Cours et travaux dirigés Mécanique du point et du solide

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours et travaux dirigés Mécanique du point et du solide"

Transcription

1 Cours t tru irigés éniqu u point t u soli β G α C Frnçois BINET rofssur tir Unirsité Liogs IUT u Liousin Sit GEII Bri Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - -

2 Soir Bss rpèrs t référntils...4 Cinétiqu u point t u soli...5. Cooronnés rtésinns...5. Cooronnés linriqus...6. Cooronnés sphériqus osition un point Vitss un point....6 élértion un point....7 Cooronnés intrinsèqus. Coposnts Frnt Etu ounts Tps ounts Tritr un ri inétiqu... 6 TVUX DIIGES SU L CINETIQUE... 8 Notions fors t équilibr.... L torsur for..... Ls fors..... ont fors.... Equilibr, rottion t trnsltion Equilibr Coupl t ount rottion Trnsltion Fors frottnt Frottnt sttiqu Frottnt niqu ésolution s problès sttiqu Soli n équilibr sous l tion fors Soli n équilibr sous l tion fors Soli n équilibr sous l tion n fors étho... 7 TVUX DIIGES SU L STTIQUE Dniqu s solis Elénts niqu L torsur inétiqu Quntité ount ont inétiqu rrêt, rottion t trnsltion L torsur niqu rinips fonntu l niqu Enoné Nwton Enoné thétiqu u prinip fonntl Théorè l quntité ount, Théorè l résultnt inétiqu Théorè u ont inétiqu Dniqu s prtiuls hrgés Fors hp... 5 Chp grittionnl :... 5 Chp éltrognétiqu :... 5 TVUX DIIGES SU L DYNIQUE Enrgétiqu Grnurs slirs uissn, Tril t Enrgi potntill... 4 uissn... 4 Tril... 4 Enrgi potntill... 4 Tril t énrgi potntill s fors usulls Enrgi inétiqu Enrgi éniqu Enrgi totl Théorès thétiqus Trnsport s onts éférntil u ntr ss Théorè Konig Théorè Konig pour l énrgi inétiqu Théorè l énrgi inétiqu Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - -

3 5. Théorè l énrgi éniqu Trnsfrts énrgétiqus Différnts tps trnsfrt rir prinip throniqu nnt TVUX DIIGES SU L ENEGETIQUE Soli n rottion utour un irtion fi ont inrti ont inrti pr rpport à un... 5 Eprssions pr rpport u s u rpèr rtésin ont inrti pr rpport à un point Bs prinipl inrti Théorè Hughns-Shtinr Epls luls onts inrti ont inrti un isqu plin ont inrti un ôn plin régulir ont inrti un sphèr rus ont inrti un sphèr plin Cs un soli à sétri linriqu ou sphériqu ont inétiqu - ont inrti Théorè u ont inétiqu pr rpport à l rottion Eprssion l énrgi inétiqu un soli n rottion utour un fi nlogi l ount trnsltion TVUX DIIGES SU L DYNIQUE DU SLIDE nn. Ls intégrls Définitions ropriétés éthos intégrtion nn Ls ifférntills nn Equtions ifférntills Solutions tps étho résolution nn 4 Cluls surfs t olus Forulir Coffiints Clul surfs Clul olus Epls luls surfs Surf un rl Surf un sphèr Epls luls olus Volu un linr Volu un sphèr Volu un ôn nn 5 Cluls ntrs inrti Définition u ntr inrti ropriétés u ntr inrti Cluls ntrs inrti Cntr inrti un ôn plin régulir Cntr inrti un i sphèr plin Cntr inrti un i sphèr rus Cntr inrti un isqu pré Cntr inrti un soli sipl... 7 nn.6 Ls turs... 7 nn 7 Ls opérturs L grint L irgn L rottionnl ltions ntr opérturs ltions intégrls Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - -

4 Bss rpèrs t référntils Bs : Dns un sp à trois insions, on ppll bs torill un nsbl turs linéirnt inépnnts : b,, sont non oplnirs pèrs sp : L nsbl onstitué un point l sp t turs bs for un rpèr sp. pèr irt : L prouit toril étnt ntiouttif B B, il st néssir éfinir un «nor»,un sns «norl». L sns irt st obtnu l règl l in roit. pèr Coprni : L origin orrspon : u ntr ss u sstè solir t ls s sont irigés rs : trois étoils fis. pèr géontriqu : L origin orrspon :u ntr ss l trr t ls s sont irigés rs : trois étoils fis. Cooronnés : our éfinir l position tout point ns un rpèr, on onstt périntlnt, qu il st néssir t suffisnt prnr trois réls pplés ooronnés. pèr tps Il st onstitué un instnt origin t un éhll tps éférntil L nsbl onstitué un rpèr sp t un rpèr tps st pplé référntil. éférntil glilén : C st un référntil ns lqul l sp st hoogèn t isotrop t l tps unifor. Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 4 -

5 Cinétiqu u point t u soli L inétiqu st l étu s ounts inépnnt s uss qui ls prouisnt. our érir l ount un point il st néssir utilisr s ooronnés. L hoi u sstè ooronnés épnr s rtéristiqus u ount. Voii trois sstès ooronnés usuls : - Cooronnés rtésinns. - Cooronnés linriqus. - Cooronnés sphériqus. Cooronnés rtésinns Cooronnés : : bsiss : oronné : ôt présnttion : Vtur position : Déplnt éléntir : Volu éléntir : V Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 5 -

6 . Cooronnés linriqus Cooronnés : : ron polir : ngl polir : ôt présnttion : r '. r Vtur position : n rrqur qu l point n ps oposnt slon. L bs linriqu st un bs obil on l ngl intrint non ps ns l position pr rpport à l bs linriqu is ns l position l bs linriqu pr rpport u rpèr qui st fi ltion ls ooronnés rtésinns : os sin os sin rt sin os rt sin Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 6 -

7 Déplnt éléntir : Volu éléntir : V Dériés s turs pr rpport à l ngl : ppls : (os sin sin qu l on put rtnir : os. n éuit s ooronnés s turs : -os sin -sin os intégrtion érition n rrqur qu l érition pr rpport à orrspon à un rottion π : π/ Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 7 -

8 . Cooronnés sphériqus Cooronnés : r : ron tur r θ : oltitu θ π : iuth π présnttion : r r.θ r.sinθ. r r.θ θ θ r θ Vtur position : r r r.sinθ r.sinθ. r θ ê rrqu qu pour ls ooronnés linriqus : n qu un ooronné r l bs sphériqu st obil. Ls u utrs ooronnés pprissnt ns l positionnnt l bs obil pr rpport à l bs fi. ltion ls ooronnés rtésinns : r sinθ os r sinθ sin r osθ r.osθ θ r.sinθ r r.osθ r.sinθṡin.os r.sinθ.sin Déplnt éléntir : r.sinθ r r.sinθ.os r r rθ rsin θ Volu éléntir : V r rθ rsinθ θ r.θ r r.sinθ. θ Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 8 -

9 .4 osition un point. Un point ns un rpèr st rtérisé pr son tur position : trjtoir En ooronnés rtésinns on not : où rt ou iniqu qu ls ooronnés u tur sont lls qu il ns l bs rtésinn. L trjtoir st l nsbl s positions oupés pr l point. L éqution l trjtoir u point st l rltion lint ls ooronnés inépnnt u tps. En ooronnés rtésinns on notr f (,, rt n ppll éqution horir l prssion s ooronnés u point n fontion u tps : f f f Si l ount st pln, on hoisit l rpèr tll sort qu u ooronnés suffisnt. Générlnt on onsr ls ooronnés t. f ( t f ( t Si l ount st rtilign, on hoisit l rpèr tll sort qu un sul ooronné suffis. Générlnt on onsr l ooronné. f ( t ( t ( t (t Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 9 -

