ONDULEURS AUTONOMES DE TENSION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ONDULEURS AUTONOMES DE TENSION"

Transcription

1 BTS lecroechnqe ONDULURS AUTONOMS D TNSION Ondlers de enson monophasés Ondlers MLI Ondler de enson rphasé Objecf : de des converssers de enson conne en enson alernave Pré-reqs - Propréés des sorces e des récepers - Crc RL en commaon - Crc RLC résonnan Savors assocés - Los générales de l'élecromagnésme - Sére de Forer Page n /9

2 BTS lecroechnqe I. Inrodcon Dans le cas des pons redressers à hyrsors fonconnan en ondlers de coran ( pons de Graëz monophasés e rphasés à hyrsors), la fréqence e la forme de enson son mposées par le résea alernaf : ces ondlers de coran son ds non aonomes. Le résea alernaf assre la commaon des hyrsors : on d qe la commaon des hyrsors es narelle. Les ares ondlers son ds aonomes, e lorsqe ler confgraon es à hyrsors, l fadra, dans les cas de charges ndcves o premen réssves, assrer la commaon de ces derners par des crcs axlares. Nos allons effecer n classemen 'pédagogqe' e non exhasf des dfférens ondlers. Nos dsngerons enre ares, ros srcres de prncpe. Les ondlers de enson qe l'on rerove dans l'almenaon des moers à coran alernaf e dans les almenaons alernaves de secors. Les ondlers de coran o commaers de coran. Les ondlers à résonance q se paragen en dex famlles les ondlers sére o à résonance de enson, les ondlers parallèle o à résonance de coran. Les applcaons les pls coranes des ondlers à résonance son d'ne par, le chaffage par ndcon e d'are par, l'almenaon des généraers d'ozone (ozonsers). Il. Ondlers de enson monophasés Le fl condcer de l'éde es sro fondé sr l'nérê ceran qe présene ne onde de coran dans la charge, vosne de la snsoïde. II.. Ondlers à nerrpers en parallèles II... Prncpe Le schéma de prncpe représené c-dessos, compore n ransformaer à pon mle. Les dex N enrolemens prmares on chacn spres, e l'enrolemen secondare relé a réceper (par exemple ne charge RL) compore N spres. Schéma d monage : Ondler à nerrpers en parallèle Charge RL N N N s H Page n /9

3 BTS lecroechnqe T Pendan l'nervalle emporel 0< < l'nerrper H es fermé. Nos avons donc les relaons: Le coran () crcle e la lo d'hopknson mpose: On n'oblera pas qe l'on compe posvemen les corans q enren par les pons homologes. Dans la charge RL, l'évolon d coran () s ne lo exponenelle e d'après la relaon c-desss l en es de même de l'évolon d coran () Pendan l'nervalle emporel T < < T l'nerrper H es fermé. L'nerrper es évdemmen over, e nos avons manenan les novelles relaons svanes : Nos allons manenan donner les allres de qelqes évolons de ensons e de coran. H () T/ T () T/ T () T/ T () T/ T Page n /9

4 BTS lecroechnqe Les nerrpers porron, par exemple êre des ranssors MOSFT o IGBT (o encore des hyrsors) avec ne dode posonnée êe-bêche ax bornes de chaqe ranssor. II... Confgraon à ranssors Nos allons examner dans les lgnes q sven, la srcre d'n ondler à ranssors avec des dodes posonnées êe-bêche sr les nerrpers, comme par exemple, le schéma c-dessos. Charge RL N N N s D D T R TR H T R TR D D H Lorsqe l'n des nerrpers es fermé, prenons par exemple le cas d ranssor T R, nos povons écrre a nvea d dran la lo des nœds en valers nsananées: Remarqons alors, les dex pons mporans svans : D'ne par, lorsqe le ranssor cond, sa enson dran -sorce V DS es posve de qelqes vols. Cela reven à dre qe la dode es sos enson nverse e es bloqée : D = d'où = D'are par, lorsqe la dode cond, celle-c se rove sos enson drece de qelqes vols. Le ranssor es alors bloqé e es sos enson nverse : TR = d'où = Traçons en concordance des emps l'évolon des granders svanes : (), (), (), (), TR (), D () e s () Allres des dfférenes granders : Page n 4/9

5 BTS lecroechnqe () () () () TR() D() S() Page n 5/9

6 BTS lecroechnqe II...Commenare sr les allres des graphes II... : n résmé, lorsqe le ranssor T R, es fermé, l ne pe pas condre s le coran es négaf. Sele la dode D posonnée êe-bêche pe alors condre. Il en es de même lorsqe le ranssor T R es fermé e qe le coran es négaf : sele la dode D cond. L'énerge magnéqe emmagasnée par l'ndcance L, lors de la condcon des ranssors T R e T R, es resée à la sorce de enson lorsqe les dodes D e D condsen. II... : D'ne par, on remarqera qe le coran débé par la sorce de enson conne es anô négaf e anô posf, e cec à ne fréqence doble de la fréqence des commaons des nerrpers. D'are par, le coran s () présene des dsconnés lors des commaons des ranssors. Donc la sorce de enson conne, do êre capable de spporer les dsconnés d coran s (). Cela reven à dre q'elle es parfae, e donc, ne présene pas d'mpédance nerne de nare ndcve. II... : nfn, nos remarqerons qe la sorce de enson, povan acceper des dsconnés de coran s (), es coplée à n réceper de coran RL n'accepan pas les dsconnés de coran () (o de flx magnéqe), mas accepan à ses bornes des dsconnés de enson (). D'allers, ce son les dodes posonnées êe-bêche q assren la conné d coran () dans l'ndcance L: sans ces dodes de roe lbre, l'énerge magnéqe de l'ndcance se lbérera de oe façon, so en provoqan n arc élecrqe enre ses spres o celles d ransformaer, so en dérsan les ranssors. II... Blan des pssances Dans les hypohèses d'n ransformaer sans peres e de sem-condcers parfas, la pssance moyenne Ps forne par la sorce de enson es denqe à celle P R reçe par la réssance R de la charge RL. So I smoy le coran moyen débé par la sorce de enson, nos avons la relaon svane : T T Ps. s. d. s. d. Ismoy T 0 T 0 S I es la valer d coran effcace dans la charge R, nos avons P R =R.I e nos en dédsons ne relaon enre les corans moyens e effcaces :.I smoy = R.I Page n 6/9

7 BTS lecroechnqe II... Chronogrammes ( (), TR (), TR () ) () H T/ T TR() TR() II..Ondlers à nerrpers en sére II... Prncpe Le schéma c-dessos représene n ondler avec ne sorce à pon mle e dex nerrpers en sére. A / 0 RL () / () H ' B Les dex nerrpers e H' ne son jamas fermés smlanémen, car dans le cas conrare l y ara cor-crc des sorces de enson. Représenons manenan les dex graphes () e () sachan qe : Dans l'nervalle emporel [ 0 < < T ], l'nerrper es fermé e l'nerrper H' es over. Nos avons alors : ( ) e le coran a ne crossance exponenelle de la valer mnmale (-I M ) à la valer maxmale I M. Page n 7/9

