LES CHARGES DE PERSONNEL. Découvrir les traitements comptables des charges de personnel selon le PCG.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES CHARGES DE PERSONNEL. Découvrir les traitements comptables des charges de personnel selon le PCG."

Transcription

1 LES CHARGES DE PERSONNEL Objectifs : Décuvrir les traitements cmptables des charges de persnnel seln le PCG. Pré-requis : Cnnaissances en législatin du travail, Bulletins de paye et livre de paye. Mdalités : Salaires et les rémunératins Charges patrnales (sciales et fiscales), Cmptes, Enregistrements cmptables chrnlgiques, Exemples, Synthèse, Applicatins. TABLE DES MATIERES INTRODUCTION Chapitre 1. ELEMENTS DE CALCUL DU SALAIRE NET Salaire de base Salaire hraire Décmpte du temps de travail Lexique Salaire mensuel u mensualisé Heures supplémentaires Temps partiel et mensualisatin Autres méthdes de calcul du salaire de base Salaire Minimum Interprfessinnel de Crissance (SMIC) Majratins accessires au salaire Avantages en nature Frais prfessinnels u indemnités Ctisatins retenues sur salaires Ctisatins salariales CSG et CRDS Autres retenues Retenues pur absence Acmpte versé Avance versée Avantages en nature Oppsitin (saisie arrêt) Ctisatins à des mutuelles cmplémentaires Paiement des rémunératins nettes Chapitre 2. CHARGES PATRONALES IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 1 / 41

2 2.1. Ctisatins sciales patrnales Charges fiscales basées sur les salaires Autres charges relatives au persnnel Chapitre 3. DOCUMENTS ET TRAITEMENTS RELATIFS A LA PAYE Structure d'un bulletin de paye Exemple de bulletin de paye Livre de paye u jurnal des salaires Organisatin des traitements relatifs à la paye Principes de traitements cmptables Fiche individuelle du salarié Déclaratin Annuelle des Dnnées Sciales (DADS) Reçu d'acmpte u d'avance Reçu pur slde de tut cmpte Décmptes de pints de retraite cmplémentaire Certificat de travail Chapitre 4. TRAITEMENTS COMPTABLES DES CHARGES DE PERSONNEL Cmptes relatifs aux charges de persnnel Cmptes de charges Cmptes de tiers Traitements cmptables Avance u acmpte Salaires bruts u masse salariale Ctisatins sciales et retenues diverses Paiement des salaires nets Avantages en nature Purbires du persnnel Chapitre 5. CALCUL DES CHARGES PATRONALES Principes Méthdes Déclaratins et brdereaux Déclaratin par internet Chapitre 6. COMPTABILISATION DES CHARGES PATRONALES Enregistrement Paiement Chapitre 7. AUTRES CHARGES Charges fiscales Œuvres sciales et autres versements Chapitre 8. PRESTATIONS SOCIALES Principes Cmptabilisatin Chapitre 9. TITRES RESTAURANT Principes Cmptabilisatin Chapitre 10. CONGES PAYES Durée IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 2 / 41

3 10.2. Calcul Paiement Cmptabilisatin Régularisatin Aspect fiscal Chapitre 11. PARTICIPATION AUX RESULTATS ET INTERESSEMENT Participatin Intéressement Chapitre 12. REGULARISATION DES CHARGES SOCIALES Chapitre 13. SYNTHESE Chapitre 14. APPLICATION Enncé et travail à faire Annexe Crrectin Chapitre 15. APPLICATION Enncé et travail à faire Dcument Annexes Annexe Annexe Annexe Crrectin Travail Travail Travail Chapitre 16. APPLICATION Enncé et travail à faire Crrectin Travail Travail Travail Chapitre 17. APPLICATION Enncé et travail à faire Annexe Crrectin Chapitre 18. APPLICATION Enncé et travail à faire Annexe Crrectin IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 3 / 41

4 INTRODUCTION. Les charges de persnnel cmprennent : les salaires et rémunératins versés au persnnel salarié (emplyés, uvriers, techniciens,...) et au persnnel d'encadrement (chefs de service, directeurs,...) en cntrepartie d'un travail. Emplyeur et salarié snt liés par un cntrat de travail, le plus suvent à Durée Déterminée (CDD) u à Durée Indéterminée (CDI). les charges patrnales, calculées sur les salaires et rémunératins : sciales, destinées aux rganismes sciaux de Sécurité Sciale, de chômage, de retraite, fiscales, versées à l administratin des impôts. Chapitre 1. ELEMENTS DE CALCUL DU SALAIRE NET Salaire de base Salaire hraire. Durée légale du travail hebdmadaire : 35 heures. Durée maximale ttale hebdmadaire : 48 heures (u 46 heures par semaine en myenne sur 12 semaines sauf dérgatins). Durée jurnalière maximale : 10 heures. Durée mensuelle : (35 H x 52 semaines) / 12 mis = 151,67 heures par mis u 455/3 heures. Salaire de base = Taux hraire nrmal x Nmbre d'heures effectuées Heures supplémentaires décmptées par semaine (effectuées au-delà des 35 heures hebdmadaires) avec majratin légale seln la taille de l entreprise : si effectif < = 20 salariés : majratin de + 10 % : de la 36 ème à la 39 ème heure (sit 4 heures), majratin de + 25 % : de la 40 ème à la 43 ème heure (sit 4 heures), majratin de + 50 % : au delà de la 43 ème heure. si effectif > 20 salariés : majratin de + 25 % : de la 36 ème à la 43 ème heure sit (sit 8 heures), majratin de + 50 % : au delà de la 44 ème heure. Tant que le nmbre des heures supplémentaires par salarié est inférieur u égal au cntingent annuel (220 H) par salarié, l'autrisatin de l'inspectin du travail n est pas nécessaire. EXEMPLE Le taux hraire myen de rémunératin d un salarié est de 10. L entreprise emplie 18 salariés. Pur le mis dernier sn temps de travail est le suivant : Semaine 1 : 37 heures sit 35 HN et 2 HS à 10 %. Semaine 2 : 35 heures sit 35 HN. Semaine 3 : 45 heures sit 35 HN, 4 HS à 10 %, 4 HS à 25 % et 2 HS à 50 %. Semaine 4 : 35 heures sit 35 HN. Semaine 5 (incmplète) : 11,67 HN. IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 4 / 41

5 Nmbre d heures ttal : 163,67 heures dnt 151,67 HN, 6 HS à 10 %, 4 HS à 25 % et 2 HS à 50 %. => Evaluatin du salaire brut : le salaire de base : 151,67 HN x 10 = 1 516,70 des heures supplémentaires à + 10 % : 10 x 1,10 x 6 = 66,00 des heures supplémentaires à + 25 % : 10 x 1,25 x 4 = 50,00 des heures supplémentaires à + 50 % : 10 x 1,50 x 2 = 30,00 le salaire brut (avant retenues) 1 662, Décmpte du temps de travail. Seln les situatins, les nécessités de calcul cnduisent à exprimer les durées du travail en minutes u en centièmes. En pratique, le gestinnaire de la paye est cntraint d effectuer des cnversins. Cnséquences : Minutes Fractin d heure Centièmes Exemples 05 mn 1/12 H 8 5 h 05 mn = 5,08 h 10 mn 1/6 H 17 3 h 10 mn = 3,17 h 15 mn 1/4 H 25 6 h 15 mn = 6,25 h 20 mn 1/3 H 33 4 h 20 mn = 4,33 h 30 mn 1/2 H 50 7 h 30 mn = 7,50 h 40 mn 2/3 H 66 5 h 40 mn = 5,66 h 45 mn 3/4 H 75 8 h 45 mn = 8,75 h a) Durée hebdmadaire : 39 H pur 5 jurs de travail Durée myenne qutidienne = 7,80 Heures sit 7 heures 48 minutes. En réalité : 4 jurs de 8 heures 1 jur de 7 heures b) Durée hebdmadaire : 35 H en 5 jurs Durée myenne qutidienne = 7 Heures Lexique. Heures cmplémentaires : heures de travail effectuées au-delà du temps de travail prévu par cntrat, par un salarié à temps partiel. Ces heures ne snt pas majrées. Amplitude : étendue ttale de la jurnée de travail y cmpris : temps de reps, d'habillage, de casse-crûte, d'astreinte, de garde,... Heures d'équivalence : durée de présence hebdmadaire cmpte tenu des "pérides creuses" pur certaines prfessins (hôtels, cafés, restaurants, veilleurs de nuits). Heures de récupératin : heures perdues en raisns de circnstances exceptinnelles, effectuées au-delà de la durée légale et payées cmme des heures nrmales. Reps cmpensateur : cntrepartie des heures supplémentaires effectuées dans le cadre d un cntingent de 220 H par an et par salarié, en temps de reps (exemple : + 50 % jusqu au cntingent et % au delà). IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 5 / 41