10 Lorsqu l trjtoir st tll qu ls prssions t luls s position, itss t élértion sont plus sipls n ooronnés linriqus lors on ls pri ns tt bs obil. trjtoir bs fi bs obil L bs linriqu étnt un bs obil ont l orinttion s turs épn l position u point ns s trjtoir il n st ps étonnnt oir qu u ooronnés sulnt suffisnt à prir l position : ou l.5 Vitss un point L itss onn un point st obtnu n lulnt l rpport l istn prouru pr l uré u prours : t Lorsqu l on ut obtnir l tur itss onn ntr u points (t t (t on pri : t Si l on ut prir l tur itss instntné n un point l trjtoir il fut fir l lul : t / ( t L tur prié st lui l itss u point ns son ount pr rpport u référntil. L érié u tur position s fisnt pr rpport à référntil. L prssion u tur itss ns son ount pr rpport u référntil put êtr prié ns tout utr bs. Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - -

11 En ooronnés rtésinns (bs fi l ount u point pr rpport u référntil rtésin onn l tur itss : / ou / rt En ooronnés linriqus (bs obil l ount u point pr rpport u référntil rtésin onn l tur itss : / ou / l éonstrtion : t ( / ( ( t / t t t t n u qu : on on put siplifir t t t t r st un tur fi soit / Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - -

12 n notr ls points suints : L unité légl l itss st l ètr pr son.s - L tur itss n un point st onfonu à l tngnt à l trjtoir n point. L sns u tur itss st lui u ount. Co pour tout tur l nor l itss orrspon à l rin rré l so u rré s oposnts tur. ( / Il n fut ps onfonr un prt l référntil pr rpport uqul on étui l ount utr prt l bs qu l on hoisit pour prir l plus filnt ls turs position, itss ou élértion. Dns l s un ount rottion, on éfinit l tur ω. l i s ooronnés linriqus prions l prouit toril soit l rltion générl : ω ω. n ω l l on ω L ount un point pr rpport à un référntil ntr t pr rpport à un référntil ntr érifi l loi oposition s itsss: ( t / ( t / où ω / / / / ω / ésign l tur itss rottion u rpèr pr rpport à / l Vitss ril Vitss orthoril Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - -

13 Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET élértion un point D ê qu pour l itss on put éfinir ls turs élértion onn t élértion instntné. L tur élértion onn st obtnu ntr u turs itsss à s instnts t t t t t L tur élértion instntné orrspon à l érié u tur itss pr rpport u tps t ( / / ou t ( / Ls rrqus sur l itss onrnnt l bs t l référntil sont ussi lbls pour l élértion En ooronnés rtésinns (bs fi l ount u point pr rpport u référntil rtésin onn l tur élértion : / ou rt / En ooronnés linriqus (bs obil l ount u point pr rpport u référntil rtésin onn l tur itss : [ ] [ ] / ou l / éonstrtion : t t ( ( ( / / t t t ( ( ( ( ( ( / t t t t t t t ( ( ( ( ( ( ( ( ( ( ( ( ( ( / n : on t t t on t t t t soit / / [ ] [ ] / ou [ ] ( t /

14 n notr ls points suints : L unité légl l élértion st l ètr pr son u rré.s - L irtion t l sns u tur élértion pr rpport à s trjtoir n st ps isént pribl. Co pour tout tur l nor l élértion orrspon à l rin rré l so u rré s oposnts tur. [ ] [ ] / / t ( l élértion ril élértion orthoril L ir un r rl ngl θ ut θ t s érié pr rpport u tps qui ut θ s ppll l itss réolir. Si l ount st tl qu l élértion orthoril st null lors ( t st t un onstnt on l ount s fftu à itss réolir onstnt. Cl orrspon u ounts plnétirs. Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 4 -

15 .7 Cooronnés intrinsèqus. Coposnts Frnt. n put ussi prir l itss t l élértion à prtir un bs obil (, t, n, b éfini à prtir s turs : t : Vtur tngnt à l trjtoir u point, ns l sns u ount n : Vtur norl à l trjtoir ont l roit tion pss pr l ntr ourbur l trjtoir n point b : Vtur binorl éfini à prtir s u préénts pr b t n n ppll pln osultur, l pln, t, : ( n Ω trjtoir Lolnt on onfon l trjtoir l rl osultur. rl osultur n Ω t s n éfini un bsiss urilign s sur l rl osultur qui érifi s soit nor : s L itss s pri pr : s t t t l élértion s n éuit : t ( t t t t t t n éjà u qu t t ê n on t t t t t n is n st ps un grnur ssibl, lors qu l st, on érit on : t s où l prssion : s t s t soit t t n t t n élértion tngntill élértion norl Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 5 -

16 .8 Etu ounts..8. Tps ounts Dns l référntil onsiéré. L trjtoir put êtr : - rtilign : - l trjtoir st un roit, - l ron ourbur st infini t l oposnt norl l élértion st null. - irulir : - l trjtoir st un rl, - l trjtoir st on pln, - l ron ourbur st onstnt. - urilign : - l trjtoir st un ourb. - hélioïl : - l trjtoir st un héli. L ount put êtr : - unifor : - l lur lgébriqu l itss st onstnt, - l tur itss n st ps forént onstnt, - sul l oposnt tngntill l élértion st null. - uniforént rié : - l lur lgébriqu l élértion tngntill st onstnt. - éléré : - l lur lgébriqu l itss ugnt, - l oposnt tngntill l élértion st ns l sns u ount. - rlnti : - l lur lgébriqu l itss iinu, - l oposnt tngntill l élértion st ns l sns ontrir u ount. - sinusoïl : - un oposnt position épn sinusoïlnt u tps. L ount un soli put êtr : - trnsltion : - l tur itss st intiqu n tout point u soli. - rottion : - l trjtoir hqu point u soli st irulir. r pl l nll un grn rou u érrg un ount trnsltion irulir uniforént rié.8. Tritr un ri inétiqu L but st générlnt prir ls équtions horirs u ount pour rontr éntullnt rs l éqution l trjtoir. Lorsqu l ntur l trjtoir st onné, il fut n éuir ls onitions sur ls rtéristiqus priés ns un bs pté. Epl u ount irulir sinusoïl L trjtoir st irulir on hoisit l bs linriqu. L trjtoir st pln on l ooronné st null L trjtoir st un rl on l ron st un onstnt ( n st ps lui qui épn sinusoïlnt u tps Don on put éjà érir n notnt r l ron u rl : r n rrqu qu l bs obil hoisi n prt ps fir pprîtr l rtèr sinusoïl u ount n n éuit l prssion l itss : puis l prssion l élértion : / r Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 6 -

17 [ ] [ ] / L rtèr sinusoïl pprît ns l prssion : os( ωt où ésign l pulstion t l inlinison initil. Lorsqu l pplition s lois l niqu nous fournis ls ooronnés l élértion, lors il fut rontr pr intégrtion u rtéristiqus itss puis position. Ls onstnts intégrtion sront étrinés pr ls onitions initils u ount. intégrtion intégrtion Vtur position Vtur itss Vtur élértion érition érition Clul l nor Clul l nor itss intrinsèqu élértion intrinsèqu Clul l érié élértion tngntill élértion norl our ls pplitions nuériqus, il fut pnsr nt tout lul à s plr ns l sstè unités intrntionls (U.S.I.. Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 7 -

18 TVUX DIIGES SU L CINETIQUE Eri : ounts rtiligns our hun s ounts suints : - ount rtilign unifor, - ount rtilign uniforént rié. Iniqur ls onitions sur ls rtéristiqus. b En éuir ls turs élértion puis itss puis position. Eri : L oitur Un oitur lné sur un lign roit à 7 k.h - s rrêt un ount uniforént rié sur un istn 8. Qull st l lur l éélértion? b Cobin tps t-ll pour s rrêtr? Eri : ounts irulirs our hun s ounts suints : - ount irulir unifor, - ount irulir uniforént rié. Iniqur ls onitions sur ls rtéristiqus. b Iniqur l bs hoisi. En éuir ls turs position, itss t élértion. Eri 4 : ount hélioïl unifor L point étuié suit l trjtoir i-ontr : Donnr l prssion s ooronnés position ns ls rpèrs rtésins t linriqus b En éuir ls ooronnés l itss insi qu s nor. En éuir ls ooronnés l élértion insi qu s nor. Qul st l ron ourbur l trjtoir. Eri 5 : L projtil s l'héli πh L α Un obil onsiéré o pontul s épl à l itss onstnt l long un brr longuur L fisnt un ngl α onstnt l. L brr st nié un ount rottion unifor itss ngulir ω utour l. Iniqur l position u point ns ls ifférnts bss (rtésinns, linriqus, sphériqus. b En éuir l tur itss ns l bs hoisi. Clulr l itss éjtion (α 45, k/h, ω tr/in, L. Eprir l tur élértion. Eri 6 : L tioptr Un list sn un itss onstnt s. Donnr l éqution horir u tioptr situé à l ironférn un rou ron r4. b Eprir l itss t l élértion n ooronnés intrinsèqus. En éuir l ron ourbur l trjtoir loïl. Eri 7 ours éontrr l prssion l position, l osition u itss t l élértion n ooronnés linriqus tioptr Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET à t