8 BTS lecroechnqe H () () Dans l'nervalle [ T < < T ] l'nerrper H' es fermé.nos obenons : effece ne décrossance exponenelle de la valer I M à la valer (-I M ). ( ) e le coran () Lorsq'n nerrper es fermé, l es parcor par n coran anô posf e anô négaf : les nerrpers seron donc bdreconnels. II... Sje de BTS ( à raer en d ) II.. Ondlers en pon (o en H) II... Prncpe Cee représenaon d'ondler, représené c-dessos, lse dex bras ( T -T' ) e ( T -T' ) à nerrpers en sére. L'ondler en pon ne nécesse pas de sorce de enson d'almenaon à pon mle : A H O () O H ' () H ' B Page n 8/9

9 BTS lecroechnqe Les allres des graphes seron données dans le cas d'ne charge RL. Nos allons éder les dex modes de commande habellemen lsés : la commande symérqe la commande décalée H' H' ( ) H' H ( ) H H' H V OB() V OB() V OB() V OB() Afn de smplfer l'écrre, nos remplacerons les nervalles emporels par les nervalles anglares, en remarqan qe nos passerons des premers ax seconds en effecan des mlplcaons par la plsaon.. T e.. T e.. T n commande symérqe, dans l'nervalle [ 0 < < ], les dex nerrpers e H' son fermés. Alors le pon O es a poenel de A, e le pon O es a poenel de B, donc on a : () = V A - V B = Ps, dans l'nervalle [ < <. ], les nerrpers H e H' son fermés.le pon O se rerove a poenel de B, e le pon O es a poenel de A. () = V B - V A = - On remarqera qe lors d'ne commande symérqe, les fermeres des dex bras d'nerrpers son dans ce cas décalées de l'angle, ce q cond à ne valer effcace U de la enson () égale à : U = Page n 9/9

10 BTS lecroechnqe nfn, l'onde () présene ne symére par rappor à l'orgne O, e sa sére de Forer es consée par des ermes en sns de rangs mpars : 4. ( ) sn sn sn5 sn 7... sn K K éan n ener mpar. 5 7 K n commande décalée, les fermeres des dex bras d'nerrpers son décalées de l'angle ( + ). valons la valer effcace U de l'onde décalée : U d.. Nos povons ans en réglan l'angle, fare varer la valer effcace de la enson recanglare () : U. Afn d'écrre smplemen la sére de Forer de l'onde (), nos fasons effecer à l'axe des ordonnées, ne ranslaon vers la droe d'n angle : Nos obenons ans l'onde () décalée de e symérqe par rappor à l'orgne O : U () La sére de Forer es manenan consée par des ermes mpars en sns : ( ) 4. 5 cos.sn cos.sn cos 5 sn 5... cos K sn K K S =0 os les ermes mpars mlples de ros s annlen. Page n 0/9

11 BTS lecroechnqe II... Confgraon à ranssors Consdérons le schéma c-dessos : s D T r D T r D Tr D Tr D' T' r D' T' r D' T'r D' T'r Les dex bras son consés par des nerrpers bdreconnels, par exemple : [ T r ; D ]. Les allres des graphes des corans e des ensons seron données dans le cas d'ne charge RL, por les dex modes de commande : symérqe e décalée. H' H' H' H H H' H () () () () s() s() Tr() Tr() D() D() Tr() Tr() Page n /9

12 BTS lecroechnqe III. Ondler MLI III.. Onde MLI npolare e onde MLI bpolare Nos avons v qe por ne valer parclère de l'angle de décalage ( =0 ) os les ermes harmonqes de rang mlple de ros povaen êre spprmés. Ans, afn d'aéner cerans harmonqes conens dans les ondes recanglares, on modle ler larger: c'es la modlaon de larger d'mplson o MLI. Cee echnqe perme d'éver l'emplo d'n flre encombran e onérex, en sore d ondler. III... Onde MLI npolare Consdérons ne onde recanglare e() d'amplde, e assocons-la à d'ares ondes e( ), décalées de l'angle e d'amplde, afn d'obenr ne onde réslane e () don l'éqaon de défnon es : e e k ( ). e( ) Prenons n exemple avec =, e consrsons les représenaons graphqes permean la consrcon de l'onde MLI e () en effecan la somme algébrqe : e e e( ) e( ) e() - e( ) - e( ) - e () - Page n /9

13 BTS lecroechnqe III... Onde MLI bpolare L'onde bpolare e b () es consée par ne somme algébrqe d'ondes recanglares d'amplde, don l'éqaon de défnon es : e b k e. ( ). e( ) Prenons n exemple avec =, e consrsons les représenaons graphqes permean la consrcon de l'onde MLI e b () en effecan la somme algébrqe : e b e. e( ). e( ) e() - e( ) - e( ) - e () - Page n /9

14 BTS lecroechnqe A parr des ros sére de Forer, déjà écres, des ondes parelles, nos povons effecer membre à membre la somme svane: e b e. e( ). e( ) Nos obenons : e b n 4. (.cos n.cos n ) sn n ) n. ( n A.sn n n Afn qe cee onde MLI bpolare e b () ne conenne pas, par exemple d'harmonqes mpars e 5, l sff de résodre le sysème de dex éqaons à dex nconnes e : On pe ans annler les harmonqes e 5, por les angles : =,6 e =. Dans le cas où l'on sohae annler K harmonqes, l fa K changemen d'éa de l'onde bpolare e b () ax angles,, K sés avan : ce q condra à la résolon d'n sysème à K éqaons e à K nconnes. III.. xemple de sraége npolare Consdérons le schéma c-dessos : A s D T r D T r D D Tr D Tr O O D' T' r D' T' r D' T'r D' T'r B Le bras - ' ( consé de [T r ;D ] e [T' r ;D' ) es commandé en MLI, e le bras H -H ' ( consé de [T r ;D ] e [T' r ;D' ) es commandé en onde recanglare déphasée de l'angle. Représenons les évolons des poenels des nœds O e O par rappor a poenel de la borne B (les angles e son choss arbraremen por la claré des graphes ) : U OB = v O - v B U OB = v O - v B Page n 4/9

15 BTS lecroechnqe Allres U OB (), U OB (), U() = U OB () - U OB (), Tr (), D (), le coran () = I M.sn() es conn OB OB - Tr I M D - I M Page n 5/9

16 BTS lecroechnqe Commande MLI d bras - ' Manenan effecons la commande d bras - '. Une onde porese ranglare de fréqence élevée par exemple de KHz à 5 KHz, es comparée à ne onde snsoïdale modlane de fréqence égale à la fréqence de l'harmonqe fondamenal de la enson de sore () ( par exemple 50 Hz ) Représenons le sgnal modlan, la porese e le dsposf : Modlane + Comparaer U GO - Porese Porese e modlane Vcc - Vcc GO Vcc - Vcc L'onde modlane, es comparée à l'onde porese e à la sore d comparaer on oben la enson de commande U GO. La commande d ranssor T r ', pe êre obene à parr de la enson U GO, en effecan ne ranslaon des poenels avec n rosème ranssor, e en mposan des emps mors afn qe les ranssors T r e T r ' ne condsen pas smlanémen. Page n 6/9

