L'trtr{SEXGNET}IEtrYT DE II\ COMPEIUYCE GH\'RALD 'ACIETER." A DES ADT'LTES HANDTCAPES MENTAUX

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'trtr{SEXGNET}IEtrYT DE II\ COMPEIUYCE GH\'RALD 'ACIETER." A DES ADT'LTES HANDTCAPES MENTAUX"

Transcription

1 BVUÊ NANCPHN D A DCNC NCTU vum 1. NU[/R 'trtr{sxgnt}tryt D \ CMPUYC GH\'RAD 'ACTR." A DS ADT'TS HANDTCAPS MNTAUX Nice Mntreui, Jen-Benît Abrssrt et Ghisin Mgertte uâtfe sdutes présentnt une déficience rentte mdérée et sévère nt ppris à fire des chts dns des petits mgsins setf-service situés dâns tes envi rns de teur t ieu de résidence. Une exprtin de teur envi rnnænt permis dtidentifier six mgsins prmi tesques deux nt été sétectinnés setn t méthdtgie de trenseignmnt de [ cçétence générte. Après que es sujets ient cquis t ccçétence "cheterrrdns tes deux rrgsins drppfentissge, nus âvns évtué â génér.isâtin dns tes qutre utres mgsins. Un test de mintien de t'pprentissge et de génértisâtin â été rétisé tris mis près [â fin de trpprentissge. es résuttts btenus démntrent t'efficcité de [â strâtégie utiisée pur prmuvir généristin à des cnditins différentes de cetes de t'spprentissge. Pur enseigner des cmpétences à des sujets hndicpés mentux, 'ductin Cmprtemente Cinique utiise un certin nmbre de techniques prennt en cmpte es ntécédents et es cnséquences des cmprtements à fire cquérir. Ces ntécédents (tes que es cnsignes verbes "hbie-ti"- "mets tes chussures") peuvent, près sscitins répétées vec e cmprtement krrs de 'pprentissge, cntrôer ce cmprtement: is snt rs ppeé stimui discrimintifs. e prbème pprt rsque e sujet mnifeste e cmprtement désiré uniquement qund certins ntécédents très spécifique snt présents u que tut u prtie des stimui discrimintifs ne snt ps pertinents u es deux. Pr exempe, e fit de vir ses hbits piés sur une chise près s'être vé e mtin, peut cnstituer pur un étudint hndicpé ment un stimuus discrimintif pertinent pur e cmprtement "s'hbier". Pr cntre, si e sujet ttend pur cmmencer à s'hbier que sn éducteur ui dise "hbie-ti", n purr cncure que sn cmprtement est cntrôé pr un stimuus discrimintif nn-pertinent - ce qui fer bstce à généristin puisque e sujet hndicpé risque de ne ps mnifester e cmprtement si quequ'un d'utre ui dit de s'hbier u si n ne ui dit rien. e mtérie spécifique utiisé, e ieu et e Nicte {ntreui, Jen-8enît Abrssârt et Ghistin {gèrtte, Dépârterent d' rthp&gg i e, uni vers i té de Mns - Hinut. 22, Ptce du Prc, 7000 Î.{ns, Betgique. persnne impiqués dns 'pprentissge peuvent insi, dns certines cnditins, devenir des stimui discrimintifs fisnt bstce à généristin. e cmprtement est ussi cntrôé pr ses cnséquences. Cees-ci peuvent être des féicittins ("Brv, tu t'es bien hbié") u un feed-bck suite à une répnse incrrecte ("Nn, tu s mis tn pu à 'envers, e ds à 'vnt"). Si e sujet reste dépendnt de ces cnséquences près fin de 'pprentissge, ce cnstituer égement un frein à généristin. Une des risns principes expiqunt ces difficutés prvient du fit que trp suvent, rsque 'intervennt prgrmme un pprentissge, i "ubie" ce qui se psser près cet pprentissge. espère que généristin pprtr spntnément, rs que prfis, sns même y penser, i intrduit, dns e prgrmme, des événements qui cnstituernt un bstce à généristin. prtique "Trin strtégie nd Hpe" définie pr Stkes et Ber (1977) dns eur nyse des recherchesur généristin. Hughes (1985) prpse deux prcédures pssibes fce à 'bsence de généristin des cquis:. sit "rttrper" es diffrcutés: généristin est prgrmmée près cup, qund es résutt sntjugés trp fibes en ce qui cncerne;. sit prévir et prévenir es difficutés en prgrmmnt DÉCMBR 1990

2 dès e déprt des mesures qui fciiternt 'ppritin de généristin. Dns cette dernière ctégrie, n retruve, entre utres, es deux strtégies qui nt été cnsidérées pr White, eber et Phifer (1985) prmi es pus efficces qunt à fciittin de généristin: "'enseignement de cmpétence génére" (Gener Cse Prgrmming) et "'enseignement de pusieurs exempes" (Mutipe xemprs). Ces deux strtégies précnisent 'utiistin de pusieurs exempes en curs d'pprentissge. Mis à différence des trvux utiisnt strtégie "Mutipe exemprs", qui ne précisent ps e mde de séectin des exempes, es recherches prtnt sur 'enseignement de cmpétence génére insistent sur nécessité de "bien chisir" es exempes d'pprentissge. Cette deuxième technique mise u pint pr ngemnn et ses cègues (Becker, ngemnn, Thms 1975; ngemn et Crnine 1982) pur enseigner à de jeunes hndicpés mentux égers u retrdés pédggiques des cmpétences scires met 'ccent sur 'utiistin d'un nmbre suffrsnt d'exempes pprtennt à cette csse. Nus reprenns ici une définitin de Becker et ngemnn (1978) citée pr Hrner, Sprguet Wicx (1982): " cmpétence génére été enseignée rsque, près 'pprentissge de queques tâches d'une csse prticuière, n'imprte quee utre tâche pprtennt à cette csse peut être exécutée crrectement". ngemnn et Crnine (1982) insistent sur e fit que, grâce ux exempes utiisés rs de 'pprentissge, n dit enseigner ux sujets à fis es simiitudes - es crctéristiques sembbes de tus es stimui pprtennt à csse - et es différences - vritins pssibes des crctéristiques des membres de csse, vritins n'ffectnt ps eur pprtennce à cette csse. Hrner, Sprgue et Wicx (1982) nt dpté cette pprche d'ngemnn pur 'enseignement, à des étudints hndicpésévères, de cmpétences de vie dns cmmunuté et 'nt ppeée "'enseignement de cmpétence génére". s nt mis u pint cette démrche dns e cdre du mdèe d'intégrtin scire d'descents hndicpésévères en éce secndire rdinire (mdèe d'regn). est à nter en effet que, dns un enseignement rticué sur cmmunuté (cmmunity-bsed), e grnd nmbre de mgsins, rues, persnnes, ieux de trvi et de isir... ne permet ps de prgrmmer un pprentissge dns tutes es situtins ù e futur dute purrit être mené à vivre, trvier, se distrire. serit, pr exempe, impensbe, dns e cdre de 'bjectif "Jen ser cpbe de fire ses chts seu dns un mgsin sef-service" d'mener Jen dns tus es mgsins de vie fin de ui pprendre tutes es vritins des cmpsntes du cmprtement visé. est dnc nécessire de séectinner queques exempes qui sient représenttifs des vritins existntes dns 'univers d'pprentissge du sujet. 'enseignement de cmpétence génére été utiisée pur enseigner, vec succès, à des hndicpésévères généristin de cmpétences tees que "utiiser des mchines distributrices de nurriture et de bissns' (Sprgue et Hrner, 1984), "exécuter des tâches prfessinnees" (Hrner et Mc Dnd, 1982; Cvin et Hrner, 1983), "enfier un pu" (Dy et Hrner), "repérer des mrchndises dns un mgsin" (Mc Dnne et Hrner, 1985), "pyer des mrchndises dns un mgsin" (Mc Dnne, Hrner et Wiims, 1984), "tééphner" (Hrner, Wiims et Steveey, 1987), "trverser rue" (Hrner, Jnes et Wiims, 1985). présente recherche n'est ps une simpe répictin des trvux ntérieurs. n effet, si Hrner et ses cègues (1984 et 1985) nt déjà ppiqué 'nseignement de Cmpétence Génére à des cmprtements dns e dmine des chts de mrchndises (sit piement sit séectin d'rtices d'épicerie), cette strtégie n' ps, à cejur, été utiisée pur fire cquérir chne cmpète des cmprtements cnstitunt 'ctivité "fire des curses dns un mgsin sef-service", depuis 'entrée dns e mgsin jusqu'à srtie une fis es chts terminés. e cmprtement visé ici revêt dnc une pus grnde cmpexité dns e nmbre et diversité des cmprtements simpes. Signns égement que pputin vec quee nus vns trvié - des dutes présentnt une déficience mente mdérée et sévère et vivnt en institutin depuis une dizine d'nnées - est différente de cee hbitueement rencntrée dns es recherches précitéæ, à svir des descents déficients mentux fréquentnt une csse spécie intégrée dns une éce secndire rdinire. MTHD Sujets Six persnnes dutes, vivnt vec une déficience mente, âgées de 27 à33 ns, nt été cncernées pr recherche: qutre d'entre ees (Q de 31 à 49) nt suivi 'pprentissget es deux utres (Q de 46 à 63) nt 106 RVU RANCP{N D A DÉCNC NTCTU