19 Eri 8 orrigé : L otur Sur un broh hin st onté un outil iètr. n fr l intrruptur u otur. L outil t sons pour prnr l itss ngulir régi, égl à 4 r.s -. L outil tourn nsuit un ount unifor pnnt 6 sons. n oup l ournt, l outil t 4 sons pour s rrêtr. n n pour hun s périos étrinr, pour un point l périphéri l outil : L élértion ngulir t l élértion tngntill à l périphéri (on ttr qu l pério érrg t ll rlntissnt sont à élértion onstnt. b L élértion norl, à l périphéri, n fontion u tps. Eri 9 orrigé : rtil Un obil onsiéré o pontul st tthé à l tréité un brr longuur L, obil utour u point.l brr st nié un ount rottion opl tl qu : α t β t t Eprir ns un rpèr pté t n ous int u forulir l tur itss n fontion, L t t. En éuir s nor. Eprir l tur élértion n fontion,l t t. θ r α L β Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 9 -

20 CECTINS : Corrigé l ri 8 our tritr ount irulir on put : - S plr ns l bs linriqu turs (,, t prir ls turs position, itss t élértion : / / L itss ngulir l énoné orrspon à : ω t l élértion ngulir à γ L élértion tngntill orrspon à l oposnt slon : oposnt slon : norl t l élértion norl à l - s plr ns l bs Frnt t n notnt l ron on érir ω t t on : l élértion ngulir à γ ω ( w l élértion tngntill ω tn t l élértion t t norl ( ω norl ω qui onnnt ls ês résultts soint : itss ngulir (r.s - tn 4 ount unifor Dérrg lntissnt : γ 4 r s norl, t,4t,, ( γ r s tn γ 4 r s 4 4 t 8 s, uré (s tn,, s t on puisqu l élértion st onstnt t 4r s norl, 4 6 s tn,, s t on puisqu l éélértion st onstnt [ ( ] t,, ( t, t 8t 44 norl Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - -

21 Corrigé l ri 9 ( n hoisi l bs sphériqu r ; θ; L sphr r L ; α θ ; r / rθ r sinθ où l nor : L onstnt t on : β ; L ; α ; α ; sphr int ls onnés l énoné ( L ( L( 6t ( t / sin ( 6 t ( t / L sin t l élértion : int ls onnés l énoné / / β 6 t t / L β 6 L ( 6t sin( t sphr r rθ r sin θ r θ rθ r sinθ osθ r r r sinθ θ osθ sinθ L sphr L L( 6t sin ( t L( 6t sin( t os( t ( t ( t L ( t 6 os 6 sin sphr Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - -

22 Notions fors t équilibr Tout tion éniqu s rçnt sur un objt pour fft soit : - oifir son ount ou l ttr n ount, - l intnir n équilibr, - l éforr. Tout tion éniqu put êtr érit pr un so tions éléntirs. Tout tion éniqu éléntir s rçnt sur un orps put êtr érit pr l onnissn s qutr rtéristiqus suints : - l point pplition, - l roit tion, - l sns, - l lur : son intnsité. Cs qutr rtéristiqus sont lls un tur lié. L onnissn s qutr rtéristiqus prt onstruir un grnur torill noé for. L onnissn l nsbl s rtéristiqus rprésntnt l nsbl s tions éléntirs prttr érir l soli à n iport qul instnt. C st ns tt hpothès étrinist qu nous nous plrons ns l nsbl ours. Il st iportnt notr qu un tion sur un soli l ttnt ou oifint son ount put êtr érit pr un nsbl fors is qu l sipl onnissn l so s fors (so torill n st ps suffisnt pour n érir l ount. Il st lors néssir onnîtr un grnur suppléntir : L ont totl s fors (so torill s onts s fors s rçnt sur l soli. En fft un so fors null put très bin ttr n ount un soli. our êtr oplt ns l onnissn un tion il fur on onnîtr u grnurs : - l so torill s fors s rçnt sur l soli. - l so torill s onts s fors s rçnt sur l soli. n rtinr on qu pour érir l ount un soli ns l sp, il nous fur onnîtr l oupl suint : [So s fors, So s onts s fors] noé Torsur for t noté [F]. insi ls équtions l niqu priés sur ls fors t sur ls onts pourront êtr rnés à s équtions torsorills. hqu tion éléntir, on ssoir un torsur oposé u tur for t son ont. Il st à notr qu l ont prt érir l is n rottion un soli. C st pourquoi pour un prièr pproh l niqu si on s liit à l étu un point ou u ntr inrti un soli l utilistion s torsurs st inutil t l sul onnissn s turs fors suffit, lissnt ôté l notion ont. is ns l étu l éniqu u point, il n fut ps oublir qu l on pr un prti l générlité. Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - -

23 . L torsur for.. Ls fors Ls fors punt êtr rgroupés n trois fills : - Ls fors hp : for grittion, for Lornt. - Ls fors ontt : for frottnt,. - Ls fors nuléirs ssurnt l ohésion u nou toiqu. Ls fors s print n Nwton noté N L pois qui pprtint à l prièr fill st éfini pr ls rtéristiqus suints : - oint pplition : l ntr inrti u soli - Droit tion : l rtil - Sns : Vrs l bs - Vlur : g ss n kg u soli t g9,8n/kg sur trr Dns l s s fors ontt l point pplition orrspon u point ontt... ont fors L ont totl s fors st l grnur qui nous prttr soir si l tion ur pour fft l is n rottion u soli. Il s pri n un point qulonqu t pour un for F nt o point pplition pr : L ont st un tur libr. Il st inépnnt l position sur l roit tion. Nor u ont : F F F F F sin α our s risons siplifition, si l soli st n rottion utour un, on préférr générlnt prir l ont pr rpport à t. pssnt pr l rottion on : F α F F F F sur l. st l projtion F sur l tur irtur.l slir F st inépnnt u hoi S hoisir un tur st hoisir un sns positif pour l rottion utour l. L sign u ont pr rpport à l st on positif si l rottion u tur F utour s fit ns l sns positif hoisi. Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - -

24 . Equilibr, rottion t trnsltion.. Equilibr Tout ount un soli ns l sp put êtr éoposé n : - un ount trnsltion t - un ount rottion. L onnissn l so s fors s rçnt sur un soli rnsignr sur l oifition son ount trnsltion. F G F F F C tur iniqunt l sns t l irtion u ount. L bsn trnsltion s truisnt pr un so fors null. F F L onnissn l so s onts s fors s rçnt sur un soli rnsignr sur l oifition son ount rottion. En fft tout for F nt o point pplition s ppliqunt sur un soli ont l rottion pss pr l point ttr soli n rottion utour son tnt qu l tur n sr ps olinéir u tur for F. L rottion s rrêtnt qun ls turs sont olinéirs soit l prouit toril nul. F F Un soli n pourr êtr intnu ns son étt équilibr qu s il n st is ni n trnsltion ni n rottion. F Cl s truit thétiqunt pr : F F G F t F F ou plus snthétiqunt pr l torsur for [F] : [ F ] F.. Coupl t ount rottion Un soli ont l so s fors st null is l ont totl non nul st souis à un oupl. F F Un oupl st un tion qui t l soli uniqunt n rottion. G F F Un soli initilnt n trnsltion t souis à un oupl rstr n trnsltion is subir n plus un ount rottion F F F Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 4 -