17 BTS lecroechnqe Blan des pssances La sére de Forer de l'onde MLI npolare () obene ax bornes de la charge, ne compore qe des ermes pars e es de la forme : ( ) sn n n 4. K L'amplde de l'harmonqe fondamenal es : A.( cos cos ( ) cos K ) Or, nos savons qe seles les ondes harmonqes de enson e de coran don les fréqences son égales, peven ransporer de la pssance acve. S l'onde de coran es snsoïdale e ne présene pas d'harmonqe spplémenare alors la pssance A. IM acve consommée par la charge es : P U Feff. Ieff.cos( I, U) U Feff. Ieff Le erme U feff es la valer effcace de l'harmonqe fondamenal de la enson (). De pls l'harmonqe fondamenal de la enson (), es c dans le cas de la charge globalemen réssve en phase avec le coran (). Remarqe : Dans l'hypohèse d'nerrpers parfas, la pssance consommée par la charge es égale à la pssance forne par la sorce de enson d'almenaon. Il es ans possble d'évaler la valer d coran moyen débé par la sorce de enson : I Smoy A I.. M Page n 7/9

18 BTS lecroechnqe IV. Ondler de enson rphasé Nos nos néresserons nqemen à la srcre de l'ondler à ros bras e à nerrpers en sére. Consdérons le schéma c-dessos : s A D T r D T r D T r D D Tr D Tr D Tr Charge rphasée D' T' r D' T' r D' T' r B D' T'r D' T'r ' D ' Tr v Nos avons mmédaemen les relaons svanes a nvea de la charge : 0 v v v 0 e v v v v v v () () () n effecan membre à membre la dfférence enre les éqaons ( ) e ( ), on oben :. v v v. v On arrve ans à l'expresson de la enson smple : v.( par permaon crclare des ndces,,, on pe éablr les expressons des dex ares ensons smples : v v.(.( Représenons les dfférenes allres des graphes des ensons smples v e v qe nos allons consrre à parr des ensons composées. ) ) ) Page n 8/9

19 BTS lecroechnqe H' H' H H' H B H H' H H' 0 B 0 B v 0 v 0 Page n 9/9

Etude d un onduleur de tension autonome monophasé :

Etude d un onduleur de tension autonome monophasé : L ONDULUR AUONOM de d n ondler de enson aonome monophasé Défnon Un ondler es n conversser saqe conn alernaf. L ondler es d aonome qand l mpose sa propre fréqence à la charge (ce q es dfféren de l ondler

Plus en détail

Chapitre 9 : Redressement

Chapitre 9 : Redressement Cors 9 M 2 Préamble 1. défnons 2. le hyrsor Chapre 9 : Redressemen pon de graez 4 Dodes 1. sr charge résse a. monage b. obseraon c. analyse de fonconnemen d. granders caracérsqes 2. monage sr charge RL

Plus en détail

N.L.Technique HACHEUR SERIE et VARIATEUR DE VITESSE INDUSTRIEL S.CHARI. I. Hacheur série à transistor

N.L.Technique HACHEUR SERIE et VARIATEUR DE VITESSE INDUSTRIEL S.CHARI. I. Hacheur série à transistor N.L.Technqe ACU SI e AIATU D ITSS INDUSTIL S.CAI I. acher sére à ranssor I.1. Défnon Un hacher es n conversser saqe permean d almener ne charge (moer à coran conn) sos enson de valer moyenne réglable à

Plus en détail

51 Triac et gradateurs

51 Triac et gradateurs PATIE 11 FONTIONS 51 Trac e gradaers Por des applcaons ndsrelles elles qe la commande des moers asynchrones, l es le de povor conrôler le coran alernaf À parr d n coran alernaf fxe, l y a possblé d obenr

Plus en détail

L di/dt. R i. u = 1 T. u = E + Ri

L di/dt. R i. u = 1 T. u = E + Ri G. Pnson - Physqe Applqée Conversons conn - conn - C23 / 1 C23 - Conversons conn - conn 1ère pare : conrôle de vesse des moers CC Hacher sére (abasser de enson o "dévoler") Éde de la enson ax bornes de

Plus en détail

GRANDEURS PERIODIQUES CIRCUITS LINEAIRES EN REGIME

GRANDEURS PERIODIQUES CIRCUITS LINEAIRES EN REGIME GANDS PIODIQS CICIS LINAIS N GIM SINSOIDAL I. Propréés des granders pérodqes A avec A : are comprse enre le sgnal e l'axe des emps pendan la pérode. emarqe : s le sgnal es alernavemen posf e négaf sr la

Plus en détail

Presser la touche F5 pour faire apparaître les signets qui favorisent la navigation dans le document.

Presser la touche F5 pour faire apparaître les signets qui favorisent la navigation dans le document. LS AURS Presser la oche F5 por fare apparaîre les sgnes q favorsen la navgaon dans le docmen. Sommare Généralés... acher sére.... de de la srcre de prncpe..... Allre des ensons e des corans..... alcl des

Plus en détail

Régime transitoire. 4.2 Aspect énergétique Décharge d un condensateur - Régime libre Régime libre d un circuit R,C...

Régime transitoire. 4.2 Aspect énergétique Décharge d un condensateur - Régime libre Régime libre d un circuit R,C... égme ransore Table des maères 1 Crc C sére soms à n échelon de enson 2 1.1 chelon de enson............................. 2 1.2 Charge d n condensaer......................... 2 1.2.1 Condons nales.........................

Plus en détail

TP11: Redressement d un signal alternatif sinusoïdal 2013

TP11: Redressement d un signal alternatif sinusoïdal 2013 P11: edressemen d n sgnal alernaf snsoïdal 013 De nombrex apparels élecrqes : HI-FI, éléphone, élecroménager... son des apparels à coran conn fonconnan sos selemen qelqes ols. Or l élecrcé dsponble a nea

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Scences ndsrelles por l ngéner enre d nérê 5 : DSRBUER l'énerge ompéences : ODESER, ONEOR ONERSSEURS SAQUES DE PUSSANE onverson D / D : hachers Assocer les granders physqes ax échanges d'énerge e à la

Plus en détail

Synthèse redresseur MAI 2

Synthèse redresseur MAI 2 Synhèse redresser M 2 Défnons Un redresser es n dsposf réalsan ne conerson alernaf-conn, à l ade d nerrpers non commandés : les dodes : la grander de sore n es donc pas réglable. pon de graez sr charge

Plus en détail

Chapitre III- 2- RÉGIME SINUSOÏDAL GÉNÉRALITÉS. 2π T II- GRANDEURS RELATIVES AU RÉGIME SINUSOÏDAL OBJECTIFS I- POURQUOI ÉTUDIER LE RÉGIME SINUSOÏDAL?