3 uniquement fit 'bjet des bservtinsns bénéficier de 'ppictin des prcédures d'pprentissge. Activité e cmprtement à fire cquérir à ns sujets étit "cheter et pyer des mrchndises dns des mgsins sef-service situés dns es envirns de eur institutin". Ce cmprtement cnsistit en: C C2 C3 C4 c5 C6 C7 C8 c9 - repérer prte d'entrée et entrer dns e mgsin; - prendre un cddy (chrit pur es rtices); - frnchir éventueement e turniquet u e bttnt intérieur du mgsin; - repérer e ryn cibe et se diriger vers ce dernier; - repérer 'rtice cibe et e prendre; - pce 'rtice dns e cddy; - repérer et se diriger vers es cisses; - pcer es mrchndises sur e tpis; - srtir 'rgent de s pche et e dnner à cissière: C - reprendre mnnie et remettre en pche; C - pcer es mrchndises dns un schet; C2 - prendre e schet de mrchndises; C3 - remettre e cddy en pce; C4 - se diriger vers srtie et srtir. es 9 rtices chisis pur 'pprentissge cmprenient des bissns u des frindises que es sujets vient 'hbitude de cnsmmer u sein de 'institutin. Pr ieurs, 4 rtices différents nt été séectinnés pur servir de bse u test de généristin. Prértin du prgrmme d'enseignement de cmpétence génére Nus vns suivi es étpes prpsées pr Hrner, Sprguet Wicx (1982); ) Définir 'univers d'pprentissge: nus vns expré es envirns du hme et vns identifié 6 mgsins sef-service situés dns un ryn de 5 kimètres. b) tudier es vritins des stimui et des répnses insi que es pssibiités d'erreurs et dtexceptins CABAUX, et ). c) Séectinner es exempes pur 'pprentissget e test: nus vns retenu, pur 'pprentissge, e minimum d'exempes cuvrnt e mximum de vritin des stiumui et des répnses, sit es mgsins 2 et 4. Purui vns-nus retenu ces deux exempes?. Ces deux mgsins snt équipés de prtes nnutmtiques, d'ù une difficuté ccrue pr rpprt à ceux dnt es prtes snt utmtiques.. A eux deux, ces mgsins recuvrent qusi-ttité des pictgrmmes des 6 mgsins présents dns 'univers d'pprentissge pur 'entrée et srtie: 'NTR', 'PUSSZ", fèche, "SRT NTRDT", e sige du sens unique.. e mgsin 2 cmprte un bttnt intérieur et e mgsin 4 un turniquet, et présentent dnc des difficutés suppémentires pr rpprt ux mgsins qui n'en snt ps purvus.. e mgsin 2 présente de nmbreux ryns tndis que e mgsin 4 est d'une structurtin pus simpe; ceci permettr à ns sujets de rencntrer des degrés de difficuté vribes qunt u repérge du ryn.. es rtices cibes réservés pur 'pprentissge snt dispersés dns es 2 mgsins retenus, ce qui n'est ps e cs pur es 4 utres. e test de généristin été cnduit dns es 4 utres mgsins fisnt prtie de 'univers d'pprentissge. d) rdnner es exempes d'pprentissge: Nus vns veié, d'une prt, à enseigner tutes es cmpsntes de 'ctivité à chque sénc en situtin réee (c'est-àdire es 14 cmprtements de chîne) et d'utre prt, à présenter es 2 mgsins égement à chque sénce. n effet, seue présenttin simutnée des 2 exempes chisis étit susceptibe d'ider e sujet à identifier es crctéristiques pertinentes cmmunes à ces exempes. e) nseigner es exempes: es techniques et es prcédures snt cees hbitueement utiisées dns 'pprche cmprtemente. Au curs des sessins d'pprentissge, des ides nt été dnnées ux sujets fin de eur permettre, en cs de difficuté, d'émettre e cmprtement visé: des cnsignes verbes, des indices visues et une guidnce physique. Nus vns veié à estmper ces ides cmpémentires pur éviter que e sujet en reste dépendnt près 'pprentissget pur 'mener à être ttentif ux seus indices présents dns e miieu nture. Nus vns égement utiisé une prcédure de renfrcement DÉCMBR

4 th h è \.h t4 5 ^ g É ; àth 9--ï ' i é!? Z' 6:: i 9 : G H d ô 9 Ës 2) JY. : : - -È 5 ù 6 \ 2 D t '3,c d U q s 8. q Ë, - q ^ ( 4 t r v!:6 ' - æ < : i e - HN: -*6.4 -! z -.: - c - Y ' R : d! ô È 3s g j - É).- i:! - ' e. 6 È é '!,,i ô!,6 z X.- th t * 4 È e c > z-' É, i: v. :! i,9::.:ç É è Ë'q > <-é. c J : *é i 7 i - D.!),ô è0 tsd 2 \ '.- t) 5 w t : i : t i 5 J.. 4 g x Ê q 9 È È É t r ôi t t 9 : È i Q - 9,ii É; c 9 û.à t 1 9 ' Ë - t È 3 9 ^ r : Ë -.â B Ê q frt h >!t Ë v À \ 108 RVU RANCPHN D A DÉCNC TNTCTU

5 ^.99.9 Ë 9 :î 'i 6 z _ 9 Ê È q 6 q,6 5' 9 : 5 É d ; p :3Ë G' /) Ë Ë d i Ë É $ s >! i.:. r d Y e 6,É ç > 2'; g g is:; b 4 È - z Y - -, : ' q Ë d,' '/ 'G-. > c 6 ( 0 v) Ë : 6 p.: ge ' ;iëë v d ËËe -: x r ç N Ê \ / :- - È r t - -"'"5: N. Y ;,8Ë r<;â; z'é. q i Ètr d 4 ôi V) âù) 7 4 ; > < 6 È ' t Y 5 : 8 5 : 'tr3 > :i -- ç b i i ù?,p t r ) 9 z r0 e.! æ d. è'ë? É è 4 ts P- É 6 û). ôi r 6 c b 3 Ê Ë /, s DÉCMBR

6 tt) 3 tt) èd -2 \ (h t) c,) qj - q ).!- x ( 4 i 4, 6 i S u d * xê Ë e. t ^ 3! h i t 3 : > Ë e -9 x r.i -.5 -,^ r 6 : x : - e 5! É: ; 3ËiËB h! 8.9.È [.!.Ë < i 9 -? '-; er à; È. ;. à 6 ô ù - - d! G. ç c ç J U : v! k-- t h 5 h i - > n \c (h È g s'6 - Êg ( ' i È e 2 8tr.,' i ; À d '9 ô ç Ë R - ; à 3 : È, c 6 u 'i-- '3 > : r e > Ë ; ts 7 Ë 9 i u'9 b : e k +;s. È É d 9 à>. th : \ 6 h i: J q *. x 2 cr r<) { )! ) d Ë Ë Ë à - N x) --: 1.:3 P.g i: É; 6 h ^.-- Y 6 4?.9 C vi 110 RVU RANCPHN D A DÉHc NC NTCTU

7 à É ; ft i- È \ 4 8. Ê Èè! : - é-- P : r Ë àê!,\ e 6 < e.g JiÉ P _ H ; 9 æ - _ 'Ê 3.;. ' t - ç t - > t 9 9 t - t - c -., : t ' :9 -é. ) i.à Ê - Ë v ê'3 '! 6 t r -é; 3 * :'- É X t - 5 t È È? 3 g.; â0 t - d t g t. t ) t t à J s t - È t 2 t 5 À. i e b e.t f,d È â Pr: : - : 6 q' : Î Q 6 f à Ë d.:: g È - G x û 9? -â ' Ë 8.2 â A 6 dt 'ËR g : e É É é 3 3 ïe X - S - d É 6 ô /, ) e DÉCMBR