25 .. Trnsltion L oifition u ount un soli, souis à un nsbl fors non nulls is ont totl nul, sr un trnsltion. F G F F F F F Un soli initilnt n rottion t souis à un so for non null is ont totl nul rstr n rottion is subir n plus un ount trnsltion.. Fors frottnt étion u support t for frottnt sont générlnt inlus ns un ê for noté. L torsur [ ] s éopos on n : N : étion norl T : étion tngntill for frottnt.. Frottnt sttiqu : ont résistn u piotnt N : ont résistn u roulnt T Qun l soli st iobil u fit s frottnts on put éfinir un ftur frottnt sttiqu µ S. µ s st éfini à prtir l lur il qu put prnr l oposnt tngntill sns qu il it ount. n on T µ t on qun l soli st iobil : s N T µ s N n put ussi utilisr l ngl frottnt sttiqu t l ôn frottnt pour iu isulisr l liit à prtir lqull l soli glissr. prtir u ont où T st supériur à frottnt niqu µ D. µ, l soli s t n ount t il fut utilisr l ftur s N.. Frottnt niqu L ftur frottnt niqu µ D qui o µ S st un grnur tbulé qui épn l ntur u ontt, prt prir l oposnt tngntill n fontion l oposnt norl : T µ D N L lur µ D st obligtoirnt infériur à µ S Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 5 -

26 Epl : Soli sur un pln inliné rnons un soli pois N posé sur un pln inliné un ngl α. L soli st n équilibr si ls u fors t sont égls t opposés. n suppos µ, 4 t µ,. φ rtn(,4, 8 S D S Tnt qu l pnt st ngl α φs : L rétion ut N osα t l for frottnt T sinα qui st érifi T µ s N, on it qu l rétion st ns l ôn frottnt sttiqu : N osα N φ S α T T sin α is ès qu l ngl α > φs. n toujours N osα is l lur µ s N st supériur à T on on lul ésoris T µ D N r l soli s t à glissr. N N osα,9 9, N T α T µ D, 9,,76N N Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 6 -

27 .4 ésolution s problès sttiqu.4. Soli n équilibr sous l tion fors our qu un soli soit n équilibr sous l tion fors, il fut t il suffit qu ls u fors soint égls t irtnt opposés..4. Soli n équilibr sous l tion fors our qu un soli soit n équilibr sous l tion fors, il fut t il suffit qu : - ls fors soint oplnirs. - ls fors soint onournts u ê point. - hun s fors soit opposé à l so géoétriqu s utrs : niqu fré. F G F F F F F.4. Soli n équilibr sous l tion n fors ropriété très iportnt : L projtion sur un pln un sstè n fors n équilibr st un sstès n fors oplnirs n équilibr. our ls orps possént un pln sétri pln sr toujours hoisi o pln projtion..4.4 étho our résour un problè sttiqu il fut proér générlnt insi : - élisr un ssin sitution où figur l sstè à étuir ns son nironnnt tériur sns fir figurr fors. - élisr un ssin où n figur qu l sstè étuié t ls fors tériurs qu il subit. - Fir un biln s rtéristiqus onnus t inonnus s fors. - élisr l onstrution thétiqu truisnt ls onitions équilibr : l niqu s fors. - Eploitr s ifférnts étps pour résour l problè. L utilistion u ont pr rpport à un onn un éqution : / Et l utilistion l projtion l so torill s fors sur un pln ( n fournit u utrs : F F Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 7 -

28 TVUX DIIGES SU L STTIQUE Eri : L potn Soit un potn onstitué : - un brr étlliqu hoogèn longuur Bl,5 t ss kg - un âbl horiontl longuur BCl, t pois négligbl nt l tnsion n suspn n B un âbl kg uqul st tthé un hrg 89kg. Fir un biln s fors s ppliqunt sur l brr. n nor β l ngl qu fit l rétion l rtil. b pplr ls onitions équilibr puis ls prir n fontion s onnés u problè. En éuir l lur l tnsion u âbl t l rétion n. n prnr g N/kg C l l B Eri : L onsol obil Soit un onsol onstitué un tringl rtngl isoèl BC t tl qu BCl. Son pois st négligbl nt l hrg porté sur C. Ell st instllé sur un tuu iètr r. Soit k l offiint frottnt glissnt ntr l onsol t l tuu. ' C Clulr l istn inil à l u tuu pour lqull l hrg put êtr supporté sns qu il it glissnt l onsol. B' B Eri : L éhll Soit un éhll pois n ontt un proi liss t un sol liss. ontrr qu si ls ontts s font sns frottnt, il st ipossibl ppur l éhll obliqunt ontr un ur rtil. B θ B θ b Dns ls pls i-ontr prir l rétion n t B insi qu l tnsion T u fil n fontion, lb t θ. C fil fi n C C n onsièr ésoris ns l suit l ri un sol ruguu, t l éhll n st plus intnu pr un fil. B Clulr l ngl frottnt pour intnir just l éhll n équilibr. En éuir ls rétions n t B t l offiint frottnt sttiqu (l5, 5N, θ b Eprir l longuur l n fontion l inlinison θ l éhll à lqull un ho pois put ontr. Fir l pplition nuériqu un nfnt kg t un ho kg pour un ngl. Inrsnt prir l onition pour qu un ho pois puiss ontr n hut l éhll. Fir l pplition un ho 7kg. θ Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 8 -

29 Eri 4 orrigé rtil : θ H G 4 I J 6 B Consiérons un éhll oubl onstitué u éhlls sipls n luiniu kg hun. Ls u éhlls sont liés pr un prfit sns frottnt n t tthés n I t J pr un or. L or st pois négligbl. L sol sur lqull ll st posé st onsiéré o prfitnt liss t on sns frottnt. Un ho uni un su son ntr ss G sur l éhll à un hutur 4, l nsbl psnt 8kg. n prnr pour siplifir gn/kg our siplifir nos rltions, on n prnr ps n opt ls fors s rçnt n. L ngl θ st 6. Fir un biln fors s rçnt sur l éhll t oplétr l nn n ls fisnt figurr. n pliitr ls ooronnés s ifférnts fors ns l rpèr rtésin. pplr ls onitions équilibr s fors t s onts pr rpport u point Eploitr s onitions pour étblir ls équtions qu oint stisfir ls fors. n lulr pour l l ont toril s fors pr rpport u point. ( ppl ( tn t on G 4 En éuir ls lurs s rétions u sol. Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 9 -

30 Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET CECTINS : Eri 4 rtil : B G I J T T B G G n : rt rt B B rt rt rt rt T T rt T T T T B T T B T T B ntrîn : T T (u B ( T T B ntrîn : on : G G G 4 4 I 4 4 J B soit 6 6 t on 6 D ê B B 6 ; ; t T I T soit 4 4 T T t on T T 4 t ussi T T 4

31 Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - - B T T T T B s oit T T B ( 4 D t on éuit : 6 6 B ls lurs N 8 ; N on obtint l sstè B B 8 B B N N B 467 7

32 4 Dniqu s solis L niqu st l prti l éniqu qui étui ls uss u ount. 4. Elénts niqu our qui bin opris qu tout ount pouit s onstruir à prtir un ount trnsltion t rottion, opris l néssité s torsurs. Ctt ntité oposé u turs truisnt l ount trnsltion t rottion été introuit ls fors. C st ésoris ls élénts inétiqus qu nous llons l éfinir. 4.. L torsur inétiqu L torsur inétiqu [] orrspon u grnurs [quntité ount, ont inétiqu] érits i-près. Il st iportnt notr qu s grnurs épnnt u référntil hoisi Quntité ount our étuir l ount un soli pontul isolé, on pourrit s ontntr onnîtr s itss. is l étu u ount u solis n intrtion n pourr s fir qu pr l ponértion s itsss pr un grnur qui épn l objt. Ctt grnur st pplé ss inrt (inrt : inrti : itss. L périn ontr qu tt grnur qui ponèr l itss un soli st l ê qu ll qui ponèr l for grittionnll s solis ntr u. Ell st noé ss gr. n nor on ss sns istintion l ss gr t l ss inrt. ussi on utilisr un tur p qui orrspon à l ponértion l itss pr tt grnur pplé ss : p p st pplé quntité ount. Lorsqu l soli n st ps pontul il fur utilisr l résultnt inétiqu : p i i i 4... ont inétiqu Dns l s un soli qulonqu, il fur n plus l résultnt inétiqu u soli éfinir l ont totl ssoié pplé ont inétiqu résultnt : L i p Dns l s un istribution non ps isrèt is ontinu on lulr 4... rrêt, rottion t trnsltion. p t L i i r nlogi l torsur for où l on it éfini ls s : équilibr, oupl t trnsltion on put érir ls s suint : - L soli st à l rrêt : p t L - L soli st n rottion : p t L - L soli st n trnsltion : p t L Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - -

33 4.. L torsur niqu Lorsqu l itss ri on utilis l élértion pour érir tt rition. D l ê fçon on put éfinir un torsur niqu [D] à prtir l quntité élértion t u ont niqu. Et pour un soli on prnr l résultnt niqu t l ont niqu résultnt D i i N i D i D t N i i Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - -

34 4. rinips fonntu l niqu 4.. Enoné Nwton rièr loi : Tout orps prséèr ns son étt rpos ou ount rtilign unifor, suf si s fors ipriés l ontrignnt n hngr. Duiè loi : L hngnt ount st proportionnl à l for iprié t s fftu suint l roit pr lqull tt for st iprié. Troisiè loi : L rétion st toujours ontrir à l tion : ou nor ls tions qu u orps rnt l un sur l utr sont toujours égls t irigés n sns ontrir. 4.. Enoné thétiqu u prinip fonntl C prinip issu l uiè loi Nwton rn équilnt u grnurs fonntlnt ifférnts n lint l ount u fors. Dns un référntil glilén, l ount un sstè points térils pr rpport à un point fi érifi l éqution torsorill suint : F, t n notnt [ ] [ ] [ ] t F/, t / l torsur s fors tériurs ont l ont st lulé pr rpport à. En trnt u torsur ss u oposnts torills, on obtint ls u théorès suints : 4.. Théorè l quntité ount, Théorè l résultnt inétiqu Dns l s un soli pontul on obtint l théorè l quntité ount : p Ft t Dns l s un soli non pontul on prl théorè l résultnt inétiqu Théorè u ont inétiqu L théorè lint ls onts s pri pr : L t Ft C théorè put s érr util ê lorsqu l résultnt u ont s fors st null r l ont inétiqu st lors un onstnt torill. is on l utilisr surtout pour l étu s solis t non pour l étu l niqu u point. Unirsité Liogs. I.U.T. u liousin. Sit G.E.I.I. Bri Frnçois BINET - 4 -

Techniques d analyse de circuits

Techniques d analyse de circuits Chpitre 3 Tehniques d nlyse de iruits Ce hpitre présente différentes méthodes d nlyse de iruits. Ces méthodes permettent de simplifier l nlyse de iruits ontennt plusieurs éléments. Bien qu on peut résoudre

Plus en détail

Arbres CSI2510 1. Arbres. Terminologie Arbre. Arbres

Arbres CSI2510 1. Arbres. Terminologie Arbre. Arbres rrs rrs rrs nrs Proprétés s rrs nrs rvrsés rrs Struturs onnés pour rrs rrs Un rp = (V,) onsst n un sér V SOMMS t un sér lns, v = {(u,v): u,v V, u v} Un rr st un rp onnté ylqu (sns yls) un mn ntr qu pr

Plus en détail

Titrages acidobasiques de mélanges contenant une espèce forte et une espèce faible : successifs ou simultanés?

Titrages acidobasiques de mélanges contenant une espèce forte et une espèce faible : successifs ou simultanés? Titrgs cidobsiqus d mélngs contnnt un spèc fort t un spèc fibl : succssifs ou simultnés? Introduction. L'étud d titrgs cidobsiqus d mélngs d dux ou plusiurs cids (ou bss) st un xrcic cournt [-]. Ls solutions

Plus en détail

Chapitre VI Contraintes holonomiques

Chapitre VI Contraintes holonomiques 55 Chpitre VI Contrintes holonomiques Les contrintes isopérimétriques vues u chpitre précéent ne sont qu un eemple prticulier e contrintes sur les fonctions y e notre espce e fonctions missibles. Dns ce

Plus en détail

Intégrale et primitives

Intégrale et primitives Chpitre 5 Intégrle et primitives 5. Ojetif On herhe dns e hpitre à onstruire l opérteur réiproue de l opérteur de dérivtion. Les deux uestions suivntes sont lors nturelles. Question : Soit f une pplition

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2 GLMA -4 GLMA - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE - -4 CONTRÔLE CONTINU Durée : h Tout doument ou lultrie est interdit Il ser tenu ompte de l lrté et de l préision de l rédtion Il est importnt de justifier hune

Plus en détail

Gestion de casiers en milieu scolaire. Augmenter la disponibilité en mode centralisé ou consignes, avec les casiers de Traka. traka.

Gestion de casiers en milieu scolaire. Augmenter la disponibilité en mode centralisé ou consignes, avec les casiers de Traka. traka. gstion intllignt ds ccès Gstion d csirs n iliu scolir Augntr l disponibilité n od cntrlisé ou consigns, vc ls csirs d Trk trk.fr/csirs Un solution d gstion innovnt pr Trk Ldr ondil d l gstion intllignt

Plus en détail

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) (

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) ( Correction de l épreuve CCP PSI Mths PREMIÈRE PARTIE I- Soit t u voisinge de, t Alors ϕt t s = ϕt ρt s ρs Pr hypothèse, l fonction ϕt ϕt est lorsque t, il en est donc de même de ρt s ρt s ρs cr ρ s est

Plus en détail

Guide de référence de l'installateur et de l'utilisateur

Guide de référence de l'installateur et de l'utilisateur Gui référn l'instlltur t l'utilistur Climtisur systèm VRV IV REYQ8T7Y1B REYQ10T7Y1B REYQ12T7Y1B REYQ14T7Y1B REYQ16T7Y1B REYQ18T7Y1B REYQ20T7Y1B REMQ5T7Y1B Gui référn l'instlltur t l'utilistur Climtisur

Plus en détail

gfaubert septembre 2010 1

gfaubert septembre 2010 1 Notes de cours Pour l e secondire Compiltion et/ou crétion Guyline Fuert Septemre 00 gfuert septemre 00 Géométrie------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique.

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique. C39211 Ecole Normle Supérieure de Cchn 61 venue du président Wilson 94230 CACHAN Concours d dmission en 3 ème nnée Informtique Session 2009 INFORMATIQUE 1 Durée : 5 heures «Aucun document n est utorisé»

Plus en détail

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral Synthèse de cours (Terminle S) Clcul intégrl Intégrle d une onction continue positive sur un intervlle [;] Dns cette première prtie, on considère une onction continue positive sur un intervlle [ ; ] (

Plus en détail

Chapitre 11 : L inductance

Chapitre 11 : L inductance Chpitre : inductnce Exercices E. On donne A πr 4π 4 metn N 8 spires/m. () Selon l exemple., µ n A 4π 7 (8) 4π 4 (,5) 5 µh (b) À prtir de l éqution.4, on trouve ξ ξ 4 3 5 6 6,3 A/s E. On donne A πr,5π 4

Plus en détail

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE Règlement d ttriution de ourses et de prêts d études et de formtion du déemre 006 Artile premier Ojet et hmp d pplition Le présent règlement est étli en pplition

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

INSTALLATION DU CHAUFFE-EAU BRANCHEMENT DES LAVE-VAISSELLES

INSTALLATION DU CHAUFFE-EAU BRANCHEMENT DES LAVE-VAISSELLES LÉN U U NOT: VOR ÉTL U SÉM U SOLR U PLN M-09 PÈ TRNSTON (SPOOL) POUR UTUR OMPTUR 'U... R RN S T... U RO OMSTQU U U / OMSTQU U MTÉ OMSTQU RN PLUVL VNTLTON PLOMR ÉVUTON SOUS PLNR ÉVUTON U SSUS U PLNR LPT

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE POUR LES SERRURES D ENTRÉE À CLÉ EXTÉRIEURES VERROUILLABLES, À POIGNÉE DE BRINKS HOME SECURITY. POUR LES PORTES DE