6 Reps cmpensateur de remplacement : le paiement des heures supplémentaires peut être remplacé ttalement u partiellement par un reps cmpensateur (exemple : 1 H 15 mn pur les quatre premières, 1 H 30 mn pur les suivantes). Hraires individualisés : aménagements des hraires de travail cmprtant des plages fixes (présence bligatire) et des plages mbiles (présence facultative). Autres expressins : hraires variables, libres, flexibles, à la carte, mbiles, suples,... Astreintes : pérides rémunérées pendant lesquelles le salarié reste à sn dmicile à la dispsitin de l'emplyeur. Travail en équipes successives : Travail en cntinu : les équipes se succèdent sans interruptin tus les jurs de la semaine de nuit cmme de jur (durée myenne sur une année de 35 heures hebdmadaires). Travail en semi-cntinu : (3 x 8 heures) tris équipes se relaient dnt une de nuit et cmprtant un arrêt pur le reps hebdmadaire. Travail en discntinu : (2 x 8 heures) avec un arrêt la nuit et un reps hebdmadaire. Cycle de travail : péride brève (8 à 12 semaines) pendant laquelle la durée du travail cmprend des semaines de plus de 35 H et des semaines de mins de 35 H (cmpensatin). Annualisatin du travail : décmpte du temps de travail sur l'année avec des durées hebdmadaires variables Salaire mensuel u mensualisé. EXEMPLE Pur un salarié payé au mis la durée légale mensuelle est de 151,67 heures u 455/3. Cmment s explique ce nmbre d heures? => 151,67 heures = (35 heures x 52 semaines) / 12 mis Quelle serait la durée légale mensuelle pur 32 heures hebdmadaires? => (32 H x 52 semaines) / 12 mis = 138,67 H Heures supplémentaires. EXEMPLE Sit un salarié embauché pur un salaire de base de 1 820,04 par mis et qui devra effectuer régulièrement 2 heures supplémentaires par semaine. Entreprise de plus de 20 salariés. 1 ) Méthde des heures supplémentaires mensuelles : => Hraire nrmal (légal) mensuel : 151,67 heures. => Taux hraire de rémunératin : 1 820,04 /151,67 = 12,00. => Nmbre d'heures supplémentaires myen mensuel : (2 H x 52 sem) / 12 mis = 8,66 heures sit 26/3 heures. => Rémunératin supplémentaire mensuelle myenne crrespndante : (12 x 1.25 x 26/3 heures) = 130,00. => S alaire mensuel frfaitaire : 1 820, ,00 = 1950,04. IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 6 / 41

7 2 ) Méthde du calcul direct : =>12,00 x 37,5 heures x 52 semaines /12 mis = 1 950,00. 3 ) Méthde des "cefficients multiplicateurs" : 1 - calcul de l'équivalent en heures nrmales de l'hraire annuel : [ 35 heures + ( 2 heures x 1,25 ) ] x 52 semaines = 1950 heures. 2 - hraire annuel nrmal : 35 heures x 52 semaines = heures. 3 - cefficient multiplicateur : heures / heures = 1, applicatin du cefficient au salaire mensualisé : 1 820,074 x 1, = 1 950, Temps partiel et mensualisatin. EXEMPLE Une emplyée exerce une activité à temps partiel sit 2/3 temps seln la durée légale. Quelle est sn temps de travail mensuel? => (35 heures x 52 semaines x 2/3) / 12 mis = 101,11 heures Autres méthdes de calcul du salaire de base. Salaire aux pièces : prprtinnel à la prductin réalisée. Salaire fixe + salaire prprtinnel u variable (cmmerciaux, représentants). Salaire calculé seln un cefficient u un indice : méthde utilisée dans la fnctin publique d Etat, hspitalière et des cllectivités territriales (catégries A, B et C). Exemple : Valeur du pint d indice actuel = 5 000,00 / 12 mis / 100 pints = 4, Indice : 500 Salaire brut mensuel crrespndant : 4 117,00 x 500 = 2 083, Salaire Minimum Interprfessinnel de Crissance (SMIC) Taux hraire minimum actuel (au 01/07/2007) : 8,44. SMIC brut mensuel actuel pur 35 H hebdmadaire : 8,44 x 151,67 heures u 8,44 x (455/3) = 1 280,07. Mdalités de relèvement du SMIC : au 1er juillet : - lrsque l indice de référence augmente d au mins 2 %, - par décisin guvernementale «cup de puce». Remarque : le SMIG (Salaire MInimum Garanti) sert de base de calcul pur certaines prestatins sciales (allcatins) ainsi que pur des indemnités et primes Majratins accessires au salaire. Les primes u gratificatins snt de nature très diverse : primes d'ancienneté, de rendement, d'assiduité, de bilan, de 13ème mis, d bjectif, de technicité, de cnduite (chef d'équipe),... seln les cnventins cllectives et les secteurs d activités. Elles snt inscrites dans le cntrat de travail. IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 7 / 41

8 Les primes snt : - un cmplément de rémunératin, - cmprises dans le salaire brut, - sumises aux ctisatins sciales, - sumises à l impôt sur le revenu. Les cmmissins cncernent le plus suvent, la rémunératin du persnnel cmmercial (représentants de cmmerce, démarcheur, ) qui cmprend : une partie fixe u de base et une partie variable, en général prprtinnelle au chiffre d'affaires réalisé. Les cmmissins snt évaluées par applicatin de taux prgressifs seln le mntant des ventes réalisées au curs d une péride Avantages en nature. Ce snt des prestatins furnies par l emplyeur au salarié : nurriture (hôtel-restaurant), hébergement (lgement de fnctin), chauffage (gardien), véhicule de fnctin (cadres), équipement téléphnique u infrmatique,... Ils snt furnis à titre gratuit u myennant une participatin partielle du salarié. Après évaluatin, ils snt : - inclus dans le salaire brut, - sumis aux ctisatins sciales, - et impsables. Par cnséquence sur le bulletin de paie, les avantages en nature apparaissent deux fis : - ajutés au salaire de base pur l évaluatin du salaire brut, - déduits après calcul des ctisatins, avant le net à payer Frais prfessinnels u indemnités. Il s agit des dépenses engagées par le salarié pur l exercice de ses activités dans l intérêt de l entreprise et qui lui snt rembursées pur un mntant réel u frfaitaire : indemnités de transprt, frais de déplacement, de repas (prime de panier), de restauratin, d hôtel, d'habillement, de nettyage, de déménagement,... Les indemnités crrespndent à des rembursements de frais réels justifiés, versés par l entreprise au salarié. Elles ne snt : - pas sumises aux ctisatins sciales, - pas impsables à l impôt sur le revenu. Par cnséquent, sur le bulletin de paye, elles snt ajutées après le calcul des ctisatins, avant le net à payer Ctisatins retenues sur salaires Ctisatins salariales. a) Les bases de calcul : Seln les ctisatins, les bases de calcul peuvent être : sit le salaire brut u tranche 1 u A de 0 au plafnd, IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 8 / 41