8 ) th \q) \qi i r'1 C ) ô - Y Ê-(, À 0 ) X 0) c e - - c J w i ) 7 ' >'.. 'c.> e x : : r r e C) Y ô ) i - - e ) 0 0 ) Y i -. ^ v ; (.9 Ëc \ ) c t 'P ^ t Ë Ê. ô Y h ( ) $ e r Ég c J ( ) t z:" - ' J.] > - J c çj C), 0 ) : <!,er <0) ô r J!-'Â u r )? C ) C u - Y c t 5 v ) 1 > v ô : t 0 ) 0 ) 0) C) ê- c) - '- -. v cg G G ) ' )- u) C )! 9 ( ) G.) - r th th t ) t4 t t) v) 9 th ô x r- \!! r -,()i c r h à< ).- \6) t v c)-â 0) q) q) t x -0) \ ().J >' -.1 ô *) - C) 5 9 '!) q) tt)!-) > ('J * h C) ' p k ) r Y'A).: cô h ^.h 'x :, c) i' *'- + \r G RVU RANCPHN D A DÉCNC NTCTU

9 <! ) t"s, ^, G e 3 ; Q ) r ( r s ( th nr. 6 t i Ë t n û.- v Z * (.) ( b *'R g b :6 3 q f ' R Æ-5 e' t7 () n r< t) t<!2 - >' k C) th,0),y r rs P À x 6 ) P! C) _ t) g /. )( :î Z zz:' h t ) (): Ë : tt2 ; * 6rJ : P ;i :! J c )!.) \0.) q) r7 >, (, Ê!.) t â () 0) t h 00.),< c tt1!.) tr() >, ' ; ï ( g <.: () '? - - û) - É d ) 0 )!.) tr c-â e i - xc) : v > n Ê t s [ ) zc û) ; <t) :P è; d r'.1 -.) (4(i tr () h c ) Ê A.n 9? 7 Ë 0) n.y C) k Y 000.). ô É v) <! * >) <z x! : - C) q È i ) 6 V ( J r < -(, w c) c) n tâ c g X c h t't q) v) 6t C) ; ^ A 'c, () Ë (J r < È ().g (Ë - >' tr()! ) P :s) c) : r g t) É,6 A 9 (, tg 0{)v). 6 )!iô 6 -: \J { >,\) 9,. G)t\J 0()ë t V - c.) tt) tr U).+ DÉCMBR

10 ë è5 \ ) (u q q tj q) ti è. â.è. ô Ë Ê'9" É-69 #ec Ë \ 5 \ \ N \ \ ë è5 6 r.y :. i â \ 8 8 è5 È5?c) Ë! 9,.2 - q â p à0 è5 è5 è5 r 8 \ -- r ) Y^ C ' e)-1 ËË È-n Ê.v ë \ ë r \ 9 _63.! q () \ \ x R æ x \ æ æ æ æ 6 \ P 3 È. J Ë q 6 8 n È 9 (! q ) h x \ 6 æ \ æ \ æ æ \ æ \ æ & r r c æ \ æ h r æ æ \ ç â è0 6! q) ÊÈ) :?; æ r t r æ h h æ \ ô ç h æ \ \ ts r ts \ô r \ô 3 r'- ô ô É N r t N ç N ç c!t èb J tn e q U' n v,. câ \ ' v) /) RVU RANCPHN D A DÉCNC NTCTU

11 es sénces d'pprentissge se snt déruées de mnière suivnte: une séncen simutin pur certins cmprtements de chne (rechercher es rtices sur es ryns, dépser es rtices sur tbe u e tpis, pyer es mrchndises) précédit à chque fis es sénces dns es deux mgsins retenus. Dns chque mgsin, es sujets nt dt cheter un rtice; is dispsient, pur ce fire, de 'rgent insi que d'une crte d'cht (reprennt pht u 'imge de 'rtice à cheter et une phtcpie du biet u de pièce servnt à pyer cet rtice). Nus vns veié à ce que e type d'rtice cheté chnge d'une sénce à 'utre et d'un mgsin à 1'utre. Tutefis, rs des tris premièresessins, es rtices cibes furent identiques pur es deux mgsins fin de ne ps intrduire trp vite des vritinsuppémentires. Remrque: peut sember que 'cht d'un seu rtice pr mgsin ne sit ps suffismment représenttif de 'ctivité "fire des chts dns un sef-service" mis nus devins tenir cmpte de imites finncières impsées pr 'institutin. Ce chix permis de réduire cnsidérbement es dépenses iées à 'pprentissge situtin réee, tut en grntissnt de bns résutts qunt à généristin ('rtice cibe chngent d'un mgsin à 'utre et d'une sénce à 'utre). f) Tester es résutts: e test des résutts de 'pprentissge eu ieu dns es 4 utres mgsins cncernés. es sujets nt été menés à émettre e cmprtement cibe de même fçn que durnt 'pprentissge à deux différences près: is n'vient jmis fréquenté es mgsins de test durnt 'pprentissget es rtices cibes étient égement différents. s nt cheté chcun, durnt ce test, 4 nuveux rtices (un pr mgsin). Mesures effectuées et fidéité des bservtins es mesures effectuées crrespndent u reevé du nmbrede cmprtements de chne crrectement émis pr chque sujet sns ide de 'dute (et cnvertis en purcentges): ) dns e mgsin de test de déprt (e mgsin 2); 2) dns es 2 mgsins retenus pur 'pprentissge (es mgsins 2 et 4); 3) dns es 4 mgsins séectinnés pur e test de généristin (es mgsins 1, 3, 5 et 6). psitif cntinu u début de 'pprentissge (chque fis que e sujet émet, seu et sns ide, un cmprtement de chne, i est imméditement renfrcé sciement pr des féicittins). Après qutre sessins d'pprentissge, nus smmes pssés à une prcédure de renfrcement intermittent (VR3- près 2, 3 u 4 cmprtements crrectement émis) pur finement ne pus renfrcer qu'en fin de chne. Nus vns, prèement à cette diminutin prgressive des renfrçteurs extrinsèques, veié à préprer 'utrenfrcement en mennt es sujets à exprimer eur prpre stisfctin près 'exécutin crrecte de tâche. Durnt 'pprentissge, 'expérimentteur réisé seu es bservtins. Pur e test de déprt et e test de généristin, nus vns ccué une fidéité des bservtins pr 'étbissement d'un purcentge d'ccrd entre deux bservteurs: 'expérimentteur uimême insi qu'un bservteur "neutre", en 'ccurence un étudint nn fmiier vec e prgrirmme d'pprentissge. es purcentges btenus nt été de 9% pvur e test de déprt et de 100% pur e test de généristin. 'interventin de cet bservteur neutre été décidée dns e but de supprimer d'éventuees infuences (u biis des résutts) iées à seue présence de 'expérimentteur uprès des sujets, surtut dns es situtins de généristin. es sujets snt-is en effet cpbes d'émettre es cmprtements cibes de même mnière qund 'expérimentteur ne réise ps ui-même es bservtins? présence de ce dernier n'est-ee ps un fcteur d'ide impicite pprté ux sujets? n effet, certines recherches nt été critiquées à cet égrd cr es persnnes chrgées de 'pprentissge étient utiisées à fis cmme fciitteurs et bservieurs du cmprtement cibe. n ce, es chercheurs nt suvent mis, cmme e disent Kyser et Biingsey (1987), de cnsidérer es effets pssibes de 'utiistin de ces mêmes Dersnnes dns situtin de généristin. Remrque: présence de 'dute s'est fhite égement pus discrète u fur et à mesure des prgrès du sujet, en ugmentnt distncentre e sujet et 'expérimentteur; durnt es deux dernières sénces d'pprentissge, es sujets nt fnctinné ttement seus à 'intérieur des mgsins, 'expérimentteur es ttendnt sur e prking. Nus vns qund même pu cnsigner sur fiche es DCMBR 1990