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE VERSION 72

NOTICE DE MONTAGE VERSION 72 L â pour port oulnt motl NOTIE E MONTGE VERSION â pour port oulnt motl NOMENLTURE: â, rl t qunllr m l Montnt vrtux ntérur Entrto ( u) Fullr (0 u) l n polytyrèn ( u) Montnt vrtl potérur Smll Prt or upérur

Plus en détail

McAfee Firewall Enterprise Control Center

McAfee Firewall Enterprise Control Center Guie e émrrge rpie Révision A MAfee Firewll Enterprise Control Center version 5.3.1 Ce guie e émrrge rpie fournit es instrutions générles sur l onfigurtion e MAfee Firewll Enterprise Control Center. 1

Plus en détail

Théorème de Poincaré - Formule de Green-Riemann

Théorème de Poincaré - Formule de Green-Riemann Chpitre 11 Théorème de Poincré - Formule de Green-Riemnn Ce chpitre s inscrit dns l continuité du précédent. On vu à l proposition 1.16 que les formes différentielles sont bien plus grébles à mnipuler

Plus en détail

United Nations Educational Scientific and Cultural Organization and International Atomic Energy Agency

United Nations Educational Scientific and Cultural Organization and International Atomic Energy Agency XA0101357 IC/IR/2001/8 INTERNAL REPORT (Limite Distriution) Unite Ntions Eutionl Sientifi n Culturl Orgniztion n Interntionl Atomi Energy Ageny THE ABDUS SALAM INTERNATIONAL CENTRE FOR THEORETICAL PHYSICS

Plus en détail

Le présentoir virtuel. Paul FABING

Le présentoir virtuel. Paul FABING L préir virl Pl FABING L x L'ffi ri ' viié q pr fibl prpri ri éjr A i 80% r ifri ppr xi à l'ffi ri C ppr v b hz l prir ri 50% Frçi éqipé rph L û xi à ir vi l 3G pr l érgr prhibiif rriir è r ri i ff L'

Plus en détail

LICENCE DE MATHÉMATIQUES DEUXIÈME ANNÉE. Unité d enseignement LCMA 4U11 ANALYSE 3. Françoise GEANDIER

LICENCE DE MATHÉMATIQUES DEUXIÈME ANNÉE. Unité d enseignement LCMA 4U11 ANALYSE 3. Françoise GEANDIER LICENCE DE MATHÉMATIQUES DEUXIÈME ANNÉE Unité d enseignement LCMA 4U ANALYSE 3 Frnçoise GEANDIER Université Henri Poincré Nncy I Déprtement de Mthémtiques . Tble des mtières I Séries numériques. Séries

Plus en détail

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états Rffinmnt d modèls comportmntux UML, vérifiction ds rltions d implnttion t d xtnsion sur ls mchins d étts Thoms Lmolis Ann-Lis Couris Hong-Vit Luong févrir 2009 1 Motivtions L dévloppmnt d SLP (SIS ---

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

L'algèbre de BOOLE ou algèbre logique est l'algèbre définie pour des variables ne pouvant prendre que deux états.

L'algèbre de BOOLE ou algèbre logique est l'algèbre définie pour des variables ne pouvant prendre que deux états. ciences Industrielles ystèmes comintoires Ppnicol Roert Lycée Jcques Amyot I - YTEME COMBINATOIRE A. Algère de Boole. Vriles logiques: Un signl réel est une grndeur physique en générl continue, on ssocie

Plus en détail

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine Cours de «onepts vnés de ompiltion» Trvux prtiques Auteur : F. Védrine Les utomtes et les expressions régulières Les utomtes sont onstitués d étts et de trnsitions. Un étt définit l vnée dns l reonnissne

Plus en détail

La plateforme Next Generation Mini guide

La plateforme Next Generation Mini guide L plteforme Next Genertion Mini guie Ce guie onis été réé pour vous permettre e vous fmiliriser rpiement ve les nomreuses fontionnlités et outils isponiles sur l plteforme Next Genertion. Apprenez où trouver

Plus en détail

AUDIT CHAUFFERIE / AUDIT MAINTENANCE. Pourquoi et comment réaliser un Audit Chaufferie, couplé à un Audit Maintenance?

AUDIT CHAUFFERIE / AUDIT MAINTENANCE. Pourquoi et comment réaliser un Audit Chaufferie, couplé à un Audit Maintenance? UIT HUFFRI / UIT MINTNN Pourquoi et comment réaliser un udit haufferie, couplé à un udit Maintenance? L'TIVITÉ «UIT HUFFRI» ST UN MISSION OMPLÈT QUI OUVR L'NSML L'INSTLLTION HUFFG 'UN ÂTIMNT. tat des lieux

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

Optimisation non linéaire

Optimisation non linéaire 8-1-003 Optimistio o liéire Nio Silerio Support e cours proisoire pour l uité e leur Mthémtiques et sttistiques estié ux clsses u BTS Comptbilité-Gestio e l ECG. Itrouctio Au lycée, ue gre prtie u cours

Plus en détail

ESPACE PLANTÉ EN VERGER

ESPACE PLANTÉ EN VERGER SOLTON NTRR V ROTTON + RRQU 0 NTRON SUR OTU NOX RRÉ L R S RKN +,N ORNS SOTLS 0 0 00 00 00 0 0 OSS RRS RVLLONS 0 NT % 00 0 00 0 00 0, +0, 0 0 OSS RRS RVLLONS ORURS TON NT % 0 0 OSS RRS RVLLONS T L U S L

Plus en détail

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES I. Précision d'une mesure directe Une mesure directe est une mesure lue sur un ppreil de mesure. Le résultt d'une mesure directe n'est jmis connu de fçon prfitement excte.

Plus en détail

Théorème de Lax Milgram Application au problème de Dirichlet pour l équation de Sturm Liouville

Théorème de Lax Milgram Application au problème de Dirichlet pour l équation de Sturm Liouville Théorème de Lx Milgrm Appliction u problème de Dirichlet pour l éqution de Sturm Liouville Résumé du cours de MEDP Mîtrise de mthémtiques 2000 2001 2001nov18 (medp-lx-milgrm.tex) Dns ce chpitre, on se

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

Annexe II. Les trois lois de Kepler

Annexe II. Les trois lois de Kepler Annexe II es tois lois de Keple écnique & 4 èe - Annexe II es tois lois de Keple Johnnes Keple (57-6), pulie en 596 son peie ouge, ysteiu Cosogphicu Teize nnées plus td, en 69, il pulie Astonoi No, dns

Plus en détail

CONDUITE DE PROJET WEB

CONDUITE DE PROJET WEB Introduction L crétion d un it Wb doit uivr un métodologi bin défini, vc d p clirmnt idntifié. L projt Wb décompo n 4 p ucciv : Définition du projt Concption Rélition Mi n lign Crtin p ont trè tcniqu,

Plus en détail

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3 Reltions binires Mrc SAGE 8 octobre 007 Tble des mtières Amuse gueule Combintoire dns les quotients 3 Problème d extrém 3 4 Un théorème de point xe 3 5 Sur l conjugisons dns R 3 6 Sur les corps totlement

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mthémtiques nnée 2009-2010 Chpitre 2 Le prolème de l unicité des solutions 1 Le prolème et quelques réponses : 1.1 Un exemple Montrer que l éqution différentielle :

Plus en détail

TUBES ET PROFILS CREUX

TUBES ET PROFILS CREUX TUBES GAZ SOUDÉS SÉRIE LÉGÈRE DITS «TARIF 1 et 2» Norme de référene : NF EN 10255 (ex NF A 49-145) Nune : S195T Étt de surfe : noir ou glvnisé ÉPAISSEUR DÉNOMINATION en poues Tubes noirs lisses MASSE LINÉIQUE

Plus en détail

Le Calcul Intégral. niveau maturité. Daniel Farquet

Le Calcul Intégral. niveau maturité. Daniel Farquet Le Clcul Intégrl niveu mturité Dniel Frquet Eté 8 Tble des mtières Introduction Intégrle indéfinie 3. Définitions et générlités................................ 3.. Déf. d une primitive..............................