9 sit la tranche 2 du plafnd jusqu à 3 plafnds, sit la tranche B du plafnd à 4 plafnds, sit la tranche C de 4 plafnds à 8 plafnds. EXEMPLES Si, pur l année actuelle, le plafnd mensuel est de : 2 800,00. Quelle base de calcul faut-il retenir, pur les ctisatins, si le salaire brut mensuel est de 2 400,00? => La ttalité des ctisatins est calculée sur le salaire brut < au plafnd => sit 2 400,00. Quelle base de calcul faut-il retenir, pur les ctisatins, si le salaire brut mensuel est de 3 500,00? => La base de calcul est différente seln les ctisatins calculées sit : sur 2 800,00 (plafnd), sur 3 500,00 (brut), sur la différence (brut plafnd) : 3 500, ,00 = 700,00. b) Les différentes catégries de ctisatins : Ctisatins de Sécurité Sciale : versées à l' U R S S A F (Unin de Recuvrement des ctisatins de Sécurité Sciale et d'allcatins Familiales) pur les risques de maladie, maternité, invalidité, décès, veuvage, vieillesse. Ctisatins d'assurance chômage pur les risques de perte d empli et de revenu : ctisatin à l'assedic (Assciatin pur l'empli dans l'industrie et le Cmmerce), ctisatin chômage des cadres à l'apec (Assciatin pur l'empli des Cadres), ctisatin pur l'asf (Assciatin pur la Structure Financière). Ctisatins de retraite cmplémentaire versée aux retraités en cmplément de la retraite de la Sécurité Sciale (régime vieillesse) : Régime des salariés nn cadres : ARRCO (Assciatin des Régimes de Retraites Cmplémentaires), Régime des cadres : AGIRC (Assciatin Générale des Institutins de Retraites des Cadres) : - ctisatin bligatire, - ctisatin facultative CSG et CRDS. CSG => Cntributin Sciale Généralisée CSG. CRDS => Cntributin au Rembursement de la Dette Sciale. Ces cntributins snt calculées sur tus les revenus du travail ainsi que sur les revenus mbiliers (prduits d épargne sauf exceptins) et fnciers (lyers),... après abattement de 3 % pur frais prfessinnels sit sur 97 % du revenu. Taux actuels : CSG : 7,5 % dnt 5,1% déductibles du revenu et 2,4 % nn déductibles. CRDS : 0,5 % nn déductible en vigueur jusqu au 31 janvier 2014 u plus. IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 9 / 41

10 1.6. Autres retenues Retenues pur absence. Ce snt des heures nn effectuées. Quatre mdalités de calcul pssibles : (salaire mensuel / 30 jurs) x nmbre de jurs uvrables u nn uvrables d absence (salaire mensuel / 26 jurs) x nmbre de jurs uvrables nn travaillés (salaire mensuel / nmbre d heures du mis) x nmbre d heures nn effectuées (salaire mensuel / nmbre d heures travaillées du mis) x nmbre d heures nn effectuées EXEMPLE Un salarié travaille 7 heures pendant 5 jurs par semaine. Sn salaire de base mensuel pur 35 heures de travail hebdmadaire s'élève à 1 516,70. Il a été absent 1 jur pur cnvenance persnnelle. Cmment décmpter les heures nn effectuées et à quel taux? 1 jurnée d'absence = 7 heures. Taux hraire = 1 516,70 / 151,67 heures = 10,00 Quel est le mntant de la retenue pur absence? 10,00 x 7 heures = 70, Acmpte versé. C'est un versement effectué à la demande du salarié avant la date nrmale de paiement du salaire. Il crrespnd à un travail déjà effectué. Exemple : Salaire mensuel de 2 000,00. Versement de 1 200,00 le 15 du mis => acmpte. L'acmpte versé en curs de mis est déduit sur le bulletin de paye avant le net à payer Avance versée. C'est un versement anticipé pur un travail nn effectué, assimilé à un prêt rembursable. Exemple : Salaire mensuel de 2 000,00. Versement de 800,00 le 8 du mis => avance. L'avance versée au curs du mis est déduite sur le bulletin de paye avant le net à payer Avantages en nature. Ils snt déduits avant le net à payer Oppsitin (saisie arrêt). L'emplyeur retient une partie du salaire au prfit d'un créancier de ce dernier, en exécutin d'une décisin de justice. Le mntant de l'ppsitin est calculé en applicatin de taux dans la limite de la partie saisissable du salaire. IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 10 / 41

11 Ctisatins à des mutuelles cmplémentaires. Le salarié peut adhérer à certains régimes facultatifs afin de bénéficier de cmpléments de rembursements de frais médicaux et de retraite cmplémentaires. Ces ctisatins peuvent être déduites de la rémunératin du salarié Paiement des rémunératins nettes. Myens de paiement : espèces (si le mntant est <1500 ), chèques bancaires u pstaux, virements bancaires u pstaux. Péridicité : mis (salarié), trimestre (Vyageurs Représentants Placiers). Chapitre 2. CHARGES PATRONALES Ctisatins sciales patrnales. 1 ) de Sécurité Sciale : maladie, maternité, invalidité, décès, vieillesse, allcatins familiales, accidents du travail : taux variable seln l activité, aide au lgement (Fnds Natinal d Aide au Lgement). 2 ) d'assurance chômage : pur les salariés (ASSEDIC), pur les cadres (APEC), aide à la recherche d empli : versement frfaitaire annuel (mars), versement prprtinnel, Assciatin pur la Gestin du régime d Assurance des créances des Salariés (AGS), en cas de redressement u de liquidatin judiciaire. 3 ) de retraite cmplémentaire : pur les salariés, pur les cadres. 4 ) versement à l Assciatin pur la Gestin du Fnds de Financement (AGFF) de l AGIRC et de l ARRCO, pur le financement de la retraite à 60 ans Charges fiscales basées sur les salaires. 1 ) Taxe d'apprentissage : Destinée au financement de la frmatin technlgique et prfessinnelle. Versement annuel pur le 5 avril. Taux 0,5 % + 0,1 % des salaires bruts. Entreprises sumises aux Bénéfices Industriels et Cmmerciaux u à l'impôt sur les Sciétés. IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 11 / 41

12 2 ) Participatin à la frmatin prfessinnelle cntinue : Emplyeurs ccupant mins de u 10 salariés : 0,15 %. Emplyeurs ccupant plus de 10 salariés : 1,5 % des salaires bruts. 3 ) Participatin à l'effrt de cnstructin : Emplyeurs ccupant au mins 10 salariés. Taux : 0,45 % des salaires bruts. 4 ) Versement transprt : Exemple de Brive : 20 par mis envirn et par salarié. 5 ) Taxe sur les salaires : Entreprises assujetties à la TVA sur - de 90 % du Chiffre d'affaires Taux : 4,25 % des salaires brutes (+ taux prgressif par tranche) 6 ) Cntributin sciale de slidarité : Versement à l'organic : Organisme de gestin de la retraite des cmmerçants. Calcul sur le chiffre d'affaires Autres charges relatives au persnnel. Fnds versés au Cmité d'entreprise (CE) : œuvres sciales, Cmité d'hygiène de Sécurité et des Cnditins de travail (CHSCT), Médecine du Travail, Vêtements de travail, Chèques vacances, Chèques repas... Chapitre 3. DOCUMENTS ET TRAITEMENTS RELATIFS A LA PAYE Structure d'un bulletin de paye. C'est un dcument bligatire remis par l emplyeur au salarié, établi chaque fin de mis en 2 exemplaires. Le bulletin de paye est simplifié pur les PME. Il est destiné à l'infrmatin du salarié qui dit le cnserver durant tute sa vie active. IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 12 / 41

