l ddition t d l soustrtion Définition. L ddition st l opértion qui fit orrspondr à dux nomrs t lur somm +. t sont ls trms d tt somm. Définition. L soustrtion st l opértion qui fit orrspondr à dux nomrs t lur différn Rmrqus :. t sont ls trms d tt différn. ) L oppos d st. Pr xmpl : l opposé d 4 st 4, l opposé d st. 3 ) L différn d t d st l somm d t d l opposé d : ) L opposé d st ( ) =+, don : = + ( ) ( ) = + d) Lorsqu un somm omport plusiurs trms préédés d + ou d, on dit qu st un somm lgériqu. + st un somm lgériqu d 3 trms t x+ y+ z k st un somm lgériqu d 4 trms. L'ddition st ommuttiv : C + + = + L ommuttivité prmt d'éhngr l'ordr ds trms dns un somm. x+ = + x 7+ 3 = 3 + ( 7) 4 4 L soustrtion n st ps ommuttiv :. Contr-xmpl : 8 3= 5, mis 3 8=

2 En générl : x = ( x) ( 4 y) = y 4 Plus générlmnt : t sont opposés. Don : = ( ) L opposé d un somm st l somm ds opposés d hun d ss trms. ( + + ) = ( + ) = + ( + ) = + t. L'ddition st ssoitiv : A + ( + ) + = + ( + ) = + + On put groupr ls trms omm on vut dns l lul d un somm. Voilà pourquoi on put lissr d ôté ls prnthèss lorsqu'on érit ds somms. ( ) = 5+ 4= 9 5 t ( ) x+ ( x+ y) = ( x+ x) + y= x+ y L soustrtion n st ps ssoitiv : = = + 7= 9. ( ) ( ). Contr-xmpl :( 18 ) 4= 1, mis ( ) ( ) En générl : ( ) = = 18 = 0. Si ls () sont préédés d + on put lissr ls () d ôté! ( ) = + Si ls () sont préédés d on put ls supprimr à ondition d hngr l sign d hqu trm ntr ()

3 0 st l'élémnt nutr d l'ddition : N + + 0= 0+ = Exmpl. 5+ 0= 0+ 5= 5. 0 n st ps élémnt nutr d l soustrtion : 0= mis 0 =. L ddition st symétriqu : tout nomr dmt un t un sul opposé. C st l nomr qui jouté à donn un somm égl à 0. S +, + ( ) = + = 0 L'opposé d 3 st ( ) L opposé d x st x 3 = 3 : 3+ 3= 0 : x ( x) + = 0. Propriétés d l multiplition t d l division Définition. L multiplition st l opértion qui fit orrspondr à dux nomrs t lur produit =. t sont ls fturs d t produit. Définition. L division st l opértion qui fit orrspondr à dux nomrs t ( 0 ) lur quotint : =. st l dividnd t l divisur d quotint. Dns l éritur frtionnir st l numértur t l dénomintur. Rmrqus : 1 ) L invrs d un nomr non nul st 1 :=. L invrs d 1 L invrs d 3 st 1 3. L invrs d 0, st 5 L invrs d 5 7 st L invrs d st. 7 5 ) L quotint d pr st l produit d pr l invrs d : 1 : = = 3 Un nomr t son invrs ont mêm sign! st d nouvu.

4 3 1 3 : 4= = 3 = 3 0, : x= 7 = x x : = = 3 3 ) Lorsqu un xprssion omport plusiurs fturs préédés d ou d : on dit nor qu st un produit. On préfèr l éritur frtionnir dns s. : = 1 1 xz x : y z : = x z = y y 1 : : d= d L multiplition st ommuttiv : C = L ommuttivité prmt d'éhngr l'ordr ds fturs dns un produit. x = x= x y ( ) 7 = 7y L division n st ps ommuttiv : : :. Contr-xmpl : 8 4 =, mis 4 = 1 = 0,5. 8 Ls fturs préédés d sont u numértur Ls fturs préédés d : sont u dénomintur En générl : t sont invrss. Don : 1 = 4

5 L multiplition st ssoitiv : A ( ) = ( ) = = On put groupr ls fturs omm on vut dns l lul d un produit. Voilà pourquoi on put lissr d ôté ls prnthèss lorsqu'on érit ds produits. ( 3) 4= 6 4= 4 t ( ) x ( x y) = ( x x) y= x y L division n st ps ssoitiv : Contr-xmpl :( 16 : 4 ) : 4 : En générl : = 3 4 = 1= 4. ( : ) : :( : ). 16 : 4 : = 16 : = 8. = =, mis ( ) 1 ( : ) : = : = = :( : ) : = = = 1 st l'élémnt nutr d l multiplition : N 1= 1 = = = 1 ( 1 ) 1 n st ps élémnt nutr d l division r : :1= mis = 1 1 := st l invrs d.. L multiplition st symétriqu : tout nomr non nul dmt un t un sul invrs 1. C st l nomr qui multiplié pr donn un produit égl à 1. S 0, = = 5

6 3. Opposés ) Opposés d'un somm t d'un différn : ( + ) = ( ) = + ) Opposés d'un produit t d'un quotint : ( ) = ( ) = ( ) = = L s distriu sur ls trms ntr () L s rpport à un sul ftur! ( x+ 4y 5) = x 4y+ 5 ( x) 6= 1x ( + ) ( x y) = ( )( x y) = ( + ) ( y x) x 1 x 1 1 x = = 4. Distriutivité ) Distriutivité simpl : L multiplition st distriutiv pr rpport à l'ddition t l soustrtion : D / + ( ) + = + D / ( ) = Démonstrtion géométriqu d l 1 r formul : L ir du grnd rtngl st : d un prt : ( + ) d utr prt : + Don : ( + ) = + Démonstrtion lgériqu d l formul : ( ) ( ( )) ( ) = + = + = r 1 formul 6

7 ( ) 4 + = 4+ 4 ( ) 3x+ 8 x= 3x x+ 8x= 3x + 8x 0,5( x 6y) = 0,5x+ 3y ( 3x+ 6y) ( 7) = 1x 4y 4 x 7 4x 8 x 8 5 ( 3) = = = 6 ( ) = = = = ( ) 17= 17 ' = 16' ,8 7+ 4, 7= ( 15,8+ 4,) 7= 0 7= 140 CALCUL MENTAL ) Distriutivité doul : ( + )( + d) = + d+ + d ( + )( d) = d+ d ( )( + d) = + d d ( )( d) = d + d Démonstrtion géométriqu d l 1 r formul : L ir du grnd rtngl st : d un prt :( + )( + d) d utr prt : + d+ + d Don :( + )( + d) = + d+ + d Démonstrtion lgériqu d l drnièr formul : ( )( d) = ( + ( ) )( + ( d) ) = + ( d) + ( ) + ( )( d) = d + ( 4+ 3)( ) = = ( ) ( ) 3x+ 8 x 1 = 6x 3x+ 16x 8= 6x + 13x 8 7