Plus en détail

Wieland-Werke AG, 89070 Ulm, Allemagne Février 2012

Wieland-Werke AG, 89070 Ulm, Allemagne Février 2012 Wieln-Werke AG, 89070 Ulm, Allemgne Février 2012 Conitions générles e livrison 1. Conitions ontrtuelles, roit pplile Nous livrons et fournissons es presttions onformément à notre onfirmtion e ommne érite

Plus en détail

Les deux points les plus proches

Les deux points les plus proches MPSI Option Informatique Année 2001, Deuxième TP Caml Vcent Simonet (http://cristal.ria.fr/~simonet/) Les eux pots les plus proches Lors e cette séance, nous allons nous téresser au problème suivant :

Plus en détail

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE L' Algère de BOOLE L'lgère de Boole est l prtie des mthémtiques, de l logique et de l'électronique qui s'intéresse ux opértions et ux fonctions sur les vriles logiques. Le nom provient de George Boole.

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir en math

Tout ce qu il faut savoir en math Tout ce qu il fut svoir en mth 1 Pourcentge Prendre un pourcentge t % d un quntité : t Clculer le pourcentge d une quntité pr rpport à une quntité b : Le coefficient multiplicteur CM pour une ugmenttion

Plus en détail

Préparation à l'examen écrit de maturité Mathématiques 2013

Préparation à l'examen écrit de maturité Mathématiques 2013 Wechter Loïc Mturité 2013 Mthémtiques Cours de M. Flcoz 2013 Préprtion à l'exmen écrit de mturité Mthémtiques 2013 1.Primitives et intégrles 1.1Primitives (CRM pp.77-80) Une primitive pourrit se définir

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet.

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet. Séris méris Cha : cors comlt Séris d réls t d comlxs Défiitio : séri d réls o d comlxs Défiitio : séri corgt o dirgt Rmar : iflc ds rmirs trms d séri sr la corgc Théorèm : coditio écssair d corgc Théorèm

Plus en détail

Influence du milieu d étude sur l activité (suite) Inhibition et activation

Influence du milieu d étude sur l activité (suite) Inhibition et activation Influence du milieu d étude sur l ctivité (suite) Inhibition et ctivtion Influence de l tempérture Influence du ph 1 Influence de l tempérture Si on chuffe une préprtion enzymtique, l ctivité ugmente jusqu

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

nous votre service clients orange.fr > espace client 3970*

nous votre service clients orange.fr > espace client 3970* nous votr srvi lints orang.fr > spa lint 3970* vous souhaitz édr votr abonnmnt Orang Mobil Bonjour, Vous trouvrz i-joint l formulair d ssion d abonnmnt Orang Mobil à rtournr omplété t par vous-mêm t par

Plus en détail

semestre 3 des Licences MISM annnée universitaire 2004-2005

semestre 3 des Licences MISM annnée universitaire 2004-2005 MATHÉMATIQUES 3 semestre 3 des Licences MISM nnnée universitire 24-25 Driss BOULARAS 2 Tble des mtières Rppels 5. Ensembles et opértions sur les ensembles.................. 5.. Prties d un ensemble.........................

Plus en détail

Exercices corrigés 9325 = 2 4662 + 1 4662 = 2 2331 + 0 2331 = 2 1165 + 1

Exercices corrigés 9325 = 2 4662 + 1 4662 = 2 2331 + 0 2331 = 2 1165 + 1 Grenoble INP Pgor 1ère nnée Exercices corrigés Anlyse numérique NB : Les exercices corrigés ici sont les exercices proposés durnt les sénces de cours. Les corrections données sont des corrections plus

Plus en détail

Commencer. Guide d'installation rapide HL-4570CDW HL-4570CDWT. l appareil et vérifiez les composants AVERTISSEMENT ATTENTION.

Commencer. Guide d'installation rapide HL-4570CDW HL-4570CDWT. l appareil et vérifiez les composants AVERTISSEMENT ATTENTION. Guie instlltion rpie Commener (UE uniquement) HL-4570CDW HL-4570CDWT Avnt utiliser et ppreil pour l première fois, lisez le présent Guie 'instlltion rpie fin e le onfigurer et e l instller. Pour onsulter

Plus en détail

2.1 Comment implanter en C un reconnaisseur de mots? Aut2 q 0 q 1

2.1 Comment implanter en C un reconnaisseur de mots? Aut2 q 0 q 1 Lngges Automtes Non-déterminisme Grmmires Attiuées et Génértives Expressions régulières Correction Prtielle de Progrmmes Ceci n'est ps un cours de Lngge C++ 2.1 Comment implnter en C un reconnisseur de

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

Université Paris-Dauphine DUMI2E. UFR Mathématiques de la décision. Notes de cours. Analyse 2. Filippo SANTAMBROGIO

Université Paris-Dauphine DUMI2E. UFR Mathématiques de la décision. Notes de cours. Analyse 2. Filippo SANTAMBROGIO Université Pris-Duphine DUMI2E UFR Mthémtiques de l décision Notes de cours Anlyse 2 Filippo SANTAMBROGIO Année 2008 2 Tble des mtières 1 Optimistion de fonctions continues et dérivbles 5 1.1 Continuité........................................

Plus en détail

Chapitre 6: Graphes eulériens et hamiltoniens

Chapitre 6: Graphes eulériens et hamiltoniens CHAPITRE 6 GRAPHES EULERIENS ET HAMILTONIENS 36 Cpitr 6: Grps ulérins t miltonins 6.1 Introution t ls prmièrs éinitions Introution L t nissn l téori s rps put êtr ixé à l'nné 1736. L'istoir ront qu ls

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

Inclure la vidéo comme levier de sa stratégie marketing

Inclure la vidéo comme levier de sa stratégie marketing Inclur l vidéo comm lvir d s strtégi mrkting 2motion.com Stphni Prot, Dirctric Adjoint, 2motion sprot@2motion.com Strtégi mrkting Un strtégi mrkting s définit comm un pln d ctions coordonnés miss n ouvr

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1 P* / P* / P DEVOI SUVEILLE DE PHYSIQUE N 6 sptmbr 4 POBLEME : ASSOIATION DE IUITS On analys, à laid dun oscilloscop, l circuit ci-contr comportant un génératur d tnsion E,r ( ), rprésnté dans l cadr pointillé,

Plus en détail

Créer des jeux avec GLUP

Créer des jeux avec GLUP Créer des jeux vec GLUP GLUP (générteur ludopédgogique) est un service en ligne du CRDP de l cdémie de Versilles. Il permet de trnsformer des exercices à se de texte en mini-jeux téléchrgeles. Les jeux

Plus en détail

Simulation Matlab/Simulink d une machine à induction triphasée. Constitution d un référentiel

Simulation Matlab/Simulink d une machine à induction triphasée. Constitution d un référentiel Simulation Matlab/Simulink une machine à inuction triphasée Constitution un référentiel Capocchi Laurent Laboratoire UMR CNRS 6134 Université e Corse 3 Octobre 7 1 Table es matières 1 Introuction 3 Moélisation

Plus en détail

RadioCommunications CDMA

RadioCommunications CDMA Conservtoire tionl es Arts et Métiers Cours u Conservtoire tionl es Arts et Métiers RioCommunitions CDMA (Version 7) Mihel Terré terre@nmfr Eletronique C4 / Conservtoire tionl es Arts et Métiers Les performnes

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Série des traités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL

Série des traités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL Série des trités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL Strsourg, 28.I.1981 STE 108 Tritement utomtisé des données

Plus en détail

S P G ACH RCH AEG-25% REG-25% V C RN AS ASE P R RP C. 10000 R. 8000 TUYAUTERIE DE PROTECTION INCENDIE (EAU) SOUPAPE D'ALARME SOUS EAU

S P G ACH RCH AEG-25% REG-25% V C RN AS ASE P R RP C. 10000 R. 8000 TUYAUTERIE DE PROTECTION INCENDIE (EAU) SOUPAPE D'ALARME SOUS EAU NTRÉ TUYUTRI GÉOTHRI NTRÉ 'U ROTTION INNI ø LÉGN LORI, HUG T ROIINT: G H RH G% G% V TUYUTRI OU TR RING NITI RING LUVIL ÉVNT U ROI OTL U HU OTL U HU OTL IRULÉ GZ NTUL LINTTION U HUG TOUR U HUG LINTTION