Chapitre III- 2- RÉGIME SINUSOÏDAL GÉNÉRALITÉS. 2π T II- GRANDEURS RELATIVES AU RÉGIME SINUSOÏDAL OBJECTIFS I- POURQUOI ÉTUDIER LE RÉGIME SINUSOÏDAL? OBJECTFS Chapre - - RÉGME SNSOÏDAL GÉNÉRALTÉS - Monrer l'mporance d régme snsoïdal en élecronqe e dans d'ares domanes. - Défnr les granders relaves à n sgnal snsoïdal. - Savor représener ne grander snsoïdale

Plus en détail

E3 Régimes transitoires

E3 Régimes transitoires I Défnons E3 égmes ransores I.1 égme lbre, régme ransore e régme conn Défnon : On appelle réponse lbre o régme lbre d n crc, l évolon de cel-c en l absence de o généraer. e régme d crc es d conn o saonnare)

Plus en détail

La diode : un exemple de dipôle non linéaire

La diode : un exemple de dipôle non linéaire La dode La dode : n exemple de dpôle non lnéare On se propose d éder expérmenalemen la dode, composan non lnéare. Il s ag de dédre de l éde de sa caracérsqe ses prncpales propréés afn d en envsager qelqes

Plus en détail

LES CIRCUITS A COURANT ALTERNATIF MONOPHASE

LES CIRCUITS A COURANT ALTERNATIF MONOPHASE LECON & : LES CRCS A CORAN ALERNAF MONOPHASE LES CRCS A CORAN ALERNAF MONOPHASE - Dfférens formes de courans (e de enson Dans l'ensemble des formes de courans, nous pouvons effecuer une premère paron :

Plus en détail

RAPPELS DE COURS SUR L'ALTERNATIF

RAPPELS DE COURS SUR L'ALTERNATIF RAPPELS DE CORS SR L'ALERNAF - DÉFNON D CORAN ALERNAF SNSOÏDAL Les varatons e l'ntensté nstantanée, notée, e ce type e corant en foncton temps sont représentés par ne snsoïe. 0 0 3 4 - Le temps qe met

Plus en détail

SUJET Cheville NAO Convertisseur statique DC-DC Page 1/7

SUJET Cheville NAO Convertisseur statique DC-DC Page 1/7 SUJET Chevlle NAO Conversser saqe DC-DC Page 1/7 Problème echnqe Le Robo Nao, créé par la socéé Aldebaran, es avan o n démonsraer ; l objecf es de réalser n robo d ade à la personne pls grand : Roméo.

Plus en détail

Série 1 : Convertisseurs statiques

Série 1 : Convertisseurs statiques Sére 1 : Convertssers statqes X1 : Montage redresser en pont. U=48V- 50Hz 1) Précser les condctons des dodes et la relaton entre c et dans chaqe ntervalle. racer c(t) 2) Donner les expressons de la valer

Plus en détail

Ch.5 : LE REGIME SINUSOIDAL.

Ch.5 : LE REGIME SINUSOIDAL. e_ch(le régime sinsoïdal).od Marie Pierro Lycée d Rempar //9 Ch. : LE REGIME SINUSOIDAL.. Définiions... Les valers insananées. Les valers insananées d'ne ension e d'n coran son des foncions sinsoïdales

Plus en détail

CHAPITRE 1 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS

CHAPITRE 1 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS CHAPITRE ES CONERTISSEURS ATERNATIFS/CONTINUS ES MONTAGES REDRESSEURS NON COMMANDÉS Suppor de Élecronue de pussance - 9 - I.S.E.T de Bzere ES CONERTISSEURS ATERNATIFS/CONTINUS -INTRODUCTION ES MONTAGES

Plus en détail

Avant-propos. Henri VINCENOT in «Le pape des escargots»

Avant-propos. Henri VINCENOT in «Le pape des escargots» Aan-propos Les prncpes de conerssers d énerge à décopage son ben conns e ler réalsaon es soen enane. Par exemple réssr à obenr ne enson éleée à parr de dex ples de.5 V o almener n apparel élecroménager

Plus en détail

Chapitre 1 Convertisseurs alternatif/continu

Chapitre 1 Convertisseurs alternatif/continu Lycée La Fayee Page CPGE AS cours de scences ndusrelles géne élecrque Chapre Conversseurs alernaf/connu. GENERALIES n conversseur alernaf/connu perme d almener une arge sous une enson connue évenuellemen

Plus en détail

Condensateur. Relation entre la charge et la tension aux bornes d un condensateur :

Condensateur. Relation entre la charge et la tension aux bornes d un condensateur : Formulare d élecrcé Pons de cours Condensaeur Explcaons ou ulsaons Un condensaeur es composé de deux armaures méallques séparé par un solan appelé délecrque. S une armaure se charge posvemen, l aure es

Plus en détail

AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL

AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL APLIFICAU OPAIONNL - POPI D L'AOP IDAL. Descrpton L'amplfcater opératonnel se présente sos la forme d'n crct ntégré (en général DIL) ; l possède entrées notées - entrée non nversese - et - - entrée nversese.

Plus en détail

2 exercices corrigés d Electronique de puissance sur l onduleur

2 exercices corrigés d Electronique de puissance sur l onduleur 2 exercces corrgés d lecronqe de pssance sr l ondler xercce nd01 : ondler aonome n réalse le monage svan en lsan qare nerrpers élecronqes, fonconnan dex par dex : Le généraer de enson conne a ne f.e.m.

Plus en détail

TH R. 220V 50Hz. i a. chronogrammes : V GK. φ+2π

TH R. 220V 50Hz. i a. chronogrammes : V GK. φ+2π edressemen monophasé commandé C.P.G.E-SI-SAFI edressemen monophasé commandé Inroducon : Un monage redresseur commandé perme d obenr une enson connue réglable à parr d une enson alernave snusoïdale. L ulsaon

Plus en détail

Redresseur ou commutateur

Redresseur ou commutateur N.L.T.Mohammeda FONCTION DISTIBUE : CONETISSEUS STATIQUES I. Introdcton 1. Nécessté de la conerson d énerge Les dfférents réseax électrqes ndstrels almentent de nombrex actonners. Cette énerge apparaît

Plus en détail

TP Redressement d un signal alternatif sinusoïdal

TP Redressement d un signal alternatif sinusoïdal P Rdrssmn d n sgnal alrnaf snsoïdal D nombrx apparls élcrqs : HI-FI, éléphon, élcroménagr... son ds apparls à coran conn fonconnan sos slmn qlqs ols. Or l élcrcé dsponbl a na ds prss d coran l s sos form

Plus en détail

Circuits linéaires en régime transitoire

Circuits linéaires en régime transitoire MPSI - Élecrocnée I - rcs lnéares en régme ransore page 1/8 rcs lnéares en régme ransore 1 ondons nales e conné On va éder ce se passe enre enre dex régmes conns = régme ransore. es granders élecres ne

Plus en détail

Hacheur série. 1. Présentation. 2. Principe de fonctionnement. Le hacheur est un convertisseur statique continu-continu. Symbole synoptique :

Hacheur série. 1. Présentation. 2. Principe de fonctionnement. Le hacheur est un convertisseur statique continu-continu. Symbole synoptique : Termnale STI hacheur sére Hacheur sére. Présenaon e hacheur es un conersseur saque connu-connu Symbole synopque : Tenson connue fxe Tenson connue réglable Ou plus exacemen : enson oujours de même sgne,