13 3.2. Exemple de bulletin de paye. BULLETIN DE PAIE D'UN SALARIE NON CADRE (Entreprise de mins de 20 salariés) IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 13 / 41

14 3.3. Livre de paye u jurnal des salaires. C est un dcument récapitulatif des payes mensuelles de l entreprise. Les traitements cmptables des charges de persnnel snt réalisés à partir du Jurnal des Salaires (ttalisatin) sus la frme papier u infrmatique. Livre de paie d'une entreprise de mins de 20 salariés IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 14 / 41

15 3.4. Organisatin des traitements relatifs à la paye Principes de traitements cmptables. Schéma de ventilatin des différentes retenues salariales IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 15 / 41

16 3.6. Fiche individuelle du salarié. Elle présente l histrique des salaires par salarié. Elle reprend l identificatin du salarié et sn ancienneté Déclaratin Annuelle des Dnnées Sciales (DADS). C est un dcument à adresser aux services fiscaux pur la déclaratin des salaires versés au persnnel pendant l'année. Elle est à envyer avant le N+1. Désrmais le transfert des dnnées sciales est réalisé par télématique (Echange de Dnnées Infrmatisées) seln le système TDS (Transfert des Dnnées Sciales) Reçu d'acmpte u d'avance. Ce dcument précise le mntant versé en espèces au salarié et signé par lui Reçu pur slde de tut cmpte. Il est remis au salarié, signé par lui à la fin d un cntrat. Le salarié recnnaît que l emplyeur ne lui dit plus rien. IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 16 / 41

17 3.10. Décmptes de pints de retraite cmplémentaire. Ces décmptes de pints de retraite cmplémentaire indiquent le nmbre de pints acquis par le salarié pur chaque année de ctisatin avec cumul seln sn statut de salarié u de cadre Certificat de travail. Le certificat de travail atteste d une activité salariée pendant une péride. Chapitre 4. TRAITEMENTS COMPTABLES DES CHARGES DE PERSONNEL Cmptes relatifs aux charges de persnnel Cmptes de charges. 64 Charges de Persnnel 641 Rémunératin du Persnnel 6411 Salaires, appintements 6412 Cngés payés 6413 Primes et gratificatins 6414 Indemnités et avantages divers 6415 Supplément familial 644 Rémunératin du travail de l'explitant 645 Charges de Sécurité Sciale et de prévyance 6451 Ctisatins URSSAF 6452 Ctisatins aux mutuelles 6453 Ctisatins aux caisses de retraites 6454 Ctisatins aux ASSEDIC 6458 Ctisatins aux autres rganismes sciaux 646 Charges sciales persnnelles de l'explitant 647 Autres charges sciales 6471 Prestatins directes 6472 Versements aux cmités d entreprise et d établissement 6473 Versements aux CHSCT 6474 Versements aux autres œuvres sciales 6475 Médecine du travail, pharmacie 648 Autres charges de persnnel 63 Impôts Taxes et versements assimilés 631 Impôts Taxes et versements assimilés sur rémunératins (administratin des impôts) 6311 Taxe sur les salaires 6312 Taxe d'apprentissage 6313 Participatin à la frmatin prfessinnelle cntinue 6314 Ctisatin pur défaut d'investissement dans la cnstructin 6318 Autres IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 17 / 41

18 633 Impôts Taxes et versements assimilés sur rémunératins (autres rganismes) 6331 Versement de transprt 6332 Allcatin lgement 6333 Participatin à la frmatin prfessinnelle cntinue 6334 Participatin à l'effrt de cnstructin 6335 Versements libératires de la taxe d'apprentissage 6338 Autres 637 Autres impôts, taxes et versements assimilés (autres rganismes) 6371 Cntributin Sciale de Slidarité Cmptes de tiers. 42 Persnnel et cmptes rattachés 421 Persnnel, Rémunératins dues 422 Cmité d'entreprise, d établissement 424 Participatin des salariés aux résultats 425 Persnnel, avances et acmptes 426 Persnnel, dépôts 427 Persnnel, ppsitins 428 Persnnel (cmptes de régularisatins) 43 Sécurité Sciale et autres rganismes sciaux 431 Sécurité Sciale 437 Autres rganismes sciaux 4371 ASSEDIC 4372 Caisse de retraite cmplémentaire (salariés) 4373 Caisse de retraite cmplémentaire (cadres) 438 Organismes sciaux (régularisatins) 44 Etat et autres cllectivités publiques 447 Autres impôts, taxes et versements assimilés 448 Etat (cmptes de régularisatins) 46 Débiteurs et Créditeurs divers 467 Autres cmptes débiteurs u créditeurs 4.2. Traitements cmptables Avance u acmpte. Le jur du versement de l'acmpte : IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 18 / 41

19 Salaires bruts u masse salariale. L enregistrement est effectué à partir du ttal des salaires bruts indiqué dans le jurnal des salaires. Certaines entreprises et prestataires de services cmptables utilisent d autres mdalités. Seln le plan cmptable général : Ctisatins sciales et retenues diverses Paiement des salaires nets Avantages en nature. Ils divent être enregistrés (sauf dérgatin avec justificatin) au débit du cmpte : 6417 Avantages en nature. Le cmpte crédité peut être sit : le cmpte de charges nrmalement débité, 708 Prduits des activités annexes lrsque les avantages en nature n'nt pas entraîné de charges pur l'entreprise (lgement), 791 Transferts de charges d'explitatin lrsque le mntant des avantages est fixé frfaitairement, 726 Prductin cnsmmée pur l'hôtellerie et la restauratin Purbires du persnnel. 1 ) Encaissés et répartis par l'emplyeur (cas des débits de bissns et restaurants) : a) au mment de la recette : IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 19 / 41

20 b) lrs de la répartitin : c) versement par l emplyeur : 2 ) Encaissés directement par le persnnel : Chapitre 5. CALCUL DES CHARGES PATRONALES Principes. Ce snt les charges sciales et fiscales, bligatires, supprtées par l'emplyeur sur les rémunératins brutes u plafnnées et versées aux différents rganismes sciaux u au Trésr Public Méthdes. 1 ) Calcul direct : Il est effectué par applicatin des taux des ctisatins à la charge de l'emplyeur aux différentes bases de calcul. Cette méthde est très utilisée depuis que les charges patrnales divent apparaître sur les bulletins de paye infrmatisés, pur l infrmatin du salarié. Elle permet en utre d'effectuer les reprts et les cntrôles pur les déclaratins sciales. 2 ) Calcul indirect : A partir du mntant ttal des ctisatins de l'entreprise btenu par applicatin des taux glbaux (part salariale + part patrnale), il suffit de déduire les ctisatins salariales, retenues aux salariés et décmptées sur les bulletins de paye. La différence cnstitue la part de l emplyeur Déclaratins et brdereaux. Des déclaratins snt à cmpléter pur justifier les mntants des ctisatins et accmpagner les règlements : IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 20 / 41

21 brdereau URSSAF, déclaratins aux caisses de retraites, déclaratin à l'assurance chômage Déclaratin par internet. Le ctisant dit signer une cnventin type avec l'urssaf. Mdalités pratiques : télé déclaratin : paiement : numér de cmpte du ctisant, cde cnfidentiel à 6 caractères, saisie de certaines znes du brdereau déclaratif des ctisatins sur un masque de saisie, calcul autmatique des ctisatins, validatin, preuve : numér de certificat (relevé à l'issue de la validatin). cde cnfidentiel, autrisatin de prélèvement sur cmpte bancaire à la date d'exigibilité des ctisatins, validatin. Chapitre 6. COMPTABILISATION DES CHARGES PATRONALES Enregistrement Paiement. Les ctisatins snt payées glbalement par l'entreprise (part salariale + part patrnale) à chaque rganisme seln les dates d'exigibilité. IUT Brive GEA S Activités curantes : Les charges de persnnel - Daniel Antraigue - Page n 21 / 41

LE BUDGET DES CHARGES DE PERSONNEL. Elaboration du budget des charges de personnel. Notions sur les règles de calcul des rémunérations.