12 résutts btenus pr es sujets durnt ces deux sénces. D'une prt, en effet, rsque e sujet cncerné srtit du mgsin vec e schet de mrchndises crrectement chetées et mnnie en pche, nus puvins en déduire qu'i vit réussi à émettre tus es cmprtements précédents de chine. D'utre prt, nus puvins évuer réussite u nn des premiers cmprtements de chne en bservnt e fnctinnement du sujet u trvers des vitres du mgsin. Dessein exériment et phses de 'prentissge 'efficcité des prcédures d'pprentissge été évuée pr un dessein à ignes de bse mutipes en fnctin des individus. tbissement de igne de bse: Un test de déprt été, mené pur es 6 sujets: nus eur vns demndé d'cheter un rtice dns e mgsin 2 qui regrupit déj à certines diffrcutés (u niveu des prtes d'entrée, du nmbre de ryns et de eur dispsitin) en utiisnt une crte d'cht et un biet de 50 B. s nt dnc dû émettre tus es cmprtements de chne dns 'rdre, en respectnt certines imites de temps sen des critères de réussite prédéterminés. 'dute n'intervenit qu'en cs d'échec et dispensit rs u sujet, sen es besins, un indice visue, une cnsigne verbe u une guidnce physique (u es tris à fis) pur puvir cntinuer à tester e niveu des sujets pur es cmprtements suivnts de chne. Une utre pssibiité s'ffrit à nus et cnsistit à rrêter e test dès que e sujet échuit dns 'émissin d'un cmprtement de chne et à nter "échec" pur es cmprtements suivnts. Mis cette ptin présentit 'incnvénient de ne ps puvir furnir d'infrmtins sur e fnctinnement des sujets qunt à 'émissin des cmprtements subséquents de chne (ces infrmtins étient imprtntes pur 'étbissement du prgrmme d'interventin). C'est purqui, nus vns préféré furnir ux sujets, en cs d'échec, des indices minimux eur permettnt de pursuivre 'émissin des cmprtements cibes suivnts. es résutts nt été cnsignés dns des tbeux "réussite-échec", ù 'n ntit égement type d'indice minim dispensé u sujet. n cs de réussite, ucune prcédure de renfrcement n'étit ppiquée. Sessins d'pprentissge: es prcédures d'pprentissge nt été ppiquées successivement pur 4 des 6 sujets pnicipnt à 'expérience. Chque sessin cmprtit deux phses: d'brd un pprentissgen simutin et ensuite un pprentissge situtin réee, d'brd dns e mgsin 2 puis dns e mgsin 4. Ces prcédures n'nt ps été ppiquées ux deux derniers sujets pur esques nus vns cntinué à étbir igne de bse. Test de généristin: Une fis es cmprtements cibes cquis de mnière stbe pr es 4 sujets ynt bénéficié de 'pprentissge (100% de réussite dns 'émissin des cmprtements de chne, dns es 2 mgsins), un test de généristin été cnduit dns es 4 utres mgsins. es sujets nt été menés à cheter, dns chcun des mgsins, un nuve rtice et à émettre es différents cmprtements de chne gbe sns ucune interventin de 'dute. es 2 sujets pur esques nus vns cntinué à étbir igne de bse sns ppiquer de prcédures d'interventin, nt égement bénéficié de ce test de généristin dns e but d'étbir des cmprisns entre es résutts btenus pr ces derniers et ceux btenus pr es 4 sujets ynt suivi 'pprentissge. Tris mis près fin de 'expérimenttin, nus vns réisé un test du mintien de 'pprentissge (dns e mgsin 2) et de généristin (dns es mgsins 1, 6 et 7 - un nuveu mgsin situé à une pus grnde distnce de 'institutin et nn repris dns 'univers d'pprentissge de ns sujets). RSUTATS 'prentissge e niveu de igne de bse pur tus es sujets peut prtre éevé. fut cependnt remrquer que réussir 70 u 80% des cmprtements de ch ne représente de tute fçn un échec dns situtin réee d'un mgsin. n effet, une persnne qui réussiritus es cmprtements de chîne suf ceui cnsistnt à repérer 'rtice cibe, e ryn cibe u à pyer 'rtice demndé (et c'étit e cs de ns sujets) se truverit finement en situtin d'échec. fut dnc que es sujets émettent tus es cmprtements de chne pur mîtriser 'ctivité cnsistnt à "fire des chts dns un sef-service". 116 RVU RANCPHN D A DÉC NC NTCTU

13 Si nus vins ppiqué prcédure cnsistnt à rrêter e test dès qu'i y erreur dns 'émissin d'un cmprtement prticuier, es sujets urient btenu, en igne de bse, un purcentge de cmprtements réussis nettement pus bs. Nus puvns remrquer que es résutts ugmentent sensibement pur tus es sujets près intrductin des prcédures d'pprentissge, sufpur 52 qui btient dns e mgsin 2 u début de 'pprentissge des résutts inférieurs à ceux btenus en igne de bse. Ce retrd ser vite cmbé dnp es séncesuivntes. es résutts btenus pr certins sujets (S2 et 54) cmmencent à ugmenter égèrement vnt même 'intrductin des prcédures expérimentes. sembe dnc que seue répétitin de 'ctivité cibe durnt es sénces de igne de bse dns un mgsin, fvrise mtrise de certins cmprtements de chne même sns ppictin systémtique de prcédures. fut en effet rppeer que, durnt es bservtins de igne de bse, nus étins menés à furnir un indice pur que persnne hndicpée puisse pursuivre 'ctivité. Nus n'étins dnc ps ttement "neutres" pr rpprt ux cmprtements de ns sujets. es indices que nus eur dnnins peuvent expiquer égère ugmenttin du purcentge de cmprtements réussis de chne et es bns résutts btenus pr e sujet 6. Cependnt, 'ugmenttin est pus rpide près intrductin des prcédures expérimentes. D'utre prt, 55 et dns une mindre mesure 56 ne prviennent ps à mtriser tus es cmprtements sns e recurs ux prcédures d'interventin. n peut pr ieurs nter que es résutts, surtut u début de 'pprentissge, snt pus éevés pur e mgsin 4 que pur e mgsin 2. Ce est sns dute dt u fit que es sessin se déruientujurs dns e même rdre, d'brd e mgsin 2 puis e mgsin 4; es sujets dispsient dnc d'une "répétitin" suppémentire de chcun des cmprtements pur e mgsin 4 pr rpprt u mgsin 2. De pus, si n se réfêre ux pns des mgsins, n remrque une pus grnde diversité et un nmbre pus imprtnt des ryns u sein du mgsin 2, e mgsin 4 présentnt à ce niveu des difftcutés mindres. Quiqu'i en sit, es 4 sujets nt cquis une mtrise tte et stbe du cmprtement cibe en 6 à 0 sénces. es résutts de igne de bse pur 55 et 56 restent inférieurs à ceux btenus pr es sujets pur esques es prcédures d'interventin nt été ppiquées. fut cependnt nter 'ugmenttin sensibe des résutts en igne de bse de 56 qui btientjusqu'à 93% des répnses crrectes u dernier test. Ce n'est pits e cs de 55 qui reste à un niveu inférieur stbe de 'rdre de 50 à 60V. Si n se réfère ux dnnées psychgiques de 56 (Q 63) et à sn fnctinnement u sein du hme, n remiuque qu'i dispsit u déprt de fcuté d'dpttin et d'utnmie pus imprtnte prmi tus es sujets retenus pur 'expérience, sn niveu d'inteigence étnt ui ussi pus éevé. n peut dnc penser que ce sujet étit cpbe d'pprendre cmpétence sns strtégie d'pprentissge spécifique prce qu'i étit cpbe de tirer prti des indices minimux qui ui étient dnnés u curs des sénces d'bservtin. généristin es 4 sujets ynt suivi 'pprentissge nt bien générisé 'ptitude pprise ux 4 nuveux mgsins, insi qu'ux 4 nuveux rtices chetés (sur bse d'imges différentes de cees utiisées rs de 'pprentissge), puisqu'is réussissent à émettre e cmprtement cibe sns ucune interventin de 'dute dns ces 4 situtins nuvees. De pus, e fit qu'is puissent émettre seus u ccmpgnés d'une utre persnne que 'expérimentteur es divers cmprtements requis pruvent qu'is nt bien générisé égement à des persnnes utres que cees qui nt mené 'pprentissge. 'enseignement de cmpétence génére serit dnc une strtégie efficce de généristin des cquis. fut tutefis nter que e 56 (resté en igne de bse) btient des résutts presque identiques à ceux btenus pr es sujets qui nt bénéficié des techniques d'pprentissge rs que e 55 reste à un niveu inférieur stbe de 'rdre de 50V de réussite. 'enseignement de cmpétence C. G.) étnt censé furnir u sujet une ide dns s perceptin des SD pertinents cmmuns à pusieur situtins et es cpcités de 56 étnt déjà stisfisntes en mtière, i n'vit sns dute ps besin que 'n prgrmme une ide systémtique sus frme d'.c.g.: répétitin de 'ctivité cibe dns une situtin unique étit suffisnte pur prmuvir des résutts éevés cncernnt généristin du cmprtement cquis. semberit dnc que '.C.G. serit d'utnt pus utie et eficce que es cpcités d'dpttin des sujets snt DÉCMBR 1990