Plus en détail

Courant continu et courants alternatifs

Courant continu et courants alternatifs Classe : 2ME BEP Méers de l élecroechnque Couran connu e couran alernaf Leu : Salle de cours & salle de mesures Objecf Dfférencer les caracérsques d un couran connu e d un couran alernaf,. Savors : S.2

Plus en détail

Systèmes électromécaniques

Systèmes électromécaniques Hae Ecole d ngénere e de Geson D Canon d Vad Sysèes élecroécanqes Chapre 6 OEURS SYNCRHONES A AANS PERANENS Coplage e odélsaon por les oers rphasés CD\SE\Cors\Chap6. Correvon A B E D E S A E R E S PAGE

Plus en détail

cours de physique appliquée La conversion continu - alternatif : les onduleurs autonomes ... onduleurs à fréquence fixe...

cours de physique appliquée La conversion continu - alternatif : les onduleurs autonomes ... onduleurs à fréquence fixe... cors de physqe applqée La converson contn - alternatf : les ondlers atonomes BS 2 T 1. ntérêt et applcatons ondlers à fréqence fxe... ondlers à fréqence varable... 2. les montages : montage avec almentaton

Plus en détail

Régimes transitoires

Régimes transitoires ÉLECTOCINÉTIQUE chapre 3 égmes ransores En régme connu, les composanes capacves e nducves d un crcu son analogues respecvemen à un crcu ouver e à un cour-crcu. Elles n on donc aucun nérê. Cependan, s un

Plus en détail

Hacheur. Redresseur. Onduleur. Gradateur

Hacheur. Redresseur. Onduleur. Gradateur N.L.Technqe FONCTION DISTIBUE : CONETISSEUS STTIQUES S.CHI I. Introdcton I.1. Nécessté de la conerson d énerge Les dfférents réseax électrqes ndstrels almentent de nombrex actonners. Cette énerge apparaît

Plus en détail

ONDULEUR I. PRINCIPE DES ONDULEURS AUTONOMES II. ONDULEUR DE TENSION MONOPHASÉE À 2 INTERRUPTEURS. 1. Débit sur charge résistive

ONDULEUR I. PRINCIPE DES ONDULEURS AUTONOMES II. ONDULEUR DE TENSION MONOPHASÉE À 2 INTERRUPTEURS. 1. Débit sur charge résistive le SI G Ondler ODULUR I. PRICIP DS ODULURS AUOOMS On appelle ondler, n convertsser statqe contn-alternatf q permet d'obtenr ne tenson alternatve de valer effcace fxe o réglable à partr d'ne sorce de tenson

Plus en détail

2 Produit scalaire - Exercices

2 Produit scalaire - Exercices 6 Edton 007-008 / DELM Géométre métrqe Prodt scalare - Exercces Les exercces dont le nméro content la lettre A, par exemple -A1, sont des exercces complémentares destnés ax élèves d nvea avancé. Lens hypertextes

Plus en détail

Terminale Génie Électrotechnique Chapitre 6 ONDULEUR AUTONOME. Un onduleur est autonome quand il impose sa propre fréquence à la charge. K 1.

Terminale Génie Électrotechnique Chapitre 6 ONDULEUR AUTONOME. Un onduleur est autonome quand il impose sa propre fréquence à la charge. K 1. Terminale Génie Électrotechniqe Chapitre 6 ONDULUR AUTONOM I. DÉFINITION D UN ONDULUR AUTONOM On appelle ondler n convertisser statiqe qi permet des échanges d énergie entre ne entrée contine et ne sortie

Plus en détail

MODULE 8. Performances-seuils. Le condensateur (accumulateur). L élève sera capable

MODULE 8. Performances-seuils. Le condensateur (accumulateur). L élève sera capable ondensaers MODULE 8. Le condensaer (accmlaer). Performances-seils. L élève sera capable 1. de différencier ne pile d n condensaer (accmlaer) dans sa mise en œvre. ondensaers 1. Le condensaer. 1.1. Descripion.

Plus en détail

Les dispositifs de commutation

Les dispositifs de commutation Les dsposfs de commuaon 1. Les dsposfs de commuaon élecronques des sgnaux Les dsposfs élecronques de commuaon des sgnaux fonconnen en mode «ou ou ren» (mode bnare). Les deux éas possbles du composan son

Plus en détail

Amplificateurs différentiels et opérationnels

Amplificateurs différentiels et opérationnels UNIVESITE MOHAMMED V Faculé des Scences, aba Amplfcaeurs dfférenels e opéraonnels Chapre 3 1 Amplfcaeur dfférenel L amplfcaeur dfférenel, pare à couplage par les émeeurs (BJT) (pare à couplage par les

Plus en détail

Laboratoire génie électrique 3Stech Série d exercices N 8 Moteur pas à pas Page 1 /10

Laboratoire génie électrique 3Stech Série d exercices N 8 Moteur pas à pas Page 1 /10 Laboraore géne élecrque ech ére d exercces Moeur pas à pas Page /0 Exercce Un moeur pas à pas à aman permanen ayan les caracérsques suvanes : phases au saor, deux pôles au roor, sa commuaon es bdreconnelle

Plus en détail

SERIE D EXERCICES N 9 : ELECTROCINETIQUE : CIRCUITS NON LINEAIRES

SERIE D EXERCICES N 9 : ELECTROCINETIQUE : CIRCUITS NON LINEAIRES Nathale Van de Wele - Physqe Sp PCSI - Lycée les Ecalypts - Nce Sére d exercces 9 SEIE D EXECICES N 9 : ELECTOCINETIQUE : CICUITS NON LINEIES 1 Caractérstqes, pont de fonctonnement : électrolyser, dode,

Plus en détail

LES ONDULEURS. 1. Introduction

LES ONDULEURS. 1. Introduction 1. Inroducon 1.1. éfnon LS ONULURS L'onduleur es un conersseur saque prélean son énerge sur une source connue e la resuan à une charge sous une forme alernae à fréquence arable. 1.. Onduleurs auonomes

Plus en détail

TD2 Ener3 Exercices : hacheurs

TD2 Ener3 Exercices : hacheurs Exercces : hacheurs 1 217-218 Hacheur quare quadrans Une machne à couran connu es almenée par le conversseur don le schéma es représené cdessous. Les ordres d'ouverures e de fermeures des nerrupeurs commandés

Plus en détail

CH06 : Les cellules de commutation

CH06 : Les cellules de commutation BTS électrotechnqe 2 ème année - Scences physqes applqées H06 : Les cellles de commtaton Enje : converson de l énerge électrqe Problématqe : Entre l électrotechnqe et l électronqe, s est développée a cors

Plus en détail

TRANSFORMATEUR MONOPHASE

TRANSFORMATEUR MONOPHASE - ROLE ET NTERET. Rôle TRANSFORMATER MONOHASE n transformater est ne machne électrqe statqe permettant n changement de tenson alternatve avec n excellent rendement. l pet être tlsé en abasser de tenson

Plus en détail

Ch.9 : Dipôles passifs en régime sinusoïdal.