LE BUDGET DES CHARGES DE PERSONNEL. Elaboration du budget des charges de personnel. Notions sur les règles de calcul des rémunérations. LE BUDGET DES CHARGES DE PERSONNEL Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Elabratin du budget des charges de persnnel. Ntins sur les règles de calcul des rémunératins. Principes, Synthèse, Applicatin. TABLE

Plus en détail

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Nouveau dispositif

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Nouveau dispositif Le Crédit d Impôt pur la Cmpétitivité et l Empli (CICE) Nuveau dispsitif Entré en vigueur le 1 er janvier 2013, le Crédit d Impôt pur la Cmpétitivité et l Empli (CICE) est une mesure fiscale qui cncerne

Plus en détail

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR Dans le cadre de la rupture d un cntrat de travail du fait du décès d un particulier emplyeur, un certain nmbre de frmalités snt à accmplir

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS. Les moyens de financement : fonds propres, emprunts, crédit-bail, subventions.

LE FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS. Les moyens de financement : fonds propres, emprunts, crédit-bail, subventions. LE FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS Objectif(s) : Les myens de financement : fnds prpres, emprunts, crédit-bail, subventins. Pré-requis : Cnnaissance des dcuments cmmerciaux : factures de DOIT, Maîtrise

Plus en détail

LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION. classer les charges et les produits selon leur nature, déterminer le résultat de l'exercice.

LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION. classer les charges et les produits selon leur nature, déterminer le résultat de l'exercice. LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION Objectif(s) : être capable de : Pré-requis : Mdalités : classer les charges et les prduits seln leur nature, déterminer le résultat de l'exercice. cnnaissance

Plus en détail

La rupture conventionnelle du CDI

La rupture conventionnelle du CDI La rupture cnventinnelle du CDI Préambule La li du 25 juin 2008 prtant mdernisatin du marché du travail a instauré un nuveau mde de rupture du cntrat de travail à durée indéterminée (en plus de la démissin

Plus en détail

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues Obligatins des emplyeurs par seuils d effectifs de l entreprise Tutes entreprises cnfndues Affichages bligatires Déclaratin et cmmunicatin à caractère péridique : Déclaratins et cmmunicatins à caractère

Plus en détail

Institution de prévoyance CARREFOUR HYPERMARCHES PERSONNEL CADRE & AGENT DE MAITRISE

Institution de prévoyance CARREFOUR HYPERMARCHES PERSONNEL CADRE & AGENT DE MAITRISE apgis Institutin de prévyance 12 rue Massue 94684 Vincennes cedex 01.49.57.16.00 01.49.57.16.02 DECES INCAPACITE INVALIDITE CARREFOUR HYPERMARCHES PERSONNEL CADRE & AGENT DE MAITRISE Janvier 2012 Institutin

Plus en détail

VDI Vendeur à Domicile Indépendant

VDI Vendeur à Domicile Indépendant VDI Vendeur à Dmicile Indépendant Nte liminaire L'activité de vendeur à dmicile indépendant (VDI) désigne une frme de distributin réalisée auprès de particuliers, à leur dmicile u sur leur lieu de travail

Plus en détail

Exonération sociale. du financement patronal. des régimes de protection sociale complémentaire

Exonération sociale. du financement patronal. des régimes de protection sociale complémentaire Guide de cnfrmité des cntrats de prtectin sciale cmplémentaire Exnératin sciale du financement patrnal des régimes de prtectin sciale cmplémentaire Vs cntrats de prtectin sciale cmplémentaire répndent-ils

Plus en détail

LES DEPRECIATIONS DES TITRES. Evaluation des dépréciations relatives aux titres selon leur catégorie. Notion de plus-value et de moins-value latente.

LES DEPRECIATIONS DES TITRES. Evaluation des dépréciations relatives aux titres selon leur catégorie. Notion de plus-value et de moins-value latente. LES DEPRECIATIONS DES TITRES Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Evaluatin des dépréciatins relatives aux titres seln leur catégrie. Ntin de plus-value et de mins-value latente. Ajustement des dépréciatins

Plus en détail

Nouveautés légales au 1er janvier 2012

Nouveautés légales au 1er janvier 2012 Nuveautés légales au 1er janvier 2012 A cmpter du 1 er janvier 2012, de nuvelles mesures sciales nt été adptées par le guvernement. Nus vus prpsns ci-dessus le détail de ces nuvelles mesures. Si vus avez

Plus en détail

Les modifications en matière fiscale et sécurité sociale pour 2013

Les modifications en matière fiscale et sécurité sociale pour 2013 PKF Weber & Bntemps Les mdificatins en matière fiscale et sécurité sciale pur 2013 Le 21 février 2013 SOMMAIRE I. Nuveautés fiscales A. Accentuatin de la pressin fiscale B. Cmment y faire face? - Mise

Plus en détail

FISCAL... SOCIAL... DIVERS... p. 5 Nouveaux plafonds livret A p. 5 Comptes courants d associés... p. 5. LES INDICES... p. 5

FISCAL... SOCIAL... DIVERS... p. 5 Nouveaux plafonds livret A p. 5 Comptes courants d associés... p. 5. LES INDICES... p. 5 Janvier 2013 Vtre réussite, ntre satisfactin Bureau de Belleville : Bureau de Vnnas Bureau de Trevux 11 RN6 38 Rue Grenette Chemin du cls 69220 BELLEVILLE 01540 VONNAS 01600 TREVOUX Tel. : 04 74 66 11

Plus en détail

CONTRATS A LONG TERME. Principes et traitements comptables des opérations à long terme.

CONTRATS A LONG TERME. Principes et traitements comptables des opérations à long terme. CONTRATS A LONG TERME Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Principes et traitements cmptables des pératins à lng terme. Facturatin, Régularisatin des charges et des prduits, Prductin stckée. Analyse des

Plus en détail

LES CHARGES ACTIVABLES. Inscription à l'actif du bilan de charges par décision de gestion.

LES CHARGES ACTIVABLES. Inscription à l'actif du bilan de charges par décision de gestion. LES CHARGES ACTIVABLES Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Inscriptin à l'actif du bilan de charges par décisin de gestin. Distinguer les frais accessires et les frais d'acquisitin lrs de l'acquisitin

Plus en détail

LES PROVISIONS TABLE DES MATIERES

LES PROVISIONS TABLE DES MATIERES LES PROVISIONS Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Distinctin et classificatin des différentes prvisins, Objectif des prvisins pur risques et charges, Caractéristiques et traitements cmptables. Classificatin

Plus en détail

LES DEPRECIATIONS DES CREANCES

LES DEPRECIATIONS DES CREANCES LES DEPRECIATIONS DES CREANCES Objectif(s) : Evaluatin des dépréciatins des créances clients : clients duteux u litigieux, créances irrécuvrables. Pré-requis : Mdalités : Calculs relatifs à la TVA, Mécanisme

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS»

CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS» CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS» APS Frmatin 15 Rue de Ngent 51100 REIMS Tel : 03.26.82.84.84 / Fax : 03.26.82.58.23 www.apscnsult.fr CONTEXTE Dans l Entreprise, le rôle de l Expert-Cmptable