8 5. Réduir un xprssion littérl Un xprssion littérl ou un somm lgériqu put omportr ds trms smlls : sont ds trms v l mêm prti littérl. x, 5x t 17x sont ds trms smlls. 3, 5 t 7 sont ds trms smlls. 6 Mis : 4x y t x y sont ds trms smlls. 3x t 5y n sont ps ds trms smlls. 6x t 7x n sont ps ds trms smlls. x y t 8xy n sont ps ds trms smlls. Réduir un somm lgériqu, st l érir v l moins d trms possil. Pour l on dditionn ls trms smlls. x 5x+ 17x = x= 14x ( ) D + / t ( 3 7) + + = + + = D + / t x y+ x y= 5x y 3x+ 9y+ 4+ 4x 6y= 7x+ 3y+ 4 N mélngz ps : + = + + = = 4 t. = = = Dévloppr ou fftur un xprssion littérl L distriutivité prmt d trnsformr un produit n un somm : ( ) + = + produit On dit qu on fftu ou dévlopp l produit. somm 8

9 Définition. Dévloppr ou fftur un xprssion littérl, st trnsformr tous ls produits d ( ) n ds somms lgériqus, puis réduir. Avnt d fftur un xprssion, hituz-vous à soulignr ls trms! Ls différnts trms doivnt êtr fftués d ord, r sont ds produits (règls d priorité)! Attntion lorsqu un trm st préédé du sign! ( ) ( ) = = r 1 trm trm ( x ) x x( x ) = 4x + 8x 6x + 6x= x + 14x r 1 trm trm x 3x ( x 1) x (7x+ 8) + 5 ( 3x+ ) r 1 trm = = x 3 trm trm 4 trm 3x x x+ x x 8 x+ 10 ( x ) ( x ) r 1 trm ( x x x ) = réduir d' ord!! ( x x ) = = 6x 6x 8 ( ) ( 3) ( ) ( 5 ) + + r 1 trm trm 6 ( 10 + ) ( ) = = = = L trm st préédé du sign, on l fftu d ord ntr (), puis on supprim ls (). 9

10 7. Ftorisr un xprssion littérl L distriutivité prmt ussi d trnsformr un somm n un produit : somm ( ) + = + produit On dit qu on mis l ftur ommun n évidn. Plus générlmnt : Définition. Ftorisr un xprssion, st l trnsformr n un produit. Exmpls d miss n évidn: 5x+ 5y= 5( x+ y) 7 14= 7+ ( 7) = 7( + ) ( 3 5) 4x 77xy= 7 6 x x 7 11 x y= 7x( 6x 11y) 6,7+ 4,7= ( 6+ 4),7= 10,7= 7 4( x+ 1) 5( x+ 1) = ( x+ 1)( 4 5) = = pgd(36,60) = 1 8. Produits / idntités rmrquls ) Crré d un somm : ) Crré d un différn : ( ) + = + + ( ) doul produit trinôm rré prfit = + doul produit trinôm rré prfit ) Produit d un somm pr un différn : Démonstrtion : ( + ) = ( + )( + ) ) = = = + + ( ) ( ) + = différn d dux rrés 10

11 ( ) = ( )( ) ) = + = + = + ( )( ) ) + = + Attntion : = Ls élèvs font toujours ls mêms futs ( ) + + ( ) Donnz ds ontr-xmpls numériqus : ) Efftur : x+ 3 = x + x 3+ 3 = x + 6x+ 9 ( ) ( ) ( ) 7 = 7+ 7 = = = = 10' = 9' 16 ( ) 5 8x 5+ 8x = 5 8x = 5 64x ( )( ) ( ) 5 48= ( 50 )( 50+ ) = 50 = '500 4= ' 496 ) Ftorisr : x + 8x+ 16= x + 4 x+ 4 = ( x+ 4) 9 6+ = ( 3) 3 + = ( 3 ) = = = 30 = 900 ( ) z 9k = ( z 3k)( z+ 3k) = ( 9 ) 9 + = ( 9 ) ( )( ) = = 8 1'600= 6'

CHAPITRE 3. Opérations dans R. ab a+ b R La somme de deux nombres réels est encore un nombre réel. On dit que l'addition est interne dans R.

CHAPITRE 3. Opérations dans R. ab a+ b R La somme de deux nombres réels est encore un nombre réel. On dit que l'addition est interne dans R. CHAPITRE 3 Opértions dns R. Propriétés de l'ddition dns R ( I,+ ) (, R) + R L somme de deux nomres réels est encore un nomre réel. On dit que l'ddition est interne dns R. Exemple. 3 R, π R 3+ π R. ( C,+

Plus en détail

1. Nombres complexes en électrotechnique

1. Nombres complexes en électrotechnique MAHE E(F. Nombrs complxs n élctrotchniqu. Nombrs complxs n élctrotchniqu. ntroduction condition pour pouvoir résoudr un problèm dns un circuit étit usqu à présnt d pouvoir trcz un digrmm vctoril (dut.:

Plus en détail

Chapitre 4: Graphes connexes

Chapitre 4: Graphes connexes CHAPITRE 4 GRAPHES CONNEXES 23 Chpitr 4: Grphs onnxs Introution À qul momnt un résu inormtiqu stisit-il à l propriété qu tous ls orinturs u résu, pris ux à ux, puissnt prtgr l'inormtion? Ds mssgs puvnt-ils

Plus en détail

1 Limite et continuité

1 Limite et continuité Limit t ontinuité. Préliminirs. Consiérons l fontion ont l grph st illustré issous.. Détrminr prmi ls rltions illustrés i-ssous lls qui rprésntnt s fontions. ) ) - - - - ) f) Détrminr, si lls istnt, ls

Plus en détail

Le théorème de Pythagore

Le théorème de Pythagore Le théorème de Pythgore représenttion à l thédrle de Chrtres Vu pr Rphel Pythgore mthémtiien gre vers 500 vnt JC Le théorème de Pythgore Voulire Dns un tringle retngle, l hypoténuse est le ôté opposé à

Plus en détail

I. Rappel : Vocabulaire & définitions

I. Rappel : Vocabulaire & définitions Chpitre I. Rppel : Voulire & définitions ) Quotient de deux nomres. Une division peut s érire de plusieurs fçons Ex :,5,5 :,5/ Le résultt de l division est s ppelle le quotient. 6 6 q ) Définition : q,5,5

Plus en détail

Chapitre VII : Les polynômes

Chapitre VII : Les polynômes Chpitre VII : Les polnômes Au terme de ce chpitre, tu sers cple de : Svoir Définir monôme, polnôme et degré d un polnôme Définir inôme et trinôme Enoncer les crctéristiques d un polnôme complet, d un polnôme

Plus en détail

Chapitre 1 Équations et Inéquations du 2nd degré

Chapitre 1 Équations et Inéquations du 2nd degré Cours de Mthémtiques Première S Chpitre 1 : équtions et inéqutions du second degré Chpitre 1 Équtions et Inéqutions du nd degré A) Les Polynômes 1) Définitions On ppelle monôme une expression de l forme

Plus en détail

Chapitre 2 : Equilibres acido-basiques en solution aqueuse.