Ch.9 : Dipôles passifs en régime sinusoïdal. _ch (omplexes snsoïdal).o Mare Perrot ycée d empart // h. : Dpôles passfs en régme snsoïdal.. Nombres complexes assocés ax vecters de Fresnel. θ x e vecter de Fresnel: Son modle est la valer effcace de

Plus en détail

AUTO INDUCTION ET BOBINES

AUTO INDUCTION ET BOBINES AUT INDUCTIN T BBINS I ) Inducon ) Mse en évdence du phénomène d'nducon e phénomène d nducon es l apparon d un couran élecrque à l néreur d un crcu ne comporan pas de généraeur. N S orsqu'on déplace un

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 10 Energie et puissance électrique. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 10 Energie et puissance électrique. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECRICIE Analyse des sgnax e des crcs élecrqes Mchel Po Chapre Energe e pssance élecrqe Edon /3/4 able des maères POURQUOI E COMMEN?... ENERGIE ELECRIQUE ECHANGEE DANS UN DIPOLE..... Rappel sr le régme

Plus en détail

TP6 Caractéristiques de dipôles 2013

TP6 Caractéristiques de dipôles 2013 TP6 Caractérstqes de dpôles 2013 Noms des étdants : 1-Dpôles lnéares Par défnton, n dpôle est lnéare s l exste entre la tenson à ses bornes et le corant électrqe q le traverse, ne éqaton dfférentelle lnéare.

Plus en détail

Conversion électronique de puissance

Conversion électronique de puissance PSI Mossan 212 Convrson élcronq Mars 213 Convrson élcronq d pssanc b ds monags d convrson élcronq d pssanc q nos allons édr s d ransférr d la pssanc d n sorc conn à n charg almné n conn. s ransformars

Plus en détail

Dans sa version la plus simple, ce redresseur est alimenté par un seul enroulement secondaire de transformateur.

Dans sa version la plus simple, ce redresseur est alimenté par un seul enroulement secondaire de transformateur. Hypothèses : - Les dodes tlsées dans les redressers sont spposées déales : Dode passante : v D = 0 et D > 0 Dode bloqée : v D < 0 et D = 0 - On se lmte a redressement de sgnax sss d résea 50Hz. A D v D

Plus en détail

ONDULEUR. L'onduleur est... si sa... de fonctionnement est... de la sortie. Les onduleurs sont utilisés:...

ONDULEUR. L'onduleur est... si sa... de fonctionnement est... de la sortie. Les onduleurs sont utilisés:... le SI G Ondler ODULUR I. PRICIP DS ODULURS AUOOMS On appelle ondler, n convertsser...q permet d'obtenr ne...... L'ondler est... s sa... de fonctonnement est... de la sorte. Les ondlers sont tlsés:......

Plus en détail

Régimes transitoires

Régimes transitoires égmes ransores 1. nroducon 'éude des régmes permanens qu'ls soen connus ou pérodques ne suff pas à défnr complèemen un sysème élecronque. eranes ransons de sgnaux, par exemple le basculemen de l'éa bas

Plus en détail

Chapitre 13 : redressement commandé

Chapitre 13 : redressement commandé Cors 13 Chaptre 13 : redressement commandé le Thyrstor 1. défnton 2. retard à l amorçage redresser à 4 thyrstors 1. sr charge R a) montage b) obseraton c) fonctonnement 2. sr charge RLE a) montage b) obseraton

Plus en détail

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL Fiche ors Thème : Elecricié Fiche 5 : Dipôle e dipôle Plan de la fiche Définiions ègles 3 Méhodologie I - Définiions oran élecriqe : déplacemen de charges élecriqes q a mesre d débi de charges donne l

Plus en détail

Cours. réseaux monophasés. Valeurs instantanées Diagramme de Fresnel, Puissances active, réactive et apparente. BERTHILLON Philippe Physique appliquée

Cours. réseaux monophasés. Valeurs instantanées Diagramme de Fresnel, Puissances active, réactive et apparente. BERTHILLON Philippe Physique appliquée 3 Cors BTS CPI réseax monophasés Valers instantanées Diagramme de Fresnel, Pissances active, réactive et apparente BERTHILLON Philippe Physiqe appliqée 1. Présentation 1.1 Porqoi de l alternatif sinsoïdal?

Plus en détail

Condensateur de Lampard

Condensateur de Lampard HOQUE Olver ondensater de Lampard Introdcton : Le condensater de Lampard est n condensater dont la capacté est calclable. Il perm d étalonner des condensaters sot par sbsttton, sot à l ade de ponts de

Plus en détail

E4 Réseaux linéaires en régime transitoire / régime permanent continu

E4 Réseaux linéaires en régime transitoire / régime permanent continu 4 éseax lnéares en régme ransore / régme permanen conn I Défnons I.1 égme lbre, régme ransore e régme conn Défnon : On appelle réponse lbre o régme lbre d n crc, l évolon de cel-c en l absence de o généraer.

Plus en détail

Résolution analytique d équations hyperboliques non linéaires en 1D

Résolution analytique d équations hyperboliques non linéaires en 1D Calcl Scienifiqe Résolion analyiqe d éqaions hyperboliqes non linéaires en D Corrigé de la séance 4 Février 006 Eercice. Solion classiqe La condiion iniiale 0 () = es croissane e C sr R. La méhode des

Plus en détail

2 LES DIPOLES PASSIFS ELEMENTAIRES

2 LES DIPOLES PASSIFS ELEMENTAIRES ES DPOES PASSFS EEMENTAES. nroducon es composans ulsés en élecronque présenen des bornes élecrques ou pôles permean leur connexon dans un réseau. On dsngue : - les dpôles ( pôles) comme les réssances,

Plus en détail

Etude numérique de la production du CO 2 dans un foyer d une chaudière à biomasse

Etude numérique de la production du CO 2 dans un foyer d une chaudière à biomasse Reve des Energes Renovelales SIENR 2 hardaïa 202 26 267 Ede nmérqe de la prodcon d O 2 dans n foyer d ne chadère à omasse B. Kheld *, F. Bozeffor, A. Kellac e R. Mazoz Laoraore Fldes Indsrels, Mesres e

Plus en détail

Chapitre 2 Etude des circuits linéaires; théorèmes généraux

Chapitre 2 Etude des circuits linéaires; théorèmes généraux Chaptre 2 Etde des crcts lnéares; théorèmes générax 3 2.. Les éléments des crcts lnéares Rappel : n crct lnéare est n crct necomportant qe des composants (o dpôles) lnéares. Un composant est lnéare s la

Plus en détail

Examen de fin d apprentissage Monteur-électricien / Monteuse électricienne. Livre de formules et calculatrice de poche.

Examen de fin d apprentissage Monteur-électricien / Monteuse électricienne. Livre de formules et calculatrice de poche. Sére 2004 Connassances professonnelles écrtes Electrotechnqe / Electronqe Nom... Prénom... Examen de fn d apprentssage Monter-électrcen / Montese électrcenne N o d canddat... Date... Dosser d canddat Temps

Plus en détail

CONVERSION ÉLECTRONIQUE STATIQUE. HACHEURS. I : Ce que vous ne pouvez pas deviner. 1 ) Principes généraux des convertisseurs de puissance.