Plus en détail

17 L ABONNEMENT DES CHARGES ET DES PRODUITS

17 L ABONNEMENT DES CHARGES ET DES PRODUITS 17 L ABONNEMENT ES HARGES ET ES PROUITS Objectif(s) : ntenus : Mdalités : Présentatin des principes cmptables. nnaissances assciées. rs, Applicatins, Synthèse. TABLE ES MATIERES hapitre 1. aractéristiques

Plus en détail

ELEMENTS ACCESSOIRES D ACHATS ET DE VENTES

ELEMENTS ACCESSOIRES D ACHATS ET DE VENTES ELEMENTS ACCESSOIRES D ACHATS ET DE VENTES Objectif(s) : cmpléments à la facturatin, différentes slutins. Pré-requis : maîtrise des pératins d'achat et de vente. Mdalités : exemples simples. TABLE DES

Plus en détail

LES DIFFERENTS TYPES DE CONTRATS DE TRAVAIL

LES DIFFERENTS TYPES DE CONTRATS DE TRAVAIL FICHE OUTILS LES DIFFERENTS TYPES DE CONTRATS DE TRAVAIL Rédigé par Maïlis Massn (ASSOCIATION ARCHIMENE) 1. Le CDD 2. Le CDI 3. Le CDI Intermittent 4. Le Cntrat d Apprentissage 5. Le Cntrat de Prfessinnalisatin

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

INFORMATION SUR L AIDE AUX DEVOIRS

INFORMATION SUR L AIDE AUX DEVOIRS INFORMATION SUR L AIDE AUX DEVOIRS La ville de Carquefu met en place une platefrme d aide aux devirs afin de faciliter la recherche de jeunes «aidants» pur les parents carquefliens pur un besin pnctuel

Plus en détail

AU 1 ER JUILLET 2013

AU 1 ER JUILLET 2013 www.cdg-64.fr Directin Expertise statutaire et ressurces humaines Pôle Prtectin Sciale et retraite scial@cdg-64.fr Tél. : 05 59 90 03 90- Fax : 05 59 90 03 94 Fiche statut Rémunératin Ctisatins et cntributins

Plus en détail

Solevia patrimoine EN BREF

Solevia patrimoine EN BREF Slevia patrimine Chercher à valriser vtre patrimine, cmpléter vs revenus u encre ptimiser vtre transmissin avec slevia patrimine. EN BREF Slévia patrimine est un cntrat d assurance vie de type multisupprt

Plus en détail

- 16 - Le tableau de financement Partie 2

- 16 - Le tableau de financement Partie 2 - 16 - Le tableau de financement Partie 2 Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Variatins d'explitatin, Variatins hrs explitatin, Variatins de trésrerie. Bilan fnctinnel. Bilan fnctinnel et variatins,

Plus en détail

LOI de finances 2009

LOI de finances 2009 La chaîne 100 % cmpta-finance SynthèsE LOI de finances 2009 www.cmptalia.tv Ce dcument est la prpritété exclusive de Cmptalia.tv ; tute utilisatin autre que persnnelle devra faire l'bjet d'une demande

Plus en détail

VENDANGES 2014. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr

VENDANGES 2014. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr VENDANGES 2014 Saisie des TESA par Internet www.msafranchecmte.fr En cas de besin, vus puvez cntacter l assistance Internet de 8H30 à 12H00 et de 13h30 à 16h30 Téléphne : 09 69 36 37 01 Du temps de gagné

Plus en détail

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi Zm sur La base de dnnées écnmiques et sciales instaurée par la li de sécurisatin de l'empli Juillet 2014 I. Une transparence renfrcée via la mise en place d une base de dnnées écnmiques et sciales 1 II.

Plus en détail

LE BILAN. maîtriser les principes de fonctionnement des comptes de bilan.

LE BILAN. maîtriser les principes de fonctionnement des comptes de bilan. LE BILAN Objectif(s) : être capable : Pré-requis : Mdalités : d'établir un bilan simplifié, d'évaluer le résultat de l'exercice. maîtriser les principes de fnctinnement des cmptes de bilan. rubriques du

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» LES REGIMES DE RETRAITE. Le 11 juin 2013 Formation inter entreprises

«Enrichir l Organisation par les Hommes» LES REGIMES DE RETRAITE. Le 11 juin 2013 Formation inter entreprises «Enrichir l Organisatin par les Hmmes» LES REGIMES DE RETRAITE Le 11 juin 2013 Frmatin inter entreprises (Répnse suhaitée avant le 30 avril 2013) Les réfrmes successives des retraites, dnt la plus récente

Plus en détail

Déclarations 1330 CVAE et 2035 E

Déclarations 1330 CVAE et 2035 E Déclaratins 1330 CVAE et 2035 E La CET (Cntributin Ecnmique Territriale) est calculée sur deux bases : La CFE (Ctisatin Fncière des Entreprises) : établie sur la base de la valeur lcative des biens passibles

Plus en détail

VENDANGES 2015. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr

VENDANGES 2015. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr VENDANGES 2015 Saisie des TESA par Internet www.msafranchecmte.fr En cas de besin, vus puvez cntacter l assistance Internet de 8H30 à 12H00 et de 13h30 à 16h30 Téléphne : 09 69 36 37 01 assistanceinternet@umsage.msa.fr

Plus en détail

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé Rapprt relatif à l'écart salarial - lettre d'accmpagnement: frmulaire abrégé Sur la base des cnditins énncées dans la li sur l'écart salarial, vtre entreprise dit, dans les tris mis de la clôture de l'exercice

Plus en détail

LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS NON AMORTISSABLES

LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS NON AMORTISSABLES LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS NON AMORTISSABLES Objectif(s) : Dépréciatin nn définitive de certaines immbilisatins. Pré-requis : Classificatin des immbilisatins. Mdalités : Dépréciatin de certaines

Plus en détail

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Principes de fiscalité de l assurance de persnnes Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans

Plus en détail

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR.

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR. ENTENTE À INTERVENIR entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR Et d autre part : LE SYNDICAT DE LA FONCTION PUBLIQUE ET PARAPUBLIQUE DU QUÉBEC (SFPQ)

Plus en détail

LE RVER EN UN COUP D ŒIL

LE RVER EN UN COUP D ŒIL LE RVER EN UN COUP D ŒIL Le terme RVER est l acrnyme pur Régime Vlntaire d Epargne-Retraite. C est un nuveau régime de retraite régi par la Li sur les régimes vlntaires d'épargneretraite (Li sur les RVER)

Plus en détail

EPARGNE SALARIALE. Votre dispositif d épargne salariale : Epargne salariale Groupe GDFSUEZ. Epargne Salariale éventuelle suivant les entités COFELYINO

EPARGNE SALARIALE. Votre dispositif d épargne salariale : Epargne salariale Groupe GDFSUEZ. Epargne Salariale éventuelle suivant les entités COFELYINO EPARGNE SALARIALE Les plans d épargne salariale snt des dispsitifs cllectifs d épargne salariale facultatifs. Ils permettent aux salariés de se cnstituer une épargne à myen (PEG) u à lng terme (PERCO).