Plus en détail

Chapitre. Chapitre 12. Fonctions de plusieurs variables. 1. Fonctions à valeurs réelles. 1.1 Définition. 1.2 Calcul de dérivées partielles

Chapitre. Chapitre 12. Fonctions de plusieurs variables. 1. Fonctions à valeurs réelles. 1.1 Définition. 1.2 Calcul de dérivées partielles 1 Chapitre Chapitre 1. Fonctions e plusieurs variables La TI-Nspire CAS permet e manipuler très simplement les onctions e plusieurs variables. Nous allons voir ans ce chapitre comment procéer, et éinir

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

- Phénoméne aérospatial non identifié ( 0.V.N.I )

- Phénoméne aérospatial non identifié ( 0.V.N.I ) ENQUETE PRELIMINAIRE ANALYSE ET REFEREWCES : Phénoméne érosptil non identifié ( 0VNI ) B8E 25400 DEF/GEND/OE/DOlRENS du 28/9/1992 Nous soussigné : M D L chef J S, OPJ djoint u commndnt de l brigde en résidence

Plus en détail

/HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV

/HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV /HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV I. Définition On ppelle système combintoire tout système numérique dont les sorties sont exclusivement définies à prtir des vribles d entrée (Figure ). = f(x, x 2,,, x n ) x x

Plus en détail

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché)

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché) E62 Zon 10 / 87 n Co ll Ch. Collx Frny-Voltair Frny san Lau s ard ay sf (l samdi aux hurs marché Planch-Brûlé Collèg L Joran E25 Moëns Collx-Bossy Suiss èv n G d Ru Franc x Ch. du-trraillt Avnu du Jura

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

Turbine hydraulique Girard simplifiée pour faibles et très faibles puissances

Turbine hydraulique Girard simplifiée pour faibles et très faibles puissances Turbine hydrulique Girrd simplifiée pour fibles et très fibles puissnces Prof. Ing. Zoltàn Hosszuréty, DrSc. Professeur à l'université technique de Kosice Les sites hydruliques disposnt de fibles débits

Plus en détail

Outils pour un. partenariat. renouvelé. entre propriétaires et gestionnaires. résidences sociales et logements-foyers

Outils pour un. partenariat. renouvelé. entre propriétaires et gestionnaires. résidences sociales et logements-foyers Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers éition septemre 2011 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

CAP PRO E SCHEMA : LE MOTEUR

CAP PRO E SCHEMA : LE MOTEUR CAP PRO E SCHEMA : E MOTEUR folio folio folio folio folio folio folio 7 folio 8 folio 9 plque signlétique d un moteur puissnce sorée pr un moteur plque à ornes d un moteur triphsé e couplge étoile e couplge

Plus en détail

Fonction logarithme exercices corrigés

Fonction logarithme exercices corrigés Trminal S Fonctions Logarithms Vrai-Fau Fonction ln, EPF 6 Equation, Franc 4 4 Dérivés t ln 4 5 Primitivs t ln 6 Calcul d limits 5 6 7 Résolution (in)équations 7 8 Avc ROC 8 9 Dérivation t ncadrmnt 9 Fonction+équation,

Plus en détail

Usage pédagogique de la tablette Tactile

Usage pédagogique de la tablette Tactile U péqu tbtt Tt ém Crét JLfbr 2014 r L, u z? C rô rré été té 1994 pr u trpr Jp, prmt tkr frmt t put êtr u pr u D équpé u Cmér C t brét pur uk p, fftmt u f «fhé» é tu ffht ttémt. I put yr rtmt r u t wb,

Plus en détail

Downloaded from www.vandenborre.be Guide utilisateur

Downloaded from www.vandenborre.be Guide utilisateur o Gui utilisatur o Tabl s atiès Allur...5 / étin l Parrot Juping Suo Téléchargr...5 l'application Connctr...5 un sartphon Pilotag...6 Mo...6 pilotag Positions...6 Roulr...7 Sautr...7 Frappr...8 Acrobatis...8

Plus en détail

ANALYSE NUMERIQUE NON-LINEAIRE

ANALYSE NUMERIQUE NON-LINEAIRE Université de Metz Licence de Mthémtiques - 3ème nnée 1er semestre ANALYSE NUMERIQUE NON-LINEAIRE pr Rlph Chill Lbortoire de Mthémtiques et Applictions de Metz Année 010/11 1 Tble des mtières Chpitre

Plus en détail

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet.

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet. Sttistique mensuelle tourisme et hôtellerie Introduction edatenq est une ppliction qui permet ux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclrtions sttistiques pr internet. Il s'git d'une ppliction

Plus en détail

BASE DE BIOÉTHIQUE SECTION 1 : SYLLABUS PROGRAMME D ÉDUCATION EN ÉTHIQUE

BASE DE BIOÉTHIQUE SECTION 1 : SYLLABUS PROGRAMME D ÉDUCATION EN ÉTHIQUE COURS DE BASE DE BIOÉTHIQUE SECTION 1 : SYLLABUS PROGRAMME D ÉDUCATION EN ÉTHIQUE Seteur es sienes soiles et humines Division e l éthique es sienes et es tehnologies Design & Proution: Juli Cheftel SHS/EST/EEP/2008/PI/1

Plus en détail

STAND DESIGN. Créateur d espaces. Une prestation STRASBOURG CONVENTION EXHIBITION CENTRE. MAKE A DIFFERENCE. STRASBOURG-EVENTS.COM

STAND DESIGN. Créateur d espaces. Une prestation STRASBOURG CONVENTION EXHIBITION CENTRE. MAKE A DIFFERENCE. STRASBOURG-EVENTS.COM STAND DESIGN Créteur d espces Une presttion STRASBOURG CONVENTION EXHIBITION CENTRE. MAKE A DIFFERENCE. STRASBOURG-EVENTS.COM FR STAND DESIGN Créteur d espces Spéciliste dns l conception et l rélistion

Plus en détail

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE 1 Rappls sur l air humid L'air ambiant n'st jamais parfaitmnt sc ; il contint toujours un crtain quantité d'au. Air Humid = Air Sc + Vapur d'eau A prssion atmosphériqu,

Plus en détail

f n (x) = x n e x. T k

f n (x) = x n e x. T k EXERCICE 3 (7 points) Commun à tous ls candidats Pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, on désign par f n la fonction défini sur R par : f n (x) = x n x. On not C n sa courb rprésntativ dans un rpèr

Plus en détail

1ère partie «COMMISSARIAT A L'ENERGIE ATOMIQUE DEFINITIONS ET TRAITEMENTS DES FONCTIONS BINAIRES. René-Louis VALLEE

1ère partie «COMMISSARIAT A L'ENERGIE ATOMIQUE DEFINITIONS ET TRAITEMENTS DES FONCTIONS BINAIRES. René-Louis VALLEE O '.v.v.v.v..v.v.v.v. «' V.V.V.V _ _ - -' """ ^ " " REMIER MINISTRE «OMMISSRIT L'ENERGIE TOMIQUE IU (J E -R. 3534 (I) 9. NLYSE INIRE ère prtie EINITIONS ET TRITEMENTS ES ONTIONS INIRES pr René-Louis VLLEE

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

Baccalauréat S Asie 19 juin 2014 Corrigé

Baccalauréat S Asie 19 juin 2014 Corrigé Bcclurét S Asie 9 jui 24 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice Commu à tous les cdidts 4 poits Questio - c. O peut élimier rpidemet les réposes. et d. cr les vecteurs directeurs des droites proposées e sot ps

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

Module 2 : Déterminant d une matrice

Module 2 : Déterminant d une matrice L Mth Stt Module les déterminnts M Module : Déterminnt d une mtrice Unité : Déterminnt d une mtrice x Soit une mtrice lignes et colonnes (,) c b d Pr définition, son déterminnt est le nombre réel noté

Plus en détail

Séquence 8. Probabilité : lois à densité. Sommaire

Séquence 8. Probabilité : lois à densité. Sommaire Séquence 8 Proilité : lois à densité Sommire. Prérequis 2. Lois de proilité à densité sur un intervlle 3. Lois uniformes 4. Lois exponentielles 5. Synthèse de l séquence Dns cette séquence, on introduit

Plus en détail