14 mins éevées u déprt. æ mintien Des résutts cmprbes nt été btenus u test de mintien qui s'est dérué dns 4 mgsins (un mgsin d'pprentissge, deux mgsins de généristin et un mgsin "incnnu" - pus éigné du ieu de vie des sujets et nn repris dns es mgsins nysés) 3 mis près fin de 'pprentissge. es sujets btiennent un purcentge éevé dns es 4 mgsins scint entre 93 et 100% ûes seus cmprtements psnt prbème n'étnt ps ttement indispensbes à réussite du cmprtement gb: prendre un schet u repcer e cddy...). e même décgentre 55 et 56 est bservé: 56 btient de 93 à 00V de réussite (u même titre que es sujets ynt bénéficié de 'pprentissge) rs que 55 n'btient que 2 et 50% de réussite pur 2 mgsins! e même prps que précédemment peut être tenu pur expiquer cette différence. CNCUSN 'nseignement de Cmpétence Génére ppiqué u cmprtement visé dns e cdre de ntre trvi s'est révéé une strtégie prticuièrement efficce. n effet. près vir ppris à cheter dns 2 mgsins - et ce en mins de 0 sénces, ns sujets nt été cpbes de réiser même tâche dns 4 utres mgsins. Ceci cnfirme dnc es résutts btenus dns es recherches ntérieures. urit tutefis été intéressnt que ntre nyse ne cmprte ps uniquement es mesures du nmbre de sénces nécessires pur tteindre e critère fixé cr, sen Gibert (1978) cité pr Hrner, McDnne 9! Bemy (1986), 'efficcité d'une prcédure d'pprentissge dit tenir cmpte de tutes es iessurces nécessires pur tteindre e critère de réussite. Nus urins dt, cmme McDnne et Hrner (1985) et McDnne et ergusn (1988), effectuer en utre des mesures du temps myen pssé pr 'instructeur pr étudint pur tteindre ce critère, du temps myen mis pr 'étudint pur tteindre ce critère et du ôtt du mtérie, des furnitures et du temps pssé pr e persnne pur tteindre ce critère. es bservtins fites u curs de ntre expérience nus mènent à prpser certeins prngements. D'une prt, u w des résutts btenus pr un des sujets n'yni ps bénéficié de 'pprentissge, i semberit que,ide pprtée pr 'instructeur sus frme d'.c.g. à des persnnes mins hndicpées, dispsnt de fcutés inteectuees pus grndes et d'une pus rge cpcité d'dpttin purrit être imitée sns pur cé entrver 'btentin de résutts psitifs qunt à généristin des cquis. n effet, 'ppictin de méthdgie du chix des exempes dnnés pr Becker et. (1975) et Hrner et. (1982) demnde un investissement certin en temps pur fire 'nyse des vritins de stimui et de répnses existnt dns 'univers d'pprentissge des zujets et n purrit se demnder si simpe vritin des stimui sur bse d'une nyse pus superfrciee ne purrit ps égement dnner de tes résutts. D'utre prt, chne de cmprtements cquise pr es sujets dns 'expérience menée étit vntu[centrée sur "technique" d'cht et mins sur 'spect sci de fréquenttin des mgsins. serit intéressnt, dns ce dmine, que 'n prnge recherche en mettnt égement 'ccent sur 'cquisitin de cmprtements à crctère sci entrnt dns chine gbe: regrder cissière, suer, remercier, ne ps se mntrer trp ffectueux... cnviendrit, dns même vie, d'pprendre à demnder de 'ide à une persnne incnnue si 'n épruve queque diffrcuté dns 'émissin de certins cmprtements. n effet, un de ns sujets (S2) se truvnt en diffrcuté dns une situtin de généristin à cuse du nmbre imprtnt de persnnes encmbrnt es ées de eurs cddies et empêchnt insi e repérge du ryn cibe, demndé de 'ide en mntrnt s crte d'cht à une ciente qui ui indiqué directin à prendre pur truver 'rtice.;ibe (qu'i d'ieurs réussi à repérer pr suite). Ce cmprtement de demnde d'ide à une persnne "incnnue" se truvnt dns e mgsin devrit être incus dns e prgrmme d'pprentissge cr i n'est ps str qu'i-pprisse spntnément chez tus es sujets. Sns dute e fit de ne puvir circuer nrmement dns es ryns et pr cnséquent de ne ps être cpbe d'exprer systémtiquement ces derniers urit-i dt être envisgé, ce qui nus urit mené utmtiquement à prévir une strtégie terntive (ici demnde d'ide) et à rgniser 'pprentissge à des mments ù 'ffuence dns es mgsins puvit être pus u mins imprtnte - différentes heures dns jurnée, différents jurs de semine -. Ce pint n' mheureusement pu être envisgé à cuse de cntrintes mtériees, 'institutin ne nus utrisnt à trvier vec es persnnes hndicpées que deux jurs pr semin et tujurs à même heure - entre 17 et 18 heures RVU RANCPHN D A DÉCNC NTCTU

15 Ce prbème met en évidence 'imprtnce d'une recherche minutieuse des erreurs ptentiees et des exceptins. Certins des fits identifiés u curs de cette nyse divent être présentés u curs de 'pprentissge fin de permettre ux sujets d'pprendre cmment régir dns ces situtins. Ce pint mériterit d'ieurs une étude pus pprfndie: en effet es types d'erreur pprissnt dns généristin (Hrner, Bemy et Cvin, 1984) et eur cssifictin sen qu'is snt dus ux stimui u ux cnséquences u qu'is ffectent répnse nt des impictin sur e chix des exempes et sur 'rgnistin de 'pprentissge mis égement sur e chix et rédctin des bjectifs. Cette étude devrit débucher sur mise u pint, à 'usge des prticiens, d'une méthdgie cmpète (du chix de 'bjectif à 'ppictin du prgrmme) et efficce qunt à généristin. BBGRAP BCKR, V/., NGMAN, S. & THMAS, D. (1975) Teching 2: cgnitive erning nd instructin. Chicg: Scientific Reserch Asscites. BCKR, W. C. &NGMANN, S. (1978) Systems fr bsic instructin: thery nd ppictins. n A. CATANA & T. BNGHAM (ds.), Hndbk f ppied behvir nysis: sci nd instructin prcesses. New Yrk: rvingtn. cvn, G. T. &. HRNR, R. H. (1983) xperiment nysis generiztin: n evutin f gener cse prgrmme fr teching mtr skis t severey hndicpped erners. n J. HGG & P.J. MTR (ds.), Advnces in ment retrdtin reserch. Y. 2. (pp ). Chichester: Jhn Wiey & Sns. DAY, H. M. &HRNR, R. H. Respnsevritinnd the ge ne r izt in f d re s in g s ki : c mp r i s n f singe instnce nd gener cse instructin. Dcument nn pubié. ugène: University f regn. NGMANN, S. & CARNN, D. (1982) Thery f instructin. New Yrk: rvingtn. GBRT, T.. (1978) Humn cmpetence: engineering wrthy perfrmnce. New Yrk: Mc Grw-Hi Bk C. HRNR, R. H., BAMY G. T. & CVN G. T. (1984) Respnding in the presence f nntrined stimui: impictins f generiztin errr ptterns. Jurn f the Asscitin fr Persns with Severe Hndicps, 9, HRNR, R. H., JNS, D. N. & WAMS, J. A. (1985) A tunctin pprch t teching generized street crssing. Jurn f the Asscitin fr Persns with Severe Hndicps, 10.7r-78. HRNR, R. H. & McDNAD, R. S. (1982) Cmprisn f singe instnce nd gener cse instructin in teching generized vctin ski. Jurn fthe Asscitinfr Persns with Severe Hndicps, 8, 7-2. HRNR, R. H., Mc DNN, J. J. & BAMY G.T. (1986) Teching generized skis. Gener cse instructin in simutin nd cmmunity settings. n R.H. HRNR,.H. MYR & H.D. RDRCKS (ds), ductin f erners with severe hndicps: xempry service strtegies (pp ). Btimre: P.H. Brkes. HRNR, R. H., SPRAGU, J. &WCX, B. (1982) Gener cse prgrmming fr cmmunity ctivities. n B. WCX & G.T. BAMY (ds.), Design fr high sch prgrms fr severey hndicpped 61-98). Btimre: P.H. Brkes. HRNR, R, H., WAMS, J. A. & STVY, J. D. (1987) Acquisitin generized teephne use by students with severe ment retrdtin. Re serch in Devepment Disbiities, 8, HUGHS, D.. (1985) nguge tretment nd generiztin Cifrni: Cege Hi Press. DÉ,CMBR

16 KAYSR, J.. & BTTNGSY,.. (1987) Generiztin: review f ssessemnt prcedures. n nve sti gting the prbem f ski generiztin (pp. T). Sette: University f Wshingtn. McDNN, J.. & RGUSN, B. (1988) A cmprisn f gener cse in viv nd gener cse simutin pus in viv trining. Jurn f the Asscitin fr Persns with Severe Hndicps, 3, McDNN, J. & HRNR, R. H. (1985) ffects f in viv versus stimutin - pus - in viv trining n the cquisitin nd generiztin f grcery item seectin by high sch students with severe hndicps. Anysis nd nterventin in Devepment Disbiities, 5, SPRAGU, J. R. & HRNR, R. H. (1984) The effects f singe instnce, mutipe instnce nd gener cse trining n generized vending mchine use by mdertey nd severey hndicpped students. Jurn f Appied Behvir Annysis, 7, STKS, T.. & BAR, D. B. (1977) An impicit techngy f generiztin. J urn f Appied Behvir Anysis, 0, WHT,. R. BR, B. D. &PHR, C.. (tggs) Trining in the ntur envirnment nd ski generiztin: it desn't wys cme ntury. n N. nvestigting the prbem f ski generiztin. 3rd editin (t)p ). Sette: University f Wshingtn. McDNN, J., HRNR, R. H., &WAMS, J. A. (1984) Cmprisn f three strtegies fr teching generized grcery purchsing t high sch students with severe hndicps. Jurn f The Asscitin fr Persns with Severe Hndicps,9, RVU RANCPHN D A DÉCNC NTCTU