Chapitre 2 : Equilibres acido-basiques en solution aqueuse. Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus Trminl S Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus. Objctifs Svoir qu st l constnt d uilibr ssocié à l ution d l réction d utoprotolys d l u. Connissnt l

Plus en détail

Calculs d aires, encadrements

Calculs d aires, encadrements Clculs d irs, ncdrmnts pg d 5 Clculs d irs, ncdrmnts I Clculs d irs. Soit f( = t g( =. On not A l ir d l région R du pln compris ntr l courb d f t l ds bscisss sur [; ]. Clculr g( d n fonction d A. On

Plus en détail

Les systèmes logiques combinatoires

Les systèmes logiques combinatoires si 1. Présnion Ls sysèms logiqus cominoirs COUR Circui inégré connn 4 opérurs logiqu à 2 nrés Dns c chpir, on éudir ls opérurs logiqus qui consiun ls locs élémnirs ds circuis logiqus nous vrrons commn

Plus en détail

Rappels sur le calcul Littéral

Rappels sur le calcul Littéral Première prtie Rppels sur le clcul Littérl I Clculer vec les frctions, les puissnces, les rdicux I.1 les frctions I.1.1 générlités Bon, il est temps que je rppelle quelques règles de bse concernnt le clcul

Plus en détail

Chapitre 7 La fonction exponentielle

Chapitre 7 La fonction exponentielle Cours d Mthémtiqus Trminl STI Chpitr 7 - L fonction ponntill Chpitr 7 L fonction ponntill A) Définition ) Rppl t définition L fonction logrithm népérin ln() st un fonction strictmnt croissnt, défini sur

Plus en détail

Chapitre 1 Le Second Degré

Chapitre 1 Le Second Degré Cours de Mthémtiques Première STID Chpitre 1 : Le second degré Chpitre 1 Le Second Degré A) Résolution de l'éqution du second degré 1) Définitions On ppelle polynôme de second degré l expression x² x c

Plus en détail

automates finis Sujet. Contenu de l article. page 277

automates finis Sujet. Contenu de l article. page 277 pg 277 utomts finis pr Aury Bou hon ( S), Cthrin Enjlrt ( S), Crolin Hostlry (2 n ) t Luil Toussrt ( S) u lyé Fustl Coulngs Mssy (9) nsignnts : MM. Mihl Enjlrt t Hrvé Hmon hrhur : M. Jn-Pirr Rssyr ompt-rnu

Plus en détail

INTÉGRALES. I Définition. Définition. Remarques. Exemple. Exercice 01

INTÉGRALES. I Définition. Définition. Remarques. Exemple. Exercice 01 INTÉGRALES I Définition Définition Soit f un fonction continu t positiv sur un intrvll [ ; ]. Soit (C) s cour rprésnttiv dns un rpèr orthogonl (O ; i, j). On ppll intégrl d à d l fonction f, t on not l'ir,

Plus en détail

Z - Les nombres Entiers rappels, révisions et compléments

Z - Les nombres Entiers rappels, révisions et compléments éléments de cours à découper et à coller dns le chier. Les exercices sont soit dns le document, soit dns ton livre d exercices Actimthàl infini2. Les ciseux t invitent à couper l feuille à cet endroit

Plus en détail

Comparons, à la machine, 13 3 et 10 puis 20 6 et 14.

Comparons, à la machine, 13 3 et 10 puis 20 6 et 14. CHAPITRE 6 RACINES CARREES (PARTIE 2 SUR 2) I. LES RACINES CARREES ET LES QUATRE OPERATIONS Essyons de répondre ux questions suivntes : + est-il égl à +? est-il égl à? est-il égl à? est-il égl à? A. RACINES

Plus en détail

Fractions. 1 Propriété des quotients égaux 1. 2 Addition, soustraction de deux fractions 3. 3 Produit de deux fractions 5

Fractions. 1 Propriété des quotients égaux 1. 2 Addition, soustraction de deux fractions 3. 3 Produit de deux fractions 5 Tle des mtières Frctions 1 Propriété des quotients égux 1 Addition, soustrction de deux frctions Produit de deux frctions Comprison de deux frctions Produit en croix 10 6 Quotient de deux frctions. Inverse

Plus en détail

6.1.1 nommer les angles et les côtés d'une figure géométrique. 6.1.2 reconnaître le carré et le rectangle. 6.1.3 reconnaître un triangle quelconque.

6.1.1 nommer les angles et les côtés d'une figure géométrique. 6.1.2 reconnaître le carré et le rectangle. 6.1.3 reconnaître un triangle quelconque. 6.1.1 nommr ls nls t ls ôtés 'un iur éométriqu. 6.1.2 ronnîtr l rré t l rtnl. 6.1.3 ronnîtr un trinl qulonqu. Consils : Dns un iur éométriqu, on trouv s ôtés (roits ou ours) t souvnt s nls. L rré, l rtnl,

Plus en détail

Racines carrées 20 = 4,

Racines carrées 20 = 4, Clsse de 3ème 08/11/010 Chpitre Rcines crrées I. Activité n 1. ABCD est un crré de coté c et d ire. (1 ) Choisir des vleurs de c puis clculer. ( ) Choisir des vleurs de puis clculer c. c = 3 cm c = cm

Plus en détail

+ + = + (Identité 1) x ax x

+ + = + (Identité 1) x ax x 1. Définition LA COMPLÉTION DU CARRÉ L complétion du crré est un procédé lgébrique qui consiste à trnsformer un polynôme de second degré écrit dns l forme stndrd dns l forme cnonique + b + c, où 0, ( h)

Plus en détail

Page 1. Diagramme de décision binaire (BDD) Diagramme de décision binaire (BDD) Diagramme de décision binaire. Représentation informatique des BDD

Page 1. Diagramme de décision binaire (BDD) Diagramme de décision binaire (BDD) Diagramme de décision binaire. Représentation informatique des BDD Digrmms éision inirs Digrmm éision inir (BDD) Grph-s Algorithms for Booln Funtion Mnipultion R.E. BRYANT IEEE Trnstion on Computrs 978, pp 59-56 Eol Polythniqu Univrsitir Montpllir Univrsité Montpllir

Plus en détail

Définition Soit G(X, A) un graphe simple, et x un sommet de ce graphe. Le degré de x, noté d(x), est le nombre d'arêtes incidentes à x.