CONVERSION ÉLECTRONIQUE STATIQUE. HACHEURS. I : Ce que vous ne pouvez pas deviner. 1 ) Principes généraux des convertisseurs de puissance. ONVSON ÉONQ SAQ AS : e qe vos ne povez pas devner 1 ) Prnpes générax des onverssers de pssane es pssanes mses en je Gamme des pssanes overes par l éleronqe de pssane S AS monres, APN, 10 ordnaers, haînes

Plus en détail

q A q B B augmente dans le temps, ce qui signifie que A dt Quand le courant circule en sens inverse du sens choisi, l intensité est négative, les

q A q B B augmente dans le temps, ce qui signifie que A dt Quand le courant circule en sens inverse du sens choisi, l intensité est négative, les L essenel du cours proposé par Mahmoud Gazzah Le condensaeur, le dpôle Descrpon sommare d un condensaeur Défnon e symbole : Un condensaeur es consué de deux armaures méallques séparées par un solan appelé

Plus en détail

I. Expressions d une grandeur sinusoïdale 1.1. Généralités

I. Expressions d une grandeur sinusoïdale 1.1. Généralités Chap. 1 : REGIME MONOPHASÉ SINUSOIDAL I. Expressions d ne grander sinsoïdale 1.1. Généralités La tension est ne tension qi s écrit sos la forme Avec : Remarqe : por n corant i sinsoïdal, l'expression s'écrit

Plus en détail

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte.

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte. I Introdcton : T.P. Le redressement commandé : le pont mxte. Précédemment, nos avons v qe nos povons réalser la converson d'ne tenson alternatve snsoïdale t =U 2sn t en ne tenson contne grâce à l'tlsaton

Plus en détail

Filtrage, lissage et stabilisation

Filtrage, lissage et stabilisation PATIE 11 FONCTIONS 49 Filrage, lissage e sabilisaion Nos savons obenir ne ension nidirecionnelle Mais por ceraines applicaions, ne ension conine parfaie es nécessaire AVANT E ÉMAE Nécessié d ne ension

Plus en détail

REDRESSEMENT MONOPHASE

REDRESSEMENT MONOPHASE EDESSEMENT MONOPHASE 1 - LA DIODE A JONCTION 1.1 Caracérsq coran-nson A K AK En polarsaon nvrs ( AK < ) n dod n lass pas passr l coran - ll s bloqé. Par conr n polarsaon drc ( AK > ) l coran d'abord nl

Plus en détail

Décomposition d une fraction rationnelle en éléments simples

Décomposition d une fraction rationnelle en éléments simples Décomposon d une fracon raonnelle en élémens smples I Premère éape Dvson eucldenne de polynômes On rappelle que procéder à la dvson eucldenne d un polynôme A par un polynôme B non nul, c es écrre A BQ

Plus en détail

REDRESSEMENT NON COMMANDÉ

REDRESSEMENT NON COMMANDÉ EDESSEMENT NON COMMNDÉ Por almenter n récepter en contn à partr d'n résea de dstrbton alternatf, on tlse n conertsser alternatf-contn appelé ass redresser. es redressers non commandés, ne comportant qe

Plus en détail

VARIATION DE VITESSE D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU

VARIATION DE VITESSE D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU VARIATION DE VITESSE D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU 1. Premier exemple La broche d or à commande nmériqe es mise en movemen par n moer capable de variaion de viesse. C'es n moer à coran conin alimené par

Plus en détail

Série d exercices N 5

Série d exercices N 5 GENIE ELECTRIQUE Sére d exercces N 5 Prof : Mr Raouaf Abdallah PARTIE N 1 : «A.L.I en mode lnéare» «Amplfcaeur Lnéare Inégré» Nveau : 4 ème Sc.Technque Mode lnéare :... L ALI es déal donc = = e =... Exercce

Plus en détail

Chapitre I L ELECTRICITE EN CONTINU. LOIS DE KIRCHHOFF

Chapitre I L ELECTRICITE EN CONTINU. LOIS DE KIRCHHOFF Chaptre I L ELECTICITE EN CONTINU. LOIS DE KICHHOFF Préreqs : Les notons de «corant» et de «tenson» (o dfférence de potentel) sont spposées connes ans qe la lo d Ohm «U =.I». Objectfs : Acqston de ocablare.

Plus en détail

Electrocinétique : régime permanent (Corrigé) Ex 0 : application des lois de Kirchoff.

Electrocinétique : régime permanent (Corrigé) Ex 0 : application des lois de Kirchoff. lectrocnétqe : régme permanent (Corrgé) x : applcaton des los de Krchoff. Posons d'abord les éqatons électrqes : lo de nœd : 1 + 2 + 3 = (1) (attenton à l'orentaton des condcters). los de malles : 1 1

Plus en détail

MPàP = commande d'axe en boucle ouverte Nombre de pas / tour Angle de pas Fréquence Vitesse angulaire N p

MPàP = commande d'axe en boucle ouverte Nombre de pas / tour Angle de pas Fréquence Vitesse angulaire N p G. Pnson - Physqe Applqée Moter pas à pas - C35 / C35 - Moter pas à pas (MPàP) MPàP = commande d'axe en bocle overte ombre de pas / tor Angle de pas Fréqence Vtesse anglare p θ = 360 ( ) f = nb pas / seconde

Plus en détail

CL2 CL1. Figure 1. Le transistor T 1 possède : Un gain en courant β 1 de 100 Une résistance interne r ce1 de 20 KΩ.

CL2 CL1. Figure 1. Le transistor T 1 possède : Un gain en courant β 1 de 100 Une résistance interne r ce1 de 20 KΩ. PREMIERE PARTIE : ETAGE AMPLIFICATEUR EN EMETTEUR COMMUN On donne en fgre le schéma d n amplfcater émetter commn à T 25 C, almenté par ne tenson V CC de 20V, dans leqel le transstor NPN T possède, grâce

Plus en détail

Formulaire. Résistance équivalente Pour des résistances en série : Req= R1+R2+R3 Pour des résistances en parallèle : 1.

Formulaire. Résistance équivalente Pour des résistances en série : Req= R1+R2+R3 Pour des résistances en parallèle : 1. Formlare ermnale Formlare ésstance éqvalente Por des résstances en sére : eq ++3 Por des résstances en parallèle : eq + + 3 Pont dvser Dvser de corant + + héorème de hevenn On pet remplacer tot résea à

Plus en détail

Exercices sur la valeur moyenne, la valeur efficace et la puissance

Exercices sur la valeur moyenne, la valeur efficace et la puissance Exercces sur la valeur moyenne, la valeur cace e la pussance Ce documen es une complaon des exercces posés en devors survellés d élecrcé au déparemen Géne Elecrque e Informaque Indusrelle de l IU de Nanes.