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

Bilan pédagogique / Projet ipad Contexte

Bilan pédagogique / Projet ipad Contexte t e j n r i t P t n e m i r é d p x d e es ip e d s s l c en gie. l chn, p s e g iss rent p p es ur l s é r cent t e j n pr Bil g g éd n p l2 vri, e iqu U d ps égrtin m t L sch en in tin duc en De gique

Plus en détail

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT FORMATION INNOVATION MANAGEMENT Atelier de 3 jurs «Réinventer sn activité» à destinatin de chefs d entreprises Dates : 24/11, 08/12 et 09/12 Lieu : Chambre de Cmmerce du Luxemburg Frais d'inscriptin :

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

Guide d aide à la rédaction d un essai

Guide d aide à la rédaction d un essai Guide d aide à la rédactin d un essai Un essai peut avir plusieurs bjectifs, mais la structure de base reste la même quel qu en sit le sujet. Vus puvez l écrire afin de discuter d un pint de vue particulier

Plus en détail

DM2-2014_CORRIGE. «Marquage Laser»

DM2-2014_CORRIGE. «Marquage Laser» C Grin / DM-4_crrigedc (ver: 9//5) pge /6 DM-4_CRRIGE Présenttin du système : «Mrquge Lser» Sur les lignes de frictin, n utilise de plus en plus fréquemment des dispsitifs de mrquge pur identifier les

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE Dans une planificatin financière intégrée, l établissement du cût de la vie cnstitue une étape essentielle qui servira à : assurer la chérence entre le cût de la vie et

Plus en détail

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S Page de 0 C O N T E X T E Sciété en cmmandite Gaz Métr («Gaz Métr») demande à certains

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Une fis l espace créé par le CRDP, il y a un certain nmbre de travaux à prévir avant de puvir l utiliser avec les étudiants. D une manière générale,

Plus en détail

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit Attentin : Tus prêteurs L infrmatin pur tutes les persnnes enregistrées en vertu de la Li sur la cmmunicatin du cût du crédit Cmmissin des services financiers et des services aux cnsmmateurs Divisin des

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

2. Trouvez la version du firmware que vous souhaitez télécharger dans la rubrique Boot From CD, correspondant à votre modèle de SSD.

2. Trouvez la version du firmware que vous souhaitez télécharger dans la rubrique Boot From CD, correspondant à votre modèle de SSD. Changements apprtés par le firmware: Fiabilité du prduit amélirée Réslutin de l anmalie causant de brèves pauses intermittentes chez certains utilisateurs. INTRODUCTION Ce dcument décrit la prcedure permettant

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2 GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8 Smmaire Intrductin 2 Cntexte 2 Principes de l affichage envirnnemental 2 Objectif du guide de lecture 2 Présentatin du prduit cncerné par le

Plus en détail

Centre e-learning HES-SO

Centre e-learning HES-SO Installer le lgiciel Ht Ptates - Décmpresser le fichier winhtpt60.zip - Lancer le Setup - Suivre la prcédure prpsée par l assistant Chisir le type d exercice Ht Ptates Ce lgiciel prpse cinq types de questinnaires

Plus en détail

Choisir un coach-mentor

Choisir un coach-mentor Ce texte est une traductin d un dcument prduit par Assciatin f Cach Training Organizatins (ACTO)( www.actnline.cm), et endssé par Internatinal Cach Federatin (ICF). Dans ce texte le masculin inclut le

Plus en détail

Association Enfance et Loisirs à Naves E l a n. Siège : Mairie 19460 NAVES. Projet Pédagogique. 06.61.30.50.75 elan.naves@gmail.

Association Enfance et Loisirs à Naves E l a n. Siège : Mairie 19460 NAVES. Projet Pédagogique. 06.61.30.50.75 elan.naves@gmail. Assciatin Enfance et Lisirs à Naves E l a n Siège : Mairie 19460 NAVES Assciatin élan Prjet Pédaggique Administratin : 1, rue de l Hôtel de Ville 19460 Naves 05.55.26.14.24 Animatin a : Lestrade 19460

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusin sciale De nmbreuses familles vivent en Belgique des situatins de pauvreté, de précarité

Plus en détail

DOCUMENTATION DES SPIP MUTUALISES A USAGE PEDAGOGIQUE

DOCUMENTATION DES SPIP MUTUALISES A USAGE PEDAGOGIQUE DOCUMENTATION DES SPIP MUTUALISES A USAGE PEDAGOGIQUE Les sites disciplinaires utilisent désrmais SPIP en installatin mutualisée. Ce chix répnd à plusieurs impératifs aussi bien éditriaux que techniques.

Plus en détail

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE et de LICENCE Révisin le 22 juin 2012 TABLE DES MATIÈRES But... 2 Définitin... 2 Aperçu... 2 Particularités... 3 Crédits de licence... 4 Délai d exécutin

Plus en détail

CACES ou autorisation de conduite?

CACES ou autorisation de conduite? ntre réussite : vus faire réussir CACES u autrisatin de cnduite? pur être autrisé à cnduire un charit élévateur Sit le salarié passe un certificat «cariste» CACES = Certificat d Aptitude à la Cnduite En

Plus en détail

Gestion de la rémunération et de la masse salariale

Gestion de la rémunération et de la masse salariale Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestin de la rémunératin et de la masse salariale Cpyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reprductin r distributin f this dcument, in any frm, is expressly prhibited

Plus en détail

Les troubles d apprentissage

Les troubles d apprentissage Histoire de Lynn Lynn est une enfnt de 10 ns qui ime fire du sport et psser du temps vec ses mies. C est une élève moyenne, qui obtient des B dns toutes les mtières, à prt les mthémtiques Les mthémtiques

Plus en détail

Conditions de Vente LUMINEO

Conditions de Vente LUMINEO Article 1 : Champs d'applicatin et Mdificatin des Cnditins Générales de Vente Les présentes cnditins générales de vente s'appliquent à tutes cmmandes passées sur le site Internet www.lumine.cm. lumine.cm

Plus en détail

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE ANNEXE 10 ÉTUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP EN STAGE Exemple de frmatin adressée aux enseignants du cllégial. Présentatin par le centre cllégial de sutien à l intégratin de l Est du Québec ccsi@cegep-ste-fy.qc.ca

Plus en détail

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte Evaluatin d impact: Passer des prmesses à l acte Fnds Natinal pur la Prmtin de la Jeunesse (FNPJ) au Senegal Le cas des Tut Petits Credits (TPC) Cheikh Diaw, Aminata Diuf, Drew Gardiner, Antine Legrand,

Plus en détail

LE RVER EN UN COUP D ŒIL

LE RVER EN UN COUP D ŒIL LE RVER EN UN COUP D ŒIL Le terme RVER est l acrnyme pur Régime Vlntaire d Epargne-Retraite. C est un nuveau régime de retraite régi par la Li sur les régimes vlntaires d'épargneretraite (Li sur les RVER)

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Cnditins générales de vente Article 1 : Champs d'applicatin et Mdificatin des Cnditins Générales de Vente Les présentes cnditins générales de vente s'appliquent à tutes cmmandes passées sur le site Internetwww.grainesbcquet.

Plus en détail

TP2 Programmation Web - Correction

TP2 Programmation Web - Correction TP2 Prgrammatin Web - Crrectin Un Chat en PHP On veut réaliser une applicatin de chat en ligne. Chaque visiteur s identifie à sn arrivée, ce qui lui permet d apparaître dans l annuaire des persnnes cnnectées.