Plus en détail

Représenté(s) par (nom, prénom et qualité) : Dirk Van den Haute, agissant en qualité d Administrateur-délégué

Représenté(s) par (nom, prénom et qualité) : Dirk Van den Haute, agissant en qualité d Administrateur-délégué Cnventin cllective de travail instaurant des avantages nn récurrents liés aux résultats (C.C.T. n 90 du 20 décembre 2007 et C.C.T. n 90bis du 21 décembre 2010 Li du 21 décembre 2007) Entre l emplyeur :

Plus en détail

LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE. Découvrir la chronologie des opérations de fin d'exercice comptable. TABLE DES MATIERES

LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE. Découvrir la chronologie des opérations de fin d'exercice comptable. TABLE DES MATIERES LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE Objectif(s) : Décuvrir la chrnlgie des pératins de fin d'exercice cmptable. Pré-requis : Principes généraux de la cmptabilité financière. Mdalités : Dcumentatin,

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement internet. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement 3 jurs Signature bligatire : ADIFCO, sarl au capital de 10 000, SIREN 451 292 544, RCS Dijn,

Plus en détail

Protection Complémentaire Santé

Protection Complémentaire Santé Nus smmes là pur vus aider Prtectin Cmplémentaire Santé Cuverture Maladie Universelle et Déductin sur les ctisatins u primes de prtectin cmplémentaire santé Vus truverez dans ce dssier tut ce dnt vus avez

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

LE BUDGET DE TRESORERIE

LE BUDGET DE TRESORERIE LE BUDGET DE TRESORERIE Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Encaissements prévisinnels, Décaissements prévisinnels, Trésrerie prévisinnelle. Cnnaissances du prcessus "Prductin". Principes, Synthèse,

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines

GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines www.cterrier.com 1/7 29/09/2008 GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions Dns des entreprises Vus êtes une entreprise, relevant de l IS (impôt sur les sciétés) u de l IR (impôt sur le revenu)? Vus puvez apprter un sutien matériel à une assciatin u une fndatin à travers des pératins

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement, techniques avancées 2 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement, techniques avancées 2 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement, techniques avancées. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement, techniques avancées 2 jurs 2 Cnventin de frmatin : référencement, techniques avancées.

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 14 : LES COMPTES DE TRESORERIE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 14 : LES COMPTES DE TRESORERIE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 14 : LES COMPTES DE TRESORERIE PRINCIPES 1. Les entreprises effectuent qutidiennement des pératins de trésrerie. Elles snt justifiées par diverses pièces cmptables (talns de

Plus en détail

LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES

LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES Objectif(s) : Dépréciatin de certaines immbilisatins amrtissables. Pré-requis : Classificatin des immbilisatins, Amrtissement des immbilisatins. Mdalités

Plus en détail

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II.

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II. Annexe : Les recmmandatins patrnales Préventin Rendre bligatire la créatin d un cmité de santé et sécurité du travail par emplyeur pur le secteur public et par établissement pur le secteur privé (plus

Plus en détail

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable.

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable. L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES Objectif(s) : Pré-requis : Apprfndir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan cmptable. Principes d'analyse du bilan financier : Mdalités :

Plus en détail

CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI ou EBICS

CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI ou EBICS CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI u EBICS Les relevés de cmptes transmis via ces prtcles respectent la nrme CFONB (Cmité Français

Plus en détail

Compte Personnel de Formation

Compte Personnel de Formation Cmpte Persnnel de Frmatin Cadre légal Le cmpte persnnel de frmatin est entré en vigueur le 1 er janvier 2015. Acquisitin des heures au titre du Cmpte Persnnel de Frmatin : Pur un salarié à temps cmplet

Plus en détail

Chômage-intempéries. L'entreprise ne doit recourir à cette indemnisation que lorsque ne subsiste aucune autre possibilité de travail.

Chômage-intempéries. L'entreprise ne doit recourir à cette indemnisation que lorsque ne subsiste aucune autre possibilité de travail. 2 0 1 3 Guide pratique du Chômage-intempéries Le régime du chômage-intempéries, figurant aux articles L.5424-6 à 19 et D.5424-7 à 49 du Cde du travail, a pur seul but d'indemniser les salariés du bâtiment

Plus en détail

I. L INTERESSEMENT. Ces objectifs doivent concerner soit des résultats soit des performances au sein de l entreprise.

I. L INTERESSEMENT. Ces objectifs doivent concerner soit des résultats soit des performances au sein de l entreprise. Qu est ce que l intéressement? I. L INTERESSEMENT L intéressement est un mde de rémunératin cllectif et facultatif qui permet d asscier les salariés au dévelppement de l entreprise. C est un accrd passé

Plus en détail

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES OCTOBRE 2015 PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX (CFI) CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

Mise à jour le 19 juin 2015 Comité de perfectionnement du personnel de soutien

Mise à jour le 19 juin 2015 Comité de perfectionnement du personnel de soutien Cadre de gestin des activités de perfectinnement pur le persnnel de sutien Mise à jur le 19 juin 2015 Cmité de perfectinnement du persnnel de sutien Cadre de gestin des activités de perfectinnement du

Plus en détail

La Fédération F3C-CFDT, représentée par M. Denis TOUATI. La Fédération CSFV-CFTC, représentée par M. Alexandre PICAUD

La Fédération F3C-CFDT, représentée par M. Denis TOUATI. La Fédération CSFV-CFTC, représentée par M. Alexandre PICAUD sur 7 travail. ECF, représenté par M. André VINCENT LECHAT Et D une part IFEC, représenté par M. Francis PRÊCHEUR Entre DE LA DUREE DU TRAVAIL - AVENANT 24 bis RELATIF AU CALCUL ANNUEL EN JOURS Branche

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

Règles de gestion d une régie

Règles de gestion d une régie Dcument de frmatin à la Régie d Avances et de Recettes GFC versin du 27/05/2011 Règles de gestin d une régie Suivi d une Régie GFC : recmmandatins 1. Recmmandatins préalables : Le travail de suivi et de

Plus en détail

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires Grupe ERAMET Accrd Cmpte Epargne Temps Grupe MODIFICATION CGT - Rajuter avenant 1 et 2 Paris le 18 ctbre 2012 Préambule La Directin du Grupe ERAMET et les Organisatins Syndicales nt suhaité cmpléter les

Plus en détail

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES Le présent cahier des charges définit le périmètre de la prestatin attendue, en vue

Plus en détail

BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES

BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES Service Public Fédéral FINANCES Secteur TVA Avril 2016 AVANT-PROPOS Le régime de la franchise de

Plus en détail

REGIME DES MISSIONS EN FRANCE

REGIME DES MISSIONS EN FRANCE Secrétariat Général La Défense, le 1 er avril 2012 Directin des Ressurces Humaines Directin Siège NOTE D'ADMINISTRATION N 05 / 2002 REGIME DES MISSIONS EN FRANCE applicable à l ensemble du persnnel lié

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES 1 / Définitins Dans le cadre des présentes Cnditins Générales, les Parties cnviennent de ce que chacun des termes et expressins figurant ci-dessus aura la significatin dnnée dans sa définitin, dès lrs

Plus en détail

REEVALUATIONS DES BILANS. Présentation des principes de réévaluation des immobilisations, Traitements comptables. TABLE DES MATIERES

REEVALUATIONS DES BILANS. Présentation des principes de réévaluation des immobilisations, Traitements comptables. TABLE DES MATIERES REEVALUATIONS DES BILANS Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Présentatin des principes de réévaluatin des immbilisatins, Traitements cmptables. Travaux cmptables de fin d'exercice. Réévaluatin légale

Plus en détail

Séquence simplifiée des comptes

Séquence simplifiée des comptes Séquence simplifiée des cmptes Présentatin Les cmptes d'un agent écnmique présentent d'abrd ses pératins, c'est-à-dire les flux qu'il décide u accepte et qui affectent sit le niveau, sit la cmpsitin, de

Plus en détail

Sommaire. A) Le créateur... p. 3 B) L entreprise... p. 5

Sommaire. A) Le créateur... p. 3 B) L entreprise... p. 5 Smmaire I) Présentatin du créateur et de sn entreprise... p. 3 A) Le créateur... p. 3 B) L entreprise... p. 5 II) Le prjet... p. 5 A) Descriptin du prjet... p. 5 B) Origine du prjet... p. 5 C) Le prduit/le