Définition Soit G(X, A) un graphe simple, et x un sommet de ce graphe. Le degré de x, noté d(x), est le nombre d'arêtes incidentes à x. CHAPITRE 3 QUELQUES CARACTERISTIQUES 9 Chpitr 3: Qulqus rtéristiqus prmttnt ifférnir ls grphs 3.1 L gré 'un sommt Définition Soit G(X, A) un grph simpl, t x un sommt grph. L gré x, noté (x), st l nomr

Plus en détail

Thème N 1 : CALCUL NUMERIQUE (1)

Thème N 1 : CALCUL NUMERIQUE (1) Thème N : CALCUL NUMERIQUE () ECRITURES FRACTIONNAIRES () : ECRITURES FRACTIONNAIRES DE NOMBRES POSITIFS A l fin u thème, tu ois svoir : Simplifier une ériture frtionnire Comprer eux quotients Aitionner,

Plus en détail

Calculs de base (Rappels)

Calculs de base (Rappels) Chpitre I Clculs de bse (Rppels) I.1 Diviseurs et multiples I.1.1 Définitions On : 12=3 4. On dit que 3 et 4 sont des diviseurs de 12, ou que 12 est un multiple de 3 et de 4. DÉFINITION I.1.1 Soit et b

Plus en détail

[Scilab] Les matrices. [Scilab] Les matrices S. ANDRES. Lycée des Eaux Claires S. ANDRES, Lycée des Eaux Claires 1/34

[Scilab] Les matrices. [Scilab] Les matrices S. ANDRES. Lycée des Eaux Claires S. ANDRES, Lycée des Eaux Claires 1/34 [Scilb] Les mtrices S. ANDRES Lycée des Eux Clires 2015-2016 S. ANDRES, Lycée des Eux Clires 1/34 Dns ce cours 1) Mtrices : générlités 2) Mtrices prticulières 3) Extrction 4) Opértions sur les mtrices

Plus en détail

GÉOMÉTRIE VECTORIELLE ET ANALYTIQUE

GÉOMÉTRIE VECTORIELLE ET ANALYTIQUE GÉOMÉTRIE VECTORIELLE ET ANALYTIQUE 1 L notion de veteur Le nom de veteur fut utilisé l première fois pour les éléments de l'espe IR 3 (ou IR 2 ) et générlisé plus trd à d'utres ensemles. Nous llons d'ord

Plus en détail

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PSI MATHEMATIQUES 1. n N, α n N.

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PSI MATHEMATIQUES 1. n N, α n N. SESSION 7 CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PSI MATHEMATIQUES I Ls suits α t β I. Etud d la suit α I.. α =, α = α =, α = α + =, α 3 = 3α = t α 4 = 4α 3 + = 9. α =, α =, α = α 3 =

Plus en détail

Transformateurs triphasés Cours et exercices

Transformateurs triphasés Cours et exercices I. Présenttion 1. onstitution Un trnsformteur triphsé peut être onstitué de trois trnsformteurs monophsés. L figure i ontre représente les enroulements primires ouplés en étoile. ette solution entrîne

Plus en détail

Intégration. Intégrale d une fonction. II - Interprétation graphique : calcul d aire. 1) Aire d une fonction positive. T ale STI

Intégration. Intégrale d une fonction. II - Interprétation graphique : calcul d aire. 1) Aire d une fonction positive. T ale STI Intégrtion T le STI I - Intégrle d une fonction Définition Soit F une primitive de l fonction f sur [; ], lors, on note Exemple : Clcul de Clcul de 4 (3x ) dx = = [F(x)] = F() F() xdx : Une primitive de

Plus en détail

La proposition «Si n Æalors n et n» est vraie. Par contre, la réciproque «Si n et n alors n Æ» est fausse. (Il suffit de choisir n= 1)

La proposition «Si n Æalors n et n» est vraie. Par contre, la réciproque «Si n et n alors n Æ» est fausse. (Il suffit de choisir n= 1) 0 septemre 016 ENSEMBLES DE NOMBRES nde 3 I ENSEMBLES DE NOMBRES 1 NOMBRES ENTIERS NATURELS Æ DÉFINITION L ensemle des entiers nturels, noté Æ = {0;1;;3;;...}. C est l ensemle des nomres positifs qui permettent

Plus en détail

Chapitre 04 : THÉORÈME DE PYTHAGORE

Chapitre 04 : THÉORÈME DE PYTHAGORE hpitre 04 : THÉORÈME DE PYTHGORE Pythgore et l déouverte du théorème : http://www.uriosphere.tv/video-doumentire/36-ulture-sientifique/111097-reportge-petits-ontesmthemtiques-le-theoreme-de-pythgore I)

Plus en détail

Mathématiques Bac Blanc TES du jeudi 28 mars 2013

Mathématiques Bac Blanc TES du jeudi 28 mars 2013 Mathématiqus Bac Blanc TES du judi 8 mars 03 (3 hurs) Ls calculatrics sont autorisés (mais aucun formulair prsonnl). La qualité d la rédaction, la clarté d la copi t la précision ds raisonnmnts ntrront

Plus en détail

CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES

CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES SYSTÈMES CHAPITRE 4 ÉTUDE DES CHAÎNES FERMÉES : DÉTERMINATION DES LOIS ENTRÉE SORTIE Trainr Solo Sport [1] Modèl CAO d un motur d modélism [2] Modélisation

Plus en détail

LA LOGIQUE COMBINATOIRE

LA LOGIQUE COMBINATOIRE LA LOGIQUE OMBINATOIRE ompétences ssociées A2 : Anlyser et interpréter une informtion numérique DEFINITION De nomreux dispositifs électroniques, électromécnique, (mécnique, électrique, pneumtique, etc...)