Plus en détail

Fiche n 4 : La convention annuelle

Fiche n 4 : La convention annuelle Fiche n 4 : La cnventin annuelle Champ d applicatin 1. Opérateurs cncernés 2. Prduits cncernés 3. Durée de la cnventin annuelle 4. Date de cnclusin de la cnventin annuelle Cntenu de la cnventin annuelle

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION Année sclaire 2014-2015 PRENOM ET NOM DE L ELEVE :... PHOTO Avant de nus returner le dssier d inscriptin de vtre enfant, assurez- vus que l ensemble des pièces demandées ci- dessus

Plus en détail

Création d un formulaire PDF dans LibreOffice (4.0.5.2)

Création d un formulaire PDF dans LibreOffice (4.0.5.2) Créatin d un frmulaire PDF dans LibreOffice (4.0.5.2) Pur créer un frmulaire PDF Démarrez LibreOffice 4, puis débuter un nuveau dcument texte (LibreOffice Writer). Figure 1 Dans le menu «Affichage», à

Plus en détail

CORRIGE DES MISSIONS

CORRIGE DES MISSIONS SCÉNARIO 1 1 CORRIGE DES MISSIONS MISSION 1 Il existe de nmbreux furnisseurs de tablettes tactiles référencés sur le net. Il faut réduire sa recherche sur Lyn et sa régin et privilégier des furnisseurs

Plus en détail

Portail HP Education Services FAQ

Portail HP Education Services FAQ Prtail HP Educatin Services FAQ Merci d examiner la liste des «questins fréquemment psées» dans ce dcument. Nus y avns cmpilé les questins les plus suvent psées par les utilisateurs de ntre prtail. La

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICE. N 2/11 du 20 janvier 2011 ACHAT D UN PHOTOCOPIEUR ET DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICE. N 2/11 du 20 janvier 2011 ACHAT D UN PHOTOCOPIEUR ET DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICE N 2/11 du 20 janvier 2011 ACHAT D UN PHOTOCOPIEUR ET DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE LYCEE JEAN LURCAT POUR LE COMPTE DU LYCEE AUTOGERE DE PARIS Cahier des clauses

Plus en détail

L efficacité est-elle soluble dans la formation?

L efficacité est-elle soluble dans la formation? L efficacité est-elle sluble dans la frmatin? Diagnstic, enjeux et perspectives du cncept d efficacité en frmatin 10 e Université d Hiver de la Frmatin prfessinnelle Arles, 23 janvier 2008 Françis-Marie

Plus en détail

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties Avis sur les règles Appel à cmmentaires Règles des curtiers membres Persnne-ressurce : Richard J. Crner Vice-président à la plitique de réglementatin des membres 416 943-6908 rcrner@iirc.ca Destinataires

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

Çi-dessous le livret du module de réservation de sièges. Via Thomascookagent.be (pour les agences)

Çi-dessous le livret du module de réservation de sièges. Via Thomascookagent.be (pour les agences) Réservatin de places, enregistrement en ligne et lcatin du Digeplayer chez Thmas Ck Airlines. Réservatin de places chez Pegasus et TUI Airlines Belgium (Lng Haul). Une agence de vyage peut prcéder à la

Plus en détail

Physique - Chimie. Fréquence, Connaissances Capacités Exemples d'activités

Physique - Chimie. Fréquence, Connaissances Capacités Exemples d'activités Niveau 3 ème Physique - Chimie Dcument du prfesseur 1/6 Mesure de la péride à l scillscpe- Fréquence Prgramme B. Energie électrique et circuits électriques en «alternatif» B1 - De la centrale électrique

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013 PLAN DE FORMATION Frmatin : Le rôle du superviseur au qutidien Chrte 2012-2013 1. Prblématiques ayant engendré le besin de frmatin Dans le passé, n recherchait des superviseurs cmpétents au plan technique.

Plus en détail

LE CONSEILLER EN PREVENTION DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE.

LE CONSEILLER EN PREVENTION DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE. LE CONSEILLER EN PREVENTION DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE. NOTE. Paulus jean-luis Cnseiller en Préventin Niveau 2. paulus.jean-luis@htmail.fr 1 La li du 4 aût 1996 sur le Bien-être a mdifié la terminlgie

Plus en détail

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN GUIDE pur la CONDUITE D ENTRETIEN - 1 - 1. La situatin d entretien L entretien s éligne des échanges spntanés que l n rencntre qutidiennement en situatin de travail. Une situatin finalisée à durée limitée

Plus en détail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d ptin sur pste de travail 1 Ce que vus devez savir À Partir de la versin 7.16.00, l arrière scène des ptins de pste de travail vnt se cmprter différemment.

Plus en détail

Formulaire d offre / cahier spécial des charges n 6, «formation informatique : Trajets Cobol-Java 2»/ page 1/12 FORMULAIRE D OFFRE

Formulaire d offre / cahier spécial des charges n 6, «formation informatique : Trajets Cobol-Java 2»/ page 1/12 FORMULAIRE D OFFRE Frmulaire d ffre / cahier spécial des charges n 6, «frmatin infrmatique : Trajets CblJava 2»/ page 1/12 FORMULAIRE D OFFRE Puvir adjudicateur SPF Finances Services d encadrement ICT Staff Technique Nrth

Plus en détail

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience Créer un util pur les nn-prfessinnels de la statistique : Récit d une expérience Stéphane HERAULT cntact@adscience.fr I. INTRODUCTION Dcteur en Bilgie-Santé, les quelques années pendant lesquelles j ai

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

ENREGISTEUR NUMERIQUE USB Guide utilisateur

ENREGISTEUR NUMERIQUE USB Guide utilisateur Intrductin La netbx HD ffre désrmais la fnctinnalité d Enregistreur Numérique USB (PVR-USB) vus permettant : D enregistrer directement sur vtre disque USB les prgrammes TNT u TNT-HD reçu par vtre netbx

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Crèche Les Petits Pas

Crèche Les Petits Pas Crèche Les Petits Pas Règlement intérieur Smmaire 1- Généralités 2- Calendrier d uverture et hraires 2.1 Calendrier 2.2 Hraires 3- Fnctinnement 3.1 Place des parents 3.2 Alimentatin 3.3 Décharge des parents

Plus en détail

Entretien de bilan en 10 e année. Dossier pour les parents. Evaluation faite par Nom, prénom de l élève Classe Ecole. Erziehungsdirektion

Entretien de bilan en 10 e année. Dossier pour les parents. Evaluation faite par Nom, prénom de l élève Classe Ecole. Erziehungsdirektion Erziehungsdirektin Directin de l instructin des publique Kantns du cantn Bern de Berne Amt für Kindergarten, Vlksschule Office de l enseignement und Beratung présclaire et bligatire, du cnseil et de l

Plus en détail

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif Prgramme de surveillance : Dévelppement prfessinnel Dcument explicatif DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL Questinnaire d aut-inspectin«(qai) Plan d atteinte des standards (PAS) Plan de prise en charge du patient

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE Admissin CPGE Lgiciel de gestin des inscriptins en CPGE La réfrme du mde de recrutement en classes préparatires aux Grandes Écles intervenu en 2003 a prfndément mdifié la gestin par les établissements

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Rapprt Final préparé par le Cmité Technique de Revue des Titres et Cnventins Miniers de la République de Guinée cncernant la cnstructin et l'explitatin

Plus en détail

Devoirs scolaires et autonomie: le rôle des parents

Devoirs scolaires et autonomie: le rôle des parents Devirs sclaires et autnmie: le rôle des parents Atelier-débat rganisé par les parents d élèves du cllège Paul Langevin Animée par Nathalie Gurslas Bgren Les devirs & les parents Les devirs snt un myen

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC)

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) SOUMISSION A LA DOUZIEME SESSION DU COMITE DU BUDGET ET DES FINANCES, 20 AU 24 AVRIL 2009 15 AVRIL 2008 I. Bienvenue

Plus en détail

Compte-rendu réunion du CCRPA

Compte-rendu réunion du CCRPA Cmpte-rendu réunin du CCRPA Thème : «Cmment amélirer l accès à la santé?», Nantes, le 13 Décembre 2013 Méthde de travail : la jurnée a été rganisée en 4 temps, autur de la présentatin de différentes prpsitins

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Financer le transport en commun dans le Grand Montréal. Sommaire

DOCUMENT DE TRAVAIL. Financer le transport en commun dans le Grand Montréal. Sommaire Financer le transprt en cmmun dans le Grand Mntréal Smmaire Mémire de la Sciété de transprt de Laval, en cllabratin avec la Ville de Laval Présenté à la cmmissin du transprt de la Cmmunauté métrplitaine

Plus en détail

École Paul-Hubert Rimouski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015

École Paul-Hubert Rimouski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 Écle Paul-Hubert Rimuski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 PROCÈS-VERBAL de la deuxième réunin régulière du cnseil d établissement de l écle Paul-Hubert, tenue le cinquième jur de nvembre deux

Plus en détail

JUVIGNAC HANDBALL. Réunion n 3 du bureau, 05/11/2012. Point sur le début de saison 2012-2013

JUVIGNAC HANDBALL. Réunion n 3 du bureau, 05/11/2012. Point sur le début de saison 2012-2013 Réunin n 3 du bureau, 05/11/2012 Présents : Aurre Delvigne, Mylène Durand, Octavie Hamidi, Lydia Pupit, Olivier Plantn, Laurence Valette-Talbi, Oana Vigy Excusés : JB Galtier, Bernard Rme Pint sur le début

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE SUR LE CONTENU CO 2 DU KWh PAR USAGE EN FRANCE

NOTE DE CADRAGE SUR LE CONTENU CO 2 DU KWh PAR USAGE EN FRANCE NOTE DE CADRAGE SUR LE CONTENU CO 2 DU KWh PAR USAGE EN FRANCE 14 janvier 2005 1. Le cntexte Le calcul du cntenu en carbne de l électricité représente en France un enjeu imprtant pur l évaluatin des actins

Plus en détail

Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle

Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle Assurance vie Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans le manuel d étude. L assurance vie

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT

PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT Durant ces deux jurs, apprenez cmment dnner une présentatin mtivante «qui reste», avec plus d assurance et en tenant cmpte de vs qualités persnnelles. Hôtel Husa Président Park

Plus en détail

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL DOSSIER DE PRESSE FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL 18 ET 19 MAI 2010 PARC ÉLAN, ALENÇON Une première en France 6 mdules de frmatin sur deux jurs 130 agents de la cllectivité frmés Pur une cnduite

Plus en détail

Activité 2. Des microorganismes dans les déchets de la rue.