Plus en détail

NOTICE D AIDE À L ÉLABORATION DE LA DEMANDE DE PAIEMENT [MESURE 413 - N DISPOSITIF]

NOTICE D AIDE À L ÉLABORATION DE LA DEMANDE DE PAIEMENT [MESURE 413 - N DISPOSITIF] Mise à jur : le 16/12/2013 Insertin du lg du prjet (Cnseil réginal, Cnseil AXE 4 LEADER Insertin du lg du prjet (Cnseil réginal, Cnseil Insertin du lg du prjet (Cnseil réginal, Cnseil Insertin du lg du

Plus en détail

ANNEXE REGLEMENTAIRE. Statuts des agents contractuels de la fonction publique

ANNEXE REGLEMENTAIRE. Statuts des agents contractuels de la fonction publique ANNEXE REGLEMENTAIRE Statuts des agents cntractuels de la fnctin publique Li n 84-16 du 11 janvier 1984 mdifiée - Décret n 86-83 du 17 janvier 1986 Li n 84-16 du 11 janvier 1984 mdifiée prtant dispsitins

Plus en détail

LE CUMUL D ACTIVITES DES AGENTS PUBLICS. Sommaire

LE CUMUL D ACTIVITES DES AGENTS PUBLICS. Sommaire NOTE D INFORMATION LE CUMUL D ACTIVITES DES AGENTS PUBLICS L:/Circulaires 2009 NT/SG Réf : Rémunératin 7.4 SERVICE CARRIERE Octbre 2009 Références : - Li n 83-634 du 13 juillet 1983 prtant drits et bligatins

Plus en détail

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION L ASF et les rganisatins de cnsmmateurs c-signataires snt cnvenues de ce qui suit : Le présent accrd cncerne le recuvrement amiable, c est-à-dire

Plus en détail

P2C06 La re alisation de la paye

P2C06 La re alisation de la paye I. L organisation de la paye P2C06 La re alisation de la paye La paye s effectue chaque mois selon un calendrier strict à définir. Si la paye doit être versée le dernier jour du mois, toutes les opérations

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE Dans une planificatin financière intégrée, l établissement du cût de la vie cnstitue une étape essentielle qui servira à : assurer la chérence entre le cût de la vie et

Plus en détail

Régime d aide, exempté de notification, en faveur de la participation des producteurs de produits agricoles à des systèmes de qualité

Régime d aide, exempté de notification, en faveur de la participation des producteurs de produits agricoles à des systèmes de qualité Décembre 2015 Régime d aide, exempté de ntificatin, en faveur de la participatin des prducteurs de prduits agricles à des systèmes de qualité En applicatin du règlement (UE) n 702/2014 de la Cmmissin du

Plus en détail

RET - QCM Comptabilité eval compta 02

RET - QCM Comptabilité eval compta 02 RET_evalcmpta_02_QCM.dc RET - QCM Cmptabilité eval cmpta 02 1. Questins Branche de la cmptabilité rientée vers l'infrmatin externe des différents agents écnmiques, partenaires de l'entreprise, avec lesquels

Plus en détail

Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au soins de premier recours

Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au soins de premier recours Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au sins de premier recurs Article 18 : Généralisatin du tiers-payant Cmmuniqué du Ministère Purqui le Guvernement prend-il cette mesure? De nmbreux Français renncent

Plus en détail

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X Réf. 480718-265507592/FF Recmmandatin n 2009-131/PG relative à la saisine de Mnsieur D du 29 septembre 2008 cncernant un litige avec le furnisseur X Thème : / Mts clefs : * * * * La saisine Le médiateur

Plus en détail

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES 1.1. Qualificatin juridique En applicatin de la directive eurpéenne 2002/92/CE du 9 décembre 2002 sur l intermédiatin en assurance (dite DIA), l article L. 511-1 I du Cde des

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ATTENTION Cette fiche est du niveau BEP : - elle ne traite que des cas de salariés mensualisés; - elle ne traite pas les problèmes de réductions de cotisations de la loi

Plus en détail

Checklist: e-commerce et protection du consommateur

Checklist: e-commerce et protection du consommateur Checklist: e-cmmerce et prtectin du cnsmmateur crsslaw s checklists Date : 1 er juin 2014 Versin 1.1 Tags : e-cmmerce, ICT Law Françis Cppens Françis est cllabrateur senir chez crsslaw. Il se spécialise

Plus en détail

Financement des investissements Page 1 sur 6

Financement des investissements Page 1 sur 6 Financement des investissements Page 1 sur 6 Une UC a tujurs besin d investir que ce sit pur : - Remplacer du matériel bslète (ex : investir dans l util infrmatique) - Augmenter sa capacité de vente (ex

Plus en détail

Master en alternance dans l enseignement supérieur. Vade-mecum à destination des étudiants

Master en alternance dans l enseignement supérieur. Vade-mecum à destination des étudiants Master en alternance dans l enseignement supérieur Vade-mecum à destinatin des étudiants Préambule Ce dcument ne préjuge pas de l évlutin des législatins ni de l indexatin et /u des mdificatins des mntants

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

GESTION DES REVENUS ET SOLIDARITES FAMILIALES. (Seconde partie)

GESTION DES REVENUS ET SOLIDARITES FAMILIALES. (Seconde partie) L UNAFOR prpse une frmatin: ATTENTION : NOMBRE DE PLACES LIMITE! GESTION DES REVENUS ET SOLIDARITES FAMILIALES (Secnde partie) 3 et 4 décembre 2015 UNAF 28 Place Saint-Gerges 75009 PARIS Metr: Saint-Gerges

Plus en détail

FORMATION OBSERVANCE

FORMATION OBSERVANCE FORMATION OBSERVANCE OBJECTIFS Sensibiliser les participants à la prblématique de l bservance Cmprendre la prblématique de nn bservance Cmment bâtir un prgramme d Observance Echanger avec des prfessinnels

Plus en détail

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004 Nte de transitin - Impact du passage aux nuvelles nrmes cmptables sur le bilan cnslidé au 1er janvier 2004 Cette nte a pur bjectif d expliquer les effets de la transitin des nrmes cmptables belges aux

Plus en détail

Loi du 5 mars 2014 relative à la transparence financière des CE: Que disent les décrets d application?

Loi du 5 mars 2014 relative à la transparence financière des CE: Que disent les décrets d application? La suite Li du 5 mars 2014 relative à la transparence financière des CE: Que disent les décrets d applicatin? JORF n 0075 du 29 mars 2015 www.semaphres.fr Ils snt enfin parus! Les décrets, parus au jurnal

Plus en détail

ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DES ECOLES

ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DES ECOLES FLASH D INFORMATIONS N 10/2009 ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DES ECOLES (Agent Territrial Spécialisé des Ecles Maternelles, Adjint Technique Territrial ) Réf : - Li n 84-53 du 26 janvier

Plus en détail

Les accidents du travail

Les accidents du travail Les accidents du travail Table des matières Qu est-ce qu un accident du travail?... 2 Que faire en cas d accident du travail?... 3 Cmment s effectue l indemnisatin?... 4 Pur les membres de SMartBe?...

Plus en détail

Directive relative au traitement des données de Health Info Net

Directive relative au traitement des données de Health Info Net dnnées de Health Inf Net Le traitement des dnnées persnnelles chez Health Inf Net AG () 1 Dispsitins générales 1.1 But et champ d applicatin Le dmaine de la santé est régi par des dispsitins légales particulièrement

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2015 Dssier à returner cmplet à la Mairie pur le 19 décembre 2014 Tut dssier de demande de subventin nn parvenu à cette date u incmplet ne purra être étudié DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2015 POUR

Plus en détail