Plus en détail

Quelques rappels concernant. LA PROPAGATION DES ONDES ELECTROMAGNETIQUES (par Jacques Verdier, dept GE, INSA Lyon)

Quelques rappels concernant. LA PROPAGATION DES ONDES ELECTROMAGNETIQUES (par Jacques Verdier, dept GE, INSA Lyon) Qulqus rappls onrnant LA PROPAGATION DE ONDE ELECTROMAGNETIQUE (par Jaqus Vrdir, dpt GE, INA Lyon) I- Equations d Maxwll Ells régissnt ls variations ds vturs (, h, d, b ) dans l tmps t dans l spa, ompt

Plus en détail

LES ERREURS DE MESURE

LES ERREURS DE MESURE Chapitr 2 LES ERREURS DE MESURE OBJECTIFS Général Fair acquérir à l apprnant ls notions d rrur t d incrtitud. Spécifiqus Connaîtr ls différnts typs d rrurs t d incrtituds, ainsi qu lurs méthods d calcul.

Plus en détail

Les équations dans l ensemble des nombres complexes Le degré 1 et le degré 2

Les équations dans l ensemble des nombres complexes Le degré 1 et le degré 2 Les équtions dns l ensemle des nomres complexes Le degré et le degré Eqution du premier degré 3 Eqution du second degré : Résolution de l éqution A 4 Exemples de résolutions d équtions simples (rédction

Plus en détail

Arbre des suffixes - Recherche de répétitions

Arbre des suffixes - Recherche de répétitions Arre des suffixes - Reherhe de répétitions Arre des suffixes: Struture de données reflétnt les rtéristiques internes des séquenes Applition nturelle: Reherhe exte dns un texte Phse de prétritement: Constrution

Plus en détail

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE MPÉDNCE D ENTÉE ET DE OTE. DÉFNTON On s plac n régim sinusoïdal forcé. oit Q un quadripôl. Nous allons modélisr c quadripôl n utilisant ls impédancs d ntré t d sorti. quadripôl Q V V. Point d vu du génératur

Plus en détail

Loi Gamma, loi du 2 et loi de Student

Loi Gamma, loi du 2 et loi de Student Loi Gmm, loi du t loi d Studt A. Foctio Gmm A.. Défiitio L foctio Gmm st défii pour ls réls positifs pr l itégrl : () t t dt pour A. Rltio d récurrc Cosidéros (+) : ( ) t t dt E itégrt pr prti ous otos

Plus en détail

MÉTHODES DE RÉSOLUTION DES RÉSEAUX LINÉAIRES EN COURANT CONTINU

MÉTHODES DE RÉSOLUTION DES RÉSEAUX LINÉAIRES EN COURANT CONTINU MÉTHODES DE ÉSOLUTION DES ÉSEUX LINÉIES EN OUNT ONTINU I. DEUX FÇONS DE POSE LE POLÈME On considèr l circuit suivant. Nous chrchons à connaîtr l état élctriqu du circuit, c st à dir connaîtr ls potntils

Plus en détail

TP matériel 1: Logique câblée et Algèbre de Boole

TP matériel 1: Logique câblée et Algèbre de Boole TP_mteriel_logique âlée et lgère de BOOLE TP mtériel : Logique âlée et Algère de Boole Ojetifs : - Anlyser l onstitution de se d une UAL. - initier à l oneption en logique lée Compétenes visées : C : Dérire

Plus en détail

La logique combinatoire est une technique dédiée à la représentation de diverses

La logique combinatoire est une technique dédiée à la représentation de diverses Chpitre I Logique comintoire 1 L logique comintoire est une technique dédiée à l représenttion de diverses fonctions. Elle permet de synthétiser des systèmes comportnt des étts finis. Les circuits logiques

Plus en détail

QCM : QUE COCHER MAINTENANT?

QCM : QUE COCHER MAINTENANT? IREM d CLERMONT-FERRAND QCM : QUE COCHER MAINTENANT? Tom 2 L Qustionnir à Choix Multipl? Un outil complémntir d évlution u Collè t u Lycé Juin 2008 Group : QCM, nouvll form d évlution? Ont prticipé à l

Plus en détail

Électronique Numérique. Licence Physique et Applications. Applications de l électronique. combinatoire

Électronique Numérique. Licence Physique et Applications. Applications de l électronique. combinatoire Élctroniqu Numériqu Licnc Physiqu t Application Élctroniqu Numériqu Licnc Physiqu t Applications Applications d l élctroniqu combinatoir Fabric AIGNET LAAS - NRS fcaignt@laas.fr http://www.laas.fr/~fcaignt

Plus en détail

Graphes de décision binaires

Graphes de décision binaires Chpitre 3 : Grphes de déision inires Chpitre 3 Grphes de déision inires Pour répondre u prolème posé pr l roissement de l tille des fontions logiques à triter (grnd nomre de fontions, de monômes et de

Plus en détail

Du pgcd aux nombres irrationnels. Approche géométrique. Introduction

Du pgcd aux nombres irrationnels. Approche géométrique. Introduction Du pgcd ux nomres irrtionnels. Approche géométrique. Introduction Mryvonne le Berre, IREM de Lyon L'rithmétique fit un retour modeste dns les progrmmes de collège, vec, en troisième, les notions de frction

Plus en détail

Résumé de cours : Terminale ES. Table des matières. Maths-Terminale ES. Mr Mamouni : source disponible sur: Samedi 08 Avril 2006.

Résumé de cours : Terminale ES. Table des matières. Maths-Terminale ES. Mr Mamouni : source disponible sur: Samedi 08 Avril 2006. Résumé de cours : Terminle ES. Mths-Terminle ES. Mr Mmouni : myismil@ltern.org source disponile sur: c http://www.chez.com/myismil Smedi 08 Avril 2006. Tle des mtières Eqution du second degré. 2. Ses solutions

Plus en détail

LE CALCUL ALGEBRIQUE

LE CALCUL ALGEBRIQUE I. Clculs vec des frctions : ce fcteur : ) Rppels : LE CALCUL ALGEBRIQUE b = b = b = b Exemple : 3 x = x 3 = 3x ( b ) c = ( bc ) = bc Exemple : ( 3x ) 5 = 3 ( 5x ) = 15x 1 = 1 = b) Signe moins dns une

Plus en détail

contre cier T

contre cier T r u t r é p m t ss b g f f u h C E B D c v O 2 Low-H contr cir d x u n n p rditur à 13-03-2007 rlnds h t N h T Tst LTV Tst: chuffg bss tmpértur - Visulistion d l prformnc énrgétiqu du Low-H2O - Bnchmrk

Plus en détail

Les documents de cours et les calculatrices programmables sont interdits.