Plus en détail

ANNEXE 1 - LE POIDS DES HYPOTHESES DANS LE CALCUL DES QUOTIENTS

ANNEXE 1 - LE POIDS DES HYPOTHESES DANS LE CALCUL DES QUOTIENTS ANNEXE - LE POIDS DES HYPOTHESES DANS LE CALCUL DES QUOTIENTS L'hypohèse d'une réparon des événemens démographques unforme sur l'année gnore la sasonnalé des décès e des nassances qu peu êre déermnée ans

Plus en détail

Chapitre 1.1a Les oscillations

Chapitre 1.1a Les oscillations Chapre 1.1a Les oscllaons La cnémaque La cnémaque es l éue u mouvemen un obje en foncon u emps. Pour ce fare, nous avons recours au conceps e poson, vesse e accéléraon : Poson : ( uné : m Vesse : v ( uné

Plus en détail

Politique monétaire: Le choix des instruments I

Politique monétaire: Le choix des instruments I Polqe onéare: Le ox des nsrens I Le odèle IS-LM spposa ne nerenon dree de la banqe enrale sr la asse onéare. En reane, le odèle Noea Kenésen se foalse sr le ax d nérê oe oen d nerenon (la asse onéare es

Plus en détail

GOURIO-JEWELL Pierre-Guillaume KOHN Céline. CONTROLE OPTIMAL Application à l'équation de la chaleur

GOURIO-JEWELL Pierre-Guillaume KOHN Céline. CONTROLE OPTIMAL Application à l'équation de la chaleur GOURIO-EWELL Perre-Gllme KOHN Céle CONROLE OPIMAL Alco à l'éqo de l cler Préseo d roblème 4 Méode de l'é djo 6 Mse e lce de l'lorme 7 Méode de corôle oml vec le ems 8 Méode de l'é djo 8 Mse e lce de l'lorme

Plus en détail

Ch. 9 : INDUCTION ET AUTO INDUCTION

Ch. 9 : INDUCTION ET AUTO INDUCTION 1o_ch9(ndcon).o pag 1 sr 5 Ch. 9 : DUC E U DUC Phénomèn d ndcon. 1) Expérncs. Expérnc 1 : Maér : dsposf formé d'n bobn, poan s dépacr n ransaon, n aman dro moné sr po. 1 oscoscop Dmandr ass n aman à 6

Plus en détail

Chap2 Conversion électronique de puissance : Hacheurs

Chap2 Conversion électronique de puissance : Hacheurs Chap2 Converson électronqe de pssance : Hachers 1. Prncpe de la converson électronqe de pssance 1.1. Ordres de granders en électronqe de pssance 1.2. Intérêt des convertssers électronqes à nterrpters 1.3.

Plus en détail

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 2. Jallu Laurent

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 2. Jallu Laurent ycée Gallée Gennevllers e dpôle, sére chap. Jallauren I. e solénoïde... résenaon... uo nducon... 3 Tenson aux bornes du solénoïde... 3 Symbole... 3 II. e dpôle, sére... 4 échelon de enson... 4 Inerpréaon

Plus en détail

Quadripôles passifs linéaires : corrigé des exercices

Quadripôles passifs linéaires : corrigé des exercices Exercice : diviser de tension On considère le dispositif ci contre :. Étde d circit v de l'entrée Qadripôles passifs linéaires : corrigé des exercices a. Exprimer l impédance d entrée d qadripôle en fonction

Plus en détail

Courant continu et courants alternatifs

Courant continu et courants alternatifs Classe : 2ME BEP Méers de l élecroechnque Couran connu e couran alernaf Leu : Salle de cours & salle de mesures Objecf Dfférencer les caracérsques d un couran connu e d un couran alernaf,. Savors : S.2

Plus en détail

TD 2 Cinétique chimique

TD 2 Cinétique chimique TD Cnéque chmque Exercce Oxydaon de l ammonac L ammonac peu s oxyder ; l équaon sœchomérque de la réacon peu s écrre : 4 NH + 5 O NO + 6 H O S a un momen donné, l ammonac dsparaî à la vesse de, mol.l -.s

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

REDRESSEMENT COMMANDÉ

REDRESSEMENT COMMANDÉ DSSMNT COMMNDÉ es redressers commandés sont des conertssers statqes alternatfs contns permettant d'obtenr des tensons (o corant) de aler moyenne réglable. Dans tote l'étde, les dodes et les thyrstors sont

Plus en détail

U, I [V] [A] Il existe plusieurs types de courants ou de tensions pour lesquels nous pouvons tracer ces représentations :

U, I [V] [A] Il existe plusieurs types de courants ou de tensions pour lesquels nous pouvons tracer ces représentations : Régme alernaf snusoïdal Chapre 13 Régme alernaf snusoïdal Sommare Défnons des valeurs de courans alernafs Producon d une enson alernave Valeurs de crêe, moyenne e effcace Représenaons emporelles e vecorelles

Plus en détail

CH7 Géométrie : Produit scalaire et vectoriel de l espace

CH7 Géométrie : Produit scalaire et vectoriel de l espace CH7 Géométre : Prodt scalare et vectorel de l espace 3 ème Maths Mars 2010 A. LAATAOUI Rappels sr le prodt scalare dans le plan Soent et v dex vecters d plan. On appelle prodt scalare des vecters et v

Plus en détail

PONDÉRATIONS LONGITUDINALES

PONDÉRATIONS LONGITUDINALES PONDÉRATIONS LONGITUDINALES DANS L ENQUÊTE EMPLOI DE L INSEE Pascal Ardlly Insee, Déparemen des méhodes sasques Conexe e objecfs Source Enquêe Emplo rmesrelle en France Objecf Sur une pérode donnée, esmer

Plus en détail

Clemenceau. Lois fondamentales de l électrocinétique. Exemple du courant continu. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Lois fondamentales de l électrocinétique. Exemple du courant continu. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. PCSI - Physqe Lycée Clemencea PCSI (O.Graner) Los fondamentales de l électrocnétqe Exemple d corant contn Olver GNIE PCSI - Physqe I Défntons sr les crcts électrqes : éseax et dpôles : Un résea est n crct

Plus en détail

INDUCTION AUTOINDUCTION

INDUCTION AUTOINDUCTION 1 èr STI Indcon - aondcon INDUCTION AUTOINDUCTION I. MISE EN ÉVIDENCE EXPÉRIMENTALE DE L'INDUCTION ÉLECTROMAGNÉTIQUE 1. DISPOSITIF ET FAITS EXPÉRIMENTAUX A cors d déplacmn d l'aman dro vrs la bobn, l'agll

Plus en détail

Nommer un angle. Donner la nature d'un angle. w H CHAPITRE M1 ANGLES

Nommer un angle. Donner la nature d'un angle. w H CHAPITRE M1 ANGLES Nommer n angle onner la nare d'n angle 1 ecopie e complèe le ablea ci-dessos. 4 armi les angles nméroés ci-dessos, qels son les angles aigs, obs e drois? z ngle er orange ble Nom omme ôés... e... 2 eprodis

Plus en détail

DYNAMIQUE EN REFERENTIEL TOURNANT : L EXEMPLE DE LA RESONANCE MAGNETIQUE

DYNAMIQUE EN REFERENTIEL TOURNANT : L EXEMPLE DE LA RESONANCE MAGNETIQUE DYNAMIQUE EN REFERENTIEL TOURNANT : L EXEMPLE DE LA RESONANCE MAGNETIQUE.- Hamlonen de spn On consdère une parcule de spn placée dans un champ magnéque saque B Bu e un champ ournan à la vesse angulare

Plus en détail