Activité 2. Des microorganismes dans les déchets de la rue. Activité 2 Des micrrganismes dans les déchets de la rue. Niveau : 3 e année Matières sclaires : Sciences de la nature, rumain. Démarches favrisées : Démarche scicnstructiviste, démarche réflexive. Durée

Plus en détail

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire Utiliser les activités de curs de Mdle : le Questinnaire CETTE PROCEDURE DÉCRIT LA MISE EN PLACE ET L UTILISATION DE L ACTIVITÉ DE COURS «QUESTIONNAIRE». PRE-REQUIS : Prcédure «Démarrer sur Mdle» DÉFINITION

Plus en détail

Lieu de la réunion : Skol Diwan 1. Etaient présents : Thèmes abordés : Kermesse : Communication :

Lieu de la réunion : Skol Diwan 1. Etaient présents : Thèmes abordés : Kermesse : Communication : SKOL DIWAN NAONED 1 & 2 KUZUL SKOL RENTAÑ -KONT 09/04/13 19h Lieu de la réunin : Skl Diwan 1 Etaient présents : Enseignants : Diwan 1 cycle 1 : Krin Radan Claire Duet Anjela Brustal Olier Biguet cycle

Plus en détail

Direction de la ville et de la cohésion urbaine Mise en place et suivi d un PRE

Direction de la ville et de la cohésion urbaine Mise en place et suivi d un PRE Directin de la ville et de la chésin urbaine Mise en place et suivi d un PRE Le présent dcument a pur bjectif de dnner des repères aux acteurs mettant en œuvre un prjet lcal de réussite éducative (PRE)

Plus en détail

1. Description de poste, commis de bibliothèque. 2. Description de poste, commis-dactylo. 3. Offres d emploi. 5. Lettre d acceptation

1. Description de poste, commis de bibliothèque. 2. Description de poste, commis-dactylo. 3. Offres d emploi. 5. Lettre d acceptation Exemples 1. Descriptin de pste, cmmis de biblithèque 2. Descriptin de pste, cmmis-dactyl 3. Offres d empli 4. Exemple de frmulaire de demande d empli 5. Lettre d acceptatin 6. Cntrat 7. Échelle salariale

Plus en détail

Les documents de référence (2012-05-D-14-fr-7 et 2012-05-D-15-fr-8) peuvent être consultés sur le site des écoles européennes.

Les documents de référence (2012-05-D-14-fr-7 et 2012-05-D-15-fr-8) peuvent être consultés sur le site des écoles européennes. X) Types d aide aux apprentissages. Crdinateurs du sutien («Supc») : Mme Maria BRENNAN et Mme Irene THOMAS pur l écle primaire Mme Charltte HENRIKSEN pur l écle secndaire. Les dcuments de référence (2012-05-D-14-fr-7

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PROJET

BILAN D ACTIVITE DU PROJET BILAN D ACTIVITE DU PROJET «Améliratin de la prise en charge d un grupe d enfants handicapés de familles très démunies» Marrakech Marc Intrductin Le système marcain actuel prend très peu en cmpte les besins

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Coaching Professionnel. Franck Struyf

Coaching Professionnel. Franck Struyf Caching Prfessinnel Franck Struyf L'expérience, ce n'est pas ce qui arrive à quelqu'un, c'est ce que quelqu'un fait avec ce qui lui arrive. (Aldus Huxley) Expériences Persnnelles Je m appelle Franck Struyf

Plus en détail

Journée d étude du 23 mars 2015

Journée d étude du 23 mars 2015 Jurnée d étude du 23 mars 2015 Définitin de la Centrale de Marchés Sa missin Ses bjectifs Ecnmies d échelle, Respect des marchés publics, Qualité, Cntrôle des cnsmmatins Sn fnctinnement Chix d un marché,

Plus en détail

Résumé Les particularités des machines à sous et leur incidence sur le comportement des joueurs compulsifs

Résumé Les particularités des machines à sous et leur incidence sur le comportement des joueurs compulsifs Résumé Les particularités des machines à sus et leur incidence sur le cmprtement des jueurs cmpulsifs K. Finlay 1 H. H. C. Marmurek V. Kanetkar J. Lnderville Sujet de la recherche Quelques recherches laissent

Plus en détail

Politique de Service à la clientèle

Politique de Service à la clientèle Plitique de Service à la clientèle Ntre engagement : Innver et aller au-delà de vs attentes! Révisée aût 2009 Table des matières 1. Missin de l entreprise 2. Clientèle et services distinctifs 3. Départements

Plus en détail

Guide du participant (Défi trio) 2015

Guide du participant (Défi trio) 2015 Guide du participant (Défi tri) 2015 INFORMATIONS GÉNÉRALES Se rendre sur le site de la cmpétitin L évènement se tiendra au Parc de la rivière Gentilly. Accueil de Sainte-Marie-de-Blandfrd : 1000, rute

Plus en détail

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES 1. SYNTHESE : Au terme de la 3 ème cnférence frmatin tenue à Alger les 12 et 13 décembre 2006, les pratiques

Plus en détail

TP à partir du simulateur

TP à partir du simulateur TP à partir du simulateur Questin 2.1 Quels snt les types de câblages qui fnctinnent? (les carrés ruges indiquent un prblème de liaisn physique entre deux cartes) Purqui le câblage "Paire trsadée drit"

Plus en détail

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Mars 2011 COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Prtcle relatif aux cndminiums et aux cpératives de lgement en Ontari Les étapes suivantes ne snt que

Plus en détail

PROCEDURE D URGENCE MARCHE SIMPLIFIE DE FOURNITURES ET DE SERVICES COURANTS

PROCEDURE D URGENCE MARCHE SIMPLIFIE DE FOURNITURES ET DE SERVICES COURANTS PROCEDURE D URGENCE MARCHE SIMPLIFIE DE FOURNITURES ET DE SERVICES COURANTS Chapitre I - IDENTIFIANTS A - LA COLLECTIVITE Puvir adjudicateur : LYCEE GEORGES BRASSENS 16 avenue Gerges Brassens CS 80505

Plus en détail

Rapport spécial. relatif au contrôle du secrétariat de la médiateure

Rapport spécial. relatif au contrôle du secrétariat de la médiateure Rapprt spécial relatif au cntrôle du secrétariat de la médiateure Table des matières I. LES CONSTATATIONS ET RECOMMANDATIONS DE LA COUR DES COMPTES...5 1. PRÉSENTATION DU CONTRÔLE DE LA COUR...5 1.1.

Plus en détail

Travaux de maintenance

Travaux de maintenance Travaux de maintenance La cmmunicatin cncernant la campagne Des cntacts nt été pris avec BEMAS qui regrupe de nmbreuses entreprises de la maintenance, mais sans succès. L annnce de la campagne s est faite

Plus en détail

TAI055 Gérer les licences, les versions et les correctifs de logiciels TABLE DES MATIERES

TAI055 Gérer les licences, les versions et les correctifs de logiciels TABLE DES MATIERES Apprt d infrmatins et de cnnaissances TAI055 Gérer les licences, les versins et les crrectifs de lgiciels TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 2 2 RESPECT DE LA LEGISLATION SUR LES DROITS D AUTEUR... 3

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

Energie et bâtiments (3)

Energie et bâtiments (3) Energie et bâtiments (3) L islatin des paris une rentabilité surprenante! Dans le précédent article des NUG (le dernier numér mis à part puisque exceptinnellement cnsacré à un sujet d actualité le certificat

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE

COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE Cmmunauté Hspitalière de Territire Le persnnel en danger Les représentants du persnnel nt enfin pu avir cnnaissance du cntenu de la cnventin de CHT entre Hyères, Brignles

Plus en détail