Les documents de cours et les calculatrices programmables sont interdits. ANNEE UNIVERSITAIRE 2015/ 2016 SEMESTRE 4 SESSION 1 2èm ANNEE DE LICENCE AES Group Cours n I t II Mtièr : Sins Eonomiqus Rsponsl l mtièr : M. Boumhi Ls oumnts ours t ls lultris progrmmls sont intrits.

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé Baccalauréat S Antills-Guyan juin 05 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous ls candidats 6 POINTS. On put calculr par xmpl ls ordonnés ds points d absciss d cs différnts courbs : f ()=ln =0< g 0,05

Plus en détail

Support des cours dispensés en 5G Math 6hau Lycée Martin V en novembre 2005 par G. Nguyen

Support des cours dispensés en 5G Math 6hau Lycée Martin V en novembre 2005 par G. Nguyen Support des ours dispensés en G Mth 6hu Lée Mrtin V en novemre pr G. Nguen TBLE DES MTIERES Chpitre. CLCUL MTRICIEL.... Introdution... B. Définitions... C. Églité de deu mtries...6 D. Opértions sur les

Plus en détail

sais-tu que tu as un super-pouvoir...

sais-tu que tu as un super-pouvoir... CAHIER DE JEUX NOËL 0 sis-tu qu tu s un supr-pouvoir... un pouvoir qui put tout hnr? À Noël, ls nfnts u mon ntir rçoivnt s jouts. Mis sis-tu qu toi ussi tu pux fir un u à l plnèt? Ctt nné tu rvrs sûrmnt

Plus en détail

Théorie des machines thermiques

Théorie des machines thermiques héori ds machins thrmiqus I 7 éfrigératur trithrm, d'après concours Icar 997 ) Définir la notion d machin thrmiqu dans l langag d la thrmodynamiqu ) applr sans démonstration l théorèm d arnot régissant

Plus en détail

Association d opérateurs logiques Date : (+ commentaires prof. à partir d une rédaction élève envoi n 2 ) BEP MEL 1 / 5

Association d opérateurs logiques Date : (+ commentaires prof. à partir d une rédaction élève envoi n 2 ) BEP MEL 1 / 5 Dt : (+ commntirs prof. à prtir d un rédction élèv nvoi n 2 ) BEP MEL / 5 I LOGIGRAMME : Assocition d'opérturs logiqus : L tritmnt logiqu ds informtions put nécssitr l mis n œuvr d'un nomr importnt d'opérturs

Plus en détail

air p (t) T ext = 2 C V = m 3 h = 10 m l = 30 m

air p (t) T ext = 2 C V = m 3 h = 10 m l = 30 m Problèm : Stockag intr saisonnir d chalur. (Thèm : équation différntill du 1 r ordr, résolution xact t avc GoGbra) L résau d chalur d la vill d Marstal au Danmark utilis 33 000 m² d capturs solairs thrmiqus

Plus en détail

L3 informatique Lyon Théorie des langages formels. Support de cours

L3 informatique Lyon Théorie des langages formels. Support de cours L3 informtiqu Lyon 1 2015 2016 LIF15 Théori ds lnggs formls Théori ds lnggs formls NOTIONS MATHEMATIQUES DE BASE... 2 I. Trminologi nsmlist... 2 II. Fonctions pplictions ijctions crdinl... 3 III. Alphts

Plus en détail

Chapitre 0 : Mise au point sur les nombres et le calcul

Chapitre 0 : Mise au point sur les nombres et le calcul Lycée Jules Fil, Crcssonne Clsse de 2 nde Chpitre 0 : Mise u point sur les nombres et le clcul D. Zncnro C. Aupérin 2009-2010 Téléchrger c est tuer l industrie, tuons les tous Thurston Moore Dernière modifiction

Plus en détail

Exercices de 5 ème Chapitre 6 Le calcul littéral Énoncés. c] 5 ( 9 + c c) d] d + d d + d

Exercices de 5 ème Chapitre 6 Le calcul littéral Énoncés. c] 5 ( 9 + c c) d] d + d d + d Exercices de 5 ème Chpitre 6 Le clcul littérl Énoncés Exercice 1 Simplifier l'écriture des expressions suivntes : ] 6 + 1 e ] 4 f c] 5 ( 9 + c c) d] 2 d 2 d 2 d 2 Exercice 2 Simplifier u mximum l'écriture

Plus en détail

Le transformateur triphasé

Le transformateur triphasé Le trnsformteur triphsé I. Prinipux prmètres de l plque signlétique L puissne pprente ou ssignée S, elle s exprime en Voltmpère S = 3.U.I Fréquene Tension et intensité u primire Tension et intensité u

Plus en détail

Racines carrées. Objectifs du chapitre. Énigme du chapitre.

Racines carrées. Objectifs du chapitre. Énigme du chapitre. Rcines crrées C H A P I T R E 5 Énigme du chitre. On remrque que : 13 + 7 + 7 + 3 + 3 + 3 + 1 = 2 1 = 3 1 = 4 Ojectifs du chitre. Svoir que, si désigne un nomre ositif, est le nomre ositif dont le crré

Plus en détail

TD 1 Langages rationnels

TD 1 Langages rationnels TD 1 Lngges rtionnels Timothée Bernrd (timothee.ernrd@ens-lyon.org) 21 septemre 2016 1. Soit A = {,, }. Pour hun des lngges suivnts, donner un utomte fini déterministe (AFD) le reonnissnt : () l ensemle

Plus en détail

#5 Calculs fractionnaires 1e partie

#5 Calculs fractionnaires 1e partie # Clculs frctionnires e prtie I Ecriture frctionnire Définition : Le quotient du nombre pr le nombre b est le résultt de l division de pr b. Inversement, c est le nombre qui, multiplié pr b donne. Remrque

Plus en détail

CONCEPTION ET CALCUL DES COUVRES- JOINTS DE CONTINUITE Continuité : cette solution rationalise souvent les sections.

CONCEPTION ET CALCUL DES COUVRES- JOINTS DE CONTINUITE Continuité : cette solution rationalise souvent les sections. CONCEPION E CALCUL DES COUVRES- JOINS DE CONINUIE Continuité : ctt solution rationalis souvnt ls sctions. Pour ls panns on put avoir dux solutions : Continuité réalisé par la pann ll mêm. Par xmpl pann

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 3 Mise en œuvre d un aimant permanent. Électromagnétisme. Michel PIOU 08/02/2011

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 3 Mise en œuvre d un aimant permanent. Électromagnétisme. Michel PIOU 08/02/2011 ELECTROTECHNIQUE Élctromgnétism Michl PIOU Chpitr 3 Mis n œuvr d un imnt prmnnt 08/0/011 Extrit d l rssourc n lign MgnElcPro sur l sit Intrnt TALE DES MATIERES. 1. POURQUOI ET COMMENT?... 1. MISE EN OEUVRE

Plus en détail

LENTILLES EPAISSES LENTILLES MINCES

LENTILLES EPAISSES LENTILLES MINCES AEP / ptiqu géométriqu / Lntills / Pag sur 0 LETILLES EPAISSES LETILLES MICES. Lntill épaiss. Vocabulair Lntill biconvx Lntill équiconvx Lntill biconcav Lntill équiconcav Lntill plan convx Lntill plan

Plus en détail

NOMBRE EN ECRITURE FRACTIONNAIRE

NOMBRE EN ECRITURE FRACTIONNAIRE Activité 1 : Que représente l prtie coloriée en leu pr rpport à l ensemle de l figure? Activité : Mohmed, Ryn et Mrion ont colorié l même surfce d'un rectngle qu'ils ont ensuite découpée de mnières différentes.

Plus en détail

Ce qui suit va donner une définition de l'ellipse, indiquer plusieurs propriétés et les démontrer. distance de F' à P plus distance de F à P égale 2 a

Ce qui suit va donner une définition de l'ellipse, indiquer plusieurs propriétés et les démontrer. distance de F' à P plus distance de F à P égale 2 a ropriétés de l'ellipse Ellipse - Ce qui suit v donner une définition de l'ellipse, indiquer plusieurs propriétés et les démontrer. Référene : e ours de M. Gerhrd Wnner, disponile sur : http://www.unige.h/~wnner/geo.html

Plus en détail

Techniques d analyse de circuits

Techniques d analyse de circuits Chpitre 3 Tehniques d nlyse de iruits Ce hpitre présente différentes méthodes d nlyse de iruits. Ces méthodes permettent de simplifier l nlyse de iruits ontennt plusieurs éléments. Bien qu on peut résoudre

Plus en détail

Corrigé des exercices

Corrigé des exercices Chpitre 4 option informtiue Corrigé des exeries Automtes finis déterministes Exerie. Le lngge des mots ontennt u moins une fois l lettre :, 2. Le lngge des mots ontennt u plus une fois l lettre : 3. Le

Plus en détail

Systèmes automatisés à logique combinatoire

Systèmes automatisés à logique combinatoire Systèmes utomtisés à logique comintoire I. Introduction Un système logique est un système pour lequel les vriles d entrées-sorties de l prtie commnde sont du type tout ou rien (0 ou 1, vri ou fux). Il

Plus en détail

QUELQUES NOTES SUR LES MATRICES. Une matrice est un tableau (à deux dimensions) de nombres (les éléments) ordonnés. Elle est notée [A].

QUELQUES NOTES SUR LES MATRICES. Une matrice est un tableau (à deux dimensions) de nombres (les éléments) ordonnés. Elle est notée [A]. QUELQUES NOTES SUR LES MATRICES Définition Une mtrice est un tbleu (à deux dimensions) de nombres (les éléments) ordonnés. Elle est notée [A]. Elément d'une mtrice Pr convention, on note ij l'élément situé

Plus en détail

J AUVRAY Systèmes Electroniques LES COMPOSANTS ACTIFS

J AUVRAY Systèmes Electroniques LES COMPOSANTS ACTIFS J AUVRAY Systèms lctroniqus LS OMPOSANTS ATIFS L TRANSISTOR IPOLAIR Il st constitué d 3 couchs d smi-conductur rspctivmnt N P t N (ou PNP).La couch cntral, la bas,st minc, sa largur doit êtr très infériur

Plus en détail

TD: Ondes électromagnétiques stationnaires

TD: Ondes électromagnétiques stationnaires TD: Ondes életromgnétiques sttionnires 1 Position du prolème On onsidère une vité prllélépipèdique, de ôtés,, à prois prfitement ondutries Dns ette vité règne un hmp életromgnétique ( E, B) sinusoïdl,

Plus en détail

ATR : le cahier des charges

ATR : le cahier des charges ATR : l cahir ds chargs On ntnd par Tourism Rsponsabl, un tourism visant à : Encouragr l dévloppmnt d un tourism qualitatif pour un découvrt authntiqu ds régions d accuil t d lur cultur ; Villr à c qu

Plus en détail

éme b 3x² 2x 5 a[( x )² ] ( a 3 ;b 2et c 5 ) =(-2)²

éme b 3x² 2x 5 a[( x )² ] ( a 3 ;b 2et c 5 ) =(-2)² éme Equtions et Inéqutions du degré à une inonnue II) Equtions du éme degré à une inonnue : ) Définitions : On ppelle éqution du éme degré à une inonnue, toute églité de l forme ² + + = Ave *, et Eemple

Plus en détail

Le Centre d éducation en mathématiques et en informatique. Ateliers en ligne Euclide Atelier n o 5. Suites et séries. c 2014 UNIVERSITY OF WATERLOO

Le Centre d éducation en mathématiques et en informatique. Ateliers en ligne Euclide Atelier n o 5. Suites et séries. c 2014 UNIVERSITY OF WATERLOO Le Centre d éduction en mthémtiques et en informtique Ateliers en ligne Euclide Atelier n o 5 Suites et séries c 014 UNIVERSITY OF WATERLOO L pluprt des problèmes de cette trousse font ppel à des formules

Plus en détail

I) INTRODUCTION : II) RAPPELS THÉORIQUES : HOUDEBERT David

I) INTRODUCTION : II) RAPPELS THÉORIQUES : HOUDEBERT David PASCOAL Pdro HOUDEBERT David Biohii ENTHALPIE DE MELANGE : nthalpi olair partill d élang I) INTRODUCTION : L but d TP st d détrinr l'nthalpi olair d élangs á dilution infini du systè au - nitrat d potassiu.

Plus en détail

MMU ( unité de gestion mémoire ) GESTION DE LA MÉMOIRE MÉMOIRE VIRTUELLE MULTI-PROGRAMMATION ORGANISATION DE LA MÉMOIRE.

MMU ( unité de gestion mémoire ) GESTION DE LA MÉMOIRE MÉMOIRE VIRTUELLE MULTI-PROGRAMMATION ORGANISATION DE LA MÉMOIRE. GESTION E LA VIRTUELLE Trnsltion loiqu physiqu ménism (MMU) prottion Mémoir virtull Allotion l mémoir ornistions t lorithms intrtion v l'llotion u t l swppin similrité v l'llotion s ihirs Chrmnt p sur

Plus en détail

Chapitre III : nombres en écriture fractionnaire

Chapitre III : nombres en écriture fractionnaire Chpitre III : nombres en écriture frctionnire I - Églité de quotients A - Simplifiction de quotient ex 1 Si on multiplie ou si on divise le numérteur et le dénominteur d'un quotient pr un même nombre non

Plus en détail

= 3 3 = 1 En écriture décimale 0, ,33333 = 0,99999 qui est différent de 1

= 3 3 = 1 En écriture décimale 0, ,33333 = 0,99999 qui est différent de 1 I Utilité de l'écriture frctionnire Certines divisions ne "tombent ps juste", c est à dire que le reste n est jmis nul, le quotient n est donc ps un nombre déciml et on ne peut écrire qu une vleur pprochée

Plus en détail

Calcul différentiel et intégral 2 (M-1.1)

Calcul différentiel et intégral 2 (M-1.1) Clcul différentiel et intégrl (M-.) Cdre : dns l suite on considère une fonction numérique f définie sur un intervlle I et un réel I I. Dérivée d'une fonction Définition du nomre dérivé : l fonction f

Plus en détail

5.2 L épreuve de Pythagore

5.2 L épreuve de Pythagore 5.2 L épreuve de Pythgore Tous les jeunes onnissent pr œur l formule du théorème de Pythgore, mis l omprennent-ils vriment? Pour les ider, ette tivité propose d nlyser différentes preuves fin de omprendre

Plus en détail

TP 5 Adressage et calcul VLSM

TP 5 Adressage et calcul VLSM TP 5 Adrssag t calcul VLSM Elaboré par : Encadré par : Ould Moustafa Izidbih Kamal AZGUIOU Anné univrsitair 2010/2011 Atlir x TP5 Résumé C TP a pour but fair la concption ou la mis n plac d un x subdivisé

Plus en détail

! Remarque : La racine carrée d un nombre négatif n existe pas.

! Remarque : La racine carrée d un nombre négatif n existe pas. 3 ème Chpitre A 3 RACINE CARREE D UN NOMBRE POSITIF 1 I) Définition et conditions d existence de l rcine crrée d un nombre. 1) Définition. Il existe deux nombres tel que si on les multiplie pr eux même

Plus en détail

L Orange et moi illustré

L Orange et moi illustré L i Commission Cntral d Arbitrag Crédit photo : Patric AÏM - Bénétau Cup 2006 L Orang t moi illustré Alain Jérôm BARTIER - Comité d Cours National Eric Stéphan COÏDAN - Jug National Christoph GAUMONT -

Plus en détail

1 L = 1 dm 3. conversion des volumes. règle de l'opération manquante

1 L = 1 dm 3. conversion des volumes. règle de l'opération manquante conversion des volumes 1 L 1 dm 80 cm 0,8 dm 0,8 L crte n 1 règle de simplifiction des signes Lors de l ddition ou l soustrction de nombres reltifs, on peut remplcer deux signes qui se suivent ps un seul

Plus en détail

Groupe seconde chance Feuille d exercice n 8

Groupe seconde chance Feuille d exercice n 8 Group son n Full r n 8 Er 1 On onsèr tros ponts t non lnés. onstrur u omps sul (on sns rèl) l pont, symétrqu pr rpport à () t l pont E, symétrqu pr rpport à (). Justr l onstruton tué. Er 2 On mttr pour

Plus en détail

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat Un xtnsion plin d tndrss par Antoin Bauza & Corntin Lbrat CHIBIS_rgls_09032015.indd 1 13/03/2015 15:44:50 P L t M REPRODUCTION DES PANDAS La saison ds accouplmnts ds pandas s étal d mars à mai. En captivité

Plus en détail

Racines carrées. 1. Généralités : 2. Propriétés. 3. Exercices de bases corrigés. 4. Exercices non corrigés. 5. Approfondissement.

Racines carrées. 1. Généralités : 2. Propriétés. 3. Exercices de bases corrigés. 4. Exercices non corrigés. 5. Approfondissement. Rcines crrées. 1. Générlités : ) Déinition : b) Nottion. c) Exemples.. Propriétés. ) Produits de rcines crrées. b) Quotient de rcines crrées. c) Lien vec les puissnces. d) Modiiction d écritures vec des

Plus en détail

La photomodélisation architecturale

La photomodélisation architecturale Livio De Lu Préfe de Lu Roert L photomodélistion rhiteturle Relevé, modélistion, représenttion d édifies à prtir de photogrphies Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978 2 212 12524 5 Chpitre 2 L prise de vue

Plus en détail

TD n 6 : Fourier - Correction

TD n 6 : Fourier - Correction D n : Fourier- Correction - Pge sur D n : Fourier - Correction Séries de Fourier Coefficient de Fourier On considère une fonction f continue pr morceux et -périodique. c n f f t e in n Z n f [] f t cos

Plus en détail

Chapitre 2. Les nombres complexes. 2.1 Définition et propriétés de C

Chapitre 2. Les nombres complexes. 2.1 Définition et propriétés de C Chpitre 2 Les nombres complexes Certines équtions polynomiles à coefficients réels n ont ps de solution dns R ; c est le cs de l éqution du second degré x 2 +1 = 0 puisque tout crré de réel est positif.

Plus en détail

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations L.E.G.T.A. L Chsnoy TB2 21-211 D. Blottièr Mathématiqus Corrction du dvoir d vacancs Ls suits dans plusiurs situations Exrcic 1 : Un pas vrs ls fractals On considèr un carré F 1 d côté d longuur 1. Au

Plus en détail

De l atome à la molécule organique

De l atome à la molécule organique hpitr 1. D l tom à l molécul orgniqu bjctifs I Rppl : Atoms, vlnc, molécul 1) Ls élémnts concrnés 2) Ls moléculs à bs d crbon II Structur t rprésnttions ds moléculs orgniqus 1) Formuls ds composés orgniqus

Plus en détail

Les chèques vacances ne sont valables que dans les établissements agréés chèques vacances.

Les chèques vacances ne sont valables que dans les établissements agréés chèques vacances. B60 MAJ.06-2015 path%/1/0 path%/1/1/0 path%/1/2/3 path%/1/2/4 path%/1/3/4 path%/1/1/1 path%/1/1/2 path%/1/1/3 path%/1/1/4 path%/1/2/1 path%/1/2/2 path%/1/3/1 path%/1/3/2 path%/1/3/3 path%/1/3/5 path%/1/3/6

Plus en détail

3.2 Succession d intégrales simples - Théorème de Fubini

3.2 Succession d intégrales simples - Théorème de Fubini 8 Intégrle oule. Suession intégrles simples - Théorème e Fuini Soit R = [, [, (

Plus en détail